SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Université Moulay Ismail
Faculté des Sciences et Techniques Errachidia
Département de Physique
Cours
Module P627 : INSTRUMENTATION
Licence : Sciences de l’Ingénieur SI
Semestre : S6
Pr. A. BRAHMI
Année Universitaire : 2022-2023
2
III. Principes et étude de quelques capteurs industriels
2. Quelques exemples de capteurs
2.3. Capteurs de position:
Les capteurs de positions sont les capteurs les plus répandus dans les automatismes. Ils
sont utilisés pour détecter:
 La position précise d’un objet,
 La présence d’un objet,
 Le niveau d’un fluide,
 L’épaisseur d’une pièce,
 L’angle de rotation d’un arbre.
Le choix d’un tel capteur repose sur plusieurs éléments :
 Le type du signal de sortie (analogique, numérique, logique),
 Le mode de liaison avec l’objet dont on souhaite mesurer la position (avec ou sans lien
physique)
 Le type de déplacement (rectiligne ou angulaire)
3
2.3. Capteurs de position:
a. Classification selon le signal de sortie:
Détecteur : un dispositif donnant un signal de nature logique (binaire ) : 2 états
Codeur: un élément dont le signal généré est de nature numérique: chaque code
numérique correspond à une position rectiligne ou angulaire bien précise.
Capteur: le signal généré est de type analogique.
b. Classification selon le mode de liaison:
L’objet en contact avec le capteur (liaison mécanique) : la mesure est donc une mesure de
position ou de déplacement
L’objet n’a aucun lien mécanique: La mesure est une mesure de proximité. Ce type est
utilisé pour la mesure de la position ou de déplacement d’un objet fragile qui pourrait être
détérioré par une mesure exigent un contact mécanique.
c. Classification selon le type de déplacement: Le type de déplacement dépend de la forme
de la trajectoire suivie par l’objet dont on cherche à déterminer la position ou le
déplacement, deux types sont distingués:
 Déplacement rectiligne,
 Déplacement angulaire.
4
Unités de mesure:
Les unités de mesure usuelles de distance linéaire dépend de l’échelle de la distance à
mesurer et du système d’unité:
Foot 12 inch
Pouce Inch (2,54 cm)
Foot= 12 inch
Pied 12 pouces (30,48 cm)
Verge 3 pieds (91,44 cm)
Mille 5280 pieds (1.62 km)
Mètre 39,37 pouces (3,28 pieds , 1,09 Verge)
 Sous unités du mètre(m) : micromètre, millimètre, centimètre, kilomètre.
 Degré,
 Radian: 57,2958 degrés
5
a. Détecteur de position:
Il s’agit d’un élément de mesure donnant un signal de sortie logique.
La détection se fait par contact de l’objet à détecter avec l’élément de mesure.
Principe :
 Un objet (ou doigt de l’opérateur) entre en contact avec l’organe de commande (poussoir,
tige, ou levier,…).
 Un mécanisme de commande transmet l’effort subit par l’organe de commande à l’élément
de contact (interrupteur).
 L’élément de contact entraîne l’ouverture ou la fermeture d’un ensemble d’interrupteurs.
L’élément de contact est protégé (contre la poussière, l’eau …)par un boîtier (corps).
Elément de contact
6
a. Détecteur de position:
7
a. Détecteur de position:
L’élément de contact permet d’obtenir diverses configurations de branchements, on
distingue deux types de contacts:
Simple rupture : l’ouverture ou la fermeture du circuit s’effectue en un seul point (coté).
Double rupture: la rupture ou la fermeture s’effectue en deux points (des deux cotés).
L’élément de contact peut être aussi:
Normalement ouvert (NO): les contacts se ferment lorsque l’interrupteur est actionné,
Normalement fermé NF: les contacts s’ouvrent lorsque l’interrupteur est actionné.
8
a. Détecteur de position:
NB:
La double rupture assure une meilleure sécurité durant les actions des contacts car :
 l’ouverture du circuit est garantie lors de la rupture,
 les problèmes des arcs électriques sont minimisés.
Caractéristiques principales :
 Pouvoir de coupure et type de contact,
 Taux moyen de bon fonctionnement,
 Encombrement,
 Indice de protection IP,
 Type de palpeur (organe de commande.
NB:
 Au niveau électrique, un détecteur de position fonctionne aussi bien en courant alternatif
(AC) qu’en courant continu (DC).
 Les circuits qui peuvent être interrompus par ce dispositif sont des circuits résistifs et
inductifs.
9
a. Détecteur de position:
Applications:
 Interrupteurs de fin de course (limit switch), cible en mouvement
motorisée.
 Interrupteurs et poussoirs des interfaces opérateurs.
NB:
Pouvoir de coupure: Il s’agit d’une caractéristique fort importante pour les actions des
contacts:
 Tension de coupure sans risque de claquage : de 1V jusqu’à 380V (DC et /ou AC).
 Courant de coupure : de 1mA à plusieurs A.
La durée de vie utile est d’environ 30 000 000 opérations (en raison de l’usure et la fatigue
mécanique de l’élément de contact).
10
b. Détecteur de proximité:
Ces capteurs à sortie logique sont utilisés pour la détection d’un objet à distance sans contact
mécanique. Ils sont donc recommandés lorsque:
 La vitesse de l’objet à détecter est rapide : éviter que les interrupteurs de fin de course se
brisent quand l’objet est trop rapide,
 Les pièces à détecter sont fragiles : le contact mécanique peut endommager ces pièces
fragiles, aussi l’interrupteur exige une certaine force pour commuter)
 Les objets à détecter sont de petites dimensions.
La portée de ces capteurs peut varier de 25um à 200m selon l’application et le type de détecteur
de proximité utilisé.
On distingue 3 types selon le principe physique utilisé: inductif, capacitif et photoélectrique.
Ils sont bien adaptés pour les applications suivantes:
 Contrôle de présence/absence d’objets, de fin de course,
 Détection de passage, positionnement,
 Comptage de pièces, et barrage de protection.
11
b.1. Détecteurs de proximité capacitifs:
Ces détecteurs utilisent des principes de physiques basés sur les
champs électriques.
Un champ électrique apparaît dés qu’il existe une différence de
potentiel entre deux points.
Considérons deux plaques conductrices de sections S, séparées d’une
distance d. Ces deux plaques forment alors un condensateur.
Si ces deux plaques sont portées à deux potentiels différents, un champ
électrique apparaît et traverse le milieu séparant ces deux plaques. Ce
milieu est caractérisé par la constante diélectrique ε qui caractérise le
milieu isolant.
La capacité formée par ces deux plaques parallèles est donnée par:
d
S
C r

