SlideShare une entreprise Scribd logo
Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performanceset conséquences sur la gestion des réseaux électriques 
www.theshiftproject.org
Didier Roux, Directeur de la recherche et de l’innovation de Saint-Gobain et membre de l’Académie des Sciences 
Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences sur la gestion des réseaux électriques
Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences sur la gestion des réseaux électriques 
Didier Roux Dr R&D et Innovation 
3
Efficacité Energétique des bâtimentsGénéralitésComment fonctionne un bâtimentConséquences statiquesConséquences dynamiques 
Didier Roux 
20 mai 2014
Agenda 
Les enjeux globaux 
Pays développés 
Pays en voie de développement 
La thermique d’une maison 
Conséquences de la rénovation du parc 
Statique (consommation) 
Dynamique (gestion des réseaux) 
Quelques considérations sur le coût 
5
Agenda 
Les enjeux globaux 
Pays développés 
Pays en voie de développement 
La thermique d’une maison 
Conséquences de la rénovation du parc 
Statique (consommation) 
Dynamique (gestion des réseaux) 
Quelques considérations sur le coût 
6
L’énergie et l’environnement en pays développés 
Dépenses énergétiques en Europe 
42% 
28% 
32% 
Millions Tonnes équivalentpétrole 
France 45,4 %
8 
Le cadre réglementaire : neuf essentiellement 
Europe 
U n but commun mais une vitesse différente 
Arriver rapidement à zéro énergie pour le neuf 
Accélérer la rénovation «en profondeur» 
passer de 1% à 3 ou 4% par an 
Des Leaders 
Danemark, Suède, Allemagne, Autriche, Suisse… 
Des pays à la traine 
Europe du sud 
Des pays qui rattrapent vite 
UK, France… 
USA 
Un enjeu identifié mais une réglementation complexe à tous les niveaux 
Fédéral, Etats, Ville… 
Chine, Asie 
Un cadre réglementaire qui se durcit mais un vrai enjeu pour le faire respecter
9 
Et l’ancien… 
Clairement le parent pauvre 
Principalement des incitations 
Efficacité assez grande 
Effets pervers 
Choix technologiques guidés essentiellement par les réductions d’impôts 
Quelques essais de labellisation 
BBC Effinergie Rénovation 
Passiv Haus : incluant des éléments passif… 
Passant par des acteurs des filières professionnelles 
Certificat d’énergie 
Ou la valorisation des biens 
Diagnostique de performance énergétique 
Avec obligation d’affichage…. 
Mais quel fiabilité?
10 
Des enjeux différents selon les pays 
Europe 
Un enjeu limité sur le neuf 
Beaucoup plus fort sur le bâti 
Parc vieillissant 
Amérique du Nord 
Dans le passé : un intérêt limité pour l’efficacité énergétique 
Récemment : une prise de consciencemais une mise en oeuvre difficile 
Asie 
Une urbanisation rapide 
En 2015 50% des bâtiments en Chine auront moins de 15 ans 
Inde
Un cerclevertueux 
11 
Mesures 
Contrôle 
Diagnostic 
Prescription
Agenda 
Les enjeux globaux 
Pays développés 
Pays en voie de développement 
La thermique d’une maison 
Conséquences de la rénovation du parc 
Statique (consommation) 
Dynamique (gestion des réseaux) 
Quelques considérations sur le coût 
12
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Les caractéristiquesde l'enveloppe 
C'estuneestimation pas unemesure 
Et dansla vie réelle? 
•Performances inférieuresde 40% en moyenne 
•Jusqu'à120% d'écart* 
*Rapport LEEDS sur32 maisonsrénovées
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Comment mesurerla performance énergétiqued’un bâtiment? 
Mesurede la quantitéd'énergiepar unitéde temps (puissance) nécessairepour maintenirla différencede températureentre l'intérieuret l'extérieur 
●Test de chauffagecombiné(Co Heating) 
●Impossible à effectueravec précisionsurun vraibatiment 
chauffagecombiné: beaucoup d'autressources de chaleur(solaire, appareils, persones…) 
Le batimentn'estjamaisdansun étatsable (la températureextérieurechange tout le temps) 
De nouvellesméthodessontnécessaires 
●Test QUBat(Brevet Saint-Gobain) 
Des progrèsintéressants: mesurespossiblesen quelquesheures
