<ul><li>[email_address] </li></ul>
ANOMALIES   CHROMOSOMIQUES DE NOMBRE DESCRIPTION ET MECANISME
définitions <ul><li>Anomalie chromosomique : tout remaniement du nombre ou de la structure des chromosomes </li></ul><ul><...
DESCRIPTION DES ANOMALIES CHROMOSOMIQUES <ul><li>Constitutionnelles ou acquises: </li></ul><ul><ul><li>anomalie chromosomi...
<ul><li>Homogènes  </li></ul><ul><ul><li>toutes les cellules présentent l’anomalie chromosomique </li></ul></ul><ul><li>en...
ANOMALIES CHROMOSOMIQUES  DE NOMBRE
<ul><li>1956: Tijo et Levan: </li></ul><ul><li>Formule chromosomique humaine à 46 chromosomes (génome humain :diploïde 2n ...
<ul><li>La plupart des anomalies chromosomiques constitutionnelles ont pour conséquences des anomalies de dosage génique (...
ANOMALIES CHROMOSOMIQUES  DE NOMBRE CONSTITUTIONELLES <ul><li>POLYPLOÏDIES </li></ul><ul><li>Nombre anormal de lot haploïd...
Triploïdie (3x23): 69 chromosomes
<ul><li>ANEUPLOÏDIES </li></ul><ul><ul><li>Une seule paire chromosomique : (2N+1) ou (2N-1) </li></ul></ul><ul><ul><li>MON...
TRISOMIE 21 <ul><ul><li>Fréquence de la trisomie 21 à la naissance en fonction de l’âge maternel </li></ul></ul><ul><ul><l...
<ul><ul><ul><ul><li>ORIGINE </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>Non-Disjonction Méiotique </li></ul><ul><li>mère   père </li>...
TRISOMIE 21 <ul><li>Avant la naissance </li></ul><ul><li>Signes échographiques font rechercher une anomalie chromosomique ...
<ul><li>TRISOMIE 21 </li></ul><ul><li>CLINIQUE :  </li></ul><ul><ul><li>  Anomalies Cranio-Faciales </li></ul></ul><ul><ul...
Trisomie 21 <ul><li>FORMES CYTOGENETIQUES </li></ul><ul><li>Trisomie libre : 92.5% </li></ul><ul><li>Translocation Roberts...
47,XY,+21
47,XX,+21
 
TRISOMIE  13 <ul><li>FREQUENCE:  1/ 5000  à 1/ 10000  </li></ul><ul><li>Age maternel élevé </li></ul><ul><li>CLINIQUE:  po...
TRISOMIE  13 <ul><li>CYTOGENETIQUE: </li></ul><ul><ul><li>Trisomie 13 libre  ++ </li></ul></ul><ul><ul><li>Trisomie Transl...
 
<ul><li>FREQUENCE:  1/8000   Naissances </li></ul><ul><li>Sexe ratio 4  /  1  </li></ul><ul><li>Age maternel élevé </li></...
TRISOMIE 18 <ul><ul><ul><li>Membres :   </li></ul></ul></ul><ul><li>Chevauchement doigts </li></ul><ul><li>Flexion irréduc...
 
Trisomie 18
 
 
SYNDROME DE KLINFELTER <ul><li>En 1942, KLINFELTER décrit un syndrome associant : </li></ul><ul><li>Gynécomastie </li></ul...
47,XXY
SYNDROME DE TURNER <ul><li>FREQUENCE:   1/ 2000  Naissance  0,4% 0 sexe feminin </li></ul><ul><li>CAS CLINIQUES: </li></ul...
45,X
ANEUPL O Ï DIES <ul><li>Les plus fréquentes des anomalies chromosomiques </li></ul><ul><li>Cause la plus fréquente de reta...
MEIOSE <ul><li>Phase  de réplication de l’ADN suivie de deux divisions cellulaires: </li></ul><ul><li>Première division mé...
