SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  32
La lecture cursive
La LC qu’est ce que c’est ? 
 « La lecture cursive est la forme la plus 
libre de la lecture. Elle vise à faire des 
élèves des lecteurs autonomes. En effet, 
plus personnelle et moins exigeante que la 
lecture analytique, la lecture cursive 
cherche avant tout à faire découvrir un 
écrivain ou un texte sans pour autant être 
exhaustive…» (B.O. spécial n° 11 du 15 juin 
1995).
● Où ? Combien de temps ? 
Une lecture cursive est une lecture faite à la maison en 
lien avec le thème de la séquence de travail en cours. 
Elle est donnée en début de séquence, les élèves ont 
donc en moyenne trois à quatre semaines pour lire 
l'oeuvre. 
● Dans quel but ? Quelles oeuvres ? 
Elles s’attachent dans tous les cas à susciter le plaisir 
de lire. L’accent est mis en classe sur les oeuvres 
patrimoniales, ce qui n’exclut pas le choix d’oeuvres 
étrangères, de lectures d’aujourd’hui et même de 
textes appartenant à la littérature de jeunesse. Penser 
à la presse, aux revues, lecture à thème (au CDI).
 La lecture est mise en relation (comme support ou 
comme aboutissement) avec les exercices 
d’expression orale ou écrite et avec les travaux visant 
à la maîtrise de la langue. On lit pour …
Les objectifs, finalités et capacités 
 Acquérir une culture personnelle 
 La formation personnelle 
 La formation du citoyen 
 la constitution et l'enrichissement d'une culture littéraire ouverte sur d'autres 
champs du savoir et sur la société ; 
 la construction progressive de repères permettant une mise en perspective 
historique des oeuvres littéraires ; 
 le développement d'une conscience esthétique permettant d'apprécier les 
oeuvres, d'analyser l'émotion qu'elles procurent et d'en rendre compte à l'écrit 
comme à l'oral ; 
 la formation du jugement et de l'esprit critique 
 être capable de lire, de comprendre et d'analyser des oeuvres de genres variés, 
et de rendre compte de cette lecture, à l'écrit comme à l'oral 
 formuler une appréciation personnelle et savoir la justifier
Ne pas confondre avec : 
 La lecture analytique : 
Contrairement à la lecture cursive, la lecture analytique 
a pour but la construction détaillée de la signification 
d’un texte. Elle constitue donc un travail 
d’interprétation. Elle vise à développer la capacité 
d’analyses critiques autonomes. Elle peut s’appliquer à 
des textes de longueurs variées : 
- appliquée à des textes brefs, elle cherche à faire lire les 
élèves avec méthode ; 
- appliquée à des textes longs, elle permet l’étude de 
l’oeuvre intégrale.
 Lecture privée 
la lecture de l’intime, celle qui échappe à l’école. 
 Lecture documentaire 
lecture visant la recherche de l’information et de 
renseignements 
Elle est utilisée dans toutes les disciplines, elle est 
utilisée pour la préparation d’exposés de débats, de 
synthèses
Le lancement 
 Partir du genre 
 Lire une page du roman en s’impliquant 
 Partir de l’époque (cf M-A) 
 Ecrire pour préparer à lire : et si l’histoire du petit 
chaperon rouge se déroulait à New York, qui serait 
les psa ? 
 Utiliser l’iconographie 
 Donner des extraits de l’oeuvre 
 Utiliser les TICE (recherches cf Roman de Renart…) 
 Utiliser la BD, un extrait filmique
Activités de partage 
 Facebook (3ème ) 
 La ronde des livres :être un passeur de livres 
 Réaliser une bande annonce , une planche de BD 
 Raconter avec la boite à objets. 
 Faire deviner le titre . Portrait chinois : si mon 
livre était une couleur, ce serait le... parce que... 
(idem pour objet, sentiment, odeur, animal...) 
 Créer une nouvelle édition 
 Faire jouer un extrait de leur choix. Tableau figé. 
 TICE : Créer un nuage de mot avec Wordle, 
http://www.tagxedo.com/app.html
La restitution 
 partir des difficultés rencontrées ; partir du ressenti 
 faire travailler par groupes sur certains aspects de 
l’oeuvre, sur certaines thématiques, sur certains 
personnages puis en proposer une restitution écrite 
ou orale (ex: en créant un abécédaire), 
 faire parler de l’oeuvre (à l’écrit/ à l’oral), 
 faire sélectionner des citations, des extraits – à 
justifier, 
 faire lire, choisir un/des extraits et en demander une 
lecture expressive, à plusieurs voix. 
 Le speed booking
 faire écrire à l’auteur, 
 faire écrire un article critique, 
 faire parler l’auteur dans un entretien, dans une préface, 
 donner la parole à un/des personnage(s), 
 réfléchir à l’actualité de l’oeuvre, d’un personnage, 
 faire approfondir la réflexion sur un genre (cf l’Ogrelet…), 
 faire réfléchir au lien avec la séquence et/ou l’objet 
d’étude, 
 faire choisir des tableaux, des oeuvres d’art qui illustrent 
un ou des passages du texte (cf récits mythologiques) 
 exercer à la synthèse en demandant par exemple de 
