PROCESSUS DU PARTENARIAT
DEFINITION ET CONCEPTS
EL BARMI MED BUREAU EXÉCUTIF ANASS
INTRODUCTION
• ANASS : initiateur de la formation continue des administrateurs
• Place importante du partenariat dans le s...
 INDH nouvelle approche de lutte contre la précarité et la pauvreté
 Importance des associations dans le développement l...
 Intérêt particulier accordé à la société civile par la nouvelle constitution
 Réduction des dépenses supportées par l’é...
o Le terme « partenariat» : association de deux ou plusieurs personnes indépendantes pour la
réalisation d’un travail comm...
o Orientations royales pour le renforcement de la décentralisation et la
déconcentration;
o Dispositions de la constitutio...
o Réduire les inégalités entre le milieu rural et le milieu urbain ;
o Etendre l’offre de santé et améliorer la qualité de...
o L’obligation de rendre compte : capacités à défendre la pertinence des actions
et leur conformités aux objectifs
o La tr...
o La prospective : Esprit visionnaire des partenaires, capacité à anticiper les
problèmes ( données disponibles et des ten...
POCESSUS DU PARTENARIAT
LES ÉTAPES FONDAMENTALES
A travers l’exploitation des données statistiques, enquêtes
anthropologiques,
Dans un contexte de planification ses donnée...
Certaines questions peuvent vous aider:
• Leur domaine d’activité
• Les projets réalisés et réputation
• Leurs expériences...
• Mettre en place un processus de planification :
• Diagnostic---------- activités ------ évaluation ------ impact
• Compl...
• Respecter les règles retenues pour les interactions, la conduite
et la productivité des partenaires
• Donner un sens de ...
• Organisations partenaires
• Objectifs communs et déclaration d’intention
• Structures et procédures
• Ressources
• Exame...
Partenariat public-privé (PPP) pour la santé est une façon d'attaquer les
problèmes de santé publique et de développement ...
Secteur Fonction primaire Attributs essentiels
Secteur
Public
L’état de droit par :
• La création des plates-formes pour j...
S’il y a beaucoup de raisons valables en faveur des
partenariats pour affronter les grands problèmes de
développement, il ...
Secteur Fonction primaire Attributs essentiels
Secteur
Public
L’état de droit par :
• La création des plates-formes pour j...
Acteurs
principaux
• Partenaires – présents / futurs
• Autres acteurs – présents / futurs
• Bénéficiaires (si différents d...
Ressources humaines
Personnel spécialisé (TS)
Personnel transféré (SA, SP)
Volontaires (SC, SA)
Étudiants / stagiaires (SP...
CONCLUSION
o Inventaire des avantages et défis éventuels du partenariat
o Evaluation des besoins sanitaires et les capacit...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Parenariat

4 546 vues

Publié le

0 commentaire
18 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 546
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
589
Commentaires
0
J’aime
18
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Parenariat

  1. 1. PROCESSUS DU PARTENARIAT DEFINITION ET CONCEPTS EL BARMI MED BUREAU EXÉCUTIF ANASS
  2. 2. INTRODUCTION • ANASS : initiateur de la formation continue des administrateurs • Place importante du partenariat dans le secteur de santé • Administrateur : acteur principal de la réussite du partenariat • Importances des enjeux liés au partenariat • Rapports de la cours des comptes : gestion du partenariat • Nécessité de focaliser l’intervention de l’Etat sur l’investissement • Suivre l’évolution du management moderne • Remise en question de l’efficacité du service public
  3. 3.  INDH nouvelle approche de lutte contre la précarité et la pauvreté  Importance des associations dans le développement local  Limites de la gestion du secteur public et son incapacité à couvrir tous les besoins  Contribution à l’efficacité et l’efficience du partenariat  Possibilité de mobiliser des ressources extra secteur  Opportunités offertes par le partenariat CONTEXTE
