SlideShare une entreprise Scribd logo
L'application de l'AMDEC sur
leValideurVPE 412
Réalisé par : ABDELJALILYoussef
Encadré par: CHBOUKI Zouhair
plan
 ValideurVPE 412
 La méthode AMDEC
 L'application de l'AMDEC sur leValideurVPE 412
1.1. Information générale :
1.1. 1.Description (Rôle) :
LesValideurs télé billettiques permettent le contrôle et la validation des différents
titres de transport.
C’est un équipement capable de traiter, soit :
− Des titres magnétiques de transport au format Carte de Crédit (54 x 85,7 mm),
− Des cartes sans contact (TLB).
1.1.2. Référence :
Description Référence
Valideur -VPE412 87 729 475V01
1.1.3.Aperçu :
les composants du valideurVPE 412
1- PRÉSENTATION :
ValideurVPE 412
1.2. Caractéristiques – environnement :
1.2.1. Caractéristiques physiques :
1.2.2. Caractéristiques électriques :
1.2.3. Conditions d'environnement :
2. Description :
2.1. Description fonctionnelle :
2.1.1. Modes :
Suivant l’adresse à laquelle leValideur est câblé, celui-ci peut fonctionner en
mode "maître" ou en mode "esclave" d’un équipement périphérique.
2.1.1.1. Mode "maître" :
Dans ce mode, leValideur est maître du dialogue inter équipements (pupitre,
Valideurs esclaves).
Les échanges de données et le chargement du fichier RTP peuvent être
effectués :
− soit par une liaison infra rouge à partir d’un terminal d'initialisation,
− soit par une antenneWifi vers un poste concentrateur au sol.
2.1.1.2. Mode "esclave" :
Dans ce cas, le valideur est relié en télétransmission par une liaison série vers
l’équipement maître.
2.1.1.3. Mode "autonome" :
Grâce à son horodateur interne et à sa mémoire secourus, le valideur peut
fonctionner en mode "autonome", c’est-à-dire non relié à un équipement maître.
2.1.1.4. Mode "dégradé" :
Suite à une rupture de dialogue, le valideur peut fonctionner en mode "dégradé"
jusqu’à la reprise du dialogue. Ce mode de fonctionnement est défini par les
paramètres applicatifs.
Pendant ce mode les validations sont mémorisées et seront transmises à la
machine, maître à la reprise du dialogue.
Se reporter à la spécification matérielle de l'équipement pour connaître le mode
de fonctionnement utilisé.
2.2. Description matérielle :
2.2.1. Synoptique :
les composants internes du valideurVPE 412
2.3. Description :
2.3.1. Capot :
Il est réalisé en deux demi capots moulés.
Le capot mobile s’ouvre par l’intermédiaire d’une serrure à clé et s’articule au
niveau du guichet d’entrée. Ce capot supporte le clavier optionnel qui devra
être déconnecté si la dépose du capot mobile est nécessaire.
Le capot fixe supporte :
− La structure mécanique,
− Les pions d’accrochage (suivant fixation)
2.3.2. Structure mécanique :
Elle est architecturée autour d’une platine principale. Cette structure supporte :
− Les cartes électroniques,
− Le bloc mécanique codage,
− Le bloc d’impression,
− Le connecteur de raccordement externe.
2.3.3.1. Guichet d’entrée :
La prise en compte du titre est effective dès qu'il est introduit dans le guichet. Il
est muni d'une filière d’entrée rotative empêchant l’introduction de deux titres
superposés.
Ce guichet est également utilisé pour la restitution du titre.
2.3.3.2. Couloir de défilement des titres :
Le couloir de défilement, dans lequel sont intégrés les capteurs optiques, sert de
guidage au titre.
2.3.3.3. Capteurs optoélectroniques :
Les capteurs optoélectroniques à coupure de faisceau sont utilisés pour la
détection, le suivi du titre et la synchronisation des événements.
La position physique des différents capteurs permet de contrôler la longueur des
titres afin de rejeter ceux < 82 mm ou > 90 mm.
2.3.3.4. Cinématique
Le titre est déplacé par un ensemble courroie motrice, maintenue en tension par
un tendeur à ressort, et contre-galets, mis en rotation par un moteur pas à pas.
2.3.3.Traitement de titre :
2.3.3.5.Télébillettique
Le dialogue entre la carte et l'antenne s'effectue par induction (coupleur type A+B).
Cette fonction est exploitée par ACS suite à un transfert de technologie avec
MIKRON (type A : Mifare 1) et INNOVATRON (type B et CD97) et est donc
strictement confidentielle.
Le dialogue carte/équipement concerne les actions suivantes :
− Identification,
− Authentification,
− Lecture des données,
− Écriture des données.
2.3.3.6. Magnétique :
Cette fonction réalise :
− la lecture du titre introduit,
− Le codage ou le rejet du titre après traitement des informations lues,
− La relecture de contrôle après codage.
Suivant la position de la piste magnétique, le sens d’introduction du titre peut être
indifférent ou imposé.
Le traitement magnétique est effectué à grande vitesse (~ 700 mm/seconde).
Fabrication de titres magnétiques par le valideur.
2.3.3.7. Impression :
Impression à impact :
L’impression transversale est réalisée par une tête, de type navette, à 5 aiguilles sur
la face arrière du titre par rapport au sens d’introduction. La zone imprimable de
76 mm de long peut recevoir :
- 20 lignes (caractères en matrice de 7x5) de 25 caractères chacune,
- 23 lignes (caractères en matrice de 5x5) de 25 caractères chacune.
Une phase de ralentissement du titre (300 mm/seconde) pré positionne celui-ci au
niveau des aiguilles. Le titre étant arrêté, chaque ligne de points est imprimée en
60 ms et l'avance moteur d’un pas autorise l’impression de la ligne de points
suivante.
2.3.3.8. Unité Centrale :
Ses caractéristiques techniques sont les suivantes :
- Microcontrôleur MOTOROLA 32 bits à 16,777 MHz,
- 1 Mo de mémoire FLASH,
- 2 Mo de mémoire SRAM,
- Calendrier - Horodateur (quartz 32,768 kHz horloger)
• précision horlogère : dérive inférieure à 2 min par mois dans la gamme -
10°C/+60°C,
• dérive inférieure à 1 min par mois dans la gamme 0°C/+50°C,
- SRAM et calendrier secourus par pile lithium (5 ans typique).
2.3.4. Interfaces :
2.3.4.1. Chauffage
Si la température est détectée < 0°C, la mise sous tension du moteur pas à pas
provo que l’échauffement nécessaire pour élever la température à 0°C et autoriser
le fonctionnement du valideur.
Un module de chauffage,relié au câble principal, peut être intégré au valideur afin
d'accélérer sa montée en température.
La fonction Télébillettique est valide à la mise sous tension (cas duVPE412).
La fonction magnétique est valide lorsque la température interne du valideur,
mesurée sur la thermistance située sur l'UC, est supérieure à 0°C.
Se reporter à la spécification matérielle pour connaître la configuration de votre
équipement.
2.3.4.2. Entrées/Sorties :
La carte comporte plusieurs Entrées/Sorties à usage particulier.
Se reporter à la spécification matérielle de l'équipement pour connaître la
configuration utilisée.
2.3.5. Interface homme machine :
Elle peut être différente suivant les applications. Se reporter à la spécification
matérielle de l'équipement pour connaître la configuration utilisée :
2.3.5.1. Interface sonore :
Un buzzer peut émettre des bips calibrés dont l'intensité sonore peut aller jusqu'à
75 dBa à un mètre.
2.3.5.2. Interface visuelle :
Trois (ou deux) voyants en technologie électroluminescente (vert-jaune-rouge).
Une visualisation LCD, alpha numérique, deux lignes de 16 caractères.
2.3.5.3. Interface clavier (selon option) :
Un clavier ou une touche de sélection.
2.4. Raccordements externes :
