SlideShare une entreprise Scribd logo
Françoise Roy, M. Éd
Co-Auteure: Séguin. M, Roy. F et coll. 2004
« Programme de postvention en milieu scolaire,
Stratégies d’intervention à la suite d’un suicide »
L'importance de bien identifier les types
de réactions à la suite d'un suicide
1
Webinaire du CRISE. 3 avril 2013
Thèmes abordés
 Un peu d’histoire
 Définition de la postvention
 Objectifs de la postvention
 Les types de réactions associées au suicide
 Les étapes de gestion clinique d’une postvention
 L'importance de cibler les groupes prioritaires dans nos
interventions : l’analyse de la situation
 5 principes essentiels à l’intervention psychosociale à la suite
d’un événement « traumatique »Hobfoll et al.(2009)
 Les caractéristiques du deuil par suicide
2
Mise en contexte de la conception
du programme de postvention au
Québec en 2004
 Les programmes de postvention ont surtout été développés en milieu
scolaire et existent depuis le début des années 1990 au Québec
 La plupart des programmes existants sont des protocoles d’étapes à
suivre (step by step).
 Les programmes sont souvent destinés à des situations tout azimut
 Peu de programmes ont été évalués.
 En 2004 : constat de la revue des programmes (93 établissements)
 Un manque de consensus dans les concepts et termes utilisés
 Une mauvaise utilisation des termes = confusion clinique et théorique.
 Un choix d’activités et une durée peu reliés aux objectifs poursuivis par la
postvention
3
Tous droits réservés: Françoise Roy, 2013
Des données probantes- des meilleures
pratiques
 Les orientations de postvention s’inspire des expériences
québécoises et de la littérature sur la postvention : Programme de
postvention en milieu scolaire : Intervenir à la suite d’un suicide
(Séguin, Roy et al.) 2004
 et la littérature de 2 autres domaines (bonification depuis 2004) :
les troubles liés aux événements traumatiques et les interventions
psychosociales à la suite d’un sinistre élaborées par la sécurité
civile au Québec
 Donc = cadre théorique du problème et cadre théorique du
programme
4
Définition de la postvention
 Shneidman (1993) défini la postvention comme un ensemble
d’interventions réalisées simultanément ou
successivement à la suite d’un suicide contribuant à
diminuer les impacts traumatiques des morts violentes sur les
survivants ou dans l’entourage immédiat. Le but de
la postvention est de prévenir le risque de suicide chez ces
endeuillés (ou personnes vulnérables) et les aider à
retrouver une qualité de vie.
 Elles permettent d’aider le milieu à retrouver son niveau
de fonctionnement habituel, antérieur à l’événement
5
Variabilité des réactions
 Un décès par suicide est un événement
tragique ayant des effets différents sur le
milieu selon le degré de proximité ou de
connaissance avec la personne décédée.
 Milieu n’est pas nécessairement en crise ou
en deuil (Événement tragique, dramatique
mais pas toujours traumatique)
 Des réactions différentes et variées peuvent
être observées.
Des réactions de
STRESS
CRISE
DEUIL
6
Objectifs de la postvention
Objectif général
 Atténuer les impacts associés au suicide
Objectifs spécifiques
 Réduire les effets de stress temporaire et de de stress aigu et
prévenir l’apparition d’un trouble de post-traumatique
 Diminuer l’impact de la crise et de la crise suicidaire
 Favoriser la progression du travail de deuil et prévenir le
développement d’un deuil compliqué
Objectif transversal: Prévenir la contagion
7
Les réactions observées à la suite d’un suicide
Réactions de
stress
Réduire les effets de
stress temporaire et de
stress aigu et prévenir
l’apparition
d’un trouble de stress
post-traumatique.
Manifestations
et constats
Évaluation
diagnostic
* Perturbation du fonctionnement
physiologique, comportemental, cognitif et
émotionnel.
* Réaction temporaire qui se manifeste durant
