SlideShare une entreprise Scribd logo
Traumatisé, stressé,
résistant?: Lumière sur le
stress post-traumatique
Stéphane Guay, Ph.D. , psychologue.
Directeur du Centre d’étude sur le trauma
Professeur, École de criminologie, Université de Montréal
1)Traumatisé vs stressé…
:
Du pareil au même?
Événements de vie stressants: /100
 Décès du conjoint 100
 Divorce 73
 Mariage 50
 Mise à la retraite 45
 Difficultés sexuelles 39
 Départ du foyer d’un enfant 29
Événements stressants vs traumatisants
Événements traumatiques (ET) Événements stressants normaux (ESN)
1. La victime d’un ET n’a généralement pas eu de
temps pour s’y préparer ou l’anticiper comme
dans le cas d’un vol ou d’un accident de voiture.
1. L’ET n’a généralement pas été vécu
précédemment, à tout le moins pas à cette
intensité.
1. Les victimes d’un ET n’ont souvent pas de
contrôle par rapport à ce qui provoque les
symptômes ou à la possibilité de les retarder ou
de les arrêter.
Il est généralement possible de se préparer ou
d’anticiper les ESN tels que la naissance d’un bébé, un
changement d’emploi ou le décès d’un proche qui
était déjà hospitalisé.
La répétition d’un même ESN ou d’un événement
similaire contribuent à diminuer l’amplitude des
symptômes puisqu’il devient possible d’apprendre des
expériences antérieures et de mieux y réagir comme
dans le cas de plusieurs pertes d’emploi
subséquentes.
Les ESN ne provoquent pas autant de symptômes
d’anxiété ou s’ils en provoquent, ils peuvent être
contrôlés beaucoup plus facilement puisqu’ils sont
généralement de moindre intensité.
Événements stressants vs traumatisants
Événements traumatiques (ET) Événements stressants normaux (ESN)
La victime d’un ET n’a généralement pas
eu de temps pour s’y préparer ou
l’anticiper comme dans le cas d’un vol ou
d’un accident de voiture.
L’ET n’a généralement pas été vécu
précédemment, à tout le moins pas à
cette intensité.
Les victimes d’un ET n’ont souvent pas de
contrôle par rapport à ce qui provoque les
symptômes ou à la possibilité de les
retarder ou de les arrêter.
Il est généralement possible de se
préparer ou d’anticiper les ESN tels que la
naissance d’un bébé, un changement
d’emploi ou le décès d’un proche qui était
déjà hospitalisé.
La répétition d’un même ESN ou d’un
événement similaire contribuent à
diminuer l’amplitude des symptômes
puisqu’il devient possible d’apprendre des
expériences antérieures et de mieux y
réagir comme dans le cas de plusieurs
pertes d’emploi subséquentes.
Les ESN ne provoquent pas autant de
symptômes d’anxiété ou s’ils en
provoquent, ils peuvent être contrôlés
beaucoup plus facilement puisqu’ils sont
généralement de moindre intensité.
Événements stressants vs traumatisants
Événements traumatiques (ET) Événements stressants normaux (ESN)
Les ET exposent la victime (et souvent ses
proches) à des menaces de danger
physiques très élevées et laissent souvent
une empreinte pour la vie, et ce même si
les symptômes disparaissent.
Les ET créent un impact émotif aigu (p. ex.
insomnie, dépression) et chronique (ex.
retrait social, conflits interpersonnels, per-
ceptions erronées de soi ou des autres,
pho-bies, paranoïa, difficultés sexuelles,
etc.)
Suite à un ET la victime peut prendre de
quelques semaines à quelques années
avant d’être rétablie.
En comparaison, les ESN sont vécus par
beaucoup de gens et constituent souvent
un sujet de discussion entre les personnes
qui ont vécu les mêmes expériences (par
ex. une perte d’emploi).
En comparaison, les ESN produisent
généralement des expériences négatives
moins beaucoup moins perturbantes.
Les ESN posent peu de menace de danger
aux proches et l’impact tend à se dissiper
plus rapidement au fur et à mesure que
d’autres expériences quotidiennes
surviennent.
Qu’est-ce que l’état de stress post-
traumatique?
 Tout d’abord, la personne a été exposée à un ou plusieurs des
