SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
Rachid KADDOUR, ISTHME UMR5600 – ACREOR UMR, 17 avril 2013
Des tours Eiffel dans les grands ensembles :
débats autour des démolitions
de la Muraille de Chine et de la tour Plein-Ciel
(Saint-Etienne).
27 mai 2000, 13h,
Implosion de la
Muraille de Chine.
24 novembre 2011, 11h45,
Implosion de la tour Plein-Ciel.
[1] « Orphelins de la ‘Muraille’, les jeunes Stéphanois ont du mal à imaginer la vie sans leur HLM », Libération, 27 mai 2000.
[2] « Le devenir de la Tour Plein ciel se décide aujourd’hui », La Tribune-Le Progrès, 27 juin 2009. La comparaison avec la tour Eiffel ressurgit
par ailleurs dans les médias à la démolition de la tour le 24 novembre 2011. « Démolition de la tour Plein ciel : le jour d’après », La Tribune-Le
Progrès, 25 novembre 2011.
« Saint-Etienne sans la Muraille, c'est comme Paris sans la tour Eiffel, je peux pas mieux
vous dire. Les Marseillais sont fiers de leur ville, nous on est fiers de la Muraille.
Vous pouvez pas comprendre ».
Des jeunes de Montchovet (Saint-Etienne) interviewés par Libération
avant la démolition de la Muraille de Chine le 27 mai 2000 [1].
« Beaucoup de jeunes […] sont pour son maintien. Ils nous disent qu’ils ont grandi avec,
qu’ils l’ont toujours vue. C’est leur tour Eiffel… ».
L’élu adjoint au maire référent pour le quartier de Montreynaud (Saint-Etienne)
avant le referendum sur le devenir de la tour Plein ciel au printemps 2009 [2].
« Les institutionnels se sont retirés, […] la grande majorité des habitants souhaite partir […]
et plus personne ne veut venir s’installer dans la Muraille » [1].
« Il ne faut pas laisser le quartier se paupériser. Si on ne fait rien, on va droit à l’explosion
sociale et à la ruine de tout le quartier. Je ne souhaite pas que Montchovet devienne
Chicago ! » [2].
« la réalité quotidienne sur Montchovet est devenue insoutenable. La précarité et l’exclusion se
développent avec, pour corollaire, une augmentation de la délinquance urbaine » [3].
« [la démolition de la Muraille] est un véritable symbole de changement pour la ville de
Saint-Etienne. Elle est le signe tangible qu’une page est tournée et que l’on s’achemine vers
une reconstruction de la cité. La ville bouge, s’embellit et se transforme. Les travaux réalisés
à Montchovet sont l’image de cette volonté » [4].
« Le quartier est proche de l’autoroute, nous pourrons favoriser l’éclosion d’activités
artisanales, et d’autres services… » [5].
« cet immeuble n’est pas une réussite, il est temps d’en finir avec l’utopie d’une époque,
celles des tours et barres des années 1960 » [6].
« il n’y a pas d’autres alternatives aujourd’hui » [7].
[1] « Michel Thiollière : je suis élu pour façonner le Saint-Etienne de demain », La Tribune-Le Progrès, 13 mars 1996. [2] « Michel Thiollière :
la décision de démolir est prise », La Tribune-Le Progrès, op. cit. [3] « Michel Thiollière : démolir la Muraille de Chine est indispensable »,
L’avenir en Loire, avril 1999. [4] « Jour J pour la Muraille de Chine », La Tribune-Le Progrès, 27 mai 2000. [5] « Michel Thiollière : la décision
de démolir est prise », La Tribune-Le Progrès, op. cit. [6] « Michel Thiollière : je suis élu pour façonner le Saint-Etienne de demain », op. cit.
[7) « Michel Thiollière : la décision de démolir est prise », La Tribune-Le Progrès, op. cit.
1 | Démolition de la Muraille : argumentaire et oppositions
Du côté des locataires :
« On nous fait croire que personne ne veut y vivre, mais ce n’est pas vrai ! »
« Touche pas à mon immeuble », La Tribune-Le Progrès, 6 juin 1996.
« Moi, je ne veux pas partir parce que j’aime ce quartier ! »
« Touche pas à mon immeuble », La Tribune-Le Progrès, 6 juin 1996.
« Nos logements sont spacieux, ce sont les meilleurs de l’Office, la vue est imprenable et
par beau temps, on aperçoit la plaine du Forez ; nous vivons au milieu de la verdure,
des sapins… [Et] il y a une réelle convivialité qu’on ne trouve plus ailleurs. »
« Rester et vivre à la Muraille », La Tribune-Le Progrès, 6 juin 1996.
« ça fait 20 ans que j’habite là, il y a toujours eu des problèmes, mais ça n’est pas pour autant
qu’il faut démolir »
« On ne veut pas de la démolition, d’autant plus qu’aucune concertation n’a été faite avec
les habitants »
« Un projet d’envergure pour Montchovet », La Tribune-Le Progrès, 27 février 1997.
1 | Démolition de la Muraille : argumentaire et oppositions
Objectifs du livre :
- « fournir un espace de parole aux élèves, leur permettre d'exprimer leurs craintes,
leurs peurs, voire leurs révoltes, et pour certains peut-être, les dépasser ».
- « laisser une trace écrite de cette histoire
commune sous la forme d'un album
imprimé de format commercial
réunissant textes et dessins ».
Constat de départ :
« Les enfants assistent depuis des années à la mort lente - parfois violente - de leur
quartier : dégradations, départ de tous les services publics, fermeture des structures