2.4.1.Aperçu :
3. INTERCONNEXIONS
3.1.1. Schéma de principe :
3.1. Schémas de raccordement :
3.1.2. Schéma de câblage
Pour faciliter l'installation et la maintenance des équipements, la conception du
câblage (adresse fixe en fonction de l'emplacement) permet de placer ou de
remplacer n'importe lequel des valideurs (totalement interchangeables).
o Le module de polarisation de la ligne RS485 est intégré dans le connecteur du
valideur maître.
o Une résistance est intégrée dans le connecteur du dernier valideur esclave...
4. L'ARCHITECTURE D'UNE RAME DETRAMWAY
4.1. Localisation Et Orientation DesValideurs
4.1.1. Présentation :
L'identification d'un kit validateur est écrit et étiqueté sur chaque kit d'installation
(ex :V0).
Chaque kit doit être installé et orienté à sa position prévue dans le véhicule.
4.1.2.Aperçu :
Positionnement des valideurs
La méthode AMDEC
1- Introduction à l’AMDEC :
1.1- Généralités :
La prévention tout d’abord, est l’exigence du consommateur désireux de produits
toujours plus sûrs, et celle des organisations toujours plus concernées par
l’innocuité des produits mis sur le marché.
Il s’agit d’un travail d’équipe dans l’organisation, mais également avec ses partenaires,
motivés par un même désir de satisfaire le consommateur...
Le nombre d’acteurs croissant dans nos activités nous oblige, de plus en plus, à
utiliser des méthodes de travail facilitant la mise en commun des informations. La
méthode qui s’impose aujourd’hui en matière de prévention est l’AMDEC, sous ses
différentes formes. L’AMDEC est également un des outils de l’amélioration
continue. Les exigences de la norme ISO 9001 portent sur la capacité à s’améliorer
de manière continue. Dans ce cadre, nous présentons la boucle d’amélioration
continue de Deming, adaptée à la logique que nous allons suivre en AMDEC Le
PDCA (Plan, Do, Check,Act ) est la base de la logique d’amélioration continue,
l’AMDEC en sera votre outil sur le versant de la prévention. La logique
d’amélioration continue va reposer sur la répétition à opérer pour mener à bien les
AMDEC.
Le « PDCA » appliqué à l’AMDEC
I.2-Introduction :
La pratique d' AMDEC (Analyse des Modes de Défaillance de leurs
Effets et leur Criticité s’accentue de jour en jour dans tous les secteurs
industriels. Méthode particulièrement efficace pour l’analyse prévisionnelle
de la fiabilité des produits. Elle progresse à grand pas dans l’industrie
mécanique notamment pour l’optimisation de la fiabilité des équipements de
production, pour la prise en compte de leur maintenabilité dés la conception
et pour la maîtrise de la disponibilité opérationnelle des machines en
exploitation.
I.3-Définition de l’AMDEC :AFNOR (Norme X-510):
"L'AMDEC est une méthode d’analyse de la fiabilité qui permet de
recenser les défaillances et les conséquences affectant le fonctionnement du
système dans le cadre d’une application donnée ».
I.4-Principes de base :
Il s’agit d’une analyse critique consistant à identifier de façon inductive et
systématique les risques de dysfonctionnement des machines puis à en
rechercher les organes et leurs conséquences. Elle permet de mettre en évidence les
points critiques et de proposer des actions correctives adaptées.
C’est une technique analyse qui a pour but d’évaluer et de garantir la
fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité des machines par la
maîtrise défaillance. Elle a pour objectif final l’obtention, au meilleur coût, du
rendement global maximum des machines de production et des équipements
industriels.
I.5-Les différents types d’AMDEC et leur objectif :
Selon les objectifs visés plusieurs types de l’AMDEC sont utilisés lors de
phase successive de développement d’un produit :
 AMDEC produit;
 AMDEC processus;
 AMDEC machine;
Types d’AMDEC Description
AMDEC PRODUIT Analyse’ de la conception d’un produit
pour améliorer la qualité et la fiabilité de celui-ci.
AMDEC processus Analyse des opérations de productions
pour améliorer la qualité de fabrication de produit.
AMDEC machine Analyse la conception et/ ou
l’exploitation d’un moyen ou équipement de
production pour améliorer la fiabilité, la
maintenabilité, la disponibilité et la sécurité de
celui-ci.
Le rôle de l’AMDEC n’est pas de remettre en cause les fonctions de la
machine mais plutôt d’analyser dans quelle mesure ces fonctions peuvent ne
plus être assurées correctement.
I.6-Le but d’étude AMDEC-machine:
Réduction du nombre des défaillances.
Prévention des pannes .
• Amélioration de fabrication, du montage et de l’installation .
• Amélioration de la maintenance préventive .
• Optimisation de l’utilisation et de la conduite .
• Réduction du temps d’indisponibilité après défaillance .
• Pris en compte de la maintenabilité dés la conception .
• Aide au diagnostic .
• Amélioration de la maintenance corrective .
• Amélioration de la sécurité.
I.7-Démarche pratique de l'AMDEC-MACHINE :
*Etape 1 : Initialisation.
*Etape2 : Décomposition fonctionnelle.
*Etape3 : Analyse AMDEC.
*Etape4 : Synthèses.
I.7.1-Etape1 : Initialisation:
L’initialisation de l’AMDEC machine est une étape préliminaire à ne pas
négliger. Elle consiste à poser clairement le problème à identifier le contenu et limites
de l’étude a mené et a réuni tous les documents et informations nécessaires à son bon
déroulement.
Elle se compose des phases suivantes :
1- Définition du système à étudier ;
2- Définition de la phase de fonctionnement ;
3- Définition des objectifs à atteindre ;
4- Constitution du groupe de travail ;
5- Etablissement de planning ;
6- Mise au point des supports de l’étude.
Pour les phases les plus importantes dans l’étape d’initialisation on trouve la phase de
définition du système à étudier les limites matérielles du système qui peut être la
machine complète ou un sous-ensemble nouveau ou complexe présentant un risque
particulier.
I.7.2-Etape 2 : Décomposition fonctionnelle:
-a- But :
Cette étape permet d’identifier clairement les éléments à étudier et les
fonctions à assurer. C’est une étape indispensable car il est nécessaire de bien
connaître les fonctions de la machine pour en analyse les risques de
dysfonctionnement pour la suite elle facilite l’étude ultérieure de l’analyse des
défaillances.
Elle se compose des phases suivantes : 1-
Découpage du système ;
2 Identification des fonctions des sous-ensembles ;
3 Identification des fonctions des éléments.
-b- La phase de découpage du système :
La phase de découpage du système consiste à découper le système en blocs
fonctionnels sous une forme arborescente.
Machine M
Sous-ensemb le1
Sous-ensemble 2
Sous-ensemble 3
Elément 1
Elément 2
Elément 3
Découpage du système sous forme
arborescente
Il n’y a pas de niveau standard dans le choix du niveau de découpage
pour définir les éléments à étudier. Descendre d’un niveau conduit souvent à
augmenter la finesse et le détail de l’étude AMDEC.
En pratique, pour chaque sous-ensemble étudier, on applique l’analyse aux
éléments dont on peut effectuer l échange standard en général les organes
constitutifs et certains composants élémentaires pour les quels on dispose de
suffisamment d'informations.
c-Phase d'identification des sous-ensembles :
Dans l’identification des fonctions des sous -ensembles on fait l'inventaire
