SlideShare une entreprise Scribd logo
Guidelines SFGM
Prise en charge d’une re´activation/infection a` CMV chez l’allogreffe´ et
prise en charge de la re´activation EBV/syndrome lymphoproflife´ratif a`
EBV chez l’allogreffe´ de cellules souches he´matopoı¨e´tiques
Diagnosis and treatment of CMV and EBV Reactivation as well as Post-transplant
Lymphoproliferative Disorders following Allogeneic Stem Cell Transplantation:
An SFGM-TC report
J.-O. Bay a
, R. Peffault de Latour b
, B. Bruno c
, V. Coiteux d
, T. Guillaume e
, Y. Hicheri f
,
C. Paillard g
, F. Suarez h
, P. Turlure i
, S. Alain j
, C.-E. Bulabois k
, G. Socie´ b
, F. Bauters d
,
I. Yakoub-Agha d,
*
a
Service de the´rapie cellulaire et he´matologie clinique, CHU Estaing, 1, place Lucie et Raymond Aubrac, 63003 Clermont-Ferrand cedex 1, France
b
Service d’he´matologie greffe de moelle, hoˆpital Saint-Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris, France
c
Service d’he´matologie pe´diatrique, hoˆpital Jeanne de Flandres, CHRU de Lille, avenue Euge`ne-Avine´e, 59037 Lille cedex, France
d
Service des maladies du sang, EA 2686, CHRU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille cedex, France
e
Service d’he´matologie clinique, Hoˆtel-Dieu, CHU de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France
f
Service d’he´matologie, CHU de Montpellier, 191, avenue du Doyen Gaston-Giraud, 34295 Montpellier, France
g
Service d’he´matologie et oncologie pe´diatrique, hoˆpital de Hautepierre, CHRU de Strasbourg, avenue Molie`re, 67098 Strasbourg cedex, France
h
Service d’he´matologie adultes, hoˆpital Necker, 149, rue de Se`vres, 75015 Paris, France
i
Service d’he´matologie, hoˆpital Dupuytren, CHU de Limoges, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France
j
Laboratoire de virologie, hoˆpital Dupuytren, CHU de Limoges, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France
k
Service d’he´matologie, hoˆpital Albert-Michallon, CHU de Grenoble, boulevard de la chantourne, BP 217, 38043 Grenoble cedex 9, France
1. Questions pose´es
Prise en charge diagnostique et the´rapeutiques d’une re´activa-
tion/infection a` CMV ? D’une re´activation EBV/syndrome lympho-
proflife´ratif a` EBV ?
Quelle surveillance ? Quel traitement ?
Pathologie Biologie 61 (2013) 152–154
I N F O A R T I C L E
Historique de l’article :
Rec¸u le 17 juin 2013
Accepte´ le 18 juillet 2013
Mots cle´s :
Allogreffe de cellules souches
he´matopoı¨e´tiques
CMV
EBV
Keywords:
Allogeneic stem cell transplantation
CMV
EBV
R E´ S U M E´
Dans une de´marche qui vise a` uniformiser la prise en charge des malades faisant l’objet d’une allogreffe
de cellules souches he´matopoı¨e´tiques, la socie´te´ franc¸aise de greffe de moelle et de the´rapie cellulaire
(SFGM-TC), a organise´ les troisie`mes ateliers d’harmonisation des pratiques en octobre 2012 a` Lille. Le
but de ces ateliers e´tait de trouver un terrain d’entente entre les centres qui le souhaitent dans les
domaines ou` la litte´rature ne fournit pas de re´ponses incontestables et consensuelles. Dans cet atelier
nous abordons la prise en charge d’une re´activation/infection a` CMV et re´activation EBV/syndrome
lymphoprolife´ratif a` EBV post-greffe.
ß 2013 Publie´ par Elsevier Masson SAS.
A B S T R A C T
In the attempt to harmonize clinical practices between different French transplantation centers, the
French Society of Bone Marrow Transplantation and Cell Therapy (SFGM-TC) set up the third annual
series of workshops which brought together practitioners from all member centers and took place in
October 2012 in Lille. Here the SFGM-TC addressed the issue of post-transplant CMV and EBV
reactivation, and EBV-related Lymphoproliferative Disorders.
ß 2013 Published by Elsevier Masson SAS.
* Auteur correspondant.
Adresse e-mail : sfgm-tc-iya@live.fr (I. Yakoub-Agha).
Disponible en ligne sur
www.sciencedirect.com
0369-8114/$ – see front matter ß 2013 Publie´ par Elsevier Masson SAS.
