Le Web 2.0 :
Twitter, Facebook, Blogger, Wikipedia, etc. :
des outils pédagogiques incontournables!
Par François Dallaire
...
Objectifs de l’atelier : 2
• Définir le Web 2.0: son évolution, sa logique et son
fonctionnement de base
• Présentation de...
Le Web 2.0: évolution du Web 1.0
au Web 2.0 : 3
• À l’époque lointaine du début de l’Internet, le Web 1.0
était statique. ...
Le Web 2.0: un outil interactif : 4
• Par contre, le Web 2.0 se distingue principalement par son
interactivité. C’est-à-di...
Le Web 2.0: un outil interactif : 5
• Le Web 2.0 est également un puissant outil collaboratif.
Grâce à lui, plusieurs pers...
Le Web 2.0: deux principales
facettes : 6
• Le Web 2.0 a deux principales facettes:
•La création de savoirs et de contenus...
Le Web 2.0: un incontournable
pédagogique : 7
• Le Web 2.0 est devenu incontournable pour une utilisation
pédagogique. Nou...
Le Web 2.0: un incontournable
pédagogique : 8
• Le Web 2.0 est instantané. C’est-à-dire que les
connaissances et les infor...
Le Web 2.0: un incontournable
pédagogique : 9
• Le Web 2.0 vous permet de suivre en temps réel les
spécialistes de l’éduca...
Le Web 2.0: un incontournable
pédagogique : 10
• Le Web 2.0 vous permet également d’utiliser des outils
qui vous offrent d...
Le Web 2.0: un outil pédagogique
incontournable : 11
• Il n’existe aucune limite pour la création de projets
pédagogiques ...
Le Web 2.0: quelques outils
incontournables : 12
• Il existe sur le Web 2.0 une multitude d’outils qui vous
permettent de ...
Le Web 2.0: Twitter
( http://twitter.com ) : 13
• Twitter fait gagner des élections, mais c’est également un
outil pédagog...
Le Web 2.0: Twitter : 14
• Twitter est particulièrement intéressant dans le domaine
pédagogique pour suivre des acteurs ou...
Le Web 2.0: Twitter : 15
• Voici l’exemple du « gazouillis » alimenté par le site de
référence Thot.
Le Web 2.0: Twitter : 16
Dans Twitter, il est possible de
voir les « gazouillis » auxquels
je suis abonné. Il s’agit de
« ...
Le Web 2.0: Facebook
( http://facebook.com ) : 17
• Facebook est avant tout un outil de réseautage social. Sa popularité
g...
Le Web 2.0: Facebook : 18
• Voici par exemple la page Facebook d’un groupe d’étudiant de
l’UQAM.
Le Web 2.0: Facebook : 19
• Voici un autre exemple de page Facebook à caractère pédagogique.
Le Web 2.0: Blogger
( http://blogger.com ) : 20
• Blogger est un outil excessivement puissant pour la
création d’un blogue...
Le Web 2.0: Blogger : 21
• Voici un exemple d’un blogue à caractère pédagogique réalisé à l’aide
de Blogger.
Le Web 2.0:Blogger : 22
• Voici la page d’accueil de Blogger qui permet la création facile de
l’équivalent d’un site Web.
Le Web 2.0: Wikipedia
( http://fr.wikipedia.org ) : 23
• Wikipedia est l’exemple absolu des possibilités du Web
2.0. C’est...
Le Web 2.0: Wikipedia : 24
• N’importe qui peut écrire dans Wikipedia, mais il doit
suivre une procédure rigoureuse et l’i...
Le Web 2.0 : Wikipedia : 25
• Il est fondamental de mentionner que le moteur de
recherche Google donne une préférence syst...
Le Web 2.0 : Wikipedia : 26
• Voici la page d’accueil de Wikipedia dans sa version
française.
Le Web 2.0: Netvibes
( http://netvibes.com ) : 27
• Netvibes vous permet de créer, gratuitement et
simplement, un portail ...
Le Web 2.0: Netvibes : 28
• Voici un exemple d’un portail créé à l’aide de Netvibes sur une
thématique pédagogique.
Le Web 2.0: Delicious
( http://delicious.com ): 29
• Delicious est un outil du Web 2.0 qui permet le partage
des favoris a...
