SlideShare une entreprise Scribd logo
2
Efficacité Energétique dans l’industrie et Nouveau
décret relatif à l’audit énergétique obligatoire au
Maroc
M. Mohamed MAKAOUI
Division de l’Efficacité Energétique/AMEE
Tanger, le 17 octobre 2019
3
Sommaire
ØPrésentation de l’AMEE
ØContexte énergétique national
ØStratégie énergétique nationale
ØEtats Généraux de l’Efficacité Energétique
ØCaractérisation énergétique du secteur Industriel
ØCadre réglementaire de l’EE dans le secteur de
l’Industrie
Les missions de l’AMEE
Concevoir et réaliser des
programmes d’EE
Suivre, coordonner et superviser des actions de
développement dans le domaine de l’EE
Mobiliser les instruments et les moyens financiers
nécessaires à la réalisation des programmes
Proposer et vulgariser les normes et les
labels en matières d’EE des équipements et
appareils
Proposer à l’Administration un plan national et des
plans sectoriels et régionaux de développement de
l’Efficacité Energétique
I
VI
V
Suivre et coordonner la réalisations des audits
énergétiques et de la mise en œuvre de leurs
recommandations
IV
II
III
4
Mandat de l'Agence – Loi n°39-16 qui remplace la loi 16-09 l’AMEE, Etablissemnet public
qui a pour mission la mise en œuvre les plans d’actions de la politique
gouvernementale en matière d’efficacité énergétique :
Contexte : Croissance soutenue de la consommation
énergétique
Développement économique du Maroc tiré
par des stratégies sectorielles structurées
§ Dépendance énergétique : 93%
d’importation des besoins énergétiques
§ Besoin croissant en énergie
o La consommation en énergie
primaire croit de 5,3% par an
depuis 2004,
o Croissance de la consommation
électrique de 6-7%,
Opportunités d’investissement dans de
nouvelles infrastructures relatives aux
différentes filières énergétiques.
5
Strategie Energétique Nationale
En 2020, ER 42%
En 2030, ER 52%
Objectifs fixés pour les Energies Renouvelables: part
des ER dans la puissance électrique installée
52
%
2009 2015 2020 2030
43
%34
%
33
%
La stratégie énergétique nationale vise quatre objectifs
fondamentaux et définit quatre orientations
stratégiques :
q QUATRE OBJECTIFS FONDAMENTAUX
• Sécurité d'approvisionnement et disponibilité de
l'énergie
• Accès généralisé à l'énergie à des prix
raisonnables
• Maitrise de la demande
• Préservation de l'environnement
q QUATRE ORIENTATIONS STRATÉGIQUES
• Mix diversifié et optimisé
• Choix technologiques fiables et compétitifs
• Mobilisation des ressources nationales par la
montée en puissance des énergies renouvelables
• Efficacité énergétique érigée en priorité nationale
6
PNAP
Stratégie Energétique Nationale
Objectifs pour l’Efficacité Energétique
6
8
Tarification incitative
et sociale (modèle -
20, -20), 1474 Gwh
d’économie
Installation de 5
Millions de LBC: 172
MW d’économie
durant la pointe
(Actuellement 10
Millions de lampes
installées)
Installation de batteries
de condensateurs: Gain
de puissance de 30MW
Mise en place de la
tarification super pointe
pour les industriels THT-
HT:76MW d’effacement
pendant la pointe
Des mesures pratiques pour rehausser l’efficacité
énergétique
9
Evaluation des économies d’énergie générées par
le Programme National d’Actions Prioritaires sur la
période 2008 - 2013
15,1
16,1
17,3
17,76
18,4
14,8
15,9
16,4
17,6
18,3
19,1
14
15
16
17
18
19
20
2008 2009 2010 2011 2012 2013
consommation énergétique réalisé consommation énergétique sans EE
0,7 MTEPTCMA: 5,2%
TCMA: 4,5%
16% d’économie
Les Etats Généraux ont permis d'identifier 60 mesures qui devraient
générer des impacts économiques, environnementaux et sociaux
significatifs à l’horizon 2030
INDUSTRIE
6 mesures
TRANSPORT
16 mesures
BÂTIMENT
11 mesures
AGRICULTURE ET PÊCHE
8 mesures
ECLAIRAGE PUBLIC
5 mesures
TRANSVERSES
14 mesures
STRATÉGIE NATIONALE DE
L'EFFICACITÉ
ÉNERGÉTIQUE
∑ = 60 mesures
5%
2020
20%
2030
Objectifs fixés pour l’Efficacité Energétique
en terme d’économie d’énergie finale
Objectif: Elaborer une Stratégie d’EE à l’horizon 2030, avec Plans d’actions associés, à court, moyen et long terme
10
11
Efficacité énergétique : Toute action agissant positivement sur
la consommation de l’énergie, quelle que soit l’activité du secteur
considéré, tendant à :
v la gestion optimale des ressources énergétiques ;
v la maîtrise de la demande d’énergie ;
v l’augmentation de la compétitivité de l’activité économique ;
v la maîtrise des choix technologiques d’avenir économiquement
viable ;
v l’utilisation rationnelle de l’énergie ;
et ce, en maintenant à un niveau équivalent les résultats, le service, le
produit ou la qualité d’énergie obtenue.
Qu’est-ce que l’efficacité énergétique?
Tissu industriel Marocain
Agoalimentaire
27%
Textiles
18%
Chimie et
parachimie
31%
métallique et
mécanique
21%
Electrique et
électronique
3%
RÉPARTITION DES ENTREPRISES PAR
SECTEUR
121
Evolution de la consommation énergétique finale par
secteur
Industrie: +3,1% Bâtiment: Tert +2,4% Résid +4,3%
Transport: +5,1% Agriculture : +5,3%
13
14
Répartition de la consommation électrique par secteur
15
Consommation énergétique finale du secteur industriel
[2013) ; Mtep
16
Les combustibles – produits pétroliers représentent
66% de la consommation finale du secteur industriel
17
Entre 2000 et 2011, le Maroc a enregistré une baisse de l'intensité
énergétique dans le secteur industriel de -1,7% par an. Dans le
monde, cette baisse est en moyenne de -2,6% par an
Intensité énergétique de l'industrie [kep/$05PPA; 2011]
Elle est calculée comme le rapport de la consommation d’énergie au PIB.
18
Economies d’énergies dans le secteur de l’Industrie
.
Objectif d’économie d’énergie globale
20% à l’Horizon 2030
Objectif pour l’Industrie (estimation)
Les économies d’énergie dans le secteur de l’industrie
atteindront 0,8 Mtep en 2030 ce qui représente une baisse de
17% de la consommation.
Les audits énergétiques
198
Resultats des audits énergétiques dans l’industrie
209
Resultats des audits énergétiques dans l’industrie
20
Suivi de la mise en œuvre des audits énergétiques
21
Loi 47-09:
EE
Cadre règlementaire
23
1- Réglementation thermique de la
construction au Maroc :
Elle fixe des exigences en matière de performances énergétiques
de l’enveloppe : niveau d’isolation thermique, optimisation du taux
de vitrage par orientation, protection solaire des fenêtres, etc
Approche performantielle : limites maximales des besoins en
chauffage et climatisation en kWh/m2.an.
Approche prescriptive : fixe les exigences réglementaires des
caractéristiques thermiques de l’enveloppe des bâtiments
Loi 47-09: Mise en Œuvre
23
Loi 47-09: Mise en Œuvre
2- Performance énergétique minimales des
appareils et équipements fonctionnant à
l’électricité, gaz naturel ou produits
pétroliers liquides ou gazeux
La liste des équipements prioritaires est proposée par l’AMEE
Le décret d’application en cours de finalisation (Piloté Par le
MEMDD, en concertation du MCINT, l’AMEE et l’IMANOR
24
3- Etudes d’impact énergétique de tout projet de
programme d’aménagement urbain ou tout projet
de programme de construction de bâtiments
Le décret d’application en cours de préparation (MEMDD,
Habitat, Intérieur, l’AMEE)
Loi 47-09: Mise en Œuvre
25
4- Décret d’application N° 2.17.746 relatif à
l’audit énergétique obligatoire et aux
organisme d’audit
-- Fixe les seuils de consommation d’énergie obligeant l’audit énergétique :
C 1500 TEP/an pour les entreprises et les établissements industriel
C 500 TEP pour les bâtiments tertiaires,
-- Précise le contenu de l’audit énergétique par secteur, les modalités de sa
réalisation et de présentation des résultats,
-- Fixe la périodicité de l’audit obligatoire à 5ans,
-- Définit les modalités de l’agrément des organismes d’audit,
-- Précise les modalités de contrôle des organismes d’audit
Loi 47-09: Mise en Œuvre
26
Les seuils de
consommation
d'énergie
obligeant l’audit
énergétique
1500 tep par an des
entreprises et
établissements du
secteur industriel
500 tep par an pour le
secteur tertiaire
500 tep par an pour le
secteur de transport
et distribution
d'énergie
500 tep par an pour
les personnes
physiques
La périodicité de l’audit énergétique est de 5 ans
Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit
énergétique obligatoire et aux organisme d’audit.
Publié, le 02 mai 2019
27
Les Rôles et
Responsabilités:
Consommateur
Déclaration annuelle
des consommation
Designer un
responsable chargé
d'énergie pour suivre
l’audit
Réaliser un audit
énergétique par un
auditeur agréé par le
MEMDD
Communiquer le
rapport d’audit au
MEMDD
Mettre en œuvre les
recommandation et
transmettre un rapport
portant sur la mise en
œuvre du plan EE
Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit
énergétique obligatoire et aux organisme d’audit.
28
Les Rôles et
Responsabilit
és de l’AMEE
Préparer un formulaire de
déclaration d'énergie
Créer une BD des
consommateurs assujetti
et de leurs consommations
Contrôle qualité des
rapport d’audit.
Demande de complément
ou ordonner de réaliser un
nouvel audit
Veille a la mise en œuvre
des recommandation des
audits et
Elaboration d’un rapport
annuel des résultats de
mise en œuvre
Assurer le secrétariat du
comite d’octroi d’agrément
des organismes d’audit
Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit
énergétique obligatoire et aux organisme d’audit.
29
Les Rôles et
Responsabilités
du MEME
Recevoir, approuver les
audits énergétiques, résumés
des résultats et plan
d’efficacité énergétique, et les
transférer a l’AMEE
Présider le comite chargé
d’examiner les
demandes/renouvellement
d’octroi d’agrément
Tenir a jour la liste des
organismes d’audits agréés
(publiée sur les site web du
MEME et celui de l’AMEE.
Octroi de l’agrément valable
pendant 5 ans.
Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit
énergétique obligatoire et aux organisme d’audit.
30
Organismes
d’audits
Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit
énergétique obligatoire et aux organisme d’audit.
Déposer la demande d’agrément
auprès du MEMDD selon article
12
Disposer d’au moins deux
auditeurs énergétique ou un
auditeur énergétique et deux
agents placés sous sa
supervision
Réaliser les audits
conformément aux normes
marocaines en vigueur dans le
secteur concerné par l’audit.
Soumis a tout moment a des
enquêtes inopinées pour vérifier
les exigences de l’Agrément
L’agrément octroyé a
l’organisme d’audit, nominative
et non cessible, est valable 5
ans
31
Exemption avec
l’ISO 50 001
Les consommateurs, qui exercent des activités
couvertes par un système de management de
l'énergie certifié selon les normes marocaines en
vigueurs, sont exemptées de l’obligation de l’audit
énergétique pendant la durée de validité de la
certification
L’ISO 50 001, qui est le système de mangement de
l’Energie adopté au Maroc exige la mise en œuvre de
recommandation d’efficacité énergétique pour garder
la certification.
Les consommateurs ne sont pas exemptées de
communiquer leurs données énergétiques
annuellement à l’AMEE
Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit
énergétique obligatoire et aux organisme d’audit.
32
Une demande signée
Une copie du registre de
commerce
