Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Points d’information sur les marchésBrésil, Mexique, Inde, Japon, et Corée du SudSiobhan Chretien, directrice générale rég...
MISE À JOUR SUR LE BRÉSILSheila Nassar, directrice de compte, AGV Brésil
Croissancesoutenue etfortesdépensesCARACTÉRISTIQUES DES VOYAGEURSArrivées et dépenses pour des séjoursd’une nuit ou plus, ...
DÉFIS Faible notoriété de la destination. Manque de capacité aérienne directe etsaisonnière. Processus d’obtention de v...
OCCASIONS DANS LE MARCHÉ Les professionnels des voyages sont enthousiastes à l’idéede vendre la destination Canada. Bonn...
PRIORITÉS POUR 20131. Marketing avec les partenaires clés;2. Promotion des expériences canadiennes distinctives;3. Intégra...
APPROCHE MULTICANAL POUR 2013ProfessionnelsdesvoyagesMarketing conjointFormation à l’échellenationaleDéveloppement du PSCV...
QUI EST À RENDEZ-VOUS? Membres de l’association des voyagistesbrésiliens (Braztoa) Délégués non membres de Braztoa Médi...
À GARDER À L’ESPRIT QUAND VOUSRENCONTREZ LES ACHETEURS Ils sont pressés. Ils sont responsables de plus de cinq pays. Il...
CONSEILS Tenez votre voyagiste réceptif au courant. Offrez des avantages de vente pertinents. Faites valoir les forces ...
ÉTABLIR DE BONNES RELATIONS Commencez par les partenaires clés qui cadrent bienavec votre entreprise. Maintenez de bonne...
Merci beaucoup!Thank you!Obrigado!
MISE À JOUR SUR LE MEXIQUEJorge Morfin, directeur général, Mexique
140 148 161132169 179202230257161116 125142160/est.2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013To...
 Les recettes du marché mexicain pour lesvoyages d’une nuit ou plus ont augmenté deprès de 13 % en 2011 et ont atteint le...
OCCASIONS DANS LE MARCHÉ Renforcer la confiance des agences de voyages pour stimuler lesventes. Afin de conserver notre ...
OCCASIONS DANS LE MARCHÉ Continuer de travailler avec l’ambassade du Canadapour faciliter le processus d’obtention du vis...
LES 10 PRIORITÉSCampagnes avecpartenaires visant lesconsommateursPlan decommunicationd’entreprise et avecl’industrieDévelo...
COMMENT MENER DES AFFAIRESAU MEXIQUEECDConsommateursVoyagistesréceptifsGrossistes ConsommateursDétaillants ConsommateursAg...
COMMENT MENER DES AFFAIRES À RVC Commencez à établir des relations avec lesvoyagistes réceptifs. Maîtrisez votre dossier...
MISE À JOUR SUR L’INDETina Singh, directrice de compte, AGV Inde
COMMENÇONS PAR LECOMMENCEMENT Le Canada a atteint un sommetavec 132 000 arrivées de touristes indiens pour desvoyages d’u...
QUELQUES FAITSSource : Profil du marché indien, CCT, 2013
LES ARRIVÉES SONT EN HAUSSE2010 25 %2011 8 %2012 5 %
POURQUOI LES VOYAGEURSVIENNENT-ILS NOUS RENDRE VISITE?
QUEL ÂGE ONT-ILS?
LE VOYAGEUR INDIEN AU CANADA Éduqué Bien nanti et désire voyager Âgé de 35 à 55 ans ou de 55 ans et plus Voyageur expé...
LE MARCHÉ INDIEN Parmi les cinq marchés ayant le plus fort potentiel de croissancepour les voyages à l’étranger (de 10 à ...
LE MARCHÉ INDIEN On note un créneau de voyageurs bien nantis en quête de séjoursde luxe (jusqu’à trois semaines). Itinéra...
FAIRE AFFAIRE AVEC LESPROFESSIONNELS DESVOYAGES Il est important que les voyagistesréceptifs soient en contact avec lespa...
FACTEURS INFLUENÇANT LE CHOIXD’UNE DESTINATION Température Recommandation et bouche à oreille Expérience et nouveau pro...