CONFIDENTIAL - Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Pourquoi cela n'est pas simple 
La temperature extérieure évolue en permanence et la maison 
n'est jamais dans un état stable 
4 
6 
8 
10 
12 
14 
16 
18 
20 
22 
24 
-500,00 500,00 1500,00 2500,00 3500,00 4500,00 
T PP amb 
T PP amb board 
T Cham mur 
T Cham mur board 
Temps ext 
Jour 1 Jour 2 Jour 3 Jour 4
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Comment la maisonréagit-elleau changementde température? CapacitéThermique: 
●C = Cp* masse des matériaux 
Pertes 
●K = U * Surface de l'enveloppe 
Characteristiquede temps* : 
●Le rapport 
t = C / K = temps caracteristique 
Typiquementplusieursjours 
* Largest time constant 
2 contributions 
●Modification de la températuredes matériaux(capacitéthermique, ouinertie) 
●Compenseles pertesthermiques(isolation : valeurU)
CONFIDENTIAL - Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Comment la maison réagit-elle au changement de température? 
Refroidissement : DT = DT0 (1 - t/t) 
● t = C / K, t = temps 
Réchauffement : DT = P/C t 
● P : Puissance du chauffage 
4 
6 
8 
10 
12 
14 
16 
18 
20 
22 
24 
-500,00 500,00 1500,00 2500,00 3500,00 4500,00 
T PP amb 
T PP amb board 
T Cham mur 
T Cham mur board 
Temps ext 
t mn 
T
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Unecooperation avec deuxUniversités: 
University of SalfordManchester 
●Un outilunique : the Energy HouseLeeds Metropolitan University 
●De solidescompétencesen Science du Bâtiment
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
L'Energyhouse de l'universitéde Salford: unemaisonvictoriennejumeléeen environnementcontrôlé 
Un environnemententièrementcontrôlé
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
L'Energyhouse de l'universitéde Salford: échelle1 
Un environnemententièrementcontrôlé 
Température(-2ºC à +30ºC) avec uneprécisionde +/-0.5ºC 
Humidité(10% -100 %) avec uneprécisionof 1% Pluie: jusqu’àéquivalentà 200mm par heure 
Vent léger 
Neige
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Grandes lignes 
Objectifs du projet 
Résumé du programme de tests 
Résultats 
Enseignements / tests ultérieurs 
Marketing
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Full Retrofit 
Full Retrofit without Floor Insulation 
Solid Wall Insulation 
Performance Glazing 
Loft Insulation 
Reference 
Acoustic Test 
Energy House Programme de tests 
Renovation complète 
Rénovationsans isolation du sol 
Isolation des murs(extérieurs) 
vitrage 
Isolatindes combles 
Référence 
Test acoustique
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Grandes lignes 
Objectifs du projet 
Résumé du programme de tests 
Résultats 
Enseignements / tests ultérieurs 
Marketing
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Mesuressurquelquesjours(stable)
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
QUbat 
0,3°C / hour 
1 °C / hour
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Performance globale du bâtiment 
Renovation complète 
Rénovationsans isolation du sol 
Isolation des murs 
Vitragesperformants 
Isolation des combles 
Référence 
Isolation des combles 
X 
X 
X 
Isolation des murs 
X 
X 
X 
Fenêtres3G 
X 
X 
X 
Sol 
X 
UBAT statique(W/m2/K) 
0.51 ±0.02 
0.57 ±0.02 
(Floor T°17) 
0.7 ±0.03 
1.26 ±0.06 
1.28±0.07 
1.33±0.07 
SG Quick-U-Bat 
0.53 ±0.05 
Failed 
0.74 ±0.07 
1.31±0.05 
1.35±0.05 
1.46±0.06 
Consommationénergétique(kWh/m²/an) 
69 
82 
100 
174 
180 
187 
Amélioration 
2,7 
2,3 
1,9 
1,08 
1,04 
1 
Le haut rendement de la rénovation est prouvé 
Tous les éléments doivent être rénovés pour le confort thermique
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Performance des éléments pris séparément 
EWI et l'isolation du plafond sont peu performantes. Le montage peut être amélioré 
Le calcul prédictif de l'isolation du sol n'est pas conforme aux résultats obtenus 
La prévision de performance du vitrage et de l'IWI est bonne 
