SlideShare une entreprise Scribd logo
Le pôle Aménagement de la Maison D’Alsace
Enjeu commun du PAMA
Concevoir aujourd’hui les solutions d’aménagement
de demain.
Le PAMA est ouvert à toute entreprise intervenant de
près ou de loin dans l'aménagement des lieux de
vie.
Il bénéficie d’un rayonnement sur l’Alsace et sur
toute la France.
Des sociétés hors Alsace sont adhérentes, comme
Blum ou encore Thonet.
Agir sur les lieux de vie, construire son
bonheur !
Le pôle Aménagement de la Maison D’Alsace
Cœur de l’action de PAMA
Ambition
Rassembler les industriels autour d’une vision commune
- faciliter le développement des produits
- accompagner les industriels sur des marchés
stratégiques
- développer la notoriété du savoir-faire, de l’excellence
et des valeurs de l’Alsace
Une région où le « Made in Alsace » signifie penser,
inventer et développer en Alsace.
Priorités
Renforcer l’innovation produit et l’innovation process et
soutenir la mutualisation des ressources et la fertilisation
croisée.
La filière de l’aménagement de la maison en Alsace
• 15 000 emplois
• CA cumulé supérieur à 3 milliards d’Euros
• 150 entreprises industrielles de secteurs d’activités variés
:
Cuisine - Salle de bains - Chauffage - Éclairage -
Fermeture Meuble meublant - Extérieur - Revêtements -
Literies
Électroménager - Arts de la table - Agencement –
Domotique Escaliers - Fontaines - Panneaux - Textile
d’ameublement
Le champ d’action : industriels, prescripteurs, designers
18 514 établissements !
Alsace Bas-Rhin Haut-Rhin
Industriels 147 104 43
Artisans 8732 4952 3780
Total 8879 5056 3823
Architectes 664 467 197
Designers 92 74 18
Total créatifs 756 541 215
Total entreprises 18514 10653 7861
Les 7 raisons qui motivent les entreprises à adhérer
1. Trouver de nouvelles idées et monter en compétence
2. Rencontrer d’autres entreprises et échanger sur les
bonnes pratiques
3. Identifier de nouveaux axes de développement
4. Conquérir de nouveaux marchés
5. Rencontrer des donneurs d’ordre, prescripteurs, clients
6. Développer de nouvelles gammes de produits et/ou
services
7. Renforcer la visibilité de la marque et du
positionnement de l’entreprise sur de nouveaux
marchés
Dossier
Cibles
- Jeunes seniors
- Clientèle solvable (les plus aisés)
- Salariés à fort pouvoir d’achat
- 55 - 70 ans maximum
Des solutions à tout âge / Conception
universelle
Thématique « Seniors / Silver économie »
Elle a permis de doper l’innovation, de faire émerger de
nouveaux produits à plus forte valeur ajoutée en renforçant
la créativité dans l’offre et a contribué à guider les
entreprises du PAMA vers une voie d’excellence :
Gamme : Diversification et élargissement de la gamme
produits.
Technique : Acquisition de nouveaux savoirs déclinables
dans d’autres gammes produits.
Image : Se lancer sur un marché émergeant confère une
image dynamique.
Effet de groupe : Limitation des risques financiers, effet de
synergie, mutualisation des moyens.
Le guide « Tendances Senior »
Un guide unique en France, référençant les
innovations disponibles afin de les rendre visibles
auprès des professionnels et du grand public.
Ses objectifs sont :
- valoriser les bénéfices de ces produits et services
- sensibiliser le public à l’existence de ces
nouvelles solutions accessibles à tous
La maison témoin « Bien Vieillir et Bien-être »
La maison témoin Bien Vieillir et Bien-être à
Domicile présente des solutions en situation réelle:
- Expérimentation concrète des bénéfices des
produits
- Facilite la visualisation des produits dans les
projets de chacun
Une base de contacts prospects
200 000 contacts exploitables
Cibles
- Prescription - santé, architectes, bureaux d’études
-Promoteurs immobiliers, bailleurs sociaux, maître
d’ouvrage
- Maisons de retraite
- Hôpitaux
- Médecins
- Associations d’aide à domicile
Une communauté autour de ce sujet
Présence au salon Silver Economie Expo
2 jours, 600 guides distribués
->Travail de lobbying
PAMA référencé comme acteur de la Silver économie
dans le contrat filière
Participation à de nombreux ateliers de travail à Paris
Et labellisation de son initiative par la Ministre M.Delaunay
Création d’une plateforme internet
MieuxVivreChezMoi.fr
Un outil interactif de communication, de promotion, d’échange
et d’expérimentation, premier de son genre en France.
Il doit permettre de
- étendre la communication vers le grand public / professionnels
- mettre en valeur les entreprises référencées
- mesurer les retours des visiteurs (quantitatifs et qualitatifs)
- d’alimenter la base de contacts (accessible aux entreprises)
- un retour rapide des clients (enquêtes, blog et réseaux
sociaux)
Création d’une plateforme internet
MieuxVivreChezMoi.fr
Des entreprises, alsaciennes et françaises, qui rendent
accessibles des solutions intelligentes & connectées
VISIBILITE & ENGAGEMENT POUR LES
ENTREPRISES MEMBRES
Vers
les
blogs
Vers les
médias
sociaux
Directement sur le portail :
• Demandes d’infos & contacts
• Conversations
• Retours produits
• Avis général, idées nouvelles
Vers les
entreprises
membres
Création d’un guide « Tendances Seniors » interactif
A pour but de servir comme support marketing
- Diffusé aux 200 000 contacts prospects de la base
- Transmis aux partenaires pour leur propre exploitation
- Réalisé en version PDF feuilletable et cliquable
- Permettra d’orienter les personnes vers le site de chacun
- Optimisé pour lecture sur tablette ou Smartphone
Rencontres avec les acteurs
Rencontre avec les acteurs immobiliers tant sur le plan local
que national.
L’occasion de leur proposer une participation à l’aménagement
des maisons témoins à construire.
Des initiatives qui prendront place en Alsace et/ou en dehors de
notre région.
Initiées : rencontres avec Nexity, Procivis, Vilogia ..
Lancement de la 1 ère session de formation
« Jeunes Seniors et habitat »
Dispensée par un expert, pour les membres du PAMA.
Le but est de mieux connaître les jeunes seniors :
leurs attentes, mode de décision, liens familiaux, quelle
communication adopter , quelle technique de vente ...
PAMA met en relation ses membres avec des experts
référencés afin de les faire bénéficier de leurs compétences
pour un accompagnement individuel sur des besoins
spécifiques : études de marché, coaching des dirigeants...
Conduite du premier baromètre
Premier baromètre de ce type réalisé en France
Il s'agit d'une étude quantitative par téléphone auprès de 1500
Jeunes Seniors sur le domaine de l'habitat.
L’objectif est multiple:
- Récolte d’informations pour mieux quantifier ce marché
- Obtention de chiffres stratégiques
- Création un moyen de communication auprès des médias
« Jeunes Seniors et habitat »
Conclusion du baromètre
Forte volonté de rester chez soi
Le confort est la principale demande des jeunes Seniors
La prévention comme déclencheur d'achat est très faible
L'intégration de la prévention dans des aménagements de
confort est une solution
Les aménagements stigmatisants sont refusés
Conduite du premier baromètre
URBACCESS, le salon de l’accessibilité
URBACCESS est pour les entreprises et les professionnels, une
opportunité de présenter leurs produits et leurs solutions à un public de
visiteurs décisionnaires, de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise
d’œuvre ; tous porteurs de projets concrets. Les exposants, présents
lors des deux premières éditions, ont ainsi initié de nombreuses
collaborations commerciales, confirmant la réalité du marché.
Ce fut également le cas cette fois-ci. En effet, PAMA était présent sur un
stand de 18m² pour promouvoir l'initiative MieuxVivreChezMoi.fr. Mais
au-delà de la promotion de cette initiative collective, que la centaine de
visiteurs du stand ont saluée et jugée très intéressante, les entreprises
présentes sur le stand (Varicor, ADJ, Hager, Facilien et Burger et Cie)
ont pris des contacts intéressants et qualifiés.
Salons
Conduite du premier baromètre
"En toute Liberté" salon de l'Autonomie et de la Silver Economie –
Strasbourg
Le PAMA a présenté l'action collective Mieux Vivre Chez Moi sur un stand de
27m² et lors de deux conférences incluses dans le programme du salon.
Le salon "En toute liberté" regroupe les domaines du handicap et des
seniors, l'intergénérationel et l'autonomie pour tous en somme.
OBJETCTIFS
1.) Développer ainsi vos parts de marchés, les contacts BtoC et BtoB, la
communication, le chiffre d'affaires en 3 jours,
2.) Echanger avec les institutionnels et les acteurs du marchés français et
étranger.
Salons
Conduite du premier baromètre
Conférence et débat "Habitat, les attentes des jeunes seniors" au
siège social de Legrand à Paris
Présentation des résultats du Baromètre « Serrière / Pama 2015 »
Présentation de la plateforme Internet www.mieuxvivrechezmoi.fr
Salons
100 articles de presse
Messages diffusés par PAMA
La presse en parle
Les industriels du PAMA misent sur le « Fabriqué en France »
:
Ils sont apporteurs de solutions
Ils proposent des offres destinées à tous
Ils veulent favoriser une prise de conscience de ces
nouvelles solutions, concrètes et sûres
L’Alsace est terre de conception des solutions innovantes !
Journées portes ouvertes BOOA - PAMA
Des solutions à tout âge / conception universelle
+ de 1000 personnes ont visité les maisons témoins
Un bon nombre d’entre eux ont visité les deux maisons
Résultats
- de nouveaux contacts,
- des rendez-vous pour de potentiels prescriptions et
investisseurs pour Varicor, Extenzo, …
Visites groupées Juin – Juillet - Septembre
Architectes, promoteurs immobilier, assistante sociale,
personnes d’autres régions qui ont entendu parler de
notre initiative et souhaitent visiter la maison, etc.
Mise en évidence des forces générées par une adhésion
à un groupe d’entreprises complémentaires drivées.
Diffusion du savoir- faire des entreprises
-> Un retour extrêmement positif. Avoir un lieu physique
permet une expérience tangible des innovations.
CA généré (commande de 12 000 € HT pour ADJ, …)
Visites groupées Juin – Juillet - Septembre
Une présence des partenaires très appréciée par les visiteurs.
Ils ont bénéficié d’une expertise professionnelle de la maison
Booa
Ils ont également profité des solutions apportées par
les partenaires de PAMA, dans le cadre du Bien Vieillir.
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
Dossier
Espaces de vie haut de gamme
Cibles
- Résidences / particuliers
- Hôteliers - restaurateurs
- Lieux de travail
- Moyens de transport : aviation, bateaux, etc
Le marché
Aménagement hôtels 4-5* et résidences haut
de gamme
L’hôtellerie et la restauration en France
- 17 070 hôtels classés / 611 609 chambres
- Hausse de 33% des hôtels appartenant à des chaines
- Croissance annuelle de 5 % des hôtels de luxe (5*****).
Le PAMA s’engage à soutenir ses membres pour répondre
aux exigences de cette clientèle, avec des produits
- innovants
- originaux
- sophistiqués
- de meilleure qualité
Le salon Equip’hotel Paris
Création de la marque HomeSuiteHome ( HSH )
A Paris – Porte de Versailles, Novembre 2012
Action collective - stand imaginé comme une
« concept suite » :
 200 m2 d’hôtellerie haut de gamme. Les
visiteurs ont pu découvrir un concentré
d’innovations et vivre une expérience unique.
CA généré
Diroy – 150 000 €
Horus – 25 000 €
Le concours « Home Suite Home Award »
2012 - 2013
Présidé par Sybille DE MARGERIE,
organisé par le PAMA.
La première édition du concours français
d’architecture d’intérieur dans l’hôtellerie
de luxe.
« Home Suite Home Award 2012 »,
a récompensé quatre talents qui ont su
donner une 4ème dimension à l’architecture
d’intérieur.
80 articles de presse
1 er Showroom collectif permanent : HSH Brumath
Création d’un espace d’exposition de 400m²
Des produits haut de gamme fabriqués en Alsace et intégrants
les dernières notions d'innovation, de confort et de modernité.
CA généré pour les entreprises:
Schwitzler – Vente d’un bureau et d’une bibliothèque : 25 000 €
Piscine ES – Vente d’une piscine : 10 000 €
Escaliers Beck & Grad : nombreux contacts de qualité
1 er Showroom collectif permanent : HSH Brumath
Inauguration le 23 janvier
450 acteurs présents principalement des architectes
2 tables rondes :
« made in Alsace..made in France »
« Le marché de l’hôtellerie pour les entreprises du PAMA »
Initiative labélisée par le Ministre A. Montebourg
Une exposition organisée par le Showroom HSH
Les tendances de demain
OSRAM – PAUTLER – CAVOBAR – HORUS – EXTENZO
RUCH – BIEBER BOIS VARICOR – FUSIOVERRE GROUPE
Inauguration le 5 décembre
350 présents (principalement des prescripteurs)
Une table ronde sur les nouvelles tendances dans l’habitat +
Une exposition « Tendances 2015, formes, couleurs et matière
s »
Rencontre B to B Innovation & Design
27 mai 2015 : Vernissage exposition Thonet & Tables
rondes
Au programme :
1ère table ronde autour du thème « Les nouvelles tendances dans
l’habitat – l’innovation par le design et la personnalisation – témoignage
des grandes marques !». + Retour sur le Salon International du Meuble à
Milan
2ème table ronde axée sur la mise en œuvre de l’initiative de résidence de
designers et notamment celle avec le PAMA. Et aussi sur les initiatives
ACCRO et Shadok de l’Eurométropole de Strasbourg.
Une présentation des 10 projets retenus dans le cadre du concours de
design, avec remise de prix aux 3 premiers lauréats ainsi que du 4ème prix
« Coup de cœur des hôteliers ».
Un référencement sur le site internet dédié
www.homesuitehome.pro
L’accès à une base de contacts de particuliers et
professionnels construite par PAMA.
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits
Illustrations
HSH
BILAN
Décembre 2014 : Exposition "Tendances 2015, Formes,
Couleurs et Matières"
Afin de mettre en avant l’innovation et les nouveaux produits de
ses adhérents, et notamment les produits développés
collectivement, le PAMA a inauguré le soir même son exposition «
Tendances 2015, Formes, Couleurs et Matières »
Cette exposition a présenté les nouveautés d’une vingtaine
d’adhérents.
Le concours « Home Suite Home Award »
2014 - 2015
Il s’agit d‘une mise en relation écoles + entreprises + hôtels
L'objectif est de concevoir un produit ou objet innovant qui
puisse être intégré dans un espace de vie haut- de- gamme.
Il s’agit d’associer le savoir-faire d’une entreprise et un matériau
innovant référencé dans Innovathèque Alsace Grand-Est.
Bilan : 3 écoles, 70 étudiants, 20 industriels et 5 hôtels impliqués
30 projets présélectionnés
10 finalistes
4 lauréats
Le concours « Home Suite Home Award »
2014 - 2015
Le concours « Home Suite Home Award »
Les projets lauréats
1er Lauréat "Window" par Caroline
MANOWICZ et Harmonie BEGON
Il sera produit par Meubles 3 Fontaines pour
l'Hostellerie La Cheneaudière
Un mobilier de chêne et de liège. Il se
déploie pour se transformer en espace
propice à la dégustation. Pensé comme
complémentaire au mini-bar, il cherche à
fournir un service supplémentaire tant à
l'hôtelier qu'au client.
Le concours « Home Suite Home Award »
Les projets lauréats
2ème Lauréat "Paysage brumeux" par
Dayoung JUN
Il sera produit par Conenna Concrete Design
pour l'Hôtel Le Bouclier D'or. Un mobilier
mélangeant béton et fibre optique pour sa
surface, permettant de conduire la lumière à
travers l'épaisseur du matériau. ll offre de
nombreuses possibilités en jouant avec les
sources lumineuses pour créer des
atmosphères uniques.
Le concours « Home Suite Home Award »
Les projets lauréats
3ème Lauréat "Auprès des arbres" par
Nicoleta CHICU et Jin KIM
Il sera produit par ADJ pour l'Hôtel La
Source des Sens .Une douche cherchant à
rappeler le sentiment de calme et de paix
que peut nous apporter la nature. L'objectif
est de pouvoir offrir une expérience
reposante unique après une dure journée de
travail.
Le concours « Home Suite Home Award »
Les projets lauréats
Le Coup de Coeur des Hôteliers "Espace
de sommeil" par Mélanie JOSE
Utilisant un matériau composite et hyper-
résistant, cet ensemble nous offre une
expérience singulière et raffinée permettant
aux clients de créer diverses ambiances
colorées.
Le concours « Home Suite Home Award »
2014 - 2015
Le concours « Home Suite Home Award »
2014 - 2015
Le concours « Home Suite Home Award »
2014 - 2015
Le concours « Home Suite Home Award »
2014 - 2015
Structuration d’une stratégie d’alliance à l’export
13 Diagnostics au sein des entreprises ont été réalisés pour
Découvrir chaque société, son offre, son positionnement,
son savoir-faire et ses atouts différenciateurs
Mettre à plat les défis majeurs auxquels doivent faire face
les dirigeants et apporter un regard extérieur
Mesurer le degré de motivation et l’implication possible
dans le cadre d’une dynamique d’alliance
Constitution d’un groupe de travail
Diroy – Horus – Ox-home et Grande Forge
Ces entreprises seront le « socle » fondateur de la
dynamique d’Alliance à l’export. Elles bénéficient :
 D’une offre « formalisée » par une gamme de
produits tout en pouvant s’adapter à des demandes
spécifiques
 D’une taille et organisation favorisant l’implication
des dirigeants
 D’une relative solidité de leurs fondamentaux
 D’une ambition de développement à l’international
►Définition d’un plan d’actions
Nature de la mission
Mission de prospection
kazakhstan
Almaty + Astana
Rendez-vous d'affaires dans les locaux du client
Mission de prospection à
ouzbekhistan
Rendez-vous d'affaires dans les locaux du client et
seminaire : invitation presse, architectes, designers
A l'issue de ce seminaire, échange autour d'un cooktail
Mission de prospection à
Baku exposition temporaire sur un lieu emblématique
et un seminaire : un échange autour d'un coktail
Exposition sur un salon baku
build
exposition sur le salon (50 m 2) et rendez-vous
d'affaires
Dossier finitions résistantes à la rayure
Le PAMA propose un plan d’actions, selon le secteur
concerné :
- Cuisine
- Salle de bains
- Fermetures
- Eclairages
- Escaliers, etc.
Expérimentation en cours avec la SALM SAS
Un programme en neuf phases
Phase 1 : Analyse des produits
Identification et sélection des produits à étudier.
Phase 2 : Analyse du besoin
Rencontre les entreprises pour identifier les performances
attendues et le porteur de projet.
Phase 3 : Veille tendance
Mise en place d’une veille sur les tendances décors de surfaces
(automobile, multimédia, …).
Phase 4 : Veille technologies innovantes
Mise en place d’une veille sur les technologies innovantes multi-
secteurs pour déterminer la faisabilité d’une déclinaison
transversale des savoir-faire.
Phase 5 : Choix des finitions à prototyper
Réunion de présentation des résultats de la veille aux
partenaires industriels afin de sélectionner les finitions à étudier
et/ou évaluer.
Un programme en neuf phases
Phase 6 : Approvisionnement pour test
Contact et négociation avec les différents fournisseurs pour
approvisionner les matières ou mettre en place les process
nécessaires à la réalisation d'expérimentations sur les produits
des partenaires.
Phase 7 : Expérimentation
Réalisation d'échantillons sur les supports fournis par les
partenaires.
Phase 8 : Evaluation
Tests sur les échantillons obtenus pour évaluer la performance