Une copie du statut de
l’organisme
Liste des noms membres
actionnaires/gérants
ayant le pouvoir de
signature
Attestation d’affiliation
aux caisses de sécurité
sociale
Liste des auditeur
énergétiques et agent
sous leurs supervision
Copie des diplômes et
attestations
académiques et
professionnelles
Reference de travaux
similaires
Rapports attestons de 3
audits énergétiques
dans les trois dernières
années.
Liste des moyens
matériels et attestation
d’étalonnage.
Manuel de procédure
homologue par le
MEMDD
Un plan de formation de
renforcement de
capacités technique du
personnel
Le dossier de la
demande
Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit
énergétique obligatoire et aux organisme d’audit.
33
CONSOMMATEUR
LA CONSOMMATION
dépasse 1500 TEP
pour l’industrie // 500
TEP pour le tertiaire
Le Consommateur fait
appel a un auditeur agréé
pour réaliser un audit
LE CONSOMMATEUR
DÉCLARE SA
CONSOMMATION A
L’AMEE
Le Consommateur
désigne un chargé
d’énergie pour suivre
l’audit
AUDITEUR
AGRÉÉ
L’auditeur élabore un
rapport d’audit et un plan
des mesures EE
L’AMEE reçoit une copie
et procède a un contrôle
de qualité
Une demande de
complément d’information,
ou un ordre de refaire l’audit
par un autre auditeur si le
rapport n’est toujours pas
conforme
Le consommateur ayant eu
un rapport conforme,
entreprend les actions EE. Il
est tenu de faire un rapport
annuel des mise en ouvres
L’AMEE veille a la mise en
œuvre des mesures et a
l’élaboration d’un rapport
annuel des résultats
Mise en œuvre du décret d’application N° 2.17.746 relatif à
l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit.
34
36
Merci pour votre
attention
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 37
Audit énergétique dans
l'industrie
L’importance de l’expertise
Pirotech – 3J Consult - Delpower
1. Pirotech : Jean-Benoît VERBEKE, 22 ans d’expérience
en thermique et énergétique industrielle
• Expert technique et méthodologique à l’audit
énergétique auprès des Autorités belges
(Wallonie et Bruxelles)
• Conseiller technique sur l’allocation des quotas
d’émission de CO2 pour les Autorités
bruxelloise
• Facilitateur énergie pour les PME/PMI en
Wallonie
• Référent en mesure et vérification de la
performance énergétique (IPMVP)
Importance de la qualité des auditeurs
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 38
Expertise
2. 3J Consult : 40 ans d’expérience en études
thermiques et en efficacité énergétique de l’industrie
Importance de la qualité des auditeurs
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 39
Expertise
3. Delpower : Société de conseil & d’ingénierie
spécialisée dans l’efficacité énergétique industrielle
ü Créé en 2011
ü 8 personnes (ingénieurs électromécanicien & informaticien)
ü Actif sur une cinquantaine de sites industriels
ü Transformation de la donnée client en solution opérationnelle
ü Grâce à l’expertise métier et à l’intelligence technologique
Importance de la qualité des auditeurs
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 40
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 41
L’audit énergétique en Wallonie
Contexte et avantages pour les entreprises
J.-B Verbeke, PIROTECH
Accords sur la réduction absolue des émissions de gaz à
effet de serre de Kyoto à COP 24
• en 2100 : rester sous la barre des 2°C
Contexte
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 42
Expertise
Source: https://phys.org/news/2016-10-arctic-sea-ice-bulwark-summers.html
Réduction des émissions de CO2
Contexte
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 43
Expertise
https://ec.europa.eu/clima/policies/strategies/2050_en
Les accords de branche
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 44
Expertise
Les accords de branche
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 45
Expertise
14 Secteurs Industriels
228 entreprises
Consultation publique
Comité Directeur
Autorités régionales
Expert technique
indépendant
Accords volontaires d’amélioration de l’efficacité
énergétique des Industries
• Accords de 2ème génération 2014 - 2023
• > 80% de la consommation de l’industrie wallonne
• Réaliser un audit énergétique
¤ Objectifs de résultats
¤ Suibi de l’’amélioration de l’efficacité énergétique par le calcul d’un
indicateur d'efficacité énergétique (AEE) et d’ un indicateur des émissions
de gaz à effet de serre (ACO2)
• Etudes renouvelables et mapping CO2
Les accords de branche
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 46
Expertise
http://energie.wallonie.be/fr/les-accords-2014-2020.html?IDC=7863
Méthodologie d’audit énergétique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 47
Expertise
EnergyConsumption
Time
Energy efficiency Index
Updated Reference
Energy Savings
Calculated savings
Real Consumption
Méthodologies d’audit énergétique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 48
Expertise
La méthodologie d’audit en Wallonie intègre différentes normes
internationales
• DIRECTIVE 2012/27/EU (ANNEXE VI: Critères minimaux
pour les audits énergétiques, y compris ceux menés dans
le cadre de systèmes de management de l'énergie )
• ISO 50001:2018 – Système de Management de l’énergie
• ISO 5015:2015 – Mesure et vérification de la performance
énergétique
• EN16247 Energy audits - Part 3: Processes
• International Performance Measurement and Verification
Protocol
Méthodologie d’audit énergétique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 49
Expertise
Résultats 2005-2018
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 50
Expertise
Résultats 2005-2018
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 51
Expertise
Résultats pour les PME
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 52
Expertise
• Outil à la compétitivité
• Audit énergétique subsidié
• Réduction du coût du gaz naturel (accises et
cotisation fédérale)
• Réduction du coût de l’électricité (cotisation
fédérale, exonération de la taxe sur les
énergies renouvelables)
• Dispense de l’audit obligatoire des grandes
entreprises (suivant Directive 2012/27)
Avantages pour les entreprises
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 53
Expertise
Les avantages pour les entreprises sont les suivants:
€
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 54
Les facilitateurs énergie en
Wallonie
Le quick scan, un outil de pré-diagnostique
énergétique pour les PME
J.-B Verbeke, PIROTECH
Les Facilitateurs: un outil de formation, d’informations
et de sensibilisation des pouvoirs publics
Les Facilitateurs Energie pour l’industrie
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 55
Expertise
Source: https://phys.org/news/2016-10-arctic-sea-ice-bulwark-summers.html
https://energie.wallonie.be/fr/facilitateurs-energie.html?IDC=6533
Les actions des Facilitateurs sont gratuites:
Les Facilitateurs Energie pour l’industrie
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 56
Expertise
• Informations (subventions, lois, normes...)
• Quick-scan
• Formation des responsables énergies
• Organisation de conférences
• Publications techniques et success stories
Un outil de guidance pour les PME
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 57
Expertise
• Analyse des factures
• Visite sur site
• Guidance énergétique stratégique
et technique
o efficacité énergétique
o énergies renouvelables
• Rapport
© photo JB Verbeke
Un outil de guidance pour les PME
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 58
Expertise
© photo JB Verbeke © photo JB Verbeke
Un outil de guidance pour les PME
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 59
Expertise
© photo JB Verbeke© photo JB Verbeke
Une guidance standardisée et détaillée
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 60
Expertise
Un outil de guidance pour les PME
Le quick-scan
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 61
Expertise
free call 0800 / 97 . 300
mail energie@facilitateur.info
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 62
Audit Energétique
Définition, Utilité, Conditions de Qualité
Jean-Michel Dols – 3J Consult
Points abordés
• Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?
• Est-ce si simple ? Notre expérience dans la définition de la
méthodologie à appliquer
• Quels sont les pièges à éviter pour obtenir un audit énergétique
de qualité ?
• Prolongements si l’audit est de qualité
Audit énergétique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 63
Expertise
• Identification des flux énergétiques au sein du périmètre
étudié, et mise en évidence des améliorations potentielles
• En région wallonne, mise en place d’Accords de Branche
Energétiques depuis 20 ans
¤ Nécessité d’une méthodologie unique et solide, abordant toutes les
questions et s’appliquant à tous les domaines industriels
¤ Nous avons assisté les autorités dans la définition et la mise au point
progressive de cette méthodologie durant toute cette période
¤ Nous avons décliné cette méthodologie en une application plus large dans le
cadre d’audits réglementaires (Directive Européenne Efficacité Energétique
2012), en Belgique Francophone et en France
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 64
Expertise
• En pratique, dans notre méthodologie dite « EPS » (sans entrer
dans le détail), 1ère des 2 grandes phases :
¤ Une analyse, un diagnostic complet, pour un périmètre donné, et pour au
moins une année donnée
¤ Sous la forme d’un « tableau ECA »
¤ Colonnes = vecteurs énergétiques consommés
¤ Lignes = usages – consommateurs des différents vecteurs
¤ Et (important) indicateurs d’activité (car on parle bien d’Efficacité
Energétique)
¤ Chaque case doit être remplie
¤ La quantité de chaque vecteur donnée par la facture doit être recoupée
¤ Des mesures si nécessaire, mais pas toujours indispensables
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 65
Expertise
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 66
Expertise
• En pratique, 2ème des 2 grandes phases :
¤ Pistes d’amélioration et plan d’action à court et moyen termes
o Identifier les pistes (c’en sont bien)
o Quelle exhaustivité ?
o Les caractériser et les chiffrer
o Indices de faisabilité technique et de rentabilité économique
o Les trier
o En déduire un plan d’action à court et moyen termes
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 67
Expertise
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 68
Expertise
ENTREPRISE
FICHE DE DESCRIPTION D'AMELIORATION
Dénomination ind-ut-102 Validée
Intitulé / objet
Situation existante
Description de l'amélioration
Economie financière 5.768 €/an
Economie en énergie finale 65.502 kWh/an 0,83%
Economie en énergie primaire 643 GJp/an 1,10%
Economie en émissions de CO2
2.218 kg CO2/an 0,23%
Investissement correspondant 22.500 €
Prime à l'investissement liée aux CEE 7.989 €
Classification sans CEE TRS : 3,9 A 2
Classification avec CEE TRS : 2,5 A 2
Remarques / commentaires
Mise en place d’un système de variation électronique de vitesse (VEV) sur un moteur asynchrone existant dépourvu
de ce système, ou neuf de puissance nominale inférieure ou égale à 3 MW.
On suppose que 1 moteur de pompe + 6 moteurs de ventilateur + 40% des 49 moteurs de convoyeur pourraient être équipés de
