L’AFM-Téléthon 
a reçu 
l’agrément du 
Ministère de 
l’éducation 
nationale 
Être Solidaire 
à l’école 
Avec le Téléthon, ...
Ils l’ont 
fait ! 
 
Chaque année des milliers de directeurs 
d’écoles, d’enseignants et d’atsem se mobilisent pour 
le T...
Comment les 
rejoindre ? 
Vous souhaitez vous aussi mobiliser vos élèves pour le Téléthon mais vous ne 
savez pas comment ...
À la 
maternelle 
Le Téléthon peut vous aider à travailler les valeurs de citoyenneté et de 
solidarité, mais aussi, le la...
À 
l’élémentaire 
Le Téléthon permet d’aborder de façon ludique et concrète « la culture 
scientifique et technologique »,...
Au collège 
Le Téléthon est un moyen efficace d’aborder la culture scientifique 
(fonctionnement du corps humain, génétiqu...
 
Au lycée 
Le Téléthon permet de mobiliser les élèves des filières générales et professionnelles 
autour de projets qui ...
Créée par des malades et des parents de malades, l’AFM-Téléthon vise un objectif : vaincre des 
maladies génétiques rares ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Téléthon - Etre solidaire à l'école

814 vues

Publié le

Brochure "Être solidaire à l'école" - Téléthon 2014

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
814
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
151
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Téléthon - Etre solidaire à l'école