culturelles et sociales, fuite des populations et.... annonce de la destruction de leur
bâtiment, la "Muraille de Chine", qui fut le plus grand immeuble d'habitation d'Europe,
abritant jusqu'à 2500 personnes. Des années ont été nécessaires pour reloger tous
ses occupants. Cette restructuration suscite énormément de polémiques et
engendre de grandes incertitudes ».
(Document de synthèse du projet,
Site Internet de l’académie de Lyon)
2 | Faire le deuil et garder des traces
Rester debout
Tomber en étoile de mer pour naviguer tout le long d’un delta.
Tomber en arrière et cacher tout le pré.
Tomber sur place en implosant lugubrement.
Tomber sur sa gauche en renversant l’école.
Tomber sur sa droite en écrasant les magasins.
Tomber en tournant comme si on était dans le grand huit.
Tomber sur soi même, sans force et sans espoir.
Tomber en vague comme si on dansait du smurf (…).
Moi je veux qu’elle reste droite pour qu’elle ne gêne personne.
Tu venais chercher un peu de sel,
ils parlaient avec toi une heure,
te proposaient du café
et la moitié de leur dîner.
(Texte d’ouverture)
2 | Faire le deuil et garder des traces
Le quart de la moitié
La Muraille va exploser, il va y avoir de la fumée, les gens vont tous déménager, la Muraille va se vider.
Il n’y aura plus les cris des enfants, qui sont tous les jours accompagnés par leur maman.
Le marché ne sera plus rempli par les clients.
Que va alors devenir le quartier maintenant, sans les parents et leurs enfants ?
La Muraille va exploser, va-t-on laisser la moitié ? Ou le quart de la moitié ?
C’est à vous de le demander, car c’est vous qui y habitez.
Qu’envisagez vous de faire, pour que le quartier puisse vous plaire ?
Il ne faut surtout pas se taire, car Montchovet nous est cher.
Paroles en pleurs
La Muraille pourra s’écrouler,
La poussière pourra voler,
Je pleurerai, je pleurerai.
Les habitants ne pourront
plus se voir,
Les enfants se sépareront
Je pleurerai, je pleurerai.
Qu’ils détruisent la Muraille,
Je pleurerai, je pleurerai.
2 | Faire le deuil et garder des traces
« Au fil des années, tout un quartier s’est agrégé à la Muraille, avec une identité propre, une
véritable fierté, un sentiment d’appartenance réel et fondé. C’est la raison pour laquelle cet
évènement qui nous réunit ici n’est pas une fête ».
Le maire de Saint-Etienne, le jour de la démolition
« La démolition était juste. La violence de l’implosion, elle… On l’a fait une fois, on ne la fera
pas deux »
Le directeur de l’organisme d’HLM, juin 2006
2 | Faire le deuil et garder des traces
Projet ANRU
pour les GE
du sud-est
2 | Faire le deuil et garder des traces
Vue aérienne de Beaulieu
peu après l’achèvement
des travaux
(Archives Métropole habitat
Saint-Etienne).
2 | Faire le deuil et garder des traces
2 | Faire le deuil et garder des traces
3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage…
3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage…
La tour Plein-Ciel, « le phare de Saint-Etienne »
3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage…
La tour Plein-ciel, logo de manifestations culturelles ancrées
3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage…
3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage…
« la tour ne sera plus jamais habitée, mais la municipalité propose une alternative
à sa démolition : la transformer en symbole artistique de la ville. Les habitants
sont invités à s’exprimer cet été ».
Le Progrès, 4 février 2009. [1]
L’adjoint à l’urbanisme explique en 2009 :
« la tour a été une erreur en terme d’habitat. […] En revanche, elle représente un symbole.
[…] La facilité en urbanisme est de détruire. Mais, détruire, ce n’est pas un projet en soi…
De plus, quand on démolit, ce n’est pas anecdotique. Ça suscite une émotion. […] A moins
que ce ne soient les habitants eux-mêmes qui portent la démolition. Nous souhaitons donc
mettre l’avenir de cette tour dans leurs mains ».
L’idée de l’élu est que l’« on peut garder une trace, [faire de la tour un] symbole artistique
de la ville de Saint-Etienne ». [2]
[1] « Tour Plein ciel à Montreynaud : rayonner ou s’effacer », La Tribune-Le Progrès, 4 février 2009.
[2] Idem.
Résultat du vote le 27 juin 2010 : 71 % des votants se prononcent pour la démolition,
soit 230 personnes sur les 318 votants.
4 | Le mouvement HLM comme patrimoine?
Un projet modernisateur incarné dans des productions monumentales
et symbolisé par les HLM
« Muséifier un patrimoine HLM, ça n’a pas beaucoup de sens. Par contre, faire une
greffe qui va dans le sens initial et qui valorise notre patrimoine, c’est là que ça devient
intéressant »
L’ex-directeur de Métropole Habitat Saint-Etienne, 28 octobre 2010.
La valorisation de groupes emblèmes d’une certaine idée du HLM
4 | Le mouvement HLM comme patrimoine?
Mais quid des autres mémoires…
Le retour aux sources
4 | Le mouvement HLM comme patrimoine?

