SlideShare une entreprise Scribd logo
1
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Travaux Dirigés
FI SICOM S6
Gestion des Entreprises
&
Corrigés
Pr Samira. Slaoui
Année Universitaire 2019-2020
2
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Sommaire
- TD N°1……………………………………………………………. 3
- Corrigé n°1………………………………………………………… 6
- TD N°2…………………………………………………………….. 8
- Corrigé n°2………………………………………………………… 9
- TD N°3……………………………………………………………. 10
- Corrigé n°3………………………………………………………… 11
- TD N°4…………………………………………………………….. 12
- Corrigé n°4………………………………………………………… 14
- TD N°5……………………………………………………………… 15
- Corrigé n°5…………………………………………………………. 17
3
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Travaux Dirigés N°1
Exercice1
Thème 1 : L’univers de la PME
Les PME rassemblent les petites et moyennes entreprises, celles qui emploient au plus 500
salariés. La plupart des dirigeants de PME ne souhaitent pas que leur entreprise dépasse une
certaine taille – « la dimension humaine » de peur d’en altérer le fonctionnement (objectif de
stabilité et de convivialité).
La modestie de la taille des PME permet une gestion du personnel plus efficace et plus
économe. Plus efficace : parce qu’elle se traduit souvent par une plus grande souplesse
d’utilisation de la main d’œuvre et par un meilleur niveau d’implication de celle-ci. Plus
économe : parce que la main d’œuvre y est en général moins qualifiée et peu syndicalisée, ce
qui tend à réduire le coût du travail et à faciliter l’ajustement des salaires en période de
récession.
La taille restreinte des PME génère aussi un certain nombre d’handicaps, au premier rang
desquels se trouvent les problèmes de financement. Dans le domaine du commerce extérieur
les exportations sont fortement corrélées avec la taille des entreprises.
Ch.Bialès et G.Rolland, les PME : atouts et handicaps
Thème 2 : La grande entreprise
La grande entreprise est avantagée par rapport à la petite ou moyenne entreprise sur trois
plans : l’organisation interne, la position sur les marchés, les relations avec l’Etat.
1. Supériorité d’organisation interne :
Elle est due à ce que l’on appelle les « économies internes d’échelle ».
a/ La grande entreprise tire tout le parti du progrès technique : elle peut en effet accroître son
capital fixe et son équipement…
Elle peut établir la décomposition des tâches, […] organiser la production en série et le travail
à la chaîne.
Elle peut enfin susciter le progrès technique en établissant des bureaux d’études et en
encourageant la recherche scientifique et ses applications industrielles.
b/ La grande entreprise peut abaisser son coût de production : ses coûts peuvent être étalés sur
une production de masse, de sorte que le coût unitaire moyen est plus faible que dans une
entreprise plus petite.
c/ La grande entreprise, disposant de capitaux importants, peut constituer des stocks de
matières premières, de marchandises, qui lui permettent d’éviter les aléas et les fluctuations de
la production et des prix.
2. Supériorité de position sur les marchés.
L’importance de sa demande de matières premières, de travail et de capital technique, lui fait
consentir par ses fournisseurs un approvisionnement régulier, des tarifs de faveur ou des prix
stables. La confiance qu’elle inspire lui permet de trouver aisément auprès des banques, ou
sur le marché financier, les crédits à court terme ou à long terme qui lui sont nécessaire. […]
4
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Enfin, elle attire les salariés par une meilleure organisation des conditions du travail
(sécurité, hygiène), par les avantages de carrière ou de stabilité de l’emploi qu’elle peut offrir,
par les avantages sociaux qu’elle procure (cantine, foyer, service social) ; […] la grande
entreprise a la possibilité de mieux connaître l’état de la demande qu’elle fait prospecter ou
étudier par des organismes spécialisés (études de marché) ; elle peut également pratiquer une
publicité très importante pour accroître sa clientèle. L’importance des dépenses de publicité
est atténuée pour elle par le volume de ses ventes.
3. Supériorité de situation dans les relations avec l’Etat
Par l’accroissement de ses dimensions, l’entreprise privée a été souvent transformée en
entreprise d’intérêt public. Pour des raisons économiques (importance des capitaux investis)
et sociales (nombre des salariés employés), l’Etat ne peut pas se désintéresser de la vie de ces
entreprises, ni de leur destin. Aussi est-il amené à leur accorder des avantages financiers
(prêts, subventions), fiscaux (détaxes) ou douaniers (tarifs protecteurs) et, dans les cas
extrêmes, à les renflouer. […]
D’autre part, la grande entreprise peut, par des moyens divers, agir sur les parlementaires et
les gouvernements, en vue de se faire consentir les divers avantages dont nous venons de
parler.
R.Barre, Economie politique, PUF.
Questions :
1. Les grandes entreprises peuvent-elles s’équiper plus facilement en capital technique
(machines…) que les PME ? Pourquoi ?
2. Pourquoi les grandes entreprises « titrent-elles tout le parti du progrès technique » ?
3. Pourquoi l’auteur écrit-il que la supériorité d’organisation de la grande entreprise est
due aux « économies d’échelle » ? Essayez de définir cette notion à travers la lecture
du texte.
4. Quels avantages la grande entreprise tire-t-elle de sa position de force sur les
marchés ?
5. Les grandes entreprises n’ont-elles que des avantages ? comparez-les aux PME
Exercice 2
Exploitez les tableaux suivants à partir des questions ci-dessous.
1. Quels sont les principaux secteurs présents dans les deux classements ?
2. Quelles entreprises sont présentes dans les deux classements ?
3. Comment le critère retenu influence-t-il le classement des entreprises ?
5
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Les 10 premières entreprises françaises suivant leur effectif
Rang Société Secteur Effectif
1 CARREFOUR Hypermarchés 325 575
2 LA POSTE Services 302 221
3 VIVENDI UNIVERSAL Services 290 000
4 SODEXHO ALLIANCE Hôtellerie 286 000
5 SNCF Transports 216 605
6 VIVENDI ENVIRONNEMENT Services 215 376
7 FRANCE TELECOM Télécoms 188 866
8 SUEZ Services 180 000
9 PSA PEUGEOT CITROEN Automobiles 172 500
10 SAINT-GOBAIN Matériaux de construction 168 174
Les 10 premières entreprises françaises suivant leur chiffre d’affaires
Rang Société Secteur Chiffre
d’affaires (en
milliers d’euros)
1 TOTALFINAELF Pétrole 114 557 000
2 AXA Assurances 79 971 000
3 CARREFOUR Hypermarchés 64 802 000
4 PSA PEUGEOT CITROEN Automobiles 44 181 000
5 VIVENDI UNIVERSAL Services 41 797 600
6 RENAULT Automobiles 40 175 000
7 SUEZ Services 34 600 000
8 EDF Energie 34 424 055
9 FRANCE TELECOM Télécoms 33 674 000
10 GROUPEMENT DES
MOUSQUETAIRES
Distribution 33 000 000
6
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Corrigé Exercice n°1
1. Les grandes entreprises peuvent en effet s’équiper plus facilement en capital technique
que les PME. Et ce, parce qu’elles peuvent accéder plus facilement à plusieurs sources
de financement (Emprunts obligataires, Emprunts auprès des établissements de crédits,
autofinancement…)
2. Les grandes entreprises « titrent tout le parti du progrès technique ». En effet, les
grandes entreprises ont les moyens financiers et autres pour s’investir dans le progrès
technique. Beaucoup de grandes entreprises disposent de cellules de « recherche et
développement » (chose que ne peut se permettre une PME). Ce progrès technique
leur permet de proposer de nouveaux produits ou des produits différenciés de leurs
concurrents directs. Ceci est de nature à mieux les positionner sur le marché (parts de
marché considérables).
3. De par l’importance de sa capacité de production, une grande entreprise produit des
volumes importants et réalise ainsi des économies d’échelle.
Une économie d'échelle correspond à la baisse du coût unitaire d'un produit qu'obtient
une entreprise en accroissant la quantité de sa production. On parlera ainsi d'économie
d'échelle si chaque bien produit coûte moins cher à produire lorsque les quantités
produites (économies d'échelle par rapport au coût de production) ou vendues
