SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  21
Télécharger pour lire hors ligne
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	
Faculté d’administration
Maîtrise en administration des affaires
FEC711 – Décisions financières relatives à la gestion
Analyse financière de Cascades inc.
Présenté à :
M. Joël Guichard
Par :
Marie-Soleil Pépin
Patrick Nikiema
Léon Dupuis
Jean-François Proulx
Nicholas Roy
Le 17 mars 2012
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	
Tables des matières
	
PARTIE 1 : ANALYSE DES RATIOS FINANCIERS	 1	
ÉVALUATION GLOBALE DE LA RENTABILITÉ (ROE)	 1	
ANALYSE DUPONT DE LA RENTABILITÉ	 1	
RENTABILITÉ DES VENTES	 2	
UTILISATION DES ACTIFS	 2	
FINANCEMENT DES ACTIFS	 3	
ANALYSE DE LA LIQUIDITÉ	 3	
LES POINTS FORTS ET FAIBLES DE CASCADES	 4	
ÉTATS FINANCIERS EN % (ANALYSE HORIZONTALE)	 4	
PARTIE 2 : ÉTAT DES FLUX DE TRESORIE	 5	
ACTIVITÉ D'EXPLOITATION	 5	
ACTIVITÉ D’INVESTISSEMENT	 5	
ACTIVITÉ DE FINANCEMENT	 6	
CONSTAT SUR L'UTILISATION ET LA SOURCE DES FONDS	 6	
PARTIE 3 : CALCUL DU POINT MORT	 7	
CALCUL DU POINT MORT GÉNÉRAL	 7	
CALCUL DU POINT MORT D'ENCAISSE	 8	
CALCUL DU POINT MORT D'EXPLOITATION	 8	
PARTIE 4 : EFFET DE LEVIER	 8	
CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER D'OPÉRATION	 8	
CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER FINANCIER	 9	
CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER COMBINÉ	 9	
CALCUL DU POINT D'INDIFÉRENCE FINANCIER	 9	
CALCUL DU BÉNÉFICE NET DE L'ANNÉE SUIVANTE	 10	
PARTIE 5 : CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT	 10	
CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT	 10	
CALCUL DU CYCLE DE CONVERSION DE L'ENCAISSE	 11	
COMMENTAIRES ET RECOMMENDATIONS	 11	
PARTIE 6 : CROISSANCE SOUTENABLE	 11	
CALCUL DE LA CROISSANCE SOUTENABLE DE CASCADES	 11	
COMMENTAIRES SUR LE FINANCEMENT	 12	
PARTIE 7 : STRUCTURE DE CAPITAL	 13	
APPLICATION DES MODÈLES VUS EN CLASSE	 13	
PARTIE 8 : CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS	 14	
PARTIE 9 : ANNEXE	 15
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 1	
PARTIE 1 : ANALYSE DES RATIOS FINANCIERS
	
CALCUL DES RATIOS FINANCIERS
Cette section expose notre analyse de l'ensemble des forces et faiblesses de Cascades Inc
pour l’année 2010. Les états financiers de Cascades disponibles sur SEDAR sont remis en
format papier en supplément à ce travail. Pour les fins du présent travail, nous avons utilisé
les rapports financiers publics disponibles sur le site Internet Yahoo Finance pour calculer les
ratios des trois principaux compétiteurs de Cascades dans le secteur Papier et Produits de
Papier, soit; Ballarpur Ltd., International Paper Co. et Orient Paper Ltd.. Le détail de
tous les calculs des ratios financiers est présenté en Annexe du présent document.
ÉVALUATION GLOBALE DE LA RENTABILITÉ (ROE)
Cascades à connu la plus forte baisse de rentabilité de son industrie. Son ratio est passé de
4.53 en 2009 à 1.3 en 2010, soit une baisse de -71%. Cette baisse de rentabilité est
directement liée à la baisse importante du bénéfice net de Cascades, car l'avoir moyen des
actionnaires est demeuré au même niveau. Son ratio est le plus faible de l'industrie et est
7.5 fois inférieur à la moyenne du secteur. L'objectif du gestionnaire financier de maximiser
l'avoir des actionnaires de Cascades n'a pas été atteint en 2010.
	
ANALYSE DUPONT DE LA RENTABILITÉ
L'analyse de Cascades à l'aide du modèle Dupont nous permet les observations suivantes:
• La marge bénéficiaire des ventes de Cascades a baissé de 72% en 2010 et est presque
11 fois inférieur à la moyenne de son secteur.
• L'utilisation des actifs de Cascades s'est amélioré de 5% en 2010 et représente le plus
haut ratio de son secteur.
• Même si l'endettement a augmenté de 2% en 2010, il demeure que Cascades est
légèrement moins endetté que la moyenne de son secteur.
• L'effet de levier n'a pas été suffisant pour maximiser l'avoir des actionnaires, compte
tenu de la forte diminution de 72% de la marge bénéficiaire de Cascades en 2010.
Évaluation	Globale Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 4,53 9,20 11,01 31,00 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1,33 8,78 9,42 20,29 1,33 9,96 9,10 20,29
∆	% -71% -5% -14% -35%
L'industrie
ROE
Analyse	Dupont Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 1,55 5,96 2,84 10,45 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 0,43 5,19 2,56 9,73 0,43 4,48 3,88 9,73
∆	% -72% -13% -10% -7%
2009 1,02 0,40 0,91 1,05 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1,07 0,48 0,99 0,94 0,48 0,87 0,97 1,07
∆	% 5% 20% 9% -10%
2009 2,86 3,82 4,24 2,21 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 2,91 3,55 3,71 2,21 2,21 3,10 3,23 3,71
∆	% 2% -7% -13% 0%
L'industrie
L'industrie
L'industrie
Marge	bénéficiaire
Rotation	des	actifs
Levier	financier
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 2	
RENTABILITÉ DES VENTES
Malgré une légère augmentation des ventes, la marge brute de Cascades a diminué en
2010. Le ratio de la marge brute de Cascades est le plus bas de l'industrie, et est 1.5 fois
plus bas que la moyenne de son secteur. Malgré une la diminution de 4% de son ratio des
dépenses, qui demeure sous la moyenne de son secteur, les coûts de produits vendus de
Cascades on augmenté, expliquant en partie la baisse des bénéfices observés pour 2010.
Les états financiers de Cascades indiquent un recouvrement de crédits d'impôts sur des
pertes encourus par des filiales annulant les impôts exigibles de l’année courante, ce qui
explique le ratio de 0 pour le taux d'imposition en 2010 (voir impôts sur les bénéfices – note
explicative 14 des états financiers de Cascades).
UTILISATION DES ACTIFS
La période de recouvrement des comptes clients de Cascades a augmenté de 5% en 2010 et
est la plus haute de l'industrie avec 52 jours. La moyenne de recouvrement du secteur est
de 47 jours. La rotation des stocks de Cascades en jours a diminué de 1% en 2010 pour ce
chiffrer à 49 jours de stock en inventaire, ce qui est proche de la moyenne du secteur qui
est de 47 jours. Le ratio de rotation des immobilisations de Cascades s'est amélioré de 10%
en 2010 et représente le plus haut ratio de l'industrie. La bonne gestion des immobilisations
explique la bonne performance de Cascades dans l'utilisation de ses actifs à long terme.
Cependant, la gestion des actifs à court terme de Cascades pourrait être amélioré.
	
	
Profitabilité Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 22,85 33,65 34,86 50,29 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 19,85 31,57 26,60 44,59 19,85 30,65 29,09 44,59
∆	% -13% -6% -24% -11%
2009 18,88 19,10 26,62 26,53 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 18,09 18,03 21,01 30,69 18,03 21,96 19,55 30,69
∆	% -4% -6% -21% 16%
2009 35,38 25,20 39,12 29,71 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 0,00 13,37 26,89 28,80 0,00 17,27 20,13 28,80
∆	% -100% -47% -31% -3%
L'industrie
L'industrie
L'industrie
Marge	brute
Taux	d'imposition
Ratio	des	dépenses
Utilisation	des	actifs Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 7,40 8,66 10,72 9,95 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 7,06 8,23 10,73 8,35 7,06 8,59 8,29 10,73
∆	% -5% -5% 0% -16%
2009 49,33 42,12 47,85 36,68 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 51,72 44,36 48,97 43,74 43,74 47,20 46,67 51,72
∆	% 5% 5% 2% 19%
2009 7,46 5,81 10,72 13,71 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 7,41 4,93 10,73 10,78 4,93 8,46 9,07 10,78
∆	% -1% -15% 0% -21%
2009 48,96 62,81 34,04 26,62 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 49,23 74,00 34,02 33,87 33,87 47,78 41,63 74,00
∆	% 1% 18% 0% 27%
2009 2,03 0,54 1,74 1,43 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 2,23 0,70 1,97 1,37 0,70 1,57 1,67 2,23
∆	% 10% 30% 13% -4%
L'industrie
Immobilisations
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
Rotation	des	comptes	
clients
Rotation	des	stocks
Rotation	des	stocks	en	
jours
Période	de	recouvrement	
des	comptes	clients
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 3	
FINANCEMENT DES ACTIFS
Le ratio d'endettement de Cascades, légèrement plus bas que la moyenne de l'industrie, a
augmenté de 3% en 2010. Cette augmentation est la conséquence de l'augmentation de
13% du ratio d'endettement à court terme, qui reste malgré tout le plus bas ratio de
l'industrie. Le ratio d'endettement à long terme de Cascades a diminuée de 2% en 2010, et
est dans la moyenne du secteur. La couverture des intérêts a diminué de 27% en 2010, et
est le plus bas ratio du secteur. Malgré tout, Cascades gagne 3.3 fois sa dépense en intérêt.
	
		
ANALYSE DE LA LIQUIDITÉ
Le ratio du fond de roulement de Cascades, qui a connu une légère diminution de 4% en
2010, est au dessus de la moyenne de son industrie. Si Cascades avait voulu régler très
rapidement toutes ses exigibilités en 2010, il aurait dû réaliser 58 cents par dollar d'actif à
court terme en les liquidant. Le ratio de liquidité immédiate de Cascades est dans la
moyenne du secteur. Cascades affiche une augmentation de 76% de son ratio de jours de
suffisances versus 2009, ce qui représente son encaisse disponible pour couvrir ses frais
courus pendant 57,8	jours.	Cascades	est	supérieur	à	la	moyenne	de	l’industrie	à	ce	chapitre.	
	