Contenu connexe

Similaire à Rachid Kaddour - Des tours Eiffel dans les grands ensembles : débats autour des démolitions de la Muraille de Chine et de la tour Plein-Ciel (Saint-Etienne)

Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...Amar LAKEL, PhD
 
Bienvenue ville de droite
Bienvenue ville de droiteBienvenue ville de droite
Bienvenue ville de droiteSaint-Cloud
 
Power point shanghai v. feltesse
Power point shanghai v. feltessePower point shanghai v. feltesse
Power point shanghai v. feltesseVincent Feltesse
 
Envolee de-plumes-autour-de-la-future-statue-de-carla-bruni-sarkozy
Envolee de-plumes-autour-de-la-future-statue-de-carla-bruni-sarkozyEnvolee de-plumes-autour-de-la-future-statue-de-carla-bruni-sarkozy
Envolee de-plumes-autour-de-la-future-statue-de-carla-bruni-sarkozyMarc Arazi
 
Pinceau d or 2011 vote en cours
Pinceau d or 2011 vote en coursPinceau d or 2011 vote en cours
Pinceau d or 2011 vote en coursGRIPON-MURALS
 
Densité présentation juin 2012
Densité présentation juin 2012Densité présentation juin 2012
Densité présentation juin 2012michandreieff
 
Bilan Moral 2007
Bilan Moral 2007Bilan Moral 2007
Bilan Moral 2007CQH
 
Archi bd
Archi bdArchi bd
Archi bdVina
 
Opac raby docrestit1204_v1
Opac raby docrestit1204_v1Opac raby docrestit1204_v1
Opac raby docrestit1204_v1denisber
 
T21 tract becon flachat 2 eme
T21   tract becon flachat 2 emeT21   tract becon flachat 2 eme
T21 tract becon flachat 2 emeAnnabellaDASILVA
 
Brève histoire d’un retour vers le futur
Brève histoire d’un retour vers le futurBrève histoire d’un retour vers le futur
Brève histoire d’un retour vers le futurbdury
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05Sami Sahli
 
Construire - manufacture des agencements collectifs
Construire - manufacture des agencements collectifsConstruire - manufacture des agencements collectifs
Construire - manufacture des agencements collectifsluc brou
 
La presse en parle : Non à la 6e unité psychiatrique d'Agora au Boulevard Hil...
La presse en parle : Non à la 6e unité psychiatrique d'Agora au Boulevard Hil...La presse en parle : Non à la 6e unité psychiatrique d'Agora au Boulevard Hil...
La presse en parle : Non à la 6e unité psychiatrique d'Agora au Boulevard Hil...Michel Péters
 
