SlideShare une entreprise Scribd logo
2éme Génie civil
Groupe N’1
 Nature des travaux

Désigne l’ensemble des opérations de mise en forme d’un terrain liées à
    l’édification d’une construction (nivellement du sol, fouille pour l’exécution
    des fondations, tranchée pour la mise en place des canalisations…).
Ils consistent à effectuer surtout à l’aide d’engins mécanique.
Installations et matériels

1. INTRODUCTION
Le Plan d'Installation de Chantier (PIC) est aussi important que les
plans d'exécution des ouvrages (PEO) .À partir du plan masse, il
décrit de façon la plus précise possible toutes les dispositions
retenues pour le bon fonctionnement du chantier.


L’ouvrage à construire et son environnement
 - l'emprise du terrain,
 - les différentes phases de terrassements,
 - les accès et les routes existantes,
 - les ouvrages voisins.
les installations et les matériels liés à la réalisation de l'ouvrage, les installations liées
à la présence du personnel, les installations réalisant l'interface avec l'extérieur
(panneaux de chantier, clôture, réseaux, etc.).
Pour un ouvrage donné, les choix constructifs vont être différents selon:

 • les dimensions du terrain disponible permettant ou non:
   -la mise en place d'une centrale à béton, d'un engin de levage dans ou hors emprise,
   - le stockage de divers éléments, etc.,
   - la préfabrication d'éléments sur place.

 • la proximité ou non d'une usine de préfabrication, d'une centrale de BPE, etc.

 • les accès et les possibilités de déchargement des camions... Si l'ouvrage est réalisé
en phases successives, plusieurs plans d'installation de chantier sont nécessaires
2. INSTALLATIONS ET MATÉRIELS LIÉS À LA RÉALISATION:
On distingue trois principaux postes : le stockage des matériaux et du matériel, les gros
matériels et les circulations du matériel.


2.1- Stockage des matériaux:
On prévoit des zones de stockage pour:
-les terres réutilisées pour les remblais,
- les matériaux constitutifs du béton dans le cas d'une centrale sur le chantier : parc à
granulats (graviers et sable) et silos à ciment,
- les aciers: éléments façonnés ou assemblés (cages d'armatures et treillis soudés),
- les éléments préfabriqués ou semi
-préfabriqués (prédalles, poutres, escaliers, etc.). Ces deux dernières surfaces doivent être
accessibles à la grue. Une aire accessible à la grue, est réservée pour l'entretien, l'assemblage
et le dépôt des matériels
2.2- Gros matériel:
On représente la grue sur le PIC avec ses caractéristiques: position, longueur de flèche,
hauteur sous crochet et caractéristiques de levage, ainsi que les zones de survol
interdites. Les deux vues, en plan et en élévation, permettent d'indiquer les niveaux
suivants:
-points hauts des bâtiments (existants et à construire),
- dessous du crochet de la grue,
- point haut de la grue,
et si nécessaire, la position de la centrale à béton, qui conditionne les voies de
circulation des camions pour l'approvisionnement des granulats et du ciment.
On précise l'emplacement des trémies de stockage du béton prêt à l'emploi ainsi que la
position de la pompe.
On pensera à prévoir les branchements (électricité, eau, etc.).
2.3- circulation sur l'emprise du chantier: est souvent judicieux de
placer une signalisation spécifique au chantier concernant la circulation des
véhicules et des piétons.

2.3.1- Engins et camions:
 On réalise une voie provisoire nécessitant un décapage de la terre végétale,
la mise en place d'une forme drainante et d'une couche de forme. La largeur
pour une voie de circulation est de 3 m à 4 m et de 6 m pour deux voies.
Dans la mesure du possible, il est souhaitable de prévoir une entrée et une
sortie distinctes et d'imposer un sens de circulation sur le chantier. Les points
de déchargement des camions et une aire de stationnement pour les camions
toupies (si on utilise du béton prêt à l'emploi) sont prévus pour être
facilement accessibles à la grue.
2.3.2- Piétons:
3.AUTORISATIONS:
 Dès qu'une partie de l'installation du chantier déborde sur la voie publique, les
demandes d'autorisations sont à adresser aux services techniques de la mairie
et/ou au commissariat de police du lieu de la construction. Elles concernent
notamment la clôture, les dépôts de gravois et de matériaux, l'installation
d'engins de levage, la mise en place d'un échafaudage sur le trottoir, mais aussi
les modifications de la circulation piétonne ou routière aux abords du chantier:
interdiction de stationner, passage piétons provisoire, etc. Une autorisation de
survol par la flèche de la grue doit être demandée aux riverains concernés.

4.CLÔTURE :
Pour diverses raisons de sécurité, un chantier doit être entouré d'une clôture
souvent opaque, d'une hauteur de 2 à 2,50 m. Les portes doivent, de
préférence, s'ouvrir vers l'intérieur du chantier pour l'accès des véhicules et
l'accès des piétons. Un pictogramme doit rappeler l'obligation du port du
casque à l'intérieur du chantier.
5.BUREAU DE CHANTIER:
Un bureau de chantier et une salle de réunion sont mis en place dès l'ouverture
du chantier à l'attention de la maîtrise d'oeuvre et de la maîtrise d'ouvrage
(équipement: électricité, chauffage, téléphone, etc.).

