SlideShare une entreprise Scribd logo
b    a   r     o       m    è   t   r   e       2   0   0   8




                   Pratiques de
                   veille des grandes
                   entreprises françaises
                   Sommaire et principaux
                   enseignements




www.digimind.com    boston   -   london   -       pa r i s       -       grenoble         -       r a b at
Avertissement
Ce document vous donne un aperçu de l’édition 2008 du baromètre des pratiques de veille des grandes entreprises françaises, une étude de marché annuelle,
menée par Digimind , leader des solutions de veille stratégique, et l’IAE d’Orléans. Elle vise à faire un état de l’art de la discipline de la veille et de l’intelligence éco-
nomique en France.


Vous pouvez acheter la version complète du baromètre à cette adresse : http://www.digimind.fr/actu/publications/etudes-de-marche/653-barometre-
2008-des-pratiques-de-veille-des-grandes-entreprises-francaises.htm




      www.digimind.com                                                                      boston        -   london         -   pa r i s   -   grenoble          -   r a b at
Sommaire
Avertissement...............................................................................................................................................03                       5. Répartition du temps entre la collecte et la production d’informations à
Avant-propos.................................................................................................................................................05                      valeur ajoutée ...................................................................................................................................................19
                                                                                                                                                                                     6. Priorités du dispositif de veille........................................................................................................19
                                                                                                                                                                                     C. Sources, outils de veille et diffusion..........................................................................................20
                                                                                                                                                                                     1. Types de sources surveillées ...........................................................................................................20
I. Principaux enseignements .......................................................................................................06                                                2. Format de diffusion de la veille.....................................................................................................21
                                                                                                                                                                                     D. Zoom sur la veille et la recherche Internet.........................................................................22
II. méthodologie de l’étude ...........................................................................................................07                                            1. Pertinence et Fiabilité des informations collectées sur Internet .......................22
A. L’échantillon..................................................................................................................................................07                 2. Outils de recherche sur Internet ..................................................................................................22
B. Déroulement de l’étude .....................................................................................................................07                                    3. Nombre d’heures de recherche sur Internet ....................................................................22
C. Critères descriptifs de l’échantillon............................................................................................08                                               4. Nombmbre de sources surveillées............................................................................................23
1. La représentativité sectorielle ........................................................................................................08                                        E. Performance de la cellule de veille ............................................................................................24
2. La nationalité................................................................................................................................................09                  1. Temps consacré aux différents types de veille.................................................................24
3. La forme juridique ...................................................................................................................................10                          2. Difficulltés rencontrées par les cellues de veille .............................................................24
4. L’effectif .............................................................................................................................................................10        3. Optimisation de la cellule de veille............................................................................................26
5. Le chiffre d’affaires en 2006. ............................................................................................................11                                     4. Satisfaction de la performance .....................................................................................................26
                                                                                                                                                                                     5. Pistes d’amélioration du dispositif de veille........................................................................27
III. résultats et analyses ...................................................................................................................12                                     6. Connaissance des offres existantes en matière de veille ........................................27
A. La structure de la cellule de veille. .............................................................................................12
                                                                                                                                                                                     Conclusion .......................................................................................................................................................28
1. Fonction des répondants ..................................................................................................................12
2. Création de la cellule de veille .......................................................................................................12
                                                                                                                                                                                     A propos des auteurs.............................................................................................................................29
3. Rattachement organisationnel de la cellule de veille ................................................13
                                                                                                                                                                                     Dans la même collection....................................................................................................................30
4. Age de la cellule de veille ..................................................................................................................14
5. Organisation de la cellule ..................................................................................................................15
6. Nombre de veilleurs et collaborateurs impliqués dans le dispositif de
veille..........................................................................................................................................................................15
7. Budget annuel de la cellule de veille (hors salaires).....................................................15
8. Tendance du budget de la cellule de veille........................................................................15
B. Problématiques et destinataires ..................................................................................................16
1. Problématiques auxquelles répond le dispositif de veille ......................................16
2. Types de veille jugés actuellement prioritaires................................................................17
3. Les départements consommateurs de veille ...................................................................18
4. Fréquence des besoins de veille..................................................................................................18




                                                                                                                                                                                            baromètre 2008 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises | page 
© digimind - tous droits réservés
Avant-propos
Les grandes entreprises françaises font face aujourd’hui à une concurrence exacerbée sur des marchés internationaux extrêmement dynamiques et
imprévisibles : nouveaux entrants, fusions et acquisitions, innovations de rupture, baisses tarifaires brutales, déréglementation, évolution rapide des modes de
consommation et des valeurs, fragilité des marques et de leur réputation,…les facteurs de risques externes n’ont jamais été aussi nombreux – sans mentionner
la conjoncture économique globale actuelle.


Il existe une discipline pour mieux anticiper les risques et détecter des opportunités : la Competitive Intelligence ou Veille Stratégique. Après les premiers précurseurs
qu’étaient TOTAL, EDF ou France Télécom il y a 10 ans, et suite aux actions de sensibilisation menées par le Gouvernement ces dernières années, les entreprises
françaises ont progressivement mis en place des dispositifs de veille pour mieux écouter et comprendre leur environnement stratégique, et faciliter la prise de
décision.


La création en 2007 par Digimind, leader des solutions de veille stratégique, du 1er baromètre des pratiques de veille, en collaboration avec l’IAE d’Orléans, avait
justement pour vocation de prendre le poul des grandes entreprises françaises dans leur pratique quotidienne de la veille, afin d’identifier freins et tendances, et
faire progresser la discipline dans son ensemble.


Après le succès de l’édition 2007, le baromètre 2008, administré auprès d’un échantillon de plus de 100 responsables de veille des 1500 plus grandes entreprises
françaises, apporte de nombreux éclairages et confirme certaines tendances identifiées en 2007.


Enfin, le baromètre s’étend pour la 1ère fois cette année à l’étranger, avec une version helvétique réalisée en partenariat avec la Haute Ecole de Gestion de Genève et
la Hochschule für Technik und Wirtschaft de Chur, permettant ainsi une comparaison intéressante entre les pratiques des deux pays.


