1 -Introduction Ce sont des  eubactéries à développement intracellulaire obligatoire  rencontrées chez l'homme et l'animal...
2.-Taxonomie et caractéristiques bactériologiques La famille des  Chlamydiaceae  comprend 2 genres et 9 espèces. - Le genr...
Genome Structure The sequences of both  Chlamydia trachomatis  and  Chlamydia   pneumoniae  have been determined with the ...
C .  trachomatis, souches de sérovars D, Da, E, F, G, H, I, Ia, J et K, est le principal agent bactérien  responsable d'IS...
EXISTEN TRABAJOS QUE TRATAN DE INVOLUCRAR A LA CLAMYDIA COMO COFACTOR EN LA ETIOLOGIA DEL CA CERVICAL, JUNTO AL HPV A PESA...
-  C.trachomatis 3 .1- Pouvoir pathogène - est une kératoconjonctivite chronique,  C. trachomatis , souches de sérovars A,...
Les infections  urogénitales , le plus souvent asymptomatique, se caractérisent chez la femme, par une  cervicite  (cf pho...
3.2 - Diagnostic biologique Le diagnostic repose essentiellement sur la mise en évidence directe de la bactérie. cf Techni...
 
Les  Chlamydia  existent sous deux formes caractéristiques (vues en microscopie électronique, Dr Mortemousque, Pr Gendre, ...
 
Le cycle de développement comprend plusieurs étapes : 1. Attachement et entrée du CE dans la cellule hôte 2. Différenciati...
                                                                                   Figure 1. Dynamique et trafic intracell...
 
 
                                                    About 18-22 hours after infection, reticulate bodies begin to differen...
       Four elementary bodies surrounded by the reticulate body that produced them. From University of Southampton School ...
Chlamydia trachomatis in cervical cells
 
El cultivo celular es el método de referencia, aunque su utilización es baja.
                                                                                                                          ...
                                                                                                                          ...
La  sérologie  est une aide au diagnostic dans les formes compliquées telles infections génitales hautes à  C. trachomatis...
Solo la PCR tiene una sensibilidad suficiente para ser utilizada en todas las circunstancias
Figure 7.  Modélisation de la structure de tétramères de IncA par analogie avec la structure du complexe SNARE.  Un monomè...
Dans le cadre du diagnostic du dépistage des formes asymptomatiques  chez les jeunes de moins de 25 ans sexuellement actif...
Dans certaines conditions, en particulier en présence de cytokines comme l'interféron, le cycle de développement est altér...
Cell Structure and Metabolism                                              Chlamydia pneumoniae  From  Nature Both  Chlamy...
 
 
 
 
 
The most dangerous thing about chlamydia when transmitted sexually is that  75% of women and 50% of men are asymptomatic ,...
Chlamydia trachomatis  elementary bodies attached to human sperm. From Courtney S. Hossenzadeh in  Microbiology   Today .
INCLUSIONES EN CELS ENDOCERVICALES 20x 100x
CERVICITIS EN PACIENTE PORTADORA DE DIU INCLUSIONES EN CÉLULAS ENDOCERVICALES 10X 40X
CERVIVITIS CRÓNICA ATRÓFICA. 20x
INCLUSIONES DE CLAMYDIAS. 40x
CUADRO DE CERVICITIS SANGRANTE. 20x
CERV. SANGRANTE. 40x
CERV.SANGRANTE. CEL MULTINUCLEADA. 20x
INCLUSIONES DE CLAMYDIAS. 40x 100x
 
5 - Sensibilité aux antibiotiques - L'étude de la sensibilité (antibiogramme)  ne se fait pas en routine . - Les  Chlamydi...
6 - Prophylaxie -  Lutte contre les maladies vénériennes  par l'éducation, l'utilisation d'un préservatif et enfin le dépi...
LA CLASIFICACIÓN DE BETHESDA Y EL DIAGNOSTICO DE LAS CLAMYDIAS <ul><li>Los participantes en el encuentro de Bethesda 2001 ...
CONCLUSIONES PRACTICAS La citologia cervicovaginal refleja la sospecha de infección por Clamydias siempre que se observen ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