6.SANITAIRES:
Pour tout chantier, des équipements sanitaires sont obligatoires.
Les renseignements suivants concernent des chantiers dont la durée est supérieure à 4
mois. Le cas des autres chantiers est traité
Il faut mettre à disposition du personnel:
- l lavabo (eau potable) pour 5 personnes (1 pour 10 salariés disposant d'eau à
température variable),
-1 WC pour 10 salariés,
-1 douche pour 8 ouvriers (non obligatoire sauf pour les travaux classés insalubres) :
ratio 2 m2 par douche (1 cabine de douche et 1 cabine d'habillage).
7.VESTIAIRES:
Un local vestiaire (porte fermant à clef) comportant, par salarié, une armoire
individuelle et un siège, doit être mis à la disposition du personnel. La surface à
prévoir est de l'ordre de 1 m2 par personne.

8.RÉFECTOIRE, SALLE À MANGER: Un local réfectoire, distinct du vestiaire,
disposant de sièges et de tables en nombre suffisant, équipé d'un réfrigérateur et
d'appareils de cuisson, doit permettre d'accueillir le personnel. Le ratio est de l'ordre
de 1,3 m' par personne

Signalisation :
En l'absence de précautions particulières, les chantiers fixes ou mobiles peuvent
constituer un danger, tant pour le personnel y travaillant que pour les riverains et les
usagers de la voirie aux alentours du chantier. Il faut donc mettre en oeuvre des
dispositifs de signalisation clairs et précis, pour signaler les installations provisoires
et les modifications de circulation qu'elles induisent.
Le décapage des terres :
Enlever généralement la terre arable pour la stocker
provisoirement. Ce terrassement est dit en découverte
Bulldozer
Les déblais
Creuser dans le sol et dégager
les terres.

Exemples :
Creuser une fouille pour
réaliser une fondation, un
sous-sol, une cave…
Les Remblais
Prélever des terres, les transporter et combler des
cavités.
Exemples :
    - Combler une tranchée au-dessus d’une
canalisation en place, contre un mur de sous-sol.
    - Aplanir un terrain par rapport de terre ou de
tout venant.
Fouilles effectuées :
En rigole ( l < 2.00 m et h < 1.00) d’où l est le largeur de la fouille
et h est le hauteur
En tranchées (L<2.00m et h> 1.00m)
En excavation (l >2.00m et h< h/2 )
classification des sols:
Selon les difficultés d'extraction:
travaux de terrassement :
Les déblais et les remblais sont effectués sur le chantier en respectant
les indications potées sur les plans:
         - de masse
         - d'implantation
         - de profils en long et en travers
pour déterminer:
         - des alignements
         - des nivellements
=> implantation et piquetage des terrassements.
la connaissance des caractéristiques des sols permet de choisir les
méthodes.


 Exemples:
     - Mode d'exécution des travaux
      - Choix du matériel de terrassement
      - Mesures de prévention d'accidents
implantation:
les alignement et les retours
d'équerre sont obtenus avec:
   - Des jalon
   - Une équerre optique ou un
cercle-niveau de chantier
 a) on plante d'abord des jalons
aux angles de la construction
prévue.
  b) on délimite ensuite la surface
ou la zone à terrasser par d'autres
jalons et on établit les chaises.
  c) on forme des bandes blanches
avec du plâtre ou de la chaux entre
les jalons pour visualiser les
alignements et aider le conducteur
d'engin.
PIQUETAGE(alignements et nivellements)
• Les piquets repères sont placés pour faciliter le travail des engins.
suivant les travaux, ils sont:
   - Alignés: cas des canalisations en tranchées
   - Placés en quadrillage afin d'obtenir une aire plane: cas des
fouilles
excavation, des sous-sols ou terrains d'évolution (parking).
• La tète des piquets indique à l'opérateur le niveau à atteindre.
• Matériel utilisé:
    - les nivelettes
    - les niveaux optiques et des mires parentes.
Réalisation des fouilles
Après implantation-piquetage les fouilles peuvent être réalisées:
•manuellement s'il s'agit de faible volume ou de travaux difficiles dans l'embarras des
étais. On utilise:
  +des pics
  + des marteaux pneumatiques ou électriques.
•mécaniquement avec les engins de terrassement.

Engins d'excavation:
 Pelles hydrauliques:
Utilisées pour rigoles et tranchées dans les terrains meubles ou compactes (sable,
argile...).
 Mode d'action:
Déplacement:
            - châssis sur pneumatiques
            - châssis sur chenilles
            - châssis sur camions
Terrassement grâce aux équipements actionnés par vérins hydrauliques.
pelles hydraulique (tranchés pour canalisation)
équipement :
Chargeuses:
  Ce sont des tracteurs sur chenilles ou
sur roues équipés d'un large godet à
l'avant adapté à 2 bras à relevage
hydraulique.

