SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  28
Analyse du dessin de définition
Les tolérances dimensionnelles et géométriques
I – Le dessin de définition
II – La cotation fonctionnelle
III – Les tolérances géométriques
IV – Les états de surface
II – La cotation fonctionnelle
2-1- Cotes uni-limites
2-2- Conditions implicites
2-3- Formes admises
2-4- Cotes sans indication de tolérance
III – Les tolérances géométriques
3-1- Les tolérances de forme
3-2 – Les tolérances d’orientation
3-3- Les tolérances de position
3-4- Tolérances de battement
•
3-1- Les tolérances de forme
• a - Rectitude
• b - Circularité d’un disque, d’un cône, d’un cylindre…
• c - Planéité d’une surface
• d - Cylindricité
• e - Forme d’une ligne quelconque
• f- Forme d’une surface quelconque
3-2 – Les tolérances d’orientation
• a - Parallélisme d’une ligne ou d’une surface
• b - Perpendicularité d’une ligne ou d’une surface
• c - Inclinaison d’une ligne ou d’une surface
3-3- Les tolérances de position
• a - Localisation de lignes, d’axes ou de surfaces
b - Concentricité d’un axe ou d’un point
• c - Coaxialité d’un axe ou d’un point
• d - Symétrie d’un plan médian ou d’une ligne médiane
3-4- Tolérances de battement
• a - Battement simple radial d’un élément sur l’axe de révolution
• b - Battement simple axial d’un élément sur l’axe de révolution
• c - Battement simple oblique d’un élément sur l’axe de révolution
• d - Battement total radial d’un élément sur l’axe de révolution
• e - Battement total axial d’un élément sur l’axe de révolution
I – Le dessin de définition
Il précise complètement sans ambiguïté les exigences auxquelles le
produit doit satisfaire .
II – La cotation fonctionnelle
Elle précise les états limites de matière admissible et ,
éventuellement des prescriptions de correction géométrique et
d’état micro-géométrique des surfaces.
Les cotes fonctionnelles satisfont directement les conditions
d’aptitude à l’emploi, et, dans le cas de pièces d’un assemblage
assurent notamment leur interchangeabilité.
Cette cotation contribue à la diminution des coûts de
production en donnant les plus larges tolérances possibles à
l’exécution .
2 0 m in
2 5 M a x
2-1- Cotes uni-limites
Connaissance de la valeur minimale ou maximale
de la cote fonctionnelle
Ex : cotation de la profondeur d’un trou taraudé
2-2- Conditions implicites
Ceci concerne particulièrement la géométrie des pièces.
Certaines tolérances géométriques ne sont pas indiquées
sur le dessin alors qu’elles sont évidentes
Ex : concentricité du lamage avec le trou correspondant.
2- 3- Formes admises
Cette indication présente l’avantage de ne pas imposer
directement un moyen d’usinage particulier.
2- 4- Cotes sans indication de tolérance
La tolérance peut être reportées dans un nota (NF E 02-350)
Ex : Tolérances générales : ISO 2768 mK
III – Les tolérances géométriques
La norme E 04-552 fixe les définitions géométriques nécessaires
pour assurer les conditions correctes de fonctionnement et
d’aptitude à l’emploi du produit
3-1- Les tolérances de forme
a - Rectitude d’une ligne ou d’un axe
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
0 ,2
0 ,2
Une ligne quelconque de la surface supérieure, parallèle au plan de
projection dans lequel l’indication est donnée, doit être contenue
entre deux droites parallèles distantes de 0,2 . Leur longueur est
celle de l’élément spécifié
3-1- Les tolérances de forme
b - Circularité d’un disque, d’un cône, d’un cylindre…
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
Le pourtour de chaque section droite du cylindre doit être compris
entre deux cercles concentriques distants de 0,2
0 ,20 ,2
3-1- Les tolérances de forme
c - Planéité d’une surface
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
La zone de tolérance est limitée par deux plans parallèles distants
de 0,2 dont l’étendue est celle de l’élément spécifié.
Tous les points de la surface spécifiée doivent se trouver dans la
zone de tolérance.
0 ,2 0 ,2
3-1- Les tolérances de forme
d - Cylindricité
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
La zone de tolérance est limitée par deux cylindres coaxiaux
distants de 0,2 dont la longueur est celle de l’élément spécifié.
Tous les points de la surface spécifiée doivent se trouver dans la
zone de tolérance.
0 ,2
0 , 2
3-1- Les tolérances de forme
e – Tolérance de forme d’une ligne quelconque
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
t
La zone de tolérance est limitée par deux lignes enveloppes des
cercles de diamètre t (0,2) dont les centres sont situés sur une
ligne ayant la forme géométrique spécifiée.