MEIOSE  MI MII 2N-4c 1N-2c 1N-1c
Figure 1 |  Meiotic ‘timelines’ for humans. Globule polaire Globule polaire
Figure 1 |  Meiotic ‘timelines’ for humans. Arrêt fin de prophase I  au stade diplotène Globule polaire Globule polaire Ov...
MEIOSE <ul><li>Particularité de la méiose chez la femme </li></ul><ul><li>A la deuxième division: similaire à une division...
MEIOSE et ANOMALIE MEIOTIQUE NON DISJONCTION MEIOTIQUE Théorie Classique A B NON DISJONCTION: A: Vraie Non Disjonction Méi...
MEIOSE et ANOMALIE MEIOTIQUE NON DISJONCTION MEIOTIQUE NON DISJONCTION MEIOSE I NON DISJONCTION MEIOSE II MI MI MII MII
MEIOSE et ANOMALIES MEIOTIQUES NON DISJONCTION MEIOTIQUE Nouvelles données DIVISION PREMATUREE DES CHROMATIDES SOEURS C C:...
MEIOSE et ANOMALIES MEIOTIQUES NON DISJONCTION MEIOTIQUE Nouvelles données A DIVISION PREMATUREE  DES CHROMATIDES SOEURS C...
MEIOSE et ANOMALIE MEIOTIQUE NON DISJONCTION MEIOTIQUE NON DISJUNCTION MEIOSE I NON DISJUNCTION MEIOSE II DIVISION PREMATU...
INCIDENCE DES ANEUPLOÏDIES  5 % des conceptions chez l’homme sont aneuploides A priori estimation sous estimée Nouvelles d...
ORIGINE DES ANEUPLOÏDIES <ul><li>TRISOMIE 21: </li></ul><ul><li>METHODES: </li></ul><ul><li>Première étude : Variant du ch...
ORIGINE DE LA TRISOMIE 21 <ul><li>RESULTATS: </li></ul><ul><li>ORIGINE MATERNELLE </li></ul><ul><li>Erreur en division I :...
MONOSOMIE X <ul><li>45,X </li></ul><ul><li>70 à 80% des 45,X ont un seul chromosome d’origine maternelle </li></ul><ul><li...
ORIGINE DES ANEUPLOÏDIES
<ul><li>Variation importante  en fonction du chromosome en ce qui  concerne l’origine parentale et le stade de l’erreur mé...
EFFET DE l’AGE MATERNEL ET TRISOMIE <ul><li>1876 : Fraser : enfants nés avec un syndrome de Down étaient souvent les derni...
 
<ul><li>Lien entre Age maternel et trisomie 21 </li></ul><ul><li>Première hypothèse : </li></ul><ul><li>Plus la femme est ...
<ul><li>Modèle de LAMB: </li></ul><ul><li>Deux facteurs: </li></ul><ul><ul><li>Premier: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Biv...
