SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  10
Télécharger pour lire hors ligne
1
Les Vaccins [par F.Lallemand (09/2017)] :
"mort sur ordonnance", le dernier film mis en scène par le monde politique, rendant prochainement
11 vaccins obligatoires. Quen dirait le tribunal de Nûrenberg?
Préambule : Affirmer ou nier n'est pas prouver!
Les vaccins sont-ils utiles?
Les vaccins sont-ils nuisibles?
Il faut étudier ce problème de manière scientifique c'est-à-dire examiner les faits
Les vaccins et le dogme indubitable de leur efficacité et de leur inocuité est l'application pratique
directe de l'expérience de Stanley Milgram : le dogme vient de la faculté, autorité médicale suprème,
donc ne pouvant être mise en doute! Nous allons voir que c'est tout le contraire qui est vrai
Définition : Traitement médical préventif anti-infectieux
Arguments ou preuves Contre Arguments ou preuves Pour
Type d'immunité :
10% humorale(siège de action théorique des vaccins), 90%
cellulaire (lésée par les vaccins, ce qui explique l'atteinte
prédominante des vaccinés au cours des épidémies)
prévention théorique mais jamais démontrée
contre les maladies infectieuses
Validité de l'outil de prévention : études innombrables
prouvant que non valable
Études à long terme menées en double aveugle = 0
Statistiques d'évolution d'une épidémie avec ou sans
campagne de vaccination = 0
Effets secondaires à court terme = multiples
Effets secondaires à moyen terme = ?
Effets secondaires à long terme = ?
Mortalité des cas naturels, souvent très faible en regard des
cas vaccinés
Morbidité des cas naturels, souvent très faible en regard des
cas vaccinés
Liberté de faire ce que l'on veut de son corps (déclaration
universelle des droits de l'homme)
Possibilité de nuire en cas d'épidémie si non-vacciné = cet
argument ne serait valable que si contamination interhumaine
possibleet si l'efficacité des vaccins était avérée, ce qui n'est
pas le cas!
Ne pas nuire à autrui (serment d'Hippocrate)
Aveux des vaccinologues repentis
Composition chimique des vaccins
Vaccins= agents de diffusion de maladie
Aucune étude de pharmacocinétique
Pharmacovigilance?
Pays où les vaccins n'ont jamais été pratiqués, bien moins
atteints que ceux où des campagnes de vaccination ont eu lieu
USA : environ 50 doses de 14 vaccins ≠ avant 6 ans
Composants toxiques trouvés dans les vaccins :
-hydroxyde d'aluminium
-sels de mercure (thiomersal).
-virus OGM (vaccins viraux) obtenus à partir de matériel
génétique séquentiel du SV40, précurseur du HIV
-sérum de veau fœtal (liquide nutritif) alors que tout extrait
d'origine bovine est strictement interdit dans tout
médicament depuis 1994.
-enzyme Tdt, dangereux mutagène reconnu.
-formaldéhyde = interdit dans les jouets.
-borate de sodium (mort-aux-rats) dans le Gardasil.
-Squalène MF 59 responsable du syndrome des soldats US
de l’Irak.
-nanotechnologies pour programmer le cerveau.
Jamais d'étude comparative Vaccination contre Placébo. Étude
de toute technique nouvelle avant mise sur le marché, mais
pas pour les vaccins
2
Étude des effets potentiels cancérogène, mutagène et
tératogène = jamais évalués
Refus systématique mais très suspect par les pouvoirs
publiques de tout ce qui transformerait l'acte expérimental en
acte préventif authentique (cf Tribunal de Nuremberg)
Si la totalité des effets secondaires se manifestait en 48h :
hécatombe qui les auraient fait retirer de la pharmacopée
depuis trèslongtemps
Supériorité de immunité innée /immunité acquise, adaptative
Silence médiatique sur la nocivité : très suspecte
Découverte d'études traffiquées, falsifiées sue les bienfaits des
vaccins
Liaison vaccins/mort subite du nourrisson
Projet d'injection de benzazépine VTX 294 aux nouveaux-nés
pour ↗ l'effet immunitaire des vaccins
Rencontres secrètes sur les vaccins entre responsables
d'agences gouvernementales
Fabricants de vaccins appartenant à Big Pharma qui a depuis
longtemps fait la preuve de son ignominie et de son aptitude
aux mensonges
↗ vertigineuse du nombre des plaintes de parents pour effets
toxiques des vaccins
Chine avant vaccin, autisme = 0, depuis vaccins = 1,8 millions
d'autistes
Menaces du fisc ou/et de la police sur des vaccinologues
repentis
Composants non avoués :
Aveux de Dr Mark Randall et de Jon Rappoport (voir ci-
dessous)
Scandales planétaires : grippe espagnole, syndrome du Golf,
Dr Harper (créatrice du Gardasil-Cervarix) : « Ils ne
fonctionnent pas, ils sont dangereux, et n’ont pas été testés »
Méconnaissance du système immunitaire par la Faculté!
Personne ne sait ce que c'est!
Pourquoi parler de vaccin défavorablement pour un personnel
soignant entraine le licenciement?
Assurance professionnelle contractés par les médecins contre
le risque vaccinal
Durée de la prévention effective : aucune idée!
Étude du rapport bénéfice/risque : jamais évalué, puisque de
parti pris, selon le pouvoir (médical, politique, médiatique…),
le vaccin est sans risque. Quand on en parle, on suppose
l'efficacité du vaccin absolue, et donc mieux vaut X morts de
telle complication vaccinale qu'une hécatombe par la maladie
dont le vaccin est sensé protéger!
Les études comparatives des labos n'utilisent pas de vrais
placebos face aux vaccins mais soit des enfants vaccinés avec
un autre que celui étudié ou des enfants à qui on administre
tous les composants sauf l'agent infectieux
Une majorité de vaccins contiennent des organismes vivants,
"bricolés" par des chercheurs très ignorants qui n'ont pas la
plus petite idée de ce qu'ils font. Pasteur, l'imposteur
(Impasteur?) a imposé une biologie fausse alors qu'il aurait
fallu choisir Béchamp!
effets variables selon la génétique du receveur, avec réactions d'auto-
immunité quasi-constante et maladie secondaire dépendante des
cellules touchées :
-cellules béta des îlots de Langerhans du pancréas : diabète
-cellules thyroïdiennes : thyroîdite de Hashimoto ou de De Quervain
-cellules des synoviales : polyarthrite rhumatoïde
-cellules des facias : fascites à cellules géantes
-composants de la substance blanche du cortex cérébral : sclérose en
plaques (SEP)
etc…etc…
Durées de mise au point et d'expérimentation des plus récents vaccins
dangereusement raccourcies
les médecins et les scientifiques (indépendants ...) sont sans cesse
plus nombreux à dénoncer le principe même de la vaccination et son
corollaire, l'obligation vaccinale.
L'enfant que Pasteur a vacciné contre la rage est mort alors
3
que 2 autres enfants du même village mordus par le même
chien ont survécu! Pourquoi cela a été considéré comme un
succès?
Cas du Tétanos, auquel les sceptiques accorde confiance en dernier :
-maladie naturelle non-contagieuse, alors pourquoi vacciner une population entière ?
-maladie naturelle non-immunisante, alors comment un vaccin pourrait-il immuniser, alors que la maladie elle-même ne
le peut pas ?
-situation exclusivement intraneuronale de la toxine
-jamais dans le sang car germe anaérobie strict
-pas de contagion interhumaine, donc pas d'épidémie
-les anticorps, quand bien même ils existeraient, ou s'ils sont injectés (Tétaglobuline) ne peuvent atteindre la
toxine qui est intracellulaire = donc totalement inefficaces
- Le tétanos est une MALADIE RARE. L'OMS la classe comme telle !
- Les enfants des pays industrialisés ne sont pas touchés par cette maladie. Alors pourquoi y vaccine-t-on tous les enfants en
bas âge ?
-le magnésium de dimension atomique diffuse partout, lui!
Aveux de Dr Mark Randall et de Jon Rappoport sur les pollutions de ≠ vaccins :
•Dans le Rimavex, nous avons trouvé divers virus aviaires.
•Dans le vaccin antipoliomyélitique, nous avons trouvé l'acanthamoeba, qui est une amibe dite « dévoreuse de
cerveau ».
•Le cytomégalovirus simiesque dans le vaccin antipoliomyélitique.
•Le virus spumeux simien dans le vaccin antirotavirus.
•Des virus de cancers aviaires dans le vaccin ROR.
•Divers micro-organismes dans le vaccin contre l‟anthrax.
•J'ai trouvé des inhibiteurs enzymatiques potentiellement dangereux dans plusieurs vaccins. Des virus de
canard, de chien et de lapin dans le vaccin contre la rubéole.
•Le virus de la leucose aviaire dans le vaccin contre la grippe.
•Un pestivirus dans le vaccin ROR.
Étant donnée l'ignorance des médecins concernant la provenance des germes (adoption de la théorie de Pasteur
alors que c'est A.Béchamp qui avait raison, les extraits utilisés contiennent des mirozymas), certains vaccins
fabriqués à partir de cellules d'embryons morts contiennent les micro-organismes que le fœtus employé a
produit (virus de la polyo dans le ROR)
Difficulté des études comparatives car bien des mères vaccinent leurs enfants dans le dos du père, ou vice-
versa!
Conclusion :
1/ Ce n'est pas parce que ceux qui ont tort sont les plus nombreux qu'ils ont raison (Coluche)
2/Le jour où un bilan assez précis des morts ou maladies dont les vaccins ont été et sont responsables sera fait,
cela se comptera probablement en millions!
3/ exemple relativement unique d'emploi planétaire d'armes biologiques et de toxiques en toute impunité et
sans instruction du Tribunal Pénal international (pourtant plus que sévère à l'égard de quelques criminels de
guerre à l'origine de quelques milliers de morts dans le pire des cas!)
4/Combien de maladies inconnues ou rarissimes au XIXème siècle ont explosé depuis le début des vaccinations :
Diabète, sclérose en plaques, maladie de Charcot, maladies auto-immunes (Connectivites, thyroïdites de
Hashimoto, de De Quervain, etc). Le tissu atteint dépend du vaccin et du génome du receveur
5/Quand un suspect est innocent, il ne s'oppose pas à une enquête alors que s'il est vraiment coupable, il
devient menaçant et refuse la recherche de la vérité. N'est-ce pas ce que font les "autorités" à propos des
vaccins?
6/De plus, le crime vaccinal rend les gens malades et leur fait consommer….les médicaments produits par les
….fabricants des vaccins!!! La boucle est bouclée!
Alors, par quoi remplacer les vaccins en étant performant et sans danger?
Magnésium et Vit.C préviennent n'importe quelle maladie à la moindre suspicion de contagion [Vit.C d'extraction =
2g./jour et Magnésium = Chlorure de Magnésium : 1 sachet de 20g dilué dans 1,5l d'eau , mettre au réfrigérateur et
boire une gorgée de temps à autre dans la journée (finir la bouteille en 2 à 3 jours), jusqu'à avoir presque la diarrhée]
4
La plus grande imposture de tous les siècles et la plus terrible arme de
destruction massive employé par des humains contre d'autres humains
Bibliographie : réduite mais bien suffisante pour se faire une opinion
-Vaccinations : overdose par Sylvie Simon et F.Joët
-Vaccins, mensonge et propagande, par Sylvie Simon
-Tétanos, le mensonge de la vaccination par Françoise Joët
-Le crime vaccinal par M.Dogna et A_F. Lhôte
- http://initiativecitoyenne.be/2017/02/vaccins-autisme-le-dr-andrew-wakefield-repond-aux-accusations-et-
aux-calomnies.html
-http://www.lemonde.fr/tant-de-temps/article/2017/02/10/adjuvants-des-vaccins-comprendre-qu-en-
matiere-de-securite-tout-etait-faux-fut-un-choc_5077561_4598196.html
-Lorenzo Acera Avril 2002 : une collection de + de 1000 études de complications (iatrogènes) et effets
secondaires des vaccins – disponible en pdf auprès de moi (mailto:flallemand03@aol.com)
