SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
- 1 -
ROYAUME DU MAROC
‫كلية‬‫العلوم‬‫القانونية‬‫واالقتصادية‬‫واالجتماعية‬
Faculté des science juridique, économique et social
OUJDA
SPECIALITÉ : Science économique et gestion, parcours : gestion
Réalisé par: Zakaria JOUIMAA
Encadré par :
Projet
- 2 -
Remerciement
Je tiens à remercier le professeur FIKRI, pour l’opportunité qu’il nous a
accordéafin de promouvoir nos compétences dans le domaine Marketing.
Nous espérons que nous soyons dans les attentes que vous vouliez
- 3 -
Sujet du rapport :
- 4 -
I. Introduction générale :......................................................................... - 5 -
II. Le Marketing Digital :........................................................................... - 6 -
A. Définition du Marketing Digital :.............................................................................- 6 -
B. Histoire du Marketing-Digital..................................................................................- 6 -
III. Les différentes phases de l’évolution du web ...................................... - 7 -
A. Les objectifs du marketing Digital...........................................................................- 8 -
B. Les principes du Marketing Digital..........................................................................- 8 -
C. Les avantages du Marketing Digital ........................................................................- 8 -
IV. Formes du marketing en ligne............................................................ - 9 -
A. Marketing des réseaux sociaux ...............................................................................- 9 -
B. Marketing de référencement ou SEM : (Search Engine Marketing) .....................- 10 -
C. Marketing e-mail (e-mailing).................................................................................- 11 -
D. Marketing d’affiliation...........................................................................................- 11 -
E. Marketing de contenu...........................................................................................- 11 -
F. Marketing d’influence ...........................................................................................- 12 -
G. Bannières publicitaires..........................................................................................- 12 -
H. Le marketing de recommandation........................................................................- 12 -
V. Planification et mise en œuvre d’une stratégie du marketing digital .....- 12 -
VI. Stratégie de Marketing digital ..........................................................- 13 -
VII. Le Marketing Digital VS Marketing Traditionnel ................................- 14 -
VIII. L’efficacité du Marketing Digital dans les 2 secteur B to B et B to C ....- 15 -
IX. Le Marketing digital au Maroc:.........................................................- 15 -
- 5 -
I. Introductiongénérale :
Le Marketing débuterait aux Etats-Unis dans les années 1950 après la seconde guerre
mondiale. Cette « ère du marketing » succèderait à une « ère de la vente » (1930-1950), elle-
même précédée d’une « ère de la production » (1870-1930). L’ère de la production se
caractériserait par un environnement faiblement concurrentiel.
Le Marketing a connu différentes phases, lors de la première phase (fragmentation),
qui dure jusqu’en 1880, les Etats-Unis sont divisés en une multitude de fragments
géographiques. Les affaires portent sur des volumes faibles, avec des marges importantes, ce
qui limite fortement les échanges. Les marques sont quasiment absentes, les produits achetés
essentiellement génériques, et l’autoproduction reste fondamentale. Lors de la seconde phase
(unification), de 1880-1920, les produits américains commencent à échapper à leur
confinement dans les frontières des régions. La guerre civile et la phase de reconstruction sont
terminées, les Etats deviennent une seule nation politiquement stable.
Entre 1880 et 1890 sont fondées des entreprises qui allaient révolutionner de
nombreux marchés dans le secteur des produits de grande consommation comme American
Tobacco (1881), Johnson & Johnson et Coca Cola (1886), Kodak (1887) ou Heinz (1888).
Lors de la troisième phase (segmentation), à partir de 1920 dans certains secteurs mais plus
tardivement dans d’autres, la segmentation des marchés se développe sur une base
démographique et socioculturelle. Ce faisant, la différenciation remplace la guerre des prix.
Les démarches de segmentation ont été grandement facilitées par le développement de la
publicité à la radio, puis à la télévision.
D’après l’histoire prévu on constate que le marketing été d’abord un marketing de
Masse (one to many) puis un marketing segmenté (Some to Many) et finalement un
Marketing Direct (one to one). Ce dernier s’étend vers différents Marketing tel que le
Marketing Digital que nous allons traiter ci-dessus.
- 6 -
II. Le Marketing Digital :
A. Définition du Marketing Digital :
Selon le Digital Marketing Institute le Marketing Digital (appelé Marketing
numérique, marketing électronique) est l’utilisation des supports numériques pour
vendre ou promouvoir des produits aux consommateurs et entreprises.
Le marketing digital représente l’ensemble des techniques pour créer la
communication d’une marque pour acquérir, fidéliser des clients et promouvoir des
produits grâce au numérique. Il touche autant les sites internet que les téléphones
mobiles, GPS et tous autres types d’objets connectés. Le marketing traditionnel se
tourne peu à peu vers un marketing exclusivement digital grâce à l’utilisation majeure
dans la société actuelle des mobiles et donc du marketing mobile, on parle alors de
digitalisation du marketing. Il y a eu trois grandes périodes qui ont marqué et déterminé
l’e-marketing tel qu’on le connait à ce jour.
Le développement du marketing numérique depuis les années 1990 et 2000 a
changé la manière dont les marques et les entreprises utilisent la technologie pour le
marketing. Les plateformes numériques étant de plus en plus intégrées aux plans
marketing et à la vie quotidienne, et à mesure que les utilisateurs utilisent des appareils
numériques au lieu de se rendre dans des magasins physiques, les campagnes de
marketing numérique deviennent plus répandues et efficace.
B. Histoire du Marketing-Digital
On peut considérer que le marketing digital a émergé avec la propagation de
l’Internet commercial. Les schémas de commercialisation se sont en général toujours
adaptés à chaque média. Dans le même temps, des nouvelles formes de marketing se
sont développées avec les nouveaux canaux de communication en ligne, comme les
réseaux sociaux. Une classification approximative des étapes de développement du
marketing en ligne peut se baser sur les dénominations Web 1.0 et Web 2.0. Avec le
Web 1.0, les newsletters et le marketing de référencement se sont surtout développés,
alors que dans le cadre du Web 2.0, on a essentiellement vu le marketing des réseaux
- 7 -
sociaux ou le blog-marketing prendre une place de plus en plus importante.
Aujourd'hui, les sous-formes du marketing de contenu ou de recommandation jouent un
rôle important. Dans le domaine de l'automatisation des réservations publicitaires,
le marketing programmatique est devenu un domaine important qui s'appuie sur le Big
Data et l'apprentissage machine.
