SlideShare une entreprise Scribd logo
Débat d’orientation
Budgétaire 2016
1
INTRODUCTION: les
éléments de contexte
2
1/ Le contexte national et international
3
•  Maintien des risques géopolitiques
• A l’échelle mondiale la situation économique devrait
s’améliorer selon le FMI. Il prévoit une croissance 2016
à la hausse portée par les pays dit «  avancés  », la
croissance des pays émergents  » ayant à l’inverse
tendance à ralentir.
• En France, les prix du pétrole, le niveau de change de
l’Euro, et les taux d’intérêt bas doivent permettre
d’améliorer la consommation.
4
 La dette publique s’élevait en France à 96,9 % du PIB au troisième trimestre
2015 %. Elle était de 30 952 €/hbt en 2014
• Comme les 2106 communes touristiques Clohars a une forte
proportion de résidences secondaires (1494 sur 3890 habitations,
soit 38,4%). Cette proportion amène des dépenses et recettes
spécifiques aux communes touristiques dont les caractéristiques
sont les suivantes :
• Des dépenses de fonctionnement près de 2 fois supérieures à
celles des autres communes
•  Les ressources fiscales par habitant sont en moyenne 2 fois plus
fortes
•  Un effort d’investissement par habitant plus important:
•  Un recours à l’emprunt, rapporté au nombre d’habitants, 2 fois
plus fort
•  Un délai de remboursement de la dette, comparable à l’ensemble
des communes
* Source: Bulletin d’information statistique de la DGCL aout 2011
5
2/ Les particularités des communes touristiques
6
  En 2015, l’indice de prix des dépenses communales est plus élevé que
l’inflation hors tabac ( écart de 0, 53% ).
  L’inflation réellement supportée par les communes est nettement
supérieure à celle mesurée par l’indice des prix hors tabac.
3/ L’indice de prix des dépenses communales
4/ Les indicateurs économiques pour 2016
1.  Les éléments de la loi de finances 2016
 La loi de finance prévoit de continuer à réduire le déficit public
pour atteindre 3,3% du PIB (3,8% en 2015) avec un objectif de 3%
en 2017. Un plan d’économie de 50 Milliards est programmé d’ici
2017 et concerne l’Etat, la sécurité sociale, les collectivités locales.
 La dette publique est prévue à hauteur de 96,5% du PIB.
Source: Note Orange sénateur François Marc
janvier 2016
7
2. Les éléments de cadrage
 Prévision de croissance: 1,5 %
 Inflation: 0,9%
  Baisse des dotations de 3,67Md€ en 2016 aux collectivités
 Revalorisation des valeurs locatives foncières de 1%
Source: Note Orange sénateur François Marc
janvier 2015 8
4/ Les indicateurs économiques pour 2016
Source: indice de prix des dépenses communales
AMF BP n°10 9
3. Impacts de la loi au plan local
 Baisse de dotation global de fonctionnement pour Clohars de 107 K€
(baisse cumulée en 3 ans 281 K€) et baisse des compensations fiscales
(-24 K€).
 Création d’un fond national de soutien à l’investissement de 800 million
d’euros auquel s’ajoute 200 millions pour les communes éligible à la DETR
(dont fait partie Clohars).
 Maintien du versement du FPIC pour les collectivités l’ayant obtenu en
2015 à hauteur de 90%, soit au moins 61 K€ pour Clohars.
4/ Les indicateurs économiques pour 2016
II Les indicateurs
statistiques de la
commune
10
1/ Indicateurs démographiques
11
2/ Les naissances et décès
12
2009  2010  2011  2012  2013  2014 
Naissances 
35  31  36  32  31  42 
Décès 
49  43  70  60  60  44 
3/ Les effectifs des écoles
13
2008  2009  2010  2011  2012  2013  2014  2015  2016  2017  2018 
Total   378  388  366  398  382  384  377  371 
4/ Le logement
14
2008  2009  2010  2011  2012  2013  2014  2015 
PERMIS DE
CONSTRUIRE  104  73  78  74  134  70  58  75 
MAISONS  48  41  25  33  73  35  18  29 
APPARTEMENTS  4  34  0  0  0  0  0  0 
DECLARATIONS
PREALABLES  164  202  207  196  224  205  240  244 
CERTIFICATS
D'URBANISME  197  161  201  223  233  186  188  237 
LOTISSEMENTS  1  0  1  0  2  0  1  0 
NB DE LOTS  3  0  50  0  79  0  9  0 
III Les indicateurs
financiers de la
commune
15
16
Lasituationdel’épargne
17
•  L’épargne nette est estimée en 2015 à 850 000 € (contre 609 000 €
en 2014). Elle a augmenté de 40% alors qu’au plan national la baisse
est de 4,6% en moyenne (AMF/banque Postale note janvier 2016)
•  Ces résultats permettent de garantir une capacité d’autofinancement
importante alors même que nos dotations ont baissé de 281 000 €.
18
Lasituationde la dette et les
emprunts
19
Situation de la dette
Eléments de synthèses  Au 31/01/2016  Au 31/12/2015 
La dette globale est de :  3 533 542.92 €  3 590 499.25 €
Son taux moyen s'élève à :  * 2.41 %  * 2.39 % 
20
Évolution de l’encours de dette et des délais de désendettement depuis 2001
 L’encours de la dette au 31 décembre 2015 est de 3 590 000 €,
niveau le plus bas jamais atteint.
 Depuis deux ans la commune n’a pas levé d’emprunt.
 Le délai de désendettement affiche un indice de 3,8 années.
.
21
Comparaison de l’endettement avec les communes proches (+ de 5000 hts DGF)
22
Emprunt souscrits
23
Emprunt souscrits
24
Emprunts souscrits depuis 2000
0
200
400
600
800
1000
1200
1400
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Emprunts
25
Emprunts levés chaque année depuis 2001
2001  2002  2003  2004  2005  2006  2007 
Emprunts  1067  600  600  1050  800  544  500 
2008  2009  2010  2011  2012  2013 
Emprunts  500  500  0  300  0  1160 
2014  2015  2016  2017  2018  2019 
Emprunts  0  0 
26
Emprunts souscrits par mandats
2001/2007 2008/2013 2014/2019
Volume d’emprunts
souscrits
5 161 000€ 2 460 000€ 0€
Moyenne annuelle des
emprunts souscrits
734 K€ 410 K€ 0€
Emprunts cumulés réalisés par mandat
- $
1 000 000 $
2 000 000 $
3 000 000 $
4 000 000 $
5 000 000 $
6 000 000 $
2001/2007 2008/2013 2014/2019
Totalité emprunts en K€
Totalité emprunts en K€
27
Les dépenses d’équipement
28
Comparaison par mandat  2001/2007  2008/2013  2014/2019 
Dépenses d’équipement mandat 
K€ 
9593 K€  11 825 K€  2394 K€ 
Moyenne de dépenses annuelles 
K€ 
1370 K€  1854 K€  1197 K€ 
En millier d’euros dépenses d’équipement par mandat : 
2001  2002  2003  2004  2005  2006  2007 
Dépenses d’équipement   1757  1757  1508  1652  1070  1393  1125 
2008  2009  2010  2011  2012  2013 
