SlideShare une entreprise Scribd logo
Projet d'Appui au
Renforcement des Capacités
en gestion de la santé en Haïti

PARC

gestion
performance
connaissances
www.usi.umontreal.ca/parc

2006 2012

ANALYSES ET PROJECTION :
RECENSEMENT DES RESSOURCES
HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

innovation
éthique

santé des populations
Ministère de la Santé Publique et de
la Population d’Haïti
Université d’État d’Haïti

Canadian International
Agence Canadienne de
développement international Development Agency

UNITÉ DE SANTÉ INTERNATIONALE

USI

Département d’administration de la santé
Faculté de médecine
Unité de santé internationale
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Auteurs :
Carl-Ardy Dubois
France Brunelle
Carine Rousseau

2
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Sommaire
Chapitre 1. Introduction ...........................................................................................................4
Chapitre 2. Méthodologie ........................................................................................................6
I| Une analyse intégrée de la situation des ressources humaines........................................7
II| Une analyse dynamique de l’évolution de la main-d’œuvre ............................................8
III| Une identification des domaines d’interventions............................................................8
Chapitre 3. Analyse de l’offre...................................................................................................9
I| Offre totale de main-d’œuvre sanitaire disponible .........................................................10
II| Main-d’œuvre médicale..................................................................................................18
III| Effectifs d’infirmières et de sages-femmes....................................................................21
IV| Dentistes ........................................................................................................................23
V| Pharmaciens (avec titre universitaire rapporté) ............................................................24
VI| Autres professionnels directement impliqués dans l’offre de services ........................26
VII| Techniciens ...................................................................................................................28
VIII| Personnel de soutien clinique : infirmières auxiliaires et aides cliniques ...................32
IX| Personnel de soutien administratif et logistique ..........................................................36
X| Personnel d’encadrement ..............................................................................................39
Chapitre 4. Formation des travailleurs de la santé ...............................................................42
Chapitre 5. Attrition liée à la migration .................................................................................47
Chapitre 6. Projections de l’offre – Un exercice de simulation ............................................50
Chapitre 7. Projection des besoins ........................................................................................56
I| Scénario 1 : statu quo. .....................................................................................................57
II| Scénario 2........................................................................................................................58
III| Scénario 3 : ajuster l’évolution de la main-d’œuvre à l’évolution de la carte sanitaire et
à l’offre du paquet minimum de services ............................................................................62
Chapitre 8. Des pistes pour l’action .......................................................................................66

3
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Chapitre 1
Introduction

4
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

En Haïti comme dans la plupart des pays en développement, le déficit de capacités en
matière de ressources humaines est largement reconnu comme l’un des principaux goulots
d’étranglement qui entravent le développement sanitaire et, plus largement, la progression
vers l’atteinte des objectifs de développement pour le Millénaire. Tous les rapports et
documents stratégiques successifs publiés par le Ministère de la santé publique (MSPP) et
ses partenaires (nationaux et internationaux) donnent écho aux déséquilibres quantitatifs et
qualitatifs qui affectent les ressources humaines en santé et indiquent l’urgence d’apporter
des solutions appropriées pour corriger les conséquences négatives de ces déséquilibres.
Dans son plan stratégique national pour la réforme du secteur de la santé 2005-2010, le
MSPP inscrit le développement des ressources humaines en santé au rang des six objectifs
prioritaires que doit atteindre le Ministère pour améliorer la santé de la population et la
performance du secteur. Cependant, les travaux réalisés en 2007 dans le cadre du Forum
national pour le réalignement de la réforme du secteur de la santé ont permis de souligner
un certain nombre d’obstacles qui entravent la mise en œuvre des stratégies devant
améliorer la situation des ressources humaines. La planification des ressources humaines
qui figure parmi les priorités stratégiques du MSPP a été jusqu’ici compromise à la fois par
le manque de capacités à cet égard et par les lacunes majeures du système d’information en
ressources humaines. En l’absence d’une politique explicite et cohérente de ressources
humaines, les interventions sur la main-d’œuvre sanitaire reflètent souvent des activités ad
hoc, fragmentées, mal coordonnées, avec un impact souvent limité. Depuis 2007, le Projet
d’Appui au renforcement des capacités en gestion de la santé en Haïti (PARC) est engagé
avec le MSPP dans un processus de développement des capacités qui vise à outiller ce
dernier en vue de développer et mettre en œuvre une politique de ressources humaines
adaptée aux besoins du système de santé. Un vaste recensement portant à la fois sur les
personnels œuvrant dans le secteur et sur les écoles de formation a constitué une
composante importante de l’effort de diagnostic de la situation des ressources humaines en
santé.
En s’appuyant sur les données de ce recensement et toute autre information pertinente, ce
rapport vise :
1) à dresser un portrait de la situation actuelle des ressources humaines en santé en Haïti en
ciblant en particulier les dimensions que constituent : l’offre de ressources humaines (taille,
composition, distribution), la demande de ressources humaines, les écarts entre l’offre et la
demande, la production de personnels;
2) à définir les domaines où des interventions urgentes sont nécessaires pour les
ajustements nécessaires au niveau de la main-d’œuvre et, conséquemment, assurer une
offre adéquate de personnels de santé qualifiés, en nombre suffisant, et déployés de
manière cohérente et équitable. Ce rapport s’inscrit ainsi dans une démarche de
planification systématique qui doit apporter au MSPP et à ses partenaires un ensemble de
données qui seront utiles pour l’élaboration d’un plan stratégique de développement des
ressources humaines basé à la fois sur un diagnostic plus précis de la situation de la maind’œuvre sanitaire et sur ses perspectives d’évolution.

5
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Chapitre 2
Méthodologie

6
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Le cadre analytique adopté pour ce travail intègre :

I| UNE ANALYSE INTÉGRÉE DE LA SITUATION DES RESSOURCES
HUMAINES
Cette composante de la démarche vise à dresser un inventaire détaillé de l’offre de maind’œuvre et des capacités de production en tenant compte de l’ensemble des groupes
professionnels. Cette analyse de l’offre et de la production permet ainsi de préciser les
effectifs totaux de personnel, leur distribution (entre les différentes régions géographiques,
par groupes d’âge, par types d’établissements sanitaires, par occupations), les capacités en
matière de formation de base pour différents groupes de personnels. Aux fins de cette
démarche, un vaste recensement mobilisant 43 recenseurs, 11 chefs d’équipe, une
coordonnatrice terrain et une équipe logistique et administrative a été conduit dans les 10
départements géographiques du pays en étroite coordination avec les directions
départementales.
Le recensement des travailleurs de la santé 2007-2208 avait comme objectif de fournir au
MSPP des données valides et standardisées tout en contribuant à donner une meilleure
connaissance de l’ensemble des ressources actives du secteur de la santé en Haïti. Il
comportait trois volets de cueillette de données : données sur l’offre de ressources
humaines, données sur les capacités de production des établissements de formation,
données sur l’attrition liée à la migration.
La collecte de données sur l’offre des ressources humaines du système de santé a consisté à
faire un inventaire de personnes et à les décrire selon 24 paramètres, entre autres :
catégories professionnelles, sexe, lieu de travail (régions géographiques d’appartenance),
types d’établissement, âge, nombre d’années d’expérience, poste occupé, niveau de
formation et de spécialisation.
Les données sur les capacités de production ont été recueillies tant pour les écoles
publiques que privées et ont permis d’établir le nombre de nouveaux entrants dans la maind’œuvre en tenant compte des gradués arrivés de l’étranger en particulier de Cuba.
Les données relatives à cette attrition ont été collectées par le biais d’une enquête conduite
auprès de gradués de la Faculté de Médecine de l’Université d’Haïti et de quatre écoles
d’infirmières. Des informateurs clés recrutés parmi les gradués de dix cohortes successives
dans chacun des établissements sélectionnés ont permis d’établir le nombre de
professionnels ayant émigré après leur graduation pour chacune des cohortes.

7
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

II| UNE ANALYSE DYNAMIQUE DE L’ÉVOLUTION DE LA MAIND’ŒUVRE
Cette composante de la démarche vise à établir des projections de l’évolution de l’offre et
de la demande. Du point de vue de l’offre, le modèle de simulation utilisé intègre les
effectifs actuels; les augmentations futures attribuables aux nouveaux diplômés, les gradués
arrivant de l’étranger, les pertes attribuables aux émigrations et aux départs à la retraite. Du
côté de la demande, les scénarii envisagés tiennent compte essentiellement de trois
paramètres : l’évolution démographique de la population, la carte sanitaire et l’offre du
paquet minimum de services.

III| UNE IDENTIFICATION DES DOMAINES D’INTERVENTIONS
Sur la base des analyses effectuées aux deux étapes précédentes et des constats qui en
ressortent, il s’agit ici d’identifier des domaines où des interventions prioritaires doivent
être conduites pour répondre aux déséquilibres observés dans la main-d’œuvre. Cette
composante de l’analyse se limite à proposer aux décideurs des pistes qui peuvent être
suivies dans le cadre d’une démarche plus large mobilisant tous les acteurs clés en vue de
l’élaboration et la mise d’un plan national de développement des ressources humaines.

8
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Chapitre 3
Analyse de l’offre

9
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

L’analyse de l’offre réfère à une analyse à la fois quantitative et fonctionnelle de la maind’œuvre sanitaire disponible à une période déterminée au regard de sa composition, de sa
taille, de ses compétences et de sa distribution par catégories professionnelles, par sexe,
par niveau de soins, par régions géographiques, par types d’établissement.

I| OFFRE TOTALE DE MAIN-D’ŒUVRE SANITAIRE DISPONIBLE
A. Un déficit quantitatif et qualitatif
Le recensement effectué en 2007 indique que les différentes composantes du système de
santé disposent d’un effectif qui s’élève à 24 278 employés (incluant 468 professionnels et
techniciens de la brigade médicale cubaine. Au regard de ces données, la main d’œuvre
sanitaire totale disponible atteint 2,61 personnels pour 1000 habitants 1 et se situe
légèrement au dessus de la moyenne africaine (2,3 ‰) qui reste toutefois la plus faible
parmi les différentes régions (Sud-Est asiatique : 4 ‰; Amériques : 24,8 ‰; moyenne
mondiale : 9,3 ‰). Ces données actualisées pour Haïti qui dépassent certaines estimations
plus pessimistes effectuées auparavant doivent être interprétées avec prudence et une
analyse plus fine montre en fait qu’elles cachent un certain nombre de déséquilibres qui
touchent notamment :

1. La proportion de fournisseurs directs de services de santé dans la maind’œuvre
Les catégorisations effectuées à partir des différents groupes occupationnels indiquent que
le groupe constitué par le personnel d’encadrement, de support administratif et logistique
représente jusqu'à 40 % de la main d’œuvre sanitaire, soit plus de 9684 travailleurs. Ces
proportions sont largement en dessus de celles observées dans d’autres régions (Afrique :
17, 2 %; Sud-Est asiatique : 24,7 %). Les fournisseurs directs de services de santé constituant
60 % des travailleurs regroupent ici les personnels qualifiés (médecins, infirmières, sagesfemmes, dentistes, pharmaciens, personnels techniques paramédicaux) mais aussi toute
une panoplie de travailleurs peu qualifiés qui sont normalement dédiés à diverses fonctions
auxiliaires ou de support clinique (auxiliaires, aide-auxiliaires, aides en soins, aidespharmacien, agent de santé, matrones etc.). En réalité, dans des zones ou des domaines de
services mal desservis, ces personnels de support clinique (aides cliniques et infirmières
auxiliaires) en viennent souvent à exercer des responsabilités qui dépassent leurs
compétences et leur rôle primaire de support. En fait ces personnels de support comptent
pour 46 % des 14 392 fournisseurs directs de services de santé.

1

La population totale est estimée en 2008 à 9 296 644 habitants sur la base des données du recensement de 2003 et
d’un taux d’accroissement annuel de 1,9

10
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

2. La proportion de personnels de santé avec un statut professionnel
Les 6529 professionnels de santé qui représentent le groupe de travailleurs le plus
susceptible d’offrir de manière autonome des services de santé de qualité ne représentent
en réalité qu’une proportion limitée de personnels de santé, soit seulement 27 % de
travailleurs regroupant les médecins, les infirmières, les sages-femmes, les dentistes, les
pharmaciens, une certaine proportion des techniciens paramédicaux2 et une variété de
professionnels non médicaux (psychologues, sociologues, travailleurs sociaux, etc.)
impliqués dans la prestation de services. Ces chiffres sont cohérents par rapport aux
données rapportées sur les niveaux de formation du personnel. Les données recueillies
indiquent que seulement 31 % des personnels de santé ont une formation de niveau
universitaire. 40 % des effectifs ont effectué des études secondaires, sans les avoir
complétées pour la majorité. 10 % des travailleurs n’ont pas dépassé le niveau des études
primaires. Pour les 19,3 % de travailleurs qui n’ont pas rapporté leur niveau d’études, les
recoupements effectués permettent de constater qu’ils occupent pour la grande majorité
des postes de soutien administratif, clinique et logistique souvent associés à une faible
scolarité.
3. La proportion de personnels susceptibles d’avoir un impact direct sur les
indicateurs de santé
Si l’offre de soins de santé dépend de la contribution d’une grande variété de personnels de
santé, il reste toutefois que les médecins et les infirmières (incluant les infirmières sagesfemmes) jouent un rôle de premier plan comme fournisseurs directs d’un ensemble de
services qui ont un impact important sur la santé des populations. De récents travaux ont
ainsi permis de démontrer un seuil critique d’effectifs requis pour ces groupes de
personnels en vue d’améliorer l’efficacité de certaines interventions de base, notamment
assurer une couverture vaccinale de 80 %, garantir des accouchements assistés pour 80 %
des femmes enceintes et assurer une amélioration durable des indicateurs de santé pour
l’ensemble de la population (Joint Learning Initiative, 2004, OMS, 2006)3.. En Haïti, les
données du recensement indiquent des effectifs cumulés de 5220 médecins et infirmières.
Avec ces chiffres, on obtient un ratio de 0,59 ‰, largement en dessous du seuil de 2,5 ‰
personnels de santé qui correspond à la normes minimale requise pour atteindre les
objectifs susmentionnés.
C’est donc dire qu’en 2008, Haïti comptait un ratio de 2,61 travailleurs pour 1000 habitants
qui se compare défavorablement à la plupart des pays d’Amérique Latine et des Caraïbes
mais est légèrement en-dessus de la moyenne africaine (la plus faible des 5 continents). Ce
déficit quantitatif de personnels est associé à un déficit qualitatif qui se traduit par : une
faible proportion de travailleurs de santé avec un statut de professionnels; une grande part
de la main-d’œuvre que constituent les travailleurs de soutien peu qualifiés; une faible part

2

341 des 1627 techniciens paramédicaux ayant un diplôme universitaire
Joint Learning Initiative. 2004. Human resources for health: overcoming the crisis. Cambridge: Harvard University Press;
OMS. 2006. Le Rapport sur la santé dans le monde 2006 – Travailler ensemble pour la santé. Genève : OMS.

3

11
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

que constituent médecins et infirmières qui correspondent au groupe de travailleurs le plus
susceptibles d’infléchir positivement les indicateurs de santé.
Tableau 1 : Main-d’œuvre sanitaire en Haïti - 5 grands groupes de personnels
1.

Professionnels

Médecins
Infirmières/Sages-femmes

2422
3091

Dentistes
Pharmaciens formés au niveau universitaire
Techniciens paramédicaux (formation universitaire)
Autres professionnels (non cliniciens)
2.

Soutien clinique

3.

Techniciens

4.
5.
Total

205
216
407
188

Aides cliniques
Infirmières auxiliaires
Techniciens paramédicaux (formation non universitaire)

Personnels avec titre de pharmaciens mais sans niveau
universitaire
Personnel d'encadrement
Personnel de soutien administratif et logistique

2989
3675
1199
202
846
8838
24278

Tableau 2 : Répartition de la main-d’œuvre sanitaire en Haïti suivant le niveau d’études

Niveau universitaire
Niveau secondaire
Niveau primaire
Non rapporté

% de la maind'œuvre
31
40
10
19

B. Des déséquilibres dans la distribution géographique
La distribution régionale des travailleurs de santé montre un net déséquilibre en faveur de
la région métropolitaine de la capitale. La République d’Haïti est subdivisée en 10
départements. Le Département de l’Ouest dont le chef-lieu est Port-au-Prince, la capitale
d’Haïti, compte 35 % de la population totale mais est desservie par près de la moitié des
personnels sanitaires actifs (soit 46 %). L’Artibonite qui correspond au deuxième
département le plus peuplé n’est desservi que par 9 % de la main-d’œuvre sanitaire pour 14
% de la population. Le Département du Nord accuse lui-aussi un déficit avec 8 % de la maind’œuvre et 11 % de la population totale.

12
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 3 : Répartition du personnel dans les différents départements
Départements
Artibonite

Centre
Nippes
Grande-Anse
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population 2008
(estimations)
1 308 805

Part de la
population en %
0,14

Effectifs de personnels
sanitaires
2 264

Part de
personnels en %
0,09

631 755
292 665
511 765
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

0,07
0,03
0,06
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

1 816
656
1 000
2 054
792
1 272
11 239
2 367
814
24 274

0,07
0,03
0,04
0,08
0,03
0,05
0,46
0,10
0,03
1,00

C. Une main-d’œuvre majoritairement féminine
60 % des travailleurs sont de sexe féminin, avec une concentration de femmes dans
certaines professions et occupations. Les professions d’infirmières et des sages-femmes, les
métiers d’infirmières-auxiliaires mais aussi certaines occupations de soutien (ménagère,
cuisinière) correspondent encore à des activités presqu’exclusivement féminines.

D. Une main-d’œuvre relativement jeune
Des données recueillies pour près de 5000 travailleurs ont été jugées aberrantes, indiquant
que ces travailleurs auraient un âge variant entre 76 et 108 ans. Ces données ont donc été
exclues de l’analyse. Nous avons par contre gardé ceux qui ont un âge allant de 66 à 75 ans
pour tenir compte du manque de systématisation dans les processus de départs à la
retraite.
Ces réserves étant faites, les données collectées semblent suggérer que la main-d’œuvre est
plutôt jeune avec 66 % de travailleurs de 18 à 45 ans et 88 % de moins de 55 ans. Au regard
des chiffres actuels, 9 % de travailleurs devraient partir à la retraite au cours des prochaines
années tandis que 2 % auraient déjà dépassé l’âge de la retraite.
Tableau 4 :Distribution de la main-d’œuvre par âge
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75
Total

Effectifs
812
5864
5963
4237
1767
474
19117

%
0,04
0,31
0,31
0,22
0,09
0,02
1,00

13
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

E. Un personnel réparti entre différents secteurs
Reflétant la fragmentation de l’offre de services de santé, le personnel de santé est aussi
réparti entre les principaux secteurs qui constituent le système de santé :

· un secteur privé libéral essentiellement concentré dans les régions métropolitaine
et incluant à la fois des cabinets médicaux, des polycliniques, des laboratoires de
diagnostic, des officines de pharmacie, des distributeurs de produits
médicamenteux et pharmaceutiques,
· un secteur public géré par le MSPP et qui regroupe près de 40 % des
établissements de santé, un secteur mixte et un secteur privé associatif
· des établissements dits mixtes qui correspondent en quelque sorte à une
extension du secteur public. Même ces établissements sont gérés par le privé, ils
sont en général à but non lucratif et leur personnel est fourni et payé par le MSPP
· un secteur associatif formant un groupe hétéroclite incluant des missions
religieuses de diverses obédiences, des ONGs nationales et des ONGs
internationales
On peut constater ci-après que le secteur public, incluant les établissements dits mixtes,
fournit la plus forte proportion de la main-d’œuvre sanitaire avec 60 % du personnel contre
23 % pour le secteur associatif et 20 % pour le secteur privé libéral. Cependant, il est
important aussi de remarquer que le profil de la main-d’œuvre diffère aussi de manière
fondamentale entre les secteurs. Le secteur privé libéral se caractérise par sa forte
proportion de travailleurs avec un statut professionnel (38 % de professionnels contre 28 %
de personnels de soutien administratif/logistique) alors que le secteur public/mixte se
caractérise par sa forte proportion de personnels de soutien administratif/logistique en
général peu qualifiés et non directement impliqués dans les services cliniques (42 % de
personnels de soutien administratif/logistique contre seulement 24 % de professionnels).
Un autre fait marquant des données est la variation importante entre les départements.
Plus de 80 % de la main-d’œuvre relève du secteur public/mixte dans les départements du
Nord, Nord-est et Nippes alors que cette proportion baisse en-dessous de 60 % pour les
départements de l’Ouest, de l’Artibonite et du Centre. Les départements de l’Artibonite et
du Nord-Ouest sont ceux qui comptent le plus fort pourcentage de personnels relevant du
secteur associatif (respectivement 35 et 38 %) alors que l’offre de main-d’œuvre dans le
département de l’Ouest relève pour 30 % du secteur privé libéral.

14
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Tableau 5 :Distribution de la main-d’œuvre par secteurs et par groupes d’occupations
Privé
Public/Mixte
Liberal
Professionnels Médecins
848
1108
Infirmières/Sages-femmes
613
1701
Dentistes
131
52
Pharmaciens (formation universitaire)
120
70
Techniciens paramédicaux (formation
85
244
universitaire)
Autres professionnels (non cliniciens)
20
67
Soutien
clinique

Aides cliniques
Infirmières auxiliaires

Associatif
450
744
19
33
78
107

316
530

Techniciens

Techniciens paramédicaux (formation non
universitaire)
Personnels avec titre de pharmaciens mais sans
niveau universitaire
Personnel d'encadrement
Personnel de soutien administratif et logistique
Total

1620
2296

1020
792

473

428

224

128

47

27

136
1334
4734

360
5733
13726

344
1669
5507

Tableau 6 :Répartition de la main-d’œuvre entre les différents secteurs (en %)
Privé Libéral

Public/Mixte

Associatif

Total

Professionnels

38

24

26

27

Soutien clinique

18

29

33

27

Techniciens

13

3

5

6

Encadrement

3

3

6

4

0,28

42

30

36

Soutien administratif/logistique

Tableau 7 :Distribution de la main-d’œuvre sanitaire suivant le département géographique et le secteur
Privé Libéral
159

Public/Mixte
1310

Associatif
795

Centre

200

1186

454

Nippes

43

390

36

Grande-Anse

28

760

218

Nord

256

1660

130

Nord-Est

62

648

65

Artibonite

Nord-Ouest

101

683

488

Ouest

3379

4819

3033

Sud

410

1805

156

Sud-Est

97

615

117

15
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

F. Des déséquilibres dans la distribution entre les niveaux de soins
La plus forte proportion de la main-d’œuvre disponible soit 36 % sont employés dans les
établissements hospitaliers. Les établissements de 1er échelon (dispensaires et centres de
santé sans lits) qui sont souvent les plus accessibles pour une proportion significative de la
population n’emploient que 18 % de la main-d’œuvre. Le déséquilibre est plus prononcé
pour certains groupes professionnels. Une forte majorité des effectifs médicaux disponibles
sont concentrés dans les établissements hospitaliers et les cabinets privés alors que les
services dans les établissements de premier échelon reposent en grande partie sur le
personnel clinique auxiliaire (infirmières auxiliaires, aides-auxiliaires, personnel de soutien)

16
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Tableau 8 :Déploiement de la main-d’œuvre sanitaire dans les différents types d’établissements

Médecins Infirmières

Bureaux
communaux,
départementaux
et centraux du
MSPP

Autres
Pharmaciens responsables
avec titre de pharmacie
Dentistes
universitaire (sans titre
universitaire)

Soutien
Encadrement administratif Total
et logistique

Autres
professionnels

Auxilaires

Aides
cliniques

Technciens
paramédicaux

9

124

787

1230 0,05

%

2

13

2

9

44

41

164

2

1

23

3

601

553

78

12

513

1987 0,08

282
288
397
121
28

25
12
15
8
0

3
14
22
98
6

12
13
10
101
3

8
11
81
4
1

477
480
318
126
8

479
627
668
41
4

169
181
154
74
192

53
64
285
52
7

779
1143
861
724
63

2466
2965
3112
1387
340

592

121

107

3

9

4

92

61

165

23

212

1389 0,06

802
15

1430
35

33
1

51
5

28
1

41
26

1486
23

444
42

501
10

203
23

3590
69

8609 0,36
250 0,01

74

125

Dispensaires

37

CSL
CAL
ONGs
Pharmacie
Laboratoires
Cliniques et
cabinets privés
Hopitaux
Autres

179
132
301
38
28

0,10
0,12
0,13
0,06
0,01

17
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

II| MAIN-D’ŒUVRE MEDICALE
Suivant le rapport sur la santé dans le monde (OMS, 2006), 1949 médecins ont été recensés
en 1998. Le recensement de 2008 fait plutôt état de 2422 médecins, soit 0,26 ‰, incluant la
brigade cubaine et les travailleurs internationaux. Les informations recueillies fournissent
plusieurs indications sur la distribution de ces effectifs médicaux :

· La profession médicale semble majoritairement masculine. 67 % des médecins
employés dans le secteur public sont des hommes et 33 % sont des femmes ;
· Avec 46 % des effectifs, le secteur public/mixte reste le principal employeur des
médecins contre 35 pour le secteur privé libéral et 19 % pour le secteur associatif ;
· Les travailleurs internationaux comptent pour 12 % de la main-d’œuvre médicale
disponible, au total 287 travailleurs dont 255 font partie de la brigade médicale
cubaine ;
· Les principaux lieux d’exercice des médecins sont les hôpitaux (36 %) et les cabinets
privés (27 %) alors que les établissements de 1er échelon (dispensaires et centres de
santé sans lits) n’emploient que 10 % de la main-d’œuvre médicale ;
· Les déséquilibres dans la distribution géographique du personnel sanitaire sont
particulièrement prononcés pour les médecins. 67 % des médecins exercent dans le
département de l’Ouest qui compte 35 % de la population. 83 % des médecins
spécialistes exercent dans le même département ;
· Les données sur l’âge doivent être interprétées avec prudence compte tenu des
données aberrantes en quantité relativement importante relevées lors de l’analyse.
L’information épurée laisse entrevoir que 21 % des effectifs ont plus de 55 ans et
devraient partir à la retraite au cours des 10 prochaines années. La population
médicale reste relativement jeune avec 56 % de moins de 45 ans ;
· 50 % des médecins exercent comme généralistes. Un faible pourcentage, soit 6 %
des 1135 MD généralistes recensées ont rapporté une formation spécifique en
médecine générale ou médecine familiale, suivie au terme de leur formation
médicale. Les données présentées dans le tableau de distribution par spécialités
doivent toutefois être interprétées avec prudence en raison d’un nombre élevé de
médecins pour lesquels il n’y avait aucune donnée concernant la spécialité. Ils ont
été considérés par défaut comme étant des généralistes.

