SlideShare une entreprise Scribd logo
Les filtres plantés de roseaux pour
                        le traitement des eaux usées des campings :
                  que peut on attendre d’un dimensionnement « réduit » ?

                   Catherine BOUTIN Cemagref, Marc BOUCHER SATESE/CG Dordogne



Les eaux usées des campings se caractérisent par une émission très saisonnière, avec un pic marqué d’une durée
maximale de 2 mois et une absence totale d’émission sur une période hivernale de l’ordre de 5 mois. Pour limiter
les coûts d’investissement, est-il envisageable de réduire l’emprise des surfaces des Filtres Plantés de Roseaux
(FPR), c’est à dire d’apporter de très fortes charges surfaciques de pollution tout en obtenant un rejet d’un niveau
de qualité conforme à la réglementation en vigueur ou amélioré selon les exigences du milieu ?

La synthèse présentée est basée sur des mesures conduites de 2007 à 2009 dans 4 campings de Dordogne (22
bilans de 24 h, prélèvements ponctuels hebdomadaires réalisés pendant la saison touristique 2009 et diverses
observations).

Dans un premier temps, après une caractérisation détaillée des volumes journaliers émis en lien avec la
fréquentation des campings, nous présenterons la qualité des eaux à traiter et conclurons en une eau usée
relativement concentrée et équilibrée vis à vis des paramètres DCO, DBO5, MES et PT. Par contre, les
concentrations en Azote Kjeldahl sont bien au-delà des seuils classiques et atteignent jusqu’à plus de 150 mg/L
en NK en pleine saison. A partir des quantités et qualités, on déduit les valeurs des charges polluantes émises par
un « campeur ».

Les FPR, fonctionnels depuis 2007, sont d’une mise en œuvre équivalente à celle pratiquée dans le domaine de
l’assainissement collectif et traitent des eaux usées brutes. Par contre, les dimensionnements ont parfois été
réduits. C’est pourquoi, en période de pleine fréquentation, les charges appliquées peuvent être très élevées :
jusqu’à 200 gDCO/m² et jusqu’à 25 gN-NK/m² de filtres du 1er étage, soit respectivement 2 à 3 fois plus que les
charges classiquement appliquées dans le contexte du traitement des eaux usées des collectivités dont l’habitat
est permanent.

Même dans ces conditions particulières, la qualité du rejet est excellente pour les paramètres DBO5, DCO et
MES. Il n’y a pas de dégradation, ni pendant la période de forte fréquentation, ni lors du démarrage de la saison.
Avec des rendements systématiquement supérieurs à 90 %, la qualité moyenne des rejets est respectivement de
15 mg/L, 85 mg/L et 20 mg/L pour les paramètres DBO5, DCO et MES.
En revanche, pour la nitrification, les résultats sont plus modestes en période de forte fréquentation. Malgré une
moyenne de rendements évaluée à 60 %, la teneur résiduelle moyenne en NK reste élevée, de l’ordre de
45 mg/L, du fait de la forte concentration initiale. Pour améliorer ces performances, l’étude démontre que
l’installation d’ouvrages hydrauliques permettant de répartir effectivement les eaux usées sur la totalité de la
surface disponible ainsi que le suivi rigoureux des phases d’alimentation /repos par l’exploitant sont deux
conditions essentielles.



Cette étude ne modifie en rien les règles d’ores et déjà établies pour la filière FPR à flux vertical utilisée en
assainissement collectif des petites collectivités. Par contre, elle permet de définir ses limites lorsqu’elle est
soumise à de très fortes surcharges organiques estivales sur une période de 2 mois environ et qu’elle est au repos
pendant environ 5 mois en hiver.
En conclusion, on obtient régulièrement une qualité de rejet tout à fait conforme aux seuils fixés par la
réglementation nationale en vigueur. Les conditions de fortes charges appliquées ne permettent d’atteindre
qu’une nitrification partielle mais qui peut être améliorée si les conditions de mise en œuvre et d’exploitation
sont strictement respectées. Si le milieu récepteur impose une nitrification totale tout au long de la saison
touristique , il convient de réduire les charges appliquées et donc d’accroître les surfaces mises en jeu.
Un rapport complet sera disponible courant décembre 2009.


Outre les auteurs de cette communication, les acteurs de cette étude sont nombreux: l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, le Conseil Régional
d'Aquitaine, l’ONEMA, le Syndicat Départemental de l'Hôtellerie de Plein Air de la Dordogne sans oublier les propriétaires des campings
qui ont mis à disposition leur installation de traitement des eaux usées.