http://dx.doi.org/10.1016/j.patbio.2013.07.003
2. E´tat actuel de la question
2.1. Cytomegalovirus (CMV)
2.1.1. De´finitions et moyens diagnostiques
 Infection : de´tection du CMV dans le sang total (Antige`ne ou
ADN) quantitatif, ou plasma (ADN) ;
 Maladie : infection avec atteinte d’organe prouve´e :
- Atteinte pulmonaire : lavage bronchoalve´olaire (absence de
techniques de re´fe´rences identifie´es : culture, PCR quantitative
ou immunofluorescence) ;
- Atteinte neurologique : liquide ce´phalorachidien (PCR
quantitative) ;
- Atteinte oculaire : fond d’œil typique ;
- Autres organes : mise en e´vidence par biopsies d’un effet
cytopathoge`ne avec et/ou culture et/ou immunofluorescence
positives a` CMV.
 E´chec du traitement pre´emptif (infection) : envisager l’e´chec de
la premie`re ligne si stabilite´ ou augmentation de l’antige´ne´mie
ou de la PCR 15 jours apre`s le de´but du traitement ;
 E´chec du traitement curatif (maladie) : absence de diminution
significative (0,5 a` 1 log par semaine) ou persistance de
symptoˆmes attribuables au CMV apre`s 3 semaines de traitement
d’attaque.
2.1.2. Choix du donneur [1,2]
 Receveur se´rone´gatif : privile´gier un donneur se´rone´gatif et les
transfusions en CMVne´g (en plus de la de´leucocytation
syste´matique) si possible ;
 Receveur se´ropositif : privile´gier un donneur se´ropositif ;
 Traitement prophylactique non recommande´.
2.1.3. Monitorage
Antige´ne´mie (en l’absence de neutrope´nie sur sang total) ou
PCR quantitative (sang total ou plasma) avec un rythme
hebdomadaire, de j + 7 a` j + 100 post-greffe. Toutefois, en cas de
re´activations ante´rieures, maladie du greffon contre l’hoˆte (GVHD),
ou greffes non compatibles (mismatch 9/10), greffe de sang de
cordon ou greffe haplo-mismatch, la surveillance peut eˆtre
augmente´e a` 2 fois par semaine au cas par cas.
2.1.4. Traitement pre´emptif
Antige´ne´mie ! 3 noyaux ou PCR ! 3,5 log (3250 copies/mL) en
fonction de la cine´tique et du type de donneur.
2.1.4.1. Premie`re ligne.
 Ganciclovir (GCV) 5 mg/kg  2/jour pendant 15 jours ou foscar-
net (FOS) 60 mg/kg  3/jour ou 90 mg/kg  2/jour pendant
15 jours en fonction des cytope´nies et de la fonction re´nale. Le
valganciclovir (VGCV) a` la dose de 900 mg per os (PO) Â 2/jour
pendant 15 jours est aussi accepte´ ;
 Envisager la diminution des immunosuppresseurs en l’absence
de GVHD.
2.1.4.2. Deuxie`me ligne. En premie`re intention, l’alternance the´r-
apeutique (GCV si FOS ou FOS si GCV) est conseille´e.
2.1.4.3. Troisie`me ligne.
 Envisager e´chec de la deuxie`me ligne si stabilite´ ou augmenta-
tion de l’antige´ne´mie ou de la PCR 15 jours apre`s la modification
the´rapeutique ;
 Recherche de re´sistances meˆme si le rationnel reste discutable ;
 l’Association (GCV et FOS) reste le traitement de re´fe´rence dans
cette situation. Un traitement par Artesunate ou Maribavir a`
fortes doses (tous les 2 en ATU) peut eˆtre discute´ ainsi que
l’injection de lymphocytes T spe´cifiques (CTL) anti-CMV (si
protocole ouvert).
2.1.5. Traitement curatif
 Le sche´ma the´rapeutique est identique mais la dure´e totale de
traitement est de 3 semaines minimum ;
 cas particuliers : pre´fe´rer GCV si atteinte pulmonaire et discuter
l’association GCV et FOS pour les atteintes du syste`me nerveux
central.
2.1.6. Traitement d’entretien
 Apre`s traitement pre´emptif si 2e
re´activation et toujours apre`s
traitement curatif ;
 Dure´e : 2 a` 4 semaines ;
 Dose : demi-dose ;
 Traitement PO possible par VGCV en l’absence d’e´chec clinique
ante´rieur au GCV ou de documentation de re´sistance.
2.1.7. Dosage des antiviraux/tests de re´sistances
Aucune donne´e.
2.2. Epstein-Barr Virus (EBV)
2.2.1. De´finitions
 Primo-infection : individu ante´rieurement se´rone´gatif, avec ou
sans manifestations cliniques ;
 Re´activation : individu ante´rieurement se´ropositif, charge virale
de´tectable, avec ou sans symptoˆmes ;
 Maladie a` EBV symptomatique probable si charge virale e´leve´e