0

m
F /
10
.
85
,
8 12
0



r


 0

εr : Permittivité relative,
ε0 : Permittivité du vide
12
b.1. Détecteurs de proximité capacitifs:
Un oscillateur RLC (pont de Wien , collpits, Clapp , Hartly, à réseau déphaseur)…) dont
on changera la valeur de la capacité changera d’amplitude et de fréquence du champ
électrique généré.
Au niveau structure, le détecteur présente:
 Une face sensible qui est source du champ électrique.
 Deux électrodes placés sur cette face sensible, l’une étant reliée à la masse (électrode
de masse), l’autre étant connectée à l’oscillateur RLC.
13
b.1. Détecteurs de proximité capacitifs:
Ainsi deux cas se présentent:
 Si la cible est isolante; sa présence changera la constante diélectrique ε donc
changera la valeur de C,
 Si la cible est un métal, elle changera la valeur de d (vers (d-e)), puisque le champ
électrique traverse le métal de la cible.
En effet, c’est surtout l’impact sur la géométrie du condensateur qui fait réagir le
détecteur de proximité capacitif, car il y a une plaque supplémentaire (condensateur
différentiel).
Objet métallique
Objet isolant
14
b.1. Détecteurs de proximité capacitifs:
Ainsi on distingue deux situations:
 En l’absence d’objets dans le champ électrique, l’oscillateur oscille avec une certaine
amplitude.
 En présence d’un objet (conducteur ou /et isolant) dans le champ électrique, la valeur de la
capacité change et cela change l’amplitude de l’oscillateur RLC.
15
b.1. Détecteurs de proximité capacitifs:
N.B2:
La portée de détection dépend en partie de la constante diélectrique du
matériau à détecter:
 Les matériaux dont la constante diélectrique est proche de celle de l’air
sont difficiles à détecter.
 Les matériaux de constantes diélectriques est fort différente de celle de
l’air sont plus faciles à détecter (fluides).
N.B3: On distingue 2 types de matériaux: solides (verre), et poudreux (sucre en
poudre).
Liquide???
N.B1:
Le capteur doit être blindé afin de ne pas détecter
tout objet entre ce capteur et une plaque mise à la
masse à ses cotés latéraux.
Quand un seuil de cette amplitude est atteind, le
détecteur déclenche le basculement du circuit de sortie
entre « on » et « off » (càd 2 états : 0 et 1).
Amplitude du champ
temps
16
b.1. Détecteurs de proximité capacitifs:
NB. les détecteurs de proximité capacitifs sont
très sensibles au dépôts résultant des
matériaux poudreux.
Une solution consiste à utiliser un détecteur
de proximité capacitif avec une électrode de
compensation:
Ce type de détecteur contient une autre électrode qui entoure l’électrode principale.
 Cette électrode émet un champ électrique dit de compensation de portée très courte qui
n’est donc affectée que par les contaminations qui se déposent sur la face sensible.
 Le champ électrique de détection est lui aussi affecté par les contaminations.
Pour annuler l’effet de ces contaminations, il suffit de mesurer le champ de compensation
et d’en déduire le champ électrique résultant.
17
b.1. Détecteurs de proximité capacitifs:
NB:
Le fait de disposer d’une électrode de compensation n’empêche pas qu’il faut
régulièrement nettoyer la face sensible du détecteur.
Avantages:
 Pas de contact physique avec l’objet à détecter,
 Cadences de fonctionnement élevées,
 Portée nominale de 2 à 5 mm,
 Détection d’objets de toutes natures : conducteur
ou non conducteur, tels que : métaux , minerais, bois,
plastique, verre, carton cuir, céramique, fluides, etc…
Application : Détecteur de niveau d’eau
Lorsque le niveau d’eau atteint un niveau insuffisant, le capteur
capa détecte le manque d’eau et envoie une information électrique
à l’unité de traitement.
18
b.1. Détecteurs de proximité capacitifs:
Constantes diélectriques de qlques matériaux:
NB: Pour qu’un objet (cible ou matériau) peut être détecté par ce
capteur, il faut que sa constante diélectrique soit >2
19
b.1. Détecteurs de proximité capacitifs:
Constantes diélectriques de qlques matériaux:
NB: Pour qu’un objet (cible ou matériau) peut être détecté par ce
capteur, il faut que sa constante diélectrique soit >1???
20
b.2. Détecteurs de proximité inductifs:
Rappel:
Dans le cas de ces figures, on peut écrire:
N : nombre de spires
I : courant circulant dans la spire,
R : réluctance du circuit magnétique
Ø : Flux du champ magnétique en Wb.




