SlideShare une entreprise Scribd logo
Gestion des stations de ski à l’étranger




        Club Euro Alpin – 27 octobre 2008
Présentation générale

 Etude technique et de
 benchmarking : « Etat des stations
 de ski dans le monde »
 Contexte de l’étude :
  – Industrie touristique française des
    sports d’hiver victime d’une rude
    concurrence, alors qu’elle est florissante
    en Amérique du Nord
  – Clientèle « zappeuse » (‐ de 50 % de
    clients fidèles)
Présentation générale

 Objectifs de l’Etude
  – Appréhender les modes de fidélisation de la
    clientèle,
  – Avoir une compréhension globale des besoins
    des utilisateurs de remontées mécaniques,
  – Découvrir les orientations des domaines
    skiables en adoptant une démarche
    qualitative,
  – Avoir un aperçu des modes de fonctionnement
    et de gestion des stations de ski dans le monde
Présentation générale

 Cadre de travail
  Etude en 2 volets :
     – Approche benchmarking sur les produits «Domaine
       skiable »
     – Un regard de client sur les domaines skiables
 Outils de travail
  – 19 thèmes, ordonnés dans 1 base de données
  – 64 critères pour resituer les stations dans leur
    contexte
  – Documents collectés sur le terrain,
    photographies, enregistrements vidéo, notes
    d’ITW,…
Présentation générale

 Travail sur le terrain
  – Décembre 2005 à Mai 2008
  – 260 stations dans 25 pays
  – Rencontres de 314 personnes, dont 200
    Responsables du mkt, ventes et
    communication, Dir. d’O.T., et 97 Présidents
    ou Directeurs généraux de domaines skiables,
    Dir. Tech. des pistes, Dir. d’exploitation RM,
    etc.
Gestion des domaines skiables et
des stations
     3 modèles :
‐ Concentré : Am‐Nord, Japon, Scandinavie*,
  Nouvelle‐Zélande, Australie, Chili, Argentine
‐ Éclaté : Europe, Australie
‐ Fédéré : Ex : L’Esprit des Arcs (FR), Destination
  Geilo (NO)

‐ Cas des Parcs Nationaux

* Scandinavie au sens large : Norvège, Suède et Finlande
Gestion des domaines skiables et
des stations
    Modèle concentré :
‐   Financement, Politique de développement et
    gestion par 1 seule entité
‐   Entité publique ou privée
‐   Pleine propriété + qq boutiques en concession
‐   Station ds 1 NP : règlementation particulière =>
    les autorités en charge du NP participent à la
    gestion et au dév. du site (ex : Jasper, AB)
‐   4 modes de gestion concentrées
Gestion des domaines skiables et
des stations
    4 modes de gestion concentrée
‐ Gestion par 1 association à but non lucratif, 1 Etat
  ou 1 Province :
⋅   peu nombreuses
⋅   pas ou peu d’hébergement
⋅   But : pas de profits financiers, mais moyens financiers suffisant pour ouvrir
    l’hiver suivant
⋅   Ex : Whiteface, NY; Table Mtn, Saskatchewan; Assessippi, Manitoba; Castle Mtn, AB)

‐ Gestion par des particuliers
⋅   Terrain, RM, hébergements et commerces détenus par 1 seule personne
⋅   1 ou plusieurs stations
⋅   But : « danceuse » ou véritable « business familial »
⋅   Ex : Brad Morris à Montana Snowbowl, MT ; Robert Redford à Sundance, UT, Famille Heitly à Selwyn
    Snowfield, AU ; Famille Muller à Crested Butte + 2 stations dans le NY ; Earl et Carol Holding à
    Snowbasin, UT et Sun Valley, ID ; Peter Foote à Mt Dobson, NZ
Gestion des domaines skiables et
des stations
    4 modes de gestion concentrée (suite)
‐   Gestion par des sociétés privées
⋅   Terrain, RM, infrastructures sportives (ex : centre aquatique, golf, etc.) et culturelles
    (ex : théâtre, centre de conférence, etc.) tout ou partie des hébergements et
    commerces en pleine propriété (+ qq rares concessions pour certains commerces)
⋅   But : Tirer des bénéfices

