SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  27
Télécharger pour lire hors ligne
PALUDISME : DU PARASITE A LA PREVENTION
Marcel Hommel
Professeur-Emerite, Liverpool School of Tropical Medicine
Editeur-en-chef, Malaria Journal
Open Access et Online: une renaissance possible pour les journaux
Médicaux et scientifiques régionaux et nationals
Le paludismedans le monde
-Prévention :
Moustiquaires imprégnées d’insecticides
+ pulvérisation intra-domiciliaire + larvicides
- Diagnostic et traitement précoce à l’aide de
médicaments efficaces (combinaisons
thérapeutiques avec artémisinines, CTA)
-Meilleure prise en
charge et accès aux soins au niveau de la
communauté
- Interventions ciblées:
-TPIp, TPIi et TPIenfant
Les stratégies de lutte semblent bien marcher:
les chiffres du paludisme ont une tendance à la
baisse un peu partout dans le monde
Il y a 10 ans, chiffres de mortalité entre 1 et 3
million (surtout enfants africains).
Aujourdhui: chiffres de moins de 800.000
Les stratégies de lutte semblent bien marcher:
les chiffres du paludisme ont une tendance à la
baisse un peu partout dans le monde
Il y a 10 ans, chiffres de mortalité entre 1 et 3
million (surtout enfantsafricains).
Aujourdhui: chiffres de moins de 800.000
Mais, attention, il faut se méfier des chiffres
Dans cette étude en 2006, 771 cas de fièvre avec diagnostic présomptif
de paludisme (et traités comme tels), mais seulement 15 cas confirmés
au laboratoire (microscopie et test rapide), dont 12 Pf, 2 Pv et 1 Po
Faut-il se poser des questions sur les chiffres de 1,1 à1,3 M cas à
Madagascar ?
Si on veut pouvoir mesurer l’efficacité des interventions
de contrôle, il faut avoir des chiffres fiables
La recommendation récente de l’OMS:
diagnostic TDR avant tout traitement par CTA
aurait plusieurs avantages:
- économie de médicaments chers
- ceux qui sont négatifs seronttraités pour la cause
réelle de leur fièvre, non pour un paludisme fictif (par
exemple, par antibiotiques)
- un suivi des bases de données de TDR/CTA
permettra d’avoir des chiffres de prévalence plus fiables
Mais non-respect des résultats négatifs par personnel
soignant met en danger la stratégie: il faut éduquer et
changer le comportement
Températur
e
Altitude
Climat
Pluie
Plasmodium à Madagascar, pays de la biodiversité
Les 4 espèces de Plasmodium infectant l’homme existent à
Madagascar :
Plasmodium falciparum
Plasmodium vivax
Plasmodium malariae
Plasmodium ovale
Plasmodium knowlesi ? (5ème espèce ?)
Marqueurs moléculaires
Ils permettent de mieux comprendre la relation entre différents isolats
de Plasmodium:
- espèce
-sous-espèce
-génotype/clone
- mutants
Utilité pour l’identification de souches résistantes
(Pfmdr1, Pfdhfr et Pfdhps, Pfcrt). Pas de marqueurs de résistance
artémisinine
Utilité pour différencier entre rechute et réinfection
(allèles de msp1, msp2, glurp)
Pas d’utilité pour identifier ‘souches locales’ et ‘souches importées
Les souches de Plasmodium falciparum résistantesà la chloroquine sont
en général reconnues par des mutations au niveau du gène Pfcrt, un gène codant
