Transcription des tables-rondes de la matinée du 01/04/2014
Associations : comment utiliser les réseaux sociaux ?
	
  
	
 ...
Transcription des tables-rondes de la matinée du 01/04/2014
Associations : comment utiliser les réseaux sociaux ?
	
  
	
 ...
Transcription des tables-rondes de la matinée du 01/04/2014
Associations : comment utiliser les réseaux sociaux ?
	
  
	
 ...
Transcription des tables-rondes de la matinée du 01/04/2014
Associations : comment utiliser les réseaux sociaux ?
	
  
	
 ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les principes du crowdfunding - 01 avril 2014

518 vues

Publié le

Restitution du groupe de travail Webassoc autour du crowdfunding.
Ce groupe de travail était animé par Léa THOMASSIN, Directrice des campagnes chez HelloAsso.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
518
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les principes du crowdfunding - 01 avril 2014

  1. 1. Transcription des tables-rondes de la matinée du 01/04/2014 Associations : comment utiliser les réseaux sociaux ?     Merci à LinkedIn pour son accueil. http://nonprofits.linkedin.com/ Merci à tous de votre implication. Les  principes  du  crowdfunding  :   bonnes  pratiques  et  success  stories       avec  Léa  Thomassin,   Directrice  des  campagnes  chez  HelloAsso        
  2. 2. Transcription des tables-rondes de la matinée du 01/04/2014 Associations : comment utiliser les réseaux sociaux ?     Merci à LinkedIn pour son accueil. http://nonprofits.linkedin.com/ Merci à tous de votre implication.   Le crowdfunding : bonnes pratiques & success stories   Animation Léa THOMASSIN, Directrice des campagnes chez HelloAsso (outils de collecte et crowdfunding réservés aux associations, avec business model sans commission sur don mais avec donations) Restitution Sophie Grimoin, bénévole Webassoc   Les  bases  :     Le  crowdfunding    =  financement  participatif.  En  2013,  c’est  80M€  «  levés  »  pour  des  projets,  sur  une   période  de  1  à  3  mois  (en  fonction  de  l’actu  de  l’assoc,  des  événements  prévus,  avec  pic  de   mobilisation  durant  les  10  premiers  jours  et  les  15  derniers  jours  de  l’opé).     Il  existe  :     -­‐  60  plateformes  en  France,  avec  un  seul  but  :  rapprocher  les  porteurs  de  projet  des  communautés.   -­‐  différents  types  de  collecte  :  dons  vs  prêts  vs  equity  (=  participations  en  capital  dans  des  sociétés)   80%  du  volume  des  financements  concernent  des  dons  ,  avec  un  don  moyen  de  63€,  mais  ne   représentent  que  26%  des  montants.     3  facteurs  clés  de  succès  :   -­‐  bien  communiquer,  et  avec  transparence  :  en  amont,  lors  de  la  collecte,  et  en  aval   -­‐  séduire  et  activer  sa  communauté  :  cela  marche  d’autant  mieux  si  ça  peut  se  coller  à  un  gros   événement  médiatique  (ex  coupe  de  foot,  journée  des  femmes…)       -­‐  démontrer  sa  motivation,  et  animer  la  page  de  collecte  tout  le  long  de  l’opé  (relayer  les  opés  du   moment,  la  presse  autour  du  projet…)     Focus  sur  les  dons  :   -­‐  Possibles  avec  ou  sans  contre-­‐partie  (avant-­‐1eres,  échantillons,  …).  Les  contre-­‐parties  ne  sont  pas   forcément  adaptées  aux  associations,  à  l’exception  des  reçus  fiscaux  qui  sont  une  contre-­‐partie   tangible.     La  séduction  se  fait  par  la  présentation  du  projet,  le  reçu  fiscal  permet  juste  souvent  d’aller  chercher   un  montant  un  peu  plus  haut.   remarque  :  Les  pages  d’accueil  des  plateformes  n’accueillent  que  10%  du  trafic.  =>  cela  illustre  bien   que  c’est  le  projet  qui  apporte  le  trafic.   -­‐  Logique  de  seuil  ou  pas  :     HelloAsso  n’en  n’applique  pas  :  tout  don  =>  reçu  fiscal  immédiat.   Logique  du  tout  ou  rien  ;  si  xx€  pas  atteint,  alors  les  fonds  sont  reversés  aux  donateurs.     Logique  de  palier,  ex  via  Arizouka  (ex  avec  les  1000  premiers  €  collectés,  on  fera  ça,  avec  les  2000  €  