ou ascendante et signes cliniques/biologiques compatibles ;
 Maladie a` EBV symptomatique prouve´e si charge virale e´leve´e ou
ascendante et documentation de l’EBV en histologie (biopsie d’un
organe atteint objectivant une lymphoprolife´ration associe´e a`
l’EBV en cas de lymphoprolife´ration post-transplantation lie´e a`
l’EBV ou dans le LCR en cas d’ence´phalite a` EBV).
2.2.2. Monitorage
 PCR quantitative sur sang total ou cellules mononucle´e´es avec un
rythme hebdomadaire a` partir de j0 jusqu’a` j + 100 post-greffe.
La surveillance est a` poursuivre en cas de re´activation ante´rieure
ou GVHD ;
 Tenir compte du risque : il n’est pas ne´cessaire d’instaurer de
surveillance syste´matique en cas de greffe ge´no-identique
notamment lorsque il n’existe pas de T de´ple´tion qu’elle soit
in vitro ou in vivo (Se´rum antilymphocytaire par exemple).
2.2.3. Prophylaxie
Il n’y a pas de prophylaxie recommande´e.
2.2.4. Traitement pre´emptif
 Seuil de traitement : PCR quantitative  104
copies/mL (sang
total) : re´e´valuation a` 7 jours et discussion du traitement si
augmentation de la charge virale et/ou signes cliniques et/ou
facteurs de risques ;
 Envisager si possible/pertinent la baisse de l’immunosuppression ;
 Traitement : Rituximab 375 mg/m2
une injection qui sera
poursuivie par une 2e
injection en l’absence de diminution
d’au moins 1 log dans les sept premiers jours ;
J.-O. Bay et al. / Pathologie Biologie 61 (2013) 152–154 153
L’absence de re´ponse a` 2 injections doit conduire a` une
exploration a` la recherche d’un syndrome tumoral par un
scanner du corps entier et ce´re´bral afin d’e´liminer un syndrome
lymphoprolife´ratif post-transplantation lie´ a` l’EBV (PTLD) et
biopsie le cas e´che´ant ;
 Autres options a` discuter en l’absence de re´ponse et sans PTLD :
poursuite du Rituximab et/ou injection des lymphocytes du
donneur (DLI) a` faibles doses ou CTL spe´cifiques.
2.2.5. Traitement curatif
 Arreˆt rapide de l’immunosuppression ;
 Rituximab 375 mg/m2
hebdomadaire jusqu’a` re´ponse ;
 Si insuffisant, discuter chimiothe´rapie et/ou DLI a` faibles doses
ou CTL spe´cifiques.
3. Questions re´siduelles a` explorer
3.1. CMV
 Valeur du lavage bronchoalve´olaire dans la suspicion de
pneumopathie et type de technique envisage´e pour confirmer
l’atteinte (immunofluorescence, culture, PCR quantitative) ;
 Seuil de l’antige´ne´mie et PCR quantitative justifiant un
traitement ;
 E´valuer la place de la recherche de re´sistance dans le sche´ma
the´rapeutique ;
 Place des associations ;
 Indication du traitement d’entretien de`s le premier e´pisode de
re´activation ;
 Dure´e optimale du traitement curatif et du traitement d’entretien.
3.2. EBV [3,4]
 Inte´reˆt de la de´ple´tion B en prophylaxie dans les situations a` haut
risque (par exemple la greffe de sang de cordon) ;
 Place des DLI et des CTL spe´cifiques.
De´claration d’inte´reˆts
La SFGM rec¸oit l’aide financie`re des laboratoires Amgen, Astellas,
Biosase, Celgene, Chugai, Eusapharma, Gentium, Genzyme, Gilead,
Macopharma, MSD, Mundipharma, Orphelpharm, Pfizer, Pierre
Fabre, Sandoz, Spectrum, Takeda, Therakos, Vifor pharma.
Re´fe´rences
[1] Thiele T, et al. Transmission of cytomegalovirus (CMV) infection by leukor-
educed blood products not tested for CMV antibodies: a single-center prospec-
tive study in high-risk patients undergoing allogeneic hematopoietic stem cell
transplantation (CME). Transfusion 2011;51(12):2620–6.
[2] Pietersma FL, et al. Influence of donor cytomegalovirus (CMV) status on severity
of viral reactivation after allogeneic stem cell transplantation in CMV-seropos-
itive recipients. Clin Infect Dis 2011;52(7):e144–8.
[3] Heslop HE. How I treat EBV lymphoproliferation. Blood 2009;114(19):4002–8.
[4] Boeckh M, Ljungman P. How we treat cytomegalovirus in hematopoietic cell
transplant recipients. Blood 2009;113(23):5711–9.
J.-O. Bay et al. / Pathologie Biologie 61 (2013) 152–154154