 équipement:
Godet de capacité de 1 à 5m².
 Mode d'action:
Celui d'une pelle chargeuse.
 Utilisation:
Reprise des déblais ou des terrains
meubles et chargement direct sur
camion.
 Engins de nivellement:

Doser        :
Tracteur avec un bouclier ou large lame à l'avant .
- Bulldozer: la lamée est non orientable et perpendiculaire à l’axe de l’engin.
- Angle dozer: la lame est orientable.
- Tilt doser: la lame peut s'incliner sur l'horizontale.
 équipement:
Le soc est formé par une lame coupante qui peut s'orienter dans toutes les directions.
 Mode d'action:
Elles travaillant par refoulement en déplaçant les terres latéralement
 utilisation:
Elles servent au réglage des surfaces et des talus .
 Niveleuses:
Elles sont automotrices à 4 ou 6 roues
 équipement:
Le soc est formé par une lame coupante qui peut s'orienter dans toutes les
directions.
 Mode d'action:
Elles travaillant par refoulement en déplacant les terres latéralemen.
 Utilisation:
Elles sevent au réglage des surfaces et des talus .
 Scrapers:
Ces engins peuvent effectuer : le chargement le transport, l'épandage des
terres.
 équipement:
 Benne munie a sa partie inférieure d'une lame coupante
 Mode d'action:
    - Positionne chargement :la benne s'abaisse pour mordre le sol.
    - Position de route : benne fermée.
    - Position de déchargement : vidage par déplacement du fond de benne
vers l'avant.
 Utilisation:
    - Travaux de terrassement en surface.
    - Travaux de nivellement.
 Engins de transport:

   - Dumpers: vidage par basculement vers l'avant.
   - Dump-trucks: puissants engins (capacité 20m au cubes).
Déversement des terres par basculement vers arrière.
 Engins de compactage:




- Compacteurs à pneus: les traces des        - Rouleaux vibrants automoteurs.
roues arrières recouvrent celles des roues
avant.
Procèdes de
blindage:
Le blindage consiste a maintenir
provisoirement les paroi d’un talus ou
d’une tranchée pour assure la sécurité
en cours de travaux.
Les fouilles en tranchées de plus de
1.30m de profondeur et d’une largeur
égale ou inferieur aux 2/3 de la
profondeur doivent , Lorsque leurs
parois sont verticales ou sensiblement
verticaux , être blindées , étrésillonnées
ou étayées.
Principe:
Les parois continues ou discontinue en bois
ou en métal sont plaquées au terrain par des
étrésillons qui jouent le rôle de butons ou
d entretoises .
moyens utilises:

-Le blindage peu effectuer :
-Par planches verticaux
-Par planches horizontales
-Par panneaux préfabriqués jointif ou non
-A l’aide d’un mannequin de pose
Par caissons
-A ‘aide d’un châssis mobile qui porte un
cadre rigide suspendu avec les éléments de
blindage.


                                             Le caisson de blindage est installé
                                             en fond de fouille pré-excavée.

Contenu connexe

Tendances

Le terrassement ...
Le terrassement                                                              ...Le terrassement                                                              ...
Le terrassement ...Ab Dou
 
Rapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantierRapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantier
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
Organisation des chantiers 01
Organisation des chantiers 01Organisation des chantiers 01
Organisation des chantiers 01Sami Sahli
 
Metre de batiment et tp
Metre de batiment et tpMetre de batiment et tp
Metre de batiment et tp
Chouaib Moula
 
Travaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdfTravaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdf
NestaNesta2
 
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de TerassementCours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Archi Guelma
 
rapport de stage génie civil géotechnique
rapport de stage génie civil géotechnique rapport de stage génie civil géotechnique
rapport de stage génie civil géotechnique
Ahmed Touati
 
Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume
Abdessadek ELASRI
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
Archi Guelma
 
Matériaux de chaussée
Matériaux de chausséeMatériaux de chaussée
Matériaux de chaussée
adel213
 
L'essai et la méthode CBR
L'essai et la méthode CBRL'essai et la méthode CBR
L'essai et la méthode CBR
Ghiles MEBARKI
 
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
OURAHOU Mohamed
 
Voiries et transports
Voiries et transportsVoiries et transports
Voiries et transports
Ouaret Yahia
 
Caractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routesCaractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routes
Adel Nehaoua
 
Les essais geotechniques en laboratoire et in situ
Les essais geotechniques en laboratoire et in situLes essais geotechniques en laboratoire et in situ
Les essais geotechniques en laboratoire et in situ
Flavien Damiba
 
Projet routier
Projet routier Projet routier
Projet routier
oumaima dkadek
 

Tendances (20)

Le terrassement ...
Le terrassement                                                              ...Le terrassement                                                              ...
Le terrassement ...
 