physique, esthétique, économique et environnementale de la
finition.
Phase 9 : Restitution finale
Une restitution finale devant le groupe projet : présentation des
échantillons et des tests réalisés, description des résultats
obtenus.
.
Dossier – Observation des usages
Le PAMA a conduit une étude d’observation des
consommateurs dans leur habitat.
Cette étude a permis aux entreprises de l’action collective
de :
- Connaître les usages en situations réelles dans les
habitats des français en fonction des espaces de vie
- Apporter les connaissances sur les usages aux
entreprises
- Analyser l’adaptation des espaces de vie aux situations de
vie.
Les observations montrent que les comportements
d’usages sont une source inépuisable de renouveau et de
créativité.
.
Actions
Organisation des séances d’accompagnement à l’utilisation
et l’exploitation des données de l’étude, de manière créative
et collaborative.
Le tout sous forme de groupes de travail, chez chaque
industriel.
L’équipe VICA (Veille, Innovation, Conception, Amélioration
Continue) du FCBA a créé des méthodologies pour
accompagner des industriels dans la recherche de solutions
d’usages pour répondre aux besoins détectés lors des
observations sur le terrain.
Actions
Ces méthodes se basent sur des scénarii d’usages en
situations réelles et la co-élaboration par les groupes de
scénarii idéaux.
Cet accompagnement individuel a pour but de :
-faciliter l’émergence de concepts innovants
-détecter de nouvelles fonctionnalités
-imaginer de nouveaux concepts à partir des données
obtenues
Il permet également d’imaginer de nouvelles façons de
concevoir, vendre et présenter des produits faisant sens
pour l’utilisateur.
Un accompagnement en quatre temps
Livraison et présentation des résultats de l’étude
Préparation des ateliers - Identification du focus
d’intervention pour chaque entreprise
Animation des ateliers, co-élaboration des scénarii,
et formulation de concepts
Accompagnement dans l’expérimentation.
1
2
3
4
1 Livraison et présentation des résultats de l’étude
Sous forme d’images et rapports d’analyse
2 Préparation des ateliers
Identification du focus d’intervention pour chaque entreprise
Il s’agira d’identifier le focus d’intervention en atelier
d’émergence et d’accélération de l’innovation sur la base
de :
- Le positionnement actuel du marché de l’entreprise
- Sa stratégie d’évolution ou de repositionnement
- La typologie de produits, la politique produits de
l’entreprise,
- Son offre actuelle et future
- La constitution du groupe créatif pour la réalisation des
ateliers
- Le positionnement technique attendu des inputs à l’issue
des ateliers
3 Animation des ateliers
Co-élaboration des scénarii et formulation de concepts
Accompagner chaque industriel dans la recherche créative
de solutions innovantes aux problématiques d’usages.
Une organisation de workshops créatifs internes, afin
d’identifier des solutions pour améliorer les produits de
l’entreprise.
Ils seront animés à partir de la méthode des scénarii
d’usages (réels et projetés) dans une ambiance créative
pendant un jour.
Les idées seront formalisées et sélectionnées par
l’entreprise. Une séance supplémentaire d’une demi-journée
permettra d’enrichir le scénario d’usages du concept
sélectionné.
4 Un accompagnement dans l’expérimentation
Accompagner chaque industriel dans l’expérimentation des
nouveaux produits / usages en implantant le produit et / ou
l’offre de produits en situations d’usages réelles :
- chez des particuliers (communauté d’utilisateurs du
FCBA)
- au sein de la plateforme de tests du living lab du FCBA
Ou en situation d’usage virtuelle en fonction de la
complexité du projet ou de la facilité d’identification du
terrain d’expérimentation.
Bénéficiaires : 4 entreprises
SALM SAS, WM88, BLUM et CEDAM
Innovathèque Alsace Grand-Est
♦ Disposer d’une source d’informations sur les matériaux
♦ Bénéficier d’un accompagnement par des experts en matériaux
Innovathèque Alsace Grand-Est
Déplacement à Sélestat autour du
thème de la personnalisation et les
technologies numériques – 80
participants
Le but est de permettre la rencontre
d’industriels, d’experts, d’universités
autour de la thématique du matériau.
Innovathèque Alsace Grand-Est
Illustration
Innovathèque Alsace Grand-Est
Illustration
Une trentaine d’articles
Le Bois International – DNA
Usine nouvelle – L'Alsace
Référencements et consultations
► Référencement des matériaux, process et
systèmes :
+ 42 matériaux référencés, adhérents Pôle Fibres
+ 16 matériaux référencés, adhérents PAMA (4 de
DHJ, 2 de Osram, 1 de Varicor, 1 ADJ, 1 Blum, 2
Inovame, 1 Clipso, 1 Barrisol, 1 RobinSun, etc.)
► Consultations matériaux : Une trentaine
enregistrées
► Visites de la matériauthèque + sensibilisation : Une
soixantaine
Journées techniques
► Le 23 Septembre : 30 inscrits
Matinée : conférence
Matières Premières Transformation
Transport (Alter Eco 1 et 2)
Après midi : conférence
Usage et fin de vie (Alter Eco 3 et 4)
► Le 24 Septembre : 3 inscrits
Journée Innovathèque « speed-dating »
consultations personnalisée s
Economie circulaire
Prestations
Conduite des projets collectifs : éco-conception,
connaissance des matériaux, concevoir
autrement, etc.
► Consultations matériaux
► Organisation des sessions de créativité
► Réalisation des études et actions de veille
► Organisation des formations
Economie circulaire
Programme
Un programme d'accompagnement sur le développement de produits
durables : ECO-USE, en partenariat avec le pôle Fibre Energivie et le FCBA
et avec le soutien de l'ADEME
Le but est d’accompagner 7 industriels alsaciens dans la conception d’un produit
éco-responsable, à valeur marchande. Ces 7 entreprises seront issus de 7
univers de l’aménagement de la maison distincts (literie, cuisine, salle-de-bain,
etc.), et non concurrents. D’une durée d’un an et demi, cette action collective
sera basée sur la succession de 3 phases de travail :
PHASE 1 : Formation et information des entreprises sur le contexte et les enjeux
de l’éco-conception
PHASE 2 : Accompagnement des entreprises dans l’éco-conception de
nouveaux produits à valeur marchande (évaluations environnementales initiales,
séances de créativité, veilles personnalisées, développement technique des
produits par chaque entreprise, évaluations environnementales finales)
PHASE 3 : Présentation des résultats à travers le développement d’un
démonstrateur, restituant l’ensemble des travaux. Véritable outil de
communication sur les bienfaits d’une telle démarche
Programme d’accompagnement sur le
développement de produits durables
Programme
Un programme de deux formations collectives :
- Comment prendre en compte l'ergonomie dans la conception de produits
- Réaliser un diagnostic développement durable selon l'ISO 26000
Programme formations collectives
Dossier
Visites des entreprises et réunions thématiques
VARICOR®
Le 27 mai 2014
Une quinzaine de
personnes ont découvert
l'entreprise et son savoir-
faire.
La visite s’est poursuivie par la présentation de l'action sur la
logistique collaborative portée par la DIRECCTE ALSACE.
Dossier
Visites des entreprises et réunions thématiques
ESTELEC - 10 juillet 2014
30 participants - Une session de créativité sur l'intégration de
l'électronique dans les produits de l'habitat réalisée après la
visite.
Usage de la matériauthèque afin d'explorer l'apport des
nouvelles technologies (matériaux, systèmes et process
Dossier
Visites des entreprises et réunions thématiques
Conclusion : Hormis les difficultés intrinsèques à la conception
d'un nouveau produit , l'innovation doit se baser sur les usages
pour concevoir le bon produit que les consommateurs
achèteront.
Se pose alors la question de quelle innovation pour quel usage ?
Le PAMA ayant mené une étude sur l'observation des usages il y
a deux ans, la majorité des entreprises présentes ont
souhaité l'organisation d'une session sur ce sujet.
Dossier
Partenariat avec le pôle Fibres Alsace
Energievie
Le 14 juin 2014 - Une convention de partenariat avec le pôle
Fibres Alsace Energivie est signée.
Les deux Pôles ont décidé d’unir leurs efforts autour de deux
thématiques pour renforcer leurs actions auprès des membres:
1ère Thématique : l’énergie et l’aménagement intérieur
2ème Thématique : l’hôtellerie de demain
Dossier
Partenariat avec le pôle Fibres Alsace
Energievie
Sur chaque thématique, mise en place d’un groupe de travail co-
présidé par des membres des deux Pôles.
Ces deux groupes présenteront des recommandations basées
sur leurs travaux et expérimentations respectifs.
Des actions concrètes seront alors mises en place en fonction de
ces recommandations.
Dossier
Partenariat avec Alsace Innovation Juin 2013 / Dec 2014
Bilan
Signature de la convention : 3 juillet 2013 avec pour objectif:
1 Optimiser les échanges entre Alsace Innovation et le PAMA
2 Détecter les projets innovants de la filière
3 Analyser les projets
4 Accompagner les projets innovants
5 Transmettre aux adhérents du PAMA les bonnes pratiques afin
d’innover
6 Soutenir le concours Alsace Innovation (mise en valeur projets
innovants)
7 Communiquer sur ce partenariat
Dossier
Partenariat avec Alsace Innovation Juin 2013 / Dec 2014
Optimisation des échanges
Transmission d’informations et participation d’Alsace Innovation
aux manifestations du PAMA.
Détection de projets :
- Détectés par AI (Sewosy, Denovo Design, Menuiserie Bader,
Airexpert)
- Détectés par PAMA (Escaliers Beck, Alsanext, Diroy)
Analyse et accompagnement des projets par AI :
- 19 Projets analysés
- 16 projets accompagnés
Trophées Alsace Innovation 2013
128 projets déposés et 90 projets sélectionnés
Innovation technologique produit (38%) Innovation service (24%)
Innovation marketing (7%) Innovation organisationnelle/process (7%)
Autres (24%)
6
5
5
19
22
24
221 4
Hors axe SRI
8% Axe santé et
bien-être
18%
Axe économie
verte
45%
Axe
humanisme et
société
29%
Bien-être
Santé et Technologies médicales
Agro-alimentaire
Chimie nouvelle et Environnement
Energie, Habitat, Mobilité et Textile
TIC
Economie sociale et solidaire
Autres biens et services de consommation
Autres équipements et services pour pro
Développement de machines spéciales
Dossier
Trophées Alsace Innovation 2013
Profil des entreprises :
Jeunes entreprises / créateurs 42%
Entreprises Confirmées 35%
Entreprises primo-innovantes 23%
Prix remis par le PAMA
Mulhouse : Alsatextile
Saint-Louis : Menuiserie Bader
Thur Doller : Agriline
Alsace du Nord : Sewosy
Bruche Mossig Piemont : Inovame
Dossier
Trophées Alsace Innovation 2014
Dossier
50 projets déposés et 34 projets sélectionnés
Typologie d’innovation :
Produit / service (24)
Technologique (13)
Nouveau procédé (4)
Organisationnelle (2)
Marketing (2)
Emergence de nouvelles idées – feuille de route 2015 -2017
Dossier
Objectifs à venir
Inscrire et ancrer les entreprises dans les démarches
soutenues :
- par la Région (S3 - la stratégie de spécialisation intelligente
« Smart Specialisation Strategy » : bâtiments durables, E-
santé)
- par l’Etat (la "nouvelle France industrielle" et ses 34 plans,
la Commission Innovation et Le contrat de filière Silver
Economie)
et leur faire bénéficier de ces dynamiques porteuses.
Notre ambition est de les soutenir pour en faire des leaders de
l’innovation dans l’aménagement des espaces de vie.
Objectifs à venir
Sains, facile à vivre, plus économe, personnalisés et
connectés.
Ces axes ne sont accessibles que si les aménagements
proposés par les industriels représentent de réelles
innovations.
Ils doivent être basées sur l’observation et l’analyse des
usages et sur l’intégration de nouvelles technologies /
fonctionnalités.
+ Un outil de production compétitif.
Concevoir les lieux de vies de demain
Objectifs à venir
- Innovation de produit : développement de nouveaux
produits (objets de demain : objets inter-générationnels,
connectés faits de matériaux innovants et respectueux de
l’environnement)
- Innovation de procédé : l’Usine du Futur et optimisation des
process de fabrication ( amélioration continue)
- Innovation commerciale : accès à de nouveaux marchés en
France et à l’étranger
Actions structurantes
Réalisation d’une enquête
31 réponses qualifiées, 80 questions classées en 3 volets :
1 - innovation et transfert de technologie / amélioration de la
performance des entreprises
2 - innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion
commerciale commune
3 - valorisation de l’image de l’aménagement en Alsace /
renforcer la communication et la visibilité des entreprises
alsaciennes
Auprès de 58 adhérents, en 2012
Réalisation d’une enquête
Les raisons qui motivent les entreprises à adhérer au PAMA
- Trouver de nouvelles idées et monter en compétence
- Rencontrer d’autres entreprises et échanger sur les bonnes pratiques
- Identifier de nouveaux axes de développement
- Faire partie d’une communauté professionnelle
- Conquérir de nouveaux marchés
- Rencontrer des donneurs d’ordre
- Développer de nouvelles gammes de produits et/ou services
- Renforcer votre visibilité et communiquer sur votre activité
- Trouver des clients
- Rencontrer des prescripteurs
- Pouvoir concourir à des appels à projets locaux / nationaux / internationaux
- Bénéficier d'un service de veille
- Etablir des relations avec des acteurs scientifiques et académiques
- Obtenir des soutiens financiers publics
- Trouver des expertises nouvelles (finance, marketing, RH, juridique)
- Renforcer vos connaissances dans le domaine de la propriété intellectuelle
Auprès de 58 adhérents, en 2012
Les deux thèmes principaux
A. Redynamiser l’offre à travers l’innovation
1.Innovation produit
2.Innovation marketing
Ils ont pour but de perpétuer la volonté du PAMA d’aider
ses membres à se démarquer de la concurrence
(intégration du design, conception universelle,
technologies numériques, nouveaux matériaux,
développement durable, personnalisation, etc.)
B. Gagner en compétitivité à travers l’intégration des
leviers de l’usine du futur
A . 1 Création d’un Designer en Résidence PAMA
S’adjoindre les services d’un designer sur une période de 18
mois à partir du 1er janvier 2015. Ses missions seront:
 Sensibilisation au design (ateliers de travail et de séminaires
de formation, mise en avant des bonnes pratiques)
 Aide à le conception de produits éco-conçus
(accompagnement individuel)
 Communiquer sur les résultats de l’action (création de
prototypes et restitution des conclusions de la collaboration)
A . 1 Concours « Home Suite Home Award »
Cette édition sera lancée en septembre 2016 et conclue en
début d’année 2017.
Elle sera ouverte pour la première fois au Rhin Supérieur, avec
la participation des écoles suisses et allemandes.
Lancement de la 3 ème édition
A . 1 Organisation des ateliers de travail
Ils seront animés par des experts (ergonomes,
ergothérapeutes) pour apporter leur connaissances et partager
leur expérience.
-> Faire émerger de nouveaux projets collaboratifs, pousser les
entreprises à créer des produits évolutifs et intergénérationnels.
Au programme:
réunions d’information, séminaires de formation sur les
particularités du marché seniors, témoignages de « success
story », visite de maisons témoins, étude de cas concrets.
Faire émerger de nouveaux produits, pour tous, à tout âge
A . 1 Formations
Cette formation sera destinée aux bureaux d’études des
industriels mais aussi aux architectes et designers.
Conception de produits, d’équipements, de programmes et de
services qui puissent être utilisables par tous et, dans la
mesure du possible, sans nécessité d’adaptation ou de
conception spéciale.
Le but est de s’éloigner au maximum de tout ce qui pourrait
stigmatiser, ou du moins donner ce ressenti, aux clients plus
âgés.
« Comment raisonner conception universelle »
Les 7 principes de la conception universelle
1. Utilisation égalitaire : utile et commercialisable auprès de
personnes ayant différentes capacités.
2. Flexibilité d’utilisation : conciliation entre capacités et préférences.
3. Utilisation simple et intuitive : compréhension facile de l’utilisation
indépendante de tout critère
4. Information perceptible : communication efficace peu importe
l’environnement ou l’état sensoriel de la personne.
5. Tolérance de l’erreur : réduction maximale des dangers, accidents
ou actions involontaires
6. Effort physique minimal : utilisation qui ne requiert pas ou peu
d’effort physique
7. Dimensions et espace libre pour l’approche et l’utilisation : taille,
espace et manipulation peu importe la posture, taille ou mobilité de
l’utilisateur.
A . 1 Formations « Savoir vendre à un Senior »
Destinée aux industriels et aux forces de vente des
distributeurs.
Les Seniors sont très minutieux dans leurs achats et exigent
des conseils personnalisés et une qualité
d’accompagnement.
L’approche marketing est délicate pour la Silver Economie.
Connotation négative et besoins contradictoires des Seniors
-> Nécessité d’être formé
De plus, s’appuyer sur la marque PAMA, groupement de
compétences, est un gage de sécurité pour les clients.
A . 1 Animation de la maison témoin PAMA
L’objectif est de continuer à faire vivre cette vitrine au travers
de visites collectives ou avec l’organisation de portes
ouvertes.
Les éditions de 2014 et 2015 ont permis à plus de 1000
personnes de visiter la maison et de bénéficier d’une
expertise professionnelle.
Des résultats concrets : de nouveaux contacts, prise de
rendez-vous pour de potentiels prescriptions ou
investissements.
Mise en évidence de la force d’une offre complémentaire
structurée.
A . 1 Animation de la maison témoin PAMA
L’objectif est d’arriver à la création d’une communauté
d’utilisateurs ( seniors, médecins, architectes, etc.) et de
donner aux entreprises les clés pour des innovations
réussies. Un enjeu double :
1. Stratégique :
- « Chasser en meute » pour rendre visible une offre intégrée
- créer un élan collectif remarquable
- revendiquer la place d’acteur de référence sur ce marché
- valoriser l’Alsace, tout en restant ouvert nationalement
- monétisation future de cette expertise acquise
A . 1 Animation de la maison témoin PAMA
Les enjeux de cette démarche sont doubles.
2. Tactique :
- enrichir et dynamiser la base de données
- susciter et attirer des complémentarités, (objectif 15
partenaires, volonté 20/25 courant 2015)
- générer des recommandations et obtenir les premiers
engagements
- susciter des demandes de devis : vendre mieux, vendre
l’innovation de tous les adhérents du projets
A . 1 Mobilisation des acteurs immobiliers
Le PAMA continue ses efforts afin de démultiplier les vitrines
physiques en Alsace mais également sur le plan national.
Des échanges avec différents acteurs immobiliers sont
engagés afin de bâtir des maisons témoins dans la
Communauté Urbaine de Strasbourg, en Alsace, voire
ailleurs en France
Elles seront construites selon le cahier des charges de
chaque constructeur et intégrera les produits évolutifs des
entreprises du pôle.
Des possibilités de solutions « clés en main » pour ce
marché sont également en cours d’étude.