  1. 1. L’AFM-Téléthon a reçu l’agrément du Ministère de l’éducation nationale Être Solidaire à l’école Avec le Téléthon, conciliez les apprentissages scolaires et l’apprentissage de la solidarité ! www.education.telethon.fr
  2. 2. Ils l’ont fait !  Chaque année des milliers de directeurs d’écoles, d’enseignants et d’atsem se mobilisent pour le Téléthon. Ils rivalisent d’imagination pour sensibiliser leurs élèves et collecter des fonds. Mais pourquoi se mobilisent-ils ? Pour faire vivre la solidarité au sein de leur établissement scolaire, bien sûr. Mais pas seulement. Ils agissent aussi à des fins pédagogiques. Car pour eux, le Téléthon n’est pas qu’une fête, c’est une action résolument complémentaire aux programmes d’enseignements qui contribue à faciliter l’acquisition des connaissances et des compétences. Franck Quiquempois, enseignant en maternelle à l’école Jatteau de Moissy Cramayel w « Parce qu’il touche profondément les enfants, le Téléthon est un formidable accélérateur d’apprentissage. Il permet de développer des projets directement en lien avec les programmes, qui motivent les élèves et suscitent chez eux encore plus d’intérêt que les projets classiques. C’est aussi l’occasion d’organiser des animations en dehors du temps scolaire, pour fédérer les enfants, le personnel de l’école et les parents d’élèves autour d’un moment festif.» Sarah Salmona, professeur de français au collège Notre-Dame «Les Oiseaux» de Verneuil-sur-Seine « Étant moi-même en fauteuil, j’ai intégré tout naturellement le Téléthon à mon enseignement. C’est ma façon à moi de parler du handicap, du respect de la différence, mais aussi d’instaurer une dynamique de groupe au sein de mes classes et d’approfondir certains enseignements académiques. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai coécrit le livre « Pareil et Différent » édité par l’AFM-Téléthon : pour aider les autres enseignants à concilier les apprentissages scolaires et l’apprentissage de la solidarité »
  3. 3. Comment les rejoindre ? Vous souhaitez vous aussi mobiliser vos élèves pour le Téléthon mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Rien de plus simple ! Commencez par contacter la coordination Téléthon de votre département. Elle mettra à votre disposition tous les outils destinés aux enseignants (médiathèque virtuelle, livre permettant de parler de la maladie avec les enfants, suggestions de manifestations…) et vous présentera la charte de collecte du Téléthon, qui dicte quelques règles de transparence très simples pour permettre aux donateurs de donner en toute confiance. Elle peut aussi vous mettre en relation, avec des enseignants ayant déjà mobilisé leurs classes pour le Téléthon. (coordonnées sur www.coordination.telethon.fr) Méfiez-vous des idées reçues !  Sachez tout d’abord que l’AFM-Téléthon ne vous impose aucun type de manifestation. A vous d’inventer l’action qui colle à vos programmes scolaires, à vos envies, au temps dont vous disposez… Vous pouvez aussi vous inspirer de ce qui se fait dans les autres écoles. Vos collègues redoublent d’ingéniosité : pourquoi ne pas mutualiser les expériences réussies ?  Pas besoin non plus d’organiser une manifestation de grande envergure. Une simple vente de gâteaux, ou d’objets réalisés par les enfants, au profit du Téléthon peut suffire, à condition d’en faire un moment de solidarité, de sensibilisation et de plaisir. Chaque manifestation, si petite soit-elle, apporte sa pierre à l’édifice.  Du côté académique, sachez que l’AFM-Téléthon a reçu l’agrément du Ministère de l’éducation nationale. Ses démarches de sensibilisation sont donc reconnues pour leur pertinence en milieu scolaire.  Enfin, n’oubliez pas que le Téléthon est une action nationale dont les enfants et les familles entendront parler en dehors de l’école. Elle trouvera donc un écho important et permettra des échanges très riches en famille qui permettront d’approfondir ce qui a été fait en classe. En bref, mobiliser sa classe pour le Téléthon, c’est : • Faciliter l’acquisition des compétences et connaissances requises dans le cadre des programmes officiels de l’éducation nationale. • Donner du sens à la culture scolaire en créant des passerelles entre les programmes scolaires, les disciplines et la vie quotidienne des élèves. • Accélérer l’apprentissage de la solidarité et de la citoyenneté. • Donner du sens aux valeurs d’effor t et de persévérance. • Permettre aux classes de prendre part aux évolutions de la société et aux grands défis de notre temps. • Resserrer les liens écoles-familles autour d’un événement festif de dimension nationale.
