SlideShare une entreprise Scribd logo
14/05/19
Énergie durable & efficacité
ODID
énergétique dans les écoles
PROGRAMME
2
Introduction
• 09h00 TWEED - introduction générale
• 09h10 FWB - Stratégie de rénovation et de gestion énergétique du
patrimoine de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Christophe Madam
• 09h25 Climact - Barrières à la rénovation profonde des bâtiments
scolaires - Quentin Jossen
Consommation - Data management & optimisation énergétique
• 09h40 ENERGIS & Teenconsulting - La gestion énergétique de
bâtiments scolaires - Vincent Kowalczyk
• 09h55 INGESTIC - Intelligence artificielle & Analyse de la consommation
énergétique des écoles catholiques francophones - Nicolas Boucquey
• 10h10 Ewattch / CMTech - Monitoring & comptabilité énergétique des
écoles - Mathieu Chabot
• 10h25 AGC Glass Europe - RenoWindow - Le remplacement des
vitrages dans les châssis existants : La solution innovante pour
l'isolation - Frederic Henry
PROGRAMME
3
Production - énergies renouvelables & HVAC
• 11h00 Coopeos - Chaufferie bois à l'école Notre-Dame de Céroux-Mousty -
mise en place d'un programme de sensibilisation au développement durable -
Caroline Lambin
• 11h15 ODID & Haemera - Religthing - Ingrid Van Steenbergen (ODID) & Ginette
Bastin (Haemera)
• 11h30 SIEMENS - Système intelligent et intégré de régulation HVAC, ... - Patrick
Paquet
Financement & uses-cases
• 11h45 Soltis & Energiris - Tiers-investissment pour le PV et relighting LED -
Pierre Voglaire (Soltis) et Yves Lebbe (Energiris)
• 12h00 Craie ASBL - Aide à la gestion énergétique - Pierre Laigneaux
Education & sensiblisation
• 12h15 www.renovermonecole.be : un site pour la rénovation des écoles avec
des objectifs de développement durable par Catherine Massart - Architecture
et climat – UCL
• 12h30 Défi « Génération Zéro Watt » : outils, résultats & perspectives - Jacques
Claessens - Architecture et climat – UCL
Cluster Technologie Wallonne
Energie - Environnement &
Développement durable
ÉNERGIE DURABLE
DANS LES ÉCOLES
1
Louvain-la-Neuve – 14/05/2019
INTRODUCTION
Qui sommes-nous ?
2
QUI SOMMES-NOUS ?
3
• TWEED : Cluster ‘Energie
Durable’
• Mission : business
développement
• Réseau : membres &
partenaires
QUI SOMMES-NOUS ?
4
WALLONIE
BRUXELLES
FLANDRE
INTERNAT.
QUI SOMMES-NOUS ?
5
• > 100
• Wallonie / Bruxelles
• Privé/public
• Energie durable
Membres Partenaires (principaux)
QUE FAISONS-NOUS ?
6
# Evénements
# Projets
# Etudes
# Promotion
# Information
h6p://leboisenergie.be/
www.rewallonia.be
Ligne du temps dynamique
7
QUE FAISONS-NOUS ?
www.clustertweed.be rubrique ‘Derniers évènements’
https://www.slideshare.net/cluster_tweed
SECTEURS
Hôpitaux, piscines, écoles, …
8
9
# INSTITUTIONS DE SOINS
10
11
QUE FAISONS-NOUS ?
12
# PISCINES
13
14
# ECOLES
Tack Grégory - gregory.tack@coretec.be - www.coretec.be
Ins+tut Ste Marie à Jambes
15
# RENOWATT
• h$p://clusters.wallonie.be/tweed-fr/07-05-2019-feedback-gt-contrat-de-
performance-energe@que-avec-renowa$-03-mai-
2019.html?IDC=1670&IDD=120330
16
linkedin.com/company/renowatt/
17
# NEXT
Besoin d’aide ?
Contactez-nous !
18
Cluster Technology of
Wallonia Energy, Environment
and sustainable Development
TWEED Asbl
Rue Natalis 2 – 4020 Liège – Belgium
Paul Bricout
Ingénieur projets
pbricout@clustertweed.be
Renaud Dachoufe
Ingénieur projets
rdachouffe@clustertweed.be
Cédric Brüll
Directeur
cbrull@clustertweed.be
www.clustertweed.be
Direction générale des Infrastructures de la FWB
Christophe MADAM, Responsable de la Cellule Energie FWB
Cellule Energie
1. Missions de la Cellule Energie dans le cadre d’une contractualisation
2. Présentation des réalisations et perspectives de la Cellule Energie
3. Sources de financement de la cellule et des projets d’EE
Vision
• Diminuer les émissions de gaz à effet de serre et des consommations
du patrimoine FWB
• -40% pour 2030
• -90% pour 2050
Propositions au prochain gouvernement:
• Réduction (et compensation) de 70% d’émissions de CO2 pour 2025
• Réduction de 30% des consommations pour 2025
• Maîtriser les flux énergétiques et financiers liés aux consommations
Propriété, ges-on DGI:
• 2.878 bâ-ments
• 739 sites
• 3.413.418 m²
chauffés
• 667 GWh
• 50 M€/an conso
Propriété/ gestion
DGI, non-scolaires:
• 539 bâtiments
• 242 sites
• 471.258 m²
chauffés
• 135 GWh
• 10M€/an conso
Réseaux scolaires
subventionnés:
• 14.947.402 m²
chauffés
• 2.920 GWh
• 220 M€/an
Préalable: gestion immobilière et vision
S’assurer que le patrimoine immobilier est connu sous ses différentes dimensions:
1. Etat des lieux de la conformité en termes de confort, sécurité, environnement,
usages / objecAfs
2. GesAon du stock de bâAments: vente, achat, rénovaAon, démoliAon
3. GesAon de l’uAlisaAon du stock de bâAment
4. GesAon des couts d’occupaAon et des ouAls de financements pour planifier les
intervenAons en foncAon des catégories de bâAments et des priorités
Þ Investir dans la collecte et la
structuration de données
Þ Investir dans des outils de
gestion du patrimoine =
gestion d’un portefeuille
d’actifs
CENTRAL!
Missions de la cellule Energie: Application des objectifs légaux en
termes d’efficacité énergétique et veille légale (40% 2030, 90% 2050)
• Cadastre et comptabilité énergétique => maîtrise des données, quick wins, identification de
projets (audits)
• Renégociation et globalisation des contrats de fourniture de gaz et d’électricité
• Réalisation de projets financés sur les budgets de la DGI non-scolaires
• Réalisation de projets financés par leasing / concession avec partage des gains: re-
commissionnement des installations de chauffage, amélioration de l’éclairage, cogénération,
panneaux solaires, chauffage alternatif, CPE 1à 3 – réalisation de projets pilotes et transfert de
connaissance vers les Directions techniques de la DGI
• Recherche de sources de financement, projets européens, subventions pour études,…
• Transfert et accompagnement des réseaux subventionnés + toutes institutions dépendant de la
FWB (ASBL, OIP,…): point d’accroche = Centrales d’achats fourniture et monitoring
• Participation aux inventaires techniques => maîtrise des données
• Certification PEB
• Veille technologique et réglementaire
Gouvernement
SG
DGI
Cellule
Energie
Orientée
Usagers
PlansRégionauxderéduc=ondesconsomma=ons
Obliga=onderésultat–40%/2030,-90%en2050
Service de monitoring énergétique
Accompagnement CPE
Montage financier
Inventaires techniques
Contrôle de résultats
Mise en œuvre PLAGE obligatoire
Certification PEB
Iden=fica=on de projets
MP services, leasing, concession
Achat d’énergie SG-P&GI
OIP scolaire CF
AGE AG Sport AG Culture AG Aide à la Jeunesse AG Maison de Justice
CPEONS
SEGEC
PO
PO
CECP
PO
PO
OIP FELS
PO
PO
OIP et ASBL
non scolaires
Basevolontaire,incitative
Circulaire,appelàprojets
Objectifs
d’économie
d’énergie
Monitoring pour l’ensemble
des infras
CENTRALESD’ACHATS
COORDINATION GENERALE DU PROGRAMME
D’EFFICACITE ENERGETIQUE
Les services d’accompagnement et de facilitation pour les PO
subventionnés, les OIP,… peuvent prendre différentes formes:
- Adhésion aux différentes centrales d’achats
- Accès aux modèles de documents de marché
- Accès aux notes d’orientation stratégique et méthodologique
- Accès aux outils et ressources humaines de la cellule énergie,
accompagnement sur mesure
Un site internet – à l’instar de la Cellule Architecture - décrivant les
services et la charte de collaboration doit être développé et contenir
les processus, procédures et les différents livrables disponibles
exemplarité
Réplica=on => économie pour la collec=vité
Fonctionnement de la cellule énergie
Christophe MADAMDIRECTION
SECRETARIAT
5 NIV 1
4 NIV 2+
Sabine GAUDISSART
GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF & FINANCIER
Marouan EL MOUSSAOUI
3 INGENIEURS PROJETS
Ibraim HAJDARI
Roberto IMPEDOVO
Christophe SCOHIER
OPERATEUR BANQUE DE DONNEES
Reda BENLAMIN TEMSAMANI
3 GRADUES TECHNIQUES SPECIALES
(inventaires techniques et audits énergéIques)
Christophe LALLEMAND
Suad SKRIJELJ
A désigner – en cours d’engagement
(*) remplacement à prévoir suite au départ d’un agent
Attaché – Gestionnaire de projets
énergétiques (*)
Certificateurs PEB
En cours d’engagement
4 NIV 1
Illustration de l’outil de monitoring énergétique
Illustration de l’outil de monitoring énergétique
Illustration de l’outil de monitoring énergétique
CO LLECTE ET TR A ITEM EN T D ES
DONNÉES
Gestion de l’Energie – Ministère de la Fédération Wallonie Bruxelles
DGI - Staff DG / DGa
COORDINATION GÉNÉRALE & CONTRÔLE SUIVI
CELLULE ENERGIE
DÉVELOPPEMENT & GESTION DE PROJETS ÉNERGÉTIQUES
WP2 – Maitrise des données financières,
techniques et énergéTques
WP5 - Communication / Reporting /
Gestion des collaborations
INVENTAIRES TECHNIQUES
GAZ / ELECTRICITE
GESTIO N D ES PR O JETS
D’ÉCONOMIE
WP4b. Projets Efficacité énergétique
WP4A. CONTRATS DE FOURNITURES
JURIDIQUE
AppuisauxDirec-onRégionales
CPEtype1sansinvestissement=>20%
WP2a. Cadastre énergétique
FINANCIER PROJECT
MANAG.
Business
process
IT PROCEDES
METIERS
POLITIQUE
EE/EnR
CPEtype2investissements=>35%éco
PLANNING ET GESTION DES RESSOURCES
WP4 – Gestion de projets
MAZOUT
WP3 –financement des
activités de la Cellule
Etudes
techniques
typede
compteurs
Planning&
BudgetMT/
LT
Automa-sa-
-ondela
collecte
Logicielsdetraitementdedonnées
Collectedes
EANviales
écoles/
occupants
Collectedes
donnéesvia
GRD
Automa-sa-
-ondela
collecte
WP2b. Cadastre technique
Methodo-
logiede
collectede
données
Processusde
collabora-
tionavecDT
Visitedes
bâ-ments,
collecte
FINANCEMENT
WP3a. Fonds
« Revolving » interne
Sourcesinternes(PLAGE,…)
Contribu-onbénéficiaires
(QuickWins)
WP3b. Tiers Financement
BEI/EEEF
Financement
parprojet
Leasing
Subsidesnationauxet
européenIBGE/BEI/EEEF/
ELENA…
Fondsprivés
MAZOUT
GAZ / ELECTRICITE
CPEtype3investissements=>50%éco
Normes PEB
Analyse des
propositions
Priorisa-on des
travaux
Maintenance
basée sur la
performance
COMMUNICATION / REPORTING
WP5b. Communication interne et
externe
WP5A . OU TIL D E R EPO R TIN G
Développement
desKPI/tableau
debord
Gestiondes
ressources
humaines
(évaluationdu
personnel)
MiseàjourdesKPI
/tableaudebord
Web-Based
Campagnede
Sensibilisa-on
Communication
desrésultats
Amélioration
continuedes
collaborations,
gestiondes
projets,des
process
Ressources internes
Ressources externes
INVENTAIRE FINANCIER
WP2c. Cadastre financier
Analysedu
potentielet
descash
flowsutiles
Collectedes
données
(workflow)
Développem
entsolutions
financement
MANAGEMENT
WP1a. Outils de gestion / aide à la
décision / RH / Outsourcing
Intégra-ondesobjec-fs
RSE/Contrat
d’administra-on
WP1b. Stratégie 2016-2020 INFRA 1.0
Maitrisedes
donnéestech,ener
&fin
QuickWins
fournituregaz/elec
/mazout
QuickWinsCPE
WP1 – Management
(ressources et stratégie)
PlanRH(recrutement)
Managementdes
collaborations
Alimenta-ondela
visionLT
WP1c. Stratégie 2020-2030 INFRA 2.0
Optimisation
technico-financières
desinfrastructures
Maîtrisedesplannings
/budgetsLT
Conformitéaux
normesetobjec-fs
(contrat
d’administra-on/
VIGEO
Plan opérationnel –04/10/2016 – Christophe Madam
BuildingPerformance
System
Outildegestion
financière
Art 5 de la
direc-ve
Européenne
PlandeRessources
technologiquesinternes
Contratcadrepour
intégrerl’expertiseausein
delacellule
CertificationEMAS/
BREEAMInUse
Succès basé sur la
qualité des processus de
collabora-on
Economie énergétique
Objectifs légaux :
- 40% en 2030
- 90% en 2050
Centrale
Achats énergie
2019-2022
Sensibilisation Monitoring
Centrale d’achats
Travaux & Services
Compteurs
Mazout & …
Relighting
multi-sites
Concession
mulOsites PV
Isolation
Chauffage
HVAC
CPE pilote: 15 sites
scolaire BXL-BW
PLAGE
GoodPlanet
?
UCL?
Energis.Cloud -
Teenconsulting
Engie
Electrabel
PEB
Inventaires
techniques
NEN2767
PLAGE
s/ 40% sites
Type 1
s/ 40% sites
Type 2
s/ 15% sites
Développement et
déploiement
CONTRÔLE, BENCHMARK, IDENTIFICATION DE PROJETS
Type 3
s/ 5% sites
Energinvest
(Accompagnement
CPE)
Rénovation lourde/nZEB
Temps de
retour10
years
15
years
20
years
30
years
40
years
30%
50%
90%
Niveau
d’économie
+ envelope du bâtiment
(isolation, chassis...)
+ energie renouvelable
(Biomasse, geothermie,
pompe à chaleur,
cogen...)
HVAC &
installations
électriques
Régulation &
GTC
Les 3 types de CPE – approche globale multi-sites, multi-techniques
CPE type 1
CPE type 2
CPE type 3
Les principales réalisations 2017-2018
et perspectives de la cellule énergie
1. Maîtrise des données de consomma2ons et de factura2on des vecteurs
énergé2ques (Gaz, électricité, mazout)
2. Centrale d’achat pour la fourniture gaz et élec 2018 et 2019-2022
3. Développement et applica2on d’un mécanisme d’intrac2ng (récupéra2on de
80% des économies générées)
4. Projet pilote compteurs mazout
5. Religh2ng: 5 bâ2ments, 400k€ inves2s en fonds propres
6. Photovoltaïque: Bâ2ment 27 Septembre, 12 écoles BXL (publica2on 01/2019),
10 sites ADEPS et 2 culture (publica2on 01/19) en concession (valeur +/- 5M€,
financement par 2ers)
7. Centrale d’achats Monitoring & comptabilité énergé2que (opéra2onnelle en
décembre 2018)
8. Déploiement compteur mazout et autres (2019)
9. Projet pilote CPE sur 15 sites scolaires: MP pour accompagnement NEN2767 et
développement des documents de marché (attribution 02/2019)
10. Participation à un consortium H2020 pour analyse et développement d’une
plateforme et d’outils de financement SEC neutre
11. Certification PEB (engagement de 4 ETP prévu au deuxième semestre 2019)
Economie réalisée de près de 3.000.000€ en 2 ans
Les principales réalisations 2017-2018
et perspectives de la cellule énergie
Financement de la cellule et des projets EE
• Intrac'ng: de 300.000 euro à 10.000.000 euro, crescendo,
exponen'el
• Tiers inves'sseur: pour tout leasing et toute concession
• Fonds propres (projets réalisés par les Direc'ons Techniques de la
DGI)
• Structure de financement dédicacée (<= projet H2020)
Services
EE Occupant
Etudes, services, fournitures, travaux, suivi des
résultats
Cadre légal (décret programme FWB)
Fonds des bâtiments
scolaires, indice 810
Mesures d’EE
Financement
RécupéraGon de 80% des économies
Réduction des
couts
énergétiques
Schéma Intracting
Contact
Christophe Madam
Expert en ges+on de l’énergie
Responsable de la cellule énergie
Tél : +32 (0)2 413 21 77
christophe.madam@cfwb.be
Cellule Energie
Secrétariat général | DirecEon générale des Infrastructures
Boulevard Léopold II, 44
Vers des infrastructures scolaires performantes
CLIMACT sa
www.climact.com | info@climact.com | T: +32 10 750 740
Qu’est-ce qui bloque ?
Quelles pistes de solutions ?
Et concrètement, que faire ?
Quentin Jossen
Catherine Debucquois
Hugues de Meulemeester
Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL2 16/05/2019
Source : Le Soir 6/3/19 - OECD
Climact souhaite contribuer à
ce challenge, en ligne avec sa
mission de lutte contre le
changement climatique
Le bien-être des professeurs
et des élèves est un facteur clé
de la qualité de l’enseignement
Qualité de
l’environnement de travail
Estime & reconnaissance
du métier d’enseignant
Vers des
infrastructures
scolaires
performantes
Vers des infrastructures scolaires performantes3 16/05/2019
Source: GIEC, 2018. Rapport spécial sur le réchauffement de 1,5 °C
Et sous l’angle de l’enjeux climatique ?
Un parc de bâtiment neutre en carbone est une condition nécessaire
42GtCO2
Annuel
Restant
Total
420GtCO2
Le budget carbone restant
correspond à 10 années
d’activités d’aujourd’hui
Vers des infrastructures scolaires performantes4 16/05/2019
Vers des infrastructures scolaires performantes5 16/05/2019
Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL6 16/05/2019
§ La mission de CLIMACT : Faciliter la transition vers une société zéro-carbone
§ Les barrières et solutions à la rénovation profonde des bâtiments scolaires
§ Relevons ensemble ce défi sur le terrain
Vers des infrastructures scolaires performantes
Consulting
Market facilitation
Business model innovation
7 16/05/2019
CONSEILS + DEVELOPPEMENT DE PROJETS
Un monde sous les 2°C est possible
Louvain-la-Neuve
depuis 2007
Une énergie plus durable
Moins d’impact sur le climat
Plus de valeur partagée
Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL8 16/05/2019
Nous menons un programme pour accélérer la rénovation profonde des bâtiments scolaires
§ 150+ contacts pris
§ 60+ échanges bilatéraux
§ 50+ acteurs-clés fortement impliqués
§ Différentes initiatives similaires croisées
Vers des infrastructures scolaires performantes16/05/2019 CONFIDENTIAL9
La page web héberge les documents clés, dans une optique de partage des apprentissages
www.climact.com/ecoles
Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL10 16/05/2019
§ La mission de CLIMACT : Faciliter la transition vers une société zéro-carbone
§ Les barrières et solutions à la rénovation profonde des bâtiments scolaires
§ Relevons ensemble ce défi sur le terrain
Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL11 16/05/2019
Les barrières principales à la rénovation énergétique profonde des écoles
FINANCIERS
§ Investissements élevés
§ Paybacks longs pour la rénovation profonde (+sous-
utilisation des infrastructures)
§ Evaluation complexe des couts et bénéfices (baseline?)
§ Accessibilité et complexité des subsides
(démolition/reconstruction)
§ Manque de vision sur les co-bénéfices et sur la
possibilité d’augmenter les subsides en fonction
Difficultés liées à …
De PROCESS et
ADMINISTRATIFS
TECHNIQUES et de
MISE EN OEUVRE
OPERATIONNELS
et de
MAINTENANCE
MOTIVATIONNELS
ET AUTRES
la rénovation le système scolaire le cadre politique et légal
§ Peu de moyens disponibles (limités) et concurrence des moyens
infrastructure-pédagogie (libre)
§ Endettement compliqué (capacité de remboursement des PO
limitée/ endettement public)
§ Pas de vision (BPlan) long terme envisagée
§ Multiplicité des acteurs et corps de métier à impliquer,
des points de contacts
§ Lourdeur et complexité des procédures
administratives et appels d’offres (même avec du
support) – ressources nécessaires
§ Crainte d’ingérence du privé dans la sphère
publique
§ Enjeux politiques – relations entre RW et FWB,
compétences
§ PO et Directions surchargés par d’autres priorités (admin et
pédagogie)
§ Processus de décisions complexes et PO mal équipés sur ces
questions
§ Peu de communication entre écoles/ entre PO
§ Manque de confiance dans des solutions de structuration
alternatives (PPP) – contrats long terme
§ Compétences techniques importantes et diversifiées
nécessaires pour atteindre la rénovation profonde
§ Pas de vision globale et long terme sur les technologies
(cascades, éviter les lock-in)
§ Pénibilité des travaux : cohabitation école/chantier complexe
§ Rénover en été complexe (et cher vu le congé du bâtiment)
§ Confort => Pas toujours d’économie d’énergie finale
§ Besoin de remise aux normes avant rénovation énergétique § Pas de CSC type
§ Systèmes mal pensés pour un contexte éducatif / manque
de réalisme des concepteurs
§ Complexité techniques/ interfaces
§ Pas d’implication des utilisateurs (profs, élèves, …) dans la
réflexion, donc mauvaise prise en compte de leurs besoins
§ Divergence entre les besoins et les résultats (besoins, CSC,
offre, choix réels, mise en œuvre, utilisation)
§ Choix sur les couts d’achat vs. total cost of ownership
§ Peu de réactivité en cas de disfonctionnement
§ Manque de ressources et de formation interne
§ Aucune responsabilité sur le budget (public)
§ Faible perception des multi-bénéfices
(confort, santé, qualité d’enseignement)
A B CSur les aspects …
§ Manque de visibilité de l’industrie sur un volume
significatif leur permettant d’investir dans l’innovation
Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL12 16/05/19
Elaborer une vision commune et
une stratégie immobilière globale
Disposer d’une ressource
au sein de l’école
Accompagner l’école et mettre à
disposition les outils dans une
démarche performancielle
Déverrouiller les moyens de
financement existants et innovants
Conclusions des parties prenantes sur les actions requises
pour accélérer la renovation profondes des bâtiments scolaires
Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL13 16/05/2019
§ La mission de CLIMACT : Faciliter la transition vers une société zéro-carbone
§ Les barrières et solutions à la rénovation profonde des bâtiments scolaires
§ Relevons ensemble ce défi sur le terrain
Vers des infrastructures scolaires performantes
Pour stimuler la rénovation profonde sur le terrain, nous travaillons sur trois axes. Rejoignez-nous
CONFIDENTIAL14 16/05/2019
Constituer un
pool d’écoles
Mobiliser les
professionnels et
tester le marché
Structurer l’offre
d’accompagnement et la
manière de la financer
AMO
Admini.
École
Entreprises
Concepteur
AuditorFinanciers
Vous prévoyez ou aimeriez
rénover votre école ?
Prêts à vous mobiliser
dans ce défi ?
Votre contribution serait utile
dans un service d’accompagnement ?
ecoles@climact.com
La gestion énergétique de bâtiments scolaires
Energie durable & efficacité énergétique
dans les écoles | LLN - 14 mai 2019
Agenda
● La gestion énergétique des bâtiments scolaires
● Teenconsulting & Energis
● Le Système de Management de l’Énergie (SME)
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
2
Energy
Managers
Ecole
Ecole
Ecole
EcoleEcole
La gestion énergétique de bâtiments scolaires
La mission de l’Energy Manager est d’assurer le confort
des élèves et du corps enseignant tout en
garantissant une consommation faible en énergie et
au moindre coût
Le Système de Management de l’Énergie (SME) traite une
quantité importante de données et permet à l’Energy
Manager et aux occupants des écoles d’avoir une vue
claire sur la consommation d’eau, de gaz, de mazout,
d’électricité des différents bâtiments et équipements.
Sur base de cette analyse, il identifie les actions
correctives à entreprendre.
Energy Manager + SME = Économies
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
3
Energis est une société internationale spécialisée en
solutions logicielles dans le domaine de l'efficacité
énergétique.
La société a mis au point une plateforme de gestion de
l’énergie intelligente hautement personnalisable et
innovante, appelée Energis.Cloud.
A propos de Energis
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Vers le site web >
4
Partenaire technologique des Energy Managers
Bureau d’ingénierie
Actif depuis 15 ans dans la performance énergétique des bâtiments publics
➢ Ecoles
➢ Bâtiments administratifs
➢ Etc.
Expérience théorique et pratique sur le terrain
Pluridisciplinaire et développeur de solutions
A propos de Teenconsulting
5
Que fait Teenconsulting ?
Audits énergétiques
Etudes et suivi de travaux
Contrats de Performance Énergétique
Faisabilité
6
Références Teenconsulting dans les écoles
Contrats de Performance Énergétique
★ 14 écoles => Administration communale de Schaerbeek (Guidance, maintenance et conseils)
Audits énergétiques
★ 12 écoles à Manage et La Louvière pour l’ASBL Centre Scolaire Saint-Exupéry (+ pré-études
UREBA exceptionnel 2013)
★ Ecole du Bohy => Administration communale de Seneffe (Enveloppe, HVAC, éclairage)
Etudes et suivis de travaux
➢ Rénovation des sous-stations
★ CERIA => Commission Communautaire Française
➢ Rénovation complète des installations HVAC
★ 3 écoles (Clair vive, Everheide, La Source) => Administration communale d’Evere
★ Collège Saint-Hubert => Administration communale de Watermael-Boitsfort
7
Fédération Wallonie Bruxelles
Energis & Teenconsulting
sont Partenaires
pour la gestion énergétique
des bâtiments de la FWB
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
L’Energy Manager vous accompagne et vous
permet d’atteindre des objectifs précis
Réduire la
consommation et
les coûts d’énergie
pour générer des
économies
Optimiser le confort
des occupants
Améliorer
l'empreinte
environnementale et
la montrer
Se conformer à la
réglementation et aux
normes
internationales
(ISO 50001, ICP,
IPMVP)
Suivi des contrats
d’efficacité
énergétique / suivi
des économies
réalisées
Investissements
précisément
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
9
Energy Manager + SME = Économies
IDENTIFIER LES INEFFICACITÉS OPTIMISER LA PERFORMANCE GÉNÉRER DES BÉNÉFICES
CONTRÔLE à
DISTANCE
ANALYSE
INTELLIGENTE
ANALYSE des
DONNÉES
COMMUNICATION
des DONNÉES
BIDIRECTIONNELLE
Importer des fichiers de données
Collecter les données de manière
automatique
Activer des commandes automatiques
sur les équipements
Commandes
automatiques
Règles
conditionnelles
Measure & Vérification
Monitoring de la performance
Prévisions et budgets
Modèles conformes IPMVP
Alarmes automatiques et rapports
Monitoring
Analyse des factures
Inventaire
2% 10-15% 15-25% >25%Économies
réalisables
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
10
Agenda
● La gestion énergétique des bâtiments scolaires
● Teenconsulting & Energis
● Le Système de Management de l’Énergie (SME)
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
11
Collecte de données
12
Système de Management de l’Énergie
13
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Données de comptage
Données météo, d’occupation, ...
Données de facturation
● Numérisation et vérification
des factures
14
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Organisation des données
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Benchmarking
Système de Management de l’Énergie
Analyse Standard
Ranking des gros consommateurs
● Identification d’où commencer à creuser
Analyse Standard
16
Benchmarking
• Externe (publique)
• Interne (sites du même client)
• Venant de l’Energy Manager
• Objectif à atteindre
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Benchmarking
Analyse Standard
17
Profil de puissance / Courbe de charge
● Utilisation de la puissance contractée
● Optimisation tarifaire (puissance souscrite +
plages tarifaires)
● Analyse des causes du talon de consommation
Profil de consommation d’eau
● Consommation uniquement vers 16h
● Chaudières surdimensionnées
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Profil de consommation
Analyse Standard
Profil de consommation par jour/heure
● Absence de régulation le week-end et la nuit
18
Températures intérieures
● Problème de confort à résoudre
Consommation électrique Eau Chaude Sanitaire
● Absence de régulation
nuit
weekend
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Détection d’anomalies
Analyse Standard
Détection d’anomalies par alertes
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
19
Intervention rapide en cas de:
● fuite d’eau,
● de problème de régulation,
● de surconsommation
énergétique,
● d’erreur de facturation de la
consommation réelle,
● ...
Tableau de bord
● Sensibilisation des collaborateurs
et des occupants aux aspects
énergétiques
20
Analyse Standard
Achat du fournisseur Production locale
Demande énergétiqueInjection
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Sensibilisation
Evolution de la signature énergétique
● Démontrer l’effet des actions
● Amélioration de la signature
énergétique grâce aux différentes
actions entreprises