 I
N
Principe de fonctionnement:
Le principe de ces détecteurs est basé sur le principe du courant de Foucault (courant
induit circulaire se développe à la périphérie de l’objet).
Un Oscillateur RLC dont les bibines constituent la face sensible crée un champ magnétique
sinusoïdal (ou alternatif) à l’avant du détecteur.
21
b.2. Détecteurs de proximité inductifs:
Ainsi, deux cas sont distingués:
 Sans pièce métallique à l’avant, l’oscillateur à une amplitude et une fréquence données.
 En présence d’une pièce métallique devant le capteur, elle réagit au champ magnétique et
un courant dit de Foucault y généré.
L’amplitude de ce courant de Foucault dépend de l’amplitude du champ magnétique, de la
taille, du type du métal et de l’épaisseur de la cible métallique et de la distance qui les sépare.
Le courant de Foucault prélève une certaine énergie de l’oscillateur, ce qui change les
caractéristiques (amplitude et fréquence) de cet oscillateur RLC.
https://perso.crans.org/laguionie/TP/PSIetoile/Capteurs-Actionneurs_web/res/inductif.gif
22
b.2. Détecteurs de proximité inductifs:
Ainsi, deux cas sont distingués:
 Sans pièce métallique à l’avant, l’oscillateur à une amplitude et une fréquence données.
 En présence d’une pièce métallique devant le capteur, elle réagit au champ magnétique et
un courant dit de Foucault y généré.
L’amplitude de ce courant de Foucault dépend de l’amplitude du champ magnétique, de la
taille, du type du métal et de l’épaisseur de la cible métallique et de la distance qui les sépare.
Le courant de Foucault prélève une certaine énergie de l’oscillateur, ce qui change les
caractéristiques (amplitude et fréquence) de cet oscillateur RLC.
L’amplitude de l’oscillateur diminue au fur et à mesure que l’objet
métallique s’approche, jusqu’à ce que l’oscillateur se bloque.
A ce moment l’objet a été détecté et donc qu’il est à proximité du capteur.
23
b.2. Détecteurs de proximité inductifs:
Principe de fonctionnement:
Ce type de détecteur détecte uniquement les objets métalliques qui réagissent à un
champ magnétique.
En effet, un objet non métallique n’est pas le siège d’un courant de Foucault, lorsqu’il
est soumis à un champ magnétique alternatif, du coup, il ne peut être détecté.
Conditions de fonctionnement:
 L’objet à détecter est de type métallique et massif.
 La porté du détecteur varie entre 25um et 60mm.
Critères sur les dimensions de la cible (objet à détecter):
 L’épaisseur doit être supérieur à 1 mm : pour avoir une intensité du courant de Faucoult
suffisante.
 Une deuxième dimension doit être supérieure à deux valeurs qui dépend du détecteur utilisé:
- Le diamètre du détecteur,
- La portée nominale multipliée par 3.
24
b.2. Détecteurs de proximité inductifs:
Principe de fonctionnement:
 La portée nominale est souvent entachée d’une tolérance de fabrication de : ± 10%.
 La température à un effet sur la portée réelle quelle peut affecter d’un ± 10%.
 La portée utile Sn dépend aussi du type de métal composant la cible. Il faut appliquer un
facteur de réduction M sur la portée utile.
La portée résultante Sres sera donc Sres = M*Sn.
Caractéristiques :
 Fréquence de l’oscillateur 100 Hz à 600 Hz
Tension d’alimentation,
 Consommation,
 Courant de sortie,
 Portée nominale de détection,
 Facteur de réduction.
25
c. Capteurs de position et déplacement:
La mesure de position et de déplacement peut être classée selon 2
catégories:
 Déplacement linéaire,
 Déplacement angulaire.
Il existe plusieurs façons de mesurer une position ou un déplacement.
Le potentiomètre est la façon la plus simple pour effectuer cette mesure.
Le potentiomètre peut être linéaire ou angulaire:
Potentiomètre Linéaire
Potentiomètre angulaire
26
c. Capteurs de position et déplacement:
T
x R
L
x
R 
Au niveau électrique, un potentiomètre possède une résistance totale Rt.
La résistance entre le curseur et une des extrémités du potentiomètre sera la résistance Rx.
La résistance du curseur avec l’autre extrémité sera alors Rt-Rx.
Pour un déplacement linéaire, si la bobine à une longueur L et que le
curseur est à la position x, alors on peut calculer simplement la valeur
de la résistance Rx comme suit:
La résistance Rx dépend directement de la position du curseur sur la
bobine du potentiomètre.
27
c. Capteurs de position et déplacement:
Détermination de la position:
T
x
exc
S
R
R
V
V 
La position du curseur sera en fait déduite en mesurant la tension entre les bornes du
potentiomètre.
Le circuit suivant permet d’effectuer cette mesure:
Ainsi, on peut déduire la distance x, connaissant L, Vexc et mesurer Vs.
Ainsi:
L
V
V
x
exc
S

Dans le cas d‘un potentiomètre angulaire, l’angle θL remplace la longueur L et l’angle θ à
mesurer prend la place de x.
Le calcul de l’angle θ est alors:
L
exc
S
V
V

 
Le potentiomètre est branché à une source de tension continue dite tension d’excitation Vexc.
La tension de sortie Vs est générée par un diviseur de tension dont le calcul est:
28
c. Capteurs de position et déplacement:
Résolution du potentiomètre:
Le potentiomètre bobiné possède aussi une spécification de résolution, puisqu’il est
constitué de spires de fils et que le déplacement du curseur ajoute ou retranche une
spire à la fois.
Cette résolution peut être représentée par :
 Au niveau électrique par la résistance d’une spire,
 Au niveau distance par le diamètre du conducteur de la spire.
N
Résolution
100
(%) 
En pratique, elle est représentée par une valeur en pourcentage qui est l’inverse
du nombre de spires N.
Ainsi, la résolution est:
29
c. Capteurs de position et déplacement:
N.B:
La portée maximale de ce type de capteur peut aller jusqu’à une distance de 6m
(20 pieds) pour le cas linéaire et jusqu’à 50 tours pour les mesures angulaires
Aspect technologique :
Angulaire :
Linéaire:
30
b. Capteurs de position et déplacement:
Caractéristiques :
 Capteur très économique et simple
 Course relativement étendue,
 Le problème est celui de l’usure,
 Un potentiomètre n’est pas étanche,
 Besoin d’un lien avec l’objet (fil de liaison),
 La vitesse de l’objet est limitée.
N.B:
La portée maximale de ce type de capteur peut aller jusqu’à une distance de 6m
(20 pieds) pour le cas linéaire et jusqu’à 50 tours pour les mesures angulaires

Contenu connexe

Similaire à Cours_P627_11_03_2023.ppt

Les capteurs.pptx
Les capteurs.pptxLes capteurs.pptx
Les capteurs.pptxAnasBhr1
 
Cours Resumée Mesure Electrique.pdf
Cours Resumée Mesure Electrique.pdfCours Resumée Mesure Electrique.pdf
Cours Resumée Mesure Electrique.pdfRABAHTUBE
 
Capteurs1-slide4.pdf
Capteurs1-slide4.pdfCapteurs1-slide4.pdf
Capteurs1-slide4.pdfMoudiMalti
 
Chapitre 2_ les capteurs passifs et leurs conditionneurs 2011-20122012.pdf
Chapitre 2_ les capteurs passifs et leurs conditionneurs 2011-20122012.pdfChapitre 2_ les capteurs passifs et leurs conditionneurs 2011-20122012.pdf
Chapitre 2_ les capteurs passifs et leurs conditionneurs 2011-20122012.pdfLaReina7
 
Capteurs-cours-01(www.alloacademy.com).pdf
Capteurs-cours-01(www.alloacademy.com).pdfCapteurs-cours-01(www.alloacademy.com).pdf
Capteurs-cours-01(www.alloacademy.com).pdfkorukobasket
 
2011 05-instrumentationetrgulation-120627023358-phpapp02 (1)
2011 05-instrumentationetrgulation-120627023358-phpapp02 (1)2011 05-instrumentationetrgulation-120627023358-phpapp02 (1)
2011 05-instrumentationetrgulation-120627023358-phpapp02 (1)Salah Hammami
 