Dépenses d’équipement   1099  1698  1492  1691  2495  2730 
2014  2015  2016  2017  2018  2019 
Dépenses d’équipement   1512  882 
En millier d’euros dépenses d’équipement par année :
29
30
La fiscalité
31
La croissance des recettes fiscale est liée à 3 causes :
• La croissance physique des bases dont le rythme est régulier
• La revalorisation annuelle des bases (inflation)
• Les augmentations ponctuelles des taux de fiscalité
• Rappel : depuis 2011 la commune n’a pas augmenté ces taux. En 2015
les communes de France ont augmenté ces taux en moyenne de 1,4 %.
Evolution du produit des 3 impôts directs locaux depuis 2000
32
Analyse comparée des taux de
fiscalité avec la moyenne des
communes de la strate et les
communes limitrophes
Evolution des
taux depuis 2002
2002  2003  2004  2005  2006  2007  2008 
TH  12,12%  12,3%  12,48%  12,6%  12,72%  12,91%  13,1% 
TF  14,94%  15,16%  15,38%  15,53%  15,68%  15,91%  16,14% 
TFNB  33%  33,48%  33,97%  34,3%  34,63%  34,15%  35,67% 
2009  2010  2011  2012  2013  2014 
TH  14,41%  14,55%  14,77%  14,77%  14,77%  14,77% 
TF  17,76%  17,94%  18,21%  18,21%  18,21%  18,21% 
TFNB  39,24%  39,63%  40,23%  40,23%  40,23%  40,23% 
2015  2016  2017  2018  2019  2020 
TH  14,77% 
TF  18,21% 
TFNB  40,23% 
33
34
IV Les orientations
2016
35
36
1- Le cadrage financier sur le mandat
  L’objectif moyen annuel d’évolution des charges de
fonctionnement est fixée à 1,6% par an (1% d’inflation et 0,6%
d’évolution réelle)
  L'objectif d’évolution des dépenses d’équipement devra respecter
les équilibres suivants :
•  Délais de désendettement de 6 ans maximum.
•  Maintien d’une épargne nette de 250 000 € minimum.
•  Dette maximum de 5 000 000 €
37
2- Hypothèses sur les recettes de fonctionnement
  Les recettes devraient connaître une baisse d’environ 150 000 €
(baisse de DGF de 107 000 €, perte de compensations fiscales de
24 000 €, baisse des aides de la CAF estimées à 16 000 €).
  La progression des recettes fiscale sera ralentie sur l’année 2016
(effet compensation abattement part des conjoints décédés non
reconduite) estimée à 3 090 000 € en 2016 (contre 3 062 000€ en
2015, 2 930 000 € en 2014)
  Les autres produits devraient rester stables du fait des tarifs (hors
restauration scolaire) qui sont restés identiques.
38
3- Hypothèses sur les dépenses de fonctionnement
  Suite aux efforts entrepris depuis 2 ans :
•  les dépenses de fonctionnement 2015, après atténuation des
charges, sont inférieures de 150 000 € à celles de 2014 (la
PPI prévoyait une progression de 1,6%, soit + 60 000 €).
•  Les dépenses du personnel en 2016 devraient être à un
niveau proche de celle de 2014. Le recrutement d’un poste de
ludothécaire est prévu.  
•  Les charges financières devraient baisser d’environ 20 000 €
  Ces données devraient permettre d’absorber les baisses de
recettes prévues avec un autofinancement prévisionnel d’environ
600 000 € (identique à celui de 2014 avant le pacte de stabilité).
39
  La capacité d’autofinancement nette dégagée en 2015 de
850 000€ permettra un financement à hauteur de 45 % de
nos dépenses d’équipement, estimées à 1 900 000 €.
  Les autres recettes (subventions, amortissements, recettes
diverses, FCTVA ) viendront équilibrer ces dépenses.
4- Hypothèses sur les recettes et dépenses de fonctionnement
40
3-Les axes d’action 2016 de la
commune
Une ville pour
bien vivre
ensemble
• Éducation
• Solidarités
• Sécurité
• Démocratie
Une ville
ouverte et
vivante
• Sports
• Tourisme
• Vie associative
• Culture
Une ville
tournée vers
l’avenir
• Attractivité
• Économie
• Espaces urbains
• Développement
durable
41
Bien vivre
ensemble
* Poursuite et extension du PEL
* Renouvellement du parc informatique
école St Maudet
* Nouveaux aménagements espace
jeune.
* Changements huisserie écoles du
bourg
* Extension des Pass loisirs
* Plan PMR et handicap : écoles du
bourg, arrêt bus plages
*Réalisation d’un Rond point au
carrefour Lannevain/Quillien
* Réhabilitation du local du Pouldu
Port pour SNSM
* Achat de radars pour limiter le
vitesse
42
Une ville
ouverte
et vivante
* Poursuite études pour l’extension de la salle
des sports
*Fin aménagements des espaces dédiés à la
pétanque et au tir à l’arc et au skate parc.
* Lancement études base voile et OTSI avec
Quimperlé communauté.
Aménagements skate parc
* Stabilisation des subventions aux
associations
* Changement huisseries et toiture de la
maison des associations
Accueil des Navetos en août
Panneaux de libre expression
* Continuité des actions de spectacles vivants,
* Exposition « un siècle au Pouldu de la famille
Lecaye Solotareff »
* Construction d’un bâtiment passif Espace
Musiques Danses Ludothèque.
* Lancement d’un circuit Tal C’Hoat
43
Une ville
tournée
vers
l’avenir
* Pêche : rénovation des espaces
professionnels de Doëlan
*Reconversion de l’ancienne friche de Doëlan
*Signalétique commerciale renforcée
*Nouvelle halle au bourg
* Poursuite des aménagements place de l’église
* Lancement des travaux d’aménagement du
nouveau quartier « les hauts du Sénéchal »
* Lancement du programme d’Habitat 29 sur la
construction de 15 logements sociaux T2 T3 T4
*Rénovation des pavillons d’Espacil de Kernévenas
* Fleurissement
* Gestion différenciée des espaces verts
*Réalisation d’une Piste cyclable le Pouldu Le
Bourg
* Seconde phase protection du milieu dunaire
* Isolation des combles de l’école St Maudet
* Protection des dunes
* Extension assainissement Doëlan rive droite
*Partenariat d’expo avec le conservatoire du
littoral
44
4-Estimation des dépenses d ’investissement 2016
Etudes et logiciels  40 000 € 
Matériel   200 000 € 
Bâtiments  270 000 € 
Aménagements autour église  370 000 € 
Acquisition de Terrains  170 000 € 
Fonds de concours base surf  150 000 € 
E^space musique danse ludothèque 600 000 €
Voirie piste cyclable 100 000 € 
Total  1 900 000 € 
45
4-Estimation des recettes d ’investissement 2016
Subventions  430 000 € 
FCTVA  100 000 € 
Affectation de résultat  850 000 € 
Dotation aux amortissements  420 000 € 
Taxe locale sur les équipements  100 000 € 
Total  1 900 000 € 