III. Les différentes phases de l’évolution du web
Le Web 0.0 ou Web militaire symbolise l’origine de l’Internet avec la création en
1972 du premier réseau de données à transfert de paquets (ARPANET) suite à la commande
du Pentagone portant sur la création un réseau capable de résister à une attaque militaire.
Le web 1.0, encore appelé web traditionnel a marqué la période de 1990 à 2003, et
avant tout c’est un web statique, centré sur la distribution d’informations. Il se caractérise par
des sites orientés produits, qui sollicite peu l’intervention des utilisateurs. Les premiers sites
d’e-commerce datent de cette époque. Le coût des programmes et logiciels propriétaires est
énorme et l’explosion de la bulle dot.com, en 2000, remet en question cette approche de la
toile.
Le web 2.0, ou web social, se situe entre 2004-2008 changes totalement de
perspective. Il privilégie la dimension de partage et d’échange d’informations et de contenus
(textes, vidéos, images ou autres). Il voit l’émergence des réseaux sociaux, des smartphones
et des blogs. Le web se démocratise et se dynamise.
Le web 3.0, aussi nommé web sémantique, vise à organiser la masse d’informations
disponibles en fonction du contexte et des besoins de chaque utilisateur, en tenant compte de
Web
0.0
Web
1.0
Web
2.0
Web
3.0
Web
4.0
- 8 -
sa localisation, de ses préférences, etc. C’est un web qui tente de donner sens aux données.
C’est aussi un web plus portable et qui fait de plus en plus le lien entre monde réel et monde
virtuel. Il répond aux besoins d’utilisateurs mobiles, toujours connectés à travers une
multitude de supports et d’applications malines ou ludiques.
Le web 4.0, évoqué par certains comme le web intelligent, effraie autant qu’il fascine,
puisqu’il vise à immerger l’individu dans un environnement (web) de plus en plus prégnant.
Il pousse à son paroxysme la voie de la personnalisation ouverte par le web 3.0 mais il pose
par la même occasion de nombreuses questions quant à la protection de la vie privée, au
contrôle des données, etc. C’est un terrain d’expérimentation où tous ne sont pas (encore)
prêts à s’aventurer
A. Les objectifs du marketing Digital
 Attirer plus de trafic sur les supports digitaux (site web, blog, comptes
sociaux…) ;
 Convertir les visiteurs en prospects d’abord, en clients ensuite ;
 Fidéliser les clients satisfaits et les transformer en ambassadeurs (pour
qu’ils parlent de la marque autour d’eux) ;
 Accroître la notoriété de l’entreprise et soigner son e-réputation
B. Les principes du Marketing Digital
  SELL (« Vendre » - augmenter les ventes)
 SERVE (« Servir » - ajouter de la valeur)
 SPEAK (« Converser » - se rapprocher des clients)
  SAVE (« Economiser » - réduire les coûts)
 SIZZLE (« Dynamiser » - étendre la marque en ligne)
C. Les avantages du Marketing Digital
 Une interaction directe avec le client ;
 Les informations obtenues sur les consommateurs aident à adapter l’offre et
à proposer un produit ou service personnalisé qui correspond à leurs besoins
- 9 -
 Le marketing digital favorise la fidélisation et la satisfaction des clients par
une relation durable et de qualité ;
 Il permet aussi de faire des économies de coût et de budget : s’offrir un site
web coûte moins cher qu’installer une boutique physique ;
 Le marketing digital crée une disponibilité 7 j/7, 24 h/24 de l’entreprise ;
 L’ouverture à l’international est facilitée ;
 Le gain de visibilité améliore l’image de marque et permet de toucher un
public plus large ;
 Le marketing digital offre bien plus de facilités et de possibilités (pour
l’entreprise, mais aussi pour les salariés grâce au télétravail)
 Les résultats sur les performances de l’entreprise sont beaucoup plus précis
qu’avant grâce à l’analyse des KPI(Key Performance Indicator) ;
 Le marketing digital permet également de cibler de nouveaux clients, de
détecter des leads et ainsi de se différencier de la concurrence grâce à une
stratégie sur mesure
IV. Formes du marketing en ligne
Il existe différentes formes du marketing en ligne qui ne doivent pas toujours
être menées indépendamment, mais l’une en imbrication avec l’autre. Souvent, les sous-
disciplines se complètent.
A. Marketing des réseaux sociaux
Dans le cadre du marketing des réseaux sociaux, des plateformes telles que Facebook,
YouTube et Twitter sont utilisées pour augmenter la prise de conscience vis-à-vis d’une
marque, d’une entreprise ou d’un produit. Le but du marketing des réseaux sociaux est
également d’augmenter la portée des informations relatives à une entreprise
- 10 -
B. Marketing de référencement ou SEM : (Search EngineMarketing)
Le marketing par moteur de recherche (SEM) est une forme de marketing Internet qui
implique la promotion de sites Web en augmentant leur visibilité dans les pages de résultats
de moteur de recherche (SERP : search engine results pages), principalement par le biais de
la publicité payée. SEM peut incorporer le (SEO), qui ajuste ou réécrit le contenu du site
Web et l'architecture du site pour atteindre un meilleur classement dans les pages de
résultats des moteurs de recherche afin d'améliorer les listes de paiement au clic (PPC).
SEM = SEO + SEA + SMO
SEO: Search Engine Optimization
SEA: Search Engine Advertising
SMO: Social Media Optimization
 SEO : Search Engine Optimization
L’optimisation du référencement naturel, aussi appelé
SEO (Search Engine Optimization) a pour but d’améliorer le
classement d’un site web dans les résultats de moteurs de
recherche.
L’optimisation du référencement naturel passe d’abord par l’analyse du site Internet (audit
référencement) puis un travail sur les éléments « On-Page » (mots clés, balises, url, sitemap,
vitesse du site, …) et « Off-Page »(netlinking, ancre des liens, notoriété, réseaux sociaux, etc).
 SEA : Search Engine Advertising
Le SEA est plus connu sous le nom de référencement payant avec « achat de mots-clés »
Parmi les campagnes de référencement payant (Google Adwords, Bing Ads) ou publicitaire
sur Facebook permet d’obtenir des résultats rapides (quelques heures) tandis qu’il faut parfois
- 11 -
attendre plusieurs semaines ou mois pour le référencement naturel. Ainsi, les liens sponsorisés
vont apparaître en haut des pages de recherches. Ces achats de mots clés permettent
d’acquérir rapidement du Traffic sur une durée limitée à celle de la campagne publicitaire.
 SMO : SocialMedia Optimization
Le SMO ou référencement social désigne l’ensemble des techniques et actions
destinées à développer la visibilité, l’image, accroître notoriété de nouveaux produits et
services, connecter avec les clients et améliorer les informations potentiellement
dommageables, amélioré l’offre d’un site web ou d’une marque sur les réseaux ou médias
sociaux, tel que Facebook, Twitter, Google +, Pinterest…etc.
C. Marketing e-mail (e-mailing)
Le marketing e-mail implique tout contact par mail avec des clients existants et
potentiels. Grâce à l’envoi régulier de newsletters, l’entreprise se lie avec le client. En outre,
les opérations de mailing peuvent aussi rappeler aux clients une certaine campagne ou des
actualités concernant l’entreprise ou un produit
D. Marketing d’affiliation
Le marketing d’affiliation décrit un programme d’affiliation dans lequel une
coopération entre un commerçant et le propriétaire d’un site web (appelé aussi éditeur) est
mise en place. Le site étranger est utilisé pour à fins promotionnelles, sur lequel des