  4. 4.  Intérêt particulier accordé à la société civile par la nouvelle constitution  Réduction des dépenses supportées par l’état  Circulaire du Premier Ministre n° 7/2003 relative au partenariat o Complexité des problèmes de santé: Intervention intersectorielles et pluridisciplinaires o Faiblesse de la couverture sanitaire surtout en milieu rural o Revenu moyen par habitant: faible couverture médicale et sous utilisation o Recours au partenariat et au pilotage étatique dans la mise en place du partenariat CONTEXTE SUITE
  5. 5. o Le terme « partenariat» : association de deux ou plusieurs personnes indépendantes pour la réalisation d’un travail commun. o Enthousiasme à son utilisation : partenariat entre ministères, établissements publics, conseils élus, ONG……. o Prise en charge des besoins non couverts par l’Etat, développe des actions en faveur des populations démunies et marginalisées o Mode de financement par lequel on fait appel à des prestataires externes pour financer et cogérer des prestations et services - Descendante : Actions identifiées à partir du centre. Les partenaires contribuent à la réalisation des activités (gestion de l’offre des biens et des services). - Ascendante : Emanant de la population. Elle est basée sur la demande. DEFINITION
  6. 6. o Orientations royales pour le renforcement de la décentralisation et la déconcentration; o Dispositions de la constitution (not. Art. 12, 31 et 34) o Loi 34-09 relative au système de santé et à l’offre de soins ( Art. 4, 5, 15, 16 et 29) o Programme du gouvernement; o Stratégie du ministère de la santé 2012-2016 o Les recommandations de la 2ème conférence nationale de la santé RÉFÉRENTIELS DU PARTENARIAT
  7. 7. o Réduire les inégalités entre le milieu rural et le milieu urbain ; o Etendre l’offre de santé et améliorer la qualité des prestations sanitaires; o Améliorer l’accessibilité aux établissements de soins ; o Maintenir et développer l’infrastructure sanitaire ; o Développer l’approche de partenariat avec l’ensemble des intervenants locaux pour coordonner les efforts à travers une mobilisation optimale des ressources matérielles et humaines disponibles. OBJECTIFS
  8. 8. o L’obligation de rendre compte : capacités à défendre la pertinence des actions et leur conformités aux objectifs o La transparence : clarté des décisions et du processus et possibilité de les auditer et examinés par les autorités compétentes. o L'efficience et efficacité : conformités aux objectifs et optimisation des o La réceptivité : flexibilité et capacité de s’adapter aux besoins des bénéficiaires et évolution de la société. FONDEMENTS
  9. 9. o La prospective : Esprit visionnaire des partenaires, capacité à anticiper les problèmes ( données disponibles et des tendances observées, changements prévisibles) o La primauté du droit : Appliquer des lois, de la réglementation et des codes en toute égalité et en toute transparence o Inclusivité : les droits fondamentaux – notamment le droit de participer sans restrictions au processus de gouvernance, le droit à l'égalité devant la loi o La convergence : les actions des partenaires convergent vers un même résultat FONDEMENTS
  10. 10. POCESSUS DU PARTENARIAT LES ÉTAPES FONDAMENTALES
  11. 11. A travers l’exploitation des données statistiques, enquêtes anthropologiques, Dans un contexte de planification ses données seraient disponibles à travers le SROS, PSR ou tout autre instrument de planification. Sinon identifiez les priorités ou problèmes qui peuvent être traités par le biais d’un partenariat; 1. Diagnostic communautaire : besoins / priorités -Capacité à conclure un partenariat, - Structure de programmation, d’administrative, et financière - Définition des rôles à assumer - Elaboration du plan stratégique , mission ….. - Partenariat compatible avec la mission de l’organisation - Apports mutules - Ressources à apporter par le partenaire - Connaissance du contexte des partenariats: 2. Fonctionnement de l’organisation :
  12. 12. Certaines questions peuvent vous aider: • Leur domaine d’activité • Les projets réalisés et réputation • Leurs expériences dans la communauté • Leur stratégie, mission et but • Leur compatibilité avec nos objectifs • Leur capacité de gestion 3. Connaissance d’éventuels partenaires: 4. Connaitre l’autre secteur: Programmes , compétences, ressources, activités, missions et les clients de ce secteur.