Analyse Standard
21
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Suivi des économies
énergétiques
Tableau de bord des économies réelles
générées
● Suivi des économies du CPE
22
Analyse Avancée
Modèle mathématique / Jumeau
numérique (“digital twin”) IPMVP
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Suivi des économies
énergétiques
23
Analyse Avancée
● Optimisation tarifaire
● Gestion budgétaire
20192018
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Prévisions de consommation
et de production
Modèle mathématique / Jumeau
numérique (“digital twin”) IPMVP
Règles d'automatisation d’actions
● Economisez de l’énergie en contrôlant les installations techniques
24
Pilotage à distance
Périodes inoccupées
Économies
Eclairage
Système de Management de l’Énergie
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
Commandes automatiques
Conclusion
Energy Manager
● Audits énergétiques
● Études et suivi de travaux
● Études de faisabilité
● Contrats de Performance Énergétique
(CPE)
● Conseils et accompagnement
www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
25
Système de Management de
l’Énergie (SME)
● Collecte de données
● Organisation des données
● Benchmarking
● Profil de consommation
● Détection d’anomalies
● Sensibilisation
● Suivi des économies énergétiques
● Prévision de consommation et
production
● Commandes automatiques
+
= Économies Énergétiques
DATA & IT SERVICES TO MAKE YOUR BUSINESS PRODUCTIVEDATA & IT SERVICES TO MAKE YOUR BUSINESS MORE PRODUCTIVE
INGESTIC SPRL
Founded on: 05/2011
Size: 30 FTE
Offices: Rue du Manège 18b, 1301 Bierges
services to improve your information systems
and make your data more productive
Data Science : What can we do ?
Il faut le faire
même avec un
ROI = 15+ ans
Constat
15+ ans
PiraData
DATA
Jungle Profonde
Ne pas se hâter…
… se préparer
PARTAGER. RÉUTILISER. DÉCIDER.
Des solutions pour créer des services innovants et faciliter
la prise de décision grâce au partage de données et à leur
réutilisation.
Architecture pérenne…
C’est une architecture:
• Ouverte
• Centrée sur la donnée
• API First
« Sans partage de la donnée, la transition
énergétique n’aura pas lieu »
Architecture pérenne… n’est pas !
Architecture pérenne…
VS
Mise-en-œuvre
1. Collect
2. Ingest
3. Blend
4. Transform
5. Publish
6. Distribute
Case : Calcul du potentiel d’économie d’énergie des écoles
Quel est le potentiel d’économie d’énergie d’une école ?
Consommation d’électricité par élève
Consommation de gaz
par élève
Données récoltées pour
• 275 000 élèves
• Environ 1000 établissements
• 49 GWh d’électricité / an
• 444 GWh de gaz / an
• ~ 100 établissements avec
compteur d’électricité quart-
horaire
Les différences entre écoles viennent de gestions différentes,
mais aussi d’activités différentes
Consomma'on
de nuit élevée
Consommation
de nuit basse
Réduction le mercredi
après-midi
Consommation très basse
pendant les congés
Consommation légèrement réduite
pendant les congés
Consommation
tard en soirée
Consomma.on
tôt le ma.n
Mercredi bas,
aussi en ma.née
Jours de semaine
semblables
Le modèle d’économie d’énergie identifie les meilleures performances énergétiques,
en tenant compte des différences d’activités
Les quelques données disponibles sur les établissements sont peu informatives
Les differences entre niveaux, options, lieux, tailles, sont faibles au regard de la variabilité des données
Comme indicateurs des différentes activités, le modèle utilise la consommation de moments spécifiques
Features : consommation de jour, de nuit, avant ou après les cours, le week-end, etc.
Comme mesure de gestion performante, le modèle utilise certains niveaux de consommation des écoles
performantes
En combinant ces informations, le modèle produit un profil de consommation idéal par école
Exemple d’école - 1
Exemple d’école - 2
Exemple d’école - 3
Exemple d’école - 4
Résultats
CONTACT
0476/81.21.81
paul.courtoy@ingestic.be
Paul COURTOY
Business Developer
Thank you
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Dis papa, c’est quoi l’énergie ?
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Introduction
Expert dans l’IoT (Internet Of Things), Ewattch développe des capteurs sans-fil et
des services innovants principalement dédiés à la maîtrise énergétique, à
destination de l’Industrie, du secteur tertiaire et des projets de Smart buildings.
Notre équipe d’ingénieurs développe depuis 2012 des capteurs simples et rapides à
installer, communiquant en réseau sans-fil LoRa® (portée jusqu’à 15km) et EnOcean.
Les données collectées par ces capteurs vous permettent la mise en place d’une
gestion de votre consommation énergétique simplifiée, dynamique et intuitive.
Dans un esprit d’ouverture des protocoles, nos capteurs sont compatibles avec
notre plateforme EwattchCloud et d’autres plateformes partenaires de gestion
énergétique.
Un réseau de partenaires agréés et qualifiés par Ewattch peut vous accompagner
dans la mise en place de nos solutions et les adapter à vos besoins.
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Pourquoi la comptabilité énergétique ?
Se poser les bonnes questions?
- Quelle est ma consommation énergétique? En kWh ? En euro ?
- Qui est est en charge de surveiller mes consommations?
- Qui gère mes bâtiments ?
Quand?
Quoi?
Comment?
Où ???
Qui?
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
L’IoT ? - Les objets
connectés?
- Simple d’installation (Plug n’play)
- Visualisation continue des données
- Evolutif
- Abordable
Pour tous !
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
IoT Vs GTB ?
Tableau
TGBT ou
TD
Compteur
Gaz
Compteur
d’eau
Simple, usage limité, accessible à tous Lourd, usage illimité, accès hautement sécurisé
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Que mesurer? Energies et/ou qualité d’air?
Les consommateurs
- Le chauffage
- L’éclairage, intérieur et extérieur
- Les prises de courants
- La ventilation
- Etc…
Les indicateurs
- Température intérieure et extérieure
(Habitude et rigueur climatique
- CO2
(Concentration des enfants, des adultes,…)
- COV (Composé Organique Volatile, toxique)
- Humidité (maladie, dégradation des
bâtiments, irritation des yeux, du nez…)
- Luminosité (minimum, maximum)
- Présence
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
La plateforme de visualisation
https://bit.ly/306qUKN
Scannez-moi !
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Les exemples chez nos clients
- Régulation ?
- Température interne
constante ?
Le chauffage, le 3 février 2016
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
- Régulation rétablie.
- Température interne
variable
Le chauffage, le 3 février 2017
Les exemples chez nos clients
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Les exemples chez nos clients
Amélioration dans les premiers mois et puis baisse de vigilance
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Les exemples chez nos clients
Sensibilisation et utilisation rationnelle de l’éclairage
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Les exemples chez nos clients
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Les exemples chez nos clients
Consommation permanente = fuite…
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Les exemples chez nos clients
Retour à la normale
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Comment arriver rapidement à un résultat?
- Commencer une installation petite, simple et sur les
bâtiments les plus consommateurs.
- Désigner un responsable Energie, le cas échéant,
travailler avec un bureau d’études ou conseil .
- Suivre ses consommations sur une plateforme et de
manière continue.
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Les avantages de la comptabilité énergétique
« Mesurer c’est savoir »
1. Maitriser sa consommation énergétique et vérifier les constantes (Qualité d’air).
2. Repérer les dérives et contrôler que tous les systèmes de gestion et de régulation
fonctionnent correctement.
3. Réaliser des économies financières et réduire l’empreinte carbone.
4. Sensibiliser les occupants, les élèves, … partager un projet pédagogique!
5. Mettre en place un plan d’actions avec un calcul réel du retour sur investissement.
6. Maintenir le résultat dans la durée et améliorer ses résultats.
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Partenaires Références
Plateformes tiers compatibles
5, esplanade de Cuypers-
Beniest
4671 SAIVE
info@ewattch.be
www.ewattch.com
+32 4 266 79 89
+32 486 20 42 84
Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles
Merci de votre attention
5, esplanade de Cuypers-Beniest
4671 SAIVE
info@ewattch.be
www.ewattch.com
+32 4 266 79 89
+32 486 20 42 84
Le remplacement des
vitrages dans les
châssis existants :
La solution innovante
pour l’isolation !
AGC Glass Europe,
un leader européen en verre plat
Fineo : une innovation AGC
• Technologie révolutionnaire de vitrage super-isolant sous vide développée par AGC
pour les applications:
• Résidentielles
• Tertiaires
• Industrielles
• Composition
• 2 feuilles de verre séparées par un très faible
interstice sous vide (~0.1mm) et des micro
espaceurs
• Multifonctionnel
• Sécurité
• Acoustique
• Contrôle solaire (à venir)
Un design ultra fin pour un confort maximal
4 à 5 fois plus fin
Meilleure performance énergétique
Transmet davantage de lumière
Meilleure isolation acoustique
Une esthétique améliorée
Au minimum 33% plus léger
100% Recyclable
FINEO TRIPLE VITRAGE
Un partenariat stratégique géré
par AGC et la Wallonie
PRODUCTION
FINEO
Résidentiel et
Tertiaire en Région
Wallonne
+ •Joint Venture entre AGC et la Wallonie
•Expertise technique et industrielle d’AGC, apport
financier et d’ancrage local de BEFIN
•Conforme à la politique régionale pour l’Energie et
le Climat
•Démarrage opérationnel en avril 2019
Un nouveau concept : le revitrage
• Concept complémentaire au remplacement complet de la
fenêtre.
Améliorez les fenêtres en remplaçant les vitrages et en
conservant les châssis existants si leur état le permet.
• La durée de vie des châssis > la durée de vie des vitrages
• Amélioration continue des performances des vitrages
• Simplicité et Rapidité
• Coûts réduits
• Peu de désagréments (bruit, poussière)
Pourquoi le revitrage dans votre école ?
6
5
4
3
2
1
Ug (W/m².K) = Coefficient transmission thermique
1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010
-
10 x performance
Couche métallique
Double vitrage
1ière génération
Simple vitrage
Remplissage Ag, Kr
Triple vitrage
• Economies : Ex. :
• Vous remplacez vos simples vitrages par des
doubles à hautes performances (Ug
1,1W/m².K)
• Economie jusqu’à 600 litres de mazout par an
(maison standard– 25m² de vitrages)
• Confort thermique nettement amélioré
• Rapide et peu intrusif
• Ecologie :
• Durée de vie d’un châssis ≠ d’un vitrage
• Approche environnementale, zéro déchets
Des options sur-mesure
L’option sécurité, pour
protéger vos étudiants et
vos biens.
L’option acoustique, pour
vous assurer calme et
sérénité dans les classes,
même dans un
environnement bruyant.
L’option contrôle solaire,
pour vous garantir plus
de fraîcheur dans les
salles de cours.
Pourquoi RenoWindow ?
• Sur base d’une étude énergétique et technique, nous déterminons le vitrage qui
correspond à vos besoins et la solution technique adaptée à votre bâtiment.
• Un seul interlocuteur
• Maîtrise complète des opérations
• De la fabrication à la pose
• Service professionnel et adapté
• Respect du budget
• Planning en concertation avec vous
Nos références
La bibliothèque de
l’Université Saint-Louis,
remplacement de 90 m²
de double vitrage par du
double vitrage solaire et
acoustique
Pour des raisons de
surchauffe, la VUB a
remplacé 420 m² de
vitrages pour la
bibliothèque de la faculté
de médecine et pour la
clinique dentaire.
Pour améliorer le confort
thermique au sein de la
faculté vétérinaire,
l’Université de Liège a
remplacé près de 300 m².
Bâtiment privé Grand-Bigard
• 1500 m²
• Mur rideau
• Démontage du vitrage existant
• Nettoyage de la structure
• Livraison et installation d’un
vitrage haute performance avec
contrôle solaire
• Enlèvement des déchets et
recyclage du verre
UCLouvain – Bâtiment Carnoy
• 3.700 m²
• Planning en concertation avec
l’UCLouvain
• Démontage des simples vitrages
• Modification des châssis
• Fourniture et pose des doubles
vitrages:
• Feuilletés / Sécurité
• Hautes performances contrôle solaire
• Enlèvement des déchets et recyclage
du verre
UCLouvain – Bâtiment Carnoy
– Économie: 120 kWh/m² par an
– Réduction émissions CO2 > 20T par an
– Diminution du nombre de jours ‘d’inconfort’
~ 50 % à 26% (chaud/froid - EN15251)
– Gain en confort acoustique
– > 99% filtrage UV
– Résistance a l’effraction
– Aspect esthétique
– Meilleur ratio € dépensé / g CO² économisé
Rapport rénovation chassis <> rénovation vitrage = 3
www.renowindow.be
Frédéric Henry – Sales & Marketing Manager
frederic.henry@renowindow.be
0479/11.23.74
Michael Lambert – Key Account Manager
michael.lambert@eu.agc.com
0476/51.16.08
Une chaudière bois comme point de
départ d’une démarche pédagogique,
sociale et environnementale
Notre mission : valorisation des ressources de bois
locales pour chauffer les bâtiments
Pourquoi se chauffer
au bois local ?
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
janv-08
avr-08
juil-08
oct-08janv-09
avr-09
juil-09
oct-09janv-10
avr-10
juil-10
oct-10janv-11
avr-11
juil-11
oct-11janv-12
avr-12
juil-12
oct-12janv-13
avr-13
juil-13
oct-13janv-14
avr-14
juil-14
oct-14janv-15
avr-15
juil-15
oct-15janv-16
avr-16
juil-16
oct-16janv-17
avr-17
juil-17
oct-17
PrixTVAC
(€cent/kWh) ÉvoluGon du prix des combusGbles bois par rapport au gaz naturel et au mazout de chauffage
Gaz naturel Mazout Pellets (vrac) Plaquettes
Sources : ValBiom, APERe
Prix faible et stable
Combustion neutre en CO2
CO2 émis par la combustion du bois = CO2 capté lors de sa croissance
> 80% de réduction par rapport au fossile (GN ou mazout)
Technologie éprouvée
Grande flexibilité d’implantation
LES CONTAINERS « VIDANGES » LA CH AU FFERIE EXTERN E
Pour une consommation de
30.000 litres de mazout
= 300m³ = 9 containers /an
40 m³/container
LE SILO INTERNE
Solution proposée par
Coopeos
´ Ecole libre maternelle et primaire située en
Brabant Wallon
´ Plusieurs chaudières gaz et mazout réparties
sur plusieurs bâtiments
´ Consommation : 10.000 m³ de gaz + 10.000
litres de mazout chaque année
Rôle de Coopeos
GESTION TECHNIQUE COMPLÈTE
ü Subside de 40%
üFinancement sur 15 ans
üCampagne de mobilisaIon citoyenne
INSTALLATION
1 2
4
APPROVISIONNEMENT EN BOIS LOCAL
3
üCombustible local
üCombustible de qualité normalisée
üPrise en charge de la gestion du stock
üSuivi à distance 24h/24
üIntervenIons sur site
üMaintenance
üMonitoring et reporIng des consommaIons
FINANCEMENT
üDe la conception à la mise en
service
üDu silo de stockage du bois à la
distribution de chaleur
Contrat sur 15 ans
Contrat Coopeos sur 10 ans
Aucun investissement de la
part de l’école
L’école devient propriétaire des
équipements et réduit sa facture de ± 50%
Contrat Coopeos sur 15 ans
SEN SIBILISATIO N ET M O BILISATIO N
CITOYENNE
+
Campagnes de communication et mobilisation
citoyenne pour sensibiliser aux énergies
renouvelables et financer nos projets
ACCOMPAGNEMENT DE PROGRAMMES ÉDUCATIFS
+
Accompagnement dans la mise en place de
programmes éducatifs et de sensibilisation, avec
nos différents partenaires. Point de départ : la
chaufferie bois !
Facilitateurs
Education à
l’énergie
ECONOMIE CIRCULAIRE
+
Utilisation de déchets de bois (issu de l’entretien
des espaces verts) pour produire notre
combustible de qualité
ECONOMIE SOCIALE
+
Asbl provinciale, Entreprise de Travail Adapté
Réalisation du silo, production et livraison du
combustible
Asbl de formation et d’insertion
socioprofessionnelle
Aménagement des espaces intérieurs (silo et
chaufferie) ainsi que de l’isolation et la
peinture des tuyauteries
Photo COF
Partenariat avec des entreprises d’économie
sociale dont l’objectif est la réinsertion
socioprofessionnelle et la mise à l’emploi de
personnes fragilisées
üCritères environnementaux
üCritères sociétaux
üCritères mobilisation citoyenne
Ce que Coopeos apporte
üSolutions de financement
grâce à nos coopérateurs
üGestion technique
entièrement prise en charge
üExpertise pointue
üCombustible produit à partir de
ressources de bois revalorisées
(économie circulaire)
üProjets locaux où la
ressource sera transformée
puis utilisée dans un rayon
de 15 km
üEquipements de haute qualité adaptés
à vos besoins (Coopeos n’est pas
rattaché à une marque)
üImplicaIon des citoyens
üImage posiIve (communica6on autour
de votre projet à travers la
coopéra6ve)
11h15 relighting
par ODID & HAEMERA
Bureaux indépendants de consultance en éclairage professionnel
Le 14 mai 2019
Energie durable & efficacité
énergétique dans les écoles
Ingrid Van Steenbergen
Gérante ODID sprl
ingrid@odid.be
0473/823.406
www.odid.be
Passionnée par l’éclairage depuis 1987
Consultante indépendante depuis 1998
Auditrice agréée: AMURE et UREBA
Membre de Groen Licht Vlaanderen
Membre de l’Institut Belge de l’Eclairage IBE
Aucun lien avec les fabricants ou les grossistes
Totalement neutre vis-à-vis des fournisseurs!
Ginette Bastin
Gérante Haemera sprl
ginette@haemera.be
0486/42.66.69
Dans l’industrie depuis 25 ans
Dans l’efficacité énergétique depuis 15 ans
Dans l’éclairage depuis 2015
Auditrice agréée: AMURE et UREBA
Membre de l’Institut Belge de l’Eclairage IBE
Aucun lien avec les fabricants ou les grossistes
Totalement neutre vis-à-vis des fournisseurs
Objectifs de
cette
présentation
Réaliser que l’éclairagisme est un
métier de spécialiste.
Apprendre les 3 fondements de
l’éclairage économe et durable.
Apprendre à regarder l’éclairage
Le futur de votre éclairage
Recommandations et Conclusion
L’éclairage? C’est facile!
Pas besoin de spécialiste…!
Pas besoin d’étude…!
Pas besoin de mesures de contrôle…!
Qui est d’accord?
Qui n’est pas d’accord?
Exemple: Classe en LED
Exemple: Classe en LED
L’enseignant se plaint de maux de tête …
Appel au secours ODID/HAEMERA
Nous mesurons:
Niveau d’éclairement > 680 lux
Flicker > 32%
Une meilleure solution aurait été
possible!
- 50% d’économie en énergieen
plus
- Flicker free
Mieux vaut prévenir que guérir.
Eclairage
La qualité du driver est primordiale !!!
Comptez les points noirs!
Human Centric Lighting
La lumière a un impact sur tous les organismes vivants.
Outre l’aspect visuel, la lumière a aussi un impact sur le
comportement biologique et émotionnel des gens : les aspects non
visuels.
Une plus grande exposition à la lumière
pendant la journée
= Synchronisation du rythme circadien
= Plus grande vigilance
= Meilleures prestations cognitives :
pensée analytique, mémoire, …
= Moins de symptômes de dépression
= Moins d’insomnie dans les cas de démence
= Meilleure récupération des patients hospitalisés
= Meilleure performance sportive en soirée
= Moins de cas d’hyperactivité
…
Une matière complexe en étude
Les 3 fondements d’un éclairage
économe et durable
1) Gestion: Eclairer quand il faut, là où il faut
2) Efficacité: Eclairer avec des luminaires efficaces qui ont une
longue durée de vie.
3) Dimensionnement: Eclairer en respectant les normes avec
une attention particulière pour un confort visuel élevé
Quel est le nombre d’heures de
fonctionnement? Gestion en place?
Eteindre ou dimmer l’éclairage quand on
n’en a pas besoin (de façon intelligente!)
1) Gestion de l’éclairage
Attention! A régler correctement!
A contrôler après quelques mois!
Nous pouvons vous aider à choisir le bon système de gestion.
Les 3 fondements d’un éclairage
économe et durable
1) Gestion: Eclairer quand il faut, là où il faut
2) Efficacité: Eclairer avec des luminaires efficaces qui durent
longtemps.
3) Dimensionnement: Eclairer en respectant les normes avec
une attention particuliaire pour un confort visuel élevé
2) L’efficacité des technologies led
Vision critique
LED
Die
LED Array Optics
Control
Gear
LED
Luminaire
150 lm/W 90% 135 lm/W 90% 122 lm/W 90% 109 lm/W
85% 128 lm/W 60% 76 lm/W 70% 54 lm/W
Attention! Regardez toujours le rendement du luminaire complet!
Nous pouvons vous aider à analyser les offres de prix en éclairage.
Example of depreciation (measures and extrapolation) for industrial fixtures Currently
tested by Engie/Laborelec – Mandatory Anonymity!
LED - Durée de vie
LED – Facteur de maintenance
Le facteur de maintenance (MF) est important dans le dimensionnement.
MF = Facteur de réduction permettant de prendre en compte la
diminution de l’éclairement réalisé du à plusieurs phénomènes liés au
vieillissement de l’installation et des locaux (en autre LLMF).
Donc : surdimensionnement de l’installation neuve!
LED mal refroidie
Moins longue durée de vie
Perte de flux lumineux
à Perte d’efficacité
Changement de couleur
plus important
10°C de différence
à Diminution de la durée de vie!!!
Point d’attention LED: Chaleur
Et le Retrofit?
Driver intégré dans la lampe
àLa LED chauffe aussi le driver!
Durée de vie???
Les 3 fondements d’un éclairage
économe et durable
1) Gestion: Eclairer quand il faut, là où il faut
2) Efficacité: Eclairer avec des luminaires efficaces qui durent
longtemps.
3) Dimensionnement: Eclairer en respectant les normes avec
une attention particuliaire pour un confort visuel élevé
Dimensionnement adéquat !
EN 12464-1 « Lieux de travail intérieur »
Eviter les situations d’inconfort visuel
(Eblouissement, contrastes, …)
3) Norme et confort visuel
Rendement du système =
Rendement de la source x rendement des auxiliaires x rendement de l’optique
Attention! La photométrie est aussi importante que le rendement!
Optique & photométrie
22
Couloirs : plafonds et murs à partir d’un certaine hauteur plus sombres
=> concept à revoir?
p.e. Murs et plafonds plus éclairés, moins d’armatures
Norme et confort visuel
Apprendre à regarder l’éclairage
Analyse de la situation actuelle
Type et état des luminaires en place ?
Rendement global?
Comparatif principales sources
0
50
100
150
200
1875 1900 1925 1950 1975 2000 2025
Efficacité(lm/W)
Temps (années)
Incandescence
Halogène
Vapeur de mercure
Fluorescence
Iodure métallique
Cool White LED
Warm
White
LED
Source : DOE USA 2008/LABORELEC
Le futur de l’éclairage (LED)
Considérez éventuellement: LaaS
Light as a Service
Traditionnel LaaS
Investissement Client final Prestataire LaaS
Coût en cas de panne
Installateur
Fabricant
Client final
Prestataire LaaS
Entretien Client final Prestataire LaaS
à Les coûts d’investissement pour l’entreprise sont drastiquement réduits
à Le client final n’aura pas de responsabilité de maintenance
à Projet optimalisé sur les coûts totaux et non pas uniquement sur les coûts d’achat
LaaS – Light as a Service
Réparation
Upgrade
Réutilisation des
composants
Recyclage
Marché 2de main
29
Une installation d’éclairage de grand confort et avec une
maîtrise de l’énergie est réalisable en utilisant des produits de
haute qualité et en faisant appel aux développements
technologiques continus dans le domaine de l’éclairage et de
la gestion.
L’éclairagisme est un métier de spécialistes.
A votre service
Ingrid Van Steenbergen Ingrid@odid.be
Ginette Bastin Ginette@haemera.be
Recommandations et Conclusion
Systèmes intelligents -
régulation HVAC
www.siemens.bePatrick Pâquet
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 2 Patrick Pâquet
Portfolio
Well positioned in electrification, automation and digitalization
Digital transformation
Digitalization
Globalization
Automation
Urbanization
Demographic change
Climate change
Power
generation
Energy
application
Power transmission,
power distribution
and smart grid
Imaging and
in-vitro diagnostics
Expected annual market
growth rate 2014–2020:
~ 7–9%
~ 4–6%
~ 2–3%
Electrification
Power and
Gas
Wind Power
and
Renewables
Energy
Management
Building
Technologies
Mobility Digital
Factory
Process
Industries and
Drives
Healthcare
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 3 Patrick Pâquet
Siemens Smart Infrastructure
Totally
integrated
To big
data
turn into
SMART
DATA
Analytics
expertise
Device
expertise
Domain
expertise
Siemens division RSS
Solution & Service Provider :
• Smart Data Services
• Totally Integrated Solutions
• Integrated solutions
Siemens division BP
Siemens Solution Partners
Solution Providers :
• Integrated Comfort solutions
• Single discipline solutions Comfort
• Electical panels / cabling
• Regional services
• Energy Efficiency
Integrated
Integrated
Product Portfolio
• Desigo
• Sinteso
• Siveillance
• Sipass/Siport
Product Portfolio
• Desigo
• Synco
• Gamma Building Control
Customer Needs
Open & fit
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 4 Patrick Pâquet
Solution Partners for Building Automation
Regional Covering
Electro
Caurette
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 5 Patrick Pâquet
A unique portfolio in width, depth and quality
Standard systems/controllers Room thermostatsBuilding automation system
Variable speed drivesSensors MetersDamper actuatorsValves and actuators
Building control
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 6 Patrick Pâquet
M M
TT
TT T
V
T
M
M
M M
2
2
T
D pD p
D p
T
M
SYNCO 700
Echange de données via le bus standard KNX, indépendant du fabricant
• L’échange de données de demande de chaud/froid, température ambiante,programme horaire, vavcances,Alarmes, etc..
• La coordination des installations HVAC augmente le confort et diminue les coûts de fonctionnement
Si pas de demande de chaleur, la
chaudière est automatiquement arrêtée
(afin de faire des économies d’énergie)
Si une demande de froid est nécessaire, la
vanne se positionne correctement, ex 60%
ouverte
Si pas de demande de froid, le groupe frigo
et ses pompes sont arrêtés
M
BT Support Applications SummarySynco Control systemStand-alone controls
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 7 Patrick Pâquet
Synco IC
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 8 Patrick Pâquet
SYNCO 700 / KNX System Overview
Commissioning tool
For commissioning and diagnostics
Remote Operation – Synco IC
Efficient operation of plant including alarm reporting
HVAC room control
RXB, RDG, RDF, RMB
HVAC control – primary plant and distribution
Synco 700 RMU, RMS, RMH, RMK
The worldwide
STANDARD for home
and building control
Control unit for heating, ventilation and air
conditioning plants
Control for heating, ventilation and air
conditioning plants
Central room control
unit
Lighting and shading
Gamma portfolio
PC with
Web browser
PC with
ACS or ETS
software
Individual room control
units
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 9 Patrick Pâquet
The future of building management
Totally
integrated
Buildings are smart and fully integrated
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 10 Patrick Pâquet
From small …
DESIGO PX
Scalable functionality for individual customer requirements
… to medium … … to large plants and projects
PX Compact PX Modular PX Compact PX Open PX Modular
Desigo