définir chaque personnage en une réplique, en une 
phrase, en un tweet. 
 Créer un abécedaire
Blog de lecture 
 Un exemple de blog en 1ere 
Objectifs : faire écrire à propos de l’oeuvre, 
apprendre à échanger et à débattre, 
argumenter, susciter l’engagement de l’élève 
Moyen : une question qui engage. 
http://blogdelecture1l.over-blog.com/
L’évaluation de la LC 
 Donner un diaporama vide 
 Faire élaborer un GT selon une thématique donnée 
(2nd/1ere ) 
 Le résumé fautif ( à faire élaborer, échanger, 
corriger) 
 Faire un compte rendu de lecture 
 Débats de lecture (cf Yvain) 
 L’ASSOCIATION INDISPENSABLE DE LA LECTURE/ 
L’ECRITURE/ LA GRAMMAIRE : c’est-à-dire une 
étroite « interconnexion ». Je lis pour écrire, j’écris 
pour lire, la grammaire me sert à mieux lire et 
mieux écrire, à mieux dire…cf Les compétences
Le compte rendu de lecture 
 1. Sous forme de diaporama, de Prezi, de livre virtuel ou de vidéo, vous 
proposerez un projet personnalisé autour de l’oeuvre … 
 2. Vous présenterez succinctement le roman lu de façon personnelle 
(pas de « copiés-collés ») 
 3. Vous présenterez les thèmes abordés dans l’oeuvre et les 
problématiques (interrogations) soulevées par l'auteur. Vous les 
illustrerez d'images personnelles. 
 4. Vous choisirez des citations de l'auteur, en les mettant entre 
guillemets et en indiquant les numéros de pages et l'édition. Vous les 
écrirez et les lirez à voix haute (enregistrement possible sous Audacity 
 5. Vous effectuerez un choix parmi les personnages du roman et les 
présenterez de façon personnelle, en illustrant votre présentation 
(veillez dans la mesure du possible à ce que vos images soient libres de 
droit).
 6. Vous présenterez l’univers des romans (lieux, époques…) 
 7. Vous sélectionnerez des passages-clés, que vous lirez en les 
illustrant d'images et/ou de musiques. 
 8. Vous ferez part de vos impressions de lecture, en tentant 
d'être juste et précis. 
 9. Vous sélectionnerez des mots employés par l’auteur (ainsi 
qu'éventuellement des termes plus personnels rendant compte 
de votre lecture) et créerez un nuage de mots (cf 
http://www.wordle.net/) ou http://www.tagxedo.com/app.html 
 10. Vous rendrez compte d’ une interview avec l’auteur (INA, 
youtube …) en mettant l’accent sur ce qui vous a semblé 
important dans cet échange, en faisant part de vos impressions 
et en citant quelques phrases prononcées par l’auteur ce jour-là.
LC et pédagogie différenciée 
 L’idée : proposer des « aides » à la lecture: Des 
propositions d’itinéraires rapides de lecture pour 
certains élèves : lecture « en pointillés » ou relais : 
certains passages étant à lire, d’autres étant résumés. 
 Repenser le QCM . Parfois il y a des propositions de 
QCM de compréhension à la fin de certains chapitres. 
 Il arrive aussi que cet itinéraire soit accompagné 
d’indications de temps, de lieux, d’apparition de 
nouveaux personnages. On peut aussi demander aux 
élèves plus autonomes de produire ces indications au 
fur et à mesure de leur lecture, sous forme de cartes 
par ex.
 Des fiches de première découverte du roman à 
utiliser comme aide au choix d’un roman ou comme 
première exploration: prise d’indices sur l’objet-livre. 
 Des fiches d’aide qui sont présentées dès le début de 
la séquence et utilisées en cours de lecture en 
fonction des besoins de chacun. 
 Des fiches d’approfondissement qui sont à utiliser 
après la lecture pour ceux des élèves qui ont fini le 
livre 
 Des bibliographies et pistes de lectures 
complémentaires par rapport au roman lu
Exemples : la mouette et le chat 
 Activité (Compétence Dire) : par groupe de 3, vous 
proposerez un doublage du passage de l’envol : 
http://www.youtube.com/watch?v=xuzCg6TMZ58. 
......DesktopFormation Caracas 2014Lecture 
cursivedoublagemouette-1.docx
Exemple : Un barrage contre la Pacifique 
 On entre dans le livre par la bande annonce du film 
 ......DesktopFormation Caracas 2014Lecture 
cursiveLC Duras Prevostun barrage bande 
annonce.mp4 
 Ou bien par des extrait autour du malheur : 
......DesktopFormation Caracas 2014Lecture 
cursiveLC Duras PrevostExtraits autour du 
malheur.pdf
Que lire ? 
 Eduscol 
 Par thème 
 Le web pédagogique 
 Autres
Journal du lecteur et 
carnet de bord 
21 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
Les carnets de lecture / journaux de 
lecteur 
- Activités demandée : Ecrire le impressions et réactions de 
lecture au fur et à mesure de la lecture (date, lieu). 
- But rechercher : Faire lire, Consigner les livres lus au cours 
de sa scolarité ( à l’enseignant d’établir des pont), 
anthologie personnelle 
- Consigne : note tes impressions, illustre tes impressions 
(dessin, photo…), insère une illustration d’un psa de ton 
choix, fabrique un bel objet, dis si tu es d’accord ou non 