                                6emes assises nationales de l’ANC, Evreux, 30 Sept-1er Oct 2009

Contenu connexe

Tendances

Productive sanitation in Burkina Faso
Productive sanitation in Burkina FasoProductive sanitation in Burkina Faso
Productive sanitation in Burkina Faso
Boris COMPAORE
 
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2016 - ARB NA
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2016 - ARB NASuivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2016 - ARB NA
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2016 - ARB NA
LISEA
 
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
Youssef Assou
 
Convention GUP Blois 2008-2013
Convention GUP Blois 2008-2013Convention GUP Blois 2008-2013
Convention GUP Blois 2008-2013
Julien Grouiller
 
1c note annexes_sanitaires_eaux pluviales_2013-05-14
1c note annexes_sanitaires_eaux pluviales_2013-05-141c note annexes_sanitaires_eaux pluviales_2013-05-14
1c note annexes_sanitaires_eaux pluviales_2013-05-14
Ville d'Ergué-Gabéric
 
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Roland Yonaba
 

Tendances (8)

408 kelloutie
408 kelloutie408 kelloutie
408 kelloutie
 
Productive sanitation in Burkina Faso
Productive sanitation in Burkina FasoProductive sanitation in Burkina Faso
Productive sanitation in Burkina Faso
 
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2016 - ARB NA
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2016 - ARB NASuivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2016 - ARB NA
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2016 - ARB NA
 
La voix de l'est 15 janvier 2011
La voix de l'est 15 janvier 2011La voix de l'est 15 janvier 2011
La voix de l'est 15 janvier 2011
 
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
2 dimensionnement des-r_seaux_d_assainissement
 
Convention GUP Blois 2008-2013
Convention GUP Blois 2008-2013Convention GUP Blois 2008-2013
Convention GUP Blois 2008-2013
 
1c note annexes_sanitaires_eaux pluviales_2013-05-14
1c note annexes_sanitaires_eaux pluviales_2013-05-141c note annexes_sanitaires_eaux pluviales_2013-05-14
1c note annexes_sanitaires_eaux pluviales_2013-05-14
 
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
Etude d'actualisation, de supervision et contrôle d'exécution du barrage de B...
 

Similaire à Le traitement des eaux usées d'un camping de Dordogne

Taxation, analyses... FAISONS LE POINT À TOUS LES NIV' "EAUX" !
Taxation, analyses... FAISONS LE POINT À TOUS LES NIV' "EAUX" !Taxation, analyses... FAISONS LE POINT À TOUS LES NIV' "EAUX" !
Taxation, analyses... FAISONS LE POINT À TOUS LES NIV' "EAUX" !
CCI du Luxembourg belge
 
Redevances pollution domestique et modernisation des réseaux de collecte
Redevances pollution domestique et modernisation des réseaux de collecteRedevances pollution domestique et modernisation des réseaux de collecte
Redevances pollution domestique et modernisation des réseaux de collecte
idealconnaissances
 
La Redevance Incitative
La Redevance IncitativeLa Redevance Incitative
La Redevance IncitativeSedre 91
 
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENTAIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
SMBS contact
 
Greenbass, régulation de l aération séquencée des boues activées
Greenbass, régulation de l aération séquencée des boues activéesGreenbass, régulation de l aération séquencée des boues activées
Greenbass, régulation de l aération séquencée des boues activées
Degrémont
 
6 cas d'usage IoT pour réconcilier performance et environnement
6 cas d'usage IoT  pour réconcilier performance et environnement6 cas d'usage IoT  pour réconcilier performance et environnement
6 cas d'usage IoT pour réconcilier performance et environnement
Francois Hamon
 
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
AREC Occitanie
 
Stations BIOFRANCE : Incidences des fortes variations d’activités saisonnières
Stations BIOFRANCE : Incidences des fortes variations d’activités saisonnièresStations BIOFRANCE : Incidences des fortes variations d’activités saisonnières
Stations BIOFRANCE : Incidences des fortes variations d’activités saisonnières
idealconnaissances
 
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
LIEGE CREATIVE
 
sonede_le_dessalement_en_tunisie_experience_et_strategie_khouaja_2012.pdf
sonede_le_dessalement_en_tunisie_experience_et_strategie_khouaja_2012.pdfsonede_le_dessalement_en_tunisie_experience_et_strategie_khouaja_2012.pdf
sonede_le_dessalement_en_tunisie_experience_et_strategie_khouaja_2012.pdf
MiranaLalatiana
 