Le profil spécifié doit être compris dans la zone de tolérance.
0 ,2
3-1- Les tolérances de forme
f – Tolérance de forme d’une surface quelconque
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
0 ,2
t
La zone de tolérance est limitée par deux surfaces enveloppes des
sphères de diamètre t (0,2) dont les centres sont situés sur une
surface ayant la forme géométrique spécifiée.
La surface spécifiée doit être comprise dans la zone de tolérance.
3-2- Les tolérances d’orientation
a – Parallélisme
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
0 , 1 A
A
0 ,1
R é fé r e n c e A
L’axe du trou doit se trouver dans la zone de tolérance limitée
par deux plans parallèles distants de 0,1 dont l’étendue est celle
de l’élément spécifié. et parallèles au plan de référence A
3-2- Les tolérances d’orientation
b - Perpendicularité
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
0 , 1 A
A
0 ,1
R é f é r e n c e A
Tous les points de la surface spécifiée doivent se trouver dans la
zone de tolérance limitée par deux plans parallèles distants de 0,1
dont les étendues sont celles de l’élément spécifié et
perpendiculaires au plan de référence A .
0 , 1
R é f é r e n c e A
7 5 °
3-2- Les tolérances d’orientation
c – Inclinaison
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
0 , 1 A
A7 5 °
Tous les points de la surface spécifiée doivent se trouver dans la
zone de tolérance limitée par deux plans parallèles distants de 0,1
dont les étendues sont celles de l’élément spécifié et inclinés de
75° par rapport au plan de référence A .
3-3- Les tolérances de position
a – Localisation
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
0 , 1 A
A2 4
0 ,1
R é fé r e n c e A
2 4
L’axe du trou doit être compris entre deux plans parallèles distants
de 0,1 dont l’étendue est celle de l’élément spécifié et
symétriquement disposés par rapport à la position exacte du plan
spécifié par rapport à la surface de référence.
3-3- Les tolérances de position
b – Concentricité
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
A
0 , 1 A
0 , 1
Le centre du cercle dont la cote est reliée au cadre de tolérance
doit être compris dans un cercle de diamètre 0,1 concentrique au
centre de référence A
3-3- Les tolérances de position
c – Coaxialité
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
A
0 , 1 A
0 , 1
L’axe du cylindre dont la cote est reliée au cadre de tolérance
doit être compris dans un cylindre de diamètre 0,1 coaxial à
l’axe de référence A dont la longueur est celle de l’élément
spécifié.
3-3- Les tolérances de position
d – Symétrie
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
A
0 , 1 A
0 ,1
Le plan médian de la rainure doit être compris entre deux plans
parallèles distants de 0,1 dont l’étendue est celle de l’élément
spécifié et disposés symétriquement par rapport au plan médian
de référence.
3-4- Les battements
a – Battement simple radial d’un élément sur l’axe de révolution
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
Le battement simple radial ne doit pas dépasser 0,1 dans chaque
plan de mesurage pendant une révolution complète autour de
l’axe de référence A.
A
0 , 1 A
0 ,1 p l a n d e m e s u r a g e
3-4- Les battements
b – Battement simple axial d’un élément sur l’axe de révolution
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
Le battement simple axial ne doit pas dépasser 0,1 dans chaque
cylindre de mesurage pendant une révolution complète autour
de l’axe de référence A.
A
0 , 1 A
C y lin d r e d e
M e s u r a g e
0 ,1
3-4- Les battements
c – Battement simple oblique d’un élément sur l’axe de révolution
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
Le battement simple oblique dans la direction de la flèche ne
doit pas dépasser 0,1 dans chaque cône de mesurage pendant
une révolution complète autour de l’axe de référence A.
A 0 , 1 A
3-4- Les battements
d – Battement total axial d’un élément sur l’axe de révolution
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
La surface de l’élément tolérancé doit être compris entres deux
cylindres coaxiaux, distants de 0,1 dont la longueur est celle de
l’élément spécifié et dont les axes coïncident avec l’axe de
référence A
A
0 , 1 A
0 , 1
a x e d e r é f é r e n c e
3-4- Les battements
e – Battement total radial d’un élément sur l’axe de révolution
Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance
La surface de l’élément tolérancé doit être compris entres deux
plans distants de 0,1 perpendiculaires à l’axe de référence A et
dont l’étendue est celle de l’élément spécifié.
Ceci est équivalent à une perpendicularité.
A
0 , 1 A
0 ,1
a x e d e r é f é r e n c e A