Vous en souhaitant bonne lecture,


olivier Scheffer
Directeur marketing
Digimind




      www.digimind.com                                                                   boston        -   london        -   pa r i s   -   grenoble         -   r a b at
I. Principaux enseignements
L’innovation est cette année la problématique de veille à laquelle les cellules de veille ont le plus contribué : 55,4% des répondants ont mobilisé leur dispositif de
veille pour « Trouver/Développer des produits innovants ». Problématique de veille déjà clé en 2007, elle prend cette année autant d’importance que l’identifica-
tion, la conquête et la défense de parts de marché.


D’autres résultats déjà identifiés en 2007 sont confirmés voire renforcés par l’édition 2008 :


- De nombreuses organisations sont insatisfaites de la performance de leur cellule de veille (48,6%).
- Leur productivité en matière de recherche et veille d’informations sur Internet est faible : un veilleur y consacre en moyenne 9 heures par semaine mais surveille
moins de 500 sources (86,3%).
- Les entreprises utilisent encore largement les moteurs de recherche généralistes (Google, Yahoo !,…) pour la recherche d’informations sur Internet (plus de 90%
en font une utilisation quotidienne)
- La prédominance de la presse perdure en matière de sources d’informations : la presse en ligne et les médias sont respectivement consultés par 85,7% et 67,7%
des répondants tous les jours.
- Les offres et services spécialisés existant sur le marché de la recherche et de la veille informationelle sont encore méconnus des entreprises (46,8%).
- Le manque de moyens humains et de temps sont les facteurs les plus souvent avancés (plus de la moitié des répondants) pour expliquer les difficultés rencon-
trées par la cellule de veille.


Ces résultats illustrent les difficultés rencontrées par les cellules de veille à disposer des moyens et outils appropriés pour effectuer une veille efficace. Un grand
nombre de verbatim confirment la difficulté croissante des veilleurs à répondre toujours plus rapidement à des demandes de plus en plus fréquentes. Le besoin
des décideurs et opérationnels en matière d’informations sur leur marché et leur environnement stratégique est donc de plus en plus pregnant, mais les entrepri-
ses tardent à investir dans des moyens et outils adaptés pour y répondre.


Néamoins, la prise de conscience est bien là, et 84,3% des responsables de veille prévoient d’optimiser la performance de leur cellule de veille dans les 12 prochains
mois.




                                                                                            baromètre 2008 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises | page 
© digimind - tous droits réservés
Exemple de résultats
d. Zoom sur la veille et la recherche                                                                                                                                                                                                                                                       Pour la presse et les media, ils se tournent vers les agrégateurs RSS et les four-

internet                                                                                                                                                                                                                                                                                    nisseurs d’informations professionnelles (respectivement utilisés par 50,8%
                                                                                                                                                                                                                                                                                            et 40,3% des répondants tous les jours).

1. PertInenCe et FIabIlIté DeS InFormatIonS Col-
                                                                                                                                                                                                                                                                                            Un fort pourcentage de cellules de veille n’utilise jamais les métamoteurs de
leCtéeS Sur Internet
                                                                                                                                                                                                                                                                                            recherche (47,6%), les moteurs de recherche d’entreprise (46,2%) et/ou les
                                                                                                                                                                                                                                                                                            plateformes intégrées de recherche et veille (65,6%).
Plus de 90% des répondants déclarent juger pertinentes et fiables les infor-
mations collectées sur Internet.
                                                                                                                                                                                                                                                                                            3. nombre D’heureS De reCherChe Sur Internet
2. outIlS De reCherChe Sur Internet
                                                                                                                                                                                                                                                                                            Un veilleur passe en moyenne neuf heures par semaine à rechercher de
                                                                                                                                                                                                                                                                                            l’information sur Internet. Le nombre d’heures hebdomadaire médian est de
Corrélativement aux principales sources d’informations consultées, les
                                                                                                                                                                                                                                                                                            dix heures.
dispositifs de veille des entreprises interrogées utilisent les moteurs de re-
cherches généralistes tous les jours pour consulter les sources Web (pour
                                                                                                                                                                                                                                                                                            Sur la base de la durée légale du temps de travail, à savoir 35 heures par se-
90,3%).
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  maine, un veilleur occupe donc près d’un
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  tiers de son temps hebdomadaire à recher-
                                                                                         Outils utilisés pour la veille et recherche Internet
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  cher des informations sur Internet.
                                     100,0%
                                      80,0%
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  Néanmoins, ce nombre d’heures ne
                                      60,0%
           Pourcentage de réponses




                                      40,0%
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  représente qu’une partie du total d’heures
                                      20,0%
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  hebdomadaires consacrées à la veille :
                                       0,0%
                                      -20,0%
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  pour la plupart des cellules de veille, le re-
                                      -40,0%
                                                                                                                                                                                                                                                                                                Tous les jours
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  cueil d’informations brutes ne représente
                                      -60,0%
                                      -80,0%                                                                                                                                                                                                                                                    Plusieurs fois par semaine
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  que 20% de leur temps de travail.
                                     -100,0%                                                                                                                                                                                                                                                    Plusieurs fois par mois
                                                                                   Agrégateurs RSS
                                               Moteurs de recherche généralistes




                                                                                                                                                                                                                                                                                                Plusieurs fois par an
                                                                                                                                               Logiciels de surveillance




                                                                                                                                                                           Métamoteurs de recherche
                                                                                                     Fournisseurs/agrégateurs d’informations




                                                                                                                                                                                                      Moteurs de recherche d’entreprise




                                                                                                                                                                                                                                          Plateformes intégrées de recherche et de veille




                                                                                                                                                                                                                                                                                                Jamais
                                                                                                                                                                                                                                                                                                Ne connait pas




      www.digimind.com                                                                                                                                                                                                                                                                      boston               -   london   -    pa r i s   -   grenoble         -    r a b at
A propos des auteurs
anne-sophie omboua, auteur de l’etude                                             Olivier a rejoint DIGIMIND en juillet 2003 pour la création et le développe-
                                                                                  ment de l’activité Marketing de la société.
                                                                                  Il est à l’origine du Baromètre des Pratiques de Veille des Grandes Entreprises
Après avoir effectué sa première année de master en Sciences du Manage-
                                                                                  Françaises.
ment à Hambourg (HWP), Anne-Sophie Omboua complète sa formation en
marketing grâce à sa deuxième année de master spécialisation Marketing et
                                                                                  digimind s.a
Production à l’IAE d’Orléans.
Chargée du baromètre des pratiques de veille dans les grandes entreprises
                                                                                  DIGIMIND est le leader européen des solutions de veille stratégique et un
françaises et coordinatrice du baromètre des pratiques de veille dans les
                                                                                  centre d’expertise renommé. Elle met en place et accompagne les dispositifs
grandes entreprises suisses.
                                                                                  de veille des plus grands groupes européens tels que Veolia, France Telecom,

