SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  32
Plan
• Importance du secteur de l’élevage ovin
• Cheptel/ caractéristique des races
• économique
• Social
• Programme d’amélioration génétique en Tunisie
• Historique
• Objectif
• consistance
Secteur de l’élevage des petits
ruminants en Tunisie
Rôle important: économie, social et écologie
•12% du PIB de l’ensemble du secteur agricole
• 300 000 éleveurs de petits ruminants
•Produits (viande & lait) stratégiques: 50% de la production nationale en
viande rouge
• Aménagement de l’espace et gestion des ressources naturelles
Introduction
1
Effectifs et nombre d’éleveurs
Effectifs (unités
femelles)
3,889.000Têtes
OVIN CAPRIN
692.000 Têtes
Nombre
d’éleveurs
Contribution à
la production de
viande Rouge
274 000
43%
141000
8%
Évolution des effectifs ovins et caprins
et des effectifs sous CP
4500
4000
3500
3000
2500
2000
1500
1000
500
0
41%
31%
23% 40%
Répartition Géographique des
Troupeaux et des Races
19%
46%
OVIN
CAPRIN
Répartition du cheptel ovin
selon la taille du Troupeau et
de l’exploitation
39%
22% 21-50 tetes 40%
inf 20 tetes
13%
Répartition du cheptel ovin selon la taille du Troupeau
24%
13%
51-100
tetes
sup100
tetes
47%
inf 10ha
11-100 ha
sup 100 ha
Répartition du cheptel ovin selon la taille de
l’exploitation
Répartition Géographique des Races Ovines
Sicilo-Sarde
Noir de Thibar
7
Queue Fine de l’Ouest
Barbarine
Importance des races
ovines
N
.thibar
2
%
S
.S
arde
1
%
B
arbarine
61%
Q.fine
36%
Présentation des principales
races ovines en Tunisie
Brebis : 40- 50 kg
Bélier: 60-70 kg
GMQ10-30 : 165-230g/j
GMQ30-90 :130-190g/j
RACE À VIANDE
RÉPARTIE SUR TOUT LE TERRITOIRE TUNISIEN
Taux de fécondité
90-91%
Taux de prolificité
105-110%
Taux de fertilité
81-87%
Présentation des principales
races ovines en Tunisie
Brebis : 45- 55 kg
Bélier:65- 80 kg
GMQ10-30 jours: 175-235 g /j
GMQ 30-90 jours : 130-200 g /j
• Race à viande
• Répartie dans les hauts plateaux du
centre ouest sur la frontière Algérienne
Taux de fécondité
94%
Taux de prolificité
118%
Taux de fertilité
80%
Paramètres de Reproductions
Présentation des principales
races ovines en Tunisie
brebis : 40 Kg
bélier : 55-60 kg
Production laitière : 70-90 l /lactation de 6 mois
Race laitière
Répartie dans les régions du Nord Estet au Nord
Ouest ( Beja Bizerte))
Taux de fécondité
107%
Taux de prolificité
130%
Taux de fertilité
82%
Production laitière
70 litres
Durée de lactation
152 Jours
Présentation des principales
races ovines en Tunisie
Brebis : 50-60 kg
Béliers : 70-80 kg
GMQ10-30 jours : 175-255 g/j
GMQ 30-90 jours : 130-190g/j
• Race à viande prolifique
• Origine : le Maroc
• Elle est caractérisée par une maturité sexuelle très
précoce
• Elle se localise essentiellement dans les oasis du sud de
la Tunisie
Taux de fécondité
162%
Taux de prolificité
188%
Taux de fertilité
86%
Paramètres de Reproductions
Présentation des principales
races Caprines en Tunisie
•Population de race autochtone caractérisée par s
a
faible productivité et par sa rusticité et son
adaptation aux conditions du milieu.
Animaux croisés avec d’autres races importées:
Alpine, maltaise, damasquine,…
Race locale
ace Damasquine
Race Boer Race Alpine
Répartition du cheptel ovin
par région 1994 - 2004
1994
2004
Répartition du cheptel selon la taille de l'exploitation
20
30
40
50
60
70
% cheptel
Répartition du cheptel ovin par
région 1994 - 2004
Source : ESEA,MARH
