SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  48
1
MESURES SUR
FIBRES
OPTIQUE
Réflectomètre optique
temporel
(OTDR)
OPTICAL TIME DOMAINE REFLECTOMETER
2
A chaque étape de la réalisation d’un système fibre optique, des contrôles et
des mesures sont effectués. Il ont pour but de déterminer la qualité des
opérations et de déterminer les responsabilités de chaque intervenant.
LES DIFFERENTES ETAPES DE MESURE
¤ Contrôle d’entrée à la réception du câble ( contrôle visuel )
¤ Mesure avant tirage ( réflectométrie )
¤ Mesure avant et après raccordement par section (réflectométrie )
¤Contrôle final après connecteurisation (réflectométrie )
¤ Bilan de liaison
La mesure en réflectométrie est également importante du point de vue
de la maintenance :
¤ Identification des problèmes de câblage
¤ Localisation des défauts ( coupure de câble )
3
L’inspection visuelle permet de vérifier que le câble livré a bien les
caractéristique attendues
Nombre de fibres ,code de couleur ,nombre de faisceaux , éléments de
protection extérieur et que le procès verbal du câble indiquant la longueur du
câble , les caractéristique de chaque fibre , ainsi qu’une trace réflectométrie
attestant l’absence de défaut tout au long du câble , est présent.
Mesure avant tirage ( sur touret )
¤ Mise en évidence des problèmes de transport
¤ Mise en évidence des problèmes de stockage
¤ Vérification d’absence de contraintes et d’accidents ponctuels
¤ Transfert de responsabilités
Méthode:
¤ Réflectométrie
¤ Sur toutes les fibres
¤ A une seule longueur d’onde (850 pour Multimode,310 pour monomode)
¤ Dans un seul sens
4
Mesures après tirage
¤ Contrôle visuel , le câble ne doit pas présenter des blessures visibles et
mesure sur câble
¤ Vérifier l’état des fibres
¤ Mesurer la longueur des sections élémentaires
¤ Transfert de responsabilités ( sous-traitant )
Méthode:
¤ Réflectométrie
¤ Sur toutes les fibres
¤ A une seule longueur d’onde (850 pour Multimodes,310 pour monomodes)
¤ Dans un seul sens
5
Mesure après raccordement
Cette étape peut regrouper l’étape suivante. Elle réalise le bilan final de
l’installation. Elle réalise un contrôle des liens constitué et raccordés
Méthode:
Réflectométrie qui permet d’apprécier en une seule mesure:
¤ L’affaiblissement globale de la liaison
¤ L’affaiblissement des différentes éléments la composant
¤ La réflectance des éléments susceptibles de réfléchir une partie de
l’énergie lumineuse.
¤ La visualisation des contraintes subies par les fibres.
¤ Une cartographie complète de la liaison.
Cette étape peut être confondue avec la précédente , ou effectuée par un
organisme extérieur et indépendant.
6
Vérification finale
¤ Vérifier la qualité des connexions
¤ Caractériser chaque connexion
Méthode
¤ Réflectométrie
¤ Aux deux longueurs d’onde
¤ Avec fibre d’amorce
¤ Dans les deux sens
7
INTRODUCTION
•L’OTDR est une technique standard pour
tester les fibres de longue et moyenne
distances
•Utilise les caractéristiques de rétrodiffusion
et de rétroréflexion
•Fournit de l’information sur les réflexions,
les atténuations de la fibre et les autres
pertes le long de la fibre
8
• Les atténuations et les pertes de la fibre sont
influencées par les conditions environnementales
(humidité, température, contraintes physiques)
• Les atténuations et les pertes de la fibre
influencent grandement :
 le budget du lien
 la qualité de la transmission
INTRODUCTION
9
INTRODUCTION
 Mesure de l’atténuation
de la fibre
2
Atténuation [dB/m] = P1 [dBm] – P2[dBm] / longueur (m)
Source
Wattmètre
Une fois que la puissance de
sortie de la longueur totale de la
fibre est mesurée, retirer une
longueur de fibre connue et
prendre une nouvelle mesure.
La différence de mesure de
puissance est calculée en
fonction de la longueur.
P P
1
10
 Exige l’accès à un seul bout de la fibre seulement
 Fournit d’autres renseignements, tels que :
• l’atténuation en fonction de la longueur
• la perte d’insertion des événements
• le type d’événements
• la localisation des événements
INTRODUCTION
11
PRINCIPE
 L’OTDR lance des impulsions lumineuses de courtes durées
• Les impulsions rencontrent des événements réfléchissants
(Fresnel) et de diffusion (Rayleigh).
 Une fraction de l’impulsion retourne au point d’injection.
 Le signal qui retourne est proportionnel à la puissance de
l’impulsion et varie en fonction de l’événement.
• Le fait de mesurer la différence entre le temps de lancement et le temps
auquel l’impulsion revient permet de mesurer la distance entre le point
d’injection et l’événement.
12
LASER OTDR
DÉTECTEUR OTDR
Coupleur
RETRODIFFUSION DE RAYLEIGH
• Provient de chaque point le long de la fibre
• Permet une mesure de l’atténuation de la fibre
• Proportionnelle à la largeur d’impulsion du signal
• Varie selon la longueur d’onde du signal laser (plus élevée pour
les longueurs d’onde plus courtes)
13
REFLEXION DE FRENEL
•Causée par des changements abruptes dans l’indice de réfraction
: (verre/air)
•bris, connecteur, fin de la fibre, etc.
•Considérée comme une variation abrupte sur la trace OTDR
•Génère habituellement un niveau substantiel de puissance du
signal réfléchi comparativement au niveau de rétrodiffusion
Coupleur
LASER OTDR
DÉTECTEUR OTDR
14
DONNEES REQUISES
• Indice de réfraction de la fibre sous test
• Largeur d’impulsion
• Plage de distance
• Longueur d’onde
• Temps d’acquisition
• Facteur hélicoïdal (pour les câbles multifibre)
15
PRINCIPE
text
IR
largeur d'impulsion
durée d'acquisition
longueur d'onde
longueur de la fibre
0 10 20 30
-30
-20
-10
0
Return
Loss
(dB)
Distance (km)
Analogique
Numérique
Photodétecteur
Amplificateur
Convertisseur
Coupleur
directionnel
Source
générateur
d'impulsions
Traitement
du
signal
et
analyseur
Connecteur
OTDR
16
Renseignements
sur l'utilisateur
IR (ng)
largeur d'impulsion (p)
longueur de la plage (L)
longueur d'onde ()
temps d'acquisition (T)
Calcul de la vitesse
d'impulsion
g
g = c / ng
Temps requis à l'impulsion
pour traverser la plage et
revenir
ar
ar = (L / g) * 2
Séquence
d'impulsion
p p p
ar ar ar
SEQUENCE D’IMPULSION
17
ACQUISITION DE DONNEES
•Entre chaque impulsion, le récepteur échantillonne le signal retourné à des
intervalles réguliers. Cet échantillonnage sera utilisé pour dessiner la
signature de la fibre sous test et pour calculer le phénomène.
Source éteinte
Récepteur allumé « x » Mhz
Source éteinte
Récepteur allumé « x » Mhz
Source éteinte
Récepteur allumé « x » Mhz
Source allumée
Récepteur éteint
Source allumée
Récepteur éteint
Source allumée
Récepteur éteint
18
• Le taux d’échantillonnage détermine la séparation entre deux