Le Web 2.0: Delicious : 30
Favori intéressant
Thématiques pertinentes
pour le suivi des favoris.
Le Web 2.0: l’avenir : 31
• Le Web 2.0 est définitivement un incontournable dont l’univers de
l’enseignement doit s’approp...
Le Web 2.0: pour en
savoir plus : 32
S'informer avec les outils du Web 2.0
http://www.education.cdeacf.ca/archives.php?
qu...
Le Web 2.0 : conclusion :33
• Le Web 2.0 nous invite à revoir nos pratiques et nos façons
de faire. Il n’en tient qu’à nou...
Le Web 2.0: coordonnées : 34
François Dallaire
Responsable des services techniques et des formations
Centre de documentati...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le web 2.0 comme outil pédagogique

984 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
984
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
68
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le web 2.0 comme outil pédagogique

  1. 1. Le Web 2.0 : Twitter, Facebook, Blogger, Wikipedia, etc. : des outils pédagogiques incontournables! Par François Dallaire (514) 876-1180, poste 208 dallaire@cdeacf.ca 19 novembre 2010
  2. 2. Objectifs de l’atelier : 2 • Définir le Web 2.0: son évolution, sa logique et son fonctionnement de base • Présentation des outils les plus connus du Web 2.0 • Présentation de l’utilisation et du potentiel pédagogique du Web 2.0 à l’aide d’exemples précis.
  3. 3. Le Web 2.0: évolution du Web 1.0 au Web 2.0 : 3 • À l’époque lointaine du début de l’Internet, le Web 1.0 était statique. Pour faire des pages Web, il fallait avoir des connaissances pointues en codage HTML et en protocole de transmission FTP. • La grande majorité des utilisateurs du Web était des consommateurs d’information et non des producteurs. La création de pages Web était réservée à une élite informatique. Il y avait peu d’interactions entre les différents utilisateurs du Web. C’est pourquoi, le Web 1.0 était considéré comme « statique ».
  4. 4. Le Web 2.0: un outil interactif : 4 • Par contre, le Web 2.0 se distingue principalement par son interactivité. C’est-à-dire que les utilisateurs du Web 2.0 ne sont pas seulement des consommateurs d’informations mais également des producteurs. Il n’est plus nécessaire pour utiliser le Web 2.0 d’avoir des connaissances informatiques très pointues. Tous les utilisateurs peuvent devenir des producteurs d’informations et de contenus. • De plus, le Web 2.0 se prête admirablement bien à la communication et à la transmission en temps réel d’informations. La mise à jour des contenus disponibles sur le Web 2.0 est instantanée.
  5. 5. Le Web 2.0: un outil interactif : 5 • Le Web 2.0 est également un puissant outil collaboratif. Grâce à lui, plusieurs personnes de partout sur la planète peuvent collaborer à l’enrichissement d’un contenu ou encore à la transmission d’informations. • Un des aspects fondamentaux du Web 2.0 réside dans son mode de fonctionnement démocratique. En effet, tout le monde peut utiliser le Web 2.0 à cause de sa simplicité. • Le Web 2.0 devient de plus en plus omniprésent dans l’Internet et est déjà un incontournable sur le Web.
  6. 6. Le Web 2.0: deux principales facettes : 6 • Le Web 2.0 a deux principales facettes: •La création de savoirs et de contenus, dont les principaux outils son les blogues et les wikis. Ce sont des outils sur le Web 2.0 qui permettent à plusieurs utilisateurs d’ajouter ou de modifier des contenus sur différents sujets ou thématiques. •La création de réseaux sociaux est également une facette importante. Le Web 2.0 favorise la communication entre les utilisateurs. Par exemple, Twitter est avant tout un outil de communication qui permet de regrouper les utilisateurs dans des réseaux.
  7. 7. Le Web 2.0: un incontournable pédagogique : 7 • Le Web 2.0 est devenu incontournable pour une utilisation pédagogique. Nous allons maintenant présenter quelques raisons qui font que le Web 2.0 doit être inclus dans nos pratiques pédagogiques. •La popularité du Web 2.0 est maintenant indéniable. On ne compte plus les millions d’utilisateurs d’outils comme Twitter ou Wikipedia. Le Web 2.0 s’est imposé dans l’Internet comme un moyen essentiel de communication et de transmission des connaissances. Il est devenu un outil fondamental pour rejoindre la majorité de nos apprenants qui utilisent les outils du Web 2.0 de façon quotidienne.