Les calculs ne sont pas suffisants ! 
Certains éléments peuvent être améliorés! 
U W/m2/K 
EWI 
IWI 
Vitrage 
Sol 
Plafond 
Calcul 
2,1 
2,1 
2,5 
0,59 
0,4 
Avant 
1.68 ±0.24 
1.58 ±0.21 
2.46 ±0.3 
0.61 ±0.03 
0.34 ±0.08 
Après 
0.34 ±0.03 
0.25 ±0.06 
1.3 ±0.16 
0.14 ±0.03 
0.21 ±0.1 
Calcul 
0.29 
0.24 
1.33 
0.17 
0.12
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Diversitédes temps caractéristiques 
House 
Bungalow 
Beaucouzé 
BioCocoon 
Salfordold 
SalfordNew 
Mérignac 
C MJ/K 
1,18 
50 / 10 
20 
20 
20 
110 
K W/K 
30 
109 / 30 
132 
228 
80 
450 
tdays 
0.4 
5,3 / 3,8 
1,75 
1 
2,7 
3 
Temp/time 
(DT = 20°C) 
2 °C/h 
0,2°C/h 
0,5°C/h 
1°C/h 
0,3°C/h 
0,3°C/h
Agenda 
Les enjeux globaux 
Pays développés 
Pays en voie de développement 
La thermique d’une maison 
Conséquences de la rénovation du parc 
Statique (consommation) 
Dynamique (gestion des réseaux) 
Quelques considérations sur le coût 
34
Parc énergétique Français 
Moyenne du parc Francais : 280 kWh/an 
Etat énergétique du parc 
0% 
3% 
18% 
31% 
22% 
9% 
15% 
A < 50 B 51 à 90 C 91 à 150 D 151 à 
230 
E 231 à 
330 
F 331 à 
450 
G > 450 
Pourcentage de répartition des étiquettes
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
L’énergie et l’environnement en pays développés 
Dépenses énergétiques en Europe 
42% 
28% 
32% 
Millions Tonnes équivalentpétrole 
France 45,4 %
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Consommation énergétique des bâtiments 
kWhep/m2/an
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Economie potentielle > 500 MTep (25%) 
MTep
Agenda 
Les enjeux globaux 
Pays développés 
Pays en voie de développement 
La thermique d’une maison 
Conséquences de la rénovation du parc 
Statique (consommation) 
Dynamique (gestion des réseaux) 
Quelques considérations sur le coût 
39
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Utilisationdes batimentspour économiserl'énergie/ électricitésurun réseau 
Si le systèmede chauffageutilisel'électricité 
●Convertisseurthermiquedirect 
●Pompeà chaleur 
En fonctiondu temps charactéristiquedes maisons/appartements 
●En estimantqu'unepertede 1°C peutêtreacceptable 
Arrêterle chauffagependant unecertainedurée 
●1h if t = 1 day 
●4h if t =4 days
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Jour d'hivertype (France)
Consommationélectriqueen France 
Heating
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
44
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Quelqueschiffres 
36% des systèmesde chauffagesontélectriques 
Pic en hivers (100 GW) 
2,3 GW par °C 
Amplitude de pic 10 GW (19h) 
Pour un jour d'hivertype 40 GW pour le chauffage 
●30 GW residentiel 
●10 GW Tertiaire 
Si 25% des chauffagessontcoupés pendant 3-4 heures, le pic esteffacé
Agenda 
Les enjeux globaux 
Pays développés 
Pays en voie de développement 
La thermique d’une maison 
Conséquences de la rénovation du parc 
Statique (consommation) 
Dynamique (gestion des réseaux) 
Quelques considérations sur le coût 
46
Coût 
Objectif 
500 000 logements rénovés / an 
100 m² en moyenne 
Gain de 200 kWh/m²/an (de 280 à 80 kWh/m²/an) 
20 000 €(surcoût de rénovation thermique) 
Coûts 10 Md€pour -10 TWh/an 
Total Coût de l’énergie 60-80 €du MWh* 
Comparaison nucléaire EPR Coût 8,5 Md€(Flamanville) pour + 10 TWh/an 
Production Coût de l’énergie 70-90 €du MWh* 
*Amortissement sur 30 ans taux d’actualisation de 3% 
47
Conclusions 1/2 : un cerclevertueux 
48 
Mesures 
Contrôle 
Diagnostic 
Prescription
Conclusions 2/2 
La mesure permet 
le contrôle et la confiance 
La rénovation Elément clé de la transition énergétique 
Le coût de l’économie d’énergie De l’ordre de grandeur du coût de productionPlus vertueux 
L’importance de bien connaitre son parc de bâtiment 
Un parc connecté permet de mieux gérer la production 
49
Back-up 
50
51
52
CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 
Saint-Gobain: a short presentation 
Didier Roux R&D and Innovation Vice President 
55