points d’acquisition.
• Exemple :
– Taux d’échantillonnage = 2 MHz et IR de la fibre = 1,476
– Vitesse d’impulsion = Vitesse lumière/IR = 203111421,4 m/s
– Laps de temps entre deux point d’acquisition = 1/taux
d’échantillonnage = 1 / 2 Mhz = 500 ns
– Distance entre deux points d’acquisition = (laps de temps 
vitesse de l’impulsion)/ 2 = 50,78 m
ACQUISITION DE DONNEES
19
CALCUL DE LA DISTANCE
• Le temps est converti en distance :
• D = (c  t) / 2n
• V = (c / n)  D = (V  t) / 2
• D : Distance le long de la fibre
• c : Vitesse de la lumière (dans le vide)
• t : Temps de l’impulsion pour revenir au point d’injection
• n : IR du cœur
• V : Vitesse de l’impulsion dans la fibre
20
PRECISION DE LA DISTANCE
•La precision du calcul de la distance depend de :
– la precision en fonction du temps (horologe OTDR)
– la variation de l’IR le long de la fibre
– les facteurs de câblage (facteur hélicoïdal, contraintes)
• La precision en fonction du temps est presque négligeable.
Les principales limites sont :
– la variation de l’IR le long de la fibre
– les facteurs de câblage (gainage lâche, facteur hélicoïdal,
contraintes)
21
MOYENNAGE
•La sensibilité et le rapport signal sur bruit du récepteur sont
améliorés par le moyennage du signal retourné.
•Le moyennage dépend de :
– l’IR de la fibre
– la longueur de la fibre
– le temps entre deux impulsions
– la vitesse de traitement
22
SIGNATURE DE LA FIBRE
40.0
35.0
30.0
25.0
20.0
15.0
10.0
5.0
5.0 10.0 15.0 20.0 25.0 30.0 35.0 40.0 45.0 50.0 55.0
0
Bruit
Extrémité de
la fibre
Événement
réfléchissant
Perte
d'événement
Rétrodiffusion
de la fibre
Puissante
retournée
en
dB
Plage en kilomètre
23
PARAMETRES CLES
•Les paramètres clés de l’OTDR sont :
– la plage dynamique
– la plage de mesure
– la zone morte d’atténuation
– la zone morte de l’événement
– la résolution
24
Différence entre le niveau de rétrodiffusion initiale à l’interface de la
fibre sous test et la sensibilité ou le niveau du plancher de bruit du
récepteur.
Unité : Décibel (dB)
PLAGE DYNAMIQUE
40.0
35.0
30.0
25.0
20.0
15.0
10.0
5.0
5.0 10.0 15.0 20.0 25.0 30.0 35.0 40.0 45.0 50.0 55.0
0
Bruit
Puissance
retournée
en
dB
Plage en kilomètre
PARAMETRES CLES
25
PLAGE DE MESURE
• Definie par l’atténuation maximale qui peut être insérée entre le niveau
de rétrodiffusion initiale et un événement (perte d’épissure de 0,5 dB)
que l’OTDR peut encore détecter et mesurer de façon précise.
0.0
-5.0
-10.0
-15.0
-20.0
-25.0
-30.0
-35.0
5.0 10.0 15.0 20.0 25.0 30.0 35.0 40.0 45.0 50.0 55.0
0
Noise
Puissance
retournée
en
dB
Plage en kilomètre
PARAMETRES CLES
Unité :
Décibel (dB)
26
 Les zones mortes ne concernent que les événements
réfléchissants.
 Les zones mortes résultent de la grande quantité d’énergie
retournée au détecteur par un événement réfléchissant.
Le détecteur est temporairement saturé, donc une période de temps
est nécessaire pour qu’il puisse récupérer du surplus d’énergie.
Une des conséquence de ce « masquage » temporaire est qu’une
partie de la fibre située immédiatement après l’événement ne peut
être vue.
Elle dépend de :
• la largeur d’impulsion
• la longueur d’onde
• la largeur de bande du récepteur
• la quantité de réflectance
ZONE MORTE
PARAMETRES CLES
27
 La zone morte de l’événement concerne seulement les événements
réfléchissants. L’événement ou la zone morte réfléchissante représente la
distance minimale entre le début d’un événement réfléchissant et le point
où un événement réfléchissant consécutif devrait clairement être reconnu.
Équivaut à la distance entre :
le début des événements
et le point de -1,5 dB situé sur la
pente descendante
ZONE MORTE DE L’EVENEMENT
-2.00
-4.00
-6.00
-8.00
-10.00
100.00 110.00 120.00 130.00 140.00 150.00 160.00
dB
Metre
PARAMETRES CLES
28
• Indice de réfraction de la fibre sous test (IR)
• Largeur d’impulsion
• Plage de distance
• Longueur d’onde
• Temps d’acquisition
• Facteur hélicoïdal (pour les câbles multifibre)
DONNEES RECQUISES
PARAMETRES CLES
29
SEQUENCE OTDR
PARAMETRES CLES
Définition de la mesure
Visualiser la trace
Tester la fibre
Configuration du test
Visualiser le tableau
des événements
Sélectionner la longueur
d'onde
Sélectionner la largeur de
l'impulsion
Sélectionner la plage
Sélectionner la durée
d'acquisition
Vérifier l'IR de la fibre
30
Configurer la longueur d’onde
Configurer la plage de longueur d’onde
Configurer la largeur d’impulsion
Configurer la durée d’acquisition
Confirmer l’IR de la fibre
CONFIGURATION DE l’OTDR
31
Une fois les paramètres configurés,
appuyer sur Début
ACQUISITION DE LA TRACE OTDR
32
VISUALISATION DE LA TRACE
33
VISUALISATION DES TABLEAU DES EVENEMENTS
34
PROCEDURE DE MESURE OTDR
 Etapes à suivre pour l’exécution d’une mesure
1. Sélection de l’indice de réfraction (IR)
2. Sélection de la longueur d’onde
3. Sélection de la distance
4. Sélection de la largeur d’impulsion
5. Sélection de la durée de moyennage
6. Acquisition de la trace
7. Vérification de l’analyse
8. Sauvegarde de la trace
35
MODES D’UTILISATION
 Mode Automatique
• Le mode Automatique est conçu pour être utilisé par des
utilisateurs non expérimentés.
• OTDR débutants. En mode Automatique, le seul paramètre que
l’utilisateur doit déterminer est la longueur d’onde. Tous les autres
paramètres sont déterminés par l’OTDR. La durée de moyennage
pour ce mode est configurée en mode Avancé. Cela permet à un
utilisateur plus expérimenté de configurer celle -ci avant de remettre
l’OTDR à un utilisateur débutant. Le mode Automatique n’est pas
recommandé pour les utilisateurs OTDR expérimentés, vu que
l’OTDR choisit les paramètres, les résultats de test ne sont pas
toujours précis.
PROCEDURE DE MESURE OTDR
L’OTDR peut être utilise soit en mode automatique ou en mode avance
36
 Mode Avancé
• Le mode Avancé est conçu pour les utilisateurs
expérimentés. Il permet à ceux-ci de
• définir un grand nombre de paramètres de test, tels que
l’IR, la distance, la largeur d’impulsion et la durée de
moyennage. En mode Avancé, il est possible de laisser
l’OTDR déterminer certains ou tous les paramètres
(entièrement auto). Puisque l’utilisateur choisit les
paramètres en mode Avancé, les résultats de test sont
plus précis. Afin d’obtenir une performance maximale,
l’utilisateur doit choisir les paramètres optimaux.
MODES D’UTILISATION
PROCEDURE DE MESURE OTDR
37
1. Configuration de l’IR :
• L’IR est configuré par défaut à 1,5. Toutefois il devrait être
configuré selon la valeur de configuration du fabricant de la fibre
ou du câble. Si l’IR n’est pas connu, la valeur par défaut devrait
