1
La maitrise des dépenses de santé est un impératif auquel les Laboratoires Internationaux de Recherche
adhèrent, sans ré...
2
Les populations cibles qui déterminent le périmètre du bon usage du médicament ne sont pas
réactualisées faute de donnée...
3
Cancer du sein : le taux de mortalité (standardisé monde) par cancer du sein a baissé de
manière régulière, passant de 2...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Plfss 2014 d hello-cp

834 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
834
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
130
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plfss 2014 d hello-cp

  1. 1. 1 La maitrise des dépenses de santé est un impératif auquel les Laboratoires Internationaux de Recherche adhèrent, sans réserve, Les 17 entreprises membres du LIR prennent une part active au Plan stratégique LEEM (axe efficience) et sont au quotidien très engagées à défendre le bon et juste usage du médicament. dans l national, nos filiales françaises jouent un rôle clé dans la relance de la compétitivité de la France en matière de recherche en santé. s mesures prises chaque année dans le cadre du PLFSS est source de nouvelles es découvertes médicamenteuses, destinées à répondre aux besoins médicaux non couverts.     prévisible, et équilibrée entre les différents acteurs, cohérente avec les engagements du Conseil Stratégique des Industries de Santé et du Comité Stratégique de Filière.     Or, nous constatons que : 1. ation des produits nouveaux par la commission de la Transparence est devenue plus stricte au fil des années,   Ainsi, de 200   2. Les prix des produits innovants en France sont parmi les plus bas. Les produits 2 ou 3 peuvent prétendre à un niveau de prix européen pendant une durée de 5 ans. Ceci est établi par EM et le Comité Economique des Produits de Santé.   Selon une étude conduite par IMS en 2012, portant sur les prix européens des produits nouvellement inscrits en France depuis 2008, les prix des médicaments innovants sont supérieurs 14%).   3. Les populations cibles octroyées par la commission de transparence ne correspondent plus aux besoins médicalement justifiées. Elles soutiennent cependant des décisions économiques qui sont en décalage avec la valeur thérapeutique du médicament ovation délivrée au patient. DENIS HELLO PRESIDENT DU LIR 17 septembre 2013 PREAMBULE
  2. 2. 2 Les populations cibles qui déterminent le périmètre du bon usage du médicament ne sont pas réactualisées faute de données, registres épidémiologiques. Ceci est tout particulièrement vrai pour les pathologies (maladies inflammatoires, cancers rares, maladie neuro-­dégénératives) qui font prévalentes (diabète, cancer, maladies cardio-­vasculaires) qui elles sont mieux documentées. 4. Les 8 jours sur la base de 43 dossiers contre 90 jours attendus. De même pour le délai de publication au JO du prix, il est de 236 jours observé sur 24 médicaments.   5. volution pour les médicaments a été réduit drastiquement passant de 10% à son instauration en 2009 à 2% en 2013. une double régulation, par la baisse des prix des produits qui la composent et la régulation de leur volume. Pour être inscrits sur la liste en sus de la T2A ou « liste en sus », un médicament doit remplir deux conditions : être innovant et onéreux. Les sp Les remboursements des En 2013, sur la base des JO de baisse de prix publiés, la contribution des produits de la liste en sus recherchées.   6. Enfin, Il existe un recul brutal de la France dans le classement des pays rapporteurs   En 2012, la France était au rang de Chypre comme rapporteur en procédure centralisée (17e rang) et à égalité avec la Tchéquie (9e rang) pour les reconnaissances mutuelles. que les délai   LE LIR invite les parlementaires à faire preuve de discernement dans leurs choix thérapeutique. mettre à disposition des patients des produits utiles, certes plus chers, mais plus innovants, ne l s moyens suffisants pour protéger dans la santé future des français, source de valeur économique et sociétale. CONCLUSION
  3. 3. 3 Cancer du sein : le taux de mortalité (standardisé monde) par cancer du sein a baissé de manière régulière, passant de 20,0 à 17,4 pour 100 000 entre 1993-­97 et 2003-­07, soit une baisse de -­ récente du risque de décès, le taux est estimé à 16,2 décès pour 100 000 femmes en 20101. En France, 53 000 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués chaque année. Infarctus du myocarde, qui touche environ 100 000 personnes chaque année en France, la mortalité a diminué de moitié au cours des 10 dernières années2. : Deux vaccins sont commercialisés en 2008 pour prév Mélanome métastatique : en 2011, les malades disposent désormais de deux nouvelles thérapies ciblées, un inhibiteur enzymatique ciblant la mutation de la protéine BRAF et une immunothérapie ciblant un récepteur spécifique des lymphocytes T, leur permettant 3. Hépatite C : les malades résistants aux bithérapies interféron et antiviral peuvent depuis 2011 bénéficier de trithérapies, associant de nouvelles molécules les anti protéases -­ aux deux molécules déjà prescrites, qui permettent de guérir 75% des patients en échec thérapeutique4.           1 Rapport INCa « Dynamique d'évolution des taux de mortalité des principaux cancers en France », novembre 2010 2 HAS Dossier « Infarctus du myocarde » avril 2009, dossier « Progrès thérapeutiques en 2011 » du Leem 3 Dossier « Progrès thérapeutiques en 2011 » du Leem. 4 Dossier « Progrès thérapeutiques en 2011 » du Leem. POUR MEMOIRE Abbvie, Astellas, Astra Zeneca, Bayer Santé, Boeringher Ingelheim, Bristol Myers Squibb, GlaxoSmithKline, Janssen, Lilly France, Lundbeck, Merck Serono, MSD, Novartis, Novo Nordisk, Pfizer, Roche, Takeda. A PROPOS DU LIR www.lir.asso.fr Agnès Soubrier -­ Directrice générale -­ agnes.soubrier@lir.asso.fr POUR EN SAVOIR PLUS

×