événements suivants:
 Mort ou menace de mort
 Blessure grave ou menace de blessure grave
 Délit sexuel ou menace de délit sexuel
Qu’est-ce que l’état de stress post-
traumatique?
 De l’une ou l’autre des façons suivantes:
 Vivre l’événement soi-même
 Être témoin d’un tel événement
 Apprendre que l’événement s’est produit à un ami proche ou un
parent
 Vivre une exposition répétée ou extrême aux détails de
l’événement
De quels types d’événements s’agit-il?
 Accidents graves (voiture, incendie…)
 Catastrophes naturelles (tremblements de terre, inondation,
tornade…)
 Agressions violentes (physiques, sexuelles, vol à main
armée…)
 Guerre, expérience militaire, incident terroriste…
3/4
Des canadiens vont vivre entre 1 et 3 événements
potentiellement traumatisants au cours de leur vie
Quelles réactions puis-je observer chez
une personne qui a un ESPT?
 Ré-expérience du traumatisme
Quelles réactions puis-je observer chez
une personne qui a un ESPT?
 Évitements persistants associés au traumatisme
Quelles réactions puis-je observer chez
une personne qui a un ESPT?
 Perturbations sur le plan des pensées et des émotions
Quelles réactions puis-je observer chez
une personne qui a un EPST?
 Hyperactivation du système nerveux
Est-ce que l’exposition à un événement
horrible ou catastrophique entraîne toujours
un ESPT?
Population générale (Van Ameringen et al., 2008):
 9,2% au Canada
 76% des Canadiens seront exposés à au moins un
événement au cours de leur vie (2,3 en moyenne)
2) Résistant
Quels sont les facteurs déterminants qui
facilitent ou non le retour à une vie normale?
Qui sont les individus à risque?
 Gravité de l’événement
 Dissociation
 Détresse durant l’événement
 Faible soutien social
3) Soutien aux victimes
Défis pour les proches
 Nature des symptômes
 Fluctuations et évolution de la maladie
 Stigmatisation de la maladie
 Gestion de sa propre détresse
 Besoins de soutien et de répit
 Difficultés au niveau de la communication et … du soutien
La communication et le soutien
Intention
Émetteur
Impact
Récepteur
Filtres
Filtres
Pensées Émotions PenséesÉmotions
Acteurs du soutien (Barker & Pistrang,2002)
Soutien Soutien
Informel Formel
Conjoint Infirmières Psychologue
Parent MD famille Psychiatre
Ami
Soutien Des Proches À Favoriser … De
Façon Générale
 Encouragements à avoir recours aux services en cas de
besoin
 Encouragements au recours à des comportements de santé
préventifs
 Facilitation l’adhérence aux traitements
 Séances de thérapie et prise de médications
 Renforcements des efforts et des progrès
Soutien Des Proches À Éviter … De Façon
Générale
 Critiques négatives sur les manières de gérer les difficultés
 Minimisation des symptômes
 Blâmes pour l’apparition et le maintien du trouble
 Évitement de la personne, distanciation
Soutien professionnel
 Les traitements généralement recommandés dans le cas de
l'état de stress post-traumatique sont la thérapie cognitivo-
comportementale (TCC) et la pharmacothérapie. LaTCC
obtient en général un taux de réussite de 60 à 70 % auprès de
victimes de divers types d’événements traumatiques.
 La thérapie cognitivo-comportementale permet aux
personnes aux prises d'un état de stress post-traumatique
d'apprendre à gérer les réactions qui surviennent.
Buts de la TCC (Marchand, Brillon,1999)
(1) Favoriser le retour vers les situations évitées
( l’évitement).
(2) Favoriser une perception plus réaliste
( pensées dysfonctionnelles).
(3) Améliorer la gestion de l’anxiété
( l’anxiété face aux situations évitées).
(4) Favoriser la personnalisation des émotions
associées à l’événement traumatique.
Les ressources disponibles
facebook.com/plusqu1souvenir
Ressources
Médecin de famille ou pédiatre
CSSS du quartier
Équipes de pédopsychiatrie
Centre de crise
Ressources communautaires
Merci de votre attention!