bannières publicitaires ou des liens vers des online-shops sont construits
E. Marketing de contenu
Le marketing de contenu s’est imposé au cours des années 2010 comme un mix
incontournable dans le marketing en ligne. Cette forme de marketing a comme objectif de
faire connaître un produit ou une marque au moyen de la diffusion de contenus de haute
qualité, comme des images, des textes ou des vidéos. En général, le marketing de contenu
n’est pas agressif et a un effet plutôt indirect. Le marketing de contenu est étroitement lié au
storytelling.
- 12 -
F. Marketing d’influence
Le marketing d’influence est une méthode déjà utilisé dans le domaine des relations
publiques et a trouvé depuis peu sa place dans le secteur du marketing digital. Il est similaire
au marketing de recommandation, car il s’agit ici aussi de conseils, d’avis. Mais dans ce cas-
là, on fait appel à des personnes influentes, comme des bloggeurs ou des célébrités qui
recommandent une marque ou un produit, en effectuant par exemple le test d’un produit sur le
web et en donnant leur avis.
G. Bannières publicitaires
Les bannières peuvent être des graphiques de versions et de formats différents. Elles
sont affichées en tant qu’outil publicitaire sur les sites web, les moteurs de recherche et les
portails web. Elles sont composées d’un lien, de sorte que lorsqu’un client potentiel clique sur
la bannière, il est directement redirigé vers le site de l’entreprise qui est à l’origine de la
publicité. Les objectifs de ce type de marketing d’affichage sont la portée et la pénétration du
marché.
H. Le marketing de recommandation
Le marketing de recommandation suit le principe des conseils ou des
recommandations qui sont réalisées sur la toile. Cette sous-forme du marketing en ligne a
pour objectif d’augmenter la notoriété d’une marque ou d’un produit grâce à des conseils ou
des avis de consommateurs. Les réseaux sociaux jouent pour cela un grand rôle.
V. Planification et mise en œuvre d’une stratégie du marketing
digital
Le Marketing digital repose sur les trois piliers du POEM : Paid, Owned et Earned
Media. La maîtrise de ces trois leviers du POEM est vitale pour atteindre les objectifs
commerciaux de l’entreprise : la génération des leads, l’acquisition et la fidélisation des
clients, amélioration de la satisfaction client, l’amélioration de l’expérience client etc.
- 13 -
POEM:Paid Media, Owned Media ET Earned Media
 Les Owned Medias (vos propres contenus, diffusés par vous-même : Emails, Blogs
etc).
 Les Paid Medias (La publication des contenus est payante : Googls Ads, Facebook
Ads, Linkedin Ads etc.).
 Earned Medias (La publication des contenus créés par des tiers est gratuit : Retombée
presse, mention par des influenceurs.).
 Shared Media (réseau sociaux : Les réseaux sociaux : Facebook, twitter, Linkedin ,
google +).
VI. Stratégie de Marketing digital
Une stratégie de Marketing digital consiste à élaborer une roadmap de
sélection d’un meilleur mix des médias digitaux (POEM : Paid, Owned et Earned
Media) pour cibler des objectifs commerciaux d’accompagnement de la stratégie de
l’entreprise :
 Amélioration de l’expérience client CX (Customer Experience)
 Le développement de l’engagement client en personnalisant les campagnes et en
améliorant la segmentation et le ciblage.
- 14 -
 Amélioration et développement des interactions avec les visiteurs de son site, les
prospects et les clients.
 Maîtrise des différents canaux digitaux.
 Etablissement des objectifs de la contribution des différents futurs canaux digitaux
(Attribution).
 Création de proposition de valeur pour mettre en évidence leur différence.
 Intégration des différents canaux digitaux et des contacts magasin grâce à l’utilisation
de la Data et des nouvelles technologies : Big Data, IA etc.
 Evaluation de l’utilisation des médias sociaux par la concurrence.
 Développement de partenariat (influençeur, partenaires de l’écosystème).
VII. Le Marketing Digital VS Marketing Traditionnel
Facteur Traditionnel Digital
Atteindre Zone Limité Global
Ciblage Non spécifique Très spécifique
Prix Cout élevé Cout réduit
ROI (retour sur
investissement)
Pas garantie Garantie
- 15 -
VIII. L’efficacité du Marketing Digital dans les 2 secteurs B to B et B to C
Le marketing digital peut être utile à toutes les entreprises, tous secteurs confondus.
Quelle que soit l’activité
a) Secteur B2B
La stratégie marketing en ligne d'une entreprise B2B tend à se focaliser sur la
génération de leads destinés à être mis en relation avec un commercial. Le rôle d'une telle
stratégie est ainsi d'attirer et de convertir les leads les plus qualifiés à l'aide d'un site web et
d'autres canaux digitaux, en vue de passer le relais à l'équipe commerciale. Au-delà du site
web, il est intéressant de développer des activités marketing sur les canaux plus
professionnels fréquentés par la clientèle cible, tels que LinkedIn.
b) Secteur B2C
La stratégie marketing en ligne des entreprises B2C a généralement pour objectif
d'attirer les internautes vers un site web, et de les convertir en clients sans passer par un
commercial (selon le positionnement de l'offre).
Pour cette raison, les entreprises se focalisent moins sur les prospects au sens classique
du terme, que sur la création d'un parcours d'achat accéléré, de l'arrivée sur le site web au
passage de commande. Les entreprises B2C doivent souvent promouvoir leur produit plus
haut dans l'entonnoir marketing et utiliser des call-to-action (CTA) plus puissants.
Des canaux comme Instagram et Pinterest répondent généralement mieux aux besoins
des entreprises B2C que les plateformes à visée professionnelle comme LinkedIn
IX. Le Marketing digital au Maroc:
Selon le rapport annuel du mois de Février 2018 ‘Digital trends Morocco 2018’ par le GAM
(Groupement des Annonceurs du Maroc) que :
 81% des entreprises déploient une stratégie digitale.
 Stratégie digitale externe : Renforcer la notoriété de l’entreprise (78%),
développer les ventes (76%) et améliorer l’expérience client (76%)…
- 16 -
 Stratégie digitale interne : Améliorer l’efficacité opérationnelle (72%),
renforcer la collaboration et le partage des connaissances (69%) et générer
de l’innovation (52%)…
 Les sites web et les réseaux sociaux sont les plateformes les plus utilisées, mais l’intérêt se
tourne vers l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et la réalité augmentée : Site Web
(72%), réseaux sociaux (72%), site web en version mobile (60%), application mobile
(58%), site Web marchand (49%), intelligence artificielle (35%), réalité virtuelle (19%),
réalité augmentée (28%)
 Une stratégie dédiée aux réseaux sociaux et une stratégie de contenu bien définie :
 79% des annonceurs disposent d‘une stratégie dédiée aux réseaux sociaux.
 74% des annonceurs disposent d‘une stratégie de contenu dédiée au digital.
 98% des entreprises sont présentes sur les médias sociaux, principalement sur
Facebook.
 Les réseaux sociaux LinkedIn et Instagram progressent par rapport aux chiffres de
l’année 2017 (Lnkedin:62% et Instagram : 54%), pour 2018 Facebook : 95%;
YouTube: 83%; Twitter : 74%; LinkedIn : 71%; Instagram : 62%; Google+ : 48%;
Snapchat : 17%; Viadeo : 14%; Pinterest : 7%.
 79% des annonceurs disposent d’une stratégie dédiée aux réseaux sociaux (56%:
stratégie basée sur le payant et 44% stratégie basée sur l’organique).
 74% des annonceurs disposent d’une stratégie de contenu dédiée au digital