‐   Gestion par des groupes privés
⋅   Gestion par un groupe privé sur le modèle de la « chaîne »
⋅   Plrs stations + structures de loisirs (bases héliski, Resort = complexes hôteliers de luxe
    avec golfs,…)
⋅   Terrain, RM, infrastructures sportives (ex : centre aquatique, golf, etc.) et culturelles
    (ex : théâtre, centre de conférence, etc.) tout ou partie des hébergements et
    commerces en pleine propriété
⋅   Confort standardisé
⋅   Urbanisme et points de repère récurrents (ex : « chaise géante », téléporté,…)
⋅   Charte graphique et ergonomie similaires des outils de com. et des sites web
⋅   Modèles mkt identiques, politique de fidélisation intra et inter stations agressive
⋅   But : Tirer des bénéfices
⋅   Ex : Vail Resorts, Intrawest, RCR, Skistar
Gestion des domaines skiables et
des stations
  Modèle concentré : fonctionnement
  autocratique!
‐ Inconvénients :
⋅   Risques et coûts financiers lourds et supportés par 1 seul
    donneur d’ordre
⋅   Quasi monopole nuit au dév. d’initiatives locales
‐ Avantages :
⋅   Mise en œuvre d’une politique commune et d’objectifs
    partagés à tous les niveaux d’exécution des décisions
⋅   Si ressources financières suffisantes : prise de décision +
    exécution = + facile, + rapide
Gestion des domaines skiables et
                        des stations
                               Modèle éclaté :
                        ‐      En Europe + Australie
                        ‐      « Mille feuilles » d’entités publiques ou privées
                        ‐      Organisation des différents secteurs d’activités partagée :


                                                                           STATIONS EUROPEENES




Terrains :                      Vente des forfaits,      Accueil, Promotion &          Urbanisme :   Hébergements :            Commerces :
 Etat                           gestion des domaines     vente de la destination :      Mairie        Particuliers              Particuliers
 Communes                       skiables et des RM par    O.T.                          DDE           T.O.                      Chaines de magasins
 Copropriétaires                DSP :                     Offices régionaux             etc.          Sociétés privées (ex :   (ex : Ski Set)
 agriculteurs locaux (plus       SEM                      T.O.                                       P&V, Club Med, etc.)
rare)                            Soc. Privées             Ag. de voyage, etc.
                                 Régies communales




              Parc National :
              1 autorité de gestion
              supplémentaire !
Gestion des domaines skiables et
des stations
  Modèle éclaté : fonctionnement compliqué!
‐ Inconvénients :
⋅   Prise de décision compliquée
⋅   Adoption d’1 politique commune difficile (voire impossible !)
‐ Avantages :
⋅   Partage des gains et des charges entre les différents acteurs
⋅   Prise en compte des populations et des spécificités locales
Gestion des domaines skiables et
des stations
    Modèle fédéré : la gouvernance !
‐   Gestion concertée et coordonnée des ≠ acteurs de la station
⋅   Commune
⋅   Exploitant RM
⋅   Commerçants
⋅   Hébergeurs
⋅   Copropriétaires
⋅   Professionnels de la Montagne (Ecoles de ski, Guides, pisteurs,…)

‐   Lutte contre la force centrifuge des systèmes d’acteurs
    ouverts
‐   Objectif : définir une ligne de conduite et des buts communs
‐   Association Loi 1901
‐   Ex : L’Esprit des Arcs, FR ; Destination Geilo, NO
Gestion des domaines skiables et
des stations
  Modèle fédéré : fonctionnement facilité!
‐ Inconvénients :
⋅   Efficacité limitée si Gouverneur sans charisme et si moyens
    financiers trop faibles
⋅   Blocage si politique de la « chaise vide » lors des concertation des ≠
    acteurs

‐ Avantages :
⋅   Mise en œuvre d’une politique commune et d’objectifs partagés
⋅   Prise de décisions concertées + exécution = + facile, + rapide (+ que dans
    un système d’acteurs ouvert, mais – que dans un fonctionnement autocratique)
⋅   Partage des gains et des charges entre les différents acteurs
⋅   Prise en compte des populations et des spécificités locales
SWiTCH

En Isère : 14 bis avenue Jean Perrot, 38100 Grenoble
En Haute Savoie : La Touvière, 74320 Leschaux

Tél. : +33 (0) 4 76 62 37 03
Cell. : + 33 (0) 675 705 859

               www.switchconsulting.fr

Contenu connexe

Tendances

Cr 24 Juin 2008
Cr 24 Juin 2008Cr 24 Juin 2008
Cr 24 Juin 2008
breton80
 
Slideshare dt le marche du nautisme en australie et nouvelle zelande 2019 (1)
Slideshare dt le marche du nautisme en australie et nouvelle zelande 2019 (1)Slideshare dt le marche du nautisme en australie et nouvelle zelande 2019 (1)
Slideshare dt le marche du nautisme en australie et nouvelle zelande 2019 (1)
Morgane Milesi
 
OAD113 - RD79 ROUANS terrassement-traitement
OAD113 - RD79 ROUANS terrassement-traitementOAD113 - RD79 ROUANS terrassement-traitement
OAD113 - RD79 ROUANS terrassement-traitement
Fabien Santi
 