conclusion <ul><li>Connaissance des mécanismes des anomalies chromosomiques d’un grand intérêt car elle permet leur préven...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ano Chro De Nombre étudiants

6 590 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 590
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ano Chro De Nombre étudiants

  1. 1. <ul><li>[email_address] </li></ul>
  2. 2. ANOMALIES CHROMOSOMIQUES DE NOMBRE DESCRIPTION ET MECANISME
  3. 3. définitions <ul><li>Anomalie chromosomique : tout remaniement du nombre ou de la structure des chromosomes </li></ul><ul><li>Remaniements équilibrés : sans gain ni perte de matériel génétique; elles sont sans conséquence pour le sujet porteur </li></ul><ul><li>Remaniements déséquilibrés :se traduisent par des manifestations cliniques d’autant + graves que la perte ou le gain de matériel est plus important </li></ul>
  4. 4. DESCRIPTION DES ANOMALIES CHROMOSOMIQUES <ul><li>Constitutionnelles ou acquises: </li></ul><ul><ul><li>anomalie chromosomique survenue avant fécondation ou lors des premières divisions du zygote </li></ul></ul><ul><ul><li>anomalie chromosomique apparue au cours de la vie et ne touchant qu’un seul organe </li></ul></ul><ul><li>Nombre ou structure du chromosome: </li></ul><ul><ul><li>nombre: caryotype toujours déséquilibré </li></ul></ul><ul><ul><li>structure: caryotype équilibré ou déséquilibré </li></ul></ul>
  5. 5. <ul><li>Homogènes </li></ul><ul><ul><li>toutes les cellules présentent l’anomalie chromosomique </li></ul></ul><ul><li>en mosaïque: </li></ul><ul><ul><li>existence d’au moins 2 populations cellulaires à caryotype différent issues du même zygote (différent de la chimère) </li></ul></ul>DESCRIPTION DES ANOMALIES CHROMOSOMIQUES
  6. 6. ANOMALIES CHROMOSOMIQUES DE NOMBRE
  7. 7. <ul><li>1956: Tijo et Levan: </li></ul><ul><li>Formule chromosomique humaine à 46 chromosomes (génome humain :diploïde 2n chromosomes) </li></ul><ul><li>1959: Lejeune, Gautier et Turpin: </li></ul><ul><li>Première anomalie chromosomique identifiée: la trisomie du groupe G </li></ul><ul><li>1970: techniques de marquage </li></ul>
  8. 8. <ul><li>La plupart des anomalies chromosomiques constitutionnelles ont pour conséquences des anomalies de dosage génique ( ≠maladies par mutation génique qui correspondent à des anomalies qualitatives du message héréditaire) </li></ul>
  9. 9. ANOMALIES CHROMOSOMIQUES DE NOMBRE CONSTITUTIONELLES <ul><li>POLYPLOÏDIES </li></ul><ul><li>Nombre anormal de lot haploïde (génome total: > 2N , 3N, 4N) </li></ul><ul><li>Triploïdie (3x23): 69 chromosomes </li></ul><ul><ul><li>20% fausses couches spontanées </li></ul></ul><ul><ul><li>mécanisme: digynie ou diandrie </li></ul></ul><ul><li>Tétraploïdie (4x23): 92 chromosomes </li></ul><ul><ul><li>6% fausses couches spontanées </li></ul></ul>
  10. 10. Triploïdie (3x23): 69 chromosomes
  11. 11. <ul><li>ANEUPLOÏDIES </li></ul><ul><ul><li>Une seule paire chromosomique : (2N+1) ou (2N-1) </li></ul></ul><ul><ul><li>MONOSOMIE (2N-1) : 45, X </li></ul></ul><ul><ul><li>TRISOMIE (2N+1) </li></ul></ul><ul><ul><li>autosomes : 21 3 ; 13 3 ; 18 3 ; 8 3 gonosomes : 47, XXY; 47, XXX </li></ul></ul>DESCRIPTION DES ANOMALIES CHROMOSOMIQUES
  12. 12. TRISOMIE 21 <ul><ul><li>Fréquence de la trisomie 21 à la naissance en fonction de l’âge maternel </li></ul></ul><ul><ul><li>Age maternel Fréquence </li></ul></ul><ul><ul><li>(ans) (pour 1000 naissances vivantes) </li></ul></ul><ul><ul><li>20-29 0,3 </li></ul></ul><ul><ul><li>30-34 1,7 </li></ul></ul><ul><ul><li>35-39 3,5 </li></ul></ul><ul><ul><li>40-44 14 </li></ul></ul><ul><ul><li>>45 26 </li></ul></ul>