variateurs de vitesse - gain estimé : 20%. Toutefois, attention à ne pas impacter la fiabilité du matériel concerné en raison de
présence de poussières métalliques
Systèmes de variation électronique de vitesse sur moteurs asynchrones
82% des moteurs installés ne sont pas équipés de variateur et pourraient l'être (principalement
ventilateurs et bandes transporteuses)
Audit énergétique ?
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 69
Expertise
Indice Nbr
Mesure
Economie Economie Economie Economie Invest
Lettre Chiffre kWhf/an GJp/an kg CO2 /an €/an €
A 1 5 109.423 509 24.629 8.663 500 1,4%
A 2 2 111.282 1.093 3.768 9.800 32.500 1,4%
A 3 6 124.844 480 1.893 4.924 68.355 0,5%
B 1 2 170.405 1.162 24.686 14.127 14.500 2,2%
B 2 0 0 0 0 0 0 0,0%
B 3 0 0 0 0 0 0 0,0%
C 1 0 0 0 0 0 0 0,0%
C 2 0 0 0 0 0 0 0,0%
C 3 0 0 0 0 0 0 0,0%
Gain en Ef
Indicateurs de performance
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 70
Expertise
• La performance énergétique peut être suivie grâce à un ou
plusieurs indicateurs
• Parmi ceux-ci, les indicateurs d’amélioration en efficacité
énergétique
¤ Principe = comparer la consommation réelle observée à la consommation
théorique (qu’aurait-on consommé en produisant ce qu’on produit maintenant
SI on avait gardé la manière de travailler d’avant ?)
¤ Mathématiquement (pas peur !) :
𝐴𝐸𝐸𝑓
𝑡
= 100 (1 −	
𝐸𝑓
𝑡
∑ 𝐶𝑆𝑖,𝑓
0
∙ 𝐼𝐴𝑖
𝑡𝑛
𝑖=1
3	[%]
• Ce qui est important à souligner :
¤ Autre nature que pre-check
¤ Une méthode participative
o L’expert est l’industriel audité
o Mobilisation et confiance
¤ Expérience et compétence nécessaires
o Pas nécessairement spécialisation
Notre expérience
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 71
Expertise
• Ce qui est important à souligner :
¤ Diagnostic – ECA = phase primordiale
o Base indispensable à de nombreuses suites (voir plus loin)
o Dont le suivi des performances énergétiques
o Audit initial = point et fixation d’un plan d’action
o Audits de suivi = vérification et correction éventuelle de ce plan
d’action
o Via des indices de performance énergétique (KPI), dont les AEE
o Pistes d’amélioration
o A chiffrer de manière « suffisante »
o Mais raisonnable et avec bon sens
Notre expérience
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 72
Expertise
• Quelques éléments :
¤ Savoir « faire parler » les factures
Pièges possibles – pas si simple
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 73
Expertise
• Quelques éléments :
¤ Vision globale – ne pas travailler en saucissonnant « vecteur par vecteur »
¤ Energie finale
¤ Energie primaire
¤ Emissions de CO2
¤ Coût énergétique
¤ => une vraie « comptabilité énergétique analytique »
Pièges possibles – pas si simple
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 74
Expertise
• Quelques éléments :
¤ On évoquait l’importance de l’ECA …
o Importance de la structuration du tableau ECA
o Importance du choix des indicateurs de performance
(lien avec les AEE)
Pièges possibles – pas si simple
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 75
Expertise
• Quelques éléments :
¤ Quand on trie des pistes d’amélioration et qu’on construit un plan d’action
o Clés de tri
o Piste mutuellement exclusives ou mutuellement infuençantes
o Rappel sur
o Aspect professionnel (expérience)
o Finalité (plan d’action, pas étude détaillée, mais sur une base
solide)
o Bon sens
Pièges possibles – pas si simple
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 76
Expertise
• Audit = porte d’entrée, pour (liste non exhaustive)
¤ Plan de mesurage (qu’est-il réellement utile de mesurer ?)
¤ Monitoring et suivis (comment faire parler les données enregistrées ?)
¤ Etudes détaillées (sur quelle base portera réellement l’amélioration
imaginée ?)
¤ Réalisations (grâce au partenariat entamé)
¤ …
¤ Il vaut dès lors le faire avec un partenaire expérimenté et
compétent
¤ Et viser un accompagnement plutôt qu’un « one shot »
Audit = base pour des suites
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 77
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 79
Solutions digitales
appliquées à l’audit énergétique
Julien Bindelle - Delpower
1. AUDIT & ANALYSE ENERGETIQUE WEB
2. SURVEILLANCE ENERGETIQUE AUTOMATISEE
Contenu de la présentation
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 80
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 81
AUDIT ET ANALYSE ENERGTIQUE
WEB BASED
• Collecte & traitement de données = 60 à 80% Energy Team
• Difficultés d’accéder à l’expertise énergétique
• Faciliter l’accès au métier d’expert énergétique
• Améliorer la fiabilité des résultats
• La compilation des données et des résultats sur Excel montrent
certaines limites (modèles de calcul, applications multi-site,…)
• Faible tracabilité des données & résultats
• La gestion et la maîtrise opérationnelle en entreprise se
digitalisent (CRM, ERP, IA,…)
• Des gains énergétiques substantielles sont possibles grâce à la
surveillance énergétique
Constats
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 82
Expertise
• Application web d’audit énergétique
• Accès multi-utilisateurs
• Application multi-sites
• Intelligence embarquée (méthodes, modèles de calcul,…)
• Transparence données & Résultats
Solution
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 83
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 84
Expertise
Vidéo
• Bilan énergétique (KPI,…)
• Modélisation & gestion du plan d’action (investissements,
économies d’énergie,…)
• Partage documentaire & génération de rapports
• Surveillance énergétique
Fonctionnalités
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 85
Expertise
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 86
SURVEILLANCE ENERGETIQUE
Comment ? • Identifier proactivement la dérive énergétique ou volumétrique
d’une industrie ?
• Mesurer ses améliorations et/ou dégradations ?
Delpower - Energy Transparency 10/22/19 87
• Industrie technologique (production de chassis aluminium)
• Extrusion, anodisation et traitement thermique
• 25 GWhé/an
• Problématique posée
• intégrer une solution de surveillance des consommations d’électricité
du process
• Détecter de manière proactive les anomalies
Cas pratique
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 88
Expertise
Identifier vos consommations de référence
Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 89
Expertise
Energies renouvelables
au Maroc
Défit et opportunités
1
2
Positionnement d’un industriel
Client industriel Comptage de l’énergie Réseaux électriques
Unité industrielle
4
La loi 13-09 relative aux énergies renouvelables promulguée au Bulletin Officiel le 18 Mars 2010
n°58-22 introduit quatre nouveautés majeures :
§ L’ouverture à la concurrence de la production d’électricité d’origine renouvelable à l’exception de
l’énergie hydraulique
§ L’accès au réseau électrique national pour tout développeur d’une telle production
§ La possibilité d’exporter cette production par l’utilisation du réseau national et des
interconnexions
§ La possibilité de construire une ligne de transport directe en cas d’insuffisance de la capacité du
réseau et des interconnexions Les installations ne peuvent être connectées qu’au réseau
électrique nationale de HTA, HTB ou THT.
Intégration des ENR selon la loi 13-09
5
Intégration des ENR selon la loi 13-09
Client industriel 2
Réseaux électriques
Source de production
d’énergie ( éolien ou solaire )
Compteur
de l’énergie
2000 MWh
Compteur
de l’énergie
1000 MWh
Compteur
de l’énergie
3000 MWh
Client industriel 1
6
Intégration des ENR selon la loi 13-09
Bilan de répartition de puissance:
Energie produite par source ENR Energie fournie pour le C.I 1 Energie fournie pour le C.I 2
1000 MWh 700 MWh 300 MWh
Facture client industriel 1 Facture client industriel 2
Facture CI1-ONEE 3000-700=2300 MWh
Facture CI1-Producteur privé 700 MWh
Timbre de transit
Facture CI2-ONEE 2000-300=1700 MWh
Facture CI1-Producteur privé 300 MWh
Timbre de transit
7
Intégration des ENR selon la loi 54-14
Loi 54-14 modifiant et complétant l’article 2 du dahir n°1-63-226 portant création de
l’ONE et l’article 5 de la loi 40-09 relative à l’ONEE
Objet du projet de la loi
Autoriser les personnes morales de droit publique ou privée à produire , par leur propres
moyens, de l’énergie électrique, pour des puissances de production inférieure à 50 MW avec
droit d’accès au réseau électrique national dans le cadre de conventions à conclure avec l’ONEE
(modification de article 2 du dahir
de création de l’ONE);
8
Intégration des ENR selon la loi 54-14
Client industriel
Réseaux électriquesCompteur
de
l’énergie
Centrale photovoltaïque
Compteur
interne
Partie réseau
public
Partie réseau
interne
8
Intégration des ENR selon la loi 54-14
Client industriel
Réseaux électriques
Compteur
d énergie
Centrale photovoltaïque
Compteur
interne
Partie réseau
public
Partie réseau
interne
industrie
9
Intégration des ENR selon la loi 54-14
0
500
1000
1500
2000
2500
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23
Production éléctrique d'une centrale
photovoltaique
Energie PV KWh Profil de consommation KWh
1er cas
-Production PV : 1000 kWh
-Consommation client : 2000 kWh
-Toute l’énergie photovoltaïque produite sera
consommée par le client industriel.
-En cas de besoin d’une énergie supérieure à celle qui
est produite par la centrale PV ; le complément de
l’énergie sera issu du réseau public .
8
Intégration des ENR selon la loi 54-14
Client industriel
Réseaux électriques
Compteur
d énergie
Centrale photovoltaïque
Compteur
interne
Partie réseau
public
Partie réseau
interne
industrie
9
Intégration des ENR selon la loi 54-14
0
200
400
600
800
1000
1200
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23
Production éléctrique d'une centrale
photovoltaique
Energie PV KWh Profil de consommation KWh
2ème cas
-Production PV : 1000 kWh
-Consommation client : 500 kWh
-La centrale PV génère un excèdent d’énergie qui ne
peut être pas injecté dans le réseau public.
Solutions:
• Stocker le surplus d’énergie dans les installations
de froid ou chaud ( si le client en dispose);
• Stocker l’énergie dans des batteries ( Solution non-
fiable économiquement);
• Ecrêter le surplus de l’énergie dans le but de
modifier la profil de production. = réduire la
puissance des onduleurs
•
Votre projet PV
101
Maroc, Gorf Lasfar, CSE, 200kWc
9
ETAPES D’UN PROJET
• Relevé de la pointe horaire à puissance max photovoltaïque solaire
• Surface disponible (toiture ou au sol) à puissance solaire
• Toiture capex < a installation solaire au sol
• Stabilité de la toiture
• Etude détaillée comparer des choses comparables (nombre d’onduleurs, marques, types,..)
• Montage financier : PPA / EPC
• Monitoring et maintenance (contrat)
1
Mohamed AIT HASSOU| Africa Business Development Manager
Mobile:+ 212 6 67 77 21 28 mohamed.aithassou@cmenergies.ma
Compagnie Marocaine des Energies éolienne, solaire et biomasse s.a
Bâtiment B2 – 4ème étage, Immeuble les Patios,
Angle avenues Annakhil et Mehdi Ben Barka, Hay Ryad. Rabat, Maroc
Tel: +212 537 571 666 Fax: +212 537 571 439
www.cmenergies.ma

