Formation cfcb23 01-14

772 vues

Publié le

L'accueil des personnes en situation de handicap dans les Bibliothèques Universitaires

Publié dans : Services
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
772
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
353
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • <numéro>
  • Formation cfcb23 01-14

    1. 1. MN Andissac – formation CFCB 22 mai 2014 L'accueil des personnes en situation de handicap dans les BU Marie-Noëlle Andissac Conservateur responsable de la politique d'accessibilité Bibliothèque de Toulouse Responsable de la commission “Accessibib” de l’ABF Membre de la section “Library services for people with special needs” de l'IFLA
    2. 2. Le handicap : une réalité multiple Comprendre les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes handicapées pour améliorer leur accueil dans les bibliothèques
    3. 3. MN Andissac Le contexte législatif 2 lois récentes favorisent l'insertion sociale des personnes handicapées dans la société française ·Loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ·Loi Dadvsi du 1er août 2006 qui instaure une exception au droit d'auteur en faveur du handicap
    4. 4. MN Andissac La loi du 11 février 2005 • Marque un tournant dans la prise en compte du handicap dans la société française. • Ce n'est plus à la personne handicapée de s'adapter à la société mais à la société d'adapter l'environnement pour permettre son intégration. • Pose le principe d'une accessibilité généralisée
    5. 5. MN Andissac L’accessibilité universelle  Le cadre bâti  Les horaires  La tarification  Les collections  Les animations  La communication…
    6. 6. MN Andissac Impact de la loi sur les bibliothèques Ce cadre légal oblige l'Etat et les collectivités territoriales • à construire des équipements accessibles depuis le 1er janvier 2007 • à rendre tous les établissements recevant du public accessibles au 1er janvier 2015 • à rendre leur communication en ligne accessible au - 14 mai 2011 (pour l‘Etat) - 14 mai 2012 (collectivités)
    7. 7. MN Andissac L'accessibilité inscrite dans la loi  Principe de l'accessibilité généralisée : du cadre bâti aux offres de service  Prise en compte de toutes les situations de handicap  Continuité de la chaîne de déplacement  Obligation de création des commissions et des diagnostics d'accessibilité
    8. 8. MN Andissac Le diagnostic d'accessibilité  Obligatoire pour tous les équipements recevant du public (ERP) sauf pour la 5ème catégorie  Etat des lieux de tous les bâtiments au regard des obligations définies par la loi  Estimation des coûts des travaux nécessaires pour une mise en conformité
    9. 9. MN Andissac L'accessibilité du cadre bâti : un meilleur confort d'usage  Une chaîne de déplacement continue, cohérente  Un cheminement accessible (absence de différences de niveau, obstacles signalés, itinéraire balisé...)  Les circulations intérieures (entrée unique, mains courantes dans les escaliers, nez de marche et contremarches signalées ; 1,40m entre les rayonnages...)  Une signalétique adaptée (visuelle, sonore, tactile)
    10. 10. Un report des échéances Les agendas d'Accessibilité programmée : ● Les Ad'AP sont un dispositif d'exception qui concernera tous les ERP (Etablissements Recevant du Public) existants. ● Ce dispositif constitue une phase déclarative, chiffrée et programmée, des travaux à réaliser pour mettre en conformité l'établissement. ● La validation d’un dossier d’Ad’Ap par le préfet permettra la suspension du risque pénal pour la durée de l’agenda. ● L’agenda sera soumis pour avis à la commission consultative départementale de sécurité et d’accessibilité (CCDSA)
    11. 11. Calendrier prévisionnel ● Eté 2014 : publication de l’ordonnance et des textes d’application. ● 31 décembre 2014 : date limite de dépôt d'un dossier de demande de délai ● Eté 2015 : date limite pour le dépôt de l’Ad’Ap, un an après la publication de l’ordonnance. ● Délais de mise en œuvre ● 1 à 3 ans pour les ERP de 5e catégorie isolés, soit 80 % des ERP. ● Jusqu’à 6 ans pour les ERP de 1re à 4e catégories ● Exceptionnellement jusqu’à 9 ans pour les cas complexes
    12. 12. MN Andissac L'accessibilité des services en ligne  Concerne les sites web comme les SIGB  Nécessité de respecter les recommandations d'accessibilité du web : www.accessiweb.org  Légender les images, sous-titrer les éléments sonores  Le site doit pouvoir être lu par une synthèse vocale…