(économies d'échelle par rapport au coût de revient) augmentent.
4. Les avantages que la grande entreprise tire de sa position de force sur les
marchés sont :
- De par l’importance de sa demande, elle fait consentir par ses fournisseurs un
approvisionnement régulier, des tarifs de faveur ou des prix stables.
- Elle a une grande facilité à trouver des financements,
- Elle attire les salariés (par des salaires importants, des avantages sociaux,…)
- Par sa politique de communication, elle conditionne l’offre de référence.
5. La grande taille n’a pas que des avantages. Parmi les inconvénients de la grande
entreprise c’est sa dimension « inhumaine ». Contrairement à une PME, une grande
entreprise emploie des effectifs importants. Le climat social qui s’en suit est
impersonnel et les relations sont formelles et formalisées (ceci crée une lourdeur dans
la communication, favorise la montée du syndicalisme...).
Corrigé Exercice 2
1. Les principaux secteurs présents dans les deux classements sont : les services,
l’automobile, la grande distribution et l’énergie. Ils représentent d’ailleurs, les quatre secteurs
d'activité les plus importants de l’économie de la France.
2. Cinq entreprises sont présentes dans les deux classements : Carrefour, PSA Peugeot
Citroën, Vivendi Universal, Suez et France Télécom.
7
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
3. La comparaison entre le classement des entreprises selon leur chiffre d’affaires et
selon l’effectif montre d’importantes différences. Si quinze entreprises sont citées au total –
dont seulement cinq dans les deux tableaux – aucune d’entre elles n’apparaît au même rang.
Il est possible d’en déduire que le choix d’un critère influence profondément le classement
proposé. Il est bien difficile d’établir un classement objectif des entreprises sauf à combiner
plusieurs critères.
8
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Travaux dirigés n°2
Exercice 1
1- Quelles sont les conditions particulières d’un contrat de société ?
2- Quelle est la capacité requise pour les associés de la société au nom collectif ?
3- Pourquoi la majorité des nouveaux entrepreneurs choisissent la forme juridique
SARL ?
4- Pourquoi les associés d’une entreprise doivent analyser les différents types
d’environnement ?
5- C’est quoi un système de production ?
Exercice 2
1- Quelles sont les sociétés qui exigent les conditions de commerçant ?
2- Sur quelle base choisit-on une forme juridique ou une autre ?
3- Citez les types de structure qui existent ?
Cas pratique
Une personne dispose d’une somme d’argent 20000 DH veut créer une entreprise. Une
autre personne veut s’associer avec lui avec son expérience.
-Qu’est-ce que vous lui proposez comme forme juridique ? Justifiez votre réponse
- Quels sont les facteurs qui peuvent influencés son installation sur le marché ?
Corrigé TD N° 2
Exercice 1
1- Les conditions particulières du contrat sont :
-La constitution du capital social qui s’effectue sous forme d’apports
- la participation aux bénéfices et la contribution aux pertes
- la volonté des associés de participer et de collaborer aux affaires sociales
2- Tous les associés ont la capacité juridique requise c’est-à-dire qu’ils ont la qualité de
commerçants pour la constitution d’une société à savoir : la majorité, la capacité physique et
psychique, la non poursuite en justice, ne pas être fonctionnaire dans la fonction publique
3-Le choix de la SARL est une simple forme à constituer du fait qu’elle ne nécessite pas un
capital important le minimum exigé est 10000 DH
4- Les associés doivent analyser aussi bien l’environnement interne et externe. Interne pour
voir les forces afin de les préserver et les faiblesses pour les éliminer progressivement.
Pour l’environnement externe, l’analyse consiste à voir les opportunités pour en saisir et les
risques pour développer leur stratégie et chercher à les éviter.
Ils doivent l’analyser afin d’en saisir les opportunités offertes et de développer des stratégies
face à la concurrence.
5- Un système de production est un système qui reflète le processus de production.
Exercice 2
9
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
- Les formes de société qui exigent la qualité de commerçant sont les sociétés de
personnes
- Le choix d’une forme juridique dépend d’un choix personnel d’un côté et d’autre côté
de l’activité de la société, du nombre d’associés et du capital disponible
- Les structures qui existent : hiérarchique, fonctionnelle, staff & line, divisionnelle et
matricielle
Cas pratique
-La forme la plus appropriée à cet entrepreneur est la SARL unique c’est le seul associé.
- Les facteurs qui peuvent influencer la création de son entreprise principalement les
concurrents qui sont déjà installées sur le marché et qui peuvent pratiquer les barrières à
l’entrée.
10
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Travaux Dirigés N°3
Cas du restaurant chinois « il constitue une véritable petite usine ». Un restaurant compte en
moyenne 40 salariés (on dit des équipiers), pour la plupart employé à temps partiel. Très
souvent des étudiants qui travaillent pour payer leurs études (…).
L’organisation est élaborée et invariable : à la tête du restaurant, on trouve un store manager
avec à ses côtés un certain nombre de managers, souvent 4 ou 5, car au moins l’un d’entre eux
doit être présent en permanence pendant toute la durée d’ouverture du restaurant, on dit qu’il
prend son quart). Et cette durée peut dépasser 125 heures par semaine, de 7h30 à 1h00 le
lendemain matin, 7 jours sur 7, les équipements ne chôment pas plus que les équipiers ! Mais
naturellement, les effectifs varient au long de la journée.
Une gestion complexe à l’origine de beaucoup de frictions sociales. En descendant dans la
hiérarchie, on trouve ensuite les swings managers (responsables de zone). Chaque restaurant
est divisé en 3 zones : la salle (on dit le lobby), les caisses et la cuisine.
Avant l’équipier de base, on trouve un étage dans cette hiérarchie complexe : l’instructeur,
équipier expérimenté qui a pour tâche de former les petits jeunes tout en effectuant le travail
normal d’un équipier de base. Mais la hiérarchie ne s’arrête pas là pour autant : des systèmes
de broches d’or, d’argent, de bronze permettent encore de différencier les équipiers plus ou
moins méritants. En caisse, les cadences sont définies par la demande des clients, en cuisine ;
la plupart des équipements, identiques partout, sont équipés de minuteurs et sonnent pour
réclamer l’intervention de l’équipier de service.
Les différentes opérations sont minutieusement définies dans des manuels de procédures,
identiques elles aussi pour tous les restaurants. La production s’effectue au juste à temps, avec
un tout petit « stock tampon » à l’arrière des caisses pour pouvoir servir les clients en attente.
L’alimentation de ce stock tampon est une responsabilité éminente du swing manager
responsable de la zone des caisses.
Source ; Guillaume Duval, L’entreprise efficace à l’heure de Swatch et des chinois,
pp151-152.
Questions :
1- Comment pourriez-vous qualifier l'organisation d'un restaurant chinois ?
2- Selon vous ce type de structure est-il justifié ? Pourquoi ?
3- Quels sont les avantages et les limites de ce type d'organisation ?
Corrigé TD N° 3
1- L'organisation d'un restaurant chinois renvoi à une organisation de type taylorienne. On
y retrouve en effet deux des principes mis en évidence par W. Taylor :
 la division verticale du travail : elle vise à distinguer les exécutant des concepteurs du
travail, on retrouve bien dans l'organisation d'un restaurant chinois les différents
échelons hiérarchiques (store manager, manager, etc.) ;
11
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
 la division horizontale du travail : l'organisation d'un restaurant en 3 zones distinctes :
la salle, les caisses et la cuisine ;
La détermination des cadences de production renvoi à la notion de chronométrage qu'a
mis en place Taylor. On le voit bien, l'organisation du restaurant est bien une