  13. 13. <ul><ul><ul><ul><li>ORIGINE </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>Non-Disjonction Méiotique </li></ul><ul><li>mère père </li></ul><ul><li>- M.I 60% 12% </li></ul><ul><li>- M.II 16% 12% </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Age Maternel (Répartition Bimodale) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>>= 38 Ans : Diagnostic Anténatal </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Risque de récurrence : parents ayant eu un enfant +21 : 1% </li></ul></ul></ul></ul></ul>
  14. 14. TRISOMIE 21 <ul><li>Avant la naissance </li></ul><ul><li>Signes échographiques font rechercher une anomalie chromosomique par étude du caryotype fœtal </li></ul><ul><li>retard de croissance intra-utérin </li></ul><ul><li>fémurs courts </li></ul><ul><li>hygroma kystique du cou </li></ul><ul><li>sténose duodénale </li></ul><ul><li>canal atrioventriculaire </li></ul><ul><li>A la naissance </li></ul><ul><li>hypotonie axiale et périphérique +++ </li></ul>
  15. 15. <ul><li>TRISOMIE 21 </li></ul><ul><li>CLINIQUE : </li></ul><ul><ul><li> Anomalies Cranio-Faciales </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Facies Lunaire </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Microcephalie </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Obliquite paupières,yeux larmoyants </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Epicanthus </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Nuque plate </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Langue épaisse </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li> Retard mental, troubles du comportement </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Hypotonie musculaire, abdomen distendu </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Anomalies Organes </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Anomalie Cardiaque +++ C.A.V </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Anomalies Digestives </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Sensibilité +++ </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Aux Infections </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Aux Hémopathies : L.A : Risque X 20 </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Pli Palmaire Transverse </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Enfants affectueux très sensibles à la musique </li></ul></ul></ul></ul>
  16. 16. Trisomie 21 <ul><li>FORMES CYTOGENETIQUES </li></ul><ul><li>Trisomie libre : 92.5% </li></ul><ul><li>Translocation Robertsonienne: 4.8% Non-Disjonction t(14;21) </li></ul><ul><li>En mosaique :2,7% </li></ul>
  17. 17. 47,XY,+21
  18. 18. 47,XX,+21
  19. 20. TRISOMIE  13 <ul><li>FREQUENCE: 1/ 5000 à 1/ 10000 </li></ul><ul><li>Age maternel élevé </li></ul><ul><li>CLINIQUE: poids normal diminué </li></ul><ul><ul><li>Dysmorphie cranio- faciale ++ </li></ul></ul><ul><li>Microcéphalie </li></ul><ul><li>Microphtalmie </li></ul><ul><li>Aplasie Médio-Faciale </li></ul><ul><li>Bec de lièvre + Fissure Palatine </li></ul><ul><ul><li>Membres Hexadactylie (81%) </li></ul></ul><ul><li>Malformation des Pieds : Pieds en Piolet </li></ul><ul><ul><li>Anomalies Viscérales </li></ul></ul><ul><ul><li>Cérébrales ― > Encéphalopathie </li></ul></ul><ul><ul><li>Cardiaques +++ civ </li></ul></ul><ul><ul><li>Rénales </li></ul></ul><ul><ul><li>Digestives </li></ul></ul><ul><ul><li>Durée de Vie Courte < à 3 mois -> A vortement S pontané P récoce </li></ul></ul>
