SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  9
Edward Deci.
“A partir de leurs besoins d’autonomie, de compétence
et de liens humains, les personnes développeront une
volonté de donner aux autres, de répondre à leurs
besoins de manière adéquate.”
Deci étudie pendant 20 ans les facteurs de la motivation personnelle.
Sa conclusion est : “La question n’est pas de savoir “comment des personnes pourraient
motiver d’autres personnes?”.
La question est : “Comment des personnes peuvent-elles créer les conditions pour que
d’autres personnes trouvent en elles-mêmes leurs propres motivations personnelles?””.
Il effectue pour cela des centaines d’expériences de sociologie appliquée, pour comparer
les effets de différentes approches sur l’atteinte de résultats par des humains : pure
autonomie, récompenses, punitions, menaces, pressions etc.
E.Deci définit la motivation intrinsèque comme le fait de choisir une
activité pour ses bienfaits “propres”, qu’elle procure par elle-même.
C’est le cas par exemple du comportement apprenant des jeunes enfants, ou le nôtre
lorsque nous nous engageons dans des actions personnelles, simplement pour les
sensations d’excitation, d’auto-réalisation et de satisfaction personnelle qu’elles nous
procurent.
Les expériences de E.Deci lui apprennent que la motivation intrinsèque est fortement
diminuée en présence de toute sensation de contrôle extérieur : récompenses, punitions,
délais, objectifs imposés, surveillances et évaluations extérieures.
Il en conclut que notre sensation d’autonomie (ou sensation de liberté pour s’auto-
gouverner) est un facteur déterminant du maintien de la motivation intrinsèque.
Avec l’autonomie, la sensation de sa propre compétence nourrit la
motivation intrinsèque, ainsi que le besoin de liens humains
E.Deci observe que la sensation d’être personnellement efficient/compétent/performant à
une tâche constitue une satisfaction en soi. Elle peut être assez puissante pour alimenter
toute une carrière professionnelle.
Chez les enfants, on observe cette tendance à explorer, et expérimenter, cet appétit de
nouveauté et de découverte, liés à ce besoin d’être compétent.
Enfin, avec l’autonomie et la compétence, le besoin de liens humains de qualité est mis en
lumière par les recherches de E.Deci comme troisième facteur : “soutenir l’autonomie
signifie entrer en relation avec autrui comme un être humain, digne de soutien, plutôt que
comme un objet qui serait à manipuler en vue de ma propre satisfaction. Cela signifie
adopter sa perspective, et voir le monde de son point de vue à lui.”
Pour des activités complexes comme le soin par exemple, le type
d’engagement humain qui permet de trouver les solutions optimales
nécessite la motivation intrinsèque.
Et celle-ci suppose des personnes ayant la compréhension de comment atteindre les
objectifs souhaités, et se sachant compétents pour cela. La suite sera grandement facilitée
si le contexte interpersonnel soutient l’autonomie des personnes.
Grâce à ces ingrédients importants, les personnes seront rendues capables de fixer leurs
propres buts, développer leurs propres normes, suivre eux-mêmes leurs progrès, et
atteindre des buts qui ne bénéficieront pas qu’à eux-mêmes, mais aussi aux groupes et
organisations auxquelles ils appartiennent ou avec lesquelles elles coopèrent.
E.Deci s’intéresse aussi au contexte du soin, en cherchant à
comprendre comment aider les patients à mieux prendre soin de
leur santé.
Il observe que lorsque les personnes sont “contrôlées” (= moins autonomes), elles sont
plus susceptibles d’adopter des comportements qui renforcent leurs pathologies.
Il constate également que la propension des patients à être autonome/s’auto réguler,
dépend directement de la manière dont les soignants entrent en relation avec eux.
Quand les soignants comprennent l’importance des facteurs psychosociaux dans les
comportements de santé, et de ce fait adoptent un mode de relation qui encourage
l’autonomie, les patients ont effectivement plus de chances d’être plus autonomes dans
leurs motivations, et de se comporter d’une manière plus adaptée à leur santé sur la longue
durée.
E.Deci identifie six postures des soignants pour être “centré patient”,
favoriser son autonomie et l’aider à prendre soin de sa santé
1. Considérer le point de vue la personne (=le patient), considérer la situation
depuis sa perspective à lui
2. Offrir plusieurs choix, ouvrir plusieurs options
3. Fournir des informations utiles auxquelles la personne n’avait pas accès, qui
pourront l’aider à gérer lui-même son affection
4. Expliquer le pourquoi des prescriptions, recommandations et conseils prodigués
5. Accuser réception, valider et accepter les ressentis de la personne
6. Réduire au minimum les mots et les attitudes contrôlantes
E.Deci étudie les mécanismes de “paiement à la performance.”
Il les classe dans la catégorie “carottes et bâtons”, et rappelle qu’ils étaient à la base du
“management scientifique” déployé par Taylor au siècle dernier : être payé pour chaque pièce
produite…
Le rationnel sous-jacent est “les gens veulent de l’argent. Structurons donc leur rémunération
de manière à ce qu’ils fassent ce que nous voulons.”
Ses recherches démontrent que ce type de schémas motivationnels détruisent la motivation
intrinsèque et génèrent des effets de bords négatifs importants.
Plus grave, ils détournent l’attention des acteurs du travail en lui-même, pour les focaliser sur
les récompenses promises, résultant en des pratiques moins efficientes et moins créatives.
Dans des environnements complexes et volatiles, où les acteurs doivent mobiliser de multiples
compétences, et utiliser toutes leurs ressources de réflexion et d’engagement personnel
(comme la santé), ce type de mécanismes sont inopérants et contre-productifs.
E.Deci. Bibliographie
1. Pourquoi nous faisons ce que nous faisons. E.Deci & R.Flaste 1995