christophe asselin, co-responsable                                                EDF, GSK Biologicals, Roche, Remy Cointreau,…

digimind de l’étude
                                                                                  institut d’administration
                                                                                  des entreprises (iae)
Issu d’un cabinet d’études de marché et spécialisé depuis 1997 dans la mise
en place de systèmes de veille, Christophe Asselin allie une connaissance ap-
                                                                                  Les IAE ont pour mission le développement de la recherche et de la forma-
profondie des secteurs économiques et une maîtrise des outils de recherche
                                                                                  tion supérieure en Gestion au sein des Universités. Créés à partir de 1955 à
sur internet et des solutions avancées de veille. Il édite le site http://www.
                                                                                  l’initiative de Gaston Berger, chef d’entreprises, professeur de philosophie et
intelligence-center.com et le blog http://influx.joueb.com.
                                                                                  Directeur Général des Enseignements Supérieurs au Ministère de l’Education
                                                                                  pour offrir un savoir universitaire de gestion qui complète le savoir-faire pro-
Chez Digimind, il accompagne les clients dans la mise en place de leur dispo-
                                                                                  fessionnel et rapprocher l’université du monde de l’entreprise.
sitif de veille et écrit des ouvrages spécialisés.


olivier scheffer, co-responsable                                                  Aujourd’hui, le Réseau compte 29 IAE, aux histoires singulières dans leur

digimind de l’étude                                                               contexte propre, universitaire et régional.


                                                                                  L’IAE d’Orléans s’est fédéré, en recherche, au sein de la Fédération Gastion
Directeur Marketing de Digimind, Olivier Scheffer est diplômé de l’Ecole Su-
                                                                                  Berger, avec l’IAE de TOURS, c’est la fédération du LOG (Orléans), et du CER-
périeure de Commerce de Paris, d’un DESS « Gestion des télécommunica-
                                                                                  MAT (Tours). Au sein de cette fédération un des axes de recherche concerne
tions et des nouveaux médias » de Paris Dauphine et d’un MBS en Stratégie
                                                                                  la veille et l’intelligence économique, à travers l’Observatoire de PME. De
et Organisation de University College Dublin.
                                                                                  plus, l’IAE d’Orléans assure depuis 8 ans avec le Master SVETIC (Stratégie Veille
Spécialiste du marketing et business développement de sociétés technologi-
                                                                                  d’Entreprise et Techniques de l’Information et de la Communication) la for-
ques à forte croissance, Olivier a fondé deux sociétés dans le secteur de l’hé-
                                                                                  mation d’étudiants aux techniques et méthodes de veille, par une double
bergement et du développement d’applications web, et développé la filiale
                                                                                  compétence, en informatique et en gestion.
française d’Active 24 - Mamut, ISP Scandinave leader en Europe du Nord.




                                                                                     baromètre 2008 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises | page 
© digimind - tous droits réservés
Téléchargez l’intégralité de ce document
hTTP://www.DigiminD.fr/AcTu/PublicATions/eTuDes-De-mArche/653-bAromeTre-2008-Des-PrATiques-De-veille-Des-grAnDes-
                                           enTrePrises-frAncAises.hTm




          et l’ensemble des publications de Digimind
                                 hTTP://www.DigiminD.fr/AcTus/AcTu/PublicATions




   www.digimind.com                                        boston    -   london   -   pa r i s   -   grenoble   -   r a b at
www.digimind.com

Contenu connexe

Tendances

Configuration vm sur hyper sharepoint 2013
Configuration vm sur hyper sharepoint 2013Configuration vm sur hyper sharepoint 2013
Configuration vm sur hyper sharepoint 2013
UGAIA
 
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidienE3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
Cap'Com
 
Les Groupements d'Employeurs en Bretagne
Les Groupements d'Employeurs en BretagneLes Groupements d'Employeurs en Bretagne
Les Groupements d'Employeurs en Bretagne
CCI Bretagne
 
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventionsMémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
Mohamed Arar
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectorielle
Philippe Porta
 
Rapport atef
Rapport atefRapport atef
Rapport atef
Atef Kouiri
 
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Houssem Eddine Jebri
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Mohamed Aziz Chetoui
 
Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018
Société Tripalio
 
Exercice pro-et-deontologie-20132
Exercice pro-et-deontologie-20132Exercice pro-et-deontologie-20132
Exercice pro-et-deontologie-20132
Med Bijou
 
Management des risques_ww_w.vosbooks.net__0
Management des risques_ww_w.vosbooks.net__0Management des risques_ww_w.vosbooks.net__0
Management des risques_ww_w.vosbooks.net__0
rahma amine
 
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
CCI Bretagne
 
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRETable des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Yann ALLEGRE
 
Differences retraites publiques et retraites privees
Differences retraites publiques et retraites priveesDifferences retraites publiques et retraites privees
Differences retraites publiques et retraites privees
Dominique Gayraud
 
Conception et développement d’une place de marché B2C
Conception et développement d’une place de marché B2CConception et développement d’une place de marché B2C
Conception et développement d’une place de marché B2C
Nassim Bahri
 
Quelle stratégies le marché de l'information professionnelle doit-il adopter ...
Quelle stratégies le marché de l'information professionnelle doit-il adopter ...Quelle stratégies le marché de l'information professionnelle doit-il adopter ...
Quelle stratégies le marché de l'information professionnelle doit-il adopter ...
Caroline LIJKO
 
CYBER-ATTAQUE: OÙ EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES ? Enquête 2015
CYBER-ATTAQUE: OÙ EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES ? Enquête 2015CYBER-ATTAQUE: OÙ EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES ? Enquête 2015
CYBER-ATTAQUE: OÙ EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES ? Enquête 2015
provadys
 

Tendances (19)

Configuration vm sur hyper sharepoint 2013
Configuration vm sur hyper sharepoint 2013Configuration vm sur hyper sharepoint 2013
Configuration vm sur hyper sharepoint 2013
 