pour un transporteur localisé au niveau de la vacuole digestive du parasite.
Le phénotype chloroquine-résistant correspond souvent à une mutation du codon 76
(Lys76Thr). Les marqueurs moléculaires permettent de détecter ces mutations par PCR.
Les souches résistantes présentent souvent d’autres anomalies, par exemple une
mutation ou une amplification du gène Pfmdr1 (un autre transporteur, responsable
de l’efflux de la chloroquine de la vacuole digestive)
A Madagascar, la chloroquine a été utilisée depuis 1945 en particulier
dans le contexte de la nivaquinisation
Malgré cette utilisation intensive, la résistance à la chloroquine était
encore rare en 2005. Même aujourdhui, les tests in vitro ne montrent
qu’une résistance d’environ 5% et les études d’épidémiologie
moléculaire utilisant Pfcrt suggèrent une faible incidence de chloroquino-
résistance, par contre les études in vivo montrent entre 40-50% d’échec
thérapeutique pour la chloroquine.
Paradoxe malgache ?
Facteurshumains:
-Comportement
-Immunité ‘naturelle’ ou prédisposition génétique
-Immunité acquise, prémunition
Des études de génétique humaine ont montré que certains
gènes affectent la susceptibilité à l’infection ou la susceptibilité
à la maladie:
- drépanocytose, ovalocytose, thalassémie
Certains groupes ethniques sont plus ou moins susceptibles au
paludisme-maladie (protection relative des Fulanis (Peul) en
Afrique de l’Ouest)
Certains groupes sanguins protègent contre l’invasion de
certains parasites (Duffy/Plasmodium vivax)
2ème paradoxe malgache
DIAGNOSTIC
- Microscopie vs test rapide
- Qualité des tests
- Limite des tests
Traitement
Choix de médicaments efficaces
Arrêt de l’utilisation de
monothérapies
Combinaisons de médicaments pharmacologiquement compatibles.
Les combinaisons fixes sont préférables au ‘blister packs’
Préférence aux combinaisons utilisant l’artémisinine
(AS-LU, AS-AQ, DHA-Piperakine, AS-ME)
Surveillance de l’apparition de résistances
Conserver la sulfadoxine-pyriméthamine pour TPI
Traitement
Place pour le tradi-praticien ?
- médicaments traditionnels, ethnobotanique
- premier point de contact en cas de maladie ?
Source de délai au traitement ?
Le terme malgache pour fièvre est Tazo et Moka pour moustique:
Tazo-moka est unefièvre transmise par un moustique
Artémisinines
Qinhoaosu
dihydroartémisinine, artémether,
artésunate
Extraits de plantes Artemisia annua
suivi d’un processus chimique de
purification et de transformation
Le futur:
- Artémisinine synthétique (peu
probable)
- Autres produits voisins (peroxides
synthétiques, trioxanes, trioxolanes)
- Artémisinine recombinante (levure)
Contrôle, élimination, éradication
-Volonté politique, internationale mais surtout
nationale et communautaire
-Outils nécessaires:
Médicaments (primaquine et tafénoquine,
cure éradicatrice)
Vaccin
Contrôle vectoriel intégré
Surveillance et détection active des cas (asymptomatiques ?)
Education et accès communautaire
-Financement
Fonds Global, Bill & Melinda Gates Foundation, OMS, etc
- Risques
VELOMA