2012 EN UNCLIN D’ŒIL
OBSTACLES POUR CE MARCHÉ Concurrence et grandes sommesinvesties Destination long-courrier Accès aérien et augmentation ...
POURQUOI INVESTIR DANS LE MARCHÉINDIEN? Économie stimulée par une croissance annuelle constante Classe moyenne croissant...
1. Renforcement des relations avec les partenaires clés et accroissement deleur nombre2. Lancement de la collection des EC...
LA SUITE DES CHOSES :PRIORITÉS POUR 20136. Consolidation des relations avec les médias pour renforcer l’appelà l’action de...
COMMENT FAIRE AFFAIRE AVECLES ACHETEURS À RVC Tissez des liens avec les partenaires dusecteur des voyages Demandez-leur ...
APRÈS RVC Respectez vos engagements et faitespreuve de souplesse Maintenez une présence constante Préparez un éventail ...
Merci
Mise à jour sur le JaponMaureen Riley, directrice générale, Japon
LE JAPON EN CHIFFRES0100,000200,000300,000400,000500,0002005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012Choc Lehman3 mars 2011
ARRIVÉES DANS LESDESTINATIONS CONCURRENTES2006-2011
OCCASIONS DANS LE MARCHÉPartenariats avec des voyagistes / Équipe Canada;Intérêt accru envers les voyages indépendants;...
Collectiond’ECDDiversification desdestinationsDiversificationdes produitsÉventailélargi desitinérairescanadiensDIVERSIFICA...
INTÉGRATION DES ACTIVITÉS DE MARKETINGProfessionnelsdes voyagesMédiasCampagneauprès desprof. desvoyages• Visites de médias...
COMMENT MENER DES AFFAIRESDANS LE MARCHÉ JAPONAISAgents devoyagesCCTVoyagistes etgrossistesVoyagistesréceptifsOMP PMEOMDCo...
POUR MAXIMISER VOTREPARTICIPATION À RVCPosez-vous les questions suivantes : De quoi cet acheteur a-t-il besoin? Comment ...
Merci beaucoup!Thank you!ありがとうございました!
MISE À JOUR SUR LACORÉE DU SUDDon Byun, directeur général, Corée du Sud
VALEUR ET POTENTIEL DU MARCHÉSolide marché des voyages à l’étranger2007 2011 2012Perspectives pour le Canada• Marché solid...
VOYAGEURS CORÉENS AU CANADA-50,000100,000150,000200,000250,0002004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
ARRIVÉES DANS LES DESTINATIONSCONCURRENTES Europe : Non disponible-200,000400,000600,000800,0001,000,0001,200,000États-Uni...
GRANDES TENDANCES POUR LES VOYAGES ÀL’ÉTRANGER EN 2013• Croissance continue du volume de voyages à l’étranger, mais il s’a...
CONSEILS POUR BIEN MENER DES AFFAIRES•Les Coréens accordent de l’importance aux relationspersonnelles – les visites fréque...
INTÉGRATION DES ACTIVITÉS DE MARKETINGVoyages auCanadaHiverAutomneÉtéPrintempsProfessionnels desvoyagesMédiasMédias sociau...
INTÉGRATION DES ACTIVITÉS DE MARKETINGCANADACampagneen ligneBlogueursFacebookRelationspubliques
PLACE AU CINÉMA :VIDÉO DE TROIS MINUTESExemple de l’approche intégrée adoptéepar la CCT dans le marché coréen
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée du Sud
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée du Sud
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée du Sud
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée du Sud
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée du Sud
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée du Sud

843 vues

Publié le

Présentation sur les points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée du Sud de Siobhan Chretien à Rendez-vous Canada à Ottawa.

Publié dans : Voyages
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée du Sud

  1. 1. Points d’information sur les marchésBrésil, Mexique, Inde, Japon, et Corée du SudSiobhan Chretien, directrice générale régionale
  2. 2. MISE À JOUR SUR LE BRÉSILSheila Nassar, directrice de compte, AGV Brésil
  3. 3. Croissancesoutenue etfortesdépensesCARACTÉRISTIQUES DES VOYAGEURSArrivées et dépenses pour des séjoursd’une nuit ou plus, de 2008 à 2013Sources : Statistique Canada, prévisions de la CCT
  4. 4. DÉFIS Faible notoriété de la destination. Manque de capacité aérienne directe etsaisonnière. Processus d’obtention de visa. Concurrence féroce. Augmentation plus rapide du marché global dutourisme étranger que de la part du Canada.