Contenu connexe

Tendances

Projet de loi de finances pour 2016 Collectivités locales
Projet de loi de finances pour 2016 Collectivités localesProjet de loi de finances pour 2016 Collectivités locales
Projet de loi de finances pour 2016 Collectivités locales
exfilo
 
Hausse de la dette publique de la France au 1er trimestre 2017
Hausse de la dette publique de la France au 1er trimestre 2017Hausse de la dette publique de la France au 1er trimestre 2017
Hausse de la dette publique de la France au 1er trimestre 2017
Société Tripalio
 
La note 30 de l'Observatoire de l'Habitat, février 2022
La note 30 de l'Observatoire de l'Habitat, février 2022La note 30 de l'Observatoire de l'Habitat, février 2022
La note 30 de l'Observatoire de l'Habitat, février 2022
Paperjam_redaction
 
Départements : la gestion passée au crible
Départements : la gestion passée au cribleDépartements : la gestion passée au crible
Départements : la gestion passée au crible
Fondation iFRAP
 
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Arrow Institute
 
Régions, les pistes pour une vraie réforme
Régions, les pistes pour une vraie réformeRégions, les pistes pour une vraie réforme
Régions, les pistes pour une vraie réforme
Fondation iFRAP
 
Insee : dette publique au 4e trimestre 2016
Insee : dette publique au 4e trimestre 2016Insee : dette publique au 4e trimestre 2016
Insee : dette publique au 4e trimestre 2016
Société Tripalio
 
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
FIDAQUITAINE
 
SC142 : Podium, les 30 plus grandes villes de France
SC142 : Podium, les 30 plus grandes villes de FranceSC142 : Podium, les 30 plus grandes villes de France
SC142 : Podium, les 30 plus grandes villes de France
Fondation iFRAP
 
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Jean Jacques Gourhan
 
Comptes des administrations publiques 2016
Comptes des administrations publiques 2016Comptes des administrations publiques 2016
Comptes des administrations publiques 2016
Jean - Philippe Dupeyron
 
Légère baisse du déficit public en 2016
Légère baisse du déficit public en 2016Légère baisse du déficit public en 2016
Légère baisse du déficit public en 2016
Société Tripalio
 
Transfert nord sud, de quoi parle-t-on
Transfert nord sud, de quoi parle-t-onTransfert nord sud, de quoi parle-t-on
Transfert nord sud, de quoi parle-t-on
Forums financiers de Wallonie
 
Barometre medef fiscalite locale
Barometre medef fiscalite localeBarometre medef fiscalite locale
Barometre medef fiscalite locale
MEDEF - Mouvement des Entreprises de France
 