Fondations 03
Fondations 03Fondations 03
Fondations 03
 
Rapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantierRapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantier
 
Organisation des chantiers 01
Organisation des chantiers 01Organisation des chantiers 01
Organisation des chantiers 01
 
Fondations 02
Fondations 02Fondations 02
Fondations 02
 
Metre de batiment et tp
Metre de batiment et tpMetre de batiment et tp
Metre de batiment et tp
 
Béton armé
Béton arméBéton armé
Béton armé
 
Travaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdfTravaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdf
 
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de TerassementCours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
 
Structure metalique
Structure metaliqueStructure metalique
Structure metalique
 
rapport de stage génie civil géotechnique
rapport de stage génie civil géotechnique rapport de stage génie civil géotechnique
rapport de stage génie civil géotechnique
 
Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
 
Matériaux de chaussée
Matériaux de chausséeMatériaux de chaussée
Matériaux de chaussée
 
L'essai et la méthode CBR
L'essai et la méthode CBRL'essai et la méthode CBR
L'essai et la méthode CBR
 
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
 
Voiries et transports
Voiries et transportsVoiries et transports
Voiries et transports
 
Caractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routesCaractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routes
 
Les essais geotechniques en laboratoire et in situ
Les essais geotechniques en laboratoire et in situLes essais geotechniques en laboratoire et in situ
Les essais geotechniques en laboratoire et in situ
 
Projet routier
Projet routier Projet routier
Projet routier
 

En vedette

08 fiche01 modes metre_terrassements v3
08 fiche01 modes metre_terrassements v308 fiche01 modes metre_terrassements v3
08 fiche01 modes metre_terrassements v3m.a bensaaoud
 
Materiels De Chantier Terrassement
Materiels De Chantier TerrassementMateriels De Chantier Terrassement
Materiels De Chantier Terrassement
OURAHOU Mohamed
 
Exposé topographie
Exposé topographieExposé topographie
Exposé topographie
Rofi Cad
 
Topographie
Topographie Topographie
Topographie
Noureddine Djebbari
 
Cours: Le nivellement
Cours: Le nivellementCours: Le nivellement
Cours: Le nivellement
bitagogo
 
Les instruments topographiques par Ngninteguia. bertin
Les instruments topographiques par Ngninteguia. bertinLes instruments topographiques par Ngninteguia. bertin
Les instruments topographiques par Ngninteguia. bertin
bitagogo
 
Introduction 1 9
Introduction 1 9Introduction 1 9
Introduction 1 9Muth Dina
 
Organisation des chantiers-2ie
Organisation des chantiers-2ieOrganisation des chantiers-2ie
Organisation des chantiers-2ieIssifou Adam
 
9.1 Topographie
9.1 Topographie9.1 Topographie
9.1 Topographie
Jonathan DOUAUD
 
Cours plan installation de chantier - télécharger : http://goo.gl/krw1wE
Cours plan installation de chantier - télécharger : http://goo.gl/krw1wECours plan installation de chantier - télécharger : http://goo.gl/krw1wE
Cours plan installation de chantier - télécharger : http://goo.gl/krw1wE
Hani sami joga
 
Drop profil en long v1.1.1.c
Drop profil en long v1.1.1.cDrop profil en long v1.1.1.c
Drop profil en long v1.1.1.c
idropproject
 
Guide du conducteur de travaux
Guide du conducteur de travauxGuide du conducteur de travaux
Guide du conducteur de travaux
Clico travaux
 
Devis descriptif-duplex
Devis descriptif-duplexDevis descriptif-duplex
Devis descriptif-duplexm.a bensaaoud
 
Avant apres
Avant apresAvant apres
Avant apres
NASTEP_SAS
 
Vue en plan
Vue en planVue en plan
Projets intégrés : Plan d’implantation et d’intégration architecturale
Projets intégrés : Plan d’implantation et d’intégration architecturaleProjets intégrés : Plan d’implantation et d’intégration architecturale
Projets intégrés : Plan d’implantation et d’intégration architecturaleVille de Châteauguay
 
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER Hiba Architecte
 

En vedette (20)

08 fiche01 modes metre_terrassements v3
08 fiche01 modes metre_terrassements v308 fiche01 modes metre_terrassements v3
08 fiche01 modes metre_terrassements v3
 
Materiels De Chantier Terrassement
Materiels De Chantier TerrassementMateriels De Chantier Terrassement
Materiels De Chantier Terrassement
 
Exposé topographie
Exposé topographieExposé topographie
Exposé topographie
 
Topographie
Topographie Topographie
Topographie
 
Cours: Le nivellement
Cours: Le nivellementCours: Le nivellement
Cours: Le nivellement
 
Les instruments topographiques par Ngninteguia. bertin
Les instruments topographiques par Ngninteguia. bertinLes instruments topographiques par Ngninteguia. bertin
Les instruments topographiques par Ngninteguia. bertin
 
Introduction 1 9
Introduction 1 9Introduction 1 9
Introduction 1 9
 
Organisation des chantiers-2ie
Organisation des chantiers-2ieOrganisation des chantiers-2ie
Organisation des chantiers-2ie
 