Contenu connexe

Tendances

3cours les méthodes de diagnostic des pathologies virales
3cours les méthodes de diagnostic des pathologies virales3cours les méthodes de diagnostic des pathologies virales
3cours les méthodes de diagnostic des pathologies virales
imlen gan
 
Les Anthropozoonoses Vr 12 05 09
Les Anthropozoonoses Vr 12 05 09Les Anthropozoonoses Vr 12 05 09
Les Anthropozoonoses Vr 12 05 09
raymondteyrouz
 

Tendances (20)

Interactions entre espèces dans les infections mixtes
Interactions entre espèces dans les infections mixtesInteractions entre espèces dans les infections mixtes
Interactions entre espèces dans les infections mixtes
 
Les infections multiples
Les infections multiplesLes infections multiples
Les infections multiples
 
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumDonnées actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
 
Les infections mixtes
Les infections mixtesLes infections mixtes
Les infections mixtes
 
Les différentes hypothèses physiopathologiques du paludisme grave cérébral : ...
Les différentes hypothèses physiopathologiques du paludisme grave cérébral : ...Les différentes hypothèses physiopathologiques du paludisme grave cérébral : ...
Les différentes hypothèses physiopathologiques du paludisme grave cérébral : ...
 
Revue afh n 210
Revue afh n 210Revue afh n 210
Revue afh n 210
 
App 2007 romy_s2
App 2007 romy_s2App 2007 romy_s2
App 2007 romy_s2
 
Cycle de developpement du Plasmodium: devenir des sporozoïtes
Cycle de developpement du Plasmodium: devenir des sporozoïtesCycle de developpement du Plasmodium: devenir des sporozoïtes
Cycle de developpement du Plasmodium: devenir des sporozoïtes
 
Mécanismes immunitaires impliqués dans la physiopathologie du paludisme
Mécanismes immunitaires impliqués dans la physiopathologie du paludismeMécanismes immunitaires impliqués dans la physiopathologie du paludisme
Mécanismes immunitaires impliqués dans la physiopathologie du paludisme
 
Co-infections plasmodiales
Co-infections plasmodialesCo-infections plasmodiales
Co-infections plasmodiales
 
Méthodes d'évaluation de la transmission
Méthodes d'évaluation de la transmissionMéthodes d'évaluation de la transmission
Méthodes d'évaluation de la transmission
 
Les mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludisme
Les mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludismeLes mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludisme
Les mécanismes immuno-physiopathologiques du neuro-paludisme
 
A la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludismeA la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludisme
 
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTIONDIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
 
3cours les méthodes de diagnostic des pathologies virales
3cours les méthodes de diagnostic des pathologies virales3cours les méthodes de diagnostic des pathologies virales
3cours les méthodes de diagnostic des pathologies virales
 
Paludisme: la cytoadherence et la maladie
Paludisme: la cytoadherence et la maladiePaludisme: la cytoadherence et la maladie
Paludisme: la cytoadherence et la maladie
 
Quel est l'intérêt de connaître les faciès épidémiologiques du paludisme?
Quel est l'intérêt de connaître les faciès épidémiologiques du paludisme?Quel est l'intérêt de connaître les faciès épidémiologiques du paludisme?
Quel est l'intérêt de connaître les faciès épidémiologiques du paludisme?
 
(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...
(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...
(Draft) Bacterial Zoonoses and Brucellosis / (brouillon)Zoonoses bacteriennes...
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 
Les Anthropozoonoses Vr 12 05 09
Les Anthropozoonoses Vr 12 05 09Les Anthropozoonoses Vr 12 05 09
Les Anthropozoonoses Vr 12 05 09
 

En vedette

Computraining replay
Computraining replayComputraining replay
Computraining replay
marieville
 
Vademecum de l'adhérent soumis à questions
Vademecum de l'adhérent soumis à questionsVademecum de l'adhérent soumis à questions
Vademecum de l'adhérent soumis à questions
vercorsacoeur
 
E bulletin (vol1 - no. 37)
E bulletin (vol1 - no. 37)E bulletin (vol1 - no. 37)
E bulletin (vol1 - no. 37)
Communication_HT
 
Dossier de production sustainable version finale.
Dossier de production sustainable version finale.Dossier de production sustainable version finale.
Dossier de production sustainable version finale.
Julie ACCABAT
 

En vedette (20)

Computraining replay
Computraining replayComputraining replay
Computraining replay
 
Vademecum de l'adhérent soumis à questions
Vademecum de l'adhérent soumis à questionsVademecum de l'adhérent soumis à questions
Vademecum de l'adhérent soumis à questions
 
Approche de l’activité des théâtres de ville franciliens (2012-2013). Un port...
Approche de l’activité des théâtres de ville franciliens (2012-2013). Un port...Approche de l’activité des théâtres de ville franciliens (2012-2013). Un port...
Approche de l’activité des théâtres de ville franciliens (2012-2013). Un port...
 
Les nationalités
Les nationalitésLes nationalités
Les nationalités
 
E bulletin (vol1 - no. 37)
E bulletin (vol1 - no. 37)E bulletin (vol1 - no. 37)
E bulletin (vol1 - no. 37)
 
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatouPacha   reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
Pacha reso groupe linkedin des paroissiens de chatou
 
Définition
DéfinitionDéfinition
Définition
 
Résistance des plasmodies aux dérivés d'artémisinine: menace t-elle l'utilisa...
Résistance des plasmodies aux dérivés d'artémisinine: menace t-elle l'utilisa...Résistance des plasmodies aux dérivés d'artémisinine: menace t-elle l'utilisa...
Résistance des plasmodies aux dérivés d'artémisinine: menace t-elle l'utilisa...
 