  5. 5. OCCASIONS DANS LE MARCHÉ Les professionnels des voyages sont enthousiastes à l’idéede vendre la destination Canada. Bonnes perceptions de la marque et intentions de voyage. Augmentation de l’accès aérien sur toute l’année. Processus en ligne d’obtention de visa. Forte couverture médiatique. Croissance dynamique de l’utilisation des médias sociaux. Premier choix de destination pour les étudiants.
  6. 6. PRIORITÉS POUR 20131. Marketing avec les partenaires clés;2. Promotion des expériences canadiennes distinctives;3. Intégration des professionnels des voyages et des médias;4. Diversification des médias dans les campagnes visant lesconsommateurs;5. Programme des spécialistes du Canada;6. Marchés des étudiants et des RVMCE;7. Carrefours interentreprises;8. Surveillance de Brand USA.
  7. 7. APPROCHE MULTICANAL POUR 2013ProfessionnelsdesvoyagesMarketing conjointFormation à l’échellenationaleDéveloppement du PSCVoyages defamiliarisationFoires professionnellesMatériel pour points deventeÉlaboration denouveaux produits(ECD)Showcase-BrésilMédiasVoyages defamiliarisation axés surl’art de vivreVoyages defamiliarisation pour lesmédias destinés auxprofessionnels desvoyagesPublications sur toutel’annéePrésentation d’idéesd’articlesConsommateursRéseaux sociauxCampagne demarketing visant lesconsommateurs dans lapresse écrite et lesmédias numériquesNouveau site Web
  8. 8. QUI EST À RENDEZ-VOUS? Membres de l’association des voyagistesbrésiliens (Braztoa) Délégués non membres de Braztoa Médias destinés aux professionnels desvoyages
  9. 9. À GARDER À L’ESPRIT QUAND VOUSRENCONTREZ LES ACHETEURS Ils sont pressés. Ils sont responsables de plus de cinq pays. Ils ont besoin de certitude et de souplesse. Il faut que la communication soit claire etdirecte.
  10. 10. CONSEILS Tenez votre voyagiste réceptif au courant. Offrez des avantages de vente pertinents. Faites valoir les forces qui vous distinguent desconcurrents internationaux du Canada. Montrez comment la vente de votre expérience seraprofitable pour leurs entreprises. Il faut que tout le monde en ressorte gagnant.
  11. 11. ÉTABLIR DE BONNES RELATIONS Commencez par les partenaires clés qui cadrent bienavec votre entreprise. Maintenez de bonnes communications. Fournissez de l’information pertinente en portugais. Présentez aux voyagistes réceptifs des offres spécialespour vos partenaires clés. Respectez vos engagements.
  12. 12. Merci beaucoup!Thank you!Obrigado!
  13. 13. MISE À JOUR SUR LE MEXIQUEJorge Morfin, directeur général, Mexique
  14. 14. 140 148 161132169 179202230257161116 125142160/est.2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013Total des voyages d’une nuit ou plus (en milliers)HISTOIRE D’UN MARCHÉ RÉSILIENT
  15. 15.  Les recettes du marché mexicain pour lesvoyages d’une nuit ou plus ont augmenté deprès de 13 % en 2011 et ont atteint les177,3 millions de dollars. Dépenses moyennes par personne : 1 424 $.
  16. 16. OCCASIONS DANS LE MARCHÉ Renforcer la confiance des agences de voyages pour stimuler lesventes. Afin de conserver notre position de chef de file dans le marché, lesprovinces et la CCT devraient continuer d’établir des stratégiescommunes. Soutenir les activités avec des grossistes et des compagniesaériennes. Faire preuve de plus de créativité dans le positionnement de ladestination auprès des voyageurs potentiels.
