SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  57
Télécharger pour lire hors ligne
Mr. SOLTANI Chokri
Institut de Santé et de Sécurité au Travail
1
16 Novembre 2016:
LES RISQUES LIES AUX APPAREILS SOUS PRESSION
2
La sécurité des compresseurs… Pourquoi ce thème ?
Pourquoi ce thème ?
• L'évolution moderne de la technologie a entraîné une augmentation notable de la demande
sur les ESP. Ainsi, ce développements des ESP a engendré avec lui l'augmentation des
dangers et des risques liés à l'utilisation de produits à haute pression ( compression des gaz
et de l’air comprimé)...
• Les compresseurs ,qui sont considérés comme des ESP, sont présents partout dans notre
quotidien : climatiseur, réfrigérateur, automobile… et dans tous les secteurs industriels: du
secteur artisanal ( garagistes, dentistes..) jusqu’au secteurs des industries lourdes
(chimiques , pétroliers,…)
• la prévention des risques dus aux compresseurs est difficile vue la diversité de ces
machines et des dangers multiples aux quels les travailleurs sont exposés.
• Cette présentation sur la sécurité des compresseurs a pour objectifs de donner un aperçu
sur les risques et les moyens de prévention liés à l’utilisation des compresseurs et de traiter
en particulier le s risques inhérents à l’explosion des compresseurs et des réservoirs de
stockage de l’air comprimé.
3
http://www.newswala.com: Hyderabad 6 August,2013: Two ACMechanic's Yaseen and Rizwan died on the spotwhen a powerful blast occurred at MNC EngineeringWorks Air
Conditioningshop in Asifnagar,Hyderabad.
Une explosion d'un compresseur à Hyderabad. INDIA /2 morts
4
SOMMAIRE
Introduction
• Analyse fonctionnelle des
compresseurs
• Classification des compresseurs
Accidentologie des
compresseurs
• Risques généraux
• Risques majeurs
• Recommandations
Conclusion
• Pistes d’amélioration
5
INTRODUCTION
Analyse fonctionnelle des compresseurs
Classification des compresseurs
6
COMPRESSEUR
ENERGIES:
Electrique
Ou thermique
ORDRES /ACTIONS
DE L’OPERATEUR
Arrêt d’urgence…
, ,
Comptes-rendus
Pertes énergétiques:
Bruits, Vibrations, Chaleurs
R
REGLAGES DE SECURITE:
Pression max
Température max…
COMPRIMER L’AIR
(GAZ)
AIR AMBIANT/GAZ
PRESSION P1
VOLUMEV1
TEMPERATURE T1
AIR (GAZ) COMPRIME
PRESSION P2
VOLUME V2
TEMPERATURE T2
W EC
CONFIGURATIONS:
Pression P2 = 7,5 bar
Débit Q = 105 l/s
Accidents :
GAZ toxique…
Incendie et explosion…
AC électriques, AC mécaniques
7
LOI DE MARIOT:
P1V1=P2V2
ANALYSE FONCTIONNELLE DES COMPRESSEURS
8
Air
Air
comprimé
PV = nRT
Refroidissement par
barbotage d’huile
LOI DE LA PRESSION:
P=F/S
9
DYNAMIQUE
10
11
12
En effet pour les applications nécessitant des pressions supérieures à 300 bars, seuls les
compresseurs à pistons ont un rendement suffisant, d’où l’absence d’autres technologies à ces
niveaux de pression.
Taux de compression = 4,5
1° cylindre : 1 b x4.5 = 4.5 b
2° cylindre : 4.5 b x 4.5 = 20.25 b
3° cylindre : 20.25 b x 4.5 = 91.125 b
4° cylindre : 91.125 b x 4.5 = 410.06 b
La station de compression est utilisée :
•dans les stations de gonflage : gonflage rapide et continu des pneus,
•sur les gisements : injection de gaz ou d'eau pour faire sortir le pétrole ou le gaz,
•dans les oléoducs : propulser le gaz jusqu'à la prochaine station de compression, etc.
Exemple d’un compresseur
Station de compression
17
LES RISQUES GENERAUX
LES RISQUES MAJEURS
LES RECOMMANDATIONS
18
19
Risques généraux : Accidents de travail et maladies professionnelles
• Electrique : Electrocution
• Thermique : brûlures
• Mécanique : projection et fouettement des flexibles,
• Mécanique : écrasement des membres
• Autres: Incendie, Explosion,
Effets sur la sécurité:
• Bruit
• Vibrations.
• Chaleur
• Etc.
Effets sur la santé
20
Les effets sur l’environnement
Les effets sur le matériel et sur l’entreprise
Les effets sur l’environnement :
• Explosion
• Fuite enflammée
• Projection d’accessoires sous l’effet de la
pression
• Rejet de matières dangereuse ou
polluante
Effets Majeurs
21
Les effets sur le matériel et sur l’entreprise:
• Détérioration de tout ou une partie de l’installation
• Détérioration des bâtiments
• Défaillances des machines dans l’usine
Effets sur le matériel
• Perte de la production
• Image de marque
• Climat social
Effets sur l’entreprise
22
une explosion d'un compresseur à
air. Le réservoir a traversé le mur
de bloc.
23
LES EXPLOSIONS DES RESERVOIRS LES EXPLOSIONS DES COMPRESSEURS
Accident dû à un compresseur à Dijon