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

05 gamme
05 gamme05 gamme
05 gamme
 
Dossier de fabrication mécanique pour un bloc moteur
Dossier de fabrication mécanique pour un bloc moteurDossier de fabrication mécanique pour un bloc moteur
Dossier de fabrication mécanique pour un bloc moteur
 
Cahier Meca 4 ST Part 2/2
Cahier Meca 4 ST Part 2/2Cahier Meca 4 ST Part 2/2
Cahier Meca 4 ST Part 2/2
 
Td dimensionnenemt d'arbre
Td dimensionnenemt d'arbreTd dimensionnenemt d'arbre
Td dimensionnenemt d'arbre
 
Cotation fonctionnelle
Cotation fonctionnelleCotation fonctionnelle
Cotation fonctionnelle
 
Le tournage
Le tournageLe tournage
Le tournage
 
Cours rdm notions
Cours rdm notionsCours rdm notions
Cours rdm notions
 
Cours rdm
Cours rdmCours rdm
Cours rdm
 
Efforts de cohésion - Poutres treillis
Efforts de cohésion - Poutres treillisEfforts de cohésion - Poutres treillis
Efforts de cohésion - Poutres treillis
 
Énergétique
Énergétique Énergétique
Énergétique
 
Guidage en rotation.pdf
Guidage en rotation.pdfGuidage en rotation.pdf
Guidage en rotation.pdf
 
Cours fabrication mécanique2
Cours fabrication mécanique2Cours fabrication mécanique2
Cours fabrication mécanique2
 
Sollicitations composées
Sollicitations composéesSollicitations composées
Sollicitations composées
 
Résistance des Matérieaux
Résistance des Matérieaux Résistance des Matérieaux
Résistance des Matérieaux
 
Câle réglable (corrigé)
Câle réglable (corrigé)Câle réglable (corrigé)
Câle réglable (corrigé)
 
Gamme d'usinage
Gamme d'usinageGamme d'usinage
Gamme d'usinage
 
TD 1.pdf
TD 1.pdfTD 1.pdf
TD 1.pdf
 
51 demontage-remontage
51 demontage-remontage51 demontage-remontage
51 demontage-remontage
 
Cours ajustements e
Cours ajustements eCours ajustements e
Cours ajustements e
 
Calcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutreCalcul du ferraillage d'une poutre
Calcul du ferraillage d'une poutre
 

En vedette

La cotation fonc
La cotation foncLa cotation fonc
La cotation foncabdourazg
 
Devoir+corrigé+de+synthèse+n°3+ +génie+mécanique+unité+flexible+d'usinage+-+b...
Devoir+corrigé+de+synthèse+n°3+ +génie+mécanique+unité+flexible+d'usinage+-+b...Devoir+corrigé+de+synthèse+n°3+ +génie+mécanique+unité+flexible+d'usinage+-+b...
Devoir+corrigé+de+synthèse+n°3+ +génie+mécanique+unité+flexible+d'usinage+-+b...Majda El Aouni
 