  13. 13. • Mettre en place un processus de planification : • Diagnostic---------- activités ------ évaluation ------ impact • Compléter l’information sur les activités à réaliser • Faire un diagnostic de situation • Obtenir l’implication et engagement pour le partenariat • Formuler des buts et des objectifs clairs pour le partenariat • Elaborer un plan d’action conjoint • Mettre en place le processus de gestion • Budgétiser le projet du partenariat • Rédiger le contrat du partenariat • Signature des contrats, conventions et officialiser le partenariat • Mettre en place un processus de suivi. 5. Mettre en place les fondements du partenariats
  14. 14. • Respecter les règles retenues pour les interactions, la conduite et la productivité des partenaires • Donner un sens de leadership • Se concentrer sur les clients et sur la communauté • Maintenir l’engagement complet et continu de tous les partenaires • Communiquer et collaborer • Adopter des taches réalistes • Travailler pour le long terme • Suivre la performance du partenariat • Si nécessaire, être prêt à reconcevoir un aspect du partenariat 6. Exécution des activités du partenariat :
  15. 15. • Organisations partenaires • Objectifs communs et déclaration d’intention • Structures et procédures • Ressources • Examen/audit et mesures de révision • Mise en garde • signatures 7. Accord de partenariat : un accord clair = partenariat réussi • Soit non contractuel : aucune ressource n’est transférée entre les partenaires; • Soit contractuel : des ressources sont transférées d’un partenaire à l’autre ou entre les partenaires. 8. Officialiser un partenariat non contractuel ou convention:
  16. 16. Partenariat public-privé (PPP) pour la santé est une façon d'attaquer les problèmes de santé publique et de développement social en conjuguant les efforts d'organisations publiques, privées et de développement nationales ou internationales. Fonctions et attributs de chaque partenaire peuvent être résumés comme suit : APPORTS DES ACTEURS
  17. 17. Secteur Fonction primaire Attributs essentiels Secteur Public L’état de droit par : • La création des plates-formes pour jouir des droits économiques, politiques et sociaux et susciter un engagement politique au développement. • Le développement des règlements et normes définissant les mécanismes ainsi que l’adhésion aux obligations internationales. • La mise en place des services publics pour s’assurer que les besoins et droits fondamentaux sont respectés Fondés sur le droit, le secteur public assure l’accès, l’information, la stabilité et la légitimité. Secteur Privé Investissement et commerce par : • La création des biens et services. • La création des opportunités d’emploi , des innovations et une croissance économique. • La maximisation des profits pour permettre aux investisseurs de réinvestir et permettre ainsi au secteur privé de continuer d’innover Fondés sur les profits, le secteur privé est inventif, productif, hautement focalisé et rapide Société Civile Le développement social par : • La création des opportunités pour la croissance individuelle et la créativité. • L’appui et services à ceux qui sont dans le besoin ou exclus de la société active. • Leur rôle en tant que gardien du bien public Fondés sur des valeurs, la société civile est sensible, expressive, inclusive et pleine d’imagination
  18. 18. S’il y a beaucoup de raisons valables en faveur des partenariats pour affronter les grands problèmes de développement, il n’est pas toujours évident pour tout le monde que ce soit la meilleure façon d’agir. De même, il n’est pas toujours facile de promouvoir la collaboration particulièrement dans des contextes politiques ou économiques hostiles.  Les obstacles au partenariat peuvent par conséquent plusieurs formes : OBSTACLES A LA CREATION DU PARTENARIAT