PresentacióN2

1 110 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 110
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

PresentacióN2

  1. 3. 1 -Introduction Ce sont des eubactéries à développement intracellulaire obligatoire rencontrées chez l'homme et l'animal. Chez l'homme, deux espèces, spécifiquement humaines, sont responsables d'infections génitales et respiratoires : - Chlamydophila pneumoniae, un des principaux agents bactériens responsable de pneumopathies atypiques communautaires et: - Chlamydia trachomatis , premier agent bactérien responsable d'infections sexuellement transmissibles (IST) et d'environ 70% des stérilités tubaires. . Enfin Chlamydophila psittaci est une espèce à tropisme animal, pouvant occasionnellement provoquer des infections respiratoires chez l'homme
  2. 4. 2.-Taxonomie et caractéristiques bactériologiques La famille des Chlamydiaceae comprend 2 genres et 9 espèces. - Le genre Chlamydia comprend 3 espèces dont une seule rencontrée chez l'homme, C. trachomatis . C. trachomatis est divisée en biovars et sérovars responsables d'infections spécifiques. - Le genre Chlamydophila regroupe 6 espèces. Deux sont rencontrées chez l'homme, C. pneumoniae et C. psittaci . . C. pneumoniae est divisé en biovars, le biovar TWAR étant spécifiquement humain. . C. psittaci comprend des souches variées isolées chez les oiseaux sauvages (perroquets)
  3. 5. Genome Structure The sequences of both Chlamydia trachomatis and Chlamydia pneumoniae have been determined with the hope that a comparison between the two genomes will significantly enhance the understanding of both pathogens. Identification of genes particular to one or the other species could indicate mutually exclusive biological, virulence, and pathogenesis capabilities, while genes the two have in common will help researchers better understand the metabolic capabilities necessary for living in a human host. The genome of Chlamydia trachomatis is 1,042,519 base pairs long with 894 predicted protein-coding sequences. The genome of Chlamydia pneumoniae is 1,230,230 base pairs long with 1,073 open reading frames. 186 genes on the C. pneumoniae genome are not homologous to sequences on the C. trachomatis genome, and seventy genes on the C. trachomatis genome are unrepresented on the C. pneumoniae genome.
  4. 6. C . trachomatis, souches de sérovars D, Da, E, F, G, H, I, Ia, J et K, est le principal agent bactérien responsable d'IST. L'OMS donne des chiffres de 90 millions de cas dans le monde en 1996, 4 millions de nouveaux cas par an aux USA et 3 millions en Europe. En France, l'incidence de ces infections génitales n'est pas connue dans la population générale. Elle est de l'ordre de 3% dans la population suivie dans le réseau de surveillance des laboratoires (RENACHLA), plus élevée dans les dispensaires (10%). Le facteur de risque majeur d'acquisition d'une infection à C. trachomatis est le jeune âge.
  5. 7. EXISTEN TRABAJOS QUE TRATAN DE INVOLUCRAR A LA CLAMYDIA COMO COFACTOR EN LA ETIOLOGIA DEL CA CERVICAL, JUNTO AL HPV A PESAR DE LAS LARGAS SERIES REVISADAS, NO SE HAN ESTABLECIDO CONCLUSIONES AL RESPECTO SE HAN EVIDENCIADO LOS SIGUIENTES HALLAZGOS: EL SEROTIPO G SE ASOCIA CON CARCINOMA DE CERVIX LOS SEROTIPOS I y D SE ASOCIAN EN MENOR MEDIDA SE ASUME QUE LA INFECCION POR CLAMYDIA Y OTRAS INFECCIONES JUEGAN UN PAPEL IMPORTANTE EN LA ETIOLOGIA DEL CARCINOMA CERVICAL POR SU HABILIDAD PARA CAUSAR INFLAMACION PERSISTENTE
  6. 8. - C.trachomatis 3 .1- Pouvoir pathogène - est une kératoconjonctivite chronique, C. trachomatis , souches de sérovars A, B, Ba et C, est responsable de trachome qui touche plus de 500 millions d'individus vivant en zone d'endémie en Asie et en Afrique sub-saharienne. Le trachome contagieuse dont la complication majeure est la cécité.