	
Financement	des	actifs Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 1,86 2,82 3,24 1,21 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1,91 2,55 2,71 1,21 1,21 2,10 2,23 2,71
∆	% 3% -10% -16% 0%
2009 0,45 0,50 0,67 0,67 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 0,51 0,69 0,66 0,54 0,51 0,60 0,60 0,69
∆	% 13% 38% -1% -19%
2009 1,10 2,04 1,45 0,45 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1,08 1,59 1,22 0,52 0,52 1,10 1,15 1,59
∆	% -2% -22% -16% 16%
2009 4,55 2,65 17,90 17,89 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 3,34 2,30 19,12 7,53 2,30 8,07 5,44 19,12
∆	% -27% -13% 7% -58%
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
Ratio	d'endettement
Ratio	d'endettement	court	
terme
Ratio	d'endettement	long	
terme
Couverture	des	intérets
Liquidité Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 1,81 1,87 1,88 1,33 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1,73 1,60 1,78 1,44 1,44 1,64 1,67 1,78
∆	% -4% -14% -5% 8%
2009 0,93 0,47 1,24 1,33 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 0,91 0,45 1,21 1,44 0,45 1,00 1,06 1,44
∆	% -2% -4% -2% 8%
2009 55,54 8,30 136,05 1,33 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 57,76 6,59 116,52 1,44 1,44 45,58 32,18 116,52
∆	% 76% -21% -14% 8%
Jours	de	suffisances
Ratio	de	liquidité	
immédiate
Ratio	du	fond	de	
roulement
L'industrie
L'industrie
L'industrie
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 4	
LES POINTS FORTS ET FAIBLES DE CASCADES
Forces :
• Rotation des actifs le plus haut du secteur.
• Ratio de dépenses le plus bas de l'industrie.
• Ratio d'immobilisations le plus haut du secteur.
Faiblesses :
• Plus forte baisse de rentabilité (ROE) de l'industrie.
• Marge Brute le plus bas de l'industrie.
• Rotation des comptes clients le plus bas du secteur.
• Période de recouvrement des comptes clients le plus long du secteur.
ÉTATS FINANCIERS EN % (ANALYSE HORIZONTALE)
*** N.B. Tableau des États Financiers de Cascades en % présenté en Annexe
Observations de l'état des résultats de Cascades en % :
• Les coûts des produits vendus a augmenté de 3% en 2010 et représentent 80% des
charges d'exploitation.
• Les bénéfices d'exploitation des activités poursuivies sont de 0% en 2010.
Observations du bilan de Cascades en % :
• Les actifs à court terme sont constitués principalement des comptes clients et des stocks
de marchandises, et représentent 30% en 2010, soit une légère hausse de 1% versus
2009. L’encaisse est passée de 1% en 2009 à 0% en 2010.
• Les actifs à long terme, composé à 48% par les immobilisations corporelles,
représentent 70% en 2010, soit une légère baisse de 1% versus 2009. Les actifs
incorporels sont restés inchangés à 4%.
• Le passif à court terme a légèrement augmenté, passant de 17% en 2009 à
18% en 2010. Cette hausse provient de l'augmentation de 1% des comptes
fournisseurs en 2010.
• Le passif à long terme est resté stable à 48% en 2010.
• En 2010, le total des passifs représentent 66% et les capitaux propres 34%.
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 5	
PARTIE 2 : ÉTAT DES FLUX DE TRESORIE
ACTIVITÉ D'EXPLOITATION
Cascade présente un solde de 232M$ en activités d’exploitation pour 2010, ce qui représente
une baisse de 35% par rapport au solde de 357M$ enregistré en 2009 (voir Flux de
Trésorerie Consolidé – États Financiers de Cascades Inc.). Voici le détail du mouvement des
fonds pour l’année 2010.
En 2010, il y a eu une utilisation de 17M$ de variations des éléments hors caisse du fond de
roulement, qui a eu pour conséquence de réduire le solde des activités d’exploitation. En
2009, Cascades présentait plutôt une source de 52M$ pour ce même comptes pour un solde
d’activités d’exploitation de 357M$. Nous constatons aussi une baisse de 72% des
ajustements du bénéfice net des activités poursuivies passant de 60M$ en 2009 à 17M$ en
2010. La performance des activités d’exploitation de Cascades semble moins bonne en 2010
que celle de 2009.
ACTIVITÉ D’INVESTISSEMENT
Notre analyse de l’activité d’investissement concorde bien avec la stratégie de Cascades
axée sur d’importants investissements en immobilisations corporelles. En effet, sur des
investissements totaux de 171M$, 77% sont consacrés aux acquisitions d’immobilisations
corporelles, soit une hausse de 10% par rapport à l’année 2009 où seulement 67% était
consacré aux acquisitions d’immobilisations corporelles.
Pour se moderniser, une partie des investissements totaux de Cascades ont été consacré à
l’augmentation des autres actifs passant de 17M$ en 2009 à 37M$ en 2010. Cascade a aussi
investit 3M$ dans des acquisitions d’entreprises en 2010. C’est une baisse de 96% par
rapport au 69M$ investit en 2009. Cela démontre l’objectif de Cascades de concentrer ses
investissements sur des activités rentable à long terme.
Source Utilisation
180$
110$
30$
2120$
10$
490$
50$
170$
Solde&des&Activités&d'exploitation 293$$ 61$$ 232$$
40$
Autres
Variation,des,éléments,hors,caisse,du,fond,de,roulement
SoldeActivités$d'exploitation
Perte,non,réalisé,sur,instruments,financiers
Bénéfices,net,des,activités,poursuivies
Amortissement
Perte,de,valeur,et,autres,frais,de,restructuration
Perte,de,change,sur,dette,à,long,terme,et,sur,instruments,financiers
Part,des,résultats,des,compagnies,satellites
60$
Impôts,futurs 280$
Perte,sur,cession,et,autres
Part,des,actionnaires,sans,contrôle
Utilisation
Acquisitions*d'immobilisations*corporelles 131+$
Augmentation*des*autres*actifs 37+$
Source
Acquisitions*d'entreprise*et*rtésorie*d'une*co7entreprise 3+$
Activités(d'investissement Solde
(171($)Solde&des&Activités&d'investissements 0($ 171($
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 6	
ACTIVITÉ DE FINANCEMENT
Les activités de financement affichent une tendance positive en 2010. Effectivement, le
solde est passé de 89M$ en 2009 à 66M$ en 2010. Il y ressort une volonté de l’entreprise de
réduire son endettement avec une forte hausse sur les autres dettes à long terme passant
de 12M$ en 2009 à 109M$ en 2010 ou encore avec l’augmentation des autres dettes à long
terme qui sont passées de 27M$ en 2009 à 1M$ en 2010. Aussi, ces chiffres montrent que
Cascade se finance en grande partie par l’émission de billets subordonnées avec un montant
de 955M$ émis en 2009 en grande partie racheté avec prime en 2009 et en 2010 (775M$ en
2009 et 165M$ en 2010). Voici le détail des mouvements des activités de financements de
Cascades pour 2010.
CONSTAT SUR L'UTILISATION ET LA SOURCE DES FONDS
L’analyse des flux de trésorerie de Cascade, nous permet de dire que l’activité d’exploitation
génère suffisamment d’argent pour permettre à Cascades de pouvoir respecter ses
obligations envers ses créanciers. Le solde des liquidités totaux sont de 10M$. La grande
partie des fonds générés par l’exploitation son réinvestis dans l’entreprise, ce qui a tendance
à rassurer l’investisseur quant à la viabilité à long terme. Sur 232M$, 171M$ vont à l’activité
d’investissement. De plus, le fait de pouvoir se financer sur les marchés boursiers par le
biais d’émission de billets subordonnés démontre bien que Cascades jouit d’une bonne
réputation.
Solde
(66#$)
Source Utilisation
161$Dividendes
Emprunt.et.avances.bancaires 161$
2431$Évolution.des.crédits.bancaires.rotatifs
Solde&des&Activités&de&financement 244#$ 310#$
1091$
11$
Rachat.d'actions.ordinaires 41$
Activités#de#financement
Achat.de.billets.subordonnés
Augmentation.des.autres.dettes.à.long.terme
Versements.sur.les.autres.dettes.à.long.terme
1651$
Écart&de&conversion
537$$ 542$$
(1$$)
10$$Solde&des&Liquidités
(3$$)Variation&des&activités&abandonnées&incluant&le&produit&de&cession
Activités&d'investissment 0"$ 171"$
(5$$)
Activités&de&financement 244"$ 310"$
Variation&des&liquidités
Activités&d'exploitation 293"$ 61"$
19$$
Liquidités&au&début Source Solde
Trésorie&au&début&de&l'exercice
Utilisation
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 7	
PARTIE 3 : CALCUL DU POINT MORT
HYPOTHÈSE SUR LES COÛTS FIXES ET VARIABLES
En 2010, Cascades opère au total 122 usines et sites de récupération, et le coût total des
produits vendus est de 3,173M$. Pour le présent travail, nous optons arbitrairement pour
une répartition des coûts des produits vendus comme suit : 60% en coûts fixes et 40% en
coûts variables.
CALCUL DU POINT MORT GÉNÉRAL
Mesure des ventes minimales pour atteindre un BAI égal à 0. Les chiffres sont en M$. Nous
pouvons constater que la marge de sécurité a été de seulement 10M$ en 2010. Cascades
devrait essayer de réduire son PMG en contrôlant mieux ses coûts variables.
Répartition*des*coûts*fixes*et*variables
Hypothèse*sur*le*coûts*des*produits*vendus Solde
60%$fixe 1*904*$
40%$variable 1'269'$
Frais$d'Intérets 116'$
Total&des&Frais&Fixes 2*487*$
Total&des&Frais&Variables 1*466*$
Frais$de$Vente$et$d'administration$(50%) 198'$
Amortissement 212'$
Autres 57'$
Coûts&des&produits&vendus&et&charges&(fixe&et&variable) 3'173'$
Frais*Fixes Solde
Frais$Généraux$de$Fabrication$(60%) 1'904'$
Frais*Variables Solde
Frais$Totaux 3'953'$
Moins$CFrais$Fixes$Totaux 2'487'$
1"466"$Coûts&Varibales&(CV)
Ventes&(V) 3"959"$
PMG Solde
Coûts&Fixes&(CF) 2"487"$
PMG$=$CF/(1+(CV/V)) 3%949%$
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 8	
CALCUL DU POINT MORT D'ENCAISSE
Mesure des ventes minimales pour atteindre un Flux monétaire égal à 0. Dans le calcul,
l’amortissement est soustrait des coûts fixes. Les ventes ont été plus élevées que le point
mort d’encaisse, ce qui explique le flux monétaire positif de Cascades en 2010.
CALCUL DU POINT MORT D'EXPLOITATION
Mesure minimale pour atteindre un BAII égal à 0. Dans le calcul, les intérêts sont soustraits
des coûts fixes. La charge d’intérêts de Cascades en 2010 a été raisonnable et le point mort
d’exploitation a été plus élevé que le point mort d’encaisse.	
PARTIE 4 : EFFET DE LEVIER
CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER D'OPÉRATION
Donc, à la lumière de l’analyse du point mort et du coefficient de levier d’opération (CLO)
nous pouvons affirmer, que la proportion des frais fixes par rapport aux dépenses totales est
très élevée pour Cascades. Cette réalité est d’autant plus évidente pour 2010 ou le CLO a
augmenté de façon radicale dû au fait que proportionnellement les frais fixes ont progressé
par rapport au BAII. Cette réalité amène Cascades à être très sensible a son niveau de
ventes et rend le risque d’affaire de l’entreprise très élevé, ce qui s’avère dangereux dans le
contexte actuel de turbulence économique.
Amortissement*(A)
1"466"$
212"$
Coûts*Varibales*(CV)
Ventes*(V) 3"959"$
PME$=$(CF)A)/((1)(CV/V)) 3"612"$
Coûts*Fixes*(CF) 2"487"$
PME Solde
Intérets((I)
PME$=$(CF)I)/(1)(CV/V)) 3"764"$
116#$
PME Solde
1#466#$
Ventes((V) 3#959#$
Coûts(Varibales((CV)
Coûts(Fixes((CF) 2#487#$
CASCADES&INC& 2010 2009
Effet de levier d'opération (CLO):
BAII + Frais fixes ** 21,58 12,33
BAII
** Incluant la charge d'intérêts
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 9	
CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER FINANCIER
Ce tableau démontre que la charge d’intérêts de Cascades est considérable par rapport à
son bénéfice. Cette réalité est d’autant plus vraie en 2010 ou la charge d’intérêt est de
116M$ par rapport à un BAII de 122M$. Bien que le fait de s’endetter pour pouvoir acquérir
des actifs afin de générer des revenus et des profits supplémentaires est une option
intéressante, il est à noter que l’entreprise doit toujours être en mesure de faire face à ses
obligations financières en générant des profits suffisants pour payer les intérêts sur sa dette
et rembourser la portion du capital exigée. On peut dire que le niveau d’endettement de
Cascades en 2010, est préoccupant si l’on tient compte des profits que dégage l’entreprise.
CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER COMBINÉ
CASCADES	INC	 2010 2009
Effet de levier combiné:
CLO X CLF 438.8 40.61
	
