Formation en alphabétisation

3 575 vues

Publié le

Scénario pédagogique d'une formation en alphabétisation

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 575
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
36
Actions
Partages
0
Téléchargements
51
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formation en alphabétisation

  1. 1. Scénario pédagogique Formation en alphabétisation pour adultes
  2. 2. Le contexte de la formation <ul><li>L’alphabétisation  Contexte sociale et politique pas délicat. </li></ul><ul><li>Peu de subvention </li></ul><ul><li>Formateur bénévole </li></ul><ul><li>Pas de formation de formateur </li></ul><ul><li>Support de formation soit trop enfantin soit pratico pratique. </li></ul>
  3. 3. La formation <ul><li>Public : adultes de niveau intermédiaire en alphabétisation. </li></ul><ul><li>Pré requis: maîtrise de l’alphabet et bonne pratique de l’oral. </li></ul><ul><li>Les enjeux : Proposer une formation adaptée aux besoins des personnes en situation d’analphabétisme et des formateurs. </li></ul>
  4. 4. Finalité, but, objectifs… <ul><li>Finalité : Avoir des interactions linguistiques appropriées et créatives dans toutes les situations de la vie sociale et culturelle </li></ul><ul><li>But : Savoir communiquer dans la vie sociale et culturelle </li></ul><ul><li>Objectif général : Développer l’expression dans le cadre de la vie sociale et culturelle </li></ul><ul><li>Objectifs opérationnels : </li></ul><ul><li> être capable d’exprimer ses opinions </li></ul><ul><li> être capable d’interagir avec l’autre, de le comprendre et de débattre </li></ul><ul><li> développer sa curiosité dans différents domaines (expression culturelle, pratique et culture numérique) </li></ul>
  5. 5. Les références théoriques <ul><li>Approche constructiviste de l’apprentissage (apprenant acteur, conflit sociocognitif) </li></ul><ul><li>Approche cognitiviste (métacognition) </li></ul><ul><li>S’appuie sur Méthode Naturelle de Lecture Ecriture (MNLE) et sur la méthode interactive d’apprentissage </li></ul><ul><li>S’inspire sur les apports des pédagogies collaboratives (Freinet) </li></ul>
  6. 6. Schéma du scénario de formation
  7. 7. Déroulement du scénario <ul><li>Etape 1 : Module d’initiation à l’informatique </li></ul><ul><li>Etape 2 : Choix d’un sujet </li></ul><ul><li>Etape 3 : Amorce de l’écriture </li></ul><ul><li>Etape 4 : Production écrite </li></ul><ul><li>Etape 5 : Amélioration des écrits </li></ul><ul><li>Etape 6 : Perfectionnement </li></ul><ul><li>Etape 7 : Amélioration collective et implication dans </li></ul><ul><li>un projet </li></ul><ul><li>Etape 8 : Capitalisation des apprentissages </li></ul>
  8. 8. Les outils numériques: Aide à la production écrite <ul><li>Construction de phrases : </li></ul><ul><li> Plusieurs images avec un son pour entendre le mot que représente l'image. </li></ul><ul><li> Le but de cet exercice est de créer une phrase simple qui a un sens. </li></ul><ul><li>Reconnaissance de texte </li></ul><ul><li>Rédaction d'un texte en binôme suite au sujet d'amorce en début de séance </li></ul><ul><li> Possibilité de revisiter son texte (effacer, copier, recommencer..) </li></ul>
  9. 9. Les outils numériques: amélioration de sa production <ul><li>Relecture assistée par ordinateur </li></ul><ul><li> Les phrases créées par les apprenants sont lus par l’ordinateur afin de faire le lien entre l’écrit et l’oral . </li></ul><ul><li>Grilles de lecture </li></ul><ul><li> A l'aide d'un formulaire, l'apprenant doit surligner en couleurs différentes les sujets, verbes, compléments, les graphèmes… </li></ul><ul><li> Comprendre la construction d'une phrase simple </li></ul>Autocorrection par l’apprenant