Contenu connexe

Tendances

Transition energetique 19 juin 2013 power point
Transition energetique 19 juin 2013   power pointTransition energetique 19 juin 2013   power point
Transition energetique 19 juin 2013 power pointSébastien Pereira
 
Conception &amp; dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
Conception &amp; dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonomeConception &amp; dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
Conception &amp; dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
salem ben moussa
 
Energie renouvelable = Energie propre ?
Energie renouvelable = Energie propre ?Energie renouvelable = Energie propre ?
Energie renouvelable = Energie propre ?
Mohammed Khanniba
 
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Mohammed TAMALI
 
Classes du solaire thermique
Classes du solaire thermiqueClasses du solaire thermique
Classes du solaire thermique
Nidhal Ammar
 
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
RAMZI EL IDRISSI
 
Energies renouvelables
Energies renouvelablesEnergies renouvelables
Energies renouvelablesCinemaTICE
 
ISO 50001
ISO 50001 ISO 50001
ISO 50001
sarah Benmerzouk
 
Rapport de stage elaboration d'une strategie de communication du green energy...
Rapport de stage elaboration d'une strategie de communication du green energy...Rapport de stage elaboration d'une strategie de communication du green energy...
Rapport de stage elaboration d'une strategie de communication du green energy...
KouassiAngeAttemene
 
Ma memoire
Ma memoire Ma memoire
Ma memoire
Ahmed Ghadhi
 
Pfe version final(scripte matlab de simulation des panneau pv)
Pfe version final(scripte matlab de simulation des panneau pv)Pfe version final(scripte matlab de simulation des panneau pv)
Pfe version final(scripte matlab de simulation des panneau pv)
mustaphamoufassih
 
Onduleur solaire
Onduleur solaireOnduleur solaire
Onduleur solaire
salem ben moussa
 
Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...
Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...
Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...
Cluster TWEED
 
Ener1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électriqueEner1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électrique
Pierre Maréchal
 
Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019
Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019
Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019
Cluster TWEED
 
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
PEXE
 
Structure du rapport d'etat d'avancement doctorat
Structure du rapport d'etat d'avancement doctoratStructure du rapport d'etat d'avancement doctorat
Structure du rapport d'etat d'avancement doctorat
Ikram Benabdelouahab
 
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Moustapha Mahamat Hissein
 
l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique
AHLEMBOUCHEMEL
 

Tendances (20)

Transition energetique 19 juin 2013 power point
Transition energetique 19 juin 2013   power pointTransition energetique 19 juin 2013   power point
Transition energetique 19 juin 2013 power point
 
Conception &amp; dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
Conception &amp; dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonomeConception &amp; dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
Conception &amp; dimensionnement d'une installation photovoltaïque autonome
 
Energie renouvelable = Energie propre ?
Energie renouvelable = Energie propre ?Energie renouvelable = Energie propre ?
Energie renouvelable = Energie propre ?
 
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
 
Classes du solaire thermique
Classes du solaire thermiqueClasses du solaire thermique
Classes du solaire thermique
 
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
 
Projet photovoltaîque
Projet photovoltaîqueProjet photovoltaîque
Projet photovoltaîque
 
Energies renouvelables
Energies renouvelablesEnergies renouvelables
Energies renouvelables
 
ISO 50001
ISO 50001 ISO 50001
ISO 50001
 
Rapport de stage elaboration d'une strategie de communication du green energy...
Rapport de stage elaboration d'une strategie de communication du green energy...Rapport de stage elaboration d'une strategie de communication du green energy...
Rapport de stage elaboration d'une strategie de communication du green energy...
 
Ma memoire
Ma memoire Ma memoire
Ma memoire
 
Pfe version final(scripte matlab de simulation des panneau pv)
Pfe version final(scripte matlab de simulation des panneau pv)Pfe version final(scripte matlab de simulation des panneau pv)
Pfe version final(scripte matlab de simulation des panneau pv)
 
Onduleur solaire
Onduleur solaireOnduleur solaire
Onduleur solaire
 
Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...
Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...
Mieux gérer votre consommation et production d'énergie au sein de votre bâtim...
 
Ener1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électriqueEner1 - CM4 - Distribution électrique
Ener1 - CM4 - Distribution électrique
 
Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019
Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019
Mission Maroc | Casablanca - 15 octobre 2019
 
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
Presentation complète rencontre ecotech efficacité énergétique dans l%27indus...
 
Structure du rapport d'etat d'avancement doctorat
Structure du rapport d'etat d'avancement doctoratStructure du rapport d'etat d'avancement doctorat
Structure du rapport d'etat d'avancement doctorat
 
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
 
l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique
 

Similaire à Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019

Audit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdfAudit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdf
ahmedchaataoui1
 
Reglementation thermique btp_maroc
Reglementation thermique btp_marocReglementation thermique btp_maroc
Reglementation thermique btp_maroc
Adil Bourakkadi
 
AMEE_FNC2019.pdf
AMEE_FNC2019.pdfAMEE_FNC2019.pdf
AMEE_FNC2019.pdf
AbdellatifTallaoui
 
Impact de la loi NOME - ICEB Café
Impact de la loi NOME - ICEB CaféImpact de la loi NOME - ICEB Café
Impact de la loi NOME - ICEB Café
Fabrice Berrahil
 
Physique du bâtiment - cours.pdf
Physique du bâtiment - cours.pdfPhysique du bâtiment - cours.pdf
Physique du bâtiment - cours.pdf
benalla2
 
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
Cluster TWEED
 
Energie : le rapport caché sur une France 100% renouvelable
Energie : le rapport caché sur une France 100% renouvelableEnergie : le rapport caché sur une France 100% renouvelable
Energie : le rapport caché sur une France 100% renouvelable
Alter Clermont
 
Day1 session3 morocco country paper in the field of certification and standa...
Day1 session3  morocco country paper in the field of certification and standa...Day1 session3  morocco country paper in the field of certification and standa...
Day1 session3 morocco country paper in the field of certification and standa...
RCREEE
 
Comment certifier vos équipements d’efficacité énergétique au Mexique ?
Comment certifier vos équipements d’efficacité énergétique au Mexique ?Comment certifier vos équipements d’efficacité énergétique au Mexique ?
Comment certifier vos équipements d’efficacité énergétique au Mexique ?
Emilie Leclerc
 