En ayant multiplié, le coefficient de levier d’opération par le coefficient de levier financier, on
s’aperçoit que Cascades présente un coefficient de levier combiné très élevé, et ce surtout
pour l’année 2010. Cette réalité est rattachée à la réalité que l’entreprise doit avoir recours
à des systèmes de production automatisés qui amènent un haut niveau de frais fixes et de
ce fait, l’entreprise s’endette fortement pour acquérir ces actifs. Le fait que l’entreprise opte
pour l’endettement plutôt que l’apport en capital actions hausse le risque d’affaire et crée
une plus grande volatilité des bénéfices.
CALCUL DU POINT D'INDIFÉRENCE FINANCIER
CASCADES	INC	
Point d'indifférence financier BPA = 0.16$
BAII = 128.36 M$
(BAII - Intérêts) (1 - taux d'impôt) = (BAII - Intérêts) (1 - taux d'impôt)
Nbre d'actions ordinaires Nbre d'actions ordinaires
Scénario de base: Scénario proposé: remboursement de 64 M$ sur la marge de crédit
Intérêts: 109 M$ Intérêts: 105.8 M$ (supposons un taux d'intérêts de 5 % /an)
Tc: 20% Tc: 20%
Nbre d'actions: 96.8 M Nbre d'actions: 112.8 M (émission de 16 M d'actions à 4$ /action)
2010
À la lumière de l’analyse des résultats du tableau précédent, nous pouvons constatés que
selon les 2 scénarios proposés, le BAII qui génère le même profit par action est de
128.36M$. À ce niveau de rentabilité, les actionnaires recevront un profit équivalent à 0.16$
CASCADES	INC	 2010 2009
Effet de levier financier (CLF):
BAII 20.33 3.29
BAII - Intérêts
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 10	
par action, ce qui se veut d’ailleurs inférieur au bénéfice par action généré par Cascades en
2009 et 2010. Ce résultat démontre également l’effet de dilution qu’engendre l’émission
d’actions, car une fois que le BAII dépassera le point d’indifférence financier, il devient plus
avantageux dans un contexte de maximisation du BPA d’emprunter que d’émettre des
actions. Par contre, dans le cas ou le BAII serait inférieur au point d’indifférence, la société
devrait chercher l’émission d’actions pour se financer.
CALCUL DU BÉNÉFICE NET DE L'ANNÉE SUIVANTE
CASCADES	INC	 prévision	2011
État des résultats prévisionnel (en millions de $):
Ventes 4157
Coûts des produits vendus et charges
Coût des produits vendus 3332
Amortissement 212
Frais de vente et d'administration 400
Pertes sur cession et autres 0
Perte de valeur et autres frais de restructuration 0
Perte (gain) sur instruments financiers 0
Total 3944
Bénéfice d'exploitation 213
Frais de financement 109
Perte sur le refinancement de la dette à long terme 0
Gain sur achat de billets subordonnés 0
Perte de change 0
104
Charge (recouvrement) d'impôts sur les bénéfices 21
Part des résultats des compagnies satellites (15)
Bénéfice net des activités poursuivies 98
Donc en prenant pour acquis que le BAII prévisionnel pour 2011 est de 213M$, et en
considérant le point d’indifférence financier de 128.36M$, il est préférable d’utiliser
l’émission de dette pour éviter la dilution du BPA.
PARTIE 5 : CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT
CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT
***N.B. Dans ses états financiers, Cascade définit déjà son fonds de roulement comme
étant = Compte débit + Stocks - Compte Fournisseurs + Charges à payer = 540M$
Pour ce travail, Fonds de roulement = Actif Court Terme - Passif Court Terme, soit :
FDR = 1133 - 654 = 479M$
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 11	
CALCUL DU CYCLE DE CONVERSION DE L'ENCAISSE
Ratios :
Comptes Clients (cycle de récupération) = Ventes / Clients = 3959 / 561 = 7,06
Rotation des stocks (cycle de fabrication) = Ventes / Stocks = 3959 / 534 = 7,41
Rotation Fournisseurs (délai de paiement) = Coût des marchandises vendues /
Fournisseurs = 3173 / 569 = 5,58
Résultats en jours :
Comptes clients en jours = 360 / 7,06 = 50,99 jours
Rotation des stocks en jours = 360 / 7,41 = 48,58 jours
Rotation fournisseurs en jours = 360 / 5,58 = 64,52 jours
Cycle de conversion de l'encaisse en jours = 50,99 + 48,58 - 64,52 = 35,05 jours
Dépenses quotidiennes = 3173 + 395 + 109 = 3677 / 360 = 10,21M$
FDR naturel à financer (cycle constant) = 10,21$ *35,05 jours = 357,86M$
COMMENTAIRES ET RECOMMENDATIONS
Le cycle de conversion de l'encaisse de Cascades est de 35 jours, ce qui veut dire que
Cascades utilise un peu plus d'un mois pour couvrir ses dépenses. Son fonds de roulement
naturel à cycle constant est de 357,86M$ comparé au fonds de roulement de 479MS, soit
une différence de 121,14M$. Le délai de paiement des comptes clients et de remboursement
des fournisseurs est élevé et représente plus d’un mois dans les deux cas. Cascades perçoit
les paiements de ses clients un plus rapidement qu’il prend pour rembourser ses
fournisseurs.
Recommandations :
• Réduction du délai de recouvrement des comptes clients. Cascades pourrait envisager
d’offrir des escomptes commerciaux du genre 1/10, n/30 afin de diminuer encore plus le
délai de recouvrement de ses comptes clients et ainsi d’améliorer son cycle de
conversion de l’encaisse.
• Réduction du délai de fabrication. Le taux de rotation des stocks de Cascades ce situe
dans la moyenne de l’industrie. Cascades devrait s’efforcer d’améliorer ce ratio.
• Conserver le délai de paiement de ses fournisseurs ou mieux l’allonger d’avantage.
En général, le roulement des opérations et la gestion des actifs de Cascades sont plus lent
comparé avec les compétiteurs, ce qui est le reflet du travail des gestionnaires d'une
entreprise de cette taille.
PARTIE 6 : CROISSANCE SOUTENABLE
CALCUL DE LA CROISSANCE SOUTENABLE DE CASCADES
g = ROEx(1-d) = Bénéfice net/avoir actionnaires x (1-d)
g = (17/1281) x (1-(16/17))
g = 1,33% x 5,88%
g = 7,82%
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 12	
COMMENTAIRES SUR LE FINANCEMENT
Les possibilités envisageables pour accroitre la croissance soutenable de Cascades de façon
continue serait de revoir la politique de dividendes versé aux actionnaires pour vérifier s’il
est possible de diminuer les montants versés à ceux-ci, afin de maximiser une augmentation
de la croissance soutenable. Évidemment l’autre action la plus logique, étant donné la
complexité de diminuer les dividendes versés, serait d’augmenter la profitabilité par un
meilleur contrôle des coûts des produits vendus. Comme l’analyse par ratio l’a démontré un
peu plus tôt, la rentabilité des ventes n’a pas été au rendez-vous pour Cascades en 2010,
puisque les coûts des produits vendus ont été très élevés par rapport aux ventes. Il faudrait
que Cascades soit encore plus rentable, et affiche un meilleur bénéfice net, afin de bénéficier
pleinement de l’effet de levier financier. La marge de sécurité a été de 10M$ en 2010.
Cascades devrait essayer de réduire son PMG, en réduisant ses coûts variables, et
augmenter ses ventes pour augmenter son bénéfice net et ainsi profiter pleinement du levier
financier dont elle bénéficie.
Pour augmenter temporairement sa croissance, Cascades pourrait toujours continuer
d’optimiser l’utilisation de ses actifs courts termes qui semble avoir été géré de façon non
optimale en 2010, d’accepter un niveau plus élevé d’endettement, pour bénéficier des
déductions d’impôts, ou même d’émettre de nouvelles actions pour maximiser l’effet de
levier financier. Là encore, cette solution à court terme ne pourra pas compenser pour la
faible rentabilité des ventes de Cascades en 2010. La situation économique actuelle semble
le facteur majeur de cette faible rentabilité. Dans l’ensemble la performance de cascades en
2010 semble avoir été bonne avec une croissance soutenable affichant 7,82% qui pourra
être réinvestie dans l’entreprise.
Dans l’hypothèse que Cascades utilise déjà de façon optimale ses actifs, le financement
nécessaire à sa croissance serait de :
F = ( (AT-PCT) * ((V1-V0)/V0) ) - (V1 * Mbn * (1 – Div) =
F = (3724 – 654) * ((4157-3939)/3959) – (4157 * (17/3953) * (1-(16/17)) =
F = (3070 * 5%) – (4157 * 0,43% * 5,88%) = 153,50 – 1,05 = 152,45M$
Dans l’hypothèse ou les immobilisations actuelles de cascades peuvent supporter les ventes,
le financement nécessaire serait de :
F = ( (ACT-PCT) * ((V1-V0)/V0) ) - (V1 * Mbn * (1 – Div) =
F = (1133 – 654) * ((4157-3939)/3959) – (4157 * (17/3953) * (1-(16/17)) =
F = (479 * 5%) – (4157 * 0,43% * 5,88%) = 23,95 – 1,05 = 22,90M$
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 13	
PARTIE 7 : STRUCTURE DE CAPITAL
APPLICATION DES MODÈLES VUS EN CLASSE
Scénario de la structure du capital
CASCADES	INC	 Réel	2010 scénario	sans	dette
(ern millions de $)
BAII 115 115
Intérêts sur la dette 109 0
BAI 6 115
Impôts (20% **) 1.2 23
BENEFICES NETS 4.8 92
Revenus des créanciers ou 109 0
des actionnaires privilégiés
Revenus des actionnaires ordinaires 4.8 92
TOTAL DES SOMMES POUR LES BAILLEURS 113.8 92
DE FONDS
** hypothèse; taux d'impôts à 20 %
Model Modigliani Miller et l’impôt corporatif pour Cascades :
Kd (coût de la dette)= (109/1383) = 7,9%
Ks (taux de rendement exigé sur l’avoir des actionnaires) = (6/1281) = 0,5%
Ko (coût moyen pondéré du capital) = Kd * (1 - Tc) * (B /V) + Ks (S /V) =
Ko =	((109/1383)*(0,8)*(1383/(1281+1383)))+((6/1281)*(1281/(1281+1383))) = 3.4%
Le tableau montre que la structure de capital est fortement constituée par la dette. En effet,
avec une proportion de 66% du total des passifs et des capitaux propres et une charge
d’intérêts de 109M$ en 2010, nous pouvons affirmer que Cascades mise beaucoup sur la
dette pour financer sa croissance et ses investissements. Le coût de sa dette Kd représente
7,9%, et le taux de rendement de actionnaires Ks=0,5%, pour un coût moyen pondéré du
capital Ko=3,4%.
En misant sur la dette, Cascades s’expose à un accroissement de son risque d’affaire et
amène des variations plus importantes de ses résultats financiers. L’entreprise est
également plus vulnérable à la hausse des taux d’intérêts et pourrait également avoir de la
difficulté à rembourser les sommes de capital venant à échéance à court terme.
Dans le contexte actuel, l’entreprise est fortement favorisée par des taux d’intérêts qui sont
de loin au plus bas niveau des dernières décennies. Les dirigeants de Cascades doivent être
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 14	
attentifs à l’évolution des tendances financières afin d’ajuster au besoin la structure de
capital et de garantir la pérennité à long terme de l’entreprise.
PARTIE 8 : CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS
La rentabilité des ventes de Cascades a été faible en 2010, car ses coûts de produits vendus
ont été énormes par rapport aux ventes. Si Cascade parvenait à mieux contrôler le coût des
produits vendus, en trouvant de meilleurs fournisseurs, et même de vérifier la viabilité
d’ajuster ses prix de ventes à la hausse, l’augmentation de la marge bénéficaire net,
multiplié par l’utilisation des actifs et par l’effet du levier financier ce traduirait par une
rentabilité globale supérieur à celui affiché présentement. Il faudrait aussi que Cascades
effectue une analyse de marché pour voir si elle maximise ses ventes.
La situation économique semble le facteur majeur de la faible rentabilité de Cascades en
2010. Dans ce contexte, la performance de Cascades n’a pas été désastreuse en 2010, car
ses ventes on surpassé le point mort général et on générés avec ajustements un bénéfice de
17M$ en 2010. Il faut garder à l’esprit que ce bénéfice est faible pour une entreprise de
cette taille, et que le ratio de la marge net et celui de la marge brute de Cascades ont été
les plus faible enregistrés dans l’industrie en 2010. Ses compétiteurs ont mieux performé en
terme marge bénéficiaire. La marge bénéficiaire des ventes de Cascades a baissé de 72% en
2010 et est presque 11 fois inférieur à la moyenne de son secteur. La compétition est féroce
dans cette industrie et il faut que Cascades améliorer sa rentabilité afin de demeurer
compétitif et d’assurer sa survie à long terme. Espérons que les investissements de 2010 en
immobilisations corporels seront rentables dans un avenir rapproché. Voici, ci-dessous, nos
recommandations pour Cascades.
Recommandations :
• Avoir recours à la dette pour financer au maximum les investissements de l’entreprise.
Avec l’impôt corporatif, Cascades pourra voir sa valeur augmenter avec l’endettement,
étant donné la déductibilité des intérêts. La structure de capital optimal serait de
maximiser l’endettement jusqu’à ce que la valeur de l’entreprise commence à diminuer.
• Suivre les ratios financiers de fonds de roulement et de liquidités immédiates pour
permettre à l’entreprise de faire face à ses obligations à court terme.
• Travailler à améliorer les marges et l’efficience en production afin d’accroitre la
rentabilité de l’entreprise. Optimiser la gestion des coûts des produits vendus pour
diminuer la charge en coûts variables.
• Réduire le délai de recouvrement des comptes clients. Cascades pourrait envisager
d’offrir des escomptes commerciaux du genre 1/10, n/30 afin de diminuer le délai de
recouvrement de ses comptes clients et ainsi améliorer son cycle de conversion de
l’encaisse pour rejoindre la moyenne de l’industrie.
• Négocier des ententes de financement à plus long terme pour se protéger face à une
hausse potentielle des taux d’intérêts.
• Réinvestir le plus possible les bénéfices dans l’entreprise plutôt que de verser des
dividendes aux actionnaires pour obtenir une meilleur croissance soutenable.
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 15	
PARTIE 9 : ANNEXE
CASCADES INC.
Calcul et Comparaison des ratios avec l’industrie
États Financiers en %
États des Flux de Trésorie
Analyse	financière	–	Cascades	Inc.	 1
Revenus
Actifs
Passifs
2009
3%
États	Financiers	en	%	pour	Cascades	Inc.
5%
10%
2010
100%
80%
3%
0%
1%
0%
97%
6%
11%
0%
77%
100%
1%
0%
6%
3%
1%
1%
35%
2%
1%
34%Capitaux	propres	totaux
Passifs	d'impôts	futurs 5% 5%
48% 48%
66% 65%Passifs	totaux
Passif	à	long	terme	total
2009
Cumul	des	autres	éléments	du	résultat	étendu
0%
Bénéfices	non	répartis 19% 19%
Capital-actions
Impôts	créditeurs
Part	des	actionnaires	sans	contrôle
Dette	à	long	terme 37% 38%
Autre	passifs 6% 5%
1%
Surplus	d'apport 0%
Coût	des	produits	vendus
13% 13%
15% 14%
1% 0%
14% 14%
30%
8%
Actif	à	court	terme	total
Immobilisations	corporelles
Actifs	incorporels
Compte	débiteurs
Impôts	débiteurs
Stocks
Actifs	d'impôts	futurs
17%
Autres	actifs
48%
4%
50%
4%
10% 9%
0%
8%
Capitaux	propres
0%
Passif	à	court	terme	total 18%
Écarts	d'acquisition
Actifs	à	long	terme	total
2010
Partie	à	court	terme	de	la	dette	à	long	terme 0%
70%
0% 0%
Passif	d'impôts	futurs 0% 0%
Frais	de	Financement
Trésorie	et	équivalent	de	trésorie
0%
71%
1%
Amortissement
Pertes	sur	cession	et	autres
Coûts	des	produits	vendus	et	charges
Perte	de	charge	sur	dette	à	long	terme	et	sur	instrument	financier
2%
Comptes	créditeurs	et	charges	à	payer 15% 14%
0%
29%
2010 2009
2%
Ventes	brutes
Emprunts	et	avances	bancaires 2%
Perte	de	valeur	et	autres	frais	de	restructuration
Perte	(gain)	sur	instruments	financiers
Frais	de	ventes	et	d'administration
Bénéfices	d'exploitation
0%
0%
94%
BN	des	activités	poursuivies
Comparaison	des	ratios	avec	les	concurents	et	le	secteur
Évaluation	Globale Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 4.53 9.20 11.01 31.00 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1.33 8.78 9.42 20.29 1.33 9.96 9.10 20.29
∆	% -71% -5% -14% -35%
Analyse	Dupont Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 1.55 5.96 2.84 10.45 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 0.43 5.19 2.56 9.73 0.43 4.48 3.88 9.73
∆	% -72% -13% -10% -7%
2009 1.02 0.40 0.91 1.05 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1.07 0.48 0.99 0.94 0.48 0.87 0.97 1.07
∆	% 5% 20% 9% -10%
2009 2.86 3.82 4.24 2.21 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 2.91 3.55 3.71 2.21 2.21 3.10 3.23 3.71
∆	% 2% -7% -13% 0%
Profitabilité Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 22.85 33.65 34.86 50.29 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 19.85 31.57 26.60 44.59 19.85 30.65 29.09 44.59
∆	% -13% -6% -24% -11%
2009 18.88 19.10 26.62 26.53 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 18.09 18.03 21.01 30.69 18.03 21.96 19.55 30.69
∆	% -4% -6% -21% 16%
2009 35.38 25.20 39.12 29.71 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 0.00 13.37 26.89 28.80 0.00 17.27 20.13 28.80
∆	% -100% -47% -31% -3%
Utilisation	des	actifs Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 7.40 8.66 10.72 9.95 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 7.06 8.23 10.73 8.35 7.06 8.59 8.29 10.73
∆	% -5% -5% 0% -16%
2009 49.33 42.12 47.85 36.68 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 51.72 44.36 48.97 43.74 43.74 47.20 46.67 51.72
∆	% 5% 5% 2% 19%
2009 7.46 5.81 10.72 13.71 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 7.41 4.93 10.73 10.78 4.93 8.46 9.07 10.78
∆	% -1% -15% 0% -21%
2009 48.96 62.81 34.04 26.62 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 49.23 74.00 34.02 33.87 33.87 47.78 41.63 74.00
∆	% 1% 18% 0% 27%
2009 2.03 0.54 1.74 1.43 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 2.23 0.70 1.97 1.37 0.70 1.57 1.67 2.23
∆	% 10% 30% 13% -4%
Financement	des	actifs Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 1.86 2.82 3.24 1.21 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1.91 2.55 2.71 1.21 1.21 2.10 2.23 2.71
∆	% 3% -10% -16% 0%
2009 0.45 0.50 0.67 0.67 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 0.51 0.69 0.66 0.54 0.51 0.60 0.60 0.69
∆	% 13% 38% -1% -19%
2009 1.10 2.04 1.45 0.45 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1.08 1.59 1.22 0.52 0.52 1.10 1.15 1.59
∆	% -2% -22% -16% 16%
2009 4.55 2.65 17.90 17.89 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 3.34 2.30 19.12 7.53 2.30 8.07 5.44 19.12
∆	% -27% -13% 7% -58%
Liquidité Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 1.81 1.87 1.88 1.33 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 1.73 1.60 1.78 1.44 1.44 1.64 1.67 1.78
∆	% -4% -14% -5% 8%
2009 0.93 0.47 1.24 1.33 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 0.91 0.45 1.21 1.44 0.45 1.00 1.06 1.44
∆	% -2% -4% -2% 8%
2009 55.54 8.30 136.05 1.33 Bas Moyenne Médiane Haut
2010 57.76 6.59 116.52 1.44 1.44 45.58 32.18 116.52
∆	% 76% -21% -14% 8%
Perception	du	marché Cascades Ballarpur International	Paper Orient	Paper
2009 14.12 11.41 56.97 15.98
2010 36.17 11.46 103.79 1.73 1.73 38.29 23.82 103.79
∆	% 156% 0% 82% -89%
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
Ratio	du	fond	de	roulement
Ratio	d'endettement
Ratio	d'endettement	court	
terme
Ratio	d'endettement	long	
terme
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
Immobilisations
ROE
L'industrie
L'industrie
L'industrie
L'industrie
Rotation	des	comptes	
clients
Marge	bénéficiaire
Rotation	des	actifs
Levier	financier
Ratio	cours/Bénéfices
Marge	brute
Taux	d'imposition
Rotation	des	stocks
Rotation	des	stocks	en	jours
Jours	de	suffisances
Couverture	des	intérets
Période	de	recouvrement	
des	comptes	clients
Ratio	de	liquidité	immédiate
Ratio	des	dépenses
Bénéfice	net 17 60
Valeur	nette 1,281 1,325
Bénéfice	net 17 60
Ventes 3,959 3,877
Ventes 3,959 3,877
Actifs 3,714 3,792
Actifs 3,724 3,792
Valeur	net 1,281 1,325
Bénéfice	net 17 60
Ventes 3,959 3,877
Marge	brute 786 886
Ventes 3,959 3,877
Amortissement	+	Intérets	+	Frais	ventes 212	+	395	+	109 218	+	413	+	101
Ventes 3,959 3,877
Impôts 0 23
Bénéfices	avant	impôts 6 65
Ventes 3,959 3,877
Actifs 3,714 3,792
Ventes 3,959 3,877
Comptes	clients 561 524
Comptes	clients	X	365	jours 561*365 524*365
Ventes 3,959 3,877
Ventes 3,959 3,877
Stocks 534 520
365 365 365
Rotation	des	stocks 7.41 7.46
Ventes 3,959 3,877
Immobilisations 1,777 1,912
Actifs 3,724 3,792
Valeur	nette 1,281 1,325
Dette	(total	passif) 2,443 2,467
Équité 1,281 1,325
Dette	court	terme 654 598
Équité 1,281 1,325
Dette	L.T. 1,383 1,459
Équité 1,281 1,325
BAII 334 432
Intérets 100 95
Actifs	court	terme 1,133 1,082
Passif	court	terme 654 598
ACT	-	stocks	-	FPA 1133	-	534	-	7 1082	-	520	-	6
Passif	court	terme 654 598
Encaisse	+	CC	+	placements	temporaires 10	+	561	+	21 19	+	524	+	6
Dépenses	quotidiennes 3741	/	365 3608	/	365 10.24931507 9.884931507
Prix	du	titre	en	bourse 6.51 8.47
Bénéfice	par	action 0.18 0.60
= 4.53%
Marge	Bénéficaire = =
ROE =
2010
2009
1.33%
=
=
0.43% =
= = 1.07
2009
1.55%
1.02
= 2.86
2.86
7.46
2.03
7.40
49.33
=
51.72 =
=
2010 2009
0.43%
22.85%
4.55
= = = 1.101.08
=
=
=
=
Ratio	de	liquidité	immédiate
=Couvertures	des	intérets
2.23
= 2.91
= =
=
= 0.51
=
=
= 7.41
=
=
= 0.91
3.34
Calcul	des	ratios	financier	de	Cascades	Inc.
(en	millions	de	dollars	canadien	$)
Évaluation	Globale	(Rentabilité)
=
2010
Rotation	des	actifs
Levier	fiancier
Profitabilité	des	ventes
Analyse	Dupont
=
Utilisation	des	actifs 2010
7.06
19.85% =
= 2.91
Rotation	des	actifs = =
Rotation	des	stocks =
1.07 = 1.02
Marge	brute = =
0.00%
18.09% 18.88%
Taux	d'imposition
= =
= = = 35.38%
Marge	bénéficiaire = = = 1.55%
Ratio	des	dépenses
48.96
Ratio	d'endettement	C.T. =
Immobilisations =
Financements	des	actifs
Ratio	d'endettement =
2009
1.91
0.45
2009
Rotation	des	stocks	(en	jours) = = 49.23 =
Levier	financier
=
Période	de	recouvrement	des	comptes	
clients
= =
Rotation	des	comptes	clients =
2010
Ratio	d'endettement	L.T.
Liquidité 2010
Ratio	du	fonds	de	roulement =
2009
= = 57.76 = 55.54
Ratio	cours/bénéfices = =
Jours	de	suffisances
Perception	du	marché 2010
1.86
36.17 = 14.12
1.73 = 1.81
2009
= 0.93

