SlideShare une entreprise Scribd logo
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de l’Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique
UNIVERSITE BADJI MOKHTAR – ANNABA
Faculté de médecine
Département de Pharmacie
Laboratoire de Cryptogamie et Botanique Médicale
Thèse
En vue de l’obtention du diplôme des études médicales spécialisées (DEMS)
Thème
Etude ethnobotanique, phytochimique et activité
antibactérienne des noyaux des dattes (Phœnix dactylifera L.) ;
variété « Deglet Nour ».
Soutenue à Annaba par :
Dr YOUNES Amel
Directeur de thèse :
Professeur Rim MECHERI
N° d’ordre :……………………………………………..Annaba le : ………………………….
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de l’Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique
UNIVERSITE BADJI MOKHTAR – ANNABA
Faculté de médecine
Département de Pharmacie
Laboratoire de Cryptogamie et Botanique Médicale
Thèse
En vue de l’obtention du diplôme des études médicales spécialisées (DEMS)
Thème
Etude ethnobotanique, phytochimique et activité
antibactérienne des noyaux des dattes (Phœnix dactylifera L.) ;
variété « Deglet Nour ».
Soutenue à Annaba par :
Dr YOUNES Amel
Dirigée par : Professeur Rim MECHERI
Jury :
Président : Professeur OUNAISSIA Karima Faculté de médecine Annaba.
Membre : Professeur LAREDJ Hacène Faculté de médecine Annaba.
Membre : Docteur BOUKACHABIA Razika Faculté de médecine Annaba.
Année universitaire : 2020/2021
Remerciements
Avant tous nous remercions ALLAH le tout puissant qui nous a donné la santé, le
courage et la patience pour mener à bien ce modeste travail, et notre grand salut sur
notre prophète MOHAMED « Que Le Salut Soit Sur Lui ».
J'adresse mes remerciements les plus sincères aux personnes qui m'ont apporté leur
aide et qui ont contribué à l'élaboration de cette thèse.
Mes remerciements sont adressés à mon promotrice Pr Mecheri Rim, maitre de
conférence classe A en Botanique médicale au département Pharmacie d’Annaba ;
pour avoir accepté encadrer et diriger ce travail, pour m’avoir permis de vivre cette
expérience inoubliable et de bénéficier de ses conseils tout au long de travail.
Je voudrais également exprimer toute ma reconnaissance à l’ensemble des membres
du jury pour le temps qu’ils ont consacré à l’évaluation de ce travail, mes
remerciements vont à:
Madame, Professeur Ounaissia K, maitre de conférence classe A en Botanique
médicale au département Pharmacie d’Annaba, pour avoir honoré ce travail en
l’évaluant et en acceptant de présider le jury malgré ses nombreuses occupations et
responsabilité.
Monsieur, Professeur Laredj H, Professeur Hospitalo-universitaire en Botanique
Médicale au département Pharmacie d’Annaba, pour sa générosité et sa grande
patience d'avoir bien voulu accepter de faire partie de la commission d'examen. Ses
conseils et ses commentaires précieux m'ont permis de surmonter mes difficultés et de
progresser dans mes études.
Madame, Docteur Boukachabia R, maitre assistante en Botanique Médicale
département de pharmacie d’Annaba, d’avoir accepté de faire partie du jury afin de
l’examiner et d’enrichir le travail par ses connaissances et ses propositions.
Un remerciement spécial à :
Pr Merah A, Professeur en chimie minérale département de Pharmacie Annaba
Pr Berjem, Professeur en Biochimie et Microbiologie appliqué département de
science d’Annaba
Monsieur OTMANE Tarik, ingénieur technique du Centre de Recherche
Scientifique et Techniques sur les Régions Arides CRSTRA Biskra
Je remercie également tous mes collègues de Laboratoire de Cryptogamie et
Botanique médicale pour l’aide et les encouragements.
Enfin, j'adresse mes plus sincères remerciements à toute personne qui a participé de
près ou de loin pour l'accomplissement de ce modeste travail.
Dédicace
Je dédie ce travail à :
Mon père pour ses encouragements incessants et son soutien moral aux moments
difficiles qui furent pour moi les meilleurs gages de réussite. Que Dieu le protège et
trouve dans ce travail la preuve modeste d'une reconnaissance infinie et d'un profond
amour.
Mon adorable mère qui est toujours présente et continue de l'être pour faire mon
bonheur. Merci pour tes sacrifices dès mon enfance. Que dieu la protège et te donne
bonne santé et qu'elle trouve ici la preuve de ma reconnaissance infinie.
Mes frères Ilyes et Aymen pour leur disponibilité, leur soutien moral, leur
encouragement incessant.
Mes sœurs Hind, Nour el Houda, Chaima et Khadidja, pour leur disponibilité, leur
soutien moral, leur encouragement incessant, d'être coopératif et d'assumer à ma
place certaine de mes responsabilités familiales.
Mon mari d'être toujours à mes côtés pour me soutenir, pour m'aider dans mes
moments difficiles.
Ma grande famille, mes amis pour leur soutien, gentillesse et sympathie.
‫الشعبية‬ ‫الديمقراطية‬ ‫الجزائرية‬ ‫الجمهورية‬
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
‫العلمي‬ ‫والبحث‬ ‫العالي‬ ‫التعليم‬ ‫وزارة‬
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
‫مختار‬ ‫باجي‬ ‫جامعة‬
–
‫عنابة‬
Université Badji Mokhtar-Annaba
‫الطب‬ ‫كلية‬
Faculté de Médecine
‫الصيدلة‬ ‫قسم‬
Département de Pharmacie
Liste des enseignants du Département dePharmacie
Année universitaire 2020/2021
 Enseignants Hospitalo-universitaires professeurs.

Nom Prénom Spécialité
OUELAA HANIFA Hémobiologie
DEKHIL MAZOUZ Microbiologie
CHAFFAI NACERA Pharmacie galénique
HADEF YOUCEF Chimie Analytique
MANSOURI ROUKAYA Parasitologie
BROUK HACENE Hémobiologie
DJAFER RACHID Toxicologie
MERICHE GADIRI SABIHA Immunologie
BOUGHENDJIOUA AMOURA NADIA Pharmacognosie
NEDJAI SABRINA Microbiologie
NEGHRA ABDELHAK Chimie Thérapeutique
LAREDJ HACENE Botanique Médicale
DERRADJI LEILA Pharmacognosie
BOUZAABATA AMEL Pharmacognosie
AMIRI SABRINA Microbiologie
MERAH ABDELALI Chimie Minérale
DJAHMI NASSIMA Microbiologie
MERICHE HACENE Immunologie
OUNAISSIA KARIMA Botanique Médicale
RETIMA ABDELHAK Hémobiologie
DJEBBAR MOHAMED Pharmacie Galénique
MECHERI RYM Botanique Médicale

 Maitres de Conférences Classe A.

Nom Prénom Spécialité
SOUDANI WAFA Chimie Thérapeutique
BELLEILI MEHDI Chimie Analytique