OUC123 - Lycée IdN - Terrassement
OUC123 - Lycée IdN - TerrassementOUC123 - Lycée IdN - Terrassement
OUC123 - Lycée IdN - Terrassement
Fabien Santi
 
ALLEZ et CIE
ALLEZ et CIEALLEZ et CIE
Soutenance 2014 - Tour de Guyane 2014
Soutenance 2014 - Tour de Guyane 2014 Soutenance 2014 - Tour de Guyane 2014
Soutenance 2014 - Tour de Guyane 2014
Aurore de Rochambeau
 
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier, sun-e-bike
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier,  sun-e-bikeWorkshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier,  sun-e-bike
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier, sun-e-bike
paysdaix
 
ICADE - Marques Avenue colmar
ICADE - Marques Avenue colmarICADE - Marques Avenue colmar
ICADE - Marques Avenue colmar
ICADE
 
Les Jardins d' Eugénie Deauville - Plein Propriété France
Les Jardins d' Eugénie Deauville - Plein Propriété FranceLes Jardins d' Eugénie Deauville - Plein Propriété France
Les Jardins d' Eugénie Deauville - Plein Propriété France
Christine LE DREO
 
Trois exemples de croisements de financements en Entre-deux-Mers - Elodie Roc...
Trois exemples de croisements de financements en Entre-deux-Mers - Elodie Roc...Trois exemples de croisements de financements en Entre-deux-Mers - Elodie Roc...
Trois exemples de croisements de financements en Entre-deux-Mers - Elodie Roc...
MONA
 
Mercredi 19 septembre 2012
Mercredi 19 septembre 2012Mercredi 19 septembre 2012
Mercredi 19 septembre 2012
DjeffalDejours
 
Changement climatique-et-activites-de-montagne
Changement climatique-et-activites-de-montagneChangement climatique-et-activites-de-montagne
Changement climatique-et-activites-de-montagne
rodolphe gilbert-collet
 
Midi Pyrénées et l’Île-de-France
Midi Pyrénées et l’Île-de-FranceMidi Pyrénées et l’Île-de-France
Midi Pyrénées et l’Île-de-France
martatena
 
Etude de la base de loisirs LOISINORD
Etude de la base de loisirs LOISINORDEtude de la base de loisirs LOISINORD
Etude de la base de loisirs LOISINORD
Jonathan Loope
 
#SMPS2016 Présentation des pôles de compétitivité
#SMPS2016 Présentation des pôles de compétitivité#SMPS2016 Présentation des pôles de compétitivité
#SMPS2016 Présentation des pôles de compétitivité
Pôle Systematic Paris-Region
 
Cuerto IS - Dématérialisation des inscriptions scolaires
Cuerto IS - Dématérialisation des inscriptions scolairesCuerto IS - Dématérialisation des inscriptions scolaires
Cuerto IS - Dématérialisation des inscriptions scolaires
Olivier Lépine
 
Assemblée publique annuelle 2017 / Annual Public Meeting 2017
Assemblée publique annuelle 2017 / Annual Public Meeting 2017Assemblée publique annuelle 2017 / Annual Public Meeting 2017
Assemblée publique annuelle 2017 / Annual Public Meeting 2017
Ponts Jacques Cartier + Champlain Bridges
 

Tendances (19)

Cr 24 Juin 2008
Cr 24 Juin 2008Cr 24 Juin 2008
Cr 24 Juin 2008
 
Slideshare dt le marche du nautisme en australie et nouvelle zelande 2019 (1)
Slideshare dt le marche du nautisme en australie et nouvelle zelande 2019 (1)Slideshare dt le marche du nautisme en australie et nouvelle zelande 2019 (1)
Slideshare dt le marche du nautisme en australie et nouvelle zelande 2019 (1)
 
OAD113 - RD79 ROUANS terrassement-traitement
OAD113 - RD79 ROUANS terrassement-traitementOAD113 - RD79 ROUANS terrassement-traitement
OAD113 - RD79 ROUANS terrassement-traitement
 
OUC123 - Lycée IdN - Terrassement
OUC123 - Lycée IdN - TerrassementOUC123 - Lycée IdN - Terrassement
OUC123 - Lycée IdN - Terrassement
 
Dapesco
DapescoDapesco
Dapesco
 
ALLEZ et CIE
ALLEZ et CIEALLEZ et CIE
ALLEZ et CIE
 
Soutenance 2014 - Tour de Guyane 2014
Soutenance 2014 - Tour de Guyane 2014 Soutenance 2014 - Tour de Guyane 2014
Soutenance 2014 - Tour de Guyane 2014
 