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Seine en Partage
 
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Smart Villages
 
Filieres d'assainissement juin 2012
Filieres d'assainissement juin 2012Filieres d'assainissement juin 2012
Filieres d'assainissement juin 2012
Bruno Rakedjian
 
Déjeuner du GATE - Marché carbone > Enviro-Accès
Déjeuner du GATE - Marché carbone > Enviro-AccèsDéjeuner du GATE - Marché carbone > Enviro-Accès
Déjeuner du GATE - Marché carbone > Enviro-AccèsSherbrooke Innopole
 
AIDE DISPOSITIF DE RECUPERATION D'EAU PLUVIALE
AIDE DISPOSITIF DE RECUPERATION D'EAU PLUVIALEAIDE DISPOSITIF DE RECUPERATION D'EAU PLUVIALE
AIDE DISPOSITIF DE RECUPERATION D'EAU PLUVIALEJo Anis
 
ATTENTIVE - Conception et dimensionnement des FPV
ATTENTIVE - Conception et dimensionnement des FPVATTENTIVE - Conception et dimensionnement des FPV
ATTENTIVE - Conception et dimensionnement des FPV
ATTENTIVE
 
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2014 - ARB NA
Suivi Eau BV Dordogne  - 2012 à 2014 - ARB NASuivi Eau BV Dordogne  - 2012 à 2014 - ARB NA
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2014 - ARB NA
LISEA
 
Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012
SMBS contact
 
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
NENAwaterscarcity
 

Similaire à Le traitement des eaux usées d'un camping de Dordogne (20)

Taxation, analyses... FAISONS LE POINT À TOUS LES NIV' "EAUX" !
Taxation, analyses... FAISONS LE POINT À TOUS LES NIV' "EAUX" !Taxation, analyses... FAISONS LE POINT À TOUS LES NIV' "EAUX" !
Taxation, analyses... FAISONS LE POINT À TOUS LES NIV' "EAUX" !
 
Rapport SOLUTION
Rapport SOLUTIONRapport SOLUTION
Rapport SOLUTION
 
Redevances pollution domestique et modernisation des réseaux de collecte
Redevances pollution domestique et modernisation des réseaux de collecteRedevances pollution domestique et modernisation des réseaux de collecte
Redevances pollution domestique et modernisation des réseaux de collecte
 
La Redevance Incitative
La Redevance IncitativeLa Redevance Incitative
La Redevance Incitative
 
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENTAIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
 
Greenbass, régulation de l aération séquencée des boues activées
Greenbass, régulation de l aération séquencée des boues activéesGreenbass, régulation de l aération séquencée des boues activées
Greenbass, régulation de l aération séquencée des boues activées
 
6 cas d'usage IoT pour réconcilier performance et environnement
6 cas d'usage IoT  pour réconcilier performance et environnement6 cas d'usage IoT  pour réconcilier performance et environnement
6 cas d'usage IoT pour réconcilier performance et environnement
 
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
Stéphane ROBICHON, économiste de lenvironnement à l'agence de l'eau Adour-Gar...
 
Stations BIOFRANCE : Incidences des fortes variations d’activités saisonnières
Stations BIOFRANCE : Incidences des fortes variations d’activités saisonnièresStations BIOFRANCE : Incidences des fortes variations d’activités saisonnières
Stations BIOFRANCE : Incidences des fortes variations d’activités saisonnières
 
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
 
sonede_le_dessalement_en_tunisie_experience_et_strategie_khouaja_2012.pdf
sonede_le_dessalement_en_tunisie_experience_et_strategie_khouaja_2012.pdfsonede_le_dessalement_en_tunisie_experience_et_strategie_khouaja_2012.pdf
sonede_le_dessalement_en_tunisie_experience_et_strategie_khouaja_2012.pdf
 
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
Le retour des frayères sur la Seine et autres solutions pour améliorer la qua...
 