 Maitres Assistans
Nom Prénom Spécialité
FAKET MOSTAFA
Pharmacie Galénique
ABDESSEMED ABDELHAKIM
BOUTEFNOUCHET FERIEL
BELLIR NABILA
HALIMI SAMIRA
BENCEDIRA SARA HADJER
HALIMA SALEM ABDELAZIZ
Hydro-Bromatologie
SEMOUD ANISSA
BRAHIMI AICHA
ZAAFOUR ABDELALI
MEGUEDDEM MERIAM
Toxicologie
MESSAOUDENE AICHA BAYA
ALLAOUA AMINA
KERKOUB FAZIA
CHAABNA MANEL
Pharmacologie
AISSA LINA
CHERAIT AHLEM
KERADA AMINA
MAKHLOUF AKRAM
GHARBI MOUFIDA
DOUAOUI ABDELKADER
BOULEDROUA SAMIA
Chimie Minérale
HOUAMRIA HAMZA
MEKAHLIA LEILA
AIT KAKI SAMIRA
Chimie Thérapeutique
SOUDANI WAFA
LAYACHI FAYCEL
SAADNI FARIDA Parasitologie
ADJAILIA IMENE
Pharmacognosie
SAIDI OUIDED
 ENSEIGNANTS UNIVERSITAIRE
 PROFESSEURS:
Nom Prénom Spécialité
DJAHOUDI ABDELGHANI Microbiologie
BENNADJA SALIMA Biologie Végétale
BENKAZA FERIEL
Chimie Analytique
GOUASMI ZOHOUR
HARZELLAH LEILA
BOUKACHABIA RAZIKA Botanique Médicale
BOULKADID MED EL HADI
Hémobiologie
AMIRECHE AMIRA
OTMANE ADNENE
Microbiologie
MERAH ADIL
ADJABI AMEL
BENALI AMINA
BOUARICHA AMEL
BENTORKI AHMED AYMEN
DJEDDI MANEL
Biochimie
GOURI ADEL
LASKRI RIMA
CHINE SARAH
OUADI IBTISSEM
Immunologie
ALLIOUCH – KERBOUA AMINA
 Maitres de Conférences ClasseA.
Nom Prénom
Spécialité
REZAGUI MESSAOUDA Toxicologie
 Maitres de Conférences ClasseB.
SOUICI MOHAMED
LOTFI Chimie Générale
MESSERER LEILA Parasitologie
TALBI AMER Pharmacologie
BOUDRAA AMINA Biologie Cellulaire
ABDESSEMED LYNDA Biochimie Métabolique
BELHOUCHET NAWEL Biologie Cellulaire
SOUISSI FATHIA Biophysique
 MaitresAssistantsChargésdeCours.
Nom Prénom Spécialité
BENDJEDDOU FOUZIA Génétique
HAMAMDA MERIEM Biomathématique
Le Département de Pharmacie
Liste des abréviations
FAO : Organisation Des Notions Unies Pour L’alimentation et L’agriculture
% : pourcentage
g: gramme.
Ha: hectare.
T : Tonnes
Na : Sodium.
Qx : Quintaux
Ppm : partie par million
L. : Linné
ONFAA : Observatoire national des filières agricoles et agroalimentaires
ND : Noyau de datte
H% : pourcentage de l’humidité
Cm : Centimètre
Cr : Chrome
G : Grossissement
UV : Ultra-violet
µg : Microgramme
IM : Indice de Mousse
PbCrO4 : chromate de plomb
Pb : Plomb
Ca : Cadmium
MH : Muller Hinton
SM : Solution mère
Liste des Tableaux
Tableau 1 : Production de dattes en Algérie, en quintaux……………………………………...….6
Tableau 2 : classification des dattes selon leur consistance………………………………………..8
Tableau 3 : Composition biochimique des noyaux de dattes variété Deglet Nour…………….....12
Tableau 4 : Caractères macroscopiques de la poudre de noyaux de dattes variété Deglet Nour…42
Tableau 5 : Caractères microscopiques de la poudre de noyaux de dattes variété Deglet Nour…43
Tableau 6 : Matériels du laboratoire du Screening phytochimique…………………….……..….46
Tableau 7 : Réactions d’Histochimie……………………………………………………….….…47
Tableau 8 : Les Protocoles du Screening Phytochimique……………………………………..….48
Tableau 9 : Les dilutions décroissantes pour calculer l’indice de Mousse………………………..50
Tableau 10 : Résultats des réactions d’histochimie des noyaux de datte variétés Daglat Nour…..51
Tableau 11 : Résultats du screening phytochimique de noyaux de datte variété Daglat Nour...…52
Tableau 12 : Matériels du laboratoire de l’étude minérale…………………………………. …....57
Tableau 13 : Réaction d’identification du Plomb et du Cadmium……………………………..…58
Tableau 14 : Résultats des réactions de caractérisations des métaux lourds (Pb et Ca) des noyaux de
datte variété Deglet Nour…………………………………………………………………………..59
Tableau 15 : Les Souches bactériennes utilisées………………………………………………….62
Tableau 16 : Résultats de l'antibiogramme des souches bactériennes testées……………………..67
Liste des Figures
Figure 1 : Description botanique du Palmier dattier……………………………………………..….4
Figure 2 : Production dattière dans le monde 2014………………………………………………....4
Figure 3 : Production mondiale de datte en tonnes……………………………………………..…..5
Figure 4 : Description de la datte………………………………………………………………..…..7
Figure 5 : Les quantités récoltées de dattes en totale et de la Deglet Nour(ND) en Qx………….....9
Figure 6 : Une coupe transversale de noyau de datte………………………………………….…...11
Figure 7 : Les différentes formes commercialisées de noyaux de dattes………………….……….13
Figure 8 : Répartition des enquêtés selon le lieu…...........................................................................22
Figure 9 : Répartition des enquêtés selon l’âge………………………………………….…… .…..22
Figure 10 : Répartition des enquêtés selon le Sexe…………………………………….……..……23
Figure 11 : Répartition des enquêtés selon le niveau académique……………………….……… ..23
Figure 12 : Répartition des enquêtés selon l’utilisation des noyaux de dattes……………....……..24
Figure 13: Répartition des enquêtes selon le but d’utilisation des noyaux de dattes………………24
Figure 14 : Répartition des enquêtés selon les formes d’utilisation des noyaux de dattes……...…25
Figure 15 : Répartition des enquêtés selon le mode d’emploi des noyaux de dattes…………..….25
Figure 16 : Répartition des enquêtés selon le type d’affection traitée………………………….....26
Figure 17 : Répartition des enquêtés selon la posologie………………………………………..….26
Figure 18 : Répartition des enquêtés selon la durée de traitement……………………………..….27
Figure 19 : Répartition des enquêtés selon les effets indésirables de l’utilisation des noyaux des
dattes……………………………………………………………………………………………..…27
Figure 20 : Noyaux de datte variété Daghlat Nour……………………………………………….. 30
Figure 21 : Echantillons prélevés pour étudier la morphologie……………………………………………………..…..31
Figure 22 : Face ventrale et dorsale de noyau de datte variété Deglet Nour……………………....32
Figure 23 : Coupe transversale du noyau de datte, observée sous binoculaire………………….....32
Figure 24 : Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte sans coloration, observée sous
microscope optique (G : X10)………………………………………………………………………35
Figure 25 : Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte sans coloration, observée sous
microscope optique (G : X40)………………………………………………………………………35
Figure 26 : Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte avec coloration, observée sous microscope
optique (G : X40)……………………………………………………………………………………………..36
Figure 27 : Fragment d’un tégument externe de noyau de datte, observé sous binoculaire………..36
Figure 28 : Fragment d’un tégument externe de noyau de datte, observé sous microscope optique
(G : X40)…………………………………………………………………………………………….36
Figure 29 : Fragment du tégument interne du noyau de datte, observé sous binoculaire…………..37
Figure 30 : Fragment du tégument interne du noyau de datte, observé sous microscope optique
(GX40)……………………………………………………………………………………………….37
Figure 31 : La Couche pigmentaire du noyau de datte, observée sous microscope optique (G : X40)
………………………………………………………………………………………………………..37
Figure 32 : Coupe transversale de l’Albumen de la graine de datte, observée sous microscope
optique (G : X40)…………………………………………………………………………………….38
Figure 33 : Coupe longitudinale de l’Albumen de la graine de datte, observée sous microscope
optique (G : X40)……………………………………………………………….………..……….….38
Figure 34 : Diagramme de préparation de la poudre de noyau de datte………………..….………...40
Figure 35 : La poudre de noyau de datte, observée à l’œil nu………………….……………………42
Figure 36 : Préparation des puits…………………………………………………………...………..63
Figure 37 : Dépôts de l’extrait de la plante dans chaque puits…………………………..…………..64
Figure 38 : L’antibiogramme d’E. coli clinique………………………………………..……………68
Figure 39 : L’antibiogramme d’E. coli ATCC 8739……………………………………...…………68
Figure 40 : L’antibiogramme de Staphylococcus aureus ATCC 27523………………………….....69
Figure 41 : L’antibiogramme de Staphylococcus aureus clinique…………………………………..69
Figure 42 : L’antibiogramme de Staphylococcus aureus ATCC 9027………………………..……..70
Figure 43 : L’antibiogramme de Pseudomonas aerugenosa clinique………………………...……..70
Sommaire
Introduction générale…………………………………………………………………………………1
Revues bibliographiques
I. Le palmier dattier………………………………………………………………………………..3
I.1. Classification……………………………………………………………………….…………3
I.2. Description botanique………………………………………………………………….……...3
I.2.1. Appareil végétatif……………………………….……………………………………..…3
I.2.2. Appareil reproducteur…………………………………………………………………....3
I.3. Production des dattes et répartition géographique du Palmier dattier……………………….. 4
I.3.1. Dans le monde……………………………………………………………………….…. 4
I.3.2. En Algérie…………………………………………………………………………….….5
II. La datte…………………………………………………………………………………...……....7
II.1. Description……………………………………………………………….………7
II.2. Variétés de dattes…………………………………………………………….….…………...8
III. Les noyaux de datte…………………………………….……………………..………………....11
III.1. Description…………………………………………………………………….…………..11
III.2. Composition chimique du noyau de datte……………..…….……………………………12
III.3. Les Formes commercialisées de noyaux de datte…………….…………………………..12
III.4. Effets pharmacologiques des noyaux de dattes…………………………………………...13
III.5. Utilisation des noyaux de dattes…………………………………………………………..14
III.6. Toxicité……………………………………………………………………………………16
III.7. Quelques travaux antérieurs sur les noyaux de dattes……………………………………..16
Travaux Personnels
I. Enquête ethnobotanique…………………………………………………………………………20
1. Objectifs…………………………………………………………………………………...20
2. Matériels et Méthodes……………………………..………………………………………20
2.1. Type d’enquête……………………………………………………………………… 20
2.2 Facteurs d’inclusion et d’exclusion……………………………………………..…….20
2.3. Type de questionnaire………………………………………………………………..20
2.4. Echantillonnage………………………………………………………………........... 21
2.5. Traitement des données……………………………………………………..………..21
3. Résultats ..............................................................................................................................22
4. Discussion ...........................................................................................................................28
II. Etude botanique…………………………………………………………….………………...30
1. Etude morphologique ……………………………………………………….…………...…30
2. Etude Histologique des noyaux de dattes……………………………………..……….……34
3. Etude de la poudre………..……………………………………………………………..…..40
III. Screening phytochimique…………………………………………………………………….46
1. Matériels…………………………………………………………………………….………46
2. Méthodes……………………………………………………………………….……………47
2.1. Réactions d’histochimie……………………………………………...………………..47
2.2. Réactions de Screening phytochimique………………………………...……………..47
3. Résultats………………………………………………………………………….………….51
4. Discussion…………………………………………………………………….……………..55
IV. Etude minérale : Caractérisation des métaux lourds (Plomb et Cadmium)……………….....57
1. Matériels……………………………………………………………………………………..57
2. Méthodes…………………………………………………………………………………….58
3. Résultats……………………………………………………………………………………..59
4. Discussion………………………………………………………………………………...…60
V. Activité antibactérienne………………………………………………………………………61
1. Matériels……………………………………………………………………………………..61
2. Méthodes……………………………………………………………………………………..63
3. Résultats…………………………………………………………………………………….. 67
4. Discussion…………………………………………………………………………………...71
Conclusion…………………………………………………………………………………………...72
Références bibliographiques
Annexes
Résumé
Introduction générale
Introduction générale
1
Le dattier, Phœnix dactylifera L. (Arécaceae), est un palmier subtropical (Munier, 1973). Il est
largement cultivé pour ses multiples usages, en particulier pour ses fruits comestibles dont des milliers
de variétés ont été sélectionnées et pour sa capacité d’adaptation aux conditions des climats arides les
plus sévères. (Ben Aissa, 2008)
Le dattier a été nommé « Phœnix dactylifera L. » par Linné en 1934. « Phœnix » dérivé de Phoïnix est
le nom du dattier chez les Grecs antiques qui l'ont considéré comme l'arbre des Phoeniciens (du grec
« phoen » rouge sang, caractéristique de la couleur de leur peau) et « Dactylifera » vient du latin «
dactylus » dérivant du grec « daktylos » signifiant « doigt » en raison de la forme de fruit du dattier.
(Djerbi, 1994).
Le palmier dattier est un arbre utilisé dans la consommation humaine, en pharmacie, en cosmétique,
en biscuiterie, en menuiserie et pour le chauffage .Il joue un rôle indéniable dans le maintien des
groupes humains au sein des zones arides. C’est un stabilisateur de l’économie saharienne. (Ben Aissa,
2008)
La production mondiale en fruits des palmiers dattiers est variable mais a une grande importance
économique (Aberlenc-Bertossi, 2012). L’Égypte est le premier pays producteur mondial de dattes
avec environ 1 375 000 tonnes et 18,5% de la production mondiale (FAO, 2013). Le fruit n'est pas le
seul produit de la culture du dattier. Ainsi, en plus des produits alimentaires à base de dattes, tous ses
autres organes ou parties d'organes sont utilisés (Bouna, 2002). Notamment les noyaux de datte dont
l’objectif de notre recherche
A travers ce travail, notre objectif est de valoriser une espèce médicinale de la flore algérienne ainsi
que de la médecine traditionnelle, qui représente l’un des patrimoines nationaux qui nécessite à être
sauvegardé.
En plus nous souhaitons à participer à la mise en évidence de molécules bioactives qui intéresseraient
la pharmacie industrielle.
L’espèce végétale choisie est le sous-produit : le noyau de datte variété Deglet Nour de Tolga -
Biskra-, pour cela nous optons pour le plan d’étude suivant :
- Une enquête ethnobotanique dans lequel nous avons recensé les informations concernant les
traditions et le savoir-faire de la population sur l’utilisation des noyaux des dattes.
- Une étude botanique des noyaux des dattes.
- Un screening phytochimique qui nous donnera son profil chimique et nous orientera vers les
activités biologiques essentielles.
- Une étude des activités biologiques (Activité antibactérienne) préconisées par la médecine
traditionnelle permettra de confirmer ou d’infirmer les données de l’enquête ethnobotanique.
2
Revues bibliographiques
Revues bibliographiques Le Palmier dattier
3
I. Le Palmier Dattier
I.1. Classification du palmier dattier (Phœnix dactylifera L.) selon APG III
(Guignard, 2012)
Règne : Plantae
Embranchement : Embryophytes
Sous embranchement : Trachéophytes
Super classe : Spermaphytes
Classe : Angiospermes
Clade : Monocotylédones
Clade : Commélinideae
Ordre : Arécales
Famille : Arécaceae
Genre : Phœnix
Espèce : Phœnix dactylifera L.
I.2. Description Botanique
I.2.1. Appareil végétatif
Le dattier (Phœnix dactylifera L.) est un grand palmier à tronc élancé pouvant atteindre de 15 à 30
mètre de haut. Cultivé dans toute la région saharienne et subspontanée et même dans le Tell, appelé en
arabe «Nekla» ; chaque partie de la plante possède un nom particulier en berbère et en arabe. (Quezel
et Santa, 1963)
Le port arborescent est permis par la multiplication des faisceaux conducteurs et par la présence d’un
parenchyme sclérifié, constituant alors une structure de faux tronc appelé « stipe ».
Les feuilles sont persistantes, de grandes tailles longues de 4 à 7 mètres (les palmes) à limbe à nervation
pennée, finement divisée (Botineau, 2010).
Dans les feuilles jeunes le limbe est entier et plissé parallèlement aux nervures, dans les feuilles adultes
le limbe va se déchirer le long des plis avec des segments irréguliers (Botineau, 2010).
I.2.2. Appareil reproducteur
L'espèce est dioïque : les fleurs mâles et femelles sont portées par des individus différents.
Les inflorescences mâles ou femelles, appelées spadices, nommées aussi « régimes », sont enveloppées
d’une très grande bractée lignifiée rigide, la spathe. (Botineau, 2010)
Revues bibliographiques Le Palmier dattier
4
- Les fleurs femelles sont des fleurs trimères dont le périanthe est réduit à deux verticilles trimères
de tépales qui sont souvent réduits à des écailles
- La fleur male souvent minuscule, présente deux verticilles trimères d’étamines, le pollen est très
abondant et la pollinisation est anémophile.
- La fleur femelle de grande taille ; présente un ovaire supère à trois carpelles uniovulés dont deux
avortent généralement.
Le fruit est appelé « datte » c’est une baie monosperme, à chair sucrée entourant un « noyau » osseux
qui est en fait la graine. (Botineau, 2010)
Figure 1 : Description botanique du Palmier dattier (Google image, 2020)
A : Port B : Feuille C : Fruit
I.3. Production des dattes et répartition géographique du Palmier dattier
I.3.1. Dans le monde
L’Asie comprend la plus grande part de production mondiale de dattes avec 58% en 2014, suivi par
l’Afrique avec 42%, l’Amérique et l’Europe (ONFAA, 2014) (L’Espagne est l’unique pays européen
producteur de dattes principalement dans la célèbre palmeraie d’Elche (Toutain, 1996)) avec
seulement 0.40 % et 0.20 % respectivement. (ONFAA, 2014)
Figure 2 : Production dattière dans le monde 2014 (ONFAA, 2014)
Revues bibliographiques Le Palmier dattier
5
L’Egypte est le premier producteur mondial des dattes avec 1 465 030 T suivis de l’Iran et de L’Algérie
malgré la superficie du palmier dattier en Egypte est inférieure à celle de l’Algérie (44 037 hectares
Vs 165 348 hectares en 2014). L’Egypte arrive à réaliser une production très importante par rapport à
celle de l’Algérie. (ONEFA, 2014)
Figure 3 : Production mondiale de datte en tonnes (ONFAA, 2014)
I.3.2. En Algérie
Le verger phoenicicole national est caractérisé par une diversité génétique importante (plus 1000
cultivars) (Hanachi et Khitri, 1998). La variété Deglet-Nour et les autres variétés dites communes
(Ghars, Degla Beida, Mech Degla) sont les plus connues. Il existe une distribution variétale dans les
palmeraies du Sud-Est algérien qui regroupe les régions des Ziban (wilaya de Biskra), Oued-Souf
(wilaya d’El-Oued) et Ouargla. Il ressort de ce dernier que le verger phoenicicole recèle une production
appréciable de dattes. Les cultivars les plus abondants dans ces régions sont Deglet Nour, Ghars et
Degla-Beida. La wilaya de Biskra se distingue par une production importante en dattes Deglet Nour
(1.729.650 Qx/an.). La wilaya d’Ouargla est connue pour sa production importante en dattes de la
variété molle Ghars (435.946 Qx/an.). Chaque groupe de cultivars est en fait adapté à une ou plusieurs
régions, selon les conditions climatiques (Minagri, 2012).
Revues bibliographiques Le Palmier dattier
6
Tableau 1 : Production de dattes en Algérie, en quintaux (Minagri, 2012)
Revues bibliographiques La datte
7
II. La datte
II.1. Description
La datte, fruit du palmier dattier, est une baie monosperme, généralement de forme allongée, ou
arrondie. Elle est composée d’un noyau ayant une consistance dure, entouré de chair (Espiard, 2002)
La partie comestible de la datte, dite chair ou pulpe, est constituée de :
 Un épicarpe ou enveloppe cellulosique fine dénommée peau.
 Un mésocarpe généralement charnu, de consistance variable selon sa teneur en sucre et est de
couleur soutenue.
 Un endocarpe de teinte plus claire et de texture fibreuse, parfois réduit à une membrane
parcheminée entourant le noyau (Espiard, 2002) .
Les dimensions de la datte sont très variables, de 2 à 8 cm de longueur et d’un poids de 2 à 8 grammes
selon les variétés. Leur couleur va du blanc jaunâtre au noir en passant par les couleurs ambre, rouges,
brunes plus ou moins foncées (Djebri, 1994)
Figure 4 : Description de la datte. (Google image, 2020)
Revues bibliographiques La datte
8
II.2. Variétés de dattes
La consistance représente le premier critère de classification des dattes
Tableau 2 : Classification des dattes selon leur consistance (Espirad, 2002).
La diversité variétale du palmier dattier est très grande, offrant des dattes de formes différentes et de
caractéristiques souvent à l’origine de leur appellation. Certains cultivars possèdent une valeur
marchande intéressante. Elles sont appelées « variétés commerciales » et sont représentées par la
Deglet-Nour (Algérie), le Mehjoul (Mauritanie) et le Zahidi (Arabie Saoudite) (Hanachi et Khitri,
1998)
Les dattes des cultivars présentent des caractéristiques morphologiques différentes. Elles se varient
selon la couleur, la forme et le goût. Une datte est dite de qualité physiologique acceptable, quand elle
présente (Acourene et Tama, 1997).
 Aucune anomalie et aucun endommagement.
 Un poids supérieur ou égal à 6 g.
 Un poids en pulpe supérieur ou égale à 5 g.
 Une longueur supérieure ou égale à 3,5 cm. (Acourene et Tama, 1997).
En Algérie les variétés de dattes selon leur ampleur sont classées comme suite :
 Deglet Nour
Variété commerciale par excellence. C’est une datte demi-molle, considérée comme étant la meilleure
variété de datte du fait de son aspect, son onctuosité et sa saveur. A maturité la datte est d’une couleur
brune ambrée avec un épicarpe lisse légèrement plissé et brillant, le mésocarpe présente une texture
fine légèrement fibreuse (Hanachi et al., 1998).
La Deglet Nour / Deglet-En-Nour qui veut dire « doigts de lumière » a été ramenée en Algérie vers le
8ème siècle. C'est un fruit très énergétique. Cette datte est légendaire pour la perfection qu'on lui
Revues bibliographiques La datte
9
connait. Elle est qualifiée de « la reine des dattes » et l'un des produits phares de l'agriculture
algérienne. Dotée d'un goût très doux, juteuse et quasi transparente, elle est la plus populaire des dattes.
La datte Deglet Nour est une datte demie molle et excellente. Ses dimensions sont (Bennamia,
2006) :
 Un poids moyen de 12 g.
 Une longueur moyenne de 6 cm.
 Un diamètre moyen de 1,8 cm.
 Un noyau lisse, de petite taille 0,8-3cm, pointu aux deux extrémités. La rainure ventrale est peu
profonde, le micropyle est central.
La datte Deglet Nour est de forme fuselée, ovoïde, légèrement aplatie du côté périanthe.
Au stade Tmar, la datte devient ombrée, avec un épicarpe lisse et brillant. Le mésocarpe est fin, de
texture fibreuse (Bennamia, 2006)
Les quantités totales récoltées de dattes et de la Deglet Nour ont connu une augmentation considérable
en 2016 par rapport à 2015 pour les 03 wilayas potentiellement productrices de la Deglet Nour
(ONFAA, 2016)
Figure 5 : Les quantités récoltées de dattes en totale et de la Deglet Nour(DN) en Qx.
(ONFAA, 2016)
Revues bibliographiques La datte
10
 Dattes communes
La structure variétale de la palmeraie algérienne laisse apparaitre que les variétés communes de faible
valeur marchande sont particulièrement concentrées dans les zones Sud-Ouest du pays. (Messar,
1996).
Cette catégorie de dattes comprend les cultivars de dattes sèches et ceux des dattes molles. La
production des dattes communes est estimée à 53%. Les plus répandues dans la région Sud Est du pays
sont la variété Ghars, la variété Degla Beida et la variété Mech Degla (Belguedj, 2002).
 Dattes secondaires
Ce sont des cultivars qui sont rares ou en instance de disparition. Il en existe plus de 150. Les plus
répandues sont : Hamra, Timnaceur, Tegaza, Tezerzait et Takerboucht. Cette dernière présente un
intérêt particulier dû à sa résistance au Bayoud (Boughnou, 1980).
Revues bibliographiques Le noyau de datte
11
III. Le noyau de datte
III.1. Description
Le noyau est la partie non comestible de la datte, il est entouré d'un endocarpe parcheminé ; il est de
forme allongée, plus ou moins volumineux, lisse ou pourvu de protubérances latérales en arêtes, avec
un sillon ventral ; l'embryon est dorsal, sa consistance est dure et cornée. (Dammak et al., 2007).
Le noyau possède un albumen endosperme dur et cornée dont l'embryon dorsal est toujours très petit
par rapport à l'albumen (0.9 à 2cm) (Darleen et al., 1985).
Figure 6 : Une coupe transversale de noyau de datte (Munier, 1973)
- Une différence significative entre les arbres a été relevée sur le diamètre, le poids, la longueur du
noyau même si les palmiers pris en compte proviennent d’une même exploitation (Acourene et
Tama, 1997)
- De plus, ces différences peuvent être induites par les types de pollen utilisés par les
phoeniciculteurs. De ce faite existe un effet significatif des pollens sur les caractères
morphologiques du noyau (Khalifa en 1980)
- Les études effectuées par (Acourene et Tama, 1997), ont montré que le poids du noyau de dattes
algériennes Ziban peut varier d’un cultivar à un autre selon différents paramètres : poids : 0,6 –
1,69 g, diamètre : 0,58 – 1 cm et longueur : 2,9 – 3,15 cm. (Acourene et Tama, 1997)
Revues bibliographiques Le noyau de datte
12
III.2. Composition chimique du noyau de datte
Le noyau présente 7 à 30 % du poids de la datte. Il est composé d’un albumen blanc, dur et corné
protégé par une enveloppe cellulosique (Munier, 1973).
Le tableau 3 montre la composition biochimique des noyaux de datte de Deglet Nour.
Tableau 3 : Composition biochimique des noyaux de dattes variété Deglet Nour (Sabeur et al. 2019):
III.3. Les Formes commercialisées de noyaux de datte
Il existe plusieurs formes des noyaux des dattes présentent sur le marché, on trouve :
- Café : des noyaux des dattes obtenu par torréfaction et moulinage des noyaux dans un mortier
(Boudebza et Ouchtati, 2018)
- Farine : Le noyau de datte, est un ingrédient insolite pour une Bsissa (Mustapha et al., 2014)
- Huile de Noyau : Obtenue par pression à froid, l’huile de noyau de Deglet Nour est un liquide vert
jaunâtre à odeur agréable. Cette huile est un antioxydant naturel riche en acide oléique et laurique
avec une teneur élevée en composés phénoliques (Kaanin et Harfi 2012)
- Produits cosmétiques : comme :
 le Khôl de noyau de datte : Utilisé par les femmes orientales, il sert à souligner l’œil et
apporte au regard une expression profonde et envoûtante digne des princesses.
 Des champoings et des crèmes (Yahmi T et Tigharghar D 2017)
- En plus de la forme broyée utilisée comme aliment concentré pour le bétail (Yahmi T et
Tigharghar D 2017)
Revues bibliographiques Le noyau de datte
13
Figure 7 : Les différentes formes commercialisées de noyaux de dattes.
(Google image, 2020)
III.4. Effets pharmacologiques des noyaux de dattes
Les noyaux de dattes ont plusieurs propriétés médicinales étonnantes. Ils aident à prévenir les reins et
le foie contre la toxicité ou les dommages, utiles dans le diabète, riche en antioxydants, préviennent
les dommages à l'ADN et aident à combattre diverses infections virales. (Al-Farsi, 2007)
III.4.1. Prévention des dommages de l’ADN
Les graines des dattes ont montré un effet défensif contre les lésions hépatiques induites chimiquement
et les dommages oxydatifs de l'ADN. Les graines des dattes offrent une protection contre l'intoxication
hépatique, et cet effet hépato-protecteur pourrait être attribué à l’activité antioxydante et anti-radicale
libres. (Al-Farsi, 2007).
III.4.2. Traitement des problèmes du sucre dans le sang
Les graines des dattes sont utiles dans le traitement des problèmes liés au sucre dans le sang, du diabète
et de ses complications. Selon une étude récente, les graines ont montré des effets protecteurs potentiels
contre les complications diabétiques précoces du foie et des reins. (Al-Farsi, 2007)
III.4.3. Agents antibactériens et antiviraux
Les graines de dattes agissent comme des agents antiviraux contre divers virus humains pathogènes.
Ils peuvent être utiles dans le traitement et la prévention de nombreux types d'infections virales.
Revues bibliographiques Le noyau de datte
14
En plus, plusieurs recherches ont montré que les extraits des noyaux des dattes montrent une forte
capacité à prévenir l'ineffectivité du phage Pseudomonas ATCC 14209-B1 et à prévenir complètement
la lyse bactérienne. (Al-Farsi, 2007)
III.4.4. Prévention des dommages hépatiques et rénaux
Les graines des dattes sont riches en pro anthocyanidines qui aident à protéger le foie et les reins contre
les dommages. Une étude indique que l'extrait des graines des dattes est riche en pro anthocyanidines
protège contre la toxicité rénale et hépatique induite chimiquement (ils ont l'aptitude de reconstituer
les fonctions normales du foie empoisonné). (Al-Farsi, 2007).
III.4.5. Agents antioxydants
La richesse des noyaux des dattes en composés phénoliques lui confère des vertus antioxydantes et
anti- radicalaires. Il aide à protéger le corps contre les dommages dus au stress oxydatif.
Dans une recherche récente, le potentiel antioxydant des hydrolysats de protéines de graines de dattes
pourrait être utilisé comme ingrédient alimentaire fonctionnel potentiel pour la promotion de la santé.
Une autre étude a révélé que les graines des dattes iraniennes sont de puissants détritivores radicaux et
peuvent être considérées comme une bonne source d'antioxydants naturels à usage médicinal et
commercial. (Al-Farsi, 2007).
III.5. Utilisation des noyaux de dattes
III.5.1. Alimentation animale
Pour augmenter le taux de croissance chez les animaux, la poudre du noyau de datte est additionnée à
l’alimentation de bétail, elle a une action qui contribue à une augmentation des œstrogènes et /ou
testostérones dans le plasma (Jassim et Naji, 2007).
En plus les noyaux et les pulpes des dattes ont des effets dans l’alimentation des poissons et des
animaux laitiers. (Osman et al., 1999)
Actuellement, les noyaux de différentes variétés de dattes sont principalement utilisés dans
l’alimentation du bétail (bovin, mouton, chameaux, et les volailles) (Al-Farsi, 2008 ; Rahman et
al.2007).
III.5.2. En cosmétologie
L’extrait du noyau de datte abaisserait clairement et rapidement les rides du visage. (Bouza et al. 2002)
III.5.3. Fabrication du charbon actif
La propriété principale des charbons actifs semble liée à la présence de micropores responsables de
leur pouvoir adsorbant tandis que les macropores et les mésopores s’apparentent à des conducteurs de
fluides vers la surface interne (Addoun et al., 2000).
Revues bibliographiques Le noyau de datte
15
Les précurseurs du charbon peuvent être d’origine botanique (les noyaux de fruits entre autres),
minérale (charbon par exemple) ou issus de matériaux polymères (caoutchouc notamment) (Banat et
al., 2003).
Les déchets agricoles lignocellulosiques (substances organiques et inorganiques) contiennent des
valeurs élevées en carbone, ils sont considérés comme une bonne source de production du charbon
actif. Les travaux montrent que la carbonisation du noyau de dattes peuvent conduire à l’obtention de
charbon actif, et peuvent avoir des applications diverses comme la purification des gaz, élimination
des phénols, traitement des eaux polluées et dans la pharmacologie. (Bouchelta et al., 2008).
Le charbon actif produit par les noyaux des dattes a une capacité d’adsorption élevée qui permet
d’éliminer le chrome (Cr) toxique de différentes solutions. (El Nemer, 2007)
III.5.4. Fabrication de pain
La richesse des noyaux des dattes en fibres diététiques totale est une caractéristique très recherchée
pour la fabrication du pain. Avec un taux de 10%, la poudre de noyau de datte peut remplacer les autres
sources de fibres non céréalières comme le son de blé par exemple, surtout dans les pays dont les
conditions climatiques ne permettent pas de cultiver ce type de céréales et dont la production de datte
est importante (Almana et al., 1994).
III.5.5. Extraction des polysaccharides
Les noyaux des dattes ont une fraction polysaccharidique très importante et ce qui peut être exploitée.
Un travail consistant à valoriser la fraction polysaccharidique du noyau de datte variété Degla Baïda
algérienne a donné des résultats encourageants (Bouanani et al., 2007).
Les polysaccharides végétaux sont des macromolécules qui forment au contact de l’eau des solutions
colloïdales ou des gels, ces propriétés permettent d’obtenir des gélifiants, épaississants ou viscosifiants
pour les industries pharmaceutiques et alimentaires (Bouanani et al., 2007).
III.5.6. Utilisation dans l’environnement
Actuellement la poudre des noyaux des dattes est utilisée en environnement comme agent de
détoxication et de dépollution des eaux polluées par des substances toxiques (Alhamed.2009).
III.5.7. Autres utilisations
Le noyau est un sous-produit intéressant des dattes. En effet, de ces derniers, il est possible de fabriquer
de l’acide citrique et des protéines à l’aide des microorganismes suivants : Candida lipolytica,
Aspergillus oryzae et Candida utilis (Jassim et Naji, 2007).
Le noyau de datte torréfié est peut être additionné à une boisson traditionnelle décaféinée qui peut
substituer le café quand la caféine est une contrariété une telle boisson est aussi utilisée depuis
longtemps dans le monde arabe, un mélange de poudre du noyau de dattes grillées de manière
Revues bibliographiques Le noyau de datte
16
semblable avec la poudre du café comme une boisson chaude, cette dernière permet de réduire le taux
de caféine (Al-Turki, 2008 ; Rahman et al. 2007).
III.6. Toxicité
Selon Jaber Al-Qahtani (2019) qui a déclaré que les noyaux des dattes contiennent des métaux lourds
tels que le plomb et le cadmium qui s'accumulent dans le cerveau en provoquant une intoxication
surtout par le plomb, ces métaux lourds s’intensifient par la torréfaction, de ce fait il a fortement
déconseillé la torréfaction des noyaux des dattes et son utilisation comme café. (Sabq online, 2019)
Ce résultat a été confirmé par Ali-Mohamed AY, Khamis AS (2013), dans une étude menée à Bahreïn
et publiée sur Pub Med, ils ont trouvé que le noyau de datte contient du [K +], [Ca2 +] ; et des traces
Fe2+ Mn2 + Zn2, en plus d’un teneur en ions plomb s'est avérée supérieure à l'ion cadmium en tant
que polluant ionique métallique. (Ali-Mohamed et Khamis, 2004)
III.7. Quelques travaux antérieurs sur les noyaux de dattes
Nombreux travaux de recherche se sont intéressés à la valorisation du noyau de datte sous différentes
formes : charbon actif, préparation de l'acide citrique et de protéines, et pour ses propriétés
antimicrobiennes et antivirales.
Plusieurs chercheurs se sont intéressés à l’étude de la caractérisation physico-chimique des noyaux
des dattes. On trouve les travaux suivants :
 Etude de l'adsorption des métaux lourds sur un charbon actif issu de noyaux de dattes fait par Nora
SEDIRA de l’Université Mohamed Chérif Massaadia Souk-Ahras Faculté des Sciences et De
Technologie Département de sciences de la matière
 Utilisation des noyaux de dattes pour l’élimination des ions Fe2+ en solution aqueuse fait par :
ADRAR Idir de l’université Mouloud Mameri Tizi Ouzou faculté de science département de Chimie
 Développement d’huile végétale (huile de noyau de datte) pour transformateur électrique.
HARROUZI Ahmed AbdEldjalil SOUFI Khaled de l’université Kadsi Merbah Ouargla, faculté des
sciences appliquées ; Département de génie des procédés
 Valorisation d’un résidu naturel ligno-cellulosique en charbon actif -exemple des noyaux de dattes- :
S. Hazourli*, M. Ziati, A. Hazourli et M. Cherifi Laboratoire de Traitement des Eaux et Valorisation des
Déchets Industriels, Département de Chimie, Faculté des Sciences, Université Badji Mokhtar, B.P. 12,
23000, Annaba, Algérie
Revues bibliographiques Le noyau de datte
17
Par ailleurs, une abondante bibliographie est disponible concernant les activités biologiques des
noyaux de dattes, on cite :
 Chaira et al. (2007) et Al-Farsi et al. (2008) se sont intéressés à notre connaissance à la
caractérisation des propriétés antioxydants des noyaux de dattes.
 Etude phytochimique et évaluation de l'activité antibactérienne et antifongique des extraits des
noyaux des dattes variété «AJWA » fait par : Chikh Soumia : Université Abou Bekr Belkaïd-Tlemcen-
Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, des Sciences de la Terre et de l'Univers Département de
Biologie
 Extraction, caractérisation partielle et activités biologiques des polysaccharides des noyaux des dattes
; variété Ghars fait par : GHANIA Ahmed : de l’université Kadsi Merbah Ouargla, faculté des sciences
de la nature de la vie
 Elaboration d’un milieu de culture à base de lentille, fruits et noyaux de dattes substitut du MRS fait
par : HAMED Djahira et CHERCHEB Nourhene Université Abdelhamid Ibn Badis-Mostaganem
Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Département de Biologie
 Valorisation d’un déchet organique, le cas des noyaux de datte fait par : BENKHELLAT Nabila
Soutenu le : 25 Juin 2018 Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Département de science
biologique de l’environnement Spécialité Toxicologie Industrielles et Environnementale
 Valorisation des graines "noyaux" de dattes de la région de Ouargla (Sud algérien) par la production
de levure alimentaire. Hamida Kemassi, TaharIdder, Souad Babahani Université Ouargla, Faculté des
Sciences de la Nature et de la vie, Lab. de Recherche sur la Phoeniciculture, Ouargla, 30 000, Algérie
 Extraction et caractérisation physico-chimique et biologique de la matière grasse du noyau de datte :
essai d’incorporation dans une crème de soin fait par : Lecheb Fatma de la faculté de M’hamed Bougara
Boumerdès faculté de science de l’ingénieur
 D’autres chercheurs s’intéressent aux essais d’incorporation de ces noyaux dans certains
nutriments, on trouve les travaux suivants :
 Effet de l’incorporation de noyaux de dattes sur les caractéristiques technologiques et fonctionnelles
de la farine de blé tendre fait par : Mustapha Khalifa Zahida Boussena Lynda Boutekrabtb, Département
de Biologie, Faculté des Sciences Agrovétérinaires et Biologiques, Université Saad DAHLAB,
 Caractérisation et incorporation dans une margarine des extraits de noyaux de datte d’une variété
sèche ANNOUN Nesrine et BILEK Hassina : Université Abderrahmane Mira – Bejaia –
 Extraction et caractérisation physico-chimique et biologique de l’huile du noyau de datte : essai
d’incorporation dans une margarine de table fait par : KAANIN Ghania et HARFI Lydia de l’université
de Abderrahmane MIRA de Béjaia Faculté des sciences de la nature et de la vie Département des
Sciences alimentaires
Revues bibliographiques Le noyau de datte
18
 Extraction et composition chimique d'huile de noyaux de dattes algériennes fait par Zahida
BOUSSENA (article)
 Valorisation des noyaux de datte dans la fabrication d’un café décaféiné : BOUDEBZA Youmna et
OUCHTATI Nassima de l’Université 8 Mai 1945 Guelma Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie,
Sciences de la Terre et de l’Univers
19
Travaux Personnels
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
20
I. Enquête ethnobotanique
1. Objectifs
- Recueillir simultanément des informations sur les traditions et le savoir-faire de la population
algérienne sur l’utilisation des noyaux des dattes.
- Connaitre les formes d’utilisation des noyaux des dattes et le type d’affection traitée par notre
population.
2. Matériels et Méthodes
2.1. Type d’enquête
Cette étude consiste en une enquête ethnobotanique réalisée à l'aide d'un questionnaire s’est déroulée
durant l’année 2021 (Janvier-Avril), auprès de la population algérienne (wilayas : Skikda, Annaba,
Guelma, Constantine et Sétif), préétablie et validé (annexe 01) ; formé de 13 questions.
D'un point de vue épidémiologique c'est une étude descriptive transversale dans le temps auto
administré multicentrique.
2.2. Facteurs d’inclusion et d’exclusion
 Facteurs d’inclusions
- Les personnes :
 Ayant 20 ans ou plus.
 Habitent en Algérie
 Facteurs d’exclusions
- Les personnes :
 Moins de 20 ans.
 Habitent hors l’Algérie.
 Ayant répondu de manière ambiguë.
2.3. Type de questionnaire
Pour réaliser une enquête nous avons établis une fiche d’enquête traduit en arabe, cette dernière a été
faite de façon à cibler les renseignements indispensables à notre enquête ; l’âge, le sexe, le niveau
académique, les formes d’utilisation des noyaux de dattes, les différents modes d’emploi, les maladies
traitées par les noyaux de dattes, présence et absence d’effets indésirables et d’autres informations
(voir la fiche de questionnaire Annexe 1).
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
21
2.4. Echantillonnage
Une préenquête faite auprès de 10 informateurs âgés de plus de 20 ans afin de calculer le p.
2 informateurs connaissant l’utilité des noyaux de dattes.
Donc : P = 2/10 = 0.2
Et :
• n : Taille d'échantillon minimale pour l'obtention de résultats significatifs pour un événement et
un niveau de risque fixé (Utilisation des noyaux de dattes)
• t : Niveau de confiance (la valeur type du niveau de confiance de 95 % sera 1,96).
• p : Probabilité de réalisation de l'événement (prévalence ou le nombre de population).
• m : Marge d'erreur (généralement fixée à 5 %).
Après calcul : n = 26
On obtient n = 26 et nous avons pu recenser 176 enquêtés qui rendre nos résultats reproductibles.
(Espinosa et al., 2014).
2.5. Traitement des données
Traitement des données Les données recueillies à partir des fiches d’enquête, a été ensuite traité et
saisi sur le logiciel Excel 2013. L’analyse des données a fait appel aux méthodes simples des
statistiques descriptives.
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
22
3. Résultats
- Nous avons pu recenser 179 fiches d’enquêtes.
- Parmi les fiches recensées, nous avons exclu 34 fiches, les résultats suivants sont concentrés sur
145 fiches inclus dans notre travail.
- Le temps consacré à chaque entrevue était d’environ 15 minutes.
- L’interrogatoire a été réalisé en langue arabe.
3.1. Répartition des enquêtés selon le lieu
Figure 8 : Répartition des enquêtés selon le lieu
Les enquêtés sont répartie majoritairement surtout dans la wilaya de Skikda, suivi de Guelma, Annaba,
Constantine et Sétif.
3.2. Répartition des enquêtés selon l’âge
Figure 9 : Répartition des enquêtés selon l’âge
La tranche d’âge la plus représentée était celle de [40-50[avec un pourcentage 33%.
28%
21%
20%
19%
12%
S K IK DA GU E LMA A NNA BA C ONS T A NT INE S É T IF
0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35%
[20-30[
[30-40[
[40-50[
[50-60[
≥60
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
23
3.3. Répartition selon le sexe
Figure 10 : Répartition des enquêtés selon le sexe
La majorité des répondeurs à notre questionnaire étaient de sexe masculin, avec un sexe ratio de : 2.
3.4. Répartition des enquêtés selon le niveau académique
Figure 11 : Répartition des enquêtés selon le niveau académique
La majorité des enquêtés sont des universitaires (63%)
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
Neant Primaire Secondaire Universitaire
63%
37%
Homme Femme
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
24
3.5. Répartition des enquêtés selon l’utilisation des noyaux des dattes