Contenu connexe

Tendances

Energies renouvelables
Energies renouvelablesEnergies renouvelables
Energies renouvelablesCinemaTICE
 
CV ESOAIN - Ingénieur ENR
CV ESOAIN - Ingénieur ENRCV ESOAIN - Ingénieur ENR
CV ESOAIN - Ingénieur ENRBastien ESOAIN
 
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDLGuide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Build Green
 
Le puit canadien
Le puit canadienLe puit canadien
Le puit canadien
jexpoz
 
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivitésMener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Gimélec
 
Les puits canadiens
Les puits canadiensLes puits canadiens
Les puits canadiens
ssuser042434
 
Ma memoire
Ma memoire Ma memoire
Ma memoire
Ahmed Ghadhi
 
Expoé jardin
Expoé jardin Expoé jardin
Expoé jardin
Rofi Cad
 
Chauffage et climatisation
Chauffage et climatisationChauffage et climatisation
Chauffage et climatisation
Manel_khodja
 
Presentation pv
Presentation pvPresentation pv
Presentation pv
Youssef HAMIDI
 
La serre dans le batiment
La serre dans le batimentLa serre dans le batiment
La serre dans le batiment
Ines SOltani
 
L'éclairage naturel
L'éclairage naturelL'éclairage naturel
L'éclairage naturel
ToubaBenterki
 
Cours GE-énergie_solaire.pdf
Cours GE-énergie_solaire.pdfCours GE-énergie_solaire.pdf
Cours GE-énergie_solaire.pdf
ssuser22176d
 
Protection incendie
Protection incendieProtection incendie
Protection incendieSami Sahli
 
Le chauffage
Le chauffageLe chauffage
Le chauffage
Ouaret Yahia
 
Presentation centrales thermiques
Presentation centrales thermiquesPresentation centrales thermiques
Presentation centrales thermiquesRAMZI EL IDRISSI
 
Classes du solaire thermique
Classes du solaire thermiqueClasses du solaire thermique
Classes du solaire thermique
Nidhal Ammar
 
Confort thérmique
Confort thérmiqueConfort thérmique
Confort thérmique
Roumaissa Saib
 
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonomeLa maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
salem ben moussa
 

Tendances (20)

Energies renouvelables
Energies renouvelablesEnergies renouvelables
Energies renouvelables
 
Electricité
ElectricitéElectricité
Electricité
 
CV ESOAIN - Ingénieur ENR
CV ESOAIN - Ingénieur ENRCV ESOAIN - Ingénieur ENR
CV ESOAIN - Ingénieur ENR
 
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDLGuide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
 
Le puit canadien
Le puit canadienLe puit canadien
Le puit canadien
 
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivitésMener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
 
Les puits canadiens
Les puits canadiensLes puits canadiens
Les puits canadiens
 
Ma memoire
Ma memoire Ma memoire
Ma memoire
 
Expoé jardin
Expoé jardin Expoé jardin
Expoé jardin
 
Chauffage et climatisation
Chauffage et climatisationChauffage et climatisation
Chauffage et climatisation
 
Presentation pv
Presentation pvPresentation pv
Presentation pv
 
La serre dans le batiment
La serre dans le batimentLa serre dans le batiment
La serre dans le batiment
 