    13. 13. L'exemple d'un site web accessible
    14. 14. Un portail spécifique
    15. 15. Une vidéo en langue des signes
    16. 16. MN Andissac Exception au droit d'auteur en faveur du handicap • Faire face à l'inégalité de l'offre de lecture : • En France, une personne « valide » a accès à environ 600.000 titres disponibles • Faiblesse et éparpillement de la production éditoriale adaptée
    17. 17. MN Andissac Loi DADVSI du 1er août 2006 •Désormais, les oeuvres peuvent être adaptées librement par des organismes agréés. •Toutes les situations de handicap sont concernées à partir d’un taux d'incapacité de 80 %. •Pour les supports suivants : livres, presse, partitions.
    18. 18. MN Andissac Les dispositions de la loi • Obligation pour les éditeurs de communiquer à la Bibliothèque Nationale de France les fichiers numériques dont la date de dépôt légal est inférieure à 10 ans.• • Depuis mars 2010, elle peut transférer de façon sécurisée ces fichiers vers les organismes agréés grâce à une Plateforme de Transfert des ouvrages numérisés (PLATON).
    19. 19. MN Andissac Différents niveaux d’agrément 2 niveaux d’agrément :  Agrément de niveau 1 : permet d’adapter des oeuvres (adaptation sonore, en braille…)  Agrément de niveau 2 : permet d’obtenir les fichiers numériques des oeuvres auprès de PLATON
    20. 20. L'agrément dans les BU Sur 84 structures agréées (niveau 1), 6 dépendent de l'enseignement supérieur : ● missions handicap de Grenoble et Clermont, ● BU de Reims, Lyon 3, Mulhouse ● l'université Paris-Dauphine. Sur 36 structures agréées (niveau 2), 2 dépendent de l'enseignement supérieur : ● le SCD de Lyon 3 ● la mission handicap de Clermont-Ferrand
    21. 21. MN Andissac Autres organismes ayant obtenu l’agrément 2 • Association BrailleNet • Association Valentin Haüy • CESDV-IJA • CTEB (Centre de transcription en braille) • GIAA (Groupement des Intellectuels aveugles et amblyopes) • INJA (Institut national des jeunes aveugles)
    22. 22. MN Andissac Le développement de l’édition adaptée Cette loi permet le développement de l’offre numérique adaptée: – ●Plusieurs associations détentrices de l'agrément de niveau 2 ont créé des bibliothèques numériques réservées aux personnes handicapées : Braillenet (la BNFA), l'AVH(Eole)... – ●Développement d'un support numérique adapté :le format Daisy (Digital Access Information System)(26 000 documents en 2014)
    23. 23. MN Andissac Impact des lois sur les bibliothèques Ces lois devraient permettre de proposer :  Des bibliothèques et des collections plus accessibles  Un élargissement de l'offre de lecture en direction des personnes handicapées et une plus grande mutualisation de cette offre  Une meilleure insertion sociale des personnes handicapées : possibilité de fréquenter en autonomie une bibliothèque, de lire un livre au même moment que les personnes valides...
    24. 24. Les différents handicaps
    25. 25. MN Andissac-30 octobre 2012 Le handicap en chiffres  18,9 millions de personnes en situation de handicap en France (enquête HID Insee 1999) soit 31.4 % de la population  Vieillissement de la population :les plus de 60 ans représenteront 30% de la population ds les 30 prochaines années
    26. 26. MN Andissac Le handicap visuel : 3,1millions ● Cécité: degré de vision inférieur à 1/20ème • Amblyopie: acuité visuelle très réduite inférieure à 4/10 eme (vision floue ,partielle, photophobie...), handicap souvent invisible • 61% des déficients visuels sont des personnes âgées de plus de 60 ans • 30% des déficients visuels souffrent d'un polyhandicap
    27. 27. La déficience visuelle Difficultés :  Problème de repérage et de perception de l’espace et du mouvement Besoins :  Un environnement accessible et sécurisant Signalétique contrastée  Appréhension séquentielle de l’information  Des documents en braille, sonores, tactiles, en relief, en gros caractères
    28. 28. Des collections adaptées pour le handicap visuel Collections en braille Livres en gros caractères DVD en audiodescriptionLivres tactiles
    29. 29. Un matériel spécifique
    30. 30. Video agrandisseur
    31. 31. Machine à lire
    32. 32. Clavier gros caractères
    33. 33. Lecteur Victor