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidienE3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
 
Les Groupements d'Employeurs en Bretagne
Les Groupements d'Employeurs en BretagneLes Groupements d'Employeurs en Bretagne
Les Groupements d'Employeurs en Bretagne
 
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventionsMémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectorielle
 
Rapport atef
Rapport atefRapport atef
Rapport atef
 
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
 
Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018
 
Exercice pro-et-deontologie-20132
Exercice pro-et-deontologie-20132Exercice pro-et-deontologie-20132
Exercice pro-et-deontologie-20132
 
Management des risques_ww_w.vosbooks.net__0
Management des risques_ww_w.vosbooks.net__0Management des risques_ww_w.vosbooks.net__0
Management des risques_ww_w.vosbooks.net__0
 
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
 
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRETable des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
 
Rapport pfev7
Rapport pfev7Rapport pfev7
Rapport pfev7
 
Differences retraites publiques et retraites privees
Differences retraites publiques et retraites priveesDifferences retraites publiques et retraites privees
Differences retraites publiques et retraites privees
 
Conception et développement d’une place de marché B2C
Conception et développement d’une place de marché B2CConception et développement d’une place de marché B2C
Conception et développement d’une place de marché B2C
 
Evenement
EvenementEvenement
Evenement
 
Quelle stratégies le marché de l'information professionnelle doit-il adopter ...
Quelle stratégies le marché de l'information professionnelle doit-il adopter ...Quelle stratégies le marché de l'information professionnelle doit-il adopter ...
Quelle stratégies le marché de l'information professionnelle doit-il adopter ...
 
CYBER-ATTAQUE: OÙ EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES ? Enquête 2015
CYBER-ATTAQUE: OÙ EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES ? Enquête 2015CYBER-ATTAQUE: OÙ EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES ? Enquête 2015
CYBER-ATTAQUE: OÙ EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES ? Enquête 2015
 

Similaire à Barometre des Pratiques de Veille 2008

Analyse financiere
Analyse financiereAnalyse financiere
Analyse financiere
KHALOUF
 
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
Lichia Saner-Yiu
 
Advergaming et génération Y
Advergaming et génération YAdvergaming et génération Y
Advergaming et génération Y
Camille Anscombre
 
Module 6 dossier final en pdf
Module 6 dossier final en pdfModule 6 dossier final en pdf
Module 6 dossier final en pdf
DeWinterP
 
Open a New Fast-food in Maastricht, The Netherlands? (FRE
Open a New Fast-food in Maastricht, The Netherlands? (FREOpen a New Fast-food in Maastricht, The Netherlands? (FRE
Open a New Fast-food in Maastricht, The Netherlands? (FRE
DeWinterP
 
Le-commissariat-au-compte
 Le-commissariat-au-compte Le-commissariat-au-compte
Le-commissariat-au-compte
Tima Ait Tayeb
 
Biznis plan
Biznis planBiznis plan
Biznis plan
seminarskid
 
Technocles2010 1
Technocles2010 1Technocles2010 1
Technocles2010 1
Cyril Durand
 
Le livre blanc des systemes embarques
Le livre blanc des systemes embarquesLe livre blanc des systemes embarques
Le livre blanc des systemes embarques
Hichem Bensenouci
 
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entrepriseL'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
Idnition
 
Mémoire seo-fb
Mémoire seo-fbMémoire seo-fb
Mémoire seo-fb
Fanny_Bardel
 
Bureau virtuel
Bureau virtuelBureau virtuel
Bureau virtuel
raymen87
 
2580421 controle-de-gestion-banque
2580421 controle-de-gestion-banque2580421 controle-de-gestion-banque
2580421 controle-de-gestion-banque
Samir Samdi
 
Importation TADIMCA en belgique
Importation TADIMCA en belgiqueImportation TADIMCA en belgique
Importation TADIMCA en belgique
Necdet Cagpar
 
Cadre commun d'urbanisation du SI de l'etat v1.0
Cadre commun d'urbanisation du SI de l'etat v1.0Cadre commun d'urbanisation du SI de l'etat v1.0
Cadre commun d'urbanisation du SI de l'etat v1.0
ACDISIC
 
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en FranceEtude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
Alexi Tauzin
 
Livre blanc : nouveaux usages de la veille
Livre blanc : nouveaux usages de la veilleLivre blanc : nouveaux usages de la veille
Livre blanc : nouveaux usages de la veille
Aref Jdey
 
Guide Utilisateur Codendi 4.0
Guide Utilisateur Codendi 4.0Guide Utilisateur Codendi 4.0
Guide Utilisateur Codendi 4.0
Codendi
 
27 certification des_comptes_rapport_tome1
27 certification des_comptes_rapport_tome127 certification des_comptes_rapport_tome1
27 certification des_comptes_rapport_tome1
mohamcool
 
La strategie regionale d'innovation la reunion
La strategie regionale d'innovation la reunionLa strategie regionale d'innovation la reunion
La strategie regionale d'innovation la reunion
Silicon Village
 

Similaire à Barometre des Pratiques de Veille 2008 (20)

Analyse financiere
Analyse financiereAnalyse financiere
Analyse financiere
 
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
20090708 commodities in the if study undp cover and table of content
 
Advergaming et génération Y
Advergaming et génération YAdvergaming et génération Y
Advergaming et génération Y
 
Module 6 dossier final en pdf
Module 6 dossier final en pdfModule 6 dossier final en pdf
Module 6 dossier final en pdf
 
Open a New Fast-food in Maastricht, The Netherlands? (FRE
Open a New Fast-food in Maastricht, The Netherlands? (FREOpen a New Fast-food in Maastricht, The Netherlands? (FRE
Open a New Fast-food in Maastricht, The Netherlands? (FRE
 
Le-commissariat-au-compte
 Le-commissariat-au-compte Le-commissariat-au-compte
Le-commissariat-au-compte
 
Biznis plan
Biznis planBiznis plan
Biznis plan
 
Technocles2010 1
Technocles2010 1Technocles2010 1
Technocles2010 1
 
Le livre blanc des systemes embarques
Le livre blanc des systemes embarquesLe livre blanc des systemes embarques
Le livre blanc des systemes embarques
 
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entrepriseL'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
 
