Cabinet du président - Direction de la communication
Hôtel du Département - 3, quai Ceineray –BP 94109
44041 Nantes cedex ...
Andrée Chedid, une femme de lettres
Andrée Chedid est une femme de lettres française. Née
le 20 mars 1920, au Caire, elle ...
Le collège public d’
Aigrefeuille-sur-Maine
Mis en service en septembre 2005, le collège public d’
Aigrefeuille-sur-Maine ...
Loire-Atlantique : plus de 160 millions d’
euros pour l’
éducation en 2013
Le Département mène depuis 2005 un ambitieux pr...
et physique (gymnase, terrain de sport). En outre, le Département est engagé dans un plan
piscines qui va permettre la con...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le collège public d'Aigrefeuille-sur-Maine reçoit le nom d'Andrée Chedid

140 vues

Publié le

Ouvert en septembre 2005, le collège public d’Aigrefeuille-sur-Maine - premier de la série de sept collèges de nouvelle génération construits depuis – n’avait pas reçu de nom patronymique. Pour réparer ce manque, l’établissement prend aujourd’hui le nom d’Andrée Chedid, femme de lettres (1920 - 2011).

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
140
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le collège public d'Aigrefeuille-sur-Maine reçoit le nom d'Andrée Chedid

  1. 1. Cabinet du président - Direction de la communication Hôtel du Département - 3, quai Ceineray –BP 94109 44041 Nantes cedex 1 - Tél. 02 40 99 10 00 service.presse@loire-atlantique.fr - www.loire-atlantique.fr Contacts presse :  Jérôme Alemany : 02 40 99 12 46  Marie Chardronnet : 02 40 99 17 45  Anaïs Hubert : 02 40 99 09 61 Aigrefeuille-sur-Maine, le 4 juin 2013 Sans dénomination depuis 2005 Le collège public d’ Aigrefeuille-sur-Maine reçoit le nom d’ Andrée Chedid Ouvert en septembre 2005, le collège public d’ Aigrefeuille-sur-Maine - premier de la série de sept collèges de nouvelle génération construits depuis – n’ avait pas reçu de nom patronymique. Pour réparer ce manque, l’ établissement prend aujourd’ le nom d’ hui Andrée Chedid, femme de lettres (1920 - 2011). En présence de Philippe Grosvalet, président du Conseil général de Loire-Atlantique, Bernard Deniaud, premier vice-président, conseiller général du canton d’ Aigrefeuille-sur-Maine, William Marois, Recteur de l'académie, chancelier des universités, Catherine Benoît-Mervant, Directrice services de l'éducation nationale, académique des Louis Chedid et Matthieu Chedid, époux et petit-fils d’ Andrée Chedid, et Françoise Audibert, amie d’ Andrée Chedid. 1
  2. 2. Andrée Chedid, une femme de lettres Andrée Chedid est une femme de lettres française. Née le 20 mars 1920, au Caire, elle fait une partie de ses études dans des écoles françaises, puis intègre l’ Université américaine du Caire, où elle obtient un diplôme de journalisme en 1942. Elle publie son premier recueil de poésie, en anglais, On the Trails of My Fancy. En 1943, elle part vivre au Liban avec son mari, avant de s’ installer définitivement à Paris en 1946 : son mari est chercheur au collège de France puis Professeur à l’ Institut Pasteur. Tous les deux acquièrent la nationalité française. Elle opte alors définitivement pour la langue française, dans laquelle elle publiera le reste de son oeuvre. Son oeuvre est un questionnement continuel sur la condition humaine et les liens entre l’ Homme et le monde. Andrée Chedid célèbre la vie tant aimée, tout en ayant une vive conscience de sa précarité. Elle encourage chaque homme à accepter l’ altérité. Son style, très travaillé se caractérise par sa fluidité. Elle évoque l’ Orient avec une grande sensualité pour mettre en avant ses parfums. Elle s’ attache aussi à décrire la guerre au Liban. Ses nombreux ouvrages lui ont valu d’ importants prix littéraires, notamment le Prix Goncourt de la nouvelle en 1979 avec Le Corps et le Temps, le Prix Pierre de Régnier de l’ Académie Française pour l’ ensemble de son oeuvre en 1986 et le Prix Goncourt de la poésie en 2002. En 2009, le premier concours Andrée Chedid de poèmes chantés est lancé, à l’ occasion du Printemps des poètes. La même année, en avril, Andrée Chedid devient Grand officier de la Légion d’ Honneur. André Chedid est décédée le 6 février 2011 à Paris. 2
