SALAIRES : LE GUIDE QAPA 2015
ETES-VOUS BIEN PAYE ?
Tout savoir sur les salaires payés dans 22
secteurs d’activité partout...
Etes-vous bien payé par votre entreprise
actuelle ? Vous voulez changer de poste mais
vous ne savez pas si le salaire prop...
Tendances du recrutement et de l’emploi ____________________________________________4
Grilles de rémunération par secteurs...
Candidats
Les types de contrats recherchés par les candidats
Le niveau d’étude des candidats
Salaires : Le Guide Qapa 2015...
Les métiers les plus demandés par les candidats
Les trois métiers les moins demandés sont :
- Manutentionnaire - 3,18%
- C...
Recruteurs
Les types de contrats les plus proposés par les recruteurs
Les niveaux d’étude requis par les recruteurs
Les re...
Les métiers les plus proposés par les recruteurs
Les trois métiers les moins proposés sont :
- Technicien / Technicienne d...
Accueil et Secrétariat
Le secteur de l'accueil et du secrétariat regroupe toutes les activités qui concernent
l'accueil du...
En ce qui concerne la formation, ce sont les niveaux Bac+2 qui sont les plus recherchés.
On peut donc devenir hôte / hôtes...
Agriculture / Espaces verts / Animaux
Le secteur de l’agriculture/espace vert/animaux se compose d'activités d'aménagement...
Grille des salaires pour le secteur Agriculture / Espaces verts /
Animaux
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 11
Agroalimentaire
Le secteur agroalimentaire est composé de l'ensemble des industries de transformation de
matières première...
Grille des salaires pour le secteur Agroalimentaire
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 13
Artisanat
Le secteur de l’artisanat occupe une place prépondérante dans l’économie française. Il est
le conservateur des a...
Grille des salaires pour le secteur Artisanat
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 15
Audit / Comptabilité / Fiscalité
La crise n’a pas fait que des malheureux. En effet, les métiers de la comptabilité et de
...
Grille des salaires pour le secteur Audit / Fiscalité / Comptabilité
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 17
Automobile
Le secteur de l'industrie automobile a subit la crise de plein fouet. En effet, la baisse des
ventes, la restri...
Grille des salaires pour le secteur Automobile
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 19
BTP / Construction
Le secteur du BTP et de la construction a été une véritable locomotive de l’économie en
France et a bea...
Le CAP permet d’avoir accès à des métiers du chantier : coffreur-boiseur, plombier,
électricien, chef de chantier. Les fon...
Banque / Assurance
Malgré la crise, le secteur bancaire continue d’embaucher. Les premiers bénéficiaires sont
les jeunes di...
Grille des salaires pour le secteur Banque et Assurance
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 23
Beauté / Cosmétiques
Malgré un contexte de crise économique, le secteur de la beauté et des cosmétiques s’est
bien tenu. L...
Grille des salaires pour le secteur Banque et Assurance
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 25
Commerce / vente
Avec l’avènement du commerce en ligne et les nouvelles méthodes liées au commerce, le
secteur a subi de n...
Grille des salaires pour le secteur Commerce / Vente
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 27
Droit
Les emplois dans les métiers du droit nécessitent tous un passage par la fac. Les études
sont relativement longues e...
Grille des salaires pour le secteur Droit
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 29
Enseignement / Formation
Bénéficiant d’une conjoncture propice aux reconversions professionnelles, le secteur de
l’enseigne...
Grille des salaires pour le secteur Enseignement / Formation
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 31
Hôtellerie / Restauration
Chaque année les entreprises de l’hôtellerie et de la restauration recherchent des milliers
d’em...
Grille des salaires pour le secteur Hôtellerie / Restauration
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 33
Immobilier
Malgré une stagnation voire une baisse de l’immobilier
le secteur continue d’être pourvoyeur d’emplois. Les
off...
Grille des salaires pour le secteur Immobilier
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 35
Import / Export
Selon des dirigeants d’entreprises interrogés en 2014, la conjoncture dans le commerce
de gros reste assez...
Grille des salaires pour le secteur Import / Export
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 37
Industrie
Après une période de crise dans le paysage industriel, l’industrie française a su s’adapter
et évoluer aux nouve...
Grille des salaires pour le secteur Industrie
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 39
Informatique / Ingénierie / Internet
Les emplois dans l’informatique sont multiples et souvent très rémunérateurs. C’est l...
Le secteur de l’internet découle du secteur informatique et contribue de plus en plus à
l’économie des pays dans le monde....
Grille des salaires pour le secteur Informatique / ingénierie / internet
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 42
Maintenance / entretien
Le secteur de la maintenance/entretien regroupe toutes les activités destinées à détecter,
anticip...
Grille des salaires pour le secteur Maintenance et Entretien
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 44
Marketing / Communication / Publicité / RP
Après une forte réduction des dépenses depuis la crise, les investissements dan...
Grille des salaires pour le secteur Marketing / Communication /
Publicité / RP
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 46
Mode / Textile
Le secteur de la mode et du textile est aujourd’hui confronté à une importante concurrence
venant des pays ...
Grille des salaires pour le secteur Mode et Textile
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 48
Média / Culture
Le secteur des médias et de la culture regroupe toutes les activités de diffusion naturelles
(écriture, af...
Grille des salaires pour le secteur Média et Culture
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 50
Santé / Services aux particuliers / Social
Le secteur de la santé représente 12,5% de l'activité économique évaluée en ter...
Grille des salaires pour le secteur Santé / Services aux particuliers /
Social
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 52
Sécurité / Surveillance
Ce secteur regroupe toutes les activités qui concernent l'application du règlement d'un site
surve...
Grille des salaires pour le secteur Sécurité / Surveillance
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 54
Tourisme / sport / loisirs / spectacle
Le secteur du tourisme/sport/loisirs/spectacle rassemble les activités liées aux
dé...
Dans le secteur du sport et des loisirs, on retrouve les métiers suivants :
• Entraîneur
• Journaliste sportif
• Maître na...
Grille des salaires pour le secteur Tourisme, sport, loisirs, spectacle
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 57
Transport / logistique
Le secteur des transports et de
la logistique emploie 1,4
millions de salariés en France.
Le secteu...
Une grande partie des emplois sont des emplois d’ouvriers et de manutentionnaires et de
chauffeurs / chauffeuses, conducte...
Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 60
Salaire moyen demandé par les candidats
et salaire moyen proposé par les
recruteur...
• Lee Hsien Loong (Premier ministre singapourien) : 1,3 million d’euros bruts annuels
• Barack Obama (Président des Etats-...


Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 62
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le guide des salaires Qapa : êtes-vous bien payé ?

2 229 vues

Publié le

Le guide des salaires Qapa : êtes-vous bien payé ?

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 229
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le guide des salaires Qapa : êtes-vous bien payé ?

  1. 1. SALAIRES : LE GUIDE QAPA 2015 ETES-VOUS BIEN PAYE ? Tout savoir sur les salaires payés dans 22 secteurs d’activité partout en France Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 1
  2. 2. Etes-vous bien payé par votre entreprise actuelle ? Vous voulez changer de poste mais vous ne savez pas si le salaire proposé correspond à ceux existants dans le secteur ? Vous voulez négocier une augmentation avec votre patron mais vous avez besoin d’arguments et de chiffres  ? Qapa publie en exclusivité dans ce guide les rémunérations moyennes de plus de 300 métiers, cadres, non-cadres, techniciens, dans 22 secteurs d'activité différents  : banque, assurance, tourisme, hôtellerie, restauration, logistique, agriculture, etc. Pour savoir quels sont les métiers les mieux rémunérés, Qapa a analysé les salaires indiqués dans plus de 500.000 offres d’emploi publiées par les entreprises entre décembre 2014 et avril 2015. Nos tableaux présentent pour chacun des métiers par secteur d’activité le salaire brut mensuel moyen, le salaire le plus bas, le salaire le plus haut, la région qui propose le plus bas salaire, la région qui propose le plus haut salaire. En parallèle, Qapa a analysé les profils de plus de 3 millions de candidats inscrits sur www.qapa.fr pour présenter pour chacun des métiers dans chacun des secteurs d’activité le salaire souhaité. Résultat : les conseillers / conseillères en gestion de patrimoine et les huissiers ont le salaire moyen le plus élevé. Tous les informaticiens / informaticiennes et développeurs / développeuses ont aussi des salaires élevés car ces profils sont pénuriques depuis plusieurs années. Enfin les techniciens / techniciennes avec des compétences spécifiques clé sortent du lot. Bonne lecture !
