L’identité, frein ou moteur 	de développement territorial ? Une méthodologie d’analyse<br />Conférence en Intelligence Ter...
Les objectifs de l’article<br />Définir l’identité d’un territoire<br />Isoler les liens entre identité et développement<b...
Plan :<br />I- Territoire et identité<br />Qu’est ce qu’un territoire vs un espace ?<br />L’identité territoriale<br />II-...
I- Territoire & identité1.1- Qu’est ce qu’un territoire vs un espace ?<br />Un territoire n’est pas un morceau de nation o...
1.2 Qu’est-ce que l’identité territoriale<br />Une notion complexe, car l’identité est composée:<br /><ul><li> d’éléments ...
 d’appréhensions collective et individuelle</li></ul>Et l’identité territoriale est également à la fois <br /><ul><li> cau...
 reflet d’une vision interne et aussi externe au territoire</li></li></ul><li>Vu de l’extérieur du territoire<br />Préjugé...
II- Une méthodologie ad hoc :<br />Une vue d’ensemble de la méthode :<br />Diagnostic Intuitif<br />Externe<br />Ex-situ<b...
La méthode appliquée au cas de Bruxelles<br />2- Diagnostic normatif /	cognitif<br />
3- Le diagnostic identitaire<br />4- Les scénarios exploratoires<br />S1 : « BRUXELLES, DU SYNDROME BELGE AU DISTRICT EURO...
L’identité du territoire de Bruxelles<br />Le symbole de l’unité Belge…<br />Une place tampon entre Flamands et Wallons, e...
III- Une vision du territoire en dynamique			par le jeu de la prospective<br />31- Définitions : <br />La prospective est ...
LES FUTURIBLES :<br />CÔNES DES SOUHAITABLES<br />CÔNE DES <br />RÉALISABLES<br />Situation<br />de départ<br />CÔNE DES P...
32- Démarche de prospective croisée<br />1ère vague de scénarios par la méthode morphologique :<br /><ul><li>1-Raisonnemen...
2-Construction d’un arbre de pertinence (ossature du scénario) à partir d’un tableau à double entrée :
en ligne les dimensions,
en colonne les « états » des dimensions ;
soit, par exemple, 40 cases pour un tableau avec 4 états par dimension.</li></li></ul><li>2ème vague de scénarios par la m...
2-Construction d’une matrice d’analyse structurelle : en fait élaboration d’un tableau à double entrée mesurant l’influenc...
3-Détermination d’une typologie des variables à partir de ces critères d’influence et de dépendance.
4- Construction d’un arbre de pertinence pour établir un scénario.</li></li></ul><li>33- Analyse du jeu des acteurs  (modè...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CHARLES et THOUÉMENT. L’identité, frein ou facteur de développement territorial? L’exemple de la Région Capitale de Bruxelles.

1 008 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

CHARLES et THOUÉMENT. L’identité, frein ou facteur de développement territorial? L’exemple de la Région Capitale de Bruxelles.