L'Objectif mortalité zéro est-il possible. Si oui comment, si non pourquoi ?
L'Objectif mortalité zéro est-il possible. Si oui comment, si non pourquoi ?L'Objectif mortalité zéro est-il possible. Si oui comment, si non pourquoi ?
L'Objectif mortalité zéro est-il possible. Si oui comment, si non pourquoi ?
 
Les risques des médicaments du marché pour le traitement du paludisme
Les risques des médicaments du marché pour le traitement du paludismeLes risques des médicaments du marché pour le traitement du paludisme
Les risques des médicaments du marché pour le traitement du paludisme
 
Présentation du Nord France Convention Bureau
Présentation du Nord France Convention BureauPrésentation du Nord France Convention Bureau
Présentation du Nord France Convention Bureau
 
Prise en charge à domicile des cas de fièvre par la chloroquine au début du 2...
Prise en charge à domicile des cas de fièvre par la chloroquine au début du 2...Prise en charge à domicile des cas de fièvre par la chloroquine au début du 2...
Prise en charge à domicile des cas de fièvre par la chloroquine au début du 2...
 
Stage Ville de Lyon
Stage Ville de LyonStage Ville de Lyon
Stage Ville de Lyon
 
Réussir son service à la clientèle sur les médias sociaux
Réussir son service à la clientèle sur les médias sociauxRéussir son service à la clientèle sur les médias sociaux
Réussir son service à la clientèle sur les médias sociaux
 
Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015
Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015
Conférence PaaS par Farnell element14 à RTS Embeded 2015
 
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en AfriqueVecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
Vecteurs des parasites responsables du paludisme en Afrique
 
Dossier de production sustainable version finale.
Dossier de production sustainable version finale.Dossier de production sustainable version finale.
Dossier de production sustainable version finale.
 
Les chiffres cle de l’internet
Les chiffres cle de l’internet Les chiffres cle de l’internet
Les chiffres cle de l’internet
 
Changement de politique de traitement antipaludiques vers les ACT à Madagascar
Changement de politique de traitement antipaludiques vers les ACT à MadagascarChangement de politique de traitement antipaludiques vers les ACT à Madagascar
Changement de politique de traitement antipaludiques vers les ACT à Madagascar
 
Le traitement de l’accès grave doit-il cibler uniquement le parasite : quel a...
Le traitement de l’accès grave doit-il cibler uniquement le parasite : quel a...Le traitement de l’accès grave doit-il cibler uniquement le parasite : quel a...
Le traitement de l’accès grave doit-il cibler uniquement le parasite : quel a...
 

Similaire à Paludisme : du parasite à la prevention

Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Khadija Moussayer
 

Similaire à Paludisme : du parasite à la prevention (20)

Paludisme et grossesse
Paludisme et grossessePaludisme et grossesse
Paludisme et grossesse
 
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
Génétique humaine et la forme grave de l'accès palustre.Aperçu sur l'état des...
 
Cycle biologique de Plasmodium: sur le sexe de Plasmodium
Cycle biologique de Plasmodium: sur le sexe de PlasmodiumCycle biologique de Plasmodium: sur le sexe de Plasmodium
Cycle biologique de Plasmodium: sur le sexe de Plasmodium
 
La situation du paludisme dans le monde
La situation du paludisme dans le mondeLa situation du paludisme dans le monde
La situation du paludisme dans le monde
 
Les méthodes de diagnostic biologique du paludisme
Les méthodes de diagnostic biologique du paludismeLes méthodes de diagnostic biologique du paludisme
Les méthodes de diagnostic biologique du paludisme
 
Cycle biologique de Plasmodium: de l'oocyste au stade hépatique
Cycle biologique de Plasmodium: de l'oocyste au stade hépatiqueCycle biologique de Plasmodium: de l'oocyste au stade hépatique
Cycle biologique de Plasmodium: de l'oocyste au stade hépatique
 
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
 
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
 
Les maladies rares situation au maroc
Les maladies rares  situation au marocLes maladies rares  situation au maroc
Les maladies rares situation au maroc
 
Paludisme grave chez l'enfant
Paludisme grave chez l'enfantPaludisme grave chez l'enfant
Paludisme grave chez l'enfant
 
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
 
Apport de la biologie moléculaire dans la compréhension de l'épidémiologie du...
Apport de la biologie moléculaire dans la compréhension de l'épidémiologie du...Apport de la biologie moléculaire dans la compréhension de l'épidémiologie du...
Apport de la biologie moléculaire dans la compréhension de l'épidémiologie du...
 