 Lancé le 25 Juillet 2011, Qapa est aujourd’hui le 1er site de recrutement qui propose une technique unique : le matching. L’objectif : mettre en relation les BONS candidats avec les BONS recruteurs, en temps réel. Qapa en chiffres : • 6.000 nouveaux inscrits par jour • + 3 millions de candidats inscrits • 5 millions de visites par mois • 300.000 offres d’emploi actuellement Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 2 EDITO
  3. 3. Tendances du recrutement et de l’emploi ____________________________________________4 Grilles de rémunération par secteurs d’activité ________________________________________8 Accueil et Secrétariat ____________________________________________________________8 Agriculture / Espaces verts / Animaux ______________________________________________10 Agroalimentaire _______________________________________________________________12 Artisanat ____________________________________________________________________ 14 Audit / Comptabilité / Fiscalité ____________________________________________________16 Automobile ___________________________________________________________________18 BTP / Construction _____________________________________________________________20 Banque / Assurance____________________________________________________________ 22 Beauté / Cosmétique ___________________________________________________________24 Commerce / Vente _____________________________________________________________26 Droit ________________________________________________________________________28 Enseignement / Formation _______________________________________________________30 Hôtellerie / Restauration ________________________________________________________ 32 Immobilier ___________________________________________________________________ 34 Import / Export ________________________________________________________________36 Industrie _____________________________________________________________________38 Informatique / Ingénierie / Internet _________________________________________________40 Maintenance / Entretien _________________________________________________________43 Marketing / Communication / Publicité / RP __________________________________________45 Mode / Textile _________________________________________________________________47 Média / Culture ________________________________________________________________49 Santé / Services aux particuliers / Social ____________________________________________51 Sécurité / Surveillance __________________________________________________________53 Tourisme / Sport / Loisirs / Spectacle _______________________________________________55 Transport / Logistique __________________________________________________________ 58 Salaire moyen demandé par les candidats / salaire moyen proposé par les recruteurs ________ 60 Salaires perçus par les Présidents des plus grandes économies mondiales ________________ 61 Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 3 SOMMAIRE
  4. 4. Candidats Les types de contrats recherchés par les candidats Le niveau d’étude des candidats Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 4 TENDANCES DU RECRUTEMENT ET DE L’EMPLOI
  5. 5. Les métiers les plus demandés par les candidats Les trois métiers les moins demandés sont : - Manutentionnaire - 3,18% - Chargé(e) de communication - 3,04% - Agent(e) d’accueil - 2,85% Les métiers les plus demandés par les candidats % Vendeur / Vendeuse 17,81 % Hôte / Hôtesse de caisse 7,09 % Secrétaire 6,92 % Hôte / Hôtesse d’accueil 6,21 % Serveur / Serveuse en restauration 5,97 % Assistant administratif / Assistante administrative 5,59 % Caissier / caissière 4,34 % Serveur / Serveuse 4,14 % Serveur / Serveuse de restaurant 4,07 % Préparateur / Préparatrice de commandes 3,97 % Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 5
  6. 6. Recruteurs Les types de contrats les plus proposés par les recruteurs Les niveaux d’étude requis par les recruteurs Les recruteurs recherchent majoritairement des candidats ayant un niveau Bac +2 / Bac +5 avec respectivement 28% et 24%. Les candidats ayant un niveau d’étude Bac +2 représentent 22% et les Bac +5, 17%. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 6 1 %2 % 10 % 3 % 83 % CDI CDD Intérim Indépendant Stage 5 % 9 % 13 % 22 % 24 % 28 % Bac +2 Bac +5 CAP, BEP ou équivalent Bac obtenu Bac +3 Aucun diplôme
  7. 7. Les métiers les plus proposés par les recruteurs Les trois métiers les moins proposés sont : - Technicien / Technicienne de maintenance industrielle - 3,03% - Cuisinier / cuisinière - 2,99% - Comptable - 2,95% Les métiers les plus proposés par les recruteurs % Chef de projet 13,27 % Ingénieur(e) de développement informatique 10,03 % Technico-commercial(e) 7,8 % Contrôleur / Contrôleuse de gestion 6,34 % Ingénieur(e) commercial(e) 5,3 % Responsable commercial(e) 4,78 % Collaborateur / Collaboratrice d’expertise comptable 4,64 % Acheteur / Acheteuse 4,53 % Chef de secteur des ventes 4,47 % Développeur / développées JAVA 4,26 % Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 7
  8. 8. Accueil et Secrétariat Le secteur de l'accueil et du secrétariat regroupe toutes les activités qui concernent l'accueil du public et la coordination et l'organisation de données, dans un secteur public ou privé. Le domaine de l'accueil s'axe autour de cinq activités différentes tournées vers l'information et le conseil du public : • L’accueil en entreprise • L'accueil événementiel • L'animation commerciale • L'activité courrier • L'accueil spécifique en aéroports et gares Quant au domaine du secrétariat, il propose des métiers de secrétaire comptable, secrétaire médical / secrétaire médicale, assistant traducteur / assistante traductrice, secrétaire administratif / secrétaire administrative, etc. Les professionnels du domaine ayant en charge des tâches de réception, d'organisation et de transmission de donnés. Aujourd’hui, on comptabilise environ 750 000 secrétaires et assistant(e)s en France. Chaque année, plus de 20 000 embauches se font et le métier de secrétaire est le 10ème métier le plus recherché de l’hexagone. Dans les années à venir, de nombreux départs à la retraite sont prévus, le niveau de recrutement devrait donc se maintenir. Les secteurs du conseil, de l’assistance, de la santé et de l’action sociale sans oublier le commerce de gros donnent les débouchés les plus importants. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 8 GRILLES DE REMUNERATION PAR SECTEURS D’ACTIVITE : 300 METIERS, 22 SECTEURS
  9. 9. En ce qui concerne la formation, ce sont les niveaux Bac+2 qui sont les plus recherchés. On peut donc devenir hôte / hôtesse d’accueil dans une entreprise ou encore secrétaire avec un baccalauréat professionnel. La maitrise des différents logiciels de bureautique est indispensable et bien souvent, les employeurs recherche des personnes organisées, rigoureuses et réactives. Grille des salaires pour le secteur Accueil et Secrétariat Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 9
  10. 10. Agriculture / Espaces verts / Animaux Le secteur de l’agriculture/espace vert/animaux se compose d'activités d'aménagement et d'exploitation. Les professionnels du secteur entretiennent et/ou exploitent un milieu naturel : les terres pour l'agriculture, les forêts pour la sylviculture, le milieu animal pour la pêche, la chasse et les espaces verts. En France, on comptabilise environ 515 000 exploitations agricoles qui offrent environ 849 000 emplois directs et 415 000 emplois dans le secteur de l’industrie agroalimentaire. Pour un emploi agricole direct, 5 emplois induits sont créés. La France est aujourd’hui le premier producteur agricole européen. On dénombre une production globale de plus de 61 milliards d’euros, soit environ 18% de la production européenne. Une enquête de l’Eurobaromètre montre que 90% des Européens pensent que l’agriculture et les zones rurales sont importantes pour l’avenir du continent. En France, on compte environ 27 millions d’hectares de terre cultivable soit un peu moins de la moitié de la superficie totale du territoire. Différents métiers sont accessibles : - Arboriculteur - Chef d’exploitation laitière - Chef de culture - Conducteur d’engins d’exploitation agricole - Conducteur d’engins forestiers - Eleveuse / Eleveur de chevaux - Horticulteur - Ingénieur en élevage et production animale - Jardinier / jardinière A noter que le secteur agricole et agroalimentaire est le plus gros recruteur de saisonniers en particulier pour les postes de cueilleurs / cueilleuses, vendangeurs / vendangeuses.
 Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 10
  11. 11. Grille des salaires pour le secteur Agriculture / Espaces verts / Animaux Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 11
  12. 12. Agroalimentaire Le secteur agroalimentaire est composé de l'ensemble des industries de transformation de matières premières, végétales ou animales en produits destinés à l'alimentation humaine ou animale. Ces produits subissent des transformations plus ou moins complexes avant d'être conditionnés et exploités. Sous le terme industrie agroalimentaire, on peut ainsi réunir 151 industries : des viandes, du poisson, du grain et des produits amylacés (farine, boulangerie...), des corps gras (huiles...), des fruits et légumes, laitière (fromages, yaourt...), des boissons et les autres industries alimentaires du type chocolaterie, confiserie, épices… Le secteur de l’agroalimentaire est un réel atout pour la France puisqu’il contribue clairement à la santé de l’économie française et occupe aujourd’hui la première place au sein de l’Union Européenne. Modernes et innovantes, les entreprises françaises du secteur de l’agroalimentaire essaient de lier tradition et compétitivité pour aller toujours plus loin dans l’innovation. Le secteur de l’agroalimentaire est aujourd’hui le premier producteur agricole européen et représente environ 67 milliards d’euros soit 18% de la production de l’Union Européenne. Il est également le 4ème exportateur mondial de produits agricoles et agroalimentaires avec 47,2 milliards d’euros de vente à l’international. Au niveau national, le secteur de l’agroalimentaire représente environ 150 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Cette performance permet à ce secteur d’affirmer sa place de leader des industries françaises. Environ 412 500 salariés travaillent au sein de ce secteur, répartis dans plus de 10 000 entreprises dont 90% sont des Petites et Moyennes entreprises. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 12
  13. 13. Grille des salaires pour le secteur Agroalimentaire Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 13
  14. 14. Artisanat Le secteur de l’artisanat occupe une place prépondérante dans l’économie française. Il est le conservateur des anciennes traditions, des vieilles techniques et méthodes et d’une culture qui ne cesse de s’enrichir au fur et à mesure des années. Il effectue l'union entre travail et capital. Il regroupe les entreprises n'employant pas plus de dix salariés, qui exercent une activité indépendante de production, de transformation, de réparation ou de prestation de service à titre principal ou secondaire sous forme ambulante, foraine ou sédentaire. Les professions artisanales sont divisées en quatre secteurs principaux : l'alimentation, la fabrication (textile, bois, métaux...) les services (transport, réparation...) et le bâtiment. L'entreprise doit produire l'essentiel de son revenu à partir de la vente de produits et services issus de son propre travail. Le secteur de l’artisanat compte environ 510 métiers et il rassemble plus de 3 millions d’actifs partout en France. Il dépasse aujourd’hui le cap du million d’entreprises. En plus des quatre secteurs cités ci-dessus, l’artisanat d’Art donne à notre pays une image que beaucoup de nos voisins nous envie. Dans l’économie du pays, l’artisanat a une place de choix, cela s’observe notamment en matière d’emploi et de formation. Le secteur de l’artisanat est un secteur qui embauche constamment et qui sait maintenir ses emplois. On observe de nombreuses reprises et créations d’entreprise qui se mettent au service d’une économie de proximité, au service du voisinage et ses habitants. Les nouvelles technologies ont également permis à ce secteur de se moderniser considérablement. L’artisanat créé environ 100 000 embauches chaque année, et on prévoit plus de 300 000 départs à la retraite dans les dix années à venir. Ce qui caractérise le secteur de l’artisanat, c’est plus particulièrement la taille des entreprises. En effet, ce sont généralement des entreprises à taille humaine qui emploient dans leur majorité, moins de 10 salariés qui exercent une activité de production, de transformation, de réparation ou de prestation se services. Un artisan est reconnu comme tel s’il détient un diplôme ou un titre homologué dans le métier qu’il exerce. Généralement, il dispose d’une immatriculation au Répertoire des Métiers pendant au moins 6 ans. Il devient « maitre-artisan » s’il peut justifier 10 années d’immatriculation au Répertoire des Métiers. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 14
  15. 15. Grille des salaires pour le secteur Artisanat Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 15
  16. 16. Audit / Comptabilité / Fiscalité La crise n’a pas fait que des malheureux. En effet, les métiers de la comptabilité et de l’audit bénéficient des restructurations des entreprises. L’optimisation des coûts de production par exemple représente une opportunité pour ces métiers et ce secteur. Il regroupe, respectivement, les activités d'expertise impartiale sur l'organisation, la procédure ou une opération quelconque d'une entité, l'étude et l'exploitation des chiffres d'une entreprise (achats, ventes, charges financières, investissement...) et l'ensemble des pratiques relatives à la perception des impôts et autres taxes obligatoires. Les métiers proposés par chacune des composantes sont variés : expert spécialisé, auditeur financier, expert comptable, fiscaliste, trésorier / trésorière, etc. Ces professionnels peuvent analyser diverses transactions (introduction en bourse, consolidation) et travaillent auprès des entreprises privées ou des organisations du secteur public. Le marché de l’audit et du conseil est clairement dominé par les grands cabinets comme EY, KPMG ou encore Deloitte. Ces grands cabinets regroupent 25 300 consultants en 2012. Il existe également des milliers de cabinet de conseil qui proposent leur expertise en finance, stratégie d’entreprise ou encore management. L’audit, le conseil et la fiscalité représentent le 3ème employeur de jeunes diplômés des grandes écoles de management selon une enquête CGE de 2014. Ces étudiants représentent une grande majorité des recrutements. Pour l’année 2015, 4000 postes devraient être créés par les grands cabinets. Aujourd’hui, 2 millions d’entreprises font appel à des experts comptables et en 2014, on dénombrait 19 000 experts comptables et plus de 130 000 salariés dans leurs cabinets. En ce qui concerne la formation, un Bac+2 minimum est demandé : BTS (brevets de technicien supérieur) ou un DUT (diplômes universitaires de technologie). Une filière est également dédiée à l’expertise comptable avec 3 niveaux de Bac +3 à Bac +8. Les métiers concernant le contrôle de gestion, l’audit et le conseil s’exercent avec un diplôme de niveau Bac +5. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 16
  17. 17. Grille des salaires pour le secteur Audit / Fiscalité / Comptabilité Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 17
  18. 18. Automobile Le secteur de l'industrie automobile a subit la crise de plein fouet. En effet, la baisse des ventes, la restriction des crédits et les suppressions de postes ne présagent rien de bon. Le secteur automobile regroupe des équipementiers spécialisés, des constructeurs de voitures particulières, ou de véhicules utilitaires, de véhicules de loisir mais également de carrossiers. Ainsi, le secteur englobe des filières complexes comme les moteurs et organes mécaniques en amont, à condition qu'ils soient principalement destinés à des véhicules automobiles. Même si le secteur Automobile vient de vivre quelques mauvaises années, subissant clairement la crise financière, le secteur reste très actif et tente de relever les défis de demain : produire mieux, moins cher et des véhicules moins polluants. De nombreux métiers sont représentés dans ce secteur : mécanique, vente, ingénierie, design… Si les embauches sont rares pour les métiers de la production, les métiers de cadres et de techniciens, experts en informatiques et en électronique sont recherchés. Les nouvelles réglementations environnementales poussent les entreprises et les industries automobiles permettent de recruter de plus en plus d’ingénieurs en recherche et développement. Les métiers du service restent porteurs d’emploi et dynamiques. Qu’il s’agisse de la commercialisation, de l’entretien ou du service après-vente, beaucoup de postes sont à pourvoir dans ces secteurs là. Statistiquement, les vendeurs automobiles changent d’employeur environ tous les deux ans et on dénombre 7 à 12 candidatures par poste. En ce qui concerne la formation, les niveaux demandés diffèrent selon les postes : du CAP au Bac+5. On demande aux futurs mécaniciens un bac techo STI Génie mécanique ou un bac pro maintenance de véhicule automobile. Les formations peuvent être complétées par des expériences professionnelles qui sont très demandées par les recruteurs. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 18
  19. 19. Grille des salaires pour le secteur Automobile Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 19
