Conseiller et accueillir sur son territoire - UE2010

769 vues

Publié le

Mini-conférence n°7 : Conseiller et accueillir sur son territoire - UE2010

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
769
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
62
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conseiller et accueillir sur son territoire - UE2010

  1. 1. Mini-conférence 7 :Conseiller et accueillir sur son territoire
  2. 2. Résumé
  3. 3. Mini-conférence 7 - Conseiller et accueillir sur son territoireFace aux initiatives des habitants dun territoire et aux nouveaux usages dInternet, comment faireévoluer les fonctions daccueil et de conseil des professionnels du tourisme.Animateur : Jean-François Bernardon, Source ;Rapporteur : Marie-Lorraine Bétis, Aintourisme ;Secrétaire de séance : Christine Vocher, Ministère de lEconomie, de lIndustrie et de lEmploi, DGCIS,sous-direction du Tourisme."Face au développement et à la concurrence du web social et communautaire"Intervenant : Jean-Luc Boulin, directeur de la MOPA.La progression des réseaux sociaux sur le web est spectaculaire, autant que la confiance que font lesconsommateurs aux avis apportés par leurs pairs. Une confiance dautant plus grande si ces avisviennent "damis" que lon a sur un réseau social : cest le web affinitaire.Dans ce contexte de prise de pouvoir des consommateurs, comment une entreprise touristique, ouun territoire, peut participer à cette communication bruissante, animer un réseau damis, surveillersa e-réputation? Comment, finalement, la participation des visiteurs et amis du territoire et delentreprise peut-elle être un superbe levier de développement?Cote to Coast pour voyager et découvrir lEurope autrementIntervenante : Caroline Ugolini-Hamelin, co-fondatrice du projet Cote to Coast.Cote to Coast est un programme dhébergement chez lhabitant et déchange de résidences entre laFrance et lAngleterre pour le grand public. Son objectif est de multiplier les découvertes socio-culturelles pour les vacances et les loisirs. Cote to Coast permet de trouver l"European friend" paraffinités de pratique de loisirs.Ce projet, développé dans le cadre dInterreg IV, est le fruit dun partenariat entre Idéquations,Boitamo et Research team.Pour en savoir plus : www.cotetocoast.comLe CouchSurfingIntervenant : Benjamin Agostini, animateur du réseau CouchSurfing rural, coordinateur internationaldes traductions du site internet, représentant local du site internet pour Verdun et ses environs.CouchSurfing est un réseau mondial pour mettre en contact les voyageurs avec les communautéslocales quils visitent. Les locaux proposent un canapé pour héberger des personnes qui viennentdécouvrir leur ville, leur pays. La rencontre est basée sur le principe de la gratuité, avec uneinscription sur Internet au préalable.Pour en savoir plus : www.couchsurfing.org
  4. 4. Les Fées des Alpages, les fées du Vercors (Isère / Drôme)Intervenantes : Anne Gehin et Marine Raymond, co-responsables Les Fées des Alpages (Isère /Drôme).Le concept de "concierge dentreprise" est ici appliqué au domaine du tourisme : Les Fées desAlpages mettent à votre disposition leurs connaissances du Vercors, leurs conseils, leurs bons plans...et font en sorte que le touriste profite de ses vacances sans les contraintes du quotidien, grâce à unservice sur mesure, capable de répondre à toutes ses demandes et ses désirs.Pour en savoir plus : www.fees-des-alpages.fr
  5. 5. « Face au développement et à la concurrence du web social et communautaire » Jean-Luc Boulin Directeur de la MOPA
  6. 6. Présentation non disponible
  7. 7. Cote to Coast pour voyager et découvrir l’Europe autrement Caroline Ugolini-Hamelin Co-fondatrice du projet Cote to Coast
  8. 8. Université dété du tourisme rural Mini-conférence 7 : Conseiller et accueillir sur son territoire « Face au développement et à la concurrence du web social etcommunautaire, quel positionnement pour les offices de tourisme ? » 29 septembre 2010
  9. 9. Cote to Coast, Find your European FriendsEchanges de résidences et accueil chez lhabitant paraffinités avec de la rassuranceUne idée initiée à partir dINTERREG IV France Angleterrepar des TPEUn projet à concrétiser en partenariats...en Europe 2
