SlideShare une entreprise Scribd logo
 Est une technique consiste à introduire une sonde dans
le rectum, laissée un temps détermine dans un but
thérapeutique.
DÉFINITION
INDICATION
 rétention de gaz dans les premiers jours qui suivent
l'intervention.
 cas du météorisme abdominal.
 un ralentissement de l’évacuation intestinale.
Ce geste est a éviter chez un patient opéré récemment au
niveau du rectum, ou présentant ulcération ou des
hémorroïdes au niveau de la muqueuse anale.
Est un Acte de soins infirmiers sur prescription médicale.
OBJECTIFS
Faciliter l'évacuation des gaz intestinaux.
Soulager l'inconfort lie a la présence de
ballonnement .
MATÉRIEL
 Sonde rectale de 40 cm de longueur, avec 2 œillets latéraux
et extrémité distale arrondie a usage unique.
 Poche avec tubulure de gros calibre munie d'un embout
adaptable au diamètre de la sonde pour recueillir les selles
liquides.
 Protection imperméable ou alaise.
 Lubrifiant hydrosoluble.
 Gants non stériles a usage unique.
 Compresses..
 Sacs à évacuation du linge sale souillé et a élimination des
déchets.
TECHNIQUE
 Vérifier la prescription médicale.
 Informer le patient du soin et de son
déroulement.
 Préserver la pudeur du patient et assurer son
intimité (protéger le patient des regards
indiscrets par un rideau ou un paravent). Veiller
à ne pas découvrir entièrement le patient.
 Se laver les mains avec un savon doux (lavage
simple
 Demander au patient de vider sa vessie avant le
soin ou lui proposer le bassin ou l'urinal.
 Installer la protection sur le lit et sous le siège du
patient.
 Placer le patient sur le coté gauche ou sur le dos,
les jambes repliées afin de faciliter l'introduction
de la sonde et recouvrir le patient.
 Enfiler les gants a usage unique.
 Lubrifier la sonde en ayant soin de ne pas
obturer les perforations
 Demander au patient de respirer à fond et
profondément plusieurs fois de suite pour se
détendre.
 Soulever légèrement la fesse du patient pour
visualiser l'anus et introduire doucement la
sonde lubrifiée avec un léger mouvement de
rotation en direction de l'ombilic en suivant le
trajet du gros intestin.
 Demander au patient de pousser afin de relâcher le
sphincter ce qui facilite l'introduction de la sonde.
 Pousser la sonde dans le rectum d'environ 5 à
10 cm.
 Demander au patient de signaler toute douleur
ou toute sensation de malaise, surveiller son
faciès.
 Fixer si nécessaire la sonde avec du ruban
adhésif
 Fixer la poche à la sonde et veiller à ce que le
poids de la poche n'exerce pas de traction sur la
sonde en l’accrochant au lit.
 Ôter les gants en les retournant et les éliminer
dans le sac a déchets.
 Réinstaller le patient en mettant a sa portée le
signal d'appel et ses objets personnels.
 Vérifier fréquemment la perméabilité de la
sonde en veillant a ce que la tubulure ne soit pas
coudée.
 Laisser la sonde en place le temps nécessaire a
l'évacuation de gaz ou des selles.
 Le soulagement peut être immédiat. Il n’est pas
conseillé de laisser la sonde en place plus de deux à
trois heures.
 Ôter la sonde avec des gants une fois les gaz ou
matières fécales évacuées.
 Éliminer l'ensemble directement dans le sac à
déchets.
 Se laver les mains avec un savon doux (lavage
simple). . Noter le résultat du soin, les réactions du
patient et en informer le médecin.
 Aérer la chambre en couvrant le patient.
INCIDENTS - ACCIDENTS – COMPLICATIONS
 Malaise par stimulation du réflexe vagal.
 rare mais possible arrêt cardiaque.
 Saignement lie à la lésion d'une hémorroïde
lors de I'introduction de la sonde.
 Perforation de l'intestin fragilisé par une
tumeur.
 une inflammation.
INFORMATION – ÉDUCATION
 Expliquer au patient le déroulement du soin, lui
dire que ce n'est en général pas douloureux mais
désagréable.
 Lui demander de participer et lui dire à quel
moment.
 Lui montrer comment respirer profondément et
lentement pour se détendre, si besoin le faire avec
lui.
ÉLÉMENTS DE SURVEILLANCE
 Position de la sonde et de la tubulure.
 Perméabilité de la sonde: sonde non obstruée.
 Émission de gaz: gonflement de la poche.
 Diminution du ballonnement.
 Quantité de selles émises.
CRITÈRES DE QUALITÉ DE SOIN
 Absence de douleur à l'Introduction de la
sonde.
 Absence de lésion de la muqueuse rectale.
 Diminution du météorisme abdominal.
 Soulagement du patient.
*PRÉVENTION DES RISQUES - PROTECTION
DU SOIGNANT
Se laver les mains avant et juste après le soin est
une nécessité pour éviter la propagation des
micro-organismes.
 Porter des gants afin d'éviter un contact avec les
matières fécales .
Sonde rectale