L'éclairage naturel
L'éclairage naturelL'éclairage naturel
L'éclairage naturel
 
Cours GE-énergie_solaire.pdf
Cours GE-énergie_solaire.pdfCours GE-énergie_solaire.pdf
Cours GE-énergie_solaire.pdf
 
Protection incendie
Protection incendieProtection incendie
Protection incendie
 
Le chauffage
Le chauffageLe chauffage
Le chauffage
 
Presentation centrales thermiques
Presentation centrales thermiquesPresentation centrales thermiques
Presentation centrales thermiques
 
Classes du solaire thermique
Classes du solaire thermiqueClasses du solaire thermique
Classes du solaire thermique
 
Confort thérmique
Confort thérmiqueConfort thérmique
Confort thérmique
 
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonomeLa maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
 

En vedette

Moose
MooseMoose
Moose
ndronen
 
B12 m from_chno_381790_euro_5_bra_
B12 m from_chno_381790_euro_5_bra_B12 m from_chno_381790_euro_5_bra_
B12 m from_chno_381790_euro_5_bra_
Paulo Vieira
 
Moniteur maison-france-confort concept-mfc_2020_nov2010_1
Moniteur maison-france-confort concept-mfc_2020_nov2010_1Moniteur maison-france-confort concept-mfc_2020_nov2010_1
Moniteur maison-france-confort concept-mfc_2020_nov2010_1
Yannick Blaser
 
Aerogenerador
AerogeneradorAerogenerador
ASTRONOMIA MUHYSCA
ASTRONOMIA MUHYSCAASTRONOMIA MUHYSCA
ASTRONOMIA MUHYSCA
Centro Astrofisicas Eureka
 
Les outils de financement - PCAET
Les outils de financement - PCAETLes outils de financement - PCAET
Les outils de financement - PCAET
ALEC_Rennes
 
amp_operacionales
amp_operacionalesamp_operacionales
amp_operacionales
liberaunlibroupeg
 
Temas de medicina de emergencias y trauma
Temas de medicina de emergencias y traumaTemas de medicina de emergencias y trauma
Temas de medicina de emergencias y trauma
Campus Virtual - Hospital Italiano de Buenos Aires
 
Pemberian Ubat Parenteral - Suntikan
Pemberian Ubat Parenteral - SuntikanPemberian Ubat Parenteral - Suntikan
Pemberian Ubat Parenteral - Suntikan
Muhammad Nasrullah
 
Resumen
ResumenResumen
Does a rich GUI make the bank richer?
Does a rich GUI make the bank richer?Does a rich GUI make the bank richer?
Does a rich GUI make the bank richer?
Haakon Halvorsen
 
Patrimoine immobilier des années 50-70 / l'innovation, une réponse aux contra...
Patrimoine immobilier des années 50-70 / l'innovation, une réponse aux contra...Patrimoine immobilier des années 50-70 / l'innovation, une réponse aux contra...
Patrimoine immobilier des années 50-70 / l'innovation, une réponse aux contra...
Novabuild
 
PEMBERIAN UBAT SECARA ORAL
PEMBERIAN UBAT SECARA ORALPEMBERIAN UBAT SECARA ORAL
PEMBERIAN UBAT SECARA ORAL
Muhammad Nasrullah
 
Tindakan farmakodinamik & farmakokinetik
Tindakan farmakodinamik & farmakokinetikTindakan farmakodinamik & farmakokinetik
Tindakan farmakodinamik & farmakokinetik
Muhammad Nasrullah
 
PEMBERIAN UBAT PARENTERAL
PEMBERIAN UBAT PARENTERALPEMBERIAN UBAT PARENTERAL
PEMBERIAN UBAT PARENTERAL
Muhammad Nasrullah
 
Pemberian Ubat Melalui Suntikan Intradermal
Pemberian Ubat Melalui Suntikan IntradermalPemberian Ubat Melalui Suntikan Intradermal
Pemberian Ubat Melalui Suntikan Intradermal
Muhammad Nasrullah
 
Non-Steroidal Anti-Inflammatory Drugs (NSAIDs)
Non-Steroidal Anti-Inflammatory Drugs (NSAIDs)Non-Steroidal Anti-Inflammatory Drugs (NSAIDs)
Non-Steroidal Anti-Inflammatory Drugs (NSAIDs)
Muhammad Nasrullah
 