Control Point
PX Open
Desigo CCDesigo CC
Desigo
Control Point
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 11 Patrick Pâquet
Desigo CC – The most comprehensive platform for building management
Total Building Solutions:
Portfolio
Desigo S7Desigo TRA Desigo PX
PowerSafety LightingSecurity HVAC Integration
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 12 Patrick Pâquet
Digitalisation of managed buildings
Benefits
of cloud systems...
... Lower Capex
... Lower Opex
... Reduced IT
infrastructure &
competences
... Always latest
versions
... Business continuity
... IT & data security
... Advanced data
analytics
... Customization of
data
Through-life savings for all building types
Small and Medium Size Buildings Large Buildings and Campus
Synco IC
Building
Management
Multi-site, remote
monitoring
and intervention
Desigo CC
Building
Management
Centralised,
interdisciplinary
management
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 13 Patrick Pâquet
Siemens Navigator
Cloud-based energy and sustainability management platform
75,000 +
connected buildings
Fault detection
and diagnostics
220
pre-defined smart-
building analytics rules
Cloud-based transparency
and decision making
400 million
data-values collected
and analyzed each day
Energy efficiency and
sustainability reporting
521 million
tons of CO2 emissions reduced
by Siemens customers
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 14 Patrick Pâquet
Fault Detection and Diagnostic
How is my equipment performing … … am I delivering the desired conditions?
Typical FDD Rules
• Filter needs to be replaced
• Leaky valve detection
• Free cooling not optimal
• Simultaneous heating and cooling
H
Typical FDD Rules
• Room temperature doesn’t reach cooling SP
• CO2-level exceeds limits during work hours
• Equipment working outside the normal time
schedule
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 15 Patrick Pâquet
CO2 builds up rapidly in a room
unless the room is well ventilated
Breathe out – CO2:
40,000 ppm
Breathe in – CO2:
400 ppm
Where does indoor CO2 come from?
It comes from you!
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 16 Patrick Pâquet
Typical school example (Northern Italy)
Daily variation of CO2 level in a classroom1)
CO2concentration(ppm)
Time
500
1000
1500
2000
2500
3000
7:00 11:00 15:00 19:00 3:0023:00
Start of
lessons
Lunch
time
End of
lessons
Indoor
Outdoor
Poor to
very bad
Critical
Good
1) Airborne particulate matter in schools classrooms in Northern Italy: Int. J. Environ. Res. Public Health, 2014
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 17 Patrick Pâquet
Effect of energy saving on indoor air quality
Modern buildings are practically airtight more CO2, higher humidity
Old buildings
Well ventilated
• Windows
• Doors
• Chimney
• Etc.
New buildings
Practically airtight
Energy
Indoor CO2
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 18 Patrick Pâquet
Healthy indoor climate – application examples
Monitor Control
Cloud
gateway
CO2, r.h., VOC, PM2.5
Air
Room thermostat
or programmable
controller1)
CO2, r.h., VOC, PM2.5
1) E.g. with AirOptiControl
Air
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 19 Patrick Pâquet
Special features – sensors
Self-calibrating
CO2 sensors
Long-term occupant
productivity is
ensured
Multi-sensors
(T, CO2, VOC, r.h.)
Healthy indoor climate
with minimized hardware
Fine dust sensor
for PM2.5
New strategies to
combat lung and heart
diseases
Unrestricted © Siemens AG 2019
May 2019Page 20 Patrick Pâquet
Our market is developing in three stages, from the
automated building to the fully digital building
2015 2020 2020+
Data and connectivity
(advanced building intelligence)
Automation and integration
(integrated building solutions)
Digital building (BIM, indoor
positioning, cloud delivery)
Integrated
Pla+orm
2010
3rd-party
integration
Thank you for your
attention!
Patrick Pâquet – patrick.paquet@siemens.com
Pierre Voglaire
+32 472 21 83 48
pierre.voglaire@soltis.be
Yves Lebbe
+32 495 18 46 91
yves.lebbe@energiris.be
Energie durable et efficacité
énergétique dans les écoles
14 mai 2019
1
A propos de Soltis…
• Entreprise Bruxelloise créée en 2008
• Active dans l’économie d’énergie :
ü Photovoltaïque
ü LED
ü Isolation
• Solutions résidentielles et industrielles
• Plus de 4000 clients satisfaits
2
Notre engagement
• L’analyse des consommations énergétiques : le
profil de consommation ainsi que les différents
types consommateurs.
• L’identification de solutions : utilisation
d’éclairage LED, utilisation des toitures par un
système photovoltaïque, isolation…
• La réduction de la facture énergétique et de
l’empreinte écologique
3
Photovoltaïque : les avantages
• Technologie pérenne
• Diminution de la facture d’électricité
• Nouveaux revenus grâce à la revente de
certificats verts et de l’électricité non-
consommée
• Temps de retour entre 4 et 7 ans
• Diminution de l’empreinte écologique
4
Photovoltaïque:
le tiers-investissement Soltis
• Le tiers-investisseur est propriétaire de l’installation pendant
10 ans et assure la gestion, le monitoring et la maintenance
• L’école bénéficie de l’électricité produite (garantie de 90%
de la production annoncée) et paie éventuellement d’un
loyer:
• Diminution de la facture d’électricité
• Revente de l’électricité excédentaire
• A l’issue du contrat de 10 ans, l’école devient propriétaire
de l’installation
• L’entreprise continue de bénéficier pendant 15 à 20 ans de
l’électricité verte produite par l’installation
• Economie immédiate sans investissement, l’entièreté du
projet est financé par le tiers investisseur.
5
Photovoltaïque: quelques
références
ULB (TI)
• 11 bâtiments sur 3 sites
• 1.296 kWc
• 1.140 MWh/an
• 3870 modules LG
335Wc
• 4 onduleurs SolarEdge
et 25 onduleurs
Huawei
6
Photovoltaïque: quelques
références
Commune de
Woluwe-St.-Pierre
(TI)
• 7 sites dont 4 écoles
• 637 kWc
• 573.300 kWh/an
• 2315 modules JA Solar
275Wc
7
Photovoltaïque: cas pratique
Ecole Don
Bosco (TI)
• 616,7 kWc
• 555.030 kWh/an
• 1541 modules NSP
240 Wc
8
Rénovation de toitures : isolation
et étanchéité
• Adapté à tous les types
de toitures
• Deux grands secteurs
• Marché résidentiel
• Grandes toitures plate
• Utilisation en majeure
partie d’isolants naturels
9
LED: les avantages pour les
clients
• Diminution de la consommation de 40% à 70% par rapport
à un éclairage classique
• Durée de vie importante, les LED ont une durée de vie entre
50.000 et 100.000 heures d’éclairage contre 10.000 à 20.000
pour de l’éclairage classique
• Diminution de la maintenance
• Absence d’infra-rouge, donc d’émission de chaleur
• Allumage instantané
• Si possible, on conserve les armatures
10
LED: le tiers-investissement
• Le tiers-investisseur prend en charge l’investissement, et
garantit une qualité de lumière pour toute la durée du
contrat, maintenance comprise.
• Le client paie pour sa part un loyer fixe.
• L’économie obtenue étant supérieure au montant du loyer,
vous dégagez un cash flow positif dès le premier jour.
11
LED: référence
Supermarchés Match
• 50 magasins et 2 entrepôts
• +/- 33000 tubes remplacés par du LED
• +/- 90.000 kWh économisé par an et par
magasin
12
Ecole Tivoli (Bruxelles)
• +/- 950 tubes T8 remplacés par du LED
• Armatures existantes conservées
(relamping pur)
• 2000 h éclairage/an
• +/- 65.000 kWh économisés par an
• Retour sur investissement : 3,8 ans
• Marché attribué et sera installé en juillet
2019
13
LED: référence
Haute Ecole Francisco Ferrer
• +/- 180 tubes remplacés par du LED
• 40 armatures remplacées (relighting
partiel)
• +/- 20.000 kWh économisés par an
(2400h/éclairage)
• Retour sur investissement : 3 ans (hors
armatures)
14
LED: référence
15
« La coopérative citoyenne pour le
(co-)financement de vos projets
énergétique »
Votre installation photovoltaïque ou LED
sans investissement de votre part…
A propos d’Energiris…
16
Quelle est la valeur ajoutée d’une solution
« tiers investisseur » citoyen?
• Analyse la solution et s'assure de sa pertinence et de son
équilibre d'impact pour les acteurs: Ecole-Installateur-tiers
investisseur(s)
• Apporte une partie des fonds propres liés au projet
• Donne la possibilité aux parents, enseignants et riverains, de
contribuer ET de bénéficier de ces investissements en plaçant
une partie de leur épargne chez ENERGIRIS
• Apporte une visibilité au projet
17
Energiris, c’est qui?
1. Achat de parts (250 €, max 5000 €)
2. Financement de projets
3. Intérêts
4. Dividendes
(3% 2014-2015-2016-2017)
18
Energiris, c’est qui?
• 500 coopérateurs et 1 million€ de capital investi dans 4,5
millions de projets
• Une AG annuelle pour présenter le bilan, ses activités, valider
sa stratégie de développement, nominer des instances de
gestion
• Un Conseil d’Administration composé de 6 personnes aux
compétences complémentaires
• Des projets thématiques comme easyCOPRO supporté par la
commission européenne
19
Quelques références d’installations
photovoltaïque pour écoles, financées par
Energiris
o Ecole maternelle « Chouette » à Molenbeek : 36 kWc
o Ecole Van Helmont à Jette : 24 kWc
o Ecole Brel-Vanden Borne à Jette : 24 kWc
o Ecole maternelle « l’école qui bouge » à Molenbeek: 24 kWc
o Ecole Plain Air à Uccle :10 kWc
o Ecole primaire « La Cité des Enfants » à Molenbeek : 12 kWc
o Ecole primaire «Tamaris » à Molenbeek: 24 kWc
o Collège Sint-Lutgardis à Auderghem: 75 kWc
20
Devenir coopérateur ou nous contacter pour
un projet ?
www.energiris.coop
coop@energiris.coop
Yves Lebbe: ylebbe@energiris.coop - +32 495 18 46 91
Thibaut Georgin: tgeorgin@energiris.coop - +32 478 47 45 16
21
Des questions?
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
LA GESTION ÉNERGÉTIQUE DANS LES ÉCOLES
Energie durable & efficacité énergétique dans les écoles
LLN - 14 mai 2019 - Cluster TWEED
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Genèse : PLAGE-écoles (de 2009 à 2013)
Plan Local d’Actions pour la Gestion Energétique
Objectif : réaliser des économies d’énergie sans investissement majeur
2
• Cadastre (et sélection d’écoles prioritaires)
• Plan d’actions et implémentation
• Suivi des consommations
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE 3
• Bilan PLAGE :
• Les économies sont possibles (potentiel important)
• Ce type projet est rentable
• Il y a une demande d’assistance dans ce domaine
• Fondation d’une ASBL en 2015 – association de frais
• AG = 54 PO membres (à Bruxelles)
• ~130 Ecoles (110 sites) et 65.000 élèves
• Répartition annuelle des frais sur base des heures
prestées pour chacun
• Actif aujourd’hui en RBC et RW
De PLAGE à CRAIE
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Nos missions à destination des écoles :
• Certification PEB bâtiment public
• Avis énergétique annuel (quick-scan + monitoring régulation)
• Cadastre énergétique
• Cahiers des charges-types
• Assistance au MO lors de travaux
• Campagnes de mesures de T°
• Thermographie
• Formations
• Suivi technique
• Analyse des consommations
• ….
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Quelques exemples concrets
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Rénovation de chaufferie
Ecole du Sacré-Cœur de Jette
Besoins
Rénovation chaufferie
Mise en conformité incendie
Mise en conformité PEB
Diminution des conso
Interventions de CRAIE
- Monitoring de l’installation
existante
- Analyse des consommations
- Analyse des besoins
- Simplification des installations
- Cahier des charges technique
- Analyse des offres
- Suivi du chantier
- Monitoring de la nouvelle
installation
- Écolage auprès de l’occupants
- Suivi des consommations
- Permis d’environnement …
Bilan
Économie 20% combustible
Amélioration du confort
thermique
Diminution de l’emprunte
écologique
Conformité incendie, PEB
Fiabilité des installations
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Remplacement menuiseries
Ecole St-Hubert – Site Van Horenbeek
Besoins
• Remplacement de +/- 30
châssis en acier - simple
vitrage
• Problème d’étanchéité à
l’air
• Ouvertures condamnées
• Délais > pas d’interruption
de cours
Interventions de CRAIE
• Etude, suivi de chantier et
réception par CRAIE
• Marché public
• Prime énergie
Bilan
• Budget +/- 100.000 € ttc
• Délai respecté
• Châssis aluminium à
coupure thermique
• Double-vitrage K=1.0
W/m²K
• RI :< à 20 ans
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Enregistrement de températures
Ecole Saint-Henri
Besoins
Objectiver température
Paramètre de la régulation
Intermittence?
Baisse conso énergie
Interventions de CRAIE
Pose enregistreur de t° Testo +
thermocouple
Analyse + rapport
Correction régulation
Concertation avec chauffagiste
Bilan
Horaires occupation affinés
Coupure le WE
Meilleure intermittence
Confort accru
Economie d’énergie
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Tarif de l ’énergie
La Retraite du Sacré-Coeur
Besoins
Baisse des couts
Tarif gaz : 0,0602€k/Wh
Tarif élec : 0,1803€/kWh
Interventions de CRAIE
Marché groupé du SeGec
Mise en lien avec le SeGeC
Analyse des consommations
Bilan
Économie de +- 4000€
Tarif gaz : 0,0357€k/Wh
Tarif élec : 0,1711€/kWh
Démarche simplifiée
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Projet Photovoltaique
Ecole Sainte-Bernadette, Ecole Sainte-Anne, St-Augustin,…
Besoins
Economie d’énergie
Projet pédagogique
Conseil
Interventions de CRAIE
En soutien
Analyse profil de consommation
Pertinence – Rentabilité
Facilitation école-entreprises
Bilan
Fond propre
Tiers-investisseurs
+-10 écoles accompagnées
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Des certificats PEB
Besoins
Obligation légale en RBC
Bâtiments de minimum 250m2
Interventions de CRAIE
Contact école
Compilation des données
Visites sur place
Encodage dans logiciel
Rapport + analyse conso
Bilan
56 écoles certifiées en 2018
Label moyen C (Moy RBC E)
CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE
Merci de
votre attention!
12
Site web : http://craie-asbl.be
Personnes de contact :
Conseillers en gestion énergétique
 : +32 477 960 824 - Marc Lemye
 : +32 494 87 27 67 - Pierre Urbain
 : +32 472 27 77 81 – Pierre Laigneaux
E-mail : info@craie-asbl.be
14 mai 2019
Catherine Massart, ir architecte
UCL – Architecture et Climat
www.renovermonecole.be
Pas à pas vers une école durable
AIE47
Tâches B & C | Guide wallon à la rénovation durable et énergétiquement
poussée des écoles
Plan
§ Contexte du projet de recherche
§ Contexte des écoles en Wallonie
§ Notre approche
§ Le site
Contexte
IEA TASK 47: Solar Renovation of Non-Residential Buildings
Volet national
– Analyse du contexte wallon
– Recherche de stratégies pertinentes, de moyens
d’actions suivant différentes thématiques
– Production d’un guide à destination des maîtres
d’ouvrage et des concepteurs
Fin : 31 mai 2016
Contexte des écoles wallonnes
Les écoles:
• Taux d’occupation (temporel) faible
8h – 16h, 4,5 jours/semaine, moins de 38 semaines /an… à 15-20%
• Taux d’occupation (spatial) élevé
20-25 élèves par classes
(2.3-3.6m² par élève ><12-15 m² par travailleur dans un bureau)
• Occupants multiples
Enfants de 2,5 à 20 ans, enseignants, parents, personnel…
• Diversité des espaces
classes – réfectoire –ateliers techniques – salle de sport – bibliothèque -
cours de récréations…
• Lieu d’apprentissage
Fonction clé pour l’avenir de nos sociétés – public très large – fonction sociale
Contexte des écoles wallonnes
En Wallonie:
• Contexte construit: le parc de bâtiments existants
– Pas de cadastre, pas d’information
– Bâtiments très variés
• Contexte organisationnel:
– 3 réseaux
– Echelles très variées
– Modes de gestion variés
– Difficultés financières
Contexte des écoles wallonnes
En Wallonie:
• Contexte construit: le parc de bâtiments existants
– Pas de cadastre, pas d’information
– Bâtiments très variés
• Contexte organisationnel:
– 3 réseaux d’enseignement
– Echelles très variées
– Modes de gestion variés
– Difficultés financières
Contexte des écoles wallonnes
En Wallonie:
• Au niveau environnemental
– Peu de bâtiments énergétiquement performants
Contexte des écoles wallonnes
En Wallonie:
• Au niveau du « bien-être »
– Qualité de l’air: très
souvent mauvaise!
– Confort thermique,
acoustique, visuel…
à très variable
Contexte des écoles wallonnes
9
Notre approche
Des objectifs ambitieux:
• Au niveau des enjeux du développement durable
àAugmenter nos chances de survie sur cette planète
• Au niveau du bien-être des occupants
à Améliorer la santé, le bien-être et la performance des
élèves et des enseignants
Notre approche
Un outil adapté au contexte
Considérer les particularités des écoles
• Difficultés financières
• Difficultés organisationnelles
à
Notre approche
12
Déclencheurs multiples:
• Subside UREBA exceptionnel
• Visite de la prévention sécurité incendie
• Membre de l’association des parents compétent et
motivé
• Panne de chaudière
• Augmentation de la population de l’école
• …
Ressources
temps
Idéalement
Une école
durable
Notre approche
13
Ressources
temps
Idéalement
En réalité
Ressources
Une école
durable
Notre approche
Développer un contenu qui aide le décideur ou
le concepteur
– A atteindre son objectif partiel
– A intégrer les autres enjeux (autres objectifs,
travaux futurs…) à objectif global
àUn site internet
- liens multiples
- diffusion facile
Le site
Du contenu
- spécifique aux écoles
- avec différents niveaux de lecture, des
images, des exemples, des schémas, des
calculs…
Le site
Du contenu
- les résultats de simula3ons dynamiques
sur un exemple
Le site
Des outils à télécharger
– Evaluation des économies de chauffage
(sur base des formules PEB, en intégrant l’intermittence de
l’occupation, avec beaucoup d’options pré-encodées pour une
utilisation simple)
• Isolation de toiture
• Isolation de façade
• Amélioration des fenêtres
• Installation d’une VMC double flux avec récupération
de chaleur
à Idée de l’économie annuelle en kWh, en kg de CO2, en €
Le site
Des outils à télécharger
• Au niveau de la partie éclairage: outil d’audit des
salles de classe avec recommandations et calcul
simple de rentabilité
• calcul du coefficient de réflexion sur base du coloris
(éclairage naturel – peinture des locaux)
Le site
Des liens:
• vers énergie+
• vers d’autres sites
• Entre les différentes thématiques sur le site
Le site
Deux types d’accès:
Merci à la DGO4 pour leur soutien et leur relecture
Merci pour votre attention
www.renovermonecole.be
Catherine Massart, ir architecte
Coralie Cauwerts, dr ir architecte
UCL – Architecture et Climat
1
Education et sensibilisation à l’Energie
Jacques Claessens – Facilitateur RW
Architecture et Climat-UCL
jacques.claessens@uclouvain.be
2
1° Dans les écoles primaires :
3
Objectifs
promouvoir
l’utilisation
performante
de l’énergie
l’éducation
citoyenne
à l’énergie
Défi : - 10% mesurable au compteur électrique
n supprimer les consommations inutiles d’électricité
n viser « zéro watt » durant la nuit, le week-end et
chaque congé
4
Partenaires
n Financeur : Service public de Wallonie
n Dans les écoles : Associations d’éducation à l’énergie :
Au Pays d’Attert
Besace
CRIE-Mariemont
Gaume-Energie
Empreintes
Scienceinfuse
n Coordination : Facilitateurs éducation-énergie
Accompagnateurs
éducation-énergie
5
Lignes de force
Tous réseaux écoles primaires et maternelles
Depuis 2011 8 saisons - 250 écoles finalistes - 7000 élèves
Evaluation des économies relevés d’index et factures d’électricité
Mobilisation citoyenne 3 à 4 mois
Nombreuses récompenses cadeaux aux écoles et aux élèves
6
Acteurs de la mobilisation
citoyenne
Un technicien
élèves de la classe pilote
élèves des autres classes
Le conseiller énergie / un membre du P.O.
éco-team
L’enseignant de la classe pilote
7
Accompagnement spécifique
visite 1 rencontre avec éco-team - préparation
point à mi-chemin - relancevisite 3
visite 2 audit participatif - plan d’action
visite 4 bilan - valorisation des résultats
8
Étape clé : l’audit participatif
Les élèves sont acteurs !
9
Mettre en commun les résultats de l’audit participatif
Important…
appareils éclairage chauffage
Quelles actions ?
Qui fait quoi ?
direction
personnel
tech- adm- entr
élèves
enseignants
conseiller énergie
pouvoir
organisateur
10
Résultats très positifs
actions
concrètes…
contribuant à
la gestion efficace
de l’énergie
apprentissages
nombreux…
s’inscrivant dans
les référentiels
scolaires
résultats mesurés :
n 20% d’économie en moyenne
n jusqu’à 40 % et plus d’économie
n économie égale ou supérieure à 10 %
dans 8 écoles sur 10
11
Des actions très concrètes...
n Placer des multiprises avec interrupteur
n Désigner un responsable énergie dans la classe (tournante)
n Éteindre la lumière dans les locaux inoccupés
n Installer un programmateur sur certains appareils :
chauffe-eau, photocopieur, distributeur de boisson…
n Démonter 1 tube sur 2 près des fenêtres… et même dans toute
l’école s’il y a sur-éclairement (50 % d’économie)
n Vider et débrancher les frigos avant les congés
n Vérifier la mise à « zéro watt » de la classe en fin de journée,
avant le week-end et chaque congé… et même de toute l’école
n …
12
Des apprentissages très nombreux …
n Rédiger des slogans : une phrase pour chaque bon geste et
réaliser un dessin qui explicite l’idée
n Réaliser des affiches et s’en servir pour expliquer les bons gestes
aux autres classes
n Présenter un journal « télévisé » pour expliquer les nouvelles
mesures d’économie avec interview d’élèves de la classe pilote
n Construire le plan de l’école avec des logos pour préparer la
lecture du plan utilisé lors de l’audit participatif
n Classer les équipements par ordre croissant de leur puissance
mesurée avec le wattmètre
n Calculer la consommation en relevant les index du compteur
n Visualiser par un graphique le suivi de la consommation
n …
--> S’inscrire dans les missions de l’école... !
13
Evolutions et Perspectives
concours
« des gagnants »
challenge
« tous gagnants »
économie
d’électricité
économie d’énergie
chauffage, panneaux
photovoltaïques…
30 écoles
accompagnées
par saison
30 + N écoles
si financement
de la ville
14
Plus d’infos ? - Préinscription
www.generationzerowatt.be
2° Et dans le secondaire ?
"Être acteur du Climat dans mon école" ?
Une école secondaire de 1.000 élèves
= 40.000 € d’électricité/an + 80.000 € de chauffage/an
= 250.000 litres de mazout équivalents/an
16
17
18
19
20
21
22
Nombreux projets personnalisés…
mais pas de projets "clefs sur porte" !
La synchronisation Technique-Education reste possible,
mais c’est le moment des actions qui pose problème…
23
S’inscrire dans les missions de l’école... ?
Interventions techniques
(technicien, PO)
Interventions pédagogiques
(enseignants, élèves)
Equipements électriques
• Placement d’équipements de coupure :
o Prises multiples à interrupteurs
o Programmateurs hebdomadaires de prise
o Horloges dans les armoires électriques
• Placement d’enregistreur de courant sur les
équipements électriques (salle informatique,
distributeur de boissons, extracteurs d’air
sanitaire, …)
• Cours de citoyenneté : audit participatif des élèves :
o Repérage des appareils en fonctionnement de veille
o Coupure de l’alimentation des appareils
o Rédaction de lettres citoyennes vers le PO
o Création d’une charge énergie par classe
• Science : le passage de courant dans un fil génère un champ
magnétique à compréhension de l’enregistreur de courant
o Mesure des courants dans les différents équipements
o Analyse et proposition d’amélioration (voir par exemple Eau
Chaude Sanitaire)
Eclairage
• Passage au Led pour tous les luminaires,
intérieurs et extérieurs
• Sensibilisation des élèves pour l’usage adéquat
au sein des cours d’initiation aux sciences et à
la citoyenneté.
• Science : histoire de la lumière (bougie, incandescence, tube fluo, led) ;
réflexion de la lumière sur les parois
o Analyse de l’efficacité des luminaires
o Peinture des locaux en couleurs claires
• Economie : analyse de la rentabilité du passage aux leds
Eau chaude sanitaire
• Production indépendante du chauffage,
décentralisée.
• Préparateurs instantanés en "ventouse" si
réseau de gaz naturel (= "bulex").
• A défaut, petits ballons électriques avec
isolation renforcée, programmateur et
thermostat à 45°C si absence de douches.
• Réducteur de pression sur l’alimentation
générale d’eau ;
• Physique : mesure de la consommation d’un ballon d’ECS électrique et
impact des interventions :
o Programmateur de prise hebdomadaire
o Réglage du thermostat à 45°C
o Isolation des parois (apprentissage conduction de la chaleur)
• Math : analyse de fonction
o Découverte de l’exponentielle décroissante de la température
o Évaluation du pourcentage d’économie de chaque mesure
• Economie :
o Temps de retour de l’investissement dans chaque intervention.
24Chauffage
• Vannes thermostatiques sur radiateurs
• Chaudière à condensation (gaz et fuel), avec une
régulation climatique de la température de l’eau sur
sonde extérieure.
• Absence de vannes mélangeuses sur circuits
secondaires et de régulation liée.
• Programmation des circulateurs secondaires en vue
d’une coupure de nuit, de we et de congés, avec
protection hors gel et dérogation manuelle par
minuterie
• Placement de thermomètres numériques dans les
principaux locaux.
• Physique :
o Apprentissage : découverte du fonctionnement de la
vanne thermostatique comme application de la
dilatation des gaz.
o Les élèves pilotent la température de leur classe pour
qu’elle soit maintenue entre 20 et 21°C.
o Apprentissage : énergie liée au changement d’état,
application à la condensation de la vapeur d’eau
contenue dans les fumées.
• Chimie :
o Combustion et fumées dérivées.
o Acidité liée à la présence de soufre.
o Traitement des condensats acides.
Enveloppe
• Double vitrage isolant (arrivée des vitrages sous vide
avec U= 0,7 ?... à suivre.)
• Parois couvertes de 14 cm d’isolant par l’extérieur +
toiture sarking ou isolation des combles.
Science : bilan thermique sur base du transfert de la de chaleur
dans une paroi
o Isolation derrière les radiateurs
o Isolation des combles par laine minérale au sol
o Film thermo-rétractable sur vitrages en imposte
Ventilation
• Si l’on veut atteindre les normes de qualité d’air, le
double flux avec récupération de chaleur sur l’air
extrait s’impose. De préférence avec une récupération
par roue pour maintenir un taux d’humidité suffisant.
Eventuellement avec des groupes de ventilation
décentralisés lorsque la place manque en rénovation.
• Couper la ventilation mécanique des classes la nuit, le
we, les congés … et en journée durant les périodes
d’arrêt du chauffage (l’enseignant repasse à
l’ouverture des fenêtres en mi-saison et en été).
• Placer des ferme-portes automatiques
Science : bilan thermique sur base de la chaleur spécifique des
matériaux des parois de la classe et de l’air qu’elle contient.
o Fermeture des portes et fenêtres
o Joint d’étanchéité dans les portes et châssis
déformés
o Fermeture des grilles de ventilation la nuit, le WE, les
vacances
25
Information - Contact
www.éducationenergie.be