Contenu connexe

Tendances

controle interne master.ppt
controle interne  master.pptcontrole interne  master.ppt
controle interne master.pptJabirArif
 
Rapport de supervision bancaire 2013
Rapport de supervision bancaire 2013Rapport de supervision bancaire 2013
Rapport de supervision bancaire 2013Melek Sellami
 
Chapitre 2 les provisions.pptx
Chapitre 2 les provisions.pptxChapitre 2 les provisions.pptx
Chapitre 2 les provisions.pptxlutgardeloemba
 
La réforme du décret sur les marchés de l
La réforme du décret sur les marchés de lLa réforme du décret sur les marchés de l
La réforme du décret sur les marchés de lAbdelaziz Zaki
 
Modele de lettre de mission.pdt
Modele de lettre de mission.pdtModele de lettre de mission.pdt
Modele de lettre de mission.pdtJihane Lwali
 
Droit penal des affaires resume pol
Droit penal des affaires resume polDroit penal des affaires resume pol
Droit penal des affaires resume poljalal1991
 
La fonction de l'Audit au Maroc
La fonction de l'Audit au MarocLa fonction de l'Audit au Maroc
La fonction de l'Audit au MarocHafsa EL Ghazoui
 
Principes de technique bancaire
Principes de technique bancairePrincipes de technique bancaire
Principes de technique bancaireAbi Ishaq Hassan
 
Valeur ajoutee de l'audit de performance
Valeur ajoutee de l'audit de performanceValeur ajoutee de l'audit de performance
Valeur ajoutee de l'audit de performanceicgfmconference
 
Role du Controle interne dans la mission d'audit
Role du Controle interne dans la mission d'auditRole du Controle interne dans la mission d'audit
Role du Controle interne dans la mission d'auditAymen Foudhaili
 
L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5
L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5
L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5Stephane Lefrancq
 
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscaleCoût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscaleFadel.Xpert
 
Séance9 le taux de change
Séance9 le taux de changeSéance9 le taux de change
Séance9 le taux de changePaul Angles
 
Cautions et garanties
Cautions et garantiesCautions et garanties
Cautions et garantiesFataltigers06
 
Les techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de changeLes techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de changeLotfi TALEB, ESSECT
 
les Fondamentaux de l'audit interne
les Fondamentaux de l'audit interneles Fondamentaux de l'audit interne
les Fondamentaux de l'audit interneYoussef Bensafi
 
Finance Islamique Hassoune
Finance Islamique HassouneFinance Islamique Hassoune
Finance Islamique HassouneISEConsult
 
Partie 3 evaluation et appréciation du ci
Partie 3 evaluation et appréciation du ciPartie 3 evaluation et appréciation du ci
Partie 3 evaluation et appréciation du ciZouhair Aitelhaj
 

Tendances (20)

controle interne master.ppt
controle interne  master.pptcontrole interne  master.ppt
controle interne master.ppt
 
Rapport de supervision bancaire 2013
Rapport de supervision bancaire 2013Rapport de supervision bancaire 2013
Rapport de supervision bancaire 2013
 
Chapitre 2 les provisions.pptx
Chapitre 2 les provisions.pptxChapitre 2 les provisions.pptx
Chapitre 2 les provisions.pptx
 
La réforme du décret sur les marchés de l
La réforme du décret sur les marchés de lLa réforme du décret sur les marchés de l
La réforme du décret sur les marchés de l
 
Modele de lettre de mission.pdt
Modele de lettre de mission.pdtModele de lettre de mission.pdt
Modele de lettre de mission.pdt
 
Contentieux
ContentieuxContentieux
Contentieux
 
Droit penal des affaires resume pol
Droit penal des affaires resume polDroit penal des affaires resume pol
Droit penal des affaires resume pol
 
La fonction de l'Audit au Maroc
La fonction de l'Audit au MarocLa fonction de l'Audit au Maroc
La fonction de l'Audit au Maroc
 
Principes de technique bancaire
Principes de technique bancairePrincipes de technique bancaire
Principes de technique bancaire
 
Valeur ajoutee de l'audit de performance
Valeur ajoutee de l'audit de performanceValeur ajoutee de l'audit de performance
Valeur ajoutee de l'audit de performance
 
Role du Controle interne dans la mission d'audit
Role du Controle interne dans la mission d'auditRole du Controle interne dans la mission d'audit
Role du Controle interne dans la mission d'audit
 
L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5
L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5
L'essentiel des normes IAS 17 et IFRS 5
 
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscaleCoût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
 
Séance9 le taux de change
Séance9 le taux de changeSéance9 le taux de change
Séance9 le taux de change
 
Cautions et garanties
Cautions et garantiesCautions et garanties
Cautions et garanties
 
Les techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de changeLes techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de change
 
les Fondamentaux de l'audit interne
les Fondamentaux de l'audit interneles Fondamentaux de l'audit interne
les Fondamentaux de l'audit interne
 
audit 2009
 audit 2009 audit 2009
audit 2009
 
Finance Islamique Hassoune
Finance Islamique HassouneFinance Islamique Hassoune
Finance Islamique Hassoune
 
Partie 3 evaluation et appréciation du ci
Partie 3 evaluation et appréciation du ciPartie 3 evaluation et appréciation du ci
Partie 3 evaluation et appréciation du ci
 

Similaire à Cascade

Diag exemple
Diag exempleDiag exemple
Diag exempledreus
 
Adf financial statement analysis
Adf financial statement analysisAdf financial statement analysis
Adf financial statement analysisNicholas Roy
 
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004QuarterlyEarningsReports2
 
Observatoire Sectoriel des PME-ETI
Observatoire Sectoriel des PME-ETIObservatoire Sectoriel des PME-ETI
Observatoire Sectoriel des PME-ETIaltavalue
 
Bmce capital research flash cdm 30 05 16
Bmce capital research flash cdm 30 05 16Bmce capital research flash cdm 30 05 16
Bmce capital research flash cdm 30 05 16www.bourse-maroc.org
 
Analyse des états financiers - Roche
Analyse des états financiers - RocheAnalyse des états financiers - Roche
Analyse des états financiers - Rocherafaeltpinto
 