18
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 9 : Distribution de la main-d’œuvre médicale par départements
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-est
Ensemble

Population
2008
(estimations)

Part de la
population
en %

Effectifs de
médecins

Part de
médecins
en %

1 308 805
631 755
511 765
292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

0,14
0,07
0,06
0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

139
81
51
52
139
46
63
1611
178
62
2 422

0,06
0,03
0,02
0,02
0,06
0,02
0,03
0,67
0,07
0,03
1,00

Tableau 10 : Distribution des médecins spécialistes par départements
Départements

Population
2008
(estimations)

Part de la
population
en %

Effectifs de
spécialistes

Part de
spécialistes
en %

Artibonite

1 308 805

0,14

32

0,03

Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

631 755
511 765
292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

0,07
0,06
0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

19
11
7
56
1
12
887
29
20
1 074

0,02
0,01
0,01
0,05
0,00
0,01
0,83
0,03
0,02
1,00

Tableau 11 : Distribution des médecins par âges
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75

Effectifs

%

32
532
368
368
293
49
1642

0,02
0,32
0,22
0,22
0,18
0,03
1,00

19
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 12 : Distribution des médecins suivant la nationalité
Nationalité
Haïtienne
Cubaine
Autres nationalités
Non rapportée

Effectfs
2101
255
32
34
2422

Tableau 13 : Distribution de la main d’œuvre médicale par spécialisation
Spécialisation
Médecine Familiale/Médecine Générale/Pas de
spécialisation rapportée
Spécialités médicales : Médecine
interne/dermatologie/psychiatrie
Spécialités chirurgicales : chirurgie/ObstétriqueGynécologiie/OrthopédieTraumatologie/Anesthésie
Ophtalmologie/ORL
Pédiatrie
Pathologie
Santé publique/Santé
communautaire/Épidémiologie/Gestion
Urologie
Imagerie : radiologie/sonographie
Autre
Total

1135
214
440
42
183
9
127
25
22
12
2209

Tableau 14 :Déploiement de la main-d’œuvre médicale dans les différents types d’établissements
Bureaux communaux et
départementaux du MSPP
Bureaux centraux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs

42
32
37
179
132
301

Pharmacies
Laboratoires

38
28

Cliniques et cabinets privés

592

Hôpitaux
Autres

802
15

20
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

III| EFFECTIFS D’INFIRMIERES ET DE SAGES-FEMMES
Le recensement a permis d’établir à 3091 les effectifs d’infirmières et de sages-femmes en
incluant les 102 professionnels de la brigade médicale cubaine et 27 autres travailleurs
internationaux. La distribution de ces effectifs d’infirmiers et de sages-femmes se présente
comme suit :

· Les infirmières forment un groupe professionnel numériquement plus important
que les sages-femmes. Les sages-femmes n’ont été introduites que récemment avec
l’ouverture d’une école publique de formation. L’accès à cette formation n’est
ouvert qu’à des postulantes ayant déjà un diplôme d’infirmières. Les sages-femmes
ne représentent actuellement que 3 % du personnel infirmier.
· La formation spécialisée en soins infirmiers est encore peu développée. La forte
majorité du personnel infirmier exercent des fonctions généralistes. Les infirmières
de santé communautaires forment cependant un groupe distinct avec des
compétences sanctionnées dans la plupart des cas par un diplôme spécifique dans
ce domaine.
· 94% des effectifs recensés sont des femmes
· 79 % des effectifs ont moins de 45 ans. Seulement 4,5 % ont plus de 55 ans
· 65 % des infirmières ont une formation universitaire équivalent au moins à 3 années
d’études postsecondaires. Dans les autres cas, il s’agit de diplômes obtenus dans
des écoles de formation souvent privées avec des exigences minimales à l’admission
· La distribution des infirmières sur le territoire national est très inégale. 52 % des
infirmières exercent dans le département de l’Ouest qui compte 35 % de la
population
· 14 % des infirmiers offrent leurs services au 1er échelon (dispensaires, CSL) alors que
les établissements hospitaliers emploient jusqu'à 48 % des effectifs
Tableau 15 : Distribution des infirmières/sages-femmes par départements
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population 2008
(estimations)
1 308 805
631 755
511 765

Part de la
population en %
0,14
0,07
0,06

Effectifs d'infirmières
/sages-femmes
216
110
154

Part d'infirmières
/sages-femmes en %
0,07
0,04
0,05

292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

78
309
84
118
1615
308
99
3 091

0,03
0,10
0,03
0,04
0,52
0,10
0,03
1,00

21
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 16 : Distribution des infirmières/sages-femmes par âges
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75

Effectifs
92
1088
941
407
117
12
2657

%
0,03
0,41
0,35
0,15
0,04
0,005

Tableau 17 : Distribution des infirmières/sages-femmes suivant la nationalité
Nationalité

Effectifs

Haïtienne
Cubains
Autres nationalités
Non rapporté
Total

2874
102
27
88
3091

Tableau 18 : Distribution des infirmières et sages-femmes par groupes professionnels
Infirmières de santé communautaires
(communale/hygiéniste/épidémiologie)
Sage-femme
Infirmières

113
96
2803

Tableau 19 :Déploiement des infirmières et sages-femmes dans les différents types d’établissements
Bureaux communaux et
départementaux du MSPP
Bureaux centraux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONG
Pharmacie
Laboratoires
Cliniques et cabinets privés
Hôpitaux
Autres

Effectifs
95

%
0,03

30
164
282
288
397

0,01
0,05
0,09
0,10
0,13

121
28
121
1430
35

0,04
0,01
0,04
0,48
0,01

22
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

IV| DENTISTES
Le recensement à permis de confirmer la faible disponibilité de main-d’œuvre en soins
dentaires. 205 dentistes ont été recensés :

· 64 % des effectifs exercent leur pratique dans le département de l’Ouest (35 % de la
population). Il n’y aurait que 3 dentistes dans le département du Sud-est pour une
population de 580 000 habitants
· 64 % des dentistes en exercice auraient moins de 45 ans et 21 % auraient plus de 55
ans
· Les dentistes sont concentrés dans le secteur privé libéral qui emploie 64 %
Tableau 20 : Distribution des dentistes par départements
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-est
Ensemble

Population 2008
(estimations)
1 308 805
631 755
511 765
292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

Part de la population
en %
0,14
0,07
0,06
0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

Effectifs
dentistes
10
9
7
6
10
8
7
131
14
3
205

Part de
dentistes en %
0,05
0,04
0,03
0,03
0,05
0,04
0,03
0,64
0,07
0,01
1,00

Tableau 21 :Distribution des dentistes suivant l’âge
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75

Effectifs
3
46
57
25
28
7
166

%
0,02
0,28
0,34
0,15
0,17
0,04
1,00

Tableau 22 : Distribution des dentistes par secteur
Privé libéral
Public/mixte
Associatif
Non rapporté
Total

Effectifs
131
48 +4
19
3
205

%
0,64
0,25
0,09
0,01
1,00

23
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Tableau 23 : Déploiement des dentistes dans les différents types d’établissements

Hôpitaux
Autres
Total

Effectifs
2
2
25
12
15
8
107

%
0,01
0,01
0,12
0,06
0,07
0,04
0,52

33
1
205

Bureaux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs
Pharmacie
Cliniques et cabinets privés

0,16
0,005
1,00

V| PHARMACIENS (AVEC TITRE UNIVERSITAIRE RAPPORTE)

L’enquête conduite aux fins de cette étude aura permis de recenser 216 pharmaciens avec
un titre universitaire dûment rapportés. D’autres travailleurs sans titre universitaire
revendiquent aussi ce titre de pharmacien mais seront traités ici avec le groupe de
techniciens. Les principaux traits qui caractérisent cette main d’œuvre professionnelle en
pharmacie sont les suivants :
· Un déséquilibre géographique nettement en faveur du département de l’Ouest où
exercent 66 % des pharmaciens
· Une main d’œuvre très jeune : 79 % des effectifs auraient moins de 45 % contre 8 %
pour les plus de 55 ans
· Une concentration dans le secteur privé libéral qui emploie 56 % des pharmaciens
contre 29 % pour le secteur public mixte et 15 % pour le secteur associatif
Tableau 24 : Distribution des pharmaciens par départements
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population
2008
(estimations)

Part de la
population
en %

Effectifs
pharmaciens

Part de
pharmaciens
en %

1 308 805
631 755
511 765
292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

0,14
0,07
0,06
0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

14
16
7
6
12
3
5
142
6
5
216

0,07
0,07
0,03
0,03
0,06
0,01
0,02
0,66
0,03
0,02
1,00

24
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 25 : Distribution des pharmaciens suivant l’âge
Âge

Effectifs

%

< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75
Total

6
83
58
24
7
7
185

0,03
0,45
0,31
0,13
0,04
0,04
1,00

Tableau 26 : Distribution des pharmaciens par secteurs
Public/mixte
privé libéral
privé associatif

Effectifs
63
120
33
216

%
0,29
0,56
0,15
1,00

Tableau 27 : Déploiement des pharmaciens dans les différents types d’établissements
Bureaux centraux et départementaux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs
Pharmacie
Laboratoires
Cliniques et cabinets privés
Hôpitaux
Autres
Total

Effectifs
13
1
3
14
22
98
6
3

%
0,06
0,00
0,01
0,06
0,10
0,45
0,03
0,01

51
5
216

0,24
0,02
1,00

25
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

VI| AUTRES PROFESSIONNELS DIRECTEMENT IMPLIQUES DANS
L’OFFRE DE SERVICES
En plus des professions traditionnelles, la main-d’œuvre sanitaire compte également une
variété d’autres professionnels impliqués à divers niveaux dans l’offre de soins : activités de
coordination des programmes, fonctions de gestion ou de direction dans les organisations
de santé, postes de logistique ou encore comme intervenants directs dans la prestation de
services. Ces travailleurs incluent notamment des ingénieurs, des travailleurs sociaux, des
psychologues, des anthropologues, des sociologues, des spécialistes de l’éducation, des
théologiens, etc. Les traits marquants de cette composante de la main-d’œuvre sont les
suivants :

· Un niveau de scolarité relativement élevé. Ces professionnels sont essentiellement
formés au niveau universitaire
· Une population jeune. 78 % ont moins de 45 ans
· Un déséquilibre géographique en faveur du département de l’Ouest et du Sud. 67 %
des effectifs sont déployés dans l’Ouest et 12 % dans le Sud
· Une concentration forte dans le secteur associatif qui compte 48 % des effectifs.
Tableau 28 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) par départements
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population
2008
(estimations)

Part de la
population
en %

Effectifs
autres profs

Part en %

1 308 805

0,14

1

0,01

631 755
511 765

0,07
0,06

4
4

0,02
0,02

292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

6
14
3
4
126
23
3
188

0,03
0,07
0,02
0,02
0,67
0,12
0,02
1,00

Tableau 29 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) suivant l’âge
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75

Effectifs
8
59
49
21
8
2
147

%
0,05
0,40
0,33
0,14
0,05
0,01
1,00

26
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 30 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) suivant la profession
Socio/anthropologie
Travailleur social
Ingénieur
Psychologue
Autres (théologien, éducateur, etc.)

11
58
15
73
31
188

Tableau 31 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) suivant le niveau de formation
Universitaire
Non rapporté

153
35
188

Tableau 32 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) par secteur
Public/Mixte
Privé libéral
Associatif
Non rapporté
Total

Effectifs
76
20
91
1
188

%
0,41
0,11
0,48
0,01
1,00

Tableau 33 : Déploiement des autres professionnels (non cliniques) dans les différents types
d’établissements
Bureaux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs
Pharmacie
Laboratoires
Cliniques et cabinets privés
Hôpitaux
Autres
Total

Effectifs
9
3
8
11
81
4
1
4
41
26
188

%
0,05
0,02
0,04
0,06
0,43
0,02
0,01
0,02
0,22
0,14
1,00

27
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

VII| TECHNICIENS
A. Techniciens en pharmacie
Ce groupe de personnels est constitué de travailleurs qui offrent leurs services
essentiellement dans le domaine de la pharmacie et de la gestion des médicaments.
Cependant leurs qualifications correspondent davantage à un niveau technique que
professionnel même s’ils rapportent dans la plupart des cas un titre de pharmaciens. Le
profil de ce groupe occupationnel se présente comme suit :

· Un niveau de scolarité plutôt faible. Dans tous les cas, il s’agit de travailleurs qui
n’ont pas dépassé le niveau du secondaire. 21 % n’ont pas dépassé le niveau du
primaire
· Une population jeune. 73 % ont moins de 45 ans
· Un déséquilibre géographique en faveur du département de l’Ouest. 63 % des
effectifs sont déployés dans ce département
· Une concentration forte dans le secteur privé libéral. 50 % des effectifs opèrent
dans des officines privées de pharmacies contre 14 % dans les établissements
hospitaliers et 17 % dans les établissements de 1er échelon (dispensaires et CSL).
Tableau 34 : Distribution des techniciens en pharmacie par département
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population 2008
(estimations)

Part de la
population en %

Effectifs intervenants
pharmaciens sans titre
universitaire rapporté

Part en %

1 308 805
631 755
511 765
292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

0,14
0,07
0,06
0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

21
8
6
2
7
3
7
127
21
0
202

0,10
0,04
0,03
0,01
0,03
0,01
0,03
0,63
0,10
0,00
1,00

Tableau 35 : Distribution des techniciens en pharmacie suivant le secteur
Effectifs
Public/Mixte
Privé libéral
Associatif

%

47
128
27
202

0,23
0,63
0,13
1,00

28
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 36 : Distribution des techniciens en pharmacie suivant l’âge
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75

Effectifs
10
63
46
28
12
4
163

%
0,06
0,39
0,28
0,17
0,07
0,02
1,00

Tableau 37 : Distribution des techniciens en pharmacie suivant le niveau de formation
Formation de niveau secondaire
Formation de niveau primaire
Non rapporté

Effectifs
144
9
49
202

%
0,71
0,04
0,24
1,00

Tableau 38 :Déploiement des techniciens en pharmacie dans les différents types d’établissements
Bureaux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs
Pharmacie
Laboratoires
Cliniques et cabinets privés
Hôpitaux
Autres

Effectifs
2
23
12
13
10
101
3
9
28
1
202

%
0,01
0,11
0,06
0,06
0,05
0,50
0,01
0,04
0,14
0,005
1,00

B. Techniciens paramédicaux
L’enquête conduite aux fins de cette étude aura permis de recenser 1606 techniciens
paramédicaux œuvrant actuellement dans le système de santé, en incluant 88 techniciens
de la brigade médicale cubaine. Ce groupe de personnels inclut des travailleurs directement
impliqués dans la réalisation d’interventions diagnostiques ou dans la prestation de certains
services cliniques ou para cliniques : techniciens de laboratoires et bacilloscospistes,
techniciens en radiologie, technologistes médicaux, techniciens médicaux, hygiénistes
dentaires, Techniciens cliniques (physio, kinesi, nutrition, etc.). Les principaux traits qui
caractérisent cette main d’œuvre sont les suivants :

· Un groupe hétérogène sur le plan de la scolarité. 22 % des effectifs ont effectué des
études postsecondaires alors que 65 % sont limités à des études secondaires, pour
la plupart non complétées.
· Une population jeune. 78 % ont moins de 45 ans

29
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

· Un déséquilibre géographique en faveur du département de l’Ouest. 54 % des
effectifs sont déployés dans ce département
· Une concentration importante dans les hôpitaux et les officines privées. 33 % des
effectifs opèrent dans des établissements hospitaliers et 29 % dans des officines
privées incluant des pharmacies, des laboratoires, des cliniques et cabinets
médicaux
Tableau 39 : Distribution des techniciens paramédicaux par département
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population 2008
(estimations)
1 308 805
631 755
511 765
292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

Part de la population
en %
0,14
0,07
0,06
0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

Effectifs techniciens
paramédicaux
118
96
47
37
169
42
73
860
131
33
1 606

Part de
techniciens en %
0,07
0,06
0,03
0,02
0,11
0,03
0,05
0,54
0,08
0,02
1,00

Tableau 40 :Distribution des techniciens paramédicaux suivant l’âge
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75

Effectifs
59
594
409
218
76
4
1360

%
0,04
0,44
0,30
0,16
0,06
0,003
1,00

Tableau 41 : Distribution des techniciens paramédicaux suivant la nationalité
Nationalité
Haïtienne
Cubains
Autres nationalités
Non rapporté

Effectifs
1491
88
4

%
0,93
0,05
0,002

23
1606

0,01
1,00

30
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 42 : Distribution des techniciens paramédicaux suivant l’occupation
Occupation

Effectifs

Techniciens de laboratoires/Bacilloscospiste
Hygiéniste dentaire
Techniciens cliniques (physiothérapie,
kinésithérapie, nutrition, etc.)
Techniciens médicaux
Techniciens en radiologie
Technologistes médicaux

1027
19
39

Autres
Total

11
1522

294
119
24

Tableau 43 : Distribution des techniciens paramédicaux suivant le secteur
Privé libéral
Public
Associatif
Non rapporté

Effectifs
558
665
302
8
1533

Tableau 44 : Distribution des techniciens paramédicaux suivant le niveau de formation
Formation de niveau secondaire
Formation de niveau primaire
Formation de niveau universitaire (au
moins Bac +1)
Non rapporté
Total

Effectifs
999
12

%
0,65
0,01

337

0,22

185
1533

0,12
1,00

Tableau 45 : Déploiement des techniciens paramédicaux dans les différents types d’établissements
Bureaux communaux, départementaux et
centraux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs
Pharmacie
Laboratoires
Cliniques et cabinets privés
Hôpitaux
Autres

Effectifs
9

%

0,01

78
169
181
154
74
192
165

0,05
0,11
0,12
0,10
0,05
0,13
0,11

501
10
1533

0,33
0,01
1,00

31
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

VIII| PERSONNEL DE SOUTIEN CLINIQUE : INFIRMIERES
AUXILIAIRES ET AIDES CLINIQUES
A. Effectifs d’infirmières auxiliaires
Le recensement a permis d’établir à 3675 les effectifs d’infirmières auxiliaires. Ce groupe
de personnels, ayant une formation clinique plutôt limitée, est déployé dans une large
gamme de fonctions auxiliaires, cliniques et non cliniques. Elles œuvrent ainsi comme
auxiliaires soignantes se substituant aux infirmières, intervenantes de premier recours dans
des zones isolées, agentes de santé et de développement communautaires, aide en soins,
archivistes, caissières, commis à la pharmacie.
Les traits marquants de ce groupe de personnels sont les suivants :
· Comme pour les infirmières, 90 % sont des femmes
· Les déséquilibres géographiques sont moins prononcés que pour les personnels plus
qualifiés. Les auxiliaires jouent en effet un rôle clé dans la dispensation des soins de
santé dans les zones mal desservies par les professionnels. Leur distribution
géographique reflète passablement celle de la population générale
· La population d’infirmières auxiliaires est plutôt jeune. 62 % auraient moins de 45
ans et seulement 9 % auraient plus de 55 ans.
· Les auxiliaires forment un groupe de personnels en général peu qualifiés. 76 % ont
une formation limitée à divers niveaux du secondaire
· 29 % des infirmières auxiliaires œuvrent dans les établissements de 1er échelon
(Dispensaires et CSL) contre 41 % dans les hôpitaux.
Tableau 46 : Distribution des infirmières auxiliaires par département
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population 2008
(estimations)

Part de la
population en %

Effectifs
d'auxiliaires

Part d'auxiliaires
en %

1 308 805
631 755
511 765
292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

0,14
0,07
0,06
0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

532
245
135
92
302
104
261
1313
569
121
3 674

0,14
0,07
0,04
0,03
0,08
0,03
0,07
0,36
0,15
0,03
1,00

32
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 47 :Distribution des infirmières auxiliaires suivant l’âge
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75

Effectifs
66
778
1063
897
248
29
3081

%
0,02
0,25
0,35
0,29
0,08
0,01
1,00

Tableau 48 : Distribution des infirmières auxiliaires suivant le niveau de formation
Effectifs
2782

%
0,76

26

0,01

Formation de niveau universitaire
(au moins Bac +1)

152

0,04

Non rapporté

715

0,19

Formation de niveau secondaire
Formation de niveau primaire

Tableau 49 : Déploiement des infirmières auxiliaires dans les différents types d’établissements
Bureaux communaux et
départementaux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs
Pharmacie
Laboratoires
Cliniques et cabinets privés
Hôpitaux
Autres

Effectifs
44

%
0,01

601
477
480
318
126

0,16
0,13
0,13
0,09
0,03

8
92

0,0022
0,03

1486
23

0,41
0,01

B. Aides cliniques
Le recensement a permis d’établir à 2989 les effectifs d’infirmières auxiliaires. Ce groupe
de personnels est déployé dans une large gamme de fonctions auxiliaires, cliniques et non
clinques : agent de santé communautaire, aide auxiliaire, aide dentiste, aide en soins, aide
laboratoire, aide médical, aide-pharmacien, aide nutritionniste, aide radiologie,
accoucheuse. Les traits marquants de ce groupe de personnels sont les suivants :
· Les aides cliniques forment un groupe peu qualifié qui vient en appui à divers autres
groupes professionnels impliqués dans la prestation des services. Ces personnels ont
un niveau de qualification moindre que les infirmières auxiliaires et sont souvent
formés sur le tas en travaillant avec d’autres professionnels. 27% des 1549 aides-

33
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

cliniques ayant rapporté leur niveau d’études n’ont pas dépassé le niveau du
primaire alors que pour 71 % ce sont des études secondaires souvent non
complétées
· Les aides cliniques sont moins concentrées dans les zones métropolitaines et
urbaines. 27 % sont déployés dans le Département de l’Ouest contre 21 % dans le
département du Centre qui semble particulièrement miser sur ce groupe de
personnels.
· 35 % des aides cliniques œuvrent dans les établissements de 1er échelon
(Dispensaires et CSL) contre 15 % dans les hôpitaux
Tableau 50 : Distribution des aides cliniques par département
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population 2008
(estimations)
1 308 805
631 755
511 765
292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

Part de la
population en %
0,14
0,07
0,06
0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

Effectifs d'aides
clinique
316
621
156
94
228
193
195
811
219
156
2 989

Part d'aides
cliniques en %
0,11
0,21
0,05
0,03
0,08
0,06
0,07
0,27
0,07
0,05
1,00

Tableau 51 :Distribution des aides cliniques suivant le niveau de formation
Effectifs
Formation de niveau secondaire
Formation de niveau primaire
Formation de niveau universitaire
Non rapporté

1099
422
28
1440

Tableau 52 :Déploiement des aides cliniques dans les différents types d’établissements
Types d’établissements
Bureaux communaux et
départementaux du MSPP
Bureaux centraux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs
Pharmacie

Effectifs

%

30

0,01

11

0,0037

553
479
627
668
41

0,19
0,16
0,21
0,23
0,01

34
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Laboratoires
Cliniques et cabinets privés
Hôpitaux
Autres

4
61

0,0014
0,02

444
42

0,15
0,01

Tableau 53 :Distribution des aides cliniques suivant l’occupation
Occupation
Agent de santé
Aide auxiliaire
Aide dentiste
Aide en soins
Aide kinesiothérapeute
Aide labo
Aide médical
Aide-pharmacien
Aide nutritionniste
Aide radiologiste
Matrone

Effectifs
2249
32
5
190
8
15
8
153
4
3
321
2988

35
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

IX| PERSONNEL DE SOUTIEN ADMINISTRATIF ET LOGISTIQUE
Le personnel de soutien administratif et logistique correspond à 8838 travailleurs de
qualifications diverses affectés à une large gamme de fonctions de support : agent
administratif, agent communautaire, agent de projet/programme, archiviste,
comptable/teneur de livres, dactylographe, informaticien, inspecteur sanitaire,
réceptionniste, secrétaire, statisticien, officier sanitaire, agent de voirie, agent de sécurité,
technicien polyvalent/aide-technicien, brancardier, agent de buanderie, caissier, agent de
régie (achat, vente, marketing, gestion de stock), chauffeur, cuisinière, électricien, garçon àtout-faire, gardien, intendant, jardinier, magasinier, mécanicien, ménagère, messager,
plombier, agent de stérilisation, etc.