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

Webinaire - Enjeux environnementaux et énergétiques du secteur digital - 11 j...
Webinaire - Enjeux environnementaux et énergétiques du secteur digital - 11 j...Webinaire - Enjeux environnementaux et énergétiques du secteur digital - 11 j...
Webinaire - Enjeux environnementaux et énergétiques du secteur digital - 11 j...
 
Memorandum projets pour la transition énergétique - Cluster TWEED
Memorandum projets pour la transition énergétique - Cluster TWEEDMemorandum projets pour la transition énergétique - Cluster TWEED
Memorandum projets pour la transition énergétique - Cluster TWEED
 
Transition énergétique dans la logistique - 22 octobre 2020
Transition énergétique dans la logistique - 22 octobre 2020Transition énergétique dans la logistique - 22 octobre 2020
Transition énergétique dans la logistique - 22 octobre 2020
 
Rapport Annuel 2020 - Cluster TWEED
Rapport Annuel 2020 - Cluster TWEEDRapport Annuel 2020 - Cluster TWEED
Rapport Annuel 2020 - Cluster TWEED
 
Les projets énergies durables en Afrique | Bruxelles - 10 décembre 2019
Les projets énergies durables en Afrique | Bruxelles - 10 décembre 2019Les projets énergies durables en Afrique | Bruxelles - 10 décembre 2019
Les projets énergies durables en Afrique | Bruxelles - 10 décembre 2019
 
Smart Region : smartenergy and smartICT projects - 17 novembre 2020
Smart Region : smartenergy and smartICT projects - 17 novembre 2020Smart Region : smartenergy and smartICT projects - 17 novembre 2020
Smart Region : smartenergy and smartICT projects - 17 novembre 2020
 
Webinaire CPE | UNESSA-TWEED - 26 janvier 2021
Webinaire CPE | UNESSA-TWEED - 26 janvier 2021Webinaire CPE | UNESSA-TWEED - 26 janvier 2021
Webinaire CPE | UNESSA-TWEED - 26 janvier 2021
 
Energy transition - Conference & networking event
Energy transition - Conference & networking eventEnergy transition - Conference & networking event
Energy transition - Conference & networking event
 
Webinaire - Quelles solutions pour m'aider à activer mon potentiel de flexibi...
Webinaire - Quelles solutions pour m'aider à activer mon potentiel de flexibi...Webinaire - Quelles solutions pour m'aider à activer mon potentiel de flexibi...
Webinaire - Quelles solutions pour m'aider à activer mon potentiel de flexibi...
 
Innov'Action Performance Energétique | Charleroi - 26 septembre 2019
Innov'Action Performance Energétique | Charleroi - 26 septembre 2019Innov'Action Performance Energétique | Charleroi - 26 septembre 2019
Innov'Action Performance Energétique | Charleroi - 26 septembre 2019
 
Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...
Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...
Les communautés d'énergie renouvelable dans les PAE wallons, c'est possible -...
 
Cluster TWEED - Le cluster wallon de l'energie durable
Cluster TWEED - Le cluster wallon de l'energie durableCluster TWEED - Le cluster wallon de l'energie durable
Cluster TWEED - Le cluster wallon de l'energie durable
 
Energie durable & efficacité énergétique dans les piscines | Nivelles - 30 oc...
Energie durable & efficacité énergétique dans les piscines | Nivelles - 30 oc...Energie durable & efficacité énergétique dans les piscines | Nivelles - 30 oc...
Energie durable & efficacité énergétique dans les piscines | Nivelles - 30 oc...
 
Webinaire : Transition énergétique en Wallonie - Stratégie d'un grand groupe ...
Webinaire : Transition énergétique en Wallonie - Stratégie d'un grand groupe ...Webinaire : Transition énergétique en Wallonie - Stratégie d'un grand groupe ...
Webinaire : Transition énergétique en Wallonie - Stratégie d'un grand groupe ...
 
Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019
Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019
Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019
 
Stockage de l'énergie - Échanges d'expertises entre le Québec, les Hauts-de-F...
Stockage de l'énergie - Échanges d'expertises entre le Québec, les Hauts-de-F...Stockage de l'énergie - Échanges d'expertises entre le Québec, les Hauts-de-F...
Stockage de l'énergie - Échanges d'expertises entre le Québec, les Hauts-de-F...
 
https://www.liegecreative.be/evenements/reinventons-les-possibles-creons-les-...
https://www.liegecreative.be/evenements/reinventons-les-possibles-creons-les-...https://www.liegecreative.be/evenements/reinventons-les-possibles-creons-les-...
https://www.liegecreative.be/evenements/reinventons-les-possibles-creons-les-...
 