Contenu connexe

Tendances

Profamille
ProfamilleProfamille
Profamille
Alain Ducass
 
Cours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleCours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleMichel Perrier
 
Psychosomatique: de "mots" en "maux"- 6eme congres de la Physiotherapie- USJ-...
Psychosomatique: de "mots" en "maux"- 6eme congres de la Physiotherapie- USJ-...Psychosomatique: de "mots" en "maux"- 6eme congres de la Physiotherapie- USJ-...
Psychosomatique: de "mots" en "maux"- 6eme congres de la Physiotherapie- USJ-...
Nathalie Jbeily
 
Trouble de personnalité narcissique alpabem 2014
Trouble de personnalité narcissique alpabem 2014Trouble de personnalité narcissique alpabem 2014
Trouble de personnalité narcissique alpabem 2014
Patrice Machabee
 
Adolescence, vulnérabilité, comportements à risques
Adolescence, vulnérabilité, comportements à risquesAdolescence, vulnérabilité, comportements à risques
Adolescence, vulnérabilité, comportements à risques
Université des Antilles
 
Les addictions - UE7A
Les addictions - UE7ALes addictions - UE7A
Les addictions - UE7A
Université des Antilles
 
Jb denis mémoire victimologie
Jb denis mémoire victimologieJb denis mémoire victimologie
Jb denis mémoire victimologieJEAN BERNARD DENIS
 
Prise en charge psychologique du SCA
Prise en charge psychologique du SCAPrise en charge psychologique du SCA
Prise en charge psychologique du SCA
Hervé Faltot
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2AmineBenjelloun
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1AmineBenjelloun
 
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11raymondteyrouz
 
les souffrances psychiques et comportements inhabituels
les souffrances psychiques et comportements inhabituelsles souffrances psychiques et comportements inhabituels
les souffrances psychiques et comportements inhabituels
Fabrice Le Peutrec
 
La douleur
La douleurLa douleur
La douleur
Aurélien Bataille
 
Guide pratique des professionnels de la santé
Guide pratique des professionnels de la santéGuide pratique des professionnels de la santé
Guide pratique des professionnels de la santé
Faculté de Médecine, de Pharmacie et de Médecine Dentaire de Fès
 
Prevention suicide fp fh 18 11 14
Prevention suicide fp fh 18 11 14Prevention suicide fp fh 18 11 14
Prevention suicide fp fh 18 11 14raymondteyrouz
 
Dépression
DépressionDépression
Dépression
El Mostafa Makani
 
éTat Limite
éTat LimiteéTat Limite
éTat Limite
Eric Camus
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
Vivre avec un borderline
Vivre avec un borderlineVivre avec un borderline
Vivre avec un borderline
cookys
 

Tendances (20)

Profamille
ProfamilleProfamille
Profamille
 
Cours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleCours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentale
 
Psychosomatique: de "mots" en "maux"- 6eme congres de la Physiotherapie- USJ-...
Psychosomatique: de "mots" en "maux"- 6eme congres de la Physiotherapie- USJ-...Psychosomatique: de "mots" en "maux"- 6eme congres de la Physiotherapie- USJ-...
Psychosomatique: de "mots" en "maux"- 6eme congres de la Physiotherapie- USJ-...
 
Trouble de personnalité narcissique alpabem 2014
Trouble de personnalité narcissique alpabem 2014Trouble de personnalité narcissique alpabem 2014
Trouble de personnalité narcissique alpabem 2014
 
La douleur.
La douleur.La douleur.
La douleur.
 
