SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  3
Télécharger pour lire hors ligne
"CHAQUE ELEVE DEVRAIT AVOIR UN TEMPS DE PAROLE ET DE PARTICIPATION EN CLASSE."
QUELLES FORMES DE PRATIQUE PEUVENT RENDRE CELA REALISABLE DURANT VOS COURS ?
QUELS SONT LES FACTEURS INHIBITEURS ?
Nous allons réfléchir à la manière de rendre les élèves actifs, notamment en leur accordant un temps de parole et/ou
de participation minimal en cours.
En effet, nous avons tous vécu des cours où nous étions totalement passifs et durant lesquels aucune intervention ou
participation ne nous étaient proposées. Je citerai en exemple, sans vouloir le stigmatiser, le cours de langue. Lorsque
je regarde dans le rétroviseur de mon parcours scolaire, je ne peux que faire le constat que les cours de langue auxquels
j’ai assisté étaient peu efficaces. La raison en est simple : mes collègues et moi étions passivement à l’écoute de
l’enseignant qui passait la majorité du cours à parler.
Pour autant, entendre parler une langue est déjà un bon prélude à son apprentissage, certains l’ont bien compris en
regardant des films en VO sous-titrée. Mais même dans cette situation
on se sent davantage concerné : par l’action et la compréhension de
l’histoire, par le défilé des textes du sous-titrage (lire est plus facile
qu’entendre une langue étrangère), par la volonté intrinsèque
d’apprendre une langue.
Pour en revenir à notre cours de langue, si nous mesurons le temps
d’activité effectif de chaque élève (temps de parole en langue
étrangère, temps d’activité), nous constatons aisément qu’il est très
faible et souvent inférieur à une minute sur une heure. La question à se
poser n’est-elle pas alors « comment rendre les élèves actifs et
acteurs » ? Voyons en premier lieu les leviers puis dans une deuxième
partie les freins à lever.

1. LES LEVIERS PERMETTANT DE RENDRE LES ELEVES ACTIFS :
Durant un cours de langue et avec une classe nombreuse, il est difficile de passer la parole plus de 1 mn/heure à chaque
élève dans un mode de cours magistral. Nous pouvons envisager deux pistes d’amélioration de ce ratio :
-

Le changement de posture (ou de scenario) pédagogique
L’usage de la technologie en renfort de la présence de l’enseignant

A) LE CHANGEMENT DE POSTURE (OU DE SCENARIO) PEDAGOGIQUE
Nous devons envisager une pédagogie centrée sur l’apprenant et non plus centrée sur l’enseignant pour lui dégager du
temps de participation et d’action.
Prenons un exemple : plutôt que de faire un cours magistral (ou transmissif) sur « la végétation en altitude », pourquoi
ne pas lancer une activité de découverte et de recherche via des livres, photos et sur Internet ? Le travail pourrait être
découpé en groupes de recherche, un groupe étudierait l’étagement de la végétation, un autre les espèces de chaque
étage, un troisième l’influence de la météo, etc. Cette activité pourrait trouver un rendu intéressant et stimulant sous
forme d’un poster réalisé collectivement avec les étages de végétations, des photos, des dessins liés à la météo. Des
facultés communicationnelles pourraient aussi être travaillées sous forme de rendu à la classe par exposé, donnant un
temps de parole important aux élèves. Ce cours gagnerait énormément en le débutant par une sortie en montagne.
1
Des centres relais proposent des accueils pédagogiques en ce sens .

1

1/3

Le relais de Lans en Vercors [en ligne]: http://www.ouloiret.fr/lansenvercors/les-ramees-etude-de-la-flore-du-vercors-2 (consulté le 27/02/2014

Jean-François CECI
Ce type de posture pédagogique rend l’élève acteur de son
apprentissage via des activités variées et stimulantes (démarche de
projets) à faire seul ou en groupe. Les changements seront
rapidement visibles car le temps de parole de l’enseignant va baisser
au profit du temps d’activité et de parole des élèves. Le rôle de
l’enseignant sera donc de concevoir les situations d’apprentissage en
conformité avec le programme, d’installer les élèves dans ces
situations et d’accompagner le travail en circulant auprès des groupes.
Enfin un débriefing final sous forme de débat (« qu’avez-vous appris
ou retenu de cette activité ? ») permettra de mettre en avant les
points importants de la leçon.
L’enseignant veillera aussi à donner la parole à tous, sans préférence aucune. Il pourra aussi utiliser un système de
questionnement qui impliquera tout le monde au lieu de ne faire réfléchir et travailler que l’élève questionné. Il suffira
pour cela qu’il pose sa question à la classe en laissant un temps de réflexion en binôme. Ensuite il interrogera un élève
au hasard. Ce protocole, pour être efficace, devra être expliqué à la classe avant de poser les questions.