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier, sun-e-bike
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier,  sun-e-bikeWorkshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier,  sun-e-bike
Workshop 5. Table ronde Cyclotourisme. Olivier de Montgolfier, sun-e-bike
 
ICADE - Marques Avenue colmar
ICADE - Marques Avenue colmarICADE - Marques Avenue colmar
ICADE - Marques Avenue colmar
 
Les Jardins d' Eugénie Deauville - Plein Propriété France
Les Jardins d' Eugénie Deauville - Plein Propriété FranceLes Jardins d' Eugénie Deauville - Plein Propriété France
Les Jardins d' Eugénie Deauville - Plein Propriété France
 
Trois exemples de croisements de financements en Entre-deux-Mers - Elodie Roc...
Trois exemples de croisements de financements en Entre-deux-Mers - Elodie Roc...Trois exemples de croisements de financements en Entre-deux-Mers - Elodie Roc...
Trois exemples de croisements de financements en Entre-deux-Mers - Elodie Roc...
 
Mercredi 19 septembre 2012
Mercredi 19 septembre 2012Mercredi 19 septembre 2012
Mercredi 19 septembre 2012
 
Changement climatique-et-activites-de-montagne
Changement climatique-et-activites-de-montagneChangement climatique-et-activites-de-montagne
Changement climatique-et-activites-de-montagne
 
Midi Pyrénées et l’Île-de-France
Midi Pyrénées et l’Île-de-FranceMidi Pyrénées et l’Île-de-France
Midi Pyrénées et l’Île-de-France
 
Etude de la base de loisirs LOISINORD
Etude de la base de loisirs LOISINORDEtude de la base de loisirs LOISINORD
Etude de la base de loisirs LOISINORD
 
Val de Loire
Val de LoireVal de Loire
Val de Loire
 
#SMPS2016 Présentation des pôles de compétitivité
#SMPS2016 Présentation des pôles de compétitivité#SMPS2016 Présentation des pôles de compétitivité
#SMPS2016 Présentation des pôles de compétitivité
 
Cuerto IS - Dématérialisation des inscriptions scolaires
Cuerto IS - Dématérialisation des inscriptions scolairesCuerto IS - Dématérialisation des inscriptions scolaires
Cuerto IS - Dématérialisation des inscriptions scolaires
 
Assemblée publique annuelle 2017 / Annual Public Meeting 2017
Assemblée publique annuelle 2017 / Annual Public Meeting 2017Assemblée publique annuelle 2017 / Annual Public Meeting 2017
Assemblée publique annuelle 2017 / Annual Public Meeting 2017
 

En vedette

Tarifications, Produits Marketing et Services en Station de montagne à l'étra...
Tarifications, Produits Marketing et Services en Station de montagne à l'étra...Tarifications, Produits Marketing et Services en Station de montagne à l'étra...
Tarifications, Produits Marketing et Services en Station de montagne à l'étra...
SWiTCH
 
2010.09.30 - video & media - if3 Europe, Annecy - SWiTCH
2010.09.30 - video & media - if3 Europe, Annecy - SWiTCH2010.09.30 - video & media - if3 Europe, Annecy - SWiTCH
2010.09.30 - video & media - if3 Europe, Annecy - SWiTCH
SWiTCH
 
Les 10-tendances-du-marketing
Les 10-tendances-du-marketingLes 10-tendances-du-marketing
Les 10-tendances-du-marketing
SWiTCH
 
2010.07.08 les-medias-sociaux-et-le-marketing
2010.07.08 les-medias-sociaux-et-le-marketing2010.07.08 les-medias-sociaux-et-le-marketing
2010.07.08 les-medias-sociaux-et-le-marketing
SWiTCH
 
Ren@aissance mythologique - Thomas Jamet
Ren@aissance mythologique - Thomas JametRen@aissance mythologique - Thomas Jamet
Ren@aissance mythologique - Thomas Jamet
SWiTCH
 
Twitter Analytics : Comment ça fonctionne ?
Twitter Analytics : Comment ça fonctionne ?Twitter Analytics : Comment ça fonctionne ?
Twitter Analytics : Comment ça fonctionne ?
SWiTCH
 
Optimisation des techniques de référencement en 10 slides !
Optimisation des techniques de référencement en 10 slides !Optimisation des techniques de référencement en 10 slides !
Optimisation des techniques de référencement en 10 slides !
SWiTCH
 
La montagne en 2040 - Etude du CESER
La montagne en 2040 - Etude du CESERLa montagne en 2040 - Etude du CESER
La montagne en 2040 - Etude du CESER
SWiTCH
 