Contenu connexe

Similaire à E_DECI.pptx

Rapport Analyse transactionnelle
Rapport Analyse transactionnelleRapport Analyse transactionnelle
Rapport Analyse transactionnelleTariq Ben Said
 
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...Ireps
 
190205 Ethique professionnelle : soi, la situation professionnelle et le monde
190205 Ethique professionnelle : soi, la situation professionnelle et le monde190205 Ethique professionnelle : soi, la situation professionnelle et le monde
190205 Ethique professionnelle : soi, la situation professionnelle et le mondemfaury
 
Leadership éthique et systémique
Leadership éthique et systémiqueLeadership éthique et systémique
Leadership éthique et systémiqueIsmail Chaaouf
 
L'echo interview
L'echo interviewL'echo interview
L'echo interviewanswinnen
 
Mc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMichel Perrier
 
Mc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMichel Perrier
 
Mc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMichel Perrier
 
Mc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMichel Perrier
 
Intelligence émotionnelle
Intelligence émotionnelleIntelligence émotionnelle
Intelligence émotionnelleNicolae Sfetcu
 
Besoins et motivation au travail
Besoins et motivation au travailBesoins et motivation au travail
Besoins et motivation au travailFrançoise HECQUARD
 
Selection documentaires compétences psychosociales
Selection documentaires compétences psychosocialesSelection documentaires compétences psychosociales
Selection documentaires compétences psychosocialesIreps
 
Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...
Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...
Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...Thomas Bonnecarrere
 
L'art de la déstabilisation psycho cognitive - Thomas Bonnecarrere
L'art de la déstabilisation psycho cognitive - Thomas BonnecarrereL'art de la déstabilisation psycho cognitive - Thomas Bonnecarrere
L'art de la déstabilisation psycho cognitive - Thomas BonnecarrereThomas Bonnecarrere
 
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoireEthique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire@aboukam (Abou Kamagaté)
 
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivantsPresentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivantsnous sommes vivants
 
Recueil de texte en counseling
Recueil de texte en  counselingRecueil de texte en  counseling
Recueil de texte en counselingLouis Cournoyer
 
Créer un cercle positif - conférence 21/11/2019
Créer un cercle positif - conférence 21/11/2019Créer un cercle positif - conférence 21/11/2019
Créer un cercle positif - conférence 21/11/2019positivecirclespeople
 

Similaire à E_DECI.pptx (20)

Rapport Analyse transactionnelle
Rapport Analyse transactionnelleRapport Analyse transactionnelle
Rapport Analyse transactionnelle
 
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
 
Accomplissement De Soi
Accomplissement De SoiAccomplissement De Soi
Accomplissement De Soi
 
190205 Ethique professionnelle : soi, la situation professionnelle et le monde
190205 Ethique professionnelle : soi, la situation professionnelle et le monde190205 Ethique professionnelle : soi, la situation professionnelle et le monde
190205 Ethique professionnelle : soi, la situation professionnelle et le monde
 
Leadership éthique et systémique
Leadership éthique et systémiqueLeadership éthique et systémique
Leadership éthique et systémique
 
L'echo interview
L'echo interviewL'echo interview
L'echo interview
 
Mc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriques
 
Mc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriques
 
Mc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriques
 
Mc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriquesMc gill assises théoriques
Mc gill assises théoriques
 
Intelligence émotionnelle
Intelligence émotionnelleIntelligence émotionnelle
Intelligence émotionnelle
 
Besoins et motivation au travail
Besoins et motivation au travailBesoins et motivation au travail
Besoins et motivation au travail
 
Selection documentaires compétences psychosociales
Selection documentaires compétences psychosocialesSelection documentaires compétences psychosociales
Selection documentaires compétences psychosociales
 
Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...
Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...
Article de recherche scientifique sur la manipulation Thomas Bonnecarrere - A...
 