en mars 2005: Décès d ’un homme
suite à l ’explosion d’une cuve de
compresseur
Cause: Mise en vente de ce
compresseur en mars 2005 sans
essai préalable.--> inutilisé pendant
plus d ’un an.
Mise en marche du compresseur à 2
reprises.
Explosion de la cuve lors de la 2ème
tentative et blessure mortelle du
propriétaire.
Objectifs:
Avoir un aperçu de l’état du parc des réservoirs
d’air équipant les compresseurs installés chez les
garagistes
90% des garagistes possèdent des
équipements sous pression en situation
irrégulière (retard de contrôles périodiques
réglementaires).
 Les 10 % restants possèdent un réservoir
d’air comprimé datant de moins de 3 ans.
 La réglementation relative aux équipements
sous pression est méconnue.
Sur 965 réservoirs des
compresseurs contrôlés
• la moitié n’avait subi aucune vérification en exploitation
• dont les trois quarts des réservoirs de plus de 10 ans.
En 2007, sur 965 réservoirs des
compresseurs contrôlés par les
DRIRE dans les garages,
27
COROSION DU RESERVOIR
L'accumulation d'eau dans le récipient a provoqué une
corrosion sévère et un amincissement du métal sur le fond
du réservoir
Points à vérifier lors de l’achat d’un
compresseur neuf :
Sur le réservoir : présence du
marquage CE suivi du numéro de
l’organisme notifié qui a évalué la
conformité du réservoir.
Présence de la notice d’instructions :
informations utiles pour la sécurité
règles de maintenance : purge régulière
du réservoir, etc.
28
Inspection périodique par une
personne compétente désignée par
l’exploitant qui doit être apte à
reconnaître les défauts susceptibles
d’être rencontrés et à en apprécier
la gravité.
Requalification périodique tous les 10
ans par un expert d’un organisme
habilité(Bureau Véritas ,APAVE etc ).
Elle comprend notamment l’inspection du
réservoir, son épreuve
hydraulique et la vérification de
son accessoire de sécurité
(soupape).
29
30
le compresseur d’air:
• dans lequel on peut se retrouver avec
une atmosphère explosible interne créée
par des gouttelettes d’huile en suspension
dans l’air.
le compresseur de gaz :
• (par exemple, d’hydrogène) dans
lequel il peut y avoir une atmosphère
explosible interne dans le cas d’une
entrée d’air.
31
• deux cas pratiques industriels retenus
par l’étude de l’INERIS :
Inflammations ou explosions internes
dans le système sous pression:
la norme EN 1127-1 : Atmosphères explosives
Dans les réseaux sous pression des compresseurs d'air (ou gaz) et dans les enceintes reliées à ces réseaux,
des explosions peuvent se produire en raison de l'inflammation par compression des brouillards d'huile de
lubrification (ou gaz).
32
AIR/GAZ
Vapeur
Air et huile
PV = nRT
MILEU ATEX
CIRCUIT HP et HT
Méthode d'inflammation et d’explosion par compression
adiabatique des brouillards d'huile (ou gaz).
EXPLOSION
DU VAPEUR
EXPLOSION
DU VAPEURENERGIE
33
Température[°c]
200 °C-
250 °C-
140 °C-
Température de
craquage du
l’huile synthétique
Température de
craquage de
l’huile minérale
300 °C-
Température du local
Variation de la Température et de la Pression au cours de la
compression- Un compresseur à 3 étages
Pression[bar]200 bar36 bar6 bar
34
Température[°c]
200 °C-
250 °C-
140 °C-
Température de
craquage du
l’huile synthétique
Température de
craquage de
l’huile minérale
300 °C-
Variation de la Température et de la Pression au cours de la
compression- Un compresseur à 3 étages
Pression[bar]200 bar36 bar6 bar
Température du production de CO et de CO2 dans l’air
Oxydation de l’huile
EXPLOSION
DU VAPEUR
Refroidissement insuffisante
Les inflammations du
brouillard d’huile
• sous l’effet de la
température engendrée par la
compression au niveau des
étages de compression
La formation d’un dépôt d’huile
de lubrification,
• puis son échauffement en
aval du compresseur
Les erreurs de maintenance
• ou dégradation des
installations permettant une
fuite du mélange air + huile
sous pression, donc création
d’un aérosol et inflammation
en cas de présence d’une
source d’ignition (surface
chaude, flamme, étincelle,…).
Les défaillances mécaniques
• à l’intérieur du
compresseur entraînant un
retour du mélange
comprimé et donc chaud
dans la chambre de
compression, et dont la
chaleur va à nouveau
augmenter lors de la
compression suivante.
35
Dans les accidents liés à la compression d’air que nous avons recensés, les origines données sont :
Inflammation
du brouillard
d’huile
Dépôt d’huile
puis
échauffement
Fuite du
mélange
Retour du
mélange