  1. 1. L’identité, frein ou moteur de développement territorial ? Une méthodologie d’analyse<br />Conférence en Intelligence Territoriale 12-14.10. 2011 <br />Exemples de la Région Capitale de Bruxelles et de Québec<br />Erwann Charles<br />Hervé Thouément<br />Université de Brest – France<br />
  2. 2. Les objectifs de l’article<br />Définir l’identité d’un territoire<br />Isoler les liens entre identité et développement<br />Présenter une méthode pour étudier ces liens<br />Proposer deux exemples :<br />1- Bruxelles où l’identité = frein<br /> 2- Québec où l’identité = levier<br />Comprendre le territoire en dynamique<br />
  3. 3. Plan :<br />I- Territoire et identité<br />Qu’est ce qu’un territoire vs un espace ?<br />L’identité territoriale<br />II- Une méthode pour appréhender l’identité territoriale<br />Une première approche « ex-situ»…<br />Recherches et confrontations « in-situ »<br />Rectification et approfondissement de la perception du territoire. <br />III- Le territoire en dynamique<br />Le jeu des acteurs et les futuribles ?<br />
  4. 4. I- Territoire & identité1.1- Qu’est ce qu’un territoire vs un espace ?<br />Un territoire n’est pas un morceau de nation ou de région « administrative », mais une forme d’organisation et de coordination inscrite géographiquement et construite socialement. <br />Territoire pertinent : qui fait sens à ses habitants, qui mobilise ses acteurs, un territoire adéquat pour créer des projets de développement.<br />Une clé essentielle du développement: l’identité territoriale<br />(cela est d’autant plus vrai que le territoire en question n’est pas favorisé en dotations «naturelles», ressources, capitaux, facteurs de production, emplacement géographique… )<br />
  5. 5. 1.2 Qu’est-ce que l’identité territoriale<br />Une notion complexe, car l’identité est composée:<br /><ul><li> d’éléments objectifs et subjectifs (cognitifs/ affectifs selon Keating)
  6. 6. d’appréhensions collective et individuelle</li></ul>Et l’identité territoriale est également à la fois <br /><ul><li> cause et conséquence de mobilisations sur le territoire (élément instrumental selon Keating)
  7. 7. reflet d’une vision interne et aussi externe au territoire</li></li></ul><li>Vu de l’extérieur du territoire<br />Préjugés + appréhensions à distance + réelles connaissances<br />IDENTITÉ TERRITORIALE<br />Subjective & individuelle<br />Objective & collective<br />SENTIMENT D’APPARTENANCE<br />CULTURE<br /> (Malinowski)<br /> Histoire, géographie, coutumes, savoir-faire, patrimoine, etc.<br />MOBILISATION COLLECTIVE<br />Territoire<br />
  8. 8. II- Une méthodologie ad hoc :<br />Une vue d’ensemble de la méthode :<br />Diagnostic Intuitif<br />Externe<br />Ex-situ<br />Diagnostic Normatif<br />Cognitif<br />Démarche prospective<br />Diagnostic <br />Identitaire<br />In Situ<br />Scénarios normatifs<br />Scénarios exploratoires<br />Vers une perception dynamique du territoire<br />
  9. 9. La méthode appliquée au cas de Bruxelles<br />2- Diagnostic normatif / cognitif<br />
  10. 10. 3- Le diagnostic identitaire<br />4- Les scénarios exploratoires<br />S1 : « BRUXELLES, DU SYNDROME BELGE AU DISTRICT EUROPÉEN »<br /> <br />S2 : « BRUXELLES, UNE CAPITALE TOUJOURS EN “SENNE” MAIS SOUS PRESSION »<br /> <br />S3 : « BRUXELLES, LE LEADER BELGE “FEDER” LES ENERGIES ET SE DÉVELOPPE»<br />
  11. 11. L’identité du territoire de Bruxelles<br />Le symbole de l’unité Belge…<br />Une place tampon entre Flamands et Wallons, et aux multiples communautés<br />Le territoire, par excellence, de la lasagne belge <br />Un lieu de compromis… aux multiples para-institutions source de la réelle gouvernance<br />Mais au centre un acteur majeur Off Shore qui suit sa propre trajectoire…<br />=> Un territoire où l’identité gèle la gouvernance mais dont le développement est sans projet territorial car lié à la dynamique de croissance de l’acteur Off Shore . <br />
  12. 12. III- Une vision du territoire en dynamique par le jeu de la prospective<br />31- Définitions : <br />La prospective est un regard sur l’avenir destiné à éclairer l’action présente.<br />Panorama des futurs possibles d’un système donné, destiné à éclairer les conséquences des stratégies d’action envisageables (M. Godet)<br />
  13. 13. LES FUTURIBLES :<br />CÔNES DES SOUHAITABLES<br />CÔNE DES <br />RÉALISABLES<br />Situation<br />de départ<br />CÔNE DES POSSIBLES = Futuribles<br />=> Scénarios exploratoires : du présent vers le futur (de t0 à tn)<br />=> Scénarios normatifs: du futur vers le présent (de tn à t0)<br />
  14. 14. 32- Démarche de prospective croisée<br />1ère vague de scénarios par la méthode morphologique :<br /><ul><li>1-Raisonnement sur les grandes dimensions du territoire (une dizaine : gouvernance, capital humain et recherche,…)
  15. 15. 2-Construction d’un arbre de pertinence (ossature du scénario) à partir d’un tableau à double entrée :
  16. 16. en ligne les dimensions,
  17. 17. en colonne les « états » des dimensions ;
  18. 18. soit, par exemple, 40 cases pour un tableau avec 4 états par dimension.</li></li></ul><li>2ème vague de scénarios par la méthode Godet:<br /><ul><li>1-Raisonnement sur une soixantaine de « variables  clés » du territoire, analysé comme un système.