Contenu connexe

Tendances

Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communauteEmergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Dr Taoufik Djerboua
 
Cohorteculpitacoilly
CohorteculpitacoillyCohorteculpitacoilly
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.pptCarcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
odeckmyn
 
Traitement de l'Hépatite C Chronique selon le génotype
Traitement de l'Hépatite C Chronique selon le génotypeTraitement de l'Hépatite C Chronique selon le génotype
Traitement de l'Hépatite C Chronique selon le génotype
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Rudler hépatites ir du16
Rudler hépatites ir du16Rudler hépatites ir du16
Rudler hépatites ir du16
odeckmyn
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16
odeckmyn
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Mede Space
 
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 courtRosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 courtodeckmyn
 
Recommandationsafefpecvhcmbourliere
RecommandationsafefpecvhcmbourliereRecommandationsafefpecvhcmbourliere
Recommandationsafefpecvhcmbourliere
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Thabut2 vhc vhb du16
Thabut2 vhc  vhb du16Thabut2 vhc  vhb du16
Thabut2 vhc vhb du16
odeckmyn
 
Rosmorduc carninogenese du16
Rosmorduc  carninogenese du16Rosmorduc  carninogenese du16
Rosmorduc carninogenese du16
odeckmyn
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenArbaoui Bouzid
 
Mathurin ph coinfection du 2015
Mathurin ph  coinfection du 2015Mathurin ph  coinfection du 2015
Mathurin ph coinfection du 2015
odeckmyn
 
Prédisposition et susceptibilité aux cancer de l'enfant - Thierry Frébourg
Prédisposition et susceptibilité aux cancer de l'enfant - Thierry FrébourgPrédisposition et susceptibilité aux cancer de l'enfant - Thierry Frébourg
Prédisposition et susceptibilité aux cancer de l'enfant - Thierry Frébourg
Institut national du cancer
 
Poumon et Hématologie
Poumon et HématologiePoumon et Hématologie
Poumon et Hématologie
Ronan Le Calloch
 
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.pptVHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
odeckmyn
 
Quandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
QuandrechercherresistancevirologiquetantoninishaimQuandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
Quandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Immunosuppression et infection par les virus des hépatites.ppt
Immunosuppression et infection par les virus des hépatites.pptImmunosuppression et infection par les virus des hépatites.ppt
Immunosuppression et infection par les virus des hépatites.ppt
odeckmyn
 

Tendances (20)

2010 12-thrombophilies 1
2010 12-thrombophilies 12010 12-thrombophilies 1
2010 12-thrombophilies 1
 
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communauteEmergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
 
Cohorteculpitacoilly
CohorteculpitacoillyCohorteculpitacoilly
Cohorteculpitacoilly
 
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.pptCarcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
 
Traitement de l'Hépatite C Chronique selon le génotype
Traitement de l'Hépatite C Chronique selon le génotypeTraitement de l'Hépatite C Chronique selon le génotype
Traitement de l'Hépatite C Chronique selon le génotype
 
Rudler hépatites ir du16
Rudler hépatites ir du16Rudler hépatites ir du16
Rudler hépatites ir du16
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1
 
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 courtRosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
 
Recommandationsafefpecvhcmbourliere
RecommandationsafefpecvhcmbourliereRecommandationsafefpecvhcmbourliere
Recommandationsafefpecvhcmbourliere
 
Thabut2 vhc vhb du16
Thabut2 vhc  vhb du16Thabut2 vhc  vhb du16
Thabut2 vhc vhb du16
 
Rosmorduc carninogenese du16
Rosmorduc  carninogenese du16Rosmorduc  carninogenese du16
Rosmorduc carninogenese du16
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
 
Mathurin ph coinfection du 2015
Mathurin ph  coinfection du 2015Mathurin ph  coinfection du 2015
Mathurin ph coinfection du 2015
 
Prédisposition et susceptibilité aux cancer de l'enfant - Thierry Frébourg
Prédisposition et susceptibilité aux cancer de l'enfant - Thierry FrébourgPrédisposition et susceptibilité aux cancer de l'enfant - Thierry Frébourg
Prédisposition et susceptibilité aux cancer de l'enfant - Thierry Frébourg
 
Poumon et Hématologie
Poumon et HématologiePoumon et Hématologie
Poumon et Hématologie
 
Li icaac12 pdf
Li icaac12 pdfLi icaac12 pdf
Li icaac12 pdf
 
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.pptVHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
 
Quandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
QuandrechercherresistancevirologiquetantoninishaimQuandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
Quandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
 
Immunosuppression et infection par les virus des hépatites.ppt
Immunosuppression et infection par les virus des hépatites.pptImmunosuppression et infection par les virus des hépatites.ppt
Immunosuppression et infection par les virus des hépatites.ppt
 

Similaire à 2

Casablanca 2010 - La place des 3e ligne dans les pays du Sud - Serge Eholié
Casablanca 2010 - La place des 3e ligne dans les pays du Sud - Serge EholiéCasablanca 2010 - La place des 3e ligne dans les pays du Sud - Serge Eholié
Casablanca 2010 - La place des 3e ligne dans les pays du Sud - Serge Eholié
Vih.org
 
Cat colite grave
Cat colite graveCat colite grave
Cat colite grave
Vincent Di Martino
 
Compte rendu VIII entretiens chu tlemcen 2009
Compte rendu VIII  entretiens chu tlemcen 2009Compte rendu VIII  entretiens chu tlemcen 2009
Compte rendu VIII entretiens chu tlemcen 2009Arbaoui Bouzid
 