quelques heures ou quelques jours suivant
l’événement.
* Pas d’exposition directe à l’événement.
ÉTAT DE STRESS
TEMPORAIRE
* Perturbation du fonctionnement
physiologique, comportemental, cognitif et
émotionnel.
* Exposition directe (ou indirecte dans
certaines circonstances)2.
* Stratégies pour réduire le stress
ÉTAT DE STRESS AIGU
* Perturbation du fonctionnement
physiologique, comportemental, cognitif et
émotionnel.
* Exposition directe (ou indirecte dans
certaines circonstances)3.
* Réactions qui perdurent plus de 4 semaines
après l’événement.
Mécanismes pour éviter les souvenirs associés
à l’événement.
TROUBLE DE STRESS
POST-TRAUMATIQUE
(TSPT)
8
Séguin, Roy et Coll. 2004
Les réactions observées à la suite d’un suicide
Réactions
de crise
Objectif :
Diminuer l’impact
de la crise et de
la crise suicidaire.
Manifestations
et constats
Évaluation
diagnostic
* Difficulté ou incapacité à évacuer,
par des moyens habituellement
employés, une tension devenue trop
intense.
* Évaluation par la négative de sa
situation personnelle, présence de
sentiment d’impuissance
* Confusion, déséquilibre et
désorganisation du fonctionnement
physiologique, comportemental,
cognitif et émotionnel.
ÉTAT DE CRISE
* Manifestations de l’état de crise
* Idéations, comportements ou/et
messages suicidaires directs et
indirects (verbaux,
comportementaux et,
psychologiques, etc.).
ÉTAT DE CRISE
SUICIDAIRE
9
Séguin, Roy et Coll. 2004
Les réactions observées à la suite d’un suicide
Réactions de
deuil
Objectif :
Favoriser la
progression du
travail de deuil et
prévenir le
dévelop-pement
d’un deuil
compliqué.
Manifestations
et constats
Évaluation
diagnostic
* Incompréhension, déni, peine,
engourdissement, recherche de sens associées à
la perte.
* Réactions associées à l’annonce de
l’événement dans les heures et les jours qui
suivent.
* Chez les proches ayant développé un lien
d’attachement à la personne décédée.
RÉPONSES INITIALES FACE
À LA PERTE :
LE CHOC
* Douleurs, désespoir, état dépressif,
redéfinition de soi et de la vie sans la présence
de l’être aimé.
* Réactions ressenties par les proches ayant
développé un lien d’attachement à la personne
décédée.
* Difficulté à assumer le deuil.
* Complication du processus de deuil
Soutien lors des ÉTAPES DU
DEUIL
* Sévérité marqué des symptômes
* Dégradation des relations sociales
* Incapacité d’investir dans d’autres relations
* Fonctionnement discontinu dans la vie
courante
* Développement de dépression majeure
* Allongement excessif du travail deuil
DEUIL COMPLIQUÉ
10
Séguin, Roy et Coll. 2004
11 Séguin, Roy et Coll. 2004
L’ANALYSE DE LA SITUATION
Tenir compte des aspects reliés à la personne
décédée, à son entourage et au milieu :
 les caractéristiques de la personne suicidée ;
 les circonstances entourant le suicide ;
 les caractéristiques de l’entourage de la personne
suicidée ;
 les caractéristiques du milieu (scolaire, de travail, de
vie…) ;
 le contexte organisationnel du milieu dans lequel aura
lieu la postvention.
12
Changement de logique de
priorisation
Avant:
Intervention rapide et universelle
Maintenant:
Interventions rapide et
sélective
Changer nos paradigmes !!
13
Le choix des interventions
Stress, Crise, Deuil
14
Les interventions à mettre en place
 D’abord s’occuper des
endeuillés, des
témoins et des
personnes vulnérables
au suicide
 Offrir des
interventions de
façons proactive
15
5 principes essentiels à l’intervention
psychosociale à la suite d’un événement
« traumatique »Hobfoll et al. (2009)
• Promouvoir le sentiment de sécurité
• Favoriser les techniques qui contribuent à
diminuer l’anxiété
• Promouvoir le sentiment de compétence
personnelle et collective
• Promouvoir le soutien social et les liens
d’attachement
• Susciter l’espoir
16
consultationsfranco@hotmail.com
Tous droits réservés: Françoise Roy, Monique
Séguin 201117

