Université Hassan II – Mohammedia - Casablanca
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Mohammedia
Département de P...
Principales étapes de l’anthropologie urbaine en France
Années 60
Les pionniers : Jean MONOD ; Jacques GUTWIRTH et
Colette...
Jean MONOD (1)
• Assistant de Claude Lévi-Strauss au Collège de France.
• Seul étudiant de Lévi-Strauss à avoir pris la vi...
Jean MONOD (2)
• Contexte socioculturel marqué par une tendance à
l’uniformisation sur le plan des pratiques sociales et
c...
Jean MONOD (3)
• Approche classique des gangs de jeunes : Focalisation sur leurs
aspects délinquants (usage de drogues, vi...
Jean MONOD (4) RETOUR
Apport de Monod :
• Application de la méthode ethnographique à l’étude d’une sous-
culture proche.
•...
Jacques GUTWIRTH (1)
• D’origine Belge. Issu d’une famille juive de diamantaires de la
ville d’Anvers.
• Spécialiste des c...
Jacques GUTWIRTH (2)
• Années 60 : Premiers travaux d’ethnologie urbaine de
Gutwirth.
• 1963 : début de son enquête auprès...
Jacques GUTWIRTH (3) RETOUR
• 1987 : Editeur avec Colette Pétonnet d’ouvrages collectifs de
référence en Anthropologie urb...
Colette PÉTONNET (1)
Années 50 : Expérience professionnelle au Maroc.
• Pétonnet a travaillé pendant 7 ans, au Service de ...
Colette PÉTONNET (2)
• 1964 : Début de son enquête en banlieue parisienne
• 1968 : Publication de sa thèse sous le titre C...
Colette PÉTONNET (3) RETOUR
Articles de réflexion méthodologique
• « Réflexions au sujet de la ville vue par en dessous »,...
Gérard ALTHABE l’africaniste (1)
• A commencé sa carrière d’anthropologue avec une bourse d’étude de
l’ORSTOM (aujourd’hui...
Gérard ALTHABE, l’ethnologue des banlieues (2)
Années 70, interdit de recherche en Afrique pour des raisons
politiques.
19...
Monique SELIM et Michelle DE LA PRADELLE
1979, SELIM M., Rapports sociaux dans une cité HLM de la
banlieue nord de Paris :...
Publications majeures de l’ERAU dans les années 80
Publications individuelles d’Althabe
1981, San Leonardo, Saint-Leu, Ivr...
Marc et Marion ABÉLÈS RETOUR
1978, Marc ABÉLÈS, « La grande bouffe. De l’Ethiopie aux
bistrots de Paris », Dialectiques, n...
Jean-Louis SIRAN RETOUR
Anthropologue africaniste qui a pris comme objet d’étude de
sa thèse de doctorat les habitants de ...
Carmen BERNAND RETOUR
1978, publication de son ouvrage sur les vieux d’un hospice
de Nanterre.
BERNAND C., Les vieux vont ...
Autres chercheurs importants RETOUR
1984, BOZON Michel, Vie quotidienne et rapports sociaux
dans une petite ville de provi...
Objet de la sociologie & anthropologie urbaine 1
Objet de la sociologie urbaine Objet de l’anthropologie
urbaine
La ville ...