  17. 17. OCCASIONS DANS LE MARCHÉ Continuer de travailler avec l’ambassade du Canadapour faciliter le processus d’obtention du visa. Renforcer les stratégies relatives aux réseaux sociauxafin de véhiculer un message en faveur de ladestination. Conserver la position privilégiée au sein des médias.
  18. 18. LES 10 PRIORITÉSCampagnes avecpartenaires visant lesconsommateursPlan decommunicationd’entreprise et avecl’industrieDéveloppement dusecteur des jeunesadultes et desétudiantsActivités conjointesavec compagniesaériennes et voyagistesExpériencescanadiennesdistinctivesCarrefoursinterentreprisesProgramme desspécialistes du CanadaVoyagistes réceptifscanadiens etvoyagistesCélébrités etinfluenceurs, relationsavec les médias deradiotélédiffusionRelations avecl’ambassade
  19. 19. COMMENT MENER DES AFFAIRESAU MEXIQUEECDConsommateursVoyagistesréceptifsGrossistes ConsommateursDétaillants ConsommateursAgences devoyages en ligneConsommateurs
  20. 20. COMMENT MENER DES AFFAIRES À RVC Commencez à établir des relations avec lesvoyagistes réceptifs. Maîtrisez votre dossier commercial. Les voyagistes locaux accordent beaucoupd’importance aux relations personnelles. Autant que possible, munissez-vous dedocumentation en espagnol.
  21. 21. MISE À JOUR SUR L’INDETina Singh, directrice de compte, AGV Inde
  22. 22. COMMENÇONS PAR LECOMMENCEMENT Le Canada a atteint un sommetavec 132 000 arrivées de touristes indiens pour desvoyages d’une nuit ou plus en 2011 La CCT a prévu une croissance des arrivées de 5 %en 2012 et en 2013 Recettes en 2011 : 139 M$ (hausse de 10 %)
  23. 23. QUELQUES FAITSSource : Profil du marché indien, CCT, 2013
  24. 24. LES ARRIVÉES SONT EN HAUSSE2010 25 %2011 8 %2012 5 %
  25. 25. POURQUOI LES VOYAGEURSVIENNENT-ILS NOUS RENDRE VISITE?
  26. 26. QUEL ÂGE ONT-ILS?
  27. 27. LE VOYAGEUR INDIEN AU CANADA Éduqué Bien nanti et désire voyager Âgé de 35 à 55 ans ou de 55 ans et plus Voyageur expérimenté Parle anglais Recherche des expériences extraordinaires Est attiré par les produits axés sur les expériences et lesaventures douces Adore magasiner
  28. 28. LE MARCHÉ INDIEN Parmi les cinq marchés ayant le plus fort potentiel de croissancepour les voyages à l’étranger (de 10 à 15 %). La classe moyenne, grandissante et nantie, démontre un intérêtpour les voyages, surtout pour les nouvelles destinations, comme leCanada. Longueur moyenne du séjour : 23 nuits. Voyageurs long-courriers de longue date, expérimentés et avertis. L’OMT estime que le nombre de touristes indiens à l’étrangeratteindra 50 millions d’ici 2020.
  29. 29. LE MARCHÉ INDIEN On note un créneau de voyageurs bien nantis en quête de séjoursde luxe (jusqu’à trois semaines). Itinéraire populaire: croisière etRocheuses avec hébergement dans les hôtels Fairmont. Grandes villes : Les voyageurs proviennent en majorité de Mumbaiet de Delhi, mais on note une forte augmentation dans les villes deniveaux 2. Ainsi, la CCT élargit son réseau de vente pour atteindreces villes.
  30. 30. FAIRE AFFAIRE AVEC LESPROFESSIONNELS DESVOYAGES Il est important que les voyagistesréceptifs soient en contact avec lespartenaires indiens du secteur desvoyages. Pourquoi? 80 % des voyageurs indiensachètent leurs billets pour l’étranger parl’intermédiaire d’un agent de voyages.
