Conséquences de la loi Macron: prime de partage des profits
 La prime de partage des profits est définitivement supprimée...
Conséquences de la loi Macron: FCPE
 Suppression de la part obligatoire de distribution des FCPE d’actionnariat
salarié
...
Conséquences de la loi Macron: PERCO
 Versement périodique de l’employeur (uniforme) sans versement du
salarié (s’apparen...
Conséquences de la loi Macron: forfait social
 Baisse du forfait social de 20% à 8% pour les entreprises de moins de 50
s...
Conséquences de la loi Macron: PERCO/forfait social
Scenarii possibles pour offrir un PERCO+ avec un forfait social réduit...
Conséquences de la loi Macron: PERCO/forfait social
Exemple de nouvelle grille compatible PERCO+
Part minimale de titres
é...
Conséquences de la loi Macron: participation
 La condition d’effectif de 50 salariés est désormais appréciée sur 12
mois ...
Conséquences de la loi Macron: intéressement
 Alignement de l’intéressement sur la participation :
 date limite de verse...
Conséquences de la loi Macron: information des salariés
 Livret d’épargne salariale remis à chaque salarié lors de l’emba...
Tableau récapitulatif des mesures et leur date d’application
Sujet épargne salariale Date d’application Avenant *
Taux de ...
Conséquences de la loi Macron: actions gratuites
 1 an de période d’attribution + 1 an de conservation (au lieu de 2+2),
...
Conséquences de la loi Macron: BSPCE
 Les BSPCE* pourraient désormais être attribués aussi dans le cadre de
mouvements de...
Conséquences de la loi Macron: représentation des salariés
 Représentation des salariés dans les entreprises cotées
 Pri...
Loi Macron : concrètement dans votre entreprise
Par quoi allez-vous remplacer la prime de partage du profit ?
Vérifier le ...
ANNEXE
Document établi par Eres 16
Eres
4 avenue Hoche
75008 Paris
olivier.defontenay@eres-group.com
Ligne directe : +33 (0) 1 49 70 98 94
www.eres-group.com...
Mentions légales :
Eres, siège social au 4 avenue Hoche, 75008 Paris, Société par Actions Simplifiée au capital de 89 385
...
Conséquences de la loi Macron sur le partage du profit
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conséquences de la loi Macron sur le partage du profit

650 vues

Publié le

Conséquences de la loi Macron sur le partage du profit au sein de votre entreprise

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
650
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
33
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conséquences de la loi Macron sur le partage du profit