5 notion de_gnie_lectrique
5 notion de_gnie_lectrique5 notion de_gnie_lectrique
5 notion de_gnie_lectriqueAyoub Bernabio
 
Automatisme_cours.ppt
Automatisme_cours.pptAutomatisme_cours.ppt
Automatisme_cours.pptMarouaneLbk
 
373351653-Instrumentation-Et-Regulation.pptx
373351653-Instrumentation-Et-Regulation.pptx373351653-Instrumentation-Et-Regulation.pptx
373351653-Instrumentation-Et-Regulation.pptxTouriyaMoukhles
 
6151 capteur-et-chaine-dacquisition-ens
6151 capteur-et-chaine-dacquisition-ens6151 capteur-et-chaine-dacquisition-ens
6151 capteur-et-chaine-dacquisition-ensOutazkrit Mbarek
 
Instrumentation_Capteur_Final_1 (1).pdf
Instrumentation_Capteur_Final_1 (1).pdfInstrumentation_Capteur_Final_1 (1).pdf
Instrumentation_Capteur_Final_1 (1).pdfayoubafqir1
 
1611324621762_Capteur_Actionneurs.pdf
1611324621762_Capteur_Actionneurs.pdf1611324621762_Capteur_Actionneurs.pdf
1611324621762_Capteur_Actionneurs.pdfRabieeBenkhammar
 
Contrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsContrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsRafael Nadal
 
Slides capteurs à jauges et cinématiques
Slides capteurs à jauges et cinématiquesSlides capteurs à jauges et cinématiques
Slides capteurs à jauges et cinématiqueszinoha
 
Cours d'Électronique Analogique
Cours d'Électronique AnalogiqueCours d'Électronique Analogique
Cours d'Électronique Analogiquemorin moli
 

Similaire à Cours_P627_11_03_2023.ppt (20)

Les capteurs.pptx
Les capteurs.pptxLes capteurs.pptx
Les capteurs.pptx
 
Cours Resumée Mesure Electrique.pdf
Cours Resumée Mesure Electrique.pdfCours Resumée Mesure Electrique.pdf
Cours Resumée Mesure Electrique.pdf
 
CA¨TEUR.pptx
CA¨TEUR.pptxCA¨TEUR.pptx
CA¨TEUR.pptx
 
Capteurs1-slide4.pdf
Capteurs1-slide4.pdfCapteurs1-slide4.pdf
Capteurs1-slide4.pdf
 
Chapitre 2_ les capteurs passifs et leurs conditionneurs 2011-20122012.pdf
Chapitre 2_ les capteurs passifs et leurs conditionneurs 2011-20122012.pdfChapitre 2_ les capteurs passifs et leurs conditionneurs 2011-20122012.pdf
Chapitre 2_ les capteurs passifs et leurs conditionneurs 2011-20122012.pdf
 
Capteurs-cours-01(www.alloacademy.com).pdf
Capteurs-cours-01(www.alloacademy.com).pdfCapteurs-cours-01(www.alloacademy.com).pdf
Capteurs-cours-01(www.alloacademy.com).pdf
 
2011 05-instrumentationetrgulation-120627023358-phpapp02 (1)
2011 05-instrumentationetrgulation-120627023358-phpapp02 (1)2011 05-instrumentationetrgulation-120627023358-phpapp02 (1)
2011 05-instrumentationetrgulation-120627023358-phpapp02 (1)
 
5 notion de_gnie_lectrique
5 notion de_gnie_lectrique5 notion de_gnie_lectrique
5 notion de_gnie_lectrique
 
General
GeneralGeneral
General
 
Automatisme_cours.ppt
Automatisme_cours.pptAutomatisme_cours.ppt
Automatisme_cours.ppt
 
373351653-Instrumentation-Et-Regulation.pptx
373351653-Instrumentation-Et-Regulation.pptx373351653-Instrumentation-Et-Regulation.pptx
373351653-Instrumentation-Et-Regulation.pptx
 
6151 capteur-et-chaine-dacquisition-ens
6151 capteur-et-chaine-dacquisition-ens6151 capteur-et-chaine-dacquisition-ens
6151 capteur-et-chaine-dacquisition-ens
 
Mesures otdr
Mesures  otdrMesures  otdr
Mesures otdr
 
TP-Master-1.pdf
TP-Master-1.pdfTP-Master-1.pdf
TP-Master-1.pdf
 
Instrumentation_Capteur_Final_1 (1).pdf
Instrumentation_Capteur_Final_1 (1).pdfInstrumentation_Capteur_Final_1 (1).pdf
Instrumentation_Capteur_Final_1 (1).pdf
 
1611324621762_Capteur_Actionneurs.pdf
1611324621762_Capteur_Actionneurs.pdf1611324621762_Capteur_Actionneurs.pdf
1611324621762_Capteur_Actionneurs.pdf
 
1322192.ppt
1322192.ppt1322192.ppt
1322192.ppt
 
Contrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasonsContrôle non destructif par ultrasons
Contrôle non destructif par ultrasons
 
Slides capteurs à jauges et cinématiques
Slides capteurs à jauges et cinématiquesSlides capteurs à jauges et cinématiques
Slides capteurs à jauges et cinématiques
 
Cours d'Électronique Analogique
Cours d'Électronique AnalogiqueCours d'Électronique Analogique
Cours d'Électronique Analogique
 

Plus de Abdo Brahmi

Cours_P627_19_03_2024.pptfjghgfjjfjhggjb
Cours_P627_19_03_2024.pptfjghgfjjfjhggjbCours_P627_19_03_2024.pptfjghgfjjfjhggjb
Cours_P627_19_03_2024.pptfjghgfjjfjhggjbAbdo Brahmi
 
Cours_P627_09_03_2023.pptghfgggghgghhghh
Cours_P627_09_03_2023.pptghfgggghgghhghhCours_P627_09_03_2023.pptghfgggghgghhghh
Cours_P627_09_03_2023.pptghfgggghgghhghhAbdo Brahmi
 
Cours_P627_11_03_2023.ppthghggggghhhjhhh
Cours_P627_11_03_2023.ppthghggggghhhjhhhCours_P627_11_03_2023.ppthghggggghhhjhhh
Cours_P627_11_03_2023.ppthghggggghhhjhhhAbdo Brahmi
 