La surchauffe des
compresseurs,
• donc la création d’une
surface chaude entraînant un
risque d’inflammation d’un
éventuel mélange
inflammable présent dans
l’environnement du
compresseur (environnement
ATEX).
Les ruptures de
canalisations
• dues aux vibrations émises
par les compresseurs,
entraînant une fuite du
mélange air + huile vers le
milieu extérieur.
L’inflammation des résidus
carbonés d’huile de
lubrification
• qui se sont déposés dans les
canalisations ou au niveau des
déshuileurs, vannes de
surpression, puis auto-
enflammés sous l’effet de la
température.
La propagation de l’incendie
• due à des fines pellicules
d’huile présentes dans les
canalisations, autour du
compresseur, sur les murs, ...
36
Dans les accidents liés à la compression d’air que nous avons recensés, les origines données sont :
Inflammation
du mélange
Fuite du
mélange
Inflammation
du résidus
Fines
particules
Dans le cas de compression d’air, utiliser de
préférence des systèmes de compression dits « secs »,
c’est à dire sans huile de lubrification ;
Dans le cas de compresseurs lubrifiés, privilégier les
huiles haut de gamme à température d’inflammation
élevée , et utiliser des systèmes de filtration de l’huile
adaptés en sortie de compresseur. Ex : Filtres,
décanteurs, vannes de purge, … .
37
• Sec
• lubrifiésle système de compression :
Eliminer toute source potentielle
d’inflammation à l’intérieur du compresseur
étincelles, chocs entre deux pièces
métalliques, surfaces chaudes, électricité
statique, équipement électrique;
Relier à la terre les canalisations et
réservoirs pour empêcher l’accumulation
d’électricité statique ;
38
• Electriques
• MécaniquesLes sources d’inflammation
Nécessité d’effectuer un classement en
zones à risques des installations de
compression ;
Isoler les systèmes de compression du
reste de l’entreprise et limiter le
personnel y ayant accès ;
Veiller à la bonne ventilation du
bâtiment abritant les compresseurs de
gaz inflammable. Mettre en place des
dispositifs de détection d’incendie, fumées
et fuite de gaz ;
39
• Isolation
• Moyens de prévention
• Ventilation
Le local technique des
compresseurs
Réaliser un système de surveillance des
températures, des vibrations, du courant
absorbé, et des débits du système afin de
détecter au plus vite une anomalie dans le
système.
Inspecter régulièrement et nettoyer
minutieusement au moins une fois par an
l’ensemble de l’installation de compression, de
transport, et de stockage du/des gaz (filtre,
valves, niveaux d’huile et réfrigérant,
canalisations, compresseur, clapets, segments,
joints, pistons, serrage des vis,…).
Faire remplacer ou réparer les pièces
usagées dès les premiers signes de fatigue et
en respectant les préconisations constructeur.
40
• Surveillance
• Maintenance
Un système de surveillance et
maintenance et efficace :
41
le Contrôle Réglementaire
• Décret n°75-503 du 28 juillet 1975 :
• Réglementation des mesures de protection des travailleurs dans les
établissements qui mettent en œuvre des courants électriquesInstallations électriques 2 fois /an
• Décret du 12 juillet 1956 :
• Réglementation pour les appareils à pression de gaz.
• Arrêté du ministre des travaux publics du 14 décembre 1956 :
• Relatif aux appareils à pression de gaz (appareils de production,
d’emmagasinage ou de mise en œuvre de gaz comprimées, liquéfiées ou
dissouts.
Appareils à pression de gaz 1fois/an
• Loi n°2009 – 11 du 02 mars 2009
• Promulgation du code de la sécurité et de la prévention des risques d’incendie,
d’explosion et de panique dans les bâtiments.Matériel de lutte contre les incendies 1fois/an
43
44
45
Fourreaux tissés
Gaines Stop – Jet
Flexibles sécurisés
Cablette anti fouet
49
50
Pièges à condensation: aider à fournir l'définitif
solution aux problèmes de la
la fiabilité et le niveau de bruit de
condensation sous pression.
amortissement des vibrations
montures, sans avoir besoin de
fondations. Cela rend plus simple,
Installation moins cher. la nouvelle
supports anti-vibrations réduisent
la transmission des vibrations à l'
sol au minimum.
55
Adapter une approche globale de prévention des risques des
compresseurs :
Aspects Matériels
Aspects humains
Aspects organisationnels
Le respect de la réglementation et des règles de l’art
AUTEUR:
SOLTANI CHOKRI : svp envoyer moi vos remarques sur l’email :
soltanitn2001@yahoo.fr
56
AUTEUR:
SOLTANI CHOKRI : svp envoyer moi vos
remarques sur l’email :
soltanitn2001@yahoo.fr
57