  7. 9. Les infections urogénitales , le plus souvent asymptomatique, se caractérisent chez la femme, par une cervicite (cf photo à droite) et chez l'homme par une urétrite . La complication majeure chez la femme est la salpingite dont les conséquences sont la stérilité tubaire et les grossesses extra-utérines. Cette espèce peut entraîner des infections néonatales par transmission verticale lors de l'accouchement. La colonisation du pharynx peut se compliquer de pneumopathie tardive dans 10% des cas. Le taux de transmission est élevé de 50 à 70%, l'infection la plus commune étant la conjonctivite. Dans les régions tropicales, les souches de C. trachomatis de sérovars L1, L2, L2a et L3, sont responsables de la LGV ( lymphogranulomatose vénérienne ) ou maladie de Nicolas et Favre, qui est une maladie systémique à point de départ génital, caractérisée par une atteinte ganglionnaire et lymphatique
  8. 10. 3.2 - Diagnostic biologique Le diagnostic repose essentiellement sur la mise en évidence directe de la bactérie. cf Techniques de prélèvement : http :// www.hopitaljean - talon.qc.ca /1_0/ clinique.html . Dans le cadre du diagnostic d'une infection génitale symptomatique - Chez la femme, prélèvement endocervical sous spéculum à l'écouvillon déposé en milieu de transport - Chez l'homme, prélèvement urétral à l'écouvillon déposé en milieu de transport ou 1er jet d'urine La recherche de C.trachomatis s'inscrit dans une recherche globale d'autres microorganismes susceptibles de donner une infection génitale ( Neisseria gonorrhoeae , Trichomonas vaginalis , Gardnerella vaginalis, mycoplasmes, Candida ...) . http :// www.invs.sante.fr / publications / default.htm
  9. 12. Les Chlamydia existent sous deux formes caractéristiques (vues en microscopie électronique, Dr Mortemousque, Pr Gendre, Laboratoire de Microscopie électronique, Université de Bordeaux I): - le corps élémentaire (CE), forme infectieuse, extracellulaire, incapable de multiplication - le corps réticulé (CR), intracellulaire, non infectieux.
  10. 14. Le cycle de développement comprend plusieurs étapes : 1. Attachement et entrée du CE dans la cellule hôte 2. Différenciation du CE en CR 3. Multiplication du CR dans inclusion cytoplasmique 4. Différenciation des CR en CE 5. Sortie des CE par éclatement de la cellule
  11. 15.                                                                                    Figure 1. Dynamique et trafic intracellulaire des récepteurs membranaires . Les récepteurs membranaires à la surface cellulaire peuvent être internalisés vers des compartiments membrannaires intracellulaires (endocytose). Puis, ils subissent un processus de tri, pouvant retourner vers la membrane plasmique (recyclage), ou être acheminés vers des compartiments de dégradationn, tels les lysosomes.
  12. 18.                                              About 18-22 hours after infection, reticulate bodies begin to differentiate into elementary bodies. From University of Southampton School of Medicine.
  13. 19.     Four elementary bodies surrounded by the reticulate body that produced them. From University of Southampton School of Medicine.
  14. 20. Chlamydia trachomatis in cervical cells
  15. 22. El cultivo celular es el método de referencia, aunque su utilización es baja.
  16. 23.                                                                                                                                                                                                                         Figure 5. Les Chlamydia se développent dans des inclusions à l'intérieur des cellules hôtes. Cellule épithéliale infectée par Clamydia . Les bactéries sont visualisées par marquage d'immunofluorescence dans des inclusions (fluorescence rouge signalée par la flèche). Le noyau de la cellule est visualisé en bleu (marquage d'ADN) et son cytoplasme en vert (protéine fluorescente verte ou GFP).