Pinterest en 10 slides
Pinterest en 10 slidesPinterest en 10 slides
Pinterest en 10 slides
SWiTCH
 
Panorama du web et des média sociaux, nouvelles tendances 2014
Panorama du web et des média sociaux, nouvelles tendances 2014Panorama du web et des média sociaux, nouvelles tendances 2014
Panorama du web et des média sociaux, nouvelles tendances 2014
SWiTCH
 
J'ADOOORE - L'humour par Patricia Gallot-Lavallée
J'ADOOORE - L'humour par Patricia Gallot-LavalléeJ'ADOOORE - L'humour par Patricia Gallot-Lavallée
J'ADOOORE - L'humour par Patricia Gallot-Lavallée
SWiTCH
 
Le monde en 2030 vu par la CIA
Le monde en 2030 vu par la CIALe monde en 2030 vu par la CIA
Le monde en 2030 vu par la CIA
SWiTCH
 
J’ADOOORE - La beauté par Patricia Gallot-Lavallée
J’ADOOORE - La beauté par Patricia Gallot-LavalléeJ’ADOOORE - La beauté par Patricia Gallot-Lavallée
J’ADOOORE - La beauté par Patricia Gallot-Lavallée
SWiTCH
 
Méthodologie du Baromètre des stations de montagne sur les réseaux sociaux
Méthodologie du Baromètre des stations de montagne sur les réseaux sociauxMéthodologie du Baromètre des stations de montagne sur les réseaux sociaux
Méthodologie du Baromètre des stations de montagne sur les réseaux sociaux
SWiTCH
 
Comment faire un bon pitch en 5' chrono ?
Comment faire un bon pitch en 5' chrono ?Comment faire un bon pitch en 5' chrono ?
Comment faire un bon pitch en 5' chrono ?
SWiTCH
 
Réussir avec les réseaux sociaux
Réussir avec les réseaux sociauxRéussir avec les réseaux sociaux
Réussir avec les réseaux sociaux
SWiTCH
 
How does it make you feel? Why emotion wins the battle of brands? - Daryl travis
How does it make you feel? Why emotion wins the battle of brands? - Daryl travisHow does it make you feel? Why emotion wins the battle of brands? - Daryl travis
How does it make you feel? Why emotion wins the battle of brands? - Daryl travis
SWiTCH
 
Cours de gestion de la marque (1ère partie)
Cours de gestion de la marque (1ère partie)Cours de gestion de la marque (1ère partie)
Cours de gestion de la marque (1ère partie)
SWiTCH
 
Bitcoin, une nouvelle révolution ?
Bitcoin, une nouvelle révolution ?Bitcoin, une nouvelle révolution ?
Bitcoin, une nouvelle révolution ?
SWiTCH
 
La communication interne
La communication interneLa communication interne
La communication interne
SWiTCH
 

En vedette (20)

Tarifications, Produits Marketing et Services en Station de montagne à l'étra...
Tarifications, Produits Marketing et Services en Station de montagne à l'étra...Tarifications, Produits Marketing et Services en Station de montagne à l'étra...
Tarifications, Produits Marketing et Services en Station de montagne à l'étra...
 
2010.09.30 - video & media - if3 Europe, Annecy - SWiTCH
2010.09.30 - video & media - if3 Europe, Annecy - SWiTCH2010.09.30 - video & media - if3 Europe, Annecy - SWiTCH
2010.09.30 - video & media - if3 Europe, Annecy - SWiTCH
 
Les 10-tendances-du-marketing
Les 10-tendances-du-marketingLes 10-tendances-du-marketing
Les 10-tendances-du-marketing
 
2010.07.08 les-medias-sociaux-et-le-marketing
2010.07.08 les-medias-sociaux-et-le-marketing2010.07.08 les-medias-sociaux-et-le-marketing
2010.07.08 les-medias-sociaux-et-le-marketing
 
Ren@aissance mythologique - Thomas Jamet
Ren@aissance mythologique - Thomas JametRen@aissance mythologique - Thomas Jamet
Ren@aissance mythologique - Thomas Jamet
 
Twitter Analytics : Comment ça fonctionne ?
Twitter Analytics : Comment ça fonctionne ?Twitter Analytics : Comment ça fonctionne ?
Twitter Analytics : Comment ça fonctionne ?
 
Optimisation des techniques de référencement en 10 slides !
Optimisation des techniques de référencement en 10 slides !Optimisation des techniques de référencement en 10 slides !
Optimisation des techniques de référencement en 10 slides !
 