9.1 Topographie
9.1 Topographie9.1 Topographie
9.1 Topographie
 
Planification chantier
Planification chantierPlanification chantier
Planification chantier
 
Cours plan installation de chantier - télécharger : http://goo.gl/krw1wE
Cours plan installation de chantier - télécharger : http://goo.gl/krw1wECours plan installation de chantier - télécharger : http://goo.gl/krw1wE
Cours plan installation de chantier - télécharger : http://goo.gl/krw1wE
 
Drop profil en long v1.1.1.c
Drop profil en long v1.1.1.cDrop profil en long v1.1.1.c
Drop profil en long v1.1.1.c
 
Guide du conducteur de travaux
Guide du conducteur de travauxGuide du conducteur de travaux
Guide du conducteur de travaux
 
Devis descriptif-duplex
Devis descriptif-duplexDevis descriptif-duplex
Devis descriptif-duplex
 
La route
La routeLa route
La route
 
Avant apres
Avant apresAvant apres
Avant apres
 
Decompactage
DecompactageDecompactage
Decompactage
 
Vue en plan
Vue en planVue en plan
Vue en plan
 
Projets intégrés : Plan d’implantation et d’intégration architecturale
Projets intégrés : Plan d’implantation et d’intégration architecturaleProjets intégrés : Plan d’implantation et d’intégration architecturale
Projets intégrés : Plan d’implantation et d’intégration architecturale
 
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER LA CIRCULATION URBAINE  AU NIVEAU D’ALGER
LA CIRCULATION URBAINE AU NIVEAU D’ALGER
 

Similaire à Terrassment groupe N'1

Partager Procédés généraux de construction (1).pptx
Partager Procédés généraux de construction  (1).pptxPartager Procédés généraux de construction  (1).pptx
Partager Procédés généraux de construction (1).pptx
HoussamBoularas1
 
UMMYY 2.docxdddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd
UMMYY 2.docxddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddUMMYY 2.docxdddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd
UMMYY 2.docxdddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd
yahyayahya620218
 
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.pptamineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
MariemHAMOUDA2
 
Plaquette pose-gazoduc
Plaquette pose-gazoducPlaquette pose-gazoduc
Plaquette pose-gazoduc
narr255
 
Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1
Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1
Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1
IRBarry
 
Rotary inverse
Rotary inverseRotary inverse
Rotary inverse
Raidmehiri
 
M202_GCOTP_MC.pdf
M202_GCOTP_MC.pdfM202_GCOTP_MC.pdf
M202_GCOTP_MC.pdf
mohammed khaldoun
 
397185702-2-Projet-Ferroviaire.pdf
397185702-2-Projet-Ferroviaire.pdf397185702-2-Projet-Ferroviaire.pdf
397185702-2-Projet-Ferroviaire.pdf
sabdou
 
recap cours d'exploitation 2014.pptx
recap cours d'exploitation 2014.pptxrecap cours d'exploitation 2014.pptx
recap cours d'exploitation 2014.pptx
Mokded Ghenimi
 
Formulation enduit bicouche
Formulation enduit bicoucheFormulation enduit bicouche
Formulation enduit bicouche
SOHKWETCHE
 
Chapitre 0 introduction
Chapitre 0 introductionChapitre 0 introduction
Chapitre 0 introduction
abdelkrim abdellaoui
 
Souk tlet CCTP.doc
Souk tlet CCTP.docSouk tlet CCTP.doc
Souk tlet CCTP.doc
ommar2011
 
Implantation du forage
Implantation du forageImplantation du forage
Implantation du foragetimi55
 
Exposé de Stage en Assainissement & VRD
Exposé de Stage en Assainissement & VRDExposé de Stage en Assainissement & VRD
Exposé de Stage en Assainissement & VRD
YasserBellahcene2
 
Cctp voirie bab2008
Cctp voirie bab2008Cctp voirie bab2008
Cctp voirie bab2008
Nazef Karim
 
Materiels De Chantier Terrassement
Materiels De Chantier TerrassementMateriels De Chantier Terrassement
Materiels De Chantier Terrassementguest4a5dea
 
04 terrassements
04   terrassements04   terrassements
04 terrassements
abde zad
 
Construction des routes [Enregistrement automatique]1.pptx
Construction des routes [Enregistrement automatique]1.pptxConstruction des routes [Enregistrement automatique]1.pptx
Construction des routes [Enregistrement automatique]1.pptx
MeryAme3
 
Fluides de forages
Fluides de foragesFluides de forages
Fluides de forages
ouffa
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
arijnininounou91
 

Similaire à Terrassment groupe N'1 (20)

Partager Procédés généraux de construction (1).pptx
Partager Procédés généraux de construction  (1).pptxPartager Procédés généraux de construction  (1).pptx
Partager Procédés généraux de construction (1).pptx
 
UMMYY 2.docxdddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd
UMMYY 2.docxddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddUMMYY 2.docxdddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd
UMMYY 2.docxdddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd
 
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.pptamineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
 