Objet de la sociologie & anthropologie urbaine 2
Sociologie urbaine Anthropologie urbaine
Centres d’intérêt pour le sociol...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Azizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en france

1 206 vues

Publié le

Diaporama de cours à l'attention des étudiants de la Filière de Sociologie de Mohammedia, 6e sem.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 206
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Azizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en france

  1. 1. Université Hassan II – Mohammedia - Casablanca Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Mohammedia Département de Philosophie, Sociologie et Psychologie Filière de Sociologie (Parcours 1 : « Sociologie des questions urbaines ») U.E: Anthropologie urbaine Niveau: 6ème semestre Professeur : Mme Souad AZIZI Pionniers de l’anthropologie urbaine (France) : Objets et terrains
  2. 2. Principales étapes de l’anthropologie urbaine en France Années 60 Les pionniers : Jean MONOD ; Jacques GUTWIRTH et Colette PÉTONNET Années 70 et 80 Les anthropologues africanistes commencent à enquêter en ville : - Gérard ALTHABE et son équipe de recherche. - Marc et Marion ABÉLÈS ; Jean-Louis SIRAN ; Carmen BERNAND. - Autres chercheurs importants Tableaux : Objets et centre d'intérêts Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  3. 3. Jean MONOD (1) • Assistant de Claude Lévi-Strauss au Collège de France. • Seul étudiant de Lévi-Strauss à avoir pris la ville comme terrain et un groupe de jeunes Parisiens comme objet d’étude. • MONOD, Jean. 1968. Les Barjots. Essai d’ethnologie des bandes de jeunes. Paris : Julliard. 477 p. • Sa position théorique : L’ethnologie ne devrait pas être seulement « une science des peuples exotiques en voie de disparition, mais « la science des groupes restreints où l’on peut saisir l’émergence de cultures différentielles » (Monod, 1968 : 17). Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  4. 4. Jean MONOD (2) • Contexte socioculturel marqué par une tendance à l’uniformisation sur le plan des pratiques sociales et culturelles. • Selon Monod, « l’uniformisation culturelle de la société de masse est impossible jusqu’au bout ». • Selon lui, les bandes de jeunes sont porteuses de sous- cultures juvéniles - non pathologiques – qui réinstaurent une sorte de diversité culturelle dans « un monde menacé d’uniformisation ». • Son hypothèse : les « Blousons Noirs » rétablissent sur l’axe vertical des âges une diversité qui tend à disparaitre horizontalement sur le plan géographique. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  5. 5. Jean MONOD (3) • Approche classique des gangs de jeunes : Focalisation sur leurs aspects délinquants (usage de drogues, violence et langage « vulgaire » …) • Postulat de Monod : les gangs ne sont pas des déviants ou des a- normaux, leur apparition est un phénomène normal qui a une signification historique. • Leur diversité actuelle doit être reliée à leur style commun passé (1956 : influence de certains films américains). • Monod montre que ces jeunes sont déchirés entre des tendances intégratives, à la fois positives (la culture adolescente officielle) et négatives (la dite délinquance juvénile). • Leur opposition aux normes de la société globale (à travers l’idéologie et le comportement subversif) est le principal moyen d’affirmer et de maintenir leur identité. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  6. 6. Jean MONOD (4) RETOUR Apport de Monod : • Application de la méthode ethnographique à l’étude d’une sous- culture proche. • Démonstration que les bandes de jeunes ne sont pas porteuses d’une culture « anormale » ou déviante, mais sont des acteurs du changement culturel. • Leur existence témoigne de la dynamique de la culture française et de son appropriation d’influences externes (notamment l’influence américaine). • Démonstration que même les cultures globales qui paraissent subir un processus d’uniformisation irréversible sont sujettes à des processus de différentiation au niveau des catégories d’âge. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  7. 7. Jacques GUTWIRTH (1) • D’origine Belge. Issu d’une famille juive de diamantaires de la ville d’Anvers. • Spécialiste des communautés juives Hassidim (« les pieux » en hébreu). • L’Hassidisme est un mouvement de renouveau religieux, né au XVIIIème siècle, en Europe de l’Est. • Les Hassidiques sont juifs ultra-orthodoxes, d’origine polonaise et hongroise. • La majorité des observés de Gutwirth sont des rescapés de la Shoah. • Caractéristiques de leur communauté : le refus du changement, de la modernité, l’insistance sur la fréquentation quotidienne de la synagogue, la communion joyeuse avec Dieu, à travers le chant et la danse et le respect strict des règles du Shabbat. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  8. 8. Jacques GUTWIRTH (2) • Années 60 : Premiers travaux d’ethnologie urbaine de Gutwirth. • 1963 : début de son enquête auprès de la communauté hassidique d’Anvers. • 1970. Publication de sa thèse de doctorat d’Etat : Vie juive traditionnelle. Ethnologie d’une communauté hassidique. Paris : Minuit. Années 70 : poursuite de ses recherches sur les communautés hassidiques aux USA. • 1971 : recherches sur les hassidim à Montréal et New York. • 1975-1976 : enquête sur la problématique hassidique et judéo-chrétienne à Boston (en milieu universitaire) et à Los Angeles. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  9. 9. Jacques GUTWIRTH (3) RETOUR • 1987 : Editeur avec Colette Pétonnet d’ouvrages collectifs de référence en Anthropologie urbaine : Chemins de la ville. Enquêtes ethnologiques. Paris : CTHS. • 1988 : Fondateur avec Colette Pétonnet du Laboratoire d’Anthropologie urbaine (CNRS). • La plupart des articles de Gutwirth porte sur des communautés de juifs hassidiques ou d’autres communautés religieuses minoritaires (protestants et sectes en Europe et aux USA). Donc spécialiste d’Anthropologie urbaine religieuse (1991). • Articles faisant un historique de la discipline : « Jalons pour l’anthropologie urbaine », L’Homme, 1982. Et « L’Anthropologie urbaine en France », Critique, 1983. • Article de réflexion méthodologique : « L’enquête en ethnologie urbaine », Hérodote, 1978. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  10. 10. Colette PÉTONNET (1) Années 50 : Expérience professionnelle au Maroc. • Pétonnet a travaillé pendant 7 ans, au Service de la Jeunesse et des Sports, comme directrice de l’école du bidonville de Sidi Othman à Casablanca. • Voir le récit nostalgique de sa « période marocaine » dans Ferveurs contemporaines (1993, p. 14-17) Années 60 : Retour à Paris • Elle travaille comme fonctionnaire en banlieue et étudie l’ethnologie au Musée de l’Homme. • Ses professeurs, Roger Bastide et André Leroi-Gourhan l’encouragent à prendre comme terrain de recherche les banlieues parisiennes où elle travaillait dans le service public. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  11. 11. Colette PÉTONNET (2) • 1964 : Début de son enquête en banlieue parisienne • 1968 : Publication de sa thèse sous le titre Ces Gens-là, monographie d’une cité de transit. Paris : Maspero. • 1979 et 1982 : publication en deux volumes de sa thèse de doctorat d’Etat sous les titres On est tous dans le brouillard. Ethnologie des banlieues (1979) et Espaces habités. Ethnologie des banlieues (1982) • Article de Pétonnet sur un bidonville marocain : 1972. « Espace, distance et dimension dans une société musulmane. À propos du bidonville marocain de Douar Doum à Rabat », L’Homme, tome 12, n°2, 1972, p. 47-84. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  12. 12. Colette PÉTONNET (3) RETOUR Articles de réflexion méthodologique • « Réflexions au sujet de la ville vue par en dessous », L’Année sociologique, n°21 (3ème série), 1970, p. 151-185. • « Méthodologie ethnologique en milieu urbain : un groupe espagnol », pp.457-468, in : L’Homme, hier et aujourd’hui. Recueil d’études en hommage à André Leroi- Gourhan. Paris : Cujas, 1973. • 1982. « L’observation flottante. L’exemple d’un cimetière parisien », L’Homme, t.22, n°4, 1982, pp. 37-47. Entretien avec Thierry Pacquot • « Entretien avec Colette Pétonnet par Thierry Pacquot (nov. 1995) », Revue Urbanisme, n°286 : Violences, 1996, p. 5-11. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  13. 13. Gérard ALTHABE l’africaniste (1) • A commencé sa carrière d’anthropologue avec une bourse d’étude de l’ORSTOM (aujourd’hui IRD) • 1ers travaux de terrain dans les campements des Pygmées Baka (Bibaya) du Sud Cameroun. • 1956, Mémoire de D.E.S. sur les Pygmées Baka : Mise à jour des bouleversements dans l’organisation sociale des Pygmées Baka à l’époque coloniale, ainsi que les rapports hiérarchiques traditionnels qui les unissent à un groupe voisin, les Konabembe. • 1965, publication d’un extrait de ce mémoire sous le titre « Changements sociaux chez les Pygmées Baka de l’Est-Cameroun ». • Années 50 : Recherche sur les jeunes scolarisés chômeurs dans le quartier Poto-Poto de Brazzaville. Le chômage à Brazzaville. Etude psychologique, Paris, ORTOM. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  14. 14. Gérard ALTHABE, l’ethnologue des banlieues (2) Années 70, interdit de recherche en Afrique pour des raisons politiques. 1977, enquête dans une HLM à Nantes. Objet : Les rapports sociaux dans cette nouvelle forme d’habitat. 