B) L’USAGE DE LA TECHNOLOGIE EN RENFORT DE LA PRESENCE DE L’ENSEIGNANT
La technologie, correctement utilisée, permet de rendre actif chaque apprenant en lui proposant une activité
individuelle, cadrée, potentiellement personnalisée et répétitive. En cela, elle démultiplie la présence de l’enseignant et
rentabilise le temps de classe.
Reprenons l’exemple du cours de langue : l’usage d’ordinateurs, de tablettes ou d’un laboratoire de langue va
permettre à l’enseignant de placer chaque élève en situation de parler et de comprendre une langue étrangère
plusieurs dizaines de minutes par heure (11 minutes en moyenne basse et quelle que soit la taille du groupe : source
2
Sanako ). L’apprenant, étant autonome pour définir son rythme de lecture et d’écoute, pourra l’adapter à ses capacités
de compréhension. Un mot non compris pourra être réécouté, recherché. Une erreur commise pourra facilement être
corrigée sans mise en défaut collective car le programme de formation est capable de répéter vingt fois la même phrase
sans s’impatienter et en toute discrétion ! Pour autant il reste important de toujours réserver une plage de dialogue
véritable entre apprenants, en éliminant la technologie de l’équation. Un débat final sur ce qu’il faut retenir de l’activité
est un bon moyen de fixer les éléments importants du cours, comme vu précédemment.

2. LES FREINS A LEVER POUR RENDRE LES ELEVES ACTIFS :
Les principaux freins à la participation orale, que nous pouvons rencontrer durant un cours sont les suivants :
-

2

Environnement d’apprentissage austère (classe, ambiance de groupe)
Défaut d’appropriation du lieu par les élèves (ne pas se sentir « chez soi », ou bien accueilli)
Pédagogie peu active, rigide, centrée sur l’enseignant
Enseignant peu avenant
Silence trop imposé
Méconnaissance des élèves
Vocabulaire inadapté (d’où incompréhension du cours, des consignes ou de la question)
Influence des pairs
Timidité
Situation familiale ou personnelle difficile
Problèmes de santé
Traitement cognitif plus lent

Sanako, concepteur de labo de langues [en ligne] : http://www.sanako.fr/laboratoire_de_langues/ (consulté le 27/02/2014)

Jean-François CECI

2/3
Un élève est rarement actif et participatif seul dans un milieu qui ne l’encourage pas. Un cours qui se déroule dans une
ambiance rigide, directive, magistrale, silencieuse ne se prêtera donc pas à une participation active et volontaire.
L’enseignant devra donc créer une atmosphère propice à la collaboration, à la participation, au débat.
Pour se sentir un peu « chez eux », les élèves devront pouvoir s’approprier le lieu dans la mesure du possible
(aménagement de la salle pour l’activité visée, affichage de travaux aux murs, utilisation du tableau, du matériel…).
L’enseignant devra connaitre au mieux les élèves pour cerner toute évolution de comportement anormale, signe d’un
obstacle à l’apprentissage pouvant révéler des problèmes familiaux ou de harcèlement par exemple. Il devra aussi être
vigilant à l’influence des pairs sur le développement de chaque individu, en limitant l’impact des remarques négatives,
en canalisant les tensions et en encourageant les plus timides.
Personnellement je porte également une attention toute particulière au vocabulaire que j’utilise pour qu’il soit
compréhensible par tous. Trop souvent, notre volonté de faire de « belles phrases » nous éloigne de notre rôle de
pédagogue. Pour autant enrichir le vocabulaire de nos élèves est important, n’oublions pas alors d’expliquer les mots
nouveaux que nous employons, ou même de leur faire expliquer pour vérifier…encore un moyen de faire participer vos
élèves !

Jean-François CECI

3/3

Contenu connexe

Tendances

L'émergence de nouveaux modèles de bibliothèques ?
L'émergence de nouveaux modèles de bibliothèques ?L'émergence de nouveaux modèles de bibliothèques ?
L'émergence de nouveaux modèles de bibliothèques ?Dujol Lionel
 
Enjeux sociaux et territoriaux de la lecture publique
Enjeux sociaux et territoriaux de la lecture publiqueEnjeux sociaux et territoriaux de la lecture publique
Enjeux sociaux et territoriaux de la lecture publiqueFrançoise HECQUARD
 
Ifp 1314-resumes-memoires-meef
Ifp 1314-resumes-memoires-meefIfp 1314-resumes-memoires-meef
Ifp 1314-resumes-memoires-meefwebmasterifp
 