Sortie officielle de la cartographie stockage - 22 mai 2017
Sortie officielle de la cartographie stockage - 22 mai 2017Sortie officielle de la cartographie stockage - 22 mai 2017
Sortie officielle de la cartographie stockage - 22 mai 2017
 
GT CERACLE RW | 21 janvier 2021
GT CERACLE RW | 21 janvier 2021GT CERACLE RW | 21 janvier 2021
GT CERACLE RW | 21 janvier 2021
 
Brasseries & Energie durable | Abbaye d'Orval - 11 octobre 2019
Brasseries & Energie durable | Abbaye d'Orval - 11 octobre 2019Brasseries & Energie durable | Abbaye d'Orval - 11 octobre 2019
Brasseries & Energie durable | Abbaye d'Orval - 11 octobre 2019
 

Similaire à Energie durable & efficacité énergétique dans les écoles | LLN - 14 mai 2019

Investir et financer la transition énergétique : enjeux techniques, économiqu...
Investir et financer la transition énergétique : enjeux techniques, économiqu...Investir et financer la transition énergétique : enjeux techniques, économiqu...
Investir et financer la transition énergétique : enjeux techniques, économiqu...
LIEGE CREATIVE
 
Usages, stratégie & économies d’énergie à l'UPC_ D_Ferrer_CPU -Paris 21/1/15...
Usages, stratégie & économies d’énergie à l'UPC_ D_Ferrer_CPU -Paris 21/1/15...Usages, stratégie & économies d’énergie à l'UPC_ D_Ferrer_CPU -Paris 21/1/15...
Usages, stratégie & économies d’énergie à l'UPC_ D_Ferrer_CPU -Paris 21/1/15...
UPC-BarcelonaTech - Innovació i Comunitat
 
Présentation du Groupement d'Achat d'Energie d'ORACE avec Place des Energies
Présentation du Groupement d'Achat d'Energie d'ORACE avec Place des EnergiesPrésentation du Groupement d'Achat d'Energie d'ORACE avec Place des Energies
Présentation du Groupement d'Achat d'Energie d'ORACE avec Place des Energies
Novabuild
 
Feedback - Webinaire : Crise énergétique pour les entreprises | Décarboner et...
Feedback - Webinaire : Crise énergétique pour les entreprises | Décarboner et...Feedback - Webinaire : Crise énergétique pour les entreprises | Décarboner et...
Feedback - Webinaire : Crise énergétique pour les entreprises | Décarboner et...
Cluster TWEED
 

Similaire à Energie durable & efficacité énergétique dans les écoles | LLN - 14 mai 2019 (20)

Plan Piscines & énergies renouvelables
Plan Piscines & énergies renouvelablesPlan Piscines & énergies renouvelables
Plan Piscines & énergies renouvelables
 
Solutions energie et eau durable dans le secteur agroalimentaire - 15 novembr...
Solutions energie et eau durable dans le secteur agroalimentaire - 15 novembr...Solutions energie et eau durable dans le secteur agroalimentaire - 15 novembr...
Solutions energie et eau durable dans le secteur agroalimentaire - 15 novembr...
 
Digital 4 Circular Wallonia | IFAPME Gembloux - 08 septembre 2022
Digital 4 Circular Wallonia | IFAPME Gembloux - 08 septembre 2022Digital 4 Circular Wallonia | IFAPME Gembloux - 08 septembre 2022
Digital 4 Circular Wallonia | IFAPME Gembloux - 08 septembre 2022
 
Objectifs énergétiques et environnementaux de l’extension ouest de la Fleuriaye
Objectifs énergétiques et environnementaux de l’extension ouest de la FleuriayeObjectifs énergétiques et environnementaux de l’extension ouest de la Fleuriaye
Objectifs énergétiques et environnementaux de l’extension ouest de la Fleuriaye
 
Catalogue formations 2015 du CSTB
Catalogue formations 2015 du CSTBCatalogue formations 2015 du CSTB
Catalogue formations 2015 du CSTB
 
Raee stratégies communales 2014 final
Raee   stratégies communales 2014 finalRaee   stratégies communales 2014 final
Raee stratégies communales 2014 final
 
Investir et financer la transition énergétique : enjeux techniques, économiqu...
Investir et financer la transition énergétique : enjeux techniques, économiqu...Investir et financer la transition énergétique : enjeux techniques, économiqu...
Investir et financer la transition énergétique : enjeux techniques, économiqu...
 
Usages, stratégie & économies d’énergie à l'UPC_ D_Ferrer_CPU -Paris 21/1/15...
Usages, stratégie & économies d’énergie à l'UPC_ D_Ferrer_CPU -Paris 21/1/15...Usages, stratégie & économies d’énergie à l'UPC_ D_Ferrer_CPU -Paris 21/1/15...
Usages, stratégie & économies d’énergie à l'UPC_ D_Ferrer_CPU -Paris 21/1/15...
 
Partager et valoriser les connaissances - Quels enjeux stratégiques sur la co...
Partager et valoriser les connaissances - Quels enjeux stratégiques sur la co...Partager et valoriser les connaissances - Quels enjeux stratégiques sur la co...
Partager et valoriser les connaissances - Quels enjeux stratégiques sur la co...
 
Matinée DIS4 - Energie Batiment
Matinée DIS4 - Energie BatimentMatinée DIS4 - Energie Batiment
Matinée DIS4 - Energie Batiment
 
Présentation du Groupement d'Achat d'Energie d'ORACE avec Place des Energies
Présentation du Groupement d'Achat d'Energie d'ORACE avec Place des EnergiesPrésentation du Groupement d'Achat d'Energie d'ORACE avec Place des Energies
Présentation du Groupement d'Achat d'Energie d'ORACE avec Place des Energies
 
Communauté onepoint - Energie
Communauté onepoint - EnergieCommunauté onepoint - Energie
Communauté onepoint - Energie
 
Haiti | Jan-1 | Présentation Cellule Énergie
Haiti | Jan-1 | Présentation Cellule ÉnergieHaiti | Jan-1 | Présentation Cellule Énergie
Haiti | Jan-1 | Présentation Cellule Énergie
 
GT CERACLE sur les compteurs intelligents - 10 juin 2021
GT CERACLE sur les compteurs intelligents - 10 juin 2021GT CERACLE sur les compteurs intelligents - 10 juin 2021
GT CERACLE sur les compteurs intelligents - 10 juin 2021
 
Feedback - Webinaire : Crise énergétique pour les entreprises | Décarboner et...
Feedback - Webinaire : Crise énergétique pour les entreprises | Décarboner et...Feedback - Webinaire : Crise énergétique pour les entreprises | Décarboner et...
Feedback - Webinaire : Crise énergétique pour les entreprises | Décarboner et...
 
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
 
Séminaire belgo-marocain sur les énergies renouvelables et l'efficacité énerg...
Séminaire belgo-marocain sur les énergies renouvelables et l'efficacité énerg...Séminaire belgo-marocain sur les énergies renouvelables et l'efficacité énerg...
Séminaire belgo-marocain sur les énergies renouvelables et l'efficacité énerg...
 
3ème Roadshow Energie Durable : Solutions énergétiques pour le zoning de Ghis...
3ème Roadshow Energie Durable : Solutions énergétiques pour le zoning de Ghis...3ème Roadshow Energie Durable : Solutions énergétiques pour le zoning de Ghis...
3ème Roadshow Energie Durable : Solutions énergétiques pour le zoning de Ghis...
 
Repercussions economiques et technologiques du pacte energetique en Wallonie ...
Repercussions economiques et technologiques du pacte energetique en Wallonie ...Repercussions economiques et technologiques du pacte energetique en Wallonie ...
Repercussions economiques et technologiques du pacte energetique en Wallonie ...
 
Accompagner les transitions énergétiques en agriculture par la formation et...
Accompagner les  transitions énergétiques en agriculture par la  formation et...Accompagner les  transitions énergétiques en agriculture par la  formation et...
Accompagner les transitions énergétiques en agriculture par la formation et...
 

Plus de Cluster TWEED

AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
Cluster TWEED
 
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
Cluster TWEED
 
AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE
Cluster TWEED
 

Plus de Cluster TWEED (20)

Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdfDecarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
 
Belgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdf
Belgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdfBelgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdf
Belgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdf
 
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
 
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermiqueAppel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
 