  4. 4. À la maternelle Le Téléthon peut vous aider à travailler les valeurs de citoyenneté et de solidarité, mais aussi, le langage oral, le langage écrit, le langage corporel. C’est également l’occasion d’aller à la « Découverte du monde » et d’aider les élèves à « Percevoir, Sentir, Imaginer, Créer ». Quelques exemples : En réalisant avec vos élèves des affiches qui s’inspirent de celle du Téléthon, vous pourrez :  Sensibiliser les enfants aux notions de solidarité, de maladie, au handicap ainsi qu’à la présence d’enfants souffrant de handicap au sein des établissements scolaires.  Travailler le langage oral et le langage écrit : langage de communication et d’évocation autour du thème du handicap, de la maladie et du Téléthon. Travail de lecture de l’affiche, repérage des mots, des logos, des chiffres.  Accélérer la « Découverte du monde » : Travail sur le temps (calendrier pour situer le Téléthon), travail sur l’espace (lieux des manifestations), travail autour des chiffres.  Aider les enfants à « Percevoir, Sentir, Imaginer, Créer » ; travail sur les couleurs du logo AFM-Téléthon, sur le schéma corporel grâce au soleil Téléthon, réalisation de dessins en appliquant le principe du SMOG (Support, Matière, Outil, Geste)…  Organiser une exposition de ces affiches en dehors du temps scolaire pour fédérer l’école et les familles ; En reconstituant le slogan du Téléthon sur le parvis de l’école, lettre par lettre. Ou en demandant à vos élèves d’illustrer les mots du slogan par des poses corporelles, vous pourrez :  Nommer les lettres, vous interroger sur les mots, travailler sur certaines lettres…  Travailler les compétences langagières.  Amener les enfants à agir et s’exprimer avec leur corps en travaillant sur la façon d’illustrer les mots.  Réaliser des photos ou un film souvenir qui seront présentés aux familles en dehors du temps scolaire.  D’autres idées de manifestat ions : Organiser un lâcher de ballons, une vente de gâteaux ou de dessins, une course, une dictée pour les parents, un parcours de motricité, une fresque avec les mains des enfants, un atelier de maquillage.
  5. 5. À l’élémentaire Le Téléthon permet d’aborder de façon ludique et concrète « la culture scientifique et technologique », grâce à la médiathèque virtuelle mise à votre disposition par l’AFM-Téléthon. C’est aussi l’occasion de renforcer « les compétences sociales et civiques » de vos élèves ainsi que leur autonomie et leur esprit d’initiative. Le Téléthon peut aussi faciliter l’étude de la langue française et l’acquisition des aptitudes physiques et sportives. Quelques exemples : En réalisant un journal, qui sera vendu au profit de l’AFM-Téléthon, vous pourrez :  Faciliter l’acquisition des compétences sociales et civiques (vivre en société, respect des autres, nécessité de la solidarité… ).  Développer l’autonomie et l’esprit d’initiative de chacun.  Travailler la plupart des compétences liées à la maîtrise de la langue française.  Apprendre à utiliser les techniques usuelles d’information et de communication.  Aborder, au détour de vos articles, la culture scientifique et technologique.  Sensibiliser les classes aux notions de solidarité, de maladie, au handicap ainsi qu’à la présence d’enfants souffrant de handicap au sein des établissements scolaires.  Vendre le journal, en dehors du temps scolaire, pour fédérer l’école et les parents d’élèves. En étudiant avec vos élèves le livre « Pareil et différent » téléchargeable sur le site internet de l’AFM-Téléthon vous pourrez :  Etudier la langue : travail sur le langage de l’enfant, la structure de ses phrases…  Sensibiliser les classes aux notions de solidarité, de maladie, au handicap ainsi qu’à la présence d’enfants souffrant de handicap au sein des établissements scolaires.  D’autres idées de manifestat ions : Réaliser une guirlande géante avec des lampions, organiser un spec tacle, un lâcher de ballons, un atelier de maquillage, un parcours d’accessibilité, un concert, une dic tée sur le Téléthon (CE2, CM1, CM2), fabriquer et vendre des cartes de voeux…
  6. 6. Au collège Le Téléthon est un moyen efficace d’aborder la culture scientifique (fonctionnement du corps humain, génétique, importance de la démarche scientifique…) et de lui donner du sens grâce aux différents outils proposés dans la médiathèque virtuelle de l’AFM-Téléthon. C’est aussi l’occasion de donner une dimension solidaire aux activités proposées en éducation physique et sportive. Quelques exemples : En organisant un cross en forêt le jour du Téléthon, les professeurs d’EPS pourront :  Apprendre aux élèves à réaliser une performance mesurée dans le temps et l’espace.  Les aider à adapter leur déplacement au milieu naturel choisi (notion de sécurité et de respect de l’environnement).  Leur permettre d’apprécier les effets de l’activité physique sur leur corps.  Sensibiliser les classes aux notions de solidarité, de maladie, au handicap ainsi qu’à la présence d’enfants souffrant de handicap au sein des établissements scolaires. En demandant à chaque élève de 4eme d’écrire un texte à partir du livre « Pareil et différent » proposé par l’AFM-Téléthon, les professeurs de français pourront :  Etudier le vocabulaire de l’argumentation et des sentiments.  Aborder la question de l’expression justifiée par un point de vue.  Sensibiliser les classes aux notions de solidarité, de maladie, au handicap ainsi qu’à la présence d’enfants souffrant de handicap au sein des établissements scolaires.  D’autres idées de manifestat ions : Monter une exposition sur la génétique dans l’enceinte du collège grâce aux panneaux fournis par l’AFM-Téléthon, organiser une animation handisport, une initiation au secourisme, un parcours accessibilité, un concert, un tournoi de jeux vidéo, créer et vendre un journal...