Figure 12 : Répartition des enquêtés selon l’utilisation des noyaux de dattes
Plus des deux tiers des enquêtés n’utilisent pas les noyaux des dattes.
3.6. Répartition des enquêtés selon le but de l’utilisation des noyaux
Figure 13: Répartition des enquêtes selon le but d’utilisation des noyaux de dattes
Parmi les enquêtés qui répondent oui, 43.1% d’entre eux utilisent les noyaux des dattes dans un but
alimentaire. Le choix (alimentaire) est le plus dominant.
30%
70%
Oui Non
Alimentaire Thérapeutique Cosmétique Déchets
43.1%
22.7%
29.5%
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
25
3.7. Répartition des enquêtés selon les formes d’utilisation des noyaux des dattes
Figure 14 : Répartition des enquêtés selon les formes d’utilisation des noyaux de dattes
La plupart des participants utilisent les noyaux des dattes en forme poudre ou noyaux qui sont les deux
formes faciles a retrouvé sur le marché.
3.8. Répartition des enquêtés selon le mode d’emploi des noyaux des dattes
Figure 15: Répartition des enquêtés selon le mode d’emploi des noyaux de dattes
50% des enquêtés utilisent la poudre.
Les participants n’ont jamais utilisé les noyaux des dattes comme élixir.
Khol Huile Café Noyaux Poudre
Macération Décocotion Infusion Huile Cataplasme Poudre
45.5%
9%
34%
6.8%
2.2%
50%
4.5%
18%
6.8%
11.3%
4.5%
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
26
3.9. Répartition des enquêtés selon le type d’affection traitée
Figure 16: Répartition des enquêtés selon le type d’affection traitée
La moitié des enquêtés utilisent les noyaux des dattes dans le traitement les affections dermatologiques.
3.10. Répartition des enquêtés selon la posologie
Figure 17 : Répartition des enquêtés selon la posologie
80% des enquêtés utilisent les noyaux des dattes une fois par jour.
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
Diabète Lithiase Intoxication
Hépatique
Dermatologie Autres
0% 20% 40% 60% 80% 100%
1 Fois /J
2 Fois /J
3 Fois /J
> 3 Fois
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
27
3.11. Répartition des enquêtés selon la durée de traitement
Figure 18 : Répartition des enquêtés selon la durée de traitement
La majorité des enquêtes utilisent les noyaux de dattes moins d’une semaine.
3.12. Répartition des enquêtés selon les effets indésirables de l’utilisation des noyaux des
dattes
Figure 19 : Répartition des enquêtés selon les effets indésirables de l’utilisation des noyaux des
dattes
Presque absence des effets indésirables lors de l’utilisation des noyaux des dattes.
80%
10%
10%
< Semaine
2-4 Semaine
> 1mois
10%
90%
Oui Non
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
28
4. Discussion
La pluparts des enquêtés n’utilisent pas les noyaux des dattes vue qu’ils ne connaissent pas leur intérêt
dans la région du nord-est de l’Algérie représenté par les wilayas : Skikda, Guelma, Annaba,
Constantine, Sétif.
- 30 % des enquêtés qui ont répondue à la question (oui j’utilise les noyaux des dattes) les utilisent
dans un but alimentaire leur utilité alimentaire était démontrée par plusieurs chercheurs : la richesse
des noyaux de dattes en fibres diététiques totale. Ainsi que leur utilisation comme café très connue
en Algérie selon Rahman et al (2007), le noyau de datte torréfié est peut être additionné à une
boisson traditionnelle décaféinée qui peut substituer le café quand la caféine est une déconseillé
une telle boisson est aussi utilisée depuis longtemps dans le monde arabe, un mélange de poudre
du noyau de dattes grillées de manière semblable avec la poudre du café comme une boisson
chaude, cette dernier permet de réduire le taux de caféine. (Al-Turki, 2008 ; Rahman et al. 2007).
- 29% des enquêtés les utilisent pour un but cosmétologique cette grande utilisation démontre leur
efficacité ; aussi confirmé par Chaira et al (2008) (l’extrait du noyau de datte abaisserait
clairement et rapidement les rides du visage).
- 22% des enquêtés les utilisent dans un but thérapeutique dans les différentes affections.
- Parmi eux 50 % ont choisi (affection dermatologique) ce choix est justifié par la confusion entre
l’effet dermatologique et l’utilisation cosmétologique.
- Al Farsi M (2007) a démontré que leur efficacité pour le diabète est les effets protecteurs potentiels
contre les complications diabétiques précoces du foie et des reins qui ce concorde avec notre
résultat.
- 10% des enquêtés les utilisent dans les intoxications hépatiques, Al Farsi M (2007) indique que
l'extrait de graines des dattes est riche en pro anthocyanidines protège contre la toxicité rénale et
hépatique induite chimiquement.
Pour les formes d’utilisation des noyaux des dattes :
- 34% des enquêtés ont choisi la réponse (noyaux) utilisé comme décoction selon les recettes
recueilli dans l’enquête (annexe 2), les noyaux des dattes sont des drogues rigides où le mode
d’emploi adéquat est la décoction selon la pharmacopée.
- 50% des enquêtés les utilisent sous forme de poudre que l’on retrouve même emballé dans le sud
algérien aussi ont utilisent cette forme pour des préparations cosmétiques selon les enquêtés.
- La forme de café est utilisée en faible pourcentage (9%) dans le nord-est algérien, Malgré ce mode
d’emploi est très connue au sud algérien comme boisson traditionnel.
Travaux personnels Enquête ethnobotanique
29
- Les formes : Huile et Khôl sont des formes très peu utilisés (6% et 2% respectivement), peut-être
parmi nos enquêtés il existe quelques familles d’origine du sud qui suivent encore leur tradition et
leur traitement traditionnelle par l’utilisation de huile de noyaux des dattes qui existe sur le marché
algérien surtout au sud, ainsi que le khôl qui se prépare à domicile.
- Le traitement par les noyaux des dattes est un traitement symptomatique en Algérie dès que les
symptômes disparaissent on arrête le traitement ce qui explique le pourcentage d’utilisation des
noyaux des dattes pendant une semaine.
- Pour la posologie la plupart (80%) des enquêtés les utilisent 1 fois / jours ceci n’est pas dans les
normes de la phytothérapie.
- Les effets indésirables 90% ont répandue (non) ce qui concorde avec les études antérieures (aucun
toxicité) pour les 10% qui ont répandue (oui) peut être les effets indésirables des produits associes.
Travaux personnels Etude Botanique
30
II. Etude Botanique
L’étude botanique permet l’identification et la caractérisation de l’espèce ; ce qui est primordiale lors
d’un travail de recherche quelconque concernant un végétal.
L’étude botanique regroupe :
 Une étude morphologique.
 Une étude Histo-anatomique.
 Une étude de la poudre.
L’étude botanique a été réalisée au niveau de laboratoire de botanique médicale et Cryptogamie du
département de pharmacie de la Faculté de médecine d’Annaba.
1. Etude morphologique
1.1. Matériels
 Matériels végétales :
Notre étude a porté sur les noyaux des dattes (Phœnix dactylifera L.) variété «Deglet Nour ». Il s'agit
des dattes demi-molles qui poussent dans le sud algérien avec une forme allongée plus ou moins
volumineuse.
Les dattes de notre échantillon ont été apportées de Biskra (Tolga) le mois de Février 2020, puis ont
été dénoyautées et conservées à l'abri de la lumière pendant toute la durée de l'expérimentation.
(Photo prise par Dr Younes. A)
Figure 20 : Noyaux de datte variété Deglet Nour
 Matériels du laboratoire :
Appareillage :
- Balance analytique de précision (ADAM Nimbus)
- Binoculaire (Optica)
Verreries
- Boite de pétri
Travaux personnels Etude Botanique
31
- Lames
- Lamelles
Autres :
- Lame rasoir, Pince, Pied de coulisse, Règle.
1.2. Méthodes
Cette étude est réalisée sur 10 noyaux des dattes prélevés au hasard sur lequel on détermine :
- La morphologie : la taille, la couleur, et la forme.
- La prise de poids des noyaux, s’effectue à l’aide d’une balance analytique de précision.
- Les différentes parties de la graine en faisant une coupe transversale pour déterminer les
proportions qui occupe chaque partie.
(Photo prise par Dr Younes. A)
Figure 21 : Echantillons prélevés pour étudier la morphologie.
1.3. Résultats
Les résultats concernant les caractéristiques morphologiques des noyaux des dattes variété « Deglet
Nour » sont les suivants :
- Les échantillons prélevés sont de taille presque égale dont la longueur varie entre : [2-2.8] cm,
largeur [0.6 -0.8] cm et l’épaisseur [0.4-0.5] cm
- Le poids des échantillons prélevés varie entre : [0.40 -1.20] g
- Ces noyaux sont lisses de couleur brune et de forme ovoïde allongée pointue aux deux extrémités
avec une rainure ventrale qui est peu profonde, le micropyle dorsal est central. Ils ont une surface
lisse à ridée
- Dans la coupe transversale, nous remarquerons nettement le sillon (la rainure), les téguments
brunâtres et l’Albumen blanc crème qui occupe presque 90% de la graine.
Travaux personnels Etude Botanique
32
(Photo prise par Dr Younes. A)
Figure 22: Face ventrale et dorsale de noyau de datte variété Deglet Nour.
- La coupe transversale du noyau de datte est effectuée manuellement à l’aide d’une lame rasoir et
observée à l’aide d’une binoculaire :
(Photo prise par Dr Younes A)
Figure 23 : Coupe transversale du noyau de datte, observée sous binoculaire (G : X1.6)
Rainure
Micropyle
Rainure
Téguments
Albumen
Travaux personnels Etude Botanique
33
1.4. Discussion
- L’analyse morphologique des échantillons prélevés a été effectuée au début de l’expérimentation,
les résultats de cette dernière concernent, la couleur, l’aspect de la surface et les dimensions de
noyaux de dattes. Nous avons déterminé une coloration marron et une surface lisse a ridée, ces
résultats concordent avec la description de Debabache (2010) et celle de Munier (1973).
- Ces noyaux ont une taille moyenne ; dont la longueur [2-2.8] cm, largeur [0.6 -0.8] cm et
l’épaisseur [0.4-0.5] cm ; le poids des échantillons prélevés varie entre : [0.40 -1.20] g, ces résultats
sont aussi confirmés par les résultats d’Ahmed Bessas (2008).
- Selon Senoussi. M et Chenouf (2018). C Les dimensions des noyaux de dattes étudiées de la
variété Deglet-Nour sont comprises entre (0.46 et 1.12 g) avec une moyenne de 0.8830 g pour le
poids, (1,9 à 2,8 cm) avec une moyenne de 2.27 cm pour la longueur et (0,6 à 0,9 cm) avec une
moyenne de 0.7425cm pour la largeur du noyau, ces résultats confirment les dimensions de notre
échantillon.
- En plus les résultats trouvés par Ayachi (2002) chez la variété "Deglet nour" (26,2 mm de longueur,
7,6 mm de largeur). Debabache (2010) ; Douib et Douba (2012) ont trouvé également les valeurs
de dimensions de la graine voisines à celle obtenues dans notre étude.
- Les résultats du poids trouvés par Debabache (2010) ; Douib et Douba (2012) (entre 0,85g et
0,8g) sont semblables à ceux que nous avons obtenu.
- Ainsi que Sabour I et al (2019). Confirme nos résultats concernant les dimensions les noyaux de
dattes variétés Deglet Nour, les mesures obtenues sont 25,31±1,49mm de longueur et
7,58±0,44mm de largeur.
- Selon Acourene et Tama (1997), une différence significative entre arbres et arbre a été relevée
sur le diamètre, le poids, la longueur du noyau même si les palmiers pris en compte proviennent
d’une même exploitation. Ces différences peuvent être induites par les types de pollen utilisés par
les phœnicicultures
Pour la coupe transversale :
- Selon Philipe Labort (2020) la coupe transversale de noyau de datte faite avec un microtome
montre qu’elle est constituée d’un tégument et d’un albumen qui occupe la majeure partie. Celui-
ci sert à nourrir l'embryon, qui chez le dattier est très petit, ce résultat concorde avec notre travail.
- En plus selon Maurice Reille (2014) l’unique graine de Phœnix dactylifera L. est très dure,
présente un albumen corné au sein duquel le petit embryon germera par un point qui laisse sur
l’une des faces une marque circulaire, cette description confirme les caractéristiques de notre
échantillon.
Travaux personnels Etude Botanique
34
II.2. Etude Histologique des noyaux de dattes
2.1. Matériels :
Appareillage
- Binoculaire (Optica)
- Microscope optique (Optica)
Réactifs :
- Eau distillée
- Vert de Méthyl
- Rouge Congo
Verreries
- Boite de pétri
- Lames
- Lamelles
Autres
- Pince
- Lame rasoir
2.2. Méthodes :
Principe de la méthode:
Pour pouvoir étudier les structures anatomiques et histologiques de notre échantillon, il est nécessaire
d’effectuer des coupes minces et parfaitement orientés au niveau de l’organe donné, ensuite de
pratiquer des différentes colorations, nous avons choisir la double coloration comme technique.
Pour faciliter l’obtention des coupes nous pouvons mouiller l’échantillon dans l’alcool dilué à 60°.
(Spichiger et al, 2004)
a- Réalisation des coupes :
 Des coupes transversales sont réalisées à main levée à l’aide d’une lame de rasoir.
 Nous réalisons plusieurs coupes très minces (10 à 15 coupes) dont on choisira les meilleures à la
fin de l’opération. Ces coupes sont récupérées dans l’eau (Spichiger et al, 2004)
b- Technique de la double coloration :
La méthode de la double coloration par le rouge Congo et le vert de méthyle. (Spichiger et al, 2004)
c- Observation microscopique :
Elle est réalisée à l’aide d’un microscope optique (Optica) dont les grossissements : GX10 et GX40,
les coupes sont traitées soit à l’état frais soit après coloration.
Travaux personnels Etude Botanique
35
2.3. Résultats
La coupe transversale de la graine de datte ; montre les éléments suivants:
(Photo prise par Dr Younes A)
Figure 24: Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte sans coloration, observée sous
microscope optique (G : X10)
L’allure générale de la coupe montre qu’elle est constituée de deux grandes parties : externe fine et
interne qui occupe la majeure partie.
(Photo prise par Dr Younes A)
Figure 25: Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte sans coloration, observée sous
microscope optique (G : X40)
La coupe transversale de la graine de datte vue au (Gx40) ; montre qu’elle est constituée d’un
tégument externe d’un albumen corné interne.
Albumen
Téguments
Couche de cellules sclérifiées
Cellules parenchymateuses
Couche pigmentaire
Albumen corné
Téguments
Travaux personnels Etude Botanique
36
(Photo prise par Dr Younes A)
Figure 26 : Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte avec coloration, observée sous
microscope optique (G : X40)
La double coloration de la coupe transversale de la graine de datte ; montre que les téguments sont de
nature lignifiés et l’albumen est de nature cellulosique
- La coupe longitudinale la coupe longitudinale de la graine de datte ; montre les éléments
suivants :
1. Téguments :
Il semble constituer de deux voire trois couches, de l’extérieur vers l’intérieur nous avons :
Figure 27 Figure 28
Figure 27 : Fragment d’un tégument externe de noyau de datte, observé sous binoculaire (G X1, 6).
Figure 28 : Fragment d’un tégument externe de noyau de datte, observé sous microscope optique
(G : X40).
Le tégument externe qui est blanc crème représenté par une à deux assises de cellules sclérifiées avec
lumière étroite, et paroi cellulaire fortement épaissies et canaculées.
Cellules sclérifiées
Cellules parenchymateuses
Couche pigmentaire
Albumen corné
Travaux personnels Etude Botanique
37
Figure 29 Figure 30
Figure 29 : Fragment du tégument interne du noyau de datte, observé sous binoculaire (G x 1.6).
Figure 30 : Fragment du tégument interne du noyau de datte, observé sous microscope optique
(GX40).
Le tégument interne; semble constitue des cellules parenchymateuses allongées à paroi fine parfois
avec des gouttelettes huileuses
Figure 31 : La Couche pigmentaire du noyau de datte, observée sous microscope optique
(G : X40)
La couche pigmentaire brune est responsable de la coloration de la graine de datte, cette couche
représente la dernière couche de tégument de la graine de datte qui sépare les téguments de l’albumen.
Remarque : Les cellules de la première couche sont orientées de manière perpendiculaire aux autres
cellules de de téguments.
Travaux personnels Etude Botanique
38
2. L’Albumen :
Figure 32 : Coupe transversale de l’Albumen de la graine de datte, observée sous
microscope optique (G : X40)
Figure 33 : Coupe longitudinale de l’Albumen de la graine de datte, observée sous
microscope optique (G : X40)
L’albumen est formé de cellules polygonales à paroi épaisse riche en hémicellulose, jaunâtre.
Travaux personnels Etude Botanique
39
2.4. Discussion
Nos résultats montrent que la graine de datte est constituée de deux parties : les téguments et l’albumen,
les téguments sont formé eux même d’une couche de cellules sclérifiées externe suivi de deux à trois
assises de parenchymes qui semblent imprégné de gouttelettes huileuses ; et enfin une couche
pigmentaire responsable de la coloration de la graine,
L’albumen qui occupe 90% de la graine est formé de cellules polygonales à paroi épaisse riche en
hémicellulose, jaunâtre
Ces résultats concordent avec celle de Philipe Labort qui démontre que la coupe transversale de noyau
de datte est constituée d’un tégument et d’un albumen qui occupe la majeure partie. Celui-ci sert à
nourrir l'embryon, qui chez le dattier est très petit. (Labort, 2020)
Travaux personnels Etude Botanique
40
II.3. Etude de la poudre des noyaux de dattes
Cette étude a pour objectif de déduire les éléments microscopiques caractéristiques de la graine de
datte variété Deglet Nour.
3.1. Matériels
 Matériels du laboratoire :
Loupe binoculaire (Optica)
Microscope optique (Optica)
Lames et lamelles
Pince
 Matériels végétales :
Les noyaux ont été trempés dans l'eau et rincés pour enlever la chair adhérente, placés dans un tulle à
séchage et séchés au soleil. Ils ont été ensuite moulus séparément dans un puissant broyeur
(ROBUSTE), Le figure 35 présente les différentes étapes de préparation de la poudre de noyaux de
datte :
Figure 34 : Diagramme de préparation de la poudre de noyau de datte
Travaux personnels Etude Botanique
41
3.2. Méthodes
 Test de l’odorat :
Nous frottons environ 0.1 mg de drogue entre le pouce et l’index ou dans la paume de la main. Les
constituants odoriférants libérés sont testés lentement et de manière répétée par le nez. En premier lieu,
on détermine la densité de l’odeur, c'est-à-dire « sans, faible, marquée, forte » ; ensuite, vient le type
d’odeur, par exemple : « aromatique, fruitée, moisie, rance, etc..». Il est indispensable de pouvoir
comparer directement l’odeur avec celle de substances connues (Stahl, 1974)
 Test du gout :
5-10mg de drogue en poudre sont placés sur la langue et gardé en bouche 10-30 secondes. Après avoir
recraché l’échantillon, rincer la bouche (Stahl, 1974)
 Aspect :
- Aspect macroscopique :
Elle consiste en une observation des caractères les plus apparents de la drogue et de ses falsifications
éventuelles (forme, couleurs, particularités diverses) et sera complétée en notant les caractères
organoleptiques. Cet examen organoleptique est fait à l’œil nu ou l’aide d’une loupe. (Stahl, 1974)
- Aspect microscopique :
Elle précise l’identification botanique et pourra être faite soit sur des coupes d’organes, soit sur des
tissus dissociés ; soit sur la poudre de la plante. Cet examen est fait à l’aide d’un microscope optique
ou électronique. La microscopie est l’outil indispensable pour l’identification et la détermination de la
pureté d’une drogue ainsi que pour l’analyse de mélanges de poudres. (Faugeras, 1965)
Nous plaçons plusieurs gouttes du réactif : Acide Lactique, on y dépose une quantité adéquate de la
poudre de noyaux de datte variété Deglet Nour ; et on recouvre prudemment par une lamelle. Un seul
côté de lamelle entre en contact avec le milieu de suspension ensuite la lamelle est abaissée doucement
et complètement sur la préparation pour éviter les bulles d’air (Stahl, 1974)
Travaux personnels Etude Botanique
42
3.3. Résultats
- L’étude a été effectuée sur la poudre des noyaux des dattes variété Deglet Nour, obtenue à partir
du broyage des graines séchées.
- Sous microscope optique (G : ×40), nous examinons notre échantillon dans le but de chercher des
éléments caractéristiques de la poudre. Sans oublier les caractères organoleptiques qui ont été pris
en considération.
- Le résultat de l’analyse macroscopique figure dans le tableau ci-dessous :
Tableau 4: Caractères macroscopiques de la poudre de noyaux de dattes variété Deglet Nour.
Caractère Poudre de noyaux de datte variété Deglet Nour
Analyse
Macroscopique
Couleur Brune rougeâtre
Saveur Légèrement amère.
Odeur Peu caractéristique.
Aspect Homogène
(Photo prise par Dr Younes. A Octobre 2020)
Figure 35 : La poudre de noyau de datte, observée à l’œil nu.
Travaux personnels Etude Botanique
43
- Etude Microscopique :
 Les éléments caractéristiques de la poudre de noyaux de dattes sont résumés dans le tableau
suivant :
Tableau 5 : Caractères microscopiques de la poudre des noyaux des dattes variété Deglet Nour,
observés sous microscope optique (G : X40).
Observation microscopique Commentaire
- Coupe transversale montre :
 Une assise externe de tégument
 Une assise pigmentaire brune jaunâtre
 Une couche de cellules albumineuses à paroi
épaisse en bas.
- Vue de face d’un fragment de tégument externe de la
graine, constitue d’une assise de cellules sclérifiées
avec lumière étroite, et paroi cellulaire fortement
épaissies et canaculées.
- Les fragments sont jaunâtres, nombreux
- Vue de face d’un fragment d’albumen, formé de
cellules polygonales à paroi épaisse riche en
hémicellulose, jaunâtre(1),
- En haute c’est un fragment de l’assise pigmentaire qui
surmonte les cellules de albumineuses
- Fragment d’albumen dans une coupe transversale
montrant la présence d’une sorte de fosses.
1
1
1
Travaux personnels Etude Botanique
44
- Fragment de vaisseaux, rare.
- Fragment de fibre sclérenchymateuse étroit, à paroi
cellulaire légèrement épaisse ponctuée, peu nombreux.
- Partie de fibre sclérenchymateuse avec un vaisseau
- Fragment de cellules parenchymateuses avec des
gouttelettes d’une huile fixe.
- Vue de face d’un fragment de cellules
parenchymateuses qui appartient au tégument interne.
Travaux personnels Etude Botanique
45
3.4. Discussion
La poudre des noyaux des dattes présente de divers éléments, ces derniers appartiennent soit aux
téguments de la graine ou à l’albumen ; nous trouvons :
- Des fragments de cellules parenchymateuses parfois pigmentée contenant des gouttelettes d’une
huile fixe ; ces cellules de tégument interne sont présentes aussi dans la graine d’Areca catechu L.
qui appartient à la même famille que les noyaux de datte : famille des Arécaceae (Betty et Derek,
1990)
- En plus notre poudre des noyaux de datte contient des fragments d’albumen, formés de cellules
polygonales à paroi épaisse vues en coupe longitudinale ainsi que une structure de cellule allongée
avec une sorte de fosses en vue transversale , ces dernières sont aussi présentes dans la poudre de
la graine d’Areca : d’Areca catechu L. (Betty et Derek, 1990)
Travaux personnels Screening Phytochimique
46
III. Screening Phytochimique
Dans cette partie du travail, nous cherchons à mettre en évidence la présence de certaines familles
chimiques telles que les flavonoïdes, les alcaloïdes, les coumarines, les saponosides et les tanins.
Le screening chimique a été réalisé au niveau de laboratoire de botanique médicale et Cryptogamie du
département de pharmacie de la Faculté de médecine d’Annaba.
1. Matériels
 Matériel végétal
La poudre des noyaux des dattes variétés Deglet Nour déjà préparé.
 Matériel du Laboratoire
Tableau 6 : Matériels du laboratoire du Screening phytochimique
Appareillage Réactifs Verreries Autres
- Bain Marie
(OSI)
- Balance
(DENVER
Instrument)
- Plaque
chauffante
(MagiFlame)
- Moulin à café
(ROBUSTE)
- Lampes à
Wood
(VILBER
LOIRMAT)
- Eau distillée
- Lugol (SIGMA-ALDRICH)
- Soudan III
- Ethanol (SIGMA-ALDRICH)
- Acide Chlorhydrique (HCl)
(SIGMA-ALDRICH)
- Trichlorure de fer (FeClӡ) 10%
(LABOSI)
- Liqueur de Fehling (KB
CHIMIE)
- Acide acétique (SIGMA-
ALDRICH)
- Acide sulfurique (SIGMA-
ALDRICH)
- Ammoniaque (NH4OH)
(SIGMA-ALDRICH)
- Hydroxyde de sodium (NaOH)
(NORMAPUR)
- Chlorure de sodium
- Copeaux de Mg
- Réactif de Stiasny
- Acétate de sodium
- Tubes à essai
- Eprouvettes
graduées 10 ml,
25ml, 50ml et
100ml
- Béchers à
100ml
- Entonnoir
- Erlen Mayer
- Pipettes en
verre à : 1ml,
2ml, 5ml, 10 ml
-
- Papier filtre
- Portoirs
- Pince
- Boites de pétrie
- Capsules en
porcelaine
- Spatule
Travaux personnels Screening Phytochimique
47
- Réactif de Mayer
- Réactif de bouchardât
Remarque : Pour la préparation des réactifs voir l’Annexe 3.
2. Méthodes
2.1. Réaction d’Histochimie
La recherche des éléments caractéristiques de la poudre de noyaux de datte est suivie d’une recherche
histochimique, c’est à dire une microscopie après traitement de la préparation avec des réactifs
spéciaux, les réactions les plus connues sont rassemblées dans le tableau 7.
Tableau 7 : Réactions d’Histochimie
Identification Réactif Réaction Remarquable
Amidon Solution de l’iode (SIGMA-
ALDRICH)
Coloration Bleu violette
Graisse et autres matières
grasses
Rouge Soudan III (Cheminova) Coloration rouge
Polyphénols Solution de chlorure de fer III Coloration bleu-noir ou verte
Anthraquinone Solution d’hydroxyde alcalin à 5% Rouge (réaction de
Borntrager)
Saponosides Acide sulfurique dilué Coloration jaune
2.2. Réactions de Screening phytochimiques
Les métabolites sont mis en évidence par une étude phytochimique qui consiste à caractériser les
différentes familles de molécules existantes dans une plante
Il s'agit d'analyses qualitatives basées sur des réactions de coloration et/ou de précipitation. Celles-ci
sont effectuées sur l’extrait aqueux préparé.
 Préparation de l’extrait aqueux par décoction :
- Peser 10 g de matière végétale dans un ballon.
- Ajouter 100 ml d’eau distillée.
- Chauffer le mélange jusqu’à ébullition puis laisser bouillir pendant 10 min.
- Laisser refroidir puis filtrer.
- Les extraits aqueux, ainsi obtenus ont été conservés à 4°C. (Bellakhdar J, 1997)
Travaux personnels Screening Phytochimique
48
Tableau 8 : Les protocoles du screening phytochimique
Identification Réaction Observation
Composées
réducteurs
(Yves Alain, 2007)
- Introduire 1ml d’extrait dans un tube
à essai
- Ajouter 2ml de liqueur de Fehling
(1ml réactif A et 1ml réactif B)
- Incuber l’ensemble pendant 8 min
dans un bain marie bouillants
- L’apparition d’un précipité
rouge brique indique la
présence des composés
réducteurs.
Protéines : Réaction
de Biuret
(Marksen I, 2008)
- Placer 3 ml de l‘extrait
- Ajouter 1 ml de la solution de NaOH
à 20%
- Ajouter 3 gouttes de la solution
CuSO4 à 1%
- Coloration bleu-violet
indique la présence des
protéines
Mucilages
(Trease et Evans,
1987).
- A 1ml de décocté ajouté 5 ml
d’éthanol absolu
- Après une dizaine de
minutes observer s’il y’a
formation d’un précipité
floconneux par agitation
Saponosides
(Harbone J.B, 1998).
- Dans un tube à essai, introduire
10ml d’extrait à tester et agité
pendant quelque secondes
- Laissé au repos pendant 15min
- Une hauteur de mousse
persistante indique la
présence des saponines.
Indice de mousse - Voir au-dessus du tableau 9
Polyphénols
(Trease et Evans,
1987).
- Introduire 1ml d’extrait à dans un
tube à essai
- Ajouter 2ml d’eau distillé +2 à 3
gouttes de solution de FeCl3 diluée
à 1%
- Coloration bleue-noire ou
bleue verte
Tanins Catéchiques
(Faugeras
G, 1965)
- Prélever 5 ml de l’extrait et
introduire dans un tube à essai.
- Ajouter 2 ml de réactif de Stiasny.
- La formation de d’un
précipite rose ou plus ou
moins brun
Travaux personnels Screening Phytochimique
49
- Chauffer au bain-Marie de 15-
30min
Galliques
(Diallo D,
2000)
- Prélever 1 ml de l’extrait et
introduire dans un tube à essai.
- Saturer par de l’acétate de sodium.
- Ajouter quelques gouttes de FeCl3
2%
- La formation d’un précipité
brun verdâtre indique la
présence de tanins
hydrolysables.
Flavonoïdes
(Harbone J.B, 1998)
- 5ml d’extrait dans un tube à essai
- Quelques gouttes de HCl
- Quelques coupeaux de Mg
- Coloration rose ou orangée
ou jaune
-
Coumarines
(Harbone J.B, 1998)
- 1ml d’extrait dans un tube à essai
- 0.5 ml de NH4OH à 25% à chaud
- Mélanger et observer sous UV à 254
nm.
- Une fluorescence intense
indique la présence des
coumarines
Anthraquinones
libres
(Harbone J.B, 1998)
- Introduire 5 ml de l’extrait, 2.5 ml
de NH4OH à 20% puis agiter
- Coloration plus ou moins
rouge
-
Alcaloïdes
(Pharmacopée 6ème
édition)
- Dans un tube à essai, introduire 1ml
d’extrait
- Acidifier le milieu par quelques
gouttes de HCl
- Quelques gouttes de réactif de
Bouchardât
- Apparition d’un précipité
jaune marron
Hétérosides
cardiotoniques
(Faugeras G, 1965)
- A 1g de poudre, ajouter 5 ml d’acide
acétique contenant des traces de
FeCl3 et 5 ml d’acide sulfurique
contenant des traces de FeCl3.
- La présence de glucosides
cardiotoniques est confirmée
par la formation de deux
phases, une colorée en brun
rouge (acide acétique) et la
Travaux personnels Screening Phytochimique
50
- Ce Test basé sur la réaction de
Keller-Killiani
deuxième en bleu vert (acide
sulfurique).
Anthocyanes
(Diallo D, 2000)
- Prélever 5 ml de L’extrait
- introduire dans un tube à essai.
- Ajouter 1 ml d’HCl.
- Verser goutte à goutte 1 ml d’une
- solution concentré de NH4OH.
- L’apparition d’une couleur
rouge après addition d’HCl
qui vire au bleu-vert après
addition de NH4OH indique
la présence d’anthocyanes.
- Indice de mousse (Faugeras G, 1965) :
La dilution (inverse de la concentration) fournissant par agitation, dans un tube calibré, une hauteur
de mousse de 1cm.
- Mode opératoire :
- Sur le décocté précédemment préparé réaliser des dilutions décroissantes dans 11 tubes calibrés
(16cm/16mm)
- Introduire les quantités selon le tableau suivant (Faugeras G, 1965) :
Tableau 9 : Les dilutions décroissantes pour calculer l’indice de Mousse.
N° de tubes
Volumes
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11
Décocté (ml) 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10
Eau (ml) 10 09 08 07 06 05 04 03 02 01 00
- Boucher avec le doigt et agiter chaque tube en position horizontale pendant 15 sec, laisser reposer
10 minutes, mesurer la hauteur de mousse.
- Le tube dans lequel la hauteur de mousse est de 1cm sert de base au calcul de l’indice (tube X) :
- x ml de décocté à 1% = x/100 g de drogue dilués dans 10 ml d’eau.
- La concentration dans le tube X est donc : x/100/10.
- L’indice de mousse sera alors : 1000/x
Travaux personnels Screening Phytochimique
51
3. Résultats
Cette partie de notre étude est une mise en évidence des différentes familles des composés existants
dans les noyaux de datte variétés Deglet Nour. Nous avons effectué préalablement des tests
histochimiques basés sur une observation microscopique après traitement de la poudre avec des réactifs
spéciaux, puis nous avons fait un screening phytochimiques qui est basé sur des phénomènes de
précipitation et/ou de coloration par des réactifs spécifiques à chaque famille de composés. Les
résultats obtenus sont représentés dans les Tableaux suivants :
Tableau 10: Résultats des réactions d’histochimie des noyaux de datte variétés Daglat Nour, observés
sous microscope optique (G : X40)
Réactions Observation microscopique Commentaire
Poudre sans aucun
traitement
- C’est une poudre brune rougeâtre
avec quelque élément apparait jaune
ou transparent (voir l’étude de
poudre)
Amidon - Pas de coloration bleu violet donc la
poudre ne contient pas de l’amidon
-
Lipides
-
- Apparition des gouttelettes colorées
en rouge indique la présence des
lipides
Polyphénols
-
- Apparition de coloration noirâtre
indique la présence des polyphénols
Travaux personnels Screening Phytochimique
52
Anthraquinone
-
- Pas de virage de la coloration
rougeâtre donc pas d’anthraquinones
Saponosides
-
- Virage au jaune donc il y a des
saponosides
Tableau 11: Résultats du screening phytochimique de noyaux de datte variété Daglat Nour
Réactions Résultats Observation microscopique Commentaire
Composées
réducteurs
+
- Présence d’un précipité
rouge briqué
Protéines _
- Pas de virage de coloration
vers le bleu violet
Mucilages +
- Présence d’un précipité
floconneux
Précipité rouge
briqué
Précipité
floconneux
Travaux personnels Screening Phytochimique
53
Saponosides + - Formation d’une mousse
persistante après repos de
15min.
Indice de mousse - Indice de Mousse
IM=1000/x
- x ml de décocté à 1cm
- IM=1000/5= 200
Polyphénols +
- L’apparition d’une
coloration bleu noirâtre ou
verte plus ou moins foncé
Tanins
Catéchiques / / /
Tanins Galliques / / /
Flavonoïdes +
- Apparition d’une
coloration orangée
Coumarines _
- Absence de fluorescence
Après repos
Agitation
1 2
1
3 4 5 6 7 8 9 10 11
Travaux personnels Screening Phytochimique
54
Anthraquinones
libres
_
- Pas de changement ou
virage de coloration
Alcaloïdes +
- Avec le réactif de Mayer
présence un précipité
jaunâtre
Hétérosides
cardiotoniques
_ - Il n’y a pas de formation de
deux phases, une colorée
en brun rouge et la
deuxième en bleu vert
Anthocyanes _ - Il n’y a pas de couleur
rouge après addition d’HCl
qui vire au bleu-vert après
addition de NH4OH
(-) : Absence, (+) : Présence
Précipité
jaunâtre
Travaux personnels Screening Phytochimique
55
4. Discussion
D’après les résultats obtenus, nous avons constaté que les noyaux des dattes variété « Deglet Nour »
sont riches en métabolites primaires notamment en sucres réducteurs, en lipides, et encore en
métabolites secondaires ; d’abord en mucilages, en polyphénols, les flavonoïdes, en alcaloïdes et en
saponosides.
Alors que nous avons noté une absence des protéines, des coumarines, des anthraquinones libres, et
des hétérosides cardiotoniques et des anthocyanes.
Pour les Métabolites primaires :
- En comparant nos résultats de l’analyse qualitative des sucres réducteurs par la liqueur d Fehling
avec d’autres études effectuées, nous avons trouvé que les noyaux des dattes variété « Deglet
Nour » sont riches sucres réducteurs, confirmé par les résultats de Hamida K et al (2014). Qui
porte sur Valorisation des graines "noyaux" des dattes de la région d’Ouargla (Sud algérien) par la
production de levure alimentaire.
- L’analyse qualitative des protéines par la méthode de Biuret montre un résultat négatif tandis que
le dosage des protéines fait par Boussena et al (2016). Montre qu’il renferme une teneur de 8.59%
de la matière sèche de Protéines brutes, cela peut-être expliquer par le manque de sensibilité des
analyses qualitatives.
- En plus l’analyse qualitative de la poudre par le réactif de Soudan III montre qu’elle est trop riche
en lipides présents sous forme de gouttelette huileuse, ce résultat est confirmé par les études de
Boussena et al (2016), sur l’huile des noyaux des dattes dont la matière grasse représente 8.7% du
poids de la matière sèche des noyaux des dattes, et encore soutenus par les résultats de Hamida K
et al. (2014), en plus ce résultat concorde avec l’étude histologique faite et qui révèle la présence
des gouttelettes huileuses dans les coupes histologiques.
Pour les Métabolites secondaires :
- Comme toutes graines les noyaux des dattes variété « Deglet Nour » sont riches en mucilages qui
se gonflent au contact de l’eau en favorisant donc le phénomène de germination. Selon
Bouchardat. A (1839) ; la datte contient un noyau osseux qui contient une grande quantité de des
mucilages, ce qui confirme nos résultats.
- Pour les saponosides ; l’extrait aqueux des noyaux des dattes variétés Deglet Nour est riche en
saponosides dont l’indice de mousse est égal à IM =200, ces résultats sont confirmés par Sabeur.I
et Saidi .S (2019)
- Les résultats du criblage phytochimique sont effectués sur l’extrait aqueux des noyaux des dattes
variété Deglet Nour, dévoilent qu’il contient : polyphénols, flavonoïdes, saponosides et alcaloïdes,
Travaux personnels Screening Phytochimique
56
ce qui est trouvé par Abiola et al. (2015), Sundar (2017). Ces résultats sont aussi soutenus par les
travaux réalisés par Saryono et al. (2018) et Ardekani et al. (2010). Ainsi que celle de Sabour I
et al. (2019)
- Pour le test des tanins par le réactif de Stiasny (1V d’HCl+2V formol) nous avons obtenu une
solution colloïdale qui masque l’analyse qualitative des tanins, cette solution ressemble à un gel
après traitement de l’extrait par l’HCl puis chauffage au bain marie, ce phénomène de gélification
peut être due à la richesse des noyaux de dattes en polysaccharides plus spécifiquement les pectines
qui sont des monomères des acides galacturoniques ayant la propriété de former des gels dans un
milieu acide et à chaud. Ce résultat concorde avec celle de Bouanani et al., 2007, qui confirme
que les noyaux des dattes sont riches en polysaccharides qui forment au contact de l’eau des
solutions colloïdales ou des gels, ces propriétés permettent d’obtenir des gélifiants, épaississants
ou viscosifiants utilisés dans les industries pharmaceutiques et alimentaires. Ainsi que soutenu par
celle de (Ahmed G, 2017) concernant la richesse des noyaux des dattes en polysaccharides.
- L’extrait aqueux des noyaux des dattes variété « Deglet Nour », est dépourvu de coumarines,
d’anthraquinone, d’anthocyane ainsi que de d’hétérosides cardiotonique, ces résultats sont
similaire à celle de Sabour. I et al (2019) ; pour les tests de d’anthraquinone et d’anthocyane ;
tandis que différente pour le test des coumarines (qui est positive) ; cela peut être due à la différence
dans la méthode d’extraction aqueux des noyaux de datte (Nous avons travaillé sur un décocté par
contre celle de Sabour et al (2019); est un macérat de 48h)
- Ce qui concerne l’analyse qualitative des hétérosides cardiotoniques qui révèlent qu’il est négatif
aucun travail n’a été publié sur la composition biochimique en hétérosides cardiotoniques.
- Nous avons comparé aussi nos résultats des tests phytochimiques avec d’autre variété de noyaux
des dattes comme celle d’Arabie Saoudite « Ajwa » représenté par les travaux de Chikh S, (2014),
qui a des résultats comparables à celles de notre variété algérienne concernant les tests des
polyphénols, des flavonoïdes, des alcaloïdes.
Travaux personnels Etude minérale
57
IV. Etude minérale : Caractérisation des métaux lourds (Cadmium et Plomb) :
Parmi l’ensemble des métaux lourds, une vingtaine d’entre eux sont indispensables aux processus
physiologiques majeurs, en particulier la respiration, la photosynthèse ou l’assimilation des
macronutriments (Kabata-pendias et Pendias, 2001).
Nombre de ces métaux sont aussi impliqués au niveau de processus moléculaires tels que le contrôle
de l’expression des gènes ; et des métabolites secondaires .En outre, certains éléments traces peuvent
se présenter sous différents états d’oxydation et jouent ainsi un rôle très important dans les multiples
systèmes enzymatiques (Kabata-pendias et Pendias, 2001).
Pour autant, les métaux lourds n’ont pas tous une fonction connue à ce jour dans le métabolisme de la
plante, et malgré la grande diversité des besoins et des niveaux de tolérance aux métaux lourds chez
les plantes, certains restent considérés comme des poisons cellulaires pour lesquels les doses
admissibles sont très faibles (Kabata-pendias et Pendias, 2001).
L’objectif de cette partie est de mettre en évidence la présence ou l’absence des métaux lourds (le
cadmium et le plomb) dans l’extrait aqueux des noyaux des dattes ; variété Deglet Nour.
Le travail a été effectué au niveau du laboratoire de chimie minérale de la faculté de médecine Annaba.
1. Matériels
 Matériel végétal
La poudre des noyaux des dattes, variété Daglat Nour, à partir duquel nous avons préparé un décocté
 Matériel du laboratoire
Tableau 12 : Matériels du laboratoire de l’étude minérale.
Appareillage Verreries Réactifs Autres
- Bain Marie
(OSI)
- Balance
(DENVER
Instrument)
- Centrifugeuse
(Bioblock)
- Agitateur
(Bioblock
Scientific)
- Tube à essai
- Eprouvettes graduées
10 ml, 25ml,
- Béchers à 100m
- Eau distillée
- Iodure de Potassium
- HCl
- Chromate de sodium
- Thioacétamide
- Portoirs
- Spatule
Travaux personnels Etude minérale
58
2. Méthodes
Il s’agit d’une analyse qualitative des métaux lourds (Plomb et Cadmium) existants en solution aqueux
sous forme soluble incolore, cette analyse est basé sur des réactions de la précipitation et de
solubilisation, pour chaque métal il existe des réactions générales et des réactions spécifiques de
caractérisation. Les protocoles sont résumés dans le tableau 13.
Tableau 13 : Réaction d’identification du Plomb et du Cadmium.
Identification Réaction Observation
Plomb (Pb)
(B. Tilquin et al
1997)
- Générale :
 Prélever 1ml de l’extrait
 Ajouter 1ml d’Iodure de potassium KI
- Spécifique :
 Prélever 1ml de l’extrait
 Ajouter 1ml de Chromate de sodium
préalablement préparé
 Centrifugation
 Ajouté 1ml de l’acide acétique dilué 1/3
 Centrifugation
- Coloration jaune d’œuf
par formation de l’iodure
de plomb (PbI2)
- Formation d’un précipité
jaune par la formation de
PbCrO4 jaune,
- Ce composée est
insoluble dans l’acide
acétique
Cadmium (Cd)
(B. Tilquin et al
1997)
- Spécifique :
 Prélevé 1ml de l’extrait aqueux
 Ajouter quelques gouttes de
Thioacétamide C2H5NS
- Formation d’un précipité
jaune
Travaux personnels Etude minérale
59
3. Résultats
Cette partie de notre étude consiste à détecter la présence ou non des métaux lourds (Plomb et
Cadmium) dans l’extrait aqueux des noyaux des dattes ; variété Deglet Nour, nous avons préparé
préalablement notre extrait aqueux et nous avons passé à des réactions de caractérisation générale et
spécifique.
Les résultats sont résumés dans le tableau 14 :
Tableau 14 : Résultats des réactions de caractérisations des métaux lourds (Pb et Ca) des noyaux des
dattes ; variété Deglet Nour.
Identification Résultats Observation Commentaire
Plomb
Réaction
générale
_
Témoin Blanc Réaction-
(Réaction+)
- La réaction est négative,
il n’y a pas coloration
jaune d’œuf
caractéristique du PbI2
Réaction
spécifique
+
Blanc Réaction+
- Présence d’un précipité
de marron jaunâtre
Cadmium
_
Témoin Blanc Réaction-
(Réaction+)
- Il n’y a pas de précipité
jaune
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».
Étude ethnobotanique, phytochimique  et activité  anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».