Diagnostic bacteriologique et orientations therapeutiques au cours de l’infec...
Diagnostic bacteriologique et orientations therapeutiques au cours de l’infec...Diagnostic bacteriologique et orientations therapeutiques au cours de l’infec...
Diagnostic bacteriologique et orientations therapeutiques au cours de l’infec...
Dr Taoufik Djerboua
 
Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009odeckmyn
 
Chimioembolisatiomn Hépatique pour le Cancer du Foie
Chimioembolisatiomn Hépatique pour le Cancer du FoieChimioembolisatiomn Hépatique pour le Cancer du Foie
Chimioembolisatiomn Hépatique pour le Cancer du FoieDr Sameh AWAD
 
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTIONDIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
Dr Taoufik Djerboua
 
Etat-de-choc-septique chez l adulte prise en charge en réanimation
Etat-de-choc-septique  chez l adulte prise en charge en réanimationEtat-de-choc-septique  chez l adulte prise en charge en réanimation
Etat-de-choc-septique chez l adulte prise en charge en réanimation
jakysami
 
Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1odeckmyn
 
Hépatite B la vaccination.ppt
Hépatite B  la vaccination.pptHépatite B  la vaccination.ppt
Hépatite B la vaccination.ppt
odeckmyn
 
Ratziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et ImmunosuppressionRatziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et Immunosuppressionodeckmyn
 
Poster 90 immunologie
Poster 90 immunologiePoster 90 immunologie
Poster 90 immunologieJIB Congress
 
Thabut reinfection du2015
Thabut  reinfection du2015Thabut  reinfection du2015
Thabut reinfection du2015
odeckmyn
 
2021-viro-id-alfandari.pptx
2021-viro-id-alfandari.pptx2021-viro-id-alfandari.pptx
2021-viro-id-alfandari.pptx
MedAnes1
 
O. Glehen - GASTRICHIP 2014
O. Glehen - GASTRICHIP 2014O. Glehen - GASTRICHIP 2014
O. Glehen - GASTRICHIP 2014
Glehen
 
Device infection
Device infectionDevice infection
Device infection
MUSTAPHA NACER BEY
 
C:\Documents And Settings\Invité\Bureau\Nouveau Dossier\4
C:\Documents And Settings\Invité\Bureau\Nouveau Dossier\4C:\Documents And Settings\Invité\Bureau\Nouveau Dossier\4
C:\Documents And Settings\Invité\Bureau\Nouveau Dossier\4kumanai
 
011 fith multicentric gela program for agressive lymphomas
011   fith multicentric gela program for agressive lymphomas011   fith multicentric gela program for agressive lymphomas
011 fith multicentric gela program for agressive lymphomasLaboucat12
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
Patou Conrath
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
Patou Conrath
 

Similaire à 2 (20)

Casablanca 2010 - La place des 3e ligne dans les pays du Sud - Serge Eholié
Casablanca 2010 - La place des 3e ligne dans les pays du Sud - Serge EholiéCasablanca 2010 - La place des 3e ligne dans les pays du Sud - Serge Eholié
Casablanca 2010 - La place des 3e ligne dans les pays du Sud - Serge Eholié
 
Cat colite grave
Cat colite graveCat colite grave
Cat colite grave
 
Compte rendu VIII entretiens chu tlemcen 2009
Compte rendu VIII  entretiens chu tlemcen 2009Compte rendu VIII  entretiens chu tlemcen 2009
Compte rendu VIII entretiens chu tlemcen 2009
 
Diagnostic bacteriologique et orientations therapeutiques au cours de l’infec...
Diagnostic bacteriologique et orientations therapeutiques au cours de l’infec...Diagnostic bacteriologique et orientations therapeutiques au cours de l’infec...
Diagnostic bacteriologique et orientations therapeutiques au cours de l’infec...
 
Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009Degos Du Poynard 2009
Degos Du Poynard 2009
 
Chimioembolisatiomn Hépatique pour le Cancer du Foie
Chimioembolisatiomn Hépatique pour le Cancer du FoieChimioembolisatiomn Hépatique pour le Cancer du Foie
Chimioembolisatiomn Hépatique pour le Cancer du Foie
 
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTIONDIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
 
Etat-de-choc-septique chez l adulte prise en charge en réanimation
Etat-de-choc-septique  chez l adulte prise en charge en réanimationEtat-de-choc-septique  chez l adulte prise en charge en réanimation
Etat-de-choc-septique chez l adulte prise en charge en réanimation
 
Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1Gaudelus:degos vaccination-1
Gaudelus:degos vaccination-1
 
Hépatite B la vaccination.ppt
Hépatite B  la vaccination.pptHépatite B  la vaccination.ppt
Hépatite B la vaccination.ppt
 
Ratziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et ImmunosuppressionRatziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et Immunosuppression
 