· Seulement 12 % des effectifs ont rapporté des études postsecondaires
· 14 % des effectifs auraient plus de 55 ans et les moins de 45 ans représenteraient 63
%
· La répartition géographique reflète un déséquilibre en faveur du Département de
l’Ouest où sont concentrés 45 %.
· 15 % des effectifs œuvrent dans les établissements de 1er échelon (Dispensaires et
CSL) contre 41 % dans les hôpitaux

36
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 54 : Distribution du personnel de soutien administratif et logistique par département
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population 2008
(estimations)
1 308 805
631 755
511 765
292 665
976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

Part de la
population en %
0,14
0,07
0,06
0,03
0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

Effectifs soutien
administratif/ logistique
865
601
420
261
827
281
508
3923
841
311
8 838

Part en
%
0,10
0,07
0,05
0,03
0,09
0,03
0,06
0,45
0,10
0,04
1,00

Tableau 55 : Distribution du personnel de soutien administratif et logistique par âge
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75

Effectifs
435
1965
2207
1728
733
283
7351

%
0,06
0,27
0,30
0,24
0,10
0,04
1,00

Tableau 56 : Distribution du personnel de soutien administratif et logistique suivant l’occupation
Agent administratif
Agent communautaire
agent de projet/programme
Archiviste
Comptable/teneur de livres
Dactylographe
Informaticien

135
268
158
489
371
78
282

Agent de voirie
Agent de sécurité
Technicien/aide-technicien
Brancardier
Buanderie
Caissier
Régie (achat, vente, marketing, gestion de stock)

28
269
157
85
165
80
631

Inspecteur sanitaire
Réceptionniste
Secrétaire
Statistique
Officier sanitaire

22
140
521
125
113

Autres/non rapportés

1135

Chauffeur
Cuisinière
Électricien
Garçon
Gardien
Intendant
Jardinier
Magasinier
Mécanicien
Ménagère
Messager
Plombier
Agent de stérilisation

304
142
145
735
231
60
37
60
176
1457
150
52
22

Sous total

2702

Sous total

4986

37
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Tableau 57 : Distribution du personnel de soutien administratif et logistique suivant le niveau de formation
Analphabète
Formation de niveau secondaire
Formation de niveau primaire
Formation de niveau universitaire (au moins Bac +1)
Non rapporté

Effectifs
34
3767
1766
1036
2220

%
0,004
0,43
0,20
0,12
0,25

Tableau 58 :Déploiement du personnel de soutien administratif et logistique dans les différents types
d’établissements
Bureaux communaux et
départementaux du MSPP
Bureaux centraux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs
Pharmacie
Laboratoires
Cliniques et cabinets privés
Hôpitaux
Autres

Effectifs
551

%
0,06

236
513
779
1143
861
724
63
212
3590
69

0,03
0,06
0,09
0,13
0,10
0,08
0,01
0,02
0,41
0,01

38
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

X| PERSONNEL D’ENCADREMENT
Ce groupe de personnels inclut des travailleurs directement impliqués dans la planification,
la coordination, la supervision et l’évaluation des services et des programmes et affectés à
des postes requérant soit des capacités de prise de décision ou une expertise avancée dans
le domaine de la gestion. Ce groupe inclut ainsi des directeurs, des administrateurs, des
agents de projets, des comptables et agents financiers, des conseillers techniques, des chefs
de service ou de programmes, des économistes. Il s’agit essentiellement de personnels avec
une formation universitaire. Le recensement a permis d’établir ces effectifs à 846, mais ces
chiffres doivent être interprétés avec prudence car ils n’incluent pas tous les professionnels
de santé (médecins, infirmières et autres) qui jouent aussi ces rôles d’encadrement et de
gestion dans certains établissements en plus de leurs fonctions cliniques. Les principaux
traits qui caractérisent cette main d’œuvre sont les suivants :

· Une population jeune. 81 % auraient moins de 45 ans
· Un déséquilibre géographique en faveur du département de l’Ouest. 69 % des
effectifs sont déployés dans ce département
· Une concentration importante dans deux principaux groupes occupationnels :
administrateurs/agents administratifs et agents financiers
· Une concentration importante dans le secteur associatif qui compte 41 % de ces
effectifs
· Une concentration importante dans deux principaux types d’organisations : les
établissements hospitaliers et les ONGs.
Tableau 59 : Distribution du personnel d’encadrement par département
Départements
Artibonite
Centre
Grande-Anse
Nippes
Nord
Nord-Est
Nord-Ouest
Ouest
Sud
Sud-Est
Ensemble

Population 2008
(estimations)

Part de la
population en %

Effectifs
encadrement

Part encadrement
en %

1 308 805
631 755

0,14
0,07

33
22

0,04
0,03

511 765
292 665

0,06
0,03

15
22

0,02
0,03

976 707
317 744
546 955
3 295 667
834 277
580 304
9 296 644

0,11
0,03
0,06
0,35
0,09
0,06
1,00

36
25
31
580
61
21
846

0,04
0,03
0,04
0,69
0,07
0,02
1,00

39
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 60 : Distribution du personnel d’encadrement suivant l’âge
Âge
< 26
26-35
36-45
46-55
56-65
66-75

Effectifs
35
290
271
100
34
7
737

%
0,05
0,39
0,37
0,14
0,05
0,01
1,00

Tableau 61 :Distribution du personnel d’encadrement par secteur
Privé libéral
Public/Mixte
Associatif
Non rapporté

Effectifs
136
360
344
6
846

%
0,16
0,43
0,41
0,01
1,00

Tableau 62 : Déploiement du personnel d’encadrement dans les différents types d’établissements
Bureaux communaux et
départementaux du MSPP
Bureaux centraux du MSPP
Dispensaires
CSL
CAL
ONGs
Pharmacie
Laboratoires
Cliniques et cabinets privés
Hôpitaux
Autres

Effectifs
62

%
0,07

62
12
53
64
285
52
7
23
203
23
846

0,07
0,01
0,06
0,08
0,34
0,06
0,01
0,03
0,24
0,03
1,00

Tableau 63 : Distribution du personnel d’encadrement suivant le niveau de formation
Universitaire
Non rapporté

Effectifs
733
113
846

40
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 64 : Distribution du personnel d’encadrement suivant le poste occupé
Postes/occupations
Administrateur
Agent administratif
Agent de projet
Autre
Comptable/agent financier
Conseiller technique
Économiste

Effectifs
187
137
81
28
360
15
38
846

41
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Chapitre 4
Formation des travailleurs de
la santé

42
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

L’analyse de l’offre de main-d’œuvre doit aussi prendre en compte les capacités de
formation existantes. Les tableaux ci-après résument les capacités de formation existantes
pour les médecins, les dentistes, les pharmaciens, les infirmières, les techniciens
paramédicaux et les infirmières auxiliaires.

· En ce qui concerne les médecins, les effectifs annuels de nouveaux gradués sont
estimés actuellement à 380. Ces chiffres incluent 85 diplômés de la faculté de
Médecine de l’Université d’État d’Haïti, 195 diplômés de 4 facultés de Médecine
privées et 100 diplômés formés à l’étranger dans le cadre de la coopération
haïtiano-cubaine.
· En ce qui concerne les infirmières, les capacités actuelles de formation établies à
partir des établissements recensés dans le cadre de cette étude sont de l’ordre de
734 gradués annuellement. Mais ces chiffres doivent être interprétés avec
prudence. Comme on peut le voir dans le tableau ci-après, la grande majorité de ces
nouveaux gradués soit 492 proviennent d’écoles privées non accréditées dont la
plupart pourraient être simplement fermées dans l’éventualité de la mise en œuvre
d’un processus de normalisation de la formation professionnelle en santé. Par
ailleurs, dans un contexte d’absence de régulation, il n’a pas été possible d’obtenir
dans le cadre de cette étude une liste exhaustive de l’ensemble des écoles de
formation d’infirmières.
· En ce qui concerne les pharmaciens, les capacités actuelles sont limitées à 25
nouveaux diplômés annuellement, formés exclusivement à la Faculté de Médecine
et de Pharmacie de l’Université d’État d’Haïti.
· Les capacités de formation pour les dentistes sont tout aussi limitées : 20 nouveaux
gradués annuellement par la Faculté d’Odontologie de l’Université d’État d’Haïti.
· Les capacités de formation pour les technologistes relèvent essentiellement du
secteur privé qui fournit 207 nouveaux gradués par an contre 21 pour le secteur
public. S’y ajoutent annuellement 30 autres gradués de 2 écoles privées recensées
et qui forment respectivement des techniciens en pharmacie et des techniciens en
physiothérapie.
· La formation des infirmières auxiliaires relève exclusivement du secteur privé qui
produit annuellement 438 nouveaux gradués. Mais, encore ici, dans un contexte
d’absence de régulation, il n’a pas été possible d’obtenir dans le cadre de cette
étude une liste exhaustive de l’ensemble des écoles de formation d’infirmièresauxiliaires.

43
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Infirmières

Médecins

Tableau 65 : Capacités de formation des médecins et des infirmières
Type
d'établissements
Faculté d'état
Facultés privées

Établissements
Université d'état d'Haïti
Université Lumière (PauP)
Université Notre-Dame d'Haïti (UNDH)
Université Royale d'Haïti
Université Quisqueya

Coopération cubaine
Écoles d'État
École des infirmières nationales de la sagesse
École nationale d'infirmières de Port-au-Prince
École nationale des infirmières des Cayes
Écoles privées
Centre d'études planifiées
accréditées et/ou
Centre d'études supérieures médicales (CESMED)
homologuées
Institut Louis Pasteur
Université Adventiste d'Haïti
Université Belle Vue
Université Notre-Dame d'Haïti (UNDH)
Institut d'études commerciales et paramédicales (INECOPAM)
Écoles privées non École sœur Myriam/ECINAH
accréditées et non École supérieure d'infirmière Jeanne-Mance du Canada
homologuées
Mission Bon samaritain
École de formation d'infirmières et d'auxiliaires -infirmières Mercy Pidoux
Centre d'études paramédicales de Port-au-Prince (CEPAMEP)
Centre de formation paramédicale (CFI)
Centre haïtien d'études supérieures en sciences de la santé (CHSS)
Centre paramédical international (CPI)
Cœurs unis école de nursing
École de laboratoire médicale de pharmacologie et para-médicale
Help school of nursing
Institut de nursing Rosette Poletti
SICA
École supérieure d'infirmière et d'auxiliaires Pierrette Proulx
Institut des jeunes filles
Institut de nursing appliqué (INA)
Institut de nursing d'Haïti
Académie de nursing Elodie Mailloux
ITECOPAM
Institut paramédical bilingue Raymond Sabouraud (IPBRAS)
Institut supérieur AIS de formation continue et paramédicale ISAFCPAM)
Institut paramédical Stanley Wendell
Université Joseph Lafortune
Université Lumière (Goâve)
Université Lumière (CAYES)
Université Lumière (PauP)
Université St-Gérard
Institut des Hautes études polyvalentes (INHEPH)
Institut supérieur des hautes études paramédicales des Caraïbes
École d'infirmières Notre-Dame du perpétuel secours de Jérémie

Production
annuelle
85
60
80
5
50
100
30
58
30
10
4
10
25
31
24
20
8
74
43
7
14
4
13
15
8
20
10
7
5
1
10
39
8
16
31
12
12
5
2
10
16
19
21
10
32
20

44

Total
85
195

100
118
124

492

380

734
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 66 : Capacités de formation des pharmaciens, dentistes, technologistes et autres techniciens
paramédicaux
Type
d'établissements

Établissements

Production
annuelle
estimée

Total

Pharmaciens

Faculté d'État

UEH

25

25

Dentiste

Faculté d'État

UEH

20

20

Technologiste
s médicaux

Faculté et
École d’État

UEH
École nationale de technologie médicale du Cap

8
13

21

Écoles privées

Centre Jean-Paul Le Berger
Centre paramédical international (CPI) - Technologie
médicale
Université Cœurs Unis -Technologie médicale

5
2

207

Institut de laboratoire médical de Tellemant

2

8

Institut Louis Pasteur-Technologie médiale
Institut paramédical bilingue Raymond Sabouraud
(IPBRAS) - Technologie médicale
Institut supérieur de biologie médicale (ISBIOMED)
Mission Bon samaritin - Technologie médicale
Université Belle Vue - Technologie médicale

Autres
paramédicaux

Centres privés de
formation de
techniciens en
pharmacie
Centres privés de
formation de
techniciens en
physiothérapie

228

45
3

Institut des Hautes études polyvalentes (INHEPH)Technologie médicale
Institut paramédical et technique (IPAMET) Technologie médicale
Centre paramédical international (CPI) - Pharmacie

9
40

Institut paramédical Stanley Wendell - Aide-pharmacien

14

Healing hands for Haïti

13

14
54
25

3

17

13

45

30
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 67 :Capacités de formation des infirmières auxiliaires
Établissements
Auxiliaires

École de formation d'infirmières et d'auxiliaires -infirmières Mercy Pidoux - Auxiliairesinfirmières
Centre d'études paramédicales de Port-au-Prince (CEPAMEP) - Auxilières infirmières

Production
annuelle estimée
4
20

Centre d'études planifiées-Auxiliaires infirmières
Centre d'études supérieures médicales (CESMED) - Auxiliaires infirmières
Centre de formation para-médicale (CFI) - Auxilières infirmières
Centre Jean-Paul Le Berger - Auxiliaires infirmières
Centre paramédical international (CPI) - Auxiliaires infirmiaires
Cœurs unis école de nursing - Auxilaires infirmières
École d'auxiliaires-infirmières Dr. Édouard C.Joseph
Institut d'études commerciales et paramédicales (INECOPAM)-Auxiliaires
École d'auxiliaires-infirmières Myriam de Port-au-Prince
Marie Louise de Jésus
SICA - Auxiliaires infirmières
École supérieure d'infirmière et d'auxiliaires Pierrette Proulx - Auxiliaires infirmières
École sœur Myriam/ECINAH - Auxiliaires infirmières
École d'auxiliaires-infirmières Désinor Michel
Institut Siloé des Cayes
Institut Jacques Verlaine
Institut Louis Pasteur-Auxiliaires infirmières
Institut paramédical bilingue Raymond Sabouraud (IPBRAS) - Auxilières infirmières

10
7
4
4
1
12
24
12
26
25
0
3
8
4
18
30
28
5

Mission Bon samaritin - Auxiliaires infirmières
Institut paramédical Stanley Wendell - Auxiliaires-infirmières
Université Belle Vue - Auxiliaires infirmières
Institut des Hautes études polyvalentes (INHEPH)-Auxiliaires polyvalentes
Institut paramédical et technique (IPAMET) - Auxiliaires infirmières
Institut supérieur des hautes études paramédicales des Caraïbes - Auxiliairesinfirmières

63
5
65
10
45
5

46

Total
438
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Chapitre 5
Attrition liée à la migration

47
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

L’émigration des travailleurs de la santé est l’un des principaux facteurs qui affecte la
disponibilité de main d’œuvre sanitaire en Haïti. Mais les données à cet égard sont restées
jusqu’ici anecdotiques. Dans le cadre de cette étude, un suivi effectué auprès
d’informateurs clés de 10 cohortes de médecins et d’infirmières a permis d’estimer de
manière plus précise les taux d’émigration de ces professionnels.
Pour les médecins, les cohortes considérées correspondent à des gradués de la Faculté de
Médecine de l’Université d’État d’Haïti qui est la plus ancienne parmi les facultés de
médecine et permet d’avoir un recul suffisant pour effectuer cette analyse. Pour ce qui
concerne les infirmières, nous avons considéré des cohortes de graduées de 4 écoles
d’infirmières localisées dans différents départements géographiques.
Dans le cas des médecins, les taux de pertes cumulées pour les cohortes gradués de 1997 à
2006 sont de 24 % en 2006, comme on peut le voir dans le tableau ci-après. Mais pour tenir
compte des délais administratifs souvent longs dans les processus d’émigration, nous
considérons le taux de perte cumulée en 2001 qui s’élèvent à 30 % pour les cohortes
graduées de 1997 à 2001. En faisant l’hypothèse que les comportements d’émigration des
cohortes étudiées reflètent celles de la population globale de médecins, il, est possible
d’estimer les pertes liées à l’émigration à 6% par an à elles seules. Les mêmes calculs
effectués pour les infirmières font état d’un taux d’émigration à 5 ans de 20 %, soit d’un
taux de perte annuelle de 4 %.
Tableau 68 : Attrition liée à l’émigration des médecins – Suivi des cohortes de graduées de la faculté de
Médecine de l’Université d’État d’Haïti de 1997 à 2006 (enquête auprès d’informateurs clés)

Gradués
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006

Pertes

85
81
84
78
80
80
73
84
67
68

30
29
18
27
17
12
16
16
11
8

Cumul Cumul % de
(Gradués) (pertes) pertes
85
166
250
328
408
488
561
645
712
780

30
59
77
104
121
133
149
165
176
184

0,35
0,36
0,31
0,32
0,30
0,27
0,27
0,26
0,25
0,24

sur 1 an
sur 2 ans
sur 3 ans
sur 4 ans
sur 5 ans

48
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 69 : Attrition lIée à l’émigration des infirmières – Suivi des cohortes de graduées de 4 écoles
d’infirmières 4 de 1997 à 2006 (enquête auprès d’informateurs clés)

Total
Graduées
(par an)

Total
pertes (par
an)

Cumul
Graduées

Cumul
Pertes

% pertes

1997

42

4

42

4

0,10

sur 1 an

1998

120

16

162

20

0,12

sur 2 ans

1999

104

24

266

44

0,17

sur 3 ans

2000

134

31

400

75

0,19

sur 4 ans

2001

52

14

452

89

0,20

sur 5 ans

2002

112

11

564

100

0,18

2003

115

11

679

111

0,16

2004

146

4

825

115

0,14

2005

142

5

967

120

0,12

2006

142

6

1109

126

0,11

4

École nationale de Port-au-Prince, École nationale de Cap-Haïtien, École des Infirmières de Jérémie,
Université Notre-Dame

49
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Chapitre 6
Projections de l’offre – Un
exercice de simulation

50
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Cet exercice n’est effectué dans cette analyse qu’à des fins de simulation. Les paramètres de
base considérés sont explicités et dérivent des données présentées précédemment. Mais,
dans une perspective de planification nationale, ces paramètres mériteront de faire l’objet
de validations complémentaires et éventuellement d’être ajustés ou complétés par d’autres
paramètres pertinents.
Cet exercice a permis d’estimer l’évolution des effectifs de ressources humaines jusqu’en
2018 en prenant en compte :
• les effectifs de base de 2008 calculés à partir du recensement et incluant les
professionnels étrangers (Brigade cubaine et autres) ;
• les données de production annuelle anticipées :
o Médecins: 380, incluant la contribution de la coopération cubaine
o Pharmaciens: 25
o Dentistes: 26
o Techniciens paramédicaux: 258
o Infirmières: 100 % de la production publique et privée reconnue et 50 % de
la production privée non autorisée pour un total de 488. Ces chiffres sont
basés sur l’hypothèse qu’avec un effort rigoureux de réglementation, une
proportion importante des écoles privées pourraient être fermées.
o Auxiliaires : 50 % de la production des écoles privées qui forment de
manière exclusive ce groupe de personnels. Ces chiffres sont, encore ici,
basés sur l’hypothèse qu’avec un effort rigoureux de réglementation, une
proportion importante des écoles privées pourraient être fermées.
• Un gel des effectifs pour les catégories: aides cliniques, soutien administratif et
logistique, encadrement, « autres professionnels ». L’hypothèse établie ici est que
l’accent sur le renforcement de la main-d’œuvre devrait être mis sur les
professionnels agissant à titre de prestataires de services directs à la population.
Pour les personnels d’encadrement et de soutien, il s’agira de remplacer
simplement les départs à la retraite ;
• Une estimation des taux d’émigration basée sur le suivi d’un échantillon de cohortes
de médecins et d’infirmières:
o 6% par an pour les MD et les dentistes
o 4 % par an pour les infirmières/sages-femmes, pharmaciens et techniciens
paramédicaux
• Les départs à la retraite, estimés sur la base de la répartition par âge de la
population et l’âge légal de la retraite qui est de 65 ans :
o 2% par an pour les MDs
o 2 % pour les dentistes
o 0,8 pour les pharmaciens
o 0,5 % pour les Infirmières
o 0,6 % pour les techniciens paramédicaux
o 0,9 % pour les auxiliaires

51
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Le scénario d’évolution de l’offre basé sur ces paramètres est résumé dans les tableaux ciaprès. Quelques points saillants :
· En chiffres absolus, les effectifs pour les principaux groupes occupationnels
connaitraient des augmentations très importantes : 54 % pour les médecins, 93 %
pour les infirmières, 32 % pour les dentistes, 55 % pour les pharmaciens, 79 % pour
les techniciens paramédicaux, 47 % pour les infirmières auxiliaires. Pour l’ensemble
de la main-d’œuvre sanitaire, c’est une augmentation de 31 % des effectifs qui serait
attendue, passant de 24 278 en 2008 à 31 810 en 2018 ;
· Même en rapportant ces chiffres à la croissance de la population, l’augmentation
reste très importante notamment pour les personnels cliniques (Médecins,
Infirmières/sages-femmes, Dentistes, Pharmaciens, Techniciens paramédicaux ). Les
ratios cumulés de ces personnels pour 1000 habitants passent de 0,83 ‰ en 2008 à
1,21 ‰ en 2018, soit une augmentation de 45 % ;
· En dépit des augmentations significatives, les effectifs anticipés seront encore très
loin des seuils requis pour garantir une disponibilité adéquate des ressources
humaines en santé. En 2018, les ratios Médecins/Infirmières/Sages femmes pour
1000 habitants seraient encore à 0,86, loin du seuil de référence de 2,5 de l’OMS ;
· En 2018, l’accessibilité à certains services professionnels comme ceux des dentistes
et des pharmaciens restera encore minimale avec 1 dentiste pour 41 000 habitants
et 1 pharmacien pour 33 000.
Tableau 70 : Scénario d’évolution des effectifs globaux de main-d’œuvre
Médecins
Infirmières/sage
s-femmes
Dentistes
Pharmaciens 5
Techniciens
paramédicaux 6
Autres
professionnels
Auxiliaires
Aides cliniques
Personnel de
soutien
administratif
Personnel
d'encadrement
Total
personnel

5
6

2008
2 422
3 091

2009
2 608
3 440

2010
2 780
3 773

2011
2 937
4 091

2012
3 082
4 395

2013
3 216
4 685

2014
3 338
4 963

2015
3 451
5 227

2016
3 555
5 480

2017
3 651
5 721

2018
3 739
5 952

205
216

214
231

223
245

231
258

238
270

245
282

251
294

257
305

262
315

267
325

271
334

1 808

1 983

2 150

2 309

2 461

2 605

2 744

2 875

3 001

3 121

3 235

188

188

188

188

188

188

188

188

188

188

188

3 675
2 989
8 838

3 857
2 989
8 838

4 038
2 989
8 838

4 216
2 989
8 838

4 393
2 989
8 838

4 568
2 989
8 838

4 742
2 989
8 838

4 913
2 989
8 838

5 083
2 989
8 838

5 251
2 989
8 838

5 418
2 989
8 838

846

846

846

846

846

846

846

846

846

846

846

24 278

25 194

26 069

26 903

27 701

28 463

29 192

29 890

30 557

31 197

31 810

Titre sanctionné par un diplôme universitaire
Incluant les responsables de pharmacie (avec désignation de pharmaciens) mais sans titre universitaire)

52
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Tableau 71 : Scénario d’évolution des effectifs pour les fournisseurs directs de services qualifiés
Population
Médecins
Infirmières/sage
s-femmes
Dentistes
Pharmaciens 7
Techniciens
paramédicaux 8
Total
Personnels
cliniques

7
8

2008
9296644
2 422
3 091

2009
9473280
2 608
3 440

2010
9653272
2 780
3 773

2011
9836684
2 937
4 091

2012
10023581
3 082
4 395

2013
10214029
3 216
4 685

2014
10408096
3 338
4 963

2015
10605850
3 451
5 227

2016
10807361
3 555
5 480

2017
11012701
3 651
5 721

2018
11221942
3 739
5 952

205
216

215
231

223
245

232
258

239
270

246
282

252
294

258
305

263
315

268
325

273
334

1 808

1 983

2 150

2 309

2 461

2 605

2 744

2 875

3 001

3 121

3 235

7 742
0,83

8 476
0,89

9 170
0,95

9 827
1,00

10 447
1,04

11 035
1,08

11 591
1,11

12 117
1,14

12 615
1,17

13 087
1,19

13 533
1,21

Titre sanctionné par un diplôme universitaire
Incluant les responsables de pharmacie (avec désignation de pharmaciens) mais sans titre universitaire)

53
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Tableau 72 : Scénario d’évolution des ratios de personnels pour 1000 habitants pour les fournisseurs directs de services qualifiés
Population
Médecins
Ratios Médecins
pour 1000
Infirmières/sagesfemmes
Ratios
Infirmières/sagesfemmes pour
1000
Ratios MD + inf
pour 1000
Dentistes
Ratio dentistes
pour 100000
Pharmaciens
Ratio
pharmaciens pour
100000
Techniciens
paramédicaux
Ratio techniciens
paramedicaux
pour 1000

2008
9 296
644
2422
0,26

2009
9 473
280
2608
0,28

2010
9 653
272
2780
0,29

2011
9 836
684
2937
0,30

2012
10 023
581
3082
0,31

2013
10 214
029
3216
0,31

2014
10 408
096
3338
0,32

2015
10 605
850
3451
0,33

2016
10 807
361
3555
0,33

2017
11 012
701
3651
0,33

2018
11 221
942
3739
0,33

3 091

3 440

3 773

4 091

4 395

4 685

4 963

5 227

5 480

5 721

5 952

0,33

0,36

0,39

0,42

0,44

0,46

0,48

0,49

0,51

0,52

0,53

0,59

0,64

0,68

0,71

0,75

0,77

0,80

0,82

0,84

0,85

0,86

205
2,21

214
2,26

223
2,31

231
2,35

238
2,38

245
2,40

251
2,41

257
2,42

262
2,42

267
2,42

271
2,42

216

231

245

258

270

282

294

305

315

325

334

2,32

2,43

2,53

2,62

2,70

2,77

2,82

2,87

2,92

2,95

2,98

1 808

1 983

2 150

2 309

2 461

2 605

2 744

2 875

3 001

3 121

3 235

0,19

0,21

0,22

0,23

0,25

0,26

0,26

0,27

0,28

0,28

0,29

54
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Tableau 73 : Scénario d’évolution des effectif pour le personnel d’encadrement et de soutien (clinique, administratif et logistique)

Population
Auxiliaires
Aides
cliniques
Personnel de
soutien
administratif et
logistique
Personnel
d'encadrement
Total
Personnel
pour mille
% de la maind'œuvre

2008
9 296 644
3 675
2 989

2009
9 473 280
3 857
2 989

2010
9 653 272
4 038
2 989

2011
9 836 684
4 216
2 989

2012
10 023 581
4 393
2 989

2013
10 214 029
4 568
2 989

2014
10 408 096
4 742
2 989

2015
10 605 850
4 913
2 989

2016
10 807 361
5 083
2 989

2017
11 012 701
5 251
2 989

2018
11 221 942
5 418
2 989

8 838

8 838

8 838

8 838

8 838

8 838

8 838

8 838

8 838

8 838

8 838

846

846

846

846

846

846

846

846

846

846

846

16 348
1,76

16 530
1,74

16 711
1,73

16 889
1,72

17 066
1,70

17 241
1,69

17 415
1,67

17 586
1,66

17 756
1,64

17 924
1,63

18 091
1,61

0,67

0,66

0,64

0,63

0,62

0,61

0,60

0,59

0,58

0,57

0,57

55
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Chapitre 7
Projection des besoins

L’exercice de simulation effectué ici propose 3 scénarios basés sur des paramètres
démographiques, des changements dans la composition de la main-d’œuvre, des normes
internationales, la carte sanitaire et le paquet minimum de services.