Cours_P627_09_03_2023.pptafrsecxghgghjgj
Cours_P627_09_03_2023.pptafrsecxghgghjgjCours_P627_09_03_2023.pptafrsecxghgghjgj
Cours_P627_09_03_2023.pptafrsecxghgghjgjAbdo Brahmi
 
Cours2 Master Embarqué 2022-2023.ppt
Cours2 Master Embarqué 2022-2023.pptCours2 Master Embarqué 2022-2023.ppt
Cours2 Master Embarqué 2022-2023.pptAbdo Brahmi
 
M312_Electricité_BCG.ppt
M312_Electricité_BCG.pptM312_Electricité_BCG.ppt
M312_Electricité_BCG.pptAbdo Brahmi
 
Cours_SAM(M14).ppt
Cours_SAM(M14).pptCours_SAM(M14).ppt
Cours_SAM(M14).pptAbdo Brahmi
 
Cours Master Embarqué 2019-2020.pptx
Cours Master Embarqué 2019-2020.pptxCours Master Embarqué 2019-2020.pptx
Cours Master Embarqué 2019-2020.pptxAbdo Brahmi
 
Cours_SAM(M14).ppt
Cours_SAM(M14).pptCours_SAM(M14).ppt
Cours_SAM(M14).pptAbdo Brahmi
 
diaporama_1_professeurs_94e.ppt
diaporama_1_professeurs_94e.pptdiaporama_1_professeurs_94e.ppt
diaporama_1_professeurs_94e.pptAbdo Brahmi
 
pres_chapter5 (5).pptx
pres_chapter5 (5).pptxpres_chapter5 (5).pptx
pres_chapter5 (5).pptxAbdo Brahmi
 
card_sorting.ppt
card_sorting.pptcard_sorting.ppt
card_sorting.pptAbdo Brahmi
 
Initiation_a_l_informatique.pptx
Initiation_a_l_informatique.pptxInitiation_a_l_informatique.pptx
Initiation_a_l_informatique.pptxAbdo Brahmi
 
Les microcontrôleurs PIC.pptx
Les microcontrôleurs PIC.pptxLes microcontrôleurs PIC.pptx
Les microcontrôleurs PIC.pptxAbdo Brahmi
 
pic16f84-200306072553.pdf
pic16f84-200306072553.pdfpic16f84-200306072553.pdf
pic16f84-200306072553.pdfAbdo Brahmi
 
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptxCours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptxAbdo Brahmi
 
Etude-Du-Microcontrleur-Pic16f84-160919133655
Etude-Du-Microcontrleur-Pic16f84-160919133655Etude-Du-Microcontrleur-Pic16f84-160919133655
Etude-Du-Microcontrleur-Pic16f84-160919133655Abdo Brahmi
 
le-courant-electrique-continu-cours-ppt-3.pdf
le-courant-electrique-continu-cours-ppt-3.pdfle-courant-electrique-continu-cours-ppt-3.pdf
le-courant-electrique-continu-cours-ppt-3.pdfAbdo Brahmi
 
Cours - Lois de l'électricité - Light.pptx
Cours - Lois de l'électricité - Light.pptxCours - Lois de l'électricité - Light.pptx
Cours - Lois de l'électricité - Light.pptxAbdo Brahmi
 
manual-pe-2017_compress.pdf
manual-pe-2017_compress.pdfmanual-pe-2017_compress.pdf
manual-pe-2017_compress.pdfAbdo Brahmi
 

Plus de Abdo Brahmi (20)

Cours_P627_19_03_2024.pptfjghgfjjfjhggjb
Cours_P627_19_03_2024.pptfjghgfjjfjhggjbCours_P627_19_03_2024.pptfjghgfjjfjhggjb
Cours_P627_19_03_2024.pptfjghgfjjfjhggjb
 
Cours_P627_09_03_2023.pptghfgggghgghhghh
Cours_P627_09_03_2023.pptghfgggghgghhghhCours_P627_09_03_2023.pptghfgggghgghhghh
Cours_P627_09_03_2023.pptghfgggghgghhghh
 
Cours_P627_11_03_2023.ppthghggggghhhjhhh
Cours_P627_11_03_2023.ppthghggggghhhjhhhCours_P627_11_03_2023.ppthghggggghhhjhhh
Cours_P627_11_03_2023.ppthghggggghhhjhhh
 
Cours_P627_09_03_2023.pptafrsecxghgghjgj
Cours_P627_09_03_2023.pptafrsecxghgghjgjCours_P627_09_03_2023.pptafrsecxghgghjgj
Cours_P627_09_03_2023.pptafrsecxghgghjgj
 
Cours2 Master Embarqué 2022-2023.ppt
Cours2 Master Embarqué 2022-2023.pptCours2 Master Embarqué 2022-2023.ppt
Cours2 Master Embarqué 2022-2023.ppt
 
M312_Electricité_BCG.ppt
M312_Electricité_BCG.pptM312_Electricité_BCG.ppt
M312_Electricité_BCG.ppt
 
Cours_SAM(M14).ppt
Cours_SAM(M14).pptCours_SAM(M14).ppt
Cours_SAM(M14).ppt
 
Cours Master Embarqué 2019-2020.pptx
Cours Master Embarqué 2019-2020.pptxCours Master Embarqué 2019-2020.pptx
Cours Master Embarqué 2019-2020.pptx
 
Cours_SAM(M14).ppt
Cours_SAM(M14).pptCours_SAM(M14).ppt
Cours_SAM(M14).ppt
 
diaporama_1_professeurs_94e.ppt
diaporama_1_professeurs_94e.pptdiaporama_1_professeurs_94e.ppt
diaporama_1_professeurs_94e.ppt
 
pres_chapter5 (5).pptx
pres_chapter5 (5).pptxpres_chapter5 (5).pptx
pres_chapter5 (5).pptx
 
card_sorting.ppt
card_sorting.pptcard_sorting.ppt
card_sorting.ppt
 
Initiation_a_l_informatique.pptx
Initiation_a_l_informatique.pptxInitiation_a_l_informatique.pptx
Initiation_a_l_informatique.pptx
 
Les microcontrôleurs PIC.pptx
Les microcontrôleurs PIC.pptxLes microcontrôleurs PIC.pptx
Les microcontrôleurs PIC.pptx
 
pic16f84-200306072553.pdf
pic16f84-200306072553.pdfpic16f84-200306072553.pdf
pic16f84-200306072553.pdf
 
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptxCours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
 