Poster 90 immunologie
Poster 90 immunologiePoster 90 immunologie
Poster 90 immunologie
 
Thabut reinfection du2015
Thabut  reinfection du2015Thabut  reinfection du2015
Thabut reinfection du2015
 
2021-viro-id-alfandari.pptx
2021-viro-id-alfandari.pptx2021-viro-id-alfandari.pptx
2021-viro-id-alfandari.pptx
 
O. Glehen - GASTRICHIP 2014
O. Glehen - GASTRICHIP 2014O. Glehen - GASTRICHIP 2014
O. Glehen - GASTRICHIP 2014
 
Device infection
Device infectionDevice infection
Device infection
 
C:\Documents And Settings\Invité\Bureau\Nouveau Dossier\4
C:\Documents And Settings\Invité\Bureau\Nouveau Dossier\4C:\Documents And Settings\Invité\Bureau\Nouveau Dossier\4
C:\Documents And Settings\Invité\Bureau\Nouveau Dossier\4
 
011 fith multicentric gela program for agressive lymphomas
011   fith multicentric gela program for agressive lymphomas011   fith multicentric gela program for agressive lymphomas
011 fith multicentric gela program for agressive lymphomas
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
 

2

  • 1. Guidelines SFGM Prise en charge d’une re´activation/infection a` CMV chez l’allogreffe´ et prise en charge de la re´activation EBV/syndrome lymphoproflife´ratif a` EBV chez l’allogreffe´ de cellules souches he´matopoı¨e´tiques Diagnosis and treatment of CMV and EBV Reactivation as well as Post-transplant Lymphoproliferative Disorders following Allogeneic Stem Cell Transplantation: An SFGM-TC report J.-O. Bay a , R. Peffault de Latour b , B. Bruno c , V. Coiteux d , T. Guillaume e , Y. Hicheri f , C. Paillard g , F. Suarez h , P. Turlure i , S. Alain j , C.-E. Bulabois k , G. Socie´ b , F. Bauters d , I. Yakoub-Agha d, * a Service de the´rapie cellulaire et he´matologie clinique, CHU Estaing, 1, place Lucie et Raymond Aubrac, 63003 Clermont-Ferrand cedex 1, France b Service d’he´matologie greffe de moelle, hoˆpital Saint-Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris, France c Service d’he´matologie pe´diatrique, hoˆpital Jeanne de Flandres, CHRU de Lille, avenue Euge`ne-Avine´e, 59037 Lille cedex, France d Service des maladies du sang, EA 2686, CHRU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille cedex, France e Service d’he´matologie clinique, Hoˆtel-Dieu, CHU de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France f Service d’he´matologie, CHU de Montpellier, 191, avenue du Doyen Gaston-Giraud, 34295 Montpellier, France g Service d’he´matologie et oncologie pe´diatrique, hoˆpital de Hautepierre, CHRU de Strasbourg, avenue Molie`re, 67098 Strasbourg cedex, France h Service d’he´matologie adultes, hoˆpital Necker, 149, rue de Se`vres, 75015 Paris, France i Service d’he´matologie, hoˆpital Dupuytren, CHU de Limoges, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France j Laboratoire de virologie, hoˆpital Dupuytren, CHU de Limoges, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France k Service d’he´matologie, hoˆpital Albert-Michallon, CHU de Grenoble, boulevard de la chantourne, BP 217, 38043 Grenoble cedex 9, France 1. Questions pose´es Prise en charge diagnostique et the´rapeutiques d’une re´activa- tion/infection a` CMV ? D’une re´activation EBV/syndrome lympho- proflife´ratif a` EBV ? Quelle surveillance ? Quel traitement ? Pathologie Biologie 61 (2013) 152–154 I N F O A R T I C L E Historique de l’article : Rec¸u le 17 juin 2013 Accepte´ le 18 juillet 2013 Mots cle´s : Allogreffe de cellules souches he´matopoı¨e´tiques CMV EBV Keywords: Allogeneic stem cell transplantation CMV EBV R E´ S U M E´ Dans une de´marche qui vise a` uniformiser la prise en charge des malades faisant l’objet d’une allogreffe de cellules souches he´matopoı¨e´tiques, la socie´te´ franc¸aise de greffe de moelle et de the´rapie cellulaire (SFGM-TC), a organise´ les troisie`mes ateliers d’harmonisation des pratiques en octobre 2012 a` Lille. Le but de ces ateliers e´tait de trouver un terrain d’entente entre les centres qui le souhaitent dans les domaines ou` la litte´rature ne fournit pas de re´ponses incontestables et consensuelles. Dans cet atelier nous abordons la prise en charge d’une re´activation/infection a` CMV et re´activation EBV/syndrome lymphoprolife´ratif a` EBV post-greffe. ß 2013 Publie´ par Elsevier Masson SAS. A B S T R A C T In the attempt to harmonize clinical practices between different French transplantation centers, the French Society of Bone Marrow Transplantation and Cell Therapy (SFGM-TC) set up the third annual series of workshops which brought together practitioners from all member centers and took place in October 2012 in Lille. Here the SFGM-TC addressed the issue of post-transplant CMV and EBV reactivation, and EBV-related Lymphoproliferative Disorders. ß 2013 Published by Elsevier Masson SAS. * Auteur correspondant. Adresse e-mail : sfgm-tc-iya@live.fr (I. Yakoub-Agha). Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com 0369-8114/$ – see front matter ß 2013 Publie´ par Elsevier Masson SAS. http://dx.doi.org/10.1016/j.patbio.2013.07.003
  • 2. 2. E´tat actuel de la question 2.1. Cytomegalovirus (CMV) 2.1.1. De´finitions et moyens diagnostiques Infection : de´tection du CMV dans le sang total (Antige`ne ou ADN) quantitatif, ou plasma (ADN) ; Maladie : infection avec atteinte d’organe prouve´e : - Atteinte pulmonaire : lavage bronchoalve´olaire (absence de techniques de re´fe´rences identifie´es : culture, PCR quantitative ou immunofluorescence) ; - Atteinte neurologique : liquide ce´phalorachidien (PCR quantitative) ; - Atteinte oculaire : fond d’œil typique ; - Autres organes : mise en e´vidence par biopsies d’un effet cytopathoge`ne avec et/ou culture et/ou immunofluorescence positives a` CMV. E´chec du traitement pre´emptif (infection) : envisager l’e´chec de la premie`re ligne si stabilite´ ou augmentation de l’antige´ne´mie ou de la PCR 15 jours apre`s le de´but du traitement ; E´chec du traitement curatif (maladie) : absence de diminution significative (0,5 a` 1 log par semaine) ou persistance de symptoˆmes attribuables au CMV apre`s 3 semaines de traitement d’attaque. 2.1.2. Choix du donneur [1,2] Receveur se´rone´gatif : privile´gier un donneur se´rone´gatif et les transfusions en CMVne´g (en plus de la de´leucocytation syste´matique) si possible ; Receveur se´ropositif : privile´gier un donneur se´ropositif ; Traitement prophylactique non recommande´. 2.1.3. Monitorage Antige´ne´mie (en l’absence de neutrope´nie sur sang total) ou PCR quantitative (sang total ou plasma) avec un rythme hebdomadaire, de j + 7 a` j + 100 post-greffe. Toutefois, en cas de re´activations ante´rieures, maladie du greffon contre l’hoˆte (GVHD), ou greffes non compatibles (mismatch 9/10), greffe de sang de cordon ou greffe haplo-mismatch, la surveillance peut eˆtre augmente´e a` 2 fois par semaine au cas par cas. 2.1.4. Traitement pre´emptif Antige´ne´mie ! 3 noyaux ou PCR ! 3,5 log (3250 copies/mL) en fonction de la cine´tique et du type de donneur. 2.1.4.1. Premie`re ligne. Ganciclovir (GCV) 5 mg/kg  2/jour pendant 15 jours ou foscar- net (FOS) 60 mg/kg  3/jour ou 90 mg/kg  2/jour pendant 15 jours en fonction des cytope´nies et de la fonction re´nale. Le valganciclovir (VGCV) a` la dose de 900 mg per os (PO)  2/jour pendant 15 jours est aussi accepte´ ; Envisager la diminution des immunosuppresseurs en l’absence de GVHD. 2.1.4.2. Deuxie`me ligne. En premie`re intention, l’alternance the´r- apeutique (GCV si FOS ou FOS si GCV) est conseille´e. 2.1.4.3. Troisie`me ligne. Envisager e´chec de la deuxie`me ligne si stabilite´ ou augmenta- tion de l’antige´ne´mie ou de la PCR 15 jours apre`s la modification the´rapeutique ; Recherche de re´sistances meˆme si le rationnel reste discutable ; l’Association (GCV et FOS) reste le traitement de re´fe´rence dans cette situation. Un traitement par Artesunate ou Maribavir a` fortes doses (tous les 2 en ATU) peut eˆtre discute´ ainsi que l’injection de lymphocytes T spe´cifiques (CTL) anti-CMV (si protocole ouvert). 2.1.5. Traitement curatif Le sche´ma the´rapeutique est identique mais la dure´e totale de traitement est de 3 semaines minimum ; cas particuliers : pre´fe´rer GCV si atteinte pulmonaire et discuter l’association GCV et FOS pour les atteintes du syste`me nerveux central. 2.1.6. Traitement d’entretien Apre`s traitement pre´emptif si 2e re´activation et toujours apre`s traitement curatif ; Dure´e : 2 a` 4 semaines ; Dose : demi-dose ; Traitement PO possible par VGCV en l’absence d’e´chec clinique ante´rieur au GCV ou de documentation de re´sistance. 