Contenu connexe

Tendances

Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
souhaila ennakhli
 
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptxMICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
ZINEBAGOURRAM1
 
Enquête ethnobotanique
Enquête  ethnobotaniqueEnquête  ethnobotanique
Enquête ethnobotanique
Nora Mahfouf
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiqueAli Ali
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireS/Abdessemed
 
Les plantes médicinales: Caroubier
Les plantes médicinales: Caroubier Les plantes médicinales: Caroubier
Les plantes médicinales: Caroubier
Viral00Z
 
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plantantioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
NacerHarrar
 
Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)
mejdida
 
Etude In-vitro de l'activité antimicrobienne des certains huiles essentielles
Etude In-vitro de l'activité antimicrobienne des certains huiles essentiellesEtude In-vitro de l'activité antimicrobienne des certains huiles essentielles
Etude In-vitro de l'activité antimicrobienne des certains huiles essentielles
Saad Fettach
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
S/Abdessemed
 
les milieux de cultures .pdf
les milieux de cultures .pdfles milieux de cultures .pdf
les milieux de cultures .pdf
RachidTaki
 
Memoire de fin d'etude ing.kameni steve arnauld
Memoire de fin d'etude ing.kameni steve arnauldMemoire de fin d'etude ing.kameni steve arnauld
Memoire de fin d'etude ing.kameni steve arnauld
steve kameni
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
arezki sadoudi
 
La phytoremédiation
La phytoremédiationLa phytoremédiation
La phytoremédiation
Younes Trachli
 
Culture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantesCulture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantes
Ahmed Dellaa
 
Présentation.pptx
Présentation.pptxPrésentation.pptx
Présentation.pptx
TomioKaGiYuu8
 
Activité antioxydante
Activité antioxydanteActivité antioxydante
Activité antioxydante
Nora Mahfouf
 
phytoremédiation
phytoremédiationphytoremédiation
phytoremédiation
Zàkàrià Mrabet
 
Criblage phytochimique
Criblage phytochimiqueCriblage phytochimique
Criblage phytochimique
ssuserd4ca70
 

Tendances (20)

Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
 
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptxMICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
 
Enquête ethnobotanique
Enquête  ethnobotaniqueEnquête  ethnobotanique
Enquête ethnobotanique
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoire
 
Les plantes médicinales: Caroubier
Les plantes médicinales: Caroubier Les plantes médicinales: Caroubier
Les plantes médicinales: Caroubier
 
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plantantioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
 
Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)Rapport de stage final(eau)
Rapport de stage final(eau)
 
Etude In-vitro de l'activité antimicrobienne des certains huiles essentielles
Etude In-vitro de l'activité antimicrobienne des certains huiles essentiellesEtude In-vitro de l'activité antimicrobienne des certains huiles essentielles
Etude In-vitro de l'activité antimicrobienne des certains huiles essentielles
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
 
les milieux de cultures .pdf
les milieux de cultures .pdfles milieux de cultures .pdf
les milieux de cultures .pdf
 
Memoire de fin d'etude ing.kameni steve arnauld
Memoire de fin d'etude ing.kameni steve arnauldMemoire de fin d'etude ing.kameni steve arnauld
Memoire de fin d'etude ing.kameni steve arnauld
 
Devoir surveillé n°2
Devoir surveillé n°2Devoir surveillé n°2
Devoir surveillé n°2
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
 
La phytoremédiation
La phytoremédiationLa phytoremédiation
La phytoremédiation
 
Culture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantesCulture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantes
 
Présentation.pptx
Présentation.pptxPrésentation.pptx
Présentation.pptx
 
Activité antioxydante
Activité antioxydanteActivité antioxydante
Activité antioxydante
 
phytoremédiation
phytoremédiationphytoremédiation
phytoremédiation
 
Criblage phytochimique
Criblage phytochimiqueCriblage phytochimique
Criblage phytochimique
 

Similaire à Étude ethnobotanique, phytochimique et activité anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».