L'art de la déstabilisation psycho cognitive - Thomas Bonnecarrere
L'art de la déstabilisation psycho cognitive - Thomas BonnecarrereL'art de la déstabilisation psycho cognitive - Thomas Bonnecarrere
L'art de la déstabilisation psycho cognitive - Thomas Bonnecarrere
 
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoireEthique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
 
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivantsPresentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
Presentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants
 
Recueil de texte en counseling
Recueil de texte en  counselingRecueil de texte en  counseling
Recueil de texte en counseling
 
Manifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillanteManifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillante
 
Créer un cercle positif - conférence 21/11/2019
Créer un cercle positif - conférence 21/11/2019Créer un cercle positif - conférence 21/11/2019
Créer un cercle positif - conférence 21/11/2019
 

Plus de Guillaume Alsac

EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptxGuillaume Alsac
 
Elinor_Ostrom_short.pptx
Elinor_Ostrom_short.pptxElinor_Ostrom_short.pptx
Elinor_Ostrom_short.pptxGuillaume Alsac
 
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptxGuillaume Alsac
 
Bilan_provisoire_EQUILIBRES.pptx
Bilan_provisoire_EQUILIBRES.pptxBilan_provisoire_EQUILIBRES.pptx
Bilan_provisoire_EQUILIBRES.pptxGuillaume Alsac
 
Soignons humain buurtzorg en france presentation mom21
Soignons humain buurtzorg en france presentation mom21Soignons humain buurtzorg en france presentation mom21
Soignons humain buurtzorg en france presentation mom21Guillaume Alsac
 
Buurtzorg Présentation au salon des services à la personne 2016
Buurtzorg Présentation au salon des services à la personne 2016Buurtzorg Présentation au salon des services à la personne 2016
Buurtzorg Présentation au salon des services à la personne 2016Guillaume Alsac
 
Soignons humain le 6 octobre 2016
Soignons humain le 6 octobre 2016Soignons humain le 6 octobre 2016
Soignons humain le 6 octobre 2016Guillaume Alsac
 

Plus de Guillaume Alsac (8)

EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
 
Elinor_Ostrom_short.pptx
Elinor_Ostrom_short.pptxElinor_Ostrom_short.pptx
Elinor_Ostrom_short.pptx
 
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
 
J_Braithwaite.pptx
J_Braithwaite.pptxJ_Braithwaite.pptx
J_Braithwaite.pptx
 
Bilan_provisoire_EQUILIBRES.pptx
Bilan_provisoire_EQUILIBRES.pptxBilan_provisoire_EQUILIBRES.pptx
Bilan_provisoire_EQUILIBRES.pptx
 
Soignons humain buurtzorg en france presentation mom21
Soignons humain buurtzorg en france presentation mom21Soignons humain buurtzorg en france presentation mom21
Soignons humain buurtzorg en france presentation mom21
 
Buurtzorg Présentation au salon des services à la personne 2016
Buurtzorg Présentation au salon des services à la personne 2016Buurtzorg Présentation au salon des services à la personne 2016
Buurtzorg Présentation au salon des services à la personne 2016
 
Soignons humain le 6 octobre 2016
Soignons humain le 6 octobre 2016Soignons humain le 6 octobre 2016
Soignons humain le 6 octobre 2016
 