    34. 34. Lecteur Daisy Reader Stream
    35. 35. L'Ipad accessible avec Voice over
    36. 36. MN Andissac Handicap auditif: 5,2 millions  Personnes sourdes de naissance  Personnes devenues sourdes à l'âge adulte  Personnes malentendantes (audition améliorée par une prothèse)  Grandes difficultés avec le français et l'écrit,(80% sont illettrées) Besoin d'info et de documents en langue des signes  Maîtrise du français, recours à l'écrit, parfois pratique de la lecture labiale  Besoin d’amplification du son
    37. 37. Des dispositifs pour le handicap auditif Boucle magnétique Visio-interprétation Documents en LSFFonds culture sourde
    38. 38. Des dispositifs pour le handicap auditif DVD sous-titrés Documents multimédia Documents facile à lirePresse spécialisée
    39. 39. MN Andissac Handicap moteur : 8 millions  Caractéristiques : Mobilité réduite, handicap physique, tetraplégie, polyarthrites...  Besoins : environnement accessible et ergonomique: rayonnages bas, postes informatiques adaptés, banques d’accueil accessibles  Infirmité motrice cérébrale : lésion de l’encéphale, troubles moteurs associés à des troubles sensoriels, intellectuels, de langage..handicap de communication
    40. 40. Matériel spécifique pour les personnes handicapées moteur
    41. 41. Matériel spécifique pour les personnes handicapées moteur JOYSTICK ORBITRACK : souris USB SOURIS ROLLER MOUSE PRO LOGICIEL DE RECONNAISSANCE VOCALE (transcrit automatiquement toutes les paroles sur l'écran de l’ordinateur, sans l'aide du clavier ou de la souris)
    42. 42. Accès Internet Personnes à mobilité réduite
    43. 43. MN Andissac Handicap mental : 4 millions  Caractéristiques : déficience intellectuelle durable + troubles secondaires du langage, de la motricité, de la communication...  Difficultés d’abstraction, de concentration, coordination, mémorisation, repérage ds le temps et l’espace  Besoins : supports multi-sensoriels, documents associant texte et images, pictos
    44. 44. MN Andissac Handicap psychique  Caractéristiques: troubles psychiques (névrose, psychose, manies...) qui peuvent être liés à une maladie, qui relèvent d'une perturbation de l'équilibre psychologique  Difficultés de communication, de concentration, mémorisation  Besoins :environnement non agressif
    45. 45. Les troubles cognitifs : les « dys » ● Dyslexie : troubles de l’écriture et de la lecture ● Dysphasie : troubles du langage oral ● Dysgraphie : troubles de l’écriture et du dessin ● Dyspraxie : troubles des gestes. (Maladresse, lenteur, difficulté à s’habiller, à s’organiser, à écrire, etc.) ● Dyscalculie : troubles de l’apprentissage du calcul ● Dysorthographie : troubles de l’apprentissage de l’orthographe
    46. 46. Médialexie : logiciel de reconnaissance vocale, plus adapté aux besoins du public dyslexique Sprint : logiciel de synthese vocale avec suivi de la lecture dans le texte et prédiction de mots Dictionnaire visuel : dictionnaire qui montre,nomme, définit en intégrant image et son à chaque mot Livres faciles à lire, livres audio, livres multimédia Outils pour les dyslexiques
    47. 47. MN Andissac Handicap invisible • Caractéristiques: diminution de l'usage d'une ou plusieurs fonctions: locomotion, audition, vue, fatigabilité... • Personnes âgées, convalescents, personnes souffrant de cardiopathie, diabète, lombalgie, maladies rares, ou ayant subi des lésions cérébrales • Besoins :tous les dispositifs mis en place pour les autres types de handicap peuvent bénéficier à ces publics
    48. 48. QUELQUES OUTILS
    49. 49. Des publications
    50. 50. Des publications
    51. 51. Des publications
    52. 52. Les outils de l'ABF ● 1 blog : http://accessibibabf.wordpress.com/ ● 1 page facebook https://www.facebook.com/accessibib ● 1 publication
    53. 53. Les recommandations de l'IFLA • Directives pour les Services de Bibliothèques aux personnes dyslexiques: http://www.ifla.org/files/assets/hq/publications/professional-rep • Directives pour les documents faciles-à-lire.: http://www.ifla.org/files/assets/hq/publications/professional-rep • Directives pour les Services de Bibliothèques aux personnessourdes:http://www.ifla.org/files/assets/hq/publi cations/professional-report/65.pdf
    54. 54. Merci de votre attention marie-noelle.andissac@mairie-toulouse.fr

    ×