Plaquette pose-gazoduc
Plaquette pose-gazoducPlaquette pose-gazoduc
Plaquette pose-gazoduc
 
Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1
Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1
Ogc6 préparation et aménagement des chantiers 1
 
Rotary inverse
Rotary inverseRotary inverse
Rotary inverse
 
M202_GCOTP_MC.pdf
M202_GCOTP_MC.pdfM202_GCOTP_MC.pdf
M202_GCOTP_MC.pdf
 
397185702-2-Projet-Ferroviaire.pdf
397185702-2-Projet-Ferroviaire.pdf397185702-2-Projet-Ferroviaire.pdf
397185702-2-Projet-Ferroviaire.pdf
 
recap cours d'exploitation 2014.pptx
recap cours d'exploitation 2014.pptxrecap cours d'exploitation 2014.pptx
recap cours d'exploitation 2014.pptx
 
Formulation enduit bicouche
Formulation enduit bicoucheFormulation enduit bicouche
Formulation enduit bicouche
 
Chapitre 0 introduction
Chapitre 0 introductionChapitre 0 introduction
Chapitre 0 introduction
 
Souk tlet CCTP.doc
Souk tlet CCTP.docSouk tlet CCTP.doc
Souk tlet CCTP.doc
 
Implantation du forage
Implantation du forageImplantation du forage
Implantation du forage
 
Exposé de Stage en Assainissement & VRD
Exposé de Stage en Assainissement & VRDExposé de Stage en Assainissement & VRD
Exposé de Stage en Assainissement & VRD
 
Cctp voirie bab2008
Cctp voirie bab2008Cctp voirie bab2008
Cctp voirie bab2008
 
Materiels De Chantier Terrassement
Materiels De Chantier TerrassementMateriels De Chantier Terrassement
Materiels De Chantier Terrassement
 
04 terrassements
04   terrassements04   terrassements
04 terrassements
 
Construction des routes [Enregistrement automatique]1.pptx
Construction des routes [Enregistrement automatique]1.pptxConstruction des routes [Enregistrement automatique]1.pptx
Construction des routes [Enregistrement automatique]1.pptx
 
Fluides de forages
Fluides de foragesFluides de forages
Fluides de forages
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
 

Dernier

BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptxcours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
AbdessamadAmimi1
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Michel Bruley
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Morzadec Cécile
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
frizzole
 

Dernier (7)

BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptxcours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
 