  19. 19. Secteur Fonction primaire Attributs essentiels Secteur Public L’état de droit par : • La création des plates-formes pour jouir des droits économiques, politiques et sociaux et susciter un engagement politique au développement. • Le développement des règlements et normes définissant les mécanismes ainsi que l’adhésion aux obligations internationales. • La mise en place des services publics pour s’assurer que les besoins et droits fondamentaux sont respectés Fondés sur le droit, le secteur public assure l’accès, l’information, la stabilité et la légitimité. Secteur Privé Investissement et commerce par : • La création des biens et services. • La création des opportunités d’emploi , des innovations et une croissance économique. • La maximisation des profits pour permettre aux investisseurs de réinvestir et permettre ainsi au secteur privé de continuer d’innover Fondés sur les profits, le secteur privé est inventif, productif, hautement focalisé et rapide Société Civile Le développement social par : • La création des opportunités pour la croissance individuelle et la créativité. • L’appui et services à ceux qui sont dans le besoin ou exclus de la société active. • Leur rôle en tant que gardien du bien public Fondés sur des valeurs, la société civile est sensible, expressive, inclusive et pleine d’imagination
  20. 20. Acteurs principaux • Partenaires – présents / futurs • Autres acteurs – présents / futurs • Bénéficiaires (si différents de ci-dessus) Buts du projet ou programme • Évaluation des besoins / problèmes :compréhension partagée des causes profondes • Vision partagée : le but fédérateur sur lequel les partenaires s’entendent • Objectifs : du partenariat / de chaque organisation partenaire individuellement Profil du projet ou programme • Proposition de canevas; • Rôles, responsabilités et besoins en personnel • Activités importantes; • Calendrier des différents stades de réalisation • Besoins en ressources;• Stratégie de mobilisation de ressources • Procédures de comptes rendus au partenariat et à chaque organisation partenaire Mécanismes de révision • Suivre l’état d’avancement; • Audit des résultats / impacts du projet /programme • Revue du partenariat; • Procédures de révision:• Stratégies de progression ou de sortie CADRE MODÈLE DU PLAN D’ACTION
  21. 21. Ressources humaines Personnel spécialisé (TS) Personnel transféré (SA, SP) Volontaires (SC, SA) Étudiants / stagiaires (SP) Appui administratif (TS) Information (réception) Statistiques / cadre légal (SP) Analyse du marché/prévisions (SA) Connaissance locale / conditions sociales (SC) Infrastructures Bureau du partenariat / projet (TS) Réunions / Ateliers (TS) Grands évènements (SP, SA) Entrepôts (SA, SP) Activités du projet (TS) Centre d’information publique (TS) Relations avec: Donateurs (SC, SP) Décideurs (SA, SP) Fournisseurs / syndicats (SA) Institutions religieuses (SC) Groupes de communauté(SC) Organisations mères (SA,SC) Les médias (TS) Le public en général (SP, SC) Qu’est ce que chaque partenaire peut apporter au partenariat ? Produits (En fonction de l’objet du projet et de l’activité économique concernée) Fortifiants (SA) Médicaments (SA) Nourriture (SA) TI (SA) Fournitures d’énergie (SA, SP) Autres Transport (SP, SA) Équipement (SP, SA) Mobilier (SP, SA) Information (diffusion) Système de communications électroniques (TS) Bouche à oreille (TS) Publications (TS) Réseaux (TS) Expertise Experts techniques (TS) Développement du projet (TS) Formation (TS) Gestion (SA) Marketing (SA) Médiation (SC) Réunion (SP) La clé : SP = secteur public ; SA = secteur des affaires ; SC = société civile ; TS = tous les secteurs
  22. 22. CONCLUSION o Inventaire des avantages et défis éventuels du partenariat o Evaluation des besoins sanitaires et les capacités à les satisfaire . o Identification des problèmes à résoudre en partenariat. o Préparation de la structure au partenariat qui doit être compatible la mission et la capacité de l’organisation o Evaluation honnête et complète des éventuels partenaires. o Identification des organisations dont les capacités sont compatibles avec la mission , o Connaissance des domaines d’intervention des partenaires. o Diagnostic des programmes, compétences, ressources, …. des partenaires.

×