Adolescence, vulnérabilité, comportements à risques
Adolescence, vulnérabilité, comportements à risquesAdolescence, vulnérabilité, comportements à risques
Adolescence, vulnérabilité, comportements à risques
 
Les addictions - UE7A
Les addictions - UE7ALes addictions - UE7A
Les addictions - UE7A
 
Jb denis mémoire victimologie
Jb denis mémoire victimologieJb denis mémoire victimologie
Jb denis mémoire victimologie
 
Prise en charge psychologique du SCA
Prise en charge psychologique du SCAPrise en charge psychologique du SCA
Prise en charge psychologique du SCA
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1
 
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
 
les souffrances psychiques et comportements inhabituels
les souffrances psychiques et comportements inhabituelsles souffrances psychiques et comportements inhabituels
les souffrances psychiques et comportements inhabituels
 
La douleur
La douleurLa douleur
La douleur
 
Guide pratique des professionnels de la santé
Guide pratique des professionnels de la santéGuide pratique des professionnels de la santé
Guide pratique des professionnels de la santé
 
Prevention suicide fp fh 18 11 14
Prevention suicide fp fh 18 11 14Prevention suicide fp fh 18 11 14
Prevention suicide fp fh 18 11 14
 
Dépression
DépressionDépression
Dépression
 
éTat Limite
éTat LimiteéTat Limite
éTat Limite
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
Vivre avec un borderline
Vivre avec un borderlineVivre avec un borderline
Vivre avec un borderline
 

En vedette

Post Traumatic Stress Disorder
Post Traumatic Stress DisorderPost Traumatic Stress Disorder
Post Traumatic Stress Disorder
Mentalhealthgirl
 
Understanding Complex PTSD
Understanding Complex PTSDUnderstanding Complex PTSD
Understanding Complex PTSD
Sonya Lee
 
Consequences of ptsd and memory processing
Consequences of ptsd and memory processingConsequences of ptsd and memory processing
Consequences of ptsd and memory processing
Hena Jawaid
 
The nature and history of trauma
The nature and history of traumaThe nature and history of trauma
The nature and history of trauma
Dr. Sinem Bulkan
 
Lecture 7 trauma focused cbt
Lecture 7 trauma focused cbtLecture 7 trauma focused cbt
PTSD Historical Overview
PTSD Historical OverviewPTSD Historical Overview
PTSD Historical Overview
Parisa Kaliush
 
Simple And Complex Trauma
Simple And Complex TraumaSimple And Complex Trauma
Simple And Complex Trauma
Kevin J. Drab
 
Complex PTSD
Complex PTSDComplex PTSD
Complex PTSD
Parisa Kaliush
 
Memory and Personal Identity: The Minds/Body Problem by David Spiegel, MD
Memory and Personal Identity:The Minds/Body Problem by David Spiegel, MDMemory and Personal Identity:The Minds/Body Problem by David Spiegel, MD
Memory and Personal Identity: The Minds/Body Problem by David Spiegel, MD
Parisa Kaliush
 
Neurobiology, Diagnosis & Treatment of PTSD & TBI in Veterans
Neurobiology, Diagnosis & Treatment of PTSD & TBI in VeteransNeurobiology, Diagnosis & Treatment of PTSD & TBI in Veterans
Neurobiology, Diagnosis & Treatment of PTSD & TBI in Veterans
Brain Injury Alliance of New Jersey
 
Understanding Complex Trauma Paths to Recovery
Understanding Complex Trauma Paths to RecoveryUnderstanding Complex Trauma Paths to Recovery
Understanding Complex Trauma Paths to Recovery
Parisa Kaliush
 
Lecture 1 introduction to complex trauma
Lecture 1 introduction to complex traumaLecture 1 introduction to complex trauma
Lecture 1 introduction to complex trauma
Newham College University Centre Stratford Newham
 
Personality and Stress
Personality and StressPersonality and Stress
Personality and Stress
Dr. Sinem Bulkan
 