Enquête ethnobotanique sur les plantes utilisées pour le traitement des malad...
Enquête ethnobotanique sur les plantes utilisées pour le traitement des malad...Enquête ethnobotanique sur les plantes utilisées pour le traitement des malad...
Enquête ethnobotanique sur les plantes utilisées pour le traitement des malad...
RimMecheri
 
Analyse et dosage des résidus de carbamates dans la pomme par HPLC
Analyse et dosage des résidus de carbamates dans la pomme par HPLCAnalyse et dosage des résidus de carbamates dans la pomme par HPLC
Analyse et dosage des résidus de carbamates dans la pomme par HPLC
Imane Hachoumi
 
163-2015.pdf
163-2015.pdf163-2015.pdf
163-2015.pdf
ManelGharbi10
 
Thèse KHELIFI Haroune-finale.pdf
Thèse KHELIFI Haroune-finale.pdfThèse KHELIFI Haroune-finale.pdf
Thèse KHELIFI Haroune-finale.pdf
mohnina22
 
Memoire biotoxicolgie baglo-erika
Memoire biotoxicolgie baglo-erikaMemoire biotoxicolgie baglo-erika
Memoire biotoxicolgie baglo-erika
Dédé Erika Baglo
 
Mémoire de fin d’études
Mémoire  de fin d’études Mémoire  de fin d’études
Mémoire de fin d’études
RimMecheri
 
La médecine traditionnelle algérienne contre la COVID 19
La médecine traditionnelle algérienne contre la COVID 19La médecine traditionnelle algérienne contre la COVID 19
La médecine traditionnelle algérienne contre la COVID 19
RimMecheri
 
Thèse coopération mu oi
Thèse coopération mu oiThèse coopération mu oi
Thèse coopération mu oinicolas ribet
 
Comparaison des Profils des Alvéolites Lymphocytaires en Immunocytochimie et ...
Comparaison des Profils des Alvéolites Lymphocytaires en Immunocytochimie et ...Comparaison des Profils des Alvéolites Lymphocytaires en Immunocytochimie et ...
Comparaison des Profils des Alvéolites Lymphocytaires en Immunocytochimie et ...
rihem kasmi
 
Contribution à l’étude de l’activité fongicide des extraits de thym (Thymus v...
Contribution à l’étude de l’activité fongicide des extraits de thym (Thymus v...Contribution à l’étude de l’activité fongicide des extraits de thym (Thymus v...
Contribution à l’étude de l’activité fongicide des extraits de thym (Thymus v...
mohnina22
 
Mémoire pour l’obtention du Diplôme de Master en Physiologie et Applications
Mémoire pour l’obtention du Diplôme de Master en Physiologie et ApplicationsMémoire pour l’obtention du Diplôme de Master en Physiologie et Applications
Mémoire pour l’obtention du Diplôme de Master en Physiologie et Applications
Sani Akorede
 
Compréhension des mécanismes régissant l’endurcissement des graines de Vigna ...
Compréhension des mécanismes régissant l’endurcissement des graines de Vigna ...Compréhension des mécanismes régissant l’endurcissement des graines de Vigna ...
Compréhension des mécanismes régissant l’endurcissement des graines de Vigna ...
Lilya BOUCELHA
 
Influence des coinfections à Plasmodium et Salmonelles sur le profil hématolo...
Influence des coinfections à Plasmodium et Salmonelles sur le profil hématolo...Influence des coinfections à Plasmodium et Salmonelles sur le profil hématolo...
Influence des coinfections à Plasmodium et Salmonelles sur le profil hématolo...
MasraAxel
 
Thèse kamel ben mbarek
Thèse kamel ben mbarekThèse kamel ben mbarek
Thèse kamel ben mbareksouad06
 
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'anglePrise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Edouard Colas
 
Contribution a-letude-phytochimique-et-activites-biologiques-des-extraits-de-...
Contribution a-letude-phytochimique-et-activites-biologiques-des-extraits-de-...Contribution a-letude-phytochimique-et-activites-biologiques-des-extraits-de-...
Contribution a-letude-phytochimique-et-activites-biologiques-des-extraits-de-...
BRAHIM SAIF
 
Les compléments alimentaires entre la réalité scientifique et les médias
Les compléments alimentaires entre la réalité scientifique et les médias Les compléments alimentaires entre la réalité scientifique et les médias
Les compléments alimentaires entre la réalité scientifique et les médias
RimMecheri
 
scvo2 compil pdfs
 scvo2 compil pdfs scvo2 compil pdfs
scvo2 compil pdfs
Patou Conrath
 
Scdpha t 2009_marchal_melanie
Scdpha t 2009_marchal_melanieScdpha t 2009_marchal_melanie
Scdpha t 2009_marchal_melanie
Eugène NJEBARIKANUYE
 

Similaire à Étude ethnobotanique, phytochimique et activité anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ». (20)

Enquête ethnobotanique sur les plantes utilisées pour le traitement des malad...
Enquête ethnobotanique sur les plantes utilisées pour le traitement des malad...Enquête ethnobotanique sur les plantes utilisées pour le traitement des malad...
Enquête ethnobotanique sur les plantes utilisées pour le traitement des malad...
 
memoire
memoirememoire
memoire
 
Analyse et dosage des résidus de carbamates dans la pomme par HPLC
Analyse et dosage des résidus de carbamates dans la pomme par HPLCAnalyse et dosage des résidus de carbamates dans la pomme par HPLC
Analyse et dosage des résidus de carbamates dans la pomme par HPLC
 
163-2015.pdf
163-2015.pdf163-2015.pdf
163-2015.pdf
 
Thèse KHELIFI Haroune-finale.pdf
Thèse KHELIFI Haroune-finale.pdfThèse KHELIFI Haroune-finale.pdf
Thèse KHELIFI Haroune-finale.pdf
 
Memoire biotoxicolgie baglo-erika
Memoire biotoxicolgie baglo-erikaMemoire biotoxicolgie baglo-erika
Memoire biotoxicolgie baglo-erika
 
Mémoire de fin d’études
Mémoire  de fin d’études Mémoire  de fin d’études
Mémoire de fin d’études
 
La médecine traditionnelle algérienne contre la COVID 19
La médecine traditionnelle algérienne contre la COVID 19La médecine traditionnelle algérienne contre la COVID 19
La médecine traditionnelle algérienne contre la COVID 19
 
Thèse coopération mu oi
Thèse coopération mu oiThèse coopération mu oi
Thèse coopération mu oi
 
Comparaison des Profils des Alvéolites Lymphocytaires en Immunocytochimie et ...
Comparaison des Profils des Alvéolites Lymphocytaires en Immunocytochimie et ...Comparaison des Profils des Alvéolites Lymphocytaires en Immunocytochimie et ...
Comparaison des Profils des Alvéolites Lymphocytaires en Immunocytochimie et ...
 
Contribution à l’étude de l’activité fongicide des extraits de thym (Thymus v...
Contribution à l’étude de l’activité fongicide des extraits de thym (Thymus v...Contribution à l’étude de l’activité fongicide des extraits de thym (Thymus v...
Contribution à l’étude de l’activité fongicide des extraits de thym (Thymus v...
 
Mémoire pour l’obtention du Diplôme de Master en Physiologie et Applications
Mémoire pour l’obtention du Diplôme de Master en Physiologie et ApplicationsMémoire pour l’obtention du Diplôme de Master en Physiologie et Applications
Mémoire pour l’obtention du Diplôme de Master en Physiologie et Applications
 
Compréhension des mécanismes régissant l’endurcissement des graines de Vigna ...
Compréhension des mécanismes régissant l’endurcissement des graines de Vigna ...Compréhension des mécanismes régissant l’endurcissement des graines de Vigna ...
Compréhension des mécanismes régissant l’endurcissement des graines de Vigna ...
 
Influence des coinfections à Plasmodium et Salmonelles sur le profil hématolo...
Influence des coinfections à Plasmodium et Salmonelles sur le profil hématolo...Influence des coinfections à Plasmodium et Salmonelles sur le profil hématolo...
Influence des coinfections à Plasmodium et Salmonelles sur le profil hématolo...
 
Thèse kamel ben mbarek
Thèse kamel ben mbarekThèse kamel ben mbarek
Thèse kamel ben mbarek
 
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'anglePrise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
 
Contribution a-letude-phytochimique-et-activites-biologiques-des-extraits-de-...
Contribution a-letude-phytochimique-et-activites-biologiques-des-extraits-de-...Contribution a-letude-phytochimique-et-activites-biologiques-des-extraits-de-...
Contribution a-letude-phytochimique-et-activites-biologiques-des-extraits-de-...
 
Les compléments alimentaires entre la réalité scientifique et les médias
Les compléments alimentaires entre la réalité scientifique et les médias Les compléments alimentaires entre la réalité scientifique et les médias
Les compléments alimentaires entre la réalité scientifique et les médias
 
scvo2 compil pdfs
 scvo2 compil pdfs scvo2 compil pdfs
scvo2 compil pdfs
 
Scdpha t 2009_marchal_melanie
Scdpha t 2009_marchal_melanieScdpha t 2009_marchal_melanie
Scdpha t 2009_marchal_melanie
 

Étude ethnobotanique, phytochimique et activité anti bactérienne des noyaux des dattes (Phoenix dactylifera L.) variété «  Deglet Noir ».