Georges Dutil Histoires 2010
Georges Dutil Histoires 2010Georges Dutil Histoires 2010
Georges Dutil Histoires 2010Georges_Dutil
 
Les grands archetypes urbains - un livret pop-up urbain
Les grands archetypes urbains - un livret pop-up urbainLes grands archetypes urbains - un livret pop-up urbain
Les grands archetypes urbains - un livret pop-up urbainPhilippe Gargov
 

Similaire à Rachid Kaddour - Des tours Eiffel dans les grands ensembles : débats autour des démolitions de la Muraille de Chine et de la tour Plein-Ciel (Saint-Etienne) (20)

Vues lumiere
Vues lumiereVues lumiere
Vues lumiere
 
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
 
Bienvenue ville de droite
Bienvenue ville de droiteBienvenue ville de droite
Bienvenue ville de droite
 
Power point shanghai v. feltesse
Power point shanghai v. feltessePower point shanghai v. feltesse
Power point shanghai v. feltesse
 
La formation des villes
La formation des villesLa formation des villes
La formation des villes
 
Envolee de-plumes-autour-de-la-future-statue-de-carla-bruni-sarkozy
Envolee de-plumes-autour-de-la-future-statue-de-carla-bruni-sarkozyEnvolee de-plumes-autour-de-la-future-statue-de-carla-bruni-sarkozy
Envolee de-plumes-autour-de-la-future-statue-de-carla-bruni-sarkozy
 
Pinceau d or 2011 vote en cours
Pinceau d or 2011 vote en coursPinceau d or 2011 vote en cours
Pinceau d or 2011 vote en cours
 
Densité présentation juin 2012
Densité présentation juin 2012Densité présentation juin 2012
Densité présentation juin 2012
 
Bilan Moral 2007
Bilan Moral 2007Bilan Moral 2007
Bilan Moral 2007
 
Archi bd
Archi bdArchi bd
Archi bd
 
Pfe nicolas bisensang 2013
Pfe nicolas bisensang 2013Pfe nicolas bisensang 2013
Pfe nicolas bisensang 2013
 
Opac raby docrestit1204_v1
Opac raby docrestit1204_v1Opac raby docrestit1204_v1
Opac raby docrestit1204_v1
 
T21 tract becon flachat 2 eme
T21   tract becon flachat 2 emeT21   tract becon flachat 2 eme
T21 tract becon flachat 2 eme
 
Brève histoire d’un retour vers le futur
Brève histoire d’un retour vers le futurBrève histoire d’un retour vers le futur
Brève histoire d’un retour vers le futur
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05
 
urbanisme
urbanismeurbanisme
urbanisme
 
Construire - manufacture des agencements collectifs
Construire - manufacture des agencements collectifsConstruire - manufacture des agencements collectifs
Construire - manufacture des agencements collectifs
 
La presse en parle : Non à la 6e unité psychiatrique d'Agora au Boulevard Hil...
La presse en parle : Non à la 6e unité psychiatrique d'Agora au Boulevard Hil...La presse en parle : Non à la 6e unité psychiatrique d'Agora au Boulevard Hil...
La presse en parle : Non à la 6e unité psychiatrique d'Agora au Boulevard Hil...
 
Georges Dutil Histoires 2010
Georges Dutil Histoires 2010Georges Dutil Histoires 2010
Georges Dutil Histoires 2010
 
Les grands archetypes urbains - un livret pop-up urbain
Les grands archetypes urbains - un livret pop-up urbainLes grands archetypes urbains - un livret pop-up urbain
Les grands archetypes urbains - un livret pop-up urbain
 

Plus de verdeil

Beyrouth, ville divisée
Beyrouth, ville diviséeBeyrouth, ville divisée
Beyrouth, ville diviséeverdeil
 
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...verdeil
 
Politiques et espaces de la transition énergétique au sud de la Méditerranée
Politiques et espaces de la transition énergétique au sud de la MéditerranéePolitiques et espaces de la transition énergétique au sud de la Méditerranée
Politiques et espaces de la transition énergétique au sud de la Méditerranéeverdeil
 
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...verdeil
 
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2013
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2013L’édition en shs face à l’ère du numérique 2013
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2013verdeil
 
Un chercheur face à la publication SHS
Un chercheur face à la publication SHSUn chercheur face à la publication SHS
Un chercheur face à la publication SHSverdeil
 