  17. 24.                                                                                                                                                             Figure 6. Les Chlamydia se développent dans des inclusions à l'intérieur des cellules hôtes. Les bactéries (points blancs) induisent une polymérisation de l'actine (marquée avec la phalloidine, vert) aux sites d'entrée (flèche). Les cellules ont été fixées 10 min après infection, l'image a été obtenue par microscopie confocale.
  18. 25. La sérologie est une aide au diagnostic dans les formes compliquées telles infections génitales hautes à C. trachomatis et leurs complications, pneumopathies du nouveau-né ou encore LGV.
  19. 26. Solo la PCR tiene una sensibilidad suficiente para ser utilizada en todas las circunstancias
  20. 27. Figure 7. Modélisation de la structure de tétramères de IncA par analogie avec la structure du complexe SNARE. Un monomère et le squelette des 3 autres hélices (rubans jaunes) sont représentés. Les résidues lysine, arginine et histidine sont en bleu, acides aspartique et glutamiques en rouge, les autres résidus polaires en vert, les résidus hydrophobes en blanc. La modélisation a été faite en collaboration avec l'Unité de Bioinformatique Structurale de l'Institut Pasteur.
  21. 28. Dans le cadre du diagnostic du dépistage des formes asymptomatiques chez les jeunes de moins de 25 ans sexuellement actifs (planning familial, médecine préventive, centre de dépistage anonyme et gratuit du Sida (CDAG) ….) chez la femme, 1er jet d'urine ou écouvillonnage vulvo-vaginal chez l'homme, 1er jet d'urine
  22. 29. Dans certaines conditions, en particulier en présence de cytokines comme l'interféron, le cycle de développement est altéré. La bactérie persiste au sein de la cellule dans un état anormal. La bactérie ne peut plus se multiplier mais sa persistance contribuerait à l'installation d'une infection chronique responsable de séquelles caractéristiques, de diagnostic et de traitement difficile.
  23. 30. Cell Structure and Metabolism                                         Chlamydia pneumoniae From Nature Both Chlamydia trachomatis and Chlamydia pneumoniae are Gram-negative (or at least are classified as such, they are difficult to stain, but are more closely related to Gram-negative bacteria), aerobic, intracellular pathogens. They are typically coccoid or rod-shaped and require growing cells to remain viable. Chlamydia cannot synthesize its own ATP, and can also not be grown on an artificial medium, and consequently was once thought to be a virus. The unique cell wall of Chlamydia trachomatis is thought to be one of its virulence factors, as it inhibits phagolysosome fusion in phagocytes. The cell wall contains an outer lipopolysaccharide membrane but lacks peptidoglycan. It instead contains cysteine-rich proteins that are likely the functional equivalent of peptidoglycan. This unique cell wall structure, allows for intracellular division and extracellular survival.
  24. 36. The most dangerous thing about chlamydia when transmitted sexually is that 75% of women and 50% of men are asymptomatic , and are completely unaware that they are infected. Chlamydia infection is a major cause of infertility, not only in women, but in men as well . Women are subject to pelvic inflammatory disease (PID), and ectopic pregnancy. 40% of women with chlamydia will develop PID and of that 40%, 20% will become infertile and 9% will have a potentially fatal ectopic pregnancy. Recently, research has shown that women infected with chlamydia are 3-5 times more likely to contract HIV . In men, infections often begin in the urethra, with urethritis, and can progress to the upper genital tract, causing epididymitis and prostatitis. In addition it can attach to sperm, which increases the risk of transmission to women. It has been shown that chlamydia can affect sperm health, contributing to male infertility. When infected with chlamydia, sperm show a dramatic decrease in motility, and viability .