  • 1. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique UNIVERSITE BADJI MOKHTAR – ANNABA Faculté de médecine Département de Pharmacie Laboratoire de Cryptogamie et Botanique Médicale Thèse En vue de l’obtention du diplôme des études médicales spécialisées (DEMS) Thème Etude ethnobotanique, phytochimique et activité antibactérienne des noyaux des dattes (Phœnix dactylifera L.) ; variété « Deglet Nour ». Soutenue à Annaba par : Dr YOUNES Amel Directeur de thèse : Professeur Rim MECHERI N° d’ordre :……………………………………………..Annaba le : ………………………….
  • 2. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique UNIVERSITE BADJI MOKHTAR – ANNABA Faculté de médecine Département de Pharmacie Laboratoire de Cryptogamie et Botanique Médicale Thèse En vue de l’obtention du diplôme des études médicales spécialisées (DEMS) Thème Etude ethnobotanique, phytochimique et activité antibactérienne des noyaux des dattes (Phœnix dactylifera L.) ; variété « Deglet Nour ». Soutenue à Annaba par : Dr YOUNES Amel Dirigée par : Professeur Rim MECHERI Jury : Président : Professeur OUNAISSIA Karima Faculté de médecine Annaba. Membre : Professeur LAREDJ Hacène Faculté de médecine Annaba. Membre : Docteur BOUKACHABIA Razika Faculté de médecine Annaba. Année universitaire : 2020/2021
  • 3. Remerciements Avant tous nous remercions ALLAH le tout puissant qui nous a donné la santé, le courage et la patience pour mener à bien ce modeste travail, et notre grand salut sur notre prophète MOHAMED « Que Le Salut Soit Sur Lui ». J'adresse mes remerciements les plus sincères aux personnes qui m'ont apporté leur aide et qui ont contribué à l'élaboration de cette thèse. Mes remerciements sont adressés à mon promotrice Pr Mecheri Rim, maitre de conférence classe A en Botanique médicale au département Pharmacie d’Annaba ; pour avoir accepté encadrer et diriger ce travail, pour m’avoir permis de vivre cette expérience inoubliable et de bénéficier de ses conseils tout au long de travail. Je voudrais également exprimer toute ma reconnaissance à l’ensemble des membres du jury pour le temps qu’ils ont consacré à l’évaluation de ce travail, mes remerciements vont à: Madame, Professeur Ounaissia K, maitre de conférence classe A en Botanique médicale au département Pharmacie d’Annaba, pour avoir honoré ce travail en l’évaluant et en acceptant de présider le jury malgré ses nombreuses occupations et responsabilité. Monsieur, Professeur Laredj H, Professeur Hospitalo-universitaire en Botanique Médicale au département Pharmacie d’Annaba, pour sa générosité et sa grande patience d'avoir bien voulu accepter de faire partie de la commission d'examen. Ses conseils et ses commentaires précieux m'ont permis de surmonter mes difficultés et de progresser dans mes études. Madame, Docteur Boukachabia R, maitre assistante en Botanique Médicale département de pharmacie d’Annaba, d’avoir accepté de faire partie du jury afin de l’examiner et d’enrichir le travail par ses connaissances et ses propositions.
  • 4. Un remerciement spécial à : Pr Merah A, Professeur en chimie minérale département de Pharmacie Annaba Pr Berjem, Professeur en Biochimie et Microbiologie appliqué département de science d’Annaba Monsieur OTMANE Tarik, ingénieur technique du Centre de Recherche Scientifique et Techniques sur les Régions Arides CRSTRA Biskra Je remercie également tous mes collègues de Laboratoire de Cryptogamie et Botanique médicale pour l’aide et les encouragements. Enfin, j'adresse mes plus sincères remerciements à toute personne qui a participé de près ou de loin pour l'accomplissement de ce modeste travail.
  • 5. Dédicace Je dédie ce travail à : Mon père pour ses encouragements incessants et son soutien moral aux moments difficiles qui furent pour moi les meilleurs gages de réussite. Que Dieu le protège et trouve dans ce travail la preuve modeste d'une reconnaissance infinie et d'un profond amour. Mon adorable mère qui est toujours présente et continue de l'être pour faire mon bonheur. Merci pour tes sacrifices dès mon enfance. Que dieu la protège et te donne bonne santé et qu'elle trouve ici la preuve de ma reconnaissance infinie. Mes frères Ilyes et Aymen pour leur disponibilité, leur soutien moral, leur encouragement incessant. Mes sœurs Hind, Nour el Houda, Chaima et Khadidja, pour leur disponibilité, leur soutien moral, leur encouragement incessant, d'être coopératif et d'assumer à ma place certaine de mes responsabilités familiales. Mon mari d'être toujours à mes côtés pour me soutenir, pour m'aider dans mes moments difficiles. Ma grande famille, mes amis pour leur soutien, gentillesse et sympathie.
  • 6. ‫الشعبية‬ ‫الديمقراطية‬ ‫الجزائرية‬ ‫الجمهورية‬ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE ‫العلمي‬ ‫والبحث‬ ‫العالي‬ ‫التعليم‬ ‫وزارة‬ MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ‫مختار‬ ‫باجي‬ ‫جامعة‬ – ‫عنابة‬ Université Badji Mokhtar-Annaba ‫الطب‬ ‫كلية‬ Faculté de Médecine ‫الصيدلة‬ ‫قسم‬ Département de Pharmacie Liste des enseignants du Département dePharmacie Année universitaire 2020/2021  Enseignants Hospitalo-universitaires professeurs.  Nom Prénom Spécialité OUELAA HANIFA Hémobiologie DEKHIL MAZOUZ Microbiologie CHAFFAI NACERA Pharmacie galénique HADEF YOUCEF Chimie Analytique MANSOURI ROUKAYA Parasitologie BROUK HACENE Hémobiologie DJAFER RACHID Toxicologie MERICHE GADIRI SABIHA Immunologie BOUGHENDJIOUA AMOURA NADIA Pharmacognosie NEDJAI SABRINA Microbiologie NEGHRA ABDELHAK Chimie Thérapeutique LAREDJ HACENE Botanique Médicale
  • 7. DERRADJI LEILA Pharmacognosie BOUZAABATA AMEL Pharmacognosie AMIRI SABRINA Microbiologie MERAH ABDELALI Chimie Minérale DJAHMI NASSIMA Microbiologie MERICHE HACENE Immunologie OUNAISSIA KARIMA Botanique Médicale RETIMA ABDELHAK Hémobiologie DJEBBAR MOHAMED Pharmacie Galénique MECHERI RYM Botanique Médicale   Maitres de Conférences Classe A.  Nom Prénom Spécialité SOUDANI WAFA Chimie Thérapeutique BELLEILI MEHDI Chimie Analytique   Maitres Assistans Nom Prénom Spécialité FAKET MOSTAFA Pharmacie Galénique ABDESSEMED ABDELHAKIM BOUTEFNOUCHET FERIEL BELLIR NABILA HALIMI SAMIRA
  • 8. BENCEDIRA SARA HADJER HALIMA SALEM ABDELAZIZ Hydro-Bromatologie SEMOUD ANISSA BRAHIMI AICHA ZAAFOUR ABDELALI MEGUEDDEM MERIAM Toxicologie MESSAOUDENE AICHA BAYA ALLAOUA AMINA KERKOUB FAZIA CHAABNA MANEL Pharmacologie AISSA LINA CHERAIT AHLEM KERADA AMINA MAKHLOUF AKRAM GHARBI MOUFIDA DOUAOUI ABDELKADER BOULEDROUA SAMIA Chimie Minérale HOUAMRIA HAMZA MEKAHLIA LEILA AIT KAKI SAMIRA Chimie Thérapeutique SOUDANI WAFA LAYACHI FAYCEL SAADNI FARIDA Parasitologie ADJAILIA IMENE Pharmacognosie SAIDI OUIDED
  • 9.  ENSEIGNANTS UNIVERSITAIRE  PROFESSEURS: Nom Prénom Spécialité DJAHOUDI ABDELGHANI Microbiologie BENNADJA SALIMA Biologie Végétale BENKAZA FERIEL Chimie Analytique GOUASMI ZOHOUR HARZELLAH LEILA BOUKACHABIA RAZIKA Botanique Médicale BOULKADID MED EL HADI Hémobiologie AMIRECHE AMIRA OTMANE ADNENE Microbiologie MERAH ADIL ADJABI AMEL BENALI AMINA BOUARICHA AMEL BENTORKI AHMED AYMEN DJEDDI MANEL Biochimie GOURI ADEL LASKRI RIMA CHINE SARAH OUADI IBTISSEM Immunologie ALLIOUCH – KERBOUA AMINA
  • 10.  Maitres de Conférences ClasseA. Nom Prénom Spécialité REZAGUI MESSAOUDA Toxicologie  Maitres de Conférences ClasseB. SOUICI MOHAMED LOTFI Chimie Générale MESSERER LEILA Parasitologie TALBI AMER Pharmacologie BOUDRAA AMINA Biologie Cellulaire ABDESSEMED LYNDA Biochimie Métabolique BELHOUCHET NAWEL Biologie Cellulaire SOUISSI FATHIA Biophysique  MaitresAssistantsChargésdeCours. Nom Prénom Spécialité BENDJEDDOU FOUZIA Génétique HAMAMDA MERIEM Biomathématique Le Département de Pharmacie
  • 11. Liste des abréviations FAO : Organisation Des Notions Unies Pour L’alimentation et L’agriculture % : pourcentage g: gramme. Ha: hectare. T : Tonnes Na : Sodium. Qx : Quintaux Ppm : partie par million L. : Linné ONFAA : Observatoire national des filières agricoles et agroalimentaires ND : Noyau de datte H% : pourcentage de l’humidité Cm : Centimètre Cr : Chrome G : Grossissement UV : Ultra-violet µg : Microgramme IM : Indice de Mousse PbCrO4 : chromate de plomb Pb : Plomb Ca : Cadmium MH : Muller Hinton SM : Solution mère
  • 12. Liste des Tableaux Tableau 1 : Production de dattes en Algérie, en quintaux……………………………………...….6 Tableau 2 : classification des dattes selon leur consistance………………………………………..8 Tableau 3 : Composition biochimique des noyaux de dattes variété Deglet Nour…………….....12 Tableau 4 : Caractères macroscopiques de la poudre de noyaux de dattes variété Deglet Nour…42 Tableau 5 : Caractères microscopiques de la poudre de noyaux de dattes variété Deglet Nour…43 Tableau 6 : Matériels du laboratoire du Screening phytochimique…………………….……..….46 Tableau 7 : Réactions d’Histochimie……………………………………………………….….…47 Tableau 8 : Les Protocoles du Screening Phytochimique……………………………………..….48 Tableau 9 : Les dilutions décroissantes pour calculer l’indice de Mousse………………………..50 Tableau 10 : Résultats des réactions d’histochimie des noyaux de datte variétés Daglat Nour…..51 Tableau 11 : Résultats du screening phytochimique de noyaux de datte variété Daglat Nour...…52 Tableau 12 : Matériels du laboratoire de l’étude minérale…………………………………. …....57 Tableau 13 : Réaction d’identification du Plomb et du Cadmium……………………………..…58 Tableau 14 : Résultats des réactions de caractérisations des métaux lourds (Pb et Ca) des noyaux de datte variété Deglet Nour…………………………………………………………………………..59 Tableau 15 : Les Souches bactériennes utilisées………………………………………………….62 Tableau 16 : Résultats de l'antibiogramme des souches bactériennes testées……………………..67
  • 13. Liste des Figures Figure 1 : Description botanique du Palmier dattier……………………………………………..….4 Figure 2 : Production dattière dans le monde 2014………………………………………………....4 Figure 3 : Production mondiale de datte en tonnes……………………………………………..…..5 Figure 4 : Description de la datte………………………………………………………………..…..7 Figure 5 : Les quantités récoltées de dattes en totale et de la Deglet Nour(ND) en Qx………….....9 Figure 6 : Une coupe transversale de noyau de datte………………………………………….…...11 Figure 7 : Les différentes formes commercialisées de noyaux de dattes………………….……….13 Figure 8 : Répartition des enquêtés selon le lieu…...........................................................................22 Figure 9 : Répartition des enquêtés selon l’âge………………………………………….…… .…..22 Figure 10 : Répartition des enquêtés selon le Sexe…………………………………….……..……23 Figure 11 : Répartition des enquêtés selon le niveau académique……………………….……… ..23 Figure 12 : Répartition des enquêtés selon l’utilisation des noyaux de dattes……………....……..24 Figure 13: Répartition des enquêtes selon le but d’utilisation des noyaux de dattes………………24 Figure 14 : Répartition des enquêtés selon les formes d’utilisation des noyaux de dattes……...…25 Figure 15 : Répartition des enquêtés selon le mode d’emploi des noyaux de dattes…………..….25 Figure 16 : Répartition des enquêtés selon le type d’affection traitée………………………….....26 Figure 17 : Répartition des enquêtés selon la posologie………………………………………..….26 Figure 18 : Répartition des enquêtés selon la durée de traitement……………………………..….27 Figure 19 : Répartition des enquêtés selon les effets indésirables de l’utilisation des noyaux des dattes……………………………………………………………………………………………..…27 Figure 20 : Noyaux de datte variété Daghlat Nour……………………………………………….. 30 Figure 21 : Echantillons prélevés pour étudier la morphologie……………………………………………………..…..31 Figure 22 : Face ventrale et dorsale de noyau de datte variété Deglet Nour……………………....32 Figure 23 : Coupe transversale du noyau de datte, observée sous binoculaire………………….....32 Figure 24 : Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte sans coloration, observée sous microscope optique (G : X10)………………………………………………………………………35 Figure 25 : Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte sans coloration, observée sous microscope optique (G : X40)………………………………………………………………………35 Figure 26 : Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte avec coloration, observée sous microscope optique (G : X40)……………………………………………………………………………………………..36 Figure 27 : Fragment d’un tégument externe de noyau de datte, observé sous binoculaire………..36
  • 14. Figure 28 : Fragment d’un tégument externe de noyau de datte, observé sous microscope optique (G : X40)…………………………………………………………………………………………….36 Figure 29 : Fragment du tégument interne du noyau de datte, observé sous binoculaire…………..37 Figure 30 : Fragment du tégument interne du noyau de datte, observé sous microscope optique (GX40)……………………………………………………………………………………………….37 Figure 31 : La Couche pigmentaire du noyau de datte, observée sous microscope optique (G : X40) ………………………………………………………………………………………………………..37 Figure 32 : Coupe transversale de l’Albumen de la graine de datte, observée sous microscope optique (G : X40)…………………………………………………………………………………….38 Figure 33 : Coupe longitudinale de l’Albumen de la graine de datte, observée sous microscope optique (G : X40)……………………………………………………………….………..……….….38 Figure 34 : Diagramme de préparation de la poudre de noyau de datte………………..….………...40 Figure 35 : La poudre de noyau de datte, observée à l’œil nu………………….……………………42 Figure 36 : Préparation des puits…………………………………………………………...………..63 Figure 37 : Dépôts de l’extrait de la plante dans chaque puits…………………………..…………..64 Figure 38 : L’antibiogramme d’E. coli clinique………………………………………..……………68 Figure 39 : L’antibiogramme d’E. coli ATCC 8739……………………………………...…………68 Figure 40 : L’antibiogramme de Staphylococcus aureus ATCC 27523………………………….....69 Figure 41 : L’antibiogramme de Staphylococcus aureus clinique…………………………………..69 Figure 42 : L’antibiogramme de Staphylococcus aureus ATCC 9027………………………..……..70 Figure 43 : L’antibiogramme de Pseudomonas aerugenosa clinique………………………...……..70
  • 15. Sommaire Introduction générale…………………………………………………………………………………1 Revues bibliographiques I. Le palmier dattier………………………………………………………………………………..3 I.1. Classification……………………………………………………………………….…………3 I.2. Description botanique………………………………………………………………….……...3 I.2.1. Appareil végétatif……………………………….……………………………………..…3 I.2.2. Appareil reproducteur…………………………………………………………………....3 I.3. Production des dattes et répartition géographique du Palmier dattier……………………….. 4 I.3.1. Dans le monde……………………………………………………………………….…. 4 I.3.2. En Algérie…………………………………………………………………………….….5 II. La datte…………………………………………………………………………………...……....7 II.1. Description……………………………………………………………….………7 II.2. Variétés de dattes…………………………………………………………….….…………...8 III. Les noyaux de datte…………………………………….……………………..………………....11 III.1. Description…………………………………………………………………….…………..11 III.2. Composition chimique du noyau de datte……………..…….……………………………12 III.3. Les Formes commercialisées de noyaux de datte…………….…………………………..12 III.4. Effets pharmacologiques des noyaux de dattes…………………………………………...13 III.5. Utilisation des noyaux de dattes…………………………………………………………..14 III.6. Toxicité……………………………………………………………………………………16 III.7. Quelques travaux antérieurs sur les noyaux de dattes……………………………………..16 Travaux Personnels I. Enquête ethnobotanique…………………………………………………………………………20 1. Objectifs…………………………………………………………………………………...20 2. Matériels et Méthodes……………………………..………………………………………20 2.1. Type d’enquête……………………………………………………………………… 20 2.2 Facteurs d’inclusion et d’exclusion……………………………………………..…….20 2.3. Type de questionnaire………………………………………………………………..20 2.4. Echantillonnage………………………………………………………………........... 21 2.5. Traitement des données……………………………………………………..………..21 3. Résultats ..............................................................................................................................22 4. Discussion ...........................................................................................................................28
  • 16. II. Etude botanique…………………………………………………………….………………...30 1. Etude morphologique ……………………………………………………….…………...…30 2. Etude Histologique des noyaux de dattes……………………………………..……….……34 3. Etude de la poudre………..……………………………………………………………..…..40 III. Screening phytochimique…………………………………………………………………….46 1. Matériels…………………………………………………………………………….………46 2. Méthodes……………………………………………………………………….……………47 2.1. Réactions d’histochimie……………………………………………...………………..47 2.2. Réactions de Screening phytochimique………………………………...……………..47 3. Résultats………………………………………………………………………….………….51 4. Discussion…………………………………………………………………….……………..55 IV. Etude minérale : Caractérisation des métaux lourds (Plomb et Cadmium)……………….....57 1. Matériels……………………………………………………………………………………..57 2. Méthodes…………………………………………………………………………………….58 3. Résultats……………………………………………………………………………………..59 4. Discussion………………………………………………………………………………...…60 V. Activité antibactérienne………………………………………………………………………61 1. Matériels……………………………………………………………………………………..61 2. Méthodes……………………………………………………………………………………..63 3. Résultats…………………………………………………………………………………….. 67 4. Discussion…………………………………………………………………………………...71 Conclusion…………………………………………………………………………………………...72 Références bibliographiques Annexes Résumé
  • 18. Introduction générale 1 Le dattier, Phœnix dactylifera L. (Arécaceae), est un palmier subtropical (Munier, 1973). Il est largement cultivé pour ses multiples usages, en particulier pour ses fruits comestibles dont des milliers de variétés ont été sélectionnées et pour sa capacité d’adaptation aux conditions des climats arides les plus sévères. (Ben Aissa, 2008) Le dattier a été nommé « Phœnix dactylifera L. » par Linné en 1934. « Phœnix » dérivé de Phoïnix est le nom du dattier chez les Grecs antiques qui l'ont considéré comme l'arbre des Phoeniciens (du grec « phoen » rouge sang, caractéristique de la couleur de leur peau) et « Dactylifera » vient du latin « dactylus » dérivant du grec « daktylos » signifiant « doigt » en raison de la forme de fruit du dattier. (Djerbi, 1994). Le palmier dattier est un arbre utilisé dans la consommation humaine, en pharmacie, en cosmétique, en biscuiterie, en menuiserie et pour le chauffage .Il joue un rôle indéniable dans le maintien des groupes humains au sein des zones arides. C’est un stabilisateur de l’économie saharienne. (Ben Aissa, 2008) La production mondiale en fruits des palmiers dattiers est variable mais a une grande importance économique (Aberlenc-Bertossi, 2012). L’Égypte est le premier pays producteur mondial de dattes avec environ 1 375 000 tonnes et 18,5% de la production mondiale (FAO, 2013). Le fruit n'est pas le seul produit de la culture du dattier. Ainsi, en plus des produits alimentaires à base de dattes, tous ses autres organes ou parties d'organes sont utilisés (Bouna, 2002). Notamment les noyaux de datte dont l’objectif de notre recherche A travers ce travail, notre objectif est de valoriser une espèce médicinale de la flore algérienne ainsi que de la médecine traditionnelle, qui représente l’un des patrimoines nationaux qui nécessite à être sauvegardé. En plus nous souhaitons à participer à la mise en évidence de molécules bioactives qui intéresseraient la pharmacie industrielle. L’espèce végétale choisie est le sous-produit : le noyau de datte variété Deglet Nour de Tolga - Biskra-, pour cela nous optons pour le plan d’étude suivant : - Une enquête ethnobotanique dans lequel nous avons recensé les informations concernant les traditions et le savoir-faire de la population sur l’utilisation des noyaux des dattes. - Une étude botanique des noyaux des dattes. - Un screening phytochimique qui nous donnera son profil chimique et nous orientera vers les activités biologiques essentielles. - Une étude des activités biologiques (Activité antibactérienne) préconisées par la médecine traditionnelle permettra de confirmer ou d’infirmer les données de l’enquête ethnobotanique.
  • 20. Revues bibliographiques Le Palmier dattier 3 I. Le Palmier Dattier I.1. Classification du palmier dattier (Phœnix dactylifera L.) selon APG III (Guignard, 2012) Règne : Plantae Embranchement : Embryophytes Sous embranchement : Trachéophytes Super classe : Spermaphytes Classe : Angiospermes Clade : Monocotylédones Clade : Commélinideae Ordre : Arécales Famille : Arécaceae Genre : Phœnix Espèce : Phœnix dactylifera L. I.2. Description Botanique I.2.1. Appareil végétatif Le dattier (Phœnix dactylifera L.) est un grand palmier à tronc élancé pouvant atteindre de 15 à 30 mètre de haut. Cultivé dans toute la région saharienne et subspontanée et même dans le Tell, appelé en arabe «Nekla» ; chaque partie de la plante possède un nom particulier en berbère et en arabe. (Quezel et Santa, 1963) Le port arborescent est permis par la multiplication des faisceaux conducteurs et par la présence d’un parenchyme sclérifié, constituant alors une structure de faux tronc appelé « stipe ». Les feuilles sont persistantes, de grandes tailles longues de 4 à 7 mètres (les palmes) à limbe à nervation pennée, finement divisée (Botineau, 2010). Dans les feuilles jeunes le limbe est entier et plissé parallèlement aux nervures, dans les feuilles adultes le limbe va se déchirer le long des plis avec des segments irréguliers (Botineau, 2010). I.2.2. Appareil reproducteur L'espèce est dioïque : les fleurs mâles et femelles sont portées par des individus différents. Les inflorescences mâles ou femelles, appelées spadices, nommées aussi « régimes », sont enveloppées d’une très grande bractée lignifiée rigide, la spathe. (Botineau, 2010)
  • 21. Revues bibliographiques Le Palmier dattier 4 - Les fleurs femelles sont des fleurs trimères dont le périanthe est réduit à deux verticilles trimères de tépales qui sont souvent réduits à des écailles - La fleur male souvent minuscule, présente deux verticilles trimères d’étamines, le pollen est très abondant et la pollinisation est anémophile. - La fleur femelle de grande taille ; présente un ovaire supère à trois carpelles uniovulés dont deux avortent généralement. Le fruit est appelé « datte » c’est une baie monosperme, à chair sucrée entourant un « noyau » osseux qui est en fait la graine. (Botineau, 2010) Figure 1 : Description botanique du Palmier dattier (Google image, 2020) A : Port B : Feuille C : Fruit I.3. Production des dattes et répartition géographique du Palmier dattier I.3.1. Dans le monde L’Asie comprend la plus grande part de production mondiale de dattes avec 58% en 2014, suivi par l’Afrique avec 42%, l’Amérique et l’Europe (ONFAA, 2014) (L’Espagne est l’unique pays européen producteur de dattes principalement dans la célèbre palmeraie d’Elche (Toutain, 1996)) avec seulement 0.40 % et 0.20 % respectivement. (ONFAA, 2014) Figure 2 : Production dattière dans le monde 2014 (ONFAA, 2014)
  • 22. Revues bibliographiques Le Palmier dattier 5 L’Egypte est le premier producteur mondial des dattes avec 1 465 030 T suivis de l’Iran et de L’Algérie malgré la superficie du palmier dattier en Egypte est inférieure à celle de l’Algérie (44 037 hectares Vs 165 348 hectares en 2014). L’Egypte arrive à réaliser une production très importante par rapport à celle de l’Algérie. (ONEFA, 2014) Figure 3 : Production mondiale de datte en tonnes (ONFAA, 2014) I.3.2. En Algérie Le verger phoenicicole national est caractérisé par une diversité génétique importante (plus 1000 cultivars) (Hanachi et Khitri, 1998). La variété Deglet-Nour et les autres variétés dites communes (Ghars, Degla Beida, Mech Degla) sont les plus connues. Il existe une distribution variétale dans les palmeraies du Sud-Est algérien qui regroupe les régions des Ziban (wilaya de Biskra), Oued-Souf (wilaya d’El-Oued) et Ouargla. Il ressort de ce dernier que le verger phoenicicole recèle une production appréciable de dattes. Les cultivars les plus abondants dans ces régions sont Deglet Nour, Ghars et Degla-Beida. La wilaya de Biskra se distingue par une production importante en dattes Deglet Nour (1.729.650 Qx/an.). La wilaya d’Ouargla est connue pour sa production importante en dattes de la variété molle Ghars (435.946 Qx/an.). Chaque groupe de cultivars est en fait adapté à une ou plusieurs régions, selon les conditions climatiques (Minagri, 2012).
  • 23. Revues bibliographiques Le Palmier dattier 6 Tableau 1 : Production de dattes en Algérie, en quintaux (Minagri, 2012)
  • 24. Revues bibliographiques La datte 7 II. La datte II.1. Description La datte, fruit du palmier dattier, est une baie monosperme, généralement de forme allongée, ou arrondie. Elle est composée d’un noyau ayant une consistance dure, entouré de chair (Espiard, 2002) La partie comestible de la datte, dite chair ou pulpe, est constituée de :  Un épicarpe ou enveloppe cellulosique fine dénommée peau.  Un mésocarpe généralement charnu, de consistance variable selon sa teneur en sucre et est de couleur soutenue.  Un endocarpe de teinte plus claire et de texture fibreuse, parfois réduit à une membrane parcheminée entourant le noyau (Espiard, 2002) . Les dimensions de la datte sont très variables, de 2 à 8 cm de longueur et d’un poids de 2 à 8 grammes selon les variétés. Leur couleur va du blanc jaunâtre au noir en passant par les couleurs ambre, rouges, brunes plus ou moins foncées (Djebri, 1994) Figure 4 : Description de la datte. (Google image, 2020)
  • 25. Revues bibliographiques La datte 8 II.2. Variétés de dattes La consistance représente le premier critère de classification des dattes Tableau 2 : Classification des dattes selon leur consistance (Espirad, 2002). La diversité variétale du palmier dattier est très grande, offrant des dattes de formes différentes et de caractéristiques souvent à l’origine de leur appellation. Certains cultivars possèdent une valeur marchande intéressante. Elles sont appelées « variétés commerciales » et sont représentées par la Deglet-Nour (Algérie), le Mehjoul (Mauritanie) et le Zahidi (Arabie Saoudite) (Hanachi et Khitri, 1998) Les dattes des cultivars présentent des caractéristiques morphologiques différentes. Elles se varient selon la couleur, la forme et le goût. Une datte est dite de qualité physiologique acceptable, quand elle présente (Acourene et Tama, 1997).  Aucune anomalie et aucun endommagement.  Un poids supérieur ou égal à 6 g.  Un poids en pulpe supérieur ou égale à 5 g.  Une longueur supérieure ou égale à 3,5 cm. (Acourene et Tama, 1997). En Algérie les variétés de dattes selon leur ampleur sont classées comme suite :  Deglet Nour Variété commerciale par excellence. C’est une datte demi-molle, considérée comme étant la meilleure variété de datte du fait de son aspect, son onctuosité et sa saveur. A maturité la datte est d’une couleur brune ambrée avec un épicarpe lisse légèrement plissé et brillant, le mésocarpe présente une texture fine légèrement fibreuse (Hanachi et al., 1998). La Deglet Nour / Deglet-En-Nour qui veut dire « doigts de lumière » a été ramenée en Algérie vers le 8ème siècle. C'est un fruit très énergétique. Cette datte est légendaire pour la perfection qu'on lui
  • 26. Revues bibliographiques La datte 9 connait. Elle est qualifiée de « la reine des dattes » et l'un des produits phares de l'agriculture algérienne. Dotée d'un goût très doux, juteuse et quasi transparente, elle est la plus populaire des dattes. La datte Deglet Nour est une datte demie molle et excellente. Ses dimensions sont (Bennamia, 2006) :  Un poids moyen de 12 g.  Une longueur moyenne de 6 cm.  Un diamètre moyen de 1,8 cm.  Un noyau lisse, de petite taille 0,8-3cm, pointu aux deux extrémités. La rainure ventrale est peu profonde, le micropyle est central. La datte Deglet Nour est de forme fuselée, ovoïde, légèrement aplatie du côté périanthe. Au stade Tmar, la datte devient ombrée, avec un épicarpe lisse et brillant. Le mésocarpe est fin, de texture fibreuse (Bennamia, 2006) Les quantités totales récoltées de dattes et de la Deglet Nour ont connu une augmentation considérable en 2016 par rapport à 2015 pour les 03 wilayas potentiellement productrices de la Deglet Nour (ONFAA, 2016) Figure 5 : Les quantités récoltées de dattes en totale et de la Deglet Nour(DN) en Qx. (ONFAA, 2016)
  • 27. Revues bibliographiques La datte 10  Dattes communes La structure variétale de la palmeraie algérienne laisse apparaitre que les variétés communes de faible valeur marchande sont particulièrement concentrées dans les zones Sud-Ouest du pays. (Messar, 1996). Cette catégorie de dattes comprend les cultivars de dattes sèches et ceux des dattes molles. La production des dattes communes est estimée à 53%. Les plus répandues dans la région Sud Est du pays sont la variété Ghars, la variété Degla Beida et la variété Mech Degla (Belguedj, 2002).  Dattes secondaires Ce sont des cultivars qui sont rares ou en instance de disparition. Il en existe plus de 150. Les plus répandues sont : Hamra, Timnaceur, Tegaza, Tezerzait et Takerboucht. Cette dernière présente un intérêt particulier dû à sa résistance au Bayoud (Boughnou, 1980).
  • 28. Revues bibliographiques Le noyau de datte 11 III. Le noyau de datte III.1. Description Le noyau est la partie non comestible de la datte, il est entouré d'un endocarpe parcheminé ; il est de forme allongée, plus ou moins volumineux, lisse ou pourvu de protubérances latérales en arêtes, avec un sillon ventral ; l'embryon est dorsal, sa consistance est dure et cornée. (Dammak et al., 2007). Le noyau possède un albumen endosperme dur et cornée dont l'embryon dorsal est toujours très petit par rapport à l'albumen (0.9 à 2cm) (Darleen et al., 1985). Figure 6 : Une coupe transversale de noyau de datte (Munier, 1973) - Une différence significative entre les arbres a été relevée sur le diamètre, le poids, la longueur du noyau même si les palmiers pris en compte proviennent d’une même exploitation (Acourene et Tama, 1997) - De plus, ces différences peuvent être induites par les types de pollen utilisés par les phoeniciculteurs. De ce faite existe un effet significatif des pollens sur les caractères morphologiques du noyau (Khalifa en 1980) - Les études effectuées par (Acourene et Tama, 1997), ont montré que le poids du noyau de dattes algériennes Ziban peut varier d’un cultivar à un autre selon différents paramètres : poids : 0,6 – 1,69 g, diamètre : 0,58 – 1 cm et longueur : 2,9 – 3,15 cm. (Acourene et Tama, 1997)