organisation de type taylorienne.
2- Ce type de structure apparaît en effet justifié au regard de la nature des biens de
consommation produits.
On l'a vu, l'organisation de type taylorienne est particulièrement adaptée pour les biens
de consommations dits courants.
Ce type d'organisation permet de mettre en place une production à la commande
(présence des stocks tampon, etc.).
3- L'inconvénient principal de ce type d'organisation est qu'elle implique une certaine
monotonie dans le travail. Le turn-over dans la société est très important et les salariés
sont essentiellement des étudiants en contrat à temps partiel.
Pour répondre à ces difficultés, l'entreprise tend à communiquer sur les valeurs de la
société pour mettre en évidence les opportunités de carrière qu'un jeune salarié a la
possibilité de s'ouvrir.
12
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Travaux dirigés N°4
Exercice n°1
L'entreprise X SARL vous fournit les informations suivantes afin de :
1- Tracer son organigramme.
2- Déterminer sa structure.
3- Déterminer les avantages et les inconvénients qu'elle peut présenter.
4- Déterminer les principes de base de sa structure.
XSARL se localise sur Tanger ; Casablanca ; et Agadir.
- Zone Tanger : commercialisation des Jeans pour homme et femme. Chaque type de produit
contient : directeur commercial ; directeur financier et directeur technique.
- Zone Casablanca : fabrication des montres pour enfant (fille et garçon) a pour directeur
commercial ; technique et financier et approvisionnement est nommé pour les 2 types.
- Zone Agadir : Montre pour homme et femme sous-directeur financier ; technique ;
commercial.
Le directeur général est assisté par un conseillé en ressources humaines.
Exercice n°2
A partir de l’organigramme d’une multinationale, identifiez :
1. Le supérieur hiérarchique de C.Alloncius.
2. L’assistant de Patrick Raty.
3. Les subordonnés de Joëlle Weisberg.
4. Le rôle d’Eric Engelvin.
5. Le nombre de grandes fonctions de l’entreprise.
6. Le nombre de niveaux de responsabilité de cette entreprise.
7- Le type de structure auquel l’entreprise appartient.
Organigramme de Mercure GmbH
Patrick Raty
Directeur général
Monique Mothu
Assistante de direction
Eric Engelvin
Directeur commercial
Joelle Weisberg
Directeur administratif
et financier
Chistian Alloncius
Directeur nformatique
Claud Weill
Directeur recherche et
développement
Jacqueline Grimaux
Responsable personnel
Jean-Phillipe Jouve
Chef comptable
Bernadette Labussière
Fournisseurs
Monique Mallik Trésorerie
Jawad tazi client
13
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Corrigé TD N°4
Exercice n°1
1/ l’organigramme :
2/Il s'agit d'une structure divisionnelle par zone.
3/ Les principes de base:
- Unité de commandement.
- divisions par zone par produit par catégories des clients.
- Délégation du pouvoir à des responsables hiérarchiques fonctionnel.
4/ Avantages :
- Autonomie des divisions.
- Possibilité de compensation entre les divisions.
- Avec le temps l'entreprise peut attendre l'économie d’échelle.
Inconvénients :
- Charges de personnel lourds.
- Conflits entre les rivaux.
Exercice n°2 :
1. Le supérieur hiérarchique de C.Alloncius est le Directeur Général Patrick Raty.
2. L’assistante de Patrick Raty est Monique Mothu.
3. Joëlle Weisberg a deux subordonnés directs : Jacqueline Grimaux (Responsable personnel) et
Jean-Phillipe Jouve (Chef comptable).
4. Eric Engelvin est le directeur commercial de l’entreprise. Il s’occupe donc de tout ce qui
concerne les relations commerciales de l’entreprise avec ses clients.
5. L’entreprise est organisée autour de quatre grandes fonctions : commerciale, administrative et
financière, informatique, recherche et développement.
6. Quatre niveaux de responsabilité apparaissent dans l’organigramme : direction générale et
trois niveaux pour les fonctions.
7. L’organigramme de cette entreprise révèle une structure hiérarchico-fonctionnelle
(staff and line).
Président directeur général
Zone Tanger Zone Casablanca Zone Agadir
Jeans
Homme
Jeans
Femme
D.Commercial
D. Technique
D.Financier
D.Approvisionnement
D.C
D.T
D.F
D.C
D.T
DF
D.C
D.T
D.F
14
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
Travaux dirigés N°5
Exercice 1
L’entreprise FAMAC située à Casablanca fabrique, vend et installe des panneaux solaires.
Créée en 1996, cette entreprise fait partie de l’industrie des énergies renouvelables. Pour
atteindre ses objectifs, elle doit assurer un certain nombre de tâches assumées par différents
services au sein de cette entreprise :
La fonction approvisionnement ;
La fonction production ;
La fonction distribution ;
La fonction financière ;
La fonction sociale ;
La fonction logistique
Dans le tableau suivant, veuillez pour chaque tâche, identifier par une croix, quelle sera la
fonction mobilisée au sein de cette entreprise.
Tâches Approvision
nement
producti
on
distribution financière sociale Logistiq
ue
1-Passer une commande de
batteries solaires
2-Régler par PC banking les
factures de deux fournisseurs
3-Préparer les commandes de
kits à fournir à deux clients
4-Passer un contrat avec
l’entreprise de contrôle des
extincteurs
5-Organiser les stages de
formation des représentants
6-Planifier les congés annuels
du personnel
7-Purger les radiateurs des
bureaux
8-Installer les rails pour
l’exposition qui aura lieux dans
la salle de conférence de
l’entreprise
9-Demander au banquier une
autorisation de découvert
15
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
10-Emmener la voiture de
fonction du directeur au garage
pour le grand entretien
11-Passer commande chez
Euro-Buro de trois imprimantes
et un nouveau PC
12-Rédiger le contrat de travail
du nouvel ingénieur qui sera en
fonction à partir…
13-Installer chez Mer XX le
nouveau système de pompe
solaire pour lequel il a renvoyé
le devis signé
14-Répondre affirmativement à
une demande de sponsor
soumise par l’école « …
Exercice N°2
La fonction commerciale est une des trois fonctions majeures de l’entreprise, les autres étant
la gestion des charges et la gestion financière.
Toute fois elle est, peut- être, la plus importante car la seule indispensable pour que les autres
puissent exister.
(vous pouvez être le meilleur gestionnaire du monde, s’il n’ya aucune rentrée d’argent dans
l’entreprise cette dernière ne pourra survivre.
La première démarche commerciale dans l’entreprise consiste donc à en suivre l’activité
1- A votre vis quel indicateur de bonne santé ou de fragilité devez- vous suivre en
priorité et pour qui ?
A/ le chiffre d’affaires
B/ La marge
C/Le nombre
2- Quel est le principal objectif commercial d’une entreprise ?
A/ Vendre plus
B/ Vendre mieux
3- Comment faire pour vendre plus ?
A/augmenter le nombre de clients
B/Vendre plus au même nombre de clients
4- Comment faire pour vendre mieux ?
A/faire en sorte que chaque vente soit la plus rentable possible
B/ pratiquer une marge plus faible que vos concurrents pour vendre plus qu’eux et
donc avoir une marge finale plus importante
16
Samira .Slaoui TD & Corrigés G E
5- Que faut-il pour qu’un client achète un produit ou un service dans votre magasin ?
A/ Qu’il en ait besoin
B/Qu’il en ait envie
C/ Que vous possédiez ce produit ou service dans votre magasin
6- Quelles actions pour vendre plus ?
A/ proposer plus de produits
B/ Supprimer les produits qui ne se vendent plus ou plus assez
7- Quelles actions pour vendre mieux ?
A/Acheter moins cher
B/Eliminer ou réduire systématiquement tous les produits à faible marge
Corrigé TD n°5
Exercice 1
Les numéros des différentes opérations et les fonctions correspondantes :
1- Approvisionnement
2- Financière
3- Approvisionnement
4- Logistique
5- Sociale
6- Sociale
7- Logistique
8- Logistique
9- Financière
10- Logistique
11- Approvisionnement
12- Sociale
13- Logistique
14- Financière
Exercice 2
1- Le chiffre d’affaires
2- Vendre mieux
3- Augmenter le nombre de clients
4- Pratiquer une marge plus faible que vos concurrents pour vendre plus qu’eux, et
donc avoir une marge finale plus importante
5- Qu’il en ait besoin
6- Jouer constamment la carte de la nouveauté
7- Acheter moins cher