56
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

I| SCENARIO 1 : STATU QUO.
Il s’agit dans ce scénario de maintenir constants au cours des 10 prochaines années les ratios actuels de personnels de santé par habitants.
Suivant ce scénario, les prévisions de besoins futurs en ressources humaines pour les prochaines années se présentent comme suit :
Tableau 74 : Scénario 1 - Projections basées sur le maintien des ratios de 2008
Infirmières/
Année Population Médecins
Dentistes Pharmaciens
sages-femmes

Techniciens
paramedicaux

Autres
professionnels

Personnel de
Auxiliaires/ai
soutien
Encadrement Total
des
administratif et
cliniques
logistique

Nombre de
travailleurs par
1000 habitants
ratio
actuel ‰

0,26
2 008
2 009
2 010
2 011
2 012
2 013
2 014
2 015
2 016
2 017
2 018
Offre 2018

0,33

0,022

0,023

0,19

0,02

0,72

0,951

9 296 644

2422

3091

205

216

1808

188

6664

8838

846 24 278

2,61

9 473 280

2463

3126

208

218

1800

189

6821

9104

862 24 792

2,62

9 653 272

2510

3186

212

222

1834

193

6950

9277

878 25 263

2,62

9 836 684

2558

3246

216

226

1869

197

7082

9453

895 25 743

2,62

10 023 581

2606

3308

221

231

1904

200

7217

9633

912 26 232

2,62

10 214 029

2656

3371

225

235

1941

204

7354

9816

929 26 730

2,62

10 408 096

2706

3435

229

239

1978

208

7494

10002

947 27 238

2,62

10 605 850

2758

3500

233

244

2015

212

7636

10192

965 27 756

2,62

10 807 361

2810

3566

238

249

2053

216

7781

10386

983 28 283

2,62

11 012 701

2863

3634

242

253

2092

220

7929

10583

1002 28 820

2,62

11 221 942

2918

3703

247

258

2132

224

8080

10784

1021 29 368

2,62

3739

5952

273

334

3235

-

5418

-

0,091

-

57
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

En dépit des augmentations d’effectifs anticipés, un tel scénario ne permet pas de faire face à la croissance de la population et aux besoins
de renforcement des services existants et de développement des nouveaux services. Un tel scénario risquerait de compromettre les
perspectives de développement sanitaire. Comme on peut le voir dans le tableau ci-haut, un tel scénario signifierait que l’offre de maind’œuvre serait supérieure à la capacité d’absorption du secteur et contribuerait à aggraver les problèmes de sous-emploi des
professionnels de la santé et d’émigration. On peut voir aussi dans le tableau ci-après qu’un tel scénario ne permettrait d’aucune manière
de résoudre les déséquilibres qualitatifs de la main-d’œuvre : persistance d’une forte proportion de personnels de soutien clinique ou
administratif non qualifiés par rapport aux professionnels
Tableau 75 : Répartition de la main-d’œuvre entre les différents groupes suivant le scénario 1
Médecins

% de la
maind'œuvre
(2008)
% de la
maind'œuvre
(2018)

Infirmières/
sagesfemmes

Dentistes

Pharmaciens

Techniciens
paramédicaux

Autres
professionnels

Auxiliaires/aides
cliniques

Personnel
de soutien
administratif
et logistique

Encadrement

Total
%

9,98

12,73

0,84

0,89

7,45

0,77

27,45

36,40

3,48

100

9,93

12,61

0,84

0,88

7,26

0,76

27,51

36,72

3,48

100

II| SCENARIO 2

Modifier l’équilibre actuel au profit des fournisseurs directs de services et progresser vers l’atteinte du seuil de référence de l’OMS de 2,5
Médecins/Infirmières/Sages femmes pour 1 000 habitants. Suivant ce scénario, les prévisions de besoins futurs en ressources humaines
pour les prochaines années se présentent comme suit :

58
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI
Tableau 76 : Scénario 2 - Projections basées sur une augmentation progressive des ratios pour les groupes professionnels clés

59
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

An

Population

MDs

Infirmiers/
sagesfemmes

Dentistes

Pharmacie
ns

Techniciens
paramédica
ux

Autres
professi
onnels

Auxiliaires/
aides
cliniques

Personnel de
soutien adm
et logistique

Encadreme
nt

0,260,35

0,33-0,65

0,02-0,05

0,02-0,05

0,19-0,30

0,02

0,72

0,949

0,33

0,022

0,023

0,19

0,02

0,72

0,951

0,091

2 008

9 296 644

2422

3091

205

216

1808

188

6664

8838

846

2 009

9 473 280

2463

3126

208

189

1800

189

6821

8990

862

2 010

9 653 272

2510

3186

212

193

1834

193

6950

9161

878

2 011

9 836 684

2558

3443

216

197

1869

197

7082

9335

895

2 012

10 023 581

2606

4009

231

231

1904

200

7217

9512

912

2 013

10 214 029

2656

4596

255

255

2145

204

7354

9693

929

2 014

10 408 096

2706

5204

312

312

2290

208

7494

9877

947

2 015

10 605 850

2970

5833

371

371

2439

212

7636

10065

965

2 016

10 807 361

3242

6484

432

432

2702

216

7781

10256

983

2 017

11 012 701

3524

6938

496

496

2973

220

7929

10451

1002

2 018

11 221 942

3928

7294

561

561

3367

224

8080

10650

1021

3739

5952

273

334

3235

-

5418

-

-

Offre
2018

Nbre de
travailleur
s par 1000
hab

0,091

0,26

Total

24
278
24
649
25
118
25
792
26
823
28
089
29
351
30
863
32
530
34
029
35
686

2,61

ratio
projeté
‰
ratio
actuel
‰

2,60
2,60
2,62
2,68
2,75
2,82
2,91
3,01
3,09
3,18

60
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Un tel scénario qui reste modeste au regard des défis du système de santé impliquerait de miser sur l’augmentation graduelle des effectifs
des groupes professionnels clés. Suivant ce scénario, le ratio Médecins/Infirmières/Sages femmes par habitants serait encore à 1 ‰ en
2018 mais traduirait une progression très importante par rapport au ratio actuel de 0,59‰. On peut aussi constater que l’offre anticipée
sur la base des capacités actuelles de formation ne permettrait pas la réalisation d’un tel scénario. Le choix d’un tel scénario impliquerait
des investissements urgents à la fois dans l’expansion des capacités de formation et leur régulation. Il pose en même temps la question
des ressources nécessaires pour absorber les gradués, que ce soit dans le secteur public ou le secteur privé. On peut aussi constater dans
le tableau ci-après comment ce scénario permet de modifier de manière significative les déséquilibres qualitatifs de la main-d’œuvre avec
une proportion nettement plus importante de personnels professionnels en 2018 par comparaison à 2008.
Tableau 77 : Répartition de la main-d’œuvre entre les différents groupes suivant le scénario 2
Médecins

% de la
maind'œuvre
(2008)
% de la
maind'œuvre
(2018)

Infirmières/
sagesfemmes

Dentistes

Pharmaciens

Techniciens
paramédicaux

Autres
professionnels

Auxiliaires/aides
cliniques

Personnel de
soutien
administratif et
logistique

Encadrement

Total
%

9,98

12,73

0,84

0,89

7,45

0,77

27,45

36,40

3,48

100

11,01

20,44

1,57

1,57

9,43

0,63

22,64

29,84

2,86

100

61
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

III| SCENARIO 3 : AJUSTER L’EVOLUTION DE LA MAIN-D’ŒUVRE A
L’EVOLUTION DE LA CARTE SANITAIRE ET A L’OFFRE DU PAQUET
MINIMUM DE SERVICES
Ce scénario est basé sur les données disponibles sur la carte sanitaire actuelle, sur son
évolution et sur les normes de personnels définies aux fins de l’offre du paquet minimum de
services. Cet exercice ne vise en aucune manière à valider ou à porter un jugement sur le
plan de développement de la carte sanitaire ou le plan d’opérationnalisation du PMS. Il vise
simplement à simuler les besoins en personnels sur la base des paramètres de ces plans et
des données disponibles.
La carte sanitaire actuelle se présente comme suit :
Tableau 78 : Carte sanitaire en 2008

Dispensaires
CSL
CAL
Hôpitaux
Total

Nombre
d’établissements
402
198
54
63
717

Le scénario de renouvellement de la carte sanitaire par le MSPP permet de distinguer 3
niveaux :
· Au 1er niveau, on retrouve les dispensaires et les CSL qui servent d’établissements
de premier recours
· À un 2ème niveau, on retrouve l’ hôpital communautaire de référence dont devra être
doté chaque UCS. Il est prévu de transformer la plupart des CAL en hôpitaux
communautaires ou structures intermédiaires. Des hôpitaux publics et privés déjà
existants desserviront aussi ce niveau de soins. Maintien de certains hôpitaux (ex :
privé)
· Au troisième niveau, on retrouve les hôpitaux départementaux et les hôpitaux
universitaires.

62
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

L’évolution anticipée se présente comme suit :
Tableau 79 : Scénario de développement de la carte sanitaire
1er niveau

Établissements de premier niveau

600

2ème niveau

Hôpitaux communautaires de référence

56

CAL avec statut intermédiaire

17

Autres hôpitaux (privé,…)

34

Hôpitaux départementaux

10

Hôpitaux universitaires et spécialisés

Non
déterminé
717

3ème niveau

Total

Au fins de l’offre du paquet minimum de services, des normes de dotation ont été établies
par le MSPP pour les établissements de 1er et 2ème niveau. Pour les fins de cette simulation,
nous incluons également ici des normes pour les hôpitaux départementaux en extrapolant à
partir de normes adoptées par d’autres pays en développement (Madagascar, Maroc) pour
des établissements similaires.
Tableau 80 : Normes de personnel adoptées aux fins de l’offre du PMS
Médecins
1er échelon 10
2ème échelon 11
Hôpital
régional/départemental 12

Paramédicaux 9

Dentistes

Pharmaciens

1
5
33

5
27
109

1
1

1
1

Administration et
logistique
5
18
46

Suivant ce scénario, les prévisions de besoins futurs en ressources humaines pour les
prochaines années se présentent comme suit :

9

Incluent : Infirmières, techniciens paramédicaux, auxiliaires
Basé sur le document du PMS
11
Basé sur le document du PMS
12
Extrapolation à partir de normes adoptées dans d’autres pays (Maroc, Madagascar)
10

63
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Tableau 81 : Scénario 3 - Projections basées sur l’évolution de la carte sanitaire et les normes de personnel
pour l’offre du PMS
Médecins

1er
échelon
2ème et
3ème
échelon

Paramédicaux

Dentistes

Pharmaciens

Encadrement,
soutien
clinique,
administratif
et logistique

Établissements
de premier
échelon
Hôpitaux
communautaires
de référence

600

3000

0

0

3000

6600

280

1512

56

56

1008

2912

CAL avec statut
intermédiaire
Autres hôpitaux
(privé,…)
Hôpital
départemental
Total

85

459

17

17

306

884

170

918

34

34

612

1768

330

1090

10

10

460

1900

1465

6979

117

117

5386

14064

2422

8574

205

216

12673

24090

Offre totale 2008
(incluant secteur
libéral)

64
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Tableau 9 : Scénario 3 – Écart entre les besoins imposés par le scénario 3 et la disponibilité de main-d’œuvre suivant le niveau de soins
Médecins

2ème et 3ème
niveaux

Dentistes

Pharmaciens

Encadrement, soutien
clinique, administratif et
logistique

Total

Établissements de
premier niveau

564

2820

0

0

2820

6204

Actuel
Hôpitaux
communautaires de
référence

216
280

1806
1512

27
56

4
56

2389
1008

4442
2912

CAL avec statut
intermédiaire
Autres hôpitaux
(privé,…)
Hôpital
départemental
Total 2ème et 3ème
échelon
Actuel

1er niveau

Paramédicaux
(incluant
auxiliaires)

85

459

17

17

306

884

170

918

34

34

612

1768

330

1090

10

10

460

1900

865

3979

117

117

2386

7464

934

4407

45

65

6071

11522

Il est à noter que cette simulation ne prend pas en compte les besoins des hôpitaux universitaires et le fonctionnement du secteur privé
libéral. Mais on peut toutefois constater que, vu sous un angle purement quantitatif, il y aurait suffisamment de personnels disponibles
pour mettre en œuvre le paquet minimum de services sur la base des normes qui ont été établies. Les enjeux du redéploiement du
personnel particulièrement au 1er niveau de soins sont plutôt évidents. Dans la situation actuelle, les normes de personnel nécessaires à
l’offre du PMS à ce niveau de soins ne sont pas satisfaites.

65
ANALYSES ET PROJECTION
RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI

Chapitre 8
Des pistes pour l’action

66
PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI
PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI

Contenu connexe

Tendances

Catalogue 2015 formations ireps poitou charentes
Catalogue 2015 formations ireps poitou charentesCatalogue 2015 formations ireps poitou charentes
Catalogue 2015 formations ireps poitou charentes
Ireps
 
La prévention dans le système de soins
La prévention dans le système de soinsLa prévention dans le système de soins
La prévention dans le système de soins
France Stratégie
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013
Vincent Ducrey
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Ibnelafif Samir
 
Catalogue ireps-2014
Catalogue ireps-2014Catalogue ireps-2014
Catalogue ireps-2014
Ireps
 
Performance systeme de santé
Performance systeme de santéPerformance systeme de santé
Performance systeme de santé
abderrahmane achbani
 
Secteur santé
Secteur santéSecteur santé
Secteur santé
charri Mohamed
 
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail v5 14112017
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail  v5 14112017Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail  v5 14112017
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail v5 14112017
Abdelmalek Nezzal
 
Diagnostic addiction Deux-Sèvres
Diagnostic addiction Deux-SèvresDiagnostic addiction Deux-Sèvres
Diagnostic addiction Deux-Sèvres
Ireps
 
Dossier de présentation du rapport 2016 Innovation et système de santé par le...
Dossier de présentation du rapport 2016 Innovation et système de santé par le...Dossier de présentation du rapport 2016 Innovation et système de santé par le...
Dossier de présentation du rapport 2016 Innovation et système de santé par le...
France Stratégie
 
Certificat Universitaire en Gestion Hospitalière
Certificat Universitaire en Gestion HospitalièreCertificat Universitaire en Gestion Hospitalière
Certificat Universitaire en Gestion Hospitalière
ANTARES CONSULTING
 
Le reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihLe reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rih
moha coursante
 
HFG Haiti Country Final Reports (French)
HFG Haiti Country Final Reports (French)HFG Haiti Country Final Reports (French)
HFG Haiti Country Final Reports (French)
HFG Project
 
Webinar 1 - L'outil WISN - pourquoi l'utiliser
Webinar 1 - L'outil WISN - pourquoi l'utiliserWebinar 1 - L'outil WISN - pourquoi l'utiliser
Webinar 1 - L'outil WISN - pourquoi l'utiliser
Upwellingconsultants
 
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
Réseau Pro Santé
 

Tendances (16)

Catalogue 2015 formations ireps poitou charentes
Catalogue 2015 formations ireps poitou charentesCatalogue 2015 formations ireps poitou charentes
Catalogue 2015 formations ireps poitou charentes
 
La prévention dans le système de soins
La prévention dans le système de soinsLa prévention dans le système de soins
La prévention dans le système de soins
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
 
Catalogue ireps-2014
Catalogue ireps-2014Catalogue ireps-2014
Catalogue ireps-2014
 
Parenariat
ParenariatParenariat
Parenariat
 
Performance systeme de santé
Performance systeme de santéPerformance systeme de santé
Performance systeme de santé
 
Secteur santé
Secteur santéSecteur santé
Secteur santé
 
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail v5 14112017
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail  v5 14112017Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail  v5 14112017
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail v5 14112017
 
Diagnostic addiction Deux-Sèvres
Diagnostic addiction Deux-SèvresDiagnostic addiction Deux-Sèvres
Diagnostic addiction Deux-Sèvres
 
Dossier de présentation du rapport 2016 Innovation et système de santé par le...
Dossier de présentation du rapport 2016 Innovation et système de santé par le...Dossier de présentation du rapport 2016 Innovation et système de santé par le...
Dossier de présentation du rapport 2016 Innovation et système de santé par le...
 
Certificat Universitaire en Gestion Hospitalière
Certificat Universitaire en Gestion HospitalièreCertificat Universitaire en Gestion Hospitalière
Certificat Universitaire en Gestion Hospitalière
 
Le reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihLe reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rih
 
HFG Haiti Country Final Reports (French)
HFG Haiti Country Final Reports (French)HFG Haiti Country Final Reports (French)
HFG Haiti Country Final Reports (French)
 
Webinar 1 - L'outil WISN - pourquoi l'utiliser
Webinar 1 - L'outil WISN - pourquoi l'utiliserWebinar 1 - L'outil WISN - pourquoi l'utiliser
Webinar 1 - L'outil WISN - pourquoi l'utiliser
 
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
La stratégie nationale de santé de marisol touraine et le front généraliste.
 

En vedette

L’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnement
L’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnementL’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnement
L’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnement
Centre Circuit
 
Islcollective passe compose_197864dd0c83d28d739_99758264
Islcollective passe compose_197864dd0c83d28d739_99758264Islcollective passe compose_197864dd0c83d28d739_99758264
Islcollective passe compose_197864dd0c83d28d739_99758264
Arfenia Sarkissian
 
Ppt atelier abf 09 juin 2012
Ppt atelier abf 09 juin 2012Ppt atelier abf 09 juin 2012
Ppt atelier abf 09 juin 2012
Association Cible
 
Présentation du Labo aux enseignants
Présentation du Labo aux enseignantsPrésentation du Labo aux enseignants
Présentation du Labo aux enseignants
institut_labo
 
Extrait de l'atelier ecomarketing par Econcepts Julien Irraga GRACIA
Extrait  de l'atelier ecomarketing par Econcepts Julien Irraga GRACIAExtrait  de l'atelier ecomarketing par Econcepts Julien Irraga GRACIA
Extrait de l'atelier ecomarketing par Econcepts Julien Irraga GRACIA
CCI Alsace Eurométropole
 
Geography 5 field trip 1
Geography 5 field trip 1Geography 5 field trip 1
Geography 5 field trip 1
WillE20
 
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santéAnalyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
valéry ridde
 
Présentation ag départementales 2014
Présentation ag départementales 2014Présentation ag départementales 2014
Présentation ag départementales 2014
Patrice Cossard
 
8 assessment
8   assessment8   assessment
8 assessment
hfonfe
 
Cash Piscines Catalogue 2012 • Autour de sa piscine
Cash Piscines Catalogue 2012 • Autour de sa piscineCash Piscines Catalogue 2012 • Autour de sa piscine
Cash Piscines Catalogue 2012 • Autour de sa piscine
CashPiscines
 
Photo mohammed et son fils zakaria a oujda 2014
Photo mohammed et son fils zakaria a oujda 2014Photo mohammed et son fils zakaria a oujda 2014
Photo mohammed et son fils zakaria a oujda 2014
haute ecole de polyManagement oujda
 
Prez native sonordic_2011
Prez native sonordic_2011Prez native sonordic_2011
Prez native sonordic_2011
Conseilnationaldunordique
 
Granit présentation nov 2013 avec projets 2013-2014
Granit présentation nov 2013 avec projets 2013-2014Granit présentation nov 2013 avec projets 2013-2014
Granit présentation nov 2013 avec projets 2013-2014
Pierre AVRIL
 
Intelligence economique-guide-integral
Intelligence economique-guide-integralIntelligence economique-guide-integral
Intelligence economique-guide-integral
loubnayacoubi
 
Haiti Elections 2014: Arrêté nommant deux membres du CEP
Haiti Elections 2014: Arrêté nommant deux membres du CEPHaiti Elections 2014: Arrêté nommant deux membres du CEP
Haiti Elections 2014: Arrêté nommant deux membres du CEP
Stanleylucas
 

En vedette (20)

L’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnement
L’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnementL’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnement
L’activité physique et les jeunes, savoir tirer profit de leur environnement
 
Ville endroits publiques_2
Ville endroits publiques_2Ville endroits publiques_2
Ville endroits publiques_2
 
Islcollective passe compose_197864dd0c83d28d739_99758264
Islcollective passe compose_197864dd0c83d28d739_99758264Islcollective passe compose_197864dd0c83d28d739_99758264
Islcollective passe compose_197864dd0c83d28d739_99758264
 
Ppt atelier abf 09 juin 2012
Ppt atelier abf 09 juin 2012Ppt atelier abf 09 juin 2012
Ppt atelier abf 09 juin 2012
 
Présentation du Labo aux enseignants
Présentation du Labo aux enseignantsPrésentation du Labo aux enseignants
Présentation du Labo aux enseignants
 
1 la comparaison
1  la comparaison1  la comparaison
1 la comparaison
 
Les voyages transport
Les voyages transportLes voyages transport
Les voyages transport
 
Extrait de l'atelier ecomarketing par Econcepts Julien Irraga GRACIA
Extrait  de l'atelier ecomarketing par Econcepts Julien Irraga GRACIAExtrait  de l'atelier ecomarketing par Econcepts Julien Irraga GRACIA
Extrait de l'atelier ecomarketing par Econcepts Julien Irraga GRACIA
 
Geography 5 field trip 1
Geography 5 field trip 1Geography 5 field trip 1
Geography 5 field trip 1
 
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santéAnalyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé
 
Mes loisirs sidorkina julie
Mes loisirs sidorkina julieMes loisirs sidorkina julie
Mes loisirs sidorkina julie
 
Présentation ag départementales 2014
Présentation ag départementales 2014Présentation ag départementales 2014
Présentation ag départementales 2014
 
8 assessment
8   assessment8   assessment
8 assessment
 
Carrières
CarrièresCarrières
Carrières
 
Cash Piscines Catalogue 2012 • Autour de sa piscine
Cash Piscines Catalogue 2012 • Autour de sa piscineCash Piscines Catalogue 2012 • Autour de sa piscine
Cash Piscines Catalogue 2012 • Autour de sa piscine
 
Photo mohammed et son fils zakaria a oujda 2014
Photo mohammed et son fils zakaria a oujda 2014Photo mohammed et son fils zakaria a oujda 2014
Photo mohammed et son fils zakaria a oujda 2014
 
Prez native sonordic_2011
Prez native sonordic_2011Prez native sonordic_2011
Prez native sonordic_2011
 
Granit présentation nov 2013 avec projets 2013-2014
Granit présentation nov 2013 avec projets 2013-2014Granit présentation nov 2013 avec projets 2013-2014
Granit présentation nov 2013 avec projets 2013-2014
 
Intelligence economique-guide-integral
Intelligence economique-guide-integralIntelligence economique-guide-integral
Intelligence economique-guide-integral
 
Haiti Elections 2014: Arrêté nommant deux membres du CEP
Haiti Elections 2014: Arrêté nommant deux membres du CEPHaiti Elections 2014: Arrêté nommant deux membres du CEP
Haiti Elections 2014: Arrêté nommant deux membres du CEP
 

Similaire à PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI

EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
Guillaume Alsac
 
Rapport annuel d'acitivité 2013 de la HAS
Rapport annuel d'acitivité 2013 de la HASRapport annuel d'acitivité 2013 de la HAS
Rapport annuel d'acitivité 2013 de la HAS
Haute Autorité de Santé
 
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
Guillaume Alsac
 
Plan d'action régional réduction mortalité maternelle
Plan d'action régional réduction mortalité maternellePlan d'action régional réduction mortalité maternelle
Plan d'action régional réduction mortalité maternelle
inanabbassi1
 
Des clès pour vos actions Spécial Education Thérapeutique du Patient
Des clès pour vos actions Spécial Education Thérapeutique du PatientDes clès pour vos actions Spécial Education Thérapeutique du Patient
Des clès pour vos actions Spécial Education Thérapeutique du Patient
Ireps
 
Le DPC au niveau des territoires
Le DPC au niveau des territoires Le DPC au niveau des territoires
Le DPC au niveau des territoires
Réseau Pro Santé
 
Livret salarie 2020
Livret salarie 2020Livret salarie 2020
Livret salarie 2020
asclepiade3
 
« Panorama des acteurs du monde médical » meetup #PHIM12
«  Panorama des acteurs du monde médical » meetup #PHIM12«  Panorama des acteurs du monde médical » meetup #PHIM12
« Panorama des acteurs du monde médical » meetup #PHIM12
iPocrate
 