  • 29. Revues bibliographiques Le noyau de datte 12 III.2. Composition chimique du noyau de datte Le noyau présente 7 à 30 % du poids de la datte. Il est composé d’un albumen blanc, dur et corné protégé par une enveloppe cellulosique (Munier, 1973). Le tableau 3 montre la composition biochimique des noyaux de datte de Deglet Nour. Tableau 3 : Composition biochimique des noyaux de dattes variété Deglet Nour (Sabeur et al. 2019): III.3. Les Formes commercialisées de noyaux de datte Il existe plusieurs formes des noyaux des dattes présentent sur le marché, on trouve : - Café : des noyaux des dattes obtenu par torréfaction et moulinage des noyaux dans un mortier (Boudebza et Ouchtati, 2018) - Farine : Le noyau de datte, est un ingrédient insolite pour une Bsissa (Mustapha et al., 2014) - Huile de Noyau : Obtenue par pression à froid, l’huile de noyau de Deglet Nour est un liquide vert jaunâtre à odeur agréable. Cette huile est un antioxydant naturel riche en acide oléique et laurique avec une teneur élevée en composés phénoliques (Kaanin et Harfi 2012) - Produits cosmétiques : comme :  le Khôl de noyau de datte : Utilisé par les femmes orientales, il sert à souligner l’œil et apporte au regard une expression profonde et envoûtante digne des princesses.  Des champoings et des crèmes (Yahmi T et Tigharghar D 2017) - En plus de la forme broyée utilisée comme aliment concentré pour le bétail (Yahmi T et Tigharghar D 2017)
  • 30. Revues bibliographiques Le noyau de datte 13 Figure 7 : Les différentes formes commercialisées de noyaux de dattes. (Google image, 2020) III.4. Effets pharmacologiques des noyaux de dattes Les noyaux de dattes ont plusieurs propriétés médicinales étonnantes. Ils aident à prévenir les reins et le foie contre la toxicité ou les dommages, utiles dans le diabète, riche en antioxydants, préviennent les dommages à l'ADN et aident à combattre diverses infections virales. (Al-Farsi, 2007) III.4.1. Prévention des dommages de l’ADN Les graines des dattes ont montré un effet défensif contre les lésions hépatiques induites chimiquement et les dommages oxydatifs de l'ADN. Les graines des dattes offrent une protection contre l'intoxication hépatique, et cet effet hépato-protecteur pourrait être attribué à l’activité antioxydante et anti-radicale libres. (Al-Farsi, 2007). III.4.2. Traitement des problèmes du sucre dans le sang Les graines des dattes sont utiles dans le traitement des problèmes liés au sucre dans le sang, du diabète et de ses complications. Selon une étude récente, les graines ont montré des effets protecteurs potentiels contre les complications diabétiques précoces du foie et des reins. (Al-Farsi, 2007) III.4.3. Agents antibactériens et antiviraux Les graines de dattes agissent comme des agents antiviraux contre divers virus humains pathogènes. Ils peuvent être utiles dans le traitement et la prévention de nombreux types d'infections virales.
  • 31. Revues bibliographiques Le noyau de datte 14 En plus, plusieurs recherches ont montré que les extraits des noyaux des dattes montrent une forte capacité à prévenir l'ineffectivité du phage Pseudomonas ATCC 14209-B1 et à prévenir complètement la lyse bactérienne. (Al-Farsi, 2007) III.4.4. Prévention des dommages hépatiques et rénaux Les graines des dattes sont riches en pro anthocyanidines qui aident à protéger le foie et les reins contre les dommages. Une étude indique que l'extrait des graines des dattes est riche en pro anthocyanidines protège contre la toxicité rénale et hépatique induite chimiquement (ils ont l'aptitude de reconstituer les fonctions normales du foie empoisonné). (Al-Farsi, 2007). III.4.5. Agents antioxydants La richesse des noyaux des dattes en composés phénoliques lui confère des vertus antioxydantes et anti- radicalaires. Il aide à protéger le corps contre les dommages dus au stress oxydatif. Dans une recherche récente, le potentiel antioxydant des hydrolysats de protéines de graines de dattes pourrait être utilisé comme ingrédient alimentaire fonctionnel potentiel pour la promotion de la santé. Une autre étude a révélé que les graines des dattes iraniennes sont de puissants détritivores radicaux et peuvent être considérées comme une bonne source d'antioxydants naturels à usage médicinal et commercial. (Al-Farsi, 2007). III.5. Utilisation des noyaux de dattes III.5.1. Alimentation animale Pour augmenter le taux de croissance chez les animaux, la poudre du noyau de datte est additionnée à l’alimentation de bétail, elle a une action qui contribue à une augmentation des œstrogènes et /ou testostérones dans le plasma (Jassim et Naji, 2007). En plus les noyaux et les pulpes des dattes ont des effets dans l’alimentation des poissons et des animaux laitiers. (Osman et al., 1999) Actuellement, les noyaux de différentes variétés de dattes sont principalement utilisés dans l’alimentation du bétail (bovin, mouton, chameaux, et les volailles) (Al-Farsi, 2008 ; Rahman et al.2007). III.5.2. En cosmétologie L’extrait du noyau de datte abaisserait clairement et rapidement les rides du visage. (Bouza et al. 2002) III.5.3. Fabrication du charbon actif La propriété principale des charbons actifs semble liée à la présence de micropores responsables de leur pouvoir adsorbant tandis que les macropores et les mésopores s’apparentent à des conducteurs de fluides vers la surface interne (Addoun et al., 2000).
  • 32. Revues bibliographiques Le noyau de datte 15 Les précurseurs du charbon peuvent être d’origine botanique (les noyaux de fruits entre autres), minérale (charbon par exemple) ou issus de matériaux polymères (caoutchouc notamment) (Banat et al., 2003). Les déchets agricoles lignocellulosiques (substances organiques et inorganiques) contiennent des valeurs élevées en carbone, ils sont considérés comme une bonne source de production du charbon actif. Les travaux montrent que la carbonisation du noyau de dattes peuvent conduire à l’obtention de charbon actif, et peuvent avoir des applications diverses comme la purification des gaz, élimination des phénols, traitement des eaux polluées et dans la pharmacologie. (Bouchelta et al., 2008). Le charbon actif produit par les noyaux des dattes a une capacité d’adsorption élevée qui permet d’éliminer le chrome (Cr) toxique de différentes solutions. (El Nemer, 2007) III.5.4. Fabrication de pain La richesse des noyaux des dattes en fibres diététiques totale est une caractéristique très recherchée pour la fabrication du pain. Avec un taux de 10%, la poudre de noyau de datte peut remplacer les autres sources de fibres non céréalières comme le son de blé par exemple, surtout dans les pays dont les conditions climatiques ne permettent pas de cultiver ce type de céréales et dont la production de datte est importante (Almana et al., 1994). III.5.5. Extraction des polysaccharides Les noyaux des dattes ont une fraction polysaccharidique très importante et ce qui peut être exploitée. Un travail consistant à valoriser la fraction polysaccharidique du noyau de datte variété Degla Baïda algérienne a donné des résultats encourageants (Bouanani et al., 2007). Les polysaccharides végétaux sont des macromolécules qui forment au contact de l’eau des solutions colloïdales ou des gels, ces propriétés permettent d’obtenir des gélifiants, épaississants ou viscosifiants pour les industries pharmaceutiques et alimentaires (Bouanani et al., 2007). III.5.6. Utilisation dans l’environnement Actuellement la poudre des noyaux des dattes est utilisée en environnement comme agent de détoxication et de dépollution des eaux polluées par des substances toxiques (Alhamed.2009). III.5.7. Autres utilisations Le noyau est un sous-produit intéressant des dattes. En effet, de ces derniers, il est possible de fabriquer de l’acide citrique et des protéines à l’aide des microorganismes suivants : Candida lipolytica, Aspergillus oryzae et Candida utilis (Jassim et Naji, 2007). Le noyau de datte torréfié est peut être additionné à une boisson traditionnelle décaféinée qui peut substituer le café quand la caféine est une contrariété une telle boisson est aussi utilisée depuis longtemps dans le monde arabe, un mélange de poudre du noyau de dattes grillées de manière
  • 33. Revues bibliographiques Le noyau de datte 16 semblable avec la poudre du café comme une boisson chaude, cette dernière permet de réduire le taux de caféine (Al-Turki, 2008 ; Rahman et al. 2007). III.6. Toxicité Selon Jaber Al-Qahtani (2019) qui a déclaré que les noyaux des dattes contiennent des métaux lourds tels que le plomb et le cadmium qui s'accumulent dans le cerveau en provoquant une intoxication surtout par le plomb, ces métaux lourds s’intensifient par la torréfaction, de ce fait il a fortement déconseillé la torréfaction des noyaux des dattes et son utilisation comme café. (Sabq online, 2019) Ce résultat a été confirmé par Ali-Mohamed AY, Khamis AS (2013), dans une étude menée à Bahreïn et publiée sur Pub Med, ils ont trouvé que le noyau de datte contient du [K +], [Ca2 +] ; et des traces Fe2+ Mn2 + Zn2, en plus d’un teneur en ions plomb s'est avérée supérieure à l'ion cadmium en tant que polluant ionique métallique. (Ali-Mohamed et Khamis, 2004) III.7. Quelques travaux antérieurs sur les noyaux de dattes Nombreux travaux de recherche se sont intéressés à la valorisation du noyau de datte sous différentes formes : charbon actif, préparation de l'acide citrique et de protéines, et pour ses propriétés antimicrobiennes et antivirales. Plusieurs chercheurs se sont intéressés à l’étude de la caractérisation physico-chimique des noyaux des dattes. On trouve les travaux suivants :  Etude de l'adsorption des métaux lourds sur un charbon actif issu de noyaux de dattes fait par Nora SEDIRA de l’Université Mohamed Chérif Massaadia Souk-Ahras Faculté des Sciences et De Technologie Département de sciences de la matière  Utilisation des noyaux de dattes pour l’élimination des ions Fe2+ en solution aqueuse fait par : ADRAR Idir de l’université Mouloud Mameri Tizi Ouzou faculté de science département de Chimie  Développement d’huile végétale (huile de noyau de datte) pour transformateur électrique. HARROUZI Ahmed AbdEldjalil SOUFI Khaled de l’université Kadsi Merbah Ouargla, faculté des sciences appliquées ; Département de génie des procédés  Valorisation d’un résidu naturel ligno-cellulosique en charbon actif -exemple des noyaux de dattes- : S. Hazourli*, M. Ziati, A. Hazourli et M. Cherifi Laboratoire de Traitement des Eaux et Valorisation des Déchets Industriels, Département de Chimie, Faculté des Sciences, Université Badji Mokhtar, B.P. 12, 23000, Annaba, Algérie
  • 34. Revues bibliographiques Le noyau de datte 17 Par ailleurs, une abondante bibliographie est disponible concernant les activités biologiques des noyaux de dattes, on cite :  Chaira et al. (2007) et Al-Farsi et al. (2008) se sont intéressés à notre connaissance à la caractérisation des propriétés antioxydants des noyaux de dattes.  Etude phytochimique et évaluation de l'activité antibactérienne et antifongique des extraits des noyaux des dattes variété «AJWA » fait par : Chikh Soumia : Université Abou Bekr Belkaïd-Tlemcen- Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, des Sciences de la Terre et de l'Univers Département de Biologie  Extraction, caractérisation partielle et activités biologiques des polysaccharides des noyaux des dattes ; variété Ghars fait par : GHANIA Ahmed : de l’université Kadsi Merbah Ouargla, faculté des sciences de la nature de la vie  Elaboration d’un milieu de culture à base de lentille, fruits et noyaux de dattes substitut du MRS fait par : HAMED Djahira et CHERCHEB Nourhene Université Abdelhamid Ibn Badis-Mostaganem Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Département de Biologie  Valorisation d’un déchet organique, le cas des noyaux de datte fait par : BENKHELLAT Nabila Soutenu le : 25 Juin 2018 Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Département de science biologique de l’environnement Spécialité Toxicologie Industrielles et Environnementale  Valorisation des graines "noyaux" de dattes de la région de Ouargla (Sud algérien) par la production de levure alimentaire. Hamida Kemassi, TaharIdder, Souad Babahani Université Ouargla, Faculté des Sciences de la Nature et de la vie, Lab. de Recherche sur la Phoeniciculture, Ouargla, 30 000, Algérie  Extraction et caractérisation physico-chimique et biologique de la matière grasse du noyau de datte : essai d’incorporation dans une crème de soin fait par : Lecheb Fatma de la faculté de M’hamed Bougara Boumerdès faculté de science de l’ingénieur  D’autres chercheurs s’intéressent aux essais d’incorporation de ces noyaux dans certains nutriments, on trouve les travaux suivants :  Effet de l’incorporation de noyaux de dattes sur les caractéristiques technologiques et fonctionnelles de la farine de blé tendre fait par : Mustapha Khalifa Zahida Boussena Lynda Boutekrabtb, Département de Biologie, Faculté des Sciences Agrovétérinaires et Biologiques, Université Saad DAHLAB,  Caractérisation et incorporation dans une margarine des extraits de noyaux de datte d’une variété sèche ANNOUN Nesrine et BILEK Hassina : Université Abderrahmane Mira – Bejaia –  Extraction et caractérisation physico-chimique et biologique de l’huile du noyau de datte : essai d’incorporation dans une margarine de table fait par : KAANIN Ghania et HARFI Lydia de l’université de Abderrahmane MIRA de Béjaia Faculté des sciences de la nature et de la vie Département des Sciences alimentaires
  • 35. Revues bibliographiques Le noyau de datte 18  Extraction et composition chimique d'huile de noyaux de dattes algériennes fait par Zahida BOUSSENA (article)  Valorisation des noyaux de datte dans la fabrication d’un café décaféiné : BOUDEBZA Youmna et OUCHTATI Nassima de l’Université 8 Mai 1945 Guelma Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Sciences de la Terre et de l’Univers
  • 37. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 20 I. Enquête ethnobotanique 1. Objectifs - Recueillir simultanément des informations sur les traditions et le savoir-faire de la population algérienne sur l’utilisation des noyaux des dattes. - Connaitre les formes d’utilisation des noyaux des dattes et le type d’affection traitée par notre population. 2. Matériels et Méthodes 2.1. Type d’enquête Cette étude consiste en une enquête ethnobotanique réalisée à l'aide d'un questionnaire s’est déroulée durant l’année 2021 (Janvier-Avril), auprès de la population algérienne (wilayas : Skikda, Annaba, Guelma, Constantine et Sétif), préétablie et validé (annexe 01) ; formé de 13 questions. D'un point de vue épidémiologique c'est une étude descriptive transversale dans le temps auto administré multicentrique. 2.2. Facteurs d’inclusion et d’exclusion  Facteurs d’inclusions - Les personnes :  Ayant 20 ans ou plus.  Habitent en Algérie  Facteurs d’exclusions - Les personnes :  Moins de 20 ans.  Habitent hors l’Algérie.  Ayant répondu de manière ambiguë. 2.3. Type de questionnaire Pour réaliser une enquête nous avons établis une fiche d’enquête traduit en arabe, cette dernière a été faite de façon à cibler les renseignements indispensables à notre enquête ; l’âge, le sexe, le niveau académique, les formes d’utilisation des noyaux de dattes, les différents modes d’emploi, les maladies traitées par les noyaux de dattes, présence et absence d’effets indésirables et d’autres informations (voir la fiche de questionnaire Annexe 1).
  • 38. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 21 2.4. Echantillonnage Une préenquête faite auprès de 10 informateurs âgés de plus de 20 ans afin de calculer le p. 2 informateurs connaissant l’utilité des noyaux de dattes. Donc : P = 2/10 = 0.2 Et : • n : Taille d'échantillon minimale pour l'obtention de résultats significatifs pour un événement et un niveau de risque fixé (Utilisation des noyaux de dattes) • t : Niveau de confiance (la valeur type du niveau de confiance de 95 % sera 1,96). • p : Probabilité de réalisation de l'événement (prévalence ou le nombre de population). • m : Marge d'erreur (généralement fixée à 5 %). Après calcul : n = 26 On obtient n = 26 et nous avons pu recenser 176 enquêtés qui rendre nos résultats reproductibles. (Espinosa et al., 2014). 2.5. Traitement des données Traitement des données Les données recueillies à partir des fiches d’enquête, a été ensuite traité et saisi sur le logiciel Excel 2013. L’analyse des données a fait appel aux méthodes simples des statistiques descriptives.
  • 39. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 22 3. Résultats - Nous avons pu recenser 179 fiches d’enquêtes. - Parmi les fiches recensées, nous avons exclu 34 fiches, les résultats suivants sont concentrés sur 145 fiches inclus dans notre travail. - Le temps consacré à chaque entrevue était d’environ 15 minutes. - L’interrogatoire a été réalisé en langue arabe. 3.1. Répartition des enquêtés selon le lieu Figure 8 : Répartition des enquêtés selon le lieu Les enquêtés sont répartie majoritairement surtout dans la wilaya de Skikda, suivi de Guelma, Annaba, Constantine et Sétif. 3.2. Répartition des enquêtés selon l’âge Figure 9 : Répartition des enquêtés selon l’âge La tranche d’âge la plus représentée était celle de [40-50[avec un pourcentage 33%. 28% 21% 20% 19% 12% S K IK DA GU E LMA A NNA BA C ONS T A NT INE S É T IF 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% [20-30[ [30-40[ [40-50[ [50-60[ ≥60
  • 40. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 23 3.3. Répartition selon le sexe Figure 10 : Répartition des enquêtés selon le sexe La majorité des répondeurs à notre questionnaire étaient de sexe masculin, avec un sexe ratio de : 2. 3.4. Répartition des enquêtés selon le niveau académique Figure 11 : Répartition des enquêtés selon le niveau académique La majorité des enquêtés sont des universitaires (63%) 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Neant Primaire Secondaire Universitaire 63% 37% Homme Femme
  • 41. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 24 3.5. Répartition des enquêtés selon l’utilisation des noyaux des dattes Figure 12 : Répartition des enquêtés selon l’utilisation des noyaux de dattes Plus des deux tiers des enquêtés n’utilisent pas les noyaux des dattes. 3.6. Répartition des enquêtés selon le but de l’utilisation des noyaux Figure 13: Répartition des enquêtes selon le but d’utilisation des noyaux de dattes Parmi les enquêtés qui répondent oui, 43.1% d’entre eux utilisent les noyaux des dattes dans un but alimentaire. Le choix (alimentaire) est le plus dominant. 30% 70% Oui Non Alimentaire Thérapeutique Cosmétique Déchets 43.1% 22.7% 29.5%
  • 42. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 25 3.7. Répartition des enquêtés selon les formes d’utilisation des noyaux des dattes Figure 14 : Répartition des enquêtés selon les formes d’utilisation des noyaux de dattes La plupart des participants utilisent les noyaux des dattes en forme poudre ou noyaux qui sont les deux formes faciles a retrouvé sur le marché. 3.8. Répartition des enquêtés selon le mode d’emploi des noyaux des dattes Figure 15: Répartition des enquêtés selon le mode d’emploi des noyaux de dattes 50% des enquêtés utilisent la poudre. Les participants n’ont jamais utilisé les noyaux des dattes comme élixir. Khol Huile Café Noyaux Poudre Macération Décocotion Infusion Huile Cataplasme Poudre 45.5% 9% 34% 6.8% 2.2% 50% 4.5% 18% 6.8% 11.3% 4.5%
  • 43. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 26 3.9. Répartition des enquêtés selon le type d’affection traitée Figure 16: Répartition des enquêtés selon le type d’affection traitée La moitié des enquêtés utilisent les noyaux des dattes dans le traitement les affections dermatologiques. 3.10. Répartition des enquêtés selon la posologie Figure 17 : Répartition des enquêtés selon la posologie 80% des enquêtés utilisent les noyaux des dattes une fois par jour. 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% Diabète Lithiase Intoxication Hépatique Dermatologie Autres 0% 20% 40% 60% 80% 100% 1 Fois /J 2 Fois /J 3 Fois /J > 3 Fois
  • 44. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 27 3.11. Répartition des enquêtés selon la durée de traitement Figure 18 : Répartition des enquêtés selon la durée de traitement La majorité des enquêtes utilisent les noyaux de dattes moins d’une semaine. 3.12. Répartition des enquêtés selon les effets indésirables de l’utilisation des noyaux des dattes Figure 19 : Répartition des enquêtés selon les effets indésirables de l’utilisation des noyaux des dattes Presque absence des effets indésirables lors de l’utilisation des noyaux des dattes. 80% 10% 10% < Semaine 2-4 Semaine > 1mois 10% 90% Oui Non
  • 45. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 28 4. Discussion La pluparts des enquêtés n’utilisent pas les noyaux des dattes vue qu’ils ne connaissent pas leur intérêt dans la région du nord-est de l’Algérie représenté par les wilayas : Skikda, Guelma, Annaba, Constantine, Sétif. - 30 % des enquêtés qui ont répondue à la question (oui j’utilise les noyaux des dattes) les utilisent dans un but alimentaire leur utilité alimentaire était démontrée par plusieurs chercheurs : la richesse des noyaux de dattes en fibres diététiques totale. Ainsi que leur utilisation comme café très connue en Algérie selon Rahman et al (2007), le noyau de datte torréfié est peut être additionné à une boisson traditionnelle décaféinée qui peut substituer le café quand la caféine est une déconseillé une telle boisson est aussi utilisée depuis longtemps dans le monde arabe, un mélange de poudre du noyau de dattes grillées de manière semblable avec la poudre du café comme une boisson chaude, cette dernier permet de réduire le taux de caféine. (Al-Turki, 2008 ; Rahman et al. 2007). - 29% des enquêtés les utilisent pour un but cosmétologique cette grande utilisation démontre leur efficacité ; aussi confirmé par Chaira et al (2008) (l’extrait du noyau de datte abaisserait clairement et rapidement les rides du visage). - 22% des enquêtés les utilisent dans un but thérapeutique dans les différentes affections. - Parmi eux 50 % ont choisi (affection dermatologique) ce choix est justifié par la confusion entre l’effet dermatologique et l’utilisation cosmétologique. - Al Farsi M (2007) a démontré que leur efficacité pour le diabète est les effets protecteurs potentiels contre les complications diabétiques précoces du foie et des reins qui ce concorde avec notre résultat. - 10% des enquêtés les utilisent dans les intoxications hépatiques, Al Farsi M (2007) indique que l'extrait de graines des dattes est riche en pro anthocyanidines protège contre la toxicité rénale et hépatique induite chimiquement. Pour les formes d’utilisation des noyaux des dattes : - 34% des enquêtés ont choisi la réponse (noyaux) utilisé comme décoction selon les recettes recueilli dans l’enquête (annexe 2), les noyaux des dattes sont des drogues rigides où le mode d’emploi adéquat est la décoction selon la pharmacopée. - 50% des enquêtés les utilisent sous forme de poudre que l’on retrouve même emballé dans le sud algérien aussi ont utilisent cette forme pour des préparations cosmétiques selon les enquêtés. - La forme de café est utilisée en faible pourcentage (9%) dans le nord-est algérien, Malgré ce mode d’emploi est très connue au sud algérien comme boisson traditionnel.
  • 46. Travaux personnels Enquête ethnobotanique 29 - Les formes : Huile et Khôl sont des formes très peu utilisés (6% et 2% respectivement), peut-être parmi nos enquêtés il existe quelques familles d’origine du sud qui suivent encore leur tradition et leur traitement traditionnelle par l’utilisation de huile de noyaux des dattes qui existe sur le marché algérien surtout au sud, ainsi que le khôl qui se prépare à domicile. - Le traitement par les noyaux des dattes est un traitement symptomatique en Algérie dès que les symptômes disparaissent on arrête le traitement ce qui explique le pourcentage d’utilisation des noyaux des dattes pendant une semaine. - Pour la posologie la plupart (80%) des enquêtés les utilisent 1 fois / jours ceci n’est pas dans les normes de la phytothérapie. - Les effets indésirables 90% ont répandue (non) ce qui concorde avec les études antérieures (aucun toxicité) pour les 10% qui ont répandue (oui) peut être les effets indésirables des produits associes.
  • 47. Travaux personnels Etude Botanique 30 II. Etude Botanique L’étude botanique permet l’identification et la caractérisation de l’espèce ; ce qui est primordiale lors d’un travail de recherche quelconque concernant un végétal. L’étude botanique regroupe :  Une étude morphologique.  Une étude Histo-anatomique.  Une étude de la poudre. L’étude botanique a été réalisée au niveau de laboratoire de botanique médicale et Cryptogamie du département de pharmacie de la Faculté de médecine d’Annaba. 1. Etude morphologique 1.1. Matériels  Matériels végétales : Notre étude a porté sur les noyaux des dattes (Phœnix dactylifera L.) variété «Deglet Nour ». Il s'agit des dattes demi-molles qui poussent dans le sud algérien avec une forme allongée plus ou moins volumineuse. Les dattes de notre échantillon ont été apportées de Biskra (Tolga) le mois de Février 2020, puis ont été dénoyautées et conservées à l'abri de la lumière pendant toute la durée de l'expérimentation. (Photo prise par Dr Younes. A) Figure 20 : Noyaux de datte variété Deglet Nour  Matériels du laboratoire : Appareillage : - Balance analytique de précision (ADAM Nimbus) - Binoculaire (Optica) Verreries - Boite de pétri
  • 48. Travaux personnels Etude Botanique 31 - Lames - Lamelles Autres : - Lame rasoir, Pince, Pied de coulisse, Règle. 1.2. Méthodes Cette étude est réalisée sur 10 noyaux des dattes prélevés au hasard sur lequel on détermine : - La morphologie : la taille, la couleur, et la forme. - La prise de poids des noyaux, s’effectue à l’aide d’une balance analytique de précision. - Les différentes parties de la graine en faisant une coupe transversale pour déterminer les proportions qui occupe chaque partie. (Photo prise par Dr Younes. A) Figure 21 : Echantillons prélevés pour étudier la morphologie. 1.3. Résultats Les résultats concernant les caractéristiques morphologiques des noyaux des dattes variété « Deglet Nour » sont les suivants : - Les échantillons prélevés sont de taille presque égale dont la longueur varie entre : [2-2.8] cm, largeur [0.6 -0.8] cm et l’épaisseur [0.4-0.5] cm - Le poids des échantillons prélevés varie entre : [0.40 -1.20] g - Ces noyaux sont lisses de couleur brune et de forme ovoïde allongée pointue aux deux extrémités avec une rainure ventrale qui est peu profonde, le micropyle dorsal est central. Ils ont une surface lisse à ridée - Dans la coupe transversale, nous remarquerons nettement le sillon (la rainure), les téguments brunâtres et l’Albumen blanc crème qui occupe presque 90% de la graine.
  • 49. Travaux personnels Etude Botanique 32 (Photo prise par Dr Younes. A) Figure 22: Face ventrale et dorsale de noyau de datte variété Deglet Nour. - La coupe transversale du noyau de datte est effectuée manuellement à l’aide d’une lame rasoir et observée à l’aide d’une binoculaire : (Photo prise par Dr Younes A) Figure 23 : Coupe transversale du noyau de datte, observée sous binoculaire (G : X1.6) Rainure Micropyle Rainure Téguments Albumen
  • 50. Travaux personnels Etude Botanique 33 1.4. Discussion - L’analyse morphologique des échantillons prélevés a été effectuée au début de l’expérimentation, les résultats de cette dernière concernent, la couleur, l’aspect de la surface et les dimensions de noyaux de dattes. Nous avons déterminé une coloration marron et une surface lisse a ridée, ces résultats concordent avec la description de Debabache (2010) et celle de Munier (1973). - Ces noyaux ont une taille moyenne ; dont la longueur [2-2.8] cm, largeur [0.6 -0.8] cm et l’épaisseur [0.4-0.5] cm ; le poids des échantillons prélevés varie entre : [0.40 -1.20] g, ces résultats sont aussi confirmés par les résultats d’Ahmed Bessas (2008). - Selon Senoussi. M et Chenouf (2018). C Les dimensions des noyaux de dattes étudiées de la variété Deglet-Nour sont comprises entre (0.46 et 1.12 g) avec une moyenne de 0.8830 g pour le poids, (1,9 à 2,8 cm) avec une moyenne de 2.27 cm pour la longueur et (0,6 à 0,9 cm) avec une moyenne de 0.7425cm pour la largeur du noyau, ces résultats confirment les dimensions de notre échantillon. - En plus les résultats trouvés par Ayachi (2002) chez la variété "Deglet nour" (26,2 mm de longueur, 7,6 mm de largeur). Debabache (2010) ; Douib et Douba (2012) ont trouvé également les valeurs de dimensions de la graine voisines à celle obtenues dans notre étude. - Les résultats du poids trouvés par Debabache (2010) ; Douib et Douba (2012) (entre 0,85g et 0,8g) sont semblables à ceux que nous avons obtenu. - Ainsi que Sabour I et al (2019). Confirme nos résultats concernant les dimensions les noyaux de dattes variétés Deglet Nour, les mesures obtenues sont 25,31±1,49mm de longueur et 7,58±0,44mm de largeur. - Selon Acourene et Tama (1997), une différence significative entre arbres et arbre a été relevée sur le diamètre, le poids, la longueur du noyau même si les palmiers pris en compte proviennent d’une même exploitation. Ces différences peuvent être induites par les types de pollen utilisés par les phœnicicultures Pour la coupe transversale : - Selon Philipe Labort (2020) la coupe transversale de noyau de datte faite avec un microtome montre qu’elle est constituée d’un tégument et d’un albumen qui occupe la majeure partie. Celui- ci sert à nourrir l'embryon, qui chez le dattier est très petit, ce résultat concorde avec notre travail. - En plus selon Maurice Reille (2014) l’unique graine de Phœnix dactylifera L. est très dure, présente un albumen corné au sein duquel le petit embryon germera par un point qui laisse sur l’une des faces une marque circulaire, cette description confirme les caractéristiques de notre échantillon.