  10. 10. Projet en cours de concrétisation en partenariat public-privéAssocie une diversité dacteursGénère linnovation à double titre :1 - au sein de son concept affinitaire impliquant lesrésidents et une diversité dacteurs2 - par son initiative : des TPE régionales en Europe. 3
  11. 11. idée initiale : « dans lEspace Manche, échanger sa résidence, la mer àmoins dune heure sans voiture » Un projet de développement durable 4
  12. 12. Un projet initié sur la zone Interreg IV A 5
  13. 13. Un projet affiné en « Micro - Projet Interreg IV » ; un projet à continuer... Une étude de définition et de faisabilité menée en 4 phases : Phase 1 : Diagnostic de lidée Phase 2 : Définition dun concept attendu Phase 3 : Clarification des conditions de faisabilité économique et juridique Phase 4 : Organisation dun processus de suite pour la réalisation Un projet aux résultats concrets : La maquette du site internet, Des témoignages Des intentions prononcées de partenariats Un site internet de démonstration pour communiquer et fédérer vers la réalisation Le dimensionnement de linvestissement et de lexploitation prévisionnel Lorganigramme dexploitation en partenariat Un processus de suite pour la mise en oeuvre 6
  14. 14. Le Concept www.cotetocoast.com 7
  15. 15. Le Concept 8
  16. 16. Le Concept 9
  17. 17. Le Concept 10
  18. 18. Le Concept 11
  19. 19. Le Concept 12
  20. 20. Le Concept 13
  21. 21. Le Concept 14
  22. 22. Le Concept 15
  23. 23. Comment intégrer le rôle des Offices deTourisme dans les pratiques du web social etcommunautaire ? 16
  24. 24. Faisabilité du projet : Organisation des partenariats 17
  25. 25. Faisabilité du projet : Organisation des partenariats 18
  26. 26. Faisabilité du projet : Synthèse des services pour les usagers Permettre des séjours confortables autrement Rassurer sur la qualité du service via les référents Permettre de partir terrain, les conventions avec plus souvent son relai dinformation www.cotetocoast.com Permettre de rencontrer des personnes Faire bénéficier avec points communs de Bons plans pour organiser son séjour ou pratiquer les activités Stimuler lauto- formation Stimuler la curiosité continue aux langues pour son territoire et ses activités 19
  27. 27. Place des Offices de TourismeIdées intégrées au projet ; testées auprès de certains Sur le terrain « apporter la rassurance » « Accueil privilégié des utilisateurs du programme : pot daccueil, cours conversation ...avec les commerçants ? Être nommé référent Etre point de départ de circuits / découvertes organisées Sur le site Web « apporter linformation autour des résidences » Etre ressource dinformations sur la destination...dont lactualité, les évènements » 20
  28. 28. Enseignements des acteurs promotion territoires touristiquesEléments attendusPouvoir élargir la gamme dhébergements à proposer avec unservice « tendance »Pouvoir communiquer via une nouveauté intérressant lesmédiasImpliquer les résidents dans lintérêt touristique de leurterritoireRisques évoquésSe confronter à la position des hébergeurs marchands face à unservice dhébergements « non -marchand »Se heurter aux difficultés de mutualiser les moyens entredestinations dites concurrentes Ne pas pouvoir financer les actions 21
  29. 29. Place des Offices de Tourisme Attentes des porteuses de projet Affirmer lutilité de lélargissement dune gamme dhébergement maintenant les départs en vacances, les budgets visites de sites et musées, pratiques dactivités sportives et culturelles, restauration,... Les moyens de mettre en oeuvre et financer les actions Un partenariat avec les réseaux Objectifs dactualité : Financer les ressources du développement....et trouver les moyens dun portage reconnaissant la dimension européenne dintérêt pour un large public 22
  30. 30. Bienvenues à toutes vos impressions et questions ! Bonne visite de www.cotetocoast.comMerci aux organisateurs pour laccueil et la place faite au projet 23
  31. 31. Le CouchSurfing Benjamin AgostiniAnimateur du réseau CouchSurfing rural, coordinateur international des traductions du site internet, représentant local du site internet pour Verdun et ses environs
  32. 32. Quest-ce queCouchSurfing?