ANALYSE SÉMIOTIQUE D'UNE AFFICHE PUBLICITAIRE
ANALYSE SÉMIOTIQUE D'UNE AFFICHE PUBLICITAIREANALYSE SÉMIOTIQUE D'UNE AFFICHE PUBLICITAIRE
ANALYSE SÉMIOTIQUE D'UNE AFFICHE PUBLICITAIREMichel GOUGOU
 
Analyse de marché O ZEN
Analyse de marché O ZENAnalyse de marché O ZEN
Analyse de marché O ZENJennifer Vasse
 
Dossier VAE soutenu en janvier 2011
Dossier VAE soutenu en janvier 2011Dossier VAE soutenu en janvier 2011
Dossier VAE soutenu en janvier 2011Duvernois Agnès
 
Les jeunes, les réseaux sociaux et la bibliothèque
Les jeunes, les réseaux sociaux et la bibliothèqueLes jeunes, les réseaux sociaux et la bibliothèque
Les jeunes, les réseaux sociaux et la bibliothèqueAnne-Gaëlle Gaudion
 
Logistique amazon by colicoach
Logistique amazon by colicoachLogistique amazon by colicoach
Logistique amazon by colicoachCOLICOACH
 
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèqueLa bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèqueThomas Chaimbault-Petitjean
 
Urban Algae - Cahier des Charges
Urban Algae - Cahier des ChargesUrban Algae - Cahier des Charges
Urban Algae - Cahier des ChargesGuérin DLC
 
La dynamique de groupe à l'école.
La dynamique de groupe à l'école.La dynamique de groupe à l'école.
La dynamique de groupe à l'école.Belkacem Midoun
 
La stratégie "Océan Bleu" : cas concret BlaBlaCar
La stratégie "Océan Bleu" : cas concret BlaBlaCarLa stratégie "Océan Bleu" : cas concret BlaBlaCar
La stratégie "Océan Bleu" : cas concret BlaBlaCarBenjamin Poisson
 
Design emotionnel
Design emotionnelDesign emotionnel
Design emotionnelmatparisot
 
Projet Alinova : Commercialisation d'un produit alimentaire innovant
Projet Alinova : Commercialisation d'un produit alimentaire innovantProjet Alinova : Commercialisation d'un produit alimentaire innovant
Projet Alinova : Commercialisation d'un produit alimentaire innovantRalph Ward
 
Tourisme responsable
Tourisme responsableTourisme responsable
Tourisme responsableMagda Simoes
 
Presentation Habilitation à Diriger des Recherches
Presentation Habilitation à Diriger des RecherchesPresentation Habilitation à Diriger des Recherches
Presentation Habilitation à Diriger des RecherchesBOUWMANS Thierry
 
Analyse sémiotique d'une affiche publicitaire ppt
Analyse sémiotique d'une affiche publicitaire pptAnalyse sémiotique d'une affiche publicitaire ppt
Analyse sémiotique d'une affiche publicitaire pptMichel GOUGOU
 

Tendances (20)

L'émergence de nouveaux modèles de bibliothèques ?
L'émergence de nouveaux modèles de bibliothèques ?L'émergence de nouveaux modèles de bibliothèques ?
L'émergence de nouveaux modèles de bibliothèques ?
 
Enjeux sociaux et territoriaux de la lecture publique
Enjeux sociaux et territoriaux de la lecture publiqueEnjeux sociaux et territoriaux de la lecture publique
Enjeux sociaux et territoriaux de la lecture publique
 
Ifp 1314-resumes-memoires-meef
Ifp 1314-resumes-memoires-meefIfp 1314-resumes-memoires-meef
Ifp 1314-resumes-memoires-meef
 
ANALYSE SÉMIOTIQUE D'UNE AFFICHE PUBLICITAIRE
ANALYSE SÉMIOTIQUE D'UNE AFFICHE PUBLICITAIREANALYSE SÉMIOTIQUE D'UNE AFFICHE PUBLICITAIRE
ANALYSE SÉMIOTIQUE D'UNE AFFICHE PUBLICITAIRE
 
Analyse de marché O ZEN
Analyse de marché O ZENAnalyse de marché O ZEN
Analyse de marché O ZEN
 
Dossier VAE soutenu en janvier 2011
Dossier VAE soutenu en janvier 2011Dossier VAE soutenu en janvier 2011
Dossier VAE soutenu en janvier 2011
 
Les jeunes, les réseaux sociaux et la bibliothèque
Les jeunes, les réseaux sociaux et la bibliothèqueLes jeunes, les réseaux sociaux et la bibliothèque
Les jeunes, les réseaux sociaux et la bibliothèque
 
enquete de satisfaction
enquete de satisfaction enquete de satisfaction
enquete de satisfaction
 
Logistique amazon by colicoach
Logistique amazon by colicoachLogistique amazon by colicoach
Logistique amazon by colicoach
 
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèqueLa bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
 
Urban Algae - Cahier des Charges
Urban Algae - Cahier des ChargesUrban Algae - Cahier des Charges
Urban Algae - Cahier des Charges
 
La dynamique de groupe à l'école.
La dynamique de groupe à l'école.La dynamique de groupe à l'école.
La dynamique de groupe à l'école.
 