Derniers arguments en date :
2017 : 30 ans de camouflage et mensonges sur
les vaccins viennent d’être mis au grand jour
Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un
médecin, a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts
gouvernementaux.
1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir.
3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants
4. se sont entendus pour mentir au public
5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité.
Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains.
Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux
mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de
mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant)
– sont un miracle de la médecine moderne.
Un médecin américain dont le fils est autiste a eu recours au « Freedom of Information Act » pour obtenir des documents du
CDC (Centres Américains de Contrôle des Maladies). Il voulait avoir accès à l’information que possédait le CDC au sujet des
dangers que présentent les vaccinations. Selon la loi, il devait recevoir réponse endéans les 20 jours. Pratiquement 7 ans plus
tard, le médecin s’adressa finalement à la justice, et c’est là que le CDC a fait valoir qu’il n’était pas obligé de remettre ces
documents. Finalement, un juge a ordonné au CDC de remettre ces documents au médecin pour le 30 septembre 2011.
Le 26 octobre 2011, l’éditorialiste du « Denver Post » s’est dit choqué que l’administration Obama, après avoir promis d’être
particulièrement transparente, proposait des modifications au Freedom of Information Act , permettant d’entraver la révélation
de documents secrets en autorisant les agences gouvernementales (comme le CDC) à déclarer certains documents
« inexistants ». [...]
Le CDC agit manifestement à l’encontre de la santé de la population américaine. Mais la menace que présente le
comportement du CDC sur la vie des Américains ne s’arrête malheureusement pas là. Il a participé à l’élaboration des lois
concernant les pandémies qui permettent au gouvernement d’utiliser l’armée, en cas d’urgence pandémique déclarée, pour
contraindre toutes les personnes du pays à subir des vaccins non testés, des médicaments, des produits chimiques et d’autres
traitements « médicaux ».
En se basant sur le Freedom of Information Act, on peut dire que le CDC perdrait toute crédibilité s’il devait déclarer pareille
urgence pandémique. Après avoir déclaré la pandémie du H1N1 en 2009, le CDC a refusé de répondre à la requête
d’information de CBS qui s’en référait au « Freedom of Information Act ». A cette époque, le CDC a tenté de bloquer toute leur
enquête. Ce que voulait cacher le CDC, c’était son propre rôle dans un des plus grands scandales médicaux de l’histoire, en
s’en référant à des données follement exagérées sur les cas de grippe H1N1 en vue de créer une fausse impression de
« pandémie » aux Etats-Unis.
Le CDC a aussi dissimulé un scandale financier concernant la fausse pandémie qui a coûté des milliards de dollars. Il y a
pire, le CDC n’a pas hésité à mettre les femmes enceintes en première ligne pour un vaccin non testé qui comprenait un agent
stérilisant, le polysorbate 80. Grâce au CDC, le nombre de rapports de morts fœtales a augmenté de 2.440% en 2009
comparativement aux années précédentes ; situation qui est encore plus choquante que les statistiques de fausses couches
qui avaient augmenté de 700%. [...]
En tentant de sauver les derniers vestiges du secret qui concerne les vaccins et en déclarant que les documents de l’Agence
sont inexistants, l’Administration Obama a réduit à néant toutes ses prétentions à la transparence. Mais les lois prévues pour
rendre obligatoires des vaccins pandémiques peu connus sont toujours en place et toute responsabilité a été dissoute. Il
5
n’empêche qu’une étude canadienne vient de montrer que le vaccin contre la grippe qui contient le H1N1 et qui a tué des
bébés in utero, contribue en fait à augmenter le risque de pandémie.
Les américains qui ont été dupés en soumettant leurs enfants aux vaccins meurtriers du CDC possèdent aujourd’hui des
moyens de riposte. Les personnes de tous horizons, de chaque organisation doivent :
1. Prendre connaissance des textes révélés grâce au Freedom of Information Act du Royaume Uni et qui ont trait aux
mensonges sur les vaccins. Ces personnes doivent prendre connaissance du refus du CDC de fournir quelque information que
ce soit sur ce qu’ils savent au sujet de ces mensonges ; elles doivent aussi prendre connaissance des efforts déployés par
l’administration Obama pour camoufler ce que sait le CDC au sujet de ces mensonges. Ces personnes doivent contacter leurs
représentants et exiger l’annulation immédiate du calendrier vaccinal du CDC et des lois concernant les pandémies.
2. Informer chaque vétérinaire, personnel militaire, policiers, agents du DHS, ainsi que le personnel médical de toute la
mystification vaccinale. Expliquer à ces personnes que leurs familles sont aussi gravement menacées. Ces personnes ne
pouvaient probablement pas savoir qu’elles avaient été manipulées à l’intérieur même de leurs structures par l’industrie
pharmaceutique qui les ont transformées en agents meurtriers grâce à la déclaration de « pandémie » ou « d’attaque
bioterroriste ». Il est tout à fait clair aujourd’hui que les structures terroristes/bioterroristes ne sont que des escroqueries.
Ainsi tous les projets qui sont envisagés pour « protéger » le pays sur base de ces mêmes lois ne feraient que menacer
l’existence et la liberté des américains.
Grâce au Freedom of Information Act (FOIA), nous savons que le calendrier des vaccinations relève du canular. Ce sont les
vaccins qui constituent un danger pour la santé des enfants et des adultes Américains.
Ce sont aujourd’hui des vaccins obligatoires, mal testés avec des adjuvants dangereux qui menacent le pays et qui pourraient
provoquer quantité de morts. A l’extérieur d’Atlanta, le CDC a stocké quelque 500.000 cercueils géants, construits pour être
incinérés. Il commence à devenir clair que le CDC ne devrait en aucune façon être mêlé de quelque manière que ce soit aux
problèmes de santé publique.
Grâce au Freedom of Information Act, nous savons aujourd’hui que les vaccins ne constituent nullement le miracle de la
médecine moderne que l’on a voulu nous faire croire. Toute autorité médicale ou gouvernementale qui prétendrait que les
vaccins préviennent les maladies, ignore les documents gouvernementaux comme les innombrables études qui révèlent l’exact
opposé, mais ignore également les tentatives du CDC de cacher au public la vérité sur les vaccins.
Enfin c'est officiel....
Le laboratoire pharmaceutique GSK a été reconnu responsable de la sclérose en plaques d'une adolescente, survenue après sa
vaccination contre l'hépatite B (journal Libération du 25/06/2009)
LA LETTRE QUI TUE.. A remeLA LETTRE QUI TUE.. A remettre à son médecin avant d'accepterttre à son médecin avant d'accepter
toute vaccinationtoute vaccination
La loi Kouchner vous permet de refuser tout acte médical.
Dans tous les cas, AVANT TOUTE DECISION vous avez le droit à un consentement libre et éclairé: c'est-à-dire qu'on n'a pas le
droit de vous obliger et avant toute chose, on doit valablement vous informer sur l'acte médical proposé, avec TOUTES les
informations connues.
C'est l'obligation du médecin de donner toute l'information avant tout acte médical et par écrit sous peine d'être poursuivi et
condamné comme dans cette affaire qui fait jurisprudence: https://www.facebook.com/notes/info-vaccin-
prevenar/precedent-concernant-la-condamnation-dun-medecin-pour-non-respect-de-linformatio/773250016046009
Voici un modèle de lettre, que vous pouvez modifier selon la situation, qui vous permet de poser AU MOINS les
questions de base avant d'accepter une éventuelle vaccination obligatoire ( ou prétenduement obligatoire) et donc de mettre
aussi le médecin face à ses responsabilités.Ce document est rédigé sous format courrier traditionnel, les questions sont toutes
les mêmes concernant les vaccinations qu'on vous proposerait pour les vaccins obligatoires DTP.
Patient/Parent
[Nom Prénom]
[Adresse]
[Titre (Docteur, Professeur, …)Nom]
[Fonction]
[Établissement] [Service]
[Commune]
[Date]
Courrier [remis en main propre /adressé par recommandé AR] à [Titre Nom, Fonction]
OBJET: DEMANDE D'INFORMATION PAR ECRIT
[Titre Nom],
Suite à notre entretien ce jour(date) je me permets de vous demander de bien vouloir apporter par écrit la réponse à mes
questions suite aux soins que vous me recommandez conformément à:
-la loi Kouchner du 4 mars 2002 sur l'obligation pour le patient et/ou son représentant légal de recevoir une information
claire, loyale et exhaustive. Vu l’arrêt de la Cour de cassation du 25/2/97 qui indique : « Celui qui est légalement ou
contractuellement tenu d’une obligation particulière d’information doit rapporter la preuve de l’exécution de cette obligation.
Ainsi, il incombe au médecin, tenu d’une obligation particulière d’information vis-à-vis de son patient, de prouver qu’il a
exécuté cette obligation».
- l’arrêt du 14/10/97 de la Cour de cassation dans le cadre de la responsabilité contractuelle qui mentionne :
6
« Le médecin a la charge de prouver qu’il a bien donné à son patient une information loyale, claire et appropriée sur les
risques des investigations ou soins qu’il lui propose. Tout cela afin d'éviter tout quiproquo en cas d'accident post-vaccinal. »
- l'importance et l'urgence de me protéger / de protéger mes enfants afin d'éviter d'être victimes de maladies infectieuses,
Souhaitant prendre la bonne décision, je fais confiance à votre professionnalisme et donc vos réponses qui je l'espère
m'apporteront toutes les informations nécessaires à ma prise de décision.
Cordialement,
[NomPrénom]
[Signature]
QUESTIONSQUESTIONS:
-Quels vaccins me recommandez vous ?
-Parmi les vaccins cités lesquels sont légalement obligatoires ? Combien d'injections sont obligatoires ? Y-a-t-il un ou
plusieurs rappels obligatoires , lesquels? A quelle fréquence les injections doivent-elles être faites ?
-Pouvez-vous me confirmer que les vaccins que vous préconisez ne contiennent aucune valence non obligatoire ?
-{cas d'une primo-vaccination :
Les vaccins obligatoires que vous préconisez ont-ils une AMM pour la primo-vaccination ?
-Concernant les injections et délai que vous me recommandez, vous fiez vous au schéma du calendrier vaccinal ou de la loi ?
Le calendrier vaccinal est il la loi? Prévaut il sur le texte de loi en vigueur?
-Quels sont les effets secondaires de l'acte médical que vous préconisez ?
-Quelle est la composition du vaccin que vous me recommandez?
-Pouvez-vous me certifier que les vaccins que vous préconisez sont sans danger pour moi/mon enfant?
-Pouvez-vous me fournir la preuve scientifique démontrant l’efficacité des vaccins que vous préconisez ?Eventuellement une
étude non financée par le fabriquant et sans aucun lien d'intérêt possible?
-Pouvez-vous me certifier que la vaccination contre {adaptez selon votre cas :} [me] protégera [mon enfant] ?
-Quel est le risque de faire la maladie si je ne suis pas vos recommandations vaccinales ? Et le risque réél et connu de