  20. 21. TRISOMIE  13 <ul><li>CYTOGENETIQUE: </li></ul><ul><ul><li>Trisomie 13 libre ++ </li></ul></ul><ul><ul><li>Trisomie Translocation </li></ul></ul><ul><li> translocation parentale (13;14) </li></ul><ul><ul><li>Trisomie Partielle (Anomalie de Structure) </li></ul></ul>
  21. 23. <ul><li>FREQUENCE: 1/8000 Naissances </li></ul><ul><li>Sexe ratio 4 / 1 </li></ul><ul><li>Age maternel élevé </li></ul><ul><li>CLINIQUE: </li></ul><ul><ul><li>Hypotrophie (malgré post maturité) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dysmorphie cranio- faciale </li></ul></ul><ul><li>oreilles faunesques </li></ul><ul><li>Micrognathie (88% des cas) </li></ul><ul><li>saile occipitale </li></ul><ul><ul><li>Tronc : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>- Cou court </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>- Thorax court </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Bassin étroit </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><li> </li></ul>TRISOMIE 18
  22. 24. TRISOMIE 18 <ul><ul><ul><li>Membres : </li></ul></ul></ul><ul><li>Chevauchement doigts </li></ul><ul><li>Flexion irréductible </li></ul><ul><li>pieds piolet </li></ul><ul><ul><ul><li>Anomalies Viscérales </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Cardiaques 95 % : C.I.V </li></ul></ul><ul><ul><li>Digestives (omphalocèlé) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Encéphalopathie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Durée de vie < 1an </li></ul></ul></ul><ul><li>CARIOTYPE: </li></ul><ul><li>Trisomie 18 libre : 80 % </li></ul><ul><li>Mosaïque : 10 % </li></ul><ul><li>ou hérités: translocation parentale </li></ul>
  23. 26. Trisomie 18
  24. 29. SYNDROME DE KLINFELTER <ul><li>En 1942, KLINFELTER décrit un syndrome associant : </li></ul><ul><li>Gynécomastie </li></ul><ul><li>Atrophie testiculaire </li></ul><ul><li>Azoospermie </li></ul><ul><li>Fréquence1 à 2/1000naissances masculines </li></ul><ul><li>A la naissance et dans l’enfance pas d’élément évocateur </li></ul><ul><li>Reconnu à l’adolescence ou à l’âge adulte (bilan de stérilité) </li></ul><ul><li>Hypogonadisme constant </li></ul><ul><li>- sclérohyalinose des tubes séminifères </li></ul><ul><li>- lignée germinale arrêtée au stade de spermatocyte </li></ul><ul><li>-azoospermie quasi constante </li></ul><ul><li>-chute de la testostérone plasmatique et augmentation de la FSH et LH </li></ul><ul><li>Cytogénétique : 80% caryotype 47,XXY homogène </li></ul>
  25. 30. 47,XXY
  26. 31. SYNDROME DE TURNER <ul><li>FREQUENCE: 1/ 2000 Naissance 0,4% 0 sexe feminin </li></ul><ul><li>CAS CLINIQUES: </li></ul><ul><ul><li>Petite Taille < 1,5 m </li></ul></ul><ul><ul><li>Aménorrhée </li></ul></ul><ul><ul><li>Agénésie Ovarienne </li></ul></ul><ul><ul><li>Pterygium Coli </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Palmature du cou </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Cheveux bas implantés </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Thorax en Bouclier </li></ul></ul><ul><ul><li>Caractère Sexuels II = 0 </li></ul></ul><ul><li>HISTOLOGIE </li></ul><ul><ul><li>Gonades ; bandelette fibreuse </li></ul></ul><ul><ul><li>QI presque normal </li></ul></ul><ul><li>CARYOTYPE : 45,X </li></ul><ul><li>CHROMATINE SEXUELLE absente </li></ul>
  27. 32. 45,X
  28. 33. ANEUPL O Ï DIES <ul><li>Les plus fréquentes des anomalies chromosomiques </li></ul><ul><li>Cause la plus fréquente de retard mental chez l’homme </li></ul><ul><li>5% des grossesses reconnues cliniquement </li></ul><ul><li>10 à 20% des œufs fécondés ont un nombre anormal de chromosomes </li></ul><ul><li>Forte sélection in utero </li></ul><ul><li>Non disjonction méiotique </li></ul>