Contenu connexe

Tendances

Fonction rh, évolution et approches
Fonction rh, évolution et approchesFonction rh, évolution et approches
Fonction rh, évolution et approchesBoutaina Regragui
 
Analyse et description des postes
Analyse et description des postesAnalyse et description des postes
Analyse et description des postes
Héla Mourali
 
Sujets de pfe pour etudiants en grh
Sujets de  pfe pour etudiants en  grhSujets de  pfe pour etudiants en  grh
Sujets de pfe pour etudiants en grh
ezzeddine mbarek
 
Projet fin d etud la gestion de recrutement
Projet fin d etud la gestion de recrutement Projet fin d etud la gestion de recrutement
Projet fin d etud la gestion de recrutement
Jazouli Jaz
 
Chapitre 1 l entreprise-definition-classification et fonctions
Chapitre 1  l entreprise-definition-classification et fonctionsChapitre 1  l entreprise-definition-classification et fonctions
Chapitre 1 l entreprise-definition-classification et fonctions
Anass Elhabti Idrissi
 
plan de formation
plan de formation plan de formation
plan de formation
errhif imane
 
Rapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandiseRapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandiseYoussef Islam
 
processus d'élaboration d'un plan de formation
processus d'élaboration d'un plan de formation processus d'élaboration d'un plan de formation
processus d'élaboration d'un plan de formation
errhif imane
 
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
YanisAHMEDALI
 
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Ayoub Minen
 
Mémoire. Thème. La gestion des rémunérations, un outil de motivation au servi...
Mémoire. Thème. La gestion des rémunérations, un outil de motivation au servi...Mémoire. Thème. La gestion des rémunérations, un outil de motivation au servi...
Mémoire. Thème. La gestion des rémunérations, un outil de motivation au servi...
NouhailaErrays
 
Rapport de stage achat
Rapport de stage achatRapport de stage achat
Rapport de stage achat
Loubna Guelfani
 
Rapport de mini stage en logistique
Rapport de mini stage en logistiqueRapport de mini stage en logistique
Rapport de mini stage en logistiqueYaya Im
 
Pfe en gestion de recrutement
Pfe en gestion de recrutementPfe en gestion de recrutement
Pfe en gestion de recrutement
youness jabbar
 
Powerpoint de la séance3.1 Leadership & Management
Powerpoint de la séance3.1 Leadership & ManagementPowerpoint de la séance3.1 Leadership & Management
Powerpoint de la séance3.1 Leadership & Management
sciafrique
 
Cours principes de gestion
Cours principes de gestionCours principes de gestion
Cours principes de gestion
Kerim Bouzouita
 
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
gestion  d'approvisionnement et gestion de stockgestion  d'approvisionnement et gestion de stock
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
Maryam Boussaffa
 
Cours stratégie d'entreprise.ppt
Cours stratégie d'entreprise.pptCours stratégie d'entreprise.ppt
Cours stratégie d'entreprise.ppt
DsireAttmn
 
Audit stratégique
Audit stratégique Audit stratégique
Audit stratégique
Safa Aoun
 

Tendances (20)

Fonction rh, évolution et approches
Fonction rh, évolution et approchesFonction rh, évolution et approches
Fonction rh, évolution et approches
 
Analyse et description des postes
Analyse et description des postesAnalyse et description des postes
Analyse et description des postes
 
Sujets de pfe pour etudiants en grh
Sujets de  pfe pour etudiants en  grhSujets de  pfe pour etudiants en  grh
Sujets de pfe pour etudiants en grh
 
Projet fin d etud la gestion de recrutement
Projet fin d etud la gestion de recrutement Projet fin d etud la gestion de recrutement
Projet fin d etud la gestion de recrutement
 
Chapitre 1 l entreprise-definition-classification et fonctions
Chapitre 1  l entreprise-definition-classification et fonctionsChapitre 1  l entreprise-definition-classification et fonctions
Chapitre 1 l entreprise-definition-classification et fonctions
 
plan de formation
plan de formation plan de formation
plan de formation
 
Rapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandiseRapport de stage transport-de marchandise
Rapport de stage transport-de marchandise
 
processus d'élaboration d'un plan de formation
processus d'élaboration d'un plan de formation processus d'élaboration d'un plan de formation
processus d'élaboration d'un plan de formation
 
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
Mémoire de fin d'études Master (2) Audit et Contrôle de Gestion (université m...
 
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
 
Mémoire. Thème. La gestion des rémunérations, un outil de motivation au servi...
Mémoire. Thème. La gestion des rémunérations, un outil de motivation au servi...Mémoire. Thème. La gestion des rémunérations, un outil de motivation au servi...
Mémoire. Thème. La gestion des rémunérations, un outil de motivation au servi...
 
Rapport de stage achat
Rapport de stage achatRapport de stage achat
Rapport de stage achat
 
Rapport de mini stage en logistique
Rapport de mini stage en logistiqueRapport de mini stage en logistique
Rapport de mini stage en logistique
 
Pfe en gestion de recrutement
Pfe en gestion de recrutementPfe en gestion de recrutement
Pfe en gestion de recrutement
 
Contrôle de gestion
Contrôle de gestionContrôle de gestion
Contrôle de gestion
 
Powerpoint de la séance3.1 Leadership & Management
Powerpoint de la séance3.1 Leadership & ManagementPowerpoint de la séance3.1 Leadership & Management
Powerpoint de la séance3.1 Leadership & Management
 
Cours principes de gestion
Cours principes de gestionCours principes de gestion
Cours principes de gestion
 
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
gestion  d'approvisionnement et gestion de stockgestion  d'approvisionnement et gestion de stock
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
 
Cours stratégie d'entreprise.ppt
Cours stratégie d'entreprise.pptCours stratégie d'entreprise.ppt
Cours stratégie d'entreprise.ppt
 
Audit stratégique
Audit stratégique Audit stratégique
Audit stratégique
 

Similaire à TD GES.pdf

Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueuxGuide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
Ourouk
 
Préconisation pour la boite à outils de l'intelligence économique dans les pme
Préconisation pour la boite à outils de l'intelligence économique dans les pmePréconisation pour la boite à outils de l'intelligence économique dans les pme
Préconisation pour la boite à outils de l'intelligence économique dans les pmeBoudaud
 