Mémoire seo-fb
Mémoire seo-fbMémoire seo-fb
Mémoire seo-fb
 
Bureau virtuel
Bureau virtuelBureau virtuel
Bureau virtuel
 
2580421 controle-de-gestion-banque
2580421 controle-de-gestion-banque2580421 controle-de-gestion-banque
2580421 controle-de-gestion-banque
 
Importation TADIMCA en belgique
Importation TADIMCA en belgiqueImportation TADIMCA en belgique
Importation TADIMCA en belgique
 
Cadre commun d'urbanisation du SI de l'etat v1.0
Cadre commun d'urbanisation du SI de l'etat v1.0Cadre commun d'urbanisation du SI de l'etat v1.0
Cadre commun d'urbanisation du SI de l'etat v1.0
 
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en FranceEtude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
 
Livre blanc : nouveaux usages de la veille
Livre blanc : nouveaux usages de la veilleLivre blanc : nouveaux usages de la veille
Livre blanc : nouveaux usages de la veille
 
Guide Utilisateur Codendi 4.0
Guide Utilisateur Codendi 4.0Guide Utilisateur Codendi 4.0
Guide Utilisateur Codendi 4.0
 
27 certification des_comptes_rapport_tome1
27 certification des_comptes_rapport_tome127 certification des_comptes_rapport_tome1
27 certification des_comptes_rapport_tome1
 
La strategie regionale d'innovation la reunion
La strategie regionale d'innovation la reunionLa strategie regionale d'innovation la reunion
La strategie regionale d'innovation la reunion
 

Plus de Digimind

Performance et visbilité des Métropoles labellisées FRENCH TECH sur les résea...
Performance et visbilité des Métropoles labellisées FRENCH TECH sur les résea...Performance et visbilité des Métropoles labellisées FRENCH TECH sur les résea...
Performance et visbilité des Métropoles labellisées FRENCH TECH sur les résea...
Digimind
 
La performance des agences digitales sur les réseaux sociaux
La performance des agences digitales sur les réseaux sociauxLa performance des agences digitales sur les réseaux sociaux
La performance des agences digitales sur les réseaux sociaux
Digimind
 
Étude : Uber VS taxis sur les réseaux sociaux
Étude : Uber VS taxis sur les réseaux sociauxÉtude : Uber VS taxis sur les réseaux sociaux
Étude : Uber VS taxis sur les réseaux sociaux
Digimind
 
Digimind etudes sectorielles-starbucksca
Digimind etudes sectorielles-starbuckscaDigimind etudes sectorielles-starbucksca
Digimind etudes sectorielles-starbucksca
Digimind
 
Étude la performance et visibilité des métropoles labellisées French Tech sur...
Étude la performance et visibilité des métropoles labellisées French Tech sur...Étude la performance et visibilité des métropoles labellisées French Tech sur...
Étude la performance et visibilité des métropoles labellisées French Tech sur...
Digimind
 
Étude : Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociaux
Étude :  Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociauxÉtude :  Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociaux
Étude : Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociaux
Digimind
 
Étude la marque Lego sur les réseaux sociaux
Étude la marque Lego sur les réseaux sociauxÉtude la marque Lego sur les réseaux sociaux
Étude la marque Lego sur les réseaux sociaux
Digimind
 
Étude : Les banques sur les réseaux sociaux
Étude : Les banques sur les réseaux sociauxÉtude : Les banques sur les réseaux sociaux
Étude : Les banques sur les réseaux sociaux
Digimind
 
Twitter france-profiling-one
Twitter france-profiling-oneTwitter france-profiling-one
Twitter france-profiling-one
Digimind
 
Cas Client: Lafarge - Rèalisation d'une Plateforme de Veille Collaborative
Cas Client: Lafarge - Rèalisation d'une Plateforme de Veille Collaborative Cas Client: Lafarge - Rèalisation d'une Plateforme de Veille Collaborative
Cas Client: Lafarge - Rèalisation d'une Plateforme de Veille Collaborative
Digimind
 
Analyse Sectorielle Alcools de Luxe 2013
Analyse Sectorielle Alcools de Luxe 2013Analyse Sectorielle Alcools de Luxe 2013
Analyse Sectorielle Alcools de Luxe 2013
Digimind
 
Analyse Sectorielle Grande Distribution 2013
Analyse Sectorielle Grande Distribution 2013Analyse Sectorielle Grande Distribution 2013
Analyse Sectorielle Grande Distribution 2013
Digimind
 
Analyse Buzz Bourget 2 : Le Grand Public ne fait pas Recette sur le Web
Analyse Buzz Bourget 2 : Le Grand Public ne fait pas Recette sur le WebAnalyse Buzz Bourget 2 : Le Grand Public ne fait pas Recette sur le Web
Analyse Buzz Bourget 2 : Le Grand Public ne fait pas Recette sur le Web
Digimind
 
Analyse: Instagram vs Vine
Analyse: Instagram vs VineAnalyse: Instagram vs Vine
Analyse: Instagram vs Vine
Digimind
 
Analyse Buzz Bourget 1 : Airbus et Boeing au Coude à Coude sur le Web
Analyse Buzz Bourget 1 : Airbus et Boeing au Coude à Coude sur le WebAnalyse Buzz Bourget 1 : Airbus et Boeing au Coude à Coude sur le Web
Analyse Buzz Bourget 1 : Airbus et Boeing au Coude à Coude sur le Web
Digimind
 
Barometre E-Réputation 2012
Barometre E-Réputation 2012Barometre E-Réputation 2012
Barometre E-Réputation 2012
Digimind
 
20 Bonnes Pratiques en E-Réputation
20 Bonnes Pratiques en E-Réputation20 Bonnes Pratiques en E-Réputation
20 Bonnes Pratiques en E-Réputation
Digimind
 
Digimind: Le Paysage de la Réputation d'Entreprise
Digimind: Le Paysage de la Réputation d'EntrepriseDigimind: Le Paysage de la Réputation d'Entreprise
Digimind: Le Paysage de la Réputation d'Entreprise
Digimind
 
Le Web 2.0 pour la Veille
Le Web 2.0 pour la VeilleLe Web 2.0 pour la Veille
Le Web 2.0 pour la Veille
Digimind
 
Blogs et RSS pour la Veille
Blogs et RSS pour la VeilleBlogs et RSS pour la Veille
Blogs et RSS pour la Veille
Digimind
 

Plus de Digimind (20)

Performance et visbilité des Métropoles labellisées FRENCH TECH sur les résea...
Performance et visbilité des Métropoles labellisées FRENCH TECH sur les résea...Performance et visbilité des Métropoles labellisées FRENCH TECH sur les résea...
Performance et visbilité des Métropoles labellisées FRENCH TECH sur les résea...
 
