Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Atelier 2 - Trésorerie

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
Gestion de trésorerie
Gestion de trésorerie
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 13 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Similaire à Atelier 2 - Trésorerie (20)

Publicité

Plus par EY Belgium (20)

Atelier 2 - Trésorerie

  1. 1. Atelier 2 - Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie Nicolas Valette, Executive Director Seminaire Be Angels Diegem, 19 février 2013
  2. 2. Ordre du jour ► Quizz ► Qu’est ce que la trésorerie ? ► Gérer sa trésorerie : c’est prévoir et anticiper ► Quels sont les sous-jacents de la trésorerie ? ► Négocier avec ses banques ► Gérer sa trésorerie, c’est également gérer des risques ► Questions 19 février 2013 Page 2 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  3. 3. Quizz 1. Bien gérer sa trésorerie consiste à toujours être en position de trésorerie légèrement positive Faux une bonne gestion de trésorerie c’est être toujours en 0- 2. Placer son argent ou rembourser un emprunt sont équivalents Généralement les banques prêtent de l’argent à un taux Euribor + marge et offrent des produits de placement sans risque à Euribor 1M (ou EONIA) – marge => le meilleur placement est souvent le remboursement de son emprunt 3. Lors des discussions avec mes clients, mieux vaut bien négocier ses tarifs pour gagner quelques points de marge quitte à être plus flexible sur les conditions de paiement Ca dépend – le retard de paiement des créances par les clients doit être financé – ce coût de financement est donc à mettre en regard de l’avantage obtenu sur le prix 4. Les banques prêtent facilement Oui et non – la réglementation bancaire est de plus en plus strict (Accord de Bale, Solvency). Les banquiers se prémunissent de plus en plus contre les risques. Les discussions sur le financement d’un projet peuvent dès lors durer dans le temps 19 février 2013 Page 3 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  4. 4. Qu’est ce que la trésorerie ? ► IFRS : IAS7 §6 : La trésorerie comprend les fonds en caisse et les dépôts à vue. Les équivalents de trésorerie sont les placements à court terme, très liquides qui sont facilement convertibles en un montant connu de trésorerie et qui sont soumis à un risque négligeable de changement de valeur. ► US Gaap : SFAS 95 §8 : Cash Equivalents are defined by the FASB as “short-term, highly liquid investments that are both readily converted to known amounts of cash and so near their maturity that they present insignificant risk of changes in value because of changes in interest rates.” La trésorerie est universelle et n’est pas une question de référentiel comptable – Elle est la résultante de tout évènement au sein de l’entreprise 19 février 2013 Page 4 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  5. 5. Gérer la trésorerie : c’est prévoir et anticiper (1/3) ► Deux méthodes de prévisions de trésorerie: ► Méthode directe : méthode suivant laquelle les principales catégories d’entrées et de sorties de trésorerie brutes sont présentées ► Méthode indirecte : méthode suivant laquelle le résultat est ajusté des effets des transactions sans effet de trésorerie, des décalages ou régularisations d’entrées ou de sorties de trésorerie opérationnelle passées ou futures liés à l'exploitation et des éléments de produits ou de charges liés aux flux de trésorerie concernant les investissements ou le financement. Méthode Directe Méthode Indirecte EBITDA (i) Encaissements Clients (i) Besoin en fonds de roulement (ii) Décaissements Fournisseurs (ii) Taxes (iii) Décaissements Salaires et charges sociales (iii) Flux de trésorerie opérationnels (iv)=(i)+(ii)+(iii) Remboursement d'emprunt (iv) Flux d'investissements (v) Encaissements liés à un nouvel emprunt (v) Flux Libres de Trésorerie (vi) = (iv)+(v) Paiement des impôts (vi) Flux Financiers (vii) Variations de trésorerie (i)+(ii)+(iii)+(iv)+(vi) Variations de trésorerie (vi)+(vii) 19 février 2013 Page 5 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  6. 6. Gérer la trésorerie : c’est prévoir et anticiper (2/3) ► Chacune des méthodes a ses avantages / inconvénients Méthode Directe Méthode Indirecte Avantages • Simplicité de mise en oeuvre • Facilité du lien avec les états financiers • Réconciliation prévision / réalisation très simple Inconvénients • Plus difficile à raccorder avec • Réconciliation Réalisé / Prévisionnel plus les états financiers complexe • Modélisation BFR parfois complexe ► Et donc elles ont chacune leur finalité : ► La méthode directe est très pratique à mettre en œuvre dans sa gestion quotidienne car elle n’impose que de connaître les factures à payer / à encaisser  Cette méthode est utilisée afin d’établir des prévisions de trésorerie à court terme ► La méthode indirecte peut être mise en œuvre à partir des business plans et des projections à moyen terme tels qu’elles ont été communiqués aux banquiers, investisseurs…  Cette méthode est utilisée afin de faire des prévisions à moyen/long terme 19 février 2013 Page 6 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  7. 