Inventaire Du Secteur Privé De La Santé Du Mali & Proposition D’un Nouveau Fo...
Inventaire Du Secteur Privé De La Santé Du Mali & Proposition D’un Nouveau Fo...Inventaire Du Secteur Privé De La Santé Du Mali & Proposition D’un Nouveau Fo...
Inventaire Du Secteur Privé De La Santé Du Mali & Proposition D’un Nouveau Fo...
HFG Project
 
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
ayoub lansi
 
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdfCOURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
SoumiaBouarfa
 
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Jamaity
 
Carte-Sanitaire-Et-Sros-New1.ppt
Carte-Sanitaire-Et-Sros-New1.pptCarte-Sanitaire-Et-Sros-New1.ppt
Carte-Sanitaire-Et-Sros-New1.ppt
mostapha15
 
L’ENTREPRENARIAT EN MÉDECINE ACADÉMIQUE: QUELLE EST SA PLACE EN ALGERIE?
L’ENTREPRENARIAT EN MÉDECINE ACADÉMIQUE: QUELLE EST SA PLACE EN ALGERIE?L’ENTREPRENARIAT EN MÉDECINE ACADÉMIQUE: QUELLE EST SA PLACE EN ALGERIE?
L’ENTREPRENARIAT EN MÉDECINE ACADÉMIQUE: QUELLE EST SA PLACE EN ALGERIE?
selma sakhri
 
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santéAvis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Léo Guittet
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
abdelhaq chnitef
 
Le Ministère de la Santé de la Guinée evalue la performance, identifie les fa...
Le Ministère de la Santé de la Guinée evalue la performance, identifie les fa...Le Ministère de la Santé de la Guinée evalue la performance, identifie les fa...
Le Ministère de la Santé de la Guinée evalue la performance, identifie les fa...
HFG Project
 
Une coalition pour la sante au senegal
Une coalition pour la sante au senegalUne coalition pour la sante au senegal
Une coalition pour la sante au senegal
Joseph Badji
 
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième  conférence nationaleles 23 recommandations de la 2ième  conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
AL ymlahi
 

Similaire à PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI (20)

EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
 
Rapport annuel d'acitivité 2013 de la HAS
Rapport annuel d'acitivité 2013 de la HASRapport annuel d'acitivité 2013 de la HAS
Rapport annuel d'acitivité 2013 de la HAS
 
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
 
Analisis sector salud-haiti_fr
Analisis sector salud-haiti_frAnalisis sector salud-haiti_fr
Analisis sector salud-haiti_fr
 
Plan d'action régional réduction mortalité maternelle
Plan d'action régional réduction mortalité maternellePlan d'action régional réduction mortalité maternelle
Plan d'action régional réduction mortalité maternelle
 
Des clès pour vos actions Spécial Education Thérapeutique du Patient
Des clès pour vos actions Spécial Education Thérapeutique du PatientDes clès pour vos actions Spécial Education Thérapeutique du Patient
Des clès pour vos actions Spécial Education Thérapeutique du Patient
 
Le DPC au niveau des territoires
Le DPC au niveau des territoires Le DPC au niveau des territoires
Le DPC au niveau des territoires
 
Livret salarie 2020
Livret salarie 2020Livret salarie 2020
Livret salarie 2020
 
« Panorama des acteurs du monde médical » meetup #PHIM12
«  Panorama des acteurs du monde médical » meetup #PHIM12«  Panorama des acteurs du monde médical » meetup #PHIM12
« Panorama des acteurs du monde médical » meetup #PHIM12
 
Inventaire Du Secteur Privé De La Santé Du Mali & Proposition D’un Nouveau Fo...
Inventaire Du Secteur Privé De La Santé Du Mali & Proposition D’un Nouveau Fo...Inventaire Du Secteur Privé De La Santé Du Mali & Proposition D’un Nouveau Fo...
Inventaire Du Secteur Privé De La Santé Du Mali & Proposition D’un Nouveau Fo...
 
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
Manuel du sres document livrable 7.01.2017 2
 
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdfCOURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
 
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
 
Carte-Sanitaire-Et-Sros-New1.ppt
Carte-Sanitaire-Et-Sros-New1.pptCarte-Sanitaire-Et-Sros-New1.ppt
Carte-Sanitaire-Et-Sros-New1.ppt
 
L’ENTREPRENARIAT EN MÉDECINE ACADÉMIQUE: QUELLE EST SA PLACE EN ALGERIE?
L’ENTREPRENARIAT EN MÉDECINE ACADÉMIQUE: QUELLE EST SA PLACE EN ALGERIE?L’ENTREPRENARIAT EN MÉDECINE ACADÉMIQUE: QUELLE EST SA PLACE EN ALGERIE?
L’ENTREPRENARIAT EN MÉDECINE ACADÉMIQUE: QUELLE EST SA PLACE EN ALGERIE?
 
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santéAvis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
 
Le Ministère de la Santé de la Guinée evalue la performance, identifie les fa...
Le Ministère de la Santé de la Guinée evalue la performance, identifie les fa...Le Ministère de la Santé de la Guinée evalue la performance, identifie les fa...
Le Ministère de la Santé de la Guinée evalue la performance, identifie les fa...
 
Une coalition pour la sante au senegal
Une coalition pour la sante au senegalUne coalition pour la sante au senegal
Une coalition pour la sante au senegal
 
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième  conférence nationaleles 23 recommandations de la 2ième  conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
 

Plus de Stanleylucas

Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Stanleylucas
 
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Stanleylucas
 
Déclaration de la Présidente du Conseil de sécurité sur Haiti 24 Mars 2021
Déclaration de la Présidente du Conseil de sécurité sur Haiti 24 Mars 2021Déclaration de la Présidente du Conseil de sécurité sur Haiti 24 Mars 2021
Déclaration de la Présidente du Conseil de sécurité sur Haiti 24 Mars 2021
Stanleylucas
 
Décret institutionnalisant le programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse ...
Décret institutionnalisant le programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse ...Décret institutionnalisant le programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse ...
Décret institutionnalisant le programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse ...
Stanleylucas
 
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Stanleylucas
 
INTERVENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR JOVENEL MOÏSE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE
INTERVENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR JOVENEL MOÏSE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUEINTERVENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR JOVENEL MOÏSE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE
INTERVENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR JOVENEL MOÏSE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE
Stanleylucas
 
Coup d'Etat Haiti: Cadre Juridique Arrestation Juge Ivickel Dabresil
Coup d'Etat Haiti: Cadre Juridique Arrestation Juge Ivickel DabresilCoup d'Etat Haiti: Cadre Juridique Arrestation Juge Ivickel Dabresil
Coup d'Etat Haiti: Cadre Juridique Arrestation Juge Ivickel Dabresil
Stanleylucas
 
Le Bilan de 4 ans du President Jovenel Moise
Le Bilan de 4 ans du President Jovenel MoiseLe Bilan de 4 ans du President Jovenel Moise
Le Bilan de 4 ans du President Jovenel Moise
Stanleylucas
 
Avan Projet Constitution 2021 Haiti
Avan Projet Constitution 2021 HaitiAvan Projet Constitution 2021 Haiti
Avan Projet Constitution 2021 Haiti
Stanleylucas
 
Details sur la nouvelle constitution d'Haiti
Details sur la nouvelle constitution d'HaitiDetails sur la nouvelle constitution d'Haiti
Details sur la nouvelle constitution d'Haiti
Stanleylucas
 
Décret referendum constitutionnel 2021 Haiti
Décret referendum constitutionnel 2021 HaitiDécret referendum constitutionnel 2021 Haiti
Décret referendum constitutionnel 2021 Haiti
Stanleylucas
 
Haïti et le Monde: Les Femmes au Parlement 1995 - 2020
Haïti et le Monde: Les Femmes au Parlement 1995 - 2020Haïti et le Monde: Les Femmes au Parlement 1995 - 2020
Haïti et le Monde: Les Femmes au Parlement 1995 - 2020
Stanleylucas
 
Décret sur les intermédiaires de change en Haïti et des règles d’affichage de...
Décret sur les intermédiaires de change en Haïti et des règles d’affichage de...Décret sur les intermédiaires de change en Haïti et des règles d’affichage de...
Décret sur les intermédiaires de change en Haïti et des règles d’affichage de...
Stanleylucas
 
Décret Portant la Création, l’Organisation et le Fonctionnement de l’Agence N...
Décret Portant la Création, l’Organisation et le Fonctionnement de l’Agence N...Décret Portant la Création, l’Organisation et le Fonctionnement de l’Agence N...
Décret Portant la Création, l’Organisation et le Fonctionnement de l’Agence N...
Stanleylucas
 
Calendrier de la Commission Indépendante d'Elaboration de la Nouvelle Constit...
Calendrier de la Commission Indépendante d'Elaboration de la Nouvelle Constit...Calendrier de la Commission Indépendante d'Elaboration de la Nouvelle Constit...
Calendrier de la Commission Indépendante d'Elaboration de la Nouvelle Constit...
Stanleylucas
 
Grille Salariale Officielle dans l'Administration Publique d'Haiti Octobre 2020
Grille Salariale Officielle dans l'Administration Publique d'Haiti Octobre 2020Grille Salariale Officielle dans l'Administration Publique d'Haiti Octobre 2020
Grille Salariale Officielle dans l'Administration Publique d'Haiti Octobre 2020
Stanleylucas
 
Les Grandes lignes du budget de 2020 2021 Haiti
Les Grandes lignes du budget de 2020 2021 HaitiLes Grandes lignes du budget de 2020 2021 Haiti
Les Grandes lignes du budget de 2020 2021 Haiti
Stanleylucas
 
Haiti BINUH: Rapport Conseil de Sécurité Nations Unies, 25 Septembre 2020
Haiti BINUH: Rapport Conseil de Sécurité Nations Unies, 25 Septembre 2020Haiti BINUH: Rapport Conseil de Sécurité Nations Unies, 25 Septembre 2020
Haiti BINUH: Rapport Conseil de Sécurité Nations Unies, 25 Septembre 2020
Stanleylucas
 
Haiti Budget 2020 - 2021
Haiti Budget 2020 - 2021Haiti Budget 2020 - 2021
Haiti Budget 2020 - 2021
Stanleylucas
 
Comment conduire les nnquetes criminelles
Comment conduire les nnquetes criminellesComment conduire les nnquetes criminelles
Comment conduire les nnquetes criminelles
Stanleylucas
 

Plus de Stanleylucas (20)

Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
 
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
Rapport de 2020 du Département d'état sur la situation des droits de l'homme ...
 
Déclaration de la Présidente du Conseil de sécurité sur Haiti 24 Mars 2021
Déclaration de la Présidente du Conseil de sécurité sur Haiti 24 Mars 2021Déclaration de la Présidente du Conseil de sécurité sur Haiti 24 Mars 2021
Déclaration de la Présidente du Conseil de sécurité sur Haiti 24 Mars 2021
 
Décret institutionnalisant le programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse ...
Décret institutionnalisant le programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse ...Décret institutionnalisant le programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse ...
Décret institutionnalisant le programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse ...
 
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
 
INTERVENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR JOVENEL MOÏSE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE
INTERVENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR JOVENEL MOÏSE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUEINTERVENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR JOVENEL MOÏSE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE
INTERVENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR JOVENEL MOÏSE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE
 
Coup d'Etat Haiti: Cadre Juridique Arrestation Juge Ivickel Dabresil
Coup d'Etat Haiti: Cadre Juridique Arrestation Juge Ivickel DabresilCoup d'Etat Haiti: Cadre Juridique Arrestation Juge Ivickel Dabresil
Coup d'Etat Haiti: Cadre Juridique Arrestation Juge Ivickel Dabresil
 
Le Bilan de 4 ans du President Jovenel Moise
Le Bilan de 4 ans du President Jovenel MoiseLe Bilan de 4 ans du President Jovenel Moise
Le Bilan de 4 ans du President Jovenel Moise
 
Avan Projet Constitution 2021 Haiti
Avan Projet Constitution 2021 HaitiAvan Projet Constitution 2021 Haiti
Avan Projet Constitution 2021 Haiti
 
Details sur la nouvelle constitution d'Haiti
Details sur la nouvelle constitution d'HaitiDetails sur la nouvelle constitution d'Haiti
Details sur la nouvelle constitution d'Haiti
 
Décret referendum constitutionnel 2021 Haiti
Décret referendum constitutionnel 2021 HaitiDécret referendum constitutionnel 2021 Haiti
Décret referendum constitutionnel 2021 Haiti
 
Haïti et le Monde: Les Femmes au Parlement 1995 - 2020
Haïti et le Monde: Les Femmes au Parlement 1995 - 2020Haïti et le Monde: Les Femmes au Parlement 1995 - 2020
Haïti et le Monde: Les Femmes au Parlement 1995 - 2020
 
Décret sur les intermédiaires de change en Haïti et des règles d’affichage de...
Décret sur les intermédiaires de change en Haïti et des règles d’affichage de...Décret sur les intermédiaires de change en Haïti et des règles d’affichage de...
Décret sur les intermédiaires de change en Haïti et des règles d’affichage de...
 
Décret Portant la Création, l’Organisation et le Fonctionnement de l’Agence N...
Décret Portant la Création, l’Organisation et le Fonctionnement de l’Agence N...Décret Portant la Création, l’Organisation et le Fonctionnement de l’Agence N...
Décret Portant la Création, l’Organisation et le Fonctionnement de l’Agence N...
 
Calendrier de la Commission Indépendante d'Elaboration de la Nouvelle Constit...
Calendrier de la Commission Indépendante d'Elaboration de la Nouvelle Constit...Calendrier de la Commission Indépendante d'Elaboration de la Nouvelle Constit...
Calendrier de la Commission Indépendante d'Elaboration de la Nouvelle Constit...
 
Grille Salariale Officielle dans l'Administration Publique d'Haiti Octobre 2020
Grille Salariale Officielle dans l'Administration Publique d'Haiti Octobre 2020Grille Salariale Officielle dans l'Administration Publique d'Haiti Octobre 2020
Grille Salariale Officielle dans l'Administration Publique d'Haiti Octobre 2020
 
Les Grandes lignes du budget de 2020 2021 Haiti
Les Grandes lignes du budget de 2020 2021 HaitiLes Grandes lignes du budget de 2020 2021 Haiti
Les Grandes lignes du budget de 2020 2021 Haiti
 
Haiti BINUH: Rapport Conseil de Sécurité Nations Unies, 25 Septembre 2020
Haiti BINUH: Rapport Conseil de Sécurité Nations Unies, 25 Septembre 2020Haiti BINUH: Rapport Conseil de Sécurité Nations Unies, 25 Septembre 2020
Haiti BINUH: Rapport Conseil de Sécurité Nations Unies, 25 Septembre 2020
 
Haiti Budget 2020 - 2021
Haiti Budget 2020 - 2021Haiti Budget 2020 - 2021
Haiti Budget 2020 - 2021
 
Comment conduire les nnquetes criminelles
Comment conduire les nnquetes criminellesComment conduire les nnquetes criminelles
Comment conduire les nnquetes criminelles
 

PROJET D'APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION DE LA SANTE EN HAITI