avec le psa; recopie une phrase qui t’a marqué…. 
- Exemple :http://pedagogie.ac-toulouse. 
fr/lettres/maitriselangue/journaldulecteur/colleg 
e/arreau/img0.html
caractéristiques 
 un carnet de bord dans lequel l’élève doit écrire, au fil de sa lecture, ses 
commentaires sur l’oeuvre. Un recueil des impressions de lecture, des hypothèses de 
lecteur (dire ensuite si l’hypothèse était pertinente). Possibilité à 2 mains. 
 La forme d’un journal : date nom du destinataire, commentaire de lecture mais aussi 
allusion au quotidien. Le journal du lecteur se présente sous forme d'un carnet, 
livret où l'élève inscrit de façon régulière 
 Il s’agit pour les élèves d’acheter un cahier qui doit devenir un bel objet, libre, non 
noté. Il sera corrigé ou non en fonction de la volonté des élèves. Le but est de leur 
donner l’amour de la lecture, la finalité étant de le poursuivre sur plusieurs années 
et de développer ainsi « des addictions à la lecture. ». Fabriquer un JDL ? 
 le Journal du Lecteur est un objet livre, au départ personnel et sous format papier, 
qui peut être ensuite publié sous forme numérique par exemple sur le site du 
collège. Il est le reflet des lectures analytiques, des lectures cursives et des lectures 
personnelles de chaque élève. 
 Le journal du lecteur est un moyen efficace de conserver une trace des textes lus, en 
classe et en dehors de la classe. 
23 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
 Cette trace obligatoire mais personnelle, et donc extrêmement 
diversifiée, illustre les lectures menées dans le cadre de la classe et 
hors de la classe 
 La Pratique du journal du lecteur a nécessairement un lien constant 
avec les activités et les apprentissages de la maîtrise de la langue 
développées en classe. 
 C'est le miroir de la progression de l'autonomie de l'élève dans son 
parcours de lecteur. Le réinvestissement des acquis des 
productions scolaires sont et participent à l'évaluation positive et à 
l'amélioration de l'image de soi, surtout des élèves en difficulté. 
 Cet outil de liaison intercycle 
24 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
A faire 
 Aménager des temps spécifiques 
 Demander une production même brève par livre lu 
 Autoriser tous les ouvrages lus par l’élève 
 Favoriser les moments d’échanges 
 Informer les parents 
25 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
Le carnet de bord 
est N’est pas 
 Un témoignage du parcours de 
lecteur 
 Un témoignage de la réflexion 
personnelle 
 La mémoire des oeuvres lues 
 Un support possible lors des 
échanges 
 Un ouvrage personnel mais qui 
peut être partagé 
 Un espace ouvert dont l’utilisation 
est un plaisir 
 Un espace de création littéraire, de 
réflexions 
 Un espace de création artistique 
 Un travail formel, type 
fiche de lecture 
 Un recueil de travaux 
scolaires rédigés : fiches 
de 
 synthèse, résumés, 
questionnaires….. 
 Un travail scolaire 
évalué 
26 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
Les principes posés 
 Le professeur ne doit pas refuser le plaisir narcissique lié à cet objet. 
 Le 2 ème principe, celui de la liberté : le professeur peut les aider à sortir de 
la logique de la fiche de lecture pour une forme libre d’expression. Le 
conventionnel va évoluer en original. Exemples : dessin commenté, poème, 
chanson, aveu d’incompréhension, citation, billet d’humour. Ils peuvent 
imaginer leur fin. 
 Le JDL contribue à restaurer l’estime de soi sans laquelle il ne saurait y avoir 
pour un élève de réussite scolaire . Rituel : partage des JDL pendant les heures 
de cours : on fait circuler les JDL et on écoute les réactions, on compare. Un 
enjeu de paroles crée une communauté de lecteurs 
 La littérature est un lieu de mémoire à partager un patrimoine commun. Le 
JDL permet de souder la classe et de construire une culture partagée. 
L’objectif est donc aussi de constituer une bibliothèque personnelle. 
NB : 60 % des élèves de terminale ont en moyenne une bibliothèque de 7 à 8 
livres. 
27 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
Pour commencer 
 les élèves doivent comprendre que le Journal du 
Lecteur est un objet personnel mais non pas privé. 
 Se représenter dans une posture de lecture 
saugrenue avec un texte explicatif justifiant la position 
http://pedagogie.ac-toulouse.fr/col-mermoz-blagnac/ 
JDL/Site/4-2009.htm 
 Choisir des adjectifs pour se décrire en tant que 
lecteur. 
 Écrire un avis au lecteur 
28 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
Activités possibles 
29 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
Pour enrichir le JDL 
30 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
Maria Alejandra, 
6ème 1, Bogota, 
Année 2014-2015
La lecture cursive et  journal du lecteur