La stratégie "Océan Bleu" : cas concret BlaBlaCar
La stratégie "Océan Bleu" : cas concret BlaBlaCarLa stratégie "Océan Bleu" : cas concret BlaBlaCar
La stratégie "Océan Bleu" : cas concret BlaBlaCar
 
Design emotionnel
Design emotionnelDesign emotionnel
Design emotionnel
 
Le made-in-france
Le made-in-franceLe made-in-france
Le made-in-france
 
Projet Alinova : Commercialisation d'un produit alimentaire innovant
Projet Alinova : Commercialisation d'un produit alimentaire innovantProjet Alinova : Commercialisation d'un produit alimentaire innovant
Projet Alinova : Commercialisation d'un produit alimentaire innovant
 
Tourisme responsable
Tourisme responsableTourisme responsable
Tourisme responsable
 
Presentation Habilitation à Diriger des Recherches
Presentation Habilitation à Diriger des RecherchesPresentation Habilitation à Diriger des Recherches
Presentation Habilitation à Diriger des Recherches
 
Mode et consommation responsable
Mode et consommation responsableMode et consommation responsable
Mode et consommation responsable
 
Analyse sémiotique d'une affiche publicitaire ppt
Analyse sémiotique d'une affiche publicitaire pptAnalyse sémiotique d'une affiche publicitaire ppt
Analyse sémiotique d'une affiche publicitaire ppt
 

Similaire à Comment améliorer la participation orale en classe?

Un milieu d'apprentissage? Les 4 constituants d'un acte pédagogique...
Un milieu d'apprentissage? Les 4 constituants d'un acte pédagogique...Un milieu d'apprentissage? Les 4 constituants d'un acte pédagogique...
Un milieu d'apprentissage? Les 4 constituants d'un acte pédagogique...Jean-François CECI
 
Ce2 introduction-guide-coquelicot
Ce2 introduction-guide-coquelicotCe2 introduction-guide-coquelicot
Ce2 introduction-guide-coquelicotMourad Sellak
 
didactique-de-l-oral2 (2).ppt
didactique-de-l-oral2 (2).pptdidactique-de-l-oral2 (2).ppt
didactique-de-l-oral2 (2).pptKaderBouguerra
 
Comment organiser une séance
Comment organiser une séanceComment organiser une séance
Comment organiser une séanceleoeo
 
Table ronde etude de la langue
Table ronde etude de la langueTable ronde etude de la langue
Table ronde etude de la languephilip61
 
Etablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétencesEtablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétencesdavidlahore
 
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissageOrganiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissagedavidlahore
 
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFEGestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFEphilip61
 
Conference Reefmm Vancouver 08 Vf
Conference Reefmm Vancouver 08 VfConference Reefmm Vancouver 08 Vf
Conference Reefmm Vancouver 08 Vfcristofolferrer
 
Dispositifs de collaboration
Dispositifs de collaboration Dispositifs de collaboration
Dispositifs de collaboration Profenhistoire
 
Leblanc & blanes maestre
Leblanc & blanes maestreLeblanc & blanes maestre
Leblanc & blanes maestreleblanc87
 
Les fondamentaux de la classe inversée
Les fondamentaux de la classe inverséeLes fondamentaux de la classe inversée
Les fondamentaux de la classe inverséeMokhtar Ben Henda
 
Diaporama espagnol mme daubert
Diaporama espagnol mme daubertDiaporama espagnol mme daubert
Diaporama espagnol mme daubertElisabeth Buffard
 
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finaleComment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finaleElisabeth Buffard
 
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfles-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfmartin SEGAL
 

Similaire à Comment améliorer la participation orale en classe? (20)

Un milieu d'apprentissage? Les 4 constituants d'un acte pédagogique...
Un milieu d'apprentissage? Les 4 constituants d'un acte pédagogique...Un milieu d'apprentissage? Les 4 constituants d'un acte pédagogique...
Un milieu d'apprentissage? Les 4 constituants d'un acte pédagogique...
 