des milieux environnants des sous-ensembles auxquels appartiennent les éléments
étudiés et les identifications des fonctions de service de sous - ensembles.
L’environnement d’utilisation des sous -ensembles est constituépar les
milieux extérieurs en contant avec ses sous-ensembles : autres éléments
matériels, opérateurs, conditions d’ambiance…
Les fonctions de services (Principales et contraintes) du sous- ensemble
constituent la mission attendue du sous -ensemble ou réalis ée aveclui. Leur
identification s’appuie sur l’inventaire des milieux environnants, on peut faire des
représentations graphiques comme par exemple les diagrammes de
contexte Milieu environnement
3
Milieu environnement I
Milieu environnement 2
Sous-ensemble
Milieu environnement
4
FP : Fonction principale FC : Fonction contrainte
FP I
FC3
FC2
Diagramme de contexte
d- La phase d’identification des fonctions des éléments :
La phase d’identification des fonctions des éléments consiste à identifier les
fonctions de chaque élément du sous-ensemble dans la phase de fonctionnement
retenue, il s’agit des fonctions élémentaires à assurer par chaque
élément. On peut s’appuyer sur des représentatifs graphiques comme les
diagrammes fonctionnels.
Milieu environnement 1
Organe 1
Organe 3Organe 2
Organe 4Organe 5
Milieu environnement 4
Milieu
environnement 2
Milieu
environnement 3
Diagramme fonctionnel
I.7.3-Etape3 : AnalyseAMDEC:
a-But :
L’analyse AMDEC consiste à identifier les dysfonctionnements
potentiels ou déjà constatés de la machine, à mettre en évidence les points critiques
et à proposer des actions correctives pour y remédier cette étape se compose des
phases suivantes :
*Phase 3a : Analyse des mécanismes de défaillance.
*Phase 3b : Evaluations de la criticité.
*Phase 3c : Proposition d’actions correctives.
b- Aspect qualitatif :
Phase 3a représente un aspect qualitatif en analysant les mécanismes de
défaillance par l’identification des modes de défaillance, la recherche des
causes, des effets et le recensement des détections
c- Aspect quantitatif :
Ces aspects manifestent dans l’évaluation de la criticité et l’estimation du
temps d’intervention de maintenance corrective pour chaque combinaison cause,
mode, effet
Détection la plus
probable
Cause primairede
défaillance
Mode de
défaillance
Effets les plus gravede
la défaillance
Niveau de probabilité
de non-détection
Niveau de gravité
Niveau de
fréquence
Niveau de
criticité
Principe d’évaluation de la criticité
L’évaluation de la criticité pour chaque combinaison cause, mode, effet se fait
par des critères de cotation.
 La fréquence d’apparition de la défaillance ;
 La gravité de la défaillance ;
 La probabilité de non-détection de la défaillance.
Pour effectuer cette évaluation, on utilise des grilles (ou barème) de
cotation définie selon trois ou plus fréquemment quatre ou même cinq niveaux
on s’appuie sur :
 Les connaissances des membres du groupe sur les dysfonctionnements ;
 Les banques de données de fiabilité historique, retours d’expérience.
La valeur de la criticité est calculée par le produit des niveaux atteint par les
critères de cotation :
C= F. G. N
Les peuvent alors être classées en deux catégories par comparaison avec
un seuil d’admissible C lim prédéfini :
 Défaillance critique pour lesquelles C > C lim
 Défaillance critique non pour lesquelles C< C lim
Phase3c : Proposition d’actions correctives
a- But
Cette phase consiste à proposer des actions ou mesures d’améliorations destinées à
faire chuter la critique des défaillances en agissant sur un ou plusieurs des critères de
fréquence, gravité et probabilité de non-détection.
Principe d’évaluation de la criticité
Action de détection
détection
Cause de La défaillance Mode de défaillance Effets de la défaillance
Action de prévention Action de réduction
Il y ‘a trois types d’actions correctives :
 Action de prévention des défaillances ;
 Action de détection prévention des défaillances ;
 Action de réduction des effets ;
Plusieurs possibilités existent dans la recherche des actions selon les objectifs
de l’étude :
• On ne s’intéresse qu’aux défaillances critiques ;
• On a toutes les défaillances systématiques ;
• On oriente l’action à engager selon le niveau de criticité obtenu.
I.7.4-Etapes4 :synthèses:
La dernière étape consiste à effectuer le bilan de l’étude AMDEC par :
 La hiérarchisation des défaillances tout en les classant entre elles et en
donnant des représentations graphiques (Histogramme, camembert…)
 Effectuer une liste des points critiques de la machine ;
 Etablir une liste de recommandation sur les actions proposées classées par ordre
de priorité
L'application de l'AMDEC sur
leValideurVPE 412
1- Analyse de l'historique des interventions site :ValideurVPE 412
Nous avons analysé l'historique des interventions site effectuées sur leValideurVPE
412, c'est un historique de cinq mois d’Aout 2017 jusqu'à Décembre 2017, et on a
obtenu les résultats suivants :
Nature d’anomalie Aout Sept Octobre Novembre Décembre
Ruban défectueux 0 0 0 0 1
Ruban dérèglé 1 0 0 0 2
Zone stockage activité pleine 1 19 22 2 3
Bourrage ticket 37 68 67 76 35
Liaison maitre hors service (transfert en
cours)
40 54 30 69 59
Date non initialisé 0 0 0 0 0
Introduction incorrecte 1 0 0 0 9
Valideur maitre hors service 5 8 1 2 0
Fichier paramètre invalide ou absent 6 17 6 8 3
Problème imprimante 4 5 8 6 2
Autre (défaut codage, défaut capteur,
moteur, SAM)
11 12 7 22 25
Total des interventions 106 183 141 185 139
ObjectifVal (Moy 2016) 188 188 188 188 189
L'historique des interventions site :ValideurVPE 412
0
50
100
150
200
Aout Semptembre Octobre Novembre Décembre
L'évolution total des interventions curatives valideur
Total des interventions
Évolution des interventions curatives sur valideurs
Évolution des natures d’anomalie le mois de Aout
Évolution des natures d’anomalie le mois de Décembre
Les anomalies bourrage ticket et défaut liaison maitre sont toujours en hausses est
représentent 67% des anomalies.
0
20
40
60
80
100
120
140
160
180
Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
Autre (défaut codage et capteur )
Liaison maitre hors service
Bourrage ticket
Représentation graphique de la variation des nombres
Des interventions site pour leValideur
Après analyse de l'historique des interventions site effectuées sur leValideurVPE
412,il nous reste que la mise en pratique de l'AMDEC sur leValideurVPE 412.
2- Mise en pratique de l'AMDEC sur leValideurVPE 412 :
2.1- AMDEC ValideurVPE 412 :
2.1.1 -Évaluation de la gravité :
Evaluation de critère gravité
2.1.2 Evaluation de la fréquence :
Évaluation de critère fréquence
2.1.3-Évaluation du critère non-détection :
Évaluation de critère non-détection
3- Élaboration de la grille AMDECValideurVPE 412 :
Evaluation de la criticité pour le valideurVPE 412
3.1
3.2- Élaboration de la grille AMDECValideur :
Elément
Défaillance Criticité = C Actions à
entreprend
re
modes effets F N
D
G C=F*ND *G
Valideur
ticket
Bourrage Le 2 eme ticket ne
sera pas valider
4
1 2 8 Débourrage
ticket
Valideur
carte
HS La Carte ne sera pas
valider 1
2 3 6 Faire le
redémarrage
Impression
sur ticket
Erreur de
communication
Valideur en mode
dégradé 3
2 2 12 Faire le
redémarrage
de valideur
L'application de l'amdec sur le valideur vpe 412