être utilisée. L’IR devrait être configuré avant de commencer une
acquisition. Si cela est nécessaire, la valeur IR appropriée
peut être configurée ultérieurement depuis l’onglet Info trace.
Étapes d’acquisition :
PROCEDURE DE MESURE OTDR
38
2. Configuration de la longueur d’onde :
• L’utilisateur peut choisir de tester la fibre à une ou à
deux longueurs d’onde (1310nm et 1550nm). En règle
générale, la plupart des fibres sont qualifiées à deux
longueurs d’onde.
PROCEDURE DE MESURE OTDR
Étapes d’acquisition :
3. Configuration de la distance :
• La distance devrait être configurée à la valeur la plus
petite qui est plus longue (faiblement
supérieure) que la fibre sous test.
39
4. Configuration de la largeur d’impulsion :
• Une fois que la configuration de la distance a été établie, seule une
certaine plage de largeurs d’impulsion sera disponible. Pour choisir
la largeur d’impulsion,l’utilisateur doit suivre les instructions ci-
dessous.
• Si la fibre présente un nombre élevé d’épissures et de connecteurs,
lesquels sont étroitement espacés, la plus courte largeur d’impulsion
disponible devrait être sélectionnée.
• Si la fibre ne présente aucune épissure, la plus longue largeur
d’impulsion disponible devrait être sélectionnée.
• Si l’utilisateur ne connaît pas le nombre d’épissures ou de
connecteurs présents sur la fibre, il devrait choisir une largeur
d’impulsion moyenne.
PROCEDURE DE MESURE OTDR
Étapes d’acquisition
40
5. Configuration de la durée de moyennage :
• La durée de moyennage devrait être configurée à la valeur la
plus courte nécessaire pour détecter toutes les épissures. Il s’agit
d’une configuration dynamique qui doit être déterminée par
l’utilisateur une fois sur le terrain.Ce paramètre important doit
être configuré avant de tester la fibre.L’augmentation de la durée
de moyennage résulte en une trace plus nette. Cela est
particulièrement le cas pour de longues fibres. Le logiciel OTDR
utilise un algorithme pour moyenner le bruit. Plus le bruit est
moyenné, plus le rapport signal sur bruit est amélioré. Cela
permet également au logiciel d’analyse OTDR de détecter les
pertes d’épissures inférieures.
PROCEDURE DE MESURE OTDR
Étapes d’acquisition
41
• 5. Configuration de la durée de moyennage
 Si la fibre présente un grand nombre d’épissures inférieures (0,05 dB
ou moins) qui sont étroitement espacées, l’utilisateur devrait choisir la
durée de moyennage la plus longue (180 secondes).
 Si la fibre ne présente aucune épissure, l’utilisateur devrait choisir la
durée de moyennage la plus courte (15 secondes). Si l’utilisateur ne
connaît pas le nombre d’épissures présentes sur la fibre, il devrait
choisir une durée de moyennage se situant entre 90 secondes et 180
secondes.
PROCEDURE DE MESURE OTDR
Étapes d’acquisition
42
• Configuration des paramètres d’acquisition
• (mode Avancé)
• En mode Avancé, définir les paramètres d’acquisition.
• ➤ Portée (km) : Configurer la longueur de la section de fibre à tester. Le
changement de portée fait en sorte que la durée d’impulsion et le temps d’acquisition
sont les seules options disponibles pour la portée sélectionnée.
• ➤ Impulsion xxxx nm : Configurer la durée d’impulsion du test. L’allongement de la
durée d’impulsion permet d’accroître la portée du test mais offre une moins bonne
résolution.
• Quant au raccourcissement de la durée d’impulsion, il offre une
• meilleure résolution mais diminue la portée. Les plages de portée et
• de durée d’impulsion disponibles dépendent du modèle de
• réflectomètre. Certaines durées d’impulsion ne sont pas compatibles
• ou disponibles avec toutes les plages de portée.
43
moyennage
• Temps (sec.) : Configurer la durée d’acquisition du test (période de moyennage des
résultats). En règle générale, plus la durée d’acquisition est longue, meilleure est la
résolution, particulièrement dans le cas de traces longues. Lorsque la durée
• d’acquisition augmente, la moyenne est calculée à partir d’un plus
• grand nombre de points du signal, ce qui donne une meilleure
• représentation des véritables caractéristiques de la fibre. Cette
• moyenne augmente le rapport signal sur bruit (SNR) et la facilité du
• module de réflectométrie à détecter des événements faibles.
44
6. Acquisition de la trace :
• Une fois que tous les paramètres de test applicables ont
été choisis, l’utilisateur doit simplement appuyer sur
Début pour acquérir la trace. Une fois la trace acquise,
le logiciel OTDR analyse automatiquement la trace et
crée un tableau des événements.
PROCEDURE DE MESURE OTDR
Étapes d’acquisition
45
7. Vérification de l’analyse :
• Le tableau des événements compile les résultats
d’analyse de la trace. Cette information peut être
comparée à des standards connus ou internes. Tous
les composants le long de la fibre, incluant la fibre elle-
même, possèdent des spécifications. Le tableau des
événements permet à l’utilisateur de vérifier si tous les
composants se situent à l’intérieur des spécifications.
Grâce à cette information, il est possible de déterminer
si la fibre est acceptée ou non.
PROCEDURE DE MESURE OTDR
Étapes d’acquisition
46
Le tableau des événements contient l’information suivante :
• Type : liste les divers symboles utilisés pour décrire les types
d’événements. Les cinq types d’événements de base sont : le début
de section, les sections de fibre,les épissures et les connecteurs
(événements réfléchissants) ainsi que la fin de section.
• No : contient les numéros des événements (numéro séquentiel
attribué automatiquement par l’OTDR)
• Pos. : indique la position et la distance entre l’OTDR et l’événement
• Perte : indique la perte de l’événement (épissures et connecteurs)
PROCEDURE DE MESURE OTDR
Étapes d’acquisition
Tableau des événements
47
• Réfl. : indique la réflectance mesurée à chaque événement
(connecteurs
• Attén. : indique l’atténuation mesurée pour chaque section de fibre
• Cumul. : indique la perte cumulative le long de la fibre, du début de
section à la fin de section. Le total cumulatif est fourni à la fin de
chaque événement et de chaque section de fibre. Cette information
est utilisée pour vérifier si le lien de fibre se situe à l’intérieur des
limites du bilan de perte de liaison (Link Loss Budget).
PROCEDURE DE MESURE OTDR
Étapes d’acquisition
Tableau des événements
48
8. Sauvegarde de la trace :
Une fois que l’utilisateur accepte les résultats et la
fibre, il effectue la sauvegarde des traces OTDR.
Cela permet de rappeler les traces OTDR lorsque
cela est nécessaire.
PROCEDURE DE MESURE OTDR
Étapes d’acquisition