complications de cette maladie/ ces maladies dans notre pays?
-Pouvez-vous certifier et prouver que la recrudescence d'une maladie qui aurait (selon vous) disparue grâce à la vaccination
est due à la non-vaccination ?Avez vous les fréquences de cas de cette maladie sur les 50 années avant l'introduction du
vaccin?
-Quels sont les chiffres officiels en France à propos des conséquences des maladies infectieuses sur ces dernières années ?
-Quels sont les chiffres officiels en France des accidents post-vaccinaux ?S ur quelle base (étude/chiffres/rapports) est
effectué le rapport bénéfice/risque ?
-Quel part de votre chiffre annuel représente la vaccination? Avez-vous une prime à la vaccination ? conformément à la
convention médicale qui régit les obligations des médecins libéraux et leurs relations avec la Sécurité sociale, signée le 26
juillet 2011 entre les syndicats de médecins et la Caisse nationale d’assurance maladie, ayant introduit un nouveau mode de
rémunération supplémentaire des médecins libéraux. source :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024803740&dateTexte=vig
-Avez-vous des liens d’intérêts avec un ou plusieurs laboratoires pharmaceutiques ? Participez vous à des conférences ou tout
rassemblement financés par les laboratoires ?
Afin de pouvoir réfléchir au mieux à vos réponses, je vous remerci de bien vouloir mentionner vos sources d'informations
(médicales et autres).
[Nom,Titre]
[Reçu le …...................... si en main propre]
[Signature]
Lien : https://www.infovaccinsfrance.org/comment-se-defendre/
7
Études sur la santé des enfants vaccinés et non vaccinés
Bien qu’aucune étude officielle n’ait été financée par le gouvernement US pour comparer la santé des enfants vaccinés à celle
des enfants non vaccinés, plusieurs ont été financées de manière indépendante aux USA et à l’étranger. La majorité de ces
études ont été faites à l’étranger, mais beaucoup concernent des enfants américains.
Que montrent ces études ? La recherche montre indéniablement que les enfants non vaccinés jouissent d’une santé bien
meilleure que les vaccinés. Les enfants non vaccinés ne connaissent pratiquement pas de cas d’autisme, de troubles auto-
immuns, d’asthme, d’allergies, de diabète et d’autres maladies infantiles ordinaires qui ont atteint des proportions
épidémiques ces dernières années.
Les études de recherche
L’une des recherches les plus complètes est un sondage comparatif en cours, fait par le médecin homéopathe allemand
Andreas Bachmair. Bachmair dirige une étude indépendante portant sur 17461 enfants, qui compare la santé des vaccinés à
celle des non vaccinés.
8
Cette recherche a constaté une augmentation significative des maladies suivantes chez les vaccinées : asthme, allergies,
bronchite, otite moyenne (infections de l’oreille), fièvre des foins, herpès, neurodermatose, hyperactivité, scoliose, épilepsie,
troubles auto-immuns, maladie de la thyroïde, autisme et diabète. Par ailleurs, Bachmair a découvert trois autres études qui
corroborent ses conclusions. Pour voir le tableau de la comparaison des maladies, suivez ce lien fourni par Vermont Coalition
for Vaccine Choice.
image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/01/comparison-vaccinated-unvaccinated.jpg
comparison-vaccinated-unvaccinated
Pour lire la publication complète des conclusions de cette étude, suivez ce lien.
La majorité des participants étaient des Américains, avec 25 pour cent d’Allemands. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent de ceux
qui ont choisi de ne pas vacciner leurs enfants ont dit être enchantés de leur décision. Comme cette étude est en cours, le
nombre de cas étudiés variera en fonction des rapports examinés. [1]
Les rapports de Bachmair ont en outre montré que les enfants non vaccinés souffrent très rarement des troubles de santé
suivants : dyslexie, retard de la parole, énurésie, maladie cœliaque, sensibilité au gluten, reflux gastro-œsophagien. [2]
Selon une étude de Salzberger, sur 1004 enfants non vaccinés, aucun ne souffrait d’asthme, contre 8 à 12% des vaccinés ; 1,2
pour cent des non vaccinés souffraient de dermatite, contre 10 à 20% des vaccinés ; 3% des non vaccinés avaient des
allergies, contre 25% des vaccinés ; et moins de 1% des non vaccinés ont été diagnostiqués avec un trouble de déficit de
l’attention (TDAH), contre 5 à 10% des vaccinées.
Une étude portant sur les enfants de 15000 mères, réalisée entre 1990 et 1996 en Guinée-Bissau, en Afrique de l’Ouest,
montrait que le taux de mortalité était deux fois plus grand chez les enfants vaccinés contre la diphtérie, le tétanos et la
coqueluche.
Une étude néo-zélandaise a impliqué 254 enfants, dont 133 vaccinés et 121 non vaccinés. Cette étude comparative a révélé
que les enfants non vaccinés jouissaient d’une santé bien supérieure en ce qui concerne ces troubles : amygdalites, asthme,
éruptions cutanées allergiques, syndrome de la mort subite du nourrisson, infections de l’oreille et hyperactivité.
Les enfants vaccinés avaient des taux de maladie 2 à 10 fois plus grands que les non vaccinés. [3]
Recherche sur l’autisme et les troubles neurologiques
En Pennsylvanie, dans la communauté amish du comté de Lancaster, un enfant sur 4875 a été diagnostiqué autiste. Sur le
total de quatre enfants Amish diagnostiqués, un avait été exposé aux taux de mercure élevés d’une centrale électrique et les
trois autres, dont un adopté en dehors de la communauté, avaient été vaccinés. Ce taux est extrêmement bas ou nul par
rapport à celui des enfants vaccinés. De même, chez les Amish de l’Ohio, un enfant sur 10 000 est diagnostiqué autiste. Dans
la population des USA en général, un enfant sur 45 est actuellement diagnostiqué autiste. [4, 5]
Selon un sondage de Homefirst Health Services portant sur 35000 enfants, dont 90% jamais vaccinés, aucun n’a été
diagnostiqué autiste. Par ailleurs, ces enfants avaient des taux d’asthme extrêmement faibles.
Selon un sondage portant sur 9000 garçons de Californie et d’Oregon, les enfants vaccinés avaient 155% de plus de trouble
neurologique du genre autisme ou TDAH. [6]
Autres faits scientifiques concernant les vaccins
Dans le livre de Sally Fallon, Nourishing Tradition’s Book of Baby and Childcare [Tradition nourricière du bébé et garde
d’enfants], cinq études ont été publiées, dont l’étude sur l’Afrique et l’Allemagne précédemment citée. Toutes les études
concluent que les enfants non vaccinés bénéficient d’une meilleure santé que les vaccinés.
Une étude britannique réalisée en 2004 sur 8000 enfants non vaccinés, chacun accompagné de son dossier médical, a révélé
que les enfants vaccinés subissaient deux à cinq fois plus de maladies et de troubles que les non vaccinés. [7]
Dans une étude effectuée en Nouvelle-Zélande en 1997, 1265 enfants ont été interrogés. Parmi les enfants qui ont été
vaccinés, 23% souffrait d’asthme et 30% d’allergies, contre 0% dans le groupe non vaccinés. [8]
D’après l’étude réalisée en Nouvelle-Zélande en 1992 sur 495 enfants, les enfants vaccinés souffraient de beaucoup plus de
troubles que les non vaccinés. Les maladies examinées comprenaient l’amygdalite, les infections de l’oreille, l’apnée du
sommeil, l’hyperactivité et l’épilepsie. Les enfants vaccinés souffraient jusqu’à dix fois plus de ces maladies. [9]
Conclusion
Bien que les organismes gouvernementaux soutiennent qu’aucune étude comparant la santé des vaccinés à celle des non
vaccinés n’a été réalisée, la réalité est que plusieurs études comparatives ont été faites par des chercheurs indépendants aux
USA et dans d’autres pays.
Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies refusent de faire ce genre d’études parce qu’il serait contraire à
l’éthique de les faire. En réalité, ces études pourraient être facilement réalisées, puisque de nombreux parents instruits
choisissent de ne pas vacciner leurs enfants.
Les preuves [condamnant les vaccinations] sont écrasantes. Les études faites en Nouvelle-Zélande, en Allemagne, en Afrique,
en Grande-Bretagne et aux USA en viennent aux mêmes conclusions. Les enfants non vaccinés jouissent d’une santé de loin
supérieure, du moins en ce qui concerne les maladies considérées dans les études.
Références
http://www.thehealthyhomeeconomist.com/survey-results-are-unvaccinated-children-healthier/
9
http://vactruth.com/2014/02/26/unvaccinated-children-health
http://www.vaxchoicevt.com/science/studies-comparing-vaccinated-to-unvaccinated-populations/
http://www.vaccinationcouncil.org/quick-compare-2/
http://www.thevaccinereaction.org/2015/12/cdc-1-in-45-children-diagnosed-with-autism/
http://www.vaccinationcouncil.org/quick-compare-2/
McKeever aet TM. American Journal of Public Health. Juin 2004. V 94.
Kemp, T. et ses collègues. Epidemiology. Novembre 1997. 678-80.
Docteur en médecine Fallon, Sally, Cowan, Thomas, The Nourishing Traditions Book of Baby and Childcare. New Trends
Publishing, 2013. 112, 317.
Vactruth, Michelle Goldstein
Original : vactruth.com/2016/06/03/vaccinated-vs-unvaccinated/
Traduction Petrus Lombard
Réseau International
En savoir plus sur http://reseauinternational.net/etudes-sur-la-sante-des-enfants-vaccines-et-non-
vaccines/#BL1jjCPwPwypyFzs.99
-11/2017 : Son fils a été atteint d'autisme après un vaccin!
Plainte pénale en cours : arguments
Notre premier acte de résistance contre les 11 vaccins obligatoires :
une plainte pénale ! Après deux semaines de recherches et d'analyses
d'une importante compilation d'informations, l'équipe de juristes
dirigée par Maître Serge Lewisch du barreau de Paris
(lewisch@orange.fr) 132, bd du Montparnasse 75014 Paris France, et de
spécialistes des questions de santé nous propose de déposer près du
Procureur de la République de Paris une plainte contre X pour les
infractions ou tentatives d'infractions suivantes :
. emploi ou administration de substances de nature à entraîner la
mort, empoisonnement article 221-5 du Code Pénal
10
. administration de substances nuisibles ayant porté atteinte à
l'intégrité physique ou psychique article 222-15 du Code Pénal
. violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de
prudence ou de sécurité article 221-6 du Code Pénal
. exposition d'autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de
nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la
violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de
prudence ou de sécurité article 223-1 du Code Pénal
. expérimentation sur la personne humaine sans avoir recueilli le
consentement libre et éclairé des titulaires de l'autorité parentale
article 223-8 du Code Pénal
. abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de la situation de
faiblesse d'un mineur pour conduire ce mineur à un acte qui lui est
gravement préjudiciable. article 223-15-2 du Code Pénal
. violation du principe d'indépendance des experts
. conflit d'intérêt par une personne dépositaire de l'autorité
publique article 432-12 et 432-13 du Code Pénal
. trafic d'influence article 433-2 du Code Pénal
. non obstacle à la commission d'une infraction et non-assistance à
personne en danger article 223-6 al. 1 et 2 du Code Pénal
. tentative de ces infractions : article 121-5 du Code Pénal