Health sceince second stage lecture 1 safety in pathology lab
Health sceince second stage lecture 1   safety in pathology labHealth sceince second stage lecture 1   safety in pathology lab
Health sceince second stage lecture 1 safety in pathology lab
Dr.Azad Mustafa Ahmed
 

En vedette (14)

Post Traumatic Stress Disorder
Post Traumatic Stress DisorderPost Traumatic Stress Disorder
Post Traumatic Stress Disorder
 
Understanding Complex PTSD
Understanding Complex PTSDUnderstanding Complex PTSD
Understanding Complex PTSD
 
Consequences of ptsd and memory processing
Consequences of ptsd and memory processingConsequences of ptsd and memory processing
Consequences of ptsd and memory processing
 
The nature and history of trauma
The nature and history of traumaThe nature and history of trauma
The nature and history of trauma
 
Lecture 7 trauma focused cbt
Lecture 7 trauma focused cbtLecture 7 trauma focused cbt
Lecture 7 trauma focused cbt
 
PTSD Historical Overview
PTSD Historical OverviewPTSD Historical Overview
PTSD Historical Overview
 
Simple And Complex Trauma
Simple And Complex TraumaSimple And Complex Trauma
Simple And Complex Trauma
 
Complex PTSD
Complex PTSDComplex PTSD
Complex PTSD
 
Memory and Personal Identity: The Minds/Body Problem by David Spiegel, MD
Memory and Personal Identity:The Minds/Body Problem by David Spiegel, MDMemory and Personal Identity:The Minds/Body Problem by David Spiegel, MD
Memory and Personal Identity: The Minds/Body Problem by David Spiegel, MD
 
Neurobiology, Diagnosis & Treatment of PTSD & TBI in Veterans
Neurobiology, Diagnosis & Treatment of PTSD & TBI in VeteransNeurobiology, Diagnosis & Treatment of PTSD & TBI in Veterans
Neurobiology, Diagnosis & Treatment of PTSD & TBI in Veterans
 
Understanding Complex Trauma Paths to Recovery
Understanding Complex Trauma Paths to RecoveryUnderstanding Complex Trauma Paths to Recovery
Understanding Complex Trauma Paths to Recovery
 
Lecture 1 introduction to complex trauma
Lecture 1 introduction to complex traumaLecture 1 introduction to complex trauma
Lecture 1 introduction to complex trauma
 
Personality and Stress
Personality and StressPersonality and Stress
Personality and Stress
 
Health sceince second stage lecture 1 safety in pathology lab
Health sceince second stage lecture 1   safety in pathology labHealth sceince second stage lecture 1   safety in pathology lab
Health sceince second stage lecture 1 safety in pathology lab
 

Similaire à Traumatisé, stressé, résistant

RRM sa,nté mentale.pptx
RRM sa,nté mentale.pptxRRM sa,nté mentale.pptx
RRM sa,nté mentale.pptx
Jonathan117678
 
Art thérapie et tspt partie1
Art thérapie et tspt partie1Art thérapie et tspt partie1
Art thérapie et tspt partie1
Josiane Gagnon
 
Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT est une relation d’aide psycho ...
Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT  est une relation d’aide psycho ...Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT  est une relation d’aide psycho ...
Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT est une relation d’aide psycho ...
la maison
 
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Patou Conrath
 
Le stress
Le stressLe stress
Le stress
Aizen Consulting
 
Comment agir après un choc traumatique
Comment agir après un choc traumatique Comment agir après un choc traumatique
Comment agir après un choc traumatique
LACT
 
Nouveau document microsoft office word
Nouveau document microsoft office wordNouveau document microsoft office word
Nouveau document microsoft office wordAhmed Rebai
 
Qu'est ce que le stress ? Ses mécanismes ses typologies
Qu'est ce que le stress ? Ses mécanismes ses typologiesQu'est ce que le stress ? Ses mécanismes ses typologies
Qu'est ce que le stress ? Ses mécanismes ses typologies
Fabrice Le Peutrec
 