21 septembre 2011 discours eric besson - clôture matinées de l'intelligence...
21 septembre 2011   discours eric besson - clôture matinées de l'intelligence...21 septembre 2011   discours eric besson - clôture matinées de l'intelligence...
21 septembre 2011 discours eric besson - clôture matinées de l'intelligence...Freelance
 
Grands comptes et PME : l’union sacrée
Grands comptes et PME : l’union sacrée Grands comptes et PME : l’union sacrée
Grands comptes et PME : l’union sacrée L'Observatoire COM MEDIA
 
Pme achats innovants rapport Systematic
Pme achats innovants rapport SystematicPme achats innovants rapport Systematic
Pme achats innovants rapport Systematicechosentrepreneurs
 
Modèle économique de la DSI - Elements du modèle et questions clés
Modèle économique de la DSI - Elements du modèle et questions clésModèle économique de la DSI - Elements du modèle et questions clés
Modèle économique de la DSI - Elements du modèle et questions clés
Frédéric GASNIER
 
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Alain KHEMILI
 
Poles-de-competitivite-et-PME Covali
Poles-de-competitivite-et-PME CovaliPoles-de-competitivite-et-PME Covali
Poles-de-competitivite-et-PME CovaliNicolai Covali
 
Redéfinir la concurrence - Perspectives des PDG - Extrait de l'étude IBM C-su...
Redéfinir la concurrence - Perspectives des PDG - Extrait de l'étude IBM C-su...Redéfinir la concurrence - Perspectives des PDG - Extrait de l'étude IBM C-su...
Redéfinir la concurrence - Perspectives des PDG - Extrait de l'étude IBM C-su...
Solutions IT et Business
 
Faciliter l’innovation des PME pour les aider à grandir
Faciliter l’innovation des PME pour les aider à grandir Faciliter l’innovation des PME pour les aider à grandir
Faciliter l’innovation des PME pour les aider à grandir
INSEAD Alumni Association France
 
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance
 
Financer votre projet de startup - Les dispositifs de financement de l'nnovation
Financer votre projet de startup - Les dispositifs de financement de l'nnovationFinancer votre projet de startup - Les dispositifs de financement de l'nnovation
Financer votre projet de startup - Les dispositifs de financement de l'nnovation
La French Tech Rennes St Malo
 
entrepreneurs et création de réseaux intelligents
entrepreneurs et création de réseaux intelligents entrepreneurs et création de réseaux intelligents
entrepreneurs et création de réseaux intelligents
Béatrice Duboisset
 
Etude aides publiques Ernst&Young
Etude aides publiques Ernst&YoungEtude aides publiques Ernst&Young
Etude aides publiques Ernst&Youngechosentrepreneurs
 
CTC Annual Report 2013
CTC Annual Report 2013CTC Annual Report 2013
CTC Annual Report 2013
CTC Groupe
 
Innovation Apéro#7 - Les corporates Ventures
Innovation Apéro#7  - Les corporates Ventures Innovation Apéro#7  - Les corporates Ventures
Innovation Apéro#7 - Les corporates Ventures
Charlotte-Amélie Veaux
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
La Fabrique de l'industrie
 
Innovation Numérique - Un monde de défis et d'opportunités
Innovation Numérique - Un monde de défis et d'opportunitésInnovation Numérique - Un monde de défis et d'opportunités
Innovation Numérique - Un monde de défis et d'opportunités
Solutions IT et Business
 

Similaire à TD GES.pdf (20)

Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueuxGuide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
 
Préconisation pour la boite à outils de l'intelligence économique dans les pme
Préconisation pour la boite à outils de l'intelligence économique dans les pmePréconisation pour la boite à outils de l'intelligence économique dans les pme
Préconisation pour la boite à outils de l'intelligence économique dans les pme
 
21 septembre 2011 discours eric besson - clôture matinées de l'intelligence...
21 septembre 2011   discours eric besson - clôture matinées de l'intelligence...21 septembre 2011   discours eric besson - clôture matinées de l'intelligence...
21 septembre 2011 discours eric besson - clôture matinées de l'intelligence...
 
Grands comptes et PME : l’union sacrée
Grands comptes et PME : l’union sacrée Grands comptes et PME : l’union sacrée
Grands comptes et PME : l’union sacrée
 
Pme achats innovants rapport Systematic
Pme achats innovants rapport SystematicPme achats innovants rapport Systematic
Pme achats innovants rapport Systematic
 
Modèle économique de la DSI - Elements du modèle et questions clés
Modèle économique de la DSI - Elements du modèle et questions clésModèle économique de la DSI - Elements du modèle et questions clés
Modèle économique de la DSI - Elements du modèle et questions clés
 
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
Emmener les entreprises vers l’Industrie du Futur (Juin 2017)
 
Poles-de-competitivite-et-PME Covali
Poles-de-competitivite-et-PME CovaliPoles-de-competitivite-et-PME Covali
Poles-de-competitivite-et-PME Covali
 
Redéfinir la concurrence - Perspectives des PDG - Extrait de l'étude IBM C-su...
Redéfinir la concurrence - Perspectives des PDG - Extrait de l'étude IBM C-su...Redéfinir la concurrence - Perspectives des PDG - Extrait de l'étude IBM C-su...
Redéfinir la concurrence - Perspectives des PDG - Extrait de l'étude IBM C-su...
 
Faciliter l’innovation des PME pour les aider à grandir
Faciliter l’innovation des PME pour les aider à grandir Faciliter l’innovation des PME pour les aider à grandir
Faciliter l’innovation des PME pour les aider à grandir
 
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
 
Financer votre projet de startup - Les dispositifs de financement de l'nnovation
Financer votre projet de startup - Les dispositifs de financement de l'nnovationFinancer votre projet de startup - Les dispositifs de financement de l'nnovation
Financer votre projet de startup - Les dispositifs de financement de l'nnovation
 
Rapport ms des PME
Rapport  ms des PMERapport  ms des PME
Rapport ms des PME
 
entrepreneurs et création de réseaux intelligents
entrepreneurs et création de réseaux intelligents entrepreneurs et création de réseaux intelligents
entrepreneurs et création de réseaux intelligents
 
Etude aides publiques Ernst&Young
Etude aides publiques Ernst&YoungEtude aides publiques Ernst&Young
Etude aides publiques Ernst&Young
 
Etude aides publiques
Etude aides publiquesEtude aides publiques
Etude aides publiques
 
CTC Annual Report 2013
CTC Annual Report 2013CTC Annual Report 2013
CTC Annual Report 2013
 
Innovation Apéro#7 - Les corporates Ventures
Innovation Apéro#7  - Les corporates Ventures Innovation Apéro#7  - Les corporates Ventures
Innovation Apéro#7 - Les corporates Ventures
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
 
Innovation Numérique - Un monde de défis et d'opportunités
Innovation Numérique - Un monde de défis et d'opportunitésInnovation Numérique - Un monde de défis et d'opportunités
Innovation Numérique - Un monde de défis et d'opportunités
 