Contenu connexe

Tendances

Lettre ouverte à la Coroner du Québec (22 novembre 2021)
Lettre ouverte à la Coroner du Québec (22 novembre 2021)Lettre ouverte à la Coroner du Québec (22 novembre 2021)
Lettre ouverte à la Coroner du Québec (22 novembre 2021)Guy Boulianne
 
La mortalité de coronavirus en France
La mortalité de coronavirus en FranceLa mortalité de coronavirus en France
La mortalité de coronavirus en FranceSociété Tripalio
 
Communiqué de presse
Communiqué de presseCommuniqué de presse
Communiqué de presseMichelTumelin
 
Comment les statistiques sur les morts du COVID sont faussées
Comment les statistiques sur les morts du COVID sont fausséesComment les statistiques sur les morts du COVID sont faussées
Comment les statistiques sur les morts du COVID sont fausséesSociété Tripalio
 
Zagury 04.02.2020 CoroV Flu
Zagury 04.02.2020 CoroV FluZagury 04.02.2020 CoroV Flu
Zagury 04.02.2020 CoroV FluGuillaumeZagury
 
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)Guy Boulianne
 
Zagury 12.02.2020 Coronavirus Daily report
Zagury 12.02.2020 Coronavirus Daily reportZagury 12.02.2020 Coronavirus Daily report
Zagury 12.02.2020 Coronavirus Daily reportGuillaumeZagury
 
Aah 2020 analyse_covid
Aah 2020 analyse_covidAah 2020 analyse_covid
Aah 2020 analyse_covidLaurent Sailly
 
A la découverte de nouveaux d.i.u.
A la découverte de nouveaux d.i.u.A la découverte de nouveaux d.i.u.
A la découverte de nouveaux d.i.u.Réseau Pro Santé
 

Tendances (12)

Lettre ouverte à la Coroner du Québec (22 novembre 2021)
Lettre ouverte à la Coroner du Québec (22 novembre 2021)Lettre ouverte à la Coroner du Québec (22 novembre 2021)
Lettre ouverte à la Coroner du Québec (22 novembre 2021)
 
La mortalité de coronavirus en France
La mortalité de coronavirus en FranceLa mortalité de coronavirus en France
La mortalité de coronavirus en France
 
Dossier de presse
Dossier de presseDossier de presse
Dossier de presse
 
Communiqué de presse
Communiqué de presseCommuniqué de presse
Communiqué de presse
 
Comment les statistiques sur les morts du COVID sont faussées
Comment les statistiques sur les morts du COVID sont fausséesComment les statistiques sur les morts du COVID sont faussées
Comment les statistiques sur les morts du COVID sont faussées
 
AFP 02-02-16.PDF
AFP 02-02-16.PDFAFP 02-02-16.PDF
AFP 02-02-16.PDF
 
Zagury 04.02.2020 CoroV Flu
Zagury 04.02.2020 CoroV FluZagury 04.02.2020 CoroV Flu
Zagury 04.02.2020 CoroV Flu
 
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
Conseil de l'Europe - Résolution 2361 (27 janvier 2021)
 
Zagury 12.02.2020 Coronavirus Daily report
Zagury 12.02.2020 Coronavirus Daily reportZagury 12.02.2020 Coronavirus Daily report
Zagury 12.02.2020 Coronavirus Daily report
 
Aah 2020 analyse_covid
Aah 2020 analyse_covidAah 2020 analyse_covid
Aah 2020 analyse_covid
 
A la découverte de nouveaux d.i.u.
A la découverte de nouveaux d.i.u.A la découverte de nouveaux d.i.u.
A la découverte de nouveaux d.i.u.
 