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
 
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
 
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
 
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
 
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
 
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
 
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
 
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
 
AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE
 
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
 
TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5
 
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
 
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
 
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
 

Energie durable & efficacité énergétique dans les écoles | LLN - 14 mai 2019

  • 1. 14/05/19 Énergie durable & efficacité ODID énergétique dans les écoles
  • 2. PROGRAMME 2 Introduction • 09h00 TWEED - introduction générale • 09h10 FWB - Stratégie de rénovation et de gestion énergétique du patrimoine de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Christophe Madam • 09h25 Climact - Barrières à la rénovation profonde des bâtiments scolaires - Quentin Jossen Consommation - Data management & optimisation énergétique • 09h40 ENERGIS & Teenconsulting - La gestion énergétique de bâtiments scolaires - Vincent Kowalczyk • 09h55 INGESTIC - Intelligence artificielle & Analyse de la consommation énergétique des écoles catholiques francophones - Nicolas Boucquey • 10h10 Ewattch / CMTech - Monitoring & comptabilité énergétique des écoles - Mathieu Chabot • 10h25 AGC Glass Europe - RenoWindow - Le remplacement des vitrages dans les châssis existants : La solution innovante pour l'isolation - Frederic Henry
  • 3. PROGRAMME 3 Production - énergies renouvelables & HVAC • 11h00 Coopeos - Chaufferie bois à l'école Notre-Dame de Céroux-Mousty - mise en place d'un programme de sensibilisation au développement durable - Caroline Lambin • 11h15 ODID & Haemera - Religthing - Ingrid Van Steenbergen (ODID) & Ginette Bastin (Haemera) • 11h30 SIEMENS - Système intelligent et intégré de régulation HVAC, ... - Patrick Paquet Financement & uses-cases • 11h45 Soltis & Energiris - Tiers-investissment pour le PV et relighting LED - Pierre Voglaire (Soltis) et Yves Lebbe (Energiris) • 12h00 Craie ASBL - Aide à la gestion énergétique - Pierre Laigneaux Education & sensiblisation • 12h15 www.renovermonecole.be : un site pour la rénovation des écoles avec des objectifs de développement durable par Catherine Massart - Architecture et climat – UCL • 12h30 Défi « Génération Zéro Watt » : outils, résultats & perspectives - Jacques Claessens - Architecture et climat – UCL
  • 4. Cluster Technologie Wallonne Energie - Environnement & Développement durable ÉNERGIE DURABLE DANS LES ÉCOLES 1 Louvain-la-Neuve – 14/05/2019
  • 6. QUI SOMMES-NOUS ? 3 • TWEED : Cluster ‘Energie Durable’ • Mission : business développement • Réseau : membres & partenaires
  • 8. WALLONIE BRUXELLES FLANDRE INTERNAT. QUI SOMMES-NOUS ? 5 • > 100 • Wallonie / Bruxelles • Privé/public • Energie durable Membres Partenaires (principaux)
  • 9. QUE FAISONS-NOUS ? 6 # Evénements # Projets # Etudes # Promotion # Information h6p://leboisenergie.be/ www.rewallonia.be
  • 10. Ligne du temps dynamique 7 QUE FAISONS-NOUS ? www.clustertweed.be rubrique ‘Derniers évènements’ https://www.slideshare.net/cluster_tweed
  • 13. 10
  • 16. 13
  • 17. 14 # ECOLES Tack Grégory - gregory.tack@coretec.be - www.coretec.be Ins+tut Ste Marie à Jambes
  • 22. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development TWEED Asbl Rue Natalis 2 – 4020 Liège – Belgium Paul Bricout Ingénieur projets pbricout@clustertweed.be Renaud Dachoufe Ingénieur projets rdachouffe@clustertweed.be Cédric Brüll Directeur cbrull@clustertweed.be www.clustertweed.be
  • 23. Direction générale des Infrastructures de la FWB Christophe MADAM, Responsable de la Cellule Energie FWB Cellule Energie 1. Missions de la Cellule Energie dans le cadre d’une contractualisation 2. Présentation des réalisations et perspectives de la Cellule Energie 3. Sources de financement de la cellule et des projets d’EE
  • 24. Vision • Diminuer les émissions de gaz à effet de serre et des consommations du patrimoine FWB • -40% pour 2030 • -90% pour 2050 Propositions au prochain gouvernement: • Réduction (et compensation) de 70% d’émissions de CO2 pour 2025 • Réduction de 30% des consommations pour 2025 • Maîtriser les flux énergétiques et financiers liés aux consommations
  • 25. Propriété, ges-on DGI: • 2.878 bâ-ments • 739 sites • 3.413.418 m² chauffés • 667 GWh • 50 M€/an conso Propriété/ gestion DGI, non-scolaires: • 539 bâtiments • 242 sites • 471.258 m² chauffés • 135 GWh • 10M€/an conso Réseaux scolaires subventionnés: • 14.947.402 m² chauffés • 2.920 GWh • 220 M€/an
  • 26. Préalable: gestion immobilière et vision S’assurer que le patrimoine immobilier est connu sous ses différentes dimensions: 1. Etat des lieux de la conformité en termes de confort, sécurité, environnement, usages / objecAfs 2. GesAon du stock de bâAments: vente, achat, rénovaAon, démoliAon 3. GesAon de l’uAlisaAon du stock de bâAment 4. GesAon des couts d’occupaAon et des ouAls de financements pour planifier les intervenAons en foncAon des catégories de bâAments et des priorités Þ Investir dans la collecte et la structuration de données Þ Investir dans des outils de gestion du patrimoine = gestion d’un portefeuille d’actifs CENTRAL!
  • 27. Missions de la cellule Energie: Application des objectifs légaux en termes d’efficacité énergétique et veille légale (40% 2030, 90% 2050) • Cadastre et comptabilité énergétique => maîtrise des données, quick wins, identification de projets (audits) • Renégociation et globalisation des contrats de fourniture de gaz et d’électricité • Réalisation de projets financés sur les budgets de la DGI non-scolaires • Réalisation de projets financés par leasing / concession avec partage des gains: re- commissionnement des installations de chauffage, amélioration de l’éclairage, cogénération, panneaux solaires, chauffage alternatif, CPE 1à 3 – réalisation de projets pilotes et transfert de connaissance vers les Directions techniques de la DGI • Recherche de sources de financement, projets européens, subventions pour études,… • Transfert et accompagnement des réseaux subventionnés + toutes institutions dépendant de la FWB (ASBL, OIP,…): point d’accroche = Centrales d’achats fourniture et monitoring • Participation aux inventaires techniques => maîtrise des données • Certification PEB • Veille technologique et réglementaire
  • 28. Gouvernement SG DGI Cellule Energie Orientée Usagers PlansRégionauxderéduc=ondesconsomma=ons Obliga=onderésultat–40%/2030,-90%en2050 Service de monitoring énergétique Accompagnement CPE Montage financier Inventaires techniques Contrôle de résultats Mise en œuvre PLAGE obligatoire Certification PEB Iden=fica=on de projets MP services, leasing, concession Achat d’énergie SG-P&GI OIP scolaire CF AGE AG Sport AG Culture AG Aide à la Jeunesse AG Maison de Justice CPEONS SEGEC PO PO CECP PO PO OIP FELS PO PO OIP et ASBL non scolaires Basevolontaire,incitative Circulaire,appelàprojets Objectifs d’économie d’énergie Monitoring pour l’ensemble des infras CENTRALESD’ACHATS COORDINATION GENERALE DU PROGRAMME D’EFFICACITE ENERGETIQUE Les services d’accompagnement et de facilitation pour les PO subventionnés, les OIP,… peuvent prendre différentes formes: - Adhésion aux différentes centrales d’achats - Accès aux modèles de documents de marché - Accès aux notes d’orientation stratégique et méthodologique - Accès aux outils et ressources humaines de la cellule énergie, accompagnement sur mesure Un site internet – à l’instar de la Cellule Architecture - décrivant les services et la charte de collaboration doit être développé et contenir les processus, procédures et les différents livrables disponibles exemplarité Réplica=on => économie pour la collec=vité Fonctionnement de la cellule énergie
  • 29. Christophe MADAMDIRECTION SECRETARIAT 5 NIV 1 4 NIV 2+ Sabine GAUDISSART GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF & FINANCIER Marouan EL MOUSSAOUI 3 INGENIEURS PROJETS Ibraim HAJDARI Roberto IMPEDOVO Christophe SCOHIER OPERATEUR BANQUE DE DONNEES Reda BENLAMIN TEMSAMANI 3 GRADUES TECHNIQUES SPECIALES (inventaires techniques et audits énergéIques) Christophe LALLEMAND Suad SKRIJELJ A désigner – en cours d’engagement (*) remplacement à prévoir suite au départ d’un agent Attaché – Gestionnaire de projets énergétiques (*) Certificateurs PEB En cours d’engagement 4 NIV 1
  • 30. Illustration de l’outil de monitoring énergétique
  • 31. Illustration de l’outil de monitoring énergétique
  • 32. Illustration de l’outil de monitoring énergétique
  • 33. CO LLECTE ET TR A ITEM EN T D ES DONNÉES Gestion de l’Energie – Ministère de la Fédération Wallonie Bruxelles DGI - Staff DG / DGa COORDINATION GÉNÉRALE & CONTRÔLE SUIVI CELLULE ENERGIE DÉVELOPPEMENT & GESTION DE PROJETS ÉNERGÉTIQUES WP2 – Maitrise des données financières, techniques et énergéTques WP5 - Communication / Reporting / Gestion des collaborations INVENTAIRES TECHNIQUES GAZ / ELECTRICITE GESTIO N D ES PR O JETS D’ÉCONOMIE WP4b. Projets Efficacité énergétique WP4A. CONTRATS DE FOURNITURES JURIDIQUE AppuisauxDirec-onRégionales CPEtype1sansinvestissement=>20% WP2a. Cadastre énergétique FINANCIER PROJECT MANAG. Business process IT PROCEDES METIERS POLITIQUE EE/EnR CPEtype2investissements=>35%éco PLANNING ET GESTION DES RESSOURCES WP4 – Gestion de projets MAZOUT WP3 –financement des activités de la Cellule Etudes techniques typede compteurs Planning& BudgetMT/ LT Automa-sa- -ondela collecte Logicielsdetraitementdedonnées Collectedes EANviales écoles/ occupants Collectedes donnéesvia GRD Automa-sa- -ondela collecte WP2b. Cadastre technique Methodo- logiede collectede données Processusde collabora- tionavecDT Visitedes bâ-ments, collecte FINANCEMENT WP3a. Fonds « Revolving » interne Sourcesinternes(PLAGE,…) Contribu-onbénéficiaires (QuickWins) WP3b. Tiers Financement BEI/EEEF Financement parprojet Leasing Subsidesnationauxet européenIBGE/BEI/EEEF/ ELENA… Fondsprivés MAZOUT GAZ / ELECTRICITE CPEtype3investissements=>50%éco Normes PEB Analyse des propositions Priorisa-on des travaux Maintenance basée sur la performance COMMUNICATION / REPORTING WP5b. Communication interne et externe WP5A . OU TIL D E R EPO R TIN G Développement desKPI/tableau debord Gestiondes ressources humaines (évaluationdu personnel) MiseàjourdesKPI /tableaudebord Web-Based Campagnede Sensibilisa-on Communication desrésultats Amélioration continuedes collaborations, gestiondes projets,des process Ressources internes Ressources externes INVENTAIRE FINANCIER WP2c. Cadastre financier Analysedu potentielet descash flowsutiles Collectedes données (workflow) Développem entsolutions financement MANAGEMENT WP1a. Outils de gestion / aide à la décision / RH / Outsourcing Intégra-ondesobjec-fs RSE/Contrat d’administra-on WP1b. Stratégie 2016-2020 INFRA 1.0 Maitrisedes donnéestech,ener &fin QuickWins fournituregaz/elec /mazout QuickWinsCPE WP1 – Management (ressources et stratégie) PlanRH(recrutement) Managementdes collaborations Alimenta-ondela visionLT WP1c. Stratégie 2020-2030 INFRA 2.0 Optimisation technico-financières desinfrastructures Maîtrisedesplannings /budgetsLT Conformitéaux normesetobjec-fs (contrat d’administra-on/ VIGEO Plan opérationnel –04/10/2016 – Christophe Madam BuildingPerformance System Outildegestion financière Art 5 de la direc-ve Européenne PlandeRessources technologiquesinternes Contratcadrepour intégrerl’expertiseausein delacellule CertificationEMAS/ BREEAMInUse Succès basé sur la qualité des processus de collabora-on
  • 34. Economie énergétique Objectifs légaux : - 40% en 2030 - 90% en 2050 Centrale Achats énergie 2019-2022 Sensibilisation Monitoring Centrale d’achats Travaux & Services Compteurs Mazout & … Relighting multi-sites Concession mulOsites PV Isolation Chauffage HVAC CPE pilote: 15 sites scolaire BXL-BW PLAGE GoodPlanet ? UCL? Energis.Cloud - Teenconsulting Engie Electrabel PEB Inventaires techniques NEN2767 PLAGE s/ 40% sites Type 1 s/ 40% sites Type 2 s/ 15% sites Développement et déploiement CONTRÔLE, BENCHMARK, IDENTIFICATION DE PROJETS Type 3 s/ 5% sites Energinvest (Accompagnement CPE)
  • 35. Rénovation lourde/nZEB Temps de retour10 years 15 years 20 years 30 years 40 years 30% 50% 90% Niveau d’économie + envelope du bâtiment (isolation, chassis...) + energie renouvelable (Biomasse, geothermie, pompe à chaleur, cogen...) HVAC & installations électriques Régulation & GTC Les 3 types de CPE – approche globale multi-sites, multi-techniques CPE type 1 CPE type 2 CPE type 3
  • 36. Les principales réalisations 2017-2018 et perspectives de la cellule énergie 1. Maîtrise des données de consomma2ons et de factura2on des vecteurs énergé2ques (Gaz, électricité, mazout) 2. Centrale d’achat pour la fourniture gaz et élec 2018 et 2019-2022 3. Développement et applica2on d’un mécanisme d’intrac2ng (récupéra2on de 80% des économies générées) 4. Projet pilote compteurs mazout 5. Religh2ng: 5 bâ2ments, 400k€ inves2s en fonds propres 6. Photovoltaïque: Bâ2ment 27 Septembre, 12 écoles BXL (publica2on 01/2019), 10 sites ADEPS et 2 culture (publica2on 01/19) en concession (valeur +/- 5M€, financement par 2ers) 7. Centrale d’achats Monitoring & comptabilité énergé2que (opéra2onnelle en décembre 2018) 8. Déploiement compteur mazout et autres (2019)
  • 37. 9. Projet pilote CPE sur 15 sites scolaires: MP pour accompagnement NEN2767 et développement des documents de marché (attribution 02/2019) 10. Participation à un consortium H2020 pour analyse et développement d’une plateforme et d’outils de financement SEC neutre 11. Certification PEB (engagement de 4 ETP prévu au deuxième semestre 2019) Economie réalisée de près de 3.000.000€ en 2 ans Les principales réalisations 2017-2018 et perspectives de la cellule énergie
  • 38. Financement de la cellule et des projets EE • Intrac'ng: de 300.000 euro à 10.000.000 euro, crescendo, exponen'el • Tiers inves'sseur: pour tout leasing et toute concession • Fonds propres (projets réalisés par les Direc'ons Techniques de la DGI) • Structure de financement dédicacée (<= projet H2020)
  • 39. Services EE Occupant Etudes, services, fournitures, travaux, suivi des résultats Cadre légal (décret programme FWB) Fonds des bâtiments scolaires, indice 810 Mesures d’EE Financement RécupéraGon de 80% des économies Réduction des couts énergétiques Schéma Intracting
  • 40. Contact Christophe Madam Expert en ges+on de l’énergie Responsable de la cellule énergie Tél : +32 (0)2 413 21 77 christophe.madam@cfwb.be Cellule Energie Secrétariat général | DirecEon générale des Infrastructures Boulevard Léopold II, 44
  • 41. Vers des infrastructures scolaires performantes CLIMACT sa www.climact.com | info@climact.com | T: +32 10 750 740 Qu’est-ce qui bloque ? Quelles pistes de solutions ? Et concrètement, que faire ? Quentin Jossen Catherine Debucquois Hugues de Meulemeester
  • 42. Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL2 16/05/2019 Source : Le Soir 6/3/19 - OECD Climact souhaite contribuer à ce challenge, en ligne avec sa mission de lutte contre le changement climatique Le bien-être des professeurs et des élèves est un facteur clé de la qualité de l’enseignement Qualité de l’environnement de travail Estime & reconnaissance du métier d’enseignant Vers des infrastructures scolaires performantes
  • 43. Vers des infrastructures scolaires performantes3 16/05/2019 Source: GIEC, 2018. Rapport spécial sur le réchauffement de 1,5 °C Et sous l’angle de l’enjeux climatique ? Un parc de bâtiment neutre en carbone est une condition nécessaire 42GtCO2 Annuel Restant Total 420GtCO2 Le budget carbone restant correspond à 10 années d’activités d’aujourd’hui
  • 44. Vers des infrastructures scolaires performantes4 16/05/2019
  • 45. Vers des infrastructures scolaires performantes5 16/05/2019
  • 46. Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL6 16/05/2019 § La mission de CLIMACT : Faciliter la transition vers une société zéro-carbone § Les barrières et solutions à la rénovation profonde des bâtiments scolaires § Relevons ensemble ce défi sur le terrain
  • 47. Vers des infrastructures scolaires performantes Consulting Market facilitation Business model innovation 7 16/05/2019 CONSEILS + DEVELOPPEMENT DE PROJETS Un monde sous les 2°C est possible Louvain-la-Neuve depuis 2007 Une énergie plus durable Moins d’impact sur le climat Plus de valeur partagée
  • 48. Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL8 16/05/2019 Nous menons un programme pour accélérer la rénovation profonde des bâtiments scolaires § 150+ contacts pris § 60+ échanges bilatéraux § 50+ acteurs-clés fortement impliqués § Différentes initiatives similaires croisées
  • 49. Vers des infrastructures scolaires performantes16/05/2019 CONFIDENTIAL9 La page web héberge les documents clés, dans une optique de partage des apprentissages www.climact.com/ecoles
  • 50. Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL10 16/05/2019 § La mission de CLIMACT : Faciliter la transition vers une société zéro-carbone § Les barrières et solutions à la rénovation profonde des bâtiments scolaires § Relevons ensemble ce défi sur le terrain
  • 51. Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL11 16/05/2019 Les barrières principales à la rénovation énergétique profonde des écoles FINANCIERS § Investissements élevés § Paybacks longs pour la rénovation profonde (+sous- utilisation des infrastructures) § Evaluation complexe des couts et bénéfices (baseline?) § Accessibilité et complexité des subsides (démolition/reconstruction) § Manque de vision sur les co-bénéfices et sur la possibilité d’augmenter les subsides en fonction Difficultés liées à … De PROCESS et ADMINISTRATIFS TECHNIQUES et de MISE EN OEUVRE OPERATIONNELS et de MAINTENANCE MOTIVATIONNELS ET AUTRES la rénovation le système scolaire le cadre politique et légal § Peu de moyens disponibles (limités) et concurrence des moyens infrastructure-pédagogie (libre) § Endettement compliqué (capacité de remboursement des PO limitée/ endettement public) § Pas de vision (BPlan) long terme envisagée § Multiplicité des acteurs et corps de métier à impliquer, des points de contacts § Lourdeur et complexité des procédures administratives et appels d’offres (même avec du support) – ressources nécessaires § Crainte d’ingérence du privé dans la sphère publique § Enjeux politiques – relations entre RW et FWB, compétences § PO et Directions surchargés par d’autres priorités (admin et pédagogie) § Processus de décisions complexes et PO mal équipés sur ces questions § Peu de communication entre écoles/ entre PO § Manque de confiance dans des solutions de structuration alternatives (PPP) – contrats long terme § Compétences techniques importantes et diversifiées nécessaires pour atteindre la rénovation profonde § Pas de vision globale et long terme sur les technologies (cascades, éviter les lock-in) § Pénibilité des travaux : cohabitation école/chantier complexe § Rénover en été complexe (et cher vu le congé du bâtiment) § Confort => Pas toujours d’économie d’énergie finale § Besoin de remise aux normes avant rénovation énergétique § Pas de CSC type § Systèmes mal pensés pour un contexte éducatif / manque de réalisme des concepteurs § Complexité techniques/ interfaces § Pas d’implication des utilisateurs (profs, élèves, …) dans la réflexion, donc mauvaise prise en compte de leurs besoins § Divergence entre les besoins et les résultats (besoins, CSC, offre, choix réels, mise en œuvre, utilisation) § Choix sur les couts d’achat vs. total cost of ownership § Peu de réactivité en cas de disfonctionnement § Manque de ressources et de formation interne § Aucune responsabilité sur le budget (public) § Faible perception des multi-bénéfices (confort, santé, qualité d’enseignement) A B CSur les aspects … § Manque de visibilité de l’industrie sur un volume significatif leur permettant d’investir dans l’innovation
  • 52. Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL12 16/05/19 Elaborer une vision commune et une stratégie immobilière globale Disposer d’une ressource au sein de l’école Accompagner l’école et mettre à disposition les outils dans une démarche performancielle Déverrouiller les moyens de financement existants et innovants Conclusions des parties prenantes sur les actions requises pour accélérer la renovation profondes des bâtiments scolaires
  • 53. Vers des infrastructures scolaires performantes CONFIDENTIAL13 16/05/2019 § La mission de CLIMACT : Faciliter la transition vers une société zéro-carbone § Les barrières et solutions à la rénovation profonde des bâtiments scolaires § Relevons ensemble ce défi sur le terrain
  • 54. Vers des infrastructures scolaires performantes Pour stimuler la rénovation profonde sur le terrain, nous travaillons sur trois axes. Rejoignez-nous CONFIDENTIAL14 16/05/2019 Constituer un pool d’écoles Mobiliser les professionnels et tester le marché Structurer l’offre d’accompagnement et la manière de la financer AMO Admini. École Entreprises Concepteur AuditorFinanciers Vous prévoyez ou aimeriez rénover votre école ? Prêts à vous mobiliser dans ce défi ? Votre contribution serait utile dans un service d’accompagnement ? ecoles@climact.com
  • 55. La gestion énergétique de bâtiments scolaires Energie durable & efficacité énergétique dans les écoles | LLN - 14 mai 2019
  • 56. Agenda ● La gestion énergétique des bâtiments scolaires ● Teenconsulting & Energis ● Le Système de Management de l’Énergie (SME) www.energis.cloud | www.teenconsulting.be 2
  • 57. Energy Managers Ecole Ecole Ecole EcoleEcole La gestion énergétique de bâtiments scolaires La mission de l’Energy Manager est d’assurer le confort des élèves et du corps enseignant tout en garantissant une consommation faible en énergie et au moindre coût Le Système de Management de l’Énergie (SME) traite une quantité importante de données et permet à l’Energy Manager et aux occupants des écoles d’avoir une vue claire sur la consommation d’eau, de gaz, de mazout, d’électricité des différents bâtiments et équipements. Sur base de cette analyse, il identifie les actions correctives à entreprendre. Energy Manager + SME = Économies www.energis.cloud | www.teenconsulting.be 3
  • 58. Energis est une société internationale spécialisée en solutions logicielles dans le domaine de l'efficacité énergétique. La société a mis au point une plateforme de gestion de l’énergie intelligente hautement personnalisable et innovante, appelée Energis.Cloud. A propos de Energis www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Vers le site web > 4 Partenaire technologique des Energy Managers
  • 59. Bureau d’ingénierie Actif depuis 15 ans dans la performance énergétique des bâtiments publics ➢ Ecoles ➢ Bâtiments administratifs ➢ Etc. Expérience théorique et pratique sur le terrain Pluridisciplinaire et développeur de solutions A propos de Teenconsulting 5
  • 60. Que fait Teenconsulting ? Audits énergétiques Etudes et suivi de travaux Contrats de Performance Énergétique Faisabilité 6
  • 61. Références Teenconsulting dans les écoles Contrats de Performance Énergétique ★ 14 écoles => Administration communale de Schaerbeek (Guidance, maintenance et conseils) Audits énergétiques ★ 12 écoles à Manage et La Louvière pour l’ASBL Centre Scolaire Saint-Exupéry (+ pré-études UREBA exceptionnel 2013) ★ Ecole du Bohy => Administration communale de Seneffe (Enveloppe, HVAC, éclairage) Etudes et suivis de travaux ➢ Rénovation des sous-stations ★ CERIA => Commission Communautaire Française ➢ Rénovation complète des installations HVAC ★ 3 écoles (Clair vive, Everheide, La Source) => Administration communale d’Evere ★ Collège Saint-Hubert => Administration communale de Watermael-Boitsfort 7
  • 62. Fédération Wallonie Bruxelles Energis & Teenconsulting sont Partenaires pour la gestion énergétique des bâtiments de la FWB www.energis.cloud | www.teenconsulting.be
  • 63. L’Energy Manager vous accompagne et vous permet d’atteindre des objectifs précis Réduire la consommation et les coûts d’énergie pour générer des économies Optimiser le confort des occupants Améliorer l'empreinte environnementale et la montrer Se conformer à la réglementation et aux normes internationales (ISO 50001, ICP, IPMVP) Suivi des contrats d’efficacité énergétique / suivi des économies réalisées Investissements précisément www.energis.cloud | www.teenconsulting.be 9
  • 64. Energy Manager + SME = Économies IDENTIFIER LES INEFFICACITÉS OPTIMISER LA PERFORMANCE GÉNÉRER DES BÉNÉFICES CONTRÔLE à DISTANCE ANALYSE INTELLIGENTE ANALYSE des DONNÉES COMMUNICATION des DONNÉES BIDIRECTIONNELLE Importer des fichiers de données Collecter les données de manière automatique Activer des commandes automatiques sur les équipements Commandes automatiques Règles conditionnelles Measure & Vérification Monitoring de la performance Prévisions et budgets Modèles conformes IPMVP Alarmes automatiques et rapports Monitoring Analyse des factures Inventaire 2% 10-15% 15-25% >25%Économies réalisables www.energis.cloud | www.teenconsulting.be 10
  • 65. Agenda ● La gestion énergétique des bâtiments scolaires ● Teenconsulting & Energis ● Le Système de Management de l’Énergie (SME) www.energis.cloud | www.teenconsulting.be 11
  • 66. Collecte de données 12 Système de Management de l’Énergie
  • 67. 13 Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Données de comptage Données météo, d’occupation, ... Données de facturation ● Numérisation et vérification des factures
  • 68. 14 www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Organisation des données Système de Management de l’Énergie
  • 69. www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Benchmarking Système de Management de l’Énergie Analyse Standard Ranking des gros consommateurs ● Identification d’où commencer à creuser
  • 70. Analyse Standard 16 Benchmarking • Externe (publique) • Interne (sites du même client) • Venant de l’Energy Manager • Objectif à atteindre Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Benchmarking
  • 71. Analyse Standard 17 Profil de puissance / Courbe de charge ● Utilisation de la puissance contractée ● Optimisation tarifaire (puissance souscrite + plages tarifaires) ● Analyse des causes du talon de consommation Profil de consommation d’eau ● Consommation uniquement vers 16h ● Chaudières surdimensionnées Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Profil de consommation
  • 72. Analyse Standard Profil de consommation par jour/heure ● Absence de régulation le week-end et la nuit 18 Températures intérieures ● Problème de confort à résoudre Consommation électrique Eau Chaude Sanitaire ● Absence de régulation nuit weekend Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Détection d’anomalies
  • 73. Analyse Standard Détection d’anomalies par alertes Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be 19 Intervention rapide en cas de: ● fuite d’eau, ● de problème de régulation, ● de surconsommation énergétique, ● d’erreur de facturation de la consommation réelle, ● ...