TD GES.pdf

  • 1. 1 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Travaux Dirigés FI SICOM S6 Gestion des Entreprises & Corrigés Pr Samira. Slaoui Année Universitaire 2019-2020
  • 2. 2 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Sommaire - TD N°1……………………………………………………………. 3 - Corrigé n°1………………………………………………………… 6 - TD N°2…………………………………………………………….. 8 - Corrigé n°2………………………………………………………… 9 - TD N°3……………………………………………………………. 10 - Corrigé n°3………………………………………………………… 11 - TD N°4…………………………………………………………….. 12 - Corrigé n°4………………………………………………………… 14 - TD N°5……………………………………………………………… 15 - Corrigé n°5…………………………………………………………. 17
  • 3. 3 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Travaux Dirigés N°1 Exercice1 Thème 1 : L’univers de la PME Les PME rassemblent les petites et moyennes entreprises, celles qui emploient au plus 500 salariés. La plupart des dirigeants de PME ne souhaitent pas que leur entreprise dépasse une certaine taille – « la dimension humaine » de peur d’en altérer le fonctionnement (objectif de stabilité et de convivialité). La modestie de la taille des PME permet une gestion du personnel plus efficace et plus économe. Plus efficace : parce qu’elle se traduit souvent par une plus grande souplesse d’utilisation de la main d’œuvre et par un meilleur niveau d’implication de celle-ci. Plus économe : parce que la main d’œuvre y est en général moins qualifiée et peu syndicalisée, ce qui tend à réduire le coût du travail et à faciliter l’ajustement des salaires en période de récession. La taille restreinte des PME génère aussi un certain nombre d’handicaps, au premier rang desquels se trouvent les problèmes de financement. Dans le domaine du commerce extérieur les exportations sont fortement corrélées avec la taille des entreprises. Ch.Bialès et G.Rolland, les PME : atouts et handicaps Thème 2 : La grande entreprise La grande entreprise est avantagée par rapport à la petite ou moyenne entreprise sur trois plans : l’organisation interne, la position sur les marchés, les relations avec l’Etat. 1. Supériorité d’organisation interne : Elle est due à ce que l’on appelle les « économies internes d’échelle ». a/ La grande entreprise tire tout le parti du progrès technique : elle peut en effet accroître son capital fixe et son équipement… Elle peut établir la décomposition des tâches, […] organiser la production en série et le travail à la chaîne. Elle peut enfin susciter le progrès technique en établissant des bureaux d’études et en encourageant la recherche scientifique et ses applications industrielles. b/ La grande entreprise peut abaisser son coût de production : ses coûts peuvent être étalés sur une production de masse, de sorte que le coût unitaire moyen est plus faible que dans une entreprise plus petite. c/ La grande entreprise, disposant de capitaux importants, peut constituer des stocks de matières premières, de marchandises, qui lui permettent d’éviter les aléas et les fluctuations de la production et des prix. 2. Supériorité de position sur les marchés. L’importance de sa demande de matières premières, de travail et de capital technique, lui fait consentir par ses fournisseurs un approvisionnement régulier, des tarifs de faveur ou des prix stables. La confiance qu’elle inspire lui permet de trouver aisément auprès des banques, ou sur le marché financier, les crédits à court terme ou à long terme qui lui sont nécessaire. […]
  • 4. 4 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Enfin, elle attire les salariés par une meilleure organisation des conditions du travail (sécurité, hygiène), par les avantages de carrière ou de stabilité de l’emploi qu’elle peut offrir, par les avantages sociaux qu’elle procure (cantine, foyer, service social) ; […] la grande entreprise a la possibilité de mieux connaître l’état de la demande qu’elle fait prospecter ou étudier par des organismes spécialisés (études de marché) ; elle peut également pratiquer une publicité très importante pour accroître sa clientèle. L’importance des dépenses de publicité est atténuée pour elle par le volume de ses ventes. 3. Supériorité de situation dans les relations avec l’Etat Par l’accroissement de ses dimensions, l’entreprise privée a été souvent transformée en entreprise d’intérêt public. Pour des raisons économiques (importance des capitaux investis) et sociales (nombre des salariés employés), l’Etat ne peut pas se désintéresser de la vie de ces entreprises, ni de leur destin. Aussi est-il amené à leur accorder des avantages financiers (prêts, subventions), fiscaux (détaxes) ou douaniers (tarifs protecteurs) et, dans les cas extrêmes, à les renflouer. […] D’autre part, la grande entreprise peut, par des moyens divers, agir sur les parlementaires et les gouvernements, en vue de se faire consentir les divers avantages dont nous venons de parler. R.Barre, Economie politique, PUF. Questions : 1. Les grandes entreprises peuvent-elles s’équiper plus facilement en capital technique (machines…) que les PME ? Pourquoi ? 2. Pourquoi les grandes entreprises « titrent-elles tout le parti du progrès technique » ? 3. Pourquoi l’auteur écrit-il que la supériorité d’organisation de la grande entreprise est due aux « économies d’échelle » ? Essayez de définir cette notion à travers la lecture du texte. 4. Quels avantages la grande entreprise tire-t-elle de sa position de force sur les marchés ? 5. Les grandes entreprises n’ont-elles que des avantages ? comparez-les aux PME Exercice 2 Exploitez les tableaux suivants à partir des questions ci-dessous. 1. Quels sont les principaux secteurs présents dans les deux classements ? 2. Quelles entreprises sont présentes dans les deux classements ? 3. Comment le critère retenu influence-t-il le classement des entreprises ?
  • 5. 5 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Les 10 premières entreprises françaises suivant leur effectif Rang Société Secteur Effectif 1 CARREFOUR Hypermarchés 325 575 2 LA POSTE Services 302 221 3 VIVENDI UNIVERSAL Services 290 000 4 SODEXHO ALLIANCE Hôtellerie 286 000 5 SNCF Transports 216 605 6 VIVENDI ENVIRONNEMENT Services 215 376 7 FRANCE TELECOM Télécoms 188 866 8 SUEZ Services 180 000 9 PSA PEUGEOT CITROEN Automobiles 172 500 10 SAINT-GOBAIN Matériaux de construction 168 174 Les 10 premières entreprises françaises suivant leur chiffre d’affaires Rang Société Secteur Chiffre d’affaires (en milliers d’euros) 1 TOTALFINAELF Pétrole 114 557 000 2 AXA Assurances 79 971 000 3 CARREFOUR Hypermarchés 64 802 000 4 PSA PEUGEOT CITROEN Automobiles 44 181 000 5 VIVENDI UNIVERSAL Services 41 797 600 6 RENAULT Automobiles 40 175 000 7 SUEZ Services 34 600 000 8 EDF Energie 34 424 055 9 FRANCE TELECOM Télécoms 33 674 000 10 GROUPEMENT DES MOUSQUETAIRES Distribution 33 000 000
  • 6. 6 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Corrigé Exercice n°1 1. Les grandes entreprises peuvent en effet s’équiper plus facilement en capital technique que les PME. Et ce, parce qu’elles peuvent accéder plus facilement à plusieurs sources de financement (Emprunts obligataires, Emprunts auprès des établissements de crédits, autofinancement…) 2. Les grandes entreprises « titrent tout le parti du progrès technique ». En effet, les grandes entreprises ont les moyens financiers et autres pour s’investir dans le progrès technique. Beaucoup de grandes entreprises disposent de cellules de « recherche et développement » (chose que ne peut se permettre une PME). Ce progrès technique leur permet de proposer de nouveaux produits ou des produits différenciés de leurs concurrents directs. Ceci est de nature à mieux les positionner sur le marché (parts de marché considérables). 3. De par l’importance de sa capacité de production, une grande entreprise produit des volumes importants et réalise ainsi des économies d’échelle. Une économie d'échelle correspond à la baisse du coût unitaire d'un produit qu'obtient une entreprise en accroissant la quantité de sa production. On parlera ainsi d'économie d'échelle si chaque bien produit coûte moins cher à produire lorsque les quantités produites (économies d'échelle par rapport au coût de production) ou vendues (économies d'échelle par rapport au coût de revient) augmentent. 