Benaissti mahmoud
Benaissti mahmoudBenaissti mahmoud
Benaissti mahmoud
 
Plasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteurs
Plasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteursPlasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteurs
Plasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteurs
 
Vaccins 2017
Vaccins 2017Vaccins 2017
Vaccins 2017
 
Parasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodies
Parasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodiesParasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodies
Parasitisme: équilibre entre adhérence forte et modérée des plasmodies
 
Quel est l'impact de l'interaction entre les espèces de Plasmodium sur la tra...
Quel est l'impact de l'interaction entre les espèces de Plasmodium sur la tra...Quel est l'impact de l'interaction entre les espèces de Plasmodium sur la tra...
Quel est l'impact de l'interaction entre les espèces de Plasmodium sur la tra...
 
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
 
Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?
Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?
Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
Guide d’élaboration d’un plan de gestion des achats et des stocks (Global Fun...
 

Paludisme : du parasite à la prevention

  • 1. PALUDISME : DU PARASITE A LA PREVENTION Marcel Hommel Professeur-Emerite, Liverpool School of Tropical Medicine Editeur-en-chef, Malaria Journal
  • 2.
  • 3.
  • 4. Open Access et Online: une renaissance possible pour les journaux Médicaux et scientifiques régionaux et nationals
  • 5. Le paludismedans le monde -Prévention : Moustiquaires imprégnées d’insecticides + pulvérisation intra-domiciliaire + larvicides - Diagnostic et traitement précoce à l’aide de médicaments efficaces (combinaisons thérapeutiques avec artémisinines, CTA) -Meilleure prise en charge et accès aux soins au niveau de la communauté - Interventions ciblées: -TPIp, TPIi et TPIenfant
  • 6. Les stratégies de lutte semblent bien marcher: les chiffres du paludisme ont une tendance à la baisse un peu partout dans le monde Il y a 10 ans, chiffres de mortalité entre 1 et 3 million (surtout enfants africains). Aujourdhui: chiffres de moins de 800.000
  • 7. Les stratégies de lutte semblent bien marcher: les chiffres du paludisme ont une tendance à la baisse un peu partout dans le monde Il y a 10 ans, chiffres de mortalité entre 1 et 3 million (surtout enfantsafricains). Aujourdhui: chiffres de moins de 800.000 Mais, attention, il faut se méfier des chiffres
  • 8. Dans cette étude en 2006, 771 cas de fièvre avec diagnostic présomptif de paludisme (et traités comme tels), mais seulement 15 cas confirmés au laboratoire (microscopie et test rapide), dont 12 Pf, 2 Pv et 1 Po Faut-il se poser des questions sur les chiffres de 1,1 à1,3 M cas à Madagascar ?
  • 9. Si on veut pouvoir mesurer l’efficacité des interventions de contrôle, il faut avoir des chiffres fiables La recommendation récente de l’OMS: diagnostic TDR avant tout traitement par CTA aurait plusieurs avantages: - économie de médicaments chers - ceux qui sont négatifs seronttraités pour la cause réelle de leur fièvre, non pour un paludisme fictif (par exemple, par antibiotiques) - un suivi des bases de données de TDR/CTA permettra d’avoir des chiffres de prévalence plus fiables Mais non-respect des résultats négatifs par personnel soignant met en danger la stratégie: il faut éduquer et changer le comportement
  • 10.
  • 12. Plasmodium à Madagascar, pays de la biodiversité Les 4 espèces de Plasmodium infectant l’homme existent à Madagascar : Plasmodium falciparum Plasmodium vivax Plasmodium malariae Plasmodium ovale Plasmodium knowlesi ? (5ème espèce ?)