  3. 3. Le collège public d’ Aigrefeuille-sur-Maine Mis en service en septembre 2005, le collège public d’ Aigrefeuille-sur-Maine a été le premier de la série de collèges publics de nouvelle génération que la majorité départementale a livrés depuis 2004. Etablissements de grande qualité architecturale et de proximité, ces collèges ont d’ abord été implantés dans les territoires où il n’ en avait pas et où les capacités n’ y étaient plus adaptées. 7 collèges publics ont ainsi été construits en 8 ans : Lucie-Aubrac à Vertou en 2007, Olympe de Gouges à Sainte-Pazanne en 2008, Stendhal et Sophie-Germain à Nantes en 2010, Agnès-Varda à e e Ligné en 2011, et Marcelle-Baron à Héric en 2012. Les 8 et 9 sont actuellement en construction à Saint-Nazaire et Saint-Herblain, dans un souci de modernisation du parc des collèges existants Le collège public d’ Aigrefeuille-sur-Maine, conçu pour le Département par le Cabinet AURA, représente 4 500 m2 de bâtiments. Ils ont été construits entre avril 2004 et juillet 2005 sous mandat de maîtrise d’ ouvrage par la Société d’ Equipement de Loire-Atlantique (SELA), pour un coût de 9,4 millions d’ euros, entièrement à la charge du Département. Les élèves y sont accueillis dans des conditions privilégiées : des espaces vastes, lumineux, des couleurs franches et chaleureuses à l’ intérieur, des parements de pierres du Vignoble largement disposés sur les façades extérieures, tout cela au milieu des prés et des vignes… Les équipements construits dans l’ enceinte du collège comprennent :  Des locaux d’ enseignements : 20 salles courantes, 2 salles de sciences expérimentales, 2 salles de sciences et techniques biologiques et géologiques, 3 espaces polyvalents, 2 espaces partagés, 1 espace communication, 1 salle multimédia, 1 salle d’ plastiques, 1 salle mixte arts musique enseignement général  Des locaux d’ accompagnement à l’ enseignement : 1 salle de documentation et d’ information, 2 espaces de travail en équipe, 1 bureau de l’ orientation et de l’ action sociale, 1 foyer des élèves  Des locaux des personnels enseignants et non enseignants : 1 bureau du conseiller d’ éducation, 1 bureau des surveillants, 1 salle polyvalente, 1 loge du gardien, 1 foyer des enseignants, 2 salles de réunion, 4 espaces de travail en équipe  1 salle de restauration, 1 salle polyvalente  4 logements de fonction  Des locaux techniques  Des espaces extérieurs associés (cour de récréation, stationnement des véhicules du personnel, garage à vélos) Pour la construction des équipements sportifs, dessertes et parkings complémentaires au collège, le Département a versé à la commune d’ Aigrefeuille-sur-Maine des subventions pour un montant total de 1 477 000 € . Le collège compte 750 élèves depuis la rentrée 2012, pour une capacité théorique de 600 élèves : celle-ci a été portée à 750 élèves par la mise en place de 6 classes modulaires. Le Département y emploie 13 agents territoriaux, pour l’ accueil, la restauration scolaire, la propreté des locaux et la maintenance des bâtiments. Pour le fonctionnement de l’ établissement, la collectivité verse en 2013 :  Plus de 126 000 €de crédits de dotation réglementaire (fonctionnement matériel hors demipension) et de petits travaux  45 700 €de crédits pour l’ accompagnement aux actions et projets pédagogiques (aide globalisée ; fonds départemental collégiens pour les familles rencontrant des difficultés dans le paiement de la demi-pension de leurs enfants ; utilisation des équipements sportifs de la commune ; déplacements vers les piscines) 3
  4. 4. Loire-Atlantique : plus de 160 millions d’ euros pour l’ éducation en 2013 Le Département mène depuis 2005 un ambitieux programme de constructions ou de reconstructions complètes de collèges publics. e e  Après la livraison des 8 et 9 établissements à Saint-Nazaire (rentrée 2013) et Saint-Herblain (janvier 2014)  Suivront à la rentrée 2015 les deuxièmes collèges publics de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu et e e de Clisson (10 et 11 opérations)  Livrés en 2016-17, les collèges programmés à Nantes / Saint-Joseph-de-Porterie (pour faire face e à l’ augmentation des effectifs du collège de Carquefou), Savenay et Pontchâteau seront les 12 , e e 13 et 14 opérations de la série e  Le deuxième collège neuf de Vertou en remplacement du collège Jean-Monnet, sera le 15 réalisé. Pour faire face à cette montée en régime très forte, le Département