  • 1. Projet d'Appui au Renforcement des Capacités en gestion de la santé en Haïti PARC gestion performance connaissances www.usi.umontreal.ca/parc 2006 2012 ANALYSES ET PROJECTION : RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI innovation éthique santé des populations Ministère de la Santé Publique et de la Population d’Haïti Université d’État d’Haïti Canadian International Agence Canadienne de développement international Development Agency UNITÉ DE SANTÉ INTERNATIONALE USI Département d’administration de la santé Faculté de médecine Unité de santé internationale
  • 2. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Auteurs : Carl-Ardy Dubois France Brunelle Carine Rousseau 2
  • 3. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Sommaire Chapitre 1. Introduction ...........................................................................................................4 Chapitre 2. Méthodologie ........................................................................................................6 I| Une analyse intégrée de la situation des ressources humaines........................................7 II| Une analyse dynamique de l’évolution de la main-d’œuvre ............................................8 III| Une identification des domaines d’interventions............................................................8 Chapitre 3. Analyse de l’offre...................................................................................................9 I| Offre totale de main-d’œuvre sanitaire disponible .........................................................10 II| Main-d’œuvre médicale..................................................................................................18 III| Effectifs d’infirmières et de sages-femmes....................................................................21 IV| Dentistes ........................................................................................................................23 V| Pharmaciens (avec titre universitaire rapporté) ............................................................24 VI| Autres professionnels directement impliqués dans l’offre de services ........................26 VII| Techniciens ...................................................................................................................28 VIII| Personnel de soutien clinique : infirmières auxiliaires et aides cliniques ...................32 IX| Personnel de soutien administratif et logistique ..........................................................36 X| Personnel d’encadrement ..............................................................................................39 Chapitre 4. Formation des travailleurs de la santé ...............................................................42 Chapitre 5. Attrition liée à la migration .................................................................................47 Chapitre 6. Projections de l’offre – Un exercice de simulation ............................................50 Chapitre 7. Projection des besoins ........................................................................................56 I| Scénario 1 : statu quo. .....................................................................................................57 II| Scénario 2........................................................................................................................58 III| Scénario 3 : ajuster l’évolution de la main-d’œuvre à l’évolution de la carte sanitaire et à l’offre du paquet minimum de services ............................................................................62 Chapitre 8. Des pistes pour l’action .......................................................................................66 3
  • 4. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Chapitre 1 Introduction 4
  • 5. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI En Haïti comme dans la plupart des pays en développement, le déficit de capacités en matière de ressources humaines est largement reconnu comme l’un des principaux goulots d’étranglement qui entravent le développement sanitaire et, plus largement, la progression vers l’atteinte des objectifs de développement pour le Millénaire. Tous les rapports et documents stratégiques successifs publiés par le Ministère de la santé publique (MSPP) et ses partenaires (nationaux et internationaux) donnent écho aux déséquilibres quantitatifs et qualitatifs qui affectent les ressources humaines en santé et indiquent l’urgence d’apporter des solutions appropriées pour corriger les conséquences négatives de ces déséquilibres. Dans son plan stratégique national pour la réforme du secteur de la santé 2005-2010, le MSPP inscrit le développement des ressources humaines en santé au rang des six objectifs prioritaires que doit atteindre le Ministère pour améliorer la santé de la population et la performance du secteur. Cependant, les travaux réalisés en 2007 dans le cadre du Forum national pour le réalignement de la réforme du secteur de la santé ont permis de souligner un certain nombre d’obstacles qui entravent la mise en œuvre des stratégies devant améliorer la situation des ressources humaines. La planification des ressources humaines qui figure parmi les priorités stratégiques du MSPP a été jusqu’ici compromise à la fois par le manque de capacités à cet égard et par les lacunes majeures du système d’information en ressources humaines. En l’absence d’une politique explicite et cohérente de ressources humaines, les interventions sur la main-d’œuvre sanitaire reflètent souvent des activités ad hoc, fragmentées, mal coordonnées, avec un impact souvent limité. Depuis 2007, le Projet d’Appui au renforcement des capacités en gestion de la santé en Haïti (PARC) est engagé avec le MSPP dans un processus de développement des capacités qui vise à outiller ce dernier en vue de développer et mettre en œuvre une politique de ressources humaines adaptée aux besoins du système de santé. Un vaste recensement portant à la fois sur les personnels œuvrant dans le secteur et sur les écoles de formation a constitué une composante importante de l’effort de diagnostic de la situation des ressources humaines en santé. En s’appuyant sur les données de ce recensement et toute autre information pertinente, ce rapport vise : 1) à dresser un portrait de la situation actuelle des ressources humaines en santé en Haïti en ciblant en particulier les dimensions que constituent : l’offre de ressources humaines (taille, composition, distribution), la demande de ressources humaines, les écarts entre l’offre et la demande, la production de personnels; 2) à définir les domaines où des interventions urgentes sont nécessaires pour les ajustements nécessaires au niveau de la main-d’œuvre et, conséquemment, assurer une offre adéquate de personnels de santé qualifiés, en nombre suffisant, et déployés de manière cohérente et équitable. Ce rapport s’inscrit ainsi dans une démarche de planification systématique qui doit apporter au MSPP et à ses partenaires un ensemble de données qui seront utiles pour l’élaboration d’un plan stratégique de développement des ressources humaines basé à la fois sur un diagnostic plus précis de la situation de la maind’œuvre sanitaire et sur ses perspectives d’évolution. 5
  • 6. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Chapitre 2 Méthodologie 6
  • 7. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Le cadre analytique adopté pour ce travail intègre : I| UNE ANALYSE INTÉGRÉE DE LA SITUATION DES RESSOURCES HUMAINES Cette composante de la démarche vise à dresser un inventaire détaillé de l’offre de maind’œuvre et des capacités de production en tenant compte de l’ensemble des groupes professionnels. Cette analyse de l’offre et de la production permet ainsi de préciser les effectifs totaux de personnel, leur distribution (entre les différentes régions géographiques, par groupes d’âge, par types d’établissements sanitaires, par occupations), les capacités en matière de formation de base pour différents groupes de personnels. Aux fins de cette démarche, un vaste recensement mobilisant 43 recenseurs, 11 chefs d’équipe, une coordonnatrice terrain et une équipe logistique et administrative a été conduit dans les 10 départements géographiques du pays en étroite coordination avec les directions départementales. Le recensement des travailleurs de la santé 2007-2208 avait comme objectif de fournir au MSPP des données valides et standardisées tout en contribuant à donner une meilleure connaissance de l’ensemble des ressources actives du secteur de la santé en Haïti. Il comportait trois volets de cueillette de données : données sur l’offre de ressources humaines, données sur les capacités de production des établissements de formation, données sur l’attrition liée à la migration. La collecte de données sur l’offre des ressources humaines du système de santé a consisté à faire un inventaire de personnes et à les décrire selon 24 paramètres, entre autres : catégories professionnelles, sexe, lieu de travail (régions géographiques d’appartenance), types d’établissement, âge, nombre d’années d’expérience, poste occupé, niveau de formation et de spécialisation. Les données sur les capacités de production ont été recueillies tant pour les écoles publiques que privées et ont permis d’établir le nombre de nouveaux entrants dans la maind’œuvre en tenant compte des gradués arrivés de l’étranger en particulier de Cuba. Les données relatives à cette attrition ont été collectées par le biais d’une enquête conduite auprès de gradués de la Faculté de Médecine de l’Université d’Haïti et de quatre écoles d’infirmières. Des informateurs clés recrutés parmi les gradués de dix cohortes successives dans chacun des établissements sélectionnés ont permis d’établir le nombre de professionnels ayant émigré après leur graduation pour chacune des cohortes. 7
  • 8. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI II| UNE ANALYSE DYNAMIQUE DE L’ÉVOLUTION DE LA MAIND’ŒUVRE Cette composante de la démarche vise à établir des projections de l’évolution de l’offre et de la demande. Du point de vue de l’offre, le modèle de simulation utilisé intègre les effectifs actuels; les augmentations futures attribuables aux nouveaux diplômés, les gradués arrivant de l’étranger, les pertes attribuables aux émigrations et aux départs à la retraite. Du côté de la demande, les scénarii envisagés tiennent compte essentiellement de trois paramètres : l’évolution démographique de la population, la carte sanitaire et l’offre du paquet minimum de services. III| UNE IDENTIFICATION DES DOMAINES D’INTERVENTIONS Sur la base des analyses effectuées aux deux étapes précédentes et des constats qui en ressortent, il s’agit ici d’identifier des domaines où des interventions prioritaires doivent être conduites pour répondre aux déséquilibres observés dans la main-d’œuvre. Cette composante de l’analyse se limite à proposer aux décideurs des pistes qui peuvent être suivies dans le cadre d’une démarche plus large mobilisant tous les acteurs clés en vue de l’élaboration et la mise d’un plan national de développement des ressources humaines. 8
  • 9. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Chapitre 3 Analyse de l’offre 9
  • 10. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI L’analyse de l’offre réfère à une analyse à la fois quantitative et fonctionnelle de la maind’œuvre sanitaire disponible à une période déterminée au regard de sa composition, de sa taille, de ses compétences et de sa distribution par catégories professionnelles, par sexe, par niveau de soins, par régions géographiques, par types d’établissement. I| OFFRE TOTALE DE MAIN-D’ŒUVRE SANITAIRE DISPONIBLE A. Un déficit quantitatif et qualitatif Le recensement effectué en 2007 indique que les différentes composantes du système de santé disposent d’un effectif qui s’élève à 24 278 employés (incluant 468 professionnels et techniciens de la brigade médicale cubaine. Au regard de ces données, la main d’œuvre sanitaire totale disponible atteint 2,61 personnels pour 1000 habitants 1 et se situe légèrement au dessus de la moyenne africaine (2,3 ‰) qui reste toutefois la plus faible parmi les différentes régions (Sud-Est asiatique : 4 ‰; Amériques : 24,8 ‰; moyenne mondiale : 9,3 ‰). Ces données actualisées pour Haïti qui dépassent certaines estimations plus pessimistes effectuées auparavant doivent être interprétées avec prudence et une analyse plus fine montre en fait qu’elles cachent un certain nombre de déséquilibres qui touchent notamment : 1. La proportion de fournisseurs directs de services de santé dans la maind’œuvre Les catégorisations effectuées à partir des différents groupes occupationnels indiquent que le groupe constitué par le personnel d’encadrement, de support administratif et logistique représente jusqu'à 40 % de la main d’œuvre sanitaire, soit plus de 9684 travailleurs. Ces proportions sont largement en dessus de celles observées dans d’autres régions (Afrique : 17, 2 %; Sud-Est asiatique : 24,7 %). Les fournisseurs directs de services de santé constituant 60 % des travailleurs regroupent ici les personnels qualifiés (médecins, infirmières, sagesfemmes, dentistes, pharmaciens, personnels techniques paramédicaux) mais aussi toute une panoplie de travailleurs peu qualifiés qui sont normalement dédiés à diverses fonctions auxiliaires ou de support clinique (auxiliaires, aide-auxiliaires, aides en soins, aidespharmacien, agent de santé, matrones etc.). En réalité, dans des zones ou des domaines de services mal desservis, ces personnels de support clinique (aides cliniques et infirmières auxiliaires) en viennent souvent à exercer des responsabilités qui dépassent leurs compétences et leur rôle primaire de support. En fait ces personnels de support comptent pour 46 % des 14 392 fournisseurs directs de services de santé. 1 La population totale est estimée en 2008 à 9 296 644 habitants sur la base des données du recensement de 2003 et d’un taux d’accroissement annuel de 1,9 10
  • 11. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI 2. La proportion de personnels de santé avec un statut professionnel Les 6529 professionnels de santé qui représentent le groupe de travailleurs le plus susceptible d’offrir de manière autonome des services de santé de qualité ne représentent en réalité qu’une proportion limitée de personnels de santé, soit seulement 27 % de travailleurs regroupant les médecins, les infirmières, les sages-femmes, les dentistes, les pharmaciens, une certaine proportion des techniciens paramédicaux2 et une variété de professionnels non médicaux (psychologues, sociologues, travailleurs sociaux, etc.) impliqués dans la prestation de services. Ces chiffres sont cohérents par rapport aux données rapportées sur les niveaux de formation du personnel. Les données recueillies indiquent que seulement 31 % des personnels de santé ont une formation de niveau universitaire. 40 % des effectifs ont effectué des études secondaires, sans les avoir complétées pour la majorité. 10 % des travailleurs n’ont pas dépassé le niveau des études primaires. Pour les 19,3 % de travailleurs qui n’ont pas rapporté leur niveau d’études, les recoupements effectués permettent de constater qu’ils occupent pour la grande majorité des postes de soutien administratif, clinique et logistique souvent associés à une faible scolarité. 3. La proportion de personnels susceptibles d’avoir un impact direct sur les indicateurs de santé Si l’offre de soins de santé dépend de la contribution d’une grande variété de personnels de santé, il reste toutefois que les médecins et les infirmières (incluant les infirmières sagesfemmes) jouent un rôle de premier plan comme fournisseurs directs d’un ensemble de services qui ont un impact important sur la santé des populations. De récents travaux ont ainsi permis de démontrer un seuil critique d’effectifs requis pour ces groupes de personnels en vue d’améliorer l’efficacité de certaines interventions de base, notamment assurer une couverture vaccinale de 80 %, garantir des accouchements assistés pour 80 % des femmes enceintes et assurer une amélioration durable des indicateurs de santé pour l’ensemble de la population (Joint Learning Initiative, 2004, OMS, 2006)3.. En Haïti, les données du recensement indiquent des effectifs cumulés de 5220 médecins et infirmières. Avec ces chiffres, on obtient un ratio de 0,59 ‰, largement en dessous du seuil de 2,5 ‰ personnels de santé qui correspond à la normes minimale requise pour atteindre les objectifs susmentionnés. C’est donc dire qu’en 2008, Haïti comptait un ratio de 2,61 travailleurs pour 1000 habitants qui se compare défavorablement à la plupart des pays d’Amérique Latine et des Caraïbes mais est légèrement en-dessus de la moyenne africaine (la plus faible des 5 continents). Ce déficit quantitatif de personnels est associé à un déficit qualitatif qui se traduit par : une faible proportion de travailleurs de santé avec un statut de professionnels; une grande part de la main-d’œuvre que constituent les travailleurs de soutien peu qualifiés; une faible part 2 341 des 1627 techniciens paramédicaux ayant un diplôme universitaire Joint Learning Initiative. 2004. Human resources for health: overcoming the crisis. Cambridge: Harvard University Press; OMS. 2006. Le Rapport sur la santé dans le monde 2006 – Travailler ensemble pour la santé. Genève : OMS. 3 11
  • 12. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI que constituent médecins et infirmières qui correspondent au groupe de travailleurs le plus susceptibles d’infléchir positivement les indicateurs de santé. Tableau 1 : Main-d’œuvre sanitaire en Haïti - 5 grands groupes de personnels 1. Professionnels Médecins Infirmières/Sages-femmes 2422 3091 Dentistes Pharmaciens formés au niveau universitaire Techniciens paramédicaux (formation universitaire) Autres professionnels (non cliniciens) 2. Soutien clinique 3. Techniciens 4. 5. Total 205 216 407 188 Aides cliniques Infirmières auxiliaires Techniciens paramédicaux (formation non universitaire) Personnels avec titre de pharmaciens mais sans niveau universitaire Personnel d'encadrement Personnel de soutien administratif et logistique 2989 3675 1199 202 846 8838 24278 Tableau 2 : Répartition de la main-d’œuvre sanitaire en Haïti suivant le niveau d’études Niveau universitaire Niveau secondaire Niveau primaire Non rapporté % de la maind'œuvre 31 40 10 19 B. Des déséquilibres dans la distribution géographique La distribution régionale des travailleurs de santé montre un net déséquilibre en faveur de la région métropolitaine de la capitale. La République d’Haïti est subdivisée en 10 départements. Le Département de l’Ouest dont le chef-lieu est Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, compte 35 % de la population totale mais est desservie par près de la moitié des personnels sanitaires actifs (soit 46 %). L’Artibonite qui correspond au deuxième département le plus peuplé n’est desservi que par 9 % de la main-d’œuvre sanitaire pour 14 % de la population. Le Département du Nord accuse lui-aussi un déficit avec 8 % de la maind’œuvre et 11 % de la population totale. 12
  • 13. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 3 : Répartition du personnel dans les différents départements Départements Artibonite Centre Nippes Grande-Anse Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) 1 308 805 Part de la population en % 0,14 Effectifs de personnels sanitaires 2 264 Part de personnels en % 0,09 631 755 292 665 511 765 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 0,07 0,03 0,06 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 1 816 656 1 000 2 054 792 1 272 11 239 2 367 814 24 274 0,07 0,03 0,04 0,08 0,03 0,05 0,46 0,10 0,03 1,00 C. Une main-d’œuvre majoritairement féminine 60 % des travailleurs sont de sexe féminin, avec une concentration de femmes dans certaines professions et occupations. Les professions d’infirmières et des sages-femmes, les métiers d’infirmières-auxiliaires mais aussi certaines occupations de soutien (ménagère, cuisinière) correspondent encore à des activités presqu’exclusivement féminines. D. Une main-d’œuvre relativement jeune Des données recueillies pour près de 5000 travailleurs ont été jugées aberrantes, indiquant que ces travailleurs auraient un âge variant entre 76 et 108 ans. Ces données ont donc été exclues de l’analyse. Nous avons par contre gardé ceux qui ont un âge allant de 66 à 75 ans pour tenir compte du manque de systématisation dans les processus de départs à la retraite. Ces réserves étant faites, les données collectées semblent suggérer que la main-d’œuvre est plutôt jeune avec 66 % de travailleurs de 18 à 45 ans et 88 % de moins de 55 ans. Au regard des chiffres actuels, 9 % de travailleurs devraient partir à la retraite au cours des prochaines années tandis que 2 % auraient déjà dépassé l’âge de la retraite. Tableau 4 :Distribution de la main-d’œuvre par âge Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Total Effectifs 812 5864 5963 4237 1767 474 19117 % 0,04 0,31 0,31 0,22 0,09 0,02 1,00 13
  • 14. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI E. Un personnel réparti entre différents secteurs Reflétant la fragmentation de l’offre de services de santé, le personnel de santé est aussi réparti entre les principaux secteurs qui constituent le système de santé : · un secteur privé libéral essentiellement concentré dans les régions métropolitaine et incluant à la fois des cabinets médicaux, des polycliniques, des laboratoires de diagnostic, des officines de pharmacie, des distributeurs de produits médicamenteux et pharmaceutiques, · un secteur public géré par le MSPP et qui regroupe près de 40 % des établissements de santé, un secteur mixte et un secteur privé associatif · des établissements dits mixtes qui correspondent en quelque sorte à une extension du secteur public. Même ces établissements sont gérés par le privé, ils sont en général à but non lucratif et leur personnel est fourni et payé par le MSPP · un secteur associatif formant un groupe hétéroclite incluant des missions religieuses de diverses obédiences, des ONGs nationales et des ONGs internationales On peut constater ci-après que le secteur public, incluant les établissements dits mixtes, fournit la plus forte proportion de la main-d’œuvre sanitaire avec 60 % du personnel contre 23 % pour le secteur associatif et 20 % pour le secteur privé libéral. Cependant, il est important aussi de remarquer que le profil de la main-d’œuvre diffère aussi de manière fondamentale entre les secteurs. Le secteur privé libéral se caractérise par sa forte proportion de travailleurs avec un statut professionnel (38 % de professionnels contre 28 % de personnels de soutien administratif/logistique) alors que le secteur public/mixte se caractérise par sa forte proportion de personnels de soutien administratif/logistique en général peu qualifiés et non directement impliqués dans les services cliniques (42 % de personnels de soutien administratif/logistique contre seulement 24 % de professionnels). Un autre fait marquant des données est la variation importante entre les départements. Plus de 80 % de la main-d’œuvre relève du secteur public/mixte dans les départements du Nord, Nord-est et Nippes alors que cette proportion baisse en-dessous de 60 % pour les départements de l’Ouest, de l’Artibonite et du Centre. Les départements de l’Artibonite et du Nord-Ouest sont ceux qui comptent le plus fort pourcentage de personnels relevant du secteur associatif (respectivement 35 et 38 %) alors que l’offre de main-d’œuvre dans le département de l’Ouest relève pour 30 % du secteur privé libéral. 14
  • 15. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 5 :Distribution de la main-d’œuvre par secteurs et par groupes d’occupations Privé Public/Mixte Liberal Professionnels Médecins 848 1108 Infirmières/Sages-femmes 613 1701 Dentistes 131 52 Pharmaciens (formation universitaire) 120 70 Techniciens paramédicaux (formation 85 244 universitaire) Autres professionnels (non cliniciens) 20 67 Soutien clinique Aides cliniques Infirmières auxiliaires Associatif 450 744 19 33 78 107 316 530 Techniciens Techniciens paramédicaux (formation non universitaire) Personnels avec titre de pharmaciens mais sans niveau universitaire Personnel d'encadrement Personnel de soutien administratif et logistique Total 1620 2296 1020 792 473 428 224 128 47 27 136 1334 4734 360 5733 13726 344 1669 5507 Tableau 6 :Répartition de la main-d’œuvre entre les différents secteurs (en %) Privé Libéral Public/Mixte Associatif Total Professionnels 38 24 26 27 Soutien clinique 18 29 33 27 Techniciens 13 3 5 6 Encadrement 3 3 6 4 0,28 42 30 36 Soutien administratif/logistique Tableau 7 :Distribution de la main-d’œuvre sanitaire suivant le département géographique et le secteur Privé Libéral 159 Public/Mixte 1310 Associatif 795 Centre 200 1186 454 Nippes 43 390 36 Grande-Anse 28 760 218 Nord 256 1660 130 Nord-Est 62 648 65 Artibonite Nord-Ouest 101 683 488 Ouest 3379 4819 3033 Sud 410 1805 156 Sud-Est 97 615 117 15
  • 16. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI F. Des déséquilibres dans la distribution entre les niveaux de soins La plus forte proportion de la main-d’œuvre disponible soit 36 % sont employés dans les établissements hospitaliers. Les établissements de 1er échelon (dispensaires et centres de santé sans lits) qui sont souvent les plus accessibles pour une proportion significative de la population n’emploient que 18 % de la main-d’œuvre. Le déséquilibre est plus prononcé pour certains groupes professionnels. Une forte majorité des effectifs médicaux disponibles sont concentrés dans les établissements hospitaliers et les cabinets privés alors que les services dans les établissements de premier échelon reposent en grande partie sur le personnel clinique auxiliaire (infirmières auxiliaires, aides-auxiliaires, personnel de soutien) 16
  • 17. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 8 :Déploiement de la main-d’œuvre sanitaire dans les différents types d’établissements Médecins Infirmières Bureaux communaux, départementaux et centraux du MSPP Autres Pharmaciens responsables avec titre de pharmacie Dentistes universitaire (sans titre universitaire) Soutien Encadrement administratif Total et logistique Autres professionnels Auxilaires Aides cliniques Technciens paramédicaux 9 124 787 1230 0,05 % 2 13 2 9 44 41 164 2 1 23 3 601 553 78 12 513 1987 0,08 282 288 397 121 28 25 12 15 8 0 3 14 22 98 6 12 13 10 101 3 8 11 81 4 1 477 480 318 126 8 479 627 668 41 4 169 181 154 74 192 53 64 285 52 7 779 1143 861 724 63 2466 2965 3112 1387 340 592 121 107 3 9 4 92 61 165 23 212 1389 0,06 802 15 1430 35 33 1 51 5 28 1 41 26 1486 23 444 42 501 10 203 23 3590 69 8609 0,36 250 0,01 74 125 Dispensaires 37 CSL CAL ONGs Pharmacie Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hopitaux Autres 179 132 301 38 28 0,10 0,12 0,13 0,06 0,01 17
  • 18. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI II| MAIN-D’ŒUVRE MEDICALE Suivant le rapport sur la santé dans le monde (OMS, 2006), 1949 médecins ont été recensés en 1998. Le recensement de 2008 fait plutôt état de 2422 médecins, soit 0,26 ‰, incluant la brigade cubaine et les travailleurs internationaux. Les informations recueillies fournissent plusieurs indications sur la distribution de ces effectifs médicaux : · La profession médicale semble majoritairement masculine. 67 % des médecins employés dans le secteur public sont des hommes et 33 % sont des femmes ; · Avec 46 % des effectifs, le secteur public/mixte reste le principal employeur des médecins contre 35 pour le secteur privé libéral et 19 % pour le secteur associatif ; · Les travailleurs internationaux comptent pour 12 % de la main-d’œuvre médicale disponible, au total 287 travailleurs dont 255 font partie de la brigade médicale cubaine ; · Les principaux lieux d’exercice des médecins sont les hôpitaux (36 %) et les cabinets privés (27 %) alors que les établissements de 1er échelon (dispensaires et centres de santé sans lits) n’emploient que 10 % de la main-d’œuvre médicale ; · Les déséquilibres dans la distribution géographique du personnel sanitaire sont particulièrement prononcés pour les médecins. 67 % des médecins exercent dans le département de l’Ouest qui compte 35 % de la population. 83 % des médecins spécialistes exercent dans le même département ; · Les données sur l’âge doivent être interprétées avec prudence compte tenu des données aberrantes en quantité relativement importante relevées lors de l’analyse. L’information épurée laisse entrevoir que 21 % des effectifs ont plus de 55 ans et devraient partir à la retraite au cours des 10 prochaines années. La population médicale reste relativement jeune avec 56 % de moins de 45 ans ; · 50 % des médecins exercent comme généralistes. Un faible pourcentage, soit 6 % des 1135 MD généralistes recensées ont rapporté une formation spécifique en médecine générale ou médecine familiale, suivie au terme de leur formation médicale. Les données présentées dans le tableau de distribution par spécialités doivent toutefois être interprétées avec prudence en raison d’un nombre élevé de médecins pour lesquels il n’y avait aucune donnée concernant la spécialité. Ils ont été considérés par défaut comme étant des généralistes. 18
  • 19. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 9 : Distribution de la main-d’œuvre médicale par départements Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-est Ensemble Population 2008 (estimations) Part de la population en % Effectifs de médecins Part de médecins en % 1 308 805 631 755 511 765 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 0,14 0,07 0,06 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 139 81 51 52 139 46 63 1611 178 62 2 422 0,06 0,03 0,02 0,02 0,06 0,02 0,03 0,67 0,07 0,03 1,00 Tableau 10 : Distribution des médecins spécialistes par départements Départements Population 2008 (estimations) Part de la population en % Effectifs de spécialistes Part de spécialistes en % Artibonite 1 308 805 0,14 32 0,03 Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble 631 755 511 765 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 0,07 0,06 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 19 11 7 56 1 12 887 29 20 1 074 0,02 0,01 0,01 0,05 0,00 0,01 0,83 0,03 0,02 1,00 Tableau 11 : Distribution des médecins par âges Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Effectifs % 32 532 368 368 293 49 1642 0,02 0,32 0,22 0,22 0,18 0,03 1,00 19