Contenu connexe

Tendances

Chapitre 1 Rappels sur le filtrage numérique 1.pdf
Chapitre 1 Rappels sur le filtrage numérique 1.pdfChapitre 1 Rappels sur le filtrage numérique 1.pdf
Chapitre 1 Rappels sur le filtrage numérique 1.pdfHeithem2
 
Etude pour la mise en place d'un Streaming TV
Etude pour la mise en place d'un Streaming TVEtude pour la mise en place d'un Streaming TV
Etude pour la mise en place d'un Streaming TVRicardo SEBANY
 
Projet fibre optique master 1 télécom & réseaux
Projet fibre optique master 1 télécom & réseauxProjet fibre optique master 1 télécom & réseaux
Projet fibre optique master 1 télécom & réseauxCheikh Tidiane DIABANG
 
Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IPChapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IPTarik Zakaria Benmerar
 
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlabTp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlabhamdinho
 
Réseaux de transmission des données
Réseaux de transmission des donnéesRéseaux de transmission des données
Réseaux de transmission des donnéesAbdeljalil BENIICHE
 
C6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routageC6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routagePRONETIS
 
Gautier techniques mimo
Gautier techniques mimoGautier techniques mimo
Gautier techniques mimomhamedhoumani
 
3GPP 5G NSA introduction 2(EN-DC RRC Timer)
3GPP 5G NSA introduction 2(EN-DC RRC Timer)3GPP 5G NSA introduction 2(EN-DC RRC Timer)
3GPP 5G NSA introduction 2(EN-DC RRC Timer)Ryuichi Yasunaga
 
Memoire finale
Memoire finaleMemoire finale
Memoire finalegoogang
 

Tendances (20)

Chapitre 1 Rappels sur le filtrage numérique 1.pdf
Chapitre 1 Rappels sur le filtrage numérique 1.pdfChapitre 1 Rappels sur le filtrage numérique 1.pdf
Chapitre 1 Rappels sur le filtrage numérique 1.pdf
 
Reseaux de capteurs sans fils - WSN
Reseaux de capteurs sans fils - WSNReseaux de capteurs sans fils - WSN
Reseaux de capteurs sans fils - WSN
 
Ccna4
Ccna4Ccna4
Ccna4
 
Codage
CodageCodage
Codage
 
Etude pour la mise en place d'un Streaming TV
Etude pour la mise en place d'un Streaming TVEtude pour la mise en place d'un Streaming TV
Etude pour la mise en place d'un Streaming TV
 
Projet fibre optique master 1 télécom & réseaux
Projet fibre optique master 1 télécom & réseauxProjet fibre optique master 1 télécom & réseaux
Projet fibre optique master 1 télécom & réseaux
 
Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IPChapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
 
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlabTp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
Tp 1 transmission de donné inisiallisation à simulink matlab
 
Réseaux de transmission des données
Réseaux de transmission des donnéesRéseaux de transmission des données
Réseaux de transmission des données
 
C6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routageC6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routage
 
chap4 codes-en-ligne
chap4 codes-en-lignechap4 codes-en-ligne
chap4 codes-en-ligne
 
Gautier techniques mimo
Gautier techniques mimoGautier techniques mimo
Gautier techniques mimo
 
Rapport sécurité
Rapport sécuritéRapport sécurité
Rapport sécurité
 
Transmission de signal
Transmission de signalTransmission de signal
Transmission de signal
 
Tutoriel nat pat
Tutoriel nat patTutoriel nat pat
Tutoriel nat pat
 
3GPP 5G NSA introduction 2(EN-DC RRC Timer)
3GPP 5G NSA introduction 2(EN-DC RRC Timer)3GPP 5G NSA introduction 2(EN-DC RRC Timer)
3GPP 5G NSA introduction 2(EN-DC RRC Timer)
 
Memoire finale
Memoire finaleMemoire finale
Memoire finale
 
Routage
RoutageRoutage
Routage
 
Examen sap master 2015
Examen sap master 2015Examen sap master 2015
Examen sap master 2015
 
5G exposé.pdf
5G exposé.pdf5G exposé.pdf
5G exposé.pdf
 

Similaire à Mesures otdr

Distribution multiutilisateur de paires de photons intriqués aux
Distribution multiutilisateur de paires de photons intriqués auxDistribution multiutilisateur de paires de photons intriqués aux
Distribution multiutilisateur de paires de photons intriqués auxJoe Ghalbouni
 