Contenu connexe

Similaire à La lecture cursive et journal du lecteur

PRODUCTION_DECRITS_ET_OUTILS_MULTIMEDIAS-3.ppt
PRODUCTION_DECRITS_ET_OUTILS_MULTIMEDIAS-3.pptPRODUCTION_DECRITS_ET_OUTILS_MULTIMEDIAS-3.ppt
PRODUCTION_DECRITS_ET_OUTILS_MULTIMEDIAS-3.ppt
SOUADBENABBES1
 
Srl presentation
Srl presentationSrl presentation
Srl presentation
gpasquier
 
Formuler et écrire la critique d'un livre lu
Formuler et écrire la critique d'un livre luFormuler et écrire la critique d'un livre lu
Formuler et écrire la critique d'un livre lu
CDI38
 
Qu'est-ce que lire ?
Qu'est-ce que lire ?Qu'est-ce que lire ?
Qu'est-ce que lire ?
Ossama Albert
 

Similaire à La lecture cursive et journal du lecteur (20)

Plan lecture parcourscollege_dussert
Plan lecture parcourscollege_dussertPlan lecture parcourscollege_dussert
Plan lecture parcourscollege_dussert
 
Journal de bord - Concours Petits écrivains, petites écrivaines Nathan 2015-2016
Journal de bord - Concours Petits écrivains, petites écrivaines Nathan 2015-2016Journal de bord - Concours Petits écrivains, petites écrivaines Nathan 2015-2016
Journal de bord - Concours Petits écrivains, petites écrivaines Nathan 2015-2016
 
Journal de bord - Concours Petits écrivains, petites écrivaines Nathan 2016-2017
Journal de bord - Concours Petits écrivains, petites écrivaines Nathan 2016-2017Journal de bord - Concours Petits écrivains, petites écrivaines Nathan 2016-2017
Journal de bord - Concours Petits écrivains, petites écrivaines Nathan 2016-2017
 
Presentation Refad 22mai2009
Presentation Refad 22mai2009Presentation Refad 22mai2009
Presentation Refad 22mai2009
 
PRODUCTION_DECRITS_ET_OUTILS_MULTIMEDIAS-3.ppt
PRODUCTION_DECRITS_ET_OUTILS_MULTIMEDIAS-3.pptPRODUCTION_DECRITS_ET_OUTILS_MULTIMEDIAS-3.ppt
PRODUCTION_DECRITS_ET_OUTILS_MULTIMEDIAS-3.ppt
 
Appropriation distance
Appropriation distanceAppropriation distance
Appropriation distance
 
Mémoire Etienne Barth
Mémoire Etienne BarthMémoire Etienne Barth
Mémoire Etienne Barth
 
Srl presentation
Srl presentationSrl presentation
Srl presentation
 
Pres fiche méthode lecture analytique
Pres fiche méthode lecture analytiquePres fiche méthode lecture analytique
Pres fiche méthode lecture analytique
 
Voltaire
VoltaireVoltaire
Voltaire
 
Oeuvre littéraire au programme
Oeuvre littéraire au programme Oeuvre littéraire au programme
Oeuvre littéraire au programme
 