  29. 34. MEIOSE <ul><li>Phase de réplication de l’ADN suivie de deux divisions cellulaires: </li></ul><ul><li>Première division méiotique : Méiose Réductionnelle: </li></ul><ul><li>ségrégation des deux chromosomes homologues sans clivage des centromères </li></ul><ul><li>Prophase: 4 stades: leptotène, zygotène, pachytène,diplotène </li></ul><ul><li>Métaphase </li></ul><ul><li>Anaphase </li></ul><ul><li>Télophase </li></ul><ul><li>Deuxième division méiotique : Méiose Equationnelle </li></ul><ul><li>Ségrégation des chromatides sœurs </li></ul><ul><li>avec clivage des centromères </li></ul><ul><li>Prophase </li></ul><ul><li>Métaphase </li></ul><ul><li>Anaphase </li></ul><ul><li>Télophase </li></ul>Processus de division cellulaire permet d’aboutir à la formation de gamètes haploïdes (1N,1c)
  30. 35. MEIOSE MI MII 2N-4c 1N-2c 1N-1c
  31. 36. Figure 1 | Meiotic ‘timelines’ for humans. Globule polaire Globule polaire
  32. 37. Figure 1 | Meiotic ‘timelines’ for humans. Arrêt fin de prophase I au stade diplotène Globule polaire Globule polaire Ovocyte II: bloqué au stade de la métaphase II <ul><li>Particularité de la méiose chez la femme </li></ul><ul><li>A la première division : dépend du succès de la ségrégation des chromosomes homologues </li></ul><ul><ul><li>Maintenance physique entre homologues jusqu’à anaphase I : rôle des sites de recombinaison ou chiasma </li></ul></ul><ul><ul><li>Contraintes physiques au niveau des centromères des chromatides soeurs </li></ul></ul>
  33. 38. MEIOSE <ul><li>Particularité de la méiose chez la femme </li></ul><ul><li>A la deuxième division: similaire à une division mitotique: dépend </li></ul><ul><li>Ségrégation des chromatides sœurs </li></ul><ul><li>Cohésion doit être maintenue le long du chromosome jusqu’à l’anaphase I et maintenue entre les centromères des chromatides sœurs jusqu’à l’anaphase II. </li></ul>
  34. 39. MEIOSE et ANOMALIE MEIOTIQUE NON DISJONCTION MEIOTIQUE Théorie Classique A B NON DISJONCTION: A: Vraie Non Disjonction Méiose I ou II les chromosomes homologues migrent ensemble au même pôle à l’anaphase I par défaut du processus de recombinaison B: Non Disjonction Achiasmatique ségrégation indépendante des deux chromosomes homologues, liée à l’absence de formation de chiasma A B
  35. 40. MEIOSE et ANOMALIE MEIOTIQUE NON DISJONCTION MEIOTIQUE NON DISJONCTION MEIOSE I NON DISJONCTION MEIOSE II MI MI MII MII
  36. 41. MEIOSE et ANOMALIES MEIOTIQUES NON DISJONCTION MEIOTIQUE Nouvelles données DIVISION PREMATUREE DES CHROMATIDES SOEURS C C: séparation prématurée des chromatides sœurs qui conduit une chromatide à migrer avec un chromosome homologue MEIOSE I
  37. 42. MEIOSE et ANOMALIES MEIOTIQUES NON DISJONCTION MEIOTIQUE Nouvelles données A DIVISION PREMATUREE DES CHROMATIDES SOEURS C MII MI
  38. 43. MEIOSE et ANOMALIE MEIOTIQUE NON DISJONCTION MEIOTIQUE NON DISJUNCTION MEIOSE I NON DISJUNCTION MEIOSE II DIVISION PREMATUREE DES CHROMATIDES SOEURS Analyse en fin de métaphase II
  39. 44. INCIDENCE DES ANEUPLOÏDIES 5 % des conceptions chez l’homme sont aneuploides A priori estimation sous estimée Nouvelles données a partir des centres de procréation médicalement assistée 20% d’aneuploidies diagnostic préimplantatoire Etude sur les gamètes humains avec des techniques de cytogénétique Sperme fréquence des gamètes aneuploides est de 2% Nullisomique ou disomique Ovocytes: Fréquence très élevée 1000 ovocytes obtenue de FIV taux d’aneuploidies est de 20-25% Des analyses spectral karyotyping (génome entier) donne un taux plus élevé Volarik et al (14) sur 90 ovocytes analyses en MI ségrégation pour les chromosomes 16-18-21 et X obtient 10 anomalies Ségrégation chromosomique dans l’espèce humaine très fort taux d’erreur