CEE transports IAU IDF
CEE transports IAU IDFCEE transports IAU IDF
CEE transports IAU IDF
FabMob
 
Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...
Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...
Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...
minergie-romande
 
Audit Energétique
Audit EnergétiqueAudit Energétique
Audit Energétique
atef naghmouchi
 
Smartcities 2015 - Région Pays de la Loire
Smartcities 2015 - Région Pays de la LoireSmartcities 2015 - Région Pays de la Loire
Smartcities 2015 - Région Pays de la Loire
Agence du Numérique (AdN)
 
ExplorCamp #8 SUNCHAIN
ExplorCamp #8 SUNCHAINExplorCamp #8 SUNCHAIN
ExplorCamp #8 SUNCHAIN
EnerGaïa
 
Enjeux et perspectives du stockage d'énergie aux horizons de la PPE
Enjeux et perspectives du stockage d'énergie aux horizons de la PPEEnjeux et perspectives du stockage d'énergie aux horizons de la PPE
Enjeux et perspectives du stockage d'énergie aux horizons de la PPE
sarah Benmerzouk
 
Classification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétiqueClassification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétique
Gimélec
 
La matrise de l'énergie en tunisie
La matrise de l'énergie en tunisieLa matrise de l'énergie en tunisie
La matrise de l'énergie en tunisieJamil DHIB
 
Chapitre 4 Transition Energétique- Cours Energie et développement durable» ma...
Chapitre 4 Transition Energétique- Cours Energie et développement durable» ma...Chapitre 4 Transition Energétique- Cours Energie et développement durable» ma...
Chapitre 4 Transition Energétique- Cours Energie et développement durable» ma...
Isam Shahrour
 
Paramètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifs
Paramètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifsParamètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifs
Paramètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifs
MaitriseEnergie
 

Similaire à Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019 (20)

Audit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdfAudit-Energétique_FNC2019.pdf
Audit-Energétique_FNC2019.pdf
 
Reglementation thermique btp_maroc
Reglementation thermique btp_marocReglementation thermique btp_maroc
Reglementation thermique btp_maroc
 
AMEE_FNC2019.pdf
AMEE_FNC2019.pdfAMEE_FNC2019.pdf
AMEE_FNC2019.pdf
 
Impact de la loi NOME - ICEB Café
Impact de la loi NOME - ICEB CaféImpact de la loi NOME - ICEB Café
Impact de la loi NOME - ICEB Café
 
Physique du bâtiment - cours.pdf
Physique du bâtiment - cours.pdfPhysique du bâtiment - cours.pdf
Physique du bâtiment - cours.pdf
 
1
11
1
 
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
Back to the Future of Energy - Session 1 (V)PPA et fourniture renouvelable de...
 
Energie : le rapport caché sur une France 100% renouvelable
Energie : le rapport caché sur une France 100% renouvelableEnergie : le rapport caché sur une France 100% renouvelable
Energie : le rapport caché sur une France 100% renouvelable
 
Day1 session3 morocco country paper in the field of certification and standa...
Day1 session3  morocco country paper in the field of certification and standa...Day1 session3  morocco country paper in the field of certification and standa...
Day1 session3 morocco country paper in the field of certification and standa...
 
Comment certifier vos équipements d’efficacité énergétique au Mexique ?
Comment certifier vos équipements d’efficacité énergétique au Mexique ?Comment certifier vos équipements d’efficacité énergétique au Mexique ?
Comment certifier vos équipements d’efficacité énergétique au Mexique ?
 
CEE transports IAU IDF
CEE transports IAU IDFCEE transports IAU IDF
CEE transports IAU IDF
 
Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...
Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...
Conférence Minergie, Séminaire Energie&Bâtiments 2015: Présentation du MoPEC ...
 
Audit Energétique
Audit EnergétiqueAudit Energétique
Audit Energétique
 
Smartcities 2015 - Région Pays de la Loire
Smartcities 2015 - Région Pays de la LoireSmartcities 2015 - Région Pays de la Loire
Smartcities 2015 - Région Pays de la Loire
 
ExplorCamp #8 SUNCHAIN
ExplorCamp #8 SUNCHAINExplorCamp #8 SUNCHAIN
ExplorCamp #8 SUNCHAIN
 
Enjeux et perspectives du stockage d'énergie aux horizons de la PPE
Enjeux et perspectives du stockage d'énergie aux horizons de la PPEEnjeux et perspectives du stockage d'énergie aux horizons de la PPE
Enjeux et perspectives du stockage d'énergie aux horizons de la PPE
 
Classification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétiqueClassification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétique
 
La matrise de l'énergie en tunisie
La matrise de l'énergie en tunisieLa matrise de l'énergie en tunisie
La matrise de l'énergie en tunisie
 
Chapitre 4 Transition Energétique- Cours Energie et développement durable» ma...
Chapitre 4 Transition Energétique- Cours Energie et développement durable» ma...Chapitre 4 Transition Energétique- Cours Energie et développement durable» ma...
Chapitre 4 Transition Energétique- Cours Energie et développement durable» ma...
 
Paramètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifs
Paramètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifsParamètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifs
Paramètres technico financiers de la conception de réseaux de chaleur collectifs
 

Plus de Cluster TWEED

Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdfDecarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Cluster TWEED
 
Event DIS4 - COMPILATIONS FINAL - OK.pptx
Event DIS4 - COMPILATIONS FINAL - OK.pptxEvent DIS4 - COMPILATIONS FINAL - OK.pptx
Event DIS4 - COMPILATIONS FINAL - OK.pptx
Cluster TWEED
 
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdfDecarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Cluster TWEED
 
Belgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdf
Belgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdfBelgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdf
Belgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdf
Cluster TWEED
 
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
Cluster TWEED
 
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermiqueAppel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Cluster TWEED
 
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
Cluster TWEED
 
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
Cluster TWEED
 
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Cluster TWEED
 
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Cluster TWEED
 
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Cluster TWEED
 
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Cluster TWEED
 
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Cluster TWEED
 
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
Cluster TWEED
 
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Cluster TWEED
 
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Cluster TWEED
 
AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE
Cluster TWEED
 
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Cluster TWEED
 
TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5
Cluster TWEED
 
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
Cluster TWEED
 

Plus de Cluster TWEED (20)

Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdfDecarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
 
Event DIS4 - COMPILATIONS FINAL - OK.pptx
Event DIS4 - COMPILATIONS FINAL - OK.pptxEvent DIS4 - COMPILATIONS FINAL - OK.pptx
Event DIS4 - COMPILATIONS FINAL - OK.pptx
 
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdfDecarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
Decarbonation des besoins energetiques dans le secteur de la sante_24052024.pdf
 
Belgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdf
Belgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdfBelgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdf
Belgian Hydrogen Council Memorandum Elections 2024.pdf
 
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
 
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermiqueAppel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
 
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
 
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
 
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
 
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
 
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
 
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
 
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
 
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
 
AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE AMORCE - Living lab MADELEINE
AMORCE - Living lab MADELEINE
 