  8. 8. Le Web 2.0: un incontournable pédagogique : 8 • Le Web 2.0 est instantané. C’est-à-dire que les connaissances et les informations sont transmises en temps réel. Par exemple, si vous désirez rejoindre un groupe d’apprenants sur un sujet précis ou sur une ressource pédagogique, il suffit de le mentionner sur Twitter à l’ensemble de vos apprenants qui recevront l’information en temps réel. • Par son aspect démocratique, le Web 2.0 est ouvert à la masse. Il ne requiert pas de connaissances informatiques particulières.
  9. 9. Le Web 2.0: un incontournable pédagogique : 9 • Le Web 2.0 vous permet de suivre en temps réel les spécialistes de l’éducation. En vous abonnant à certains outils du Web 2.0, vous pouvez connaître instantanément les dernières tendances et les derniers outils développés pour le monde de l’éducation et de la pédagogie. Vous pouvez rester en contact direct avec les spécialistes de votre domaine. Par exemple, vous pouvez suivre les évolutions du blogue d’un conseiller pédagogique reconnu ou encore suivre le « gazouillis » sur Twitter d’une sommité reconnue dans le monde de la pédagogie.
  10. 10. Le Web 2.0: un incontournable pédagogique : 10 • Le Web 2.0 vous permet également d’utiliser des outils qui vous offrent de créer des activités pédagogiques directement accessibles sur le Web. Par exemple, vous pouvez demander aux apprenants de réaliser directement dans un Wiki ou dans un blogue un travail de session ou encore de mettre sur pied un réseau qui regrouperait des personnes et des apprenants intéressés par une thématique particulière. Un enseignant pourrait demander à ses apprenants de créer un réseau social de personnes intéressées par l’histoire du Québec sur Facebook ou sur Twitter
  11. 11. Le Web 2.0: un outil pédagogique incontournable : 11 • Il n’existe aucune limite pour la création de projets pédagogiques interactifs à l’aide des outils du Web 2.0. L’avantage principal de cette méthode est de permettre la diffusion immédiate et l’interaction des réalisations des apprenants. Ces derniers auront également l’occasion d’alimenter et de développer les projets que vous aurez inspirés dans le cadre de vos cours ou de vos activités pédagogiques. Le Web 2.0 est donc un outil d’une puissance inégalée pour la diffusion des savoirs et la création de réseaux sociaux orientés vers les thématiques de vos enseignements.
  12. 12. Le Web 2.0: quelques outils incontournables : 12 • Il existe sur le Web 2.0 une multitude d’outils qui vous permettent de diffuser et de communiquer. Dans le cadre de cette présentation, nous vous présenterons quelques-uns de ses outils et leurs applications dans un contexte pédagogique. Vous comprendrez qu’il est impossible de couvrir l’ensemble des outils offerts sur le Web 2.0. Nous nous concentrons sur quelques outils qui sont des incontournables et qui sont reconnus pour être des références dans cette partie de l’Internet interactif.
  13. 13. Le Web 2.0: Twitter ( http://twitter.com ) : 13 • Twitter fait gagner des élections, mais c’est également un outil pédagogique formidable. • Twitter est à la base un outil de communication qui permet le microblogage. C’est-à-dire que Twitter ne permet que la diffusion de messages de 140 mots au maximum. Ce n’est donc pas un outil pour élaborer de longs textes ou encore de longues réflexions. • Le but de Twitter est de permettre une communication rapide des connaissances dans un laps de temps aussi court que possible. • Il est possible dans Twitter d’insérer des liens vers des sites qui permettent l’approfondissement des connaissances.
  14. 14. Le Web 2.0: Twitter : 14 • Twitter est particulièrement intéressant dans le domaine pédagogique pour suivre des acteurs ou des institutions reconnus comme étant des références dans le domaine de l’enseignement et de l’éducation. Par exemple, quand un enseignant désire partager avec le plus grand nombre d’intervenants une ressource pédagogique et le plus rapidement possible, il pourra mettre sur son « gazouillis » cette ressource qui deviendra alors instantanément disponible à l’ensemble de ses collègues qui suivent son fil Twitter.