Chevalier _guide_du_technicien_en_productique
 Chevalier _guide_du_technicien_en_productique Chevalier _guide_du_technicien_en_productique
Chevalier _guide_du_technicien_en_productiquesamirgayeg
 
Transmission
TransmissionTransmission
Transmissiontoumed
 
Executarea și cotarea desenelor în auto cad
Executarea și cotarea desenelor în auto cadExecutarea și cotarea desenelor în auto cad
Executarea și cotarea desenelor în auto cadSirbu Nicolae
 
Diaporama manège enchanté segpa du collège jean jaurès aire sur la lys
Diaporama manège enchanté   segpa du collège jean jaurès aire sur la  lysDiaporama manège enchanté   segpa du collège jean jaurès aire sur la  lys
Diaporama manège enchanté segpa du collège jean jaurès aire sur la lysBernard Alexandre
 
Projet scorpion 6 ème segpa collège jean jaurès aire sur la lys
Projet scorpion   6 ème segpa collège jean jaurès aire sur la lysProjet scorpion   6 ème segpa collège jean jaurès aire sur la lys
Projet scorpion 6 ème segpa collège jean jaurès aire sur la lysBernard Alexandre
 
Keneos CFM BU Presentation
Keneos CFM BU PresentationKeneos CFM BU Presentation
Keneos CFM BU PresentationKeneos
 
Comité technique du 2011 05-31 version site xft
Comité technique du  2011 05-31 version site xftComité technique du  2011 05-31 version site xft
Comité technique du 2011 05-31 version site xfteXchange For Travel (XFT)
 
Injection moulding modified
Injection moulding modifiedInjection moulding modified
Injection moulding modifiedSuman Ku. Sharma
 
Découpe par jet fluide à Très Haute Pression
Découpe par jet fluide à Très Haute PressionDécoupe par jet fluide à Très Haute Pression
Découpe par jet fluide à Très Haute PressionPlusComposites
 
Les technique d'assemblage des matériaux composites dans l'industrie aéronaut...
Les technique d'assemblage des matériaux composites dans l'industrie aéronaut...Les technique d'assemblage des matériaux composites dans l'industrie aéronaut...
Les technique d'assemblage des matériaux composites dans l'industrie aéronaut...PlusComposites
 
Correction devoirdecontrolen3transmissiondemouvement2at2012
Correction devoirdecontrolen3transmissiondemouvement2at2012Correction devoirdecontrolen3transmissiondemouvement2at2012
Correction devoirdecontrolen3transmissiondemouvement2at2012Majda El Aouni
 
présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016Mohsen Sadok
 
Cours fabrication mécanique1
Cours fabrication mécanique1Cours fabrication mécanique1
Cours fabrication mécanique1bendrisk
 

En vedette (20)

La cotation fonc
La cotation foncLa cotation fonc
La cotation fonc
 
TP TOURNAGE
TP TOURNAGETP TOURNAGE
TP TOURNAGE
 
Devoir+corrigé+de+synthèse+n°3+ +génie+mécanique+unité+flexible+d'usinage+-+b...
Devoir+corrigé+de+synthèse+n°3+ +génie+mécanique+unité+flexible+d'usinage+-+b...Devoir+corrigé+de+synthèse+n°3+ +génie+mécanique+unité+flexible+d'usinage+-+b...
Devoir+corrigé+de+synthèse+n°3+ +génie+mécanique+unité+flexible+d'usinage+-+b...
 