Ce2 introduction-guide-coquelicot
Ce2 introduction-guide-coquelicotCe2 introduction-guide-coquelicot
Ce2 introduction-guide-coquelicot
 
didactique-de-l-oral2 (2).ppt
didactique-de-l-oral2 (2).pptdidactique-de-l-oral2 (2).ppt
didactique-de-l-oral2 (2).ppt
 
Comment organiser une séance
Comment organiser une séanceComment organiser une séance
Comment organiser une séance
 
Table ronde etude de la langue
Table ronde etude de la langueTable ronde etude de la langue
Table ronde etude de la langue
 
Article 02 (1)
Article 02 (1)Article 02 (1)
Article 02 (1)
 
Etablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétencesEtablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétences
 
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissageOrganiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
 
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFEGestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
 
Conference Reefmm Vancouver 08 Vf
Conference Reefmm Vancouver 08 VfConference Reefmm Vancouver 08 Vf
Conference Reefmm Vancouver 08 Vf
 
55 formules pédagogiques
55 formules pédagogiques55 formules pédagogiques
55 formules pédagogiques
 
Dispositifs de collaboration
Dispositifs de collaboration Dispositifs de collaboration
Dispositifs de collaboration
 
Leblanc & blanes maestre
Leblanc & blanes maestreLeblanc & blanes maestre
Leblanc & blanes maestre
 
Les fondamentaux de la classe inversée
Les fondamentaux de la classe inverséeLes fondamentaux de la classe inversée
Les fondamentaux de la classe inversée
 
Oral au c3
Oral au c3Oral au c3
Oral au c3
 
La gestion de classe
La gestion de classeLa gestion de classe
La gestion de classe
 
Clise 2018
Clise 2018Clise 2018
Clise 2018
 
Diaporama espagnol mme daubert
Diaporama espagnol mme daubertDiaporama espagnol mme daubert
Diaporama espagnol mme daubert
 
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finaleComment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
 
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfles-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
 

Plus de Jean-François CECI

Les technologies peuvent-elles modifier la forme universitaire ? Certainement !
Les technologies peuvent-elles modifier la forme universitaire ? Certainement !Les technologies peuvent-elles modifier la forme universitaire ? Certainement !
Les technologies peuvent-elles modifier la forme universitaire ? Certainement !Jean-François CECI
 
Mettre en oeuvre les différentes formes de mobilité dans les apprentissages (...
Mettre en oeuvre les différentes formes de mobilité dans les apprentissages (...Mettre en oeuvre les différentes formes de mobilité dans les apprentissages (...
Mettre en oeuvre les différentes formes de mobilité dans les apprentissages (...Jean-François CECI
 
#Jnum2017 - Yverdon-les-Bains (Suisse) - 02/12/2017
#Jnum2017 - Yverdon-les-Bains (Suisse) - 02/12/2017#Jnum2017 - Yverdon-les-Bains (Suisse) - 02/12/2017
#Jnum2017 - Yverdon-les-Bains (Suisse) - 02/12/2017Jean-François CECI
 
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...Jean-François CECI
 
La pédagogie active, quelle efficacité ?!
La pédagogie active, quelle efficacité ?!La pédagogie active, quelle efficacité ?!
La pédagogie active, quelle efficacité ?!Jean-François CECI
 
TEDuX « Pratiques pédagogiques innovantes » au CAIRE le 26-05-16
TEDuX « Pratiques pédagogiques innovantes » au CAIRE le 26-05-16TEDuX « Pratiques pédagogiques innovantes » au CAIRE le 26-05-16
TEDuX « Pratiques pédagogiques innovantes » au CAIRE le 26-05-16Jean-François CECI
 
(re)Penser les espaces physiques d'apprentissage - HD
(re)Penser les espaces physiques d'apprentissage - HD(re)Penser les espaces physiques d'apprentissage - HD
(re)Penser les espaces physiques d'apprentissage - HDJean-François CECI
 
(Re)penser les espaces physiques d'apprentissage - Carnets de voyage Quebec
(Re)penser les espaces physiques d'apprentissage - Carnets de voyage Quebec(Re)penser les espaces physiques d'apprentissage - Carnets de voyage Quebec
(Re)penser les espaces physiques d'apprentissage - Carnets de voyage QuebecJean-François CECI
 
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 2
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 2Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 2
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 2Jean-François CECI
 
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 1
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 1Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 1
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 1Jean-François CECI
 
Forum Elearning Tunis 2014 - Certification et crédits universitaires en ligne
Forum Elearning Tunis 2014 - Certification et crédits universitaires en ligneForum Elearning Tunis 2014 - Certification et crédits universitaires en ligne
Forum Elearning Tunis 2014 - Certification et crédits universitaires en ligneJean-François CECI
 