ASCO 2015
ASCO 2015ASCO 2015
ASCO 2015
 

Similaire à Vaccins 2017

Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?CripsIDF
 
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...Institut Pasteur de Madagascar
 
La (bonne) santé des enfants non vaccinés - françoise berthoud
La (bonne) santé des enfants non vaccinés  - françoise berthoudLa (bonne) santé des enfants non vaccinés  - françoise berthoud
La (bonne) santé des enfants non vaccinés - françoise berthoudStéphanie Casteau
 
La femme au coeur des maladies auto immunes
La femme au coeur des maladies auto immunesLa femme au coeur des maladies auto immunes
La femme au coeur des maladies auto immunesKhadija Moussayer
 
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."WinesforAutism
 
Vaccination : Pour ou contre ?
Vaccination : Pour ou contre ?Vaccination : Pour ou contre ?
Vaccination : Pour ou contre ?Groupe Traces
 
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentJoris Fagbemiro
 
Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)
Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)
Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)LMC Manna Recherche Mirabel
 
Que contient le vaccin contre la grippe ?
Que contient le vaccin contre la grippe ?Que contient le vaccin contre la grippe ?
Que contient le vaccin contre la grippe ?bttai
 
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?Institut Pasteur de Madagascar
 
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...Dr Taoufik Djerboua
 
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016Paul Daval
 
Resumes des interventions de la sixieme journee de l'autoimmunite 2016
Resumes des interventions de la sixieme journee de l'autoimmunite 2016Resumes des interventions de la sixieme journee de l'autoimmunite 2016
Resumes des interventions de la sixieme journee de l'autoimmunite 2016Khadija Moussayer
 
Atlas de poche microbiologie
Atlas de poche   microbiologieAtlas de poche   microbiologie
Atlas de poche microbiologieS/Abdessemed
 

Similaire à Vaccins 2017 (20)

Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?Vaccin HPV : comment convaincre ?
Vaccin HPV : comment convaincre ?
 
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
 
La (bonne) santé des enfants non vaccinés - françoise berthoud
La (bonne) santé des enfants non vaccinés  - françoise berthoudLa (bonne) santé des enfants non vaccinés  - françoise berthoud
La (bonne) santé des enfants non vaccinés - françoise berthoud
 
La femme au coeur des maladies auto immunes
La femme au coeur des maladies auto immunesLa femme au coeur des maladies auto immunes
La femme au coeur des maladies auto immunes
 
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
 
Vaccination : Pour ou contre ?
Vaccination : Pour ou contre ?Vaccination : Pour ou contre ?
Vaccination : Pour ou contre ?
 
Vaccination
Vaccination Vaccination
Vaccination
 
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
 
Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)
Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)
Étude Clinique - Vaccin contre l'influenza (GRIPPE)
 
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
 
Que contient le vaccin contre la grippe ?
Que contient le vaccin contre la grippe ?Que contient le vaccin contre la grippe ?
Que contient le vaccin contre la grippe ?
 
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
 
Paludisme : du parasite à la prevention
Paludisme : du parasite à la preventionPaludisme : du parasite à la prevention
Paludisme : du parasite à la prevention
 
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
 
human immunodeficiency virus
human immunodeficiency virushuman immunodeficiency virus
human immunodeficiency virus
 
A la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludismeA la recherche du vaccin contre le paludisme
A la recherche du vaccin contre le paludisme
 
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
 
Resumes des interventions de la sixieme journee de l'autoimmunite 2016
Resumes des interventions de la sixieme journee de l'autoimmunite 2016Resumes des interventions de la sixieme journee de l'autoimmunite 2016
Resumes des interventions de la sixieme journee de l'autoimmunite 2016
 
SIDA
SIDASIDA
SIDA
 
Atlas de poche microbiologie
Atlas de poche   microbiologieAtlas de poche   microbiologie
Atlas de poche microbiologie
 

Dernier

La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapienimaelhajji
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...Sargata SIN
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfOuattaraBamory3
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxsilinianfel
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfBallaMoussaDidhiou
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfKarimaLounnas
 

Dernier (6)