Contenu connexe

Tendances

Presentation PFE
Presentation PFEPresentation PFE
Presentation PFE
asma amri
 
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Ahmed Makni
 
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSATrapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSATSiwar GUEMRI
 
Présentation PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production ...
Présentation PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production ...Présentation PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production ...
Présentation PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production ...
Zouhair Boufakri
 
Gestion flotte acheminement_courrier
Gestion flotte acheminement_courrierGestion flotte acheminement_courrier
Gestion flotte acheminement_courrier
HORIYASOFT
 
Presentation d'un logiciel de GRH
Presentation d'un logiciel de GRHPresentation d'un logiciel de GRH
Presentation d'un logiciel de GRH
Riadh K.
 
Mise en place du tableau de bord de gestion
Mise en place du tableau de bord de gestion Mise en place du tableau de bord de gestion
Mise en place du tableau de bord de gestion Numide
 
MEMOIR FIN D'ETUDE STATION DE POMPAGE.docx
MEMOIR FIN D'ETUDE  STATION DE POMPAGE.docxMEMOIR FIN D'ETUDE  STATION DE POMPAGE.docx
MEMOIR FIN D'ETUDE STATION DE POMPAGE.docx
SimoFbmc
 
Présentation de la plateforme MonPFE
Présentation de la plateforme MonPFEPrésentation de la plateforme MonPFE
Présentation de la plateforme MonPFE
Majdi SAIBI
 
Gestion d"une société de transit avec openerp
Gestion d"une société de transit avec openerpGestion d"une société de transit avec openerp
Gestion d"une société de transit avec openerp
HORIYASOFT
 
Mémoire PEF application client server gestion des projet collaborative
Mémoire PEF application client server gestion des projet collaborativeMémoire PEF application client server gestion des projet collaborative
Mémoire PEF application client server gestion des projet collaborative
Messaoud Hatri
 
Projet Fin d'année version finale
Projet Fin d'année version finaleProjet Fin d'année version finale
Projet Fin d'année version finaleHoussem AZZOUZ
 
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
RidhaChayeh1
 
Rapport Stage Alstom Otmane Douieb
Rapport Stage Alstom Otmane DouiebRapport Stage Alstom Otmane Douieb
Rapport Stage Alstom Otmane Douieb
OtmaneDouieb
 
These hec -_ecole_des_mines_sur_le_tableau_de_bord_prospectif
These hec -_ecole_des_mines_sur_le_tableau_de_bord_prospectifThese hec -_ecole_des_mines_sur_le_tableau_de_bord_prospectif
These hec -_ecole_des_mines_sur_le_tableau_de_bord_prospectifAbdelhak Essoulahi
 
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Zouhair Boufakri
 
Rapport se stage La banque populaire
Rapport se stage La banque populaireRapport se stage La banque populaire
Rapport se stage La banque populaire
Rapport de Stage
 
879
879879
Rapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'EtudesRapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'Etudes
Hosni Mansour
 

Tendances (20)

Presentation PFE
Presentation PFEPresentation PFE
Presentation PFE
 
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
 
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSATrapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
 
Présentation PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production ...
Présentation PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production ...Présentation PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production ...
Présentation PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production ...
 
Gestion flotte acheminement_courrier
Gestion flotte acheminement_courrierGestion flotte acheminement_courrier
Gestion flotte acheminement_courrier
 
Presentation d'un logiciel de GRH
Presentation d'un logiciel de GRHPresentation d'un logiciel de GRH
Presentation d'un logiciel de GRH
 
Mise en place du tableau de bord de gestion
Mise en place du tableau de bord de gestion Mise en place du tableau de bord de gestion
Mise en place du tableau de bord de gestion
 
MEMOIR FIN D'ETUDE STATION DE POMPAGE.docx
MEMOIR FIN D'ETUDE  STATION DE POMPAGE.docxMEMOIR FIN D'ETUDE  STATION DE POMPAGE.docx
MEMOIR FIN D'ETUDE STATION DE POMPAGE.docx
 
Présentation de la plateforme MonPFE
Présentation de la plateforme MonPFEPrésentation de la plateforme MonPFE
Présentation de la plateforme MonPFE
 
Gestion d"une société de transit avec openerp
Gestion d"une société de transit avec openerpGestion d"une société de transit avec openerp
Gestion d"une société de transit avec openerp
 
Mémoire PEF application client server gestion des projet collaborative
Mémoire PEF application client server gestion des projet collaborativeMémoire PEF application client server gestion des projet collaborative
Mémoire PEF application client server gestion des projet collaborative
 
Projet Fin d'année version finale
Projet Fin d'année version finaleProjet Fin d'année version finale
Projet Fin d'année version finale
 
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
 
Rapport Stage Alstom Otmane Douieb
Rapport Stage Alstom Otmane DouiebRapport Stage Alstom Otmane Douieb
Rapport Stage Alstom Otmane Douieb
 
These hec -_ecole_des_mines_sur_le_tableau_de_bord_prospectif
These hec -_ecole_des_mines_sur_le_tableau_de_bord_prospectifThese hec -_ecole_des_mines_sur_le_tableau_de_bord_prospectif
These hec -_ecole_des_mines_sur_le_tableau_de_bord_prospectif
 