45
40
35
30
25
20
15
10
5
0
Nord Centre Sud
0
10
Sans terre 0 à 20 ha 20-50 ha 50 ha et +
SAU
Programme national d’amélioration génétiques
des ovins
historique
• Le programme d’amélioration génétique des
ovins en Tunisie a été initié à la fin des années
1963 à l’INRAT avec l’appui de la coopération
française
• En 1975 cette activité s’est intégré à
l’ensembles des activité de l’OEP
Consistance de programme de sélection
• Objectifs de sélection
• Contrôle des performances
• Evaluation génétique
Objectif global
• Amélioration des performances des animaux
productivité et production de viande
• Répondre à une demande croissante de la
population en produits animaux
• Développement et préservation des
ressources génétiques locales
• Élaboration d’une base de données sur les
races pour être utiliser par la recherche pour
la caractérisation génétique, l’évaluation
Objectif du Contrôle de performance
• Outil de base de l’amélioration génétique au
niveau du troupeau d’une part et aux niveaux
collectif et racial
• Outil de gestion technique . C’est un facteur
essentiel dans l’essort de ce système
Comment choisir un caractère à
améliorer
• Économique : fertilité, poids, conformation…
• Facilement mesurable et peu couteux :
contrôle de croissance, contrôle laitier, suivi
des agnelages
• Génétiquement transmissible d’une
génération à l’autre: héritabilité
Objectifs de sélection
• Caractères à intérêt économique
Faciles à mesurer ?
Si oui, sélection directe
Si non, sélection indirecte
Nord de la dorsale : GMQ
• GMQ0070
o Adaptation de la mère aux conditionsdifficile
o Bon démarrage desjeunes
• GMQ0070
oPotentiel propre de l’agneau
oBon démarrage des jeunes
Sud de la dorsale : valeur laitière
• GMQ0030
– Estime la production laitière de la mère
• Adaptation de la mère
• Bon démarrage des jeunes
– Fort corrélé avec le GMQ3070 (0,5 – 0,7)
Adaptation: résistance aux maladies
• exp : FECs
– Héritabilité h2 = 0,2 à0,3
– Corrélation avec la croissance rg = -0,8
Sélection indirecte, sur la croissance
Protocole de contrôle des performance
• F2: (reproduction + P10, P30,
P70, GMQ1030 et GMQ3070)
• F1: (reproduction + P10, P30 et
GMQ1030)
• F8: (reproduction)
Protocole officiel « F2 » de contrôle de
croissance
1 11 21 31 41 51 61 71 81
Cinq à six pesées périodiques
Protocole contraignons: temps
et ressources humaines
Faible Précision de l’évaluation
génétique pour les races des
régions arides et semi aride
Objectif national: qualité
• Long dorsal
• Gras de couverture
Ultra- sono -graphie
Muscle Gras
• UK 3 -1
• NZ 5,7 - 4,1
Calcul des performances aux âges types : méthode
officielle « F2 »
14
16
18
Poids (kg)
C4
P70
0
2
4
6
8
10
12
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 75
Age (jr)
C1
C2
C3
P10
P30
GMQ1030 GMQ3070
Protocole simplifié de contrôle de croissance
11 21 31 41 51 61 71 81
Trois pesées périodiques
Protocole simple
Précision de l’évaluation génétique acceptable
Le nombre de pesées peu être réduit en cas d’enregistrement du
PN
Contrôle des caractères de production
• Fertilité: BMB/BML
• Prolificité: AN/BMB
• Mortalité naissance des agneaux: AM(0-5j)/AN
• Enregistrement des information de mises à la
lutte, des mises bas des brebis et les
mortalités des agneaux
Evaluation génétique
• Contrôles individuels
• Filiation
– Maternelle
– paternelle
Schéma de sélection
Entreprise collective
autour d’une race et
des objectifs de sélection