  10. 10. Les outils numériques Perfectionnement de l’écriture <ul><li>Dictée sur ordinateur : Une séquence audio (podcast) . Les apprenants ont un casque, écoutent le texte et le retranscrivent sur la plate-forme </li></ul><ul><li>Les gestes graphiques: Avec une tablette graphique, les apprenants écrivent les lettres, les mots, les chiffres. Ces mots sont retranscris automatiquement sur le PC. Comparaison des lettres (ou mots ou chiffres) écrites via la tablette et les exemples sur PC </li></ul><ul><li>Apprentissage du code graphique: Écrire un mot, une phrase simple en entendant des sons </li></ul>
  11. 11. Les outils numériques Le cartable numérique <ul><li>Un e-portfolio   : Ce dossier contiendra toutes les productions de l’apprenant. Il pourra les mettre en page, les illustrer. Les productions de l’apprenant seront mises en valeur dans ce portfolio qui pourra par exemple prendre la forme d’une livre </li></ul><ul><li>Le carnet de bord   : A la fin de chaque séance, l’apprenant remplit son carnet de bord. Ce moment lui permet de réfléchir aux compétences qu’il a acquises durant la séance et à la transférabilité de ces compétences à sa vie quotidienne. Ce carnet de bord met en évidence la progression de l’apprenant et le lien entre sa formation et sa vie quotidienne. </li></ul><ul><li>Un répertoire de mots : Durant la séance, l’apprenant peut ajouter par un simple click les mots dans un glossaire. Ce répertoire listera tous les mots qu’il considère comme acquis au cours des séances. Ce glossaire de mots met en évidence le capital mot de l’apprenant et son évolution. </li></ul>
  12. 12. Le rôle du formateur <ul><li>Rôle de « formateur facilitateur ». </li></ul><ul><li>Rôle de guide, accompagnateur, animateur du groupe. </li></ul><ul><li>Le formateur aide les apprenants à développer leur capacité à travailler en autonomie et suivre leurs progressions. </li></ul><ul><li>Il aide les stagiaires à prendre conscience de leur capacité à apprendre par eux même et leur met à disposition tous les moyens et les outils pour y arriver. </li></ul>
  13. 13. L’aspect technique <ul><li>Dispositif le plus simple possible </li></ul><ul><li>Multimédia/Multimodal : Image, son, vidéo, animation,… </li></ul><ul><li>Centré sur une plateforme </li></ul><ul><li>Demande beaucoup de moyens techniques: Un ordinateur au minimum pour 2 apprenants, des tablettes graphique, un vidéo projecteur voir un tableau blanc interactif… </li></ul>
  14. 14. Analyse critique <ul><li>Les points forts : </li></ul><ul><li> Rendre les apprenants autonomes et acteurs. </li></ul><ul><li> L’apprentissage de savoirs de base constitue un objectif, en soi-même, mais aussi un moyen pour permettre et structurer d’autres apprentissages. </li></ul><ul><li> Apprend à débattre, à communiquer, à maîtriser les outils informatiques de base et aussi de développer sa curiosité dans des domaines variés . </li></ul><ul><li>Les points faibles : </li></ul><ul><li> Nécessite que les apprenants « jouent le jeu ». </li></ul><ul><li> Si les apprenants sont passifs, n'ont pas d'idées ou ne veulent pas débattre de leurs productions, ce dispositif ne sera pas optimisé. </li></ul><ul><li> Il n'a pas été pensé non plus de faire évoluer le dispositif en ajoutant des modules, des thèmes. </li></ul><ul><li>. </li></ul>
  15. 15. Analyse critique Les evolutions possible de notre scénario <ul><li>Pour l’apprentissage : ce dispositif pour plusieurs niveaux de public en alphabétisation. </li></ul><ul><li>Possibilité pour le formateur de créer ces propres modules et outils de formation </li></ul><ul><li>Une évolution du dispositif suivant les évaluations technologies. </li></ul>

×