Contenu connexe

Tendances

Règlementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurRèglementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurFFSNW Formation
 
Présentation du département hse minutée
Présentation du département hse minutéePrésentation du département hse minutée
Présentation du département hse minutéeLaurent Vincent
 
La Total Productive Maintenance (TPM)
La Total Productive Maintenance (TPM)La Total Productive Maintenance (TPM)
La Total Productive Maintenance (TPM)Mouhcine Nahal
 
Organisation maintenance
Organisation maintenanceOrganisation maintenance
Organisation maintenancemohamoha1
 
Risque industriel information prevention
Risque industriel information prevention Risque industriel information prevention
Risque industriel information prevention Melwynn Rodriguez
 
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdWGuide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdWHani sami joga
 
EPI_et_EPC_lectrique__1672947929.pdf
EPI_et_EPC_lectrique__1672947929.pdfEPI_et_EPC_lectrique__1672947929.pdf
EPI_et_EPC_lectrique__1672947929.pdfssuser44594d
 
hygiène et sécurité au travail OFPPT
hygiène et sécurité au travail OFPPThygiène et sécurité au travail OFPPT
hygiène et sécurité au travail OFPPTHoussamHannad1
 
HSE- hygiène sécurité en milieu travail
HSE-  hygiène sécurité en milieu travailHSE-  hygiène sécurité en milieu travail
HSE- hygiène sécurité en milieu travailhammani bachir
 
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielleLa prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industriellechokri SOLTANI
 
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1hammani bachir
 
Procédure Demande d'lntervention
Procédure Demande d'lnterventionProcédure Demande d'lntervention
Procédure Demande d'lnterventionG. Christophe
 
Presentation bureau-etudes-tap
Presentation bureau-etudes-tapPresentation bureau-etudes-tap
Presentation bureau-etudes-taptap-france
 
présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016Mohsen Sadok
 
3.Travail en hauteur HSE.pdf
3.Travail en hauteur  HSE.pdf3.Travail en hauteur  HSE.pdf
3.Travail en hauteur HSE.pdfJlkmBnjlkm
 

Tendances (20)

Règlementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurRèglementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteur
 
Présentation du département hse minutée
Présentation du département hse minutéePrésentation du département hse minutée
Présentation du département hse minutée
 
La Total Productive Maintenance (TPM)
La Total Productive Maintenance (TPM)La Total Productive Maintenance (TPM)
La Total Productive Maintenance (TPM)
 
Cours elingage
Cours elingageCours elingage
Cours elingage
 
Guide epi
Guide epiGuide epi
Guide epi
 
Organisation maintenance
Organisation maintenanceOrganisation maintenance
Organisation maintenance
 
Risque industriel information prevention
Risque industriel information prevention Risque industriel information prevention
Risque industriel information prevention
 
Atex hammani
Atex hammaniAtex hammani
Atex hammani
 
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdWGuide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
 
EPI_et_EPC_lectrique__1672947929.pdf
EPI_et_EPC_lectrique__1672947929.pdfEPI_et_EPC_lectrique__1672947929.pdf
EPI_et_EPC_lectrique__1672947929.pdf
 
Arbre de causes
Arbre de causesArbre de causes
Arbre de causes
 
hygiène et sécurité au travail OFPPT
hygiène et sécurité au travail OFPPThygiène et sécurité au travail OFPPT
hygiène et sécurité au travail OFPPT
 
HSE- hygiène sécurité en milieu travail
HSE-  hygiène sécurité en milieu travailHSE-  hygiène sécurité en milieu travail
HSE- hygiène sécurité en milieu travail
 
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielleLa prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle
 
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
 
Procédure Demande d'lntervention
Procédure Demande d'lnterventionProcédure Demande d'lntervention
Procédure Demande d'lntervention
 
Guide hse 2009
Guide hse 2009Guide hse 2009
Guide hse 2009
 
Presentation bureau-etudes-tap
Presentation bureau-etudes-tapPresentation bureau-etudes-tap
Presentation bureau-etudes-tap
 
présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016
 
3.Travail en hauteur HSE.pdf
3.Travail en hauteur  HSE.pdf3.Travail en hauteur  HSE.pdf
3.Travail en hauteur HSE.pdf
 

En vedette

Participative Management 6 slides
Participative Management 6 slidesParticipative Management 6 slides
Participative Management 6 slidesG. Christophe
 
Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle   Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle chokri SOLTANI
 
La sécurité dans l'atelier
La sécurité dans l'atelierLa sécurité dans l'atelier
La sécurité dans l'atelierslid2012
 
participative management
participative managementparticipative management
participative managementjas sodhI
 
Manutention de charges
Manutention de chargesManutention de charges
Manutention de chargesFred Andre
 
9 principes de la manutention manuelle
9 principes de la manutention manuelle9 principes de la manutention manuelle
9 principes de la manutention manuelleG. Christophe
 

En vedette (6)

Participative Management 6 slides
Participative Management 6 slidesParticipative Management 6 slides
Participative Management 6 slides
 
Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle   Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle
 
La sécurité dans l'atelier
La sécurité dans l'atelierLa sécurité dans l'atelier
La sécurité dans l'atelier
 
participative management
participative managementparticipative management
participative management
 
Manutention de charges
Manutention de chargesManutention de charges
Manutention de charges
 
9 principes de la manutention manuelle
9 principes de la manutention manuelle9 principes de la manutention manuelle
9 principes de la manutention manuelle
 

Similaire à Securite des compresseurs

Performances d'étanchéité à l'air des réseaux aérauliques INTERCLIMA+ELEC
Performances d'étanchéité à l'air des réseaux aérauliques INTERCLIMA+ELECPerformances d'étanchéité à l'air des réseaux aérauliques INTERCLIMA+ELEC
Performances d'étanchéité à l'air des réseaux aérauliques INTERCLIMA+ELECEmmanuelle COUDRAIN
 
Modulo control nu mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0223_l.pdf
Modulo control nu mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0223_l.pdfModulo control nu mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0223_l.pdf
Modulo control nu mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0223_l.pdfe-genieclimatique
 
Modulo control-m116-180-330-450-notice-utilisation-atlantic-guillot
Modulo control-m116-180-330-450-notice-utilisation-atlantic-guillotModulo control-m116-180-330-450-notice-utilisation-atlantic-guillot
Modulo control-m116-180-330-450-notice-utilisation-atlantic-guillote-genieclimatique
 
Modulo control ni mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0207_q.pdf
Modulo control ni mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0207_q.pdfModulo control ni mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0207_q.pdf
Modulo control ni mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0207_q.pdfe-genieclimatique
 