Cours français : description - 8ème (2010-2011) elève sarra
Cours français : description - 8ème (2010-2011)  elève sarraCours français : description - 8ème (2010-2011)  elève sarra
Cours français : description - 8ème (2010-2011) elève sarra
 
Formuler et écrire la critique d'un livre lu
Formuler et écrire la critique d'un livre luFormuler et écrire la critique d'un livre lu
Formuler et écrire la critique d'un livre lu
 
Présentation institutionnelle HLP octobre 2019
Présentation institutionnelle HLP octobre 2019Présentation institutionnelle HLP octobre 2019
Présentation institutionnelle HLP octobre 2019
 
Pratiques pédagogiques
Pratiques pédagogiquesPratiques pédagogiques
Pratiques pédagogiques
 
La mise en projet c3
La mise en projet c3La mise en projet c3
La mise en projet c3
 
Présentation de l’année de premiere
Présentation de l’année de premierePrésentation de l’année de premiere
Présentation de l’année de premiere
 
FREN1101H SL1 Comment lire un texte littéraire
FREN1101H SL1 Comment lire un texte littéraireFREN1101H SL1 Comment lire un texte littéraire
FREN1101H SL1 Comment lire un texte littéraire
 
Qu'est-ce que lire ?
Qu'est-ce que lire ?Qu'est-ce que lire ?
Qu'est-ce que lire ?
 
Semaine romande de la lecture 2013
Semaine romande de la lecture 2013Semaine romande de la lecture 2013
Semaine romande de la lecture 2013
 

Plus de Claire Doz

Prf Etude de la langue collège lycée
Prf Etude de la langue collège lycéePrf Etude de la langue collège lycée
Prf Etude de la langue collège lycée
Claire Doz
 
L’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementL’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignement
Claire Doz
 
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecritsDiaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Claire Doz
 

Plus de Claire Doz (18)

Le webdoc
Le webdoc Le webdoc
Le webdoc
 
EMI (part 2)
EMI (part 2)EMI (part 2)
EMI (part 2)
 
EMI (part 1)
EMI  (part 1)EMI  (part 1)
EMI (part 1)
 
Formation Cartes mentales
Formation Cartes mentalesFormation Cartes mentales
Formation Cartes mentales
 
Les usages pédagogiques du BYOD
Les usages pédagogiques du BYODLes usages pédagogiques du BYOD
Les usages pédagogiques du BYOD
 
Cohérence et continuité 3ème/2nde
Cohérence et continuité 3ème/2ndeCohérence et continuité 3ème/2nde
Cohérence et continuité 3ème/2nde
 
Enseigner le vocabulaire
Enseigner le vocabulaireEnseigner le vocabulaire
Enseigner le vocabulaire
 
Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes
 
Cohérence et continuité en français, cycle 3
Cohérence et continuité en français, cycle 3Cohérence et continuité en français, cycle 3
Cohérence et continuité en français, cycle 3
 
Situation problème dans la séance et tâche complexe dans la séquence
Situation problème dans la séance et tâche complexe dans la séquenceSituation problème dans la séance et tâche complexe dans la séquence
Situation problème dans la séance et tâche complexe dans la séquence
 
Prf Etude de la langue collège lycée
Prf Etude de la langue collège lycéePrf Etude de la langue collège lycée
Prf Etude de la langue collège lycée
 
La ponctuation
La ponctuationLa ponctuation
La ponctuation
 
Outils d’écriture collaborative
Outils d’écriture collaborativeOutils d’écriture collaborative
Outils d’écriture collaborative
 
Evaluer sans dévaluer
Evaluer sans dévaluerEvaluer sans dévaluer
Evaluer sans dévaluer
 
L’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementL’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignement
 
Tutoriel Didapages 2 basic
Tutoriel Didapages 2 basicTutoriel Didapages 2 basic
Tutoriel Didapages 2 basic
 
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecritsDiaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
 
Une 6 ème compétences
Une 6 ème compétencesUne 6 ème compétences
Une 6 ème compétences
 

Dernier

Dernier (12)

Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptx
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 