  • 51. Travaux personnels Etude Botanique 34 II.2. Etude Histologique des noyaux de dattes 2.1. Matériels : Appareillage - Binoculaire (Optica) - Microscope optique (Optica) Réactifs : - Eau distillée - Vert de Méthyl - Rouge Congo Verreries - Boite de pétri - Lames - Lamelles Autres - Pince - Lame rasoir 2.2. Méthodes : Principe de la méthode: Pour pouvoir étudier les structures anatomiques et histologiques de notre échantillon, il est nécessaire d’effectuer des coupes minces et parfaitement orientés au niveau de l’organe donné, ensuite de pratiquer des différentes colorations, nous avons choisir la double coloration comme technique. Pour faciliter l’obtention des coupes nous pouvons mouiller l’échantillon dans l’alcool dilué à 60°. (Spichiger et al, 2004) a- Réalisation des coupes :  Des coupes transversales sont réalisées à main levée à l’aide d’une lame de rasoir.  Nous réalisons plusieurs coupes très minces (10 à 15 coupes) dont on choisira les meilleures à la fin de l’opération. Ces coupes sont récupérées dans l’eau (Spichiger et al, 2004) b- Technique de la double coloration : La méthode de la double coloration par le rouge Congo et le vert de méthyle. (Spichiger et al, 2004) c- Observation microscopique : Elle est réalisée à l’aide d’un microscope optique (Optica) dont les grossissements : GX10 et GX40, les coupes sont traitées soit à l’état frais soit après coloration.
  • 52. Travaux personnels Etude Botanique 35 2.3. Résultats La coupe transversale de la graine de datte ; montre les éléments suivants: (Photo prise par Dr Younes A) Figure 24: Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte sans coloration, observée sous microscope optique (G : X10) L’allure générale de la coupe montre qu’elle est constituée de deux grandes parties : externe fine et interne qui occupe la majeure partie. (Photo prise par Dr Younes A) Figure 25: Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte sans coloration, observée sous microscope optique (G : X40) La coupe transversale de la graine de datte vue au (Gx40) ; montre qu’elle est constituée d’un tégument externe d’un albumen corné interne. Albumen Téguments Couche de cellules sclérifiées Cellules parenchymateuses Couche pigmentaire Albumen corné Téguments
  • 53. Travaux personnels Etude Botanique 36 (Photo prise par Dr Younes A) Figure 26 : Coupe transversale d’un fragment de la graine de datte avec coloration, observée sous microscope optique (G : X40) La double coloration de la coupe transversale de la graine de datte ; montre que les téguments sont de nature lignifiés et l’albumen est de nature cellulosique - La coupe longitudinale la coupe longitudinale de la graine de datte ; montre les éléments suivants : 1. Téguments : Il semble constituer de deux voire trois couches, de l’extérieur vers l’intérieur nous avons : Figure 27 Figure 28 Figure 27 : Fragment d’un tégument externe de noyau de datte, observé sous binoculaire (G X1, 6). Figure 28 : Fragment d’un tégument externe de noyau de datte, observé sous microscope optique (G : X40). Le tégument externe qui est blanc crème représenté par une à deux assises de cellules sclérifiées avec lumière étroite, et paroi cellulaire fortement épaissies et canaculées. Cellules sclérifiées Cellules parenchymateuses Couche pigmentaire Albumen corné
  • 54. Travaux personnels Etude Botanique 37 Figure 29 Figure 30 Figure 29 : Fragment du tégument interne du noyau de datte, observé sous binoculaire (G x 1.6). Figure 30 : Fragment du tégument interne du noyau de datte, observé sous microscope optique (GX40). Le tégument interne; semble constitue des cellules parenchymateuses allongées à paroi fine parfois avec des gouttelettes huileuses Figure 31 : La Couche pigmentaire du noyau de datte, observée sous microscope optique (G : X40) La couche pigmentaire brune est responsable de la coloration de la graine de datte, cette couche représente la dernière couche de tégument de la graine de datte qui sépare les téguments de l’albumen. Remarque : Les cellules de la première couche sont orientées de manière perpendiculaire aux autres cellules de de téguments.
  • 55. Travaux personnels Etude Botanique 38 2. L’Albumen : Figure 32 : Coupe transversale de l’Albumen de la graine de datte, observée sous microscope optique (G : X40) Figure 33 : Coupe longitudinale de l’Albumen de la graine de datte, observée sous microscope optique (G : X40) L’albumen est formé de cellules polygonales à paroi épaisse riche en hémicellulose, jaunâtre.
  • 56. Travaux personnels Etude Botanique 39 2.4. Discussion Nos résultats montrent que la graine de datte est constituée de deux parties : les téguments et l’albumen, les téguments sont formé eux même d’une couche de cellules sclérifiées externe suivi de deux à trois assises de parenchymes qui semblent imprégné de gouttelettes huileuses ; et enfin une couche pigmentaire responsable de la coloration de la graine, L’albumen qui occupe 90% de la graine est formé de cellules polygonales à paroi épaisse riche en hémicellulose, jaunâtre Ces résultats concordent avec celle de Philipe Labort qui démontre que la coupe transversale de noyau de datte est constituée d’un tégument et d’un albumen qui occupe la majeure partie. Celui-ci sert à nourrir l'embryon, qui chez le dattier est très petit. (Labort, 2020)
  • 57. Travaux personnels Etude Botanique 40 II.3. Etude de la poudre des noyaux de dattes Cette étude a pour objectif de déduire les éléments microscopiques caractéristiques de la graine de datte variété Deglet Nour. 3.1. Matériels  Matériels du laboratoire : Loupe binoculaire (Optica) Microscope optique (Optica) Lames et lamelles Pince  Matériels végétales : Les noyaux ont été trempés dans l'eau et rincés pour enlever la chair adhérente, placés dans un tulle à séchage et séchés au soleil. Ils ont été ensuite moulus séparément dans un puissant broyeur (ROBUSTE), Le figure 35 présente les différentes étapes de préparation de la poudre de noyaux de datte : Figure 34 : Diagramme de préparation de la poudre de noyau de datte
  • 58. Travaux personnels Etude Botanique 41 3.2. Méthodes  Test de l’odorat : Nous frottons environ 0.1 mg de drogue entre le pouce et l’index ou dans la paume de la main. Les constituants odoriférants libérés sont testés lentement et de manière répétée par le nez. En premier lieu, on détermine la densité de l’odeur, c'est-à-dire « sans, faible, marquée, forte » ; ensuite, vient le type d’odeur, par exemple : « aromatique, fruitée, moisie, rance, etc..». Il est indispensable de pouvoir comparer directement l’odeur avec celle de substances connues (Stahl, 1974)  Test du gout : 5-10mg de drogue en poudre sont placés sur la langue et gardé en bouche 10-30 secondes. Après avoir recraché l’échantillon, rincer la bouche (Stahl, 1974)  Aspect : - Aspect macroscopique : Elle consiste en une observation des caractères les plus apparents de la drogue et de ses falsifications éventuelles (forme, couleurs, particularités diverses) et sera complétée en notant les caractères organoleptiques. Cet examen organoleptique est fait à l’œil nu ou l’aide d’une loupe. (Stahl, 1974) - Aspect microscopique : Elle précise l’identification botanique et pourra être faite soit sur des coupes d’organes, soit sur des tissus dissociés ; soit sur la poudre de la plante. Cet examen est fait à l’aide d’un microscope optique ou électronique. La microscopie est l’outil indispensable pour l’identification et la détermination de la pureté d’une drogue ainsi que pour l’analyse de mélanges de poudres. (Faugeras, 1965) Nous plaçons plusieurs gouttes du réactif : Acide Lactique, on y dépose une quantité adéquate de la poudre de noyaux de datte variété Deglet Nour ; et on recouvre prudemment par une lamelle. Un seul côté de lamelle entre en contact avec le milieu de suspension ensuite la lamelle est abaissée doucement et complètement sur la préparation pour éviter les bulles d’air (Stahl, 1974)
  • 59. Travaux personnels Etude Botanique 42 3.3. Résultats - L’étude a été effectuée sur la poudre des noyaux des dattes variété Deglet Nour, obtenue à partir du broyage des graines séchées. - Sous microscope optique (G : ×40), nous examinons notre échantillon dans le but de chercher des éléments caractéristiques de la poudre. Sans oublier les caractères organoleptiques qui ont été pris en considération. - Le résultat de l’analyse macroscopique figure dans le tableau ci-dessous : Tableau 4: Caractères macroscopiques de la poudre de noyaux de dattes variété Deglet Nour. Caractère Poudre de noyaux de datte variété Deglet Nour Analyse Macroscopique Couleur Brune rougeâtre Saveur Légèrement amère. Odeur Peu caractéristique. Aspect Homogène (Photo prise par Dr Younes. A Octobre 2020) Figure 35 : La poudre de noyau de datte, observée à l’œil nu.
  • 60. Travaux personnels Etude Botanique 43 - Etude Microscopique :  Les éléments caractéristiques de la poudre de noyaux de dattes sont résumés dans le tableau suivant : Tableau 5 : Caractères microscopiques de la poudre des noyaux des dattes variété Deglet Nour, observés sous microscope optique (G : X40). Observation microscopique Commentaire - Coupe transversale montre :  Une assise externe de tégument  Une assise pigmentaire brune jaunâtre  Une couche de cellules albumineuses à paroi épaisse en bas. - Vue de face d’un fragment de tégument externe de la graine, constitue d’une assise de cellules sclérifiées avec lumière étroite, et paroi cellulaire fortement épaissies et canaculées. - Les fragments sont jaunâtres, nombreux - Vue de face d’un fragment d’albumen, formé de cellules polygonales à paroi épaisse riche en hémicellulose, jaunâtre(1), - En haute c’est un fragment de l’assise pigmentaire qui surmonte les cellules de albumineuses - Fragment d’albumen dans une coupe transversale montrant la présence d’une sorte de fosses. 1 1 1
  • 61. Travaux personnels Etude Botanique 44 - Fragment de vaisseaux, rare. - Fragment de fibre sclérenchymateuse étroit, à paroi cellulaire légèrement épaisse ponctuée, peu nombreux. - Partie de fibre sclérenchymateuse avec un vaisseau - Fragment de cellules parenchymateuses avec des gouttelettes d’une huile fixe. - Vue de face d’un fragment de cellules parenchymateuses qui appartient au tégument interne.
  • 62. Travaux personnels Etude Botanique 45 3.4. Discussion La poudre des noyaux des dattes présente de divers éléments, ces derniers appartiennent soit aux téguments de la graine ou à l’albumen ; nous trouvons : - Des fragments de cellules parenchymateuses parfois pigmentée contenant des gouttelettes d’une huile fixe ; ces cellules de tégument interne sont présentes aussi dans la graine d’Areca catechu L. qui appartient à la même famille que les noyaux de datte : famille des Arécaceae (Betty et Derek, 1990) - En plus notre poudre des noyaux de datte contient des fragments d’albumen, formés de cellules polygonales à paroi épaisse vues en coupe longitudinale ainsi que une structure de cellule allongée avec une sorte de fosses en vue transversale , ces dernières sont aussi présentes dans la poudre de la graine d’Areca : d’Areca catechu L. (Betty et Derek, 1990)
  • 63. Travaux personnels Screening Phytochimique 46 III. Screening Phytochimique Dans cette partie du travail, nous cherchons à mettre en évidence la présence de certaines familles chimiques telles que les flavonoïdes, les alcaloïdes, les coumarines, les saponosides et les tanins. Le screening chimique a été réalisé au niveau de laboratoire de botanique médicale et Cryptogamie du département de pharmacie de la Faculté de médecine d’Annaba. 1. Matériels  Matériel végétal La poudre des noyaux des dattes variétés Deglet Nour déjà préparé.  Matériel du Laboratoire Tableau 6 : Matériels du laboratoire du Screening phytochimique Appareillage Réactifs Verreries Autres - Bain Marie (OSI) - Balance (DENVER Instrument) - Plaque chauffante (MagiFlame) - Moulin à café (ROBUSTE) - Lampes à Wood (VILBER LOIRMAT) - Eau distillée - Lugol (SIGMA-ALDRICH) - Soudan III - Ethanol (SIGMA-ALDRICH) - Acide Chlorhydrique (HCl) (SIGMA-ALDRICH) - Trichlorure de fer (FeClӡ) 10% (LABOSI) - Liqueur de Fehling (KB CHIMIE) - Acide acétique (SIGMA- ALDRICH) - Acide sulfurique (SIGMA- ALDRICH) - Ammoniaque (NH4OH) (SIGMA-ALDRICH) - Hydroxyde de sodium (NaOH) (NORMAPUR) - Chlorure de sodium - Copeaux de Mg - Réactif de Stiasny - Acétate de sodium - Tubes à essai - Eprouvettes graduées 10 ml, 25ml, 50ml et 100ml - Béchers à 100ml - Entonnoir - Erlen Mayer - Pipettes en verre à : 1ml, 2ml, 5ml, 10 ml - - Papier filtre - Portoirs - Pince - Boites de pétrie - Capsules en porcelaine - Spatule
  • 64. Travaux personnels Screening Phytochimique 47 - Réactif de Mayer - Réactif de bouchardât Remarque : Pour la préparation des réactifs voir l’Annexe 3. 2. Méthodes 2.1. Réaction d’Histochimie La recherche des éléments caractéristiques de la poudre de noyaux de datte est suivie d’une recherche histochimique, c’est à dire une microscopie après traitement de la préparation avec des réactifs spéciaux, les réactions les plus connues sont rassemblées dans le tableau 7. Tableau 7 : Réactions d’Histochimie Identification Réactif Réaction Remarquable Amidon Solution de l’iode (SIGMA- ALDRICH) Coloration Bleu violette Graisse et autres matières grasses Rouge Soudan III (Cheminova) Coloration rouge Polyphénols Solution de chlorure de fer III Coloration bleu-noir ou verte Anthraquinone Solution d’hydroxyde alcalin à 5% Rouge (réaction de Borntrager) Saponosides Acide sulfurique dilué Coloration jaune 2.2. Réactions de Screening phytochimiques Les métabolites sont mis en évidence par une étude phytochimique qui consiste à caractériser les différentes familles de molécules existantes dans une plante Il s'agit d'analyses qualitatives basées sur des réactions de coloration et/ou de précipitation. Celles-ci sont effectuées sur l’extrait aqueux préparé.  Préparation de l’extrait aqueux par décoction : - Peser 10 g de matière végétale dans un ballon. - Ajouter 100 ml d’eau distillée. - Chauffer le mélange jusqu’à ébullition puis laisser bouillir pendant 10 min. - Laisser refroidir puis filtrer. - Les extraits aqueux, ainsi obtenus ont été conservés à 4°C. (Bellakhdar J, 1997)
  • 65. Travaux personnels Screening Phytochimique 48 Tableau 8 : Les protocoles du screening phytochimique Identification Réaction Observation Composées réducteurs (Yves Alain, 2007) - Introduire 1ml d’extrait dans un tube à essai - Ajouter 2ml de liqueur de Fehling (1ml réactif A et 1ml réactif B) - Incuber l’ensemble pendant 8 min dans un bain marie bouillants - L’apparition d’un précipité rouge brique indique la présence des composés réducteurs. Protéines : Réaction de Biuret (Marksen I, 2008) - Placer 3 ml de l‘extrait - Ajouter 1 ml de la solution de NaOH à 20% - Ajouter 3 gouttes de la solution CuSO4 à 1% - Coloration bleu-violet indique la présence des protéines Mucilages (Trease et Evans, 1987). - A 1ml de décocté ajouté 5 ml d’éthanol absolu - Après une dizaine de minutes observer s’il y’a formation d’un précipité floconneux par agitation Saponosides (Harbone J.B, 1998). - Dans un tube à essai, introduire 10ml d’extrait à tester et agité pendant quelque secondes - Laissé au repos pendant 15min - Une hauteur de mousse persistante indique la présence des saponines. Indice de mousse - Voir au-dessus du tableau 9 Polyphénols (Trease et Evans, 1987). - Introduire 1ml d’extrait à dans un tube à essai - Ajouter 2ml d’eau distillé +2 à 3 gouttes de solution de FeCl3 diluée à 1% - Coloration bleue-noire ou bleue verte Tanins Catéchiques (Faugeras G, 1965) - Prélever 5 ml de l’extrait et introduire dans un tube à essai. - Ajouter 2 ml de réactif de Stiasny. - La formation de d’un précipite rose ou plus ou moins brun
  • 66. Travaux personnels Screening Phytochimique 49 - Chauffer au bain-Marie de 15- 30min Galliques (Diallo D, 2000) - Prélever 1 ml de l’extrait et introduire dans un tube à essai. - Saturer par de l’acétate de sodium. - Ajouter quelques gouttes de FeCl3 2% - La formation d’un précipité brun verdâtre indique la présence de tanins hydrolysables. Flavonoïdes (Harbone J.B, 1998) - 5ml d’extrait dans un tube à essai - Quelques gouttes de HCl - Quelques coupeaux de Mg - Coloration rose ou orangée ou jaune - Coumarines (Harbone J.B, 1998) - 1ml d’extrait dans un tube à essai - 0.5 ml de NH4OH à 25% à chaud - Mélanger et observer sous UV à 254 nm. - Une fluorescence intense indique la présence des coumarines Anthraquinones libres (Harbone J.B, 1998) - Introduire 5 ml de l’extrait, 2.5 ml de NH4OH à 20% puis agiter - Coloration plus ou moins rouge - Alcaloïdes (Pharmacopée 6ème édition) - Dans un tube à essai, introduire 1ml d’extrait - Acidifier le milieu par quelques gouttes de HCl - Quelques gouttes de réactif de Bouchardât - Apparition d’un précipité jaune marron Hétérosides cardiotoniques (Faugeras G, 1965) - A 1g de poudre, ajouter 5 ml d’acide acétique contenant des traces de FeCl3 et 5 ml d’acide sulfurique contenant des traces de FeCl3. - La présence de glucosides cardiotoniques est confirmée par la formation de deux phases, une colorée en brun rouge (acide acétique) et la
  • 67. Travaux personnels Screening Phytochimique 50 - Ce Test basé sur la réaction de Keller-Killiani deuxième en bleu vert (acide sulfurique). Anthocyanes (Diallo D, 2000) - Prélever 5 ml de L’extrait - introduire dans un tube à essai. - Ajouter 1 ml d’HCl. - Verser goutte à goutte 1 ml d’une - solution concentré de NH4OH. - L’apparition d’une couleur rouge après addition d’HCl qui vire au bleu-vert après addition de NH4OH indique la présence d’anthocyanes. - Indice de mousse (Faugeras G, 1965) : La dilution (inverse de la concentration) fournissant par agitation, dans un tube calibré, une hauteur de mousse de 1cm. - Mode opératoire : - Sur le décocté précédemment préparé réaliser des dilutions décroissantes dans 11 tubes calibrés (16cm/16mm) - Introduire les quantités selon le tableau suivant (Faugeras G, 1965) : Tableau 9 : Les dilutions décroissantes pour calculer l’indice de Mousse. N° de tubes Volumes 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 Décocté (ml) 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 Eau (ml) 10 09 08 07 06 05 04 03 02 01 00 - Boucher avec le doigt et agiter chaque tube en position horizontale pendant 15 sec, laisser reposer 10 minutes, mesurer la hauteur de mousse. - Le tube dans lequel la hauteur de mousse est de 1cm sert de base au calcul de l’indice (tube X) : - x ml de décocté à 1% = x/100 g de drogue dilués dans 10 ml d’eau. - La concentration dans le tube X est donc : x/100/10. - L’indice de mousse sera alors : 1000/x
  • 68. Travaux personnels Screening Phytochimique 51 3. Résultats Cette partie de notre étude est une mise en évidence des différentes familles des composés existants dans les noyaux de datte variétés Deglet Nour. Nous avons effectué préalablement des tests histochimiques basés sur une observation microscopique après traitement de la poudre avec des réactifs spéciaux, puis nous avons fait un screening phytochimiques qui est basé sur des phénomènes de précipitation et/ou de coloration par des réactifs spécifiques à chaque famille de composés. Les résultats obtenus sont représentés dans les Tableaux suivants : Tableau 10: Résultats des réactions d’histochimie des noyaux de datte variétés Daglat Nour, observés sous microscope optique (G : X40) Réactions Observation microscopique Commentaire Poudre sans aucun traitement - C’est une poudre brune rougeâtre avec quelque élément apparait jaune ou transparent (voir l’étude de poudre) Amidon - Pas de coloration bleu violet donc la poudre ne contient pas de l’amidon - Lipides - - Apparition des gouttelettes colorées en rouge indique la présence des lipides Polyphénols - - Apparition de coloration noirâtre indique la présence des polyphénols
  • 69. Travaux personnels Screening Phytochimique 52 Anthraquinone - - Pas de virage de la coloration rougeâtre donc pas d’anthraquinones Saponosides - - Virage au jaune donc il y a des saponosides Tableau 11: Résultats du screening phytochimique de noyaux de datte variété Daglat Nour Réactions Résultats Observation microscopique Commentaire Composées réducteurs + - Présence d’un précipité rouge briqué Protéines _ - Pas de virage de coloration vers le bleu violet Mucilages + - Présence d’un précipité floconneux Précipité rouge briqué Précipité floconneux
  • 70. Travaux personnels Screening Phytochimique 53 Saponosides + - Formation d’une mousse persistante après repos de 15min. Indice de mousse - Indice de Mousse IM=1000/x - x ml de décocté à 1cm - IM=1000/5= 200 Polyphénols + - L’apparition d’une coloration bleu noirâtre ou verte plus ou moins foncé Tanins Catéchiques / / / Tanins Galliques / / / Flavonoïdes + - Apparition d’une coloration orangée Coumarines _ - Absence de fluorescence Après repos Agitation 1 2 1 3 4 5 6 7 8 9 10 11
  • 71. Travaux personnels Screening Phytochimique 54 Anthraquinones libres _ - Pas de changement ou virage de coloration Alcaloïdes + - Avec le réactif de Mayer présence un précipité jaunâtre Hétérosides cardiotoniques _ - Il n’y a pas de formation de deux phases, une colorée en brun rouge et la deuxième en bleu vert Anthocyanes _ - Il n’y a pas de couleur rouge après addition d’HCl qui vire au bleu-vert après addition de NH4OH (-) : Absence, (+) : Présence Précipité jaunâtre
  • 72. Travaux personnels Screening Phytochimique 55 4. Discussion D’après les résultats obtenus, nous avons constaté que les noyaux des dattes variété « Deglet Nour » sont riches en métabolites primaires notamment en sucres réducteurs, en lipides, et encore en métabolites secondaires ; d’abord en mucilages, en polyphénols, les flavonoïdes, en alcaloïdes et en saponosides. Alors que nous avons noté une absence des protéines, des coumarines, des anthraquinones libres, et des hétérosides cardiotoniques et des anthocyanes. Pour les Métabolites primaires : - En comparant nos résultats de l’analyse qualitative des sucres réducteurs par la liqueur d Fehling avec d’autres études effectuées, nous avons trouvé que les noyaux des dattes variété « Deglet Nour » sont riches sucres réducteurs, confirmé par les résultats de Hamida K et al (2014). Qui porte sur Valorisation des graines "noyaux" des dattes de la région d’Ouargla (Sud algérien) par la production de levure alimentaire. - L’analyse qualitative des protéines par la méthode de Biuret montre un résultat négatif tandis que le dosage des protéines fait par Boussena et al (2016). Montre qu’il renferme une teneur de 8.59% de la matière sèche de Protéines brutes, cela peut-être expliquer par le manque de sensibilité des analyses qualitatives. - En plus l’analyse qualitative de la poudre par le réactif de Soudan III montre qu’elle est trop riche en lipides présents sous forme de gouttelette huileuse, ce résultat est confirmé par les études de Boussena et al (2016), sur l’huile des noyaux des dattes dont la matière grasse représente 8.7% du poids de la matière sèche des noyaux des dattes, et encore soutenus par les résultats de Hamida K et al. (2014), en plus ce résultat concorde avec l’étude histologique faite et qui révèle la présence des gouttelettes huileuses dans les coupes histologiques. Pour les Métabolites secondaires : - Comme toutes graines les noyaux des dattes variété « Deglet Nour » sont riches en mucilages qui se gonflent au contact de l’eau en favorisant donc le phénomène de germination. Selon Bouchardat. A (1839) ; la datte contient un noyau osseux qui contient une grande quantité de des mucilages, ce qui confirme nos résultats. - Pour les saponosides ; l’extrait aqueux des noyaux des dattes variétés Deglet Nour est riche en saponosides dont l’indice de mousse est égal à IM =200, ces résultats sont confirmés par Sabeur.I et Saidi .S (2019) - Les résultats du criblage phytochimique sont effectués sur l’extrait aqueux des noyaux des dattes variété Deglet Nour, dévoilent qu’il contient : polyphénols, flavonoïdes, saponosides et alcaloïdes,
  • 73. Travaux personnels Screening Phytochimique 56 ce qui est trouvé par Abiola et al. (2015), Sundar (2017). Ces résultats sont aussi soutenus par les travaux réalisés par Saryono et al. (2018) et Ardekani et al. (2010). Ainsi que celle de Sabour I et al. (2019) - Pour le test des tanins par le réactif de Stiasny (1V d’HCl+2V formol) nous avons obtenu une solution colloïdale qui masque l’analyse qualitative des tanins, cette solution ressemble à un gel après traitement de l’extrait par l’HCl puis chauffage au bain marie, ce phénomène de gélification peut être due à la richesse des noyaux de dattes en polysaccharides plus spécifiquement les pectines qui sont des monomères des acides galacturoniques ayant la propriété de former des gels dans un milieu acide et à chaud. Ce résultat concorde avec celle de Bouanani et al., 2007, qui confirme que les noyaux des dattes sont riches en polysaccharides qui forment au contact de l’eau des solutions colloïdales ou des gels, ces propriétés permettent d’obtenir des gélifiants, épaississants ou viscosifiants utilisés dans les industries pharmaceutiques et alimentaires. Ainsi que soutenu par celle de (Ahmed G, 2017) concernant la richesse des noyaux des dattes en polysaccharides. - L’extrait aqueux des noyaux des dattes variété « Deglet Nour », est dépourvu de coumarines, d’anthraquinone, d’anthocyane ainsi que de d’hétérosides cardiotonique, ces résultats sont similaire à celle de Sabour. I et al (2019) ; pour les tests de d’anthraquinone et d’anthocyane ; tandis que différente pour le test des coumarines (qui est positive) ; cela peut être due à la différence dans la méthode d’extraction aqueux des noyaux de datte (Nous avons travaillé sur un décocté par contre celle de Sabour et al (2019); est un macérat de 48h) - Ce qui concerne l’analyse qualitative des hétérosides cardiotoniques qui révèlent qu’il est négatif aucun travail n’a été publié sur la composition biochimique en hétérosides cardiotoniques. - Nous avons comparé aussi nos résultats des tests phytochimiques avec d’autre variété de noyaux des dattes comme celle d’Arabie Saoudite « Ajwa » représenté par les travaux de Chikh S, (2014), qui a des résultats comparables à celles de notre variété algérienne concernant les tests des polyphénols, des flavonoïdes, des alcaloïdes.
  • 74. Travaux personnels Etude minérale 57 IV. Etude minérale : Caractérisation des métaux lourds (Cadmium et Plomb) : Parmi l’ensemble des métaux lourds, une vingtaine d’entre eux sont indispensables aux processus physiologiques majeurs, en particulier la respiration, la photosynthèse ou l’assimilation des macronutriments (Kabata-pendias et Pendias, 2001). Nombre de ces métaux sont aussi impliqués au niveau de processus moléculaires tels que le contrôle de l’expression des gènes ; et des métabolites secondaires .En outre, certains éléments traces peuvent se présenter sous différents états d’oxydation et jouent ainsi un rôle très important dans les multiples systèmes enzymatiques (Kabata-pendias et Pendias, 2001). Pour autant, les métaux lourds n’ont pas tous une fonction connue à ce jour dans le métabolisme de la plante, et malgré la grande diversité des besoins et des niveaux de tolérance aux métaux lourds chez les plantes, certains restent considérés comme des poisons cellulaires pour lesquels les doses admissibles sont très faibles (Kabata-pendias et Pendias, 2001). L’objectif de cette partie est de mettre en évidence la présence ou l’absence des métaux lourds (le cadmium et le plomb) dans l’extrait aqueux des noyaux des dattes ; variété Deglet Nour. Le travail a été effectué au niveau du laboratoire de chimie minérale de la faculté de médecine Annaba. 1. Matériels  Matériel végétal La poudre des noyaux des dattes, variété Daglat Nour, à partir duquel nous avons préparé un décocté  Matériel du laboratoire Tableau 12 : Matériels du laboratoire de l’étude minérale. Appareillage Verreries Réactifs Autres - Bain Marie (OSI) - Balance (DENVER Instrument) - Centrifugeuse (Bioblock) - Agitateur (Bioblock Scientific) - Tube à essai - Eprouvettes graduées 10 ml, 25ml, - Béchers à 100m - Eau distillée - Iodure de Potassium - HCl - Chromate de sodium - Thioacétamide - Portoirs - Spatule
  • 75. Travaux personnels Etude minérale 58 2. Méthodes Il s’agit d’une analyse qualitative des métaux lourds (Plomb et Cadmium) existants en solution aqueux sous forme soluble incolore, cette analyse est basé sur des réactions de la précipitation et de solubilisation, pour chaque métal il existe des réactions générales et des réactions spécifiques de caractérisation. Les protocoles sont résumés dans le tableau 13. Tableau 13 : Réaction d’identification du Plomb et du Cadmium. Identification Réaction Observation Plomb (Pb) (B. Tilquin et al 1997) - Générale :  Prélever 1ml de l’extrait  Ajouter 1ml d’Iodure de potassium KI - Spécifique :  Prélever 1ml de l’extrait  Ajouter 1ml de Chromate de sodium préalablement préparé  Centrifugation  Ajouté 1ml de l’acide acétique dilué 1/3  Centrifugation - Coloration jaune d’œuf par formation de l’iodure de plomb (PbI2) - Formation d’un précipité jaune par la formation de PbCrO4 jaune, - Ce composée est insoluble dans l’acide acétique Cadmium (Cd) (B. Tilquin et al 1997) - Spécifique :  Prélevé 1ml de l’extrait aqueux  Ajouter quelques gouttes de Thioacétamide C2H5NS - Formation d’un précipité jaune
  • 76. Travaux personnels Etude minérale 59 3. Résultats Cette partie de notre étude consiste à détecter la présence ou non des métaux lourds (Plomb et Cadmium) dans l’extrait aqueux des noyaux des dattes ; variété Deglet Nour, nous avons préparé préalablement notre extrait aqueux et nous avons passé à des réactions de caractérisation générale et spécifique. Les résultats sont résumés dans le tableau 14 : Tableau 14 : Résultats des réactions de caractérisations des métaux lourds (Pb et Ca) des noyaux des dattes ; variété Deglet Nour. Identification Résultats Observation Commentaire Plomb Réaction générale _ Témoin Blanc Réaction- (Réaction+) - La réaction est négative, il n’y a pas coloration jaune d’œuf caractéristique du PbI2 Réaction spécifique + Blanc Réaction+ - Présence d’un précipité de marron jaunâtre Cadmium _ Témoin Blanc Réaction- (Réaction+) - Il n’y a pas de précipité jaune