Do you-need-social-branding

430 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
430
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Do you-need-social-branding

  1. 1. Do you needsocial branding ? Un livre blanc sur la création d’inspiration autour de votre écosystème de marque : comment stimuler votre communauté pour créer de la préférence et de la valeur ? Par
  2. 2. 1- Des tensions surl’écosystème des entreprises
  3. 3. Des tensions fortes sur les entreprise Des actions plus fortes contre les entreprises, et une réputation qui souffre d’un manque de citoyenneté et de proximité Un décalage croissant Des relations entre î entre attentes î parties prenantes quiconsommateurs et offre des marques ™   peinent à être inspirantes î î Des modèles économiques qui peinent à Une concurrence qui s’intensifie sur l’accès se pérenniser et à s’inscrire en cercle aux ressources et aux talents vertueux
  4. 4. Des difficultés croissantes DIFFICULTE A INNOVER Pour chacun de ses chercheurs, P&G estime qu’il y a 200 autres scientifiques ou ingénieurs dans le monde tout aussi qualifiés – soit 1,5 millions de personnes. (Etude "Tendances Open innovation" Accenture - Institut pour l’Innovation et la Compétitivité i7-2011) Dans les pays développés, 57% des internautes présents sur lesDIFFICULTER A IMPLIQUER réseaux sociaux ne souhaitent pas sengager avec les marques. (67% chez les 21-24 ans en France) (Enquête « Digital Life » - TNS Sofres - 2011) DIFFICULTE A CONVAINCRE Seuls 37% des Français pensent que le discours des entreprises est authentique, soit 8 points de moins qu’en 2010. Et 48% ne croient même pas au discours de leur propre entreprise. (Etude Occurrence - Makheia Group- 2011) DIFFICULTE A FIDELISER LES RESSOURCES En France , plus de 50% des entreprises estiment avoir des difficultés à recruter des candidats disposant des compétences requises pour accompagner leurs projets de développement. (Etude PWC, 2010, Talent Mobility 2020) DIFFICULTE A ENGAGER LES CONSOMMATEURS 62% des consommateurs français ont l’impression que les marques ne font pas assez attention à eux, qu’elles ne les considèrent pas assez. (Etude TNS Australie 2011)
  5. 5. 2- Un nouveau paradigme
  6. 6. 3% de composants Apple dans les expériences de la marque 2 8 0 0 01 ère / 2 ème développeurs d’applications dans le monde depuis mars 2010 capitalisationmondiale (janvier 2012 : 417 Mds $)
  7. 7. La croissance, cest de linspiration
  8. 8. La coopération n’a jamais été aussiconcurrentielle ! Comment faire pour faire préférer son écosystème ?
  9. 9. La nécessité de fédérer et d’inspirer Co-exister Animer Crowdsourcer Préférer Co-créer Collaborer Social Valoriser Branding
  10. 10. Brand vs Social brand •  Directive •  Collaborative •  Cherche à se faire admirer •  Cherche à partager •  Cherche à fédérer et se faire •  C h e r c h e à r e n t r e r e n reconnaître par son identité communauté en se rendant utile •  Préserve son territoire •  Se nourrit des apports de•  Tire des bénéfices de son ses parties prenantes environnement •  Répartit les bénéfices de l’écosystème global
  11. 11. 3- Le Social Branding : Comment inspirer votre communauté ?
  12. 12. #1 Tout communauté se structure autour de modèles et d’inspirateurs. Les marques doivent créer des programmes de hérauts utiles.
  13. 13. Défis H Attitude missions IS (face à DT situations clés) EO MI AR RE C Culture HP EE Compétences R SS OO CN IN AE LL E LE Réseau Réalisations propre
  14. 14. Rich Idea n°1– Les MoBro du Movember Le Movember est un événement qui a lieu chaque année au mois de novembre dans plusieurs pays du monde. Ce mouvement, qui concerne les hommes, consiste à se laisser pousser la moustache pendant un mois afin dattirer lattention sur cer tains thèmes masculins. Le participant moyen parle en personne du mouvement et de ses messages sur la santé masculine à 52 personnes au cours du mois. 93 % des participants ont passé du temps à réfléchir à l’amélioration de leur état de santé général; 76 % des participants ont subi un examen médical général; 80 % ont discuté de la santé masculine avec des membres de leur famille, des amis ou des collègues pendant la campagne Movember; 59 % ont mené des recherches personnelles sur des questions de santé masculine pendant la campagne Movember;
  15. 15. #2 Le zapping conduit à une diversité d’interactions pour stimuler la concentration de ses publics
  16. 16. La diversité des interactions entre acteurs Info-Update Diffusion et Partenariat partage de Connaissances Interactions Production Apprentissage d’émotions Mise en lien Expérience (Source : « Révolution Relation » Lautissier/Angot 2009)
  17. 17. Rich Idea n°2 - JoCo Jonathan Coulton (JoCo) est un informaticien ayant décidé de vivre de sa passion, la musique. A partir de 2005, il crée son site internet dans lequel il propose différents services: Ø  L é c o u t e d e s e s m o r c e a u x ( e t l e u r téléchargement gratuit) Ø  La conversation avec les internautes de passages Ø  Un forum thématique lié à l art et à la personnalité de Coulton (entre autres) Ø  La demande de concerts dans des villes spécifiques Ø  Des concours créatifs (par exemple: faire un tee shirt à partir de la philosophie de JoCo). Ø  Des appels d offres pour la participation à ses morceaux (ex riff de guitare, jaquette de disque…) Ø  Des jeux (ex Code Monkey) Coulton vit aujourd hui de sa musique (pour environ 3 à 5 000 $ par mois). Il tire ses revenus des ventes de ses titres en ligne (choix de dons des internautes, vente sur i-tunes ou album sur Amazo) ainsi que de ses concerts géomarketés.