  1. 1. Conséquences de la loi Macron: prime de partage des profits  La prime de partage des profits est définitivement supprimée  Elle était obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés dont le dividende versé augmentait par rapport à la moyenne des 2 années précédentes  Pour mémoire elle s’élevait à 300€ en moyenne dans le SBF120 source : Baromètre Eres du Partage du Profit Allez-vous remplacer la prime de partage des profits ? Si oui par quoi ? Un coup de pouce pour la retraite ? Document établi par Eres 2
  2. 2. Conséquences de la loi Macron: FCPE  Suppression de la part obligatoire de distribution des FCPE d’actionnariat salarié  Augmentation de 5 à 10% de la part des FCPE du PERCO pouvant être placée en titres de l’entreprise  Augmentation du seuil d’investissement dans les OPCI jusqu’à 30% des avoirs du FCPE contre 10% précédemment Rappel sur les OPCI : . mini 50% et maxi 65% en immobilier physique (dont max 9% en actions de foncières cotées), minimum 5% de cash, le solde, environ 40%, en valeurs mobilières dont chez certains des OPCVM investis à nouveau en foncières cotées (actions, dettes, couvertes ou non) Est-il opportun d’intégrer un FCPE immobilier ou une poche de diversification en OPCI dans un FCPE existant ? Etre attentif sur la diversification géographique Document établi par Eres 3
  3. 3. Conséquences de la loi Macron: PERCO  Versement périodique de l’employeur (uniforme) sans versement du salarié (s’apparente à une cotisation obligatoire article 83), avec un plafond annuel de 2% du PASS*  Gestion pilotée par défaut,  Suppression de la contribution vieillesse de 8,2% sur l’abondement supérieur à 2 300 euros,  10 jours d’épargne temps transférables par an (au lieu de 5) en provenance d’un CET** Décider de la mise en place éventuelle d’un versement périodique Document établi par Eres 4 * Qui s’impute sur le plafond de 16% du PASS ** non inclusion de ces jours dans le plafond de versement PEE-PERCO de 25% de la rémunération brute hors participation et abondement
  4. 4. Conséquences de la loi Macron: forfait social  Baisse du forfait social de 20% à 8% pour les entreprises de moins de 50 salariés mettant en place un accord de Participation ou d’Intéressement  PERCO+ : forfait social minoré à 16% au lieu de 20%, sous conditions 2, pour Participation/Intéressement/Abondement Document établi par Eres Conseil 5 Taux de forfait social à partir du 1/1/2016 Entreprises < 50 salariés Entreprises >50 salariés PEE-I PERCO-I Versement en cash PEE-I PERCO-I Versement en cash Intéressement / Participat° (années 1 à 6) 8% (1) 8% (1) 8% (1) 20% 16% (2) 20% Abondement 20% 16% (2) 20% 16% (2) (1) Applicable aux entreprises qui versent pour la première fois après le 1er janvier 2016 une prime d’intéressement ou de participation (ou qui n’avaient plus d’accord en vigueur depuis 5 ans ou plus) pendant 6 ans, les autres (ou au-delà des 6 ans) bénéficient des mêmes conditions qu’une entreprise de plus de 50 salariés. (2) Si PERCO éligible : PERCO prévoyant par défaut un système de désensibilisation de l’épargne (type gestion pilotée) investissant au moins à 7% en titres PEA-PME (voir avec le gestionnaire du PERCO), si le PERCO ne remplit pas cette condition c’est le taux de 20% qui s’applique.
  5. 5. Conséquences de la loi Macron: PERCO/forfait social Scenarii possibles pour offrir un PERCO+ avec un forfait social réduit à 16% FCPE Grille Scénario 1 Ajout d’un FCPE investi à 100% en titres PEA-PME dans le PERCO Modification de la grille PERCO pilotée existante Scénario 2 Ajout d’une nouvelle grille PERCO pilotée éligible avec maintien ou pas de la/les autres grilles Scénario 3 Ajout de titres PEA-PME dans les FCPE directement Pas de modification de la grille existante Document établi par Eres 6 Choisir un scénario pour faire évoluer le PERCO Choisir une grille / un FCPE
  6. 6. Conséquences de la loi Macron: PERCO/forfait social Exemple de nouvelle grille compatible PERCO+ Part minimale de titres éligibles au PEA-PME  7% au-delà de (>) 15 ans  5,95% (85% de 7%) au-delà de (>) 12 et jusqu’à (<=) 15 ans  4,90% (70% de 7%) au-delà de (>) 10 et jusqu’à (<=) 12 ans  2,10% (30% de 7%) au-delà de (>) 7 et jusqu’à (<=) 10 ans Document établi par Eres 7
  7. 7. Conséquences de la loi Macron: participation  La condition d’effectif de 50 salariés est désormais appréciée sur 12 mois consécutifs ou non au cours des 3 derniers exercices comme pour le CE (et plus 6 mois consécutifs ou non sur le dernier exercice)  La mise en place est reportée au 3ème exercice clos après le franchissement du seuil de 50 salariés, si l’accord est appliqué sans discontinuité* pendant cette période Attention, on peut être soumis alors que l’entité n’a plus 50 salariés ! Document établi par Eres 8 * la discontinuité mérite d’être précisée par le Ministère du Travail
  8. 8. Conséquences de la loi Macron: intéressement  Alignement de l’intéressement sur la participation :  date limite de versement au plus tard le dernier jour du 5ème mois qui suit la clôture*,  placement par défaut de l’intéressement dans le PEE,  taux d’intérêt de retard identique = 1,33*TMOP=1,28%  Un accord avec tacite reconduction ne peut être reconduit que 1 fois (pour une durée de 3 ans). Signer un avenant à l’accord d’intéressement pour préciser les modalités d’information, notamment le placement par défaut des sommes** Document établi par Eres 9 * période transitoire : possibilité de retour en arrière pendant 3 mois pour 2016 et 2017, sur la base de la valeur liquidative de la date de la demande de rétractation ** pour le moment il n’est pas précisé si l’avenant de mise en conformité est obligatoire pour bénéficier des exonérations
  9. 9. Conséquences de la loi Macron: information des salariés  Livret d’épargne salariale remis à chaque salarié lors de l’embauche détaille désormais les dispositifs de l’entreprise,  Lorsque le salarié quitte l’entreprise, le teneur de comptes lui remet un état récapitulatif de son épargne avec le montant des frais de tenue de comptes à la charge du salarié Prévoir un nouveau livret Document établi par Eres 10