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
 
Rapport se stage La banque populaire
Rapport se stage La banque populaireRapport se stage La banque populaire
Rapport se stage La banque populaire
 
879
879879
879
 
Version final
Version finalVersion final
Version final
 
Rapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'EtudesRapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'Etudes
 

Similaire à L'application de l'amdec sur le valideur vpe 412

Chap 1 Intro Microcontroleurs et Interruptions.pdf
Chap 1 Intro Microcontroleurs et Interruptions.pdfChap 1 Intro Microcontroleurs et Interruptions.pdf
Chap 1 Intro Microcontroleurs et Interruptions.pdf
DAPcreat
 
Microcontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino unoMicrocontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino uno
byorn TANDU
 
Microcontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino unoMicrocontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino uno
byorn TANDU
 
Seh62.1 fiche produit_fr
Seh62.1 fiche produit_frSeh62.1 fiche produit_fr
Seh62.1 fiche produit_fr
e-genieclimatique
 
Electronique de puissance
Electronique de puissanceElectronique de puissance
Electronique de puissance
khalid mechkouri
 
Anritsu MT9083 series
Anritsu  MT9083 seriesAnritsu  MT9083 series
Anritsu MT9083 series
Abdoulaye Diallo
 
§T-expNC_Study.pdf
§T-expNC_Study.pdf§T-expNC_Study.pdf
§T-expNC_Study.pdf
Pourchet Jean Claude
 
S7200 system manual_fr-fr
S7200 system manual_fr-frS7200 system manual_fr-fr
S7200 system manual_fr-fr
aek44
 
Fiche produit
Fiche produitFiche produit
Fiche produit
olivia_dallongeville
 
Brochure lecteur multicodes (2008)
Brochure lecteur multicodes (2008)Brochure lecteur multicodes (2008)
Brochure lecteur multicodes (2008)ifm electronic gmbh
 
Pcs250 fi00 guide
Pcs250 fi00 guidePcs250 fi00 guide
Pcs250 fi00 guide
Haythem Dhaouadi
 
Cours Systemes embarques.pptx
Cours Systemes embarques.pptxCours Systemes embarques.pptx
Cours Systemes embarques.pptx
SihemNasri3
 
Conf cp3
Conf cp3Conf cp3
Diapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_finalDiapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_final
Amin Ferjani
 
introduction automatisme industriel
introduction automatisme industrielintroduction automatisme industriel
introduction automatisme industriel
Adnane Ahmidani
 
08 automates programmables
08 automates programmables08 automates programmables
08 automates programmablesbadr zaimi
 
Crouzet Motors - DCmind brushless motors
Crouzet Motors - DCmind brushless motorsCrouzet Motors - DCmind brushless motors
Crouzet Motors - DCmind brushless motors
Crouzet
 
Automates programmables industriels
Automates programmables industrielsAutomates programmables industriels
Automates programmables industriels
HafsaELMessaoudi
 

Similaire à L'application de l'amdec sur le valideur vpe 412 (20)

Chap 1 Intro Microcontroleurs et Interruptions.pdf
Chap 1 Intro Microcontroleurs et Interruptions.pdfChap 1 Intro Microcontroleurs et Interruptions.pdf
Chap 1 Intro Microcontroleurs et Interruptions.pdf
 
Microcontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino unoMicrocontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino uno
 
Microcontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino unoMicrocontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino uno
 
Seh62.1 fiche produit_fr
Seh62.1 fiche produit_frSeh62.1 fiche produit_fr
Seh62.1 fiche produit_fr
 
Présentation_S210
Présentation_S210Présentation_S210
Présentation_S210
 
Electronique de puissance
Electronique de puissanceElectronique de puissance
Electronique de puissance
 
Anritsu MT9083 series
Anritsu  MT9083 seriesAnritsu  MT9083 series
Anritsu MT9083 series
 
§T-expNC_Study.pdf
§T-expNC_Study.pdf§T-expNC_Study.pdf
§T-expNC_Study.pdf
 
§T-expNC_Study
§T-expNC_Study§T-expNC_Study
§T-expNC_Study
 
S7200 system manual_fr-fr
S7200 system manual_fr-frS7200 system manual_fr-fr
S7200 system manual_fr-fr
 
Fiche produit
Fiche produitFiche produit
Fiche produit
 
Brochure lecteur multicodes (2008)
Brochure lecteur multicodes (2008)Brochure lecteur multicodes (2008)
Brochure lecteur multicodes (2008)
 
Pcs250 fi00 guide
Pcs250 fi00 guidePcs250 fi00 guide
Pcs250 fi00 guide
 
Cours Systemes embarques.pptx
Cours Systemes embarques.pptxCours Systemes embarques.pptx
Cours Systemes embarques.pptx
 
Conf cp3
Conf cp3Conf cp3
Conf cp3
 
Diapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_finalDiapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_final
 
introduction automatisme industriel
introduction automatisme industrielintroduction automatisme industriel
introduction automatisme industriel
 
08 automates programmables
08 automates programmables08 automates programmables
08 automates programmables
 
Crouzet Motors - DCmind brushless motors
Crouzet Motors - DCmind brushless motorsCrouzet Motors - DCmind brushless motors
Crouzet Motors - DCmind brushless motors
 
Automates programmables industriels
Automates programmables industrielsAutomates programmables industriels
Automates programmables industriels
 

Dernier

Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Daniel Bedard
 
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
idelewebmestre
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
Institut de l'Elevage - Idele
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Daniel Bedard
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
idelewebmestre
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
Institut de l'Elevage - Idele
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
ffffourissou
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
idelewebmestre
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
Institut de l'Elevage - Idele
 

Dernier (11)

Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
 
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
 
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
 

L'application de l'amdec sur le valideur vpe 412

  • 1. L'application de l'AMDEC sur leValideurVPE 412 Réalisé par : ABDELJALILYoussef Encadré par: CHBOUKI Zouhair
  • 2. plan  ValideurVPE 412  La méthode AMDEC  L'application de l'AMDEC sur leValideurVPE 412
  • 3. 1.1. Information générale : 1.1. 1.Description (Rôle) : LesValideurs télé billettiques permettent le contrôle et la validation des différents titres de transport. C’est un équipement capable de traiter, soit : − Des titres magnétiques de transport au format Carte de Crédit (54 x 85,7 mm), − Des cartes sans contact (TLB). 1.1.2. Référence : Description Référence Valideur -VPE412 87 729 475V01 1.1.3.Aperçu : les composants du valideurVPE 412 1- PRÉSENTATION : ValideurVPE 412
  • 4. 1.2. Caractéristiques – environnement : 1.2.1. Caractéristiques physiques : 1.2.2. Caractéristiques électriques :
  • 5. 1.2.3. Conditions d'environnement : 2. Description : 2.1. Description fonctionnelle : 2.1.1. Modes : Suivant l’adresse à laquelle leValideur est câblé, celui-ci peut fonctionner en mode "maître" ou en mode "esclave" d’un équipement périphérique. 2.1.1.1. Mode "maître" : Dans ce mode, leValideur est maître du dialogue inter équipements (pupitre, Valideurs esclaves). Les échanges de données et le chargement du fichier RTP peuvent être effectués : − soit par une liaison infra rouge à partir d’un terminal d'initialisation, − soit par une antenneWifi vers un poste concentrateur au sol.
  • 6. 2.1.1.2. Mode "esclave" : Dans ce cas, le valideur est relié en télétransmission par une liaison série vers l’équipement maître. 2.1.1.3. Mode "autonome" : Grâce à son horodateur interne et à sa mémoire secourus, le valideur peut fonctionner en mode "autonome", c’est-à-dire non relié à un équipement maître. 2.1.1.4. Mode "dégradé" : Suite à une rupture de dialogue, le valideur peut fonctionner en mode "dégradé" jusqu’à la reprise du dialogue. Ce mode de fonctionnement est défini par les paramètres applicatifs. Pendant ce mode les validations sont mémorisées et seront transmises à la machine, maître à la reprise du dialogue. Se reporter à la spécification matérielle de l'équipement pour connaître le mode de fonctionnement utilisé.
  • 7. 2.2. Description matérielle : 2.2.1. Synoptique : les composants internes du valideurVPE 412
  • 8. 2.3. Description : 2.3.1. Capot : Il est réalisé en deux demi capots moulés. Le capot mobile s’ouvre par l’intermédiaire d’une serrure à clé et s’articule au niveau du guichet d’entrée. Ce capot supporte le clavier optionnel qui devra être déconnecté si la dépose du capot mobile est nécessaire. Le capot fixe supporte : − La structure mécanique, − Les pions d’accrochage (suivant fixation) 2.3.2. Structure mécanique : Elle est architecturée autour d’une platine principale. Cette structure supporte : − Les cartes électroniques, − Le bloc mécanique codage, − Le bloc d’impression, − Le connecteur de raccordement externe.
  • 9. 2.3.3.1. Guichet d’entrée : La prise en compte du titre est effective dès qu'il est introduit dans le guichet. Il est muni d'une filière d’entrée rotative empêchant l’introduction de deux titres superposés. Ce guichet est également utilisé pour la restitution du titre. 2.3.3.2. Couloir de défilement des titres : Le couloir de défilement, dans lequel sont intégrés les capteurs optiques, sert de guidage au titre. 2.3.3.3. Capteurs optoélectroniques : Les capteurs optoélectroniques à coupure de faisceau sont utilisés pour la détection, le suivi du titre et la synchronisation des événements. La position physique des différents capteurs permet de contrôler la longueur des titres afin de rejeter ceux < 82 mm ou > 90 mm. 2.3.3.4. Cinématique Le titre est déplacé par un ensemble courroie motrice, maintenue en tension par un tendeur à ressort, et contre-galets, mis en rotation par un moteur pas à pas. 2.3.3.Traitement de titre :
  • 10. 2.3.3.5.Télébillettique Le dialogue entre la carte et l'antenne s'effectue par induction (coupleur type A+B). Cette fonction est exploitée par ACS suite à un transfert de technologie avec MIKRON (type A : Mifare 1) et INNOVATRON (type B et CD97) et est donc strictement confidentielle. Le dialogue carte/équipement concerne les actions suivantes : − Identification, − Authentification, − Lecture des données, − Écriture des données. 2.3.3.6. Magnétique : Cette fonction réalise : − la lecture du titre introduit, − Le codage ou le rejet du titre après traitement des informations lues, − La relecture de contrôle après codage. Suivant la position de la piste magnétique, le sens d’introduction du titre peut être indifférent ou imposé. Le traitement magnétique est effectué à grande vitesse (~ 700 mm/seconde). Fabrication de titres magnétiques par le valideur.
  • 11. 2.3.3.7. Impression : Impression à impact : L’impression transversale est réalisée par une tête, de type navette, à 5 aiguilles sur la face arrière du titre par rapport au sens d’introduction. La zone imprimable de 76 mm de long peut recevoir : - 20 lignes (caractères en matrice de 7x5) de 25 caractères chacune, - 23 lignes (caractères en matrice de 5x5) de 25 caractères chacune. Une phase de ralentissement du titre (300 mm/seconde) pré positionne celui-ci au niveau des aiguilles. Le titre étant arrêté, chaque ligne de points est imprimée en 60 ms et l'avance moteur d’un pas autorise l’impression de la ligne de points suivante. 2.3.3.8. Unité Centrale : Ses caractéristiques techniques sont les suivantes : - Microcontrôleur MOTOROLA 32 bits à 16,777 MHz, - 1 Mo de mémoire FLASH, - 2 Mo de mémoire SRAM, - Calendrier - Horodateur (quartz 32,768 kHz horloger) • précision horlogère : dérive inférieure à 2 min par mois dans la gamme - 10°C/+60°C, • dérive inférieure à 1 min par mois dans la gamme 0°C/+50°C, - SRAM et calendrier secourus par pile lithium (5 ans typique).
  • 12. 2.3.4. Interfaces : 2.3.4.1. Chauffage Si la température est détectée < 0°C, la mise sous tension du moteur pas à pas provo que l’échauffement nécessaire pour élever la température à 0°C et autoriser le fonctionnement du valideur. Un module de chauffage,relié au câble principal, peut être intégré au valideur afin d'accélérer sa montée en température. La fonction Télébillettique est valide à la mise sous tension (cas duVPE412). La fonction magnétique est valide lorsque la température interne du valideur, mesurée sur la thermistance située sur l'UC, est supérieure à 0°C. Se reporter à la spécification matérielle pour connaître la configuration de votre équipement. 2.3.4.2. Entrées/Sorties : La carte comporte plusieurs Entrées/Sorties à usage particulier. Se reporter à la spécification matérielle de l'équipement pour connaître la configuration utilisée.
  • 13. 2.3.5. Interface homme machine : Elle peut être différente suivant les applications. Se reporter à la spécification matérielle de l'équipement pour connaître la configuration utilisée : 2.3.5.1. Interface sonore : Un buzzer peut émettre des bips calibrés dont l'intensité sonore peut aller jusqu'à 75 dBa à un mètre. 2.3.5.2. Interface visuelle : Trois (ou deux) voyants en technologie électroluminescente (vert-jaune-rouge). Une visualisation LCD, alpha numérique, deux lignes de 16 caractères. 2.3.5.3. Interface clavier (selon option) : Un clavier ou une touche de sélection.