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03altavalue
 
Etude de cas DIRECT ENERGIE - Développement et financement de projets
Etude de cas DIRECT ENERGIE - Développement et financement de projets Etude de cas DIRECT ENERGIE - Développement et financement de projets
Etude de cas DIRECT ENERGIE - Développement et financement de projets Jordan DOUSSIN
 
Analyse Financière de Benaqua Co.
Analyse Financière de Benaqua Co.Analyse Financière de Benaqua Co.
Analyse Financière de Benaqua Co.Imane SBAI
 
Flash cartier saada juillet 2013 ( bkb )
Flash cartier saada juillet 2013 ( bkb )Flash cartier saada juillet 2013 ( bkb )
Flash cartier saada juillet 2013 ( bkb )www.bourse-maroc.org
 
Résultat cosumar
 Résultat cosumar Résultat cosumar
Résultat cosumarCherradi -
 
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...BFM Business
 
Pitch vf 280320 (1)
Pitch vf 280320 (1)Pitch vf 280320 (1)
Pitch vf 280320 (1)Louis Mangin
 
Observatoire des PME-ETI : Les Aéroports
Observatoire des PME-ETI : Les AéroportsObservatoire des PME-ETI : Les Aéroports
Observatoire des PME-ETI : Les Aéroportsaltavalue
 
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )www.bourse-maroc.org
 

Similaire à Cascade (20)

Diag exemple
Diag exempleDiag exemple
Diag exemple
 
Adf financial statement analysis
Adf financial statement analysisAdf financial statement analysis
Adf financial statement analysis
 
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
 
Observatoire Sectoriel des PME-ETI
Observatoire Sectoriel des PME-ETIObservatoire Sectoriel des PME-ETI
Observatoire Sectoriel des PME-ETI
 
Flash microdata bkb avril 2013
Flash microdata bkb avril 2013Flash microdata bkb avril 2013
Flash microdata bkb avril 2013
 
Bmce capital research flash cdm 30 05 16
Bmce capital research flash cdm 30 05 16Bmce capital research flash cdm 30 05 16
Bmce capital research flash cdm 30 05 16
 
Analyse des états financiers - Roche
Analyse des états financiers - RocheAnalyse des états financiers - Roche
Analyse des états financiers - Roche
 
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
 
Flash Addoha Avril 2011 ( CFG )
Flash Addoha Avril 2011 ( CFG )Flash Addoha Avril 2011 ( CFG )
Flash Addoha Avril 2011 ( CFG )
 
Etude de cas DIRECT ENERGIE - Développement et financement de projets
Etude de cas DIRECT ENERGIE - Développement et financement de projets Etude de cas DIRECT ENERGIE - Développement et financement de projets
Etude de cas DIRECT ENERGIE - Développement et financement de projets
 
Analyse Financière de Benaqua Co.
Analyse Financière de Benaqua Co.Analyse Financière de Benaqua Co.
Analyse Financière de Benaqua Co.
 
Flash cartier saada juillet 2013 ( bkb )
Flash cartier saada juillet 2013 ( bkb )Flash cartier saada juillet 2013 ( bkb )
Flash cartier saada juillet 2013 ( bkb )
 
Résultat cosumar
 Résultat cosumar Résultat cosumar
Résultat cosumar
 
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
 
Enquête affacturage 2014
Enquête affacturage 2014Enquête affacturage 2014
Enquête affacturage 2014
 
Flash Lesieur de BKB 31/12/2010
Flash Lesieur de BKB 31/12/2010Flash Lesieur de BKB 31/12/2010
Flash Lesieur de BKB 31/12/2010
 
Presentation CEEI - Jan 2015
Presentation CEEI - Jan 2015Presentation CEEI - Jan 2015
Presentation CEEI - Jan 2015
 
Pitch vf 280320 (1)
Pitch vf 280320 (1)Pitch vf 280320 (1)
Pitch vf 280320 (1)
 
Observatoire des PME-ETI : Les Aéroports
Observatoire des PME-ETI : Les AéroportsObservatoire des PME-ETI : Les Aéroports
Observatoire des PME-ETI : Les Aéroports
 
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
 

Plus de Nicholas Roy

Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au ...
Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au ...Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au ...
Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au ...Nicholas Roy
 
Impact of pandemic influenza
Impact of pandemic influenzaImpact of pandemic influenza
Impact of pandemic influenzaNicholas Roy
 
Stratégie d'opérations chez APA
Stratégie d'opérations chez APAStratégie d'opérations chez APA
Stratégie d'opérations chez APANicholas Roy
 
Stratégie marketing du Club Med
Stratégie marketing du Club MedStratégie marketing du Club Med
Stratégie marketing du Club MedNicholas Roy
 
Projet d'implantation d'une nouvelle station-service Ultramar à Laval
Projet d'implantation d'une nouvelle station-service Ultramar à LavalProjet d'implantation d'une nouvelle station-service Ultramar à Laval
Projet d'implantation d'une nouvelle station-service Ultramar à LavalNicholas Roy
 
Sanofi s'achète un patrimoine génétique
Sanofi s'achète un patrimoine génétiqueSanofi s'achète un patrimoine génétique
Sanofi s'achète un patrimoine génétiqueNicholas Roy
 
Ultramar vous en donne plus!
Ultramar vous en donne plus!Ultramar vous en donne plus!
Ultramar vous en donne plus!Nicholas Roy
 
Loyauté de la marque Ultramar/CST
Loyauté de la marque Ultramar/CSTLoyauté de la marque Ultramar/CST
Loyauté de la marque Ultramar/CSTNicholas Roy
 
La stratégie Facebook
La stratégie FacebookLa stratégie Facebook
La stratégie FacebookNicholas Roy
 
Saq supply chain management
Saq supply chain managementSaq supply chain management
Saq supply chain managementNicholas Roy
 
Harley Davidson s'implante en Inde!
Harley Davidson s'implante en Inde!Harley Davidson s'implante en Inde!
Harley Davidson s'implante en Inde!Nicholas Roy
 

Plus de Nicholas Roy (13)

Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au ...
Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au ...Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au ...
Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au ...
 
Reading stocks
Reading stocksReading stocks
Reading stocks
 
Impact of pandemic influenza
Impact of pandemic influenzaImpact of pandemic influenza
Impact of pandemic influenza
 
Stratégie d'opérations chez APA
Stratégie d'opérations chez APAStratégie d'opérations chez APA
Stratégie d'opérations chez APA
 
Stratégie marketing du Club Med
Stratégie marketing du Club MedStratégie marketing du Club Med
Stratégie marketing du Club Med
 
Projet d'implantation d'une nouvelle station-service Ultramar à Laval
Projet d'implantation d'une nouvelle station-service Ultramar à LavalProjet d'implantation d'une nouvelle station-service Ultramar à Laval
Projet d'implantation d'une nouvelle station-service Ultramar à Laval
 
Sanofi s'achète un patrimoine génétique
Sanofi s'achète un patrimoine génétiqueSanofi s'achète un patrimoine génétique
Sanofi s'achète un patrimoine génétique
 
Ultramar vous en donne plus!
Ultramar vous en donne plus!Ultramar vous en donne plus!
Ultramar vous en donne plus!
 
SNC Lavalin
SNC LavalinSNC Lavalin
SNC Lavalin
 
Loyauté de la marque Ultramar/CST
Loyauté de la marque Ultramar/CSTLoyauté de la marque Ultramar/CST
Loyauté de la marque Ultramar/CST
 
La stratégie Facebook
La stratégie FacebookLa stratégie Facebook
La stratégie Facebook
 
Saq supply chain management
Saq supply chain managementSaq supply chain management
Saq supply chain management
 
Harley Davidson s'implante en Inde!
Harley Davidson s'implante en Inde!Harley Davidson s'implante en Inde!
Harley Davidson s'implante en Inde!
 