Modulo control-notice-installation-m116-145-180-330-390-450-atlantic-guillot
Modulo control-notice-installation-m116-145-180-330-390-450-atlantic-guillotModulo control-notice-installation-m116-145-180-330-390-450-atlantic-guillot
Modulo control-notice-installation-m116-145-180-330-390-450-atlantic-guillote-genieclimatique
 
11 analyse-deffaillance-compresseur-ingersoll-rand-ssr-ml-15
11 analyse-deffaillance-compresseur-ingersoll-rand-ssr-ml-1511 analyse-deffaillance-compresseur-ingersoll-rand-ssr-ml-15
11 analyse-deffaillance-compresseur-ingersoll-rand-ssr-ml-15Fajraoui Ayoub
 
SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS.pdf
SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS.pdfSOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS.pdf
SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS.pdfsedmorabet
 
Tablomag n°5 10/2011
Tablomag n°5 10/2011Tablomag n°5 10/2011
Tablomag n°5 10/2011Gimélec
 
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdfModulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdfe-genieclimatique
 
Saunier duval thema c 23 e
Saunier duval thema c 23 eSaunier duval thema c 23 e
Saunier duval thema c 23 eohsarah
 
Pn article vacuum-systems-for-cans_cantech-international_fr_jan14
Pn article vacuum-systems-for-cans_cantech-international_fr_jan14Pn article vacuum-systems-for-cans_cantech-international_fr_jan14
Pn article vacuum-systems-for-cans_cantech-international_fr_jan14Pneumofore
 
Modulo control ni mc-220_270_00_mem0208_u.pdf
Modulo control ni mc-220_270_00_mem0208_u.pdfModulo control ni mc-220_270_00_mem0208_u.pdf
Modulo control ni mc-220_270_00_mem0208_u.pdfe-genieclimatique
 
securite dans les activites de laboratoir
securite dans les activites de laboratoirsecurite dans les activites de laboratoir
securite dans les activites de laboratoirLyes Loullou
 
DTA Soleal Evolution Triple Vitrage FY /PUIGMETAL®
DTA Soleal Evolution Triple Vitrage FY /PUIGMETAL®DTA Soleal Evolution Triple Vitrage FY /PUIGMETAL®
DTA Soleal Evolution Triple Vitrage FY /PUIGMETAL®Alberto PUIG
 
Yellow Professional Gradient App Development Marketing Presentation_20240103_...
Yellow Professional Gradient App Development Marketing Presentation_20240103_...Yellow Professional Gradient App Development Marketing Presentation_20240103_...
Yellow Professional Gradient App Development Marketing Presentation_20240103_...mbareknofisse
 

Similaire à Securite des compresseurs (20)

Enrobes note
Enrobes note Enrobes note
Enrobes note
 
Performances d'étanchéité à l'air des réseaux aérauliques INTERCLIMA+ELEC
Performances d'étanchéité à l'air des réseaux aérauliques INTERCLIMA+ELECPerformances d'étanchéité à l'air des réseaux aérauliques INTERCLIMA+ELEC
Performances d'étanchéité à l'air des réseaux aérauliques INTERCLIMA+ELEC
 
Modulo control nu mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0223_l.pdf
Modulo control nu mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0223_l.pdfModulo control nu mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0223_l.pdf
Modulo control nu mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0223_l.pdf
 
Modulo control-m116-180-330-450-notice-utilisation-atlantic-guillot
Modulo control-m116-180-330-450-notice-utilisation-atlantic-guillotModulo control-m116-180-330-450-notice-utilisation-atlantic-guillot
Modulo control-m116-180-330-450-notice-utilisation-atlantic-guillot
 
Modulo control ni mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0207_q.pdf
Modulo control ni mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0207_q.pdfModulo control ni mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0207_q.pdf
Modulo control ni mc-116_145_180_330_390_450_00_mem0207_q.pdf
 
Fbg350 notice technique
Fbg350 notice techniqueFbg350 notice technique
Fbg350 notice technique
 
Modulo control-notice-installation-m116-145-180-330-390-450-atlantic-guillot
Modulo control-notice-installation-m116-145-180-330-390-450-atlantic-guillotModulo control-notice-installation-m116-145-180-330-390-450-atlantic-guillot
Modulo control-notice-installation-m116-145-180-330-390-450-atlantic-guillot
 
11 analyse-deffaillance-compresseur-ingersoll-rand-ssr-ml-15
11 analyse-deffaillance-compresseur-ingersoll-rand-ssr-ml-1511 analyse-deffaillance-compresseur-ingersoll-rand-ssr-ml-15
11 analyse-deffaillance-compresseur-ingersoll-rand-ssr-ml-15
 
SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS.pdf
SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS.pdfSOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS.pdf
SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS.pdf
 
Tablomag n°5 10/2011
Tablomag n°5 10/2011Tablomag n°5 10/2011
Tablomag n°5 10/2011
 
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdfModulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
Modulo control nu mc-220_270_00_mem0209_k.pdf
 
Vni weinmann
Vni weinmannVni weinmann
Vni weinmann
 
Saunier duval thema c 23 e
Saunier duval thema c 23 eSaunier duval thema c 23 e
Saunier duval thema c 23 e
 
Pn article vacuum-systems-for-cans_cantech-international_fr_jan14
Pn article vacuum-systems-for-cans_cantech-international_fr_jan14Pn article vacuum-systems-for-cans_cantech-international_fr_jan14
Pn article vacuum-systems-for-cans_cantech-international_fr_jan14
 