Contenu connexe

Tendances

Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015
Egn Njeba
 
Pose de sonde nasogastrique
Pose de sonde nasogastriquePose de sonde nasogastrique
Pose de sonde nasogastrique
Dr. Yassine BEZZIANE
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Nissem Abdeljelil
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
SANAA TOUZAMI
 
Syndrome de condensation pulmonaire
Syndrome de condensation pulmonaireSyndrome de condensation pulmonaire
Syndrome de condensation pulmonaireMehdy Wayzani
 
CAT devant une occlusion intestinale aigue
CAT devant une occlusion intestinale aigueCAT devant une occlusion intestinale aigue
CAT devant une occlusion intestinale aigue
othmaneBenrokhrokh
 
Guide des examens biologiques
Guide des examens  biologiquesGuide des examens  biologiques
Guide des examens biologiques
S/Abdessemed
 
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1S/Abdessemed
 
Infections respiratoires aigues
Infections respiratoires aiguesInfections respiratoires aigues
Infections respiratoires aigues
Dr. Kerfah Soumia
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
S/Abdessemed
 
Rétention aigue des urines
Rétention aigue des urinesRétention aigue des urines
Rétention aigue des urineskillua zoldyck
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Mehdi Razzok
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaire
hind henzazi
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireS/Abdessemed
 
Pose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicalePose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicale
Sandro Zorzi
 
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsExam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Mehdi Razzok
 

Tendances (20)

Ponction pleurale
Ponction pleurale  Ponction pleurale
Ponction pleurale
 
Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015Semiologie digestive 2015
Semiologie digestive 2015
 
Ascites
AscitesAscites
Ascites
 
Pose de sonde nasogastrique
Pose de sonde nasogastriquePose de sonde nasogastrique
Pose de sonde nasogastrique
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
 
Asepsie
AsepsieAsepsie
Asepsie
 
Bilharziose
BilharzioseBilharziose
Bilharziose
 
Syndrome de condensation pulmonaire
Syndrome de condensation pulmonaireSyndrome de condensation pulmonaire
Syndrome de condensation pulmonaire
 
CAT devant une occlusion intestinale aigue
CAT devant une occlusion intestinale aigueCAT devant une occlusion intestinale aigue
CAT devant une occlusion intestinale aigue
 
Guide des examens biologiques
Guide des examens  biologiquesGuide des examens  biologiques
Guide des examens biologiques
 
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
 
Infections respiratoires aigues
Infections respiratoires aiguesInfections respiratoires aigues
Infections respiratoires aigues
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
 
Rétention aigue des urines
Rétention aigue des urinesRétention aigue des urines
Rétention aigue des urines
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaire
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoire
 
Pose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicalePose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicale
 
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsExam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
 

Similaire à Sonde rectale

Bonnes pratiques d'anesthésie
Bonnes  pratiques d'anesthésieBonnes  pratiques d'anesthésie
Bonnes pratiques d'anesthésie
Sandro Zorzi
 
sonde naso gastrique
sonde naso gastriquesonde naso gastrique
sonde naso gastrique
RachidaFAOUZI
 
Rôle infirmier en gynécologique et s.inf
Rôle infirmier en gynécologique et s.infRôle infirmier en gynécologique et s.inf
Rôle infirmier en gynécologique et s.inf
Koukifaida
 
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdfDrainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
forcefemme83
 
11- CAT devant une colectomie et colostomie.pptx
11- CAT devant une colectomie et colostomie.pptx11- CAT devant une colectomie et colostomie.pptx
11- CAT devant une colectomie et colostomie.pptx
JAMILNOEME
 
chambre implantable chimiotherapie
chambre implantable  chimiotherapie chambre implantable  chimiotherapie
chambre implantable chimiotherapie
Patou Conrath
 
Ponction biopsie medullaire
Ponction biopsie medullairePonction biopsie medullaire
Ponction biopsie medullaire
Patou Conrath
 
Présentation Gastrectomie
Présentation GastrectomiePrésentation Gastrectomie
Présentation Gastrectomie
SebihaAydogan
 
TP ponction d'ascite - Copy.pptx
TP ponction d'ascite - Copy.pptxTP ponction d'ascite - Copy.pptx
TP ponction d'ascite - Copy.pptx
aizen47
 