4. Les avantages que la grande entreprise tire de sa position de force sur les marchés sont : - De par l’importance de sa demande, elle fait consentir par ses fournisseurs un approvisionnement régulier, des tarifs de faveur ou des prix stables. - Elle a une grande facilité à trouver des financements, - Elle attire les salariés (par des salaires importants, des avantages sociaux,…) - Par sa politique de communication, elle conditionne l’offre de référence. 5. La grande taille n’a pas que des avantages. Parmi les inconvénients de la grande entreprise c’est sa dimension « inhumaine ». Contrairement à une PME, une grande entreprise emploie des effectifs importants. Le climat social qui s’en suit est impersonnel et les relations sont formelles et formalisées (ceci crée une lourdeur dans la communication, favorise la montée du syndicalisme...). Corrigé Exercice 2 1. Les principaux secteurs présents dans les deux classements sont : les services, l’automobile, la grande distribution et l’énergie. Ils représentent d’ailleurs, les quatre secteurs d'activité les plus importants de l’économie de la France. 2. Cinq entreprises sont présentes dans les deux classements : Carrefour, PSA Peugeot Citroën, Vivendi Universal, Suez et France Télécom.
  • 7. 7 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E 3. La comparaison entre le classement des entreprises selon leur chiffre d’affaires et selon l’effectif montre d’importantes différences. Si quinze entreprises sont citées au total – dont seulement cinq dans les deux tableaux – aucune d’entre elles n’apparaît au même rang. Il est possible d’en déduire que le choix d’un critère influence profondément le classement proposé. Il est bien difficile d’établir un classement objectif des entreprises sauf à combiner plusieurs critères.
  • 8. 8 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Travaux dirigés n°2 Exercice 1 1- Quelles sont les conditions particulières d’un contrat de société ? 2- Quelle est la capacité requise pour les associés de la société au nom collectif ? 3- Pourquoi la majorité des nouveaux entrepreneurs choisissent la forme juridique SARL ? 4- Pourquoi les associés d’une entreprise doivent analyser les différents types d’environnement ? 5- C’est quoi un système de production ? Exercice 2 1- Quelles sont les sociétés qui exigent les conditions de commerçant ? 2- Sur quelle base choisit-on une forme juridique ou une autre ? 3- Citez les types de structure qui existent ? Cas pratique Une personne dispose d’une somme d’argent 20000 DH veut créer une entreprise. Une autre personne veut s’associer avec lui avec son expérience. -Qu’est-ce que vous lui proposez comme forme juridique ? Justifiez votre réponse - Quels sont les facteurs qui peuvent influencés son installation sur le marché ? Corrigé TD N° 2 Exercice 1 1- Les conditions particulières du contrat sont : -La constitution du capital social qui s’effectue sous forme d’apports - la participation aux bénéfices et la contribution aux pertes - la volonté des associés de participer et de collaborer aux affaires sociales 2- Tous les associés ont la capacité juridique requise c’est-à-dire qu’ils ont la qualité de commerçants pour la constitution d’une société à savoir : la majorité, la capacité physique et psychique, la non poursuite en justice, ne pas être fonctionnaire dans la fonction publique 3-Le choix de la SARL est une simple forme à constituer du fait qu’elle ne nécessite pas un capital important le minimum exigé est 10000 DH 4- Les associés doivent analyser aussi bien l’environnement interne et externe. Interne pour voir les forces afin de les préserver et les faiblesses pour les éliminer progressivement. Pour l’environnement externe, l’analyse consiste à voir les opportunités pour en saisir et les risques pour développer leur stratégie et chercher à les éviter. Ils doivent l’analyser afin d’en saisir les opportunités offertes et de développer des stratégies face à la concurrence. 5- Un système de production est un système qui reflète le processus de production. Exercice 2
  • 9. 9 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E - Les formes de société qui exigent la qualité de commerçant sont les sociétés de personnes - Le choix d’une forme juridique dépend d’un choix personnel d’un côté et d’autre côté de l’activité de la société, du nombre d’associés et du capital disponible - Les structures qui existent : hiérarchique, fonctionnelle, staff & line, divisionnelle et matricielle Cas pratique -La forme la plus appropriée à cet entrepreneur est la SARL unique c’est le seul associé. - Les facteurs qui peuvent influencer la création de son entreprise principalement les concurrents qui sont déjà installées sur le marché et qui peuvent pratiquer les barrières à l’entrée.
  • 10. 10 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Travaux Dirigés N°3 Cas du restaurant chinois « il constitue une véritable petite usine ». Un restaurant compte en moyenne 40 salariés (on dit des équipiers), pour la plupart employé à temps partiel. Très souvent des étudiants qui travaillent pour payer leurs études (…). L’organisation est élaborée et invariable : à la tête du restaurant, on trouve un store manager avec à ses côtés un certain nombre de managers, souvent 4 ou 5, car au moins l’un d’entre eux doit être présent en permanence pendant toute la durée d’ouverture du restaurant, on dit qu’il prend son quart). Et cette durée peut dépasser 125 heures par semaine, de 7h30 à 1h00 le lendemain matin, 7 jours sur 7, les équipements ne chôment pas plus que les équipiers ! Mais naturellement, les effectifs varient au long de la journée. Une gestion complexe à l’origine de beaucoup de frictions sociales. En descendant dans la hiérarchie, on trouve ensuite les swings managers (responsables de zone). Chaque restaurant est divisé en 3 zones : la salle (on dit le lobby), les caisses et la cuisine. Avant l’équipier de base, on trouve un étage dans cette hiérarchie complexe : l’instructeur, équipier expérimenté qui a pour tâche de former les petits jeunes tout en effectuant le travail normal d’un équipier de base. Mais la hiérarchie ne s’arrête pas là pour autant : des systèmes de broches d’or, d’argent, de bronze permettent encore de différencier les équipiers plus ou moins méritants. En caisse, les cadences sont définies par la demande des clients, en cuisine ; la plupart des équipements, identiques partout, sont équipés de minuteurs et sonnent pour réclamer l’intervention de l’équipier de service. Les différentes opérations sont minutieusement définies dans des manuels de procédures, identiques elles aussi pour tous les restaurants. La production s’effectue au juste à temps, avec un tout petit « stock tampon » à l’arrière des caisses pour pouvoir servir les clients en attente. L’alimentation de ce stock tampon est une responsabilité éminente du swing manager responsable de la zone des caisses. Source ; Guillaume Duval, L’entreprise efficace à l’heure de Swatch et des chinois, pp151-152. Questions : 1- Comment pourriez-vous qualifier l'organisation d'un restaurant chinois ? 2- Selon vous ce type de structure est-il justifié ? Pourquoi ? 3- Quels sont les avantages et les limites de ce type d'organisation ? Corrigé TD N° 3 1- L'organisation d'un restaurant chinois renvoi à une organisation de type taylorienne. On y retrouve en effet deux des principes mis en évidence par W. Taylor :  la division verticale du travail : elle vise à distinguer les exécutant des concepteurs du travail, on retrouve bien dans l'organisation d'un restaurant chinois les différents échelons hiérarchiques (store manager, manager, etc.) ;