La lecture cursive et journal du lecteur

  • 2. La LC qu’est ce que c’est ?  « La lecture cursive est la forme la plus libre de la lecture. Elle vise à faire des élèves des lecteurs autonomes. En effet, plus personnelle et moins exigeante que la lecture analytique, la lecture cursive cherche avant tout à faire découvrir un écrivain ou un texte sans pour autant être exhaustive…» (B.O. spécial n° 11 du 15 juin 1995).
  • 3. ● Où ? Combien de temps ? Une lecture cursive est une lecture faite à la maison en lien avec le thème de la séquence de travail en cours. Elle est donnée en début de séquence, les élèves ont donc en moyenne trois à quatre semaines pour lire l'oeuvre. ● Dans quel but ? Quelles oeuvres ? Elles s’attachent dans tous les cas à susciter le plaisir de lire. L’accent est mis en classe sur les oeuvres patrimoniales, ce qui n’exclut pas le choix d’oeuvres étrangères, de lectures d’aujourd’hui et même de textes appartenant à la littérature de jeunesse. Penser à la presse, aux revues, lecture à thème (au CDI).
  • 4.  La lecture est mise en relation (comme support ou comme aboutissement) avec les exercices d’expression orale ou écrite et avec les travaux visant à la maîtrise de la langue. On lit pour …
  • 5. Les objectifs, finalités et capacités  Acquérir une culture personnelle  La formation personnelle  La formation du citoyen  la constitution et l'enrichissement d'une culture littéraire ouverte sur d'autres champs du savoir et sur la société ;  la construction progressive de repères permettant une mise en perspective historique des oeuvres littéraires ;  le développement d'une conscience esthétique permettant d'apprécier les oeuvres, d'analyser l'émotion qu'elles procurent et d'en rendre compte à l'écrit comme à l'oral ;  la formation du jugement et de l'esprit critique  être capable de lire, de comprendre et d'analyser des oeuvres de genres variés, et de rendre compte de cette lecture, à l'écrit comme à l'oral  formuler une appréciation personnelle et savoir la justifier
  • 6. Ne pas confondre avec :  La lecture analytique : Contrairement à la lecture cursive, la lecture analytique a pour but la construction détaillée de la signification d’un texte. Elle constitue donc un travail d’interprétation. Elle vise à développer la capacité d’analyses critiques autonomes. Elle peut s’appliquer à des textes de longueurs variées : - appliquée à des textes brefs, elle cherche à faire lire les élèves avec méthode ; - appliquée à des textes longs, elle permet l’étude de l’oeuvre intégrale.
  • 7.  Lecture privée la lecture de l’intime, celle qui échappe à l’école.  Lecture documentaire lecture visant la recherche de l’information et de renseignements Elle est utilisée dans toutes les disciplines, elle est utilisée pour la préparation d’exposés de débats, de synthèses
  • 8. Le lancement  Partir du genre  Lire une page du roman en s’impliquant  Partir de l’époque (cf M-A)  Ecrire pour préparer à lire : et si l’histoire du petit chaperon rouge se déroulait à New York, qui serait les psa ?  Utiliser l’iconographie  Donner des extraits de l’oeuvre  Utiliser les TICE (recherches cf Roman de Renart…)  Utiliser la BD, un extrait filmique
  • 9. Activités de partage  Facebook (3ème )  La ronde des livres :être un passeur de livres  Réaliser une bande annonce , une planche de BD  Raconter avec la boite à objets.  Faire deviner le titre . Portrait chinois : si mon livre était une couleur, ce serait le... parce que... (idem pour objet, sentiment, odeur, animal...)  Créer une nouvelle édition  Faire jouer un extrait de leur choix. Tableau figé.  TICE : Créer un nuage de mot avec Wordle, http://www.tagxedo.com/app.html
  • 10. La restitution  partir des difficultés rencontrées ; partir du ressenti  faire travailler par groupes sur certains aspects de l’oeuvre, sur certaines thématiques, sur certains personnages puis en proposer une restitution écrite ou orale (ex: en créant un abécédaire),  faire parler de l’oeuvre (à l’écrit/ à l’oral),  faire sélectionner des citations, des extraits – à justifier,  faire lire, choisir un/des extraits et en demander une lecture expressive, à plusieurs voix.  Le speed booking
  • 11.  faire écrire à l’auteur,  faire écrire un article critique,  faire parler l’auteur dans un entretien, dans une préface,  donner la parole à un/des personnage(s),  réfléchir à l’actualité de l’oeuvre, d’un personnage,  faire approfondir la réflexion sur un genre (cf l’Ogrelet…),  faire réfléchir au lien avec la séquence et/ou l’objet d’étude,  faire choisir des tableaux, des oeuvres d’art qui illustrent un ou des passages du texte (cf récits mythologiques)  exercer à la synthèse en demandant par exemple de définir chaque personnage en une réplique, en une phrase, en un tweet.  Créer un abécedaire