Etude-Du-Microcontrleur-Pic16f84-160919133655
Etude-Du-Microcontrleur-Pic16f84-160919133655Etude-Du-Microcontrleur-Pic16f84-160919133655
Etude-Du-Microcontrleur-Pic16f84-160919133655
 
le-courant-electrique-continu-cours-ppt-3.pdf
le-courant-electrique-continu-cours-ppt-3.pdfle-courant-electrique-continu-cours-ppt-3.pdf
le-courant-electrique-continu-cours-ppt-3.pdf
 
Cours - Lois de l'électricité - Light.pptx
Cours - Lois de l'électricité - Light.pptxCours - Lois de l'électricité - Light.pptx
Cours - Lois de l'électricité - Light.pptx
 
manual-pe-2017_compress.pdf
manual-pe-2017_compress.pdfmanual-pe-2017_compress.pdf
manual-pe-2017_compress.pdf
 

Dernier

BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleuridelewebmestre
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsidelewebmestre
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...idelewebmestre
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinidelewebmestre
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasidelewebmestre
 
Cours-de-Ponts Cours de Ponts Principes généraux - Conception Méthodes de con...
Cours-de-Ponts Cours de Ponts Principes généraux - Conception Méthodes de con...Cours-de-Ponts Cours de Ponts Principes généraux - Conception Méthodes de con...
Cours-de-Ponts Cours de Ponts Principes généraux - Conception Méthodes de con...maach1
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresidelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvreidelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...idelewebmestre
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...idelewebmestre
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfalainfahed961
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineidelewebmestre
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresidelewebmestre
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en Franceidelewebmestre
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogneidelewebmestre
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesangevaleryn
 

Dernier (20)

BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
 
Cours-de-Ponts Cours de Ponts Principes généraux - Conception Méthodes de con...
Cours-de-Ponts Cours de Ponts Principes généraux - Conception Méthodes de con...Cours-de-Ponts Cours de Ponts Principes généraux - Conception Méthodes de con...
Cours-de-Ponts Cours de Ponts Principes généraux - Conception Méthodes de con...
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
 