Remarques sur les politiques de reconstruction et les cultures de l’urbanisme...
Remarques sur les politiques de reconstruction et les cultures de l’urbanisme...Remarques sur les politiques de reconstruction et les cultures de l’urbanisme...
Remarques sur les politiques de reconstruction et les cultures de l’urbanisme...verdeil
 
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2012
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2012L’édition en shs face à l’ère du numérique 2012
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2012verdeil
 
Comment je blogue
Comment je blogueComment je blogue
Comment je blogueverdeil
 
Délimiter les banlieues de beyrouth ppt
Délimiter les banlieues de beyrouth pptDélimiter les banlieues de beyrouth ppt
Délimiter les banlieues de beyrouth pptverdeil
 
Ville emiettee charmes
Ville emiettee   charmesVille emiettee   charmes
Ville emiettee charmesverdeil
 
Nouvelles politiques urbaines de l’énergie
Nouvelles politiques urbaines de l’énergieNouvelles politiques urbaines de l’énergie
Nouvelles politiques urbaines de l’énergieverdeil
 
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2011
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2011L’édition en shs face à l’ère du numérique 2011
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2011verdeil
 
Verdeil coll.sedet-2010-l’eau et les services urbains dans le monde
Verdeil coll.sedet-2010-l’eau et les services urbains dans le mondeVerdeil coll.sedet-2010-l’eau et les services urbains dans le monde
Verdeil coll.sedet-2010-l’eau et les services urbains dans le mondeverdeil
 
Journée predit 9 avril présentation chardonnelpaulhiac scherrer
Journée predit 9 avril présentation chardonnelpaulhiac scherrerJournée predit 9 avril présentation chardonnelpaulhiac scherrer
Journée predit 9 avril présentation chardonnelpaulhiac scherrerverdeil
 
La prise en compte des inégalités socio-spatiales d'accès à la mobilité dans ...
La prise en compte des inégalités socio-spatiales d'accès à la mobilité dans ...La prise en compte des inégalités socio-spatiales d'accès à la mobilité dans ...
La prise en compte des inégalités socio-spatiales d'accès à la mobilité dans ...verdeil
 
La contrainte climatique, nouveau cadre normatif de l’action publique urbaine?
La contrainte climatique, nouveau cadre normatif de l’action publique urbaine? La contrainte climatique, nouveau cadre normatif de l’action publique urbaine?
La contrainte climatique, nouveau cadre normatif de l’action publique urbaine? verdeil
 
Iul 2avril2010 laurence-r_ocher
Iul 2avril2010 laurence-r_ocherIul 2avril2010 laurence-r_ocher
Iul 2avril2010 laurence-r_ocherverdeil
 
Dispositifs pour la reconstruction de Beyrouth – Analyse comparée des cas de ...
Dispositifs pour la reconstruction de Beyrouth – Analyse comparée des cas de ...Dispositifs pour la reconstruction de Beyrouth – Analyse comparée des cas de ...
Dispositifs pour la reconstruction de Beyrouth – Analyse comparée des cas de ...verdeil
 

Plus de verdeil (19)

Beyrouth, ville divisée
Beyrouth, ville diviséeBeyrouth, ville divisée
Beyrouth, ville divisée
 
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
 
Politiques et espaces de la transition énergétique au sud de la Méditerranée
Politiques et espaces de la transition énergétique au sud de la MéditerranéePolitiques et espaces de la transition énergétique au sud de la Méditerranée
Politiques et espaces de la transition énergétique au sud de la Méditerranée
 
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
Publications scientifiques en sciences humaines et sociales à l'ère du numéri...
 
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2013
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2013L’édition en shs face à l’ère du numérique 2013
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2013
 
Un chercheur face à la publication SHS
Un chercheur face à la publication SHSUn chercheur face à la publication SHS
Un chercheur face à la publication SHS
 
Remarques sur les politiques de reconstruction et les cultures de l’urbanisme...
Remarques sur les politiques de reconstruction et les cultures de l’urbanisme...Remarques sur les politiques de reconstruction et les cultures de l’urbanisme...
Remarques sur les politiques de reconstruction et les cultures de l’urbanisme...
 