Etude_Etude_des_supports_de_transmission.pdf
Etude_Etude_des_supports_de_transmission.pdfEtude_Etude_des_supports_de_transmission.pdf
Etude_Etude_des_supports_de_transmission.pdfdocteurgyneco1
 
0025-formation-reseaux-fibre-optique.pdf
0025-formation-reseaux-fibre-optique.pdf0025-formation-reseaux-fibre-optique.pdf
0025-formation-reseaux-fibre-optique.pdfdocteurgyneco1
 
Ph.D Defense
Ph.D DefensePh.D Defense
Ph.D Defenseawxzeca
 
Mesures radar
Mesures radarMesures radar
Mesures radarassad63
 
Master presentation on optical fintering in French
Master presentation on optical fintering in FrenchMaster presentation on optical fintering in French
Master presentation on optical fintering in FrenchNXP Semiconductors Austria
 
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdfSouadZid
 
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-finalCb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-finalmadecam11
 
Environnement électromagnétique et santé Yann Toutain Satimo
Environnement électromagnétique et santé Yann Toutain Satimo Environnement électromagnétique et santé Yann Toutain Satimo
Environnement électromagnétique et santé Yann Toutain Satimo AFEIT
 
Contrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsContrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsRafael Nadal
 
chap6 supports_de_transmissiom
chap6 supports_de_transmissiomchap6 supports_de_transmissiom
chap6 supports_de_transmissiomBAKKOURY Jamila
 
chapitre 1 - Ingénierie des systèmes de télécommunications.pdf
chapitre 1 - Ingénierie des systèmes de télécommunications.pdfchapitre 1 - Ingénierie des systèmes de télécommunications.pdf
chapitre 1 - Ingénierie des systèmes de télécommunications.pdfMariamHafsa
 
microscope à balayage Electronique
microscope à balayage Electronique microscope à balayage Electronique
microscope à balayage Electronique ImadeddineBakouk
 
1/2 inch Superflex and Flex jumper cables
1/2 inch Superflex and Flex jumper cables1/2 inch Superflex and Flex jumper cables
1/2 inch Superflex and Flex jumper cablesAerial Oy
 
supportsdetransmissiometchaine de transmission numérique
supportsdetransmissiometchaine de transmission numériquesupportsdetransmissiometchaine de transmission numérique
supportsdetransmissiometchaine de transmission numériqueDjoudi KERFA
 

Similaire à Mesures otdr (20)

prés. (4).pptx
prés. (4).pptxprés. (4).pptx
prés. (4).pptx
 
Distribution multiutilisateur de paires de photons intriqués aux
Distribution multiutilisateur de paires de photons intriqués auxDistribution multiutilisateur de paires de photons intriqués aux
Distribution multiutilisateur de paires de photons intriqués aux
 
Etude_Etude_des_supports_de_transmission.pdf
Etude_Etude_des_supports_de_transmission.pdfEtude_Etude_des_supports_de_transmission.pdf
Etude_Etude_des_supports_de_transmission.pdf
 
0025-formation-reseaux-fibre-optique.pdf
0025-formation-reseaux-fibre-optique.pdf0025-formation-reseaux-fibre-optique.pdf
0025-formation-reseaux-fibre-optique.pdf
 
Ph.D Defense
Ph.D DefensePh.D Defense
Ph.D Defense
 
Mesures radar
Mesures radarMesures radar
Mesures radar
 
Fibre optique
Fibre optiqueFibre optique
Fibre optique
 
Master presentation on optical fintering in French
Master presentation on optical fintering in FrenchMaster presentation on optical fintering in French
Master presentation on optical fintering in French
 
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
166825-Article Text-429708-1-10-20180215.pdf
 
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-finalCb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
 
TP-Master-1.pdf
TP-Master-1.pdfTP-Master-1.pdf
TP-Master-1.pdf
 
Environnement électromagnétique et santé Yann Toutain Satimo
Environnement électromagnétique et santé Yann Toutain Satimo Environnement électromagnétique et santé Yann Toutain Satimo
Environnement électromagnétique et santé Yann Toutain Satimo
 
Contrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsContrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasons
 
chap6 supports_de_transmissiom
chap6 supports_de_transmissiomchap6 supports_de_transmissiom
chap6 supports_de_transmissiom
 
Poster Couplage
Poster  CouplagePoster  Couplage
Poster Couplage
 
Version 01
Version 01Version 01
Version 01
 
chapitre 1 - Ingénierie des systèmes de télécommunications.pdf
chapitre 1 - Ingénierie des systèmes de télécommunications.pdfchapitre 1 - Ingénierie des systèmes de télécommunications.pdf
chapitre 1 - Ingénierie des systèmes de télécommunications.pdf
 
microscope à balayage Electronique
microscope à balayage Electronique microscope à balayage Electronique
microscope à balayage Electronique
 
1/2 inch Superflex and Flex jumper cables
1/2 inch Superflex and Flex jumper cables1/2 inch Superflex and Flex jumper cables
1/2 inch Superflex and Flex jumper cables
 
supportsdetransmissiometchaine de transmission numérique
supportsdetransmissiometchaine de transmission numériquesupportsdetransmissiometchaine de transmission numérique
supportsdetransmissiometchaine de transmission numérique
 