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
 
Filieres d'assainissement juin 2012
Filieres d'assainissement juin 2012Filieres d'assainissement juin 2012
Filieres d'assainissement juin 2012
 
Déjeuner du GATE - Marché carbone > Enviro-Accès
Déjeuner du GATE - Marché carbone > Enviro-AccèsDéjeuner du GATE - Marché carbone > Enviro-Accès
Déjeuner du GATE - Marché carbone > Enviro-Accès
 
AIDE DISPOSITIF DE RECUPERATION D'EAU PLUVIALE
AIDE DISPOSITIF DE RECUPERATION D'EAU PLUVIALEAIDE DISPOSITIF DE RECUPERATION D'EAU PLUVIALE
AIDE DISPOSITIF DE RECUPERATION D'EAU PLUVIALE
 
ATTENTIVE - Conception et dimensionnement des FPV
ATTENTIVE - Conception et dimensionnement des FPVATTENTIVE - Conception et dimensionnement des FPV
ATTENTIVE - Conception et dimensionnement des FPV
 
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2014 - ARB NA
Suivi Eau BV Dordogne  - 2012 à 2014 - ARB NASuivi Eau BV Dordogne  - 2012 à 2014 - ARB NA
Suivi Eau BV Dordogne - 2012 à 2014 - ARB NA
 
Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012
 
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
 

Plus de idealconnaissances

Yleclainche jdaniel retour_experience_deux_communes
Yleclainche jdaniel retour_experience_deux_communesYleclainche jdaniel retour_experience_deux_communes
Yleclainche jdaniel retour_experience_deux_communesidealconnaissances
 
Arichard presentation de_la_concertation
Arichard presentation de_la_concertationArichard presentation de_la_concertation
Arichard presentation de_la_concertationidealconnaissances
 
Jebeuret concertation 12_carrefour_eau
Jebeuret concertation 12_carrefour_eauJebeuret concertation 12_carrefour_eau
Jebeuret concertation 12_carrefour_eauidealconnaissances
 
Tlevaux structures alveolaires_ultra_legeres
Tlevaux structures alveolaires_ultra_legeresTlevaux structures alveolaires_ultra_legeres
Tlevaux structures alveolaires_ultra_legeresidealconnaissances
 
Vpitois competence production_du_smpbr
Vpitois competence production_du_smpbrVpitois competence production_du_smpbr
Vpitois competence production_du_smpbridealconnaissances
 
Jptrouslard territorialisation eau_potable_ille-et-vilaine
Jptrouslard territorialisation eau_potable_ille-et-vilaineJptrouslard territorialisation eau_potable_ille-et-vilaine
Jptrouslard territorialisation eau_potable_ille-et-vilaineidealconnaissances
 
Jbougelot interco et_gestion_competence_production
Jbougelot interco et_gestion_competence_productionJbougelot interco et_gestion_competence_production
Jbougelot interco et_gestion_competence_productionidealconnaissances
 
Epichon avancement captages-grenelle
Epichon avancement captages-grenelleEpichon avancement captages-grenelle
Epichon avancement captages-grenelleidealconnaissances
 
Amorantin point situation_bretonne
Amorantin point situation_bretonneAmorantin point situation_bretonne
Amorantin point situation_bretonneidealconnaissances
 
Acharrier statut juridique_des_ouvrages_hydrauliques
Acharrier statut juridique_des_ouvrages_hydrauliquesAcharrier statut juridique_des_ouvrages_hydrauliques
Acharrier statut juridique_des_ouvrages_hydrauliquesidealconnaissances
 
Rbarraud exemple des_rivieres_a_moulin
Rbarraud exemple des_rivieres_a_moulinRbarraud exemple des_rivieres_a_moulin
Rbarraud exemple des_rivieres_a_moulinidealconnaissances
 
Blustgarten ouvrages hydrauliques
Blustgarten ouvrages hydrauliquesBlustgarten ouvrages hydrauliques
Blustgarten ouvrages hydrauliquesidealconnaissances
 
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtesJlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtesidealconnaissances
 
Bmouline evolutions reglementaires_anc
Bmouline evolutions reglementaires_ancBmouline evolutions reglementaires_anc
Bmouline evolutions reglementaires_ancidealconnaissances
 
Sbernhard evolution redevance_anc_clcv
Sbernhard evolution redevance_anc_clcvSbernhard evolution redevance_anc_clcv
Sbernhard evolution redevance_anc_clcvidealconnaissances
 
Vidange curage etangs_barrages_intervention_globale
Vidange curage etangs_barrages_intervention_globaleVidange curage etangs_barrages_intervention_globale
Vidange curage etangs_barrages_intervention_globaleidealconnaissances
 