A . 1 Partenariat avec les acteurs de mise en œuvre
Le but est de permettre aux entreprises de tester leurs
innovations en situation réelle, avec une mesure et une
analyse des retours.
Partenariat avec la société FACILIEN devenu adhérent du
PAMA, créateur d’une plateforme internet multiservices d’aide
à domicile. Ils mettront à disposition des Living Labs et un
accès au Laboratoire Social.
Le CEA Tech est également devenu adhérent du PAMA et
dispose de plateformes de tests et de showrooms à travers la
France.
Pour que les adhérents puissent tester leurs innovations
A . 1 Intégration des technologies numériques
-> Permettre aux entreprises de monter en compétences afin
d’intégrer ces nouveautés au sein de leurs produits.
Objets connectés
Objets connectés
Face à l’émergence continue des objets connectés – tous secteurs
confondus – sur le marché et aux développements commerciaux que
ceux-ci font entrevoir pour les entreprises notamment françaises dans
l’univers des espaces de vie, le PAMA a organisé dès fin 2014
plusieurs sessions de travail ouvertes à l’ensemble de ses adhérents
sur cette thématique.
Objets connectés
Objets connectés
Décisions prises :
Fédérer toutes les compétences au sein du pôle afin de
développer de nouveaux produits et services connectés,
intelligents, personnalisables, des objets qui dépassent le
statut de simple gadget et proposer de nouveaux outils simplifiant
le quotidien des usagers, tout en respectant leur vie privée.
Se différencier, à travers des produits et services innovants
et à forte valeur ajoutée.
Le programme proposé intègrera le design tout au long du
processus, de la conception du produit / service connecté
jusqu’à sa réalisation, il sera fait appel aux designers
référencés par le pôle dans le cadre de l’opération «
designers en résidence ».
Le plan d’action proposé se déroulera sur une période de
deux ans à compter de septembre 2015.
Objets connectés
Objets connectés
- Phase 1 : Recrutement des entreprises et réalisation d’une étude
prospective - observations des usages
But : sensibiliser les entreprises à l’impact des objets connectés au sein de
notre société et des usages que nous en faisons et surtout ferons au
quotidien.
Objectif : détecter des besoins émergents de la part des consommateurs
auxquels la connectivité pourrait répondre.
- Phase 2 : Conseil et accompagnement à la conception et réalisation
de nouveaux produits et services connectés`
But :aider les entreprises à concevoir de futurs services et produits
connectés répondant aux besoins (usages) détectés en phase 1 touchant à
l’habitat et plus globalement au mode de vie domestique.
Phases du programme
Objets connectés
- Phase 3 : Accompagnement à la réalisation des prototypes
But : lancer la réalisation des prototypes avec l’aide de l’ensemble des
prestataires : bureaux d’études, programmeurs… Les designers assureront
le suivi de la réalisation des prototypes au sein des entreprises
participantes, prototypes qui devront servir de démonstrateur lors de la
phase finale du programme.
- Phase 4 : Valorisation des innovations et de l’expérimentation.
Conception d’un espace de vie connecté.
But : communiquer sur les résultats de l’action par la présentation des
prototypes voire les produits immédiatement déclinables en production.
Les prototypes et les produits qui seront exposés dans le showroom collectif
PAMA à Brumath et au FabLAB Shadok à Strasbourg.
Phases du programme
Objets connectés
Objectif : Le programme permettra un transfert de technologie, une montée
en compétence et en gamme des produits, une très forte différenciation et
un accès à de nouveaux marchés : énergie propre, santé, loisirs, bien être,
Silver Economie.
Phases du programme
Le programme permettra également de mettre en place une stratégie de
coopération à moyen et long terme qui soit réellement structurante pour
l'avenir de la filière.
La mutualisation des moyens autorisera enfin l’engagement d’un processus
d’économie circulaire plus respectueuse de l’environnement grâce à la
proximité de l’expertise des différentes entreprises et partenaires mis en
relation, voire de développer une mutualisation au plan des moyens de
production au sein de la région.
A . 1 Organisation de sessions de créativité
Elles porteront sur le thème de l’observation des usages et des
objets connectés.
Ces études sont très couteuses pour une entreprise seule,
l’intérêt du PAMA est dans la mutualisation de ces coûts.
Le but sera à nouveau de faire émerger des idées innovantes
au sein des entreprises présentes .
Le PAMA servira d’appui afin de sélectionner les idées qui ont
vraiment une chance d’aboutir.
Intégration des technologies numériques
A . 1 Organisation d’ateliers de créativité collectifs
C’est la rencontre de différentes filières qui crée l’innovation.
Dans le domaine des objets connectés, il faut 4 compétences:
- Design
- Process
- TIC
- Électronique
Le PAMA organisera des ateliers selon les besoins des
membres. Certains sont plus en avance en terme d’intégration
et de compréhension, d’autres ne savent pas comment aller
plus loin.
Le but est d’apporter de nouvelles perspectives ou de
débloquer une situation, selon les besoins et les avancées de
chacun.
Intégration des technologies numériques
A . 1 Réflexion
Il convient enfin de déterminer qui porte le projet.
Il faut un cadre juridique précis du fait de la mise en commun
de plusieurs corps de métiers et compétences associées.
L’une des idées qui est en cours d’étude est la création d’une
SAS pour porter les projets collaboratifs de recherche et
développement pour une durée de 3 ans.
Portage juridique et capitalistique des projets
A . 1 Maquette BIM
1 . L’Europe a adopté la directive « marchés publics » engageant la
modélisation des données du bâtiment (BIM) pour les appels d’offres
publics.
2 . Les outils numériques ont intégré le rapport « Rénovation thermique
des Bâtiments » du plan « Nouvelle France Industrielle »
POLE FIBRES ENERGIVIE, POLE AMENAGEMENT DE LA MAISON
D’ALSACE ET INNOVATHEQUE ALSACE GRAND- EST
Ont décidé de s’associer pour offrir une solution commune en termes
de construction et d’aménagement intérieur et extérieur pour les
prescripteurs. Ainsi, des passerelles se noueront entre le secteur de la
construction et de l’aménagement de la maison.
Réglementations et incitations
A . 1 Maquette BIM
Définition
Le BIM (« Building Information Modeling ») est une méthode de travail
basée sur la collaboration autour d’une maquette numérique. La
maquette numérique est actualisée tout au long de la vie de l’ouvrage,
de la conception à la construction, de la livraison à sa déconstruction.
Qu’est-ce que le BIM
A . 1 Maquette BIM
Présentation
La maquette BIM (Building Information Modeling) est
un système de modélisation de données collaboratif.
La description complète des éléments sur un même
modèle apporte le même niveau de connaissance à
tous les intervenants.
La maquette numérique pourra être actualisée tout au
long de la vie du bâtiment et consultable par toutes les
professions en charge de ces prestations.
Les enjeux sont donc conséquents pour les filières qui
la composent : gain de temps, de coût, de rentabilité et
de performance environnementale.
A . 1 Maquette BIM
Objectif : numériser les produits de chaque adhérent/industriel. Un
architecte va alors pouvoir utiliser un produit numérisé pour l’installer
dans son modèle.
Numérisation de la matériauthèque en entrant tous les matériaux dans
une plateforme.Dans un premier temps, il faudrait envisager la
numérisation des matériaux en lien avec la construction (isolants, sols,
plafonds, etc.).
Pour l’aménagement de la maison, même problématique. Nous
pourrions envisager de référencer les catalogues de chaque industriel,
pour proposer une solution globale d’aménagement et de construction,
avec des larges choix pour les prescripteurs.
Objectifs
A . 1 Maquette BIM
Le BIM 1 correspond à la modélisation d’une maquette numérique et à des échanges à sens
unique à un instant « t » .
Le BIM 2 correspond à une collaboration basée sur la maquette numérique avec un échange à
double sens entre architecte, bureaux d’études et entreprises. La maquette doit servir de base
d’export, mais également intégrer des informations des collaborateurs.
Le BIM 3 correspond à l’utilisation d’une maquette numérique et à son partage via un réseau aux
différents acteurs qui peuvent s’y connecter à tout moment pour l’alimenter
Les 3 niveaux du BIM Construction
A . 1 Maquette BIM
Avantages pour les acteurs de l’habitat
- Gain de marge opérationnelle de 4%
- Amélioration du rapport coûts/performance
- Gain de compétitivité
- Meilleur dialogue
- Gains d’exploitation de 7 à 10%
- Maîtrise du risque règlementaire
- Performance énergétique
Les défis pour le secteur de la construction
A . 1 Intégration nouveaux matériaux
Cela passera par le pilotage d’Innovathèque Alsace Grand-Est
afin d’offrir ses services aux membres du pôle.
Il y aura également un renouvellement du programme
« Nouvelles finitions à hautes performances » qui sera ouvert
aux autres entreprises afin de leur faire bénéficier de cette
expérimentation faite avec la SALM SAS.
Nouveaux matériaux innovants et développement durable
A . 1 Constitution d’un groupe projet « l’habitat durable »
En partenariat avec le pôle Alsace Fibre - Energivie, pour créer
des lieux de vie durables de par leurs enveloppe et leurs
aménagements.
Mise en place d’une groupe de travail co-piloté afin de définir
un programme d’action et trouver des développements
possibles.
-> concevoir des lieux de vie plus sains, plus écologiques, plus
économiques et plus intelligents
Des recommandations seront données et des actions
concrètes seront menées. Les produits seront testés dans les
différents démonstrateurs existants au sein des deux pôles.
A . 1 L’habitat durable
Et s’appuyant sur son outil Innovathèque AGE, le PAMA
vise à:
- améliorer l’efficacité énergétique des entreprises
- améliorer la connaissances des matériaux (caractéristiques
environnementales, sanitaires, alternatives bio-sourcés, etc.)
- enseigner aux entreprises à concevoir autrement (prise en
compte de l’économie circulaire dès la conception, la seconde
vie du produit)
- appuyer communication et valoriser les innovations (aide à
l’éco-certification des produits, faire de « Made in Alsace » un
écolabel)
A . 2 Identification et provocation opportunités d’alliance
Le PAMA continue à animer le réseau pour:
- Organiser des rendez-vous réguliers de réflexion sur des
marchés connexes : les transports, la grande distribution
- Organisation de rencontres et d’échanges entre adhérents
sur des projets particuliers
- Organisation de visites des entreprises adhérentes
Du domaine du marketing
A . 2 Développement de nouvelles méthodes de travail
Faciliter l’accès aux marchés tant nationaux et
internationaux et créer des stratégies d’alliance
pour une prospection commune (réponse à des
appels d’offres nécessitants une réponse
coordonnée).
Le PAMA soutiendra la création d’alliances ou
consortiums capables de proposer une offre
globale et intégrée.
Le PAMA propose d’identifier et de travailler sur
des salons qui paraissent pertinents et d’y avoir
une présence collective.
A . 2 Développement de nouvelles méthodes de travail
Développer des marques communes ciblées pour
augmenter le nombre de vitrines et y présenter la
complémentarité des produits.
La mutualisation d’une personne en charge de rencontrer
les prescripteurs et d’identifier les marchés, qui fasse du
lobbying et qui puisse identifier les principaux décideurs.
Enfin le PAMA propose de mutualiser des compétences clés
comme le webmarketing et le community management. Une
présence professionnelle sur internet semble aujourd’hui
cruciale.
B Gagner en compétitivité
Dans le contexte actuel, l’innovation produit ne suffit pas. Il
faut également que les entreprises deviennent plus
compétitives.
PAMA souhaite lancer un programme d’accompagnement
des entreprises intervenant dans l'aménagement des
espaces de vies vers l’usine du futur.
Un programme qui s’adresse aux entreprises désireuses de
se préparer aux enjeux liés à la progression vers l’usine du
futur.
Objectif : aider ses adhérents à améliorer leur process et
leur organisation afin de leur permettre de devenir des
acteurs de la nouvelle France industrielle.
Intégration des leviers de l’Usine du futur
B . 1 Etat de l’art de la filière
La Région Alsace, à travers un nouveau schéma régional de
développement économique a évalué la place de l’industrie
en Alsace. Le contexte est favorable, l’industrie représente
20% -> gros potentiel.
L’objectif de la Région Alsace est de faire de l’Alsace une
terre de référence en matière d’usine du futur.
Dans un premier temps, les actions engagées :
- cartographier les sites pilotes en matière d’usine du futur et
d’offre de solutions, (Siemens ou Clemessy), et les
structures plus petites mais nombreuses.
- Identifier des entreprises intéressées par la démarche.
Un diagnostic à mettre en place en 2015
B . 1 Etat de l’art de la filière
Dans un deuxième temps, un diagnostic est prévu. Il sera
clôturé par une étude de faisabilité, effectuée pour chaque
entreprise désireuse de rentrer dans la démarche et un
comité de sélection pour choisir celles qui feront l’objet d’une
aide.
Pour soutenir ce plan d’action, un site internet va être mis en
place et un certain nombre de stands collectifs seront
organisés dans les salons professionnels.
-> Ce projet concerne toutes les entreprises de la région.
En ce qui concerne les filières, la Région Alsace demande
aux filières de faire un état des lieux pour connaître les
besoins des entreprises et mettre en place des actions
collectives spécifiques ou partager des actions avec
d’autres filières.
Un diagnostic à mettre en place en 2015
Projets d’actions collectives pour 2016 - 2017
Le PAMA lance un diagnostic pour connaître les besoins des
entreprises afin de mettre en place des actions collectives
spécifiques ou partager des actions avec d’autres filières.
Un ensemble d’actions a également déjà été prévu pour les
années 2016 - 2017. Elles seront sujettes à modification
selon le succès et l’évolution des actions de cette année.
A confirmer suite au diagnostic mené en 2015
Accompagnement à la mise en œuvre de process Lean
-> Supprimer les gaspillages réduisant l’efficacité et la
performance d’une entreprise, d’une unité de production ou
d’un département.
Trois objectifs sont fixés :
- Eliminer tout ce qui est sans valeur (présent mais sans
valeur ajoutée)
- Eliminer l’excès, la surcharge engendrée par des
processus non adaptés
- Eliminer l’irrégularité, manque de standardisation de la
production
La surproduction, les attentes, les gammes, les mouvements
inutiles, les stocks sont autant de point que le Lean
management cherche à rendre le plus performant possible.
Accompagnement à la mise en œuvre de process Lean
Pour assurer un succès pérenne, le Lean management
repose sur la participation de tout le monde au sein de
l’entreprise. Le concept repose sur le PCDA : Plan, Do,
Check, Act.
Il est fondé sur la « stratégie des petits pas », la solution se
trouve sur le terrain avec les acteurs, et est souvent
formalisée.
Il se décline en trois parties :
- Lean manufacturing (optimisation des secteurs de
productions)
- Lean development (optimisation du développement des
produits)
- Lean administration (optimisation des autres secteurs)
Les trois phases (en partenariat avec l’ECAM)
- Phase 1: Diagnostic en entreprise
Utilisation du VSM (Value Stream Mapping) et d’un expert qui fera
l’enquête et l’analyse.
- Phase 2 : Formation mise en place de process efficaces / agiles
L’ECAM propose des formations adaptée pour chaque type
d’entreprises, qu’elles soient grandes ou petites.
- Phase 3: Accompagnement individuel personnalisé
L’accompagnement pour les grandes entreprises sera plus
approfondi, les PME auront un accompagnement « light » de 2
jours/mois/18mois.
Digitalisation et numérisation des activités
Chaque entreprise diffère d’une autre, il est donc important
d’analyser 3 aspects clés, et pour ce faire, 3 outils adéquats :
- L’excellence stratégique avec le Leadership IQ Index
- L’excellence organisationnelle avec le Digital IQ Index
- L’excellence opérationnelle avec le Lean IQ Index
Le différence entre une usine traditionnelle et numérique est la
masse d’informations immédiates disponibles pour prendre une
décision -> ce qu’il faut améliorer (entretiens quadrimestres)
Formations
Formation sur l’advanced manufacturing, domaine transversal clé
permettant la production de produits à haute technologie de façon
efficace tout en ouvrant la porte pour de nouvelles avancées.
Le but est de montrer aux PME ce qui est disponible. Mais qui dit
automatisation dit montée en compétence des personnes qui gèrent
les machines et donc formations nécessaires.
Le principal soucis des petites entreprises est la pénurie de
personnels qualifiés.
Visites et découvertes
Permettre, notamment aux PME, une visite des entreprises ayant
intégré ces bonnes pratiques pour qu’elles puissent voir de façon
tangible leur impact.
Des visites de laboratoires (CEA, LGECO, etc.), de salons, d’usines
(Schmidt, Tryba, Hager, etc.), du showroom MINATEC.
Le prototypage rapide (impressions 3D, technologies additives) est
aussi une composante essentielle, une visite du FABLAB est donc
proposé pour mieux cerner ce concept.
Réunion d’échange et de rencontre
Organiser des rencontres sur des thèmes précis. Présentation d’une
expérience suivie par un échange entre l’industriel et les
participants.
Le PAMA propose aussi d’engager une réflexion concrète sur une
entreprise désireuse de moderniser son outil de production et qui
acceptera de partager son expérience à chaque stade d’évolution.
Des sessions de créativité seront également créées sur des thèmes
variés pour impliquer les individus dans leur entreprise.
Accompagnement sur le financement
Réunion de présentation des nouveaux outils de financement
destinés à l’outil de production, par BPI France et du projet
européen skill-pro-project.eu (financé par le Programme-cadre 7 de
la Commission Européenne).
Le PAMA propose également de faire une analyse financière de la
numérisation d’une usine.
Cette étude devrait donner des clés aux adhérents pour prendre les
bonnes décisions quand à l’amélioration de leur outil.
Actions de promotion
Mettre l’accent sur la nécessité de moderniser leur outil et process
de production et de mettre en avant les initiatives développées par
les adhérents.
le PAMA s’associe avec un site existant (CEA) afin de permettre aux
entreprises de voir concrètement les technologies proposées, de
pouvoir les tester et de découvrir comment elles fonctionnent.
Les petites entreprises souffrent d’un manque de reconnaissance.
C’est pourquoi le PAMA veut organiser des défis R&D entre
étudiants et entreprises, afin de crée des produit développés avec
des méthodes qui diffèrent de celles employés habituellement.
Rapport d'Activité 2015 -2017
Rapport d'Activité 2015 -2017