SC 139 - Paris, la gestion de la ville en question
SC 139 - Paris, la gestion de la ville en questionSC 139 - Paris, la gestion de la ville en question
SC 139 - Paris, la gestion de la ville en question
Fondation iFRAP
 
Foyers fiscaux saint louis
Foyers fiscaux   saint louisFoyers fiscaux   saint louis
Foyers fiscaux saint louis
N2L Expertises
 
Relevé des décisions de la session du conseil du 2 octobre 2015
Relevé des décisions de la session du conseil du 2 octobre 2015Relevé des décisions de la session du conseil du 2 octobre 2015
Relevé des décisions de la session du conseil du 2 octobre 2015
Alain Lambert
 
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance ! Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Fondation iFRAP
 
Fiscalite directe locale 2016
Fiscalite directe locale 2016Fiscalite directe locale 2016
Fiscalite directe locale 2016
Dominique Gayraud
 

Tendances (20)

Projet de loi de finances pour 2016 Collectivités locales
Projet de loi de finances pour 2016 Collectivités localesProjet de loi de finances pour 2016 Collectivités locales
Projet de loi de finances pour 2016 Collectivités locales
 
Hausse de la dette publique de la France au 1er trimestre 2017
Hausse de la dette publique de la France au 1er trimestre 2017Hausse de la dette publique de la France au 1er trimestre 2017
Hausse de la dette publique de la France au 1er trimestre 2017
 
La note 30 de l'Observatoire de l'Habitat, février 2022
La note 30 de l'Observatoire de l'Habitat, février 2022La note 30 de l'Observatoire de l'Habitat, février 2022
La note 30 de l'Observatoire de l'Habitat, février 2022
 
Départements : la gestion passée au crible
Départements : la gestion passée au cribleDépartements : la gestion passée au crible
Départements : la gestion passée au crible
 
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
 
Régions, les pistes pour une vraie réforme
Régions, les pistes pour une vraie réformeRégions, les pistes pour une vraie réforme
Régions, les pistes pour une vraie réforme
 
Insee : dette publique au 4e trimestre 2016
Insee : dette publique au 4e trimestre 2016Insee : dette publique au 4e trimestre 2016
Insee : dette publique au 4e trimestre 2016
 
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
 
SC142 : Podium, les 30 plus grandes villes de France
SC142 : Podium, les 30 plus grandes villes de FranceSC142 : Podium, les 30 plus grandes villes de France
SC142 : Podium, les 30 plus grandes villes de France
 
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
 
Comptes des administrations publiques 2016
Comptes des administrations publiques 2016Comptes des administrations publiques 2016
Comptes des administrations publiques 2016
 
Légère baisse du déficit public en 2016
Légère baisse du déficit public en 2016Légère baisse du déficit public en 2016
Légère baisse du déficit public en 2016
 
Transfert nord sud, de quoi parle-t-on
Transfert nord sud, de quoi parle-t-onTransfert nord sud, de quoi parle-t-on
Transfert nord sud, de quoi parle-t-on
 
Barometre medef fiscalite locale
Barometre medef fiscalite localeBarometre medef fiscalite locale
Barometre medef fiscalite locale
 
SC 139 - Paris, la gestion de la ville en question
SC 139 - Paris, la gestion de la ville en questionSC 139 - Paris, la gestion de la ville en question
SC 139 - Paris, la gestion de la ville en question
 
Foyers fiscaux saint louis
Foyers fiscaux   saint louisFoyers fiscaux   saint louis
Foyers fiscaux saint louis
 
Relevé des décisions de la session du conseil du 2 octobre 2015
Relevé des décisions de la session du conseil du 2 octobre 2015Relevé des décisions de la session du conseil du 2 octobre 2015
Relevé des décisions de la session du conseil du 2 octobre 2015
 
Pdf breve sp 31
Pdf breve sp 31Pdf breve sp 31
Pdf breve sp 31
 
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance ! Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
 
Fiscalite directe locale 2016
Fiscalite directe locale 2016Fiscalite directe locale 2016
Fiscalite directe locale 2016
 

En vedette

Partes de la oración
Partes de la oraciónPartes de la oración
Outreach Uganda Raising Funds for Land
Outreach Uganda Raising Funds for LandOutreach Uganda Raising Funds for Land
Outreach Uganda Raising Funds for Land
Bridgette Springer
 
Recomece
RecomeceRecomece
Recomece
Gabriel Esper
 
16.05. Brainy. Лекція Миколи Кононенка. Циркадний годинник.
16.05. Brainy. Лекція Миколи Кононенка. Циркадний годинник.16.05. Brainy. Лекція Миколи Кононенка. Циркадний годинник.
16.05. Brainy. Лекція Миколи Кононенка. Циркадний годинник.
ProstirChasopys
 
Bοτανα 1
Bοτανα 1Bοτανα 1
Bοτανα 1
Yannis Sitaridis
 
26.07. Лекція BRAINY. Інсульт: природа, прояви, лікування.
26.07. Лекція BRAINY. Інсульт: природа, прояви, лікування.26.07. Лекція BRAINY. Інсульт: природа, прояви, лікування.
26.07. Лекція BRAINY. Інсульт: природа, прояви, лікування.
ProstirChasopys
 
Informe pasantia luis orjuela 2012
Informe pasantia luis orjuela 2012Informe pasantia luis orjuela 2012
Informe pasantia luis orjuela 2012
IEM TÉCNICO LUIS ORJUELA
 
Tracking Gaps in the User Experience
Tracking Gaps in the User ExperienceTracking Gaps in the User Experience
Tracking Gaps in the User Experience
Charles Meaden
 