7. Gérer la trésorerie : c’est prévoir et anticiper (3/3) ► Utilité des prévisions : anticiper pour survivre 300 250 200 150 Axis Title 100 50 0 -50 Financement bancaire -100 -150 janv.-12 févr.-12 mars-12 avr.-12 mai-12 juin-12 juil.-12 août-12 sept.-12 oct.-12 nov.-12 déc.-12 janv.-13 févr.-13 mars-13 Series1 Négocier dans cette période Négocier dans cette période relève relève du temps de l’anticipation : de la survie et du sauvetage  Négociation bancaire sereine (comité crédit…) • Absence de négociation  Préparation des analyses demandés • Banques imposent leur condition  Mise en concurrence • Risque de Bankrupt 19 février 2013 Page 7 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  8. 8. Quels sont les sous-jacents de la trésorerie (1/2) ► Comprendre la trésorerie de son entreprise revient à comprendre l’ensemble des cycles sous- jacents à son activité : ► Cycle opérationnel : principalement constitué de la gestion des activités qui ne sont pas liés à l’investissement ou au financier ► Cycle Financier : activités de financement (emprunt à long terme/court terme, augmentation de capital ) et de placements ► Cycle d’investissement : acquisition et cession d’actifs à long terme Actif Passif Immobilisations Incorporelles Capitaux propres Immobilisations Corporelles Immobilisations Financières Emprunts Stock Dettes Commerciales Créances commerciales Dettes Fiscales & Sociales Autres Créances Autre Dettes Trésorerie Cycle Investissement Source de financement Cycle Financier Cycle Operationnel 19 février 2013 Page 8 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  9. 9. Quels sont les sous-jacents de la trésorerie (2/2) ► Le cycle opérationnel est probablement le cycle le plus complexe à comprendre car il est fortement corrélé au besoin en fonds de roulement ► Qu’est ce que le besoin en fonds de roulement : ► Comptablement : Stock + Créances Court Terme (principalement les clients) – Dettes Court Terme (principalement les fournisseurs) ► Economiquement : le BFR représente le décalage entre les montants des dépenses de fonctionnement et les recettes encaissées ► Le besoin en fonds de roulement est affecté par : ► Les délais de règlement accordés aux clients ► Les délais de règlement des factures de nos fournisseurs ► Des stocks que l’on constitue ► Lors du démarrage d’une activité, le besoin de fonds de roulement associé à cet activité doit être estimé et faire partie des financements demandés 19 février 2013 Page 9 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  10. 10. Négocier avec ses banques ► C’est bien évidemment négocier une enveloppe et un taux mais c’est aussi négocier : ► Les sûretés accordées pour garantir l’emprunt – certaines sûretés peuvent s’avérer a posteriori bloquante ( par exemple – sûretés accordés sur les créances non échues). ► Les clauses de type covenant imposées par les banques ► Les informations à communiquer ainsi que leur périodicité ► La flexibilité dans le tirage des lignes de crédit ► C’est également négocier les coûts bancaires liés aux flux (domiciliation, virement, transfert de fonds de compte à compte) 19 février 2013 Page 10 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  11. 11. Gérer sa trésorerie : c’est également gérer des risques ► Risques de change ► Risques de taux d’intérêt ► Risques de contre partie 19 février 2013 Page 11 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  12. 12. Questions / réponses ? 19 février 2013 Page 12 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie
  13. 13. Coordonnées Ernst & Young Nicolas Valette Executive Director Assurance | Tax | Transactions | Advisory Tel.: +32 (0)2 774 95 21 Mobile: +32 473 45 53 31 2013 Ernst & Young Email: nicolas valette@be.ey.com All rights reserved. About Ernst & Young Ernst & Young is a global leader in assurance, tax, transaction and advisory services. Worldwide, our 167,000 people are united by our shared values and an unwavering commitment to quality. We make a difference by helping our people, our clients and our wider communities achieve their potential. Ernst & Young refers to the global organization of member firms of Ernst & Young Global Limited, each of which is a separate legal entity. Ernst & Young Global Limited, a UK company limited by guarantee, does not provide services to clients. For more information about our organization, please visit www.ey.com/be. Follow us: twitter.com/EY_Belgium 19 février 2013 Page 13 Trésorerie: gestion des moyens disponibles et gérer sa survie

×