  31. 31. FACTEURS INFLUENÇANT LE CHOIXD’UNE DESTINATION Température Recommandation et bouche à oreille Expérience et nouveau produit Opulence : Luxe et art de vivre Magasinage Visite d’amis et de membres de la famille Beauté des paysages Divertissement et destination convenant aux familles
  32. 32. 2012 EN UNCLIN D’ŒIL
  33. 33. OBSTACLES POUR CE MARCHÉ Concurrence et grandes sommesinvesties Destination long-courrier Accès aérien et augmentation destarifs aériens Perception d’un processus de visastrict Brand USA Hausse des prix en dollars (25 %)
  34. 34. POURQUOI INVESTIR DANS LE MARCHÉINDIEN? Économie stimulée par une croissance annuelle constante Classe moyenne croissante Solide potentiel pour les voyages long-courriers à l’étranger Créneau de voyageurs bien nantis en quête de séjours de luxe Croissance des arrivées au Canada Forte demande pour les voyages indépendants, avec ou sans guide Grand nombre de visites à des amis ou à des membres de la famille Liens forts avec les professionnels des voyages
  35. 35. 1. Renforcement des relations avec les partenaires clés et accroissement deleur nombre2. Lancement de la collection des ECD en octobre 20133. Tenue de séances de formation et de carrefours pour les professionnels desvoyages dans les villes de niveaux 1 et 24. Mise sur pied de programmes conjoints avec les voyagistes et offre de laformation des spécialistes du Canada aux agents au rendement supérieur5. Élargissement du programme d’agents privilégiés pour les visasLA SUITE DES CHOSES :PRIORITÉS POUR 2013
  36. 36. LA SUITE DES CHOSES :PRIORITÉS POUR 20136. Consolidation des relations avec les médias pour renforcer l’appelà l’action des voyagistes7. Déploiement d’activités dans les points de vente8. Participation à des salons professionnels9. Tournées de présentation et carrefours interentreprises10. Mise à profit des itinéraires combinés (avec les États-Unis) poursurmonter à court terme l’obstacle de l’accès aérien direct
  37. 37. COMMENT FAIRE AFFAIRE AVECLES ACHETEURS À RVC Tissez des liens avec les partenaires dusecteur des voyages Demandez-leur de décrire leurs besoins etécoutez-les attentivement Flattez leur amour propre, les Indiensaiment ça! Soyez prêt à faire un effort supplémentaire Une différence de 5 $ par personne peutvous faire perdre un contrat
  38. 38. APRÈS RVC Respectez vos engagements et faitespreuve de souplesse Maintenez une présence constante Préparez un éventail d’itinéraires
  39. 39. Merci
  40. 40. Mise à jour sur le JaponMaureen Riley, directrice générale, Japon
  41. 41. LE JAPON EN CHIFFRES0100,000200,000300,000400,000500,0002005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012Choc Lehman3 mars 2011
  42. 42. ARRIVÉES DANS LESDESTINATIONS CONCURRENTES2006-2011
  43. 43. OCCASIONS DANS LE MARCHÉPartenariats avec des voyagistes / Équipe Canada;Intérêt accru envers les voyages indépendants;Accroissement des voyages chez les jeunes;Accès aérien;Forte présence médiatique;Créativité dans le positionnement du Canada;Croissance dynamique de l’utilisation des médiassociaux.
  44. 44. Collectiond’ECDDiversification desdestinationsDiversificationdes produitsÉventailélargi desitinérairescanadiensDIVERSIFICATION DESITINÉRAIRES
  45. 45. INTÉGRATION DES ACTIVITÉS DE MARKETINGProfessionnelsdes voyagesMédiasCampagneauprès desprof. desvoyages• Visites de médias à plusieursniveaux et pleinement intégrées;• Médias sociaux.• Marketing conjoint;• Campagnes auprès des professionnelsdes voyages;• Nouveaux produits et développementdu marché;• Amélioration des partenariats avec lescompagnies aériennes;• Formation des voyagistes.• Campagne à plusieurs niveauxet pleinement intégrée
  46. 46. COMMENT MENER DES AFFAIRESDANS LE MARCHÉ JAPONAISAgents devoyagesCCTVoyagistes etgrossistesVoyagistesréceptifsOMP PMEOMDConsommateurs
  47. 47. POUR MAXIMISER VOTREPARTICIPATION À RVCPosez-vous les questions suivantes : De quoi cet acheteur a-t-il besoin? Comment puis-je répondre à ce besoin? Qu’est-ce qui me rend unique? Qui est le voyagiste réceptif de cet acheteur? Et faites un suivi!!!