  20. 20. BTP / Construction Le secteur du BTP et de la construction a été une véritable locomotive de l’économie en France et a beaucoup embauché. Le secteur aujourd’hui est quali à l’arrêt mais les départs à la retraite dans les années à venir vont quand même permettre de maintenir un certain niveau d’embauches. Du côté des travaux publics, de grands chantiers comme le Grnd Paris permettront de créer des milliers d’emplois dans le BTP / Construction dans les prochaines années. Le bâtiment représente aujourd’hui 70% du chiffre d’affaires du BTP. Le secteur regroupe toutes les activités de conception et de construction des infrastructures et des bâtiments privés et publics, industriels ou non tels que les routes ou les canalisations. Les métiers du secteur se divisent dans le domaine de l'ingénierie, la technique et l'exécution d'opérations nécessaires à la construction, la réhabilitation, ou la rénovation d'un ouvrage d'habitation, tertiaire, ou industriel. En moyenne, le secteur BTP / Construction réalise 55% de son chiffre d’affaires total dans des travaux d’amélioration et d’entretien d’édifices qui sont déjà existants. 45% de son chiffre d’affaires s’effectue dans le domaine de la construction d’édifices non existants. Le secteur du Bâtiment et de la construction recrute environ 60 000 à 80 000 postes par an, beaucoup en intérim et CDD (contrat à durée déterminée), il reste donc un important créateur d’emplois en France. Quelques chiffres : - 27% des professionnels du secteur BTP / Construction sont des artisans - 35% des personnes sont des salariés d’entreprises de moins de 10 salariés - La région Ile-de-France génère plus de 24% du chiffre d’affaires du bâtiment et environ 20% du chiffre d’affaires des travaux publics. La région comptabilise 80 000 entreprises du BTP qui emploient environ 261 000 personnes. - 11% sont des professionnelles femmes dans le secteur du BTP / Construction. Ces chiffres progressent d’années en années car la profession tente d’inciter les jeunes filles et les femmes à débuter des carrières dans ce secteur. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 20
  21. 21. Le CAP permet d’avoir accès à des métiers du chantier : coffreur-boiseur, plombier, électricien, chef de chantier. Les fonctions de technicien de bureau, métreur ou encore ingénieur du génie civil et les fonctions commerciales demandent plus de diplômes (au minimum un Bac+2 voire un Bac+5). Grille des salaires pour le secteur BTP / Construction Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 21
  22. 22. Banque / Assurance Malgré la crise, le secteur bancaire continue d’embaucher. Les premiers bénéficiaires sont les jeunes diplômés et en particulier ceux qui ont choisi des formations en alternance dans la banque. En effet, on remarque que cette nouvelle tendance facilite l’embauche et le recrutement. Le secteur regroupe toutes les activités qui touchent au commerce de l'argent et la conception, la production et la commercialisation des assurances. Dans les domaines bancaire divers métiers (analyste financier, banquier, credit manager...) sont proposés par des banques de dépôt, banques d'affaire, banques généralisées ou spécialisées. Concernant le secteur des assurances, les agences emploient des conseillers commerciaux en assurances, des agents d'assurances ou encore des gestionnaires de contrats d'assurance. A ceux-ci s'ajoutent des métiers semblables proposés par d'autres organismes financiers comme les établissements de crédit ou les société d’investissement. Aujourd’hui, le secteur de la banque emploie environ 370 000 personnes réparties dans 450 banques différentes. Dans le secteur de l’assurance, on comptabilise environ 147 500 salariés. Les jeunes sont très bien accueillis puisqu’ils représentent environ 64% des embauches. Le secteur de la banque et de l’assurance recherche majoritairement des profils commerciaux. En front office, on compte majoritairement des conseillers clientèles et des télé-opérateurs, en back office, les techniciens traitent les opérations bancaires ou boursières et gèrent également des contrats d’assurance. Des juristes, des experts-comptables et des informaticiens peuvent également être sollicités par ce secteur. En ce qui concerne la formation, on observe une hausse du niveau de qualification puisque le diplôme de base est aujourd’hui le Bac+2 / Bac+3 dans la banque et dans l’assurance. De nombreux cursus sont alors proposés avec les spécialisations banque, finance ou assurance. A Bac+5, les recruteurs recherchent majoritairement des spécialistes des mathématiques financières et des étudiants provenant des écoles d’ingénieurs-finance. Les BTS et les DUT peuvent également conduire à des postes dans ces secteurs. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 22
  23. 23. Grille des salaires pour le secteur Banque et Assurance Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 23
  24. 24. Beauté / Cosmétiques Malgré un contexte de crise économique, le secteur de la beauté et des cosmétiques s’est bien tenu. L’emploi dans le secteur de la beauté et des cosmétiques bénéficie de relais dynamiques de croissance importants sur les marchés émergents, notamment en Asie et en Amérique Latine. Le secteur regroupe l'ensemble d'activités, de procédés et traitements destinés à embellir le corps humain. L'industrie des cosmétiques englobe tous les produits qui s'appliquent sur le corps pour le laver, le parfumer, l'embellir : parfums, produits de toilette, produits capillaires, maquillage, auto-bronzants, etc. Aujourd’hui, le secteur se compose à 80% de Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui sont réparties sur toute la France avec un grand pôle dans l’ouest. 45 000 personnes sont employées dans ce secteur. De nombreux profils scientifiques se retrouvent dans ce secteur, tout comme les ingénieurs et les techniciens qui travaillent à l’amélioration des p r o d u i t s . O n r e t r o u v e également des spécialistes du marketing et de la vente. D’année en année, le niveau de qualification devient de plus en plus exigeant. En effet, le secteur doit répondre à des caractéristiques qui sont toujours un peu plus pointues en ce qui concerne la sécurité, l’hygiène et le développement durable. L’innovation est nécessaire et demande l’intégration de profils hautement qualifiés. En ce qui concerne plus particulièrement le secteur de la beauté, il faut noter que les salons d’esthétique classiques disparaissent petit à petit, laissant place à des lieux plus tournés vers le bien-être et la relaxation. En France, on compte aujourd’hui environ 8 000 instituts de beauté dont 1/3 est franchisé. Dans ces instituts, l’emploi est féminin à 98%. Le secteur de la parfumerie emploi aujourd’hui environ 40 000 personnes, dont 40% dans la région parisienne. La France est reconnue pour occuper une place de leader dans ce secteur sur le plan mondial. La plupart des métiers du secteur de la beauté et de la cosmétique s’exercent après un diplôme de Bac+2 / Bac+3 (BTS). Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 24
  25. 25. Grille des salaires pour le secteur Banque et Assurance Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 25
  26. 26. Commerce / vente Avec l’avènement du commerce en ligne et les nouvelles méthodes liées au commerce, le secteur a subi de nombreuses modifications au cours des dernières années. Les profils commerciaux sont très nombreux avec notamment la démocratisation des profils bac+2, BTS et DUT, mais aussi l’apparition de nouveaux métiers surtout dans la grande distribution. La spécificité de ce secteur se trouve dans le fait que les divers emplois dans le commerce et la vente peuvent s'exercer dans des domaines extrêmement vastes puisqu'un grand nombre d'autres secteurs (cosmétique, immobilier, tourisme, etc.) font appel à des commerciaux. En effet ce secteur est axé autour de toutes les activités de commercialisation d'un produit ou d'un service dans le domaine privé ou public. Le secteur du commerce et de la vente rassemble aujourd’hui plus de 3 millions de salariés dont 2 millions qui travaillent dans le commerce de détail et 1 million dans le commerce de gros ou le commerce B2B, le commerce interentreprises. Ce secteur embauche environ 120 000 commerciaux par an. La grande distribution est un grand vivier d’emplois avec environ 630 000 employés. Majoritairement, les contrats offerts sont des contrats stables puisque 89% sont des CDI (contrat à durée indéterminée). Aujourd’hui, on voit naitre une part important d’emplois dans le secteur du commerce en ligne : 100 000 sites sont désormais répertoriés et 60 000 emplois se sont créés en 2011 par exemple (eBay, Voyages-Sncf…). Dans le secteur de la vente, les hôtesses de caisse et les employés commerciaux représentent près de la moitié des effectifs. Dans le commerce B2B, la plupart des embauches concerne les fonctions commerciales (vendeurs itinérants, cadres commerciaux…). Bien souvent, pour les fonctions commerciales, une expérience à l’étranger est un plus, tout comme les compétences en e- commerce. Il existe différents niveaux de départ : - Pour les artisans, il faut nécessairement avoir des qualifications professionnelles (CAP ou Bac professionnel) - Pour les autres métiers, l’offre de formation va du Bac+2 au Bac+3, en passant par les BTS, DUT et autres licences professionnelles - Pour les postes de cadre plus spécifiquement, un Bac+5 est recommandé : diplôme d’école de commerce, master pro en marketing ou en éco-gestion… Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 26
  27. 27. Grille des salaires pour le secteur Commerce / Vente Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 27