La montagne en 2040 - Etude du CESER
La montagne en 2040 - Etude du CESERLa montagne en 2040 - Etude du CESER
La montagne en 2040 - Etude du CESER
 
Pinterest en 10 slides
Pinterest en 10 slidesPinterest en 10 slides
Pinterest en 10 slides
 
Panorama du web et des média sociaux, nouvelles tendances 2014
Panorama du web et des média sociaux, nouvelles tendances 2014Panorama du web et des média sociaux, nouvelles tendances 2014
Panorama du web et des média sociaux, nouvelles tendances 2014
 
J'ADOOORE - L'humour par Patricia Gallot-Lavallée
J'ADOOORE - L'humour par Patricia Gallot-LavalléeJ'ADOOORE - L'humour par Patricia Gallot-Lavallée
J'ADOOORE - L'humour par Patricia Gallot-Lavallée
 
Le monde en 2030 vu par la CIA
Le monde en 2030 vu par la CIALe monde en 2030 vu par la CIA
Le monde en 2030 vu par la CIA
 
J’ADOOORE - La beauté par Patricia Gallot-Lavallée
J’ADOOORE - La beauté par Patricia Gallot-LavalléeJ’ADOOORE - La beauté par Patricia Gallot-Lavallée
J’ADOOORE - La beauté par Patricia Gallot-Lavallée
 
Méthodologie du Baromètre des stations de montagne sur les réseaux sociaux
Méthodologie du Baromètre des stations de montagne sur les réseaux sociauxMéthodologie du Baromètre des stations de montagne sur les réseaux sociaux
Méthodologie du Baromètre des stations de montagne sur les réseaux sociaux
 
Comment faire un bon pitch en 5' chrono ?
Comment faire un bon pitch en 5' chrono ?Comment faire un bon pitch en 5' chrono ?
Comment faire un bon pitch en 5' chrono ?
 
Réussir avec les réseaux sociaux
Réussir avec les réseaux sociauxRéussir avec les réseaux sociaux
Réussir avec les réseaux sociaux
 
How does it make you feel? Why emotion wins the battle of brands? - Daryl travis
How does it make you feel? Why emotion wins the battle of brands? - Daryl travisHow does it make you feel? Why emotion wins the battle of brands? - Daryl travis
How does it make you feel? Why emotion wins the battle of brands? - Daryl travis
 
Cours de gestion de la marque (1ère partie)
Cours de gestion de la marque (1ère partie)Cours de gestion de la marque (1ère partie)
Cours de gestion de la marque (1ère partie)
 
Bitcoin, une nouvelle révolution ?
Bitcoin, une nouvelle révolution ?Bitcoin, une nouvelle révolution ?
Bitcoin, une nouvelle révolution ?
 
La communication interne
La communication interneLa communication interne
La communication interne
 

Similaire à Gestion des stations de ski dans le monde

Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
SWiTCH
 
Presentation SWiTCH
Presentation SWiTCHPresentation SWiTCH
Presentation SWiTCH
SWiTCH
 
Power point_VS_Projet de recherche (final)
Power point_VS_Projet de recherche (final)Power point_VS_Projet de recherche (final)
Power point_VS_Projet de recherche (final)
Vincent Sylvestre
 
Mise au vert - Promotion touristique Haute-Meuse Dinantaise
Mise au vert - Promotion touristique Haute-Meuse DinantaiseMise au vert - Promotion touristique Haute-Meuse Dinantaise
Mise au vert - Promotion touristique Haute-Meuse Dinantaise
Janique Liban
 
ActivitéS Cdt Au 1er Octobre 2009 V2
ActivitéS Cdt Au 1er Octobre 2009 V2ActivitéS Cdt Au 1er Octobre 2009 V2
ActivitéS Cdt Au 1er Octobre 2009 V2
Sarthe Développement
 
Marketing territorial & City Branding
Marketing territorial & City BrandingMarketing territorial & City Branding
Marketing territorial & City Branding
Samir SIRAT
 
Atelier destination jl_boulin
Atelier destination jl_boulinAtelier destination jl_boulin
Atelier destination jl_boulin
MONA
 
mandats mandates resume2012bilingual
mandats mandates resume2012bilingualmandats mandates resume2012bilingual
mandats mandates resume2012bilingual
Caroline Hudelet
 

Similaire à Gestion des stations de ski dans le monde (10)

Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
 
Presentation SWiTCH
Presentation SWiTCHPresentation SWiTCH
Presentation SWiTCH
 
Power point_VS_Projet de recherche (final)
Power point_VS_Projet de recherche (final)Power point_VS_Projet de recherche (final)
Power point_VS_Projet de recherche (final)
 
Atelier1 regroupements intercommunaux-et_csq_sur_destinations
Atelier1 regroupements intercommunaux-et_csq_sur_destinationsAtelier1 regroupements intercommunaux-et_csq_sur_destinations
Atelier1 regroupements intercommunaux-et_csq_sur_destinations
 