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numeriqueLes boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numeriqueJean-François CECI
 
L'art de poser des questions pour former et évaluer
L'art de poser des questions pour former et évaluerL'art de poser des questions pour former et évaluer
L'art de poser des questions pour former et évaluerJean-François CECI
 
Le voyage pédagogique : enseignant ou voyagiste ?
Le voyage pédagogique : enseignant ou voyagiste ?Le voyage pédagogique : enseignant ou voyagiste ?
Le voyage pédagogique : enseignant ou voyagiste ?Jean-François CECI
 
Environnement d'apprentissage innovant et développement professionnel des fut...
Environnement d'apprentissage innovant et développement professionnel des fut...Environnement d'apprentissage innovant et développement professionnel des fut...
Environnement d'apprentissage innovant et développement professionnel des fut...Jean-François CECI
 
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014Jean-François CECI
 
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !Jean-François CECI
 
L’art d’apprendre par le lien social numérique - Cyber apprenance et "EASP"...
L’art d’apprendre par le lien social numérique - Cyber apprenance et "EASP"...L’art d’apprendre par le lien social numérique - Cyber apprenance et "EASP"...
L’art d’apprendre par le lien social numérique - Cyber apprenance et "EASP"...Jean-François CECI
 

Plus de Jean-François CECI (20)

Les technologies peuvent-elles modifier la forme universitaire ? Certainement !
Les technologies peuvent-elles modifier la forme universitaire ? Certainement !Les technologies peuvent-elles modifier la forme universitaire ? Certainement !
Les technologies peuvent-elles modifier la forme universitaire ? Certainement !
 
Mettre en oeuvre les différentes formes de mobilité dans les apprentissages (...
Mettre en oeuvre les différentes formes de mobilité dans les apprentissages (...Mettre en oeuvre les différentes formes de mobilité dans les apprentissages (...
Mettre en oeuvre les différentes formes de mobilité dans les apprentissages (...
 
#Jnum2017 - Yverdon-les-Bains (Suisse) - 02/12/2017
#Jnum2017 - Yverdon-les-Bains (Suisse) - 02/12/2017#Jnum2017 - Yverdon-les-Bains (Suisse) - 02/12/2017
#Jnum2017 - Yverdon-les-Bains (Suisse) - 02/12/2017
 
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
 
La pédagogie active, quelle efficacité ?!
La pédagogie active, quelle efficacité ?!La pédagogie active, quelle efficacité ?!
La pédagogie active, quelle efficacité ?!
 
TEDuX « Pratiques pédagogiques innovantes » au CAIRE le 26-05-16
TEDuX « Pratiques pédagogiques innovantes » au CAIRE le 26-05-16TEDuX « Pratiques pédagogiques innovantes » au CAIRE le 26-05-16
TEDuX « Pratiques pédagogiques innovantes » au CAIRE le 26-05-16
 
La robotique pédagogique
La robotique pédagogiqueLa robotique pédagogique
La robotique pédagogique
 
(re)Penser les espaces physiques d'apprentissage - HD
(re)Penser les espaces physiques d'apprentissage - HD(re)Penser les espaces physiques d'apprentissage - HD
(re)Penser les espaces physiques d'apprentissage - HD
 
(Re)penser les espaces physiques d'apprentissage - Carnets de voyage Quebec
(Re)penser les espaces physiques d'apprentissage - Carnets de voyage Quebec(Re)penser les espaces physiques d'apprentissage - Carnets de voyage Quebec
(Re)penser les espaces physiques d'apprentissage - Carnets de voyage Quebec
 
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 2
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 2Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 2
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 2
 
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 1
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 1Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 1
Certifications, crédits et diplômes en ligne - tour d’horizon 1
 
Forum Elearning Tunis 2014 - Certification et crédits universitaires en ligne
Forum Elearning Tunis 2014 - Certification et crédits universitaires en ligneForum Elearning Tunis 2014 - Certification et crédits universitaires en ligne
Forum Elearning Tunis 2014 - Certification et crédits universitaires en ligne
 
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numeriqueLes boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
Les boussoles du numérique : Cenon le 11/12/2013 atelier 3 pedagogie numerique
 
L'art de poser des questions pour former et évaluer
L'art de poser des questions pour former et évaluerL'art de poser des questions pour former et évaluer
L'art de poser des questions pour former et évaluer
 
Le voyage pédagogique : enseignant ou voyagiste ?
Le voyage pédagogique : enseignant ou voyagiste ?Le voyage pédagogique : enseignant ou voyagiste ?
Le voyage pédagogique : enseignant ou voyagiste ?
 