  28. 28. Droit Les emplois dans les métiers du droit nécessitent tous un passage par la fac. Les études sont relativement longues et nécessitent souvent un passage de diplôme ou de concours pour avoir l’accès à certains métiers. Le secteur donne accès à trois grandes catégories d’emplois : celle du service public (donnant accès à des métiers de magistrat, greffier, etc.), celle des auxiliaires de justice (huissier, clerc, notaire etc.) et celle des juristes indépendants (avocat, juriste social, juriste d'entreprise, fiscaliste, etc.). Ces métiers sont généralement regroupés autour de trois branches du droit : droit public, droit pénal et droit privé. La plupart des professions accessibles dans ce secteur sont soumises à un numerus clausus décidé par l'État, au moyen des concours de la fonction publique (magistrats, greffiers, etc.), ou encore par la limitation des créations d'offices et d'études (huissiers de justice, notaires, etc.). Le droit se porte assez bien et les prochains départs à la retraite devraient bénéficier aux futurs emplois d’avocats et notaires. Aujourd’hui, le secteur de la justice emploie environ 30 000 personnes, 8000 magistrats et 9000 greffiers. L’administration pénitentiaire est chargée d’exécuter les décisions des magistrats, qu’il s’agisse d’intérêt général ou de peines d’emprisonnement. Les avocats quant à eux, sont regroupés dans 179 barreaux et sont au nombre de 51 000. De nombreux juristes sont également engagés par les entreprises, ils doivent veiller au respect des lois qui régissent la vie économique de la société. En 2010, on comptabilisait près de 16 000 juristes. Contrairement aux magistrats et aux greffiers, qui rendent la justice au sein d’une juridiction, les avocats, notaires et huissiers sont des auxiliaires de justice qui exercent leur activité d’une façon libérale, ils sont rémunérés par leurs clients, de ce fait, les revenus peuvent être fluctuants. En général, les métiers du secteur du droit demandent une formation longue en droit, qui se fait en général à l’Université. Du Bac+2 au Bac+5, les étudiants doivent tout faire pour se construire un parcours d’études qui est cohérent afin d’accéder aux formations professionnelles souhaitées (notaires, avocats, magistrats…). Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 28
  29. 29. Grille des salaires pour le secteur Droit Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 29
  30. 30. Enseignement / Formation Bénéficiant d’une conjoncture propice aux reconversions professionnelles, le secteur de l’enseignement et de la formation se porte bien. Il regroupe toutes les activités de transmission d'un certain savoir dans différents domaines (les arts, la science, la mécanique, etc.) à des élèves, étudiants mais également à des professionnels. Il existe de nombreux métiers liés à l'enseignement et à la formation : conseiller d'orientation, enseignant spécialisé, professeur de lycée/collège, formateur d'adultes, responsable de formations, etc. Si le secteur public, avec l'Éducation National reste un employé important, des organisations privées proposent également des postes dans la formation aux adultes principalement dans les prestations d'orientation des chômeurs et les formations d'hygiène et sécurité en entreprise. Les statuts et les salaires sont très variables en fonction des emplois dans l’enseignement. Le métier d’enseignant requiert un minimum de diplôme tandis que les métiers relatifs à la formation sont plutôt basés sur l’expérience. Aujourd’hui, on comptabilise près de 840 000 enseignants qui travaillent au sein de l’Education nationale : 380 000 professeurs de collège et lycée et environ 323 000 professeurs des écoles. 91 300 enseignants sont également en fonction dans les établissements d’enseignement supérieur. 703 600 enseignants occupent un emploi dans les établissements publics contre 176 700 dans les établissements privés. L’éducation nationale est aujourd’hui le plus grand employeur de France et de nombreux postes sont ouverts aux concours chaque année. Ainsi, pour les concours de recrutement 2015, l’Education nationale prévoit d’employer 30 170 personnes dans les établissements publics afin de compenser les départs à la retraite. En ce qui concerne le secteur de la formation, environ 400 organismes privés emploient quelques 20 000 salariés. L’apparition des e-formations crée de véritables besoins, que ce soit pour l’informatique ou pour les langues. Tous les professeurs en devenir doivent aujourd’hui être titulaires d’un master, donc avoir un niveau Bac+5. Le master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) se prépare dans les Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation. La mention 1er degré permet de devenir professeur des écoles, la mention 2ème degré permet de devenir professeurs de collège et de lycée et la mention en encadrement éducation permet de devenir conseillers principaux d’éducation. Ceux qui veulent devenir enseignants-chercheurs doivent obtenir un doctorat (Bac+8) avant de postuler. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 30
  31. 31. Grille des salaires pour le secteur Enseignement / Formation Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 31
  32. 32. Hôtellerie / Restauration Chaque année les entreprises de l’hôtellerie et de la restauration recherchent des milliers d’employés et la plupart du temps, ils peinent à combler leurs besoins. Les conditions de travail se sont fortement améliorées et on recense des milliers d’offres d’emploi en hôtellerie / restauration non pourvues en France. Ce secteur regroupe l'ensemble des activités visant à l'accueil de clients aussi bien locaux qu'en provenance d'autres pays du monde et toute activité liée à la restauration. Au sein du secteur hôtelier, on distingue les hôtels classiques et l'hôtellerie de chaîne (l'hôtellerie de chaîne se définit comme l'ensemble des hôtels, filiales ou franchisés, regroupés sous l'enseigne d'un groupe hôtelier). Les postes proposés dans ce secteur sont des métiers du service, de la production culinaire mais aussi d'exploitation, de gestion et d’administration. Il faut noter que la France a une position clairement p r i v i l é g i é e a u s e i n d e l ’ i n d u s t r i e t o u r i s t i q u e mondiale puisqu’elle est la p r e m i è r e d e s t i n a t i o n touristique du monde. Chaque année, nous accueillons environ 80 millions de touristes. Le secteur de l ’ H ô t e l l e r i e e t d e l a Restauration doit donc être capable de faire face à cette importante demande. L’HORECA (hôtellerie, restauration, cafés), comme le désigne les professionnels, est un secteur qui rassemble plus de 900 000 employés et qui, de ce fait, constitue un poids lourd de l’économie française avec plus de 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires. 4ème employeur privé national, il est toutefois en pénurie continuelle de candidats, comme nous le précisions plus haut. Il n’est pas toujours nécessaire d’être très qualifié pour prétendre à travailler dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. En effet, les métiers les moins qualifiés (réceptionnistes, commis de cuisine ou encore femmes de chambre), sont les plus concernés. Les grands groupes internationaux réalisent les 2/3 du chiffre d’affaires global, à l’image du groupe Accord ou du Groupe Flo. Aujourd’hui, on voit apparaitre un réel enjeu avec les hôtels haut de gamme comme les grandes chaînes hôtelières de luxe qui affichent les meilleurs résultats. En ce qui concerne la restauration, les établissements traditionnels voient leur fréquentation baisser, au profit de la restauration rapide et des chaînes commerciales. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 32
  33. 33. Grille des salaires pour le secteur Hôtellerie / Restauration Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 33
  34. 34. Immobilier Malgré une stagnation voire une baisse de l’immobilier le secteur continue d’être pourvoyeur d’emplois. Les offres d’emploi dans l’immobilier les plus proposées sont bien évidemment les profils commerciaux mais ces profils nécessitent de plus en plus de compétences juridiques ou techniques. Pour définir le secteur, c’est le marché de gré à gré (généralement à l'aide d'intermédiaires) où interviennent les acheteurs et vendeurs, mais aussi les propriétaires et locataires de biens immobiliers. L’emploi dans l’immobilier amène les employés à travailler dans la gestion, la transaction ou la promotion d'un patrimoine immobilier divers (maison, appartement, local commercial...) ou encore sur des tâches administratives et ils peuvent également conseiller des entreprises ou particuliers. Le secteur immobilier se divise en 3 grands domaines d'activités : - Les métiers de la production et de la promotion immobilière (constructeur, lotisseur, promoteur, chargé de développement immobilier, monteur d’opérations immobilières…) - Les métiers de la transaction immobilière (négociateur, agent immobilier, mandataire spécialisé, expert immobilier…) - Les métiers de la gestion des biens immobiliers (gestionnaire de parc locatif, syndic de copropriété, administrateur de biens, gérant de patrimoine). Selon la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), il existe aujourd’hui environ 35 000 agences immobilières réparties dans toute la France et qui seraient à l’origine de l’emploi de 200 000 personnes. Il faut également ajouter 50 000 agents commerciaux qui ne sont pas salariés et qui sont généralement payés à la commission. En ce qui concerne la formation, un Bac+2 est nécessaire pour prétendre aux métiers du secteur de l’immobilier. Il existe de nombreux BTS «  professions immobilières » par exemple. L’alternance est très appréciée des recruteurs, tout comme les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation. Les formations de commerciaux sont une excellente voie pour se faire embaucher dans le secteur de l’immobilier. Aujourd’hui, les besoins en recrutement portent majoritairement sur les postes de négociateurs et de cadres d’exploitation. La disponibilité est une des qualités essentielles des professions dans le secteur immobilier. En effet, bien souvent, les horaires sont décalées et il faut pouvoir donner de son temps le soir comme le week end. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 34
  35. 35. Grille des salaires pour le secteur Immobilier Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 35