Contenu connexe

Tendances

Mémoire communication digitale (extrait)
Mémoire communication digitale (extrait)Mémoire communication digitale (extrait)
Mémoire communication digitale (extrait)Adrien Tilhet-Prat
 
LE MARKETING DES RESEAUX SOCIAUX
LE MARKETING DES RESEAUX SOCIAUX LE MARKETING DES RESEAUX SOCIAUX
LE MARKETING DES RESEAUX SOCIAUX Oussama Belakhdar
 
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...Estelle Flaud
 
Disciplines du Digital Marketing
Disciplines du Digital Marketing Disciplines du Digital Marketing
Disciplines du Digital Marketing Yacine Iheb Tekkour
 
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociauxMémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociauxNina Mangeot
 
Rapport de stage Marketing Digital
Rapport de stage Marketing DigitalRapport de stage Marketing Digital
Rapport de stage Marketing DigitalAyoub BOUSSALMAME
 
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...AliceGasnier
 
Communication RSE : Quel sera le rôle des outils de communication web 2.0 ?
Communication RSE : Quel sera le rôle des outils de communication web 2.0 ?Communication RSE : Quel sera le rôle des outils de communication web 2.0 ?
Communication RSE : Quel sera le rôle des outils de communication web 2.0 ?Youmatter
 
BERRAHAL ABDE LLATIF PFE ( marketing des réseaux sociaux).pdf
BERRAHAL ABDE LLATIF PFE ( marketing des réseaux sociaux).pdfBERRAHAL ABDE LLATIF PFE ( marketing des réseaux sociaux).pdf
BERRAHAL ABDE LLATIF PFE ( marketing des réseaux sociaux).pdfBerrahalabdellatif
 
Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1
Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1
Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1rokaya lachgar
 
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...Fethi Ferhane
 
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...Thibault PAILLIER
 
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE Achraf JAMAL
 
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?Matthieu THOMAS
 
La Transformation digitale : Histoire
La Transformation digitale : HistoireLa Transformation digitale : Histoire
La Transformation digitale : HistoireYoussef Belhaj HMC
 
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...Adrien Bourzat
 

Tendances (20)

Mémoire communication digitale (extrait)
Mémoire communication digitale (extrait)Mémoire communication digitale (extrait)
Mémoire communication digitale (extrait)
 
LE MARKETING DES RESEAUX SOCIAUX
LE MARKETING DES RESEAUX SOCIAUX LE MARKETING DES RESEAUX SOCIAUX
LE MARKETING DES RESEAUX SOCIAUX
 
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
 
Disciplines du Digital Marketing
Disciplines du Digital Marketing Disciplines du Digital Marketing
Disciplines du Digital Marketing
 
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociauxMémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
Mémoire de fin d'études : Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux
 
Rapport de stage Marketing Digital
Rapport de stage Marketing DigitalRapport de stage Marketing Digital
Rapport de stage Marketing Digital
 
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
Mémoire de fin d'études : en quoi les médias sociaux bouleversent-ils la com...
 
Communication RSE : Quel sera le rôle des outils de communication web 2.0 ?
Communication RSE : Quel sera le rôle des outils de communication web 2.0 ?Communication RSE : Quel sera le rôle des outils de communication web 2.0 ?
Communication RSE : Quel sera le rôle des outils de communication web 2.0 ?
 
BERRAHAL ABDE LLATIF PFE ( marketing des réseaux sociaux).pdf
BERRAHAL ABDE LLATIF PFE ( marketing des réseaux sociaux).pdfBERRAHAL ABDE LLATIF PFE ( marketing des réseaux sociaux).pdf
BERRAHAL ABDE LLATIF PFE ( marketing des réseaux sociaux).pdf
 
Soutenance mémoire master digital marketing
Soutenance mémoire master digital marketingSoutenance mémoire master digital marketing
Soutenance mémoire master digital marketing
 
Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1
Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1
Ppt memoire de fin d'étude Marketing de contenu Master 1
 
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
 
E commerce ouvrage pdf
E commerce ouvrage pdfE commerce ouvrage pdf
E commerce ouvrage pdf
 
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
 
pfe market.pdf
pfe market.pdfpfe market.pdf
pfe market.pdf
 
Digital marketing
Digital marketingDigital marketing
Digital marketing
 
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
 
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
 
La Transformation digitale : Histoire
La Transformation digitale : HistoireLa Transformation digitale : Histoire
La Transformation digitale : Histoire
 
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
 

Similaire à Rapport de marketing Digital ( par Zakaria JOUIMAA )

Le marketing digital.pdf book
Le marketing digital.pdf bookLe marketing digital.pdf book
Le marketing digital.pdf bookFethi Ferhane
 
Hyperlivre
HyperlivreHyperlivre
HyperlivreTractr
 
Comportement de l'internaute
Comportement de l'internauteComportement de l'internaute
Comportement de l'internauteFredericJutant
 
Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011Pascal Minguet
 
Cours marketing digital
Cours marketing digital Cours marketing digital
Cours marketing digital EmEx2
 
Mémoire : Relation Marque Consommateur et Web 2.0 : La révolution induite par...
Mémoire : Relation Marque Consommateur et Web 2.0 : La révolution induite par...Mémoire : Relation Marque Consommateur et Web 2.0 : La révolution induite par...
Mémoire : Relation Marque Consommateur et Web 2.0 : La révolution induite par...Marine Escande
 