Contenu connexe

Tendances

Innovation marketing et commerciale
Innovation marketing et commercialeInnovation marketing et commerciale
Innovation marketing et commerciale
Hervé Gonay
 
INNOVATION : MODE D'EMPLOI "les clés du succès"
INNOVATION : MODE D'EMPLOI "les clés du succès"INNOVATION : MODE D'EMPLOI "les clés du succès"
INNOVATION : MODE D'EMPLOI "les clés du succès"
Philippe Laurent
 
Innovation Nouvelle Generation : Nouveaux Repères
Innovation Nouvelle Generation : Nouveaux RepèresInnovation Nouvelle Generation : Nouveaux Repères
Innovation Nouvelle Generation : Nouveaux Repères
Bpifrance
 
Enquête métier de chef de produit
Enquête métier de chef de produitEnquête métier de chef de produit
Enquête métier de chef de produitDelphine Talamon
 
Siel bleu - innovation nouvelle génération
Siel bleu -  innovation nouvelle générationSiel bleu -  innovation nouvelle génération
Siel bleu - innovation nouvelle génération
Bpifrance
 
Présentation Mind & Market
Présentation Mind & MarketPrésentation Mind & Market
Présentation Mind & Market
Delphine Dauby
 
Management de l'innovation
Management de l'innovationManagement de l'innovation
Management de l'innovationHervé Padilla
 
Presentation Tmhc
Presentation TmhcPresentation Tmhc
Presentation Tmhc
Pascal Minguet
 
Dossier de presse lancement Paris Retail Week
Dossier de presse lancement Paris Retail WeekDossier de presse lancement Paris Retail Week
Dossier de presse lancement Paris Retail Week
Paris Retail Week
 
Présentation Agence DigitailWise
Présentation Agence DigitailWisePrésentation Agence DigitailWise
Présentation Agence DigitailWiseKilian de Menibus
 
La ruche qui dit oui innovation nouvelle génération
La ruche qui dit oui   innovation nouvelle générationLa ruche qui dit oui   innovation nouvelle génération
La ruche qui dit oui innovation nouvelle génération
Bpifrance
 
Présentation leroy merlin france mai 2012
Présentation leroy merlin france   mai 2012Présentation leroy merlin france   mai 2012
Présentation leroy merlin france mai 2012Laurence Callant
 
Ulule - innovation nouvelle génération
Ulule  - innovation nouvelle générationUlule  - innovation nouvelle génération
Ulule - innovation nouvelle génération
Bpifrance
 
Dmd Santé - innovation nouvelle génération
Dmd Santé  - innovation nouvelle générationDmd Santé  - innovation nouvelle génération
Dmd Santé - innovation nouvelle génération
Bpifrance
 
Ces innovations qui transforment le marketing (2013)
Ces innovations qui transforment le marketing (2013)Ces innovations qui transforment le marketing (2013)
Ces innovations qui transforment le marketing (2013)
Cyrille CHAUDOIT
 
Groupe FullSIX : Qui sommes nous ? 04/13
Groupe FullSIX : Qui sommes nous ? 04/13Groupe FullSIX : Qui sommes nous ? 04/13
Groupe FullSIX : Qui sommes nous ? 04/13
FullSIX Group
 
guide-marches-publics
guide-marches-publicsguide-marches-publics
guide-marches-publicsPascal Fabing
 

Tendances (20)

Innovation marketing et commerciale
Innovation marketing et commercialeInnovation marketing et commerciale
Innovation marketing et commerciale
 
INNOVATION : MODE D'EMPLOI "les clés du succès"
INNOVATION : MODE D'EMPLOI "les clés du succès"INNOVATION : MODE D'EMPLOI "les clés du succès"
INNOVATION : MODE D'EMPLOI "les clés du succès"
 
Innovation Nouvelle Generation : Nouveaux Repères
Innovation Nouvelle Generation : Nouveaux RepèresInnovation Nouvelle Generation : Nouveaux Repères
Innovation Nouvelle Generation : Nouveaux Repères
 
Enquête métier de chef de produit
Enquête métier de chef de produitEnquête métier de chef de produit
Enquête métier de chef de produit
 
Siel bleu - innovation nouvelle génération
Siel bleu -  innovation nouvelle générationSiel bleu -  innovation nouvelle génération
Siel bleu - innovation nouvelle génération
 
Présentation Mind & Market
Présentation Mind & MarketPrésentation Mind & Market
Présentation Mind & Market
 
Paré à innover n°57
Paré à innover n°57Paré à innover n°57
Paré à innover n°57
 
Management de l'innovation
Management de l'innovationManagement de l'innovation
Management de l'innovation
 
Marché des seniors
Marché des seniorsMarché des seniors
Marché des seniors
 
Presentation Tmhc
Presentation TmhcPresentation Tmhc
Presentation Tmhc
 
Dossier de presse lancement Paris Retail Week
Dossier de presse lancement Paris Retail WeekDossier de presse lancement Paris Retail Week
Dossier de presse lancement Paris Retail Week
 
Présentation Agence DigitailWise
Présentation Agence DigitailWisePrésentation Agence DigitailWise
Présentation Agence DigitailWise
 
La ruche qui dit oui innovation nouvelle génération
La ruche qui dit oui   innovation nouvelle générationLa ruche qui dit oui   innovation nouvelle génération
La ruche qui dit oui innovation nouvelle génération
 
Présentation leroy merlin france mai 2012
Présentation leroy merlin france   mai 2012Présentation leroy merlin france   mai 2012
Présentation leroy merlin france mai 2012
 
Ulule - innovation nouvelle génération
Ulule  - innovation nouvelle générationUlule  - innovation nouvelle génération
Ulule - innovation nouvelle génération
 
Dmd Santé - innovation nouvelle génération
Dmd Santé  - innovation nouvelle générationDmd Santé  - innovation nouvelle génération
Dmd Santé - innovation nouvelle génération
 
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
 
Ces innovations qui transforment le marketing (2013)
Ces innovations qui transforment le marketing (2013)Ces innovations qui transforment le marketing (2013)
Ces innovations qui transforment le marketing (2013)
 
Groupe FullSIX : Qui sommes nous ? 04/13
Groupe FullSIX : Qui sommes nous ? 04/13Groupe FullSIX : Qui sommes nous ? 04/13
Groupe FullSIX : Qui sommes nous ? 04/13
 
guide-marches-publics
guide-marches-publicsguide-marches-publics
guide-marches-publics
 

En vedette

Nihad beladel
Nihad beladelNihad beladel
Nihad beladel
Nihad2014
 
A napóra 2
A napóra   2A napóra   2
A napóra 2acsjszki
 
SAP Materials Management Overview
SAP Materials Management OverviewSAP Materials Management Overview
SAP Materials Management Overview
KMR SOFTWARE SERVICES PVT LTD
 
Sap MM Presentation
Sap MM PresentationSap MM Presentation
Sap MM Presentation
Harpal Singh Sachdeva
 
Sap Mm
Sap   MmSap   Mm
Sap Mm
Ravi Jain
 
Sap mm full
Sap mm fullSap mm full
Sap mm full
Murali Nadh
 
Mm module sap
Mm module sapMm module sap
Mm module sap
Avinash default
 
Dossierdimanchedesmédias2015v2
Dossierdimanchedesmédias2015v2Dossierdimanchedesmédias2015v2
Dossierdimanchedesmédias2015v2
David Combernous
 
C 485 de 2000
C 485 de 2000C 485 de 2000
C 485 de 2000
Elena Tapias
 
Le développeur immobilier – Yves Doyon du Canada
Le développeur immobilier – Yves Doyon du CanadaLe développeur immobilier – Yves Doyon du Canada
Le développeur immobilier – Yves Doyon du Canada
Yves Doyon
 
Prog satisf cotidianos
Prog satisf cotidianosProg satisf cotidianos
Prog satisf cotidianos
Ale Isassi
 
Yummy magazine N°5
Yummy magazine N°5Yummy magazine N°5
Yummy magazine N°5
YummyMagazine
 
Le prix des terres: l'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014
Le prix des terres: l'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014Le prix des terres: l'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014
Le prix des terres: l'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014
Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Luz artificial
Luz artificialLuz artificial
Luz artificial
ale087
 
Organisation de l'agence
Organisation de l'agenceOrganisation de l'agence
Organisation de l'agence
Crowd Media Funding
 
proyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICas
proyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICasproyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICas
proyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICas
originalfourier
 
Yves doyon de québec
Yves doyon de québecYves doyon de québec
Yves doyon de québec
Yves Doyon
 
La classe
La classeLa classe
La classe
Iman Mefleh
 
Il était une noce - Invitation à un mariage d'exception
Il était une noce - Invitation à un mariage d'exceptionIl était une noce - Invitation à un mariage d'exception
Il était une noce - Invitation à un mariage d'exception
iletaitunenoce
 

En vedette (20)

Nihad beladel
Nihad beladelNihad beladel
Nihad beladel
 
A napóra 2
A napóra   2A napóra   2
A napóra 2
 
SAP Materials Management Overview
SAP Materials Management OverviewSAP Materials Management Overview
SAP Materials Management Overview
 
Sap MM Presentation
Sap MM PresentationSap MM Presentation
Sap MM Presentation
 
Sap Mm
Sap   MmSap   Mm
Sap Mm
 
Sap mm full
Sap mm fullSap mm full
Sap mm full
 
Mm module sap
Mm module sapMm module sap
Mm module sap
 
Dossierdimanchedesmédias2015v2
Dossierdimanchedesmédias2015v2Dossierdimanchedesmédias2015v2
Dossierdimanchedesmédias2015v2
 
C 485 de 2000
C 485 de 2000C 485 de 2000
C 485 de 2000
 
Le développeur immobilier – Yves Doyon du Canada
Le développeur immobilier – Yves Doyon du CanadaLe développeur immobilier – Yves Doyon du Canada
Le développeur immobilier – Yves Doyon du Canada
 
Prog satisf cotidianos
Prog satisf cotidianosProg satisf cotidianos
Prog satisf cotidianos
 
Yummy magazine N°5
Yummy magazine N°5Yummy magazine N°5
Yummy magazine N°5
 
Le prix des terres: l'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014
Le prix des terres: l'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014Le prix des terres: l'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014
Le prix des terres: l'essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014
 
Luz artificial
Luz artificialLuz artificial
Luz artificial
 
Organisation de l'agence
Organisation de l'agenceOrganisation de l'agence
Organisation de l'agence
 
proyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICas
proyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICasproyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICas
proyecto etapa 2 REA OPERACIONES BÁSICas
 
Yves doyon de québec
Yves doyon de québecYves doyon de québec
Yves doyon de québec
 
Numbers
NumbersNumbers
Numbers
 
La classe
La classeLa classe
La classe
 
Il était une noce - Invitation à un mariage d'exception
Il était une noce - Invitation à un mariage d'exceptionIl était une noce - Invitation à un mariage d'exception
Il était une noce - Invitation à un mariage d'exception
 