  3. 3. Transcription des tables-rondes de la matinée du 01/04/2014 Associations : comment utiliser les réseaux sociaux ?     Merci à LinkedIn pour son accueil. http://nonprofits.linkedin.com/ Merci à tous de votre implication. suivants,  on  fera  autre  chose…).   -­‐  Toute  collecte  sur  internet  nécessite  une  démarche  déclarative  auprès  de  la  préfecture  de   déclaration  d’appel  à  la  générosité  du  public  (des  modèles  existent  sur  le  web).  Environ  80%  des   associations  sur  HellAsso  n’ont  pas  fait  cette  démarche.     Il  faut  aussi  être  habilité  par  les  impôts  (SIE)  à  établir  des  reçus  fiscaux.  La  démarche  est  assez  lourde,   avec  entretien/oral.  Le  risque  si  on  ne  le  fait  pas,  c’est  que  les  reçus  fiscaux  émis  ne  soient  pas  jugés   comme  «  valables  »  par  l’administration  fiscale,  et  donc  les  dons  non  «  déductibles  »  pour  les   donateurs.     Comment  choisir  sa  plateforme  :   -­‐  Techniquement  toutes  les  plateformes  sont  crédibles  et  techniquement  solides,  avec  outils   bancaires  de  collecte  et  tous  les  modules  de  viralisation  existant  (emails,  réseaux  sociaux..)   -­‐  Si  affinité  thématique  par  rapport  au  projet,  la  favoriser     Qq  variantes  existent  sur  :   -­‐  le  mode  de  rémunération  de  la  plateforme  :  -­‐  commission  moyenne  de  8%  du  montant  collecté     -­‐  le  timing  d’encaissement  des  fonds  des  donateurs  :  encaissement  immédiat  vs  clôture  du  projet   -­‐  les  emails  des  donateurs  récupérés  ou  non  par  l’assoc   -­‐  qui  édite  les  reçus  fiscaux  (la  plateforme  ou  l’association)   -­‐  possibilité  de  faire  ou    non  des  dons  hors  ligne  (par  chèque  par  ex)     Comment  maximiser  le  contenu  de  la  page  de  collecte  ?   1/  un  nom  de  projet  et  un  visuel  de  projet  percutant   ex  :  «  1000  radios  dans  la  rue  »  de  la  toute  petite  assoc  Les  Enfants  du  Canal,  qui  ont  récolté  15  000€     2/  un  objectif  clair  :  un  montant,  une  durée.   Lister  les  différents  postes  de  dépenses  du  projet  (le  projet  au  global  si  petit  projet,  ou  partie  du   projet  si  le  projet  est  très  ambitieux  et  déjà  finançable  en  partie  par  subventions  publiques  ou   entreprise).   3/  mettre  en  avant  les  autres  tiers  déjà  impliqués  :  mettre  logos  et  liens  des  entreprises  ou   organismes  déjà  impliqués   4/  rendre  la  présentation  dynamique  par  ex  via  une  vidéo  courte  du  porteur  de  projet,  même  avec   un  simple  iphone  :  c’est  quoi  le  projet,  et  pourquoi  on  a  besoin  de  vous.   Sur  la  page  de  collecte,  mettre  aussi  des  liens  vers  les  autres  supports  existants  :  videos  plus  longues,   communiqué  de  presse,  photo  reportage…   Comment  mieux  mobiliser  ?  Cela  se  fait  par  étape  avec  différentes  cibles  et  différentes   communications.   -­‐  le  1er  cercle  :  10%  de  la  collecte  globale  est  constitué  par  le  1er  cercle  des  proches  de  l’assoc  :  amis,   collègues,  famille,  donateurs  les  plus  impliqués,  fondateurs….,  qui  sont  les  ambassadeurs  actifs  de  
  4. 4. Transcription des tables-rondes de la matinée du 01/04/2014 Associations : comment utiliser les réseaux sociaux ?     Merci à LinkedIn pour son accueil. http://nonprofits.linkedin.com/ Merci à tous de votre implication. demain.  Leur  laisser  7  à  10  jours  d’exclu   Attention  :  utiliser  les  réseaux  de  communication  privés  (mail  ,  tel…),  en  étant  punchy  avec  grosse   accroche  avec  liens  «  donnez  »,  et  messages  du  type  «  On  a  besoin  de  votre  soutien  dès  le  départ,   maintenant,  avant  de  pouvoir  lancer  officiellement  la  campagne  le  JJ/MM.  »   NB  :  Pour  les  associations  ayant  des  donateurs  mensuels,  les  solliciter  «  partager,  c’’est  déjà   soutenir  »…  en  faisant  de  vrais  ambassadeurs,  sans  les  solliciter  en  tant  que  donateur  dans  le  cadre   de  cette  opé…   -­‐  et  seulement  dans  un  2ème  temps  (40%  environ  du  montant  collecté),  ouvrir  avec  une   communication  plus  vaste,  le  2ème  cercle,  mais  qui  sera  crédible  car  la  phase  de  collecte  aura  été   bien  amorcée  et  le  projet  crédible  pour  un  relai  auprès  de  cibles  moins  engagées  a  priori.   Relayer  l’info  sur  FB  avec  un  post  tous  les  2-­‐3  jours  :  avancées  en  montant,  en  nb  de  donateurs,  merci   à  xxx,  ou  encore  xx  jours  (à  poster  seulement  sur  les  15  derniers  jours).     Ex,  préparer  aux  bénévoles  un  bout  de  signature  de  mail  parlant  de  l’opé  à  copier-­‐coller  facilement.   -­‐  Le  3ème  cercle,  qui  représente  environ  50%  du  montant  collecté,  le  plus  difficile  à  atteindre.  Ne  peut   être  touché  que  si  les  2  premiers  cercles  sont  lancés.  Les  medias  (en  particulier  la  presse  locale)  ou   partenaires  locaux  prennent  alors  le  relais,  à  condition  que  les  cercles  1   et  2  aient  bien  marché.  Les   réseaux  sociaux  permettront  là  aussi  de  diffuser  l’info.    

×