  • 20. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 12 : Distribution des médecins suivant la nationalité Nationalité Haïtienne Cubaine Autres nationalités Non rapportée Effectfs 2101 255 32 34 2422 Tableau 13 : Distribution de la main d’œuvre médicale par spécialisation Spécialisation Médecine Familiale/Médecine Générale/Pas de spécialisation rapportée Spécialités médicales : Médecine interne/dermatologie/psychiatrie Spécialités chirurgicales : chirurgie/ObstétriqueGynécologiie/OrthopédieTraumatologie/Anesthésie Ophtalmologie/ORL Pédiatrie Pathologie Santé publique/Santé communautaire/Épidémiologie/Gestion Urologie Imagerie : radiologie/sonographie Autre Total 1135 214 440 42 183 9 127 25 22 12 2209 Tableau 14 :Déploiement de la main-d’œuvre médicale dans les différents types d’établissements Bureaux communaux et départementaux du MSPP Bureaux centraux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs 42 32 37 179 132 301 Pharmacies Laboratoires 38 28 Cliniques et cabinets privés 592 Hôpitaux Autres 802 15 20
  • 21. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI III| EFFECTIFS D’INFIRMIERES ET DE SAGES-FEMMES Le recensement a permis d’établir à 3091 les effectifs d’infirmières et de sages-femmes en incluant les 102 professionnels de la brigade médicale cubaine et 27 autres travailleurs internationaux. La distribution de ces effectifs d’infirmiers et de sages-femmes se présente comme suit : · Les infirmières forment un groupe professionnel numériquement plus important que les sages-femmes. Les sages-femmes n’ont été introduites que récemment avec l’ouverture d’une école publique de formation. L’accès à cette formation n’est ouvert qu’à des postulantes ayant déjà un diplôme d’infirmières. Les sages-femmes ne représentent actuellement que 3 % du personnel infirmier. · La formation spécialisée en soins infirmiers est encore peu développée. La forte majorité du personnel infirmier exercent des fonctions généralistes. Les infirmières de santé communautaires forment cependant un groupe distinct avec des compétences sanctionnées dans la plupart des cas par un diplôme spécifique dans ce domaine. · 94% des effectifs recensés sont des femmes · 79 % des effectifs ont moins de 45 ans. Seulement 4,5 % ont plus de 55 ans · 65 % des infirmières ont une formation universitaire équivalent au moins à 3 années d’études postsecondaires. Dans les autres cas, il s’agit de diplômes obtenus dans des écoles de formation souvent privées avec des exigences minimales à l’admission · La distribution des infirmières sur le territoire national est très inégale. 52 % des infirmières exercent dans le département de l’Ouest qui compte 35 % de la population · 14 % des infirmiers offrent leurs services au 1er échelon (dispensaires, CSL) alors que les établissements hospitaliers emploient jusqu'à 48 % des effectifs Tableau 15 : Distribution des infirmières/sages-femmes par départements Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) 1 308 805 631 755 511 765 Part de la population en % 0,14 0,07 0,06 Effectifs d'infirmières /sages-femmes 216 110 154 Part d'infirmières /sages-femmes en % 0,07 0,04 0,05 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 78 309 84 118 1615 308 99 3 091 0,03 0,10 0,03 0,04 0,52 0,10 0,03 1,00 21
  • 22. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 16 : Distribution des infirmières/sages-femmes par âges Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Effectifs 92 1088 941 407 117 12 2657 % 0,03 0,41 0,35 0,15 0,04 0,005 Tableau 17 : Distribution des infirmières/sages-femmes suivant la nationalité Nationalité Effectifs Haïtienne Cubains Autres nationalités Non rapporté Total 2874 102 27 88 3091 Tableau 18 : Distribution des infirmières et sages-femmes par groupes professionnels Infirmières de santé communautaires (communale/hygiéniste/épidémiologie) Sage-femme Infirmières 113 96 2803 Tableau 19 :Déploiement des infirmières et sages-femmes dans les différents types d’établissements Bureaux communaux et départementaux du MSPP Bureaux centraux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONG Pharmacie Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hôpitaux Autres Effectifs 95 % 0,03 30 164 282 288 397 0,01 0,05 0,09 0,10 0,13 121 28 121 1430 35 0,04 0,01 0,04 0,48 0,01 22
  • 23. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI IV| DENTISTES Le recensement à permis de confirmer la faible disponibilité de main-d’œuvre en soins dentaires. 205 dentistes ont été recensés : · 64 % des effectifs exercent leur pratique dans le département de l’Ouest (35 % de la population). Il n’y aurait que 3 dentistes dans le département du Sud-est pour une population de 580 000 habitants · 64 % des dentistes en exercice auraient moins de 45 ans et 21 % auraient plus de 55 ans · Les dentistes sont concentrés dans le secteur privé libéral qui emploie 64 % Tableau 20 : Distribution des dentistes par départements Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-est Ensemble Population 2008 (estimations) 1 308 805 631 755 511 765 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 Part de la population en % 0,14 0,07 0,06 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 Effectifs dentistes 10 9 7 6 10 8 7 131 14 3 205 Part de dentistes en % 0,05 0,04 0,03 0,03 0,05 0,04 0,03 0,64 0,07 0,01 1,00 Tableau 21 :Distribution des dentistes suivant l’âge Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Effectifs 3 46 57 25 28 7 166 % 0,02 0,28 0,34 0,15 0,17 0,04 1,00 Tableau 22 : Distribution des dentistes par secteur Privé libéral Public/mixte Associatif Non rapporté Total Effectifs 131 48 +4 19 3 205 % 0,64 0,25 0,09 0,01 1,00 23
  • 24. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 23 : Déploiement des dentistes dans les différents types d’établissements Hôpitaux Autres Total Effectifs 2 2 25 12 15 8 107 % 0,01 0,01 0,12 0,06 0,07 0,04 0,52 33 1 205 Bureaux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs Pharmacie Cliniques et cabinets privés 0,16 0,005 1,00 V| PHARMACIENS (AVEC TITRE UNIVERSITAIRE RAPPORTE) L’enquête conduite aux fins de cette étude aura permis de recenser 216 pharmaciens avec un titre universitaire dûment rapportés. D’autres travailleurs sans titre universitaire revendiquent aussi ce titre de pharmacien mais seront traités ici avec le groupe de techniciens. Les principaux traits qui caractérisent cette main d’œuvre professionnelle en pharmacie sont les suivants : · Un déséquilibre géographique nettement en faveur du département de l’Ouest où exercent 66 % des pharmaciens · Une main d’œuvre très jeune : 79 % des effectifs auraient moins de 45 % contre 8 % pour les plus de 55 ans · Une concentration dans le secteur privé libéral qui emploie 56 % des pharmaciens contre 29 % pour le secteur public mixte et 15 % pour le secteur associatif Tableau 24 : Distribution des pharmaciens par départements Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) Part de la population en % Effectifs pharmaciens Part de pharmaciens en % 1 308 805 631 755 511 765 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 0,14 0,07 0,06 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 14 16 7 6 12 3 5 142 6 5 216 0,07 0,07 0,03 0,03 0,06 0,01 0,02 0,66 0,03 0,02 1,00 24
  • 25. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 25 : Distribution des pharmaciens suivant l’âge Âge Effectifs % < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Total 6 83 58 24 7 7 185 0,03 0,45 0,31 0,13 0,04 0,04 1,00 Tableau 26 : Distribution des pharmaciens par secteurs Public/mixte privé libéral privé associatif Effectifs 63 120 33 216 % 0,29 0,56 0,15 1,00 Tableau 27 : Déploiement des pharmaciens dans les différents types d’établissements Bureaux centraux et départementaux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs Pharmacie Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hôpitaux Autres Total Effectifs 13 1 3 14 22 98 6 3 % 0,06 0,00 0,01 0,06 0,10 0,45 0,03 0,01 51 5 216 0,24 0,02 1,00 25
  • 26. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI VI| AUTRES PROFESSIONNELS DIRECTEMENT IMPLIQUES DANS L’OFFRE DE SERVICES En plus des professions traditionnelles, la main-d’œuvre sanitaire compte également une variété d’autres professionnels impliqués à divers niveaux dans l’offre de soins : activités de coordination des programmes, fonctions de gestion ou de direction dans les organisations de santé, postes de logistique ou encore comme intervenants directs dans la prestation de services. Ces travailleurs incluent notamment des ingénieurs, des travailleurs sociaux, des psychologues, des anthropologues, des sociologues, des spécialistes de l’éducation, des théologiens, etc. Les traits marquants de cette composante de la main-d’œuvre sont les suivants : · Un niveau de scolarité relativement élevé. Ces professionnels sont essentiellement formés au niveau universitaire · Une population jeune. 78 % ont moins de 45 ans · Un déséquilibre géographique en faveur du département de l’Ouest et du Sud. 67 % des effectifs sont déployés dans l’Ouest et 12 % dans le Sud · Une concentration forte dans le secteur associatif qui compte 48 % des effectifs. Tableau 28 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) par départements Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) Part de la population en % Effectifs autres profs Part en % 1 308 805 0,14 1 0,01 631 755 511 765 0,07 0,06 4 4 0,02 0,02 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 6 14 3 4 126 23 3 188 0,03 0,07 0,02 0,02 0,67 0,12 0,02 1,00 Tableau 29 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) suivant l’âge Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Effectifs 8 59 49 21 8 2 147 % 0,05 0,40 0,33 0,14 0,05 0,01 1,00 26
  • 27. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 30 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) suivant la profession Socio/anthropologie Travailleur social Ingénieur Psychologue Autres (théologien, éducateur, etc.) 11 58 15 73 31 188 Tableau 31 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) suivant le niveau de formation Universitaire Non rapporté 153 35 188 Tableau 32 : Distribution des autres professionnels (non cliniques) par secteur Public/Mixte Privé libéral Associatif Non rapporté Total Effectifs 76 20 91 1 188 % 0,41 0,11 0,48 0,01 1,00 Tableau 33 : Déploiement des autres professionnels (non cliniques) dans les différents types d’établissements Bureaux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs Pharmacie Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hôpitaux Autres Total Effectifs 9 3 8 11 81 4 1 4 41 26 188 % 0,05 0,02 0,04 0,06 0,43 0,02 0,01 0,02 0,22 0,14 1,00 27
  • 28. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI VII| TECHNICIENS A. Techniciens en pharmacie Ce groupe de personnels est constitué de travailleurs qui offrent leurs services essentiellement dans le domaine de la pharmacie et de la gestion des médicaments. Cependant leurs qualifications correspondent davantage à un niveau technique que professionnel même s’ils rapportent dans la plupart des cas un titre de pharmaciens. Le profil de ce groupe occupationnel se présente comme suit : · Un niveau de scolarité plutôt faible. Dans tous les cas, il s’agit de travailleurs qui n’ont pas dépassé le niveau du secondaire. 21 % n’ont pas dépassé le niveau du primaire · Une population jeune. 73 % ont moins de 45 ans · Un déséquilibre géographique en faveur du département de l’Ouest. 63 % des effectifs sont déployés dans ce département · Une concentration forte dans le secteur privé libéral. 50 % des effectifs opèrent dans des officines privées de pharmacies contre 14 % dans les établissements hospitaliers et 17 % dans les établissements de 1er échelon (dispensaires et CSL). Tableau 34 : Distribution des techniciens en pharmacie par département Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) Part de la population en % Effectifs intervenants pharmaciens sans titre universitaire rapporté Part en % 1 308 805 631 755 511 765 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 0,14 0,07 0,06 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 21 8 6 2 7 3 7 127 21 0 202 0,10 0,04 0,03 0,01 0,03 0,01 0,03 0,63 0,10 0,00 1,00 Tableau 35 : Distribution des techniciens en pharmacie suivant le secteur Effectifs Public/Mixte Privé libéral Associatif % 47 128 27 202 0,23 0,63 0,13 1,00 28
  • 29. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 36 : Distribution des techniciens en pharmacie suivant l’âge Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Effectifs 10 63 46 28 12 4 163 % 0,06 0,39 0,28 0,17 0,07 0,02 1,00 Tableau 37 : Distribution des techniciens en pharmacie suivant le niveau de formation Formation de niveau secondaire Formation de niveau primaire Non rapporté Effectifs 144 9 49 202 % 0,71 0,04 0,24 1,00 Tableau 38 :Déploiement des techniciens en pharmacie dans les différents types d’établissements Bureaux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs Pharmacie Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hôpitaux Autres Effectifs 2 23 12 13 10 101 3 9 28 1 202 % 0,01 0,11 0,06 0,06 0,05 0,50 0,01 0,04 0,14 0,005 1,00 B. Techniciens paramédicaux L’enquête conduite aux fins de cette étude aura permis de recenser 1606 techniciens paramédicaux œuvrant actuellement dans le système de santé, en incluant 88 techniciens de la brigade médicale cubaine. Ce groupe de personnels inclut des travailleurs directement impliqués dans la réalisation d’interventions diagnostiques ou dans la prestation de certains services cliniques ou para cliniques : techniciens de laboratoires et bacilloscospistes, techniciens en radiologie, technologistes médicaux, techniciens médicaux, hygiénistes dentaires, Techniciens cliniques (physio, kinesi, nutrition, etc.). Les principaux traits qui caractérisent cette main d’œuvre sont les suivants : · Un groupe hétérogène sur le plan de la scolarité. 22 % des effectifs ont effectué des études postsecondaires alors que 65 % sont limités à des études secondaires, pour la plupart non complétées. · Une population jeune. 78 % ont moins de 45 ans 29
  • 30. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI · Un déséquilibre géographique en faveur du département de l’Ouest. 54 % des effectifs sont déployés dans ce département · Une concentration importante dans les hôpitaux et les officines privées. 33 % des effectifs opèrent dans des établissements hospitaliers et 29 % dans des officines privées incluant des pharmacies, des laboratoires, des cliniques et cabinets médicaux Tableau 39 : Distribution des techniciens paramédicaux par département Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) 1 308 805 631 755 511 765 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 Part de la population en % 0,14 0,07 0,06 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 Effectifs techniciens paramédicaux 118 96 47 37 169 42 73 860 131 33 1 606 Part de techniciens en % 0,07 0,06 0,03 0,02 0,11 0,03 0,05 0,54 0,08 0,02 1,00 Tableau 40 :Distribution des techniciens paramédicaux suivant l’âge Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Effectifs 59 594 409 218 76 4 1360 % 0,04 0,44 0,30 0,16 0,06 0,003 1,00 Tableau 41 : Distribution des techniciens paramédicaux suivant la nationalité Nationalité Haïtienne Cubains Autres nationalités Non rapporté Effectifs 1491 88 4 % 0,93 0,05 0,002 23 1606 0,01 1,00 30
  • 31. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 42 : Distribution des techniciens paramédicaux suivant l’occupation Occupation Effectifs Techniciens de laboratoires/Bacilloscospiste Hygiéniste dentaire Techniciens cliniques (physiothérapie, kinésithérapie, nutrition, etc.) Techniciens médicaux Techniciens en radiologie Technologistes médicaux 1027 19 39 Autres Total 11 1522 294 119 24 Tableau 43 : Distribution des techniciens paramédicaux suivant le secteur Privé libéral Public Associatif Non rapporté Effectifs 558 665 302 8 1533 Tableau 44 : Distribution des techniciens paramédicaux suivant le niveau de formation Formation de niveau secondaire Formation de niveau primaire Formation de niveau universitaire (au moins Bac +1) Non rapporté Total Effectifs 999 12 % 0,65 0,01 337 0,22 185 1533 0,12 1,00 Tableau 45 : Déploiement des techniciens paramédicaux dans les différents types d’établissements Bureaux communaux, départementaux et centraux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs Pharmacie Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hôpitaux Autres Effectifs 9 % 0,01 78 169 181 154 74 192 165 0,05 0,11 0,12 0,10 0,05 0,13 0,11 501 10 1533 0,33 0,01 1,00 31
  • 32. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI VIII| PERSONNEL DE SOUTIEN CLINIQUE : INFIRMIERES AUXILIAIRES ET AIDES CLINIQUES A. Effectifs d’infirmières auxiliaires Le recensement a permis d’établir à 3675 les effectifs d’infirmières auxiliaires. Ce groupe de personnels, ayant une formation clinique plutôt limitée, est déployé dans une large gamme de fonctions auxiliaires, cliniques et non cliniques. Elles œuvrent ainsi comme auxiliaires soignantes se substituant aux infirmières, intervenantes de premier recours dans des zones isolées, agentes de santé et de développement communautaires, aide en soins, archivistes, caissières, commis à la pharmacie. Les traits marquants de ce groupe de personnels sont les suivants : · Comme pour les infirmières, 90 % sont des femmes · Les déséquilibres géographiques sont moins prononcés que pour les personnels plus qualifiés. Les auxiliaires jouent en effet un rôle clé dans la dispensation des soins de santé dans les zones mal desservies par les professionnels. Leur distribution géographique reflète passablement celle de la population générale · La population d’infirmières auxiliaires est plutôt jeune. 62 % auraient moins de 45 ans et seulement 9 % auraient plus de 55 ans. · Les auxiliaires forment un groupe de personnels en général peu qualifiés. 76 % ont une formation limitée à divers niveaux du secondaire · 29 % des infirmières auxiliaires œuvrent dans les établissements de 1er échelon (Dispensaires et CSL) contre 41 % dans les hôpitaux. Tableau 46 : Distribution des infirmières auxiliaires par département Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) Part de la population en % Effectifs d'auxiliaires Part d'auxiliaires en % 1 308 805 631 755 511 765 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 0,14 0,07 0,06 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 532 245 135 92 302 104 261 1313 569 121 3 674 0,14 0,07 0,04 0,03 0,08 0,03 0,07 0,36 0,15 0,03 1,00 32
  • 33. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 47 :Distribution des infirmières auxiliaires suivant l’âge Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Effectifs 66 778 1063 897 248 29 3081 % 0,02 0,25 0,35 0,29 0,08 0,01 1,00 Tableau 48 : Distribution des infirmières auxiliaires suivant le niveau de formation Effectifs 2782 % 0,76 26 0,01 Formation de niveau universitaire (au moins Bac +1) 152 0,04 Non rapporté 715 0,19 Formation de niveau secondaire Formation de niveau primaire Tableau 49 : Déploiement des infirmières auxiliaires dans les différents types d’établissements Bureaux communaux et départementaux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs Pharmacie Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hôpitaux Autres Effectifs 44 % 0,01 601 477 480 318 126 0,16 0,13 0,13 0,09 0,03 8 92 0,0022 0,03 1486 23 0,41 0,01 B. Aides cliniques Le recensement a permis d’établir à 2989 les effectifs d’infirmières auxiliaires. Ce groupe de personnels est déployé dans une large gamme de fonctions auxiliaires, cliniques et non clinques : agent de santé communautaire, aide auxiliaire, aide dentiste, aide en soins, aide laboratoire, aide médical, aide-pharmacien, aide nutritionniste, aide radiologie, accoucheuse. Les traits marquants de ce groupe de personnels sont les suivants : · Les aides cliniques forment un groupe peu qualifié qui vient en appui à divers autres groupes professionnels impliqués dans la prestation des services. Ces personnels ont un niveau de qualification moindre que les infirmières auxiliaires et sont souvent formés sur le tas en travaillant avec d’autres professionnels. 27% des 1549 aides- 33
  • 34. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI cliniques ayant rapporté leur niveau d’études n’ont pas dépassé le niveau du primaire alors que pour 71 % ce sont des études secondaires souvent non complétées · Les aides cliniques sont moins concentrées dans les zones métropolitaines et urbaines. 27 % sont déployés dans le Département de l’Ouest contre 21 % dans le département du Centre qui semble particulièrement miser sur ce groupe de personnels. · 35 % des aides cliniques œuvrent dans les établissements de 1er échelon (Dispensaires et CSL) contre 15 % dans les hôpitaux Tableau 50 : Distribution des aides cliniques par département Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) 1 308 805 631 755 511 765 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 Part de la population en % 0,14 0,07 0,06 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 Effectifs d'aides clinique 316 621 156 94 228 193 195 811 219 156 2 989 Part d'aides cliniques en % 0,11 0,21 0,05 0,03 0,08 0,06 0,07 0,27 0,07 0,05 1,00 Tableau 51 :Distribution des aides cliniques suivant le niveau de formation Effectifs Formation de niveau secondaire Formation de niveau primaire Formation de niveau universitaire Non rapporté 1099 422 28 1440 Tableau 52 :Déploiement des aides cliniques dans les différents types d’établissements Types d’établissements Bureaux communaux et départementaux du MSPP Bureaux centraux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs Pharmacie Effectifs % 30 0,01 11 0,0037 553 479 627 668 41 0,19 0,16 0,21 0,23 0,01 34
  • 35. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hôpitaux Autres 4 61 0,0014 0,02 444 42 0,15 0,01 Tableau 53 :Distribution des aides cliniques suivant l’occupation Occupation Agent de santé Aide auxiliaire Aide dentiste Aide en soins Aide kinesiothérapeute Aide labo Aide médical Aide-pharmacien Aide nutritionniste Aide radiologiste Matrone Effectifs 2249 32 5 190 8 15 8 153 4 3 321 2988 35
  • 36. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI IX| PERSONNEL DE SOUTIEN ADMINISTRATIF ET LOGISTIQUE Le personnel de soutien administratif et logistique correspond à 8838 travailleurs de qualifications diverses affectés à une large gamme de fonctions de support : agent administratif, agent communautaire, agent de projet/programme, archiviste, comptable/teneur de livres, dactylographe, informaticien, inspecteur sanitaire, réceptionniste, secrétaire, statisticien, officier sanitaire, agent de voirie, agent de sécurité, technicien polyvalent/aide-technicien, brancardier, agent de buanderie, caissier, agent de régie (achat, vente, marketing, gestion de stock), chauffeur, cuisinière, électricien, garçon àtout-faire, gardien, intendant, jardinier, magasinier, mécanicien, ménagère, messager, plombier, agent de stérilisation, etc. · Seulement 12 % des effectifs ont rapporté des études postsecondaires · 14 % des effectifs auraient plus de 55 ans et les moins de 45 ans représenteraient 63 % · La répartition géographique reflète un déséquilibre en faveur du Département de l’Ouest où sont concentrés 45 %. · 15 % des effectifs œuvrent dans les établissements de 1er échelon (Dispensaires et CSL) contre 41 % dans les hôpitaux 36
  • 37. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 54 : Distribution du personnel de soutien administratif et logistique par département Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) 1 308 805 631 755 511 765 292 665 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 Part de la population en % 0,14 0,07 0,06 0,03 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 Effectifs soutien administratif/ logistique 865 601 420 261 827 281 508 3923 841 311 8 838 Part en % 0,10 0,07 0,05 0,03 0,09 0,03 0,06 0,45 0,10 0,04 1,00 Tableau 55 : Distribution du personnel de soutien administratif et logistique par âge Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Effectifs 435 1965 2207 1728 733 283 7351 % 0,06 0,27 0,30 0,24 0,10 0,04 1,00 Tableau 56 : Distribution du personnel de soutien administratif et logistique suivant l’occupation Agent administratif Agent communautaire agent de projet/programme Archiviste Comptable/teneur de livres Dactylographe Informaticien 135 268 158 489 371 78 282 Agent de voirie Agent de sécurité Technicien/aide-technicien Brancardier Buanderie Caissier Régie (achat, vente, marketing, gestion de stock) 28 269 157 85 165 80 631 Inspecteur sanitaire Réceptionniste Secrétaire Statistique Officier sanitaire 22 140 521 125 113 Autres/non rapportés 1135 Chauffeur Cuisinière Électricien Garçon Gardien Intendant Jardinier Magasinier Mécanicien Ménagère Messager Plombier Agent de stérilisation 304 142 145 735 231 60 37 60 176 1457 150 52 22 Sous total 2702 Sous total 4986 37
  • 38. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 57 : Distribution du personnel de soutien administratif et logistique suivant le niveau de formation Analphabète Formation de niveau secondaire Formation de niveau primaire Formation de niveau universitaire (au moins Bac +1) Non rapporté Effectifs 34 3767 1766 1036 2220 % 0,004 0,43 0,20 0,12 0,25 Tableau 58 :Déploiement du personnel de soutien administratif et logistique dans les différents types d’établissements Bureaux communaux et départementaux du MSPP Bureaux centraux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs Pharmacie Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hôpitaux Autres Effectifs 551 % 0,06 236 513 779 1143 861 724 63 212 3590 69 0,03 0,06 0,09 0,13 0,10 0,08 0,01 0,02 0,41 0,01 38
  • 39. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI X| PERSONNEL D’ENCADREMENT Ce groupe de personnels inclut des travailleurs directement impliqués dans la planification, la coordination, la supervision et l’évaluation des services et des programmes et affectés à des postes requérant soit des capacités de prise de décision ou une expertise avancée dans le domaine de la gestion. Ce groupe inclut ainsi des directeurs, des administrateurs, des agents de projets, des comptables et agents financiers, des conseillers techniques, des chefs de service ou de programmes, des économistes. Il s’agit essentiellement de personnels avec une formation universitaire. Le recensement a permis d’établir ces effectifs à 846, mais ces chiffres doivent être interprétés avec prudence car ils n’incluent pas tous les professionnels de santé (médecins, infirmières et autres) qui jouent aussi ces rôles d’encadrement et de gestion dans certains établissements en plus de leurs fonctions cliniques. Les principaux traits qui caractérisent cette main d’œuvre sont les suivants : · Une population jeune. 81 % auraient moins de 45 ans · Un déséquilibre géographique en faveur du département de l’Ouest. 69 % des effectifs sont déployés dans ce département · Une concentration importante dans deux principaux groupes occupationnels : administrateurs/agents administratifs et agents financiers · Une concentration importante dans le secteur associatif qui compte 41 % de ces effectifs · Une concentration importante dans deux principaux types d’organisations : les établissements hospitaliers et les ONGs. Tableau 59 : Distribution du personnel d’encadrement par département Départements Artibonite Centre Grande-Anse Nippes Nord Nord-Est Nord-Ouest Ouest Sud Sud-Est Ensemble Population 2008 (estimations) Part de la population en % Effectifs encadrement Part encadrement en % 1 308 805 631 755 0,14 0,07 33 22 0,04 0,03 511 765 292 665 0,06 0,03 15 22 0,02 0,03 976 707 317 744 546 955 3 295 667 834 277 580 304 9 296 644 0,11 0,03 0,06 0,35 0,09 0,06 1,00 36 25 31 580 61 21 846 0,04 0,03 0,04 0,69 0,07 0,02 1,00 39
  • 40. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 60 : Distribution du personnel d’encadrement suivant l’âge Âge < 26 26-35 36-45 46-55 56-65 66-75 Effectifs 35 290 271 100 34 7 737 % 0,05 0,39 0,37 0,14 0,05 0,01 1,00 Tableau 61 :Distribution du personnel d’encadrement par secteur Privé libéral Public/Mixte Associatif Non rapporté Effectifs 136 360 344 6 846 % 0,16 0,43 0,41 0,01 1,00 Tableau 62 : Déploiement du personnel d’encadrement dans les différents types d’établissements Bureaux communaux et départementaux du MSPP Bureaux centraux du MSPP Dispensaires CSL CAL ONGs Pharmacie Laboratoires Cliniques et cabinets privés Hôpitaux Autres Effectifs 62 % 0,07 62 12 53 64 285 52 7 23 203 23 846 0,07 0,01 0,06 0,08 0,34 0,06 0,01 0,03 0,24 0,03 1,00 Tableau 63 : Distribution du personnel d’encadrement suivant le niveau de formation Universitaire Non rapporté Effectifs 733 113 846 40
  • 41. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 64 : Distribution du personnel d’encadrement suivant le poste occupé Postes/occupations Administrateur Agent administratif Agent de projet Autre Comptable/agent financier Conseiller technique Économiste Effectifs 187 137 81 28 360 15 38 846 41
  • 42. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Chapitre 4 Formation des travailleurs de la santé 42