Similaire à Rapport d'Activité 2015 -2017

Rapport activité 2013 2014
Rapport activité 2013 2014Rapport activité 2013 2014
Rapport activité 2013 2014
Pôle Aménagement de la Maison
 
Offre de services PAMA
Offre de services PAMAOffre de services PAMA
Offre de services PAMA
Pôle Aménagement de la Maison
 
Lettre d'Arnaud Montebourg
Lettre d'Arnaud MontebourgLettre d'Arnaud Montebourg
Lettre d'Arnaud MontebourgAgence Tiz
 
Brochure Business Models_BAT24
Brochure Business Models_BAT24Brochure Business Models_BAT24
Brochure Business Models_BAT24Anna Bertho
 
Les PME françaises à l'international
Les PME françaises à l'international Les PME françaises à l'international
Les PME françaises à l'international
Elie Liberman
 
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
hamoreau
 
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
hamoreau
 
Relation annonceur PNL
Relation annonceur PNLRelation annonceur PNL
Relation annonceur PNL
Nicolas Bailly
 
i-Novia 2015 - Magazine du salon
i-Novia 2015 - Magazine du saloni-Novia 2015 - Magazine du salon
i-Novia 2015 - Magazine du salon
Julien Probst
 
C level think tank 08
C level think tank 08C level think tank 08
C level think tank 08BardyThierry
 
C level think tank 08
C level think tank 08C level think tank 08
C level think tank 08BardyThierry
 
Dossier de presse La Fabrique Aviva
Dossier de presse La Fabrique AvivaDossier de presse La Fabrique Aviva
Dossier de presse La Fabrique Aviva
Abeille Assurances
 
Table ronde Cluster Pays Basque Digital
Table ronde Cluster Pays Basque DigitalTable ronde Cluster Pays Basque Digital
Table ronde Cluster Pays Basque Digital
SEO CAMP
 
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup ConsultingVers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup ConsultingNicolas Prigent
 
Vers le commerce 3.0 - Livre blanc - Eurogroup Consulting - septembre 2013
Vers le commerce 3.0 - Livre blanc - Eurogroup Consulting - septembre 2013Vers le commerce 3.0 - Livre blanc - Eurogroup Consulting - septembre 2013
Vers le commerce 3.0 - Livre blanc - Eurogroup Consulting - septembre 2013
Lise Déchamps
 
Icd2014 groupements
Icd2014 groupementsIcd2014 groupements
Icd2014 groupements
CCI Nantes St-Nazaire
 
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe TotalL'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
BLOOMOONgroup
 

Similaire à Rapport d'Activité 2015 -2017 (20)

Rapport activité 2013 2014
Rapport activité 2013 2014Rapport activité 2013 2014
Rapport activité 2013 2014
 
Offre de services PAMA
Offre de services PAMAOffre de services PAMA
Offre de services PAMA
 
Lettre d'Arnaud Montebourg
Lettre d'Arnaud MontebourgLettre d'Arnaud Montebourg
Lettre d'Arnaud Montebourg
 
Lettre d'Arnaud Montebourg
Lettre d'Arnaud MontebourgLettre d'Arnaud Montebourg
Lettre d'Arnaud Montebourg
 
Brochure Business Models_BAT24
Brochure Business Models_BAT24Brochure Business Models_BAT24
Brochure Business Models_BAT24
 
Personnalisation et technologies numeriques
Personnalisation et technologies numeriquesPersonnalisation et technologies numeriques
Personnalisation et technologies numeriques
 
Les PME françaises à l'international
Les PME françaises à l'international Les PME françaises à l'international
Les PME françaises à l'international
 
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
 
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016Communiqué de presse 2016 25 11-2016
Communiqué de presse 2016 25 11-2016
 
Tendances Seniors n°1
Tendances Seniors n°1Tendances Seniors n°1
Tendances Seniors n°1
 
Relation annonceur PNL
Relation annonceur PNLRelation annonceur PNL
Relation annonceur PNL
 
i-Novia 2015 - Magazine du salon
i-Novia 2015 - Magazine du saloni-Novia 2015 - Magazine du salon
i-Novia 2015 - Magazine du salon
 
C level think tank 08
C level think tank 08C level think tank 08
C level think tank 08
 
C level think tank 08
C level think tank 08C level think tank 08
C level think tank 08
 
Dossier de presse La Fabrique Aviva
Dossier de presse La Fabrique AvivaDossier de presse La Fabrique Aviva
Dossier de presse La Fabrique Aviva
 
Table ronde Cluster Pays Basque Digital
Table ronde Cluster Pays Basque DigitalTable ronde Cluster Pays Basque Digital
Table ronde Cluster Pays Basque Digital
 
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup ConsultingVers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
 
Vers le commerce 3.0 - Livre blanc - Eurogroup Consulting - septembre 2013
Vers le commerce 3.0 - Livre blanc - Eurogroup Consulting - septembre 2013Vers le commerce 3.0 - Livre blanc - Eurogroup Consulting - septembre 2013
Vers le commerce 3.0 - Livre blanc - Eurogroup Consulting - septembre 2013
 
Icd2014 groupements
Icd2014 groupementsIcd2014 groupements
Icd2014 groupements
 
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe TotalL'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
L'innovation, pilier de la stratégie du groupe Total
 

Plus de Pôle Aménagement de la Maison

Retour Presse 23.07.2015
Retour Presse 23.07.2015Retour Presse 23.07.2015
Retour Presse 23.07.2015
Pôle Aménagement de la Maison
 
Newsletter temps forts pama sept 2014
Newsletter temps forts pama sept 2014Newsletter temps forts pama sept 2014
Newsletter temps forts pama sept 2014
Pôle Aménagement de la Maison
 
Dossier de Presse Tendances 2015
Dossier de Presse Tendances 2015Dossier de Presse Tendances 2015
Dossier de Presse Tendances 2015
Pôle Aménagement de la Maison
 
Newsletter Temps Forts PAMA 2014
Newsletter Temps Forts PAMA 2014Newsletter Temps Forts PAMA 2014
Newsletter Temps Forts PAMA 2014
Pôle Aménagement de la Maison
 
Newsletter spéciale actions "seniors" 2014
Newsletter spéciale actions "seniors" 2014Newsletter spéciale actions "seniors" 2014
Newsletter spéciale actions "seniors" 2014
Pôle Aménagement de la Maison
 
Dossier de presse Inauguration de la Matériauthèque Alsace Grand Est
Dossier de presse Inauguration de la Matériauthèque Alsace Grand EstDossier de presse Inauguration de la Matériauthèque Alsace Grand Est
Dossier de presse Inauguration de la Matériauthèque Alsace Grand Est
Pôle Aménagement de la Maison
 
Dossier presse Bien Vieillir et Bien-être à Domicile
Dossier presse Bien Vieillir et Bien-être à Domicile Dossier presse Bien Vieillir et Bien-être à Domicile
Dossier presse Bien Vieillir et Bien-être à Domicile
Pôle Aménagement de la Maison
 
Dossier de presse Home Suite Home Award 2012
Dossier de presse Home Suite Home Award 2012Dossier de presse Home Suite Home Award 2012
Dossier de presse Home Suite Home Award 2012
Pôle Aménagement de la Maison
 
Dossier presse showroom HSH
Dossier presse showroom HSHDossier presse showroom HSH
Dossier presse showroom HSH
Pôle Aménagement de la Maison
 
Dossier de presse HSH Equip'hotel 2012
Dossier de presse HSH Equip'hotel 2012Dossier de presse HSH Equip'hotel 2012
Dossier de presse HSH Equip'hotel 2012
Pôle Aménagement de la Maison
 
Plaquette Innovathèque Alsace Grand-Est
Plaquette Innovathèque Alsace Grand-EstPlaquette Innovathèque Alsace Grand-Est
Plaquette Innovathèque Alsace Grand-Est
Pôle Aménagement de la Maison
 
Document de présentation GB
Document de présentation GBDocument de présentation GB
Document de présentation GB
Pôle Aménagement de la Maison
 
Newsletter PAMA spéciale Matériauthèque septembre 2013
Newsletter PAMA spéciale Matériauthèque septembre 2013Newsletter PAMA spéciale Matériauthèque septembre 2013
Newsletter PAMA spéciale Matériauthèque septembre 2013Pôle Aménagement de la Maison
 
Newsletter PAMA novembre 2012
Newsletter PAMA novembre 2012Newsletter PAMA novembre 2012
Newsletter PAMA novembre 2012
Pôle Aménagement de la Maison
 

Plus de Pôle Aménagement de la Maison (20)

Retour Presse 23.07.2015
Retour Presse 23.07.2015Retour Presse 23.07.2015
Retour Presse 23.07.2015
 
Newsletter temps forts pama sept 2014
Newsletter temps forts pama sept 2014Newsletter temps forts pama sept 2014
Newsletter temps forts pama sept 2014
 
Dossier de Presse Tendances 2015
Dossier de Presse Tendances 2015Dossier de Presse Tendances 2015
Dossier de Presse Tendances 2015
 
Newsletter Temps Forts PAMA 2014
Newsletter Temps Forts PAMA 2014Newsletter Temps Forts PAMA 2014
Newsletter Temps Forts PAMA 2014
 
Newsletter spéciale actions "seniors" 2014
Newsletter spéciale actions "seniors" 2014Newsletter spéciale actions "seniors" 2014
Newsletter spéciale actions "seniors" 2014
 
Dossier de presse Inauguration de la Matériauthèque Alsace Grand Est
Dossier de presse Inauguration de la Matériauthèque Alsace Grand EstDossier de presse Inauguration de la Matériauthèque Alsace Grand Est
Dossier de presse Inauguration de la Matériauthèque Alsace Grand Est
 
Dossier presse Bien Vieillir et Bien-être à Domicile
Dossier presse Bien Vieillir et Bien-être à Domicile Dossier presse Bien Vieillir et Bien-être à Domicile
Dossier presse Bien Vieillir et Bien-être à Domicile
 
Dossier de presse Home Suite Home Award 2012
Dossier de presse Home Suite Home Award 2012Dossier de presse Home Suite Home Award 2012
Dossier de presse Home Suite Home Award 2012
 
Dossier presse showroom HSH
Dossier presse showroom HSHDossier presse showroom HSH
Dossier presse showroom HSH
 
Dossier de presse HSH Equip'hotel 2012
Dossier de presse HSH Equip'hotel 2012Dossier de presse HSH Equip'hotel 2012
Dossier de presse HSH Equip'hotel 2012
 
Plaquette Innovathèque Alsace Grand-Est
Plaquette Innovathèque Alsace Grand-EstPlaquette Innovathèque Alsace Grand-Est
Plaquette Innovathèque Alsace Grand-Est
 
Document de présentation GB
Document de présentation GBDocument de présentation GB
Document de présentation GB
 
Document de présentation RU/GB
Document de présentation RU/GBDocument de présentation RU/GB
Document de présentation RU/GB
 
200x250 uk ru_impression
200x250 uk ru_impression200x250 uk ru_impression
200x250 uk ru_impression
 
Catalogue HSH 2012
Catalogue HSH 2012Catalogue HSH 2012
Catalogue HSH 2012
 
Newsletter PAMA spéciale Bien Vieillir février 2014
Newsletter PAMA spéciale Bien Vieillir février 2014Newsletter PAMA spéciale Bien Vieillir février 2014
Newsletter PAMA spéciale Bien Vieillir février 2014
 
Newsletter PAMA spéciale Matériauthèque septembre 2013
Newsletter PAMA spéciale Matériauthèque septembre 2013Newsletter PAMA spéciale Matériauthèque septembre 2013
Newsletter PAMA spéciale Matériauthèque septembre 2013
 
Newsletter PAMA juin 2013
Newsletter PAMA juin 2013Newsletter PAMA juin 2013
Newsletter PAMA juin 2013
 
Newsletter PAMA janvier 2013
Newsletter PAMA janvier 2013Newsletter PAMA janvier 2013
Newsletter PAMA janvier 2013
 
Newsletter PAMA novembre 2012
Newsletter PAMA novembre 2012Newsletter PAMA novembre 2012
Newsletter PAMA novembre 2012
 