GESTION DU STRESS.pptx
GESTION DU STRESS.pptxGESTION DU STRESS.pptx
GESTION DU STRESS.pptx
TOUAFRI
 
La violence-en-psychiatrie (1)
La violence-en-psychiatrie (1)La violence-en-psychiatrie (1)
La violence-en-psychiatrie (1)
JeanMarieTUBOEUF
 
DEPRESSION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA MALADIE D'ALZHEIMER ...
DEPRESSION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA MALADIE D'ALZHEIMER ...DEPRESSION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA MALADIE D'ALZHEIMER ...
DEPRESSION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA MALADIE D'ALZHEIMER ...
alzheimer.tunisie
 
Vivre avec une maladie chronique naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Vivre avec une maladie chronique  naviguer dans les hauts et les bas de la vi...Vivre avec une maladie chronique  naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Vivre avec une maladie chronique naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Pill Reminder
 
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les ...
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les ...CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les ...
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les ...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Gestion de stress
Gestion de stress Gestion de stress
Gestion de stress
Hamada Dary
 
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Article Emdr
Article EmdrArticle Emdr
Article Emdr
evelynejosse
 

Similaire à Traumatisé, stressé, résistant (20)

RRM sa,nté mentale.pptx
RRM sa,nté mentale.pptxRRM sa,nté mentale.pptx
RRM sa,nté mentale.pptx
 
Art thérapie et tspt partie1
Art thérapie et tspt partie1Art thérapie et tspt partie1
Art thérapie et tspt partie1
 
Formation aux enseignants revised
Formation aux enseignants revisedFormation aux enseignants revised
Formation aux enseignants revised
 
Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT est une relation d’aide psycho ...
Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT  est une relation d’aide psycho ...Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT  est une relation d’aide psycho ...
Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT est une relation d’aide psycho ...
 
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
 
Le stress
Le stressLe stress
Le stress
 
Comment agir après un choc traumatique
Comment agir après un choc traumatique Comment agir après un choc traumatique
Comment agir après un choc traumatique
 
Nouveau document microsoft office word
Nouveau document microsoft office wordNouveau document microsoft office word
Nouveau document microsoft office word
 
RICHARD-POWER POINT
RICHARD-POWER POINTRICHARD-POWER POINT
RICHARD-POWER POINT
 
Qu'est ce que le stress ? Ses mécanismes ses typologies
Qu'est ce que le stress ? Ses mécanismes ses typologiesQu'est ce que le stress ? Ses mécanismes ses typologies
Qu'est ce que le stress ? Ses mécanismes ses typologies
 
GESTION DU STRESS.pptx
GESTION DU STRESS.pptxGESTION DU STRESS.pptx
GESTION DU STRESS.pptx
 
L'emdr
L'emdrL'emdr
L'emdr
 
La violence-en-psychiatrie (1)
La violence-en-psychiatrie (1)La violence-en-psychiatrie (1)
La violence-en-psychiatrie (1)
 
DEPRESSION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA MALADIE D'ALZHEIMER ...
DEPRESSION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA MALADIE D'ALZHEIMER ...DEPRESSION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA MALADIE D'ALZHEIMER ...
DEPRESSION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA MALADIE D'ALZHEIMER ...
 
Vivre avec une maladie chronique naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Vivre avec une maladie chronique  naviguer dans les hauts et les bas de la vi...Vivre avec une maladie chronique  naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
Vivre avec une maladie chronique naviguer dans les hauts et les bas de la vi...
 
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
 
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les ...
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les ...CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les ...
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les ...
 