  7. 7.  Au lycée Le Téléthon permet de mobiliser les élèves des filières générales et professionnelles autour de projets qui concilient les apprentissages scolaires et l’expérience de la solidarité. Il permet d’aborder autrement certaines matières comme l’éducation civique, l’EPS, les programmes scientifiques (seconde générale, première et terminale des lycées d’enseignement général et technologique)... C’est aussi l’occasion de mettre les compétences des élèves des lycées professionnels au service d’une grande cause. Quelques exemples : En présentant aux élèves le DVD pédagogique proposé par l’AFM-Téléthon, les professeurs de SVT des filières générales pourront :  Aborder la génétique avec leurs élèves, de façon simple et concrète, grâce aux vidéos scientifiques et aux témoignages de jeunes atteints d’une maladie génétique.  Aider les élèves à mieux comprendre le fonctionnement de leur organisme, leurs capacités et leurs limites.  Faire découvrir aux jeunes les métiers qui se rapportent à la santé.  C’est aussi l’occasion d’inviter un chercheur ou un malade en classe (au besoin, la coordination Téléthon de votre département peut vous aider à contacter des personnes susceptibles de venir témoigner). En développant avec leurs élèves une offre de services solidaires au profit du Téléthon, les enseignants des filières professionnelles pourront :  Renforcer la motivation des élèves dans la conduite d’un projet professionnel, tel que la réalisation et la vente de croissants et gâteaux pour les CAP boulanger et pâtissier, la vente de bouquets de fleurs pour les CAP fleuriste, la mise en place d’une offre de pré-contrôles techniques pour les élèves du secteur automobile, l’organisation de séances de maquillage, de coiffure et de soins du corps le jour du Téléthon pour les CAP Coiffure, esthétique, cosmétique...  Valoriser les compétences de tous les élèves impliqués dans le projet.  Mettre en lumière les talents de l’établissement.  Sensibiliser les élèves à l’importance de l’innovation dans toute démarche «projet». D’autres idées de manifestat ions : Organiser un spectacle (théâtre, danse, démonstration d’arts martiaux…), une soirée, un concert avec les groupes du lycée, des défis sportifs, des ventes de crêpes et de gâteaux, un concours ou une activité en lien avec les compétences professionnelles des élèves (concours de la plus grande baguette pour les CAP boulanger, concours photos pour les élèves en photographie, tournoi de football pour les CAP métiers du football…).
  8. 8. Créée par des malades et des parents de malades, l’AFM-Téléthon vise un objectif : vaincre des maladies génétiques rares encore incurables. Pour y parvenir, elle organise chaque année au mois de décembre le Téléthon : un événement unique en son genre qui réunit pendant 30 heures plus de 5 millions de personnes partout en France. Grâce au Téléthon, l’AFM-Téléthon investit dans la recherche et la mise au point de thérapies innovantes mais également dans l’aide aux familles sur le plan médical, social et citoyen. Son action est reconnue pour son caractère innovant et sa capacité à faire progresser la médecine toute entière. Elle bénéficie ainsi aux maladies génétiques rares mais aussi à des maladies fréquentes, en facilitant l’émergence de thérapies nouvelles au bénéfice du plus grand nombre. Concrètement, l’AFM-Téléthon, c’est : • 15 ans de vie gagnée pour les malades neuromusculaires. • Des 1ers succès thérapeutiques pour des maladies rares du système immunitaire (enfants-bulles), du cer veau ou du sang. • L’émergence de pistes thérapeutiques pour de nombreuses maladies génétiques rares jusqu’alors incurables et des maladies fréquentes. • La mise à disposition des premières car tes du génome humain. • La reconnaissance des maladies rares en France et en Europe. • Plus d’égalité et de citoyenneté pour les personnes malades et en situation de handic ap. Votre coordination départementale : L’AFM-Téléthon, en quelques mots Plus d’informations : www.afm-telethon.fr Numéro accueil bénévoles : Retrouvez toutes les coordinations Téléthon sur le site : www.coordination.telethon.fr

×