  • 14. 2.4. Raccordements externes : 2.4.1.Aperçu :
  • 15. 3. INTERCONNEXIONS 3.1.1. Schéma de principe : 3.1. Schémas de raccordement :
  • 16. 3.1.2. Schéma de câblage Pour faciliter l'installation et la maintenance des équipements, la conception du câblage (adresse fixe en fonction de l'emplacement) permet de placer ou de remplacer n'importe lequel des valideurs (totalement interchangeables). o Le module de polarisation de la ligne RS485 est intégré dans le connecteur du valideur maître. o Une résistance est intégrée dans le connecteur du dernier valideur esclave...
  • 17. 4. L'ARCHITECTURE D'UNE RAME DETRAMWAY 4.1. Localisation Et Orientation DesValideurs 4.1.1. Présentation : L'identification d'un kit validateur est écrit et étiqueté sur chaque kit d'installation (ex :V0). Chaque kit doit être installé et orienté à sa position prévue dans le véhicule. 4.1.2.Aperçu : Positionnement des valideurs
  • 19. 1- Introduction à l’AMDEC : 1.1- Généralités : La prévention tout d’abord, est l’exigence du consommateur désireux de produits toujours plus sûrs, et celle des organisations toujours plus concernées par l’innocuité des produits mis sur le marché. Il s’agit d’un travail d’équipe dans l’organisation, mais également avec ses partenaires, motivés par un même désir de satisfaire le consommateur... Le nombre d’acteurs croissant dans nos activités nous oblige, de plus en plus, à utiliser des méthodes de travail facilitant la mise en commun des informations. La méthode qui s’impose aujourd’hui en matière de prévention est l’AMDEC, sous ses différentes formes. L’AMDEC est également un des outils de l’amélioration continue. Les exigences de la norme ISO 9001 portent sur la capacité à s’améliorer de manière continue. Dans ce cadre, nous présentons la boucle d’amélioration continue de Deming, adaptée à la logique que nous allons suivre en AMDEC Le PDCA (Plan, Do, Check,Act ) est la base de la logique d’amélioration continue, l’AMDEC en sera votre outil sur le versant de la prévention. La logique d’amélioration continue va reposer sur la répétition à opérer pour mener à bien les AMDEC.
  • 20. Le « PDCA » appliqué à l’AMDEC
  • 21. I.2-Introduction : La pratique d' AMDEC (Analyse des Modes de Défaillance de leurs Effets et leur Criticité s’accentue de jour en jour dans tous les secteurs industriels. Méthode particulièrement efficace pour l’analyse prévisionnelle de la fiabilité des produits. Elle progresse à grand pas dans l’industrie mécanique notamment pour l’optimisation de la fiabilité des équipements de production, pour la prise en compte de leur maintenabilité dés la conception et pour la maîtrise de la disponibilité opérationnelle des machines en exploitation. I.3-Définition de l’AMDEC :AFNOR (Norme X-510): "L'AMDEC est une méthode d’analyse de la fiabilité qui permet de recenser les défaillances et les conséquences affectant le fonctionnement du système dans le cadre d’une application donnée ».
  • 22. I.4-Principes de base : Il s’agit d’une analyse critique consistant à identifier de façon inductive et systématique les risques de dysfonctionnement des machines puis à en rechercher les organes et leurs conséquences. Elle permet de mettre en évidence les points critiques et de proposer des actions correctives adaptées. C’est une technique analyse qui a pour but d’évaluer et de garantir la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité des machines par la maîtrise défaillance. Elle a pour objectif final l’obtention, au meilleur coût, du rendement global maximum des machines de production et des équipements industriels.
  • 23. I.5-Les différents types d’AMDEC et leur objectif : Selon les objectifs visés plusieurs types de l’AMDEC sont utilisés lors de phase successive de développement d’un produit :  AMDEC produit;  AMDEC processus;  AMDEC machine; Types d’AMDEC Description AMDEC PRODUIT Analyse’ de la conception d’un produit pour améliorer la qualité et la fiabilité de celui-ci. AMDEC processus Analyse des opérations de productions pour améliorer la qualité de fabrication de produit. AMDEC machine Analyse la conception et/ ou l’exploitation d’un moyen ou équipement de production pour améliorer la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité de celui-ci. Le rôle de l’AMDEC n’est pas de remettre en cause les fonctions de la machine mais plutôt d’analyser dans quelle mesure ces fonctions peuvent ne plus être assurées correctement.
  • 24. I.6-Le but d’étude AMDEC-machine: Réduction du nombre des défaillances. Prévention des pannes . • Amélioration de fabrication, du montage et de l’installation . • Amélioration de la maintenance préventive . • Optimisation de l’utilisation et de la conduite . • Réduction du temps d’indisponibilité après défaillance . • Pris en compte de la maintenabilité dés la conception . • Aide au diagnostic . • Amélioration de la maintenance corrective . • Amélioration de la sécurité. I.7-Démarche pratique de l'AMDEC-MACHINE : *Etape 1 : Initialisation. *Etape2 : Décomposition fonctionnelle. *Etape3 : Analyse AMDEC. *Etape4 : Synthèses.
  • 25. I.7.1-Etape1 : Initialisation: L’initialisation de l’AMDEC machine est une étape préliminaire à ne pas négliger. Elle consiste à poser clairement le problème à identifier le contenu et limites de l’étude a mené et a réuni tous les documents et informations nécessaires à son bon déroulement. Elle se compose des phases suivantes : 1- Définition du système à étudier ; 2- Définition de la phase de fonctionnement ; 3- Définition des objectifs à atteindre ; 4- Constitution du groupe de travail ; 5- Etablissement de planning ; 6- Mise au point des supports de l’étude. Pour les phases les plus importantes dans l’étape d’initialisation on trouve la phase de définition du système à étudier les limites matérielles du système qui peut être la machine complète ou un sous-ensemble nouveau ou complexe présentant un risque particulier.
  • 26. I.7.2-Etape 2 : Décomposition fonctionnelle: -a- But : Cette étape permet d’identifier clairement les éléments à étudier et les fonctions à assurer. C’est une étape indispensable car il est nécessaire de bien connaître les fonctions de la machine pour en analyse les risques de dysfonctionnement pour la suite elle facilite l’étude ultérieure de l’analyse des défaillances. Elle se compose des phases suivantes : 1- Découpage du système ; 2 Identification des fonctions des sous-ensembles ; 3 Identification des fonctions des éléments. -b- La phase de découpage du système : La phase de découpage du système consiste à découper le système en blocs fonctionnels sous une forme arborescente.
  • 27. Machine M Sous-ensemb le1 Sous-ensemble 2 Sous-ensemble 3 Elément 1 Elément 2 Elément 3 Découpage du système sous forme arborescente Il n’y a pas de niveau standard dans le choix du niveau de découpage pour définir les éléments à étudier. Descendre d’un niveau conduit souvent à augmenter la finesse et le détail de l’étude AMDEC. En pratique, pour chaque sous-ensemble étudier, on applique l’analyse aux éléments dont on peut effectuer l échange standard en général les organes constitutifs et certains composants élémentaires pour les quels on dispose de suffisamment d'informations.