Sous les pavés...le plagiat !
Sous les pavés...le plagiat !Sous les pavés...le plagiat !
Sous les pavés...le plagiat !
 
Environnement d'apprentissage innovant et développement professionnel des fut...
Environnement d'apprentissage innovant et développement professionnel des fut...Environnement d'apprentissage innovant et développement professionnel des fut...
Environnement d'apprentissage innovant et développement professionnel des fut...
 
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
Ne sera pas prof 3.0 qui veut ! Forum Educavox du 5 avril 2014
 
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
 
L’art d’apprendre par le lien social numérique - Cyber apprenance et "EASP"...
L’art d’apprendre par le lien social numérique - Cyber apprenance et "EASP"...L’art d’apprendre par le lien social numérique - Cyber apprenance et "EASP"...
L’art d’apprendre par le lien social numérique - Cyber apprenance et "EASP"...
 

Dernier

Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 

Dernier (16)

Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 

Comment améliorer la participation orale en classe?

  • 1. "CHAQUE ELEVE DEVRAIT AVOIR UN TEMPS DE PAROLE ET DE PARTICIPATION EN CLASSE." QUELLES FORMES DE PRATIQUE PEUVENT RENDRE CELA REALISABLE DURANT VOS COURS ? QUELS SONT LES FACTEURS INHIBITEURS ? Nous allons réfléchir à la manière de rendre les élèves actifs, notamment en leur accordant un temps de parole et/ou de participation minimal en cours. En effet, nous avons tous vécu des cours où nous étions totalement passifs et durant lesquels aucune intervention ou participation ne nous étaient proposées. Je citerai en exemple, sans vouloir le stigmatiser, le cours de langue. Lorsque je regarde dans le rétroviseur de mon parcours scolaire, je ne peux que faire le constat que les cours de langue auxquels j’ai assisté étaient peu efficaces. La raison en est simple : mes collègues et moi étions passivement à l’écoute de l’enseignant qui passait la majorité du cours à parler. Pour autant, entendre parler une langue est déjà un bon prélude à son apprentissage, certains l’ont bien compris en regardant des films en VO sous-titrée. Mais même dans cette situation on se sent davantage concerné : par l’action et la compréhension de l’histoire, par le défilé des textes du sous-titrage (lire est plus facile qu’entendre une langue étrangère), par la volonté intrinsèque d’apprendre une langue. Pour en revenir à notre cours de langue, si nous mesurons le temps d’activité effectif de chaque élève (temps de parole en langue étrangère, temps d’activité), nous constatons aisément qu’il est très faible et souvent inférieur à une minute sur une heure. La question à se poser n’est-elle pas alors « comment rendre les élèves actifs et acteurs » ? Voyons en premier lieu les leviers puis dans une deuxième partie les freins à lever. 1. LES LEVIERS PERMETTANT DE RENDRE LES ELEVES ACTIFS : Durant un cours de langue et avec une classe nombreuse, il est difficile de passer la parole plus de 1 mn/heure à chaque élève dans un mode de cours magistral. Nous pouvons envisager deux pistes d’amélioration de ce ratio : - Le changement de posture (ou de scenario) pédagogique L’usage de la technologie en renfort de la présence de l’enseignant A) LE CHANGEMENT DE POSTURE (OU DE SCENARIO) PEDAGOGIQUE Nous devons envisager une pédagogie centrée sur l’apprenant et non plus centrée sur l’enseignant pour lui dégager du temps de participation et d’action. Prenons un exemple : plutôt que de faire un cours magistral (ou transmissif) sur « la végétation en altitude », pourquoi ne pas lancer une activité de découverte et de recherche via des livres, photos et sur Internet ? Le travail pourrait être découpé en groupes de recherche, un groupe étudierait l’étagement de la végétation, un autre les espèces de chaque étage, un troisième l’influence de la météo, etc. Cette activité pourrait trouver un rendu intéressant et stimulant sous forme d’un poster réalisé collectivement avec les étages de végétations, des photos, des dessins liés à la météo. Des facultés communicationnelles pourraient aussi être travaillées sous forme de rendu à la classe par exposé, donnant un temps de parole important aux élèves. Ce cours gagnerait énormément en le débutant par une sortie en montagne. 1 Des centres relais proposent des accueils pédagogiques en ce sens . 1 1/3 Le relais de Lans en Vercors [en ligne]: http://www.ouloiret.fr/lansenvercors/les-ramees-etude-de-la-flore-du-vercors-2 (consulté le 27/02/2014 Jean-François CECI