Harnessing Marketing Personalization with Sendible & BrightInfo
Harnessing Marketing Personalization with Sendible & BrightInfoHarnessing Marketing Personalization with Sendible & BrightInfo
Harnessing Marketing Personalization with Sendible & BrightInfo
Sendible
 

En vedette (10)

Partes de la oración
Partes de la oraciónPartes de la oración
Partes de la oración
 
10 Million Certi.
10 Million Certi.10 Million Certi.
10 Million Certi.
 
Outreach Uganda Raising Funds for Land
Outreach Uganda Raising Funds for LandOutreach Uganda Raising Funds for Land
Outreach Uganda Raising Funds for Land
 
Recomece
RecomeceRecomece
Recomece
 
16.05. Brainy. Лекція Миколи Кононенка. Циркадний годинник.
16.05. Brainy. Лекція Миколи Кононенка. Циркадний годинник.16.05. Brainy. Лекція Миколи Кононенка. Циркадний годинник.
16.05. Brainy. Лекція Миколи Кононенка. Циркадний годинник.
 
Bοτανα 1
Bοτανα 1Bοτανα 1
Bοτανα 1
 
26.07. Лекція BRAINY. Інсульт: природа, прояви, лікування.
26.07. Лекція BRAINY. Інсульт: природа, прояви, лікування.26.07. Лекція BRAINY. Інсульт: природа, прояви, лікування.
26.07. Лекція BRAINY. Інсульт: природа, прояви, лікування.
 
Informe pasantia luis orjuela 2012
Informe pasantia luis orjuela 2012Informe pasantia luis orjuela 2012
Informe pasantia luis orjuela 2012
 
Tracking Gaps in the User Experience
Tracking Gaps in the User ExperienceTracking Gaps in the User Experience
Tracking Gaps in the User Experience
 
Harnessing Marketing Personalization with Sendible & BrightInfo
Harnessing Marketing Personalization with Sendible & BrightInfoHarnessing Marketing Personalization with Sendible & BrightInfo
Harnessing Marketing Personalization with Sendible & BrightInfo
 

Similaire à Dob 2016 Clohars-Carnoët

Dob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetDob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoet
MairieClohars
 
Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)
Jean Jacques Gourhan
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
Leon Duo
 
Financespubliques tunisie
Financespubliques tunisieFinancespubliques tunisie
Financespubliques tunisie
Achref Labidi
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
Leon Duo
 
Débat d'orientation budgétaire 2014 Clohars-Carnoët
Débat d'orientation budgétaire 2014 Clohars-CarnoëtDébat d'orientation budgétaire 2014 Clohars-Carnoët
Débat d'orientation budgétaire 2014 Clohars-Carnoët
MairieClohars
 
Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207
FactaMedia
 
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_frDay2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
icgfmconference
 
Budget 2018
Budget 2018Budget 2018
Avis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'Etat
Avis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'EtatAvis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'Etat
Avis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'Etat
Paperjam_redaction
 
Pour un RGPP locale
Pour un RGPP localePour un RGPP locale
Pour un RGPP locale
Fondation iFRAP
 
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesSC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
Fondation iFRAP
 
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Michel Péters
 
Note loi de finance janvier-2015-vf-web
Note loi  de finance janvier-2015-vf-webNote loi  de finance janvier-2015-vf-web
Note loi de finance janvier-2015-vf-web
Jean Jacques Gourhan
 
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-CharentesPresentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Julien Martret
 
Rapport annuel 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissance ...
Rapport annuel 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissance ...Rapport annuel 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissance ...
Rapport annuel 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissance ...
Forums financiers de Wallonie
 
Le commerce dans le Pays de Lorient. État des lieux .- Communication n°72, av...
Le commerce dans le Pays de Lorient. État des lieux .- Communication n°72, av...Le commerce dans le Pays de Lorient. État des lieux .- Communication n°72, av...
Le commerce dans le Pays de Lorient. État des lieux .- Communication n°72, av...
AudéLor
 
Petite ile 2000 à 2014 v2016 11 23
Petite ile 2000 à 2014 v2016 11 23Petite ile 2000 à 2014 v2016 11 23
Petite ile 2000 à 2014 v2016 11 23
N2L Expertises
 
Largent Public C'est le vôtre Présentation de Lionnel Tardy 1340195821
Largent Public C'est le vôtre Présentation de Lionnel Tardy 1340195821Largent Public C'est le vôtre Présentation de Lionnel Tardy 1340195821
Largent Public C'est le vôtre Présentation de Lionnel Tardy 1340195821
Jean-Claude MORAND
 

Similaire à Dob 2016 Clohars-Carnoët (20)

Dob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetDob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoet
 
Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)
 
Amf 13045 note
Amf 13045 noteAmf 13045 note
Amf 13045 note
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
 
Financespubliques tunisie
Financespubliques tunisieFinancespubliques tunisie
Financespubliques tunisie
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
 
Débat d'orientation budgétaire 2014 Clohars-Carnoët
Débat d'orientation budgétaire 2014 Clohars-CarnoëtDébat d'orientation budgétaire 2014 Clohars-Carnoët
Débat d'orientation budgétaire 2014 Clohars-Carnoët
 
Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207
 
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_frDay2 sp4 pres-washington_elettore_fr
Day2 sp4 pres-washington_elettore_fr
 
Budget 2018
Budget 2018Budget 2018
Budget 2018
 
Avis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'Etat
Avis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'EtatAvis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'Etat
Avis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'Etat
 
Pour un RGPP locale
Pour un RGPP localePour un RGPP locale
Pour un RGPP locale
 
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesSC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
 
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
 
Note loi de finance janvier-2015-vf-web
Note loi  de finance janvier-2015-vf-webNote loi  de finance janvier-2015-vf-web
Note loi de finance janvier-2015-vf-web
 
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-CharentesPresentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Presentation du Budget Primitif de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
 
Rapport annuel 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissance ...
Rapport annuel 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissance ...Rapport annuel 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissance ...
Rapport annuel 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissance ...
 