Gestion de stress
Gestion de stress Gestion de stress
Gestion de stress
 
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
 
Article Emdr
Article EmdrArticle Emdr
Article Emdr
 

Traumatisé, stressé, résistant

  • 1. Traumatisé, stressé, résistant?: Lumière sur le stress post-traumatique Stéphane Guay, Ph.D. , psychologue. Directeur du Centre d’étude sur le trauma Professeur, École de criminologie, Université de Montréal
  • 2.
  • 4. Événements de vie stressants: /100  Décès du conjoint 100  Divorce 73  Mariage 50  Mise à la retraite 45  Difficultés sexuelles 39  Départ du foyer d’un enfant 29
  • 5. Événements stressants vs traumatisants Événements traumatiques (ET) Événements stressants normaux (ESN) 1. La victime d’un ET n’a généralement pas eu de temps pour s’y préparer ou l’anticiper comme dans le cas d’un vol ou d’un accident de voiture. 1. L’ET n’a généralement pas été vécu précédemment, à tout le moins pas à cette intensité. 1. Les victimes d’un ET n’ont souvent pas de contrôle par rapport à ce qui provoque les symptômes ou à la possibilité de les retarder ou de les arrêter. Il est généralement possible de se préparer ou d’anticiper les ESN tels que la naissance d’un bébé, un changement d’emploi ou le décès d’un proche qui était déjà hospitalisé. La répétition d’un même ESN ou d’un événement similaire contribuent à diminuer l’amplitude des symptômes puisqu’il devient possible d’apprendre des expériences antérieures et de mieux y réagir comme dans le cas de plusieurs pertes d’emploi subséquentes. Les ESN ne provoquent pas autant de symptômes d’anxiété ou s’ils en provoquent, ils peuvent être contrôlés beaucoup plus facilement puisqu’ils sont généralement de moindre intensité.
  • 6. Événements stressants vs traumatisants Événements traumatiques (ET) Événements stressants normaux (ESN) La victime d’un ET n’a généralement pas eu de temps pour s’y préparer ou l’anticiper comme dans le cas d’un vol ou d’un accident de voiture. L’ET n’a généralement pas été vécu précédemment, à tout le moins pas à cette intensité. Les victimes d’un ET n’ont souvent pas de contrôle par rapport à ce qui provoque les symptômes ou à la possibilité de les retarder ou de les arrêter. Il est généralement possible de se préparer ou d’anticiper les ESN tels que la naissance d’un bébé, un changement d’emploi ou le décès d’un proche qui était déjà hospitalisé. La répétition d’un même ESN ou d’un événement similaire contribuent à diminuer l’amplitude des symptômes puisqu’il devient possible d’apprendre des expériences antérieures et de mieux y réagir comme dans le cas de plusieurs pertes d’emploi subséquentes. Les ESN ne provoquent pas autant de symptômes d’anxiété ou s’ils en provoquent, ils peuvent être contrôlés beaucoup plus facilement puisqu’ils sont généralement de moindre intensité.
  • 7. Événements stressants vs traumatisants Événements traumatiques (ET) Événements stressants normaux (ESN) Les ET exposent la victime (et souvent ses proches) à des menaces de danger physiques très élevées et laissent souvent une empreinte pour la vie, et ce même si les symptômes disparaissent. Les ET créent un impact émotif aigu (p. ex. insomnie, dépression) et chronique (ex. retrait social, conflits interpersonnels, per- ceptions erronées de soi ou des autres, pho-bies, paranoïa, difficultés sexuelles, etc.) Suite à un ET la victime peut prendre de quelques semaines à quelques années avant d’être rétablie. En comparaison, les ESN sont vécus par beaucoup de gens et constituent souvent un sujet de discussion entre les personnes qui ont vécu les mêmes expériences (par ex. une perte d’emploi). En comparaison, les ESN produisent généralement des expériences négatives moins beaucoup moins perturbantes. Les ESN posent peu de menace de danger aux proches et l’impact tend à se dissiper plus rapidement au fur et à mesure que d’autres expériences quotidiennes surviennent.