Conference sur le e business, m-business et s-business
Conference sur le e business, m-business et s-businessConference sur le e business, m-business et s-business
Conference sur le e business, m-business et s-businessAboubacar Sadikh ndiaye
 
La digitalisation des grandes et moyennes surfaces alimentaires : entre désir...
La digitalisation des grandes et moyennes surfaces alimentaires : entre désir...La digitalisation des grandes et moyennes surfaces alimentaires : entre désir...
La digitalisation des grandes et moyennes surfaces alimentaires : entre désir...Léa Boigné
 
Le marketing électronique cas du groupe Alibaba par ELKHAOUITY Hamza
Le marketing électronique cas du groupe Alibaba par ELKHAOUITY HamzaLe marketing électronique cas du groupe Alibaba par ELKHAOUITY Hamza
Le marketing électronique cas du groupe Alibaba par ELKHAOUITY HamzaElkhaouity Hamza
 
cours d'introduction au marketing pour les creatifs - ECV bordeaux
cours d'introduction au marketing pour les creatifs - ECV bordeauxcours d'introduction au marketing pour les creatifs - ECV bordeaux
cours d'introduction au marketing pour les creatifs - ECV bordeauxHashtag Machine
 
Thèse 2009 Anne-Laure Payet
Thèse 2009 Anne-Laure PayetThèse 2009 Anne-Laure Payet
Thèse 2009 Anne-Laure PayetAnne-Laure Payet
 
Proximeeting webmarketing
Proximeeting webmarketingProximeeting webmarketing
Proximeeting webmarketingproximit
 
Culture digitale
Culture digitaleCulture digitale
Culture digitaleSamir SIRAT
 
Memoire Specialisation M2 - L'importance du mobile dans la stratégie e-marketing
Memoire Specialisation M2 - L'importance du mobile dans la stratégie e-marketingMemoire Specialisation M2 - L'importance du mobile dans la stratégie e-marketing
Memoire Specialisation M2 - L'importance du mobile dans la stratégie e-marketingLuana DA COSTA
 
Internet 2.0 tourisme - skal
Internet 2.0 tourisme  - skalInternet 2.0 tourisme  - skal
Internet 2.0 tourisme - skalPascal Minguet
 
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canalRéinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canalTiphaine Beguinot
 
Les Tendances Du Web2009
Les Tendances Du Web2009Les Tendances Du Web2009
Les Tendances Du Web2009François GOUBE
 
Ch 1-la-révolution-des-tic-2010
Ch 1-la-révolution-des-tic-2010Ch 1-la-révolution-des-tic-2010
Ch 1-la-révolution-des-tic-2010RYMAA
 

Similaire à Rapport de marketing Digital ( par Zakaria JOUIMAA ) (20)

Le marketing digital.pdf book
Le marketing digital.pdf bookLe marketing digital.pdf book
Le marketing digital.pdf book
 
Reseaux sociaux
Reseaux sociaux Reseaux sociaux
Reseaux sociaux
 
Hyperlivre
HyperlivreHyperlivre
Hyperlivre
 
Comportement de l'internaute
Comportement de l'internauteComportement de l'internaute
Comportement de l'internaute
 
Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011
 
Cours marketing digital
Cours marketing digital Cours marketing digital
Cours marketing digital
 
Mémoire : Relation Marque Consommateur et Web 2.0 : La révolution induite par...
Mémoire : Relation Marque Consommateur et Web 2.0 : La révolution induite par...Mémoire : Relation Marque Consommateur et Web 2.0 : La révolution induite par...
Mémoire : Relation Marque Consommateur et Web 2.0 : La révolution induite par...
 
Conference sur le e business, m-business et s-business
Conference sur le e business, m-business et s-businessConference sur le e business, m-business et s-business
Conference sur le e business, m-business et s-business
 
La digitalisation des grandes et moyennes surfaces alimentaires : entre désir...
La digitalisation des grandes et moyennes surfaces alimentaires : entre désir...La digitalisation des grandes et moyennes surfaces alimentaires : entre désir...
La digitalisation des grandes et moyennes surfaces alimentaires : entre désir...
 
Le marketing électronique cas du groupe Alibaba par ELKHAOUITY Hamza
Le marketing électronique cas du groupe Alibaba par ELKHAOUITY HamzaLe marketing électronique cas du groupe Alibaba par ELKHAOUITY Hamza
Le marketing électronique cas du groupe Alibaba par ELKHAOUITY Hamza
 
cours d'introduction au marketing pour les creatifs - ECV bordeaux
cours d'introduction au marketing pour les creatifs - ECV bordeauxcours d'introduction au marketing pour les creatifs - ECV bordeaux
cours d'introduction au marketing pour les creatifs - ECV bordeaux
 
Thèse 2009 Anne-Laure Payet
Thèse 2009 Anne-Laure PayetThèse 2009 Anne-Laure Payet
Thèse 2009 Anne-Laure Payet
 
Proximeeting webmarketing
Proximeeting webmarketingProximeeting webmarketing
Proximeeting webmarketing
 
Culture digitale
Culture digitaleCulture digitale
Culture digitale
 
Memoire Specialisation M2 - L'importance du mobile dans la stratégie e-marketing
Memoire Specialisation M2 - L'importance du mobile dans la stratégie e-marketingMemoire Specialisation M2 - L'importance du mobile dans la stratégie e-marketing
Memoire Specialisation M2 - L'importance du mobile dans la stratégie e-marketing
 
Internet 2.0 tourisme - skal
Internet 2.0 tourisme  - skalInternet 2.0 tourisme  - skal
Internet 2.0 tourisme - skal
 
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canalRéinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
 
Les Tendances Du Web2009
Les Tendances Du Web2009Les Tendances Du Web2009
Les Tendances Du Web2009
 
Ch 1-la-révolution-des-tic-2010
Ch 1-la-révolution-des-tic-2010Ch 1-la-révolution-des-tic-2010
Ch 1-la-révolution-des-tic-2010
 
Les Tendances Du Web
Les Tendances Du WebLes Tendances Du Web
Les Tendances Du Web
 

Rapport de marketing Digital ( par Zakaria JOUIMAA )