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2012
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2012L’édition en shs face à l’ère du numérique 2012
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2012
 
Comment je blogue
Comment je blogueComment je blogue
Comment je blogue
 
Délimiter les banlieues de beyrouth ppt
Délimiter les banlieues de beyrouth pptDélimiter les banlieues de beyrouth ppt
Délimiter les banlieues de beyrouth ppt
 
Ville emiettee charmes
Ville emiettee   charmesVille emiettee   charmes
Ville emiettee charmes
 
Nouvelles politiques urbaines de l’énergie
Nouvelles politiques urbaines de l’énergieNouvelles politiques urbaines de l’énergie
Nouvelles politiques urbaines de l’énergie
 
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2011
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2011L’édition en shs face à l’ère du numérique 2011
L’édition en shs face à l’ère du numérique 2011
 
Verdeil coll.sedet-2010-l’eau et les services urbains dans le monde
Verdeil coll.sedet-2010-l’eau et les services urbains dans le mondeVerdeil coll.sedet-2010-l’eau et les services urbains dans le monde
Verdeil coll.sedet-2010-l’eau et les services urbains dans le monde
 
Journée predit 9 avril présentation chardonnelpaulhiac scherrer
Journée predit 9 avril présentation chardonnelpaulhiac scherrerJournée predit 9 avril présentation chardonnelpaulhiac scherrer
Journée predit 9 avril présentation chardonnelpaulhiac scherrer
 
La prise en compte des inégalités socio-spatiales d'accès à la mobilité dans ...
La prise en compte des inégalités socio-spatiales d'accès à la mobilité dans ...La prise en compte des inégalités socio-spatiales d'accès à la mobilité dans ...
La prise en compte des inégalités socio-spatiales d'accès à la mobilité dans ...
 
La contrainte climatique, nouveau cadre normatif de l’action publique urbaine?
La contrainte climatique, nouveau cadre normatif de l’action publique urbaine? La contrainte climatique, nouveau cadre normatif de l’action publique urbaine?
La contrainte climatique, nouveau cadre normatif de l’action publique urbaine?
 
Iul 2avril2010 laurence-r_ocher
Iul 2avril2010 laurence-r_ocherIul 2avril2010 laurence-r_ocher
Iul 2avril2010 laurence-r_ocher
 
Dispositifs pour la reconstruction de Beyrouth – Analyse comparée des cas de ...
Dispositifs pour la reconstruction de Beyrouth – Analyse comparée des cas de ...Dispositifs pour la reconstruction de Beyrouth – Analyse comparée des cas de ...
Dispositifs pour la reconstruction de Beyrouth – Analyse comparée des cas de ...
 

Dernier

EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesSOLIANAEvelyne
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptxTxaruka
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgérieSeifTech
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"tachakourtzineb
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?sashaflor182
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Technologia Formation
 

Dernier (12)

EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptx
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 

Rachid Kaddour - Des tours Eiffel dans les grands ensembles : débats autour des démolitions de la Muraille de Chine et de la tour Plein-Ciel (Saint-Etienne)