  • 74. Tableau de bord ● Sensibilisation des collaborateurs et des occupants aux aspects énergétiques 20 Analyse Standard Achat du fournisseur Production locale Demande énergétiqueInjection Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Sensibilisation
  • 75. Evolution de la signature énergétique ● Démontrer l’effet des actions ● Amélioration de la signature énergétique grâce aux différentes actions entreprises Analyse Standard 21 Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Suivi des économies énergétiques
  • 76. Tableau de bord des économies réelles générées ● Suivi des économies du CPE 22 Analyse Avancée Modèle mathématique / Jumeau numérique (“digital twin”) IPMVP Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Suivi des économies énergétiques
  • 77. 23 Analyse Avancée ● Optimisation tarifaire ● Gestion budgétaire 20192018 Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Prévisions de consommation et de production Modèle mathématique / Jumeau numérique (“digital twin”) IPMVP
  • 78. Règles d'automatisation d’actions ● Economisez de l’énergie en contrôlant les installations techniques 24 Pilotage à distance Périodes inoccupées Économies Eclairage Système de Management de l’Énergie www.energis.cloud | www.teenconsulting.be Commandes automatiques
  • 79. Conclusion Energy Manager ● Audits énergétiques ● Études et suivi de travaux ● Études de faisabilité ● Contrats de Performance Énergétique (CPE) ● Conseils et accompagnement www.energis.cloud | www.teenconsulting.be 25 Système de Management de l’Énergie (SME) ● Collecte de données ● Organisation des données ● Benchmarking ● Profil de consommation ● Détection d’anomalies ● Sensibilisation ● Suivi des économies énergétiques ● Prévision de consommation et production ● Commandes automatiques + = Économies Énergétiques
  • 80. DATA & IT SERVICES TO MAKE YOUR BUSINESS PRODUCTIVEDATA & IT SERVICES TO MAKE YOUR BUSINESS MORE PRODUCTIVE
  • 81. INGESTIC SPRL Founded on: 05/2011 Size: 30 FTE Offices: Rue du Manège 18b, 1301 Bierges services to improve your information systems and make your data more productive
  • 82. Data Science : What can we do ?
  • 83. Il faut le faire même avec un ROI = 15+ ans Constat
  • 87. Ne pas se hâter… … se préparer
  • 88. PARTAGER. RÉUTILISER. DÉCIDER. Des solutions pour créer des services innovants et faciliter la prise de décision grâce au partage de données et à leur réutilisation. Architecture pérenne… C’est une architecture: • Ouverte • Centrée sur la donnée • API First « Sans partage de la donnée, la transition énergétique n’aura pas lieu »
  • 91. Mise-en-œuvre 1. Collect 2. Ingest 3. Blend 4. Transform 5. Publish 6. Distribute
  • 92. Case : Calcul du potentiel d’économie d’énergie des écoles
  • 93. Quel est le potentiel d’économie d’énergie d’une école ? Consommation d’électricité par élève Consommation de gaz par élève Données récoltées pour • 275 000 élèves • Environ 1000 établissements • 49 GWh d’électricité / an • 444 GWh de gaz / an • ~ 100 établissements avec compteur d’électricité quart- horaire
  • 94. Les différences entre écoles viennent de gestions différentes, mais aussi d’activités différentes Consomma'on de nuit élevée Consommation de nuit basse Réduction le mercredi après-midi Consommation très basse pendant les congés Consommation légèrement réduite pendant les congés
  • 95. Consommation tard en soirée Consomma.on tôt le ma.n Mercredi bas, aussi en ma.née Jours de semaine semblables
  • 96. Le modèle d’économie d’énergie identifie les meilleures performances énergétiques, en tenant compte des différences d’activités Les quelques données disponibles sur les établissements sont peu informatives Les differences entre niveaux, options, lieux, tailles, sont faibles au regard de la variabilité des données Comme indicateurs des différentes activités, le modèle utilise la consommation de moments spécifiques Features : consommation de jour, de nuit, avant ou après les cours, le week-end, etc. Comme mesure de gestion performante, le modèle utilise certains niveaux de consommation des écoles performantes En combinant ces informations, le modèle produit un profil de consommation idéal par école
  • 103. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Dis papa, c’est quoi l’énergie ?
  • 104. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Introduction Expert dans l’IoT (Internet Of Things), Ewattch développe des capteurs sans-fil et des services innovants principalement dédiés à la maîtrise énergétique, à destination de l’Industrie, du secteur tertiaire et des projets de Smart buildings. Notre équipe d’ingénieurs développe depuis 2012 des capteurs simples et rapides à installer, communiquant en réseau sans-fil LoRa® (portée jusqu’à 15km) et EnOcean. Les données collectées par ces capteurs vous permettent la mise en place d’une gestion de votre consommation énergétique simplifiée, dynamique et intuitive. Dans un esprit d’ouverture des protocoles, nos capteurs sont compatibles avec notre plateforme EwattchCloud et d’autres plateformes partenaires de gestion énergétique. Un réseau de partenaires agréés et qualifiés par Ewattch peut vous accompagner dans la mise en place de nos solutions et les adapter à vos besoins.
  • 105. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Pourquoi la comptabilité énergétique ? Se poser les bonnes questions? - Quelle est ma consommation énergétique? En kWh ? En euro ? - Qui est est en charge de surveiller mes consommations? - Qui gère mes bâtiments ? Quand? Quoi? Comment? Où ??? Qui?
  • 106. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles L’IoT ? - Les objets connectés? - Simple d’installation (Plug n’play) - Visualisation continue des données - Evolutif - Abordable Pour tous !
  • 107. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles IoT Vs GTB ? Tableau TGBT ou TD Compteur Gaz Compteur d’eau Simple, usage limité, accessible à tous Lourd, usage illimité, accès hautement sécurisé
  • 108. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Que mesurer? Energies et/ou qualité d’air? Les consommateurs - Le chauffage - L’éclairage, intérieur et extérieur - Les prises de courants - La ventilation - Etc… Les indicateurs - Température intérieure et extérieure (Habitude et rigueur climatique - CO2 (Concentration des enfants, des adultes,…) - COV (Composé Organique Volatile, toxique) - Humidité (maladie, dégradation des bâtiments, irritation des yeux, du nez…) - Luminosité (minimum, maximum) - Présence
  • 109. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles La plateforme de visualisation https://bit.ly/306qUKN Scannez-moi !
  • 110. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Les exemples chez nos clients - Régulation ? - Température interne constante ? Le chauffage, le 3 février 2016
  • 111. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles - Régulation rétablie. - Température interne variable Le chauffage, le 3 février 2017 Les exemples chez nos clients
  • 112. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Les exemples chez nos clients Amélioration dans les premiers mois et puis baisse de vigilance
  • 113. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Les exemples chez nos clients Sensibilisation et utilisation rationnelle de l’éclairage
  • 114. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Les exemples chez nos clients
  • 115. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Les exemples chez nos clients Consommation permanente = fuite…
  • 116. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Les exemples chez nos clients Retour à la normale
  • 117. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Comment arriver rapidement à un résultat? - Commencer une installation petite, simple et sur les bâtiments les plus consommateurs. - Désigner un responsable Energie, le cas échéant, travailler avec un bureau d’études ou conseil . - Suivre ses consommations sur une plateforme et de manière continue.
  • 118. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Les avantages de la comptabilité énergétique « Mesurer c’est savoir » 1. Maitriser sa consommation énergétique et vérifier les constantes (Qualité d’air). 2. Repérer les dérives et contrôler que tous les systèmes de gestion et de régulation fonctionnent correctement. 3. Réaliser des économies financières et réduire l’empreinte carbone. 4. Sensibiliser les occupants, les élèves, … partager un projet pédagogique! 5. Mettre en place un plan d’actions avec un calcul réel du retour sur investissement. 6. Maintenir le résultat dans la durée et améliorer ses résultats.
  • 119. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Partenaires Références Plateformes tiers compatibles 5, esplanade de Cuypers- Beniest 4671 SAIVE info@ewattch.be www.ewattch.com +32 4 266 79 89 +32 486 20 42 84
  • 120. Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles Merci de votre attention 5, esplanade de Cuypers-Beniest 4671 SAIVE info@ewattch.be www.ewattch.com +32 4 266 79 89 +32 486 20 42 84
  • 121. Le remplacement des vitrages dans les châssis existants : La solution innovante pour l’isolation !
  • 122. AGC Glass Europe, un leader européen en verre plat
  • 123. Fineo : une innovation AGC • Technologie révolutionnaire de vitrage super-isolant sous vide développée par AGC pour les applications: • Résidentielles • Tertiaires • Industrielles • Composition • 2 feuilles de verre séparées par un très faible interstice sous vide (~0.1mm) et des micro espaceurs • Multifonctionnel • Sécurité • Acoustique • Contrôle solaire (à venir)
  • 124. Un design ultra fin pour un confort maximal 4 à 5 fois plus fin Meilleure performance énergétique Transmet davantage de lumière Meilleure isolation acoustique Une esthétique améliorée Au minimum 33% plus léger 100% Recyclable FINEO TRIPLE VITRAGE
  • 125. Un partenariat stratégique géré par AGC et la Wallonie PRODUCTION FINEO Résidentiel et Tertiaire en Région Wallonne + •Joint Venture entre AGC et la Wallonie •Expertise technique et industrielle d’AGC, apport financier et d’ancrage local de BEFIN •Conforme à la politique régionale pour l’Energie et le Climat •Démarrage opérationnel en avril 2019
  • 126. Un nouveau concept : le revitrage • Concept complémentaire au remplacement complet de la fenêtre. Améliorez les fenêtres en remplaçant les vitrages et en conservant les châssis existants si leur état le permet. • La durée de vie des châssis > la durée de vie des vitrages • Amélioration continue des performances des vitrages • Simplicité et Rapidité • Coûts réduits • Peu de désagréments (bruit, poussière)
  • 127. Pourquoi le revitrage dans votre école ? 6 5 4 3 2 1 Ug (W/m².K) = Coefficient transmission thermique 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 - 10 x performance Couche métallique Double vitrage 1ière génération Simple vitrage Remplissage Ag, Kr Triple vitrage • Economies : Ex. : • Vous remplacez vos simples vitrages par des doubles à hautes performances (Ug 1,1W/m².K) • Economie jusqu’à 600 litres de mazout par an (maison standard– 25m² de vitrages) • Confort thermique nettement amélioré • Rapide et peu intrusif • Ecologie : • Durée de vie d’un châssis ≠ d’un vitrage • Approche environnementale, zéro déchets
  • 128. Des options sur-mesure L’option sécurité, pour protéger vos étudiants et vos biens. L’option acoustique, pour vous assurer calme et sérénité dans les classes, même dans un environnement bruyant. L’option contrôle solaire, pour vous garantir plus de fraîcheur dans les salles de cours.
  • 129. Pourquoi RenoWindow ? • Sur base d’une étude énergétique et technique, nous déterminons le vitrage qui correspond à vos besoins et la solution technique adaptée à votre bâtiment. • Un seul interlocuteur • Maîtrise complète des opérations • De la fabrication à la pose • Service professionnel et adapté • Respect du budget • Planning en concertation avec vous
  • 130. Nos références La bibliothèque de l’Université Saint-Louis, remplacement de 90 m² de double vitrage par du double vitrage solaire et acoustique Pour des raisons de surchauffe, la VUB a remplacé 420 m² de vitrages pour la bibliothèque de la faculté de médecine et pour la clinique dentaire. Pour améliorer le confort thermique au sein de la faculté vétérinaire, l’Université de Liège a remplacé près de 300 m².
  • 131. Bâtiment privé Grand-Bigard • 1500 m² • Mur rideau • Démontage du vitrage existant • Nettoyage de la structure • Livraison et installation d’un vitrage haute performance avec contrôle solaire • Enlèvement des déchets et recyclage du verre
  • 132. UCLouvain – Bâtiment Carnoy • 3.700 m² • Planning en concertation avec l’UCLouvain • Démontage des simples vitrages • Modification des châssis • Fourniture et pose des doubles vitrages: • Feuilletés / Sécurité • Hautes performances contrôle solaire • Enlèvement des déchets et recyclage du verre
  • 133. UCLouvain – Bâtiment Carnoy – Économie: 120 kWh/m² par an – Réduction émissions CO2 > 20T par an – Diminution du nombre de jours ‘d’inconfort’ ~ 50 % à 26% (chaud/froid - EN15251) – Gain en confort acoustique – > 99% filtrage UV – Résistance a l’effraction – Aspect esthétique – Meilleur ratio € dépensé / g CO² économisé Rapport rénovation chassis <> rénovation vitrage = 3
  • 134. www.renowindow.be Frédéric Henry – Sales & Marketing Manager frederic.henry@renowindow.be 0479/11.23.74 Michael Lambert – Key Account Manager michael.lambert@eu.agc.com 0476/51.16.08
  • 135. Une chaudière bois comme point de départ d’une démarche pédagogique, sociale et environnementale
  • 136. Notre mission : valorisation des ressources de bois locales pour chauffer les bâtiments
  • 137. Pourquoi se chauffer au bois local ?
  • 139. Combustion neutre en CO2 CO2 émis par la combustion du bois = CO2 capté lors de sa croissance > 80% de réduction par rapport au fossile (GN ou mazout)
  • 141.
  • 142. Grande flexibilité d’implantation LES CONTAINERS « VIDANGES » LA CH AU FFERIE EXTERN E Pour une consommation de 30.000 litres de mazout = 300m³ = 9 containers /an 40 m³/container LE SILO INTERNE
  • 144. ´ Ecole libre maternelle et primaire située en Brabant Wallon ´ Plusieurs chaudières gaz et mazout réparties sur plusieurs bâtiments ´ Consommation : 10.000 m³ de gaz + 10.000 litres de mazout chaque année
  • 145. Rôle de Coopeos GESTION TECHNIQUE COMPLÈTE ü Subside de 40% üFinancement sur 15 ans üCampagne de mobilisaIon citoyenne INSTALLATION 1 2 4 APPROVISIONNEMENT EN BOIS LOCAL 3 üCombustible local üCombustible de qualité normalisée üPrise en charge de la gestion du stock üSuivi à distance 24h/24 üIntervenIons sur site üMaintenance üMonitoring et reporIng des consommaIons FINANCEMENT üDe la conception à la mise en service üDu silo de stockage du bois à la distribution de chaleur
  • 146. Contrat sur 15 ans Contrat Coopeos sur 10 ans Aucun investissement de la part de l’école L’école devient propriétaire des équipements et réduit sa facture de ± 50% Contrat Coopeos sur 15 ans
  • 147. SEN SIBILISATIO N ET M O BILISATIO N CITOYENNE + Campagnes de communication et mobilisation citoyenne pour sensibiliser aux énergies renouvelables et financer nos projets
  • 148. ACCOMPAGNEMENT DE PROGRAMMES ÉDUCATIFS + Accompagnement dans la mise en place de programmes éducatifs et de sensibilisation, avec nos différents partenaires. Point de départ : la chaufferie bois ! Facilitateurs Education à l’énergie
  • 149. ECONOMIE CIRCULAIRE + Utilisation de déchets de bois (issu de l’entretien des espaces verts) pour produire notre combustible de qualité
  • 150. ECONOMIE SOCIALE + Asbl provinciale, Entreprise de Travail Adapté Réalisation du silo, production et livraison du combustible Asbl de formation et d’insertion socioprofessionnelle Aménagement des espaces intérieurs (silo et chaufferie) ainsi que de l’isolation et la peinture des tuyauteries Photo COF Partenariat avec des entreprises d’économie sociale dont l’objectif est la réinsertion socioprofessionnelle et la mise à l’emploi de personnes fragilisées
  • 152. Ce que Coopeos apporte üSolutions de financement grâce à nos coopérateurs üGestion technique entièrement prise en charge üExpertise pointue üCombustible produit à partir de ressources de bois revalorisées (économie circulaire) üProjets locaux où la ressource sera transformée puis utilisée dans un rayon de 15 km üEquipements de haute qualité adaptés à vos besoins (Coopeos n’est pas rattaché à une marque) üImplicaIon des citoyens üImage posiIve (communica6on autour de votre projet à travers la coopéra6ve)
  • 153.
  • 154. 11h15 relighting par ODID & HAEMERA Bureaux indépendants de consultance en éclairage professionnel Le 14 mai 2019 Energie durable & efficacité énergétique dans les écoles
  • 155. Ingrid Van Steenbergen Gérante ODID sprl ingrid@odid.be 0473/823.406 www.odid.be Passionnée par l’éclairage depuis 1987 Consultante indépendante depuis 1998 Auditrice agréée: AMURE et UREBA Membre de Groen Licht Vlaanderen Membre de l’Institut Belge de l’Eclairage IBE Aucun lien avec les fabricants ou les grossistes Totalement neutre vis-à-vis des fournisseurs!
  • 156. Ginette Bastin Gérante Haemera sprl ginette@haemera.be 0486/42.66.69 Dans l’industrie depuis 25 ans Dans l’efficacité énergétique depuis 15 ans Dans l’éclairage depuis 2015 Auditrice agréée: AMURE et UREBA Membre de l’Institut Belge de l’Eclairage IBE Aucun lien avec les fabricants ou les grossistes Totalement neutre vis-à-vis des fournisseurs
  • 157. Objectifs de cette présentation Réaliser que l’éclairagisme est un métier de spécialiste. Apprendre les 3 fondements de l’éclairage économe et durable. Apprendre à regarder l’éclairage Le futur de votre éclairage Recommandations et Conclusion
  • 158. L’éclairage? C’est facile! Pas besoin de spécialiste…! Pas besoin d’étude…! Pas besoin de mesures de contrôle…! Qui est d’accord? Qui n’est pas d’accord?
  • 160. Exemple: Classe en LED L’enseignant se plaint de maux de tête … Appel au secours ODID/HAEMERA Nous mesurons: Niveau d’éclairement > 680 lux Flicker > 32% Une meilleure solution aurait été possible! - 50% d’économie en énergieen plus - Flicker free Mieux vaut prévenir que guérir.
  • 161. Eclairage La qualité du driver est primordiale !!!
  • 163. Human Centric Lighting La lumière a un impact sur tous les organismes vivants. Outre l’aspect visuel, la lumière a aussi un impact sur le comportement biologique et émotionnel des gens : les aspects non visuels. Une plus grande exposition à la lumière pendant la journée = Synchronisation du rythme circadien = Plus grande vigilance = Meilleures prestations cognitives : pensée analytique, mémoire, … = Moins de symptômes de dépression = Moins d’insomnie dans les cas de démence = Meilleure récupération des patients hospitalisés = Meilleure performance sportive en soirée = Moins de cas d’hyperactivité … Une matière complexe en étude
  • 164. Les 3 fondements d’un éclairage économe et durable 1) Gestion: Eclairer quand il faut, là où il faut 2) Efficacité: Eclairer avec des luminaires efficaces qui ont une longue durée de vie. 3) Dimensionnement: Eclairer en respectant les normes avec une attention particulière pour un confort visuel élevé
  • 165. Quel est le nombre d’heures de fonctionnement? Gestion en place? Eteindre ou dimmer l’éclairage quand on n’en a pas besoin (de façon intelligente!) 1) Gestion de l’éclairage Attention! A régler correctement! A contrôler après quelques mois! Nous pouvons vous aider à choisir le bon système de gestion.
  • 166. Les 3 fondements d’un éclairage économe et durable 1) Gestion: Eclairer quand il faut, là où il faut 2) Efficacité: Eclairer avec des luminaires efficaces qui durent longtemps. 3) Dimensionnement: Eclairer en respectant les normes avec une attention particuliaire pour un confort visuel élevé
  • 167. 2) L’efficacité des technologies led Vision critique LED Die LED Array Optics Control Gear LED Luminaire 150 lm/W 90% 135 lm/W 90% 122 lm/W 90% 109 lm/W 85% 128 lm/W 60% 76 lm/W 70% 54 lm/W Attention! Regardez toujours le rendement du luminaire complet! Nous pouvons vous aider à analyser les offres de prix en éclairage.
  • 168. Example of depreciation (measures and extrapolation) for industrial fixtures Currently tested by Engie/Laborelec – Mandatory Anonymity! LED - Durée de vie
  • 169. LED – Facteur de maintenance Le facteur de maintenance (MF) est important dans le dimensionnement. MF = Facteur de réduction permettant de prendre en compte la diminution de l’éclairement réalisé du à plusieurs phénomènes liés au vieillissement de l’installation et des locaux (en autre LLMF). Donc : surdimensionnement de l’installation neuve!
  • 170. LED mal refroidie Moins longue durée de vie Perte de flux lumineux à Perte d’efficacité Changement de couleur plus important 10°C de différence à Diminution de la durée de vie!!! Point d’attention LED: Chaleur
  • 171. Et le Retrofit? Driver intégré dans la lampe àLa LED chauffe aussi le driver! Durée de vie???
  • 172. Les 3 fondements d’un éclairage économe et durable 1) Gestion: Eclairer quand il faut, là où il faut 2) Efficacité: Eclairer avec des luminaires efficaces qui durent longtemps. 3) Dimensionnement: Eclairer en respectant les normes avec une attention particuliaire pour un confort visuel élevé
  • 173. Dimensionnement adéquat ! EN 12464-1 « Lieux de travail intérieur » Eviter les situations d’inconfort visuel (Eblouissement, contrastes, …) 3) Norme et confort visuel
  • 174. Rendement du système = Rendement de la source x rendement des auxiliaires x rendement de l’optique Attention! La photométrie est aussi importante que le rendement! Optique & photométrie
  • 175. 22 Couloirs : plafonds et murs à partir d’un certaine hauteur plus sombres => concept à revoir? p.e. Murs et plafonds plus éclairés, moins d’armatures Norme et confort visuel
  • 176. Apprendre à regarder l’éclairage
  • 177.
  • 178. Analyse de la situation actuelle Type et état des luminaires en place ? Rendement global?
  • 179. Comparatif principales sources 0 50 100 150 200 1875 1900 1925 1950 1975 2000 2025 Efficacité(lm/W) Temps (années) Incandescence Halogène Vapeur de mercure Fluorescence Iodure métallique Cool White LED Warm White LED Source : DOE USA 2008/LABORELEC
  • 180. Le futur de l’éclairage (LED) Considérez éventuellement: LaaS Light as a Service Traditionnel LaaS Investissement Client final Prestataire LaaS Coût en cas de panne Installateur Fabricant Client final Prestataire LaaS Entretien Client final Prestataire LaaS à Les coûts d’investissement pour l’entreprise sont drastiquement réduits à Le client final n’aura pas de responsabilité de maintenance à Projet optimalisé sur les coûts totaux et non pas uniquement sur les coûts d’achat
  • 181. LaaS – Light as a Service Réparation Upgrade Réutilisation des composants Recyclage Marché 2de main
  • 182. 29 Une installation d’éclairage de grand confort et avec une maîtrise de l’énergie est réalisable en utilisant des produits de haute qualité et en faisant appel aux développements technologiques continus dans le domaine de l’éclairage et de la gestion. L’éclairagisme est un métier de spécialistes. A votre service Ingrid Van Steenbergen Ingrid@odid.be Ginette Bastin Ginette@haemera.be Recommandations et Conclusion
  • 183. Systèmes intelligents - régulation HVAC www.siemens.bePatrick Pâquet
  • 184. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 2 Patrick Pâquet Portfolio Well positioned in electrification, automation and digitalization Digital transformation Digitalization Globalization Automation Urbanization Demographic change Climate change Power generation Energy application Power transmission, power distribution and smart grid Imaging and in-vitro diagnostics Expected annual market growth rate 2014–2020: ~ 7–9% ~ 4–6% ~ 2–3% Electrification Power and Gas Wind Power and Renewables Energy Management Building Technologies Mobility Digital Factory Process Industries and Drives Healthcare
  • 185. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 3 Patrick Pâquet Siemens Smart Infrastructure Totally integrated To big data turn into SMART DATA Analytics expertise Device expertise Domain expertise Siemens division RSS Solution & Service Provider : • Smart Data Services • Totally Integrated Solutions • Integrated solutions Siemens division BP Siemens Solution Partners Solution Providers : • Integrated Comfort solutions • Single discipline solutions Comfort • Electical panels / cabling • Regional services • Energy Efficiency Integrated Integrated Product Portfolio • Desigo • Sinteso • Siveillance • Sipass/Siport Product Portfolio • Desigo • Synco • Gamma Building Control Customer Needs Open & fit
  • 186. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 4 Patrick Pâquet Solution Partners for Building Automation Regional Covering Electro Caurette
  • 187. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 5 Patrick Pâquet A unique portfolio in width, depth and quality Standard systems/controllers Room thermostatsBuilding automation system Variable speed drivesSensors MetersDamper actuatorsValves and actuators Building control
  • 188. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 6 Patrick Pâquet M M TT TT T V T M M M M 2 2 T D pD p D p T M SYNCO 700 Echange de données via le bus standard KNX, indépendant du fabricant • L’échange de données de demande de chaud/froid, température ambiante,programme horaire, vavcances,Alarmes, etc.. • La coordination des installations HVAC augmente le confort et diminue les coûts de fonctionnement Si pas de demande de chaleur, la chaudière est automatiquement arrêtée (afin de faire des économies d’énergie) Si une demande de froid est nécessaire, la vanne se positionne correctement, ex 60% ouverte Si pas de demande de froid, le groupe frigo et ses pompes sont arrêtés M BT Support Applications SummarySynco Control systemStand-alone controls
  • 189. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 7 Patrick Pâquet Synco IC
  • 190. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 8 Patrick Pâquet SYNCO 700 / KNX System Overview Commissioning tool For commissioning and diagnostics Remote Operation – Synco IC Efficient operation of plant including alarm reporting HVAC room control RXB, RDG, RDF, RMB HVAC control – primary plant and distribution Synco 700 RMU, RMS, RMH, RMK The worldwide STANDARD for home and building control Control unit for heating, ventilation and air conditioning plants Control for heating, ventilation and air conditioning plants Central room control unit Lighting and shading Gamma portfolio PC with Web browser PC with ACS or ETS software Individual room control units
  • 191. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 9 Patrick Pâquet The future of building management Totally integrated Buildings are smart and fully integrated
  • 192. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 10 Patrick Pâquet From small … DESIGO PX Scalable functionality for individual customer requirements … to medium … … to large plants and projects PX Compact PX Modular PX Compact PX Open PX Modular Desigo Control Point PX Open Desigo CCDesigo CC Desigo Control Point