Mise au vert - Promotion touristique Haute-Meuse Dinantaise
Mise au vert - Promotion touristique Haute-Meuse DinantaiseMise au vert - Promotion touristique Haute-Meuse Dinantaise
Mise au vert - Promotion touristique Haute-Meuse Dinantaise
 
ActivitéS Cdt Au 1er Octobre 2009 V2
ActivitéS Cdt Au 1er Octobre 2009 V2ActivitéS Cdt Au 1er Octobre 2009 V2
ActivitéS Cdt Au 1er Octobre 2009 V2
 
Marketing territorial & City Branding
Marketing territorial & City BrandingMarketing territorial & City Branding
Marketing territorial & City Branding
 
Atelier destination jl_boulin
Atelier destination jl_boulinAtelier destination jl_boulin
Atelier destination jl_boulin
 
mandats mandates resume2012bilingual
mandats mandates resume2012bilingualmandats mandates resume2012bilingual
mandats mandates resume2012bilingual
 
Ag 2009
Ag 2009Ag 2009
Ag 2009
 

Gestion des stations de ski dans le monde

  • 1. Gestion des stations de ski à l’étranger Club Euro Alpin – 27 octobre 2008
  • 2. Présentation générale Etude technique et de benchmarking : « Etat des stations de ski dans le monde » Contexte de l’étude : – Industrie touristique française des sports d’hiver victime d’une rude concurrence, alors qu’elle est florissante en Amérique du Nord – Clientèle « zappeuse » (‐ de 50 % de clients fidèles)
  • 3. Présentation générale Objectifs de l’Etude – Appréhender les modes de fidélisation de la clientèle, – Avoir une compréhension globale des besoins des utilisateurs de remontées mécaniques, – Découvrir les orientations des domaines skiables en adoptant une démarche qualitative, – Avoir un aperçu des modes de fonctionnement et de gestion des stations de ski dans le monde
  • 4. Présentation générale Cadre de travail Etude en 2 volets : – Approche benchmarking sur les produits «Domaine skiable » – Un regard de client sur les domaines skiables Outils de travail – 19 thèmes, ordonnés dans 1 base de données – 64 critères pour resituer les stations dans leur contexte – Documents collectés sur le terrain, photographies, enregistrements vidéo, notes d’ITW,…
  • 5. Présentation générale Travail sur le terrain – Décembre 2005 à Mai 2008 – 260 stations dans 25 pays – Rencontres de 314 personnes, dont 200 Responsables du mkt, ventes et communication, Dir. d’O.T., et 97 Présidents ou Directeurs généraux de domaines skiables, Dir. Tech. des pistes, Dir. d’exploitation RM, etc.
  • 6. Gestion des domaines skiables et des stations 3 modèles : ‐ Concentré : Am‐Nord, Japon, Scandinavie*, Nouvelle‐Zélande, Australie, Chili, Argentine ‐ Éclaté : Europe, Australie ‐ Fédéré : Ex : L’Esprit des Arcs (FR), Destination Geilo (NO) ‐ Cas des Parcs Nationaux * Scandinavie au sens large : Norvège, Suède et Finlande
  • 7. Gestion des domaines skiables et des stations Modèle concentré : ‐ Financement, Politique de développement et gestion par 1 seule entité ‐ Entité publique ou privée ‐ Pleine propriété + qq boutiques en concession ‐ Station ds 1 NP : règlementation particulière => les autorités en charge du NP participent à la gestion et au dév. du site (ex : Jasper, AB) ‐ 4 modes de gestion concentrées
  • 8. Gestion des domaines skiables et des stations 4 modes de gestion concentrée ‐ Gestion par 1 association à but non lucratif, 1 Etat ou 1 Province : ⋅ peu nombreuses ⋅ pas ou peu d’hébergement ⋅ But : pas de profits financiers, mais moyens financiers suffisant pour ouvrir l’hiver suivant ⋅ Ex : Whiteface, NY; Table Mtn, Saskatchewan; Assessippi, Manitoba; Castle Mtn, AB) ‐ Gestion par des particuliers ⋅ Terrain, RM, hébergements et commerces détenus par 1 seule personne ⋅ 1 ou plusieurs stations ⋅ But : « danceuse » ou véritable « business familial » ⋅ Ex : Brad Morris à Montana Snowbowl, MT ; Robert Redford à Sundance, UT, Famille Heitly à Selwyn Snowfield, AU ; Famille Muller à Crested Butte + 2 stations dans le NY ; Earl et Carol Holding à Snowbasin, UT et Sun Valley, ID ; Peter Foote à Mt Dobson, NZ