  • 1. Rachid KADDOUR, ISTHME UMR5600 – ACREOR UMR, 17 avril 2013 Des tours Eiffel dans les grands ensembles : débats autour des démolitions de la Muraille de Chine et de la tour Plein-Ciel (Saint-Etienne).
  • 2. 27 mai 2000, 13h, Implosion de la Muraille de Chine. 24 novembre 2011, 11h45, Implosion de la tour Plein-Ciel.
  • 3. [1] « Orphelins de la ‘Muraille’, les jeunes Stéphanois ont du mal à imaginer la vie sans leur HLM », Libération, 27 mai 2000. [2] « Le devenir de la Tour Plein ciel se décide aujourd’hui », La Tribune-Le Progrès, 27 juin 2009. La comparaison avec la tour Eiffel ressurgit par ailleurs dans les médias à la démolition de la tour le 24 novembre 2011. « Démolition de la tour Plein ciel : le jour d’après », La Tribune-Le Progrès, 25 novembre 2011. « Saint-Etienne sans la Muraille, c'est comme Paris sans la tour Eiffel, je peux pas mieux vous dire. Les Marseillais sont fiers de leur ville, nous on est fiers de la Muraille. Vous pouvez pas comprendre ». Des jeunes de Montchovet (Saint-Etienne) interviewés par Libération avant la démolition de la Muraille de Chine le 27 mai 2000 [1]. « Beaucoup de jeunes […] sont pour son maintien. Ils nous disent qu’ils ont grandi avec, qu’ils l’ont toujours vue. C’est leur tour Eiffel… ». L’élu adjoint au maire référent pour le quartier de Montreynaud (Saint-Etienne) avant le referendum sur le devenir de la tour Plein ciel au printemps 2009 [2].
  • 4. « Les institutionnels se sont retirés, […] la grande majorité des habitants souhaite partir […] et plus personne ne veut venir s’installer dans la Muraille » [1]. « Il ne faut pas laisser le quartier se paupériser. Si on ne fait rien, on va droit à l’explosion sociale et à la ruine de tout le quartier. Je ne souhaite pas que Montchovet devienne Chicago ! » [2]. « la réalité quotidienne sur Montchovet est devenue insoutenable. La précarité et l’exclusion se développent avec, pour corollaire, une augmentation de la délinquance urbaine » [3]. « [la démolition de la Muraille] est un véritable symbole de changement pour la ville de Saint-Etienne. Elle est le signe tangible qu’une page est tournée et que l’on s’achemine vers une reconstruction de la cité. La ville bouge, s’embellit et se transforme. Les travaux réalisés à Montchovet sont l’image de cette volonté » [4]. « Le quartier est proche de l’autoroute, nous pourrons favoriser l’éclosion d’activités artisanales, et d’autres services… » [5]. « cet immeuble n’est pas une réussite, il est temps d’en finir avec l’utopie d’une époque, celles des tours et barres des années 1960 » [6]. « il n’y a pas d’autres alternatives aujourd’hui » [7]. [1] « Michel Thiollière : je suis élu pour façonner le Saint-Etienne de demain », La Tribune-Le Progrès, 13 mars 1996. [2] « Michel Thiollière : la décision de démolir est prise », La Tribune-Le Progrès, op. cit. [3] « Michel Thiollière : démolir la Muraille de Chine est indispensable », L’avenir en Loire, avril 1999. [4] « Jour J pour la Muraille de Chine », La Tribune-Le Progrès, 27 mai 2000. [5] « Michel Thiollière : la décision de démolir est prise », La Tribune-Le Progrès, op. cit. [6] « Michel Thiollière : je suis élu pour façonner le Saint-Etienne de demain », op. cit. [7) « Michel Thiollière : la décision de démolir est prise », La Tribune-Le Progrès, op. cit. 1 | Démolition de la Muraille : argumentaire et oppositions
  • 5. Du côté des locataires : « On nous fait croire que personne ne veut y vivre, mais ce n’est pas vrai ! » « Touche pas à mon immeuble », La Tribune-Le Progrès, 6 juin 1996. « Moi, je ne veux pas partir parce que j’aime ce quartier ! » « Touche pas à mon immeuble », La Tribune-Le Progrès, 6 juin 1996. « Nos logements sont spacieux, ce sont les meilleurs de l’Office, la vue est imprenable et par beau temps, on aperçoit la plaine du Forez ; nous vivons au milieu de la verdure, des sapins… [Et] il y a une réelle convivialité qu’on ne trouve plus ailleurs. » « Rester et vivre à la Muraille », La Tribune-Le Progrès, 6 juin 1996. « ça fait 20 ans que j’habite là, il y a toujours eu des problèmes, mais ça n’est pas pour autant qu’il faut démolir » « On ne veut pas de la démolition, d’autant plus qu’aucune concertation n’a été faite avec les habitants » « Un projet d’envergure pour Montchovet », La Tribune-Le Progrès, 27 février 1997. 1 | Démolition de la Muraille : argumentaire et oppositions
  • 6. Objectifs du livre : - « fournir un espace de parole aux élèves, leur permettre d'exprimer leurs craintes, leurs peurs, voire leurs révoltes, et pour certains peut-être, les dépasser ». - « laisser une trace écrite de cette histoire commune sous la forme d'un album imprimé de format commercial réunissant textes et dessins ». Constat de départ : « Les enfants assistent depuis des années à la mort lente - parfois violente - de leur quartier : dégradations, départ de tous les services publics, fermeture des structures culturelles et sociales, fuite des populations et.... annonce de la destruction de leur bâtiment, la "Muraille de Chine", qui fut le plus grand immeuble d'habitation d'Europe, abritant jusqu'à 2500 personnes. Des années ont été nécessaires pour reloger tous ses occupants. Cette restructuration suscite énormément de polémiques et engendre de grandes incertitudes ». (Document de synthèse du projet, Site Internet de l’académie de Lyon) 2 | Faire le deuil et garder des traces