Modulo control ni mc-220_270_00_mem0208_u.pdf
Modulo control ni mc-220_270_00_mem0208_u.pdfModulo control ni mc-220_270_00_mem0208_u.pdf
Modulo control ni mc-220_270_00_mem0208_u.pdf
 
securite dans les activites de laboratoir
securite dans les activites de laboratoirsecurite dans les activites de laboratoir
securite dans les activites de laboratoir
 
Pneumatique
PneumatiquePneumatique
Pneumatique
 
DTA Soleal Evolution Triple Vitrage FY /PUIGMETAL®
DTA Soleal Evolution Triple Vitrage FY /PUIGMETAL®DTA Soleal Evolution Triple Vitrage FY /PUIGMETAL®
DTA Soleal Evolution Triple Vitrage FY /PUIGMETAL®
 
Yellow Professional Gradient App Development Marketing Presentation_20240103_...
Yellow Professional Gradient App Development Marketing Presentation_20240103_...Yellow Professional Gradient App Development Marketing Presentation_20240103_...
Yellow Professional Gradient App Development Marketing Presentation_20240103_...
 
Lll
LllLll
Lll
 

Dernier

BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasidelewebmestre
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...idelewebmestre
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...idelewebmestre
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxdocteurgyneco1
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesangevaleryn
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairidelewebmestre
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsidelewebmestre
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleuridelewebmestre
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...idelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvreidelewebmestre
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueidelewebmestre
 
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VLBOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VLidelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...idelewebmestre
 

Dernier (20)

BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptx
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
 
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
 
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VLBOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
 