  36. 36. Import / Export Selon des dirigeants d’entreprises interrogés en 2014, la conjoncture dans le commerce de gros reste assez terne. Les différents indicateurs sont à la baisse et l’activité peine à se dynamiser sur les derniers mois. Ce secteur se différencie du secteur de commerce de détail par la nature de ses clients. Un grossiste est une entreprise qui sert d'intermédiaire entre le fournisseur et les différents détaillants qui commercialisent ses produits. Les entreprises spécialisées dans le commerce de gros traitent de gros volumes de marchandises pour les revendre en petite quantité. L'import/export définit les activités qui visent à prospecter et développer des marchés étrangers à l'importation ou à l’exportation. Le secteur de l’import / export représente une part de plus en plus importante des emplois dans les entreprises. Les personnes engagées effectuent des activités qui requièrent des professionnels de haut n i v e a u . L e s connaissances doivent être solides pour qu’ils puissent être capables de conduire des négociations qui ne se passent pas toujours dans leur pays d’origine. En effet, les p r o f e s s i o n n e l s d e l’import / export ont souvent des chantiers ou d e s m i s s i o n s c o m m e r c i a l e s q u i s’effectuent loin de leurs frontières. On compte aujourd’hui environ 36 800 salariés dans le secteur de l’import / export. Majoritairement, ce sont des emplois de commerciaux spécialisés dans l’Import / export qui sont concernés, ainsi que des postes de techniciens pour l’importation de produits industriels. Les métiers de l’import / export sont en constante évolution, du fait de plusieurs facteurs. Tout d’abord, les facteurs liés à l’environnement international, ceux liés à la réglementation, aux normes et aux procédures En ce qui concerne la formation, de nombreux programmes existent déjà et ils visent à cibler les professions du secteur de l’import / export. Les formations en ligne se multiplient également. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 36
  37. 37. Grille des salaires pour le secteur Import / Export Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 37
  38. 38. Industrie Après une période de crise dans le paysage industriel, l’industrie française a su s’adapter et évoluer aux nouvelles tendances et aux nouvelles technologies. Il reste un secteur plus qu’important dans l’économie française et propose plusieurs milliers d’emplois dans l’industrie chaque année. Il regroupe l'ensemble des activités axées sur la production en série de biens. Ce secteur sous entend une notion d'échelle, puisque la production se fait en grande quantité, et une division du travail en catégories : étude, fabrication, commercialisation, gestion. A chaque catégorie correspond un type d’employé. En ce qui concerne les chiffres, l’industrie en France représente 15,6% du Produit Intérieur Brut national, contre 23% en Allemagne et en Italie. Les secteurs de l’Industrie sont nombreux et se divisent en plusieurs catégories. L’industrie agroalimentaire est celle que les français côtoient le plus, en effet, la plupart des aliments qui remplissent les frigos et les placards des habitants sont issus de l’industrie alimentaire. L’industrie aéronautique et spatiale est un des secteurs de pointe de l’industrie française, elle regroupe des activités de conception, de fabrication et de c o m m e r c i a l i s a t i o n d e s é q u i p e m e n t s s p é c i fi q u e associés. L’industrie maritime et navale rassemble les métiers de la construction et de la réparation des navires civils et militaires. L’industrie chimique est omniprésente et très dynamique sur le plan de la r e c h e r c h e e t d u développement. Les industries de la santé r a s s e m b l e n t l ’ i n d u s t r i e pharmaceutique qui développe et produit des médicaments et vaccins. Secteur stratégique, il a un important poids économique. L’industrie mécanique et métallurgique rassemble les techniques qui permettent de concevoir et de fabriquer des pièces et des machines. L’industrie électrique et électronique est devenue indispensable au développement des appareils domestiques ou portables qui deviennent de plus en plus puissants. L’industrie énergétique est un secteur qui couvre tous les équipements pour produire de l’énergie et la transporter. Les centrales nucléaires, hydrauliques ou thermiques, les parcs éoliens ou solaires sont d’importantes composantes de ce secteur. L’industrie automobile produit les véhicules de demain qui sont plus économes et plus sûrs. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 38
  39. 39. Grille des salaires pour le secteur Industrie Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 39
  40. 40. Informatique / Ingénierie / Internet Les emplois dans l’informatique sont multiples et souvent très rémunérateurs. C’est le secteur d'activité des technologies de l'information et de la communication. Il est directement lié à l'informatique et dans certains cas à l'électronique. Derrière le métier "d'informaticien" se cache un ensemble de métiers qui se regroupent autour de plusieurs domaines d'activité : production et exploitation, spécialistes des réseaux, conseil, fonctions administratives, enseignement, surveillance et entretien, ergonomie, i n f o g r a p h i e . . . A u - d e l à d e s programmeurs et développeurs, on recense de plus en plus de postes avec une dimension relationnelle et un travail d’équipe comme par exemple un chef de projet ou un t e c h n i c i e n d e m a i n t e n a n c e informatique. Beaucoup d’embauches sont prévues dans les cinq prochaines années, spécialement dans le secteur du Web qui prévoit plus de 15 000 emplois d’ici à 2020 et dans le secteur du e-commerce qui prévoit plus de 5000 emplois. Le secteur des Télécoms et des réseaux a littéralement explosé avec la téléphonie mobile (on comptait 24 millions de smartphones en France, en 2012). L’Ile-de-France compte près de 60% des postes du secteur de l’informatique. De nouvelles spécialités et de nouveaux métiers se sont créés depuis quelques années à savoir les métiers autour : - Du Big Data - Du cloud computing - Du e-commerce - Des systèmes embarqués - De l’internet mobile - Du paiement sans contact ou encore de la cyber-sécurité Malgré leur excellente réputation, les ingénieurs n’ont pas échappé à la crise de 2008. Beaucoup d’entres eux ont perdu leur emploi dans le secteur de l’ingénierie. Le secteur est d'ordre technique, scientifique, mathématique et désigne l'ensemble des fonctions qui débouchent sur la conception, l'étude et le pilotage de la construction et du contrôle des équipements d'une installation industrielle ou technique. Il s'agit de trouver, constituer, organiser et manipuler des données ; c'est une activité de conceptualisation et de réalisation de divers ouvrages dans des nombreux domaines tels que : la médecine, la chimie, l'industrie, l'architecture, l'agroalimentaire, la logistique, la finance, l’informatique. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 40
  41. 41. Le secteur de l’internet découle du secteur informatique et contribue de plus en plus à l’économie des pays dans le monde. Il regroupe toutes les activités qui portent sur la conception, la réalisation ou la promotion d'un site internet. Les métiers de l'internet peuvent ainsi intervenir sur l'aspect technique, esthétique ou commercial d'un site du domaine public ou privé. En ce qui concerne la formation, ces fonctions sont accessibles pour la plupart après un BTS ou un DUT du secteur en question. Il est également possible de compléter ce diplôme par une licence professionnelle en informatique industrielle, administration et sécurité des réseaux informatiques ou encore informatique de gestion. Les diplômés d’ingénieurs sont les plus prisés, après un Bac+5, mais les formations universitaires intéressent les entreprises également. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 41
  42. 42. Grille des salaires pour le secteur Informatique / ingénierie / internet Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 42
  43. 43. Maintenance / entretien Le secteur de la maintenance/entretien regroupe toutes les activités destinées à détecter, anticiper et rétablir les pannes de matériels ou de machines au sein d'une entreprise, d'une usine ou de sites divers ainsi que les activités de nettoyage et entretien. Le secteur de la maintenance peut être divisé en trois catégories principales, la maintenance et l'entretien de bâtiments (réseaux électriques, téléphoniques ...), de véhicules (automobile, aéronautique, ascenseurs...) ou de machines de production, qui proposent un large panel de métiers. Le secteur de la maintenance et de l’entretien créé en moyenne 25 000 embauches en CDI par a n . C e s e c t e u r e s t t r è s dynamique et poursuit son développement en se plaçant parmi les premiers secteurs d’activité de service. On compte aujourd’hui environ 430 000 salariés dans ce secteur. Ce secteur regroupe 20 000 entreprises et dans très peu de temps, il va falloir combler les départs à la retraite d'une partie des salariés ainsi que des chefs d’entreprise. On compte aujourd’hui environ 68 000 salariés en poste et 3 500 emplois sont à pourvoir. Plusieurs voies sont possibles pour les professionnels de la maintenance : l’entretien d’un bâtiment, d’un véhicule ou encore des machines de production. Les recruteurs attendent principalement des profils étant capables de maîtriser les différentes technologies : de la mécanique, à l’électronique, en passant par l’informatique ou encore l’hydraulique. Du côté du secteur de l’entretien, désormais, 80% de l’activité de propreté concerne l’entretien des bureaux, des bâtiments administratifs et des équipements collectifs. Les contrats à temps partiel prédominent environ 74% des professions. En ce qui concerne la formation, on va plutôt se tourner vers des titulaires de CAP (certificat d’aptitude professionnelle) ou d’un baccalauréat professionnel. Pour les personnes qui détiennent un niveau Bac+2 à Bac+5, les responsabilités portent essentiellement sur les aspects techniques, réglementaires, organisationnels et humains. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 43
  44. 44. Grille des salaires pour le secteur Maintenance et Entretien Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 44