Mesures otdr

  • 2. 2 A chaque étape de la réalisation d’un système fibre optique, des contrôles et des mesures sont effectués. Il ont pour but de déterminer la qualité des opérations et de déterminer les responsabilités de chaque intervenant. LES DIFFERENTES ETAPES DE MESURE ¤ Contrôle d’entrée à la réception du câble ( contrôle visuel ) ¤ Mesure avant tirage ( réflectométrie ) ¤ Mesure avant et après raccordement par section (réflectométrie ) ¤Contrôle final après connecteurisation (réflectométrie ) ¤ Bilan de liaison La mesure en réflectométrie est également importante du point de vue de la maintenance : ¤ Identification des problèmes de câblage ¤ Localisation des défauts ( coupure de câble )
  • 3. 3 L’inspection visuelle permet de vérifier que le câble livré a bien les caractéristique attendues Nombre de fibres ,code de couleur ,nombre de faisceaux , éléments de protection extérieur et que le procès verbal du câble indiquant la longueur du câble , les caractéristique de chaque fibre , ainsi qu’une trace réflectométrie attestant l’absence de défaut tout au long du câble , est présent. Mesure avant tirage ( sur touret ) ¤ Mise en évidence des problèmes de transport ¤ Mise en évidence des problèmes de stockage ¤ Vérification d’absence de contraintes et d’accidents ponctuels ¤ Transfert de responsabilités Méthode: ¤ Réflectométrie ¤ Sur toutes les fibres ¤ A une seule longueur d’onde (850 pour Multimode,310 pour monomode) ¤ Dans un seul sens
  • 4. 4 Mesures après tirage ¤ Contrôle visuel , le câble ne doit pas présenter des blessures visibles et mesure sur câble ¤ Vérifier l’état des fibres ¤ Mesurer la longueur des sections élémentaires ¤ Transfert de responsabilités ( sous-traitant ) Méthode: ¤ Réflectométrie ¤ Sur toutes les fibres ¤ A une seule longueur d’onde (850 pour Multimodes,310 pour monomodes) ¤ Dans un seul sens
  • 5. 5 Mesure après raccordement Cette étape peut regrouper l’étape suivante. Elle réalise le bilan final de l’installation. Elle réalise un contrôle des liens constitué et raccordés Méthode: Réflectométrie qui permet d’apprécier en une seule mesure: ¤ L’affaiblissement globale de la liaison ¤ L’affaiblissement des différentes éléments la composant ¤ La réflectance des éléments susceptibles de réfléchir une partie de l’énergie lumineuse. ¤ La visualisation des contraintes subies par les fibres. ¤ Une cartographie complète de la liaison. Cette étape peut être confondue avec la précédente , ou effectuée par un organisme extérieur et indépendant.
  • 6. 6 Vérification finale ¤ Vérifier la qualité des connexions ¤ Caractériser chaque connexion Méthode ¤ Réflectométrie ¤ Aux deux longueurs d’onde ¤ Avec fibre d’amorce ¤ Dans les deux sens
  • 7. 7 INTRODUCTION •L’OTDR est une technique standard pour tester les fibres de longue et moyenne distances •Utilise les caractéristiques de rétrodiffusion et de rétroréflexion •Fournit de l’information sur les réflexions, les atténuations de la fibre et les autres pertes le long de la fibre
  • 8. 8 • Les atténuations et les pertes de la fibre sont influencées par les conditions environnementales (humidité, température, contraintes physiques) • Les atténuations et les pertes de la fibre influencent grandement :  le budget du lien  la qualité de la transmission INTRODUCTION
  • 9. 9 INTRODUCTION  Mesure de l’atténuation de la fibre 2 Atténuation [dB/m] = P1 [dBm] – P2[dBm] / longueur (m) Source Wattmètre Une fois que la puissance de sortie de la longueur totale de la fibre est mesurée, retirer une longueur de fibre connue et prendre une nouvelle mesure. La différence de mesure de puissance est calculée en fonction de la longueur. P P 1
  • 10. 10  Exige l’accès à un seul bout de la fibre seulement  Fournit d’autres renseignements, tels que : • l’atténuation en fonction de la longueur • la perte d’insertion des événements • le type d’événements • la localisation des événements INTRODUCTION
  • 11. 11 PRINCIPE  L’OTDR lance des impulsions lumineuses de courtes durées • Les impulsions rencontrent des événements réfléchissants (Fresnel) et de diffusion (Rayleigh).  Une fraction de l’impulsion retourne au point d’injection.  Le signal qui retourne est proportionnel à la puissance de l’impulsion et varie en fonction de l’événement. • Le fait de mesurer la différence entre le temps de lancement et le temps auquel l’impulsion revient permet de mesurer la distance entre le point d’injection et l’événement.
  • 12. 12 LASER OTDR DÉTECTEUR OTDR Coupleur RETRODIFFUSION DE RAYLEIGH • Provient de chaque point le long de la fibre • Permet une mesure de l’atténuation de la fibre • Proportionnelle à la largeur d’impulsion du signal • Varie selon la longueur d’onde du signal laser (plus élevée pour les longueurs d’onde plus courtes)
  • 13. 13 REFLEXION DE FRENEL •Causée par des changements abruptes dans l’indice de réfraction : (verre/air) •bris, connecteur, fin de la fibre, etc. •Considérée comme une variation abrupte sur la trace OTDR •Génère habituellement un niveau substantiel de puissance du signal réfléchi comparativement au niveau de rétrodiffusion Coupleur LASER OTDR DÉTECTEUR OTDR
  • 14. 14 DONNEES REQUISES • Indice de réfraction de la fibre sous test • Largeur d’impulsion • Plage de distance • Longueur d’onde • Temps d’acquisition • Facteur hélicoïdal (pour les câbles multifibre)
  • 15. 15 PRINCIPE text IR largeur d'impulsion durée d'acquisition longueur d'onde longueur de la fibre 0 10 20 30 -30 -20 -10 0 Return Loss (dB) Distance (km) Analogique Numérique Photodétecteur Amplificateur Convertisseur Coupleur directionnel Source générateur d'impulsions Traitement du signal et analyseur Connecteur OTDR
  • 16. 16 Renseignements sur l'utilisateur IR (ng) largeur d'impulsion (p) longueur de la plage (L) longueur d'onde () temps d'acquisition (T) Calcul de la vitesse d'impulsion g g = c / ng Temps requis à l'impulsion pour traverser la plage et revenir ar ar = (L / g) * 2 Séquence d'impulsion p p p ar ar ar SEQUENCE D’IMPULSION
  • 17. 17 ACQUISITION DE DONNEES •Entre chaque impulsion, le récepteur échantillonne le signal retourné à des intervalles réguliers. Cet échantillonnage sera utilisé pour dessiner la signature de la fibre sous test et pour calculer le phénomène. Source éteinte Récepteur allumé « x » Mhz Source éteinte Récepteur allumé « x » Mhz Source éteinte Récepteur allumé « x » Mhz Source allumée Récepteur éteint Source allumée Récepteur éteint Source allumée Récepteur éteint