Chevalier _guide_du_technicien_en_productique
 Chevalier _guide_du_technicien_en_productique Chevalier _guide_du_technicien_en_productique
Chevalier _guide_du_technicien_en_productique
 
Transmission
TransmissionTransmission
Transmission
 
Chap 12 transmission du mouvement
Chap 12   transmission du mouvementChap 12   transmission du mouvement
Chap 12 transmission du mouvement
 
Executarea și cotarea desenelor în auto cad
Executarea și cotarea desenelor în auto cadExecutarea și cotarea desenelor în auto cad
Executarea și cotarea desenelor în auto cad
 
Diaporama manège enchanté segpa du collège jean jaurès aire sur la lys
Diaporama manège enchanté   segpa du collège jean jaurès aire sur la  lysDiaporama manège enchanté   segpa du collège jean jaurès aire sur la  lys
Diaporama manège enchanté segpa du collège jean jaurès aire sur la lys
 
Projet scorpion 6 ème segpa collège jean jaurès aire sur la lys
Projet scorpion   6 ème segpa collège jean jaurès aire sur la lysProjet scorpion   6 ème segpa collège jean jaurès aire sur la lys
Projet scorpion 6 ème segpa collège jean jaurès aire sur la lys
 
Keneos CFM BU Presentation
Keneos CFM BU PresentationKeneos CFM BU Presentation
Keneos CFM BU Presentation
 
Comité technique du 2011 05-31 version site xft
Comité technique du  2011 05-31 version site xftComité technique du  2011 05-31 version site xft
Comité technique du 2011 05-31 version site xft
 
Injection moulding modified
Injection moulding modifiedInjection moulding modified
Injection moulding modified
 
Découpe par jet fluide à Très Haute Pression
Découpe par jet fluide à Très Haute PressionDécoupe par jet fluide à Très Haute Pression
Découpe par jet fluide à Très Haute Pression
 
Les technique d'assemblage des matériaux composites dans l'industrie aéronaut...
Les technique d'assemblage des matériaux composites dans l'industrie aéronaut...Les technique d'assemblage des matériaux composites dans l'industrie aéronaut...
Les technique d'assemblage des matériaux composites dans l'industrie aéronaut...
 
Correction devoirdecontrolen3transmissiondemouvement2at2012
Correction devoirdecontrolen3transmissiondemouvement2at2012Correction devoirdecontrolen3transmissiondemouvement2at2012
Correction devoirdecontrolen3transmissiondemouvement2at2012
 
Rapport final came
Rapport final cameRapport final came
Rapport final came
 
fabrication mecanique
fabrication mecaniquefabrication mecanique
fabrication mecanique
 
présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016
 
Cours fabrication mécanique1
Cours fabrication mécanique1Cours fabrication mécanique1
Cours fabrication mécanique1
 
Plastic injection molding
Plastic injection moldingPlastic injection molding
Plastic injection molding
 

Dernier

Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmacieLoloshka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 

Dernier (20)

Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 

73036170 lecture-de-dessin

  • 1. Analyse du dessin de définition Les tolérances dimensionnelles et géométriques I – Le dessin de définition II – La cotation fonctionnelle III – Les tolérances géométriques IV – Les états de surface
  • 2. II – La cotation fonctionnelle 2-1- Cotes uni-limites 2-2- Conditions implicites 2-3- Formes admises 2-4- Cotes sans indication de tolérance III – Les tolérances géométriques 3-1- Les tolérances de forme 3-2 – Les tolérances d’orientation 3-3- Les tolérances de position 3-4- Tolérances de battement •
  • 3. 3-1- Les tolérances de forme • a - Rectitude • b - Circularité d’un disque, d’un cône, d’un cylindre… • c - Planéité d’une surface • d - Cylindricité • e - Forme d’une ligne quelconque • f- Forme d’une surface quelconque 3-2 – Les tolérances d’orientation • a - Parallélisme d’une ligne ou d’une surface • b - Perpendicularité d’une ligne ou d’une surface • c - Inclinaison d’une ligne ou d’une surface
  • 4. 3-3- Les tolérances de position • a - Localisation de lignes, d’axes ou de surfaces b - Concentricité d’un axe ou d’un point • c - Coaxialité d’un axe ou d’un point • d - Symétrie d’un plan médian ou d’une ligne médiane 3-4- Tolérances de battement • a - Battement simple radial d’un élément sur l’axe de révolution • b - Battement simple axial d’un élément sur l’axe de révolution • c - Battement simple oblique d’un élément sur l’axe de révolution • d - Battement total radial d’un élément sur l’axe de révolution • e - Battement total axial d’un élément sur l’axe de révolution
  • 5. I – Le dessin de définition Il précise complètement sans ambiguïté les exigences auxquelles le produit doit satisfaire .
  • 6. II – La cotation fonctionnelle Elle précise les états limites de matière admissible et , éventuellement des prescriptions de correction géométrique et d’état micro-géométrique des surfaces. Les cotes fonctionnelles satisfont directement les conditions d’aptitude à l’emploi, et, dans le cas de pièces d’un assemblage assurent notamment leur interchangeabilité. Cette cotation contribue à la diminution des coûts de production en donnant les plus larges tolérances possibles à l’exécution .
  • 7. 2 0 m in 2 5 M a x 2-1- Cotes uni-limites Connaissance de la valeur minimale ou maximale de la cote fonctionnelle Ex : cotation de la profondeur d’un trou taraudé
  • 8. 2-2- Conditions implicites Ceci concerne particulièrement la géométrie des pièces. Certaines tolérances géométriques ne sont pas indiquées sur le dessin alors qu’elles sont évidentes Ex : concentricité du lamage avec le trou correspondant.
  • 9. 2- 3- Formes admises Cette indication présente l’avantage de ne pas imposer directement un moyen d’usinage particulier. 2- 4- Cotes sans indication de tolérance La tolérance peut être reportées dans un nota (NF E 02-350) Ex : Tolérances générales : ISO 2768 mK
  • 10. III – Les tolérances géométriques La norme E 04-552 fixe les définitions géométriques nécessaires pour assurer les conditions correctes de fonctionnement et d’aptitude à l’emploi du produit
  • 11. 3-1- Les tolérances de forme a - Rectitude d’une ligne ou d’un axe Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance 0 ,2 0 ,2 Une ligne quelconque de la surface supérieure, parallèle au plan de projection dans lequel l’indication est donnée, doit être contenue entre deux droites parallèles distantes de 0,2 . Leur longueur est celle de l’élément spécifié
  • 12. 3-1- Les tolérances de forme b - Circularité d’un disque, d’un cône, d’un cylindre… Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance Le pourtour de chaque section droite du cylindre doit être compris entre deux cercles concentriques distants de 0,2 0 ,20 ,2
  • 13. 3-1- Les tolérances de forme c - Planéité d’une surface Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance La zone de tolérance est limitée par deux plans parallèles distants de 0,2 dont l’étendue est celle de l’élément spécifié. Tous les points de la surface spécifiée doivent se trouver dans la zone de tolérance. 0 ,2 0 ,2
  • 14. 3-1- Les tolérances de forme d - Cylindricité Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance La zone de tolérance est limitée par deux cylindres coaxiaux distants de 0,2 dont la longueur est celle de l’élément spécifié. Tous les points de la surface spécifiée doivent se trouver dans la zone de tolérance. 0 ,2 0 , 2
  • 15. 3-1- Les tolérances de forme e – Tolérance de forme d’une ligne quelconque Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance t La zone de tolérance est limitée par deux lignes enveloppes des cercles de diamètre t (0,2) dont les centres sont situés sur une ligne ayant la forme géométrique spécifiée. Le profil spécifié doit être compris dans la zone de tolérance. 0 ,2