E_DECI.pptx

  • 1. Edward Deci. “A partir de leurs besoins d’autonomie, de compétence et de liens humains, les personnes développeront une volonté de donner aux autres, de répondre à leurs besoins de manière adéquate.”
  • 2. Deci étudie pendant 20 ans les facteurs de la motivation personnelle. Sa conclusion est : “La question n’est pas de savoir “comment des personnes pourraient motiver d’autres personnes?”. La question est : “Comment des personnes peuvent-elles créer les conditions pour que d’autres personnes trouvent en elles-mêmes leurs propres motivations personnelles?””. Il effectue pour cela des centaines d’expériences de sociologie appliquée, pour comparer les effets de différentes approches sur l’atteinte de résultats par des humains : pure autonomie, récompenses, punitions, menaces, pressions etc.
  • 3. E.Deci définit la motivation intrinsèque comme le fait de choisir une activité pour ses bienfaits “propres”, qu’elle procure par elle-même. C’est le cas par exemple du comportement apprenant des jeunes enfants, ou le nôtre lorsque nous nous engageons dans des actions personnelles, simplement pour les sensations d’excitation, d’auto-réalisation et de satisfaction personnelle qu’elles nous procurent. Les expériences de E.Deci lui apprennent que la motivation intrinsèque est fortement diminuée en présence de toute sensation de contrôle extérieur : récompenses, punitions, délais, objectifs imposés, surveillances et évaluations extérieures. Il en conclut que notre sensation d’autonomie (ou sensation de liberté pour s’auto- gouverner) est un facteur déterminant du maintien de la motivation intrinsèque.
  • 4. Avec l’autonomie, la sensation de sa propre compétence nourrit la motivation intrinsèque, ainsi que le besoin de liens humains E.Deci observe que la sensation d’être personnellement efficient/compétent/performant à une tâche constitue une satisfaction en soi. Elle peut être assez puissante pour alimenter toute une carrière professionnelle. Chez les enfants, on observe cette tendance à explorer, et expérimenter, cet appétit de nouveauté et de découverte, liés à ce besoin d’être compétent. Enfin, avec l’autonomie et la compétence, le besoin de liens humains de qualité est mis en lumière par les recherches de E.Deci comme troisième facteur : “soutenir l’autonomie signifie entrer en relation avec autrui comme un être humain, digne de soutien, plutôt que comme un objet qui serait à manipuler en vue de ma propre satisfaction. Cela signifie adopter sa perspective, et voir le monde de son point de vue à lui.”
  • 5. Pour des activités complexes comme le soin par exemple, le type d’engagement humain qui permet de trouver les solutions optimales nécessite la motivation intrinsèque. Et celle-ci suppose des personnes ayant la compréhension de comment atteindre les objectifs souhaités, et se sachant compétents pour cela. La suite sera grandement facilitée si le contexte interpersonnel soutient l’autonomie des personnes. Grâce à ces ingrédients importants, les personnes seront rendues capables de fixer leurs propres buts, développer leurs propres normes, suivre eux-mêmes leurs progrès, et atteindre des buts qui ne bénéficieront pas qu’à eux-mêmes, mais aussi aux groupes et organisations auxquelles ils appartiennent ou avec lesquelles elles coopèrent.
  • 6. E.Deci s’intéresse aussi au contexte du soin, en cherchant à comprendre comment aider les patients à mieux prendre soin de leur santé. Il observe que lorsque les personnes sont “contrôlées” (= moins autonomes), elles sont plus susceptibles d’adopter des comportements qui renforcent leurs pathologies. Il constate également que la propension des patients à être autonome/s’auto réguler, dépend directement de la manière dont les soignants entrent en relation avec eux. Quand les soignants comprennent l’importance des facteurs psychosociaux dans les comportements de santé, et de ce fait adoptent un mode de relation qui encourage l’autonomie, les patients ont effectivement plus de chances d’être plus autonomes dans leurs motivations, et de se comporter d’une manière plus adaptée à leur santé sur la longue durée.
  • 7. E.Deci identifie six postures des soignants pour être “centré patient”, favoriser son autonomie et l’aider à prendre soin de sa santé 1. Considérer le point de vue la personne (=le patient), considérer la situation depuis sa perspective à lui 2. Offrir plusieurs choix, ouvrir plusieurs options 3. Fournir des informations utiles auxquelles la personne n’avait pas accès, qui pourront l’aider à gérer lui-même son affection 4. Expliquer le pourquoi des prescriptions, recommandations et conseils prodigués 5. Accuser réception, valider et accepter les ressentis de la personne 6. Réduire au minimum les mots et les attitudes contrôlantes
  • 8. E.Deci étudie les mécanismes de “paiement à la performance.” Il les classe dans la catégorie “carottes et bâtons”, et rappelle qu’ils étaient à la base du “management scientifique” déployé par Taylor au siècle dernier : être payé pour chaque pièce produite… Le rationnel sous-jacent est “les gens veulent de l’argent. Structurons donc leur rémunération de manière à ce qu’ils fassent ce que nous voulons.” Ses recherches démontrent que ce type de schémas motivationnels détruisent la motivation intrinsèque et génèrent des effets de bords négatifs importants. Plus grave, ils détournent l’attention des acteurs du travail en lui-même, pour les focaliser sur les récompenses promises, résultant en des pratiques moins efficientes et moins créatives. Dans des environnements complexes et volatiles, où les acteurs doivent mobiliser de multiples compétences, et utiliser toutes leurs ressources de réflexion et d’engagement personnel (comme la santé), ce type de mécanismes sont inopérants et contre-productifs.
  • 9. E.Deci. Bibliographie 1. Pourquoi nous faisons ce que nous faisons. E.Deci & R.Flaste 1995