Contenu connexe

Similaire à Formation Novembre 2015.pptx

[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...Institut de l'Elevage - Idele
 
SOMMET 2023 Un nouveau critère d'évaluation de la qualité de la viande bovine...
SOMMET 2023 Un nouveau critère d'évaluation de la qualité de la viande bovine...SOMMET 2023 Un nouveau critère d'évaluation de la qualité de la viande bovine...
SOMMET 2023 Un nouveau critère d'évaluation de la qualité de la viande bovine...Institut de l'Elevage - Idele
 
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRISPoids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRISInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovinsGAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovinsInstitut de l'Elevage - Idele
 
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Institut de l'Elevage - Idele
 
[GAL 2016] L'élevage laitier, à la confluence des relations entre élevage et ...
[GAL 2016] L'élevage laitier, à la confluence des relations entre élevage et ...[GAL 2016] L'élevage laitier, à la confluence des relations entre élevage et ...
[GAL 2016] L'élevage laitier, à la confluence des relations entre élevage et ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovneSignaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovneInstitut de l'Elevage - Idele
 
[GAV2018] Les gains à long terme en génétique allaitante
[GAV2018] Les gains à long terme en génétique allaitante[GAV2018] Les gains à long terme en génétique allaitante
[GAV2018] Les gains à long terme en génétique allaitanteInstitut de l'Elevage - Idele
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Caprinov2023 Prise en compte de nouveaux caractères dans les objectifs de sél...
Caprinov2023 Prise en compte de nouveaux caractères dans les objectifs de sél...Caprinov2023 Prise en compte de nouveaux caractères dans les objectifs de sél...
Caprinov2023 Prise en compte de nouveaux caractères dans les objectifs de sél...Institut de l'Elevage - Idele
 
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...Institut de l'Elevage - Idele
 
Sélection et alimentation : deux leviers pour des agneaux plus vigoureux
Sélection et alimentation : deux leviers pour des agneaux plus vigoureuxSélection et alimentation : deux leviers pour des agneaux plus vigoureux
Sélection et alimentation : deux leviers pour des agneaux plus vigoureuxInstitut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 _ Les élevages de bovins bio en France: Choix de conduite, génétiq...
Sommet2016 _ Les élevages de bovins bio en France: Choix de conduite, génétiq...Sommet2016 _ Les élevages de bovins bio en France: Choix de conduite, génétiq...
Sommet2016 _ Les élevages de bovins bio en France: Choix de conduite, génétiq...Institut de l'Elevage - Idele
 
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiquesAméliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiquesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 _ Quels marchés pour les races allaitantes ?
Sommet2016 _ Quels marchés pour les races allaitantes ?Sommet2016 _ Quels marchés pour les races allaitantes ?
Sommet2016 _ Quels marchés pour les races allaitantes ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Ovins et grandes cultures nouvelles complémentarité pour une association trad...
Ovins et grandes cultures nouvelles complémentarité pour une association trad...Ovins et grandes cultures nouvelles complémentarité pour une association trad...
Ovins et grandes cultures nouvelles complémentarité pour une association trad...Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Formation Novembre 2015.pptx (20)

#SPACE2020 | La race normande
#SPACE2020 | La race normande#SPACE2020 | La race normande
#SPACE2020 | La race normande
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 6 resalim, un observatoire de...
 
SOMMET 2023 Un nouveau critère d'évaluation de la qualité de la viande bovine...
SOMMET 2023 Un nouveau critère d'évaluation de la qualité de la viande bovine...SOMMET 2023 Un nouveau critère d'évaluation de la qualité de la viande bovine...
SOMMET 2023 Un nouveau critère d'évaluation de la qualité de la viande bovine...
 
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRISPoids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
 
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovinsGAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
 
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
 
[GAL 2016] L'élevage laitier, à la confluence des relations entre élevage et ...
[GAL 2016] L'élevage laitier, à la confluence des relations entre élevage et ...[GAL 2016] L'élevage laitier, à la confluence des relations entre élevage et ...
[GAL 2016] L'élevage laitier, à la confluence des relations entre élevage et ...
 
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovneSignaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
 
[GAV2018] Les gains à long terme en génétique allaitante
[GAV2018] Les gains à long terme en génétique allaitante[GAV2018] Les gains à long terme en génétique allaitante
[GAV2018] Les gains à long terme en génétique allaitante
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
 
Caprinov2023 Prise en compte de nouveaux caractères dans les objectifs de sél...
Caprinov2023 Prise en compte de nouveaux caractères dans les objectifs de sél...Caprinov2023 Prise en compte de nouveaux caractères dans les objectifs de sél...
Caprinov2023 Prise en compte de nouveaux caractères dans les objectifs de sél...
 
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
[SOMMET2020] Strategies gagnantes dans la conduite de la reproduction en élev...
 
Focus sur le persillé
Focus sur le persilléFocus sur le persillé
Focus sur le persillé
 
UMT_STAR_webinaire140324_04_SMARTER_MChassier.pdf
UMT_STAR_webinaire140324_04_SMARTER_MChassier.pdfUMT_STAR_webinaire140324_04_SMARTER_MChassier.pdf
UMT_STAR_webinaire140324_04_SMARTER_MChassier.pdf
 
Sélection et alimentation : deux leviers pour des agneaux plus vigoureux
Sélection et alimentation : deux leviers pour des agneaux plus vigoureuxSélection et alimentation : deux leviers pour des agneaux plus vigoureux
Sélection et alimentation : deux leviers pour des agneaux plus vigoureux
 
Sommet2016 _ Les élevages de bovins bio en France: Choix de conduite, génétiq...
Sommet2016 _ Les élevages de bovins bio en France: Choix de conduite, génétiq...Sommet2016 _ Les élevages de bovins bio en France: Choix de conduite, génétiq...
Sommet2016 _ Les élevages de bovins bio en France: Choix de conduite, génétiq...
 