La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 

Vaccins 2017

  • 1. 1 Les Vaccins [par F.Lallemand (09/2017)] : "mort sur ordonnance", le dernier film mis en scène par le monde politique, rendant prochainement 11 vaccins obligatoires. Quen dirait le tribunal de Nûrenberg? Préambule : Affirmer ou nier n'est pas prouver! Les vaccins sont-ils utiles? Les vaccins sont-ils nuisibles? Il faut étudier ce problème de manière scientifique c'est-à-dire examiner les faits Les vaccins et le dogme indubitable de leur efficacité et de leur inocuité est l'application pratique directe de l'expérience de Stanley Milgram : le dogme vient de la faculté, autorité médicale suprème, donc ne pouvant être mise en doute! Nous allons voir que c'est tout le contraire qui est vrai Définition : Traitement médical préventif anti-infectieux Arguments ou preuves Contre Arguments ou preuves Pour Type d'immunité : 10% humorale(siège de action théorique des vaccins), 90% cellulaire (lésée par les vaccins, ce qui explique l'atteinte prédominante des vaccinés au cours des épidémies) prévention théorique mais jamais démontrée contre les maladies infectieuses Validité de l'outil de prévention : études innombrables prouvant que non valable Études à long terme menées en double aveugle = 0 Statistiques d'évolution d'une épidémie avec ou sans campagne de vaccination = 0 Effets secondaires à court terme = multiples Effets secondaires à moyen terme = ? Effets secondaires à long terme = ? Mortalité des cas naturels, souvent très faible en regard des cas vaccinés Morbidité des cas naturels, souvent très faible en regard des cas vaccinés Liberté de faire ce que l'on veut de son corps (déclaration universelle des droits de l'homme) Possibilité de nuire en cas d'épidémie si non-vacciné = cet argument ne serait valable que si contamination interhumaine possibleet si l'efficacité des vaccins était avérée, ce qui n'est pas le cas! Ne pas nuire à autrui (serment d'Hippocrate) Aveux des vaccinologues repentis Composition chimique des vaccins Vaccins= agents de diffusion de maladie Aucune étude de pharmacocinétique Pharmacovigilance? Pays où les vaccins n'ont jamais été pratiqués, bien moins atteints que ceux où des campagnes de vaccination ont eu lieu USA : environ 50 doses de 14 vaccins ≠ avant 6 ans Composants toxiques trouvés dans les vaccins : -hydroxyde d'aluminium -sels de mercure (thiomersal). -virus OGM (vaccins viraux) obtenus à partir de matériel génétique séquentiel du SV40, précurseur du HIV -sérum de veau fœtal (liquide nutritif) alors que tout extrait d'origine bovine est strictement interdit dans tout médicament depuis 1994. -enzyme Tdt, dangereux mutagène reconnu. -formaldéhyde = interdit dans les jouets. -borate de sodium (mort-aux-rats) dans le Gardasil. -Squalène MF 59 responsable du syndrome des soldats US de l’Irak. -nanotechnologies pour programmer le cerveau. Jamais d'étude comparative Vaccination contre Placébo. Étude de toute technique nouvelle avant mise sur le marché, mais pas pour les vaccins
  • 2. 2 Étude des effets potentiels cancérogène, mutagène et tératogène = jamais évalués Refus systématique mais très suspect par les pouvoirs publiques de tout ce qui transformerait l'acte expérimental en acte préventif authentique (cf Tribunal de Nuremberg) Si la totalité des effets secondaires se manifestait en 48h : hécatombe qui les auraient fait retirer de la pharmacopée depuis trèslongtemps Supériorité de immunité innée /immunité acquise, adaptative Silence médiatique sur la nocivité : très suspecte Découverte d'études traffiquées, falsifiées sue les bienfaits des vaccins Liaison vaccins/mort subite du nourrisson Projet d'injection de benzazépine VTX 294 aux nouveaux-nés pour ↗ l'effet immunitaire des vaccins Rencontres secrètes sur les vaccins entre responsables d'agences gouvernementales Fabricants de vaccins appartenant à Big Pharma qui a depuis longtemps fait la preuve de son ignominie et de son aptitude aux mensonges ↗ vertigineuse du nombre des plaintes de parents pour effets toxiques des vaccins Chine avant vaccin, autisme = 0, depuis vaccins = 1,8 millions d'autistes Menaces du fisc ou/et de la police sur des vaccinologues repentis Composants non avoués : Aveux de Dr Mark Randall et de Jon Rappoport (voir ci- dessous) Scandales planétaires : grippe espagnole, syndrome du Golf, Dr Harper (créatrice du Gardasil-Cervarix) : « Ils ne fonctionnent pas, ils sont dangereux, et n’ont pas été testés » Méconnaissance du système immunitaire par la Faculté! Personne ne sait ce que c'est! Pourquoi parler de vaccin défavorablement pour un personnel soignant entraine le licenciement? Assurance professionnelle contractés par les médecins contre le risque vaccinal Durée de la prévention effective : aucune idée! Étude du rapport bénéfice/risque : jamais évalué, puisque de parti pris, selon le pouvoir (médical, politique, médiatique…), le vaccin est sans risque. Quand on en parle, on suppose l'efficacité du vaccin absolue, et donc mieux vaut X morts de telle complication vaccinale qu'une hécatombe par la maladie dont le vaccin est sensé protéger! Les études comparatives des labos n'utilisent pas de vrais placebos face aux vaccins mais soit des enfants vaccinés avec un autre que celui étudié ou des enfants à qui on administre tous les composants sauf l'agent infectieux Une majorité de vaccins contiennent des organismes vivants, "bricolés" par des chercheurs très ignorants qui n'ont pas la plus petite idée de ce qu'ils font. Pasteur, l'imposteur (Impasteur?) a imposé une biologie fausse alors qu'il aurait fallu choisir Béchamp! effets variables selon la génétique du receveur, avec réactions d'auto- immunité quasi-constante et maladie secondaire dépendante des cellules touchées : -cellules béta des îlots de Langerhans du pancréas : diabète -cellules thyroïdiennes : thyroîdite de Hashimoto ou de De Quervain -cellules des synoviales : polyarthrite rhumatoïde -cellules des facias : fascites à cellules géantes -composants de la substance blanche du cortex cérébral : sclérose en plaques (SEP) etc…etc… Durées de mise au point et d'expérimentation des plus récents vaccins dangereusement raccourcies les médecins et les scientifiques (indépendants ...) sont sans cesse plus nombreux à dénoncer le principe même de la vaccination et son corollaire, l'obligation vaccinale. L'enfant que Pasteur a vacciné contre la rage est mort alors
  • 3. 3 que 2 autres enfants du même village mordus par le même chien ont survécu! Pourquoi cela a été considéré comme un succès? Cas du Tétanos, auquel les sceptiques accorde confiance en dernier : -maladie naturelle non-contagieuse, alors pourquoi vacciner une population entière ? -maladie naturelle non-immunisante, alors comment un vaccin pourrait-il immuniser, alors que la maladie elle-même ne le peut pas ? -situation exclusivement intraneuronale de la toxine -jamais dans le sang car germe anaérobie strict -pas de contagion interhumaine, donc pas d'épidémie -les anticorps, quand bien même ils existeraient, ou s'ils sont injectés (Tétaglobuline) ne peuvent atteindre la toxine qui est intracellulaire = donc totalement inefficaces - Le tétanos est une MALADIE RARE. L'OMS la classe comme telle ! - Les enfants des pays industrialisés ne sont pas touchés par cette maladie. Alors pourquoi y vaccine-t-on tous les enfants en bas âge ? -le magnésium de dimension atomique diffuse partout, lui! Aveux de Dr Mark Randall et de Jon Rappoport sur les pollutions de ≠ vaccins : •Dans le Rimavex, nous avons trouvé divers virus aviaires. •Dans le vaccin antipoliomyélitique, nous avons trouvé l'acanthamoeba, qui est une amibe dite « dévoreuse de cerveau ». •Le cytomégalovirus simiesque dans le vaccin antipoliomyélitique. •Le virus spumeux simien dans le vaccin antirotavirus. •Des virus de cancers aviaires dans le vaccin ROR. •Divers micro-organismes dans le vaccin contre l‟anthrax. •J'ai trouvé des inhibiteurs enzymatiques potentiellement dangereux dans plusieurs vaccins. Des virus de canard, de chien et de lapin dans le vaccin contre la rubéole. •Le virus de la leucose aviaire dans le vaccin contre la grippe. •Un pestivirus dans le vaccin ROR. Étant donnée l'ignorance des médecins concernant la provenance des germes (adoption de la théorie de Pasteur alors que c'est A.Béchamp qui avait raison, les extraits utilisés contiennent des mirozymas), certains vaccins fabriqués à partir de cellules d'embryons morts contiennent les micro-organismes que le fœtus employé a produit (virus de la polyo dans le ROR) Difficulté des études comparatives car bien des mères vaccinent leurs enfants dans le dos du père, ou vice- versa! Conclusion : 1/ Ce n'est pas parce que ceux qui ont tort sont les plus nombreux qu'ils ont raison (Coluche) 2/Le jour où un bilan assez précis des morts ou maladies dont les vaccins ont été et sont responsables sera fait, cela se comptera probablement en millions! 3/ exemple relativement unique d'emploi planétaire d'armes biologiques et de toxiques en toute impunité et sans instruction du Tribunal Pénal international (pourtant plus que sévère à l'égard de quelques criminels de guerre à l'origine de quelques milliers de morts dans le pire des cas!) 4/Combien de maladies inconnues ou rarissimes au XIXème siècle ont explosé depuis le début des vaccinations : Diabète, sclérose en plaques, maladie de Charcot, maladies auto-immunes (Connectivites, thyroïdites de Hashimoto, de De Quervain, etc). Le tissu atteint dépend du vaccin et du génome du receveur 5/Quand un suspect est innocent, il ne s'oppose pas à une enquête alors que s'il est vraiment coupable, il devient menaçant et refuse la recherche de la vérité. N'est-ce pas ce que font les "autorités" à propos des vaccins? 6/De plus, le crime vaccinal rend les gens malades et leur fait consommer….les médicaments produits par les ….fabricants des vaccins!!! La boucle est bouclée! Alors, par quoi remplacer les vaccins en étant performant et sans danger? Magnésium et Vit.C préviennent n'importe quelle maladie à la moindre suspicion de contagion [Vit.C d'extraction = 2g./jour et Magnésium = Chlorure de Magnésium : 1 sachet de 20g dilué dans 1,5l d'eau , mettre au réfrigérateur et boire une gorgée de temps à autre dans la journée (finir la bouteille en 2 à 3 jours), jusqu'à avoir presque la diarrhée]