  • 11. 11 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E  la division horizontale du travail : l'organisation d'un restaurant en 3 zones distinctes : la salle, les caisses et la cuisine ; La détermination des cadences de production renvoi à la notion de chronométrage qu'a mis en place Taylor. On le voit bien, l'organisation du restaurant est bien une organisation de type taylorienne. 2- Ce type de structure apparaît en effet justifié au regard de la nature des biens de consommation produits. On l'a vu, l'organisation de type taylorienne est particulièrement adaptée pour les biens de consommations dits courants. Ce type d'organisation permet de mettre en place une production à la commande (présence des stocks tampon, etc.). 3- L'inconvénient principal de ce type d'organisation est qu'elle implique une certaine monotonie dans le travail. Le turn-over dans la société est très important et les salariés sont essentiellement des étudiants en contrat à temps partiel. Pour répondre à ces difficultés, l'entreprise tend à communiquer sur les valeurs de la société pour mettre en évidence les opportunités de carrière qu'un jeune salarié a la possibilité de s'ouvrir.
  • 12. 12 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Travaux dirigés N°4 Exercice n°1 L'entreprise X SARL vous fournit les informations suivantes afin de : 1- Tracer son organigramme. 2- Déterminer sa structure. 3- Déterminer les avantages et les inconvénients qu'elle peut présenter. 4- Déterminer les principes de base de sa structure. XSARL se localise sur Tanger ; Casablanca ; et Agadir. - Zone Tanger : commercialisation des Jeans pour homme et femme. Chaque type de produit contient : directeur commercial ; directeur financier et directeur technique. - Zone Casablanca : fabrication des montres pour enfant (fille et garçon) a pour directeur commercial ; technique et financier et approvisionnement est nommé pour les 2 types. - Zone Agadir : Montre pour homme et femme sous-directeur financier ; technique ; commercial. Le directeur général est assisté par un conseillé en ressources humaines. Exercice n°2 A partir de l’organigramme d’une multinationale, identifiez : 1. Le supérieur hiérarchique de C.Alloncius. 2. L’assistant de Patrick Raty. 3. Les subordonnés de Joëlle Weisberg. 4. Le rôle d’Eric Engelvin. 5. Le nombre de grandes fonctions de l’entreprise. 6. Le nombre de niveaux de responsabilité de cette entreprise. 7- Le type de structure auquel l’entreprise appartient. Organigramme de Mercure GmbH Patrick Raty Directeur général Monique Mothu Assistante de direction Eric Engelvin Directeur commercial Joelle Weisberg Directeur administratif et financier Chistian Alloncius Directeur nformatique Claud Weill Directeur recherche et développement Jacqueline Grimaux Responsable personnel Jean-Phillipe Jouve Chef comptable Bernadette Labussière Fournisseurs Monique Mallik Trésorerie Jawad tazi client
  • 13. 13 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Corrigé TD N°4 Exercice n°1 1/ l’organigramme : 2/Il s'agit d'une structure divisionnelle par zone. 3/ Les principes de base: - Unité de commandement. - divisions par zone par produit par catégories des clients. - Délégation du pouvoir à des responsables hiérarchiques fonctionnel. 4/ Avantages : - Autonomie des divisions. - Possibilité de compensation entre les divisions. - Avec le temps l'entreprise peut attendre l'économie d’échelle. Inconvénients : - Charges de personnel lourds. - Conflits entre les rivaux. Exercice n°2 : 1. Le supérieur hiérarchique de C.Alloncius est le Directeur Général Patrick Raty. 2. L’assistante de Patrick Raty est Monique Mothu. 3. Joëlle Weisberg a deux subordonnés directs : Jacqueline Grimaux (Responsable personnel) et Jean-Phillipe Jouve (Chef comptable). 4. Eric Engelvin est le directeur commercial de l’entreprise. Il s’occupe donc de tout ce qui concerne les relations commerciales de l’entreprise avec ses clients. 5. L’entreprise est organisée autour de quatre grandes fonctions : commerciale, administrative et financière, informatique, recherche et développement. 6. Quatre niveaux de responsabilité apparaissent dans l’organigramme : direction générale et trois niveaux pour les fonctions. 7. L’organigramme de cette entreprise révèle une structure hiérarchico-fonctionnelle (staff and line). Président directeur général Zone Tanger Zone Casablanca Zone Agadir Jeans Homme Jeans Femme D.Commercial D. Technique D.Financier D.Approvisionnement D.C D.T D.F D.C D.T DF D.C D.T D.F
  • 14. 14 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E Travaux dirigés N°5 Exercice 1 L’entreprise FAMAC située à Casablanca fabrique, vend et installe des panneaux solaires. Créée en 1996, cette entreprise fait partie de l’industrie des énergies renouvelables. Pour atteindre ses objectifs, elle doit assurer un certain nombre de tâches assumées par différents services au sein de cette entreprise : La fonction approvisionnement ; La fonction production ; La fonction distribution ; La fonction financière ; La fonction sociale ; La fonction logistique Dans le tableau suivant, veuillez pour chaque tâche, identifier par une croix, quelle sera la fonction mobilisée au sein de cette entreprise. Tâches Approvision nement producti on distribution financière sociale Logistiq ue 1-Passer une commande de batteries solaires 2-Régler par PC banking les factures de deux fournisseurs 3-Préparer les commandes de kits à fournir à deux clients 4-Passer un contrat avec l’entreprise de contrôle des extincteurs 5-Organiser les stages de formation des représentants 6-Planifier les congés annuels du personnel 7-Purger les radiateurs des bureaux 8-Installer les rails pour l’exposition qui aura lieux dans la salle de conférence de l’entreprise 9-Demander au banquier une autorisation de découvert
  • 15. 15 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E 10-Emmener la voiture de fonction du directeur au garage pour le grand entretien 11-Passer commande chez Euro-Buro de trois imprimantes et un nouveau PC 12-Rédiger le contrat de travail du nouvel ingénieur qui sera en fonction à partir… 13-Installer chez Mer XX le nouveau système de pompe solaire pour lequel il a renvoyé le devis signé 14-Répondre affirmativement à une demande de sponsor soumise par l’école « … Exercice N°2 La fonction commerciale est une des trois fonctions majeures de l’entreprise, les autres étant la gestion des charges et la gestion financière. Toute fois elle est, peut- être, la plus importante car la seule indispensable pour que les autres puissent exister. (vous pouvez être le meilleur gestionnaire du monde, s’il n’ya aucune rentrée d’argent dans l’entreprise cette dernière ne pourra survivre. La première démarche commerciale dans l’entreprise consiste donc à en suivre l’activité 1- A votre vis quel indicateur de bonne santé ou de fragilité devez- vous suivre en priorité et pour qui ? A/ le chiffre d’affaires B/ La marge C/Le nombre 2- Quel est le principal objectif commercial d’une entreprise ? A/ Vendre plus B/ Vendre mieux 3- Comment faire pour vendre plus ? A/augmenter le nombre de clients B/Vendre plus au même nombre de clients 4- Comment faire pour vendre mieux ? A/faire en sorte que chaque vente soit la plus rentable possible B/ pratiquer une marge plus faible que vos concurrents pour vendre plus qu’eux et donc avoir une marge finale plus importante
  • 16. 16 Samira .Slaoui TD & Corrigés G E 5- Que faut-il pour qu’un client achète un produit ou un service dans votre magasin ? A/ Qu’il en ait besoin B/Qu’il en ait envie C/ Que vous possédiez ce produit ou service dans votre magasin 6- Quelles actions pour vendre plus ? A/ proposer plus de produits B/ Supprimer les produits qui ne se vendent plus ou plus assez 7- Quelles actions pour vendre mieux ? A/Acheter moins cher B/Eliminer ou réduire systématiquement tous les produits à faible marge Corrigé TD n°5 Exercice 1 Les numéros des différentes opérations et les fonctions correspondantes : 1- Approvisionnement 2- Financière 3- Approvisionnement 4- Logistique 5- Sociale 6- Sociale 7- Logistique 8- Logistique 9- Financière 10- Logistique 11- Approvisionnement 12- Sociale 13- Logistique 14- Financière Exercice 2 1- Le chiffre d’affaires 2- Vendre mieux 3- Augmenter le nombre de clients 4- Pratiquer une marge plus faible que vos concurrents pour vendre plus qu’eux, et donc avoir une marge finale plus importante 5- Qu’il en ait besoin 6- Jouer constamment la carte de la nouveauté 7- Acheter moins cher