Le commerce dans le Pays de Lorient. État des lieux .- Communication n°72, av...
Le commerce dans le Pays de Lorient. État des lieux .- Communication n°72, av...Le commerce dans le Pays de Lorient. État des lieux .- Communication n°72, av...
Le commerce dans le Pays de Lorient. État des lieux .- Communication n°72, av...
 
Petite ile 2000 à 2014 v2016 11 23
Petite ile 2000 à 2014 v2016 11 23Petite ile 2000 à 2014 v2016 11 23
Petite ile 2000 à 2014 v2016 11 23
 
Largent Public C'est le vôtre Présentation de Lionnel Tardy 1340195821
Largent Public C'est le vôtre Présentation de Lionnel Tardy 1340195821Largent Public C'est le vôtre Présentation de Lionnel Tardy 1340195821
Largent Public C'est le vôtre Présentation de Lionnel Tardy 1340195821
 

Plus de MairieClohars

Plan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie TerritorialPlan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie Territorial
MairieClohars
 
Comptes Administratifs 2016
Comptes Administratifs 2016Comptes Administratifs 2016
Comptes Administratifs 2016
MairieClohars
 
Budgets Primitifs 2017
Budgets Primitifs 2017Budgets Primitifs 2017
Budgets Primitifs 2017
MairieClohars
 
Quartier Les Hauts du Sénéchal - travaux septembre 2016
Quartier Les Hauts du Sénéchal - travaux septembre 2016Quartier Les Hauts du Sénéchal - travaux septembre 2016
Quartier Les Hauts du Sénéchal - travaux septembre 2016
MairieClohars
 
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-CarnoëtBudget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
MairieClohars
 
Cr cm 18_fevrier_2011
Cr cm 18_fevrier_2011Cr cm 18_fevrier_2011
Cr cm 18_fevrier_2011
MairieClohars
 

Plus de MairieClohars (6)

Plan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie TerritorialPlan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie Territorial
 
Comptes Administratifs 2016
Comptes Administratifs 2016Comptes Administratifs 2016
Comptes Administratifs 2016
 
Budgets Primitifs 2017
Budgets Primitifs 2017Budgets Primitifs 2017
Budgets Primitifs 2017
 
Quartier Les Hauts du Sénéchal - travaux septembre 2016
Quartier Les Hauts du Sénéchal - travaux septembre 2016Quartier Les Hauts du Sénéchal - travaux septembre 2016
Quartier Les Hauts du Sénéchal - travaux septembre 2016
 
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-CarnoëtBudget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
 
Cr cm 18_fevrier_2011
Cr cm 18_fevrier_2011Cr cm 18_fevrier_2011
Cr cm 18_fevrier_2011
 

Dernier

Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Philippe Villette
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
LakhdarFrigoulier
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 

Dernier (9)

Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
 
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 

Dob 2016 Clohars-Carnoët

  • 3. 1/ Le contexte national et international 3 •  Maintien des risques géopolitiques • A l’échelle mondiale la situation économique devrait s’améliorer selon le FMI. Il prévoit une croissance 2016 à la hausse portée par les pays dit «  avancés  », la croissance des pays émergents  » ayant à l’inverse tendance à ralentir. • En France, les prix du pétrole, le niveau de change de l’Euro, et les taux d’intérêt bas doivent permettre d’améliorer la consommation.
  • 4. 4  La dette publique s’élevait en France à 96,9 % du PIB au troisième trimestre 2015 %. Elle était de 30 952 €/hbt en 2014
  • 5. • Comme les 2106 communes touristiques Clohars a une forte proportion de résidences secondaires (1494 sur 3890 habitations, soit 38,4%). Cette proportion amène des dépenses et recettes spécifiques aux communes touristiques dont les caractéristiques sont les suivantes : • Des dépenses de fonctionnement près de 2 fois supérieures à celles des autres communes •  Les ressources fiscales par habitant sont en moyenne 2 fois plus fortes •  Un effort d’investissement par habitant plus important: •  Un recours à l’emprunt, rapporté au nombre d’habitants, 2 fois plus fort •  Un délai de remboursement de la dette, comparable à l’ensemble des communes * Source: Bulletin d’information statistique de la DGCL aout 2011 5 2/ Les particularités des communes touristiques
  • 6. 6   En 2015, l’indice de prix des dépenses communales est plus élevé que l’inflation hors tabac ( écart de 0, 53% ).   L’inflation réellement supportée par les communes est nettement supérieure à celle mesurée par l’indice des prix hors tabac. 3/ L’indice de prix des dépenses communales
  • 7. 4/ Les indicateurs économiques pour 2016 1.  Les éléments de la loi de finances 2016  La loi de finance prévoit de continuer à réduire le déficit public pour atteindre 3,3% du PIB (3,8% en 2015) avec un objectif de 3% en 2017. Un plan d’économie de 50 Milliards est programmé d’ici 2017 et concerne l’Etat, la sécurité sociale, les collectivités locales.  La dette publique est prévue à hauteur de 96,5% du PIB. Source: Note Orange sénateur François Marc janvier 2016 7
  • 8. 2. Les éléments de cadrage  Prévision de croissance: 1,5 %  Inflation: 0,9%   Baisse des dotations de 3,67Md€ en 2016 aux collectivités  Revalorisation des valeurs locatives foncières de 1% Source: Note Orange sénateur François Marc janvier 2015 8 4/ Les indicateurs économiques pour 2016
  • 9. Source: indice de prix des dépenses communales AMF BP n°10 9 3. Impacts de la loi au plan local  Baisse de dotation global de fonctionnement pour Clohars de 107 K€ (baisse cumulée en 3 ans 281 K€) et baisse des compensations fiscales (-24 K€).  Création d’un fond national de soutien à l’investissement de 800 million d’euros auquel s’ajoute 200 millions pour les communes éligible à la DETR (dont fait partie Clohars).  Maintien du versement du FPIC pour les collectivités l’ayant obtenu en 2015 à hauteur de 90%, soit au moins 61 K€ pour Clohars. 4/ Les indicateurs économiques pour 2016
  • 12. 2/ Les naissances et décès 12 2009  2010  2011  2012  2013  2014  Naissances  35  31  36  32  31  42  Décès  49  43  70  60  60  44 
  • 13. 3/ Les effectifs des écoles 13 2008  2009  2010  2011  2012  2013  2014  2015  2016  2017  2018  Total   378  388  366  398  382  384  377  371 
  • 14. 4/ Le logement 14 2008  2009  2010  2011  2012  2013  2014  2015  PERMIS DE CONSTRUIRE  104  73  78  74  134  70  58  75  MAISONS  48  41  25  33  73  35  18  29  APPARTEMENTS  4  34  0  0  0  0  0  0  DECLARATIONS PREALABLES  164  202  207  196  224  205  240  244  CERTIFICATS D'URBANISME  197  161  201  223  233  186  188  237  LOTISSEMENTS  1  0  1  0  2  0  1  0  NB DE LOTS  3  0  50  0  79  0  9  0 
  • 15. III Les indicateurs financiers de la commune 15
  • 17. 17 •  L’épargne nette est estimée en 2015 à 850 000 € (contre 609 000 € en 2014). Elle a augmenté de 40% alors qu’au plan national la baisse est de 4,6% en moyenne (AMF/banque Postale note janvier 2016) •  Ces résultats permettent de garantir une capacité d’autofinancement importante alors même que nos dotations ont baissé de 281 000 €.
  • 18. 18 Lasituationde la dette et les emprunts
  • 19. 19 Situation de la dette Eléments de synthèses  Au 31/01/2016  Au 31/12/2015  La dette globale est de :  3 533 542.92 €  3 590 499.25 € Son taux moyen s'élève à :  * 2.41 %  * 2.39 % 
  • 20. 20 Évolution de l’encours de dette et des délais de désendettement depuis 2001  L’encours de la dette au 31 décembre 2015 est de 3 590 000 €, niveau le plus bas jamais atteint.  Depuis deux ans la commune n’a pas levé d’emprunt.  Le délai de désendettement affiche un indice de 3,8 années. .
  • 21. 21 Comparaison de l’endettement avec les communes proches (+ de 5000 hts DGF)
  • 24. 24 Emprunts souscrits depuis 2000 0 200 400 600 800 1000 1200 1400 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Emprunts
  • 25. 25 Emprunts levés chaque année depuis 2001 2001  2002  2003  2004  2005  2006  2007  Emprunts  1067  600  600  1050  800  544  500  2008  2009  2010  2011  2012  2013  Emprunts  500  500  0  300  0  1160  2014  2015  2016  2017  2018  2019  Emprunts  0  0 
  • 26. 26 Emprunts souscrits par mandats 2001/2007 2008/2013 2014/2019 Volume d’emprunts souscrits 5 161 000€ 2 460 000€ 0€ Moyenne annuelle des emprunts souscrits 734 K€ 410 K€ 0€ Emprunts cumulés réalisés par mandat - $ 1 000 000 $ 2 000 000 $ 3 000 000 $ 4 000 000 $ 5 000 000 $ 6 000 000 $ 2001/2007 2008/2013 2014/2019 Totalité emprunts en K€ Totalité emprunts en K€
  • 28. 28 Comparaison par mandat  2001/2007  2008/2013  2014/2019  Dépenses d’équipement mandat  K€  9593 K€  11 825 K€  2394 K€  Moyenne de dépenses annuelles  K€  1370 K€  1854 K€  1197 K€  En millier d’euros dépenses d’équipement par mandat :  2001  2002  2003  2004  2005  2006  2007  Dépenses d’équipement   1757  1757  1508  1652  1070  1393  1125  2008  2009  2010  2011  2012  2013  Dépenses d’équipement   1099  1698  1492  1691  2495  2730  2014  2015  2016  2017  2018  2019  Dépenses d’équipement   1512  882  En millier d’euros dépenses d’équipement par année :