  • 12. Blog de lecture  Un exemple de blog en 1ere Objectifs : faire écrire à propos de l’oeuvre, apprendre à échanger et à débattre, argumenter, susciter l’engagement de l’élève Moyen : une question qui engage. http://blogdelecture1l.over-blog.com/
  • 13. L’évaluation de la LC  Donner un diaporama vide  Faire élaborer un GT selon une thématique donnée (2nd/1ere )  Le résumé fautif ( à faire élaborer, échanger, corriger)  Faire un compte rendu de lecture  Débats de lecture (cf Yvain)  L’ASSOCIATION INDISPENSABLE DE LA LECTURE/ L’ECRITURE/ LA GRAMMAIRE : c’est-à-dire une étroite « interconnexion ». Je lis pour écrire, j’écris pour lire, la grammaire me sert à mieux lire et mieux écrire, à mieux dire…cf Les compétences
  • 14. Le compte rendu de lecture  1. Sous forme de diaporama, de Prezi, de livre virtuel ou de vidéo, vous proposerez un projet personnalisé autour de l’oeuvre …  2. Vous présenterez succinctement le roman lu de façon personnelle (pas de « copiés-collés »)  3. Vous présenterez les thèmes abordés dans l’oeuvre et les problématiques (interrogations) soulevées par l'auteur. Vous les illustrerez d'images personnelles.  4. Vous choisirez des citations de l'auteur, en les mettant entre guillemets et en indiquant les numéros de pages et l'édition. Vous les écrirez et les lirez à voix haute (enregistrement possible sous Audacity  5. Vous effectuerez un choix parmi les personnages du roman et les présenterez de façon personnelle, en illustrant votre présentation (veillez dans la mesure du possible à ce que vos images soient libres de droit).
  • 15.  6. Vous présenterez l’univers des romans (lieux, époques…)  7. Vous sélectionnerez des passages-clés, que vous lirez en les illustrant d'images et/ou de musiques.  8. Vous ferez part de vos impressions de lecture, en tentant d'être juste et précis.  9. Vous sélectionnerez des mots employés par l’auteur (ainsi qu'éventuellement des termes plus personnels rendant compte de votre lecture) et créerez un nuage de mots (cf http://www.wordle.net/) ou http://www.tagxedo.com/app.html  10. Vous rendrez compte d’ une interview avec l’auteur (INA, youtube …) en mettant l’accent sur ce qui vous a semblé important dans cet échange, en faisant part de vos impressions et en citant quelques phrases prononcées par l’auteur ce jour-là.
  • 16. LC et pédagogie différenciée  L’idée : proposer des « aides » à la lecture: Des propositions d’itinéraires rapides de lecture pour certains élèves : lecture « en pointillés » ou relais : certains passages étant à lire, d’autres étant résumés.  Repenser le QCM . Parfois il y a des propositions de QCM de compréhension à la fin de certains chapitres.  Il arrive aussi que cet itinéraire soit accompagné d’indications de temps, de lieux, d’apparition de nouveaux personnages. On peut aussi demander aux élèves plus autonomes de produire ces indications au fur et à mesure de leur lecture, sous forme de cartes par ex.
  • 17.  Des fiches de première découverte du roman à utiliser comme aide au choix d’un roman ou comme première exploration: prise d’indices sur l’objet-livre.  Des fiches d’aide qui sont présentées dès le début de la séquence et utilisées en cours de lecture en fonction des besoins de chacun.  Des fiches d’approfondissement qui sont à utiliser après la lecture pour ceux des élèves qui ont fini le livre  Des bibliographies et pistes de lectures complémentaires par rapport au roman lu
  • 18. Exemples : la mouette et le chat  Activité (Compétence Dire) : par groupe de 3, vous proposerez un doublage du passage de l’envol : http://www.youtube.com/watch?v=xuzCg6TMZ58. ......DesktopFormation Caracas 2014Lecture cursivedoublagemouette-1.docx
  • 19. Exemple : Un barrage contre la Pacifique  On entre dans le livre par la bande annonce du film  ......DesktopFormation Caracas 2014Lecture cursiveLC Duras Prevostun barrage bande annonce.mp4  Ou bien par des extrait autour du malheur : ......DesktopFormation Caracas 2014Lecture cursiveLC Duras PrevostExtraits autour du malheur.pdf
  • 20. Que lire ?  Eduscol  Par thème  Le web pédagogique  Autres
  • 21. Journal du lecteur et carnet de bord 21 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
  • 22. Les carnets de lecture / journaux de lecteur - Activités demandée : Ecrire le impressions et réactions de lecture au fur et à mesure de la lecture (date, lieu). - But rechercher : Faire lire, Consigner les livres lus au cours de sa scolarité ( à l’enseignant d’établir des pont), anthologie personnelle - Consigne : note tes impressions, illustre tes impressions (dessin, photo…), insère une illustration d’un psa de ton choix, fabrique un bel objet, dis si tu es d’accord ou non avec le psa; recopie une phrase qui t’a marqué…. - Exemple :http://pedagogie.ac-toulouse. fr/lettres/maitriselangue/journaldulecteur/colleg e/arreau/img0.html