La performance des agences digitales sur les réseaux sociaux
La performance des agences digitales sur les réseaux sociauxLa performance des agences digitales sur les réseaux sociaux
La performance des agences digitales sur les réseaux sociaux
 
Étude : Uber VS taxis sur les réseaux sociaux
Étude : Uber VS taxis sur les réseaux sociauxÉtude : Uber VS taxis sur les réseaux sociaux
Étude : Uber VS taxis sur les réseaux sociaux
 
Digimind etudes sectorielles-starbucksca
Digimind etudes sectorielles-starbuckscaDigimind etudes sectorielles-starbucksca
Digimind etudes sectorielles-starbucksca
 
Étude la performance et visibilité des métropoles labellisées French Tech sur...
Étude la performance et visibilité des métropoles labellisées French Tech sur...Étude la performance et visibilité des métropoles labellisées French Tech sur...
Étude la performance et visibilité des métropoles labellisées French Tech sur...
 
Étude : Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociaux
Étude :  Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociauxÉtude :  Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociaux
Étude : Les Organisations Non Gouvernementales sur les réseaux sociaux
 
Étude la marque Lego sur les réseaux sociaux
Étude la marque Lego sur les réseaux sociauxÉtude la marque Lego sur les réseaux sociaux
Étude la marque Lego sur les réseaux sociaux
 
Étude : Les banques sur les réseaux sociaux
Étude : Les banques sur les réseaux sociauxÉtude : Les banques sur les réseaux sociaux
Étude : Les banques sur les réseaux sociaux
 
Twitter france-profiling-one
Twitter france-profiling-oneTwitter france-profiling-one
Twitter france-profiling-one
 
Cas Client: Lafarge - Rèalisation d'une Plateforme de Veille Collaborative
Cas Client: Lafarge - Rèalisation d'une Plateforme de Veille Collaborative Cas Client: Lafarge - Rèalisation d'une Plateforme de Veille Collaborative
Cas Client: Lafarge - Rèalisation d'une Plateforme de Veille Collaborative
 
Analyse Sectorielle Alcools de Luxe 2013
Analyse Sectorielle Alcools de Luxe 2013Analyse Sectorielle Alcools de Luxe 2013
Analyse Sectorielle Alcools de Luxe 2013
 
Analyse Sectorielle Grande Distribution 2013
Analyse Sectorielle Grande Distribution 2013Analyse Sectorielle Grande Distribution 2013
Analyse Sectorielle Grande Distribution 2013
 
Analyse Buzz Bourget 2 : Le Grand Public ne fait pas Recette sur le Web
Analyse Buzz Bourget 2 : Le Grand Public ne fait pas Recette sur le WebAnalyse Buzz Bourget 2 : Le Grand Public ne fait pas Recette sur le Web
Analyse Buzz Bourget 2 : Le Grand Public ne fait pas Recette sur le Web
 
Analyse: Instagram vs Vine
Analyse: Instagram vs VineAnalyse: Instagram vs Vine
Analyse: Instagram vs Vine
 
Analyse Buzz Bourget 1 : Airbus et Boeing au Coude à Coude sur le Web
Analyse Buzz Bourget 1 : Airbus et Boeing au Coude à Coude sur le WebAnalyse Buzz Bourget 1 : Airbus et Boeing au Coude à Coude sur le Web
Analyse Buzz Bourget 1 : Airbus et Boeing au Coude à Coude sur le Web
 
Barometre E-Réputation 2012
Barometre E-Réputation 2012Barometre E-Réputation 2012
Barometre E-Réputation 2012
 
20 Bonnes Pratiques en E-Réputation
20 Bonnes Pratiques en E-Réputation20 Bonnes Pratiques en E-Réputation
20 Bonnes Pratiques en E-Réputation
 
Digimind: Le Paysage de la Réputation d'Entreprise
Digimind: Le Paysage de la Réputation d'EntrepriseDigimind: Le Paysage de la Réputation d'Entreprise
Digimind: Le Paysage de la Réputation d'Entreprise
 
Le Web 2.0 pour la Veille
Le Web 2.0 pour la VeilleLe Web 2.0 pour la Veille
Le Web 2.0 pour la Veille
 
Blogs et RSS pour la Veille
Blogs et RSS pour la VeilleBlogs et RSS pour la Veille
Blogs et RSS pour la Veille
 