  • 13. Marqueurs moléculaires Ils permettent de mieux comprendre la relation entre différents isolats de Plasmodium: - espèce -sous-espèce -génotype/clone - mutants Utilité pour l’identification de souches résistantes (Pfmdr1, Pfdhfr et Pfdhps, Pfcrt). Pas de marqueurs de résistance artémisinine Utilité pour différencier entre rechute et réinfection (allèles de msp1, msp2, glurp) Pas d’utilité pour identifier ‘souches locales’ et ‘souches importées
  • 14. Les souches de Plasmodium falciparum résistantesà la chloroquine sont en général reconnues par des mutations au niveau du gène Pfcrt, un gène codant pour un transporteur localisé au niveau de la vacuole digestive du parasite. Le phénotype chloroquine-résistant correspond souvent à une mutation du codon 76 (Lys76Thr). Les marqueurs moléculaires permettent de détecter ces mutations par PCR. Les souches résistantes présentent souvent d’autres anomalies, par exemple une mutation ou une amplification du gène Pfmdr1 (un autre transporteur, responsable de l’efflux de la chloroquine de la vacuole digestive)
  • 15. A Madagascar, la chloroquine a été utilisée depuis 1945 en particulier dans le contexte de la nivaquinisation Malgré cette utilisation intensive, la résistance à la chloroquine était encore rare en 2005. Même aujourdhui, les tests in vitro ne montrent qu’une résistance d’environ 5% et les études d’épidémiologie moléculaire utilisant Pfcrt suggèrent une faible incidence de chloroquino- résistance, par contre les études in vivo montrent entre 40-50% d’échec thérapeutique pour la chloroquine. Paradoxe malgache ?
  • 16.
  • 17. Facteurshumains: -Comportement -Immunité ‘naturelle’ ou prédisposition génétique -Immunité acquise, prémunition
  • 18. Des études de génétique humaine ont montré que certains gènes affectent la susceptibilité à l’infection ou la susceptibilité à la maladie: - drépanocytose, ovalocytose, thalassémie Certains groupes ethniques sont plus ou moins susceptibles au paludisme-maladie (protection relative des Fulanis (Peul) en Afrique de l’Ouest) Certains groupes sanguins protègent contre l’invasion de certains parasites (Duffy/Plasmodium vivax) 2ème paradoxe malgache
  • 19.
  • 20.
  • 21. DIAGNOSTIC - Microscopie vs test rapide - Qualité des tests - Limite des tests
  • 22. Traitement Choix de médicaments efficaces Arrêt de l’utilisation de monothérapies Combinaisons de médicaments pharmacologiquement compatibles. Les combinaisons fixes sont préférables au ‘blister packs’ Préférence aux combinaisons utilisant l’artémisinine (AS-LU, AS-AQ, DHA-Piperakine, AS-ME) Surveillance de l’apparition de résistances Conserver la sulfadoxine-pyriméthamine pour TPI
  • 23. Traitement Place pour le tradi-praticien ? - médicaments traditionnels, ethnobotanique - premier point de contact en cas de maladie ? Source de délai au traitement ? Le terme malgache pour fièvre est Tazo et Moka pour moustique: Tazo-moka est unefièvre transmise par un moustique
  • 24. Artémisinines Qinhoaosu dihydroartémisinine, artémether, artésunate Extraits de plantes Artemisia annua suivi d’un processus chimique de purification et de transformation Le futur: - Artémisinine synthétique (peu probable) - Autres produits voisins (peroxides synthétiques, trioxanes, trioxolanes) - Artémisinine recombinante (levure)
  • 25.
  • 26. Contrôle, élimination, éradication -Volonté politique, internationale mais surtout nationale et communautaire -Outils nécessaires: Médicaments (primaquine et tafénoquine, cure éradicatrice) Vaccin Contrôle vectoriel intégré Surveillance et détection active des cas (asymptomatiques ?) Education et accès communautaire -Financement Fonds Global, Bill & Melinda Gates Foundation, OMS, etc - Risques