Terrassment groupe N'1

  • 2.  Nature des travaux Désigne l’ensemble des opérations de mise en forme d’un terrain liées à l’édification d’une construction (nivellement du sol, fouille pour l’exécution des fondations, tranchée pour la mise en place des canalisations…). Ils consistent à effectuer surtout à l’aide d’engins mécanique.
  • 3. Installations et matériels 1. INTRODUCTION Le Plan d'Installation de Chantier (PIC) est aussi important que les plans d'exécution des ouvrages (PEO) .À partir du plan masse, il décrit de façon la plus précise possible toutes les dispositions retenues pour le bon fonctionnement du chantier. L’ouvrage à construire et son environnement - l'emprise du terrain, - les différentes phases de terrassements, - les accès et les routes existantes, - les ouvrages voisins.
  • 4. les installations et les matériels liés à la réalisation de l'ouvrage, les installations liées à la présence du personnel, les installations réalisant l'interface avec l'extérieur (panneaux de chantier, clôture, réseaux, etc.). Pour un ouvrage donné, les choix constructifs vont être différents selon: • les dimensions du terrain disponible permettant ou non: -la mise en place d'une centrale à béton, d'un engin de levage dans ou hors emprise, - le stockage de divers éléments, etc., - la préfabrication d'éléments sur place. • la proximité ou non d'une usine de préfabrication, d'une centrale de BPE, etc. • les accès et les possibilités de déchargement des camions... Si l'ouvrage est réalisé en phases successives, plusieurs plans d'installation de chantier sont nécessaires
  • 5. 2. INSTALLATIONS ET MATÉRIELS LIÉS À LA RÉALISATION: On distingue trois principaux postes : le stockage des matériaux et du matériel, les gros matériels et les circulations du matériel. 2.1- Stockage des matériaux: On prévoit des zones de stockage pour: -les terres réutilisées pour les remblais, - les matériaux constitutifs du béton dans le cas d'une centrale sur le chantier : parc à granulats (graviers et sable) et silos à ciment, - les aciers: éléments façonnés ou assemblés (cages d'armatures et treillis soudés), - les éléments préfabriqués ou semi -préfabriqués (prédalles, poutres, escaliers, etc.). Ces deux dernières surfaces doivent être accessibles à la grue. Une aire accessible à la grue, est réservée pour l'entretien, l'assemblage et le dépôt des matériels
  • 6. 2.2- Gros matériel: On représente la grue sur le PIC avec ses caractéristiques: position, longueur de flèche, hauteur sous crochet et caractéristiques de levage, ainsi que les zones de survol interdites. Les deux vues, en plan et en élévation, permettent d'indiquer les niveaux suivants: -points hauts des bâtiments (existants et à construire), - dessous du crochet de la grue, - point haut de la grue, et si nécessaire, la position de la centrale à béton, qui conditionne les voies de circulation des camions pour l'approvisionnement des granulats et du ciment. On précise l'emplacement des trémies de stockage du béton prêt à l'emploi ainsi que la position de la pompe. On pensera à prévoir les branchements (électricité, eau, etc.).
  • 7. 2.3- circulation sur l'emprise du chantier: est souvent judicieux de placer une signalisation spécifique au chantier concernant la circulation des véhicules et des piétons. 2.3.1- Engins et camions: On réalise une voie provisoire nécessitant un décapage de la terre végétale, la mise en place d'une forme drainante et d'une couche de forme. La largeur pour une voie de circulation est de 3 m à 4 m et de 6 m pour deux voies. Dans la mesure du possible, il est souhaitable de prévoir une entrée et une sortie distinctes et d'imposer un sens de circulation sur le chantier. Les points de déchargement des camions et une aire de stationnement pour les camions toupies (si on utilise du béton prêt à l'emploi) sont prévus pour être facilement accessibles à la grue.
  • 9. 3.AUTORISATIONS: Dès qu'une partie de l'installation du chantier déborde sur la voie publique, les demandes d'autorisations sont à adresser aux services techniques de la mairie et/ou au commissariat de police du lieu de la construction. Elles concernent notamment la clôture, les dépôts de gravois et de matériaux, l'installation d'engins de levage, la mise en place d'un échafaudage sur le trottoir, mais aussi les modifications de la circulation piétonne ou routière aux abords du chantier: interdiction de stationner, passage piétons provisoire, etc. Une autorisation de survol par la flèche de la grue doit être demandée aux riverains concernés. 4.CLÔTURE : Pour diverses raisons de sécurité, un chantier doit être entouré d'une clôture souvent opaque, d'une hauteur de 2 à 2,50 m. Les portes doivent, de préférence, s'ouvrir vers l'intérieur du chantier pour l'accès des véhicules et l'accès des piétons. Un pictogramme doit rappeler l'obligation du port du casque à l'intérieur du chantier.
  • 10. 5.BUREAU DE CHANTIER: Un bureau de chantier et une salle de réunion sont mis en place dès l'ouverture du chantier à l'attention de la maîtrise d'oeuvre et de la maîtrise d'ouvrage (équipement: électricité, chauffage, téléphone, etc.). 6.SANITAIRES: Pour tout chantier, des équipements sanitaires sont obligatoires. Les renseignements suivants concernent des chantiers dont la durée est supérieure à 4 mois. Le cas des autres chantiers est traité Il faut mettre à disposition du personnel: - l lavabo (eau potable) pour 5 personnes (1 pour 10 salariés disposant d'eau à température variable), -1 WC pour 10 salariés, -1 douche pour 8 ouvriers (non obligatoire sauf pour les travaux classés insalubres) : ratio 2 m2 par douche (1 cabine de douche et 1 cabine d'habillage).
  • 11. 7.VESTIAIRES: Un local vestiaire (porte fermant à clef) comportant, par salarié, une armoire individuelle et un siège, doit être mis à la disposition du personnel. La surface à prévoir est de l'ordre de 1 m2 par personne. 8.RÉFECTOIRE, SALLE À MANGER: Un local réfectoire, distinct du vestiaire, disposant de sièges et de tables en nombre suffisant, équipé d'un réfrigérateur et d'appareils de cuisson, doit permettre d'accueillir le personnel. Le ratio est de l'ordre de 1,3 m' par personne Signalisation : En l'absence de précautions particulières, les chantiers fixes ou mobiles peuvent constituer un danger, tant pour le personnel y travaillant que pour les riverains et les usagers de la voirie aux alentours du chantier. Il faut donc mettre en oeuvre des dispositifs de signalisation clairs et précis, pour signaler les installations provisoires et les modifications de circulation qu'elles induisent.