  45. 45. Marketing / Communication / Publicité / RP Après une forte réduction des dépenses depuis la crise, les investissements dans le secteur du marketing et de la communication repartent à la hausse en 2015. C’est de bon augure pour les emplois dans le marketing. Le secteur regroupe les activités qui déterminent les offres de biens, de services ou d'idées selon les attitudes et la motivation des consommateurs, du public ou de la société ; de là découlent les activités de communication et de publicité d'une image ou d'un message élaboré par une entreprise, une institution politique, une école, etc. à but commercial ou informatif. L’objectif des métiers du marketing et de la publicité est de séduire et de fidéliser les consommateurs en créant de fortes identités de marques. Les employés du secteur d u m a r k e t i n g e x e r c e n t m a j o r i t a i r e m e n t d a n s l e s entreprises, dans des cabinets de conseil ou encore dans les instituts d’études et de sondage. Le secteur de la publicité, quant à lui, offre des postes qui sont principalement en agence. 86 200 personnes (selon les derniers chiffres de l’Insee) sont salariés dans environ 14 500 agences et plus de 28 000 personnes sont salariés dans 4000 régies (ce sont les régies qui vendent les espaces publicitaires aux annonceurs). Ces personnes ont en moyenne moins de 35 ans. Avec la révolution internet, de nouveaux métiers sont apparus : Community manager, responsable de développement durable, responsable digital, UX designer, traffic manager… Selon le baromètre de l’Apec, les offres d’emploi dans le secteur du marketing ont augmenté de plus de 80% ces dernières années. La formation de base reste la formation générale en management avec une spécialisation marketing, stratégie ou e-business. Le recrutement se fait majoritairement à bac+5 sur des profils sortants des écoles de commerce, d’ingénieurs avec en général une spécialisation marketing. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 45
  46. 46. Grille des salaires pour le secteur Marketing / Communication / Publicité / RP Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 46
  47. 47. Mode / Textile Le secteur de la mode et du textile est aujourd’hui confronté à une importante concurrence venant des pays à bas coûts de production. En effet, le secteur du prêt à porter a connu des délocalisations massives des usines et de ce fait, de nombreuses suppressions de postes. Toutefois, de nombreux métiers sont encore en vogue notamment dans le domaine du luxe (parfums et accessoires griffés). L’industrie textile représente environ 2 400 entreprises en France. Le secteur de la mode et du textile regroupe des centaines de Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui sont spécialisées dans la conception-fabrication de vêtements, de la couture, de la broderie ou encore du cuir. Ce secteur a subi de nombreuses délocalisations d’usines et de nombreuses suppressions de postes, comme indiqué ci-dessus. Toutefois, l’Observatoire des métiers de la mode précise que des postes de modélistes, de couturières et de mécaniciennes m o d è l e s s o n t a c t i v e m e n t recherchés. Ce sont les métiers créatifs qui recrutent le moins : brodeurs, plumassiers, gantiers, styliste, directeur de collection, modiste, maroquinier… Au contraire, les designers produits bénéficient de l’intérêt croissant pour les accessoires de mode. Le design textile devient également de plus en plus recherché puisqu’il touche désormais des secteurs qui vont au-delà de l’habillement : la fonction recherche-développement permet à des ingénieurs textiles d’inventer des tissus innovants comme les nouvelles matières anti-transpirantes ou encore les filtres UV. Le secteur a également besoin de commerciaux qui pourront imaginer la présentation des produits en boutique et ainsi asseoir l’identité de la marque dans les différents points de vente. En ce qui concerne la formation, trois diplômes donnent la possibilité d’acquérir du savoir- faire artisanal : le CAP (certificat d’aptitude professionnel), le BMA (brevet des métiers d’art) et le DMA (diplôme des métiers d’art). Le BTS design de mode, textile et environnement permet de se former au stylisme, il peut également compléter une licence pro ou un DSAA (diplôme supérieur d’arts appliqués) design. L’Université, les écoles de commerces et des écoles de mode peuvent également former à des fonctions de management et de marketing. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 47
  48. 48. Grille des salaires pour le secteur Mode et Textile Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 48
  49. 49. Média / Culture Le secteur des médias et de la culture regroupe toutes les activités de diffusion naturelles (écriture, affiche, langage) et techniques (radio, télévision, cinéma, internet) d'un message ou d'une information. En France, la culture reste une affaire d’Etat, en effet, c’est le ministère de la Culture qui définit la politique culturelle du pays et qui gère les établissements publics à l’image du Musée du Louvre ou encore de la Cité de la Musique. Les collectivités comme les régions, les départements ou les communes e m p l o i e n t b e a u c o u p d e professionnels de la culture. Comptabilisant plus de 2000 musées dans 166 villes différentes, la France emploient de nombreux animateurs et guides culturels. Si la plupart des emplois dépendant du secteur public, beaucoup de professionnels sont des contractuels. Le secteur privé embauche souvent pour des missions ponctuelles sur des contrats qui sont à courte durée. Le médiateur culturel est un métier qui connait un bel essor, il a pour objectif de faciliter la mise en oeuvre d’un projet. Dans le secteur de la culture, le niveau de qualification est variable et peut aller du bac+4 au bac+5. Il existe pas moins de 280 formations en gestion et administration de la culture, dont plus de la moitié sont des diplômes universitaires. Plus précisément, dans le secteur du patrimoine, deux formations sont réputées à savoir l’Institut National du Patrimoine et l’Ecole du Louvre. Le secteur des médias a été très secoué par la révolution numérique et l’explosion des moyens de communication, sans parler de la globalisation des échanges. Les métiers de l’audiovisuel sont entrain de vivre un réel changement. Ce secteur a la réputation d’être assez fermé. En effet, notamment dans le journalisme, peu de places sont disponibles et de plus en plus d’étudiants s’orientent vers ces filières. On peut y travailler dans le domaine des médias simples (journaux, livres...), des médias de diffusion (télévision, chaines de radio,...), ou bien des organismes culturels (bibliothèques, musées, ministère de la culture…). Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 49
  50. 50. Grille des salaires pour le secteur Média et Culture Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 50
  51. 51. Santé / Services aux particuliers / Social Le secteur de la santé représente 12,5% de l'activité économique évaluée en termes d'emplois et de valeur ajoutée, selon une évaluation de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques. Il réunit la santé marchande et non marchande soit les hôpitaux (publiques ou privés), dentistes, médecins libéraux, services de transport de malades, l'industrie pharmaceutique, les laboratoires, ainsi que des activités comme l'activité commerciale des pharmacies et des opticiens, la recherche, la construction de matériel médical, l'activité des mutuelles et assurances de santé, l'activité d'enseignement dans les facultés et écoles de formation. Depuis 2005, le nombre de professionnels dans le secteur de la santé a clairement augmenté, en tout 5 fois plus vite que la population française. Ainsi, le secteur de la santé représente actuellement 6,5% de la population active. C’est pourquoi, s’engager dans le secteur de la santé permet aujourd’hui de s’assurer un emploi durable, fondé sur des valeurs humaines. D’autre part, de nombreux métiers, qui étaient autrefois réservés aux femmes, sont désormais accessibles aux femmes : • Maïeuticien ou sage-femme-homme • Secrétaire médical • Auxiliaire puériculteur • … De plus en plus, les professionnels de la santé travaillent avec des technologies de pointe à l’image des outils informatiques, d’imagerie, statistiques ou encore chimiques. Pour faire face à une demande toujours plus forte et aux nombreux départs à la retraite, le secteur du social embauche. Les postes d’assistants de services sociaux et d’éducateurs spécialisés cherchent preneurs. L’Etat devrait ainsi créer plus de 300 000 emplois d’ici à 2030. Il rassemble un panel de métiers classés en quatre secteurs : l'éducation spécialisée (éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants, moniteur-éducateur, etc.), l'aide sociale (assistante de service social, technicien de l'intervention sociale et familiale, conseiller en économie sociale et familiale,.), l'animation (animateur, directeur de centre de loisirs, etc.) et le travail à domicile (auxiliaires de vie sociale, etc.). En ce qui concerne la formation, le diplôme le plus demandé dans le secteur du social est le DE (diplôme d’Etat) qui permet de devenir assistant de service social ou encore éducateur de jeunes enfants. Il existe 14 DE qui correspondent chacun à un métier. Certains de ces diplômes sont accessibles sans le bac, d’autres avec le bac ou encore après un bac +2. Il est également possible de passer par un BTS (Brevet de technicien supérieur) économie sociale et familiale ou services et prestations des secteurs sanitaires et social. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 51
  52. 52. Grille des salaires pour le secteur Santé / Services aux particuliers / Social Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 52