  15. 15. Le Web 2.0: Twitter : 15 • Voici l’exemple du « gazouillis » alimenté par le site de référence Thot.
  16. 16. Le Web 2.0: Twitter : 16 Dans Twitter, il est possible de voir les « gazouillis » auxquels je suis abonné. Il s’agit de « gazouillis » axés sur l’enseignement et la pédagogie. Je peux également préprogrammer des recherches sur des sujets qui m’intéressent (« hashtags »).
  17. 17. Le Web 2.0: Facebook ( http://facebook.com ) : 17 • Facebook est avant tout un outil de réseautage social. Sa popularité grandissante en fait un outil qui peut être utilisé à des fins pédagogiques. Il existe de plus en plus de pages Facebook qui portent sur une thématique particulière ou qui présentent un intérêt pédagogique. Facebook peut également être utilisé pour la création d’une communauté d’intérêts axés sur l’enseignement ou la pédagogie. Cet outil permet l’intégration de beaucoup plus de contenu que pourrait le permettre un outil de « micro-blogging » comme Twitter. En effet, dans Facebook il est possible d’intégrer des images et de la vidéo en plus du texte.
  18. 18. Le Web 2.0: Facebook : 18 • Voici par exemple la page Facebook d’un groupe d’étudiant de l’UQAM.
  19. 19. Le Web 2.0: Facebook : 19 • Voici un autre exemple de page Facebook à caractère pédagogique.
  20. 20. Le Web 2.0: Blogger ( http://blogger.com ) : 20 • Blogger est un outil excessivement puissant pour la création d’un blogue sans avoir à posséder des connaissances en informatique. La création d’un blogue à l’aide de cet outil est extrêmement simplifiée. C’est un outil fantastique pour la réalisation d’une activité pédagogique ou encore pour diffuser des contenus pédagogiques sur le Web. En quelques opérations très simples, il est possible à l’aide de cet outil de créer l’équivalent d’un site Web. Il n’y a aucune limite quant à la quantité de contenu qu’il est possible d’afficher grâce à Blogger.
  21. 21. Le Web 2.0: Blogger : 21 • Voici un exemple d’un blogue à caractère pédagogique réalisé à l’aide de Blogger.
  22. 22. Le Web 2.0:Blogger : 22 • Voici la page d’accueil de Blogger qui permet la création facile de l’équivalent d’un site Web.
  23. 23. Le Web 2.0: Wikipedia ( http://fr.wikipedia.org ) : 23 • Wikipedia est l’exemple absolu des possibilités du Web 2.0. C’est une encyclopédie en ligne qui est alimentée par la communauté des utilisateurs. Elle permet la diffusion par le Web d’une quantité de connaissances encyclopédiques astronomiques. Wikipedia a des mécanismes de contrôle de l’information qui lui permettent, dans la mesure du possible, d’assurer la véracité des informations diffusées. Avec 875 557 articles en français, Wikipedia est un incontournable dans la discussion des savoirs.
  24. 24. Le Web 2.0: Wikipedia : 24 • N’importe qui peut écrire dans Wikipedia, mais il doit suivre une procédure rigoureuse et l’information diffusée doit avoir un caractère encyclopédique. Il existe plusieurs mécanismes de contrôle instaurés par la communauté qui garantissent l’exactitude des informations publiées sur Wikipedia. • Il est essentiel de vérifier si un article dans Wikipedia cite des références pour étayer les informations. Un article sans références ou qui porte sur un sujet litigieux doit être considéré avec circonspection. Malgré cette difficulté, Wikipedia est l’archétype de l’utilisation du Web 2.0 dans la diffusion des connaissances.
  25. 25. Le Web 2.0 : Wikipedia : 25 • Il est fondamental de mentionner que le moteur de recherche Google donne une préférence systématique à l’encyclopédie Wikipedia. En effet, quelle que soit la recherche, Google présentera systématiquement dans les premiers résultats des articles de Wikipedia lorsque cela est pertinent. Le moteur de recherche Google reconnaît donc le rôle essentiel joué par Wikipedia dans la diffusion des savoirs. Wikipedia peut jouer un rôle fondamental dans la réalisation d’une activité pédagogique qui peut prendre la forme de la création d’un article.