Securite des compresseurs

  • 1. Mr. SOLTANI Chokri Institut de Santé et de Sécurité au Travail 1 16 Novembre 2016: LES RISQUES LIES AUX APPAREILS SOUS PRESSION
  • 2. 2 La sécurité des compresseurs… Pourquoi ce thème ? Pourquoi ce thème ? • L'évolution moderne de la technologie a entraîné une augmentation notable de la demande sur les ESP. Ainsi, ce développements des ESP a engendré avec lui l'augmentation des dangers et des risques liés à l'utilisation de produits à haute pression ( compression des gaz et de l’air comprimé)... • Les compresseurs ,qui sont considérés comme des ESP, sont présents partout dans notre quotidien : climatiseur, réfrigérateur, automobile… et dans tous les secteurs industriels: du secteur artisanal ( garagistes, dentistes..) jusqu’au secteurs des industries lourdes (chimiques , pétroliers,…) • la prévention des risques dus aux compresseurs est difficile vue la diversité de ces machines et des dangers multiples aux quels les travailleurs sont exposés. • Cette présentation sur la sécurité des compresseurs a pour objectifs de donner un aperçu sur les risques et les moyens de prévention liés à l’utilisation des compresseurs et de traiter en particulier le s risques inhérents à l’explosion des compresseurs et des réservoirs de stockage de l’air comprimé.
  • 3. 3 http://www.newswala.com: Hyderabad 6 August,2013: Two ACMechanic's Yaseen and Rizwan died on the spotwhen a powerful blast occurred at MNC EngineeringWorks Air Conditioningshop in Asifnagar,Hyderabad. Une explosion d'un compresseur à Hyderabad. INDIA /2 morts
  • 4. 4 SOMMAIRE Introduction • Analyse fonctionnelle des compresseurs • Classification des compresseurs Accidentologie des compresseurs • Risques généraux • Risques majeurs • Recommandations Conclusion • Pistes d’amélioration
  • 5. 5 INTRODUCTION Analyse fonctionnelle des compresseurs Classification des compresseurs
  • 6. 6
  • 7. COMPRESSEUR ENERGIES: Electrique Ou thermique ORDRES /ACTIONS DE L’OPERATEUR Arrêt d’urgence… , , Comptes-rendus Pertes énergétiques: Bruits, Vibrations, Chaleurs R REGLAGES DE SECURITE: Pression max Température max… COMPRIMER L’AIR (GAZ) AIR AMBIANT/GAZ PRESSION P1 VOLUMEV1 TEMPERATURE T1 AIR (GAZ) COMPRIME PRESSION P2 VOLUME V2 TEMPERATURE T2 W EC CONFIGURATIONS: Pression P2 = 7,5 bar Débit Q = 105 l/s Accidents : GAZ toxique… Incendie et explosion… AC électriques, AC mécaniques 7 LOI DE MARIOT: P1V1=P2V2 ANALYSE FONCTIONNELLE DES COMPRESSEURS
  • 8. 8 Air Air comprimé PV = nRT Refroidissement par barbotage d’huile LOI DE LA PRESSION: P=F/S
  • 9. 9
  • 11. 11
  • 12. 12 En effet pour les applications nécessitant des pressions supérieures à 300 bars, seuls les compresseurs à pistons ont un rendement suffisant, d’où l’absence d’autres technologies à ces niveaux de pression.
  • 13. Taux de compression = 4,5 1° cylindre : 1 b x4.5 = 4.5 b 2° cylindre : 4.5 b x 4.5 = 20.25 b 3° cylindre : 20.25 b x 4.5 = 91.125 b 4° cylindre : 91.125 b x 4.5 = 410.06 b
  • 14. La station de compression est utilisée : •dans les stations de gonflage : gonflage rapide et continu des pneus, •sur les gisements : injection de gaz ou d'eau pour faire sortir le pétrole ou le gaz, •dans les oléoducs : propulser le gaz jusqu'à la prochaine station de compression, etc.
  • 17. 17 LES RISQUES GENERAUX LES RISQUES MAJEURS LES RECOMMANDATIONS
  • 18. 18
  • 19. 19 Risques généraux : Accidents de travail et maladies professionnelles • Electrique : Electrocution • Thermique : brûlures • Mécanique : projection et fouettement des flexibles, • Mécanique : écrasement des membres • Autres: Incendie, Explosion, Effets sur la sécurité: • Bruit • Vibrations. • Chaleur • Etc. Effets sur la santé
  • 20. 20 Les effets sur l’environnement Les effets sur le matériel et sur l’entreprise
  • 21. Les effets sur l’environnement : • Explosion • Fuite enflammée • Projection d’accessoires sous l’effet de la pression • Rejet de matières dangereuse ou polluante Effets Majeurs 21
  • 22. Les effets sur le matériel et sur l’entreprise: • Détérioration de tout ou une partie de l’installation • Détérioration des bâtiments • Défaillances des machines dans l’usine Effets sur le matériel • Perte de la production • Image de marque • Climat social Effets sur l’entreprise 22 une explosion d'un compresseur à air. Le réservoir a traversé le mur de bloc.
  • 23. 23 LES EXPLOSIONS DES RESERVOIRS LES EXPLOSIONS DES COMPRESSEURS
  • 24. Accident dû à un compresseur à Dijon en mars 2005: Décès d ’un homme suite à l ’explosion d’une cuve de compresseur Cause: Mise en vente de ce compresseur en mars 2005 sans essai préalable.--> inutilisé pendant plus d ’un an. Mise en marche du compresseur à 2 reprises. Explosion de la cuve lors de la 2ème tentative et blessure mortelle du propriétaire.
  • 25. Objectifs: Avoir un aperçu de l’état du parc des réservoirs d’air équipant les compresseurs installés chez les garagistes 90% des garagistes possèdent des équipements sous pression en situation irrégulière (retard de contrôles périodiques réglementaires).  Les 10 % restants possèdent un réservoir d’air comprimé datant de moins de 3 ans.  La réglementation relative aux équipements sous pression est méconnue.
  • 26. Sur 965 réservoirs des compresseurs contrôlés • la moitié n’avait subi aucune vérification en exploitation • dont les trois quarts des réservoirs de plus de 10 ans. En 2007, sur 965 réservoirs des compresseurs contrôlés par les DRIRE dans les garages,
  • 27. 27 COROSION DU RESERVOIR L'accumulation d'eau dans le récipient a provoqué une corrosion sévère et un amincissement du métal sur le fond du réservoir
  • 28. Points à vérifier lors de l’achat d’un compresseur neuf : Sur le réservoir : présence du marquage CE suivi du numéro de l’organisme notifié qui a évalué la conformité du réservoir. Présence de la notice d’instructions : informations utiles pour la sécurité règles de maintenance : purge régulière du réservoir, etc. 28
  • 29. Inspection périodique par une personne compétente désignée par l’exploitant qui doit être apte à reconnaître les défauts susceptibles d’être rencontrés et à en apprécier la gravité. Requalification périodique tous les 10 ans par un expert d’un organisme habilité(Bureau Véritas ,APAVE etc ). Elle comprend notamment l’inspection du réservoir, son épreuve hydraulique et la vérification de son accessoire de sécurité (soupape). 29
  • 30. 30
  • 31. le compresseur d’air: • dans lequel on peut se retrouver avec une atmosphère explosible interne créée par des gouttelettes d’huile en suspension dans l’air. le compresseur de gaz : • (par exemple, d’hydrogène) dans lequel il peut y avoir une atmosphère explosible interne dans le cas d’une entrée d’air. 31 • deux cas pratiques industriels retenus par l’étude de l’INERIS : Inflammations ou explosions internes dans le système sous pression: la norme EN 1127-1 : Atmosphères explosives Dans les réseaux sous pression des compresseurs d'air (ou gaz) et dans les enceintes reliées à ces réseaux, des explosions peuvent se produire en raison de l'inflammation par compression des brouillards d'huile de lubrification (ou gaz).