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
 
TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5
 
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
 

Mission Maroc | Tanger - 17 octobre 2019

  • 1.
  • 2. 2 Efficacité Energétique dans l’industrie et Nouveau décret relatif à l’audit énergétique obligatoire au Maroc M. Mohamed MAKAOUI Division de l’Efficacité Energétique/AMEE Tanger, le 17 octobre 2019
  • 3. 3 Sommaire ØPrésentation de l’AMEE ØContexte énergétique national ØStratégie énergétique nationale ØEtats Généraux de l’Efficacité Energétique ØCaractérisation énergétique du secteur Industriel ØCadre réglementaire de l’EE dans le secteur de l’Industrie
  • 4. Les missions de l’AMEE Concevoir et réaliser des programmes d’EE Suivre, coordonner et superviser des actions de développement dans le domaine de l’EE Mobiliser les instruments et les moyens financiers nécessaires à la réalisation des programmes Proposer et vulgariser les normes et les labels en matières d’EE des équipements et appareils Proposer à l’Administration un plan national et des plans sectoriels et régionaux de développement de l’Efficacité Energétique I VI V Suivre et coordonner la réalisations des audits énergétiques et de la mise en œuvre de leurs recommandations IV II III 4 Mandat de l'Agence – Loi n°39-16 qui remplace la loi 16-09 l’AMEE, Etablissemnet public qui a pour mission la mise en œuvre les plans d’actions de la politique gouvernementale en matière d’efficacité énergétique :
  • 5. Contexte : Croissance soutenue de la consommation énergétique Développement économique du Maroc tiré par des stratégies sectorielles structurées § Dépendance énergétique : 93% d’importation des besoins énergétiques § Besoin croissant en énergie o La consommation en énergie primaire croit de 5,3% par an depuis 2004, o Croissance de la consommation électrique de 6-7%, Opportunités d’investissement dans de nouvelles infrastructures relatives aux différentes filières énergétiques. 5
  • 6. Strategie Energétique Nationale En 2020, ER 42% En 2030, ER 52% Objectifs fixés pour les Energies Renouvelables: part des ER dans la puissance électrique installée 52 % 2009 2015 2020 2030 43 %34 % 33 % La stratégie énergétique nationale vise quatre objectifs fondamentaux et définit quatre orientations stratégiques : q QUATRE OBJECTIFS FONDAMENTAUX • Sécurité d'approvisionnement et disponibilité de l'énergie • Accès généralisé à l'énergie à des prix raisonnables • Maitrise de la demande • Préservation de l'environnement q QUATRE ORIENTATIONS STRATÉGIQUES • Mix diversifié et optimisé • Choix technologiques fiables et compétitifs • Mobilisation des ressources nationales par la montée en puissance des énergies renouvelables • Efficacité énergétique érigée en priorité nationale 6
  • 7. PNAP Stratégie Energétique Nationale Objectifs pour l’Efficacité Energétique 6
  • 8. 8 Tarification incitative et sociale (modèle - 20, -20), 1474 Gwh d’économie Installation de 5 Millions de LBC: 172 MW d’économie durant la pointe (Actuellement 10 Millions de lampes installées) Installation de batteries de condensateurs: Gain de puissance de 30MW Mise en place de la tarification super pointe pour les industriels THT- HT:76MW d’effacement pendant la pointe Des mesures pratiques pour rehausser l’efficacité énergétique
  • 9. 9 Evaluation des économies d’énergie générées par le Programme National d’Actions Prioritaires sur la période 2008 - 2013 15,1 16,1 17,3 17,76 18,4 14,8 15,9 16,4 17,6 18,3 19,1 14 15 16 17 18 19 20 2008 2009 2010 2011 2012 2013 consommation énergétique réalisé consommation énergétique sans EE 0,7 MTEPTCMA: 5,2% TCMA: 4,5% 16% d’économie
  • 10. Les Etats Généraux ont permis d'identifier 60 mesures qui devraient générer des impacts économiques, environnementaux et sociaux significatifs à l’horizon 2030 INDUSTRIE 6 mesures TRANSPORT 16 mesures BÂTIMENT 11 mesures AGRICULTURE ET PÊCHE 8 mesures ECLAIRAGE PUBLIC 5 mesures TRANSVERSES 14 mesures STRATÉGIE NATIONALE DE L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ∑ = 60 mesures 5% 2020 20% 2030 Objectifs fixés pour l’Efficacité Energétique en terme d’économie d’énergie finale Objectif: Elaborer une Stratégie d’EE à l’horizon 2030, avec Plans d’actions associés, à court, moyen et long terme 10
  • 11. 11 Efficacité énergétique : Toute action agissant positivement sur la consommation de l’énergie, quelle que soit l’activité du secteur considéré, tendant à : v la gestion optimale des ressources énergétiques ; v la maîtrise de la demande d’énergie ; v l’augmentation de la compétitivité de l’activité économique ; v la maîtrise des choix technologiques d’avenir économiquement viable ; v l’utilisation rationnelle de l’énergie ; et ce, en maintenant à un niveau équivalent les résultats, le service, le produit ou la qualité d’énergie obtenue. Qu’est-ce que l’efficacité énergétique?
  • 12. Tissu industriel Marocain Agoalimentaire 27% Textiles 18% Chimie et parachimie 31% métallique et mécanique 21% Electrique et électronique 3% RÉPARTITION DES ENTREPRISES PAR SECTEUR 121
  • 13. Evolution de la consommation énergétique finale par secteur Industrie: +3,1% Bâtiment: Tert +2,4% Résid +4,3% Transport: +5,1% Agriculture : +5,3% 13
  • 14. 14 Répartition de la consommation électrique par secteur
  • 15. 15 Consommation énergétique finale du secteur industriel [2013) ; Mtep
  • 16. 16 Les combustibles – produits pétroliers représentent 66% de la consommation finale du secteur industriel
  • 17. 17 Entre 2000 et 2011, le Maroc a enregistré une baisse de l'intensité énergétique dans le secteur industriel de -1,7% par an. Dans le monde, cette baisse est en moyenne de -2,6% par an Intensité énergétique de l'industrie [kep/$05PPA; 2011] Elle est calculée comme le rapport de la consommation d’énergie au PIB.
  • 18. 18 Economies d’énergies dans le secteur de l’Industrie . Objectif d’économie d’énergie globale 20% à l’Horizon 2030 Objectif pour l’Industrie (estimation) Les économies d’énergie dans le secteur de l’industrie atteindront 0,8 Mtep en 2030 ce qui représente une baisse de 17% de la consommation.
  • 20. Resultats des audits énergétiques dans l’industrie 209
  • 21. Resultats des audits énergétiques dans l’industrie 20
  • 22. Suivi de la mise en œuvre des audits énergétiques 21
  • 24. 1- Réglementation thermique de la construction au Maroc : Elle fixe des exigences en matière de performances énergétiques de l’enveloppe : niveau d’isolation thermique, optimisation du taux de vitrage par orientation, protection solaire des fenêtres, etc Approche performantielle : limites maximales des besoins en chauffage et climatisation en kWh/m2.an. Approche prescriptive : fixe les exigences réglementaires des caractéristiques thermiques de l’enveloppe des bâtiments Loi 47-09: Mise en Œuvre 23
  • 25. Loi 47-09: Mise en Œuvre 2- Performance énergétique minimales des appareils et équipements fonctionnant à l’électricité, gaz naturel ou produits pétroliers liquides ou gazeux La liste des équipements prioritaires est proposée par l’AMEE Le décret d’application en cours de finalisation (Piloté Par le MEMDD, en concertation du MCINT, l’AMEE et l’IMANOR 24
  • 26. 3- Etudes d’impact énergétique de tout projet de programme d’aménagement urbain ou tout projet de programme de construction de bâtiments Le décret d’application en cours de préparation (MEMDD, Habitat, Intérieur, l’AMEE) Loi 47-09: Mise en Œuvre 25
  • 27. 4- Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit -- Fixe les seuils de consommation d’énergie obligeant l’audit énergétique : C 1500 TEP/an pour les entreprises et les établissements industriel C 500 TEP pour les bâtiments tertiaires, -- Précise le contenu de l’audit énergétique par secteur, les modalités de sa réalisation et de présentation des résultats, -- Fixe la périodicité de l’audit obligatoire à 5ans, -- Définit les modalités de l’agrément des organismes d’audit, -- Précise les modalités de contrôle des organismes d’audit Loi 47-09: Mise en Œuvre 26
  • 28. Les seuils de consommation d'énergie obligeant l’audit énergétique 1500 tep par an des entreprises et établissements du secteur industriel 500 tep par an pour le secteur tertiaire 500 tep par an pour le secteur de transport et distribution d'énergie 500 tep par an pour les personnes physiques La périodicité de l’audit énergétique est de 5 ans Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit. Publié, le 02 mai 2019 27
  • 29. Les Rôles et Responsabilités: Consommateur Déclaration annuelle des consommation Designer un responsable chargé d'énergie pour suivre l’audit Réaliser un audit énergétique par un auditeur agréé par le MEMDD Communiquer le rapport d’audit au MEMDD Mettre en œuvre les recommandation et transmettre un rapport portant sur la mise en œuvre du plan EE Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit. 28
  • 30. Les Rôles et Responsabilit és de l’AMEE Préparer un formulaire de déclaration d'énergie Créer une BD des consommateurs assujetti et de leurs consommations Contrôle qualité des rapport d’audit. Demande de complément ou ordonner de réaliser un nouvel audit Veille a la mise en œuvre des recommandation des audits et Elaboration d’un rapport annuel des résultats de mise en œuvre Assurer le secrétariat du comite d’octroi d’agrément des organismes d’audit Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit. 29
  • 31. Les Rôles et Responsabilités du MEME Recevoir, approuver les audits énergétiques, résumés des résultats et plan d’efficacité énergétique, et les transférer a l’AMEE Présider le comite chargé d’examiner les demandes/renouvellement d’octroi d’agrément Tenir a jour la liste des organismes d’audits agréés (publiée sur les site web du MEME et celui de l’AMEE. Octroi de l’agrément valable pendant 5 ans. Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit. 30
  • 32. Organismes d’audits Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit. Déposer la demande d’agrément auprès du MEMDD selon article 12 Disposer d’au moins deux auditeurs énergétique ou un auditeur énergétique et deux agents placés sous sa supervision Réaliser les audits conformément aux normes marocaines en vigueur dans le secteur concerné par l’audit. Soumis a tout moment a des enquêtes inopinées pour vérifier les exigences de l’Agrément L’agrément octroyé a l’organisme d’audit, nominative et non cessible, est valable 5 ans 31
  • 33. Exemption avec l’ISO 50 001 Les consommateurs, qui exercent des activités couvertes par un système de management de l'énergie certifié selon les normes marocaines en vigueurs, sont exemptées de l’obligation de l’audit énergétique pendant la durée de validité de la certification L’ISO 50 001, qui est le système de mangement de l’Energie adopté au Maroc exige la mise en œuvre de recommandation d’efficacité énergétique pour garder la certification. Les consommateurs ne sont pas exemptées de communiquer leurs données énergétiques annuellement à l’AMEE Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit. 32