  48. 48. Merci beaucoup!Thank you!ありがとうございました!
  49. 49. MISE À JOUR SUR LACORÉE DU SUDDon Byun, directeur général, Corée du Sud
  50. 50. VALEUR ET POTENTIEL DU MARCHÉSolide marché des voyages à l’étranger2007 2011 2012Perspectives pour le Canada• Marché solide axé sur les voyages d’agrément;• Dépenses moyennes par voyage-personne de1 593 $ (3e derrière l’Australie et le Brésil parmiles marchés de la CCT autres que les États-Unis);• 1,2 million de voyageurs coréens envisagentsérieusement de visiter le Canada dans les deuxprochaines années.Sources : Rapport annuel 2011 de la CCT et VTM 201213,3 M13,7 MNouveau record
  51. 51. VOYAGEURS CORÉENS AU CANADA-50,000100,000150,000200,000250,0002004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
  52. 52. ARRIVÉES DANS LES DESTINATIONSCONCURRENTES Europe : Non disponible-200,000400,000600,000800,0001,000,0001,200,000États-Unis Australie Canada Nouvelle-Zélande2006200720082009201020112012Dispense de visaaux États-UnisNov. 2008
  53. 53. GRANDES TENDANCES POUR LES VOYAGES ÀL’ÉTRANGER EN 2013• Croissance continue du volume de voyages à l’étranger, mais il s’agit principalement devols de transporteurs à bas prix;• Forte croissance du service outre-mer des transporteurs à bas prix (augmentation de95,6 % par rapport à 2011) ;• Croissance continue du nombre de voyageurs indépendants, nombre croissant devoyageurs expérimentés et barrières linguistiques de moins en moins importantes;• Explosion de la popularité des agents de voyages en ligne qui permettent auxvoyageurs d’effectuer leurs réservations pour les vols, l’hébergement, le transport etles attractions;• Compétition féroce entre les destinations;• Influenceurs : Télévision, Internet et blogues (bouche à oreille), placement de produitet guides à la mode sur les voyages et l’art de vivre.
  54. 54. CONSEILS POUR BIEN MENER DES AFFAIRES•Les Coréens accordent de l’importance aux relationspersonnelles – les visites fréquentes sont suggérées.•Meilleur moment pour les visites de représentant – Printemps(mars-avril) ou automne (octobre-novembre).Établir des relations•Apprenez les pratiques commerciales locales.•Faites preuve de souplesse.•Le recours à un traducteur coréen permettra une meilleurecommunication.Chercher à comprendre•Pas d’investissement, pas de bénéfices : il ne faut pas miser surles résultats immédiats.•Au minimum, lors de la tenue de réunions d’affaires, ayez enmain de l’information sur votre produit, des idées de promotionet des tarifs spéciaux.•Créez du matériel de marketing en coréen.Investir
  55. 55. INTÉGRATION DES ACTIVITÉS DE MARKETINGVoyages auCanadaHiverAutomneÉtéPrintempsProfessionnels desvoyagesMédiasMédias sociauxConsommateurs• Information en coréen(site Web, brochures)• Campagne en ligne• Expo touristique• Bulletin électronique• Programme de blogueurs-vedettes• Facebook (43 000adeptes)• Twitter• Youtube• Programme desspécialistes du Canada• Promotion conjointe• Campagne avec lescompagnies aériennes• Carrefour• Visites de représentants• Visites de médias (Télévision et presse écrite)• Promotion conjointe avec les médias• Programme avec des célébrités• Événements médiatiques• Communiqués de presse
  56. 56. INTÉGRATION DES ACTIVITÉS DE MARKETINGCANADACampagneen ligneBlogueursFacebookRelationspubliques
  57. 57. PLACE AU CINÉMA :VIDÉO DE TROIS MINUTESExemple de l’approche intégrée adoptéepar la CCT dans le marché coréen

×