  • 18. 18 • Le taux d’échantillonnage détermine la séparation entre deux points d’acquisition. • Exemple : – Taux d’échantillonnage = 2 MHz et IR de la fibre = 1,476 – Vitesse d’impulsion = Vitesse lumière/IR = 203111421,4 m/s – Laps de temps entre deux point d’acquisition = 1/taux d’échantillonnage = 1 / 2 Mhz = 500 ns – Distance entre deux points d’acquisition = (laps de temps  vitesse de l’impulsion)/ 2 = 50,78 m ACQUISITION DE DONNEES
  • 19. 19 CALCUL DE LA DISTANCE • Le temps est converti en distance : • D = (c  t) / 2n • V = (c / n)  D = (V  t) / 2 • D : Distance le long de la fibre • c : Vitesse de la lumière (dans le vide) • t : Temps de l’impulsion pour revenir au point d’injection • n : IR du cœur • V : Vitesse de l’impulsion dans la fibre
  • 20. 20 PRECISION DE LA DISTANCE •La precision du calcul de la distance depend de : – la precision en fonction du temps (horologe OTDR) – la variation de l’IR le long de la fibre – les facteurs de câblage (facteur hélicoïdal, contraintes) • La precision en fonction du temps est presque négligeable. Les principales limites sont : – la variation de l’IR le long de la fibre – les facteurs de câblage (gainage lâche, facteur hélicoïdal, contraintes)
  • 21. 21 MOYENNAGE •La sensibilité et le rapport signal sur bruit du récepteur sont améliorés par le moyennage du signal retourné. •Le moyennage dépend de : – l’IR de la fibre – la longueur de la fibre – le temps entre deux impulsions – la vitesse de traitement
  • 22. 22 SIGNATURE DE LA FIBRE 40.0 35.0 30.0 25.0 20.0 15.0 10.0 5.0 5.0 10.0 15.0 20.0 25.0 30.0 35.0 40.0 45.0 50.0 55.0 0 Bruit Extrémité de la fibre Événement réfléchissant Perte d'événement Rétrodiffusion de la fibre Puissante retournée en dB Plage en kilomètre
  • 23. 23 PARAMETRES CLES •Les paramètres clés de l’OTDR sont : – la plage dynamique – la plage de mesure – la zone morte d’atténuation – la zone morte de l’événement – la résolution
  • 24. 24 Différence entre le niveau de rétrodiffusion initiale à l’interface de la fibre sous test et la sensibilité ou le niveau du plancher de bruit du récepteur. Unité : Décibel (dB) PLAGE DYNAMIQUE 40.0 35.0 30.0 25.0 20.0 15.0 10.0 5.0 5.0 10.0 15.0 20.0 25.0 30.0 35.0 40.0 45.0 50.0 55.0 0 Bruit Puissance retournée en dB Plage en kilomètre PARAMETRES CLES
  • 25. 25 PLAGE DE MESURE • Definie par l’atténuation maximale qui peut être insérée entre le niveau de rétrodiffusion initiale et un événement (perte d’épissure de 0,5 dB) que l’OTDR peut encore détecter et mesurer de façon précise. 0.0 -5.0 -10.0 -15.0 -20.0 -25.0 -30.0 -35.0 5.0 10.0 15.0 20.0 25.0 30.0 35.0 40.0 45.0 50.0 55.0 0 Noise Puissance retournée en dB Plage en kilomètre PARAMETRES CLES Unité : Décibel (dB)
  • 26. 26  Les zones mortes ne concernent que les événements réfléchissants.  Les zones mortes résultent de la grande quantité d’énergie retournée au détecteur par un événement réfléchissant. Le détecteur est temporairement saturé, donc une période de temps est nécessaire pour qu’il puisse récupérer du surplus d’énergie. Une des conséquence de ce « masquage » temporaire est qu’une partie de la fibre située immédiatement après l’événement ne peut être vue. Elle dépend de : • la largeur d’impulsion • la longueur d’onde • la largeur de bande du récepteur • la quantité de réflectance ZONE MORTE PARAMETRES CLES
  • 27. 27  La zone morte de l’événement concerne seulement les événements réfléchissants. L’événement ou la zone morte réfléchissante représente la distance minimale entre le début d’un événement réfléchissant et le point où un événement réfléchissant consécutif devrait clairement être reconnu. Équivaut à la distance entre : le début des événements et le point de -1,5 dB situé sur la pente descendante ZONE MORTE DE L’EVENEMENT -2.00 -4.00 -6.00 -8.00 -10.00 100.00 110.00 120.00 130.00 140.00 150.00 160.00 dB Metre PARAMETRES CLES
  • 28. 28 • Indice de réfraction de la fibre sous test (IR) • Largeur d’impulsion • Plage de distance • Longueur d’onde • Temps d’acquisition • Facteur hélicoïdal (pour les câbles multifibre) DONNEES RECQUISES PARAMETRES CLES
  • 29. 29 SEQUENCE OTDR PARAMETRES CLES Définition de la mesure Visualiser la trace Tester la fibre Configuration du test Visualiser le tableau des événements Sélectionner la longueur d'onde Sélectionner la largeur de l'impulsion Sélectionner la plage Sélectionner la durée d'acquisition Vérifier l'IR de la fibre
  • 30. 30 Configurer la longueur d’onde Configurer la plage de longueur d’onde Configurer la largeur d’impulsion Configurer la durée d’acquisition Confirmer l’IR de la fibre CONFIGURATION DE l’OTDR
  • 31. 31 Une fois les paramètres configurés, appuyer sur Début ACQUISITION DE LA TRACE OTDR
  • 34. 34 PROCEDURE DE MESURE OTDR  Etapes à suivre pour l’exécution d’une mesure 1. Sélection de l’indice de réfraction (IR) 2. Sélection de la longueur d’onde 3. Sélection de la distance 4. Sélection de la largeur d’impulsion 5. Sélection de la durée de moyennage 6. Acquisition de la trace 7. Vérification de l’analyse 8. Sauvegarde de la trace
  • 35. 35 MODES D’UTILISATION  Mode Automatique • Le mode Automatique est conçu pour être utilisé par des utilisateurs non expérimentés. • OTDR débutants. En mode Automatique, le seul paramètre que l’utilisateur doit déterminer est la longueur d’onde. Tous les autres paramètres sont déterminés par l’OTDR. La durée de moyennage pour ce mode est configurée en mode Avancé. Cela permet à un utilisateur plus expérimenté de configurer celle -ci avant de remettre l’OTDR à un utilisateur débutant. Le mode Automatique n’est pas recommandé pour les utilisateurs OTDR expérimentés, vu que l’OTDR choisit les paramètres, les résultats de test ne sont pas toujours précis. PROCEDURE DE MESURE OTDR L’OTDR peut être utilise soit en mode automatique ou en mode avance
  • 36. 36  Mode Avancé • Le mode Avancé est conçu pour les utilisateurs expérimentés. Il permet à ceux-ci de • définir un grand nombre de paramètres de test, tels que l’IR, la distance, la largeur d’impulsion et la durée de moyennage. En mode Avancé, il est possible de laisser l’OTDR déterminer certains ou tous les paramètres (entièrement auto). Puisque l’utilisateur choisit les paramètres en mode Avancé, les résultats de test sont plus précis. Afin d’obtenir une performance maximale, l’utilisateur doit choisir les paramètres optimaux. MODES D’UTILISATION PROCEDURE DE MESURE OTDR
  • 37. 37 1. Configuration de l’IR : • L’IR est configuré par défaut à 1,5. Toutefois il devrait être configuré selon la valeur de configuration du fabricant de la fibre ou du câble. Si l’IR n’est pas connu, la valeur par défaut devrait être utilisée. L’IR devrait être configuré avant de commencer une acquisition. Si cela est nécessaire, la valeur IR appropriée peut être configurée ultérieurement depuis l’onglet Info trace. Étapes d’acquisition : PROCEDURE DE MESURE OTDR