  • 7. Rester debout Tomber en étoile de mer pour naviguer tout le long d’un delta. Tomber en arrière et cacher tout le pré. Tomber sur place en implosant lugubrement. Tomber sur sa gauche en renversant l’école. Tomber sur sa droite en écrasant les magasins. Tomber en tournant comme si on était dans le grand huit. Tomber sur soi même, sans force et sans espoir. Tomber en vague comme si on dansait du smurf (…). Moi je veux qu’elle reste droite pour qu’elle ne gêne personne. Tu venais chercher un peu de sel, ils parlaient avec toi une heure, te proposaient du café et la moitié de leur dîner. (Texte d’ouverture) 2 | Faire le deuil et garder des traces
  • 8. Le quart de la moitié La Muraille va exploser, il va y avoir de la fumée, les gens vont tous déménager, la Muraille va se vider. Il n’y aura plus les cris des enfants, qui sont tous les jours accompagnés par leur maman. Le marché ne sera plus rempli par les clients. Que va alors devenir le quartier maintenant, sans les parents et leurs enfants ? La Muraille va exploser, va-t-on laisser la moitié ? Ou le quart de la moitié ? C’est à vous de le demander, car c’est vous qui y habitez. Qu’envisagez vous de faire, pour que le quartier puisse vous plaire ? Il ne faut surtout pas se taire, car Montchovet nous est cher. Paroles en pleurs La Muraille pourra s’écrouler, La poussière pourra voler, Je pleurerai, je pleurerai. Les habitants ne pourront plus se voir, Les enfants se sépareront Je pleurerai, je pleurerai. Qu’ils détruisent la Muraille, Je pleurerai, je pleurerai. 2 | Faire le deuil et garder des traces
  • 9. « Au fil des années, tout un quartier s’est agrégé à la Muraille, avec une identité propre, une véritable fierté, un sentiment d’appartenance réel et fondé. C’est la raison pour laquelle cet évènement qui nous réunit ici n’est pas une fête ». Le maire de Saint-Etienne, le jour de la démolition « La démolition était juste. La violence de l’implosion, elle… On l’a fait une fois, on ne la fera pas deux » Le directeur de l’organisme d’HLM, juin 2006 2 | Faire le deuil et garder des traces
  • 10. Projet ANRU pour les GE du sud-est 2 | Faire le deuil et garder des traces
  • 11. Vue aérienne de Beaulieu peu après l’achèvement des travaux (Archives Métropole habitat Saint-Etienne). 2 | Faire le deuil et garder des traces
  • 12. 2 | Faire le deuil et garder des traces
  • 13. 3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage…
  • 14. 3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage…
  • 15. La tour Plein-Ciel, « le phare de Saint-Etienne » 3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage…
  • 16. La tour Plein-ciel, logo de manifestations culturelles ancrées 3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage…
  • 17. 3 | La tour Plein-ciel disparaît finalement du paysage… « la tour ne sera plus jamais habitée, mais la municipalité propose une alternative à sa démolition : la transformer en symbole artistique de la ville. Les habitants sont invités à s’exprimer cet été ». Le Progrès, 4 février 2009. [1] L’adjoint à l’urbanisme explique en 2009 : « la tour a été une erreur en terme d’habitat. […] En revanche, elle représente un symbole. […] La facilité en urbanisme est de détruire. Mais, détruire, ce n’est pas un projet en soi… De plus, quand on démolit, ce n’est pas anecdotique. Ça suscite une émotion. […] A moins que ce ne soient les habitants eux-mêmes qui portent la démolition. Nous souhaitons donc mettre l’avenir de cette tour dans leurs mains ». L’idée de l’élu est que l’« on peut garder une trace, [faire de la tour un] symbole artistique de la ville de Saint-Etienne ». [2] [1] « Tour Plein ciel à Montreynaud : rayonner ou s’effacer », La Tribune-Le Progrès, 4 février 2009. [2] Idem. Résultat du vote le 27 juin 2010 : 71 % des votants se prononcent pour la démolition, soit 230 personnes sur les 318 votants.
  • 18. 4 | Le mouvement HLM comme patrimoine? Un projet modernisateur incarné dans des productions monumentales et symbolisé par les HLM
  • 19. « Muséifier un patrimoine HLM, ça n’a pas beaucoup de sens. Par contre, faire une greffe qui va dans le sens initial et qui valorise notre patrimoine, c’est là que ça devient intéressant » L’ex-directeur de Métropole Habitat Saint-Etienne, 28 octobre 2010. La valorisation de groupes emblèmes d’une certaine idée du HLM 4 | Le mouvement HLM comme patrimoine?
  • 20. Mais quid des autres mémoires… Le retour aux sources 4 | Le mouvement HLM comme patrimoine?