Jlejeune basse fuite_azote_bassins_versants_lieue_greve
Jlejeune basse fuite_azote_bassins_versants_lieue_greveJlejeune basse fuite_azote_bassins_versants_lieue_greve
Jlejeune basse fuite_azote_bassins_versants_lieue_greveidealconnaissances
 
Amartin basses fuites_azote_st_brieuc
Amartin basses fuites_azote_st_brieucAmartin basses fuites_azote_st_brieuc
Amartin basses fuites_azote_st_brieucidealconnaissances
 

Plus de idealconnaissances (20)

Sbriant appel a_projet
Sbriant appel a_projetSbriant appel a_projet
Sbriant appel a_projet
 
Yleclainche jdaniel retour_experience_deux_communes
Yleclainche jdaniel retour_experience_deux_communesYleclainche jdaniel retour_experience_deux_communes
Yleclainche jdaniel retour_experience_deux_communes
 
Arichard presentation de_la_concertation
Arichard presentation de_la_concertationArichard presentation de_la_concertation
Arichard presentation de_la_concertation
 
Jebeuret concertation 12_carrefour_eau
Jebeuret concertation 12_carrefour_eauJebeuret concertation 12_carrefour_eau
Jebeuret concertation 12_carrefour_eau
 
Tlevaux structures alveolaires_ultra_legeres
Tlevaux structures alveolaires_ultra_legeresTlevaux structures alveolaires_ultra_legeres
Tlevaux structures alveolaires_ultra_legeres
 
Vpitois competence production_du_smpbr
Vpitois competence production_du_smpbrVpitois competence production_du_smpbr
Vpitois competence production_du_smpbr
 
Jptrouslard territorialisation eau_potable_ille-et-vilaine
Jptrouslard territorialisation eau_potable_ille-et-vilaineJptrouslard territorialisation eau_potable_ille-et-vilaine
Jptrouslard territorialisation eau_potable_ille-et-vilaine
 
Jbougelot interco et_gestion_competence_production
Jbougelot interco et_gestion_competence_productionJbougelot interco et_gestion_competence_production
Jbougelot interco et_gestion_competence_production
 
Epichon avancement captages-grenelle
Epichon avancement captages-grenelleEpichon avancement captages-grenelle
Epichon avancement captages-grenelle
 
Amorantin point situation_bretonne
Amorantin point situation_bretonneAmorantin point situation_bretonne
Amorantin point situation_bretonne
 
Jhlhostis exemple kermorvan
Jhlhostis exemple kermorvanJhlhostis exemple kermorvan
Jhlhostis exemple kermorvan
 
Acharrier statut juridique_des_ouvrages_hydrauliques
Acharrier statut juridique_des_ouvrages_hydrauliquesAcharrier statut juridique_des_ouvrages_hydrauliques
Acharrier statut juridique_des_ouvrages_hydrauliques
 
Rbarraud exemple des_rivieres_a_moulin
Rbarraud exemple des_rivieres_a_moulinRbarraud exemple des_rivieres_a_moulin
Rbarraud exemple des_rivieres_a_moulin
 
Blustgarten ouvrages hydrauliques
Blustgarten ouvrages hydrauliquesBlustgarten ouvrages hydrauliques
Blustgarten ouvrages hydrauliques
 
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtesJlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
 
Bmouline evolutions reglementaires_anc
Bmouline evolutions reglementaires_ancBmouline evolutions reglementaires_anc
Bmouline evolutions reglementaires_anc
 
Sbernhard evolution redevance_anc_clcv
Sbernhard evolution redevance_anc_clcvSbernhard evolution redevance_anc_clcv
Sbernhard evolution redevance_anc_clcv
 
Vidange curage etangs_barrages_intervention_globale
Vidange curage etangs_barrages_intervention_globaleVidange curage etangs_barrages_intervention_globale
Vidange curage etangs_barrages_intervention_globale
 
Jlejeune basse fuite_azote_bassins_versants_lieue_greve
Jlejeune basse fuite_azote_bassins_versants_lieue_greveJlejeune basse fuite_azote_bassins_versants_lieue_greve
Jlejeune basse fuite_azote_bassins_versants_lieue_greve
 
Amartin basses fuites_azote_st_brieuc
Amartin basses fuites_azote_st_brieucAmartin basses fuites_azote_st_brieuc
Amartin basses fuites_azote_st_brieuc
 

