8 conseils pour pitcher comme un dieu.pptx

324 vues

Publié le

Dans un hackathon le pitch a une place primordiale. Voici quelques conseils qui vous feront marquer les esprits.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
324
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

8 conseils pour pitcher comme un dieu.pptx

  1. 1. 8 CONSEILS POUR PITCHER COMME UN DIEU lors d’ un Hackathonby Yannick Jost et Bernard Bloch
  2. 2. L’ÉTAPE À ASSURER Lors d’un hackathon, le pitch est réellement l’étape primordiale qui va déterminer l’avenir du projet présenté. En premier passage, il permet de faire comprendre votre ambition, mais aussi d’attirer de talentueux participants à la construction de votre projet. En étape finale, il fait comprendre au public le destin du projet au-delà de l’événement. Quelle que soit l’expérience à laquelle vous participez, s’il y a une présentation à effectuer, Alsace Digitale va vous donner les conseils pour être au taquet pour votre pitch le jour J !
  3. 3. POSEZ CONTEXTE Présentez-vous, et votre situation. Racontez comment vous est venue l’idée, pourquoi, et à quel besoin elle répond. Elle peut provenir de votre métier, de votre passion ou simplement de votre créativité… Cela permet de savoir pourquoi et dans quel contexte le problème s’est posé, et quelle solution vous proposez de co-construire pour faire face à cette récurrence. Structurez vos propos, ne vous éparpillez pas, vous n’avez pas le temps pour ça ! PREMIER CONSEIL LE
  4. 4. Tout au long de votre pitch, ne perdez pas de vue votre objectif. Votre projet doit être la conclusion de votre problématique. Soyez clair : indiquez ce à quoi vous voulez arriver dans le weekend : application, preuve de concept … Les autres doivent savoir où vous allez pour se lier à vous, et vos précisions leur donneront confiance en vous. DESTINATION SUIVEZ VOTRE FIL ROUGE DEUXIEME CONSEIL
  5. 5. CE QUE VOUS AVEZ DÉJÀ Il faut savoir convaincre que le projet n’est pas farfelu, qu’il a été travaillé et qu’il ne sort pas d’un livre imaginaire. En bref, vous voulez prouver la faisabilité de votre idée. Pensez à lister les ressources dont vous disposez, le matériel que vous avez amené sur place etc. Cela rassurera vos futurs coéquipiers sur votre fiabilité personnelle et donc celle de votre future création. TROISIEME CONSEIL
  6. 6. CE QU’IL VOUS FAUT Après avoir énoncé ce que vous pouvez apporter à votre projet, vous devez préciser vos ressources manquantes, tant matérielles qu’humaines : votre équipe doit être complémentaire pour fonctionner au mieux. Vous n’êtes probablement pas un surhomme, vos coéquipiers doivent posséder les compétences que vous n’avez pas, et qui sont pourtant primordiales au bon développement du projet. QUATRIEME CONSEIL
  7. 7. TIC-TAC TIC-TAC DÉJÀ ? Le pitch du début ne dure que soixante secondes, et ça passe extrêmement vite ! Pensez à gérer au mieux votre temps, optimisez chaque seconde et surveillez le chrono. Pour la présentation finale (3 mn), vous devez tenir l’attention de l’assemblée tout du long, pour cela, vous pouvez utilisez quelques subtiles touches d’originalité comme des costumes, des accessoires voire un petit sketch introductif par exemple. Faites preuves d’imagination, ça fonctionne ! CINQUIEME CONSEIL
  8. 8. L’ÉLOQUENCE, VÉRITABLE ATOUT Parlez calmement et distinctement : votre voix doit porter jusqu’au fond de la salle pour que tous entendent vos idées. Ne vous renfermez pas, soyez ouverts vers le public. Prenez une posture avenante. Vous pouvez aussi faire preuve d’humour pour vous détendre et attirer l’attention de vos interlocuteurs. SIXIEME CONSEIL
  9. 9. DES NOTES… POURQUOI FAIRE ? Pour vous entraîner à pitcher, vous pouvez utilisez des notes. Mais prenez garde : En aucun cas nous vous recommandons d’ écrire votre pitch en entier, cela vous fait perdre toute votre spontanéité ! Pour travaillez votre pitch, écrivez les points clés (en grand et en format A5 maximum) puis énoncez-les de manière fluide et logique. Le jour J, présentez-vous avec uniquement votre charisme et votre confiance et laissez-tomber vos notes. En cas de trou de mémoire, passez à la suite, on n’y verra que du feu ! SEPTIEME CONSEIL
  10. 10. TRANQUILLE BASILE ! Soyez détendus, ne vous mettez pas trop de pression. Dites-vous qu’il n’y a pas d’enjeu, vous devez vous amuser. Plus vous prendrez du plaisir, plus l’auditoire le sentira et sera attentif à votre présentation. HUITIEME CONSEIL

×