  • 12. Le décapage des terres : Enlever généralement la terre arable pour la stocker provisoirement. Ce terrassement est dit en découverte Bulldozer
  • 13. Les déblais Creuser dans le sol et dégager les terres. Exemples : Creuser une fouille pour réaliser une fondation, un sous-sol, une cave…
  • 14. Les Remblais Prélever des terres, les transporter et combler des cavités. Exemples : - Combler une tranchée au-dessus d’une canalisation en place, contre un mur de sous-sol. - Aplanir un terrain par rapport de terre ou de tout venant.
  • 15. Fouilles effectuées : En rigole ( l < 2.00 m et h < 1.00) d’où l est le largeur de la fouille et h est le hauteur En tranchées (L<2.00m et h> 1.00m) En excavation (l >2.00m et h< h/2 )
  • 16. classification des sols: Selon les difficultés d'extraction:
  • 17. travaux de terrassement : Les déblais et les remblais sont effectués sur le chantier en respectant les indications potées sur les plans: - de masse - d'implantation - de profils en long et en travers pour déterminer: - des alignements - des nivellements => implantation et piquetage des terrassements. la connaissance des caractéristiques des sols permet de choisir les méthodes. Exemples: - Mode d'exécution des travaux - Choix du matériel de terrassement - Mesures de prévention d'accidents
  • 18. implantation: les alignement et les retours d'équerre sont obtenus avec: - Des jalon - Une équerre optique ou un cercle-niveau de chantier a) on plante d'abord des jalons aux angles de la construction prévue. b) on délimite ensuite la surface ou la zone à terrasser par d'autres jalons et on établit les chaises. c) on forme des bandes blanches avec du plâtre ou de la chaux entre les jalons pour visualiser les alignements et aider le conducteur d'engin.
  • 19. PIQUETAGE(alignements et nivellements) • Les piquets repères sont placés pour faciliter le travail des engins. suivant les travaux, ils sont: - Alignés: cas des canalisations en tranchées - Placés en quadrillage afin d'obtenir une aire plane: cas des fouilles excavation, des sous-sols ou terrains d'évolution (parking). • La tète des piquets indique à l'opérateur le niveau à atteindre. • Matériel utilisé: - les nivelettes - les niveaux optiques et des mires parentes.
  • 20. Réalisation des fouilles Après implantation-piquetage les fouilles peuvent être réalisées: •manuellement s'il s'agit de faible volume ou de travaux difficiles dans l'embarras des étais. On utilise: +des pics + des marteaux pneumatiques ou électriques. •mécaniquement avec les engins de terrassement. Engins d'excavation:  Pelles hydrauliques: Utilisées pour rigoles et tranchées dans les terrains meubles ou compactes (sable, argile...).  Mode d'action: Déplacement: - châssis sur pneumatiques - châssis sur chenilles - châssis sur camions Terrassement grâce aux équipements actionnés par vérins hydrauliques.
  • 21. pelles hydraulique (tranchés pour canalisation) équipement :
  • 22. Chargeuses: Ce sont des tracteurs sur chenilles ou sur roues équipés d'un large godet à l'avant adapté à 2 bras à relevage hydraulique.  équipement: Godet de capacité de 1 à 5m².  Mode d'action: Celui d'une pelle chargeuse.  Utilisation: Reprise des déblais ou des terrains meubles et chargement direct sur camion.
  • 23.  Engins de nivellement: Doser : Tracteur avec un bouclier ou large lame à l'avant . - Bulldozer: la lamée est non orientable et perpendiculaire à l’axe de l’engin. - Angle dozer: la lame est orientable. - Tilt doser: la lame peut s'incliner sur l'horizontale.  équipement: Le soc est formé par une lame coupante qui peut s'orienter dans toutes les directions.  Mode d'action: Elles travaillant par refoulement en déplaçant les terres latéralement  utilisation: Elles servent au réglage des surfaces et des talus .
  • 24.  Niveleuses: Elles sont automotrices à 4 ou 6 roues  équipement: Le soc est formé par une lame coupante qui peut s'orienter dans toutes les directions.  Mode d'action: Elles travaillant par refoulement en déplacant les terres latéralemen.  Utilisation: Elles sevent au réglage des surfaces et des talus .
  • 25.  Scrapers: Ces engins peuvent effectuer : le chargement le transport, l'épandage des terres.  équipement: Benne munie a sa partie inférieure d'une lame coupante  Mode d'action: - Positionne chargement :la benne s'abaisse pour mordre le sol. - Position de route : benne fermée. - Position de déchargement : vidage par déplacement du fond de benne vers l'avant.  Utilisation: - Travaux de terrassement en surface. - Travaux de nivellement.
  • 26.  Engins de transport: - Dumpers: vidage par basculement vers l'avant. - Dump-trucks: puissants engins (capacité 20m au cubes). Déversement des terres par basculement vers arrière.
  • 27.  Engins de compactage: - Compacteurs à pneus: les traces des - Rouleaux vibrants automoteurs. roues arrières recouvrent celles des roues avant.
  • 28. Procèdes de blindage: Le blindage consiste a maintenir provisoirement les paroi d’un talus ou d’une tranchée pour assure la sécurité en cours de travaux. Les fouilles en tranchées de plus de 1.30m de profondeur et d’une largeur égale ou inferieur aux 2/3 de la profondeur doivent , Lorsque leurs parois sont verticales ou sensiblement verticaux , être blindées , étrésillonnées ou étayées.
  • 29. Principe: Les parois continues ou discontinue en bois ou en métal sont plaquées au terrain par des étrésillons qui jouent le rôle de butons ou d entretoises .
  • 30. moyens utilises: -Le blindage peu effectuer : -Par planches verticaux -Par planches horizontales -Par panneaux préfabriqués jointif ou non -A l’aide d’un mannequin de pose Par caissons -A ‘aide d’un châssis mobile qui porte un cadre rigide suspendu avec les éléments de blindage. Le caisson de blindage est installé en fond de fouille pré-excavée.