  • 9. Gestion des domaines skiables et des stations 4 modes de gestion concentrée (suite) ‐ Gestion par des sociétés privées ⋅ Terrain, RM, infrastructures sportives (ex : centre aquatique, golf, etc.) et culturelles (ex : théâtre, centre de conférence, etc.) tout ou partie des hébergements et commerces en pleine propriété (+ qq rares concessions pour certains commerces) ⋅ But : Tirer des bénéfices ‐ Gestion par des groupes privés ⋅ Gestion par un groupe privé sur le modèle de la « chaîne » ⋅ Plrs stations + structures de loisirs (bases héliski, Resort = complexes hôteliers de luxe avec golfs,…) ⋅ Terrain, RM, infrastructures sportives (ex : centre aquatique, golf, etc.) et culturelles (ex : théâtre, centre de conférence, etc.) tout ou partie des hébergements et commerces en pleine propriété ⋅ Confort standardisé ⋅ Urbanisme et points de repère récurrents (ex : « chaise géante », téléporté,…) ⋅ Charte graphique et ergonomie similaires des outils de com. et des sites web ⋅ Modèles mkt identiques, politique de fidélisation intra et inter stations agressive ⋅ But : Tirer des bénéfices ⋅ Ex : Vail Resorts, Intrawest, RCR, Skistar
  • 10. Gestion des domaines skiables et des stations Modèle concentré : fonctionnement autocratique! ‐ Inconvénients : ⋅ Risques et coûts financiers lourds et supportés par 1 seul donneur d’ordre ⋅ Quasi monopole nuit au dév. d’initiatives locales ‐ Avantages : ⋅ Mise en œuvre d’une politique commune et d’objectifs partagés à tous les niveaux d’exécution des décisions ⋅ Si ressources financières suffisantes : prise de décision + exécution = + facile, + rapide
  • 11. Gestion des domaines skiables et des stations Modèle éclaté : ‐ En Europe + Australie ‐ « Mille feuilles » d’entités publiques ou privées ‐ Organisation des différents secteurs d’activités partagée : STATIONS EUROPEENES Terrains : Vente des forfaits, Accueil, Promotion & Urbanisme : Hébergements : Commerces : Etat gestion des domaines vente de la destination : Mairie Particuliers Particuliers Communes skiables et des RM par O.T. DDE T.O. Chaines de magasins Copropriétaires DSP : Offices régionaux etc. Sociétés privées (ex : (ex : Ski Set) agriculteurs locaux (plus SEM T.O. P&V, Club Med, etc.) rare) Soc. Privées Ag. de voyage, etc. Régies communales Parc National : 1 autorité de gestion supplémentaire !
  • 12. Gestion des domaines skiables et des stations Modèle éclaté : fonctionnement compliqué! ‐ Inconvénients : ⋅ Prise de décision compliquée ⋅ Adoption d’1 politique commune difficile (voire impossible !) ‐ Avantages : ⋅ Partage des gains et des charges entre les différents acteurs ⋅ Prise en compte des populations et des spécificités locales
  • 13. Gestion des domaines skiables et des stations Modèle fédéré : la gouvernance ! ‐ Gestion concertée et coordonnée des ≠ acteurs de la station ⋅ Commune ⋅ Exploitant RM ⋅ Commerçants ⋅ Hébergeurs ⋅ Copropriétaires ⋅ Professionnels de la Montagne (Ecoles de ski, Guides, pisteurs,…) ‐ Lutte contre la force centrifuge des systèmes d’acteurs ouverts ‐ Objectif : définir une ligne de conduite et des buts communs ‐ Association Loi 1901 ‐ Ex : L’Esprit des Arcs, FR ; Destination Geilo, NO
  • 14. Gestion des domaines skiables et des stations Modèle fédéré : fonctionnement facilité! ‐ Inconvénients : ⋅ Efficacité limitée si Gouverneur sans charisme et si moyens financiers trop faibles ⋅ Blocage si politique de la « chaise vide » lors des concertation des ≠ acteurs ‐ Avantages : ⋅ Mise en œuvre d’une politique commune et d’objectifs partagés ⋅ Prise de décisions concertées + exécution = + facile, + rapide (+ que dans un système d’acteurs ouvert, mais – que dans un fonctionnement autocratique) ⋅ Partage des gains et des charges entre les différents acteurs ⋅ Prise en compte des populations et des spécificités locales
  • 15. SWiTCH En Isère : 14 bis avenue Jean Perrot, 38100 Grenoble En Haute Savoie : La Touvière, 74320 Leschaux Tél. : +33 (0) 4 76 62 37 03 Cell. : + 33 (0) 675 705 859 www.switchconsulting.fr