  • 34. Une demande signée Une copie du registre de commerce Une copie du statut de l’organisme Liste des noms membres actionnaires/gérants ayant le pouvoir de signature Attestation d’affiliation aux caisses de sécurité sociale Liste des auditeur énergétiques et agent sous leurs supervision Copie des diplômes et attestations académiques et professionnelles Reference de travaux similaires Rapports attestons de 3 audits énergétiques dans les trois dernières années. Liste des moyens matériels et attestation d’étalonnage. Manuel de procédure homologue par le MEMDD Un plan de formation de renforcement de capacités technique du personnel Le dossier de la demande Décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit. 33
  • 35. CONSOMMATEUR LA CONSOMMATION dépasse 1500 TEP pour l’industrie // 500 TEP pour le tertiaire Le Consommateur fait appel a un auditeur agréé pour réaliser un audit LE CONSOMMATEUR DÉCLARE SA CONSOMMATION A L’AMEE Le Consommateur désigne un chargé d’énergie pour suivre l’audit AUDITEUR AGRÉÉ L’auditeur élabore un rapport d’audit et un plan des mesures EE L’AMEE reçoit une copie et procède a un contrôle de qualité Une demande de complément d’information, ou un ordre de refaire l’audit par un autre auditeur si le rapport n’est toujours pas conforme Le consommateur ayant eu un rapport conforme, entreprend les actions EE. Il est tenu de faire un rapport annuel des mise en ouvres L’AMEE veille a la mise en œuvre des mesures et a l’élaboration d’un rapport annuel des résultats Mise en œuvre du décret d’application N° 2.17.746 relatif à l’audit énergétique obligatoire et aux organisme d’audit. 34
  • 37. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 37 Audit énergétique dans l'industrie L’importance de l’expertise Pirotech – 3J Consult - Delpower
  • 38. 1. Pirotech : Jean-Benoît VERBEKE, 22 ans d’expérience en thermique et énergétique industrielle • Expert technique et méthodologique à l’audit énergétique auprès des Autorités belges (Wallonie et Bruxelles) • Conseiller technique sur l’allocation des quotas d’émission de CO2 pour les Autorités bruxelloise • Facilitateur énergie pour les PME/PMI en Wallonie • Référent en mesure et vérification de la performance énergétique (IPMVP) Importance de la qualité des auditeurs Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 38 Expertise
  • 39. 2. 3J Consult : 40 ans d’expérience en études thermiques et en efficacité énergétique de l’industrie Importance de la qualité des auditeurs Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 39 Expertise
  • 40. 3. Delpower : Société de conseil & d’ingénierie spécialisée dans l’efficacité énergétique industrielle ü Créé en 2011 ü 8 personnes (ingénieurs électromécanicien & informaticien) ü Actif sur une cinquantaine de sites industriels ü Transformation de la donnée client en solution opérationnelle ü Grâce à l’expertise métier et à l’intelligence technologique Importance de la qualité des auditeurs Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 40 Expertise
  • 41. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 41 L’audit énergétique en Wallonie Contexte et avantages pour les entreprises J.-B Verbeke, PIROTECH
  • 42. Accords sur la réduction absolue des émissions de gaz à effet de serre de Kyoto à COP 24 • en 2100 : rester sous la barre des 2°C Contexte Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 42 Expertise Source: https://phys.org/news/2016-10-arctic-sea-ice-bulwark-summers.html
  • 43. Réduction des émissions de CO2 Contexte Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 43 Expertise https://ec.europa.eu/clima/policies/strategies/2050_en
  • 44. Les accords de branche Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 44 Expertise
  • 45. Les accords de branche Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 45 Expertise 14 Secteurs Industriels 228 entreprises Consultation publique Comité Directeur Autorités régionales Expert technique indépendant
  • 46. Accords volontaires d’amélioration de l’efficacité énergétique des Industries • Accords de 2ème génération 2014 - 2023 • > 80% de la consommation de l’industrie wallonne • Réaliser un audit énergétique ¤ Objectifs de résultats ¤ Suibi de l’’amélioration de l’efficacité énergétique par le calcul d’un indicateur d'efficacité énergétique (AEE) et d’ un indicateur des émissions de gaz à effet de serre (ACO2) • Etudes renouvelables et mapping CO2 Les accords de branche Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 46 Expertise http://energie.wallonie.be/fr/les-accords-2014-2020.html?IDC=7863
  • 47. Méthodologie d’audit énergétique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 47 Expertise EnergyConsumption Time Energy efficiency Index Updated Reference Energy Savings Calculated savings Real Consumption
  • 48. Méthodologies d’audit énergétique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 48 Expertise
  • 49. La méthodologie d’audit en Wallonie intègre différentes normes internationales • DIRECTIVE 2012/27/EU (ANNEXE VI: Critères minimaux pour les audits énergétiques, y compris ceux menés dans le cadre de systèmes de management de l'énergie ) • ISO 50001:2018 – Système de Management de l’énergie • ISO 5015:2015 – Mesure et vérification de la performance énergétique • EN16247 Energy audits - Part 3: Processes • International Performance Measurement and Verification Protocol Méthodologie d’audit énergétique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 49 Expertise
  • 50. Résultats 2005-2018 Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 50 Expertise
  • 51. Résultats 2005-2018 Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 51 Expertise
  • 52. Résultats pour les PME Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 52 Expertise
  • 53. • Outil à la compétitivité • Audit énergétique subsidié • Réduction du coût du gaz naturel (accises et cotisation fédérale) • Réduction du coût de l’électricité (cotisation fédérale, exonération de la taxe sur les énergies renouvelables) • Dispense de l’audit obligatoire des grandes entreprises (suivant Directive 2012/27) Avantages pour les entreprises Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 53 Expertise Les avantages pour les entreprises sont les suivants: €
  • 54. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 54 Les facilitateurs énergie en Wallonie Le quick scan, un outil de pré-diagnostique énergétique pour les PME J.-B Verbeke, PIROTECH
  • 55. Les Facilitateurs: un outil de formation, d’informations et de sensibilisation des pouvoirs publics Les Facilitateurs Energie pour l’industrie Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 55 Expertise Source: https://phys.org/news/2016-10-arctic-sea-ice-bulwark-summers.html https://energie.wallonie.be/fr/facilitateurs-energie.html?IDC=6533
  • 56. Les actions des Facilitateurs sont gratuites: Les Facilitateurs Energie pour l’industrie Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 56 Expertise • Informations (subventions, lois, normes...) • Quick-scan • Formation des responsables énergies • Organisation de conférences • Publications techniques et success stories
  • 57. Un outil de guidance pour les PME Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 57 Expertise • Analyse des factures • Visite sur site • Guidance énergétique stratégique et technique o efficacité énergétique o énergies renouvelables • Rapport © photo JB Verbeke
  • 58. Un outil de guidance pour les PME Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 58 Expertise © photo JB Verbeke © photo JB Verbeke
  • 59. Un outil de guidance pour les PME Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 59 Expertise © photo JB Verbeke© photo JB Verbeke
  • 60. Une guidance standardisée et détaillée Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 60 Expertise
  • 61. Un outil de guidance pour les PME Le quick-scan Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 61 Expertise free call 0800 / 97 . 300 mail energie@facilitateur.info
  • 62. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 62 Audit Energétique Définition, Utilité, Conditions de Qualité Jean-Michel Dols – 3J Consult
  • 63. Points abordés • Qu’est-ce qu’un audit énergétique ? • Est-ce si simple ? Notre expérience dans la définition de la méthodologie à appliquer • Quels sont les pièges à éviter pour obtenir un audit énergétique de qualité ? • Prolongements si l’audit est de qualité Audit énergétique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 63 Expertise
  • 64. • Identification des flux énergétiques au sein du périmètre étudié, et mise en évidence des améliorations potentielles • En région wallonne, mise en place d’Accords de Branche Energétiques depuis 20 ans ¤ Nécessité d’une méthodologie unique et solide, abordant toutes les questions et s’appliquant à tous les domaines industriels ¤ Nous avons assisté les autorités dans la définition et la mise au point progressive de cette méthodologie durant toute cette période ¤ Nous avons décliné cette méthodologie en une application plus large dans le cadre d’audits réglementaires (Directive Européenne Efficacité Energétique 2012), en Belgique Francophone et en France Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 64 Expertise
  • 65. • En pratique, dans notre méthodologie dite « EPS » (sans entrer dans le détail), 1ère des 2 grandes phases : ¤ Une analyse, un diagnostic complet, pour un périmètre donné, et pour au moins une année donnée ¤ Sous la forme d’un « tableau ECA » ¤ Colonnes = vecteurs énergétiques consommés ¤ Lignes = usages – consommateurs des différents vecteurs ¤ Et (important) indicateurs d’activité (car on parle bien d’Efficacité Energétique) ¤ Chaque case doit être remplie ¤ La quantité de chaque vecteur donnée par la facture doit être recoupée ¤ Des mesures si nécessaire, mais pas toujours indispensables Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 65 Expertise
  • 66. Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 66 Expertise
  • 67. • En pratique, 2ème des 2 grandes phases : ¤ Pistes d’amélioration et plan d’action à court et moyen termes o Identifier les pistes (c’en sont bien) o Quelle exhaustivité ? o Les caractériser et les chiffrer o Indices de faisabilité technique et de rentabilité économique o Les trier o En déduire un plan d’action à court et moyen termes Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 67 Expertise
  • 68. Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 68 Expertise ENTREPRISE FICHE DE DESCRIPTION D'AMELIORATION Dénomination ind-ut-102 Validée Intitulé / objet Situation existante Description de l'amélioration Economie financière 5.768 €/an Economie en énergie finale 65.502 kWh/an 0,83% Economie en énergie primaire 643 GJp/an 1,10% Economie en émissions de CO2 2.218 kg CO2/an 0,23% Investissement correspondant 22.500 € Prime à l'investissement liée aux CEE 7.989 € Classification sans CEE TRS : 3,9 A 2 Classification avec CEE TRS : 2,5 A 2 Remarques / commentaires Mise en place d’un système de variation électronique de vitesse (VEV) sur un moteur asynchrone existant dépourvu de ce système, ou neuf de puissance nominale inférieure ou égale à 3 MW. On suppose que 1 moteur de pompe + 6 moteurs de ventilateur + 40% des 49 moteurs de convoyeur pourraient être équipés de variateurs de vitesse - gain estimé : 20%. Toutefois, attention à ne pas impacter la fiabilité du matériel concerné en raison de présence de poussières métalliques Systèmes de variation électronique de vitesse sur moteurs asynchrones 82% des moteurs installés ne sont pas équipés de variateur et pourraient l'être (principalement ventilateurs et bandes transporteuses)