  26. 26. Le Web 2.0 : Wikipedia : 26 • Voici la page d’accueil de Wikipedia dans sa version française.
  27. 27. Le Web 2.0: Netvibes ( http://netvibes.com ) : 27 • Netvibes vous permet de créer, gratuitement et simplement, un portail complet sur un sujet pédagogique de votre choix. Il ne s’agit pas simplement d’un site Web, mais de la création d’un portail qui intègre l’ensemble de vos outils Web 2.0. Par exemple, il est possible d’intégrer dans Netvibes les liens et les outils que vous avez utilisés dans Twitter, Facebook, Delicious, etc. D’un seul coup d’œil, vos apprenants et vos collègues peuvent suivre l’ensemble de votre production que vous avez réalisée à l’aide de vos différents outils Web 2.0. Il est possible d’affirmer que Netvibes est un outil fédérateur.
  28. 28. Le Web 2.0: Netvibes : 28 • Voici un exemple d’un portail créé à l’aide de Netvibes sur une thématique pédagogique.
  29. 29. Le Web 2.0: Delicious ( http://delicious.com ): 29 • Delicious est un outil du Web 2.0 qui permet le partage des favoris avec les membres de son réseau ou encore l’ensemble du Web. Tous les favoris à caractère pédagogiques que je désire partager peuvent être inscrits dans Delicious, ce qui me permet de les diffuser à l’ensemble de la communauté. Je peux également me créer un réseau qui me permettra de rechercher et de connaître les différents favoris sont sélectionnés sur des thématiques précises par les abonnés de Delicious.
  30. 30. Le Web 2.0: Delicious : 30 Favori intéressant Thématiques pertinentes pour le suivi des favoris.
  31. 31. Le Web 2.0: l’avenir : 31 • Le Web 2.0 est définitivement un incontournable dont l’univers de l’enseignement doit s’approprier s’il ne veut pas être dépassé par l’évolution des technologies. L’interactivité du Web 2.0 favorise une nouvelle approche révolutionnaire dans la diffusion et la gestion des savoirs. Un énorme défi pour le Web 2.0 sera d’instaurer des mécanismes fiables qui permettent de valider la pertinence des informations et des savoirs véhiculés. L’esprit critique du pédagogue sera essentiel pour déterminer la qualité des connaissances qui sont diffusées sur le Web 2.0. Il n’existe aucune autorité capable de réguler l’ensemble de ces nouveaux outils. Le potentiel pédagogique, par la diffusion et la communication, du Web 2.0 est immense et ne demande qu’à être apprivoisé par les différents intervenants.
  32. 32. Le Web 2.0: pour en savoir plus : 32 S'informer avec les outils du Web 2.0 http://www.education.cdeacf.ca/archives.php? quoi=actualite&actu=2670 Le Web social : Teluq (cours en-ligne) http://benhur.teluq.uquebec.ca/SPIP/inf6107/index.php Le Web à la puissance 2 : le Web 2.0 cinq ans plus tard (article) http://www.internetactu.net/2009/09/01/le-web-a-la-puissance-2- le-web-20-cinq-ans-plus-tard/ Les clés du Web 2.0 (autoformation) http://www.pmtic.net/cles_web2/index.php Le baluchon du Récit FP http://www.netvibes.com/baluchonweb2#Accueil
  33. 33. Le Web 2.0 : conclusion :33 • Le Web 2.0 nous invite à revoir nos pratiques et nos façons de faire. Il n’en tient qu’à nous d’intégrer ces nouveaux outils collaboratifs qui permettent une symbiose fondamentale entre l’enseignant et l’apprenant. Le Web n’est plus seulement une source d’informations et de connaissances, mais aussi un terrain démocratique qui favorise la diffusion et la communication des savoirs. Avec le Web 2.0, nous ne sommes plus seulement des consommateurs de l’information, mais nous pouvons devenir des producteurs dont le champ d’expertise est maintenant décuplé à l’échelle de la planète.
  34. 34. Le Web 2.0: coordonnées : 34 François Dallaire Responsable des services techniques et des formations Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF) Téléphone: 1-866-972-1180 ou 514-876-1180, poste 208 Courriel: dallaire@cdeacf.ca Usager twitter: fdcdeacf

×