  • 32. 32 AIR/GAZ Vapeur Air et huile PV = nRT MILEU ATEX CIRCUIT HP et HT Méthode d'inflammation et d’explosion par compression adiabatique des brouillards d'huile (ou gaz). EXPLOSION DU VAPEUR EXPLOSION DU VAPEURENERGIE
  • 33. 33 Température[°c] 200 °C- 250 °C- 140 °C- Température de craquage du l’huile synthétique Température de craquage de l’huile minérale 300 °C- Température du local Variation de la Température et de la Pression au cours de la compression- Un compresseur à 3 étages Pression[bar]200 bar36 bar6 bar
  • 34. 34 Température[°c] 200 °C- 250 °C- 140 °C- Température de craquage du l’huile synthétique Température de craquage de l’huile minérale 300 °C- Variation de la Température et de la Pression au cours de la compression- Un compresseur à 3 étages Pression[bar]200 bar36 bar6 bar Température du production de CO et de CO2 dans l’air Oxydation de l’huile EXPLOSION DU VAPEUR Refroidissement insuffisante
  • 35. Les inflammations du brouillard d’huile • sous l’effet de la température engendrée par la compression au niveau des étages de compression La formation d’un dépôt d’huile de lubrification, • puis son échauffement en aval du compresseur Les erreurs de maintenance • ou dégradation des installations permettant une fuite du mélange air + huile sous pression, donc création d’un aérosol et inflammation en cas de présence d’une source d’ignition (surface chaude, flamme, étincelle,…). Les défaillances mécaniques • à l’intérieur du compresseur entraînant un retour du mélange comprimé et donc chaud dans la chambre de compression, et dont la chaleur va à nouveau augmenter lors de la compression suivante. 35 Dans les accidents liés à la compression d’air que nous avons recensés, les origines données sont : Inflammation du brouillard d’huile Dépôt d’huile puis échauffement Fuite du mélange Retour du mélange
  • 36. La surchauffe des compresseurs, • donc la création d’une surface chaude entraînant un risque d’inflammation d’un éventuel mélange inflammable présent dans l’environnement du compresseur (environnement ATEX). Les ruptures de canalisations • dues aux vibrations émises par les compresseurs, entraînant une fuite du mélange air + huile vers le milieu extérieur. L’inflammation des résidus carbonés d’huile de lubrification • qui se sont déposés dans les canalisations ou au niveau des déshuileurs, vannes de surpression, puis auto- enflammés sous l’effet de la température. La propagation de l’incendie • due à des fines pellicules d’huile présentes dans les canalisations, autour du compresseur, sur les murs, ... 36 Dans les accidents liés à la compression d’air que nous avons recensés, les origines données sont : Inflammation du mélange Fuite du mélange Inflammation du résidus Fines particules
  • 37. Dans le cas de compression d’air, utiliser de préférence des systèmes de compression dits « secs », c’est à dire sans huile de lubrification ; Dans le cas de compresseurs lubrifiés, privilégier les huiles haut de gamme à température d’inflammation élevée , et utiliser des systèmes de filtration de l’huile adaptés en sortie de compresseur. Ex : Filtres, décanteurs, vannes de purge, … . 37 • Sec • lubrifiésle système de compression :
  • 38. Eliminer toute source potentielle d’inflammation à l’intérieur du compresseur étincelles, chocs entre deux pièces métalliques, surfaces chaudes, électricité statique, équipement électrique; Relier à la terre les canalisations et réservoirs pour empêcher l’accumulation d’électricité statique ; 38 • Electriques • MécaniquesLes sources d’inflammation
  • 39. Nécessité d’effectuer un classement en zones à risques des installations de compression ; Isoler les systèmes de compression du reste de l’entreprise et limiter le personnel y ayant accès ; Veiller à la bonne ventilation du bâtiment abritant les compresseurs de gaz inflammable. Mettre en place des dispositifs de détection d’incendie, fumées et fuite de gaz ; 39 • Isolation • Moyens de prévention • Ventilation Le local technique des compresseurs
  • 40. Réaliser un système de surveillance des températures, des vibrations, du courant absorbé, et des débits du système afin de détecter au plus vite une anomalie dans le système. Inspecter régulièrement et nettoyer minutieusement au moins une fois par an l’ensemble de l’installation de compression, de transport, et de stockage du/des gaz (filtre, valves, niveaux d’huile et réfrigérant, canalisations, compresseur, clapets, segments, joints, pistons, serrage des vis,…). Faire remplacer ou réparer les pièces usagées dès les premiers signes de fatigue et en respectant les préconisations constructeur. 40 • Surveillance • Maintenance Un système de surveillance et maintenance et efficace :
  • 41. 41
  • 42. le Contrôle Réglementaire • Décret n°75-503 du 28 juillet 1975 : • Réglementation des mesures de protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriquesInstallations électriques 2 fois /an • Décret du 12 juillet 1956 : • Réglementation pour les appareils à pression de gaz. • Arrêté du ministre des travaux publics du 14 décembre 1956 : • Relatif aux appareils à pression de gaz (appareils de production, d’emmagasinage ou de mise en œuvre de gaz comprimées, liquéfiées ou dissouts. Appareils à pression de gaz 1fois/an • Loi n°2009 – 11 du 02 mars 2009 • Promulgation du code de la sécurité et de la prévention des risques d’incendie, d’explosion et de panique dans les bâtiments.Matériel de lutte contre les incendies 1fois/an
  • 43. 43
  • 44. 44
  • 45. 45 Fourreaux tissés Gaines Stop – Jet Flexibles sécurisés
  • 47.
  • 48.
  • 49. 49
  • 50. 50
  • 51.
  • 52.
  • 53. Pièges à condensation: aider à fournir l'définitif solution aux problèmes de la la fiabilité et le niveau de bruit de condensation sous pression.
  • 54. amortissement des vibrations montures, sans avoir besoin de fondations. Cela rend plus simple, Installation moins cher. la nouvelle supports anti-vibrations réduisent la transmission des vibrations à l' sol au minimum.
  • 55. 55 Adapter une approche globale de prévention des risques des compresseurs : Aspects Matériels Aspects humains Aspects organisationnels Le respect de la réglementation et des règles de l’art AUTEUR: SOLTANI CHOKRI : svp envoyer moi vos remarques sur l’email : soltanitn2001@yahoo.fr
  • 56. 56 AUTEUR: SOLTANI CHOKRI : svp envoyer moi vos remarques sur l’email : soltanitn2001@yahoo.fr
  • 57. 57