  • 69. Audit énergétique ? Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 69 Expertise Indice Nbr Mesure Economie Economie Economie Economie Invest Lettre Chiffre kWhf/an GJp/an kg CO2 /an €/an € A 1 5 109.423 509 24.629 8.663 500 1,4% A 2 2 111.282 1.093 3.768 9.800 32.500 1,4% A 3 6 124.844 480 1.893 4.924 68.355 0,5% B 1 2 170.405 1.162 24.686 14.127 14.500 2,2% B 2 0 0 0 0 0 0 0,0% B 3 0 0 0 0 0 0 0,0% C 1 0 0 0 0 0 0 0,0% C 2 0 0 0 0 0 0 0,0% C 3 0 0 0 0 0 0 0,0% Gain en Ef
  • 70. Indicateurs de performance Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 70 Expertise • La performance énergétique peut être suivie grâce à un ou plusieurs indicateurs • Parmi ceux-ci, les indicateurs d’amélioration en efficacité énergétique ¤ Principe = comparer la consommation réelle observée à la consommation théorique (qu’aurait-on consommé en produisant ce qu’on produit maintenant SI on avait gardé la manière de travailler d’avant ?) ¤ Mathématiquement (pas peur !) : 𝐴𝐸𝐸𝑓 𝑡 = 100 (1 − 𝐸𝑓 𝑡 ∑ 𝐶𝑆𝑖,𝑓 0 ∙ 𝐼𝐴𝑖 𝑡𝑛 𝑖=1 3 [%]
  • 71. • Ce qui est important à souligner : ¤ Autre nature que pre-check ¤ Une méthode participative o L’expert est l’industriel audité o Mobilisation et confiance ¤ Expérience et compétence nécessaires o Pas nécessairement spécialisation Notre expérience Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 71 Expertise
  • 72. • Ce qui est important à souligner : ¤ Diagnostic – ECA = phase primordiale o Base indispensable à de nombreuses suites (voir plus loin) o Dont le suivi des performances énergétiques o Audit initial = point et fixation d’un plan d’action o Audits de suivi = vérification et correction éventuelle de ce plan d’action o Via des indices de performance énergétique (KPI), dont les AEE o Pistes d’amélioration o A chiffrer de manière « suffisante » o Mais raisonnable et avec bon sens Notre expérience Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 72 Expertise
  • 73. • Quelques éléments : ¤ Savoir « faire parler » les factures Pièges possibles – pas si simple Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 73 Expertise
  • 74. • Quelques éléments : ¤ Vision globale – ne pas travailler en saucissonnant « vecteur par vecteur » ¤ Energie finale ¤ Energie primaire ¤ Emissions de CO2 ¤ Coût énergétique ¤ => une vraie « comptabilité énergétique analytique » Pièges possibles – pas si simple Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 74 Expertise
  • 75. • Quelques éléments : ¤ On évoquait l’importance de l’ECA … o Importance de la structuration du tableau ECA o Importance du choix des indicateurs de performance (lien avec les AEE) Pièges possibles – pas si simple Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 75 Expertise
  • 76. • Quelques éléments : ¤ Quand on trie des pistes d’amélioration et qu’on construit un plan d’action o Clés de tri o Piste mutuellement exclusives ou mutuellement infuençantes o Rappel sur o Aspect professionnel (expérience) o Finalité (plan d’action, pas étude détaillée, mais sur une base solide) o Bon sens Pièges possibles – pas si simple Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 76 Expertise
  • 77. • Audit = porte d’entrée, pour (liste non exhaustive) ¤ Plan de mesurage (qu’est-il réellement utile de mesurer ?) ¤ Monitoring et suivis (comment faire parler les données enregistrées ?) ¤ Etudes détaillées (sur quelle base portera réellement l’amélioration imaginée ?) ¤ Réalisations (grâce au partenariat entamé) ¤ … ¤ Il vaut dès lors le faire avec un partenaire expérimenté et compétent ¤ Et viser un accompagnement plutôt qu’un « one shot » Audit = base pour des suites Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 77 Expertise
  • 78. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 79 Solutions digitales appliquées à l’audit énergétique Julien Bindelle - Delpower
  • 79. 1. AUDIT & ANALYSE ENERGETIQUE WEB 2. SURVEILLANCE ENERGETIQUE AUTOMATISEE Contenu de la présentation Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 80 Expertise
  • 80. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 81 AUDIT ET ANALYSE ENERGTIQUE WEB BASED
  • 81. • Collecte & traitement de données = 60 à 80% Energy Team • Difficultés d’accéder à l’expertise énergétique • Faciliter l’accès au métier d’expert énergétique • Améliorer la fiabilité des résultats • La compilation des données et des résultats sur Excel montrent certaines limites (modèles de calcul, applications multi-site,…) • Faible tracabilité des données & résultats • La gestion et la maîtrise opérationnelle en entreprise se digitalisent (CRM, ERP, IA,…) • Des gains énergétiques substantielles sont possibles grâce à la surveillance énergétique Constats Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 82 Expertise
  • 82. • Application web d’audit énergétique • Accès multi-utilisateurs • Application multi-sites • Intelligence embarquée (méthodes, modèles de calcul,…) • Transparence données & Résultats Solution Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 83 Expertise
  • 83. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 84 Expertise Vidéo
  • 84. • Bilan énergétique (KPI,…) • Modélisation & gestion du plan d’action (investissements, économies d’énergie,…) • Partage documentaire & génération de rapports • Surveillance énergétique Fonctionnalités Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 85 Expertise
  • 85. Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 86 SURVEILLANCE ENERGETIQUE
  • 86. Comment ? • Identifier proactivement la dérive énergétique ou volumétrique d’une industrie ? • Mesurer ses améliorations et/ou dégradations ? Delpower - Energy Transparency 10/22/19 87
  • 87. • Industrie technologique (production de chassis aluminium) • Extrusion, anodisation et traitement thermique • 25 GWhé/an • Problématique posée • intégrer une solution de surveillance des consommations d’électricité du process • Détecter de manière proactive les anomalies Cas pratique Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 88 Expertise
  • 88. Identifier vos consommations de référence Séminaire : Performance énergétique Industrie -- 2019 89 Expertise
  • 90. 2 Positionnement d’un industriel Client industriel Comptage de l’énergie Réseaux électriques Unité industrielle
  • 91. 4 La loi 13-09 relative aux énergies renouvelables promulguée au Bulletin Officiel le 18 Mars 2010 n°58-22 introduit quatre nouveautés majeures : § L’ouverture à la concurrence de la production d’électricité d’origine renouvelable à l’exception de l’énergie hydraulique § L’accès au réseau électrique national pour tout développeur d’une telle production § La possibilité d’exporter cette production par l’utilisation du réseau national et des interconnexions § La possibilité de construire une ligne de transport directe en cas d’insuffisance de la capacité du réseau et des interconnexions Les installations ne peuvent être connectées qu’au réseau électrique nationale de HTA, HTB ou THT. Intégration des ENR selon la loi 13-09
  • 92. 5 Intégration des ENR selon la loi 13-09 Client industriel 2 Réseaux électriques Source de production d’énergie ( éolien ou solaire ) Compteur de l’énergie 2000 MWh Compteur de l’énergie 1000 MWh Compteur de l’énergie 3000 MWh Client industriel 1
  • 93. 6 Intégration des ENR selon la loi 13-09 Bilan de répartition de puissance: Energie produite par source ENR Energie fournie pour le C.I 1 Energie fournie pour le C.I 2 1000 MWh 700 MWh 300 MWh Facture client industriel 1 Facture client industriel 2 Facture CI1-ONEE 3000-700=2300 MWh Facture CI1-Producteur privé 700 MWh Timbre de transit Facture CI2-ONEE 2000-300=1700 MWh Facture CI1-Producteur privé 300 MWh Timbre de transit
  • 94. 7 Intégration des ENR selon la loi 54-14 Loi 54-14 modifiant et complétant l’article 2 du dahir n°1-63-226 portant création de l’ONE et l’article 5 de la loi 40-09 relative à l’ONEE Objet du projet de la loi Autoriser les personnes morales de droit publique ou privée à produire , par leur propres moyens, de l’énergie électrique, pour des puissances de production inférieure à 50 MW avec droit d’accès au réseau électrique national dans le cadre de conventions à conclure avec l’ONEE (modification de article 2 du dahir de création de l’ONE);
  • 95. 8 Intégration des ENR selon la loi 54-14 Client industriel Réseaux électriquesCompteur de l’énergie Centrale photovoltaïque Compteur interne Partie réseau public Partie réseau interne
  • 96. 8 Intégration des ENR selon la loi 54-14 Client industriel Réseaux électriques Compteur d énergie Centrale photovoltaïque Compteur interne Partie réseau public Partie réseau interne industrie
  • 97. 9 Intégration des ENR selon la loi 54-14 0 500 1000 1500 2000 2500 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 Production éléctrique d'une centrale photovoltaique Energie PV KWh Profil de consommation KWh 1er cas -Production PV : 1000 kWh -Consommation client : 2000 kWh -Toute l’énergie photovoltaïque produite sera consommée par le client industriel. -En cas de besoin d’une énergie supérieure à celle qui est produite par la centrale PV ; le complément de l’énergie sera issu du réseau public .
  • 98. 8 Intégration des ENR selon la loi 54-14 Client industriel Réseaux électriques Compteur d énergie Centrale photovoltaïque Compteur interne Partie réseau public Partie réseau interne industrie
  • 99. 9 Intégration des ENR selon la loi 54-14 0 200 400 600 800 1000 1200 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 Production éléctrique d'une centrale photovoltaique Energie PV KWh Profil de consommation KWh 2ème cas -Production PV : 1000 kWh -Consommation client : 500 kWh -La centrale PV génère un excèdent d’énergie qui ne peut être pas injecté dans le réseau public. Solutions: • Stocker le surplus d’énergie dans les installations de froid ou chaud ( si le client en dispose); • Stocker l’énergie dans des batteries ( Solution non- fiable économiquement); • Ecrêter le surplus de l’énergie dans le but de modifier la profil de production. = réduire la puissance des onduleurs •
  • 100. Votre projet PV 101 Maroc, Gorf Lasfar, CSE, 200kWc
  • 101. 9 ETAPES D’UN PROJET • Relevé de la pointe horaire à puissance max photovoltaïque solaire • Surface disponible (toiture ou au sol) à puissance solaire • Toiture capex < a installation solaire au sol • Stabilité de la toiture • Etude détaillée comparer des choses comparables (nombre d’onduleurs, marques, types,..) • Montage financier : PPA / EPC • Monitoring et maintenance (contrat)
  • 102. 1 Mohamed AIT HASSOU| Africa Business Development Manager Mobile:+ 212 6 67 77 21 28 mohamed.aithassou@cmenergies.ma Compagnie Marocaine des Energies éolienne, solaire et biomasse s.a Bâtiment B2 – 4ème étage, Immeuble les Patios, Angle avenues Annakhil et Mehdi Ben Barka, Hay Ryad. Rabat, Maroc Tel: +212 537 571 666 Fax: +212 537 571 439 www.cmenergies.ma