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiquesAméliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
 
7 org-cows_témoignage_serge_hareau-vauloup
7 org-cows_témoignage_serge_hareau-vauloup7 org-cows_témoignage_serge_hareau-vauloup
7 org-cows_témoignage_serge_hareau-vauloup
 
Sommet2016 _ Quels marchés pour les races allaitantes ?
Sommet2016 _ Quels marchés pour les races allaitantes ?Sommet2016 _ Quels marchés pour les races allaitantes ?
Sommet2016 _ Quels marchés pour les races allaitantes ?
 
Ovins et grandes cultures nouvelles complémentarité pour une association trad...
Ovins et grandes cultures nouvelles complémentarité pour une association trad...Ovins et grandes cultures nouvelles complémentarité pour une association trad...
Ovins et grandes cultures nouvelles complémentarité pour une association trad...
 

Formation Novembre 2015.pptx

  • 1. Plan • Importance du secteur de l’élevage ovin • Cheptel/ caractéristique des races • économique • Social • Programme d’amélioration génétique en Tunisie • Historique • Objectif • consistance
  • 2. Secteur de l’élevage des petits ruminants en Tunisie Rôle important: économie, social et écologie •12% du PIB de l’ensemble du secteur agricole • 300 000 éleveurs de petits ruminants •Produits (viande & lait) stratégiques: 50% de la production nationale en viande rouge • Aménagement de l’espace et gestion des ressources naturelles Introduction 1
  • 3. Effectifs et nombre d’éleveurs Effectifs (unités femelles) 3,889.000Têtes OVIN CAPRIN 692.000 Têtes Nombre d’éleveurs Contribution à la production de viande Rouge 274 000 43% 141000 8%
  • 4. Évolution des effectifs ovins et caprins et des effectifs sous CP 4500 4000 3500 3000 2500 2000 1500 1000 500 0
  • 5. 41% 31% 23% 40% Répartition Géographique des Troupeaux et des Races 19% 46% OVIN CAPRIN
  • 6. Répartition du cheptel ovin selon la taille du Troupeau et de l’exploitation 39% 22% 21-50 tetes 40% inf 20 tetes 13% Répartition du cheptel ovin selon la taille du Troupeau 24% 13% 51-100 tetes sup100 tetes 47% inf 10ha 11-100 ha sup 100 ha Répartition du cheptel ovin selon la taille de l’exploitation
  • 7. Répartition Géographique des Races Ovines Sicilo-Sarde Noir de Thibar 7 Queue Fine de l’Ouest Barbarine
  • 9. Présentation des principales races ovines en Tunisie Brebis : 40- 50 kg Bélier: 60-70 kg GMQ10-30 : 165-230g/j GMQ30-90 :130-190g/j RACE À VIANDE RÉPARTIE SUR TOUT LE TERRITOIRE TUNISIEN Taux de fécondité 90-91% Taux de prolificité 105-110% Taux de fertilité 81-87%
  • 10. Présentation des principales races ovines en Tunisie Brebis : 45- 55 kg Bélier:65- 80 kg GMQ10-30 jours: 175-235 g /j GMQ 30-90 jours : 130-200 g /j • Race à viande • Répartie dans les hauts plateaux du centre ouest sur la frontière Algérienne Taux de fécondité 94% Taux de prolificité 118% Taux de fertilité 80% Paramètres de Reproductions
  • 11. Présentation des principales races ovines en Tunisie brebis : 40 Kg bélier : 55-60 kg Production laitière : 70-90 l /lactation de 6 mois Race laitière Répartie dans les régions du Nord Estet au Nord Ouest ( Beja Bizerte)) Taux de fécondité 107% Taux de prolificité 130% Taux de fertilité 82% Production laitière 70 litres Durée de lactation 152 Jours
  • 12. Présentation des principales races ovines en Tunisie Brebis : 50-60 kg Béliers : 70-80 kg GMQ10-30 jours : 175-255 g/j GMQ 30-90 jours : 130-190g/j • Race à viande prolifique • Origine : le Maroc • Elle est caractérisée par une maturité sexuelle très précoce • Elle se localise essentiellement dans les oasis du sud de la Tunisie Taux de fécondité 162% Taux de prolificité 188% Taux de fertilité 86% Paramètres de Reproductions
  • 13. Présentation des principales races Caprines en Tunisie •Population de race autochtone caractérisée par s a faible productivité et par sa rusticité et son adaptation aux conditions du milieu. Animaux croisés avec d’autres races importées: Alpine, maltaise, damasquine,… Race locale ace Damasquine Race Boer Race Alpine