  19. 19. 2-Construction d’une matrice d’analyse structurelle : en fait élaboration d’un tableau à double entrée mesurant l’influence et la dépendance des variables entre elles.
  20. 20. 3-Détermination d’une typologie des variables à partir de ces critères d’influence et de dépendance.
  21. 21. 4- Construction d’un arbre de pertinence pour établir un scénario.</li></li></ul><li>33- Analyse du jeu des acteurs (modèle Mactor)<br />Intérêt: vérifier qu’une trajectoire souhaitée est réalisable et pérenne. <br />Algorithme :<br /><ul><li>1- Cartographier les acteurs liés aux variables clés :</li></ul> => objectifs / contraintes / influence-dépendance<br /><ul><li>2-Repérer les conflits, donc les enjeux et les objectifs associés.
  22. 22. 3-Construire une première matrice de positionnement des acteurs vis-à-vis des objectifs : en déduire les degrés d’implication des acteurs et les caractères conflictuels des objectifs.</li></li></ul><li><ul><li>4-Description du jeu sous la forme de graphes de convergence et de divergence
  23. 23. 5-Etude dynamique du jeu :
  24. 24. Introduction d’un système de valorisation pour le positionnement acteurs/objectifs ; d’où une seconde représentation du jeu
  25. 25. Introduction des rapports de forces entre acteurs par le biais d’un indicateur :</li></ul>- calcul d’une matrice de positionnement synthétique (objectifs/rapports de forces) ; - - représentation ultime du jeu.<br />
  26. 26. 34- La méthode appliquée au cas de la ville de Québec<br />La démarche du maire Lallier ou l’art de dévider une pelote de laine en partant de l’identité :<br />1- Rendre aux habitants leur fierté : le jardin des « pelleteux de nuages » <br />2- Créer de l’activité et du mouvement? Rien de tel qu’une université<br />3- Générer une effervescence artistique : Méduse, l’Ecole des arts visuels<br />4- Mettre en valeur le patrimoine industriel : l’exemple de la mairie<br />
  27. 27. 5- Savoir saisir les opportunités de l’histoire : l’implantation du Centre National des Entreprises de Hautes technologies<br />6- Mettre en place un cadre de vie attractif et soucieux de mixité sociale :<br />=> Incitations financières en direction des classes moyennes pour l’habitat<br />=> Relance du commerce :<br /><ul><li> Enlèvement du toit du mail en deux temps
  28. 28. Implication d’un promoteur respectueux de l’esprit du projet ; soutien de la Caisse Desjardin
  29. 29. Trouver des locomotives : implantation de magasins de destination
  30. 30. Déclenchement de l’effet multiplicateur : bars, restaurants, etc.</li></li></ul><li>Le jeu des acteurs dans le quartier Saint Roch<br />
  31. 31. Jeu des acteurs dans le quartier Saint Roch (suite) <br />
  32. 32. En conclusion :<br /> L’identité permet de fixer le curseur entre un territoire et un espace…<br />Mais ce curseur peut évoluer avec le temps…<br />Ne pas appréhender l’identité d’un territoire tout en voulant en construire le projet de développement, c’est soit :<br />=> Le mener à des impasses ou du moins à des conflits, des blocages<br />=> Le mener vers une trajectoire « d’espace »… et lui faire perdre une grande partie de sa « richesse ». <br />

×