Contenu connexe

Similaire à CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les types de réactions à la suite d'un suicide

RRM sa,nté mentale.pptx
RRM sa,nté mentale.pptxRRM sa,nté mentale.pptx
RRM sa,nté mentale.pptx
Jonathan117678
 
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Bougerol thierry p02
Bougerol thierry p02Bougerol thierry p02
Bougerol thierry p02Elsa von Licy
 
Powerpoint Dr F. Petitjean 17 Septembre
Powerpoint Dr F. Petitjean 17 SeptembrePowerpoint Dr F. Petitjean 17 Septembre
Powerpoint Dr F. Petitjean 17 Septembre
François Petitjean
 
Psychoéducation 3/4 Troubles Bipolaires avril 2012
Psychoéducation 3/4  Troubles Bipolaires avril 2012Psychoéducation 3/4  Troubles Bipolaires avril 2012
Psychoéducation 3/4 Troubles Bipolaires avril 2012
Argos2savoies
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
Gérer la détresse psychologique
Gérer la détresse psychologiqueGérer la détresse psychologique
Gérer la détresse psychologique
GFA Services Financiers
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
Psy4090 H2013 partie 1
Psy4090 H2013 partie 1Psy4090 H2013 partie 1
Psy4090 H2013 partie 1
Martinsky Desjardins
 
Education thérapeutique du patient
Education thérapeutique du patientEducation thérapeutique du patient
Education thérapeutique du patient
Rouis Hamouda
 
Perception, risque, comportement et santé
Perception, risque, comportement et santéPerception, risque, comportement et santé
Perception, risque, comportement et santéAymery Constant
 
Vivre avec une maladie chronique naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Vivre avec une maladie chronique  naviguer dans les hauts et les bas de la vi...Vivre avec une maladie chronique  naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Vivre avec une maladie chronique naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Pill Reminder
 
Psychoéducation 1/4 Troubles Bipolaires fevrier 2012
Psychoéducation 1/4  Troubles Bipolaires fevrier 2012Psychoéducation 1/4  Troubles Bipolaires fevrier 2012
Psychoéducation 1/4 Troubles Bipolaires fevrier 2012
Argos2savoies
 
Ex4
Ex4Ex4
Psychoéducation 1/4 Troubles Bipolaires fevrier 2012
Psychoéducation 1/4  Troubles Bipolaires fevrier 2012Psychoéducation 1/4  Troubles Bipolaires fevrier 2012
Psychoéducation 1/4 Troubles Bipolaires fevrier 2012Argos2savoies
 

Similaire à CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les types de réactions à la suite d'un suicide (20)

RRM sa,nté mentale.pptx
RRM sa,nté mentale.pptxRRM sa,nté mentale.pptx
RRM sa,nté mentale.pptx
 
Conference paris-2010 (2)
Conference paris-2010 (2)Conference paris-2010 (2)
Conference paris-2010 (2)
 
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
 
Bougerol thierry p02
Bougerol thierry p02Bougerol thierry p02
Bougerol thierry p02
 
Powerpoint Dr F. Petitjean 17 Septembre
Powerpoint Dr F. Petitjean 17 SeptembrePowerpoint Dr F. Petitjean 17 Septembre
Powerpoint Dr F. Petitjean 17 Septembre
 