  • 2. Ce type de posture pédagogique rend l’élève acteur de son apprentissage via des activités variées et stimulantes (démarche de projets) à faire seul ou en groupe. Les changements seront rapidement visibles car le temps de parole de l’enseignant va baisser au profit du temps d’activité et de parole des élèves. Le rôle de l’enseignant sera donc de concevoir les situations d’apprentissage en conformité avec le programme, d’installer les élèves dans ces situations et d’accompagner le travail en circulant auprès des groupes. Enfin un débriefing final sous forme de débat (« qu’avez-vous appris ou retenu de cette activité ? ») permettra de mettre en avant les points importants de la leçon. L’enseignant veillera aussi à donner la parole à tous, sans préférence aucune. Il pourra aussi utiliser un système de questionnement qui impliquera tout le monde au lieu de ne faire réfléchir et travailler que l’élève questionné. Il suffira pour cela qu’il pose sa question à la classe en laissant un temps de réflexion en binôme. Ensuite il interrogera un élève au hasard. Ce protocole, pour être efficace, devra être expliqué à la classe avant de poser les questions. B) L’USAGE DE LA TECHNOLOGIE EN RENFORT DE LA PRESENCE DE L’ENSEIGNANT La technologie, correctement utilisée, permet de rendre actif chaque apprenant en lui proposant une activité individuelle, cadrée, potentiellement personnalisée et répétitive. En cela, elle démultiplie la présence de l’enseignant et rentabilise le temps de classe. Reprenons l’exemple du cours de langue : l’usage d’ordinateurs, de tablettes ou d’un laboratoire de langue va permettre à l’enseignant de placer chaque élève en situation de parler et de comprendre une langue étrangère plusieurs dizaines de minutes par heure (11 minutes en moyenne basse et quelle que soit la taille du groupe : source 2 Sanako ). L’apprenant, étant autonome pour définir son rythme de lecture et d’écoute, pourra l’adapter à ses capacités de compréhension. Un mot non compris pourra être réécouté, recherché. Une erreur commise pourra facilement être corrigée sans mise en défaut collective car le programme de formation est capable de répéter vingt fois la même phrase sans s’impatienter et en toute discrétion ! Pour autant il reste important de toujours réserver une plage de dialogue véritable entre apprenants, en éliminant la technologie de l’équation. Un débat final sur ce qu’il faut retenir de l’activité est un bon moyen de fixer les éléments importants du cours, comme vu précédemment. 2. LES FREINS A LEVER POUR RENDRE LES ELEVES ACTIFS : Les principaux freins à la participation orale, que nous pouvons rencontrer durant un cours sont les suivants : - 2 Environnement d’apprentissage austère (classe, ambiance de groupe) Défaut d’appropriation du lieu par les élèves (ne pas se sentir « chez soi », ou bien accueilli) Pédagogie peu active, rigide, centrée sur l’enseignant Enseignant peu avenant Silence trop imposé Méconnaissance des élèves Vocabulaire inadapté (d’où incompréhension du cours, des consignes ou de la question) Influence des pairs Timidité Situation familiale ou personnelle difficile Problèmes de santé Traitement cognitif plus lent Sanako, concepteur de labo de langues [en ligne] : http://www.sanako.fr/laboratoire_de_langues/ (consulté le 27/02/2014) Jean-François CECI 2/3
  • 3. Un élève est rarement actif et participatif seul dans un milieu qui ne l’encourage pas. Un cours qui se déroule dans une ambiance rigide, directive, magistrale, silencieuse ne se prêtera donc pas à une participation active et volontaire. L’enseignant devra donc créer une atmosphère propice à la collaboration, à la participation, au débat. Pour se sentir un peu « chez eux », les élèves devront pouvoir s’approprier le lieu dans la mesure du possible (aménagement de la salle pour l’activité visée, affichage de travaux aux murs, utilisation du tableau, du matériel…). L’enseignant devra connaitre au mieux les élèves pour cerner toute évolution de comportement anormale, signe d’un obstacle à l’apprentissage pouvant révéler des problèmes familiaux ou de harcèlement par exemple. Il devra aussi être vigilant à l’influence des pairs sur le développement de chaque individu, en limitant l’impact des remarques négatives, en canalisant les tensions et en encourageant les plus timides. Personnellement je porte également une attention toute particulière au vocabulaire que j’utilise pour qu’il soit compréhensible par tous. Trop souvent, notre volonté de faire de « belles phrases » nous éloigne de notre rôle de pédagogue. Pour autant enrichir le vocabulaire de nos élèves est important, n’oublions pas alors d’expliquer les mots nouveaux que nous employons, ou même de leur faire expliquer pour vérifier…encore un moyen de faire participer vos élèves ! Jean-François CECI 3/3