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
 

Cours_P627_11_03_2023.ppt

  • 1. Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachidia Département de Physique Cours Module P627 : INSTRUMENTATION Licence : Sciences de l’Ingénieur SI Semestre : S6 Pr. A. BRAHMI Année Universitaire : 2022-2023
  • 2. 2 III. Principes et étude de quelques capteurs industriels 2. Quelques exemples de capteurs 2.3. Capteurs de position: Les capteurs de positions sont les capteurs les plus répandus dans les automatismes. Ils sont utilisés pour détecter:  La position précise d’un objet,  La présence d’un objet,  Le niveau d’un fluide,  L’épaisseur d’une pièce,  L’angle de rotation d’un arbre. Le choix d’un tel capteur repose sur plusieurs éléments :  Le type du signal de sortie (analogique, numérique, logique),  Le mode de liaison avec l’objet dont on souhaite mesurer la position (avec ou sans lien physique)  Le type de déplacement (rectiligne ou angulaire)
  • 3. 3 2.3. Capteurs de position: a. Classification selon le signal de sortie: Détecteur : un dispositif donnant un signal de nature logique (binaire ) : 2 états Codeur: un élément dont le signal généré est de nature numérique: chaque code numérique correspond à une position rectiligne ou angulaire bien précise. Capteur: le signal généré est de type analogique. b. Classification selon le mode de liaison: L’objet en contact avec le capteur (liaison mécanique) : la mesure est donc une mesure de position ou de déplacement L’objet n’a aucun lien mécanique: La mesure est une mesure de proximité. Ce type est utilisé pour la mesure de la position ou de déplacement d’un objet fragile qui pourrait être détérioré par une mesure exigent un contact mécanique. c. Classification selon le type de déplacement: Le type de déplacement dépend de la forme de la trajectoire suivie par l’objet dont on cherche à déterminer la position ou le déplacement, deux types sont distingués:  Déplacement rectiligne,  Déplacement angulaire.
  • 4. 4 Unités de mesure: Les unités de mesure usuelles de distance linéaire dépend de l’échelle de la distance à mesurer et du système d’unité: Foot 12 inch Pouce Inch (2,54 cm) Foot= 12 inch Pied 12 pouces (30,48 cm) Verge 3 pieds (91,44 cm) Mille 5280 pieds (1.62 km) Mètre 39,37 pouces (3,28 pieds , 1,09 Verge)  Sous unités du mètre(m) : micromètre, millimètre, centimètre, kilomètre.  Degré,  Radian: 57,2958 degrés
  • 5. 5 a. Détecteur de position: Il s’agit d’un élément de mesure donnant un signal de sortie logique. La détection se fait par contact de l’objet à détecter avec l’élément de mesure. Principe :  Un objet (ou doigt de l’opérateur) entre en contact avec l’organe de commande (poussoir, tige, ou levier,…).  Un mécanisme de commande transmet l’effort subit par l’organe de commande à l’élément de contact (interrupteur).  L’élément de contact entraîne l’ouverture ou la fermeture d’un ensemble d’interrupteurs. L’élément de contact est protégé (contre la poussière, l’eau …)par un boîtier (corps). Elément de contact
  • 6. 6 a. Détecteur de position:
  • 7. 7 a. Détecteur de position: L’élément de contact permet d’obtenir diverses configurations de branchements, on distingue deux types de contacts: Simple rupture : l’ouverture ou la fermeture du circuit s’effectue en un seul point (coté). Double rupture: la rupture ou la fermeture s’effectue en deux points (des deux cotés). L’élément de contact peut être aussi: Normalement ouvert (NO): les contacts se ferment lorsque l’interrupteur est actionné, Normalement fermé NF: les contacts s’ouvrent lorsque l’interrupteur est actionné.
  • 8. 8 a. Détecteur de position: NB: La double rupture assure une meilleure sécurité durant les actions des contacts car :  l’ouverture du circuit est garantie lors de la rupture,  les problèmes des arcs électriques sont minimisés. Caractéristiques principales :  Pouvoir de coupure et type de contact,  Taux moyen de bon fonctionnement,  Encombrement,  Indice de protection IP,  Type de palpeur (organe de commande. NB:  Au niveau électrique, un détecteur de position fonctionne aussi bien en courant alternatif (AC) qu’en courant continu (DC).  Les circuits qui peuvent être interrompus par ce dispositif sont des circuits résistifs et inductifs.
  • 9. 9 a. Détecteur de position: Applications:  Interrupteurs de fin de course (limit switch), cible en mouvement motorisée.  Interrupteurs et poussoirs des interfaces opérateurs. NB: Pouvoir de coupure: Il s’agit d’une caractéristique fort importante pour les actions des contacts:  Tension de coupure sans risque de claquage : de 1V jusqu’à 380V (DC et /ou AC).  Courant de coupure : de 1mA à plusieurs A. La durée de vie utile est d’environ 30 000 000 opérations (en raison de l’usure et la fatigue mécanique de l’élément de contact).
  • 10. 10 b. Détecteur de proximité: Ces capteurs à sortie logique sont utilisés pour la détection d’un objet à distance sans contact mécanique. Ils sont donc recommandés lorsque:  La vitesse de l’objet à détecter est rapide : éviter que les interrupteurs de fin de course se brisent quand l’objet est trop rapide,  Les pièces à détecter sont fragiles : le contact mécanique peut endommager ces pièces fragiles, aussi l’interrupteur exige une certaine force pour commuter)  Les objets à détecter sont de petites dimensions. La portée de ces capteurs peut varier de 25um à 200m selon l’application et le type de détecteur de proximité utilisé. On distingue 3 types selon le principe physique utilisé: inductif, capacitif et photoélectrique. Ils sont bien adaptés pour les applications suivantes:  Contrôle de présence/absence d’objets, de fin de course,  Détection de passage, positionnement,  Comptage de pièces, et barrage de protection.
  • 11. 11 b.1. Détecteurs de proximité capacitifs: Ces détecteurs utilisent des principes de physiques basés sur les champs électriques. Un champ électrique apparaît dés qu’il existe une différence de potentiel entre deux points. Considérons deux plaques conductrices de sections S, séparées d’une distance d. Ces deux plaques forment alors un condensateur. Si ces deux plaques sont portées à deux potentiels différents, un champ électrique apparaît et traverse le milieu séparant ces deux plaques. Ce milieu est caractérisé par la constante diélectrique ε qui caractérise le milieu isolant. La capacité formée par ces deux plaques parallèles est donnée par: d S C r  0  m F / 10 . 85 , 8 12 0    r    0  εr : Permittivité relative, ε0 : Permittivité du vide
  • 12. 12 b.1. Détecteurs de proximité capacitifs: Un oscillateur RLC (pont de Wien , collpits, Clapp , Hartly, à réseau déphaseur)…) dont on changera la valeur de la capacité changera d’amplitude et de fréquence du champ électrique généré. Au niveau structure, le détecteur présente:  Une face sensible qui est source du champ électrique.  Deux électrodes placés sur cette face sensible, l’une étant reliée à la masse (électrode de masse), l’autre étant connectée à l’oscillateur RLC.
  • 13. 13 b.1. Détecteurs de proximité capacitifs: Ainsi deux cas se présentent:  Si la cible est isolante; sa présence changera la constante diélectrique ε donc changera la valeur de C,  Si la cible est un métal, elle changera la valeur de d (vers (d-e)), puisque le champ électrique traverse le métal de la cible. En effet, c’est surtout l’impact sur la géométrie du condensateur qui fait réagir le détecteur de proximité capacitif, car il y a une plaque supplémentaire (condensateur différentiel). Objet métallique Objet isolant
  • 14. 14 b.1. Détecteurs de proximité capacitifs: Ainsi on distingue deux situations:  En l’absence d’objets dans le champ électrique, l’oscillateur oscille avec une certaine amplitude.  En présence d’un objet (conducteur ou /et isolant) dans le champ électrique, la valeur de la capacité change et cela change l’amplitude de l’oscillateur RLC.
  • 15. 15 b.1. Détecteurs de proximité capacitifs: N.B2: La portée de détection dépend en partie de la constante diélectrique du matériau à détecter:  Les matériaux dont la constante diélectrique est proche de celle de l’air sont difficiles à détecter.  Les matériaux de constantes diélectriques est fort différente de celle de l’air sont plus faciles à détecter (fluides). N.B3: On distingue 2 types de matériaux: solides (verre), et poudreux (sucre en poudre). Liquide??? N.B1: Le capteur doit être blindé afin de ne pas détecter tout objet entre ce capteur et une plaque mise à la masse à ses cotés latéraux. Quand un seuil de cette amplitude est atteind, le détecteur déclenche le basculement du circuit de sortie entre « on » et « off » (càd 2 états : 0 et 1). Amplitude du champ temps