L'intubation trachéale
L'intubation trachéaleL'intubation trachéale
L'intubation trachéale
sylviepezeril
 
Prélèvementa rtériel gaz du sang.pptx
Prélèvementa     rtériel gaz du sang.pptxPrélèvementa     rtériel gaz du sang.pptx
Prélèvementa rtériel gaz du sang.pptx
Messaoudi Maher
 
Anesthésie pour chirurgie œsophagienne
Anesthésie pour chirurgie œsophagienneAnesthésie pour chirurgie œsophagienne
Anesthésie pour chirurgie œsophagienne
Hilou Hamid
 
Gestion Des Voies Aériennes
Gestion Des Voies AériennesGestion Des Voies Aériennes
Gestion Des Voies Aériennes
Sandro Zorzi
 
Derivation urinaire 1
Derivation urinaire 1Derivation urinaire 1
Derivation urinaire 1
Patou Conrath
 
Anesthesia AND grossesse
Anesthesia AND grossesseAnesthesia AND grossesse
Anesthesia AND grossesse
Sandro Zorzi
 
Rajeunissement-Vaginal.pdf
Rajeunissement-Vaginal.pdfRajeunissement-Vaginal.pdf
Rajeunissement-Vaginal.pdf
shamsdean
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
hayzen120
 
12-CAT devant une gastrectomie.pptx
12-CAT devant une gastrectomie.pptx12-CAT devant une gastrectomie.pptx
12-CAT devant une gastrectomie.pptx
JAMILNOEME
 

Similaire à Sonde rectale (20)

Bonnes pratiques d'anesthésie
Bonnes  pratiques d'anesthésieBonnes  pratiques d'anesthésie
Bonnes pratiques d'anesthésie
 
sonde naso gastrique
sonde naso gastriquesonde naso gastrique
sonde naso gastrique
 
Rôle infirmier en gynécologique et s.inf
Rôle infirmier en gynécologique et s.infRôle infirmier en gynécologique et s.inf
Rôle infirmier en gynécologique et s.inf
 
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdfDrainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
 
11- CAT devant une colectomie et colostomie.pptx
11- CAT devant une colectomie et colostomie.pptx11- CAT devant une colectomie et colostomie.pptx
11- CAT devant une colectomie et colostomie.pptx
 
chambre implantable chimiotherapie
chambre implantable  chimiotherapie chambre implantable  chimiotherapie
chambre implantable chimiotherapie
 
Ponction biopsie medullaire
Ponction biopsie medullairePonction biopsie medullaire
Ponction biopsie medullaire
 
Présentation Gastrectomie
Présentation GastrectomiePrésentation Gastrectomie
Présentation Gastrectomie
 
TP ponction d'ascite - Copy.pptx
TP ponction d'ascite - Copy.pptxTP ponction d'ascite - Copy.pptx
TP ponction d'ascite - Copy.pptx
 
L'intubation trachéale
L'intubation trachéaleL'intubation trachéale
L'intubation trachéale
 
Prélèvementa rtériel gaz du sang.pptx
Prélèvementa     rtériel gaz du sang.pptxPrélèvementa     rtériel gaz du sang.pptx
Prélèvementa rtériel gaz du sang.pptx
 
Anesthésie pour chirurgie œsophagienne
Anesthésie pour chirurgie œsophagienneAnesthésie pour chirurgie œsophagienne
Anesthésie pour chirurgie œsophagienne
 
Gestion Des Voies Aériennes
Gestion Des Voies AériennesGestion Des Voies Aériennes
Gestion Des Voies Aériennes
 
Derivation urinaire 1
Derivation urinaire 1Derivation urinaire 1
Derivation urinaire 1
 
Asepsie ,histo, radio
Asepsie ,histo, radioAsepsie ,histo, radio
Asepsie ,histo, radio
 
Anesthesia AND grossesse
Anesthesia AND grossesseAnesthesia AND grossesse
Anesthesia AND grossesse
 
Rajeunissement-Vaginal.pdf
Rajeunissement-Vaginal.pdfRajeunissement-Vaginal.pdf
Rajeunissement-Vaginal.pdf
 
Bronchoscopie rigide
Bronchoscopie rigideBronchoscopie rigide
Bronchoscopie rigide
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
 
12-CAT devant une gastrectomie.pptx
12-CAT devant une gastrectomie.pptx12-CAT devant une gastrectomie.pptx
12-CAT devant une gastrectomie.pptx
 