Psychoéducation 3/4 Troubles Bipolaires avril 2012
Psychoéducation 3/4  Troubles Bipolaires avril 2012Psychoéducation 3/4  Troubles Bipolaires avril 2012
Psychoéducation 3/4 Troubles Bipolaires avril 2012
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
Gérer la détresse psychologique
Gérer la détresse psychologiqueGérer la détresse psychologique
Gérer la détresse psychologique
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
Psy4090 H2013 partie 1
Psy4090 H2013 partie 1Psy4090 H2013 partie 1
Psy4090 H2013 partie 1
 
Education thérapeutique du patient
Education thérapeutique du patientEducation thérapeutique du patient
Education thérapeutique du patient
 
Perception, risque, comportement et santé
Perception, risque, comportement et santéPerception, risque, comportement et santé
Perception, risque, comportement et santé
 
Vivre avec une maladie chronique naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Vivre avec une maladie chronique  naviguer dans les hauts et les bas de la vi...Vivre avec une maladie chronique  naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Vivre avec une maladie chronique naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
 
Psychoéducation 1/4 Troubles Bipolaires fevrier 2012
Psychoéducation 1/4  Troubles Bipolaires fevrier 2012Psychoéducation 1/4  Troubles Bipolaires fevrier 2012
Psychoéducation 1/4 Troubles Bipolaires fevrier 2012
 
Qn 47
Qn 47Qn 47
Qn 47
 
Ex4
Ex4Ex4
Ex4
 
Psychoéducation 1/4 Troubles Bipolaires fevrier 2012
Psychoéducation 1/4  Troubles Bipolaires fevrier 2012Psychoéducation 1/4  Troubles Bipolaires fevrier 2012
Psychoéducation 1/4 Troubles Bipolaires fevrier 2012
 

Plus de Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie

Comprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSA
Comprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSAComprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSA
Comprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSA
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth HelplinesThe Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomersRejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collèguesL'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricolePrévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparableQuand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Des soins porteurs de vie pour les infirmières oeuvrant en CHSLD: l’exemple...
Des soins porteurs de vie  pour les infirmières oeuvrant en CHSLD:  l’exemple...Des soins porteurs de vie  pour les infirmières oeuvrant en CHSLD:  l’exemple...
Des soins porteurs de vie pour les infirmières oeuvrant en CHSLD: l’exemple...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travailAutogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Sentinelles en prévention du suicide : qu’est-ce qui influence leur capacité ...
Sentinelles en prévention du suicide : qu’est-ce qui influence leur capacité ...Sentinelles en prévention du suicide : qu’est-ce qui influence leur capacité ...
Sentinelles en prévention du suicide : qu’est-ce qui influence leur capacité ...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 

Plus de Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie (20)

Comprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSA
Comprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSAComprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSA
Comprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSA
 
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
 
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
 
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth HelplinesThe Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
 
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
 
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomersRejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
 
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
 
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collèguesL'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
 
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
 
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
 
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
 
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricolePrévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
 
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparableQuand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
 
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
 
Des soins porteurs de vie pour les infirmières oeuvrant en CHSLD: l’exemple...
Des soins porteurs de vie  pour les infirmières oeuvrant en CHSLD:  l’exemple...Des soins porteurs de vie  pour les infirmières oeuvrant en CHSLD:  l’exemple...
Des soins porteurs de vie pour les infirmières oeuvrant en CHSLD: l’exemple...
 
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
 
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
 
Promotion du bien-être Sensibilisation à une bonne santé psychologique
Promotion du bien-être Sensibilisation à une bonne santé psychologiquePromotion du bien-être Sensibilisation à une bonne santé psychologique
Promotion du bien-être Sensibilisation à une bonne santé psychologique
 
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travailAutogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
 
Sentinelles en prévention du suicide : qu’est-ce qui influence leur capacité ...
Sentinelles en prévention du suicide : qu’est-ce qui influence leur capacité ...Sentinelles en prévention du suicide : qu’est-ce qui influence leur capacité ...
Sentinelles en prévention du suicide : qu’est-ce qui influence leur capacité ...
 

CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les types de réactions à la suite d'un suicide

  • 1. Françoise Roy, M. Éd Co-Auteure: Séguin. M, Roy. F et coll. 2004 « Programme de postvention en milieu scolaire, Stratégies d’intervention à la suite d’un suicide » L'importance de bien identifier les types de réactions à la suite d'un suicide 1 Webinaire du CRISE. 3 avril 2013
  • 2. Thèmes abordés  Un peu d’histoire  Définition de la postvention  Objectifs de la postvention  Les types de réactions associées au suicide  Les étapes de gestion clinique d’une postvention  L'importance de cibler les groupes prioritaires dans nos interventions : l’analyse de la situation  5 principes essentiels à l’intervention psychosociale à la suite d’un événement « traumatique »Hobfoll et al.(2009)  Les caractéristiques du deuil par suicide 2
  • 3. Mise en contexte de la conception du programme de postvention au Québec en 2004  Les programmes de postvention ont surtout été développés en milieu scolaire et existent depuis le début des années 1990 au Québec  La plupart des programmes existants sont des protocoles d’étapes à suivre (step by step).  Les programmes sont souvent destinés à des situations tout azimut  Peu de programmes ont été évalués.  En 2004 : constat de la revue des programmes (93 établissements)  Un manque de consensus dans les concepts et termes utilisés  Une mauvaise utilisation des termes = confusion clinique et théorique.  Un choix d’activités et une durée peu reliés aux objectifs poursuivis par la postvention 3 Tous droits réservés: Françoise Roy, 2013
  • 4. Des données probantes- des meilleures pratiques  Les orientations de postvention s’inspire des expériences québécoises et de la littérature sur la postvention : Programme de postvention en milieu scolaire : Intervenir à la suite d’un suicide (Séguin, Roy et al.) 2004  et la littérature de 2 autres domaines (bonification depuis 2004) : les troubles liés aux événements traumatiques et les interventions psychosociales à la suite d’un sinistre élaborées par la sécurité civile au Québec  Donc = cadre théorique du problème et cadre théorique du programme 4
  • 5. Définition de la postvention  Shneidman (1993) défini la postvention comme un ensemble d’interventions réalisées simultanément ou successivement à la suite d’un suicide contribuant à diminuer les impacts traumatiques des morts violentes sur les survivants ou dans l’entourage immédiat. Le but de la postvention est de prévenir le risque de suicide chez ces endeuillés (ou personnes vulnérables) et les aider à retrouver une qualité de vie.  Elles permettent d’aider le milieu à retrouver son niveau de fonctionnement habituel, antérieur à l’événement 5
  • 6. Variabilité des réactions  Un décès par suicide est un événement tragique ayant des effets différents sur le milieu selon le degré de proximité ou de connaissance avec la personne décédée.  Milieu n’est pas nécessairement en crise ou en deuil (Événement tragique, dramatique mais pas toujours traumatique)  Des réactions différentes et variées peuvent être observées. Des réactions de STRESS CRISE DEUIL 6
  • 7. Objectifs de la postvention Objectif général  Atténuer les impacts associés au suicide Objectifs spécifiques  Réduire les effets de stress temporaire et de de stress aigu et prévenir l’apparition d’un trouble de post-traumatique  Diminuer l’impact de la crise et de la crise suicidaire  Favoriser la progression du travail de deuil et prévenir le développement d’un deuil compliqué Objectif transversal: Prévenir la contagion 7