  18. 18. #3 Pour impliquer, il faut être capable de stimuler mais aussi de valoriser et de responsabiliser.
  19. 19. L’empowerment pour Artiste multimedia Conférencier « Tout Ça Mag » Commentateur Rédacteur Rédacteur Argumenteur Relais Event Boy TOUT CA MAG TOUT CA MAG + CAFE CUBE
  20. 20. IQT n°3 – Les Rich-porters «  Tout Ça Mag  » est une webzine collaboratif d’opinions qui fonctionne sur une thématique hebdomadaire. Les rédacteurs, passionnés par l’actualité et la société, exprime leur point de vue. Afin de stimuler et pérenniser la participation de manière régulière, un rendez-vous mensuel a été organisé , le Café Cube, autour d’un événement à multiples ateliers : mini-conférence, performance artistique, projection de clips autoproduits, débat rhétorique en 7’… Les réactions on et off line, pendant et après l’événement permettent d’enrichir et de stimuler le contenu éditorial. Le Rich media a ses Rich- porters.
  21. 21. #4 Proposer, c’est aussi articuler son action autour d’un projet double: changer et faire société.
  22. 22. 2 objectifs majeurs autour du projet Changer Faire société •  Sens de l’activité •  Mettre en contact •  Relations entre •  Faire progresser personnes •  Inspirer •  Répartition, rétribution •  Organiser (projets, équipes, ressources, connaissances)
  23. 23. Rich Idea n°4 : C.P.T. Créée en 2005 à linitiative de SFR, lassociation Passeport Avenir est née dune conviction : les entreprises ont un rôle à jouer pour changer la difficulté daccéder à un diplôme dingénieur pour des populations défavorisées. Les étudiants intéressés par la filière télécom peuvent être parrainés pendant leurs études et après lors de leur entrée par des salariés qui le souhaitent. Se construit alors une relation de parrainage autour de l’emploi et de l’insertion sociale, grâce au mécénat de compétences et de l’innovation sociale dans un registre liée à l’apprentissage professionnel mais aussi social et culturel.
  24. 24. #5 Fédérer c’est aussi organiser du resourcement au cœur de sa communauté.
  25. 25. Une culture en miroir Pour fonctionner ces communautés ont besoin de systèmes culturelsreposant sur : q  Une nécessité de rendez-vous régulier q  La possibilité de partage de connaissances, d’expériences, de valeurs communes q  La mise en avant de réussites de membres au service de la communauté q  Des miroirs autour de l’aventure commune q  Des logiques de don-contre don q  Des possibilités de mises en contact
  26. 26. Rich Idea n°5 : la culture Zappos, entreprise de vente de chaussures par internet, investit massivement dans sa culture d’entreprise. La culture est considéré comme l’actif le plus important de l’entreprise, rachetée 1 Md d’€ en 2009 par Amazon. Ø  Parcours dinitiation culturelle - 1 mois au début Ø  Quizz portraits : une tête à attribuer chaque matin sur la session de son ordinateur Ø  Une fête régulière (thématiques spontanées ex: Bald and blue) Ø  Culture boom annuel + Week reports réalisées par les salariés Ø  Organisation de la visite réservée aux clients Ø  Co-construction du décor de chaque étage Ø  Goofing off entre employés et managers sur 10% du temps Ø  Bibliothèque interne Ø  Formations dédiées au développement personnel
  27. 27. Inspirer c’est créer un hub social#6 qui permet de réaliser des projets et de grandir, seul et ensemble.
  28. 28. Le hub de projets Comment je peux participer ? Quel progrès j’en retire ? Input 1 Input 2 Output 2 Output 1 Projet Input 4 Input 3 Output 3 Inputs Brand Outputs
  29. 29. Le hub de projets Comment je peux participer ? Quel progrès j’en retire ? Collecter des fonds Produire du Obama Avoir son Obtenir une contenu ¼h de meilleure media « le changement gloire égalité raciale est possible vers Organiser une société des Convaincre des possibles et du « partys » Vivre dans ses voisins de pacifié » une et proches soutien communauté pacifiée Inputs Brand Outputs
  30. 30. Un hub au service du sens et de l’histoire •  Permettre de se construire dans le temps et la diversité de sa nature humaine. •  Permettre de fluidifier l’accès à l’écosystème de marque : proposer une diversité d’inputs •  Permettre de stimuler la participation à des expériences marquantes ou la réalisation d’étapes clés dans sa construction •  Regrouper ces éléments au sein d’un hub qui fait à la fois sens (meilleure visibilité de l’agrégat) et histoire (récit personnel de son aventure et de ses perspectives).
  31. 31. En résumé…
  32. 32. Ce qu’on attend d’une « social brand » •  Précise: entrer en résonance avec •  Historique : se synchroniser aux les aspirations du moment temps forts de la société •  Puissante : créer des effets de •  Résiliente : évoluer en même levier temps que la société et se remettre de ses échecs •  Positive : créer un climat favorable •  S u r p r e n a n t e : s t i m u l e r e t•  Modèle: s’appliquer ses règles à soi développer de l’étonnement •  Nourrissante : irriguer dans la•  Collective : fédérer durée et la diver sité pour construire •  Educative : apprendre à apprendre
  33. 33. Le hub de projets Comment je peux participer ? Quel progrès j’en retire ? C Ch ha an Input 1 ng ge Input 2 Output 1 Output 2 e Fa Projet F ai ir re Input 3 Input 4 es Output 3 so oc ci ié ét té Inputs Brand Outputs é Culture Insights miroir Insights
  34. 34. Pour aller plus loin : www.george-bailey.com

×