  • 16. 3-1- Les tolérances de forme f – Tolérance de forme d’une surface quelconque Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance 0 ,2 t La zone de tolérance est limitée par deux surfaces enveloppes des sphères de diamètre t (0,2) dont les centres sont situés sur une surface ayant la forme géométrique spécifiée. La surface spécifiée doit être comprise dans la zone de tolérance.
  • 17. 3-2- Les tolérances d’orientation a – Parallélisme Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance 0 , 1 A A 0 ,1 R é fé r e n c e A L’axe du trou doit se trouver dans la zone de tolérance limitée par deux plans parallèles distants de 0,1 dont l’étendue est celle de l’élément spécifié. et parallèles au plan de référence A
  • 18. 3-2- Les tolérances d’orientation b - Perpendicularité Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance 0 , 1 A A 0 ,1 R é f é r e n c e A Tous les points de la surface spécifiée doivent se trouver dans la zone de tolérance limitée par deux plans parallèles distants de 0,1 dont les étendues sont celles de l’élément spécifié et perpendiculaires au plan de référence A .
  • 19. 0 , 1 R é f é r e n c e A 7 5 ° 3-2- Les tolérances d’orientation c – Inclinaison Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance 0 , 1 A A7 5 ° Tous les points de la surface spécifiée doivent se trouver dans la zone de tolérance limitée par deux plans parallèles distants de 0,1 dont les étendues sont celles de l’élément spécifié et inclinés de 75° par rapport au plan de référence A .
  • 20. 3-3- Les tolérances de position a – Localisation Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance 0 , 1 A A2 4 0 ,1 R é fé r e n c e A 2 4 L’axe du trou doit être compris entre deux plans parallèles distants de 0,1 dont l’étendue est celle de l’élément spécifié et symétriquement disposés par rapport à la position exacte du plan spécifié par rapport à la surface de référence.
  • 21. 3-3- Les tolérances de position b – Concentricité Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance A 0 , 1 A 0 , 1 Le centre du cercle dont la cote est reliée au cadre de tolérance doit être compris dans un cercle de diamètre 0,1 concentrique au centre de référence A
  • 22. 3-3- Les tolérances de position c – Coaxialité Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance A 0 , 1 A 0 , 1 L’axe du cylindre dont la cote est reliée au cadre de tolérance doit être compris dans un cylindre de diamètre 0,1 coaxial à l’axe de référence A dont la longueur est celle de l’élément spécifié.
  • 23. 3-3- Les tolérances de position d – Symétrie Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance A 0 , 1 A 0 ,1 Le plan médian de la rainure doit être compris entre deux plans parallèles distants de 0,1 dont l’étendue est celle de l’élément spécifié et disposés symétriquement par rapport au plan médian de référence.
  • 24. 3-4- Les battements a – Battement simple radial d’un élément sur l’axe de révolution Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance Le battement simple radial ne doit pas dépasser 0,1 dans chaque plan de mesurage pendant une révolution complète autour de l’axe de référence A. A 0 , 1 A 0 ,1 p l a n d e m e s u r a g e
  • 25. 3-4- Les battements b – Battement simple axial d’un élément sur l’axe de révolution Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance Le battement simple axial ne doit pas dépasser 0,1 dans chaque cylindre de mesurage pendant une révolution complète autour de l’axe de référence A. A 0 , 1 A C y lin d r e d e M e s u r a g e 0 ,1
  • 26. 3-4- Les battements c – Battement simple oblique d’un élément sur l’axe de révolution Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance Le battement simple oblique dans la direction de la flèche ne doit pas dépasser 0,1 dans chaque cône de mesurage pendant une révolution complète autour de l’axe de référence A. A 0 , 1 A
  • 27. 3-4- Les battements d – Battement total axial d’un élément sur l’axe de révolution Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance La surface de l’élément tolérancé doit être compris entres deux cylindres coaxiaux, distants de 0,1 dont la longueur est celle de l’élément spécifié et dont les axes coïncident avec l’axe de référence A A 0 , 1 A 0 , 1 a x e d e r é f é r e n c e
  • 28. 3-4- Les battements e – Battement total radial d’un élément sur l’axe de révolution Symbole Indication sur le dessin Zone de tolérance La surface de l’élément tolérancé doit être compris entres deux plans distants de 0,1 perpendiculaires à l’axe de référence A et dont l’étendue est celle de l’élément spécifié. Ceci est équivalent à une perpendicularité. A 0 , 1 A 0 ,1 a x e d e r é f é r e n c e A