  • 29. 29
  • 31. 31 La croissance des recettes fiscale est liée à 3 causes : • La croissance physique des bases dont le rythme est régulier • La revalorisation annuelle des bases (inflation) • Les augmentations ponctuelles des taux de fiscalité • Rappel : depuis 2011 la commune n’a pas augmenté ces taux. En 2015 les communes de France ont augmenté ces taux en moyenne de 1,4 %. Evolution du produit des 3 impôts directs locaux depuis 2000
  • 32. 32 Analyse comparée des taux de fiscalité avec la moyenne des communes de la strate et les communes limitrophes Evolution des taux depuis 2002 2002  2003  2004  2005  2006  2007  2008  TH  12,12%  12,3%  12,48%  12,6%  12,72%  12,91%  13,1%  TF  14,94%  15,16%  15,38%  15,53%  15,68%  15,91%  16,14%  TFNB  33%  33,48%  33,97%  34,3%  34,63%  34,15%  35,67%  2009  2010  2011  2012  2013  2014  TH  14,41%  14,55%  14,77%  14,77%  14,77%  14,77%  TF  17,76%  17,94%  18,21%  18,21%  18,21%  18,21%  TFNB  39,24%  39,63%  40,23%  40,23%  40,23%  40,23%  2015  2016  2017  2018  2019  2020  TH  14,77%  TF  18,21%  TFNB  40,23% 
  • 33. 33
  • 34. 34
  • 36. 36 1- Le cadrage financier sur le mandat   L’objectif moyen annuel d’évolution des charges de fonctionnement est fixée à 1,6% par an (1% d’inflation et 0,6% d’évolution réelle)   L'objectif d’évolution des dépenses d’équipement devra respecter les équilibres suivants : •  Délais de désendettement de 6 ans maximum. •  Maintien d’une épargne nette de 250 000 € minimum. •  Dette maximum de 5 000 000 €
  • 37. 37 2- Hypothèses sur les recettes de fonctionnement   Les recettes devraient connaître une baisse d’environ 150 000 € (baisse de DGF de 107 000 €, perte de compensations fiscales de 24 000 €, baisse des aides de la CAF estimées à 16 000 €).   La progression des recettes fiscale sera ralentie sur l’année 2016 (effet compensation abattement part des conjoints décédés non reconduite) estimée à 3 090 000 € en 2016 (contre 3 062 000€ en 2015, 2 930 000 € en 2014)   Les autres produits devraient rester stables du fait des tarifs (hors restauration scolaire) qui sont restés identiques.
  • 38. 38 3- Hypothèses sur les dépenses de fonctionnement   Suite aux efforts entrepris depuis 2 ans : •  les dépenses de fonctionnement 2015, après atténuation des charges, sont inférieures de 150 000 € à celles de 2014 (la PPI prévoyait une progression de 1,6%, soit + 60 000 €). •  Les dépenses du personnel en 2016 devraient être à un niveau proche de celle de 2014. Le recrutement d’un poste de ludothécaire est prévu.   •  Les charges financières devraient baisser d’environ 20 000 €   Ces données devraient permettre d’absorber les baisses de recettes prévues avec un autofinancement prévisionnel d’environ 600 000 € (identique à celui de 2014 avant le pacte de stabilité).
  • 39. 39   La capacité d’autofinancement nette dégagée en 2015 de 850 000€ permettra un financement à hauteur de 45 % de nos dépenses d’équipement, estimées à 1 900 000 €.   Les autres recettes (subventions, amortissements, recettes diverses, FCTVA ) viendront équilibrer ces dépenses. 4- Hypothèses sur les recettes et dépenses de fonctionnement
  • 40. 40 3-Les axes d’action 2016 de la commune Une ville pour bien vivre ensemble • Éducation • Solidarités • Sécurité • Démocratie Une ville ouverte et vivante • Sports • Tourisme • Vie associative • Culture Une ville tournée vers l’avenir • Attractivité • Économie • Espaces urbains • Développement durable
  • 41. 41 Bien vivre ensemble * Poursuite et extension du PEL * Renouvellement du parc informatique école St Maudet * Nouveaux aménagements espace jeune. * Changements huisserie écoles du bourg * Extension des Pass loisirs * Plan PMR et handicap : écoles du bourg, arrêt bus plages *Réalisation d’un Rond point au carrefour Lannevain/Quillien * Réhabilitation du local du Pouldu Port pour SNSM * Achat de radars pour limiter le vitesse
  • 42. 42 Une ville ouverte et vivante * Poursuite études pour l’extension de la salle des sports *Fin aménagements des espaces dédiés à la pétanque et au tir à l’arc et au skate parc. * Lancement études base voile et OTSI avec Quimperlé communauté. Aménagements skate parc * Stabilisation des subventions aux associations * Changement huisseries et toiture de la maison des associations Accueil des Navetos en août Panneaux de libre expression * Continuité des actions de spectacles vivants, * Exposition « un siècle au Pouldu de la famille Lecaye Solotareff » * Construction d’un bâtiment passif Espace Musiques Danses Ludothèque. * Lancement d’un circuit Tal C’Hoat
  • 43. 43 Une ville tournée vers l’avenir * Pêche : rénovation des espaces professionnels de Doëlan *Reconversion de l’ancienne friche de Doëlan *Signalétique commerciale renforcée *Nouvelle halle au bourg * Poursuite des aménagements place de l’église * Lancement des travaux d’aménagement du nouveau quartier « les hauts du Sénéchal » * Lancement du programme d’Habitat 29 sur la construction de 15 logements sociaux T2 T3 T4 *Rénovation des pavillons d’Espacil de Kernévenas * Fleurissement * Gestion différenciée des espaces verts *Réalisation d’une Piste cyclable le Pouldu Le Bourg * Seconde phase protection du milieu dunaire * Isolation des combles de l’école St Maudet * Protection des dunes * Extension assainissement Doëlan rive droite *Partenariat d’expo avec le conservatoire du littoral
  • 44. 44 4-Estimation des dépenses d ’investissement 2016 Etudes et logiciels  40 000 €  Matériel   200 000 €  Bâtiments  270 000 €  Aménagements autour église  370 000 €  Acquisition de Terrains  170 000 €  Fonds de concours base surf  150 000 €  E^space musique danse ludothèque 600 000 € Voirie piste cyclable 100 000 €  Total  1 900 000 € 
  • 45. 45 4-Estimation des recettes d ’investissement 2016 Subventions  430 000 €  FCTVA  100 000 €  Affectation de résultat  850 000 €  Dotation aux amortissements  420 000 €  Taxe locale sur les équipements  100 000 €  Total  1 900 000 €