2.1.7. Dosage des antiviraux/tests de re´sistances Aucune donne´e. 2.2. Epstein-Barr Virus (EBV) 2.2.1. De´finitions Primo-infection : individu ante´rieurement se´rone´gatif, avec ou sans manifestations cliniques ; Re´activation : individu ante´rieurement se´ropositif, charge virale de´tectable, avec ou sans symptoˆmes ; Maladie a` EBV symptomatique probable si charge virale e´leve´e ou ascendante et signes cliniques/biologiques compatibles ; Maladie a` EBV symptomatique prouve´e si charge virale e´leve´e ou ascendante et documentation de l’EBV en histologie (biopsie d’un organe atteint objectivant une lymphoprolife´ration associe´e a` l’EBV en cas de lymphoprolife´ration post-transplantation lie´e a` l’EBV ou dans le LCR en cas d’ence´phalite a` EBV). 2.2.2. Monitorage PCR quantitative sur sang total ou cellules mononucle´e´es avec un rythme hebdomadaire a` partir de j0 jusqu’a` j + 100 post-greffe. La surveillance est a` poursuivre en cas de re´activation ante´rieure ou GVHD ; Tenir compte du risque : il n’est pas ne´cessaire d’instaurer de surveillance syste´matique en cas de greffe ge´no-identique notamment lorsque il n’existe pas de T de´ple´tion qu’elle soit in vitro ou in vivo (Se´rum antilymphocytaire par exemple). 2.2.3. Prophylaxie Il n’y a pas de prophylaxie recommande´e. 2.2.4. Traitement pre´emptif Seuil de traitement : PCR quantitative 104 copies/mL (sang total) : re´e´valuation a` 7 jours et discussion du traitement si augmentation de la charge virale et/ou signes cliniques et/ou facteurs de risques ; Envisager si possible/pertinent la baisse de l’immunosuppression ; Traitement : Rituximab 375 mg/m2 une injection qui sera poursuivie par une 2e injection en l’absence de diminution d’au moins 1 log dans les sept premiers jours ; J.-O. Bay et al. / Pathologie Biologie 61 (2013) 152–154 153
  • 3. L’absence de re´ponse a` 2 injections doit conduire a` une exploration a` la recherche d’un syndrome tumoral par un scanner du corps entier et ce´re´bral afin d’e´liminer un syndrome lymphoprolife´ratif post-transplantation lie´ a` l’EBV (PTLD) et biopsie le cas e´che´ant ; Autres options a` discuter en l’absence de re´ponse et sans PTLD : poursuite du Rituximab et/ou injection des lymphocytes du donneur (DLI) a` faibles doses ou CTL spe´cifiques. 2.2.5. Traitement curatif Arreˆt rapide de l’immunosuppression ; Rituximab 375 mg/m2 hebdomadaire jusqu’a` re´ponse ; Si insuffisant, discuter chimiothe´rapie et/ou DLI a` faibles doses ou CTL spe´cifiques. 3. Questions re´siduelles a` explorer 3.1. CMV Valeur du lavage bronchoalve´olaire dans la suspicion de pneumopathie et type de technique envisage´e pour confirmer l’atteinte (immunofluorescence, culture, PCR quantitative) ; Seuil de l’antige´ne´mie et PCR quantitative justifiant un traitement ; E´valuer la place de la recherche de re´sistance dans le sche´ma the´rapeutique ; Place des associations ; Indication du traitement d’entretien de`s le premier e´pisode de re´activation ; Dure´e optimale du traitement curatif et du traitement d’entretien. 3.2. EBV [3,4] Inte´reˆt de la de´ple´tion B en prophylaxie dans les situations a` haut risque (par exemple la greffe de sang de cordon) ; Place des DLI et des CTL spe´cifiques. De´claration d’inte´reˆts La SFGM rec¸oit l’aide financie`re des laboratoires Amgen, Astellas, Biosase, Celgene, Chugai, Eusapharma, Gentium, Genzyme, Gilead, Macopharma, MSD, Mundipharma, Orphelpharm, Pfizer, Pierre Fabre, Sandoz, Spectrum, Takeda, Therakos, Vifor pharma. Re´fe´rences [1] Thiele T, et al. Transmission of cytomegalovirus (CMV) infection by leukor- educed blood products not tested for CMV antibodies: a single-center prospec- tive study in high-risk patients undergoing allogeneic hematopoietic stem cell transplantation (CME). Transfusion 2011;51(12):2620–6. [2] Pietersma FL, et al. Influence of donor cytomegalovirus (CMV) status on severity of viral reactivation after allogeneic stem cell transplantation in CMV-seropos- itive recipients. Clin Infect Dis 2011;52(7):e144–8. [3] Heslop HE. How I treat EBV lymphoproliferation. Blood 2009;114(19):4002–8. [4] Boeckh M, Ljungman P. How we treat cytomegalovirus in hematopoietic cell transplant recipients. Blood 2009;113(23):5711–9. J.-O. Bay et al. / Pathologie Biologie 61 (2013) 152–154154