  • 8. Les réactions observées à la suite d’un suicide Réactions de stress Réduire les effets de stress temporaire et de stress aigu et prévenir l’apparition d’un trouble de stress post-traumatique. Manifestations et constats Évaluation diagnostic * Perturbation du fonctionnement physiologique, comportemental, cognitif et émotionnel. * Réaction temporaire qui se manifeste durant quelques heures ou quelques jours suivant l’événement. * Pas d’exposition directe à l’événement. ÉTAT DE STRESS TEMPORAIRE * Perturbation du fonctionnement physiologique, comportemental, cognitif et émotionnel. * Exposition directe (ou indirecte dans certaines circonstances)2. * Stratégies pour réduire le stress ÉTAT DE STRESS AIGU * Perturbation du fonctionnement physiologique, comportemental, cognitif et émotionnel. * Exposition directe (ou indirecte dans certaines circonstances)3. * Réactions qui perdurent plus de 4 semaines après l’événement. Mécanismes pour éviter les souvenirs associés à l’événement. TROUBLE DE STRESS POST-TRAUMATIQUE (TSPT) 8 Séguin, Roy et Coll. 2004
  • 9. Les réactions observées à la suite d’un suicide Réactions de crise Objectif : Diminuer l’impact de la crise et de la crise suicidaire. Manifestations et constats Évaluation diagnostic * Difficulté ou incapacité à évacuer, par des moyens habituellement employés, une tension devenue trop intense. * Évaluation par la négative de sa situation personnelle, présence de sentiment d’impuissance * Confusion, déséquilibre et désorganisation du fonctionnement physiologique, comportemental, cognitif et émotionnel. ÉTAT DE CRISE * Manifestations de l’état de crise * Idéations, comportements ou/et messages suicidaires directs et indirects (verbaux, comportementaux et, psychologiques, etc.). ÉTAT DE CRISE SUICIDAIRE 9 Séguin, Roy et Coll. 2004
  • 10. Les réactions observées à la suite d’un suicide Réactions de deuil Objectif : Favoriser la progression du travail de deuil et prévenir le dévelop-pement d’un deuil compliqué. Manifestations et constats Évaluation diagnostic * Incompréhension, déni, peine, engourdissement, recherche de sens associées à la perte. * Réactions associées à l’annonce de l’événement dans les heures et les jours qui suivent. * Chez les proches ayant développé un lien d’attachement à la personne décédée. RÉPONSES INITIALES FACE À LA PERTE : LE CHOC * Douleurs, désespoir, état dépressif, redéfinition de soi et de la vie sans la présence de l’être aimé. * Réactions ressenties par les proches ayant développé un lien d’attachement à la personne décédée. * Difficulté à assumer le deuil. * Complication du processus de deuil Soutien lors des ÉTAPES DU DEUIL * Sévérité marqué des symptômes * Dégradation des relations sociales * Incapacité d’investir dans d’autres relations * Fonctionnement discontinu dans la vie courante * Développement de dépression majeure * Allongement excessif du travail deuil DEUIL COMPLIQUÉ 10 Séguin, Roy et Coll. 2004
  • 11. 11 Séguin, Roy et Coll. 2004
  • 12. L’ANALYSE DE LA SITUATION Tenir compte des aspects reliés à la personne décédée, à son entourage et au milieu :  les caractéristiques de la personne suicidée ;  les circonstances entourant le suicide ;  les caractéristiques de l’entourage de la personne suicidée ;  les caractéristiques du milieu (scolaire, de travail, de vie…) ;  le contexte organisationnel du milieu dans lequel aura lieu la postvention. 12
  • 13. Changement de logique de priorisation Avant: Intervention rapide et universelle Maintenant: Interventions rapide et sélective Changer nos paradigmes !! 13
  • 14. Le choix des interventions Stress, Crise, Deuil 14
  • 15. Les interventions à mettre en place  D’abord s’occuper des endeuillés, des témoins et des personnes vulnérables au suicide  Offrir des interventions de façons proactive 15
  • 16. 5 principes essentiels à l’intervention psychosociale à la suite d’un événement « traumatique »Hobfoll et al. (2009) • Promouvoir le sentiment de sécurité • Favoriser les techniques qui contribuent à diminuer l’anxiété • Promouvoir le sentiment de compétence personnelle et collective • Promouvoir le soutien social et les liens d’attachement • Susciter l’espoir 16
  • 17. consultationsfranco@hotmail.com Tous droits réservés: Françoise Roy, Monique Séguin 201117