  • 193. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 11 Patrick Pâquet Desigo CC – The most comprehensive platform for building management Total Building Solutions: Portfolio Desigo S7Desigo TRA Desigo PX PowerSafety LightingSecurity HVAC Integration
  • 194. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 12 Patrick Pâquet Digitalisation of managed buildings Benefits of cloud systems... ... Lower Capex ... Lower Opex ... Reduced IT infrastructure & competences ... Always latest versions ... Business continuity ... IT & data security ... Advanced data analytics ... Customization of data Through-life savings for all building types Small and Medium Size Buildings Large Buildings and Campus Synco IC Building Management Multi-site, remote monitoring and intervention Desigo CC Building Management Centralised, interdisciplinary management
  • 195. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 13 Patrick Pâquet Siemens Navigator Cloud-based energy and sustainability management platform 75,000 + connected buildings Fault detection and diagnostics 220 pre-defined smart- building analytics rules Cloud-based transparency and decision making 400 million data-values collected and analyzed each day Energy efficiency and sustainability reporting 521 million tons of CO2 emissions reduced by Siemens customers
  • 196. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 14 Patrick Pâquet Fault Detection and Diagnostic How is my equipment performing … … am I delivering the desired conditions? Typical FDD Rules • Filter needs to be replaced • Leaky valve detection • Free cooling not optimal • Simultaneous heating and cooling H Typical FDD Rules • Room temperature doesn’t reach cooling SP • CO2-level exceeds limits during work hours • Equipment working outside the normal time schedule
  • 197. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 15 Patrick Pâquet CO2 builds up rapidly in a room unless the room is well ventilated Breathe out – CO2: 40,000 ppm Breathe in – CO2: 400 ppm Where does indoor CO2 come from? It comes from you!
  • 198. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 16 Patrick Pâquet Typical school example (Northern Italy) Daily variation of CO2 level in a classroom1) CO2concentration(ppm) Time 500 1000 1500 2000 2500 3000 7:00 11:00 15:00 19:00 3:0023:00 Start of lessons Lunch time End of lessons Indoor Outdoor Poor to very bad Critical Good 1) Airborne particulate matter in schools classrooms in Northern Italy: Int. J. Environ. Res. Public Health, 2014
  • 199. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 17 Patrick Pâquet Effect of energy saving on indoor air quality Modern buildings are practically airtight more CO2, higher humidity Old buildings Well ventilated • Windows • Doors • Chimney • Etc. New buildings Practically airtight Energy Indoor CO2
  • 200. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 18 Patrick Pâquet Healthy indoor climate – application examples Monitor Control Cloud gateway CO2, r.h., VOC, PM2.5 Air Room thermostat or programmable controller1) CO2, r.h., VOC, PM2.5 1) E.g. with AirOptiControl Air
  • 201. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 19 Patrick Pâquet Special features – sensors Self-calibrating CO2 sensors Long-term occupant productivity is ensured Multi-sensors (T, CO2, VOC, r.h.) Healthy indoor climate with minimized hardware Fine dust sensor for PM2.5 New strategies to combat lung and heart diseases
  • 202. Unrestricted © Siemens AG 2019 May 2019Page 20 Patrick Pâquet Our market is developing in three stages, from the automated building to the fully digital building 2015 2020 2020+ Data and connectivity (advanced building intelligence) Automation and integration (integrated building solutions) Digital building (BIM, indoor positioning, cloud delivery) Integrated Pla+orm 2010 3rd-party integration
  • 203. Thank you for your attention! Patrick Pâquet – patrick.paquet@siemens.com
  • 204. Pierre Voglaire +32 472 21 83 48 pierre.voglaire@soltis.be Yves Lebbe +32 495 18 46 91 yves.lebbe@energiris.be Energie durable et efficacité énergétique dans les écoles 14 mai 2019 1
  • 205. A propos de Soltis… • Entreprise Bruxelloise créée en 2008 • Active dans l’économie d’énergie : ü Photovoltaïque ü LED ü Isolation • Solutions résidentielles et industrielles • Plus de 4000 clients satisfaits 2
  • 206. Notre engagement • L’analyse des consommations énergétiques : le profil de consommation ainsi que les différents types consommateurs. • L’identification de solutions : utilisation d’éclairage LED, utilisation des toitures par un système photovoltaïque, isolation… • La réduction de la facture énergétique et de l’empreinte écologique 3
  • 207. Photovoltaïque : les avantages • Technologie pérenne • Diminution de la facture d’électricité • Nouveaux revenus grâce à la revente de certificats verts et de l’électricité non- consommée • Temps de retour entre 4 et 7 ans • Diminution de l’empreinte écologique 4
  • 208. Photovoltaïque: le tiers-investissement Soltis • Le tiers-investisseur est propriétaire de l’installation pendant 10 ans et assure la gestion, le monitoring et la maintenance • L’école bénéficie de l’électricité produite (garantie de 90% de la production annoncée) et paie éventuellement d’un loyer: • Diminution de la facture d’électricité • Revente de l’électricité excédentaire • A l’issue du contrat de 10 ans, l’école devient propriétaire de l’installation • L’entreprise continue de bénéficier pendant 15 à 20 ans de l’électricité verte produite par l’installation • Economie immédiate sans investissement, l’entièreté du projet est financé par le tiers investisseur. 5
  • 209. Photovoltaïque: quelques références ULB (TI) • 11 bâtiments sur 3 sites • 1.296 kWc • 1.140 MWh/an • 3870 modules LG 335Wc • 4 onduleurs SolarEdge et 25 onduleurs Huawei 6
  • 210. Photovoltaïque: quelques références Commune de Woluwe-St.-Pierre (TI) • 7 sites dont 4 écoles • 637 kWc • 573.300 kWh/an • 2315 modules JA Solar 275Wc 7
  • 211. Photovoltaïque: cas pratique Ecole Don Bosco (TI) • 616,7 kWc • 555.030 kWh/an • 1541 modules NSP 240 Wc 8
  • 212. Rénovation de toitures : isolation et étanchéité • Adapté à tous les types de toitures • Deux grands secteurs • Marché résidentiel • Grandes toitures plate • Utilisation en majeure partie d’isolants naturels 9
  • 213. LED: les avantages pour les clients • Diminution de la consommation de 40% à 70% par rapport à un éclairage classique • Durée de vie importante, les LED ont une durée de vie entre 50.000 et 100.000 heures d’éclairage contre 10.000 à 20.000 pour de l’éclairage classique • Diminution de la maintenance • Absence d’infra-rouge, donc d’émission de chaleur • Allumage instantané • Si possible, on conserve les armatures 10
  • 214. LED: le tiers-investissement • Le tiers-investisseur prend en charge l’investissement, et garantit une qualité de lumière pour toute la durée du contrat, maintenance comprise. • Le client paie pour sa part un loyer fixe. • L’économie obtenue étant supérieure au montant du loyer, vous dégagez un cash flow positif dès le premier jour. 11
  • 215. LED: référence Supermarchés Match • 50 magasins et 2 entrepôts • +/- 33000 tubes remplacés par du LED • +/- 90.000 kWh économisé par an et par magasin 12
  • 216. Ecole Tivoli (Bruxelles) • +/- 950 tubes T8 remplacés par du LED • Armatures existantes conservées (relamping pur) • 2000 h éclairage/an • +/- 65.000 kWh économisés par an • Retour sur investissement : 3,8 ans • Marché attribué et sera installé en juillet 2019 13 LED: référence
  • 217. Haute Ecole Francisco Ferrer • +/- 180 tubes remplacés par du LED • 40 armatures remplacées (relighting partiel) • +/- 20.000 kWh économisés par an (2400h/éclairage) • Retour sur investissement : 3 ans (hors armatures) 14 LED: référence
  • 218. 15 « La coopérative citoyenne pour le (co-)financement de vos projets énergétique » Votre installation photovoltaïque ou LED sans investissement de votre part… A propos d’Energiris…
  • 219. 16 Quelle est la valeur ajoutée d’une solution « tiers investisseur » citoyen? • Analyse la solution et s'assure de sa pertinence et de son équilibre d'impact pour les acteurs: Ecole-Installateur-tiers investisseur(s) • Apporte une partie des fonds propres liés au projet • Donne la possibilité aux parents, enseignants et riverains, de contribuer ET de bénéficier de ces investissements en plaçant une partie de leur épargne chez ENERGIRIS • Apporte une visibilité au projet
  • 220. 17 Energiris, c’est qui? 1. Achat de parts (250 €, max 5000 €) 2. Financement de projets 3. Intérêts 4. Dividendes (3% 2014-2015-2016-2017)
  • 221. 18 Energiris, c’est qui? • 500 coopérateurs et 1 million€ de capital investi dans 4,5 millions de projets • Une AG annuelle pour présenter le bilan, ses activités, valider sa stratégie de développement, nominer des instances de gestion • Un Conseil d’Administration composé de 6 personnes aux compétences complémentaires • Des projets thématiques comme easyCOPRO supporté par la commission européenne
  • 222. 19 Quelques références d’installations photovoltaïque pour écoles, financées par Energiris o Ecole maternelle « Chouette » à Molenbeek : 36 kWc o Ecole Van Helmont à Jette : 24 kWc o Ecole Brel-Vanden Borne à Jette : 24 kWc o Ecole maternelle « l’école qui bouge » à Molenbeek: 24 kWc o Ecole Plain Air à Uccle :10 kWc o Ecole primaire « La Cité des Enfants » à Molenbeek : 12 kWc o Ecole primaire «Tamaris » à Molenbeek: 24 kWc o Collège Sint-Lutgardis à Auderghem: 75 kWc
  • 223. 20 Devenir coopérateur ou nous contacter pour un projet ? www.energiris.coop coop@energiris.coop Yves Lebbe: ylebbe@energiris.coop - +32 495 18 46 91 Thibaut Georgin: tgeorgin@energiris.coop - +32 478 47 45 16
  • 225. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE LA GESTION ÉNERGÉTIQUE DANS LES ÉCOLES Energie durable & efficacité énergétique dans les écoles LLN - 14 mai 2019 - Cluster TWEED
  • 226. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Genèse : PLAGE-écoles (de 2009 à 2013) Plan Local d’Actions pour la Gestion Energétique Objectif : réaliser des économies d’énergie sans investissement majeur 2 • Cadastre (et sélection d’écoles prioritaires) • Plan d’actions et implémentation • Suivi des consommations
  • 227. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE 3 • Bilan PLAGE : • Les économies sont possibles (potentiel important) • Ce type projet est rentable • Il y a une demande d’assistance dans ce domaine • Fondation d’une ASBL en 2015 – association de frais • AG = 54 PO membres (à Bruxelles) • ~130 Ecoles (110 sites) et 65.000 élèves • Répartition annuelle des frais sur base des heures prestées pour chacun • Actif aujourd’hui en RBC et RW De PLAGE à CRAIE
  • 228. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Nos missions à destination des écoles : • Certification PEB bâtiment public • Avis énergétique annuel (quick-scan + monitoring régulation) • Cadastre énergétique • Cahiers des charges-types • Assistance au MO lors de travaux • Campagnes de mesures de T° • Thermographie • Formations • Suivi technique • Analyse des consommations • ….
  • 229. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Quelques exemples concrets
  • 230. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Rénovation de chaufferie Ecole du Sacré-Cœur de Jette Besoins Rénovation chaufferie Mise en conformité incendie Mise en conformité PEB Diminution des conso Interventions de CRAIE - Monitoring de l’installation existante - Analyse des consommations - Analyse des besoins - Simplification des installations - Cahier des charges technique - Analyse des offres - Suivi du chantier - Monitoring de la nouvelle installation - Écolage auprès de l’occupants - Suivi des consommations - Permis d’environnement … Bilan Économie 20% combustible Amélioration du confort thermique Diminution de l’emprunte écologique Conformité incendie, PEB Fiabilité des installations
  • 231. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Remplacement menuiseries Ecole St-Hubert – Site Van Horenbeek Besoins • Remplacement de +/- 30 châssis en acier - simple vitrage • Problème d’étanchéité à l’air • Ouvertures condamnées • Délais > pas d’interruption de cours Interventions de CRAIE • Etude, suivi de chantier et réception par CRAIE • Marché public • Prime énergie Bilan • Budget +/- 100.000 € ttc • Délai respecté • Châssis aluminium à coupure thermique • Double-vitrage K=1.0 W/m²K • RI :< à 20 ans
  • 232. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Enregistrement de températures Ecole Saint-Henri Besoins Objectiver température Paramètre de la régulation Intermittence? Baisse conso énergie Interventions de CRAIE Pose enregistreur de t° Testo + thermocouple Analyse + rapport Correction régulation Concertation avec chauffagiste Bilan Horaires occupation affinés Coupure le WE Meilleure intermittence Confort accru Economie d’énergie
  • 233. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Tarif de l ’énergie La Retraite du Sacré-Coeur Besoins Baisse des couts Tarif gaz : 0,0602€k/Wh Tarif élec : 0,1803€/kWh Interventions de CRAIE Marché groupé du SeGec Mise en lien avec le SeGeC Analyse des consommations Bilan Économie de +- 4000€ Tarif gaz : 0,0357€k/Wh Tarif élec : 0,1711€/kWh Démarche simplifiée
  • 234. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Projet Photovoltaique Ecole Sainte-Bernadette, Ecole Sainte-Anne, St-Augustin,… Besoins Economie d’énergie Projet pédagogique Conseil Interventions de CRAIE En soutien Analyse profil de consommation Pertinence – Rentabilité Facilitation école-entreprises Bilan Fond propre Tiers-investisseurs +-10 écoles accompagnées
  • 235. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Des certificats PEB Besoins Obligation légale en RBC Bâtiments de minimum 250m2 Interventions de CRAIE Contact école Compilation des données Visites sur place Encodage dans logiciel Rapport + analyse conso Bilan 56 écoles certifiées en 2018 Label moyen C (Moy RBC E)
  • 236. CELLULE POUR LA RATIONALISATION ET L’AIDE À LA GESTION ÉNERGÉTIQUE Merci de votre attention! 12 Site web : http://craie-asbl.be Personnes de contact : Conseillers en gestion énergétique  : +32 477 960 824 - Marc Lemye  : +32 494 87 27 67 - Pierre Urbain  : +32 472 27 77 81 – Pierre Laigneaux E-mail : info@craie-asbl.be
  • 237. 14 mai 2019 Catherine Massart, ir architecte UCL – Architecture et Climat www.renovermonecole.be Pas à pas vers une école durable AIE47 Tâches B & C | Guide wallon à la rénovation durable et énergétiquement poussée des écoles
  • 238. Plan § Contexte du projet de recherche § Contexte des écoles en Wallonie § Notre approche § Le site
  • 239. Contexte IEA TASK 47: Solar Renovation of Non-Residential Buildings Volet national – Analyse du contexte wallon – Recherche de stratégies pertinentes, de moyens d’actions suivant différentes thématiques – Production d’un guide à destination des maîtres d’ouvrage et des concepteurs Fin : 31 mai 2016
  • 240. Contexte des écoles wallonnes Les écoles: • Taux d’occupation (temporel) faible 8h – 16h, 4,5 jours/semaine, moins de 38 semaines /an… à 15-20% • Taux d’occupation (spatial) élevé 20-25 élèves par classes (2.3-3.6m² par élève ><12-15 m² par travailleur dans un bureau) • Occupants multiples Enfants de 2,5 à 20 ans, enseignants, parents, personnel… • Diversité des espaces classes – réfectoire –ateliers techniques – salle de sport – bibliothèque - cours de récréations… • Lieu d’apprentissage Fonction clé pour l’avenir de nos sociétés – public très large – fonction sociale
  • 241. Contexte des écoles wallonnes En Wallonie: • Contexte construit: le parc de bâtiments existants – Pas de cadastre, pas d’information – Bâtiments très variés • Contexte organisationnel: – 3 réseaux – Echelles très variées – Modes de gestion variés – Difficultés financières
  • 242. Contexte des écoles wallonnes En Wallonie: • Contexte construit: le parc de bâtiments existants – Pas de cadastre, pas d’information – Bâtiments très variés • Contexte organisationnel: – 3 réseaux d’enseignement – Echelles très variées – Modes de gestion variés – Difficultés financières
  • 243. Contexte des écoles wallonnes En Wallonie: • Au niveau environnemental – Peu de bâtiments énergétiquement performants
  • 244. Contexte des écoles wallonnes En Wallonie: • Au niveau du « bien-être » – Qualité de l’air: très souvent mauvaise! – Confort thermique, acoustique, visuel… à très variable
  • 245. Contexte des écoles wallonnes 9
  • 246. Notre approche Des objectifs ambitieux: • Au niveau des enjeux du développement durable àAugmenter nos chances de survie sur cette planète • Au niveau du bien-être des occupants à Améliorer la santé, le bien-être et la performance des élèves et des enseignants
  • 247. Notre approche Un outil adapté au contexte Considérer les particularités des écoles • Difficultés financières • Difficultés organisationnelles à
  • 248. Notre approche 12 Déclencheurs multiples: • Subside UREBA exceptionnel • Visite de la prévention sécurité incendie • Membre de l’association des parents compétent et motivé • Panne de chaudière • Augmentation de la population de l’école • … Ressources temps Idéalement Une école durable
  • 250. Notre approche Développer un contenu qui aide le décideur ou le concepteur – A atteindre son objectif partiel – A intégrer les autres enjeux (autres objectifs, travaux futurs…) à objectif global àUn site internet - liens multiples - diffusion facile
  • 251. Le site Du contenu - spécifique aux écoles - avec différents niveaux de lecture, des images, des exemples, des schémas, des calculs…
  • 252. Le site Du contenu - les résultats de simula3ons dynamiques sur un exemple
  • 253. Le site Des outils à télécharger – Evaluation des économies de chauffage (sur base des formules PEB, en intégrant l’intermittence de l’occupation, avec beaucoup d’options pré-encodées pour une utilisation simple) • Isolation de toiture • Isolation de façade • Amélioration des fenêtres • Installation d’une VMC double flux avec récupération de chaleur à Idée de l’économie annuelle en kWh, en kg de CO2, en €
  • 254. Le site Des outils à télécharger • Au niveau de la partie éclairage: outil d’audit des salles de classe avec recommandations et calcul simple de rentabilité • calcul du coefficient de réflexion sur base du coloris (éclairage naturel – peinture des locaux)
  • 255. Le site Des liens: • vers énergie+ • vers d’autres sites • Entre les différentes thématiques sur le site
  • 256. Le site Deux types d’accès:
  • 257. Merci à la DGO4 pour leur soutien et leur relecture Merci pour votre attention www.renovermonecole.be Catherine Massart, ir architecte Coralie Cauwerts, dr ir architecte UCL – Architecture et Climat
  • 258. 1 Education et sensibilisation à l’Energie Jacques Claessens – Facilitateur RW Architecture et Climat-UCL jacques.claessens@uclouvain.be
  • 259. 2 1° Dans les écoles primaires :
  • 260. 3 Objectifs promouvoir l’utilisation performante de l’énergie l’éducation citoyenne à l’énergie Défi : - 10% mesurable au compteur électrique n supprimer les consommations inutiles d’électricité n viser « zéro watt » durant la nuit, le week-end et chaque congé
  • 261. 4 Partenaires n Financeur : Service public de Wallonie n Dans les écoles : Associations d’éducation à l’énergie : Au Pays d’Attert Besace CRIE-Mariemont Gaume-Energie Empreintes Scienceinfuse n Coordination : Facilitateurs éducation-énergie Accompagnateurs éducation-énergie
  • 262. 5 Lignes de force Tous réseaux écoles primaires et maternelles Depuis 2011 8 saisons - 250 écoles finalistes - 7000 élèves Evaluation des économies relevés d’index et factures d’électricité Mobilisation citoyenne 3 à 4 mois Nombreuses récompenses cadeaux aux écoles et aux élèves
  • 263. 6 Acteurs de la mobilisation citoyenne Un technicien élèves de la classe pilote élèves des autres classes Le conseiller énergie / un membre du P.O. éco-team L’enseignant de la classe pilote
  • 264. 7 Accompagnement spécifique visite 1 rencontre avec éco-team - préparation point à mi-chemin - relancevisite 3 visite 2 audit participatif - plan d’action visite 4 bilan - valorisation des résultats
  • 265. 8 Étape clé : l’audit participatif Les élèves sont acteurs !
  • 266. 9 Mettre en commun les résultats de l’audit participatif Important… appareils éclairage chauffage Quelles actions ? Qui fait quoi ? direction personnel tech- adm- entr élèves enseignants conseiller énergie pouvoir organisateur
  • 267. 10 Résultats très positifs actions concrètes… contribuant à la gestion efficace de l’énergie apprentissages nombreux… s’inscrivant dans les référentiels scolaires résultats mesurés : n 20% d’économie en moyenne n jusqu’à 40 % et plus d’économie n économie égale ou supérieure à 10 % dans 8 écoles sur 10
  • 268. 11 Des actions très concrètes... n Placer des multiprises avec interrupteur n Désigner un responsable énergie dans la classe (tournante) n Éteindre la lumière dans les locaux inoccupés n Installer un programmateur sur certains appareils : chauffe-eau, photocopieur, distributeur de boisson… n Démonter 1 tube sur 2 près des fenêtres… et même dans toute l’école s’il y a sur-éclairement (50 % d’économie) n Vider et débrancher les frigos avant les congés n Vérifier la mise à « zéro watt » de la classe en fin de journée, avant le week-end et chaque congé… et même de toute l’école n …
  • 269. 12 Des apprentissages très nombreux … n Rédiger des slogans : une phrase pour chaque bon geste et réaliser un dessin qui explicite l’idée n Réaliser des affiches et s’en servir pour expliquer les bons gestes aux autres classes n Présenter un journal « télévisé » pour expliquer les nouvelles mesures d’économie avec interview d’élèves de la classe pilote n Construire le plan de l’école avec des logos pour préparer la lecture du plan utilisé lors de l’audit participatif n Classer les équipements par ordre croissant de leur puissance mesurée avec le wattmètre n Calculer la consommation en relevant les index du compteur n Visualiser par un graphique le suivi de la consommation n … --> S’inscrire dans les missions de l’école... !
  • 270. 13 Evolutions et Perspectives concours « des gagnants » challenge « tous gagnants » économie d’électricité économie d’énergie chauffage, panneaux photovoltaïques… 30 écoles accompagnées par saison 30 + N écoles si financement de la ville
  • 271. 14 Plus d’infos ? - Préinscription www.generationzerowatt.be
  • 272. 2° Et dans le secondaire ? "Être acteur du Climat dans mon école" ? Une école secondaire de 1.000 élèves = 40.000 € d’électricité/an + 80.000 € de chauffage/an = 250.000 litres de mazout équivalents/an
  • 273. 16
  • 274. 17
  • 275. 18
  • 276. 19
  • 277. 20
  • 278. 21
  • 279. 22 Nombreux projets personnalisés… mais pas de projets "clefs sur porte" ! La synchronisation Technique-Education reste possible, mais c’est le moment des actions qui pose problème…
  • 280. 23 S’inscrire dans les missions de l’école... ? Interventions techniques (technicien, PO) Interventions pédagogiques (enseignants, élèves) Equipements électriques • Placement d’équipements de coupure : o Prises multiples à interrupteurs o Programmateurs hebdomadaires de prise o Horloges dans les armoires électriques • Placement d’enregistreur de courant sur les équipements électriques (salle informatique, distributeur de boissons, extracteurs d’air sanitaire, …) • Cours de citoyenneté : audit participatif des élèves : o Repérage des appareils en fonctionnement de veille o Coupure de l’alimentation des appareils o Rédaction de lettres citoyennes vers le PO o Création d’une charge énergie par classe • Science : le passage de courant dans un fil génère un champ magnétique à compréhension de l’enregistreur de courant o Mesure des courants dans les différents équipements o Analyse et proposition d’amélioration (voir par exemple Eau Chaude Sanitaire) Eclairage • Passage au Led pour tous les luminaires, intérieurs et extérieurs • Sensibilisation des élèves pour l’usage adéquat au sein des cours d’initiation aux sciences et à la citoyenneté. • Science : histoire de la lumière (bougie, incandescence, tube fluo, led) ; réflexion de la lumière sur les parois o Analyse de l’efficacité des luminaires o Peinture des locaux en couleurs claires • Economie : analyse de la rentabilité du passage aux leds Eau chaude sanitaire • Production indépendante du chauffage, décentralisée. • Préparateurs instantanés en "ventouse" si réseau de gaz naturel (= "bulex"). • A défaut, petits ballons électriques avec isolation renforcée, programmateur et thermostat à 45°C si absence de douches. • Réducteur de pression sur l’alimentation générale d’eau ; • Physique : mesure de la consommation d’un ballon d’ECS électrique et impact des interventions : o Programmateur de prise hebdomadaire o Réglage du thermostat à 45°C o Isolation des parois (apprentissage conduction de la chaleur) • Math : analyse de fonction o Découverte de l’exponentielle décroissante de la température o Évaluation du pourcentage d’économie de chaque mesure • Economie : o Temps de retour de l’investissement dans chaque intervention.
  • 281. 24Chauffage • Vannes thermostatiques sur radiateurs • Chaudière à condensation (gaz et fuel), avec une régulation climatique de la température de l’eau sur sonde extérieure. • Absence de vannes mélangeuses sur circuits secondaires et de régulation liée. • Programmation des circulateurs secondaires en vue d’une coupure de nuit, de we et de congés, avec protection hors gel et dérogation manuelle par minuterie • Placement de thermomètres numériques dans les principaux locaux. • Physique : o Apprentissage : découverte du fonctionnement de la vanne thermostatique comme application de la dilatation des gaz. o Les élèves pilotent la température de leur classe pour qu’elle soit maintenue entre 20 et 21°C. o Apprentissage : énergie liée au changement d’état, application à la condensation de la vapeur d’eau contenue dans les fumées. • Chimie : o Combustion et fumées dérivées. o Acidité liée à la présence de soufre. o Traitement des condensats acides. Enveloppe • Double vitrage isolant (arrivée des vitrages sous vide avec U= 0,7 ?... à suivre.) • Parois couvertes de 14 cm d’isolant par l’extérieur + toiture sarking ou isolation des combles. Science : bilan thermique sur base du transfert de la de chaleur dans une paroi o Isolation derrière les radiateurs o Isolation des combles par laine minérale au sol o Film thermo-rétractable sur vitrages en imposte Ventilation • Si l’on veut atteindre les normes de qualité d’air, le double flux avec récupération de chaleur sur l’air extrait s’impose. De préférence avec une récupération par roue pour maintenir un taux d’humidité suffisant. Eventuellement avec des groupes de ventilation décentralisés lorsque la place manque en rénovation. • Couper la ventilation mécanique des classes la nuit, le we, les congés … et en journée durant les périodes d’arrêt du chauffage (l’enseignant repasse à l’ouverture des fenêtres en mi-saison et en été). • Placer des ferme-portes automatiques Science : bilan thermique sur base de la chaleur spécifique des matériaux des parois de la classe et de l’air qu’elle contient. o Fermeture des portes et fenêtres o Joint d’étanchéité dans les portes et châssis déformés o Fermeture des grilles de ventilation la nuit, le WE, les vacances