Le traitement des eaux usées d'un camping de Dordogne

  • 1. Les filtres plantés de roseaux pour le traitement des eaux usées des campings : que peut on attendre d’un dimensionnement « réduit » ? Catherine BOUTIN Cemagref, Marc BOUCHER SATESE/CG Dordogne Les eaux usées des campings se caractérisent par une émission très saisonnière, avec un pic marqué d’une durée maximale de 2 mois et une absence totale d’émission sur une période hivernale de l’ordre de 5 mois. Pour limiter les coûts d’investissement, est-il envisageable de réduire l’emprise des surfaces des Filtres Plantés de Roseaux (FPR), c’est à dire d’apporter de très fortes charges surfaciques de pollution tout en obtenant un rejet d’un niveau de qualité conforme à la réglementation en vigueur ou amélioré selon les exigences du milieu ? La synthèse présentée est basée sur des mesures conduites de 2007 à 2009 dans 4 campings de Dordogne (22 bilans de 24 h, prélèvements ponctuels hebdomadaires réalisés pendant la saison touristique 2009 et diverses observations). Dans un premier temps, après une caractérisation détaillée des volumes journaliers émis en lien avec la fréquentation des campings, nous présenterons la qualité des eaux à traiter et conclurons en une eau usée relativement concentrée et équilibrée vis à vis des paramètres DCO, DBO5, MES et PT. Par contre, les concentrations en Azote Kjeldahl sont bien au-delà des seuils classiques et atteignent jusqu’à plus de 150 mg/L en NK en pleine saison. A partir des quantités et qualités, on déduit les valeurs des charges polluantes émises par un « campeur ». Les FPR, fonctionnels depuis 2007, sont d’une mise en œuvre équivalente à celle pratiquée dans le domaine de l’assainissement collectif et traitent des eaux usées brutes. Par contre, les dimensionnements ont parfois été réduits. C’est pourquoi, en période de pleine fréquentation, les charges appliquées peuvent être très élevées : jusqu’à 200 gDCO/m² et jusqu’à 25 gN-NK/m² de filtres du 1er étage, soit respectivement 2 à 3 fois plus que les charges classiquement appliquées dans le contexte du traitement des eaux usées des collectivités dont l’habitat est permanent. Même dans ces conditions particulières, la qualité du rejet est excellente pour les paramètres DBO5, DCO et MES. Il n’y a pas de dégradation, ni pendant la période de forte fréquentation, ni lors du démarrage de la saison. Avec des rendements systématiquement supérieurs à 90 %, la qualité moyenne des rejets est respectivement de 15 mg/L, 85 mg/L et 20 mg/L pour les paramètres DBO5, DCO et MES. En revanche, pour la nitrification, les résultats sont plus modestes en période de forte fréquentation. Malgré une moyenne de rendements évaluée à 60 %, la teneur résiduelle moyenne en NK reste élevée, de l’ordre de 45 mg/L, du fait de la forte concentration initiale. Pour améliorer ces performances, l’étude démontre que l’installation d’ouvrages hydrauliques permettant de répartir effectivement les eaux usées sur la totalité de la surface disponible ainsi que le suivi rigoureux des phases d’alimentation /repos par l’exploitant sont deux conditions essentielles. Cette étude ne modifie en rien les règles d’ores et déjà établies pour la filière FPR à flux vertical utilisée en assainissement collectif des petites collectivités. Par contre, elle permet de définir ses limites lorsqu’elle est soumise à de très fortes surcharges organiques estivales sur une période de 2 mois environ et qu’elle est au repos pendant environ 5 mois en hiver. En conclusion, on obtient régulièrement une qualité de rejet tout à fait conforme aux seuils fixés par la réglementation nationale en vigueur. Les conditions de fortes charges appliquées ne permettent d’atteindre qu’une nitrification partielle mais qui peut être améliorée si les conditions de mise en œuvre et d’exploitation sont strictement respectées. Si le milieu récepteur impose une nitrification totale tout au long de la saison touristique , il convient de réduire les charges appliquées et donc d’accroître les surfaces mises en jeu. Un rapport complet sera disponible courant décembre 2009. Outre les auteurs de cette communication, les acteurs de cette étude sont nombreux: l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, le Conseil Régional d'Aquitaine, l’ONEMA, le Syndicat Départemental de l'Hôtellerie de Plein Air de la Dordogne sans oublier les propriétaires des campings qui ont mis à disposition leur installation de traitement des eaux usées. 6emes assises nationales de l’ANC, Evreux, 30 Sept-1er Oct 2009