  • 43. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI L’analyse de l’offre de main-d’œuvre doit aussi prendre en compte les capacités de formation existantes. Les tableaux ci-après résument les capacités de formation existantes pour les médecins, les dentistes, les pharmaciens, les infirmières, les techniciens paramédicaux et les infirmières auxiliaires. · En ce qui concerne les médecins, les effectifs annuels de nouveaux gradués sont estimés actuellement à 380. Ces chiffres incluent 85 diplômés de la faculté de Médecine de l’Université d’État d’Haïti, 195 diplômés de 4 facultés de Médecine privées et 100 diplômés formés à l’étranger dans le cadre de la coopération haïtiano-cubaine. · En ce qui concerne les infirmières, les capacités actuelles de formation établies à partir des établissements recensés dans le cadre de cette étude sont de l’ordre de 734 gradués annuellement. Mais ces chiffres doivent être interprétés avec prudence. Comme on peut le voir dans le tableau ci-après, la grande majorité de ces nouveaux gradués soit 492 proviennent d’écoles privées non accréditées dont la plupart pourraient être simplement fermées dans l’éventualité de la mise en œuvre d’un processus de normalisation de la formation professionnelle en santé. Par ailleurs, dans un contexte d’absence de régulation, il n’a pas été possible d’obtenir dans le cadre de cette étude une liste exhaustive de l’ensemble des écoles de formation d’infirmières. · En ce qui concerne les pharmaciens, les capacités actuelles sont limitées à 25 nouveaux diplômés annuellement, formés exclusivement à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université d’État d’Haïti. · Les capacités de formation pour les dentistes sont tout aussi limitées : 20 nouveaux gradués annuellement par la Faculté d’Odontologie de l’Université d’État d’Haïti. · Les capacités de formation pour les technologistes relèvent essentiellement du secteur privé qui fournit 207 nouveaux gradués par an contre 21 pour le secteur public. S’y ajoutent annuellement 30 autres gradués de 2 écoles privées recensées et qui forment respectivement des techniciens en pharmacie et des techniciens en physiothérapie. · La formation des infirmières auxiliaires relève exclusivement du secteur privé qui produit annuellement 438 nouveaux gradués. Mais, encore ici, dans un contexte d’absence de régulation, il n’a pas été possible d’obtenir dans le cadre de cette étude une liste exhaustive de l’ensemble des écoles de formation d’infirmièresauxiliaires. 43
  • 44. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Infirmières Médecins Tableau 65 : Capacités de formation des médecins et des infirmières Type d'établissements Faculté d'état Facultés privées Établissements Université d'état d'Haïti Université Lumière (PauP) Université Notre-Dame d'Haïti (UNDH) Université Royale d'Haïti Université Quisqueya Coopération cubaine Écoles d'État École des infirmières nationales de la sagesse École nationale d'infirmières de Port-au-Prince École nationale des infirmières des Cayes Écoles privées Centre d'études planifiées accréditées et/ou Centre d'études supérieures médicales (CESMED) homologuées Institut Louis Pasteur Université Adventiste d'Haïti Université Belle Vue Université Notre-Dame d'Haïti (UNDH) Institut d'études commerciales et paramédicales (INECOPAM) Écoles privées non École sœur Myriam/ECINAH accréditées et non École supérieure d'infirmière Jeanne-Mance du Canada homologuées Mission Bon samaritain École de formation d'infirmières et d'auxiliaires -infirmières Mercy Pidoux Centre d'études paramédicales de Port-au-Prince (CEPAMEP) Centre de formation paramédicale (CFI) Centre haïtien d'études supérieures en sciences de la santé (CHSS) Centre paramédical international (CPI) Cœurs unis école de nursing École de laboratoire médicale de pharmacologie et para-médicale Help school of nursing Institut de nursing Rosette Poletti SICA École supérieure d'infirmière et d'auxiliaires Pierrette Proulx Institut des jeunes filles Institut de nursing appliqué (INA) Institut de nursing d'Haïti Académie de nursing Elodie Mailloux ITECOPAM Institut paramédical bilingue Raymond Sabouraud (IPBRAS) Institut supérieur AIS de formation continue et paramédicale ISAFCPAM) Institut paramédical Stanley Wendell Université Joseph Lafortune Université Lumière (Goâve) Université Lumière (CAYES) Université Lumière (PauP) Université St-Gérard Institut des Hautes études polyvalentes (INHEPH) Institut supérieur des hautes études paramédicales des Caraïbes École d'infirmières Notre-Dame du perpétuel secours de Jérémie Production annuelle 85 60 80 5 50 100 30 58 30 10 4 10 25 31 24 20 8 74 43 7 14 4 13 15 8 20 10 7 5 1 10 39 8 16 31 12 12 5 2 10 16 19 21 10 32 20 44 Total 85 195 100 118 124 492 380 734
  • 45. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 66 : Capacités de formation des pharmaciens, dentistes, technologistes et autres techniciens paramédicaux Type d'établissements Établissements Production annuelle estimée Total Pharmaciens Faculté d'État UEH 25 25 Dentiste Faculté d'État UEH 20 20 Technologiste s médicaux Faculté et École d’État UEH École nationale de technologie médicale du Cap 8 13 21 Écoles privées Centre Jean-Paul Le Berger Centre paramédical international (CPI) - Technologie médicale Université Cœurs Unis -Technologie médicale 5 2 207 Institut de laboratoire médical de Tellemant 2 8 Institut Louis Pasteur-Technologie médiale Institut paramédical bilingue Raymond Sabouraud (IPBRAS) - Technologie médicale Institut supérieur de biologie médicale (ISBIOMED) Mission Bon samaritin - Technologie médicale Université Belle Vue - Technologie médicale Autres paramédicaux Centres privés de formation de techniciens en pharmacie Centres privés de formation de techniciens en physiothérapie 228 45 3 Institut des Hautes études polyvalentes (INHEPH)Technologie médicale Institut paramédical et technique (IPAMET) Technologie médicale Centre paramédical international (CPI) - Pharmacie 9 40 Institut paramédical Stanley Wendell - Aide-pharmacien 14 Healing hands for Haïti 13 14 54 25 3 17 13 45 30
  • 46. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 67 :Capacités de formation des infirmières auxiliaires Établissements Auxiliaires École de formation d'infirmières et d'auxiliaires -infirmières Mercy Pidoux - Auxiliairesinfirmières Centre d'études paramédicales de Port-au-Prince (CEPAMEP) - Auxilières infirmières Production annuelle estimée 4 20 Centre d'études planifiées-Auxiliaires infirmières Centre d'études supérieures médicales (CESMED) - Auxiliaires infirmières Centre de formation para-médicale (CFI) - Auxilières infirmières Centre Jean-Paul Le Berger - Auxiliaires infirmières Centre paramédical international (CPI) - Auxiliaires infirmiaires Cœurs unis école de nursing - Auxilaires infirmières École d'auxiliaires-infirmières Dr. Édouard C.Joseph Institut d'études commerciales et paramédicales (INECOPAM)-Auxiliaires École d'auxiliaires-infirmières Myriam de Port-au-Prince Marie Louise de Jésus SICA - Auxiliaires infirmières École supérieure d'infirmière et d'auxiliaires Pierrette Proulx - Auxiliaires infirmières École sœur Myriam/ECINAH - Auxiliaires infirmières École d'auxiliaires-infirmières Désinor Michel Institut Siloé des Cayes Institut Jacques Verlaine Institut Louis Pasteur-Auxiliaires infirmières Institut paramédical bilingue Raymond Sabouraud (IPBRAS) - Auxilières infirmières 10 7 4 4 1 12 24 12 26 25 0 3 8 4 18 30 28 5 Mission Bon samaritin - Auxiliaires infirmières Institut paramédical Stanley Wendell - Auxiliaires-infirmières Université Belle Vue - Auxiliaires infirmières Institut des Hautes études polyvalentes (INHEPH)-Auxiliaires polyvalentes Institut paramédical et technique (IPAMET) - Auxiliaires infirmières Institut supérieur des hautes études paramédicales des Caraïbes - Auxiliairesinfirmières 63 5 65 10 45 5 46 Total 438
  • 47. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Chapitre 5 Attrition liée à la migration 47
  • 48. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI L’émigration des travailleurs de la santé est l’un des principaux facteurs qui affecte la disponibilité de main d’œuvre sanitaire en Haïti. Mais les données à cet égard sont restées jusqu’ici anecdotiques. Dans le cadre de cette étude, un suivi effectué auprès d’informateurs clés de 10 cohortes de médecins et d’infirmières a permis d’estimer de manière plus précise les taux d’émigration de ces professionnels. Pour les médecins, les cohortes considérées correspondent à des gradués de la Faculté de Médecine de l’Université d’État d’Haïti qui est la plus ancienne parmi les facultés de médecine et permet d’avoir un recul suffisant pour effectuer cette analyse. Pour ce qui concerne les infirmières, nous avons considéré des cohortes de graduées de 4 écoles d’infirmières localisées dans différents départements géographiques. Dans le cas des médecins, les taux de pertes cumulées pour les cohortes gradués de 1997 à 2006 sont de 24 % en 2006, comme on peut le voir dans le tableau ci-après. Mais pour tenir compte des délais administratifs souvent longs dans les processus d’émigration, nous considérons le taux de perte cumulée en 2001 qui s’élèvent à 30 % pour les cohortes graduées de 1997 à 2001. En faisant l’hypothèse que les comportements d’émigration des cohortes étudiées reflètent celles de la population globale de médecins, il, est possible d’estimer les pertes liées à l’émigration à 6% par an à elles seules. Les mêmes calculs effectués pour les infirmières font état d’un taux d’émigration à 5 ans de 20 %, soit d’un taux de perte annuelle de 4 %. Tableau 68 : Attrition liée à l’émigration des médecins – Suivi des cohortes de graduées de la faculté de Médecine de l’Université d’État d’Haïti de 1997 à 2006 (enquête auprès d’informateurs clés) Gradués 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 Pertes 85 81 84 78 80 80 73 84 67 68 30 29 18 27 17 12 16 16 11 8 Cumul Cumul % de (Gradués) (pertes) pertes 85 166 250 328 408 488 561 645 712 780 30 59 77 104 121 133 149 165 176 184 0,35 0,36 0,31 0,32 0,30 0,27 0,27 0,26 0,25 0,24 sur 1 an sur 2 ans sur 3 ans sur 4 ans sur 5 ans 48
  • 49. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 69 : Attrition lIée à l’émigration des infirmières – Suivi des cohortes de graduées de 4 écoles d’infirmières 4 de 1997 à 2006 (enquête auprès d’informateurs clés) Total Graduées (par an) Total pertes (par an) Cumul Graduées Cumul Pertes % pertes 1997 42 4 42 4 0,10 sur 1 an 1998 120 16 162 20 0,12 sur 2 ans 1999 104 24 266 44 0,17 sur 3 ans 2000 134 31 400 75 0,19 sur 4 ans 2001 52 14 452 89 0,20 sur 5 ans 2002 112 11 564 100 0,18 2003 115 11 679 111 0,16 2004 146 4 825 115 0,14 2005 142 5 967 120 0,12 2006 142 6 1109 126 0,11 4 École nationale de Port-au-Prince, École nationale de Cap-Haïtien, École des Infirmières de Jérémie, Université Notre-Dame 49
  • 50. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Chapitre 6 Projections de l’offre – Un exercice de simulation 50
  • 51. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Cet exercice n’est effectué dans cette analyse qu’à des fins de simulation. Les paramètres de base considérés sont explicités et dérivent des données présentées précédemment. Mais, dans une perspective de planification nationale, ces paramètres mériteront de faire l’objet de validations complémentaires et éventuellement d’être ajustés ou complétés par d’autres paramètres pertinents. Cet exercice a permis d’estimer l’évolution des effectifs de ressources humaines jusqu’en 2018 en prenant en compte : • les effectifs de base de 2008 calculés à partir du recensement et incluant les professionnels étrangers (Brigade cubaine et autres) ; • les données de production annuelle anticipées : o Médecins: 380, incluant la contribution de la coopération cubaine o Pharmaciens: 25 o Dentistes: 26 o Techniciens paramédicaux: 258 o Infirmières: 100 % de la production publique et privée reconnue et 50 % de la production privée non autorisée pour un total de 488. Ces chiffres sont basés sur l’hypothèse qu’avec un effort rigoureux de réglementation, une proportion importante des écoles privées pourraient être fermées. o Auxiliaires : 50 % de la production des écoles privées qui forment de manière exclusive ce groupe de personnels. Ces chiffres sont, encore ici, basés sur l’hypothèse qu’avec un effort rigoureux de réglementation, une proportion importante des écoles privées pourraient être fermées. • Un gel des effectifs pour les catégories: aides cliniques, soutien administratif et logistique, encadrement, « autres professionnels ». L’hypothèse établie ici est que l’accent sur le renforcement de la main-d’œuvre devrait être mis sur les professionnels agissant à titre de prestataires de services directs à la population. Pour les personnels d’encadrement et de soutien, il s’agira de remplacer simplement les départs à la retraite ; • Une estimation des taux d’émigration basée sur le suivi d’un échantillon de cohortes de médecins et d’infirmières: o 6% par an pour les MD et les dentistes o 4 % par an pour les infirmières/sages-femmes, pharmaciens et techniciens paramédicaux • Les départs à la retraite, estimés sur la base de la répartition par âge de la population et l’âge légal de la retraite qui est de 65 ans : o 2% par an pour les MDs o 2 % pour les dentistes o 0,8 pour les pharmaciens o 0,5 % pour les Infirmières o 0,6 % pour les techniciens paramédicaux o 0,9 % pour les auxiliaires 51
  • 52. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Le scénario d’évolution de l’offre basé sur ces paramètres est résumé dans les tableaux ciaprès. Quelques points saillants : · En chiffres absolus, les effectifs pour les principaux groupes occupationnels connaitraient des augmentations très importantes : 54 % pour les médecins, 93 % pour les infirmières, 32 % pour les dentistes, 55 % pour les pharmaciens, 79 % pour les techniciens paramédicaux, 47 % pour les infirmières auxiliaires. Pour l’ensemble de la main-d’œuvre sanitaire, c’est une augmentation de 31 % des effectifs qui serait attendue, passant de 24 278 en 2008 à 31 810 en 2018 ; · Même en rapportant ces chiffres à la croissance de la population, l’augmentation reste très importante notamment pour les personnels cliniques (Médecins, Infirmières/sages-femmes, Dentistes, Pharmaciens, Techniciens paramédicaux ). Les ratios cumulés de ces personnels pour 1000 habitants passent de 0,83 ‰ en 2008 à 1,21 ‰ en 2018, soit une augmentation de 45 % ; · En dépit des augmentations significatives, les effectifs anticipés seront encore très loin des seuils requis pour garantir une disponibilité adéquate des ressources humaines en santé. En 2018, les ratios Médecins/Infirmières/Sages femmes pour 1000 habitants seraient encore à 0,86, loin du seuil de référence de 2,5 de l’OMS ; · En 2018, l’accessibilité à certains services professionnels comme ceux des dentistes et des pharmaciens restera encore minimale avec 1 dentiste pour 41 000 habitants et 1 pharmacien pour 33 000. Tableau 70 : Scénario d’évolution des effectifs globaux de main-d’œuvre Médecins Infirmières/sage s-femmes Dentistes Pharmaciens 5 Techniciens paramédicaux 6 Autres professionnels Auxiliaires Aides cliniques Personnel de soutien administratif Personnel d'encadrement Total personnel 5 6 2008 2 422 3 091 2009 2 608 3 440 2010 2 780 3 773 2011 2 937 4 091 2012 3 082 4 395 2013 3 216 4 685 2014 3 338 4 963 2015 3 451 5 227 2016 3 555 5 480 2017 3 651 5 721 2018 3 739 5 952 205 216 214 231 223 245 231 258 238 270 245 282 251 294 257 305 262 315 267 325 271 334 1 808 1 983 2 150 2 309 2 461 2 605 2 744 2 875 3 001 3 121 3 235 188 188 188 188 188 188 188 188 188 188 188 3 675 2 989 8 838 3 857 2 989 8 838 4 038 2 989 8 838 4 216 2 989 8 838 4 393 2 989 8 838 4 568 2 989 8 838 4 742 2 989 8 838 4 913 2 989 8 838 5 083 2 989 8 838 5 251 2 989 8 838 5 418 2 989 8 838 846 846 846 846 846 846 846 846 846 846 846 24 278 25 194 26 069 26 903 27 701 28 463 29 192 29 890 30 557 31 197 31 810 Titre sanctionné par un diplôme universitaire Incluant les responsables de pharmacie (avec désignation de pharmaciens) mais sans titre universitaire) 52
  • 53. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 71 : Scénario d’évolution des effectifs pour les fournisseurs directs de services qualifiés Population Médecins Infirmières/sage s-femmes Dentistes Pharmaciens 7 Techniciens paramédicaux 8 Total Personnels cliniques 7 8 2008 9296644 2 422 3 091 2009 9473280 2 608 3 440 2010 9653272 2 780 3 773 2011 9836684 2 937 4 091 2012 10023581 3 082 4 395 2013 10214029 3 216 4 685 2014 10408096 3 338 4 963 2015 10605850 3 451 5 227 2016 10807361 3 555 5 480 2017 11012701 3 651 5 721 2018 11221942 3 739 5 952 205 216 215 231 223 245 232 258 239 270 246 282 252 294 258 305 263 315 268 325 273 334 1 808 1 983 2 150 2 309 2 461 2 605 2 744 2 875 3 001 3 121 3 235 7 742 0,83 8 476 0,89 9 170 0,95 9 827 1,00 10 447 1,04 11 035 1,08 11 591 1,11 12 117 1,14 12 615 1,17 13 087 1,19 13 533 1,21 Titre sanctionné par un diplôme universitaire Incluant les responsables de pharmacie (avec désignation de pharmaciens) mais sans titre universitaire) 53
  • 54. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 72 : Scénario d’évolution des ratios de personnels pour 1000 habitants pour les fournisseurs directs de services qualifiés Population Médecins Ratios Médecins pour 1000 Infirmières/sagesfemmes Ratios Infirmières/sagesfemmes pour 1000 Ratios MD + inf pour 1000 Dentistes Ratio dentistes pour 100000 Pharmaciens Ratio pharmaciens pour 100000 Techniciens paramédicaux Ratio techniciens paramedicaux pour 1000 2008 9 296 644 2422 0,26 2009 9 473 280 2608 0,28 2010 9 653 272 2780 0,29 2011 9 836 684 2937 0,30 2012 10 023 581 3082 0,31 2013 10 214 029 3216 0,31 2014 10 408 096 3338 0,32 2015 10 605 850 3451 0,33 2016 10 807 361 3555 0,33 2017 11 012 701 3651 0,33 2018 11 221 942 3739 0,33 3 091 3 440 3 773 4 091 4 395 4 685 4 963 5 227 5 480 5 721 5 952 0,33 0,36 0,39 0,42 0,44 0,46 0,48 0,49 0,51 0,52 0,53 0,59 0,64 0,68 0,71 0,75 0,77 0,80 0,82 0,84 0,85 0,86 205 2,21 214 2,26 223 2,31 231 2,35 238 2,38 245 2,40 251 2,41 257 2,42 262 2,42 267 2,42 271 2,42 216 231 245 258 270 282 294 305 315 325 334 2,32 2,43 2,53 2,62 2,70 2,77 2,82 2,87 2,92 2,95 2,98 1 808 1 983 2 150 2 309 2 461 2 605 2 744 2 875 3 001 3 121 3 235 0,19 0,21 0,22 0,23 0,25 0,26 0,26 0,27 0,28 0,28 0,29 54
  • 55. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 73 : Scénario d’évolution des effectif pour le personnel d’encadrement et de soutien (clinique, administratif et logistique) Population Auxiliaires Aides cliniques Personnel de soutien administratif et logistique Personnel d'encadrement Total Personnel pour mille % de la maind'œuvre 2008 9 296 644 3 675 2 989 2009 9 473 280 3 857 2 989 2010 9 653 272 4 038 2 989 2011 9 836 684 4 216 2 989 2012 10 023 581 4 393 2 989 2013 10 214 029 4 568 2 989 2014 10 408 096 4 742 2 989 2015 10 605 850 4 913 2 989 2016 10 807 361 5 083 2 989 2017 11 012 701 5 251 2 989 2018 11 221 942 5 418 2 989 8 838 8 838 8 838 8 838 8 838 8 838 8 838 8 838 8 838 8 838 8 838 846 846 846 846 846 846 846 846 846 846 846 16 348 1,76 16 530 1,74 16 711 1,73 16 889 1,72 17 066 1,70 17 241 1,69 17 415 1,67 17 586 1,66 17 756 1,64 17 924 1,63 18 091 1,61 0,67 0,66 0,64 0,63 0,62 0,61 0,60 0,59 0,58 0,57 0,57 55
  • 56. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Chapitre 7 Projection des besoins L’exercice de simulation effectué ici propose 3 scénarios basés sur des paramètres démographiques, des changements dans la composition de la main-d’œuvre, des normes internationales, la carte sanitaire et le paquet minimum de services. 56
  • 57. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI I| SCENARIO 1 : STATU QUO. Il s’agit dans ce scénario de maintenir constants au cours des 10 prochaines années les ratios actuels de personnels de santé par habitants. Suivant ce scénario, les prévisions de besoins futurs en ressources humaines pour les prochaines années se présentent comme suit : Tableau 74 : Scénario 1 - Projections basées sur le maintien des ratios de 2008 Infirmières/ Année Population Médecins Dentistes Pharmaciens sages-femmes Techniciens paramedicaux Autres professionnels Personnel de Auxiliaires/ai soutien Encadrement Total des administratif et cliniques logistique Nombre de travailleurs par 1000 habitants ratio actuel ‰ 0,26 2 008 2 009 2 010 2 011 2 012 2 013 2 014 2 015 2 016 2 017 2 018 Offre 2018 0,33 0,022 0,023 0,19 0,02 0,72 0,951 9 296 644 2422 3091 205 216 1808 188 6664 8838 846 24 278 2,61 9 473 280 2463 3126 208 218 1800 189 6821 9104 862 24 792 2,62 9 653 272 2510 3186 212 222 1834 193 6950 9277 878 25 263 2,62 9 836 684 2558 3246 216 226 1869 197 7082 9453 895 25 743 2,62 10 023 581 2606 3308 221 231 1904 200 7217 9633 912 26 232 2,62 10 214 029 2656 3371 225 235 1941 204 7354 9816 929 26 730 2,62 10 408 096 2706 3435 229 239 1978 208 7494 10002 947 27 238 2,62 10 605 850 2758 3500 233 244 2015 212 7636 10192 965 27 756 2,62 10 807 361 2810 3566 238 249 2053 216 7781 10386 983 28 283 2,62 11 012 701 2863 3634 242 253 2092 220 7929 10583 1002 28 820 2,62 11 221 942 2918 3703 247 258 2132 224 8080 10784 1021 29 368 2,62 3739 5952 273 334 3235 - 5418 - 0,091 - 57
  • 58. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI En dépit des augmentations d’effectifs anticipés, un tel scénario ne permet pas de faire face à la croissance de la population et aux besoins de renforcement des services existants et de développement des nouveaux services. Un tel scénario risquerait de compromettre les perspectives de développement sanitaire. Comme on peut le voir dans le tableau ci-haut, un tel scénario signifierait que l’offre de maind’œuvre serait supérieure à la capacité d’absorption du secteur et contribuerait à aggraver les problèmes de sous-emploi des professionnels de la santé et d’émigration. On peut voir aussi dans le tableau ci-après qu’un tel scénario ne permettrait d’aucune manière de résoudre les déséquilibres qualitatifs de la main-d’œuvre : persistance d’une forte proportion de personnels de soutien clinique ou administratif non qualifiés par rapport aux professionnels Tableau 75 : Répartition de la main-d’œuvre entre les différents groupes suivant le scénario 1 Médecins % de la maind'œuvre (2008) % de la maind'œuvre (2018) Infirmières/ sagesfemmes Dentistes Pharmaciens Techniciens paramédicaux Autres professionnels Auxiliaires/aides cliniques Personnel de soutien administratif et logistique Encadrement Total % 9,98 12,73 0,84 0,89 7,45 0,77 27,45 36,40 3,48 100 9,93 12,61 0,84 0,88 7,26 0,76 27,51 36,72 3,48 100 II| SCENARIO 2 Modifier l’équilibre actuel au profit des fournisseurs directs de services et progresser vers l’atteinte du seuil de référence de l’OMS de 2,5 Médecins/Infirmières/Sages femmes pour 1 000 habitants. Suivant ce scénario, les prévisions de besoins futurs en ressources humaines pour les prochaines années se présentent comme suit : 58
  • 59. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 76 : Scénario 2 - Projections basées sur une augmentation progressive des ratios pour les groupes professionnels clés 59
  • 60. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI An Population MDs Infirmiers/ sagesfemmes Dentistes Pharmacie ns Techniciens paramédica ux Autres professi onnels Auxiliaires/ aides cliniques Personnel de soutien adm et logistique Encadreme nt 0,260,35 0,33-0,65 0,02-0,05 0,02-0,05 0,19-0,30 0,02 0,72 0,949 0,33 0,022 0,023 0,19 0,02 0,72 0,951 0,091 2 008 9 296 644 2422 3091 205 216 1808 188 6664 8838 846 2 009 9 473 280 2463 3126 208 189 1800 189 6821 8990 862 2 010 9 653 272 2510 3186 212 193 1834 193 6950 9161 878 2 011 9 836 684 2558 3443 216 197 1869 197 7082 9335 895 2 012 10 023 581 2606 4009 231 231 1904 200 7217 9512 912 2 013 10 214 029 2656 4596 255 255 2145 204 7354 9693 929 2 014 10 408 096 2706 5204 312 312 2290 208 7494 9877 947 2 015 10 605 850 2970 5833 371 371 2439 212 7636 10065 965 2 016 10 807 361 3242 6484 432 432 2702 216 7781 10256 983 2 017 11 012 701 3524 6938 496 496 2973 220 7929 10451 1002 2 018 11 221 942 3928 7294 561 561 3367 224 8080 10650 1021 3739 5952 273 334 3235 - 5418 - - Offre 2018 Nbre de travailleur s par 1000 hab 0,091 0,26 Total 24 278 24 649 25 118 25 792 26 823 28 089 29 351 30 863 32 530 34 029 35 686 2,61 ratio projeté ‰ ratio actuel ‰ 2,60 2,60 2,62 2,68 2,75 2,82 2,91 3,01 3,09 3,18 60
  • 61. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Un tel scénario qui reste modeste au regard des défis du système de santé impliquerait de miser sur l’augmentation graduelle des effectifs des groupes professionnels clés. Suivant ce scénario, le ratio Médecins/Infirmières/Sages femmes par habitants serait encore à 1 ‰ en 2018 mais traduirait une progression très importante par rapport au ratio actuel de 0,59‰. On peut aussi constater que l’offre anticipée sur la base des capacités actuelles de formation ne permettrait pas la réalisation d’un tel scénario. Le choix d’un tel scénario impliquerait des investissements urgents à la fois dans l’expansion des capacités de formation et leur régulation. Il pose en même temps la question des ressources nécessaires pour absorber les gradués, que ce soit dans le secteur public ou le secteur privé. On peut aussi constater dans le tableau ci-après comment ce scénario permet de modifier de manière significative les déséquilibres qualitatifs de la main-d’œuvre avec une proportion nettement plus importante de personnels professionnels en 2018 par comparaison à 2008. Tableau 77 : Répartition de la main-d’œuvre entre les différents groupes suivant le scénario 2 Médecins % de la maind'œuvre (2008) % de la maind'œuvre (2018) Infirmières/ sagesfemmes Dentistes Pharmaciens Techniciens paramédicaux Autres professionnels Auxiliaires/aides cliniques Personnel de soutien administratif et logistique Encadrement Total % 9,98 12,73 0,84 0,89 7,45 0,77 27,45 36,40 3,48 100 11,01 20,44 1,57 1,57 9,43 0,63 22,64 29,84 2,86 100 61
  • 62. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI III| SCENARIO 3 : AJUSTER L’EVOLUTION DE LA MAIN-D’ŒUVRE A L’EVOLUTION DE LA CARTE SANITAIRE ET A L’OFFRE DU PAQUET MINIMUM DE SERVICES Ce scénario est basé sur les données disponibles sur la carte sanitaire actuelle, sur son évolution et sur les normes de personnels définies aux fins de l’offre du paquet minimum de services. Cet exercice ne vise en aucune manière à valider ou à porter un jugement sur le plan de développement de la carte sanitaire ou le plan d’opérationnalisation du PMS. Il vise simplement à simuler les besoins en personnels sur la base des paramètres de ces plans et des données disponibles. La carte sanitaire actuelle se présente comme suit : Tableau 78 : Carte sanitaire en 2008 Dispensaires CSL CAL Hôpitaux Total Nombre d’établissements 402 198 54 63 717 Le scénario de renouvellement de la carte sanitaire par le MSPP permet de distinguer 3 niveaux : · Au 1er niveau, on retrouve les dispensaires et les CSL qui servent d’établissements de premier recours · À un 2ème niveau, on retrouve l’ hôpital communautaire de référence dont devra être doté chaque UCS. Il est prévu de transformer la plupart des CAL en hôpitaux communautaires ou structures intermédiaires. Des hôpitaux publics et privés déjà existants desserviront aussi ce niveau de soins. Maintien de certains hôpitaux (ex : privé) · Au troisième niveau, on retrouve les hôpitaux départementaux et les hôpitaux universitaires. 62
  • 63. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI L’évolution anticipée se présente comme suit : Tableau 79 : Scénario de développement de la carte sanitaire 1er niveau Établissements de premier niveau 600 2ème niveau Hôpitaux communautaires de référence 56 CAL avec statut intermédiaire 17 Autres hôpitaux (privé,…) 34 Hôpitaux départementaux 10 Hôpitaux universitaires et spécialisés Non déterminé 717 3ème niveau Total Au fins de l’offre du paquet minimum de services, des normes de dotation ont été établies par le MSPP pour les établissements de 1er et 2ème niveau. Pour les fins de cette simulation, nous incluons également ici des normes pour les hôpitaux départementaux en extrapolant à partir de normes adoptées par d’autres pays en développement (Madagascar, Maroc) pour des établissements similaires. Tableau 80 : Normes de personnel adoptées aux fins de l’offre du PMS Médecins 1er échelon 10 2ème échelon 11 Hôpital régional/départemental 12 Paramédicaux 9 Dentistes Pharmaciens 1 5 33 5 27 109 1 1 1 1 Administration et logistique 5 18 46 Suivant ce scénario, les prévisions de besoins futurs en ressources humaines pour les prochaines années se présentent comme suit : 9 Incluent : Infirmières, techniciens paramédicaux, auxiliaires Basé sur le document du PMS 11 Basé sur le document du PMS 12 Extrapolation à partir de normes adoptées dans d’autres pays (Maroc, Madagascar) 10 63
  • 64. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 81 : Scénario 3 - Projections basées sur l’évolution de la carte sanitaire et les normes de personnel pour l’offre du PMS Médecins 1er échelon 2ème et 3ème échelon Paramédicaux Dentistes Pharmaciens Encadrement, soutien clinique, administratif et logistique Établissements de premier échelon Hôpitaux communautaires de référence 600 3000 0 0 3000 6600 280 1512 56 56 1008 2912 CAL avec statut intermédiaire Autres hôpitaux (privé,…) Hôpital départemental Total 85 459 17 17 306 884 170 918 34 34 612 1768 330 1090 10 10 460 1900 1465 6979 117 117 5386 14064 2422 8574 205 216 12673 24090 Offre totale 2008 (incluant secteur libéral) 64
  • 65. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Tableau 9 : Scénario 3 – Écart entre les besoins imposés par le scénario 3 et la disponibilité de main-d’œuvre suivant le niveau de soins Médecins 2ème et 3ème niveaux Dentistes Pharmaciens Encadrement, soutien clinique, administratif et logistique Total Établissements de premier niveau 564 2820 0 0 2820 6204 Actuel Hôpitaux communautaires de référence 216 280 1806 1512 27 56 4 56 2389 1008 4442 2912 CAL avec statut intermédiaire Autres hôpitaux (privé,…) Hôpital départemental Total 2ème et 3ème échelon Actuel 1er niveau Paramédicaux (incluant auxiliaires) 85 459 17 17 306 884 170 918 34 34 612 1768 330 1090 10 10 460 1900 865 3979 117 117 2386 7464 934 4407 45 65 6071 11522 Il est à noter que cette simulation ne prend pas en compte les besoins des hôpitaux universitaires et le fonctionnement du secteur privé libéral. Mais on peut toutefois constater que, vu sous un angle purement quantitatif, il y aurait suffisamment de personnels disponibles pour mettre en œuvre le paquet minimum de services sur la base des normes qui ont été établies. Les enjeux du redéploiement du personnel particulièrement au 1er niveau de soins sont plutôt évidents. Dans la situation actuelle, les normes de personnel nécessaires à l’offre du PMS à ce niveau de soins ne sont pas satisfaites. 65
  • 66. ANALYSES ET PROJECTION RECENSEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN HAÏTI Chapitre 8 Des pistes pour l’action 66