  33. 33. COUCHSURFING, RÉSEAU DHOSPITALITÉLes réseaux dhospitalité sont nombreux et méconnus:* Servas, 1949* Pasporta Servo, 1974* Hospitality Club, 2000* CouchSurfing, 2003* WWOOF, World-Wide Opportunities on OrganicFarms, 1971* Helpx, 2001* et plein dautres ;)
  34. 34. COUCHSURFING ET SON OBJECTIF
  35. 35. LES MOYENS DE COUCHSURFING* un site web intuitif et attractif: www.couchsurfing.org* un nombre de membres considérable (plus de 2 220 000 à cejour) et en constante augmentation (plus de 15 000 parsemaine).* des outils de communication dynamiques: les groupes,les événements...
  36. 36. LES UTILISATEURS DE COUCHSURFINGToutes les catégories sont représentées:* des jeunes étudiants, ayant un micro-budget* des indéfectibles baroudeurs, qui veulent tout découvrir* des retraités, las de la société de consommation* des familles désirant élargir lhorizonculturel de leurs enfants...
  37. 37. COUCHSURFING EN PRATIQUE
  38. 38. LES INSTANTS-CLÉ DU VOYAGE DUN COUCHSURFEUR* Le voyageur choisit ses hôtes... en fonction de sa destination,de ses souhaits en matière dhébergement, dactivités, maissurtout de ses affinités en terme de personnalité.* Les hôtes ne sont pas des B&B gratuits, ils acceptent ourefusent eux-aussi les demandes, selon leurs propres désirs &critères.* Toute situation est possible lors de la rencontre.La plupart des expériences sont positives, commele montrent les évaluations sur les profils... Cependant,elles sont souvent très différentes.
  39. 39. LES ATTENTES DES VOYAGEURS* Créer des relations fortes qui dépassent le cadre touristique* Découvrir des lieux, des personnes, des cultures par le biais delimmersion* Pouvoir communiquer simplement mais efficacement* Vivre des instants riches et continus* Lauthenticité avant tout!
  40. 40. LA PROBLÉMATIQUE RURALE* Les transports en commun sont rares, parfois coûteux etdifficiles daccès. Des solutions existent, mais sontinsuffisamment mises en valeur.* La restauration et les achats de produits de consommationcourante ne sont pas simples en milieu rural.Loffre doit en tenir compte pour un séjour réussi.* La barrière linguistique y est généralementplus forte. (Le voyageur étranger non-francophonesy sent souvent "exclu")
  41. 41. COUCHSURFING,PARTENAIRE INFORMEL DES STRUCTURES DE TOURISME
  42. 42. UNE CONCURRENCE INÉVITABLE* Une offre internationale et multilingue.* Un panel diversifié de membres de tous les âges, de tous lessexes, de toutes origines, éducations, professions ou milieuxsociaux, proposant lhébergement voire le couvert.* Des activités en tous genres, festives, ludiques,gastronomiques, culturelles ou sportives...* Tout cela gratuitement!
  43. 43. COUCHSURFING, UN BOOSTER QUALITATIF* Les hôtes CouchSurfeurs, prescripteurs sélectifs • ils testent & indiquent les meilleures prestations des environs • ils ont une audience à la mesure de leur implication* Les Couchsurfeurs voyageurs, public à séduire • exigeants en terme de qualité et de contenu • les prix, un argument décisif à 2 facettes: - le rapport qualité-prix est fondamental - le budget des CouchSurfeurs est parfois pluslarge du fait de leur économie sur dautres postes• les prestations hôtelières classiques répondentaussi à un besoin de repos dans le voyage.
  44. 44. Les Fées des Alpages, les fées du Vercors Anne Gehin et Marine Raymond Co-responsables Les Fées des Alpages (Isère / Drôme)
  45. 45. 20è université d’été du tourisme rural Osez l’innovation dans l’offre 1. Du constat au concept 2. Les services 3. Le développement
  46. 46. Le constat…Dur… dur, les départs en vacances!!!
  47. 47. …le concept Des vacances à 100%sans contrainte du quotidien!
  48. 48. Les Fées des Alpages: UN ACCUEIL PERSONNALISE UN RELATIONNEL Des vacances à 100%sans contrainte du quotidien!
  49. 49. Les services des Fées Services aux vacanciers Location de matériel Loisirs à la carte Des vacances à 100% sans contrainte du quotidien!