  • 4. 4 La plus grande imposture de tous les siècles et la plus terrible arme de destruction massive employé par des humains contre d'autres humains Bibliographie : réduite mais bien suffisante pour se faire une opinion -Vaccinations : overdose par Sylvie Simon et F.Joët -Vaccins, mensonge et propagande, par Sylvie Simon -Tétanos, le mensonge de la vaccination par Françoise Joët -Le crime vaccinal par M.Dogna et A_F. Lhôte - http://initiativecitoyenne.be/2017/02/vaccins-autisme-le-dr-andrew-wakefield-repond-aux-accusations-et- aux-calomnies.html -http://www.lemonde.fr/tant-de-temps/article/2017/02/10/adjuvants-des-vaccins-comprendre-qu-en- matiere-de-securite-tout-etait-faux-fut-un-choc_5077561_4598196.html -Lorenzo Acera Avril 2002 : une collection de + de 1000 études de complications (iatrogènes) et effets secondaires des vaccins – disponible en pdf auprès de moi (mailto:flallemand03@aol.com) Derniers arguments en date : 2017 : 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin, a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux. 1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas 2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir. 3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants 4. se sont entendus pour mentir au public 5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité. Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains. Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant) – sont un miracle de la médecine moderne. Un médecin américain dont le fils est autiste a eu recours au « Freedom of Information Act » pour obtenir des documents du CDC (Centres Américains de Contrôle des Maladies). Il voulait avoir accès à l’information que possédait le CDC au sujet des dangers que présentent les vaccinations. Selon la loi, il devait recevoir réponse endéans les 20 jours. Pratiquement 7 ans plus tard, le médecin s’adressa finalement à la justice, et c’est là que le CDC a fait valoir qu’il n’était pas obligé de remettre ces documents. Finalement, un juge a ordonné au CDC de remettre ces documents au médecin pour le 30 septembre 2011. Le 26 octobre 2011, l’éditorialiste du « Denver Post » s’est dit choqué que l’administration Obama, après avoir promis d’être particulièrement transparente, proposait des modifications au Freedom of Information Act , permettant d’entraver la révélation de documents secrets en autorisant les agences gouvernementales (comme le CDC) à déclarer certains documents « inexistants ». [...] Le CDC agit manifestement à l’encontre de la santé de la population américaine. Mais la menace que présente le comportement du CDC sur la vie des Américains ne s’arrête malheureusement pas là. Il a participé à l’élaboration des lois concernant les pandémies qui permettent au gouvernement d’utiliser l’armée, en cas d’urgence pandémique déclarée, pour contraindre toutes les personnes du pays à subir des vaccins non testés, des médicaments, des produits chimiques et d’autres traitements « médicaux ». En se basant sur le Freedom of Information Act, on peut dire que le CDC perdrait toute crédibilité s’il devait déclarer pareille urgence pandémique. Après avoir déclaré la pandémie du H1N1 en 2009, le CDC a refusé de répondre à la requête d’information de CBS qui s’en référait au « Freedom of Information Act ». A cette époque, le CDC a tenté de bloquer toute leur enquête. Ce que voulait cacher le CDC, c’était son propre rôle dans un des plus grands scandales médicaux de l’histoire, en s’en référant à des données follement exagérées sur les cas de grippe H1N1 en vue de créer une fausse impression de « pandémie » aux Etats-Unis. Le CDC a aussi dissimulé un scandale financier concernant la fausse pandémie qui a coûté des milliards de dollars. Il y a pire, le CDC n’a pas hésité à mettre les femmes enceintes en première ligne pour un vaccin non testé qui comprenait un agent stérilisant, le polysorbate 80. Grâce au CDC, le nombre de rapports de morts fœtales a augmenté de 2.440% en 2009 comparativement aux années précédentes ; situation qui est encore plus choquante que les statistiques de fausses couches qui avaient augmenté de 700%. [...] En tentant de sauver les derniers vestiges du secret qui concerne les vaccins et en déclarant que les documents de l’Agence sont inexistants, l’Administration Obama a réduit à néant toutes ses prétentions à la transparence. Mais les lois prévues pour rendre obligatoires des vaccins pandémiques peu connus sont toujours en place et toute responsabilité a été dissoute. Il
  • 5. 5 n’empêche qu’une étude canadienne vient de montrer que le vaccin contre la grippe qui contient le H1N1 et qui a tué des bébés in utero, contribue en fait à augmenter le risque de pandémie. Les américains qui ont été dupés en soumettant leurs enfants aux vaccins meurtriers du CDC possèdent aujourd’hui des moyens de riposte. Les personnes de tous horizons, de chaque organisation doivent : 1. Prendre connaissance des textes révélés grâce au Freedom of Information Act du Royaume Uni et qui ont trait aux mensonges sur les vaccins. Ces personnes doivent prendre connaissance du refus du CDC de fournir quelque information que ce soit sur ce qu’ils savent au sujet de ces mensonges ; elles doivent aussi prendre connaissance des efforts déployés par l’administration Obama pour camoufler ce que sait le CDC au sujet de ces mensonges. Ces personnes doivent contacter leurs représentants et exiger l’annulation immédiate du calendrier vaccinal du CDC et des lois concernant les pandémies. 2. Informer chaque vétérinaire, personnel militaire, policiers, agents du DHS, ainsi que le personnel médical de toute la mystification vaccinale. Expliquer à ces personnes que leurs familles sont aussi gravement menacées. Ces personnes ne pouvaient probablement pas savoir qu’elles avaient été manipulées à l’intérieur même de leurs structures par l’industrie pharmaceutique qui les ont transformées en agents meurtriers grâce à la déclaration de « pandémie » ou « d’attaque bioterroriste ». Il est tout à fait clair aujourd’hui que les structures terroristes/bioterroristes ne sont que des escroqueries. Ainsi tous les projets qui sont envisagés pour « protéger » le pays sur base de ces mêmes lois ne feraient que menacer l’existence et la liberté des américains. Grâce au Freedom of Information Act (FOIA), nous savons que le calendrier des vaccinations relève du canular. Ce sont les vaccins qui constituent un danger pour la santé des enfants et des adultes Américains. Ce sont aujourd’hui des vaccins obligatoires, mal testés avec des adjuvants dangereux qui menacent le pays et qui pourraient provoquer quantité de morts. A l’extérieur d’Atlanta, le CDC a stocké quelque 500.000 cercueils géants, construits pour être incinérés. Il commence à devenir clair que le CDC ne devrait en aucune façon être mêlé de quelque manière que ce soit aux problèmes de santé publique. Grâce au Freedom of Information Act, nous savons aujourd’hui que les vaccins ne constituent nullement le miracle de la médecine moderne que l’on a voulu nous faire croire. Toute autorité médicale ou gouvernementale qui prétendrait que les vaccins préviennent les maladies, ignore les documents gouvernementaux comme les innombrables études qui révèlent l’exact opposé, mais ignore également les tentatives du CDC de cacher au public la vérité sur les vaccins. Enfin c'est officiel.... Le laboratoire pharmaceutique GSK a été reconnu responsable de la sclérose en plaques d'une adolescente, survenue après sa vaccination contre l'hépatite B (journal Libération du 25/06/2009) LA LETTRE QUI TUE.. A remeLA LETTRE QUI TUE.. A remettre à son médecin avant d'accepterttre à son médecin avant d'accepter toute vaccinationtoute vaccination La loi Kouchner vous permet de refuser tout acte médical. Dans tous les cas, AVANT TOUTE DECISION vous avez le droit à un consentement libre et éclairé: c'est-à-dire qu'on n'a pas le droit de vous obliger et avant toute chose, on doit valablement vous informer sur l'acte médical proposé, avec TOUTES les informations connues. C'est l'obligation du médecin de donner toute l'information avant tout acte médical et par écrit sous peine d'être poursuivi et condamné comme dans cette affaire qui fait jurisprudence: https://www.facebook.com/notes/info-vaccin- prevenar/precedent-concernant-la-condamnation-dun-medecin-pour-non-respect-de-linformatio/773250016046009 Voici un modèle de lettre, que vous pouvez modifier selon la situation, qui vous permet de poser AU MOINS les questions de base avant d'accepter une éventuelle vaccination obligatoire ( ou prétenduement obligatoire) et donc de mettre aussi le médecin face à ses responsabilités.Ce document est rédigé sous format courrier traditionnel, les questions sont toutes les mêmes concernant les vaccinations qu'on vous proposerait pour les vaccins obligatoires DTP. Patient/Parent [Nom Prénom] [Adresse] [Titre (Docteur, Professeur, …)Nom] [Fonction] [Établissement] [Service] [Commune] [Date] Courrier [remis en main propre /adressé par recommandé AR] à [Titre Nom, Fonction] OBJET: DEMANDE D'INFORMATION PAR ECRIT [Titre Nom], Suite à notre entretien ce jour(date) je me permets de vous demander de bien vouloir apporter par écrit la réponse à mes questions suite aux soins que vous me recommandez conformément à: -la loi Kouchner du 4 mars 2002 sur l'obligation pour le patient et/ou son représentant légal de recevoir une information claire, loyale et exhaustive. Vu l’arrêt de la Cour de cassation du 25/2/97 qui indique : « Celui qui est légalement ou contractuellement tenu d’une obligation particulière d’information doit rapporter la preuve de l’exécution de cette obligation. Ainsi, il incombe au médecin, tenu d’une obligation particulière d’information vis-à-vis de son patient, de prouver qu’il a exécuté cette obligation». - l’arrêt du 14/10/97 de la Cour de cassation dans le cadre de la responsabilité contractuelle qui mentionne :
  • 6. 6 « Le médecin a la charge de prouver qu’il a bien donné à son patient une information loyale, claire et appropriée sur les risques des investigations ou soins qu’il lui propose. Tout cela afin d'éviter tout quiproquo en cas d'accident post-vaccinal. » - l'importance et l'urgence de me protéger / de protéger mes enfants afin d'éviter d'être victimes de maladies infectieuses, Souhaitant prendre la bonne décision, je fais confiance à votre professionnalisme et donc vos réponses qui je l'espère m'apporteront toutes les informations nécessaires à ma prise de décision. Cordialement, [NomPrénom] [Signature] QUESTIONSQUESTIONS: -Quels vaccins me recommandez vous ? -Parmi les vaccins cités lesquels sont légalement obligatoires ? Combien d'injections sont obligatoires ? Y-a-t-il un ou plusieurs rappels obligatoires , lesquels? A quelle fréquence les injections doivent-elles être faites ? -Pouvez-vous me confirmer que les vaccins que vous préconisez ne contiennent aucune valence non obligatoire ? -{cas d'une primo-vaccination : Les vaccins obligatoires que vous préconisez ont-ils une AMM pour la primo-vaccination ? -Concernant les injections et délai que vous me recommandez, vous fiez vous au schéma du calendrier vaccinal ou de la loi ? Le calendrier vaccinal est il la loi? Prévaut il sur le texte de loi en vigueur? -Quels sont les effets secondaires de l'acte médical que vous préconisez ? -Quelle est la composition du vaccin que vous me recommandez? -Pouvez-vous me certifier que les vaccins que vous préconisez sont sans danger pour moi/mon enfant? -Pouvez-vous me fournir la preuve scientifique démontrant l’efficacité des vaccins que vous préconisez ?Eventuellement une étude non financée par le fabriquant et sans aucun lien d'intérêt possible? -Pouvez-vous me certifier que la vaccination contre {adaptez selon votre cas :} [me] protégera [mon enfant] ? -Quel est le risque de faire la maladie si je ne suis pas vos recommandations vaccinales ? Et le risque réél et connu de complications de cette maladie/ ces maladies dans notre pays? -Pouvez-vous certifier et prouver que la recrudescence d'une maladie qui aurait (selon vous) disparue grâce à la vaccination est due à la non-vaccination ?Avez vous les fréquences de cas de cette maladie sur les 50 années avant l'introduction du vaccin? -Quels sont les chiffres officiels en France à propos des conséquences des maladies infectieuses sur ces dernières années ? -Quels sont les chiffres officiels en France des accidents post-vaccinaux ?S ur quelle base (étude/chiffres/rapports) est effectué le rapport bénéfice/risque ? -Quel part de votre chiffre annuel représente la vaccination? Avez-vous une prime à la vaccination ? conformément à la convention médicale qui régit les obligations des médecins libéraux et leurs relations avec la Sécurité sociale, signée le 26 juillet 2011 entre les syndicats de médecins et la Caisse nationale d’assurance maladie, ayant introduit un nouveau mode de rémunération supplémentaire des médecins libéraux. source : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024803740&dateTexte=vig -Avez-vous des liens d’intérêts avec un ou plusieurs laboratoires pharmaceutiques ? Participez vous à des conférences ou tout rassemblement financés par les laboratoires ? Afin de pouvoir réfléchir au mieux à vos réponses, je vous remerci de bien vouloir mentionner vos sources d'informations (médicales et autres). [Nom,Titre] [Reçu le …...................... si en main propre] [Signature] Lien : https://www.infovaccinsfrance.org/comment-se-defendre/