  10. 10. Tableau récapitulatif des mesures et leur date d’application Sujet épargne salariale Date d’application Avenant * Taux de FS à 8% sur I/P Sommes versées à compter du 1/01/2016 au titre des accords signés en 2015 Non Gestion pilotée par défaut dans le PERCO 1/01/2016 Non Versement amorçage/périodique sur le PERCO Après publication des décrets Oui (PERCO) si abdt amorçage/unilatéral Forfait social 16% PERCO Après publication des décrets Oui (modification de la grille GP) Suppression de la taxe FSV sur abondement PERCO 1/01/2016 Non Transfert de 10 jours de repos (hors CET) 7/08/2015 Non Date limite de versement I/P Sommes versées au titre des exercices clos après le 7/08/2015 Non Placement par défaut de I sur le PEE 1/01/2016 A valider Intérêt de retard (TMOP * 1,33) sur I Sommes versées au titre des exercices clos après le 7/08/2015 Non Calcul du seuil de P sur 3 ans 7/08/2015 Non Livret d’épargne salariale 7/08/2015 Non Frais de TC sur état récapitulatif 7/08/2015 Non Document établi par Eres 11 * Même si l’avenant n’est pas obligatoire lorsqu’il s’agit d’une mesure d’ordre public, il est recommandé, pour la bonne information des collaborateurs, de signer un avenant qui prend en compte ces changements
  11. 11. Conséquences de la loi Macron: actions gratuites  1 an de période d’attribution + 1 an de conservation (au lieu de 2+2),  Contribution patronale de 20% (au lieu de 30%) payée lors du transfert (et non plus à l’attribution),  Contribution salariale de 10% sur la PV d’acquisition supprimée, application du barème des PV de cession (taux IR avec abattement pour durée de détention à partir du transfert)  Si l’attribution gratuite d’actions est collective, elle pourrait monter à 30% du capital social, mais dans ce cas, si elle dépasse 10% ou 15% (selon que l’entreprise est une PME au sens européen ou pas), l’écart entre les salariés ne pourrait dépasser 1 à 5  avantages supplémentaires pour la PME européenne *: suppression de la contribution patronale (si <1PASS sur l’exercice en cours et les 3 exercices qui auront précédé) en l’absence de dividendes depuis le début, attribution jusqu’à 15% du capital, Voter de nouvelles résolutions car nouveau régime applicable pour les résolutions d’AG adoptées postérieurement à la publication de la loi *< 250 salariés, <50M€ CA, <43M€ de total de bilan Document établi par Eres 12
  12. 12. Conséquences de la loi Macron: BSPCE  Les BSPCE* pourraient désormais être attribués aussi dans le cadre de mouvements de concentration ou de reprise d’activités existantes, et surtout, attribués par une maison-mère aux collaborateurs de ses filiales (à plus de 75%), ce qui n’était pas le cas auparavant Document établi par Eres 13 * IS en France, Non coté ou si coté capi < 150M€ (ou dans les 3 ans qui suivent franchissement de cette capi maximale), moins de 15 ans, capital détenu à 25% en continu depuis création par personnes physiques ou personnes morales UE détenues à 75% par personnes physiques, pas création par concentration, restructuration, extension, reprise
  13. 13. Conséquences de la loi Macron: représentation des salariés  Représentation des salariés dans les entreprises cotées  Prise en compte des actions gratuites (attribuées postérieurement à la loi) détenues au nominatif pour l’appréciation du seuil de 3%* (et pas seulement détenues dans le PEE)  Abaissement du seuil à 1 000** salariés contre 5 000 aujourd’hui (loi Rebsamen) à partir duquel le conseil doit comprendre au moins un représentant salarié (deux si le conseil comporte plus de 12 membres) Vérifier le seuil de détention en prenant en compte les actions gratuites *3% du capital et pas des droits de vote ** 1 000 salariés en France et 10 000 dans le monde Document établi par Eres 14
  14. 14. Loi Macron : concrètement dans votre entreprise Par quoi allez-vous remplacer la prime de partage du profit ? Vérifier le seuil d’assujettissement de 50 salariés pour la participation Signer un avenant à l’accord d’intéressement et informer vos salariés des nouvelles modalités pour l’intéressement Ajouter des OPCI dans les FCPE ou un FCPE immobilier Signer un avenant au règlement de PERCO Vérifier/ajuster le livret d’épargne salariale Réfléchir à l’utilisation d’actions gratuites ou de BSPCE Dans les entreprises cotées, vérifiez le seuil de détention par les salariés pour leur représentation Document établi par Eres 15
  15. 15. ANNEXE Document établi par Eres 16
  16. 16. Eres 4 avenue Hoche 75008 Paris olivier.defontenay@eres-group.com Ligne directe : +33 (0) 1 49 70 98 94 www.eres-group.com www.eres-gestion.com @eres_group @PartageDuProfit Document établi par Eres 17
  17. 17. Mentions légales : Eres, siège social au 4 avenue Hoche, 75008 Paris, Société par Actions Simplifiée au capital de 89 385 euros, 484 868 948 RCS Paris, ORIAS N°0702 3020, courtier en assurances RC Professionnelle et Garantie Financière conforme aux articles L530-2 du Code des Assurances. Il est précisé expressément que Eres n’est pas conseil juridique, et que le destinataire fera son affaire de la relecture de toute documentation par tout conseil juridique de son choix et de l’éventuel dépôt ou enregistrement auprès des administrations compétentes. Eres est tenue par une obligation de confidentialité absolue vis-à-vis de tiers sur l’ensemble des informations portées à sa connaissance en cours de mission et sans limitation de durée Eres gestion, filiale à 100% de Eres, est une société de gestion de portefeuille, agrément AMF n°GP07000005, Société par Actions Simplifiée au capital de 700 000 euros, RCS PARIS 493 504 757. Eres assurances, filiale à 100% de Eres, est une société d’assurances, Société par Actions Simplifiée au capital de 1 395 000 euros, RCS PARIS 809 096 233. Document établi par Eres 18

×