Rapport d'Activité 2015 -2017

  • 1.
  • 2. Le pôle Aménagement de la Maison D’Alsace Enjeu commun du PAMA Concevoir aujourd’hui les solutions d’aménagement de demain. Le PAMA est ouvert à toute entreprise intervenant de près ou de loin dans l'aménagement des lieux de vie. Il bénéficie d’un rayonnement sur l’Alsace et sur toute la France. Des sociétés hors Alsace sont adhérentes, comme Blum ou encore Thonet. Agir sur les lieux de vie, construire son bonheur !
  • 3. Le pôle Aménagement de la Maison D’Alsace Cœur de l’action de PAMA Ambition Rassembler les industriels autour d’une vision commune - faciliter le développement des produits - accompagner les industriels sur des marchés stratégiques - développer la notoriété du savoir-faire, de l’excellence et des valeurs de l’Alsace Une région où le « Made in Alsace » signifie penser, inventer et développer en Alsace. Priorités Renforcer l’innovation produit et l’innovation process et soutenir la mutualisation des ressources et la fertilisation croisée.
  • 4. La filière de l’aménagement de la maison en Alsace • 15 000 emplois • CA cumulé supérieur à 3 milliards d’Euros • 150 entreprises industrielles de secteurs d’activités variés : Cuisine - Salle de bains - Chauffage - Éclairage - Fermeture Meuble meublant - Extérieur - Revêtements - Literies Électroménager - Arts de la table - Agencement – Domotique Escaliers - Fontaines - Panneaux - Textile d’ameublement
  • 5. Le champ d’action : industriels, prescripteurs, designers 18 514 établissements ! Alsace Bas-Rhin Haut-Rhin Industriels 147 104 43 Artisans 8732 4952 3780 Total 8879 5056 3823 Architectes 664 467 197 Designers 92 74 18 Total créatifs 756 541 215 Total entreprises 18514 10653 7861
  • 6. Les 7 raisons qui motivent les entreprises à adhérer 1. Trouver de nouvelles idées et monter en compétence 2. Rencontrer d’autres entreprises et échanger sur les bonnes pratiques 3. Identifier de nouveaux axes de développement 4. Conquérir de nouveaux marchés 5. Rencontrer des donneurs d’ordre, prescripteurs, clients 6. Développer de nouvelles gammes de produits et/ou services 7. Renforcer la visibilité de la marque et du positionnement de l’entreprise sur de nouveaux marchés
  • 7. Dossier Cibles - Jeunes seniors - Clientèle solvable (les plus aisés) - Salariés à fort pouvoir d’achat - 55 - 70 ans maximum Des solutions à tout âge / Conception universelle
  • 8. Thématique « Seniors / Silver économie » Elle a permis de doper l’innovation, de faire émerger de nouveaux produits à plus forte valeur ajoutée en renforçant la créativité dans l’offre et a contribué à guider les entreprises du PAMA vers une voie d’excellence : Gamme : Diversification et élargissement de la gamme produits. Technique : Acquisition de nouveaux savoirs déclinables dans d’autres gammes produits. Image : Se lancer sur un marché émergeant confère une image dynamique. Effet de groupe : Limitation des risques financiers, effet de synergie, mutualisation des moyens.
  • 9. Le guide « Tendances Senior » Un guide unique en France, référençant les innovations disponibles afin de les rendre visibles auprès des professionnels et du grand public. Ses objectifs sont : - valoriser les bénéfices de ces produits et services - sensibiliser le public à l’existence de ces nouvelles solutions accessibles à tous
  • 10. La maison témoin « Bien Vieillir et Bien-être » La maison témoin Bien Vieillir et Bien-être à Domicile présente des solutions en situation réelle: - Expérimentation concrète des bénéfices des produits - Facilite la visualisation des produits dans les projets de chacun
  • 11. Une base de contacts prospects 200 000 contacts exploitables Cibles - Prescription - santé, architectes, bureaux d’études -Promoteurs immobiliers, bailleurs sociaux, maître d’ouvrage - Maisons de retraite - Hôpitaux - Médecins - Associations d’aide à domicile Une communauté autour de ce sujet
  • 12. Présence au salon Silver Economie Expo 2 jours, 600 guides distribués ->Travail de lobbying PAMA référencé comme acteur de la Silver économie dans le contrat filière Participation à de nombreux ateliers de travail à Paris Et labellisation de son initiative par la Ministre M.Delaunay
  • 13. Création d’une plateforme internet MieuxVivreChezMoi.fr Un outil interactif de communication, de promotion, d’échange et d’expérimentation, premier de son genre en France. Il doit permettre de - étendre la communication vers le grand public / professionnels - mettre en valeur les entreprises référencées - mesurer les retours des visiteurs (quantitatifs et qualitatifs) - d’alimenter la base de contacts (accessible aux entreprises) - un retour rapide des clients (enquêtes, blog et réseaux sociaux)
  • 14. Création d’une plateforme internet MieuxVivreChezMoi.fr Des entreprises, alsaciennes et françaises, qui rendent accessibles des solutions intelligentes & connectées
  • 15.
  • 16.
  • 17. VISIBILITE & ENGAGEMENT POUR LES ENTREPRISES MEMBRES Vers les blogs Vers les médias sociaux Directement sur le portail : • Demandes d’infos & contacts • Conversations • Retours produits • Avis général, idées nouvelles Vers les entreprises membres
  • 18. Création d’un guide « Tendances Seniors » interactif A pour but de servir comme support marketing - Diffusé aux 200 000 contacts prospects de la base - Transmis aux partenaires pour leur propre exploitation - Réalisé en version PDF feuilletable et cliquable - Permettra d’orienter les personnes vers le site de chacun - Optimisé pour lecture sur tablette ou Smartphone
  • 19. Rencontres avec les acteurs Rencontre avec les acteurs immobiliers tant sur le plan local que national. L’occasion de leur proposer une participation à l’aménagement des maisons témoins à construire. Des initiatives qui prendront place en Alsace et/ou en dehors de notre région. Initiées : rencontres avec Nexity, Procivis, Vilogia ..
  • 20. Lancement de la 1 ère session de formation « Jeunes Seniors et habitat » Dispensée par un expert, pour les membres du PAMA. Le but est de mieux connaître les jeunes seniors : leurs attentes, mode de décision, liens familiaux, quelle communication adopter , quelle technique de vente ... PAMA met en relation ses membres avec des experts référencés afin de les faire bénéficier de leurs compétences pour un accompagnement individuel sur des besoins spécifiques : études de marché, coaching des dirigeants...
  • 21. Conduite du premier baromètre Premier baromètre de ce type réalisé en France Il s'agit d'une étude quantitative par téléphone auprès de 1500 Jeunes Seniors sur le domaine de l'habitat. L’objectif est multiple: - Récolte d’informations pour mieux quantifier ce marché - Obtention de chiffres stratégiques - Création un moyen de communication auprès des médias « Jeunes Seniors et habitat »
  • 22. Conclusion du baromètre Forte volonté de rester chez soi Le confort est la principale demande des jeunes Seniors La prévention comme déclencheur d'achat est très faible L'intégration de la prévention dans des aménagements de confort est une solution Les aménagements stigmatisants sont refusés
  • 23. Conduite du premier baromètre URBACCESS, le salon de l’accessibilité URBACCESS est pour les entreprises et les professionnels, une opportunité de présenter leurs produits et leurs solutions à un public de visiteurs décisionnaires, de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre ; tous porteurs de projets concrets. Les exposants, présents lors des deux premières éditions, ont ainsi initié de nombreuses collaborations commerciales, confirmant la réalité du marché. Ce fut également le cas cette fois-ci. En effet, PAMA était présent sur un stand de 18m² pour promouvoir l'initiative MieuxVivreChezMoi.fr. Mais au-delà de la promotion de cette initiative collective, que la centaine de visiteurs du stand ont saluée et jugée très intéressante, les entreprises présentes sur le stand (Varicor, ADJ, Hager, Facilien et Burger et Cie) ont pris des contacts intéressants et qualifiés. Salons
  • 24. Conduite du premier baromètre "En toute Liberté" salon de l'Autonomie et de la Silver Economie – Strasbourg Le PAMA a présenté l'action collective Mieux Vivre Chez Moi sur un stand de 27m² et lors de deux conférences incluses dans le programme du salon. Le salon "En toute liberté" regroupe les domaines du handicap et des seniors, l'intergénérationel et l'autonomie pour tous en somme. OBJETCTIFS 1.) Développer ainsi vos parts de marchés, les contacts BtoC et BtoB, la communication, le chiffre d'affaires en 3 jours, 2.) Echanger avec les institutionnels et les acteurs du marchés français et étranger. Salons
  • 25. Conduite du premier baromètre Conférence et débat "Habitat, les attentes des jeunes seniors" au siège social de Legrand à Paris Présentation des résultats du Baromètre « Serrière / Pama 2015 » Présentation de la plateforme Internet www.mieuxvivrechezmoi.fr Salons
  • 26. 100 articles de presse
  • 27. Messages diffusés par PAMA La presse en parle Les industriels du PAMA misent sur le « Fabriqué en France » : Ils sont apporteurs de solutions Ils proposent des offres destinées à tous Ils veulent favoriser une prise de conscience de ces nouvelles solutions, concrètes et sûres L’Alsace est terre de conception des solutions innovantes !
  • 28. Journées portes ouvertes BOOA - PAMA Des solutions à tout âge / conception universelle + de 1000 personnes ont visité les maisons témoins Un bon nombre d’entre eux ont visité les deux maisons Résultats - de nouveaux contacts, - des rendez-vous pour de potentiels prescriptions et investisseurs pour Varicor, Extenzo, …
  • 29. Visites groupées Juin – Juillet - Septembre Architectes, promoteurs immobilier, assistante sociale, personnes d’autres régions qui ont entendu parler de notre initiative et souhaitent visiter la maison, etc. Mise en évidence des forces générées par une adhésion à un groupe d’entreprises complémentaires drivées. Diffusion du savoir- faire des entreprises -> Un retour extrêmement positif. Avoir un lieu physique permet une expérience tangible des innovations. CA généré (commande de 12 000 € HT pour ADJ, …)
  • 30. Visites groupées Juin – Juillet - Septembre Une présence des partenaires très appréciée par les visiteurs. Ils ont bénéficié d’une expertise professionnelle de la maison Booa Ils ont également profité des solutions apportées par les partenaires de PAMA, dans le cadre du Bien Vieillir.
  • 31. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 32. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 33. Dossier Espaces de vie haut de gamme Cibles - Résidences / particuliers - Hôteliers - restaurateurs - Lieux de travail - Moyens de transport : aviation, bateaux, etc
  • 34. Le marché Aménagement hôtels 4-5* et résidences haut de gamme L’hôtellerie et la restauration en France - 17 070 hôtels classés / 611 609 chambres - Hausse de 33% des hôtels appartenant à des chaines - Croissance annuelle de 5 % des hôtels de luxe (5*****). Le PAMA s’engage à soutenir ses membres pour répondre aux exigences de cette clientèle, avec des produits - innovants - originaux - sophistiqués - de meilleure qualité
  • 35. Le salon Equip’hotel Paris Création de la marque HomeSuiteHome ( HSH ) A Paris – Porte de Versailles, Novembre 2012 Action collective - stand imaginé comme une « concept suite » :  200 m2 d’hôtellerie haut de gamme. Les visiteurs ont pu découvrir un concentré d’innovations et vivre une expérience unique. CA généré Diroy – 150 000 € Horus – 25 000 €
  • 36. Le concours « Home Suite Home Award » 2012 - 2013 Présidé par Sybille DE MARGERIE, organisé par le PAMA. La première édition du concours français d’architecture d’intérieur dans l’hôtellerie de luxe. « Home Suite Home Award 2012 », a récompensé quatre talents qui ont su donner une 4ème dimension à l’architecture d’intérieur.
  • 37. 80 articles de presse
  • 38. 1 er Showroom collectif permanent : HSH Brumath Création d’un espace d’exposition de 400m² Des produits haut de gamme fabriqués en Alsace et intégrants les dernières notions d'innovation, de confort et de modernité. CA généré pour les entreprises: Schwitzler – Vente d’un bureau et d’une bibliothèque : 25 000 € Piscine ES – Vente d’une piscine : 10 000 € Escaliers Beck & Grad : nombreux contacts de qualité
  • 39. 1 er Showroom collectif permanent : HSH Brumath Inauguration le 23 janvier 450 acteurs présents principalement des architectes 2 tables rondes : « made in Alsace..made in France » « Le marché de l’hôtellerie pour les entreprises du PAMA » Initiative labélisée par le Ministre A. Montebourg
  • 40. Une exposition organisée par le Showroom HSH Les tendances de demain OSRAM – PAUTLER – CAVOBAR – HORUS – EXTENZO RUCH – BIEBER BOIS VARICOR – FUSIOVERRE GROUPE Inauguration le 5 décembre 350 présents (principalement des prescripteurs) Une table ronde sur les nouvelles tendances dans l’habitat + Une exposition « Tendances 2015, formes, couleurs et matière s »
  • 41. Rencontre B to B Innovation & Design 27 mai 2015 : Vernissage exposition Thonet & Tables rondes Au programme : 1ère table ronde autour du thème « Les nouvelles tendances dans l’habitat – l’innovation par le design et la personnalisation – témoignage des grandes marques !». + Retour sur le Salon International du Meuble à Milan 2ème table ronde axée sur la mise en œuvre de l’initiative de résidence de designers et notamment celle avec le PAMA. Et aussi sur les initiatives ACCRO et Shadok de l’Eurométropole de Strasbourg. Une présentation des 10 projets retenus dans le cadre du concours de design, avec remise de prix aux 3 premiers lauréats ainsi que du 4ème prix « Coup de cœur des hôteliers ».
  • 42. Un référencement sur le site internet dédié www.homesuitehome.pro L’accès à une base de contacts de particuliers et professionnels construite par PAMA.
  • 43. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 44. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 45. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 46. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 47. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 48. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 49. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 50. Emergence d’une quinzaine de nouveaux produits Illustrations
  • 51. HSH BILAN Décembre 2014 : Exposition "Tendances 2015, Formes, Couleurs et Matières" Afin de mettre en avant l’innovation et les nouveaux produits de ses adhérents, et notamment les produits développés collectivement, le PAMA a inauguré le soir même son exposition « Tendances 2015, Formes, Couleurs et Matières » Cette exposition a présenté les nouveautés d’une vingtaine d’adhérents.
  • 52. Le concours « Home Suite Home Award » 2014 - 2015 Il s’agit d‘une mise en relation écoles + entreprises + hôtels L'objectif est de concevoir un produit ou objet innovant qui puisse être intégré dans un espace de vie haut- de- gamme. Il s’agit d’associer le savoir-faire d’une entreprise et un matériau innovant référencé dans Innovathèque Alsace Grand-Est. Bilan : 3 écoles, 70 étudiants, 20 industriels et 5 hôtels impliqués 30 projets présélectionnés 10 finalistes 4 lauréats
  • 53. Le concours « Home Suite Home Award » 2014 - 2015
  • 54. Le concours « Home Suite Home Award » Les projets lauréats 1er Lauréat "Window" par Caroline MANOWICZ et Harmonie BEGON Il sera produit par Meubles 3 Fontaines pour l'Hostellerie La Cheneaudière Un mobilier de chêne et de liège. Il se déploie pour se transformer en espace propice à la dégustation. Pensé comme complémentaire au mini-bar, il cherche à fournir un service supplémentaire tant à l'hôtelier qu'au client.
  • 55. Le concours « Home Suite Home Award » Les projets lauréats 2ème Lauréat "Paysage brumeux" par Dayoung JUN Il sera produit par Conenna Concrete Design pour l'Hôtel Le Bouclier D'or. Un mobilier mélangeant béton et fibre optique pour sa surface, permettant de conduire la lumière à travers l'épaisseur du matériau. ll offre de nombreuses possibilités en jouant avec les sources lumineuses pour créer des atmosphères uniques.
  • 56. Le concours « Home Suite Home Award » Les projets lauréats 3ème Lauréat "Auprès des arbres" par Nicoleta CHICU et Jin KIM Il sera produit par ADJ pour l'Hôtel La Source des Sens .Une douche cherchant à rappeler le sentiment de calme et de paix que peut nous apporter la nature. L'objectif est de pouvoir offrir une expérience reposante unique après une dure journée de travail.
  • 57. Le concours « Home Suite Home Award » Les projets lauréats Le Coup de Coeur des Hôteliers "Espace de sommeil" par Mélanie JOSE Utilisant un matériau composite et hyper- résistant, cet ensemble nous offre une expérience singulière et raffinée permettant aux clients de créer diverses ambiances colorées.
  • 58. Le concours « Home Suite Home Award » 2014 - 2015
  • 59. Le concours « Home Suite Home Award » 2014 - 2015
  • 60. Le concours « Home Suite Home Award » 2014 - 2015
  • 61. Le concours « Home Suite Home Award » 2014 - 2015
  • 62. Structuration d’une stratégie d’alliance à l’export 13 Diagnostics au sein des entreprises ont été réalisés pour Découvrir chaque société, son offre, son positionnement, son savoir-faire et ses atouts différenciateurs Mettre à plat les défis majeurs auxquels doivent faire face les dirigeants et apporter un regard extérieur Mesurer le degré de motivation et l’implication possible dans le cadre d’une dynamique d’alliance
  • 63. Constitution d’un groupe de travail Diroy – Horus – Ox-home et Grande Forge Ces entreprises seront le « socle » fondateur de la dynamique d’Alliance à l’export. Elles bénéficient :  D’une offre « formalisée » par une gamme de produits tout en pouvant s’adapter à des demandes spécifiques  D’une taille et organisation favorisant l’implication des dirigeants  D’une relative solidité de leurs fondamentaux  D’une ambition de développement à l’international ►Définition d’un plan d’actions
  • 64. Nature de la mission Mission de prospection kazakhstan Almaty + Astana Rendez-vous d'affaires dans les locaux du client Mission de prospection à ouzbekhistan Rendez-vous d'affaires dans les locaux du client et seminaire : invitation presse, architectes, designers A l'issue de ce seminaire, échange autour d'un cooktail Mission de prospection à Baku exposition temporaire sur un lieu emblématique et un seminaire : un échange autour d'un coktail Exposition sur un salon baku build exposition sur le salon (50 m 2) et rendez-vous d'affaires
  • 65. Dossier finitions résistantes à la rayure Le PAMA propose un plan d’actions, selon le secteur concerné : - Cuisine - Salle de bains - Fermetures - Eclairages - Escaliers, etc. Expérimentation en cours avec la SALM SAS
  • 66. Un programme en neuf phases Phase 1 : Analyse des produits Identification et sélection des produits à étudier. Phase 2 : Analyse du besoin Rencontre les entreprises pour identifier les performances attendues et le porteur de projet. Phase 3 : Veille tendance Mise en place d’une veille sur les tendances décors de surfaces (automobile, multimédia, …). Phase 4 : Veille technologies innovantes Mise en place d’une veille sur les technologies innovantes multi- secteurs pour déterminer la faisabilité d’une déclinaison transversale des savoir-faire. Phase 5 : Choix des finitions à prototyper Réunion de présentation des résultats de la veille aux partenaires industriels afin de sélectionner les finitions à étudier et/ou évaluer.