Cascade

  • 1. Analyse financière – Cascades Inc. Faculté d’administration Maîtrise en administration des affaires FEC711 – Décisions financières relatives à la gestion Analyse financière de Cascades inc. Présenté à : M. Joël Guichard Par : Marie-Soleil Pépin Patrick Nikiema Léon Dupuis Jean-François Proulx Nicholas Roy Le 17 mars 2012
  • 2. Analyse financière – Cascades Inc. Tables des matières PARTIE 1 : ANALYSE DES RATIOS FINANCIERS 1 ÉVALUATION GLOBALE DE LA RENTABILITÉ (ROE) 1 ANALYSE DUPONT DE LA RENTABILITÉ 1 RENTABILITÉ DES VENTES 2 UTILISATION DES ACTIFS 2 FINANCEMENT DES ACTIFS 3 ANALYSE DE LA LIQUIDITÉ 3 LES POINTS FORTS ET FAIBLES DE CASCADES 4 ÉTATS FINANCIERS EN % (ANALYSE HORIZONTALE) 4 PARTIE 2 : ÉTAT DES FLUX DE TRESORIE 5 ACTIVITÉ D'EXPLOITATION 5 ACTIVITÉ D’INVESTISSEMENT 5 ACTIVITÉ DE FINANCEMENT 6 CONSTAT SUR L'UTILISATION ET LA SOURCE DES FONDS 6 PARTIE 3 : CALCUL DU POINT MORT 7 CALCUL DU POINT MORT GÉNÉRAL 7 CALCUL DU POINT MORT D'ENCAISSE 8 CALCUL DU POINT MORT D'EXPLOITATION 8 PARTIE 4 : EFFET DE LEVIER 8 CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER D'OPÉRATION 8 CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER FINANCIER 9 CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER COMBINÉ 9 CALCUL DU POINT D'INDIFÉRENCE FINANCIER 9 CALCUL DU BÉNÉFICE NET DE L'ANNÉE SUIVANTE 10 PARTIE 5 : CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT 10 CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT 10 CALCUL DU CYCLE DE CONVERSION DE L'ENCAISSE 11 COMMENTAIRES ET RECOMMENDATIONS 11 PARTIE 6 : CROISSANCE SOUTENABLE 11 CALCUL DE LA CROISSANCE SOUTENABLE DE CASCADES 11 COMMENTAIRES SUR LE FINANCEMENT 12 PARTIE 7 : STRUCTURE DE CAPITAL 13 APPLICATION DES MODÈLES VUS EN CLASSE 13 PARTIE 8 : CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS 14 PARTIE 9 : ANNEXE 15
  • 3. Analyse financière – Cascades Inc. 1 PARTIE 1 : ANALYSE DES RATIOS FINANCIERS CALCUL DES RATIOS FINANCIERS Cette section expose notre analyse de l'ensemble des forces et faiblesses de Cascades Inc pour l’année 2010. Les états financiers de Cascades disponibles sur SEDAR sont remis en format papier en supplément à ce travail. Pour les fins du présent travail, nous avons utilisé les rapports financiers publics disponibles sur le site Internet Yahoo Finance pour calculer les ratios des trois principaux compétiteurs de Cascades dans le secteur Papier et Produits de Papier, soit; Ballarpur Ltd., International Paper Co. et Orient Paper Ltd.. Le détail de tous les calculs des ratios financiers est présenté en Annexe du présent document. ÉVALUATION GLOBALE DE LA RENTABILITÉ (ROE) Cascades à connu la plus forte baisse de rentabilité de son industrie. Son ratio est passé de 4.53 en 2009 à 1.3 en 2010, soit une baisse de -71%. Cette baisse de rentabilité est directement liée à la baisse importante du bénéfice net de Cascades, car l'avoir moyen des actionnaires est demeuré au même niveau. Son ratio est le plus faible de l'industrie et est 7.5 fois inférieur à la moyenne du secteur. L'objectif du gestionnaire financier de maximiser l'avoir des actionnaires de Cascades n'a pas été atteint en 2010. ANALYSE DUPONT DE LA RENTABILITÉ L'analyse de Cascades à l'aide du modèle Dupont nous permet les observations suivantes: • La marge bénéficiaire des ventes de Cascades a baissé de 72% en 2010 et est presque 11 fois inférieur à la moyenne de son secteur. • L'utilisation des actifs de Cascades s'est amélioré de 5% en 2010 et représente le plus haut ratio de son secteur. • Même si l'endettement a augmenté de 2% en 2010, il demeure que Cascades est légèrement moins endetté que la moyenne de son secteur. • L'effet de levier n'a pas été suffisant pour maximiser l'avoir des actionnaires, compte tenu de la forte diminution de 72% de la marge bénéficiaire de Cascades en 2010. Évaluation Globale Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 4,53 9,20 11,01 31,00 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1,33 8,78 9,42 20,29 1,33 9,96 9,10 20,29 ∆ % -71% -5% -14% -35% L'industrie ROE Analyse Dupont Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 1,55 5,96 2,84 10,45 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 0,43 5,19 2,56 9,73 0,43 4,48 3,88 9,73 ∆ % -72% -13% -10% -7% 2009 1,02 0,40 0,91 1,05 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1,07 0,48 0,99 0,94 0,48 0,87 0,97 1,07 ∆ % 5% 20% 9% -10% 2009 2,86 3,82 4,24 2,21 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 2,91 3,55 3,71 2,21 2,21 3,10 3,23 3,71 ∆ % 2% -7% -13% 0% L'industrie L'industrie L'industrie Marge bénéficiaire Rotation des actifs Levier financier
  • 4. Analyse financière – Cascades Inc. 2 RENTABILITÉ DES VENTES Malgré une légère augmentation des ventes, la marge brute de Cascades a diminué en 2010. Le ratio de la marge brute de Cascades est le plus bas de l'industrie, et est 1.5 fois plus bas que la moyenne de son secteur. Malgré une la diminution de 4% de son ratio des dépenses, qui demeure sous la moyenne de son secteur, les coûts de produits vendus de Cascades on augmenté, expliquant en partie la baisse des bénéfices observés pour 2010. Les états financiers de Cascades indiquent un recouvrement de crédits d'impôts sur des pertes encourus par des filiales annulant les impôts exigibles de l’année courante, ce qui explique le ratio de 0 pour le taux d'imposition en 2010 (voir impôts sur les bénéfices – note explicative 14 des états financiers de Cascades). UTILISATION DES ACTIFS La période de recouvrement des comptes clients de Cascades a augmenté de 5% en 2010 et est la plus haute de l'industrie avec 52 jours. La moyenne de recouvrement du secteur est de 47 jours. La rotation des stocks de Cascades en jours a diminué de 1% en 2010 pour ce chiffrer à 49 jours de stock en inventaire, ce qui est proche de la moyenne du secteur qui est de 47 jours. Le ratio de rotation des immobilisations de Cascades s'est amélioré de 10% en 2010 et représente le plus haut ratio de l'industrie. La bonne gestion des immobilisations explique la bonne performance de Cascades dans l'utilisation de ses actifs à long terme. Cependant, la gestion des actifs à court terme de Cascades pourrait être amélioré. Profitabilité Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 22,85 33,65 34,86 50,29 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 19,85 31,57 26,60 44,59 19,85 30,65 29,09 44,59 ∆ % -13% -6% -24% -11% 2009 18,88 19,10 26,62 26,53 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 18,09 18,03 21,01 30,69 18,03 21,96 19,55 30,69 ∆ % -4% -6% -21% 16% 2009 35,38 25,20 39,12 29,71 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 0,00 13,37 26,89 28,80 0,00 17,27 20,13 28,80 ∆ % -100% -47% -31% -3% L'industrie L'industrie L'industrie Marge brute Taux d'imposition Ratio des dépenses Utilisation des actifs Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 7,40 8,66 10,72 9,95 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 7,06 8,23 10,73 8,35 7,06 8,59 8,29 10,73 ∆ % -5% -5% 0% -16% 2009 49,33 42,12 47,85 36,68 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 51,72 44,36 48,97 43,74 43,74 47,20 46,67 51,72 ∆ % 5% 5% 2% 19% 2009 7,46 5,81 10,72 13,71 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 7,41 4,93 10,73 10,78 4,93 8,46 9,07 10,78 ∆ % -1% -15% 0% -21% 2009 48,96 62,81 34,04 26,62 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 49,23 74,00 34,02 33,87 33,87 47,78 41,63 74,00 ∆ % 1% 18% 0% 27% 2009 2,03 0,54 1,74 1,43 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 2,23 0,70 1,97 1,37 0,70 1,57 1,67 2,23 ∆ % 10% 30% 13% -4% L'industrie Immobilisations L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie Rotation des comptes clients Rotation des stocks Rotation des stocks en jours Période de recouvrement des comptes clients
  • 5. Analyse financière – Cascades Inc. 3 FINANCEMENT DES ACTIFS Le ratio d'endettement de Cascades, légèrement plus bas que la moyenne de l'industrie, a augmenté de 3% en 2010. Cette augmentation est la conséquence de l'augmentation de 13% du ratio d'endettement à court terme, qui reste malgré tout le plus bas ratio de l'industrie. Le ratio d'endettement à long terme de Cascades a diminuée de 2% en 2010, et est dans la moyenne du secteur. La couverture des intérêts a diminué de 27% en 2010, et est le plus bas ratio du secteur. Malgré tout, Cascades gagne 3.3 fois sa dépense en intérêt. ANALYSE DE LA LIQUIDITÉ Le ratio du fond de roulement de Cascades, qui a connu une légère diminution de 4% en 2010, est au dessus de la moyenne de son industrie. Si Cascades avait voulu régler très rapidement toutes ses exigibilités en 2010, il aurait dû réaliser 58 cents par dollar d'actif à court terme en les liquidant. Le ratio de liquidité immédiate de Cascades est dans la moyenne du secteur. Cascades affiche une augmentation de 76% de son ratio de jours de suffisances versus 2009, ce qui représente son encaisse disponible pour couvrir ses frais courus pendant 57,8 jours. Cascades est supérieur à la moyenne de l’industrie à ce chapitre. Financement des actifs Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 1,86 2,82 3,24 1,21 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1,91 2,55 2,71 1,21 1,21 2,10 2,23 2,71 ∆ % 3% -10% -16% 0% 2009 0,45 0,50 0,67 0,67 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 0,51 0,69 0,66 0,54 0,51 0,60 0,60 0,69 ∆ % 13% 38% -1% -19% 2009 1,10 2,04 1,45 0,45 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1,08 1,59 1,22 0,52 0,52 1,10 1,15 1,59 ∆ % -2% -22% -16% 16% 2009 4,55 2,65 17,90 17,89 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 3,34 2,30 19,12 7,53 2,30 8,07 5,44 19,12 ∆ % -27% -13% 7% -58% L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie Ratio d'endettement Ratio d'endettement court terme Ratio d'endettement long terme Couverture des intérets Liquidité Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 1,81 1,87 1,88 1,33 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1,73 1,60 1,78 1,44 1,44 1,64 1,67 1,78 ∆ % -4% -14% -5% 8% 2009 0,93 0,47 1,24 1,33 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 0,91 0,45 1,21 1,44 0,45 1,00 1,06 1,44 ∆ % -2% -4% -2% 8% 2009 55,54 8,30 136,05 1,33 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 57,76 6,59 116,52 1,44 1,44 45,58 32,18 116,52 ∆ % 76% -21% -14% 8% Jours de suffisances Ratio de liquidité immédiate Ratio du fond de roulement L'industrie L'industrie L'industrie
  • 6. Analyse financière – Cascades Inc. 4 LES POINTS FORTS ET FAIBLES DE CASCADES Forces : • Rotation des actifs le plus haut du secteur. • Ratio de dépenses le plus bas de l'industrie. • Ratio d'immobilisations le plus haut du secteur. Faiblesses : • Plus forte baisse de rentabilité (ROE) de l'industrie. • Marge Brute le plus bas de l'industrie. • Rotation des comptes clients le plus bas du secteur. • Période de recouvrement des comptes clients le plus long du secteur. ÉTATS FINANCIERS EN % (ANALYSE HORIZONTALE) *** N.B. Tableau des États Financiers de Cascades en % présenté en Annexe Observations de l'état des résultats de Cascades en % : • Les coûts des produits vendus a augmenté de 3% en 2010 et représentent 80% des charges d'exploitation. • Les bénéfices d'exploitation des activités poursuivies sont de 0% en 2010. Observations du bilan de Cascades en % : • Les actifs à court terme sont constitués principalement des comptes clients et des stocks de marchandises, et représentent 30% en 2010, soit une légère hausse de 1% versus 2009. L’encaisse est passée de 1% en 2009 à 0% en 2010. • Les actifs à long terme, composé à 48% par les immobilisations corporelles, représentent 70% en 2010, soit une légère baisse de 1% versus 2009. Les actifs incorporels sont restés inchangés à 4%. • Le passif à court terme a légèrement augmenté, passant de 17% en 2009 à 18% en 2010. Cette hausse provient de l'augmentation de 1% des comptes fournisseurs en 2010. • Le passif à long terme est resté stable à 48% en 2010. • En 2010, le total des passifs représentent 66% et les capitaux propres 34%.
  • 7. Analyse financière – Cascades Inc. 5 PARTIE 2 : ÉTAT DES FLUX DE TRESORIE ACTIVITÉ D'EXPLOITATION Cascade présente un solde de 232M$ en activités d’exploitation pour 2010, ce qui représente une baisse de 35% par rapport au solde de 357M$ enregistré en 2009 (voir Flux de Trésorerie Consolidé – États Financiers de Cascades Inc.). Voici le détail du mouvement des fonds pour l’année 2010. En 2010, il y a eu une utilisation de 17M$ de variations des éléments hors caisse du fond de roulement, qui a eu pour conséquence de réduire le solde des activités d’exploitation. En 2009, Cascades présentait plutôt une source de 52M$ pour ce même comptes pour un solde d’activités d’exploitation de 357M$. Nous constatons aussi une baisse de 72% des ajustements du bénéfice net des activités poursuivies passant de 60M$ en 2009 à 17M$ en 2010. La performance des activités d’exploitation de Cascades semble moins bonne en 2010 que celle de 2009. ACTIVITÉ D’INVESTISSEMENT Notre analyse de l’activité d’investissement concorde bien avec la stratégie de Cascades axée sur d’importants investissements en immobilisations corporelles. En effet, sur des investissements totaux de 171M$, 77% sont consacrés aux acquisitions d’immobilisations corporelles, soit une hausse de 10% par rapport à l’année 2009 où seulement 67% était consacré aux acquisitions d’immobilisations corporelles. Pour se moderniser, une partie des investissements totaux de Cascades ont été consacré à l’augmentation des autres actifs passant de 17M$ en 2009 à 37M$ en 2010. Cascade a aussi investit 3M$ dans des acquisitions d’entreprises en 2010. C’est une baisse de 96% par rapport au 69M$ investit en 2009. Cela démontre l’objectif de Cascades de concentrer ses investissements sur des activités rentable à long terme. Source Utilisation 180$ 110$ 30$ 2120$ 10$ 490$ 50$ 170$ Solde&des&Activités&d'exploitation 293$$ 61$$ 232$$ 40$ Autres Variation,des,éléments,hors,caisse,du,fond,de,roulement SoldeActivités$d'exploitation Perte,non,réalisé,sur,instruments,financiers Bénéfices,net,des,activités,poursuivies Amortissement Perte,de,valeur,et,autres,frais,de,restructuration Perte,de,change,sur,dette,à,long,terme,et,sur,instruments,financiers Part,des,résultats,des,compagnies,satellites 60$ Impôts,futurs 280$ Perte,sur,cession,et,autres Part,des,actionnaires,sans,contrôle Utilisation Acquisitions*d'immobilisations*corporelles 131+$ Augmentation*des*autres*actifs 37+$ Source Acquisitions*d'entreprise*et*rtésorie*d'une*co7entreprise 3+$ Activités(d'investissement Solde (171($)Solde&des&Activités&d'investissements 0($ 171($