  • 38. 38 2. Configuration de la longueur d’onde : • L’utilisateur peut choisir de tester la fibre à une ou à deux longueurs d’onde (1310nm et 1550nm). En règle générale, la plupart des fibres sont qualifiées à deux longueurs d’onde. PROCEDURE DE MESURE OTDR Étapes d’acquisition : 3. Configuration de la distance : • La distance devrait être configurée à la valeur la plus petite qui est plus longue (faiblement supérieure) que la fibre sous test.
  • 39. 39 4. Configuration de la largeur d’impulsion : • Une fois que la configuration de la distance a été établie, seule une certaine plage de largeurs d’impulsion sera disponible. Pour choisir la largeur d’impulsion,l’utilisateur doit suivre les instructions ci- dessous. • Si la fibre présente un nombre élevé d’épissures et de connecteurs, lesquels sont étroitement espacés, la plus courte largeur d’impulsion disponible devrait être sélectionnée. • Si la fibre ne présente aucune épissure, la plus longue largeur d’impulsion disponible devrait être sélectionnée. • Si l’utilisateur ne connaît pas le nombre d’épissures ou de connecteurs présents sur la fibre, il devrait choisir une largeur d’impulsion moyenne. PROCEDURE DE MESURE OTDR Étapes d’acquisition
  • 40. 40 5. Configuration de la durée de moyennage : • La durée de moyennage devrait être configurée à la valeur la plus courte nécessaire pour détecter toutes les épissures. Il s’agit d’une configuration dynamique qui doit être déterminée par l’utilisateur une fois sur le terrain.Ce paramètre important doit être configuré avant de tester la fibre.L’augmentation de la durée de moyennage résulte en une trace plus nette. Cela est particulièrement le cas pour de longues fibres. Le logiciel OTDR utilise un algorithme pour moyenner le bruit. Plus le bruit est moyenné, plus le rapport signal sur bruit est amélioré. Cela permet également au logiciel d’analyse OTDR de détecter les pertes d’épissures inférieures. PROCEDURE DE MESURE OTDR Étapes d’acquisition
  • 41. 41 • 5. Configuration de la durée de moyennage  Si la fibre présente un grand nombre d’épissures inférieures (0,05 dB ou moins) qui sont étroitement espacées, l’utilisateur devrait choisir la durée de moyennage la plus longue (180 secondes).  Si la fibre ne présente aucune épissure, l’utilisateur devrait choisir la durée de moyennage la plus courte (15 secondes). Si l’utilisateur ne connaît pas le nombre d’épissures présentes sur la fibre, il devrait choisir une durée de moyennage se situant entre 90 secondes et 180 secondes. PROCEDURE DE MESURE OTDR Étapes d’acquisition
  • 42. 42 • Configuration des paramètres d’acquisition • (mode Avancé) • En mode Avancé, définir les paramètres d’acquisition. • ➤ Portée (km) : Configurer la longueur de la section de fibre à tester. Le changement de portée fait en sorte que la durée d’impulsion et le temps d’acquisition sont les seules options disponibles pour la portée sélectionnée. • ➤ Impulsion xxxx nm : Configurer la durée d’impulsion du test. L’allongement de la durée d’impulsion permet d’accroître la portée du test mais offre une moins bonne résolution. • Quant au raccourcissement de la durée d’impulsion, il offre une • meilleure résolution mais diminue la portée. Les plages de portée et • de durée d’impulsion disponibles dépendent du modèle de • réflectomètre. Certaines durées d’impulsion ne sont pas compatibles • ou disponibles avec toutes les plages de portée.
  • 43. 43 moyennage • Temps (sec.) : Configurer la durée d’acquisition du test (période de moyennage des résultats). En règle générale, plus la durée d’acquisition est longue, meilleure est la résolution, particulièrement dans le cas de traces longues. Lorsque la durée • d’acquisition augmente, la moyenne est calculée à partir d’un plus • grand nombre de points du signal, ce qui donne une meilleure • représentation des véritables caractéristiques de la fibre. Cette • moyenne augmente le rapport signal sur bruit (SNR) et la facilité du • module de réflectométrie à détecter des événements faibles.
  • 44. 44 6. Acquisition de la trace : • Une fois que tous les paramètres de test applicables ont été choisis, l’utilisateur doit simplement appuyer sur Début pour acquérir la trace. Une fois la trace acquise, le logiciel OTDR analyse automatiquement la trace et crée un tableau des événements. PROCEDURE DE MESURE OTDR Étapes d’acquisition
  • 45. 45 7. Vérification de l’analyse : • Le tableau des événements compile les résultats d’analyse de la trace. Cette information peut être comparée à des standards connus ou internes. Tous les composants le long de la fibre, incluant la fibre elle- même, possèdent des spécifications. Le tableau des événements permet à l’utilisateur de vérifier si tous les composants se situent à l’intérieur des spécifications. Grâce à cette information, il est possible de déterminer si la fibre est acceptée ou non. PROCEDURE DE MESURE OTDR Étapes d’acquisition
  • 46. 46 Le tableau des événements contient l’information suivante : • Type : liste les divers symboles utilisés pour décrire les types d’événements. Les cinq types d’événements de base sont : le début de section, les sections de fibre,les épissures et les connecteurs (événements réfléchissants) ainsi que la fin de section. • No : contient les numéros des événements (numéro séquentiel attribué automatiquement par l’OTDR) • Pos. : indique la position et la distance entre l’OTDR et l’événement • Perte : indique la perte de l’événement (épissures et connecteurs) PROCEDURE DE MESURE OTDR Étapes d’acquisition Tableau des événements
  • 47. 47 • Réfl. : indique la réflectance mesurée à chaque événement (connecteurs • Attén. : indique l’atténuation mesurée pour chaque section de fibre • Cumul. : indique la perte cumulative le long de la fibre, du début de section à la fin de section. Le total cumulatif est fourni à la fin de chaque événement et de chaque section de fibre. Cette information est utilisée pour vérifier si le lien de fibre se situe à l’intérieur des limites du bilan de perte de liaison (Link Loss Budget). PROCEDURE DE MESURE OTDR Étapes d’acquisition Tableau des événements
  • 48. 48 8. Sauvegarde de la trace : Une fois que l’utilisateur accepte les résultats et la fibre, il effectue la sauvegarde des traces OTDR. Cela permet de rappeler les traces OTDR lorsque cela est nécessaire. PROCEDURE DE MESURE OTDR Étapes d’acquisition