  • 67. Un programme en neuf phases Phase 6 : Approvisionnement pour test Contact et négociation avec les différents fournisseurs pour approvisionner les matières ou mettre en place les process nécessaires à la réalisation d'expérimentations sur les produits des partenaires. Phase 7 : Expérimentation Réalisation d'échantillons sur les supports fournis par les partenaires. Phase 8 : Evaluation Tests sur les échantillons obtenus pour évaluer la performance physique, esthétique, économique et environnementale de la finition. Phase 9 : Restitution finale Une restitution finale devant le groupe projet : présentation des échantillons et des tests réalisés, description des résultats obtenus. .
  • 68. Dossier – Observation des usages Le PAMA a conduit une étude d’observation des consommateurs dans leur habitat. Cette étude a permis aux entreprises de l’action collective de : - Connaître les usages en situations réelles dans les habitats des français en fonction des espaces de vie - Apporter les connaissances sur les usages aux entreprises - Analyser l’adaptation des espaces de vie aux situations de vie. Les observations montrent que les comportements d’usages sont une source inépuisable de renouveau et de créativité. .
  • 69. Actions Organisation des séances d’accompagnement à l’utilisation et l’exploitation des données de l’étude, de manière créative et collaborative. Le tout sous forme de groupes de travail, chez chaque industriel. L’équipe VICA (Veille, Innovation, Conception, Amélioration Continue) du FCBA a créé des méthodologies pour accompagner des industriels dans la recherche de solutions d’usages pour répondre aux besoins détectés lors des observations sur le terrain.
  • 70. Actions Ces méthodes se basent sur des scénarii d’usages en situations réelles et la co-élaboration par les groupes de scénarii idéaux. Cet accompagnement individuel a pour but de : -faciliter l’émergence de concepts innovants -détecter de nouvelles fonctionnalités -imaginer de nouveaux concepts à partir des données obtenues Il permet également d’imaginer de nouvelles façons de concevoir, vendre et présenter des produits faisant sens pour l’utilisateur.
  • 71. Un accompagnement en quatre temps Livraison et présentation des résultats de l’étude Préparation des ateliers - Identification du focus d’intervention pour chaque entreprise Animation des ateliers, co-élaboration des scénarii, et formulation de concepts Accompagnement dans l’expérimentation. 1 2 3 4
  • 72. 1 Livraison et présentation des résultats de l’étude Sous forme d’images et rapports d’analyse
  • 73. 2 Préparation des ateliers Identification du focus d’intervention pour chaque entreprise Il s’agira d’identifier le focus d’intervention en atelier d’émergence et d’accélération de l’innovation sur la base de : - Le positionnement actuel du marché de l’entreprise - Sa stratégie d’évolution ou de repositionnement - La typologie de produits, la politique produits de l’entreprise, - Son offre actuelle et future - La constitution du groupe créatif pour la réalisation des ateliers - Le positionnement technique attendu des inputs à l’issue des ateliers
  • 74. 3 Animation des ateliers Co-élaboration des scénarii et formulation de concepts Accompagner chaque industriel dans la recherche créative de solutions innovantes aux problématiques d’usages. Une organisation de workshops créatifs internes, afin d’identifier des solutions pour améliorer les produits de l’entreprise. Ils seront animés à partir de la méthode des scénarii d’usages (réels et projetés) dans une ambiance créative pendant un jour. Les idées seront formalisées et sélectionnées par l’entreprise. Une séance supplémentaire d’une demi-journée permettra d’enrichir le scénario d’usages du concept sélectionné.
  • 75. 4 Un accompagnement dans l’expérimentation Accompagner chaque industriel dans l’expérimentation des nouveaux produits / usages en implantant le produit et / ou l’offre de produits en situations d’usages réelles : - chez des particuliers (communauté d’utilisateurs du FCBA) - au sein de la plateforme de tests du living lab du FCBA Ou en situation d’usage virtuelle en fonction de la complexité du projet ou de la facilité d’identification du terrain d’expérimentation. Bénéficiaires : 4 entreprises SALM SAS, WM88, BLUM et CEDAM
  • 76. Innovathèque Alsace Grand-Est ♦ Disposer d’une source d’informations sur les matériaux ♦ Bénéficier d’un accompagnement par des experts en matériaux
  • 77. Innovathèque Alsace Grand-Est Déplacement à Sélestat autour du thème de la personnalisation et les technologies numériques – 80 participants Le but est de permettre la rencontre d’industriels, d’experts, d’universités autour de la thématique du matériau.
  • 79. Innovathèque Alsace Grand-Est Illustration Une trentaine d’articles Le Bois International – DNA Usine nouvelle – L'Alsace
  • 80. Référencements et consultations ► Référencement des matériaux, process et systèmes : + 42 matériaux référencés, adhérents Pôle Fibres + 16 matériaux référencés, adhérents PAMA (4 de DHJ, 2 de Osram, 1 de Varicor, 1 ADJ, 1 Blum, 2 Inovame, 1 Clipso, 1 Barrisol, 1 RobinSun, etc.) ► Consultations matériaux : Une trentaine enregistrées ► Visites de la matériauthèque + sensibilisation : Une soixantaine
  • 81. Journées techniques ► Le 23 Septembre : 30 inscrits Matinée : conférence Matières Premières Transformation Transport (Alter Eco 1 et 2) Après midi : conférence Usage et fin de vie (Alter Eco 3 et 4) ► Le 24 Septembre : 3 inscrits Journée Innovathèque « speed-dating » consultations personnalisée s Economie circulaire
  • 82. Prestations Conduite des projets collectifs : éco-conception, connaissance des matériaux, concevoir autrement, etc. ► Consultations matériaux ► Organisation des sessions de créativité ► Réalisation des études et actions de veille ► Organisation des formations Economie circulaire
  • 83. Programme Un programme d'accompagnement sur le développement de produits durables : ECO-USE, en partenariat avec le pôle Fibre Energivie et le FCBA et avec le soutien de l'ADEME Le but est d’accompagner 7 industriels alsaciens dans la conception d’un produit éco-responsable, à valeur marchande. Ces 7 entreprises seront issus de 7 univers de l’aménagement de la maison distincts (literie, cuisine, salle-de-bain, etc.), et non concurrents. D’une durée d’un an et demi, cette action collective sera basée sur la succession de 3 phases de travail : PHASE 1 : Formation et information des entreprises sur le contexte et les enjeux de l’éco-conception PHASE 2 : Accompagnement des entreprises dans l’éco-conception de nouveaux produits à valeur marchande (évaluations environnementales initiales, séances de créativité, veilles personnalisées, développement technique des produits par chaque entreprise, évaluations environnementales finales) PHASE 3 : Présentation des résultats à travers le développement d’un démonstrateur, restituant l’ensemble des travaux. Véritable outil de communication sur les bienfaits d’une telle démarche Programme d’accompagnement sur le développement de produits durables
  • 84. Programme Un programme de deux formations collectives : - Comment prendre en compte l'ergonomie dans la conception de produits - Réaliser un diagnostic développement durable selon l'ISO 26000 Programme formations collectives
  • 85. Dossier Visites des entreprises et réunions thématiques VARICOR® Le 27 mai 2014 Une quinzaine de personnes ont découvert l'entreprise et son savoir- faire. La visite s’est poursuivie par la présentation de l'action sur la logistique collaborative portée par la DIRECCTE ALSACE.
  • 86. Dossier Visites des entreprises et réunions thématiques ESTELEC - 10 juillet 2014 30 participants - Une session de créativité sur l'intégration de l'électronique dans les produits de l'habitat réalisée après la visite. Usage de la matériauthèque afin d'explorer l'apport des nouvelles technologies (matériaux, systèmes et process
  • 87. Dossier Visites des entreprises et réunions thématiques Conclusion : Hormis les difficultés intrinsèques à la conception d'un nouveau produit , l'innovation doit se baser sur les usages pour concevoir le bon produit que les consommateurs achèteront. Se pose alors la question de quelle innovation pour quel usage ? Le PAMA ayant mené une étude sur l'observation des usages il y a deux ans, la majorité des entreprises présentes ont souhaité l'organisation d'une session sur ce sujet.
  • 88. Dossier Partenariat avec le pôle Fibres Alsace Energievie Le 14 juin 2014 - Une convention de partenariat avec le pôle Fibres Alsace Energivie est signée. Les deux Pôles ont décidé d’unir leurs efforts autour de deux thématiques pour renforcer leurs actions auprès des membres: 1ère Thématique : l’énergie et l’aménagement intérieur 2ème Thématique : l’hôtellerie de demain
  • 89. Dossier Partenariat avec le pôle Fibres Alsace Energievie Sur chaque thématique, mise en place d’un groupe de travail co- présidé par des membres des deux Pôles. Ces deux groupes présenteront des recommandations basées sur leurs travaux et expérimentations respectifs. Des actions concrètes seront alors mises en place en fonction de ces recommandations.
  • 90. Dossier Partenariat avec Alsace Innovation Juin 2013 / Dec 2014 Bilan Signature de la convention : 3 juillet 2013 avec pour objectif: 1 Optimiser les échanges entre Alsace Innovation et le PAMA 2 Détecter les projets innovants de la filière 3 Analyser les projets 4 Accompagner les projets innovants 5 Transmettre aux adhérents du PAMA les bonnes pratiques afin d’innover 6 Soutenir le concours Alsace Innovation (mise en valeur projets innovants) 7 Communiquer sur ce partenariat
  • 91. Dossier Partenariat avec Alsace Innovation Juin 2013 / Dec 2014 Optimisation des échanges Transmission d’informations et participation d’Alsace Innovation aux manifestations du PAMA. Détection de projets : - Détectés par AI (Sewosy, Denovo Design, Menuiserie Bader, Airexpert) - Détectés par PAMA (Escaliers Beck, Alsanext, Diroy) Analyse et accompagnement des projets par AI : - 19 Projets analysés - 16 projets accompagnés
  • 92. Trophées Alsace Innovation 2013 128 projets déposés et 90 projets sélectionnés Innovation technologique produit (38%) Innovation service (24%) Innovation marketing (7%) Innovation organisationnelle/process (7%) Autres (24%) 6 5 5 19 22 24 221 4 Hors axe SRI 8% Axe santé et bien-être 18% Axe économie verte 45% Axe humanisme et société 29% Bien-être Santé et Technologies médicales Agro-alimentaire Chimie nouvelle et Environnement Energie, Habitat, Mobilité et Textile TIC Economie sociale et solidaire Autres biens et services de consommation Autres équipements et services pour pro Développement de machines spéciales Dossier
  • 93. Trophées Alsace Innovation 2013 Profil des entreprises : Jeunes entreprises / créateurs 42% Entreprises Confirmées 35% Entreprises primo-innovantes 23% Prix remis par le PAMA Mulhouse : Alsatextile Saint-Louis : Menuiserie Bader Thur Doller : Agriline Alsace du Nord : Sewosy Bruche Mossig Piemont : Inovame Dossier
  • 94. Trophées Alsace Innovation 2014 Dossier 50 projets déposés et 34 projets sélectionnés Typologie d’innovation : Produit / service (24) Technologique (13) Nouveau procédé (4) Organisationnelle (2) Marketing (2)
  • 95. Emergence de nouvelles idées – feuille de route 2015 -2017 Dossier
  • 96. Objectifs à venir Inscrire et ancrer les entreprises dans les démarches soutenues : - par la Région (S3 - la stratégie de spécialisation intelligente « Smart Specialisation Strategy » : bâtiments durables, E- santé) - par l’Etat (la "nouvelle France industrielle" et ses 34 plans, la Commission Innovation et Le contrat de filière Silver Economie) et leur faire bénéficier de ces dynamiques porteuses. Notre ambition est de les soutenir pour en faire des leaders de l’innovation dans l’aménagement des espaces de vie.
  • 97. Objectifs à venir Sains, facile à vivre, plus économe, personnalisés et connectés. Ces axes ne sont accessibles que si les aménagements proposés par les industriels représentent de réelles innovations. Ils doivent être basées sur l’observation et l’analyse des usages et sur l’intégration de nouvelles technologies / fonctionnalités. + Un outil de production compétitif. Concevoir les lieux de vies de demain
  • 98. Objectifs à venir - Innovation de produit : développement de nouveaux produits (objets de demain : objets inter-générationnels, connectés faits de matériaux innovants et respectueux de l’environnement) - Innovation de procédé : l’Usine du Futur et optimisation des process de fabrication ( amélioration continue) - Innovation commerciale : accès à de nouveaux marchés en France et à l’étranger Actions structurantes
  • 99. Réalisation d’une enquête 31 réponses qualifiées, 80 questions classées en 3 volets : 1 - innovation et transfert de technologie / amélioration de la performance des entreprises 2 - innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion commerciale commune 3 - valorisation de l’image de l’aménagement en Alsace / renforcer la communication et la visibilité des entreprises alsaciennes Auprès de 58 adhérents, en 2012
  • 100. Réalisation d’une enquête Les raisons qui motivent les entreprises à adhérer au PAMA - Trouver de nouvelles idées et monter en compétence - Rencontrer d’autres entreprises et échanger sur les bonnes pratiques - Identifier de nouveaux axes de développement - Faire partie d’une communauté professionnelle - Conquérir de nouveaux marchés - Rencontrer des donneurs d’ordre - Développer de nouvelles gammes de produits et/ou services - Renforcer votre visibilité et communiquer sur votre activité - Trouver des clients - Rencontrer des prescripteurs - Pouvoir concourir à des appels à projets locaux / nationaux / internationaux - Bénéficier d'un service de veille - Etablir des relations avec des acteurs scientifiques et académiques - Obtenir des soutiens financiers publics - Trouver des expertises nouvelles (finance, marketing, RH, juridique) - Renforcer vos connaissances dans le domaine de la propriété intellectuelle Auprès de 58 adhérents, en 2012
  • 101.
  • 102. Les deux thèmes principaux A. Redynamiser l’offre à travers l’innovation 1.Innovation produit 2.Innovation marketing Ils ont pour but de perpétuer la volonté du PAMA d’aider ses membres à se démarquer de la concurrence (intégration du design, conception universelle, technologies numériques, nouveaux matériaux, développement durable, personnalisation, etc.) B. Gagner en compétitivité à travers l’intégration des leviers de l’usine du futur
  • 103. A . 1 Création d’un Designer en Résidence PAMA S’adjoindre les services d’un designer sur une période de 18 mois à partir du 1er janvier 2015. Ses missions seront:  Sensibilisation au design (ateliers de travail et de séminaires de formation, mise en avant des bonnes pratiques)  Aide à le conception de produits éco-conçus (accompagnement individuel)  Communiquer sur les résultats de l’action (création de prototypes et restitution des conclusions de la collaboration)
  • 104. A . 1 Concours « Home Suite Home Award » Cette édition sera lancée en septembre 2016 et conclue en début d’année 2017. Elle sera ouverte pour la première fois au Rhin Supérieur, avec la participation des écoles suisses et allemandes. Lancement de la 3 ème édition
  • 105. A . 1 Organisation des ateliers de travail Ils seront animés par des experts (ergonomes, ergothérapeutes) pour apporter leur connaissances et partager leur expérience. -> Faire émerger de nouveaux projets collaboratifs, pousser les entreprises à créer des produits évolutifs et intergénérationnels. Au programme: réunions d’information, séminaires de formation sur les particularités du marché seniors, témoignages de « success story », visite de maisons témoins, étude de cas concrets. Faire émerger de nouveaux produits, pour tous, à tout âge
  • 106. A . 1 Formations Cette formation sera destinée aux bureaux d’études des industriels mais aussi aux architectes et designers. Conception de produits, d’équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisables par tous et, dans la mesure du possible, sans nécessité d’adaptation ou de conception spéciale. Le but est de s’éloigner au maximum de tout ce qui pourrait stigmatiser, ou du moins donner ce ressenti, aux clients plus âgés. « Comment raisonner conception universelle »
  • 107. Les 7 principes de la conception universelle 1. Utilisation égalitaire : utile et commercialisable auprès de personnes ayant différentes capacités. 2. Flexibilité d’utilisation : conciliation entre capacités et préférences. 3. Utilisation simple et intuitive : compréhension facile de l’utilisation indépendante de tout critère 4. Information perceptible : communication efficace peu importe l’environnement ou l’état sensoriel de la personne. 5. Tolérance de l’erreur : réduction maximale des dangers, accidents ou actions involontaires 6. Effort physique minimal : utilisation qui ne requiert pas ou peu d’effort physique 7. Dimensions et espace libre pour l’approche et l’utilisation : taille, espace et manipulation peu importe la posture, taille ou mobilité de l’utilisateur.
  • 108. A . 1 Formations « Savoir vendre à un Senior » Destinée aux industriels et aux forces de vente des distributeurs. Les Seniors sont très minutieux dans leurs achats et exigent des conseils personnalisés et une qualité d’accompagnement. L’approche marketing est délicate pour la Silver Economie. Connotation négative et besoins contradictoires des Seniors -> Nécessité d’être formé De plus, s’appuyer sur la marque PAMA, groupement de compétences, est un gage de sécurité pour les clients.
  • 109. A . 1 Animation de la maison témoin PAMA L’objectif est de continuer à faire vivre cette vitrine au travers de visites collectives ou avec l’organisation de portes ouvertes. Les éditions de 2014 et 2015 ont permis à plus de 1000 personnes de visiter la maison et de bénéficier d’une expertise professionnelle. Des résultats concrets : de nouveaux contacts, prise de rendez-vous pour de potentiels prescriptions ou investissements. Mise en évidence de la force d’une offre complémentaire structurée.
  • 110. A . 1 Animation de la maison témoin PAMA L’objectif est d’arriver à la création d’une communauté d’utilisateurs ( seniors, médecins, architectes, etc.) et de donner aux entreprises les clés pour des innovations réussies. Un enjeu double : 1. Stratégique : - « Chasser en meute » pour rendre visible une offre intégrée - créer un élan collectif remarquable - revendiquer la place d’acteur de référence sur ce marché - valoriser l’Alsace, tout en restant ouvert nationalement - monétisation future de cette expertise acquise
  • 111. A . 1 Animation de la maison témoin PAMA Les enjeux de cette démarche sont doubles. 2. Tactique : - enrichir et dynamiser la base de données - susciter et attirer des complémentarités, (objectif 15 partenaires, volonté 20/25 courant 2015) - générer des recommandations et obtenir les premiers engagements - susciter des demandes de devis : vendre mieux, vendre l’innovation de tous les adhérents du projets
  • 112. A . 1 Mobilisation des acteurs immobiliers Le PAMA continue ses efforts afin de démultiplier les vitrines physiques en Alsace mais également sur le plan national. Des échanges avec différents acteurs immobiliers sont engagés afin de bâtir des maisons témoins dans la Communauté Urbaine de Strasbourg, en Alsace, voire ailleurs en France Elles seront construites selon le cahier des charges de chaque constructeur et intégrera les produits évolutifs des entreprises du pôle. Des possibilités de solutions « clés en main » pour ce marché sont également en cours d’étude.