  • 23. caractéristiques  un carnet de bord dans lequel l’élève doit écrire, au fil de sa lecture, ses commentaires sur l’oeuvre. Un recueil des impressions de lecture, des hypothèses de lecteur (dire ensuite si l’hypothèse était pertinente). Possibilité à 2 mains.  La forme d’un journal : date nom du destinataire, commentaire de lecture mais aussi allusion au quotidien. Le journal du lecteur se présente sous forme d'un carnet, livret où l'élève inscrit de façon régulière  Il s’agit pour les élèves d’acheter un cahier qui doit devenir un bel objet, libre, non noté. Il sera corrigé ou non en fonction de la volonté des élèves. Le but est de leur donner l’amour de la lecture, la finalité étant de le poursuivre sur plusieurs années et de développer ainsi « des addictions à la lecture. ». Fabriquer un JDL ?  le Journal du Lecteur est un objet livre, au départ personnel et sous format papier, qui peut être ensuite publié sous forme numérique par exemple sur le site du collège. Il est le reflet des lectures analytiques, des lectures cursives et des lectures personnelles de chaque élève.  Le journal du lecteur est un moyen efficace de conserver une trace des textes lus, en classe et en dehors de la classe. 23 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
  • 24.  Cette trace obligatoire mais personnelle, et donc extrêmement diversifiée, illustre les lectures menées dans le cadre de la classe et hors de la classe  La Pratique du journal du lecteur a nécessairement un lien constant avec les activités et les apprentissages de la maîtrise de la langue développées en classe.  C'est le miroir de la progression de l'autonomie de l'élève dans son parcours de lecteur. Le réinvestissement des acquis des productions scolaires sont et participent à l'évaluation positive et à l'amélioration de l'image de soi, surtout des élèves en difficulté.  Cet outil de liaison intercycle 24 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
  • 25. A faire  Aménager des temps spécifiques  Demander une production même brève par livre lu  Autoriser tous les ouvrages lus par l’élève  Favoriser les moments d’échanges  Informer les parents 25 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
  • 26. Le carnet de bord est N’est pas  Un témoignage du parcours de lecteur  Un témoignage de la réflexion personnelle  La mémoire des oeuvres lues  Un support possible lors des échanges  Un ouvrage personnel mais qui peut être partagé  Un espace ouvert dont l’utilisation est un plaisir  Un espace de création littéraire, de réflexions  Un espace de création artistique  Un travail formel, type fiche de lecture  Un recueil de travaux scolaires rédigés : fiches de  synthèse, résumés, questionnaires…..  Un travail scolaire évalué 26 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
  • 27. Les principes posés  Le professeur ne doit pas refuser le plaisir narcissique lié à cet objet.  Le 2 ème principe, celui de la liberté : le professeur peut les aider à sortir de la logique de la fiche de lecture pour une forme libre d’expression. Le conventionnel va évoluer en original. Exemples : dessin commenté, poème, chanson, aveu d’incompréhension, citation, billet d’humour. Ils peuvent imaginer leur fin.  Le JDL contribue à restaurer l’estime de soi sans laquelle il ne saurait y avoir pour un élève de réussite scolaire . Rituel : partage des JDL pendant les heures de cours : on fait circuler les JDL et on écoute les réactions, on compare. Un enjeu de paroles crée une communauté de lecteurs  La littérature est un lieu de mémoire à partager un patrimoine commun. Le JDL permet de souder la classe et de construire une culture partagée. L’objectif est donc aussi de constituer une bibliothèque personnelle. NB : 60 % des élèves de terminale ont en moyenne une bibliothèque de 7 à 8 livres. 27 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
  • 28. Pour commencer  les élèves doivent comprendre que le Journal du Lecteur est un objet personnel mais non pas privé.  Se représenter dans une posture de lecture saugrenue avec un texte explicatif justifiant la position http://pedagogie.ac-toulouse.fr/col-mermoz-blagnac/ JDL/Site/4-2009.htm  Choisir des adjectifs pour se décrire en tant que lecteur.  Écrire un avis au lecteur 28 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
  • 29. Activités possibles 29 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
  • 30. Pour enrichir le JDL 30 Claire Doz, EEMCP2 Lettres, zone AMSUD
  • 31. Maria Alejandra, 6ème 1, Bogota, Année 2014-2015