Barometre des Pratiques de Veille 2008

  • 1. b a r o m è t r e 2 0 0 8 Pratiques de veille des grandes entreprises françaises Sommaire et principaux enseignements www.digimind.com boston - london - pa r i s - grenoble - r a b at
  • 2. Avertissement Ce document vous donne un aperçu de l’édition 2008 du baromètre des pratiques de veille des grandes entreprises françaises, une étude de marché annuelle, menée par Digimind , leader des solutions de veille stratégique, et l’IAE d’Orléans. Elle vise à faire un état de l’art de la discipline de la veille et de l’intelligence éco- nomique en France. Vous pouvez acheter la version complète du baromètre à cette adresse : http://www.digimind.fr/actu/publications/etudes-de-marche/653-barometre- 2008-des-pratiques-de-veille-des-grandes-entreprises-francaises.htm www.digimind.com boston - london - pa r i s - grenoble - r a b at
  • 3. Sommaire Avertissement...............................................................................................................................................03 5. Répartition du temps entre la collecte et la production d’informations à Avant-propos.................................................................................................................................................05 valeur ajoutée ...................................................................................................................................................19 6. Priorités du dispositif de veille........................................................................................................19 C. Sources, outils de veille et diffusion..........................................................................................20 1. Types de sources surveillées ...........................................................................................................20 I. Principaux enseignements .......................................................................................................06 2. Format de diffusion de la veille.....................................................................................................21 D. Zoom sur la veille et la recherche Internet.........................................................................22 II. méthodologie de l’étude ...........................................................................................................07 1. Pertinence et Fiabilité des informations collectées sur Internet .......................22 A. L’échantillon..................................................................................................................................................07 2. Outils de recherche sur Internet ..................................................................................................22 B. Déroulement de l’étude .....................................................................................................................07 3. Nombre d’heures de recherche sur Internet ....................................................................22 C. Critères descriptifs de l’échantillon............................................................................................08 4. Nombmbre de sources surveillées............................................................................................23 1. La représentativité sectorielle ........................................................................................................08 E. Performance de la cellule de veille ............................................................................................24 2. La nationalité................................................................................................................................................09 1. Temps consacré aux différents types de veille.................................................................24 3. La forme juridique ...................................................................................................................................10 2. Difficulltés rencontrées par les cellues de veille .............................................................24 4. L’effectif .............................................................................................................................................................10 3. Optimisation de la cellule de veille............................................................................................26 5. Le chiffre d’affaires en 2006. ............................................................................................................11 4. Satisfaction de la performance .....................................................................................................26 5. Pistes d’amélioration du dispositif de veille........................................................................27 III. résultats et analyses ...................................................................................................................12 6. Connaissance des offres existantes en matière de veille ........................................27 A. La structure de la cellule de veille. .............................................................................................12 Conclusion .......................................................................................................................................................28 1. Fonction des répondants ..................................................................................................................12 2. Création de la cellule de veille .......................................................................................................12 A propos des auteurs.............................................................................................................................29 3. Rattachement organisationnel de la cellule de veille ................................................13 Dans la même collection....................................................................................................................30 4. Age de la cellule de veille ..................................................................................................................14 5. Organisation de la cellule ..................................................................................................................15 6. Nombre de veilleurs et collaborateurs impliqués dans le dispositif de veille..........................................................................................................................................................................15 7. Budget annuel de la cellule de veille (hors salaires).....................................................15 8. Tendance du budget de la cellule de veille........................................................................15 B. Problématiques et destinataires ..................................................................................................16 1. Problématiques auxquelles répond le dispositif de veille ......................................16 2. Types de veille jugés actuellement prioritaires................................................................17 3. Les départements consommateurs de veille ...................................................................18 4. Fréquence des besoins de veille..................................................................................................18 baromètre 2008 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises | page © digimind - tous droits réservés
  • 4. Avant-propos Les grandes entreprises françaises font face aujourd’hui à une concurrence exacerbée sur des marchés internationaux extrêmement dynamiques et imprévisibles : nouveaux entrants, fusions et acquisitions, innovations de rupture, baisses tarifaires brutales, déréglementation, évolution rapide des modes de consommation et des valeurs, fragilité des marques et de leur réputation,…les facteurs de risques externes n’ont jamais été aussi nombreux – sans mentionner la conjoncture économique globale actuelle. Il existe une discipline pour mieux anticiper les risques et détecter des opportunités : la Competitive Intelligence ou Veille Stratégique. Après les premiers précurseurs qu’étaient TOTAL, EDF ou France Télécom il y a 10 ans, et suite aux actions de sensibilisation menées par le Gouvernement ces dernières années, les entreprises françaises ont progressivement mis en place des dispositifs de veille pour mieux écouter et comprendre leur environnement stratégique, et faciliter la prise de décision. La création en 2007 par Digimind, leader des solutions de veille stratégique, du 1er baromètre des pratiques de veille, en collaboration avec l’IAE d’Orléans, avait justement pour vocation de prendre le poul des grandes entreprises françaises dans leur pratique quotidienne de la veille, afin d’identifier freins et tendances, et faire progresser la discipline dans son ensemble. Après le succès de l’édition 2007, le baromètre 2008, administré auprès d’un échantillon de plus de 100 responsables de veille des 1500 plus grandes entreprises françaises, apporte de nombreux éclairages et confirme certaines tendances identifiées en 2007. Enfin, le baromètre s’étend pour la 1ère fois cette année à l’étranger, avec une version helvétique réalisée en partenariat avec la Haute Ecole de Gestion de Genève et la Hochschule für Technik und Wirtschaft de Chur, permettant ainsi une comparaison intéressante entre les pratiques des deux pays. Vous en souhaitant bonne lecture, olivier Scheffer Directeur marketing Digimind www.digimind.com boston - london - pa r i s - grenoble - r a b at