  • 8. Analyse financière – Cascades Inc. 6 ACTIVITÉ DE FINANCEMENT Les activités de financement affichent une tendance positive en 2010. Effectivement, le solde est passé de 89M$ en 2009 à 66M$ en 2010. Il y ressort une volonté de l’entreprise de réduire son endettement avec une forte hausse sur les autres dettes à long terme passant de 12M$ en 2009 à 109M$ en 2010 ou encore avec l’augmentation des autres dettes à long terme qui sont passées de 27M$ en 2009 à 1M$ en 2010. Aussi, ces chiffres montrent que Cascade se finance en grande partie par l’émission de billets subordonnées avec un montant de 955M$ émis en 2009 en grande partie racheté avec prime en 2009 et en 2010 (775M$ en 2009 et 165M$ en 2010). Voici le détail des mouvements des activités de financements de Cascades pour 2010. CONSTAT SUR L'UTILISATION ET LA SOURCE DES FONDS L’analyse des flux de trésorerie de Cascade, nous permet de dire que l’activité d’exploitation génère suffisamment d’argent pour permettre à Cascades de pouvoir respecter ses obligations envers ses créanciers. Le solde des liquidités totaux sont de 10M$. La grande partie des fonds générés par l’exploitation son réinvestis dans l’entreprise, ce qui a tendance à rassurer l’investisseur quant à la viabilité à long terme. Sur 232M$, 171M$ vont à l’activité d’investissement. De plus, le fait de pouvoir se financer sur les marchés boursiers par le biais d’émission de billets subordonnés démontre bien que Cascades jouit d’une bonne réputation. Solde (66#$) Source Utilisation 161$Dividendes Emprunt.et.avances.bancaires 161$ 2431$Évolution.des.crédits.bancaires.rotatifs Solde&des&Activités&de&financement 244#$ 310#$ 1091$ 11$ Rachat.d'actions.ordinaires 41$ Activités#de#financement Achat.de.billets.subordonnés Augmentation.des.autres.dettes.à.long.terme Versements.sur.les.autres.dettes.à.long.terme 1651$ Écart&de&conversion 537$$ 542$$ (1$$) 10$$Solde&des&Liquidités (3$$)Variation&des&activités&abandonnées&incluant&le&produit&de&cession Activités&d'investissment 0"$ 171"$ (5$$) Activités&de&financement 244"$ 310"$ Variation&des&liquidités Activités&d'exploitation 293"$ 61"$ 19$$ Liquidités&au&début Source Solde Trésorie&au&début&de&l'exercice Utilisation
  • 9. Analyse financière – Cascades Inc. 7 PARTIE 3 : CALCUL DU POINT MORT HYPOTHÈSE SUR LES COÛTS FIXES ET VARIABLES En 2010, Cascades opère au total 122 usines et sites de récupération, et le coût total des produits vendus est de 3,173M$. Pour le présent travail, nous optons arbitrairement pour une répartition des coûts des produits vendus comme suit : 60% en coûts fixes et 40% en coûts variables. CALCUL DU POINT MORT GÉNÉRAL Mesure des ventes minimales pour atteindre un BAI égal à 0. Les chiffres sont en M$. Nous pouvons constater que la marge de sécurité a été de seulement 10M$ en 2010. Cascades devrait essayer de réduire son PMG en contrôlant mieux ses coûts variables. Répartition*des*coûts*fixes*et*variables Hypothèse*sur*le*coûts*des*produits*vendus Solde 60%$fixe 1*904*$ 40%$variable 1'269'$ Frais$d'Intérets 116'$ Total&des&Frais&Fixes 2*487*$ Total&des&Frais&Variables 1*466*$ Frais$de$Vente$et$d'administration$(50%) 198'$ Amortissement 212'$ Autres 57'$ Coûts&des&produits&vendus&et&charges&(fixe&et&variable) 3'173'$ Frais*Fixes Solde Frais$Généraux$de$Fabrication$(60%) 1'904'$ Frais*Variables Solde Frais$Totaux 3'953'$ Moins$CFrais$Fixes$Totaux 2'487'$ 1"466"$Coûts&Varibales&(CV) Ventes&(V) 3"959"$ PMG Solde Coûts&Fixes&(CF) 2"487"$ PMG$=$CF/(1+(CV/V)) 3%949%$
  • 10. Analyse financière – Cascades Inc. 8 CALCUL DU POINT MORT D'ENCAISSE Mesure des ventes minimales pour atteindre un Flux monétaire égal à 0. Dans le calcul, l’amortissement est soustrait des coûts fixes. Les ventes ont été plus élevées que le point mort d’encaisse, ce qui explique le flux monétaire positif de Cascades en 2010. CALCUL DU POINT MORT D'EXPLOITATION Mesure minimale pour atteindre un BAII égal à 0. Dans le calcul, les intérêts sont soustraits des coûts fixes. La charge d’intérêts de Cascades en 2010 a été raisonnable et le point mort d’exploitation a été plus élevé que le point mort d’encaisse. PARTIE 4 : EFFET DE LEVIER CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER D'OPÉRATION Donc, à la lumière de l’analyse du point mort et du coefficient de levier d’opération (CLO) nous pouvons affirmer, que la proportion des frais fixes par rapport aux dépenses totales est très élevée pour Cascades. Cette réalité est d’autant plus évidente pour 2010 ou le CLO a augmenté de façon radicale dû au fait que proportionnellement les frais fixes ont progressé par rapport au BAII. Cette réalité amène Cascades à être très sensible a son niveau de ventes et rend le risque d’affaire de l’entreprise très élevé, ce qui s’avère dangereux dans le contexte actuel de turbulence économique. Amortissement*(A) 1"466"$ 212"$ Coûts*Varibales*(CV) Ventes*(V) 3"959"$ PME$=$(CF)A)/((1)(CV/V)) 3"612"$ Coûts*Fixes*(CF) 2"487"$ PME Solde Intérets((I) PME$=$(CF)I)/(1)(CV/V)) 3"764"$ 116#$ PME Solde 1#466#$ Ventes((V) 3#959#$ Coûts(Varibales((CV) Coûts(Fixes((CF) 2#487#$ CASCADES&INC& 2010 2009 Effet de levier d'opération (CLO): BAII + Frais fixes ** 21,58 12,33 BAII ** Incluant la charge d'intérêts
  • 11. Analyse financière – Cascades Inc. 9 CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER FINANCIER Ce tableau démontre que la charge d’intérêts de Cascades est considérable par rapport à son bénéfice. Cette réalité est d’autant plus vraie en 2010 ou la charge d’intérêt est de 116M$ par rapport à un BAII de 122M$. Bien que le fait de s’endetter pour pouvoir acquérir des actifs afin de générer des revenus et des profits supplémentaires est une option intéressante, il est à noter que l’entreprise doit toujours être en mesure de faire face à ses obligations financières en générant des profits suffisants pour payer les intérêts sur sa dette et rembourser la portion du capital exigée. On peut dire que le niveau d’endettement de Cascades en 2010, est préoccupant si l’on tient compte des profits que dégage l’entreprise. CALCUL DU COEFFICIENT DE LEVIER COMBINÉ CASCADES INC 2010 2009 Effet de levier combiné: CLO X CLF 438.8 40.61 En ayant multiplié, le coefficient de levier d’opération par le coefficient de levier financier, on s’aperçoit que Cascades présente un coefficient de levier combiné très élevé, et ce surtout pour l’année 2010. Cette réalité est rattachée à la réalité que l’entreprise doit avoir recours à des systèmes de production automatisés qui amènent un haut niveau de frais fixes et de ce fait, l’entreprise s’endette fortement pour acquérir ces actifs. Le fait que l’entreprise opte pour l’endettement plutôt que l’apport en capital actions hausse le risque d’affaire et crée une plus grande volatilité des bénéfices. CALCUL DU POINT D'INDIFÉRENCE FINANCIER CASCADES INC Point d'indifférence financier BPA = 0.16$ BAII = 128.36 M$ (BAII - Intérêts) (1 - taux d'impôt) = (BAII - Intérêts) (1 - taux d'impôt) Nbre d'actions ordinaires Nbre d'actions ordinaires Scénario de base: Scénario proposé: remboursement de 64 M$ sur la marge de crédit Intérêts: 109 M$ Intérêts: 105.8 M$ (supposons un taux d'intérêts de 5 % /an) Tc: 20% Tc: 20% Nbre d'actions: 96.8 M Nbre d'actions: 112.8 M (émission de 16 M d'actions à 4$ /action) 2010 À la lumière de l’analyse des résultats du tableau précédent, nous pouvons constatés que selon les 2 scénarios proposés, le BAII qui génère le même profit par action est de 128.36M$. À ce niveau de rentabilité, les actionnaires recevront un profit équivalent à 0.16$ CASCADES INC 2010 2009 Effet de levier financier (CLF): BAII 20.33 3.29 BAII - Intérêts
  • 12. Analyse financière – Cascades Inc. 10 par action, ce qui se veut d’ailleurs inférieur au bénéfice par action généré par Cascades en 2009 et 2010. Ce résultat démontre également l’effet de dilution qu’engendre l’émission d’actions, car une fois que le BAII dépassera le point d’indifférence financier, il devient plus avantageux dans un contexte de maximisation du BPA d’emprunter que d’émettre des actions. Par contre, dans le cas ou le BAII serait inférieur au point d’indifférence, la société devrait chercher l’émission d’actions pour se financer. CALCUL DU BÉNÉFICE NET DE L'ANNÉE SUIVANTE CASCADES INC prévision 2011 État des résultats prévisionnel (en millions de $): Ventes 4157 Coûts des produits vendus et charges Coût des produits vendus 3332 Amortissement 212 Frais de vente et d'administration 400 Pertes sur cession et autres 0 Perte de valeur et autres frais de restructuration 0 Perte (gain) sur instruments financiers 0 Total 3944 Bénéfice d'exploitation 213 Frais de financement 109 Perte sur le refinancement de la dette à long terme 0 Gain sur achat de billets subordonnés 0 Perte de change 0 104 Charge (recouvrement) d'impôts sur les bénéfices 21 Part des résultats des compagnies satellites (15) Bénéfice net des activités poursuivies 98 Donc en prenant pour acquis que le BAII prévisionnel pour 2011 est de 213M$, et en considérant le point d’indifférence financier de 128.36M$, il est préférable d’utiliser l’émission de dette pour éviter la dilution du BPA. PARTIE 5 : CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT ***N.B. Dans ses états financiers, Cascade définit déjà son fonds de roulement comme étant = Compte débit + Stocks - Compte Fournisseurs + Charges à payer = 540M$ Pour ce travail, Fonds de roulement = Actif Court Terme - Passif Court Terme, soit : FDR = 1133 - 654 = 479M$
  • 13. Analyse financière – Cascades Inc. 11 CALCUL DU CYCLE DE CONVERSION DE L'ENCAISSE Ratios : Comptes Clients (cycle de récupération) = Ventes / Clients = 3959 / 561 = 7,06 Rotation des stocks (cycle de fabrication) = Ventes / Stocks = 3959 / 534 = 7,41 Rotation Fournisseurs (délai de paiement) = Coût des marchandises vendues / Fournisseurs = 3173 / 569 = 5,58 Résultats en jours : Comptes clients en jours = 360 / 7,06 = 50,99 jours Rotation des stocks en jours = 360 / 7,41 = 48,58 jours Rotation fournisseurs en jours = 360 / 5,58 = 64,52 jours Cycle de conversion de l'encaisse en jours = 50,99 + 48,58 - 64,52 = 35,05 jours Dépenses quotidiennes = 3173 + 395 + 109 = 3677 / 360 = 10,21M$ FDR naturel à financer (cycle constant) = 10,21$ *35,05 jours = 357,86M$ COMMENTAIRES ET RECOMMENDATIONS Le cycle de conversion de l'encaisse de Cascades est de 35 jours, ce qui veut dire que Cascades utilise un peu plus d'un mois pour couvrir ses dépenses. Son fonds de roulement naturel à cycle constant est de 357,86M$ comparé au fonds de roulement de 479MS, soit une différence de 121,14M$. Le délai de paiement des comptes clients et de remboursement des fournisseurs est élevé et représente plus d’un mois dans les deux cas. Cascades perçoit les paiements de ses clients un plus rapidement qu’il prend pour rembourser ses fournisseurs. Recommandations : • Réduction du délai de recouvrement des comptes clients. Cascades pourrait envisager d’offrir des escomptes commerciaux du genre 1/10, n/30 afin de diminuer encore plus le délai de recouvrement de ses comptes clients et ainsi d’améliorer son cycle de conversion de l’encaisse. • Réduction du délai de fabrication. Le taux de rotation des stocks de Cascades ce situe dans la moyenne de l’industrie. Cascades devrait s’efforcer d’améliorer ce ratio. • Conserver le délai de paiement de ses fournisseurs ou mieux l’allonger d’avantage. En général, le roulement des opérations et la gestion des actifs de Cascades sont plus lent comparé avec les compétiteurs, ce qui est le reflet du travail des gestionnaires d'une entreprise de cette taille. PARTIE 6 : CROISSANCE SOUTENABLE CALCUL DE LA CROISSANCE SOUTENABLE DE CASCADES g = ROEx(1-d) = Bénéfice net/avoir actionnaires x (1-d) g = (17/1281) x (1-(16/17)) g = 1,33% x 5,88% g = 7,82%
  • 14. Analyse financière – Cascades Inc. 12 COMMENTAIRES SUR LE FINANCEMENT Les possibilités envisageables pour accroitre la croissance soutenable de Cascades de façon continue serait de revoir la politique de dividendes versé aux actionnaires pour vérifier s’il est possible de diminuer les montants versés à ceux-ci, afin de maximiser une augmentation de la croissance soutenable. Évidemment l’autre action la plus logique, étant donné la complexité de diminuer les dividendes versés, serait d’augmenter la profitabilité par un meilleur contrôle des coûts des produits vendus. Comme l’analyse par ratio l’a démontré un peu plus tôt, la rentabilité des ventes n’a pas été au rendez-vous pour Cascades en 2010, puisque les coûts des produits vendus ont été très élevés par rapport aux ventes. Il faudrait que Cascades soit encore plus rentable, et affiche un meilleur bénéfice net, afin de bénéficier pleinement de l’effet de levier financier. La marge de sécurité a été de 10M$ en 2010. Cascades devrait essayer de réduire son PMG, en réduisant ses coûts variables, et augmenter ses ventes pour augmenter son bénéfice net et ainsi profiter pleinement du levier financier dont elle bénéficie. Pour augmenter temporairement sa croissance, Cascades pourrait toujours continuer d’optimiser l’utilisation de ses actifs courts termes qui semble avoir été géré de façon non optimale en 2010, d’accepter un niveau plus élevé d’endettement, pour bénéficier des déductions d’impôts, ou même d’émettre de nouvelles actions pour maximiser l’effet de levier financier. Là encore, cette solution à court terme ne pourra pas compenser pour la faible rentabilité des ventes de Cascades en 2010. La situation économique actuelle semble le facteur majeur de cette faible rentabilité. Dans l’ensemble la performance de cascades en 2010 semble avoir été bonne avec une croissance soutenable affichant 7,82% qui pourra être réinvestie dans l’entreprise. Dans l’hypothèse que Cascades utilise déjà de façon optimale ses actifs, le financement nécessaire à sa croissance serait de : F = ( (AT-PCT) * ((V1-V0)/V0) ) - (V1 * Mbn * (1 – Div) = F = (3724 – 654) * ((4157-3939)/3959) – (4157 * (17/3953) * (1-(16/17)) = F = (3070 * 5%) – (4157 * 0,43% * 5,88%) = 153,50 – 1,05 = 152,45M$ Dans l’hypothèse ou les immobilisations actuelles de cascades peuvent supporter les ventes, le financement nécessaire serait de : F = ( (ACT-PCT) * ((V1-V0)/V0) ) - (V1 * Mbn * (1 – Div) = F = (1133 – 654) * ((4157-3939)/3959) – (4157 * (17/3953) * (1-(16/17)) = F = (479 * 5%) – (4157 * 0,43% * 5,88%) = 23,95 – 1,05 = 22,90M$