1977, création d’une 1ère équipe de recherche à l’EHESS, l’Équipe de Recherche en Anthropologie Urbaine et Industrielle (ERAU). Principal commanditaire : le Conseil du Patrimoine ethnologique. Années 70, nouvelle enquête d’Althabe sur une ZUP de 30000 habitants (Nantes). Objet : L’aliénation dans les grands ensembles. Autres membres de l’équipe : Monique SELIM et Michelle DE LA PRADELLE PUBLICATIONS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES DE L’ERAU. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  15. 15. Monique SELIM et Michelle DE LA PRADELLE 1979, SELIM M., Rapports sociaux dans une cité HLM de la banlieue nord de Paris : le clos Saint-Lazare à Stains, thèse de 3ème cycle, EHESS. 1984, SELIM M., Rapports sociaux et mise à distance du travail salarié. Le quartier Sevrin à Amiens, rapport ronéoté, conseil du Patrimoine ethnologique. 1981, DE LA PRADELLE M., AZEMAR, G.-P., « Une histoire de marché », Annales de la recherche urbaine, n°12.  Objet : les marchés de détail (Carpentras) RETOUR Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  16. 16. Publications majeures de l’ERAU dans les années 80 Publications individuelles d’Althabe 1981, San Leonardo, Saint-Leu, Ivry-sur-Seine, les processus sociaux au cœur des opérations de réhabilitation, rapport Equipement. 1983, Investigations ethnologiques appliquées aux phénomènes urbains : rapports sociaux dans l’espace résidentiel et processus d’insertion, Paris : EHESS. Publications collectives dirigée par Althabe RETOUR 1984, Approches ethnologiques dans le monde urbain et industriel, Paris : CRMSI. 1984, Urbanisme et réhabilitation symbolique. Ivry-Bologne- Amiens, Paris : Anthropos. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  17. 17. Marc et Marion ABÉLÈS RETOUR 1978, Marc ABÉLÈS, « La grande bouffe. De l’Ethiopie aux bistrots de Paris », Dialectiques, n°21. 1983, Marc ABÉLÈS, « L’adaptation à la vie urbaine : les habitants des bidonvilles », La Recherche sociale. [2000, Marc Abélès publie Un ethnologue à l’Assemblée] 1983, Marion Abélès, « Un espace marchand à Paris : le Carreau du Temple », Ethnologie française, n°13. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  18. 18. Jean-Louis SIRAN RETOUR Anthropologue africaniste qui a pris comme objet d’étude de sa thèse de doctorat les habitants de lotissements construits par une société immobilière. 1980, SIRAN J.-L., Nouveaux villages, nouvelles banlieues, Paris : Centre scientifique et technique du bâtiment. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  19. 19. Carmen BERNAND RETOUR 1978, publication de son ouvrage sur les vieux d’un hospice de Nanterre. BERNAND C., Les vieux vont mourir à Nanterre, Paris : Sagittaire. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  20. 20. Autres chercheurs importants RETOUR 1984, BOZON Michel, Vie quotidienne et rapports sociaux dans une petite ville de province, Lyon : Presses Universitaires de Lyon. 1985, DELAPORTE Yves, Les enquêtes d’anthropologie urbaine, Rapport pour la Commission « Architecture, urbanistique et société » (CNRS). Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  21. 21. Objet de la sociologie & anthropologie urbaine 1 Objet de la sociologie urbaine Objet de l’anthropologie urbaine La ville = objet et terrain de recherche ancien. La ville = terrain de recherche nouveau, objet d’étude difficile. La ville appréhendée comme une totalité. Mécanismes et dynamiques de croissance matérielle et humaines de la ville. Difficulté à appréhender la ville comme une totalité. La ville comme cadre d’étude d’objets ethnologiques ou «ethnologisables». La ville comme produit d’une culture et comme lieu de production de sous-cultures. Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi
  22. 22. Objet de la sociologie & anthropologie urbaine 2 Sociologie urbaine Anthropologie urbaine Centres d’intérêt pour le sociologue: - Rapports intercommunautaires et rapports à l’espace - Mobilités sociospatiales - Mécanismes et problèmes d’intégration de populations immigrantes - Problèmes sociaux dont la ville est le cadre « naturel »: sous-intégration sociospatiale de certains groupes, pauvreté, délinquance, marginalité, etc. - Politiques urbaines : acteurs, institutions, effets sur la dynamique de croissance de la ville, sur les populations bénéficiaires Centres d’intérêt pour l’anthropologue: - Les groupes de faible ampleur empiriquement maîtrisables - Les rapports sociaux dans les lieux de cohabitation - Les articulations entre lieux de travail et lieux de résidence - Les reconstitutions de communautés spécifiques dans certains quartiers à ségrégation de classe, de profession ou de nationalité - Le quartier comme cadre de vie et comme espace mental de coexistence. - L’identité réelle et imaginaire de la ville - Les historicités successives de la ville et des quartiers urbains Filière de Sociologie de Mohammedia / 6e sem. / Mme Souad Azizi

×