  • 7. 7 Études sur la santé des enfants vaccinés et non vaccinés Bien qu’aucune étude officielle n’ait été financée par le gouvernement US pour comparer la santé des enfants vaccinés à celle des enfants non vaccinés, plusieurs ont été financées de manière indépendante aux USA et à l’étranger. La majorité de ces études ont été faites à l’étranger, mais beaucoup concernent des enfants américains. Que montrent ces études ? La recherche montre indéniablement que les enfants non vaccinés jouissent d’une santé bien meilleure que les vaccinés. Les enfants non vaccinés ne connaissent pratiquement pas de cas d’autisme, de troubles auto- immuns, d’asthme, d’allergies, de diabète et d’autres maladies infantiles ordinaires qui ont atteint des proportions épidémiques ces dernières années. Les études de recherche L’une des recherches les plus complètes est un sondage comparatif en cours, fait par le médecin homéopathe allemand Andreas Bachmair. Bachmair dirige une étude indépendante portant sur 17461 enfants, qui compare la santé des vaccinés à celle des non vaccinés.
  • 8. 8 Cette recherche a constaté une augmentation significative des maladies suivantes chez les vaccinées : asthme, allergies, bronchite, otite moyenne (infections de l’oreille), fièvre des foins, herpès, neurodermatose, hyperactivité, scoliose, épilepsie, troubles auto-immuns, maladie de la thyroïde, autisme et diabète. Par ailleurs, Bachmair a découvert trois autres études qui corroborent ses conclusions. Pour voir le tableau de la comparaison des maladies, suivez ce lien fourni par Vermont Coalition for Vaccine Choice. image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/01/comparison-vaccinated-unvaccinated.jpg comparison-vaccinated-unvaccinated Pour lire la publication complète des conclusions de cette étude, suivez ce lien. La majorité des participants étaient des Américains, avec 25 pour cent d’Allemands. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent de ceux qui ont choisi de ne pas vacciner leurs enfants ont dit être enchantés de leur décision. Comme cette étude est en cours, le nombre de cas étudiés variera en fonction des rapports examinés. [1] Les rapports de Bachmair ont en outre montré que les enfants non vaccinés souffrent très rarement des troubles de santé suivants : dyslexie, retard de la parole, énurésie, maladie cœliaque, sensibilité au gluten, reflux gastro-œsophagien. [2] Selon une étude de Salzberger, sur 1004 enfants non vaccinés, aucun ne souffrait d’asthme, contre 8 à 12% des vaccinés ; 1,2 pour cent des non vaccinés souffraient de dermatite, contre 10 à 20% des vaccinés ; 3% des non vaccinés avaient des allergies, contre 25% des vaccinés ; et moins de 1% des non vaccinés ont été diagnostiqués avec un trouble de déficit de l’attention (TDAH), contre 5 à 10% des vaccinées. Une étude portant sur les enfants de 15000 mères, réalisée entre 1990 et 1996 en Guinée-Bissau, en Afrique de l’Ouest, montrait que le taux de mortalité était deux fois plus grand chez les enfants vaccinés contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. Une étude néo-zélandaise a impliqué 254 enfants, dont 133 vaccinés et 121 non vaccinés. Cette étude comparative a révélé que les enfants non vaccinés jouissaient d’une santé bien supérieure en ce qui concerne ces troubles : amygdalites, asthme, éruptions cutanées allergiques, syndrome de la mort subite du nourrisson, infections de l’oreille et hyperactivité. Les enfants vaccinés avaient des taux de maladie 2 à 10 fois plus grands que les non vaccinés. [3] Recherche sur l’autisme et les troubles neurologiques En Pennsylvanie, dans la communauté amish du comté de Lancaster, un enfant sur 4875 a été diagnostiqué autiste. Sur le total de quatre enfants Amish diagnostiqués, un avait été exposé aux taux de mercure élevés d’une centrale électrique et les trois autres, dont un adopté en dehors de la communauté, avaient été vaccinés. Ce taux est extrêmement bas ou nul par rapport à celui des enfants vaccinés. De même, chez les Amish de l’Ohio, un enfant sur 10 000 est diagnostiqué autiste. Dans la population des USA en général, un enfant sur 45 est actuellement diagnostiqué autiste. [4, 5] Selon un sondage de Homefirst Health Services portant sur 35000 enfants, dont 90% jamais vaccinés, aucun n’a été diagnostiqué autiste. Par ailleurs, ces enfants avaient des taux d’asthme extrêmement faibles. Selon un sondage portant sur 9000 garçons de Californie et d’Oregon, les enfants vaccinés avaient 155% de plus de trouble neurologique du genre autisme ou TDAH. [6] Autres faits scientifiques concernant les vaccins Dans le livre de Sally Fallon, Nourishing Tradition’s Book of Baby and Childcare [Tradition nourricière du bébé et garde d’enfants], cinq études ont été publiées, dont l’étude sur l’Afrique et l’Allemagne précédemment citée. Toutes les études concluent que les enfants non vaccinés bénéficient d’une meilleure santé que les vaccinés. Une étude britannique réalisée en 2004 sur 8000 enfants non vaccinés, chacun accompagné de son dossier médical, a révélé que les enfants vaccinés subissaient deux à cinq fois plus de maladies et de troubles que les non vaccinés. [7] Dans une étude effectuée en Nouvelle-Zélande en 1997, 1265 enfants ont été interrogés. Parmi les enfants qui ont été vaccinés, 23% souffrait d’asthme et 30% d’allergies, contre 0% dans le groupe non vaccinés. [8] D’après l’étude réalisée en Nouvelle-Zélande en 1992 sur 495 enfants, les enfants vaccinés souffraient de beaucoup plus de troubles que les non vaccinés. Les maladies examinées comprenaient l’amygdalite, les infections de l’oreille, l’apnée du sommeil, l’hyperactivité et l’épilepsie. Les enfants vaccinés souffraient jusqu’à dix fois plus de ces maladies. [9] Conclusion Bien que les organismes gouvernementaux soutiennent qu’aucune étude comparant la santé des vaccinés à celle des non vaccinés n’a été réalisée, la réalité est que plusieurs études comparatives ont été faites par des chercheurs indépendants aux USA et dans d’autres pays. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies refusent de faire ce genre d’études parce qu’il serait contraire à l’éthique de les faire. En réalité, ces études pourraient être facilement réalisées, puisque de nombreux parents instruits choisissent de ne pas vacciner leurs enfants. Les preuves [condamnant les vaccinations] sont écrasantes. Les études faites en Nouvelle-Zélande, en Allemagne, en Afrique, en Grande-Bretagne et aux USA en viennent aux mêmes conclusions. Les enfants non vaccinés jouissent d’une santé de loin supérieure, du moins en ce qui concerne les maladies considérées dans les études. Références http://www.thehealthyhomeeconomist.com/survey-results-are-unvaccinated-children-healthier/
  • 9. 9 http://vactruth.com/2014/02/26/unvaccinated-children-health http://www.vaxchoicevt.com/science/studies-comparing-vaccinated-to-unvaccinated-populations/ http://www.vaccinationcouncil.org/quick-compare-2/ http://www.thevaccinereaction.org/2015/12/cdc-1-in-45-children-diagnosed-with-autism/ http://www.vaccinationcouncil.org/quick-compare-2/ McKeever aet TM. American Journal of Public Health. Juin 2004. V 94. Kemp, T. et ses collègues. Epidemiology. Novembre 1997. 678-80. Docteur en médecine Fallon, Sally, Cowan, Thomas, The Nourishing Traditions Book of Baby and Childcare. New Trends Publishing, 2013. 112, 317. Vactruth, Michelle Goldstein Original : vactruth.com/2016/06/03/vaccinated-vs-unvaccinated/ Traduction Petrus Lombard Réseau International En savoir plus sur http://reseauinternational.net/etudes-sur-la-sante-des-enfants-vaccines-et-non- vaccines/#BL1jjCPwPwypyFzs.99 -11/2017 : Son fils a été atteint d'autisme après un vaccin! Plainte pénale en cours : arguments Notre premier acte de résistance contre les 11 vaccins obligatoires : une plainte pénale ! Après deux semaines de recherches et d'analyses d'une importante compilation d'informations, l'équipe de juristes dirigée par Maître Serge Lewisch du barreau de Paris (lewisch@orange.fr) 132, bd du Montparnasse 75014 Paris France, et de spécialistes des questions de santé nous propose de déposer près du Procureur de la République de Paris une plainte contre X pour les infractions ou tentatives d'infractions suivantes : . emploi ou administration de substances de nature à entraîner la mort, empoisonnement article 221-5 du Code Pénal
  • 10. 10 . administration de substances nuisibles ayant porté atteinte à l'intégrité physique ou psychique article 222-15 du Code Pénal . violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité article 221-6 du Code Pénal . exposition d'autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité article 223-1 du Code Pénal . expérimentation sur la personne humaine sans avoir recueilli le consentement libre et éclairé des titulaires de l'autorité parentale article 223-8 du Code Pénal . abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de la situation de faiblesse d'un mineur pour conduire ce mineur à un acte qui lui est gravement préjudiciable. article 223-15-2 du Code Pénal . violation du principe d'indépendance des experts . conflit d'intérêt par une personne dépositaire de l'autorité publique article 432-12 et 432-13 du Code Pénal . trafic d'influence article 433-2 du Code Pénal . non obstacle à la commission d'une infraction et non-assistance à personne en danger article 223-6 al. 1 et 2 du Code Pénal . tentative de ces infractions : article 121-5 du Code Pénal