  50. 50. Les services aux hébergeursUne offre personnalisée :• Accueil des vacanciers• Entretien et remise en état des logements,• Formation et conseil personnalisé en aménagement• Accompagnement à laccueil de clientèle internationale
  51. 51. DéveloppementPartenariats avec des hébergeurs et desprestataires dactivités afin de promouvoirdes offres complètes.
  52. 52. Les Fées des Alpagesremercient- Source,- Aintourisme,- Bourg-en-Bresse Agglomération et son Office de tourisme,- La Fédération départementale des Offices de tourisme et Syndicats dinitiative de lAin,- Le Syndicat mixte de développement du Bassin de Bourg-en-Bresse Cap3B- Rhône Alpes Tourisme,- Les hébergeurs et les vacanciers du plateaux du Vercors,et tous les acteurs locaux du tourisme qui nous font confiance.- Les participants de la 20ème édition de lUniversité dété du Tourisme rural
  53. 53. Compte-rendu(rédigé par le secrétaire de séance)
  54. 54. Mini-conférence 7 : Conseiller et accueillir sur son territoireAnimateur : Jean François BernardonRapporteur : Marie Lorraine BétisSecrétaire de séance : Christine VocherInterventions : -- Jean Luc Boulin, directeur de la MOPA,- Caroline Ugolini-Hamelin: Cote to Coast;- Benjamin Agostini: CouchSurfing;- Anne Gehin et Marine Raymond: les Fées des Alpages.Jean Luc Boulin a proposé, aux participants de la mini-conférence, de vivre en direct laconstruction de ses vacances dans lAin de façon participative (google earth pour les sitesdintérêt, couchSurfing pour lhébergement ou échange de maisons, les greeters pour visiterLyon,...) tout en rappelant la progression de la révolution Internet.1ère révolution : loutil internet et les sites dinformation2ème révolution : web2.0, le consommateur prend le pouvoir8 touristes sur 10 utilisent internet pour préparer leur voyageLe tourisme participatif est-il une menace ou une opportunité pour lOT?Linformation officielle est incontournable cependant le tourisme participatif prend part àléconomie locale et alimente linstitutionnel.Cote to Coast : Echanges de résidences et accueil chez lhabitant par affinités, avec l’assurance de la qualitéet de l’accueil), statut juridique: association dassociations, futur (?) SCIC.Projet public/privé en cours de concrétisation, dispose pour le moment dun sitedexpérimentation qui ne produit que de linformation : www.cotetocoast.comLe plus : les OT sont interpellés, pour fédérer les professionnels et les commerçants etcommuniquer différemment sur une gamme dhébergements atypiques.Le moins : positionnement non-marchand, problème de financement des actions.CouchSurfing :Réseau dhospitalité (statut juridique: ONG américaine, caritatif)4 ans pour passer de lidée au concept (1999-2003), 1,2 millions de membres (descommunautés se créent)Il sagit de créer de la relation originale et du sens dans laccueil de lautre chez soi.Laccueil (proposition dun canapé) est gratuit, linscription sur le site également. Importancede la traduction, le site propose des traductions en quelques langues européennes dont lefrançais. De nouvelles fonctionnalités apparaissent tous les 6 mois (certification des profilspossible pour 20€), permet la création individuelle de petits évènements.
  55. 55. Ce réseau se veut être un booster qualitatif, les « couchsurfers » consomment et échangentleurs impressions sur les commerces, restaurants et prestations utilisées sur le lieu de visite.Les fées des alpages :Services à la personne, statut juridique: société de portagePrestations proposées aux vacanciers pour palier les soucis du départ en vacances, accueilpersonnalisé, bons plans, idées dactivités et de découverte, liberté de jugement par rapportaux OT.Prestations proposées aux hébergeurs : assurer laccueil, donner les clés, mais aussiaménagement ou relooking de lhébergement (agencement et décoration)Facteurs de succès: adaptation aux besoins des clientèles, partenariat autour dactivités debien-être, restauration...Difficultés: besoin de notoriété, généraliser et exporter le concept sur dautres territoires.Les interventions replacées dans les cinq temps de linnovation 1) Constat dune idée basique 2) Flexibilité, mixer les approches 3) Inquiétude sur le futur 4) Financement difficile 5) Difficulté dévolution du concept

×