  • 28. c-Phase d'identification des sous-ensembles : Dans l’identification des fonctions des sous -ensembles on fait l'inventaire des milieux environnants des sous-ensembles auxquels appartiennent les éléments étudiés et les identifications des fonctions de service de sous - ensembles. L’environnement d’utilisation des sous -ensembles est constituépar les milieux extérieurs en contant avec ses sous-ensembles : autres éléments matériels, opérateurs, conditions d’ambiance… Les fonctions de services (Principales et contraintes) du sous- ensemble constituent la mission attendue du sous -ensemble ou réalis ée aveclui. Leur identification s’appuie sur l’inventaire des milieux environnants, on peut faire des représentations graphiques comme par exemple les diagrammes de contexte Milieu environnement 3 Milieu environnement I Milieu environnement 2 Sous-ensemble Milieu environnement 4 FP : Fonction principale FC : Fonction contrainte FP I FC3 FC2 Diagramme de contexte
  • 29. d- La phase d’identification des fonctions des éléments : La phase d’identification des fonctions des éléments consiste à identifier les fonctions de chaque élément du sous-ensemble dans la phase de fonctionnement retenue, il s’agit des fonctions élémentaires à assurer par chaque élément. On peut s’appuyer sur des représentatifs graphiques comme les diagrammes fonctionnels. Milieu environnement 1 Organe 1 Organe 3Organe 2 Organe 4Organe 5 Milieu environnement 4 Milieu environnement 2 Milieu environnement 3 Diagramme fonctionnel
  • 30. I.7.3-Etape3 : AnalyseAMDEC: a-But : L’analyse AMDEC consiste à identifier les dysfonctionnements potentiels ou déjà constatés de la machine, à mettre en évidence les points critiques et à proposer des actions correctives pour y remédier cette étape se compose des phases suivantes : *Phase 3a : Analyse des mécanismes de défaillance. *Phase 3b : Evaluations de la criticité. *Phase 3c : Proposition d’actions correctives. b- Aspect qualitatif : Phase 3a représente un aspect qualitatif en analysant les mécanismes de défaillance par l’identification des modes de défaillance, la recherche des causes, des effets et le recensement des détections
  • 31.
  • 32. c- Aspect quantitatif : Ces aspects manifestent dans l’évaluation de la criticité et l’estimation du temps d’intervention de maintenance corrective pour chaque combinaison cause, mode, effet Détection la plus probable Cause primairede défaillance Mode de défaillance Effets les plus gravede la défaillance Niveau de probabilité de non-détection Niveau de gravité Niveau de fréquence Niveau de criticité Principe d’évaluation de la criticité
  • 33. L’évaluation de la criticité pour chaque combinaison cause, mode, effet se fait par des critères de cotation.  La fréquence d’apparition de la défaillance ;  La gravité de la défaillance ;  La probabilité de non-détection de la défaillance. Pour effectuer cette évaluation, on utilise des grilles (ou barème) de cotation définie selon trois ou plus fréquemment quatre ou même cinq niveaux on s’appuie sur :  Les connaissances des membres du groupe sur les dysfonctionnements ;  Les banques de données de fiabilité historique, retours d’expérience. La valeur de la criticité est calculée par le produit des niveaux atteint par les critères de cotation : C= F. G. N Les peuvent alors être classées en deux catégories par comparaison avec un seuil d’admissible C lim prédéfini :  Défaillance critique pour lesquelles C > C lim  Défaillance critique non pour lesquelles C< C lim
  • 34. Phase3c : Proposition d’actions correctives a- But Cette phase consiste à proposer des actions ou mesures d’améliorations destinées à faire chuter la critique des défaillances en agissant sur un ou plusieurs des critères de fréquence, gravité et probabilité de non-détection. Principe d’évaluation de la criticité Action de détection détection Cause de La défaillance Mode de défaillance Effets de la défaillance Action de prévention Action de réduction
  • 35. Il y ‘a trois types d’actions correctives :  Action de prévention des défaillances ;  Action de détection prévention des défaillances ;  Action de réduction des effets ; Plusieurs possibilités existent dans la recherche des actions selon les objectifs de l’étude : • On ne s’intéresse qu’aux défaillances critiques ; • On a toutes les défaillances systématiques ; • On oriente l’action à engager selon le niveau de criticité obtenu. I.7.4-Etapes4 :synthèses: La dernière étape consiste à effectuer le bilan de l’étude AMDEC par :  La hiérarchisation des défaillances tout en les classant entre elles et en donnant des représentations graphiques (Histogramme, camembert…)  Effectuer une liste des points critiques de la machine ;  Etablir une liste de recommandation sur les actions proposées classées par ordre de priorité
  • 36. L'application de l'AMDEC sur leValideurVPE 412 1- Analyse de l'historique des interventions site :ValideurVPE 412 Nous avons analysé l'historique des interventions site effectuées sur leValideurVPE 412, c'est un historique de cinq mois d’Aout 2017 jusqu'à Décembre 2017, et on a obtenu les résultats suivants : Nature d’anomalie Aout Sept Octobre Novembre Décembre Ruban défectueux 0 0 0 0 1 Ruban dérèglé 1 0 0 0 2 Zone stockage activité pleine 1 19 22 2 3 Bourrage ticket 37 68 67 76 35 Liaison maitre hors service (transfert en cours) 40 54 30 69 59 Date non initialisé 0 0 0 0 0 Introduction incorrecte 1 0 0 0 9 Valideur maitre hors service 5 8 1 2 0 Fichier paramètre invalide ou absent 6 17 6 8 3 Problème imprimante 4 5 8 6 2 Autre (défaut codage, défaut capteur, moteur, SAM) 11 12 7 22 25 Total des interventions 106 183 141 185 139 ObjectifVal (Moy 2016) 188 188 188 188 189 L'historique des interventions site :ValideurVPE 412
  • 37. 0 50 100 150 200 Aout Semptembre Octobre Novembre Décembre L'évolution total des interventions curatives valideur Total des interventions Évolution des interventions curatives sur valideurs
  • 38. Évolution des natures d’anomalie le mois de Aout Évolution des natures d’anomalie le mois de Décembre
  • 39. Les anomalies bourrage ticket et défaut liaison maitre sont toujours en hausses est représentent 67% des anomalies. 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 Aout Septembre Octobre Novembre Décembre Autre (défaut codage et capteur ) Liaison maitre hors service Bourrage ticket Représentation graphique de la variation des nombres Des interventions site pour leValideur Après analyse de l'historique des interventions site effectuées sur leValideurVPE 412,il nous reste que la mise en pratique de l'AMDEC sur leValideurVPE 412.
  • 40. 2- Mise en pratique de l'AMDEC sur leValideurVPE 412 : 2.1- AMDEC ValideurVPE 412 : 2.1.1 -Évaluation de la gravité : Evaluation de critère gravité
  • 41. 2.1.2 Evaluation de la fréquence : Évaluation de critère fréquence 2.1.3-Évaluation du critère non-détection : Évaluation de critère non-détection
  • 42. 3- Élaboration de la grille AMDECValideurVPE 412 : Evaluation de la criticité pour le valideurVPE 412 3.1
  • 43. 3.2- Élaboration de la grille AMDECValideur : Elément Défaillance Criticité = C Actions à entreprend re modes effets F N D G C=F*ND *G Valideur ticket Bourrage Le 2 eme ticket ne sera pas valider 4 1 2 8 Débourrage ticket Valideur carte HS La Carte ne sera pas valider 1 2 3 6 Faire le redémarrage Impression sur ticket Erreur de communication Valideur en mode dégradé 3 2 2 12 Faire le redémarrage de valideur