  • 1. - 1 - ROYAUME DU MAROC ‫كلية‬‫العلوم‬‫القانونية‬‫واالقتصادية‬‫واالجتماعية‬ Faculté des science juridique, économique et social OUJDA SPECIALITÉ : Science économique et gestion, parcours : gestion Réalisé par: Zakaria JOUIMAA Encadré par : Projet
  • 2. - 2 - Remerciement Je tiens à remercier le professeur FIKRI, pour l’opportunité qu’il nous a accordéafin de promouvoir nos compétences dans le domaine Marketing. Nous espérons que nous soyons dans les attentes que vous vouliez
  • 3. - 3 - Sujet du rapport :
  • 4. - 4 - I. Introduction générale :......................................................................... - 5 - II. Le Marketing Digital :........................................................................... - 6 - A. Définition du Marketing Digital :.............................................................................- 6 - B. Histoire du Marketing-Digital..................................................................................- 6 - III. Les différentes phases de l’évolution du web ...................................... - 7 - A. Les objectifs du marketing Digital...........................................................................- 8 - B. Les principes du Marketing Digital..........................................................................- 8 - C. Les avantages du Marketing Digital ........................................................................- 8 - IV. Formes du marketing en ligne............................................................ - 9 - A. Marketing des réseaux sociaux ...............................................................................- 9 - B. Marketing de référencement ou SEM : (Search Engine Marketing) .....................- 10 - C. Marketing e-mail (e-mailing).................................................................................- 11 - D. Marketing d’affiliation...........................................................................................- 11 - E. Marketing de contenu...........................................................................................- 11 - F. Marketing d’influence ...........................................................................................- 12 - G. Bannières publicitaires..........................................................................................- 12 - H. Le marketing de recommandation........................................................................- 12 - V. Planification et mise en œuvre d’une stratégie du marketing digital .....- 12 - VI. Stratégie de Marketing digital ..........................................................- 13 - VII. Le Marketing Digital VS Marketing Traditionnel ................................- 14 - VIII. L’efficacité du Marketing Digital dans les 2 secteur B to B et B to C ....- 15 - IX. Le Marketing digital au Maroc:.........................................................- 15 -
  • 5. - 5 - I. Introductiongénérale : Le Marketing débuterait aux Etats-Unis dans les années 1950 après la seconde guerre mondiale. Cette « ère du marketing » succèderait à une « ère de la vente » (1930-1950), elle- même précédée d’une « ère de la production » (1870-1930). L’ère de la production se caractériserait par un environnement faiblement concurrentiel. Le Marketing a connu différentes phases, lors de la première phase (fragmentation), qui dure jusqu’en 1880, les Etats-Unis sont divisés en une multitude de fragments géographiques. Les affaires portent sur des volumes faibles, avec des marges importantes, ce qui limite fortement les échanges. Les marques sont quasiment absentes, les produits achetés essentiellement génériques, et l’autoproduction reste fondamentale. Lors de la seconde phase (unification), de 1880-1920, les produits américains commencent à échapper à leur confinement dans les frontières des régions. La guerre civile et la phase de reconstruction sont terminées, les Etats deviennent une seule nation politiquement stable. Entre 1880 et 1890 sont fondées des entreprises qui allaient révolutionner de nombreux marchés dans le secteur des produits de grande consommation comme American Tobacco (1881), Johnson & Johnson et Coca Cola (1886), Kodak (1887) ou Heinz (1888). Lors de la troisième phase (segmentation), à partir de 1920 dans certains secteurs mais plus tardivement dans d’autres, la segmentation des marchés se développe sur une base démographique et socioculturelle. Ce faisant, la différenciation remplace la guerre des prix. Les démarches de segmentation ont été grandement facilitées par le développement de la publicité à la radio, puis à la télévision. D’après l’histoire prévu on constate que le marketing été d’abord un marketing de Masse (one to many) puis un marketing segmenté (Some to Many) et finalement un Marketing Direct (one to one). Ce dernier s’étend vers différents Marketing tel que le Marketing Digital que nous allons traiter ci-dessus.
  • 6. - 6 - II. Le Marketing Digital : A. Définition du Marketing Digital : Selon le Digital Marketing Institute le Marketing Digital (appelé Marketing numérique, marketing électronique) est l’utilisation des supports numériques pour vendre ou promouvoir des produits aux consommateurs et entreprises. Le marketing digital représente l’ensemble des techniques pour créer la communication d’une marque pour acquérir, fidéliser des clients et promouvoir des produits grâce au numérique. Il touche autant les sites internet que les téléphones mobiles, GPS et tous autres types d’objets connectés. Le marketing traditionnel se tourne peu à peu vers un marketing exclusivement digital grâce à l’utilisation majeure dans la société actuelle des mobiles et donc du marketing mobile, on parle alors de digitalisation du marketing. Il y a eu trois grandes périodes qui ont marqué et déterminé l’e-marketing tel qu’on le connait à ce jour. Le développement du marketing numérique depuis les années 1990 et 2000 a changé la manière dont les marques et les entreprises utilisent la technologie pour le marketing. Les plateformes numériques étant de plus en plus intégrées aux plans marketing et à la vie quotidienne, et à mesure que les utilisateurs utilisent des appareils numériques au lieu de se rendre dans des magasins physiques, les campagnes de marketing numérique deviennent plus répandues et efficace. B. Histoire du Marketing-Digital On peut considérer que le marketing digital a émergé avec la propagation de l’Internet commercial. Les schémas de commercialisation se sont en général toujours adaptés à chaque média. Dans le même temps, des nouvelles formes de marketing se sont développées avec les nouveaux canaux de communication en ligne, comme les réseaux sociaux. Une classification approximative des étapes de développement du marketing en ligne peut se baser sur les dénominations Web 1.0 et Web 2.0. Avec le Web 1.0, les newsletters et le marketing de référencement se sont surtout développés, alors que dans le cadre du Web 2.0, on a essentiellement vu le marketing des réseaux