Sonde rectale

  • 1.
  • 2.  Est une technique consiste à introduire une sonde dans le rectum, laissée un temps détermine dans un but thérapeutique. DÉFINITION
  • 3. INDICATION  rétention de gaz dans les premiers jours qui suivent l'intervention.  cas du météorisme abdominal.  un ralentissement de l’évacuation intestinale. Ce geste est a éviter chez un patient opéré récemment au niveau du rectum, ou présentant ulcération ou des hémorroïdes au niveau de la muqueuse anale. Est un Acte de soins infirmiers sur prescription médicale.
  • 4. OBJECTIFS Faciliter l'évacuation des gaz intestinaux. Soulager l'inconfort lie a la présence de ballonnement .
  • 5. MATÉRIEL  Sonde rectale de 40 cm de longueur, avec 2 œillets latéraux et extrémité distale arrondie a usage unique.  Poche avec tubulure de gros calibre munie d'un embout adaptable au diamètre de la sonde pour recueillir les selles liquides.  Protection imperméable ou alaise.  Lubrifiant hydrosoluble.  Gants non stériles a usage unique.  Compresses..  Sacs à évacuation du linge sale souillé et a élimination des déchets.
  • 6. TECHNIQUE  Vérifier la prescription médicale.  Informer le patient du soin et de son déroulement.  Préserver la pudeur du patient et assurer son intimité (protéger le patient des regards indiscrets par un rideau ou un paravent). Veiller à ne pas découvrir entièrement le patient.  Se laver les mains avec un savon doux (lavage simple
  • 7.  Demander au patient de vider sa vessie avant le soin ou lui proposer le bassin ou l'urinal.  Installer la protection sur le lit et sous le siège du patient.  Placer le patient sur le coté gauche ou sur le dos, les jambes repliées afin de faciliter l'introduction de la sonde et recouvrir le patient.  Enfiler les gants a usage unique.
  • 8.  Lubrifier la sonde en ayant soin de ne pas obturer les perforations  Demander au patient de respirer à fond et profondément plusieurs fois de suite pour se détendre.  Soulever légèrement la fesse du patient pour visualiser l'anus et introduire doucement la sonde lubrifiée avec un léger mouvement de rotation en direction de l'ombilic en suivant le trajet du gros intestin.
  • 9.  Demander au patient de pousser afin de relâcher le sphincter ce qui facilite l'introduction de la sonde.  Pousser la sonde dans le rectum d'environ 5 à 10 cm.  Demander au patient de signaler toute douleur ou toute sensation de malaise, surveiller son faciès.  Fixer si nécessaire la sonde avec du ruban adhésif  Fixer la poche à la sonde et veiller à ce que le poids de la poche n'exerce pas de traction sur la sonde en l’accrochant au lit.
  • 10.  Ôter les gants en les retournant et les éliminer dans le sac a déchets.  Réinstaller le patient en mettant a sa portée le signal d'appel et ses objets personnels.  Vérifier fréquemment la perméabilité de la sonde en veillant a ce que la tubulure ne soit pas coudée.  Laisser la sonde en place le temps nécessaire a l'évacuation de gaz ou des selles.
  • 11.  Le soulagement peut être immédiat. Il n’est pas conseillé de laisser la sonde en place plus de deux à trois heures.  Ôter la sonde avec des gants une fois les gaz ou matières fécales évacuées.  Éliminer l'ensemble directement dans le sac à déchets.  Se laver les mains avec un savon doux (lavage simple). . Noter le résultat du soin, les réactions du patient et en informer le médecin.  Aérer la chambre en couvrant le patient.
  • 12. INCIDENTS - ACCIDENTS – COMPLICATIONS  Malaise par stimulation du réflexe vagal.  rare mais possible arrêt cardiaque.  Saignement lie à la lésion d'une hémorroïde lors de I'introduction de la sonde.  Perforation de l'intestin fragilisé par une tumeur.  une inflammation.
  • 13. INFORMATION – ÉDUCATION  Expliquer au patient le déroulement du soin, lui dire que ce n'est en général pas douloureux mais désagréable.  Lui demander de participer et lui dire à quel moment.  Lui montrer comment respirer profondément et lentement pour se détendre, si besoin le faire avec lui.
  • 14. ÉLÉMENTS DE SURVEILLANCE  Position de la sonde et de la tubulure.  Perméabilité de la sonde: sonde non obstruée.  Émission de gaz: gonflement de la poche.  Diminution du ballonnement.  Quantité de selles émises.
  • 15. CRITÈRES DE QUALITÉ DE SOIN  Absence de douleur à l'Introduction de la sonde.  Absence de lésion de la muqueuse rectale.  Diminution du météorisme abdominal.  Soulagement du patient.
  • 16. *PRÉVENTION DES RISQUES - PROTECTION DU SOIGNANT Se laver les mains avant et juste après le soin est une nécessité pour éviter la propagation des micro-organismes.  Porter des gants afin d'éviter un contact avec les matières fécales .