  25. 37. Chlamydia trachomatis elementary bodies attached to human sperm. From Courtney S. Hossenzadeh in Microbiology Today .
  26. 38. INCLUSIONES EN CELS ENDOCERVICALES 20x 100x
  27. 39. CERVICITIS EN PACIENTE PORTADORA DE DIU INCLUSIONES EN CÉLULAS ENDOCERVICALES 10X 40X
  28. 40. CERVIVITIS CRÓNICA ATRÓFICA. 20x
  29. 41. INCLUSIONES DE CLAMYDIAS. 40x
  30. 42. CUADRO DE CERVICITIS SANGRANTE. 20x
  31. 43. CERV. SANGRANTE. 40x
  32. 44. CERV.SANGRANTE. CEL MULTINUCLEADA. 20x
  33. 45. INCLUSIONES DE CLAMYDIAS. 40x 100x
  34. 47. 5 - Sensibilité aux antibiotiques - L'étude de la sensibilité (antibiogramme) ne se fait pas en routine . - Les Chlamydia présentent une résistance naturelle aux antibiotiques actifs sur la paroi, car dépourvues de peptidoglycane tels les ß-lactamines, les glycopeptides. - Les antibiotiques actifs sont ceux qui ont une bonne pénétration cellulaire tels les tétracyclines, les macrolides, les fluoroquinolones de dernière génération et la rifampicine. Le traitement recommandé de l'infection génitale non compliquée à C.trachomatis est l'azitromycine en monodose. - Les résistances acquises sont exceptionnelles .
  35. 48. 6 - Prophylaxie - Lutte contre les maladies vénériennes par l'éducation, l'utilisation d'un préservatif et enfin le dépistage gratuit. Lors d'un diagnostic positif, traiter le ou les partenaires éventuels. - Lutte contre le trachome : amélioration des conditions de vie mais aussi d'hygiène. La prévention lors de l'accouchement repose sur l'application d'un collyre. - Prévention de la conjonctivite du nouveau-né tels collyre à l'oxytétracycline ou rifampicine. - Chez certaines espèces animales (ovins, caprins), il existe un vaccin. Chez les volailles, il n'y a pas de vaccination. il s'agit de mesures sanitaires classiques telles la mise en quarantaine à l'arrivée d'oiseaux importés, élimination des oiseaux malades, nettoyage et désinfection régulière des cages, parquets.......
  36. 49. LA CLASIFICACIÓN DE BETHESDA Y EL DIAGNOSTICO DE LAS CLAMYDIAS <ul><li>Los participantes en el encuentro de Bethesda 2001 acordaron que la citologia cervical debería ser considerada como “un estudio de screening que, en ciertos casos, puede servir como consulta médica, porque brinda una interpretación que ayuda a definir el diagnóstico” </li></ul><ul><li>Puesto que existen controversias respecto de la sensibilidad y reproductibilidad del hallazgo citológico de Clamydia y que se dispone de métodos de detección más específicos, tales como los cultivos, el inmunoanálisis ligado a encima y la reacción en cadena de la polimerasa, la interpretación de Clamydia no está incluida en el TBS </li></ul>
  37. 50. CONCLUSIONES PRACTICAS La citologia cervicovaginal refleja la sospecha de infección por Clamydias siempre que se observen los cuerpos de inclusión intracitoplasmáticos en una cantidad evidente. (Se consideraba que al menos debían estar presentes en 10 células). La citologia líquida presenta la misma sensibilidad que los frotis habituales para la detección de Clamidias. El que a veces los cultivos no sean positivos en las células con inclusiones se considera que éstas son productos de degradación que actuan manteniendo una inflamación crónica. A veces los cultivos son positivos en ausencia de hallazgos citológicos. De estos hechos se derivan las conclusiones del grupo de expertos de Bethesda respecto al diagnóstico de Clamydias en los frotis cervicovaginales

×