  • 5. I. Principaux enseignements L’innovation est cette année la problématique de veille à laquelle les cellules de veille ont le plus contribué : 55,4% des répondants ont mobilisé leur dispositif de veille pour « Trouver/Développer des produits innovants ». Problématique de veille déjà clé en 2007, elle prend cette année autant d’importance que l’identifica- tion, la conquête et la défense de parts de marché. D’autres résultats déjà identifiés en 2007 sont confirmés voire renforcés par l’édition 2008 : - De nombreuses organisations sont insatisfaites de la performance de leur cellule de veille (48,6%). - Leur productivité en matière de recherche et veille d’informations sur Internet est faible : un veilleur y consacre en moyenne 9 heures par semaine mais surveille moins de 500 sources (86,3%). - Les entreprises utilisent encore largement les moteurs de recherche généralistes (Google, Yahoo !,…) pour la recherche d’informations sur Internet (plus de 90% en font une utilisation quotidienne) - La prédominance de la presse perdure en matière de sources d’informations : la presse en ligne et les médias sont respectivement consultés par 85,7% et 67,7% des répondants tous les jours. - Les offres et services spécialisés existant sur le marché de la recherche et de la veille informationelle sont encore méconnus des entreprises (46,8%). - Le manque de moyens humains et de temps sont les facteurs les plus souvent avancés (plus de la moitié des répondants) pour expliquer les difficultés rencon- trées par la cellule de veille. Ces résultats illustrent les difficultés rencontrées par les cellules de veille à disposer des moyens et outils appropriés pour effectuer une veille efficace. Un grand nombre de verbatim confirment la difficulté croissante des veilleurs à répondre toujours plus rapidement à des demandes de plus en plus fréquentes. Le besoin des décideurs et opérationnels en matière d’informations sur leur marché et leur environnement stratégique est donc de plus en plus pregnant, mais les entrepri- ses tardent à investir dans des moyens et outils adaptés pour y répondre. Néamoins, la prise de conscience est bien là, et 84,3% des responsables de veille prévoient d’optimiser la performance de leur cellule de veille dans les 12 prochains mois. baromètre 2008 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises | page © digimind - tous droits réservés
  • 6. Exemple de résultats d. Zoom sur la veille et la recherche Pour la presse et les media, ils se tournent vers les agrégateurs RSS et les four- internet nisseurs d’informations professionnelles (respectivement utilisés par 50,8% et 40,3% des répondants tous les jours). 1. PertInenCe et FIabIlIté DeS InFormatIonS Col- Un fort pourcentage de cellules de veille n’utilise jamais les métamoteurs de leCtéeS Sur Internet recherche (47,6%), les moteurs de recherche d’entreprise (46,2%) et/ou les plateformes intégrées de recherche et veille (65,6%). Plus de 90% des répondants déclarent juger pertinentes et fiables les infor- mations collectées sur Internet. 3. nombre D’heureS De reCherChe Sur Internet 2. outIlS De reCherChe Sur Internet Un veilleur passe en moyenne neuf heures par semaine à rechercher de l’information sur Internet. Le nombre d’heures hebdomadaire médian est de Corrélativement aux principales sources d’informations consultées, les dix heures. dispositifs de veille des entreprises interrogées utilisent les moteurs de re- cherches généralistes tous les jours pour consulter les sources Web (pour Sur la base de la durée légale du temps de travail, à savoir 35 heures par se- 90,3%). maine, un veilleur occupe donc près d’un tiers de son temps hebdomadaire à recher- Outils utilisés pour la veille et recherche Internet cher des informations sur Internet. 100,0% 80,0% Néanmoins, ce nombre d’heures ne 60,0% Pourcentage de réponses 40,0% représente qu’une partie du total d’heures 20,0% hebdomadaires consacrées à la veille : 0,0% -20,0% pour la plupart des cellules de veille, le re- -40,0% Tous les jours cueil d’informations brutes ne représente -60,0% -80,0% Plusieurs fois par semaine que 20% de leur temps de travail. -100,0% Plusieurs fois par mois Agrégateurs RSS Moteurs de recherche généralistes Plusieurs fois par an Logiciels de surveillance Métamoteurs de recherche Fournisseurs/agrégateurs d’informations Moteurs de recherche d’entreprise Plateformes intégrées de recherche et de veille Jamais Ne connait pas www.digimind.com boston - london - pa r i s - grenoble - r a b at
  • 7. A propos des auteurs anne-sophie omboua, auteur de l’etude Olivier a rejoint DIGIMIND en juillet 2003 pour la création et le développe- ment de l’activité Marketing de la société. Il est à l’origine du Baromètre des Pratiques de Veille des Grandes Entreprises Après avoir effectué sa première année de master en Sciences du Manage- Françaises. ment à Hambourg (HWP), Anne-Sophie Omboua complète sa formation en marketing grâce à sa deuxième année de master spécialisation Marketing et digimind s.a Production à l’IAE d’Orléans. Chargée du baromètre des pratiques de veille dans les grandes entreprises DIGIMIND est le leader européen des solutions de veille stratégique et un françaises et coordinatrice du baromètre des pratiques de veille dans les centre d’expertise renommé. Elle met en place et accompagne les dispositifs grandes entreprises suisses. de veille des plus grands groupes européens tels que Veolia, France Telecom, christophe asselin, co-responsable EDF, GSK Biologicals, Roche, Remy Cointreau,… digimind de l’étude institut d’administration des entreprises (iae) Issu d’un cabinet d’études de marché et spécialisé depuis 1997 dans la mise en place de systèmes de veille, Christophe Asselin allie une connaissance ap- Les IAE ont pour mission le développement de la recherche et de la forma- profondie des secteurs économiques et une maîtrise des outils de recherche tion supérieure en Gestion au sein des Universités. Créés à partir de 1955 à sur internet et des solutions avancées de veille. Il édite le site http://www. l’initiative de Gaston Berger, chef d’entreprises, professeur de philosophie et intelligence-center.com et le blog http://influx.joueb.com. Directeur Général des Enseignements Supérieurs au Ministère de l’Education pour offrir un savoir universitaire de gestion qui complète le savoir-faire pro- Chez Digimind, il accompagne les clients dans la mise en place de leur dispo- fessionnel et rapprocher l’université du monde de l’entreprise. sitif de veille et écrit des ouvrages spécialisés. olivier scheffer, co-responsable Aujourd’hui, le Réseau compte 29 IAE, aux histoires singulières dans leur digimind de l’étude contexte propre, universitaire et régional. L’IAE d’Orléans s’est fédéré, en recherche, au sein de la Fédération Gastion Directeur Marketing de Digimind, Olivier Scheffer est diplômé de l’Ecole Su- Berger, avec l’IAE de TOURS, c’est la fédération du LOG (Orléans), et du CER- périeure de Commerce de Paris, d’un DESS « Gestion des télécommunica- MAT (Tours). Au sein de cette fédération un des axes de recherche concerne tions et des nouveaux médias » de Paris Dauphine et d’un MBS en Stratégie la veille et l’intelligence économique, à travers l’Observatoire de PME. De et Organisation de University College Dublin. plus, l’IAE d’Orléans assure depuis 8 ans avec le Master SVETIC (Stratégie Veille Spécialiste du marketing et business développement de sociétés technologi- d’Entreprise et Techniques de l’Information et de la Communication) la for- ques à forte croissance, Olivier a fondé deux sociétés dans le secteur de l’hé- mation d’étudiants aux techniques et méthodes de veille, par une double bergement et du développement d’applications web, et développé la filiale compétence, en informatique et en gestion. française d’Active 24 - Mamut, ISP Scandinave leader en Europe du Nord. baromètre 2008 des pratiques de veille des grandes entreprises françaises | page © digimind - tous droits réservés
  • 8. Téléchargez l’intégralité de ce document hTTP://www.DigiminD.fr/AcTu/PublicATions/eTuDes-De-mArche/653-bAromeTre-2008-Des-PrATiques-De-veille-Des-grAnDes- enTrePrises-frAncAises.hTm et l’ensemble des publications de Digimind hTTP://www.DigiminD.fr/AcTus/AcTu/PublicATions www.digimind.com boston - london - pa r i s - grenoble - r a b at