  • 14. Répartition du cheptel ovin par région 1994 - 2004 1994 2004 Répartition du cheptel selon la taille de l'exploitation 20 30 40 50 60 70 % cheptel Répartition du cheptel ovin par région 1994 - 2004 Source : ESEA,MARH 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 Nord Centre Sud 0 10 Sans terre 0 à 20 ha 20-50 ha 50 ha et + SAU
  • 15. Programme national d’amélioration génétiques des ovins
  • 16. historique • Le programme d’amélioration génétique des ovins en Tunisie a été initié à la fin des années 1963 à l’INRAT avec l’appui de la coopération française • En 1975 cette activité s’est intégré à l’ensembles des activité de l’OEP
  • 17. Consistance de programme de sélection • Objectifs de sélection • Contrôle des performances • Evaluation génétique
  • 18. Objectif global • Amélioration des performances des animaux productivité et production de viande • Répondre à une demande croissante de la population en produits animaux • Développement et préservation des ressources génétiques locales • Élaboration d’une base de données sur les races pour être utiliser par la recherche pour la caractérisation génétique, l’évaluation
  • 19. Objectif du Contrôle de performance • Outil de base de l’amélioration génétique au niveau du troupeau d’une part et aux niveaux collectif et racial • Outil de gestion technique . C’est un facteur essentiel dans l’essort de ce système
  • 20. Comment choisir un caractère à améliorer • Économique : fertilité, poids, conformation… • Facilement mesurable et peu couteux : contrôle de croissance, contrôle laitier, suivi des agnelages • Génétiquement transmissible d’une génération à l’autre: héritabilité
  • 21. Objectifs de sélection • Caractères à intérêt économique Faciles à mesurer ? Si oui, sélection directe Si non, sélection indirecte
  • 22. Nord de la dorsale : GMQ • GMQ0070 o Adaptation de la mère aux conditionsdifficile o Bon démarrage desjeunes • GMQ0070 oPotentiel propre de l’agneau oBon démarrage des jeunes
  • 23. Sud de la dorsale : valeur laitière • GMQ0030 – Estime la production laitière de la mère • Adaptation de la mère • Bon démarrage des jeunes – Fort corrélé avec le GMQ3070 (0,5 – 0,7)
  • 24. Adaptation: résistance aux maladies • exp : FECs – Héritabilité h2 = 0,2 à0,3 – Corrélation avec la croissance rg = -0,8 Sélection indirecte, sur la croissance
  • 25. Protocole de contrôle des performance • F2: (reproduction + P10, P30, P70, GMQ1030 et GMQ3070) • F1: (reproduction + P10, P30 et GMQ1030) • F8: (reproduction)
  • 26. Protocole officiel « F2 » de contrôle de croissance 1 11 21 31 41 51 61 71 81 Cinq à six pesées périodiques Protocole contraignons: temps et ressources humaines Faible Précision de l’évaluation génétique pour les races des régions arides et semi aride
  • 27. Objectif national: qualité • Long dorsal • Gras de couverture Ultra- sono -graphie Muscle Gras • UK 3 -1 • NZ 5,7 - 4,1
  • 28. Calcul des performances aux âges types : méthode officielle « F2 » 14 16 18 Poids (kg) C4 P70 0 2 4 6 8 10 12 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 75 Age (jr) C1 C2 C3 P10 P30 GMQ1030 GMQ3070
  • 29. Protocole simplifié de contrôle de croissance 11 21 31 41 51 61 71 81 Trois pesées périodiques Protocole simple Précision de l’évaluation génétique acceptable Le nombre de pesées peu être réduit en cas d’enregistrement du PN
  • 30. Contrôle des caractères de production • Fertilité: BMB/BML • Prolificité: AN/BMB • Mortalité naissance des agneaux: AM(0-5j)/AN • Enregistrement des information de mises à la lutte, des mises bas des brebis et les mortalités des agneaux
  • 31. Evaluation génétique • Contrôles individuels • Filiation – Maternelle – paternelle
  • 32. Schéma de sélection Entreprise collective autour d’une race et des objectifs de sélection