  40. 45. ORIGINE DES ANEUPLOÏDIES <ul><li>TRISOMIE 21: </li></ul><ul><li>METHODES: </li></ul><ul><li>Première étude : Variant du chromosome 21 </li></ul><ul><li>Marqueur polymorphes de l’ADN génomique </li></ul>
  41. 46. ORIGINE DE LA TRISOMIE 21 <ul><li>RESULTATS: </li></ul><ul><li>ORIGINE MATERNELLE </li></ul><ul><li>Erreur en division I : 80% </li></ul><ul><li>hétérodisomie pour le 21 </li></ul><ul><li>Erreur en division II : 20% </li></ul><ul><li>isodisomie pour le 21 </li></ul>
  42. 47. MONOSOMIE X <ul><li>45,X </li></ul><ul><li>70 à 80% des 45,X ont un seul chromosome d’origine maternelle </li></ul><ul><li>Perte du chromosome X ou Y soit pendant la spermatogénèse soit au moment de la fécondation </li></ul><ul><li>Pas d’influence de l’âge maternel </li></ul>
  43. 48. ORIGINE DES ANEUPLOÏDIES
  44. 49. <ul><li>Variation importante en fonction du chromosome en ce qui concerne l’origine parentale et le stade de l’erreur méiotique </li></ul><ul><li>Erreur d’origine paternelle </li></ul><ul><ul><li>dans 50% des 47,XXY ou Trisomie 2 </li></ul></ul><ul><ul><li>5 à 10% pour les autres paires chromosomiques </li></ul></ul><ul><li>Variabilité: stade de l’erreur MI ou MII </li></ul><ul><ul><li>Trisomie 18 : MII </li></ul></ul>ORIGINE DES ANEUPLOÏDIES <ul><ul><li>DONNEE GENERALE: Prédominante Erreur maternelle MI </li></ul></ul>
  45. 50. EFFET DE l’AGE MATERNEL ET TRISOMIE <ul><li>1876 : Fraser : enfants nés avec un syndrome de Down étaient souvent les derniers nés de famille nombreuses </li></ul><ul><li>Penrose en 1933 : Etude épidémiologique augmentation du risque avec l’augmentation de l’âge maternel </li></ul>
  46. 52. <ul><li>Lien entre Age maternel et trisomie 21 </li></ul><ul><li>Première hypothèse : </li></ul><ul><li>Plus la femme est âgée, plus les ovocytes restent longtemps bloqués en phase I et plus risque d’accumulation d’accidents susceptibles de léser le fuseau favorisant une nondisjonction </li></ul><ul><li>Origine du chromosome 21 est maternelle </li></ul><ul><li>Deuxième hypothèse: l’âge maternel avancé n’augmente pas la fréquence des non disjonctions mais c’est la survie des fœtus trisomiques qui est facilitée par une altération du mécanisme de sélection in utéro </li></ul><ul><li>Origine du chromosome 21 est aussi bien maternelle que paternelle </li></ul>EFFET DE l’AGE MATERNEL ET TRISOMIE
  47. 53. <ul><li>Modèle de LAMB: </li></ul><ul><li>Deux facteurs: </li></ul><ul><ul><li>Premier: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Bivalent « fragile » (à la période fœtale) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Âge indépendant </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Deuxième: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Anomalie de la métaphase I dépendant de l’âge maternel qui rend les femmes âgés moins efficaces pour la ségrégation des bivalents </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Anomalies des formation du fuseau et du contrôle de l’anaphase. </li></ul></ul></ul><ul><li>Trisomie 21 et 16 rendent compte de ceci mais pas la trisomie 15 </li></ul>EFFET DE l’AGE MATERNEL ET TRISOMIE
  48. 54. conclusion <ul><li>Connaissance des mécanismes des anomalies chromosomiques d’un grand intérêt car elle permet leur prévention </li></ul>

×