  • 16. 16 b.1. Détecteurs de proximité capacitifs: NB. les détecteurs de proximité capacitifs sont très sensibles au dépôts résultant des matériaux poudreux. Une solution consiste à utiliser un détecteur de proximité capacitif avec une électrode de compensation: Ce type de détecteur contient une autre électrode qui entoure l’électrode principale.  Cette électrode émet un champ électrique dit de compensation de portée très courte qui n’est donc affectée que par les contaminations qui se déposent sur la face sensible.  Le champ électrique de détection est lui aussi affecté par les contaminations. Pour annuler l’effet de ces contaminations, il suffit de mesurer le champ de compensation et d’en déduire le champ électrique résultant.
  • 17. 17 b.1. Détecteurs de proximité capacitifs: NB: Le fait de disposer d’une électrode de compensation n’empêche pas qu’il faut régulièrement nettoyer la face sensible du détecteur. Avantages:  Pas de contact physique avec l’objet à détecter,  Cadences de fonctionnement élevées,  Portée nominale de 2 à 5 mm,  Détection d’objets de toutes natures : conducteur ou non conducteur, tels que : métaux , minerais, bois, plastique, verre, carton cuir, céramique, fluides, etc… Application : Détecteur de niveau d’eau Lorsque le niveau d’eau atteint un niveau insuffisant, le capteur capa détecte le manque d’eau et envoie une information électrique à l’unité de traitement.
  • 18. 18 b.1. Détecteurs de proximité capacitifs: Constantes diélectriques de qlques matériaux: NB: Pour qu’un objet (cible ou matériau) peut être détecté par ce capteur, il faut que sa constante diélectrique soit >2
  • 19. 19 b.1. Détecteurs de proximité capacitifs: Constantes diélectriques de qlques matériaux: NB: Pour qu’un objet (cible ou matériau) peut être détecté par ce capteur, il faut que sa constante diélectrique soit >1???
  • 20. 20 b.2. Détecteurs de proximité inductifs: Rappel: Dans le cas de ces figures, on peut écrire: N : nombre de spires I : courant circulant dans la spire, R : réluctance du circuit magnétique Ø : Flux du champ magnétique en Wb.      I N Principe de fonctionnement: Le principe de ces détecteurs est basé sur le principe du courant de Foucault (courant induit circulaire se développe à la périphérie de l’objet). Un Oscillateur RLC dont les bibines constituent la face sensible crée un champ magnétique sinusoïdal (ou alternatif) à l’avant du détecteur.
  • 21. 21 b.2. Détecteurs de proximité inductifs: Ainsi, deux cas sont distingués:  Sans pièce métallique à l’avant, l’oscillateur à une amplitude et une fréquence données.  En présence d’une pièce métallique devant le capteur, elle réagit au champ magnétique et un courant dit de Foucault y généré. L’amplitude de ce courant de Foucault dépend de l’amplitude du champ magnétique, de la taille, du type du métal et de l’épaisseur de la cible métallique et de la distance qui les sépare. Le courant de Foucault prélève une certaine énergie de l’oscillateur, ce qui change les caractéristiques (amplitude et fréquence) de cet oscillateur RLC. https://perso.crans.org/laguionie/TP/PSIetoile/Capteurs-Actionneurs_web/res/inductif.gif
  • 22. 22 b.2. Détecteurs de proximité inductifs: Ainsi, deux cas sont distingués:  Sans pièce métallique à l’avant, l’oscillateur à une amplitude et une fréquence données.  En présence d’une pièce métallique devant le capteur, elle réagit au champ magnétique et un courant dit de Foucault y généré. L’amplitude de ce courant de Foucault dépend de l’amplitude du champ magnétique, de la taille, du type du métal et de l’épaisseur de la cible métallique et de la distance qui les sépare. Le courant de Foucault prélève une certaine énergie de l’oscillateur, ce qui change les caractéristiques (amplitude et fréquence) de cet oscillateur RLC. L’amplitude de l’oscillateur diminue au fur et à mesure que l’objet métallique s’approche, jusqu’à ce que l’oscillateur se bloque. A ce moment l’objet a été détecté et donc qu’il est à proximité du capteur.
  • 23. 23 b.2. Détecteurs de proximité inductifs: Principe de fonctionnement: Ce type de détecteur détecte uniquement les objets métalliques qui réagissent à un champ magnétique. En effet, un objet non métallique n’est pas le siège d’un courant de Foucault, lorsqu’il est soumis à un champ magnétique alternatif, du coup, il ne peut être détecté. Conditions de fonctionnement:  L’objet à détecter est de type métallique et massif.  La porté du détecteur varie entre 25um et 60mm. Critères sur les dimensions de la cible (objet à détecter):  L’épaisseur doit être supérieur à 1 mm : pour avoir une intensité du courant de Faucoult suffisante.  Une deuxième dimension doit être supérieure à deux valeurs qui dépend du détecteur utilisé: - Le diamètre du détecteur, - La portée nominale multipliée par 3.
  • 24. 24 b.2. Détecteurs de proximité inductifs: Principe de fonctionnement:  La portée nominale est souvent entachée d’une tolérance de fabrication de : ± 10%.  La température à un effet sur la portée réelle quelle peut affecter d’un ± 10%.  La portée utile Sn dépend aussi du type de métal composant la cible. Il faut appliquer un facteur de réduction M sur la portée utile. La portée résultante Sres sera donc Sres = M*Sn. Caractéristiques :  Fréquence de l’oscillateur 100 Hz à 600 Hz Tension d’alimentation,  Consommation,  Courant de sortie,  Portée nominale de détection,  Facteur de réduction.
  • 25. 25 c. Capteurs de position et déplacement: La mesure de position et de déplacement peut être classée selon 2 catégories:  Déplacement linéaire,  Déplacement angulaire. Il existe plusieurs façons de mesurer une position ou un déplacement. Le potentiomètre est la façon la plus simple pour effectuer cette mesure. Le potentiomètre peut être linéaire ou angulaire: Potentiomètre Linéaire Potentiomètre angulaire
  • 26. 26 c. Capteurs de position et déplacement: T x R L x R  Au niveau électrique, un potentiomètre possède une résistance totale Rt. La résistance entre le curseur et une des extrémités du potentiomètre sera la résistance Rx. La résistance du curseur avec l’autre extrémité sera alors Rt-Rx. Pour un déplacement linéaire, si la bobine à une longueur L et que le curseur est à la position x, alors on peut calculer simplement la valeur de la résistance Rx comme suit: La résistance Rx dépend directement de la position du curseur sur la bobine du potentiomètre.
  • 27. 27 c. Capteurs de position et déplacement: Détermination de la position: T x exc S R R V V  La position du curseur sera en fait déduite en mesurant la tension entre les bornes du potentiomètre. Le circuit suivant permet d’effectuer cette mesure: Ainsi, on peut déduire la distance x, connaissant L, Vexc et mesurer Vs. Ainsi: L V V x exc S  Dans le cas d‘un potentiomètre angulaire, l’angle θL remplace la longueur L et l’angle θ à mesurer prend la place de x. Le calcul de l’angle θ est alors: L exc S V V    Le potentiomètre est branché à une source de tension continue dite tension d’excitation Vexc. La tension de sortie Vs est générée par un diviseur de tension dont le calcul est:
  • 28. 28 c. Capteurs de position et déplacement: Résolution du potentiomètre: Le potentiomètre bobiné possède aussi une spécification de résolution, puisqu’il est constitué de spires de fils et que le déplacement du curseur ajoute ou retranche une spire à la fois. Cette résolution peut être représentée par :  Au niveau électrique par la résistance d’une spire,  Au niveau distance par le diamètre du conducteur de la spire. N Résolution 100 (%)  En pratique, elle est représentée par une valeur en pourcentage qui est l’inverse du nombre de spires N. Ainsi, la résolution est:
  • 29. 29 c. Capteurs de position et déplacement: N.B: La portée maximale de ce type de capteur peut aller jusqu’à une distance de 6m (20 pieds) pour le cas linéaire et jusqu’à 50 tours pour les mesures angulaires Aspect technologique : Angulaire : Linéaire:
  • 30. 30 b. Capteurs de position et déplacement: Caractéristiques :  Capteur très économique et simple  Course relativement étendue,  Le problème est celui de l’usure,  Un potentiomètre n’est pas étanche,  Besoin d’un lien avec l’objet (fil de liaison),  La vitesse de l’objet est limitée. N.B: La portée maximale de ce type de capteur peut aller jusqu’à une distance de 6m (20 pieds) pour le cas linéaire et jusqu’à 50 tours pour les mesures angulaires