mobilise davantage de moyens pour les collèges. En 2013, la somme affectée aux travaux et entretien dans les collèges atteint histoire ni 41 M€(contre 31 M€en 2011 et 34 M€en 2012). « Un effort sans équivalent dans l’ dans aucune autre politique publique du Département », indique le président Philippe Grosvalet, qui rappelle que depuis 2005, le Département a investi plus de 200 M€dans les collèges publics. Au-delà, le Département engage de multiples interventions au bénéfice des scolaires de Loire-Atlantique :  Sa première contribution à la vie des collèges publics et des collégiens réside dans les 700 agents départementaux qui assurent l’ accueil, l’ entretien et la restauration dans les établissements. Leur rôle dans la communauté éducative est essentiel au bon fonctionnement de l’ établissement.  Le Département contribue également au fonctionnement de tous les collèges publics et privés sous contrat d’ association avec l’ Etat, pour un total de 29,8 M€en 2013. La gestion des dotations de fonctionnement est confiée au Principal, au Gestionnaire et au conseil d’ administration. Afin de favoriser l’ ouverture des collégiens au monde extérieur, il propose de nombreuses actions complémentaires aux enseignements des équipes pédagogiques : classes environnement, éducation artistique et culturelle au collège, classes presse, Cercle Europe, actions de prévention routière. Il participe financièrement à l’ utilisation des équipements sportifs par les collégiens. Il apporte des soutiens particuliers pour permettre la réussite de tous les enfants au-delà de leurs différences et difficultés de parcours (Ulis, Segpa, aide à la restauration…).  Le Département assure le transport de 53 000 élèves de la maternelle au BTS, ainsi que les élèves handicapés et prend en charge en charge le transport des élèves à la piscine (pour un total de 35,8 M€en 2013)  Il assure le développement numérique des collèges (3,8 M€en 2013) en inscrivant l’ innovation technologique au cœur des apprentissages pédagogiques des collégiens : il assure la maintenance de quelques 7 300 PC et 770 portables dans les collèges, et étend progressivement à l’ ensemble des établissements l’ environnement numérique de travail e-lyco : enseignants, élèves, parents et personnels y trouvent un portail de services en ligne offrant un point d’ accès unique aux informations, outils et services numériques en rapport avec les activités éducatives.  En 2012 pour la deuxième année, le Département remet un dictionnaire bi-média à chaque élève faisant sa rentrée en 6e (pour un coût de 275 000 € Plus de 18 500 jeunes reçoivent un ouvrage ). complet réalisé avec les éditions Le Robert Collège, comprenant 16 pages spéciales présentant le Département de Loire-Atlantique et conçu pour pouvoir accompagner l’ élève au moins jusqu’ 3e. en En outre, chacun aura accès au dictionnaire numérique en ligne Le Robert Collège.  Le Département apporte également un financement majeur à la construction et à la réhabilitation d’ équipements sportifs publics, nécessaires à la pratique de l’ éducation sportive 4
  5. 5. et physique (gymnase, terrain de sport). En outre, le Département est engagé dans un plan piscines qui va permettre la construction de 6 nouveaux équipements dans les secteurs du Département où ils font défaut, particulièrement pour les besoins de pratique sportive des collégiens. En 2013, il engage 8,3 M€sur ces objectifs.  Le Département cofinance enfin (à hauteur de 10 M€par an entre 2012 et 2015) la construction ou l’ extension des équipements publics destinés à la jeunesse par les communes de moins de 2 500 habitants et celles de moins de 10 000 habitants à faible potentiel fiscal : équipements d’ accueil de la petite enfance, équipements publics scolaires, nouveaux équipements publics constituant un lieu d’ activité pour la population… L’ ensemble des moyens engagés par le Département en direction de l’ éducation représente ainsi plus de 160 M€dans son budget 2013. Chiffres-clés 79 collèges publics représentant une surface totale de 508 700 m2 Effectifs à la rentrée 2012 dans le public : 39 755 collégiens (+ 800 par rapport à la rentrée 2011) 3,4 millions de repas servis aux collégiens chaque année dans les restaurations scolaires 700 agents départementaux employés dans les collèges publics 5

×