  • 7. - 7 - sociaux ou le blog-marketing prendre une place de plus en plus importante. Aujourd'hui, les sous-formes du marketing de contenu ou de recommandation jouent un rôle important. Dans le domaine de l'automatisation des réservations publicitaires, le marketing programmatique est devenu un domaine important qui s'appuie sur le Big Data et l'apprentissage machine. III. Les différentes phases de l’évolution du web Le Web 0.0 ou Web militaire symbolise l’origine de l’Internet avec la création en 1972 du premier réseau de données à transfert de paquets (ARPANET) suite à la commande du Pentagone portant sur la création un réseau capable de résister à une attaque militaire. Le web 1.0, encore appelé web traditionnel a marqué la période de 1990 à 2003, et avant tout c’est un web statique, centré sur la distribution d’informations. Il se caractérise par des sites orientés produits, qui sollicite peu l’intervention des utilisateurs. Les premiers sites d’e-commerce datent de cette époque. Le coût des programmes et logiciels propriétaires est énorme et l’explosion de la bulle dot.com, en 2000, remet en question cette approche de la toile. Le web 2.0, ou web social, se situe entre 2004-2008 changes totalement de perspective. Il privilégie la dimension de partage et d’échange d’informations et de contenus (textes, vidéos, images ou autres). Il voit l’émergence des réseaux sociaux, des smartphones et des blogs. Le web se démocratise et se dynamise. Le web 3.0, aussi nommé web sémantique, vise à organiser la masse d’informations disponibles en fonction du contexte et des besoins de chaque utilisateur, en tenant compte de Web 0.0 Web 1.0 Web 2.0 Web 3.0 Web 4.0
  • 8. - 8 - sa localisation, de ses préférences, etc. C’est un web qui tente de donner sens aux données. C’est aussi un web plus portable et qui fait de plus en plus le lien entre monde réel et monde virtuel. Il répond aux besoins d’utilisateurs mobiles, toujours connectés à travers une multitude de supports et d’applications malines ou ludiques. Le web 4.0, évoqué par certains comme le web intelligent, effraie autant qu’il fascine, puisqu’il vise à immerger l’individu dans un environnement (web) de plus en plus prégnant. Il pousse à son paroxysme la voie de la personnalisation ouverte par le web 3.0 mais il pose par la même occasion de nombreuses questions quant à la protection de la vie privée, au contrôle des données, etc. C’est un terrain d’expérimentation où tous ne sont pas (encore) prêts à s’aventurer A. Les objectifs du marketing Digital  Attirer plus de trafic sur les supports digitaux (site web, blog, comptes sociaux…) ;  Convertir les visiteurs en prospects d’abord, en clients ensuite ;  Fidéliser les clients satisfaits et les transformer en ambassadeurs (pour qu’ils parlent de la marque autour d’eux) ;  Accroître la notoriété de l’entreprise et soigner son e-réputation B. Les principes du Marketing Digital   SELL (« Vendre » - augmenter les ventes)  SERVE (« Servir » - ajouter de la valeur)  SPEAK (« Converser » - se rapprocher des clients)   SAVE (« Economiser » - réduire les coûts)  SIZZLE (« Dynamiser » - étendre la marque en ligne) C. Les avantages du Marketing Digital  Une interaction directe avec le client ;  Les informations obtenues sur les consommateurs aident à adapter l’offre et à proposer un produit ou service personnalisé qui correspond à leurs besoins
  • 9. - 9 -  Le marketing digital favorise la fidélisation et la satisfaction des clients par une relation durable et de qualité ;  Il permet aussi de faire des économies de coût et de budget : s’offrir un site web coûte moins cher qu’installer une boutique physique ;  Le marketing digital crée une disponibilité 7 j/7, 24 h/24 de l’entreprise ;  L’ouverture à l’international est facilitée ;  Le gain de visibilité améliore l’image de marque et permet de toucher un public plus large ;  Le marketing digital offre bien plus de facilités et de possibilités (pour l’entreprise, mais aussi pour les salariés grâce au télétravail)  Les résultats sur les performances de l’entreprise sont beaucoup plus précis qu’avant grâce à l’analyse des KPI(Key Performance Indicator) ;  Le marketing digital permet également de cibler de nouveaux clients, de détecter des leads et ainsi de se différencier de la concurrence grâce à une stratégie sur mesure IV. Formes du marketing en ligne Il existe différentes formes du marketing en ligne qui ne doivent pas toujours être menées indépendamment, mais l’une en imbrication avec l’autre. Souvent, les sous- disciplines se complètent. A. Marketing des réseaux sociaux Dans le cadre du marketing des réseaux sociaux, des plateformes telles que Facebook, YouTube et Twitter sont utilisées pour augmenter la prise de conscience vis-à-vis d’une marque, d’une entreprise ou d’un produit. Le but du marketing des réseaux sociaux est également d’augmenter la portée des informations relatives à une entreprise
  • 10. - 10 - B. Marketing de référencement ou SEM : (Search EngineMarketing) Le marketing par moteur de recherche (SEM) est une forme de marketing Internet qui implique la promotion de sites Web en augmentant leur visibilité dans les pages de résultats de moteur de recherche (SERP : search engine results pages), principalement par le biais de la publicité payée. SEM peut incorporer le (SEO), qui ajuste ou réécrit le contenu du site Web et l'architecture du site pour atteindre un meilleur classement dans les pages de résultats des moteurs de recherche afin d'améliorer les listes de paiement au clic (PPC). SEM = SEO + SEA + SMO SEO: Search Engine Optimization SEA: Search Engine Advertising SMO: Social Media Optimization  SEO : Search Engine Optimization L’optimisation du référencement naturel, aussi appelé SEO (Search Engine Optimization) a pour but d’améliorer le classement d’un site web dans les résultats de moteurs de recherche. L’optimisation du référencement naturel passe d’abord par l’analyse du site Internet (audit référencement) puis un travail sur les éléments « On-Page » (mots clés, balises, url, sitemap, vitesse du site, …) et « Off-Page »(netlinking, ancre des liens, notoriété, réseaux sociaux, etc).  SEA : Search Engine Advertising Le SEA est plus connu sous le nom de référencement payant avec « achat de mots-clés » Parmi les campagnes de référencement payant (Google Adwords, Bing Ads) ou publicitaire sur Facebook permet d’obtenir des résultats rapides (quelques heures) tandis qu’il faut parfois
  • 11. - 11 - attendre plusieurs semaines ou mois pour le référencement naturel. Ainsi, les liens sponsorisés vont apparaître en haut des pages de recherches. Ces achats de mots clés permettent d’acquérir rapidement du Traffic sur une durée limitée à celle de la campagne publicitaire.  SMO : SocialMedia Optimization Le SMO ou référencement social désigne l’ensemble des techniques et actions destinées à développer la visibilité, l’image, accroître notoriété de nouveaux produits et services, connecter avec les clients et améliorer les informations potentiellement dommageables, amélioré l’offre d’un site web ou d’une marque sur les réseaux ou médias sociaux, tel que Facebook, Twitter, Google +, Pinterest…etc. C. Marketing e-mail (e-mailing) Le marketing e-mail implique tout contact par mail avec des clients existants et potentiels. Grâce à l’envoi régulier de newsletters, l’entreprise se lie avec le client. En outre, les opérations de mailing peuvent aussi rappeler aux clients une certaine campagne ou des actualités concernant l’entreprise ou un produit D. Marketing d’affiliation Le marketing d’affiliation décrit un programme d’affiliation dans lequel une coopération entre un commerçant et le propriétaire d’un site web (appelé aussi éditeur) est mise en place. Le site étranger est utilisé pour à fins promotionnelles, sur lequel des bannières publicitaires ou des liens vers des online-shops sont construits E. Marketing de contenu Le marketing de contenu s’est imposé au cours des années 2010 comme un mix incontournable dans le marketing en ligne. Cette forme de marketing a comme objectif de faire connaître un produit ou une marque au moyen de la diffusion de contenus de haute qualité, comme des images, des textes ou des vidéos. En général, le marketing de contenu n’est pas agressif et a un effet plutôt indirect. Le marketing de contenu est étroitement lié au storytelling.