  • 113. A . 1 Partenariat avec les acteurs de mise en œuvre Le but est de permettre aux entreprises de tester leurs innovations en situation réelle, avec une mesure et une analyse des retours. Partenariat avec la société FACILIEN devenu adhérent du PAMA, créateur d’une plateforme internet multiservices d’aide à domicile. Ils mettront à disposition des Living Labs et un accès au Laboratoire Social. Le CEA Tech est également devenu adhérent du PAMA et dispose de plateformes de tests et de showrooms à travers la France. Pour que les adhérents puissent tester leurs innovations
  • 114. A . 1 Intégration des technologies numériques -> Permettre aux entreprises de monter en compétences afin d’intégrer ces nouveautés au sein de leurs produits. Objets connectés
  • 115. Objets connectés Face à l’émergence continue des objets connectés – tous secteurs confondus – sur le marché et aux développements commerciaux que ceux-ci font entrevoir pour les entreprises notamment françaises dans l’univers des espaces de vie, le PAMA a organisé dès fin 2014 plusieurs sessions de travail ouvertes à l’ensemble de ses adhérents sur cette thématique. Objets connectés
  • 116. Objets connectés Décisions prises : Fédérer toutes les compétences au sein du pôle afin de développer de nouveaux produits et services connectés, intelligents, personnalisables, des objets qui dépassent le statut de simple gadget et proposer de nouveaux outils simplifiant le quotidien des usagers, tout en respectant leur vie privée. Se différencier, à travers des produits et services innovants et à forte valeur ajoutée. Le programme proposé intègrera le design tout au long du processus, de la conception du produit / service connecté jusqu’à sa réalisation, il sera fait appel aux designers référencés par le pôle dans le cadre de l’opération « designers en résidence ». Le plan d’action proposé se déroulera sur une période de deux ans à compter de septembre 2015. Objets connectés
  • 117. Objets connectés - Phase 1 : Recrutement des entreprises et réalisation d’une étude prospective - observations des usages But : sensibiliser les entreprises à l’impact des objets connectés au sein de notre société et des usages que nous en faisons et surtout ferons au quotidien. Objectif : détecter des besoins émergents de la part des consommateurs auxquels la connectivité pourrait répondre. - Phase 2 : Conseil et accompagnement à la conception et réalisation de nouveaux produits et services connectés` But :aider les entreprises à concevoir de futurs services et produits connectés répondant aux besoins (usages) détectés en phase 1 touchant à l’habitat et plus globalement au mode de vie domestique. Phases du programme
  • 118. Objets connectés - Phase 3 : Accompagnement à la réalisation des prototypes But : lancer la réalisation des prototypes avec l’aide de l’ensemble des prestataires : bureaux d’études, programmeurs… Les designers assureront le suivi de la réalisation des prototypes au sein des entreprises participantes, prototypes qui devront servir de démonstrateur lors de la phase finale du programme. - Phase 4 : Valorisation des innovations et de l’expérimentation. Conception d’un espace de vie connecté. But : communiquer sur les résultats de l’action par la présentation des prototypes voire les produits immédiatement déclinables en production. Les prototypes et les produits qui seront exposés dans le showroom collectif PAMA à Brumath et au FabLAB Shadok à Strasbourg. Phases du programme
  • 119. Objets connectés Objectif : Le programme permettra un transfert de technologie, une montée en compétence et en gamme des produits, une très forte différenciation et un accès à de nouveaux marchés : énergie propre, santé, loisirs, bien être, Silver Economie. Phases du programme Le programme permettra également de mettre en place une stratégie de coopération à moyen et long terme qui soit réellement structurante pour l'avenir de la filière. La mutualisation des moyens autorisera enfin l’engagement d’un processus d’économie circulaire plus respectueuse de l’environnement grâce à la proximité de l’expertise des différentes entreprises et partenaires mis en relation, voire de développer une mutualisation au plan des moyens de production au sein de la région.
  • 120. A . 1 Organisation de sessions de créativité Elles porteront sur le thème de l’observation des usages et des objets connectés. Ces études sont très couteuses pour une entreprise seule, l’intérêt du PAMA est dans la mutualisation de ces coûts. Le but sera à nouveau de faire émerger des idées innovantes au sein des entreprises présentes . Le PAMA servira d’appui afin de sélectionner les idées qui ont vraiment une chance d’aboutir. Intégration des technologies numériques
  • 121. A . 1 Organisation d’ateliers de créativité collectifs C’est la rencontre de différentes filières qui crée l’innovation. Dans le domaine des objets connectés, il faut 4 compétences: - Design - Process - TIC - Électronique Le PAMA organisera des ateliers selon les besoins des membres. Certains sont plus en avance en terme d’intégration et de compréhension, d’autres ne savent pas comment aller plus loin. Le but est d’apporter de nouvelles perspectives ou de débloquer une situation, selon les besoins et les avancées de chacun. Intégration des technologies numériques
  • 122. A . 1 Réflexion Il convient enfin de déterminer qui porte le projet. Il faut un cadre juridique précis du fait de la mise en commun de plusieurs corps de métiers et compétences associées. L’une des idées qui est en cours d’étude est la création d’une SAS pour porter les projets collaboratifs de recherche et développement pour une durée de 3 ans. Portage juridique et capitalistique des projets
  • 123. A . 1 Maquette BIM 1 . L’Europe a adopté la directive « marchés publics » engageant la modélisation des données du bâtiment (BIM) pour les appels d’offres publics. 2 . Les outils numériques ont intégré le rapport « Rénovation thermique des Bâtiments » du plan « Nouvelle France Industrielle » POLE FIBRES ENERGIVIE, POLE AMENAGEMENT DE LA MAISON D’ALSACE ET INNOVATHEQUE ALSACE GRAND- EST Ont décidé de s’associer pour offrir une solution commune en termes de construction et d’aménagement intérieur et extérieur pour les prescripteurs. Ainsi, des passerelles se noueront entre le secteur de la construction et de l’aménagement de la maison. Réglementations et incitations
  • 124. A . 1 Maquette BIM Définition Le BIM (« Building Information Modeling ») est une méthode de travail basée sur la collaboration autour d’une maquette numérique. La maquette numérique est actualisée tout au long de la vie de l’ouvrage, de la conception à la construction, de la livraison à sa déconstruction. Qu’est-ce que le BIM
  • 125. A . 1 Maquette BIM Présentation La maquette BIM (Building Information Modeling) est un système de modélisation de données collaboratif. La description complète des éléments sur un même modèle apporte le même niveau de connaissance à tous les intervenants. La maquette numérique pourra être actualisée tout au long de la vie du bâtiment et consultable par toutes les professions en charge de ces prestations. Les enjeux sont donc conséquents pour les filières qui la composent : gain de temps, de coût, de rentabilité et de performance environnementale.
  • 126. A . 1 Maquette BIM Objectif : numériser les produits de chaque adhérent/industriel. Un architecte va alors pouvoir utiliser un produit numérisé pour l’installer dans son modèle. Numérisation de la matériauthèque en entrant tous les matériaux dans une plateforme.Dans un premier temps, il faudrait envisager la numérisation des matériaux en lien avec la construction (isolants, sols, plafonds, etc.). Pour l’aménagement de la maison, même problématique. Nous pourrions envisager de référencer les catalogues de chaque industriel, pour proposer une solution globale d’aménagement et de construction, avec des larges choix pour les prescripteurs. Objectifs
  • 127. A . 1 Maquette BIM Le BIM 1 correspond à la modélisation d’une maquette numérique et à des échanges à sens unique à un instant « t » . Le BIM 2 correspond à une collaboration basée sur la maquette numérique avec un échange à double sens entre architecte, bureaux d’études et entreprises. La maquette doit servir de base d’export, mais également intégrer des informations des collaborateurs. Le BIM 3 correspond à l’utilisation d’une maquette numérique et à son partage via un réseau aux différents acteurs qui peuvent s’y connecter à tout moment pour l’alimenter Les 3 niveaux du BIM Construction
  • 128. A . 1 Maquette BIM Avantages pour les acteurs de l’habitat - Gain de marge opérationnelle de 4% - Amélioration du rapport coûts/performance - Gain de compétitivité - Meilleur dialogue - Gains d’exploitation de 7 à 10% - Maîtrise du risque règlementaire - Performance énergétique Les défis pour le secteur de la construction
  • 129. A . 1 Intégration nouveaux matériaux Cela passera par le pilotage d’Innovathèque Alsace Grand-Est afin d’offrir ses services aux membres du pôle. Il y aura également un renouvellement du programme « Nouvelles finitions à hautes performances » qui sera ouvert aux autres entreprises afin de leur faire bénéficier de cette expérimentation faite avec la SALM SAS. Nouveaux matériaux innovants et développement durable
  • 130. A . 1 Constitution d’un groupe projet « l’habitat durable » En partenariat avec le pôle Alsace Fibre - Energivie, pour créer des lieux de vie durables de par leurs enveloppe et leurs aménagements. Mise en place d’une groupe de travail co-piloté afin de définir un programme d’action et trouver des développements possibles. -> concevoir des lieux de vie plus sains, plus écologiques, plus économiques et plus intelligents Des recommandations seront données et des actions concrètes seront menées. Les produits seront testés dans les différents démonstrateurs existants au sein des deux pôles.
  • 131. A . 1 L’habitat durable Et s’appuyant sur son outil Innovathèque AGE, le PAMA vise à: - améliorer l’efficacité énergétique des entreprises - améliorer la connaissances des matériaux (caractéristiques environnementales, sanitaires, alternatives bio-sourcés, etc.) - enseigner aux entreprises à concevoir autrement (prise en compte de l’économie circulaire dès la conception, la seconde vie du produit) - appuyer communication et valoriser les innovations (aide à l’éco-certification des produits, faire de « Made in Alsace » un écolabel)
  • 132. A . 2 Identification et provocation opportunités d’alliance Le PAMA continue à animer le réseau pour: - Organiser des rendez-vous réguliers de réflexion sur des marchés connexes : les transports, la grande distribution - Organisation de rencontres et d’échanges entre adhérents sur des projets particuliers - Organisation de visites des entreprises adhérentes Du domaine du marketing
  • 133. A . 2 Développement de nouvelles méthodes de travail Faciliter l’accès aux marchés tant nationaux et internationaux et créer des stratégies d’alliance pour une prospection commune (réponse à des appels d’offres nécessitants une réponse coordonnée). Le PAMA soutiendra la création d’alliances ou consortiums capables de proposer une offre globale et intégrée. Le PAMA propose d’identifier et de travailler sur des salons qui paraissent pertinents et d’y avoir une présence collective.
  • 134. A . 2 Développement de nouvelles méthodes de travail Développer des marques communes ciblées pour augmenter le nombre de vitrines et y présenter la complémentarité des produits. La mutualisation d’une personne en charge de rencontrer les prescripteurs et d’identifier les marchés, qui fasse du lobbying et qui puisse identifier les principaux décideurs. Enfin le PAMA propose de mutualiser des compétences clés comme le webmarketing et le community management. Une présence professionnelle sur internet semble aujourd’hui cruciale.
  • 135. B Gagner en compétitivité Dans le contexte actuel, l’innovation produit ne suffit pas. Il faut également que les entreprises deviennent plus compétitives. PAMA souhaite lancer un programme d’accompagnement des entreprises intervenant dans l'aménagement des espaces de vies vers l’usine du futur. Un programme qui s’adresse aux entreprises désireuses de se préparer aux enjeux liés à la progression vers l’usine du futur. Objectif : aider ses adhérents à améliorer leur process et leur organisation afin de leur permettre de devenir des acteurs de la nouvelle France industrielle. Intégration des leviers de l’Usine du futur
  • 136. B . 1 Etat de l’art de la filière La Région Alsace, à travers un nouveau schéma régional de développement économique a évalué la place de l’industrie en Alsace. Le contexte est favorable, l’industrie représente 20% -> gros potentiel. L’objectif de la Région Alsace est de faire de l’Alsace une terre de référence en matière d’usine du futur. Dans un premier temps, les actions engagées : - cartographier les sites pilotes en matière d’usine du futur et d’offre de solutions, (Siemens ou Clemessy), et les structures plus petites mais nombreuses. - Identifier des entreprises intéressées par la démarche. Un diagnostic à mettre en place en 2015
  • 137. B . 1 Etat de l’art de la filière Dans un deuxième temps, un diagnostic est prévu. Il sera clôturé par une étude de faisabilité, effectuée pour chaque entreprise désireuse de rentrer dans la démarche et un comité de sélection pour choisir celles qui feront l’objet d’une aide. Pour soutenir ce plan d’action, un site internet va être mis en place et un certain nombre de stands collectifs seront organisés dans les salons professionnels. -> Ce projet concerne toutes les entreprises de la région. En ce qui concerne les filières, la Région Alsace demande aux filières de faire un état des lieux pour connaître les besoins des entreprises et mettre en place des actions collectives spécifiques ou partager des actions avec d’autres filières. Un diagnostic à mettre en place en 2015
  • 138. Projets d’actions collectives pour 2016 - 2017 Le PAMA lance un diagnostic pour connaître les besoins des entreprises afin de mettre en place des actions collectives spécifiques ou partager des actions avec d’autres filières. Un ensemble d’actions a également déjà été prévu pour les années 2016 - 2017. Elles seront sujettes à modification selon le succès et l’évolution des actions de cette année. A confirmer suite au diagnostic mené en 2015
  • 139. Accompagnement à la mise en œuvre de process Lean -> Supprimer les gaspillages réduisant l’efficacité et la performance d’une entreprise, d’une unité de production ou d’un département. Trois objectifs sont fixés : - Eliminer tout ce qui est sans valeur (présent mais sans valeur ajoutée) - Eliminer l’excès, la surcharge engendrée par des processus non adaptés - Eliminer l’irrégularité, manque de standardisation de la production La surproduction, les attentes, les gammes, les mouvements inutiles, les stocks sont autant de point que le Lean management cherche à rendre le plus performant possible.
  • 140. Accompagnement à la mise en œuvre de process Lean Pour assurer un succès pérenne, le Lean management repose sur la participation de tout le monde au sein de l’entreprise. Le concept repose sur le PCDA : Plan, Do, Check, Act. Il est fondé sur la « stratégie des petits pas », la solution se trouve sur le terrain avec les acteurs, et est souvent formalisée. Il se décline en trois parties : - Lean manufacturing (optimisation des secteurs de productions) - Lean development (optimisation du développement des produits) - Lean administration (optimisation des autres secteurs)
  • 141. Les trois phases (en partenariat avec l’ECAM) - Phase 1: Diagnostic en entreprise Utilisation du VSM (Value Stream Mapping) et d’un expert qui fera l’enquête et l’analyse. - Phase 2 : Formation mise en place de process efficaces / agiles L’ECAM propose des formations adaptée pour chaque type d’entreprises, qu’elles soient grandes ou petites. - Phase 3: Accompagnement individuel personnalisé L’accompagnement pour les grandes entreprises sera plus approfondi, les PME auront un accompagnement « light » de 2 jours/mois/18mois.
  • 142. Digitalisation et numérisation des activités Chaque entreprise diffère d’une autre, il est donc important d’analyser 3 aspects clés, et pour ce faire, 3 outils adéquats : - L’excellence stratégique avec le Leadership IQ Index - L’excellence organisationnelle avec le Digital IQ Index - L’excellence opérationnelle avec le Lean IQ Index Le différence entre une usine traditionnelle et numérique est la masse d’informations immédiates disponibles pour prendre une décision -> ce qu’il faut améliorer (entretiens quadrimestres)
  • 143. Formations Formation sur l’advanced manufacturing, domaine transversal clé permettant la production de produits à haute technologie de façon efficace tout en ouvrant la porte pour de nouvelles avancées. Le but est de montrer aux PME ce qui est disponible. Mais qui dit automatisation dit montée en compétence des personnes qui gèrent les machines et donc formations nécessaires. Le principal soucis des petites entreprises est la pénurie de personnels qualifiés.
  • 144. Visites et découvertes Permettre, notamment aux PME, une visite des entreprises ayant intégré ces bonnes pratiques pour qu’elles puissent voir de façon tangible leur impact. Des visites de laboratoires (CEA, LGECO, etc.), de salons, d’usines (Schmidt, Tryba, Hager, etc.), du showroom MINATEC. Le prototypage rapide (impressions 3D, technologies additives) est aussi une composante essentielle, une visite du FABLAB est donc proposé pour mieux cerner ce concept.
  • 145. Réunion d’échange et de rencontre Organiser des rencontres sur des thèmes précis. Présentation d’une expérience suivie par un échange entre l’industriel et les participants. Le PAMA propose aussi d’engager une réflexion concrète sur une entreprise désireuse de moderniser son outil de production et qui acceptera de partager son expérience à chaque stade d’évolution. Des sessions de créativité seront également créées sur des thèmes variés pour impliquer les individus dans leur entreprise.
  • 146. Accompagnement sur le financement Réunion de présentation des nouveaux outils de financement destinés à l’outil de production, par BPI France et du projet européen skill-pro-project.eu (financé par le Programme-cadre 7 de la Commission Européenne). Le PAMA propose également de faire une analyse financière de la numérisation d’une usine. Cette étude devrait donner des clés aux adhérents pour prendre les bonnes décisions quand à l’amélioration de leur outil.
  • 147. Actions de promotion Mettre l’accent sur la nécessité de moderniser leur outil et process de production et de mettre en avant les initiatives développées par les adhérents. le PAMA s’associe avec un site existant (CEA) afin de permettre aux entreprises de voir concrètement les technologies proposées, de pouvoir les tester et de découvrir comment elles fonctionnent. Les petites entreprises souffrent d’un manque de reconnaissance. C’est pourquoi le PAMA veut organiser des défis R&D entre étudiants et entreprises, afin de crée des produit développés avec des méthodes qui diffèrent de celles employés habituellement.