  • 15. Analyse financière – Cascades Inc. 13 PARTIE 7 : STRUCTURE DE CAPITAL APPLICATION DES MODÈLES VUS EN CLASSE Scénario de la structure du capital CASCADES INC Réel 2010 scénario sans dette (ern millions de $) BAII 115 115 Intérêts sur la dette 109 0 BAI 6 115 Impôts (20% **) 1.2 23 BENEFICES NETS 4.8 92 Revenus des créanciers ou 109 0 des actionnaires privilégiés Revenus des actionnaires ordinaires 4.8 92 TOTAL DES SOMMES POUR LES BAILLEURS 113.8 92 DE FONDS ** hypothèse; taux d'impôts à 20 % Model Modigliani Miller et l’impôt corporatif pour Cascades : Kd (coût de la dette)= (109/1383) = 7,9% Ks (taux de rendement exigé sur l’avoir des actionnaires) = (6/1281) = 0,5% Ko (coût moyen pondéré du capital) = Kd * (1 - Tc) * (B /V) + Ks (S /V) = Ko = ((109/1383)*(0,8)*(1383/(1281+1383)))+((6/1281)*(1281/(1281+1383))) = 3.4% Le tableau montre que la structure de capital est fortement constituée par la dette. En effet, avec une proportion de 66% du total des passifs et des capitaux propres et une charge d’intérêts de 109M$ en 2010, nous pouvons affirmer que Cascades mise beaucoup sur la dette pour financer sa croissance et ses investissements. Le coût de sa dette Kd représente 7,9%, et le taux de rendement de actionnaires Ks=0,5%, pour un coût moyen pondéré du capital Ko=3,4%. En misant sur la dette, Cascades s’expose à un accroissement de son risque d’affaire et amène des variations plus importantes de ses résultats financiers. L’entreprise est également plus vulnérable à la hausse des taux d’intérêts et pourrait également avoir de la difficulté à rembourser les sommes de capital venant à échéance à court terme. Dans le contexte actuel, l’entreprise est fortement favorisée par des taux d’intérêts qui sont de loin au plus bas niveau des dernières décennies. Les dirigeants de Cascades doivent être
  • 16. Analyse financière – Cascades Inc. 14 attentifs à l’évolution des tendances financières afin d’ajuster au besoin la structure de capital et de garantir la pérennité à long terme de l’entreprise. PARTIE 8 : CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS La rentabilité des ventes de Cascades a été faible en 2010, car ses coûts de produits vendus ont été énormes par rapport aux ventes. Si Cascade parvenait à mieux contrôler le coût des produits vendus, en trouvant de meilleurs fournisseurs, et même de vérifier la viabilité d’ajuster ses prix de ventes à la hausse, l’augmentation de la marge bénéficaire net, multiplié par l’utilisation des actifs et par l’effet du levier financier ce traduirait par une rentabilité globale supérieur à celui affiché présentement. Il faudrait aussi que Cascades effectue une analyse de marché pour voir si elle maximise ses ventes. La situation économique semble le facteur majeur de la faible rentabilité de Cascades en 2010. Dans ce contexte, la performance de Cascades n’a pas été désastreuse en 2010, car ses ventes on surpassé le point mort général et on générés avec ajustements un bénéfice de 17M$ en 2010. Il faut garder à l’esprit que ce bénéfice est faible pour une entreprise de cette taille, et que le ratio de la marge net et celui de la marge brute de Cascades ont été les plus faible enregistrés dans l’industrie en 2010. Ses compétiteurs ont mieux performé en terme marge bénéficiaire. La marge bénéficiaire des ventes de Cascades a baissé de 72% en 2010 et est presque 11 fois inférieur à la moyenne de son secteur. La compétition est féroce dans cette industrie et il faut que Cascades améliorer sa rentabilité afin de demeurer compétitif et d’assurer sa survie à long terme. Espérons que les investissements de 2010 en immobilisations corporels seront rentables dans un avenir rapproché. Voici, ci-dessous, nos recommandations pour Cascades. Recommandations : • Avoir recours à la dette pour financer au maximum les investissements de l’entreprise. Avec l’impôt corporatif, Cascades pourra voir sa valeur augmenter avec l’endettement, étant donné la déductibilité des intérêts. La structure de capital optimal serait de maximiser l’endettement jusqu’à ce que la valeur de l’entreprise commence à diminuer. • Suivre les ratios financiers de fonds de roulement et de liquidités immédiates pour permettre à l’entreprise de faire face à ses obligations à court terme. • Travailler à améliorer les marges et l’efficience en production afin d’accroitre la rentabilité de l’entreprise. Optimiser la gestion des coûts des produits vendus pour diminuer la charge en coûts variables. • Réduire le délai de recouvrement des comptes clients. Cascades pourrait envisager d’offrir des escomptes commerciaux du genre 1/10, n/30 afin de diminuer le délai de recouvrement de ses comptes clients et ainsi améliorer son cycle de conversion de l’encaisse pour rejoindre la moyenne de l’industrie. • Négocier des ententes de financement à plus long terme pour se protéger face à une hausse potentielle des taux d’intérêts. • Réinvestir le plus possible les bénéfices dans l’entreprise plutôt que de verser des dividendes aux actionnaires pour obtenir une meilleur croissance soutenable.
  • 17. Analyse financière – Cascades Inc. 15 PARTIE 9 : ANNEXE CASCADES INC. Calcul et Comparaison des ratios avec l’industrie États Financiers en % États des Flux de Trésorie
  • 19. Revenus Actifs Passifs 2009 3% États Financiers en % pour Cascades Inc. 5% 10% 2010 100% 80% 3% 0% 1% 0% 97% 6% 11% 0% 77% 100% 1% 0% 6% 3% 1% 1% 35% 2% 1% 34%Capitaux propres totaux Passifs d'impôts futurs 5% 5% 48% 48% 66% 65%Passifs totaux Passif à long terme total 2009 Cumul des autres éléments du résultat étendu 0% Bénéfices non répartis 19% 19% Capital-actions Impôts créditeurs Part des actionnaires sans contrôle Dette à long terme 37% 38% Autre passifs 6% 5% 1% Surplus d'apport 0% Coût des produits vendus 13% 13% 15% 14% 1% 0% 14% 14% 30% 8% Actif à court terme total Immobilisations corporelles Actifs incorporels Compte débiteurs Impôts débiteurs Stocks Actifs d'impôts futurs 17% Autres actifs 48% 4% 50% 4% 10% 9% 0% 8% Capitaux propres 0% Passif à court terme total 18% Écarts d'acquisition Actifs à long terme total 2010 Partie à court terme de la dette à long terme 0% 70% 0% 0% Passif d'impôts futurs 0% 0% Frais de Financement Trésorie et équivalent de trésorie 0% 71% 1% Amortissement Pertes sur cession et autres Coûts des produits vendus et charges Perte de charge sur dette à long terme et sur instrument financier 2% Comptes créditeurs et charges à payer 15% 14% 0% 29% 2010 2009 2% Ventes brutes Emprunts et avances bancaires 2% Perte de valeur et autres frais de restructuration Perte (gain) sur instruments financiers Frais de ventes et d'administration Bénéfices d'exploitation 0% 0% 94% BN des activités poursuivies
  • 20. Comparaison des ratios avec les concurents et le secteur Évaluation Globale Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 4.53 9.20 11.01 31.00 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1.33 8.78 9.42 20.29 1.33 9.96 9.10 20.29 ∆ % -71% -5% -14% -35% Analyse Dupont Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 1.55 5.96 2.84 10.45 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 0.43 5.19 2.56 9.73 0.43 4.48 3.88 9.73 ∆ % -72% -13% -10% -7% 2009 1.02 0.40 0.91 1.05 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1.07 0.48 0.99 0.94 0.48 0.87 0.97 1.07 ∆ % 5% 20% 9% -10% 2009 2.86 3.82 4.24 2.21 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 2.91 3.55 3.71 2.21 2.21 3.10 3.23 3.71 ∆ % 2% -7% -13% 0% Profitabilité Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 22.85 33.65 34.86 50.29 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 19.85 31.57 26.60 44.59 19.85 30.65 29.09 44.59 ∆ % -13% -6% -24% -11% 2009 18.88 19.10 26.62 26.53 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 18.09 18.03 21.01 30.69 18.03 21.96 19.55 30.69 ∆ % -4% -6% -21% 16% 2009 35.38 25.20 39.12 29.71 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 0.00 13.37 26.89 28.80 0.00 17.27 20.13 28.80 ∆ % -100% -47% -31% -3% Utilisation des actifs Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 7.40 8.66 10.72 9.95 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 7.06 8.23 10.73 8.35 7.06 8.59 8.29 10.73 ∆ % -5% -5% 0% -16% 2009 49.33 42.12 47.85 36.68 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 51.72 44.36 48.97 43.74 43.74 47.20 46.67 51.72 ∆ % 5% 5% 2% 19% 2009 7.46 5.81 10.72 13.71 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 7.41 4.93 10.73 10.78 4.93 8.46 9.07 10.78 ∆ % -1% -15% 0% -21% 2009 48.96 62.81 34.04 26.62 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 49.23 74.00 34.02 33.87 33.87 47.78 41.63 74.00 ∆ % 1% 18% 0% 27% 2009 2.03 0.54 1.74 1.43 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 2.23 0.70 1.97 1.37 0.70 1.57 1.67 2.23 ∆ % 10% 30% 13% -4% Financement des actifs Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 1.86 2.82 3.24 1.21 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1.91 2.55 2.71 1.21 1.21 2.10 2.23 2.71 ∆ % 3% -10% -16% 0% 2009 0.45 0.50 0.67 0.67 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 0.51 0.69 0.66 0.54 0.51 0.60 0.60 0.69 ∆ % 13% 38% -1% -19% 2009 1.10 2.04 1.45 0.45 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1.08 1.59 1.22 0.52 0.52 1.10 1.15 1.59 ∆ % -2% -22% -16% 16% 2009 4.55 2.65 17.90 17.89 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 3.34 2.30 19.12 7.53 2.30 8.07 5.44 19.12 ∆ % -27% -13% 7% -58% Liquidité Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 1.81 1.87 1.88 1.33 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 1.73 1.60 1.78 1.44 1.44 1.64 1.67 1.78 ∆ % -4% -14% -5% 8% 2009 0.93 0.47 1.24 1.33 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 0.91 0.45 1.21 1.44 0.45 1.00 1.06 1.44 ∆ % -2% -4% -2% 8% 2009 55.54 8.30 136.05 1.33 Bas Moyenne Médiane Haut 2010 57.76 6.59 116.52 1.44 1.44 45.58 32.18 116.52 ∆ % 76% -21% -14% 8% Perception du marché Cascades Ballarpur International Paper Orient Paper 2009 14.12 11.41 56.97 15.98 2010 36.17 11.46 103.79 1.73 1.73 38.29 23.82 103.79 ∆ % 156% 0% 82% -89% L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie Ratio du fond de roulement Ratio d'endettement Ratio d'endettement court terme Ratio d'endettement long terme L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie Immobilisations ROE L'industrie L'industrie L'industrie L'industrie Rotation des comptes clients Marge bénéficiaire Rotation des actifs Levier financier Ratio cours/Bénéfices Marge brute Taux d'imposition Rotation des stocks Rotation des stocks en jours Jours de suffisances Couverture des intérets Période de recouvrement des comptes clients Ratio de liquidité immédiate Ratio des dépenses
  • 21. Bénéfice net 17 60 Valeur nette 1,281 1,325 Bénéfice net 17 60 Ventes 3,959 3,877 Ventes 3,959 3,877 Actifs 3,714 3,792 Actifs 3,724 3,792 Valeur net 1,281 1,325 Bénéfice net 17 60 Ventes 3,959 3,877 Marge brute 786 886 Ventes 3,959 3,877 Amortissement + Intérets + Frais ventes 212 + 395 + 109 218 + 413 + 101 Ventes 3,959 3,877 Impôts 0 23 Bénéfices avant impôts 6 65 Ventes 3,959 3,877 Actifs 3,714 3,792 Ventes 3,959 3,877 Comptes clients 561 524 Comptes clients X 365 jours 561*365 524*365 Ventes 3,959 3,877 Ventes 3,959 3,877 Stocks 534 520 365 365 365 Rotation des stocks 7.41 7.46 Ventes 3,959 3,877 Immobilisations 1,777 1,912 Actifs 3,724 3,792 Valeur nette 1,281 1,325 Dette (total passif) 2,443 2,467 Équité 1,281 1,325 Dette court terme 654 598 Équité 1,281 1,325 Dette L.T. 1,383 1,459 Équité 1,281 1,325 BAII 334 432 Intérets 100 95 Actifs court terme 1,133 1,082 Passif court terme 654 598 ACT - stocks - FPA 1133 - 534 - 7 1082 - 520 - 6 Passif court terme 654 598 Encaisse + CC + placements temporaires 10 + 561 + 21 19 + 524 + 6 Dépenses quotidiennes 3741 / 365 3608 / 365 10.24931507 9.884931507 Prix du titre en bourse 6.51 8.47 Bénéfice par action 0.18 0.60 = 4.53% Marge Bénéficaire = = ROE = 2010 2009 1.33% = = 0.43% = = = 1.07 2009 1.55% 1.02 = 2.86 2.86 7.46 2.03 7.40 49.33 = 51.72 = = 2010 2009 0.43% 22.85% 4.55 = = = 1.101.08 = = = = Ratio de liquidité immédiate =Couvertures des intérets 2.23 = 2.91 = = = = 0.51 = = = 7.41 = = = 0.91 3.34 Calcul des ratios financier de Cascades Inc. (en millions de dollars canadien $) Évaluation Globale (Rentabilité) = 2010 Rotation des actifs Levier fiancier Profitabilité des ventes Analyse Dupont = Utilisation des actifs 2010 7.06 19.85% = = 2.91 Rotation des actifs = = Rotation des stocks = 1.07 = 1.02 Marge brute = = 0.00% 18.09% 18.88% Taux d'imposition = = = = = 35.38% Marge bénéficiaire = = = 1.55% Ratio des dépenses 48.96 Ratio d'endettement C.T. = Immobilisations = Financements des actifs Ratio d'endettement = 2009 1.91 0.45 2009 Rotation des stocks (en jours) = = 49.23 = Levier financier = Période de recouvrement des comptes clients = = Rotation des comptes clients = 2010 Ratio d'endettement L.T. Liquidité 2010 Ratio du fonds de roulement = 2009 = = 57.76 = 55.54 Ratio cours/bénéfices = = Jours de suffisances Perception du marché 2010 1.86 36.17 = 14.12 1.73 = 1.81 2009 = 0.93