  53. 53. Sécurité / Surveillance Ce secteur regroupe toutes les activités qui concernent l'application du règlement d'un site surveillé ou la conception d'une stratégie ou d'un programme de sécurité. Le recrutement dans la sécurité se fait à une échelle privée mais aussi publique. Dans le secteur privé on retrouve des métiers comme agent de sécurité, gardien d'immeuble, concierge, garde du c o r p s , o p é r a t e u r e n télésurveillance, convoyeur de fonds. Dans le secteur public on retrouve des métiers de pompier, policier ou encore militaire. Le secteur de la sécurité a connu un véritable boom depuis la fin des années 1990, le chiffre d’affaires progresse en moyenne de 5,5% par an est le nombre de salariés augmente de 6,6% par an. Malgré la crise économique, les effectifs continuent d’augmenter et les entreprises et les collectivités sont très demandeuses. Le secteur de la sécurité privée comprend de nombreuses activités qui sont destinées à la protection des biens, des renseignements et des personnes. Aujourd’hui, les domaines d’intervention sont très variés et ils consistent en priorité à prévenir les actes de malveillance. D’ici à 2018, 100 000 nouveaux postes sont encore prévus et le secteur de la sécurité privé compte 160 000 professionnels qui se répartissent sur 4 000 entreprises. En ce qui concerne la formation, près de 150 organismes de formation sont reconnus pour délivrer le Certificat de Qualification Professionnelle Agent de Prévention et de Sécurité (CQPAPS). Les métiers du secteur de la sécurité : - Adjoint(e) de sécurité - Agent(e) de police municipale - Agent(e) de prévention et de sécurité - Agent(e) de prévention et de médiation - Agent(e) de sûreté aéroportuaire - Contrôleur / contrôleuse de défense aérienne - … Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 53
  54. 54. Grille des salaires pour le secteur Sécurité / Surveillance Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 54
  55. 55. Tourisme / sport / loisirs / spectacle Le secteur du tourisme/sport/loisirs/spectacle rassemble les activités liées aux déplacements, transports (nationaux ou internationaux) touristiques ainsi que la branche de l'hébergement et à titre secondaire la restauration et les loisirs. Les métiers du secteur touristique se divisent en trois catégories : • La conception de produits touristiques (directeur de programmation, chef de produit...), • La commercialisation de produits touristiques (directeur d'agence, agent de comptoir...), l'animation et l'accueil touristique (billettiste, agent d'accueil...), • La promotion territoriale (responsable communication, responsable marchés étrangers, agent d'escale...) - du secteur privé (agences, sites internet...) ou secteur public (comité régional du tourisme, ministère du tourisme...) • L’animation Aujourd’hui, le secteur du tourisme rassemble plus d’1 million d’employés et recrute environ 40 000 personnes par an, le secteur de l’hôtellerie- restauration accaparant à lui-seul l’immense majorité des effectifs. D’autre part, il est à noter que 27% de ces emplois sont des emplois saisonniers. L’industrie du voyage est clairement en train de se transformer, sous l’effet du développement du Web et des n o u v e a u x m o d e s d e consommations. Ainsi, les agences de voyage et les activités touristiques ne totalisent plus que 50 000 emplois, beaucoup de services se faisant désormais sur internet. Le tourisme d’affaires est en plein boom, dopé par les différents salons internationaux. Avec l’arrivée des nombreux sites internet de voyage, de nouveaux métiers sont apparus dans les secteur du e-tourisme : yield managers, chargés d’optimiser les offres en fonction du volume de réservations, mais également les webmasters, les testeurs de site ou encore les conseillers par téléphone. Le secteur du sport et des loisirs attire de plus en plus d’adeptes et le nombre de salariés ne cesse d’augmenter, notamment dans les clubs de sport et les centres de culture physique. Les métiers les plus demandés sont l’enseignement et l’encadrement des activités sportives qui sont désormais confiés à des professionnels plutôt qu’à des bénévoles. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 55
  56. 56. Dans le secteur du sport et des loisirs, on retrouve les métiers suivants : • Entraîneur • Journaliste sportif • Maître nageur sauveteur • Moniteur de sport • Professeur d’EPS (éducateur physique et sportive) • Professeur de sport • Vendeur d’articles de sport Les diplômes les plus recherchés sont les brevets d’Etats (BEES ou les BPJEPS) qui se spécialisent selon la discipline sportive choisie. Le secteur du spectacle regroupe différentes institutions. Des petites compagnies à la Comédie Française, 5 000 spectacles se produisent chaque année et il n’y a jamais eu autant d’artistes en activité, le nombre de professionnels ayant augmenté de 50% en 15 ans. Sur les 130 000 professionnels en activité, 75% sont des intermittents du spectacle. Voici les différents métiers du monde du spectacle : • Chanteur, chanteuse • Comédien, comédienne • Musicien, musicienne • Danseur, danseuse • Eclairagiste • Scénographe • Décorateur, décoratrice • Costumier, costumière • Régisseur, régisseuse • Machiniste Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 56
  57. 57. Grille des salaires pour le secteur Tourisme, sport, loisirs, spectacle Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 57
  58. 58. Transport / logistique Le secteur des transports et de la logistique emploie 1,4 millions de salariés en France. Le secteur regroupe un large panel d'activités axés sur l'acquisition et le transport de m a r c h a n d i s e s ( o u d e personnes) et la logistique, soit l'organisation du transport des marchandises pour les mener à bon port dans les délais et les conditions prévus. La logistique dans l'entreprise consiste à surveiller les mouvements d'un produit et des informations, dans un souci de gain de temps, de réduction des coûts et de satisfaction du client final. Il y a d’abord le transport routier qui emploie plus de 750.000 salariés, principalement des chauffeurs / chauffeuses. Le transport aérien emploie 133.000 salariés : 74 500 pour les compagnies aériennes, 11 800 à la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), 9 800 dans les services aéroportuaires (sûreté) et 15 100 à l’assistance en escale. Le transport ferroviaire, maritime et fluvial est surtout représenté par la SNCF et la RATP qui emploient principalement des conducteurs / conductrices des rames et des techniciens de maintenance. Enfin, la logistique emploie plus de 800.000 salariés. La logistique travaille pour une grande partie des secteurs économiques en France : l’agroalimentaire, l’automobile, la chimie, etc. Le secteur des transports et de la logistique continue de se développer, porté par la mondialisation des échanges et l’explosion du e-commerce. Les principaux métiers sont : • Pour le transport routier : Ambulancier, chauffeur de taxi, conducteur routier de voyageurs, conducteur routier de marchandises, déménageur, enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière, régulateur de bus • Pour le transport ferroviaire: Conducteur de métro/train, contrôleur RATP/SNCF, opérateur de la circulation ferroviaire, yield manager • Pour le transport aérien : Agent de piste, technicien d'exploitation, contrôleur aérien, hôtesse de l'air/Steward, pilote de ligne, agent d'escale • Pour le transport fluvial et maritime : Capitaine de bateau de croisière fluviale, batelier, marin de commerce, officier de la marine marchande • Pour la logistique : Agent de transit, chef de quai, gestionnaire de flux, magasinier, cariste, chef de projet supply chain, responsable d'exploitation transport, responsable logistique Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 58
  59. 59. Une grande partie des emplois sont des emplois d’ouvriers et de manutentionnaires et de chauffeurs / chauffeuses, conducteurs / conductrices. Le secteur des transports et de la logistique emploie aussi des cadres pour des postes de commerciaux, de managers dans l’exploitation et les fonctions supports, des développeurs informatiques et des jeunes diplômés. Les formations les plus recherchées sont : CAP autour du transport, BTS et DUT autour du transport, de la logistique, de la qualité et de la métrologie et les écoles de commerce. On constate une tension sur les salaires des cadres commerciaux et logistique avec des profils internationaux. Grille des salaires pour le secteur Transport et logistique Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 59
  60. 60. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 60 Salaire moyen demandé par les candidats et salaire moyen proposé par les recruteurs par région (tous métiers confondus)
  61. 61. • Lee Hsien Loong (Premier ministre singapourien) : 1,3 million d’euros bruts annuels • Barack Obama (Président des Etats-Unis) : 376.800 euros bruts annuels • Tonny Abbott (Premier ministre australien) : 360.400 euros bruts annuels • Stephen Harper (Premier ministre canadien) : 244.900 euros bruts annuels • Angela Merkel (Chancelière allemande) : 216.000 euros bruts annuels • Jacob Zuma (Président d’Afrique du sud) : 210.600 euros bruts annuels • Shinzo Abe (Premier ministre Japonais) : 191.000 euros bruts annuels • François Hollande (Président de la République française) : 179.000 euros bruts annuels • Vladimir Poutine (Président de la Fédération de Russie) : 128.000 euros bruts annuels • Matteo Renzi (Président du conseil italien) : 117.400 euros bruts annuels • David Cameron (Premier ministre britannique) : 106.800 euros bruts annuels *Il s’agit des  traitements  versés par les États au titre de leur fonction et non de rémunérations. Le classement ne prend donc pas en compte des bénéfices éventuels dans des prises de participation détenues par ces politiciens. Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 61 Salaires perçus* par les Présidents et Premiers ministres des plus grandes économies mondiale
  62. 62. 
 Salaires : Le Guide Qapa 2015 - Page 62

×