  • 8. Qu’est-ce que l’état de stress post- traumatique?  Tout d’abord, la personne a été exposée à un ou plusieurs des événements suivants:  Mort ou menace de mort  Blessure grave ou menace de blessure grave  Délit sexuel ou menace de délit sexuel
  • 9. Qu’est-ce que l’état de stress post- traumatique?  De l’une ou l’autre des façons suivantes:  Vivre l’événement soi-même  Être témoin d’un tel événement  Apprendre que l’événement s’est produit à un ami proche ou un parent  Vivre une exposition répétée ou extrême aux détails de l’événement
  • 10. De quels types d’événements s’agit-il?  Accidents graves (voiture, incendie…)  Catastrophes naturelles (tremblements de terre, inondation, tornade…)  Agressions violentes (physiques, sexuelles, vol à main armée…)  Guerre, expérience militaire, incident terroriste…
  • 11. 3/4 Des canadiens vont vivre entre 1 et 3 événements potentiellement traumatisants au cours de leur vie
  • 12. Quelles réactions puis-je observer chez une personne qui a un ESPT?  Ré-expérience du traumatisme
  • 13. Quelles réactions puis-je observer chez une personne qui a un ESPT?  Évitements persistants associés au traumatisme
  • 14. Quelles réactions puis-je observer chez une personne qui a un ESPT?  Perturbations sur le plan des pensées et des émotions
  • 15. Quelles réactions puis-je observer chez une personne qui a un EPST?  Hyperactivation du système nerveux
  • 16. Est-ce que l’exposition à un événement horrible ou catastrophique entraîne toujours un ESPT? Population générale (Van Ameringen et al., 2008):  9,2% au Canada  76% des Canadiens seront exposés à au moins un événement au cours de leur vie (2,3 en moyenne)
  • 17. 2) Résistant Quels sont les facteurs déterminants qui facilitent ou non le retour à une vie normale?
  • 18.
  • 19. Qui sont les individus à risque?  Gravité de l’événement  Dissociation  Détresse durant l’événement  Faible soutien social
  • 20. 3) Soutien aux victimes
  • 21. Défis pour les proches  Nature des symptômes  Fluctuations et évolution de la maladie  Stigmatisation de la maladie  Gestion de sa propre détresse  Besoins de soutien et de répit  Difficultés au niveau de la communication et … du soutien
  • 22. La communication et le soutien Intention Émetteur Impact Récepteur Filtres Filtres Pensées Émotions PenséesÉmotions
  • 23. Acteurs du soutien (Barker & Pistrang,2002) Soutien Soutien Informel Formel Conjoint Infirmières Psychologue Parent MD famille Psychiatre Ami
  • 24. Soutien Des Proches À Favoriser … De Façon Générale  Encouragements à avoir recours aux services en cas de besoin  Encouragements au recours à des comportements de santé préventifs  Facilitation l’adhérence aux traitements  Séances de thérapie et prise de médications  Renforcements des efforts et des progrès
  • 25. Soutien Des Proches À Éviter … De Façon Générale  Critiques négatives sur les manières de gérer les difficultés  Minimisation des symptômes  Blâmes pour l’apparition et le maintien du trouble  Évitement de la personne, distanciation
  • 26. Soutien professionnel  Les traitements généralement recommandés dans le cas de l'état de stress post-traumatique sont la thérapie cognitivo- comportementale (TCC) et la pharmacothérapie. LaTCC obtient en général un taux de réussite de 60 à 70 % auprès de victimes de divers types d’événements traumatiques.  La thérapie cognitivo-comportementale permet aux personnes aux prises d'un état de stress post-traumatique d'apprendre à gérer les réactions qui surviennent.
  • 27. Buts de la TCC (Marchand, Brillon,1999) (1) Favoriser le retour vers les situations évitées ( l’évitement). (2) Favoriser une perception plus réaliste ( pensées dysfonctionnelles). (3) Améliorer la gestion de l’anxiété ( l’anxiété face aux situations évitées). (4) Favoriser la personnalisation des émotions associées à l’événement traumatique.
  • 29.
  • 31. Ressources Médecin de famille ou pédiatre CSSS du quartier Équipes de pédopsychiatrie Centre de crise Ressources communautaires
  • 32. Merci de votre attention!