  • 12. - 12 - F. Marketing d’influence Le marketing d’influence est une méthode déjà utilisé dans le domaine des relations publiques et a trouvé depuis peu sa place dans le secteur du marketing digital. Il est similaire au marketing de recommandation, car il s’agit ici aussi de conseils, d’avis. Mais dans ce cas- là, on fait appel à des personnes influentes, comme des bloggeurs ou des célébrités qui recommandent une marque ou un produit, en effectuant par exemple le test d’un produit sur le web et en donnant leur avis. G. Bannières publicitaires Les bannières peuvent être des graphiques de versions et de formats différents. Elles sont affichées en tant qu’outil publicitaire sur les sites web, les moteurs de recherche et les portails web. Elles sont composées d’un lien, de sorte que lorsqu’un client potentiel clique sur la bannière, il est directement redirigé vers le site de l’entreprise qui est à l’origine de la publicité. Les objectifs de ce type de marketing d’affichage sont la portée et la pénétration du marché. H. Le marketing de recommandation Le marketing de recommandation suit le principe des conseils ou des recommandations qui sont réalisées sur la toile. Cette sous-forme du marketing en ligne a pour objectif d’augmenter la notoriété d’une marque ou d’un produit grâce à des conseils ou des avis de consommateurs. Les réseaux sociaux jouent pour cela un grand rôle. V. Planification et mise en œuvre d’une stratégie du marketing digital Le Marketing digital repose sur les trois piliers du POEM : Paid, Owned et Earned Media. La maîtrise de ces trois leviers du POEM est vitale pour atteindre les objectifs commerciaux de l’entreprise : la génération des leads, l’acquisition et la fidélisation des clients, amélioration de la satisfaction client, l’amélioration de l’expérience client etc.
  • 13. - 13 - POEM:Paid Media, Owned Media ET Earned Media  Les Owned Medias (vos propres contenus, diffusés par vous-même : Emails, Blogs etc).  Les Paid Medias (La publication des contenus est payante : Googls Ads, Facebook Ads, Linkedin Ads etc.).  Earned Medias (La publication des contenus créés par des tiers est gratuit : Retombée presse, mention par des influenceurs.).  Shared Media (réseau sociaux : Les réseaux sociaux : Facebook, twitter, Linkedin , google +). VI. Stratégie de Marketing digital Une stratégie de Marketing digital consiste à élaborer une roadmap de sélection d’un meilleur mix des médias digitaux (POEM : Paid, Owned et Earned Media) pour cibler des objectifs commerciaux d’accompagnement de la stratégie de l’entreprise :  Amélioration de l’expérience client CX (Customer Experience)  Le développement de l’engagement client en personnalisant les campagnes et en améliorant la segmentation et le ciblage.
  • 14. - 14 -  Amélioration et développement des interactions avec les visiteurs de son site, les prospects et les clients.  Maîtrise des différents canaux digitaux.  Etablissement des objectifs de la contribution des différents futurs canaux digitaux (Attribution).  Création de proposition de valeur pour mettre en évidence leur différence.  Intégration des différents canaux digitaux et des contacts magasin grâce à l’utilisation de la Data et des nouvelles technologies : Big Data, IA etc.  Evaluation de l’utilisation des médias sociaux par la concurrence.  Développement de partenariat (influençeur, partenaires de l’écosystème). VII. Le Marketing Digital VS Marketing Traditionnel Facteur Traditionnel Digital Atteindre Zone Limité Global Ciblage Non spécifique Très spécifique Prix Cout élevé Cout réduit ROI (retour sur investissement) Pas garantie Garantie
  • 15. - 15 - VIII. L’efficacité du Marketing Digital dans les 2 secteurs B to B et B to C Le marketing digital peut être utile à toutes les entreprises, tous secteurs confondus. Quelle que soit l’activité a) Secteur B2B La stratégie marketing en ligne d'une entreprise B2B tend à se focaliser sur la génération de leads destinés à être mis en relation avec un commercial. Le rôle d'une telle stratégie est ainsi d'attirer et de convertir les leads les plus qualifiés à l'aide d'un site web et d'autres canaux digitaux, en vue de passer le relais à l'équipe commerciale. Au-delà du site web, il est intéressant de développer des activités marketing sur les canaux plus professionnels fréquentés par la clientèle cible, tels que LinkedIn. b) Secteur B2C La stratégie marketing en ligne des entreprises B2C a généralement pour objectif d'attirer les internautes vers un site web, et de les convertir en clients sans passer par un commercial (selon le positionnement de l'offre). Pour cette raison, les entreprises se focalisent moins sur les prospects au sens classique du terme, que sur la création d'un parcours d'achat accéléré, de l'arrivée sur le site web au passage de commande. Les entreprises B2C doivent souvent promouvoir leur produit plus haut dans l'entonnoir marketing et utiliser des call-to-action (CTA) plus puissants. Des canaux comme Instagram et Pinterest répondent généralement mieux aux besoins des entreprises B2C que les plateformes à visée professionnelle comme LinkedIn IX. Le Marketing digital au Maroc: Selon le rapport annuel du mois de Février 2018 ‘Digital trends Morocco 2018’ par le GAM (Groupement des Annonceurs du Maroc) que :  81% des entreprises déploient une stratégie digitale.  Stratégie digitale externe : Renforcer la notoriété de l’entreprise (78%), développer les ventes (76%) et améliorer l’expérience client (76%)…
  • 16. - 16 -  Stratégie digitale interne : Améliorer l’efficacité opérationnelle (72%), renforcer la collaboration et le partage des connaissances (69%) et générer de l’innovation (52%)…  Les sites web et les réseaux sociaux sont les plateformes les plus utilisées, mais l’intérêt se tourne vers l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et la réalité augmentée : Site Web (72%), réseaux sociaux (72%), site web en version mobile (60%), application mobile (58%), site Web marchand (49%), intelligence artificielle (35%), réalité virtuelle (19%), réalité augmentée (28%)  Une stratégie dédiée aux réseaux sociaux et une stratégie de contenu bien définie :  79% des annonceurs disposent d‘une stratégie dédiée aux réseaux sociaux.  74% des annonceurs disposent d‘une stratégie de contenu dédiée au digital.  98% des entreprises sont présentes sur les médias sociaux, principalement sur Facebook.  Les réseaux sociaux LinkedIn et Instagram progressent par rapport aux chiffres de l’année 2017 (Lnkedin:62% et Instagram : 54%), pour 2018 Facebook : 95%; YouTube: 83%; Twitter : 74%; LinkedIn : 71%; Instagram : 62%; Google+ : 48%; Snapchat : 17%; Viadeo : 14%; Pinterest : 7%.  79% des annonceurs disposent d’une stratégie dédiée aux réseaux sociaux (56%: stratégie basée sur le payant et 44% stratégie basée sur l’organique).  74% des annonceurs disposent d’une stratégie de contenu dédiée au digital