X Jornadas de Gerencia de Riesgos y Emergencias
X Jornadas de Gerencia de Riesgos y EmergenciasX Jornadas de Gerencia de Riesgos y Emergencias
X Jornadas de Gerencia de Riesgos y Emergencias
Mertxe J. Badiola
 
Simulation thermique dynamique
Simulation thermique dynamiqueSimulation thermique dynamique
Simulation thermique dynamique
PatriciaLesage
 

En vedette (20)

Moose
MooseMoose
Moose
 
B12 m from_chno_381790_euro_5_bra_
B12 m from_chno_381790_euro_5_bra_B12 m from_chno_381790_euro_5_bra_
B12 m from_chno_381790_euro_5_bra_
 
Moniteur maison-france-confort concept-mfc_2020_nov2010_1
Moniteur maison-france-confort concept-mfc_2020_nov2010_1Moniteur maison-france-confort concept-mfc_2020_nov2010_1
Moniteur maison-france-confort concept-mfc_2020_nov2010_1
 
Aerogenerador
AerogeneradorAerogenerador
Aerogenerador
 
ASTRONOMIA MUHYSCA
ASTRONOMIA MUHYSCAASTRONOMIA MUHYSCA
ASTRONOMIA MUHYSCA
 
Les outils de financement - PCAET
Les outils de financement - PCAETLes outils de financement - PCAET
Les outils de financement - PCAET
 
amp_operacionales
amp_operacionalesamp_operacionales
amp_operacionales
 
Réglementation par le CSTB
Réglementation par le CSTBRéglementation par le CSTB
Réglementation par le CSTB
 
Temas de medicina de emergencias y trauma
Temas de medicina de emergencias y traumaTemas de medicina de emergencias y trauma
Temas de medicina de emergencias y trauma
 
Pemberian Ubat Parenteral - Suntikan
Pemberian Ubat Parenteral - SuntikanPemberian Ubat Parenteral - Suntikan
Pemberian Ubat Parenteral - Suntikan
 
Resumen
ResumenResumen
Resumen
 
Does a rich GUI make the bank richer?
Does a rich GUI make the bank richer?Does a rich GUI make the bank richer?
Does a rich GUI make the bank richer?
 
Patrimoine immobilier des années 50-70 / l'innovation, une réponse aux contra...
Patrimoine immobilier des années 50-70 / l'innovation, une réponse aux contra...Patrimoine immobilier des années 50-70 / l'innovation, une réponse aux contra...
Patrimoine immobilier des années 50-70 / l'innovation, une réponse aux contra...
 
PEMBERIAN UBAT SECARA ORAL
PEMBERIAN UBAT SECARA ORALPEMBERIAN UBAT SECARA ORAL
PEMBERIAN UBAT SECARA ORAL
 
Tindakan farmakodinamik & farmakokinetik
Tindakan farmakodinamik & farmakokinetikTindakan farmakodinamik & farmakokinetik
Tindakan farmakodinamik & farmakokinetik
 
PEMBERIAN UBAT PARENTERAL
PEMBERIAN UBAT PARENTERALPEMBERIAN UBAT PARENTERAL
PEMBERIAN UBAT PARENTERAL
 
Pemberian Ubat Melalui Suntikan Intradermal
Pemberian Ubat Melalui Suntikan IntradermalPemberian Ubat Melalui Suntikan Intradermal
Pemberian Ubat Melalui Suntikan Intradermal
 
Non-Steroidal Anti-Inflammatory Drugs (NSAIDs)
Non-Steroidal Anti-Inflammatory Drugs (NSAIDs)Non-Steroidal Anti-Inflammatory Drugs (NSAIDs)
Non-Steroidal Anti-Inflammatory Drugs (NSAIDs)
 
X Jornadas de Gerencia de Riesgos y Emergencias
X Jornadas de Gerencia de Riesgos y EmergenciasX Jornadas de Gerencia de Riesgos y Emergencias
X Jornadas de Gerencia de Riesgos y Emergencias
 
Simulation thermique dynamique
Simulation thermique dynamiqueSimulation thermique dynamique
Simulation thermique dynamique
 

Similaire à Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences sur la gestion des réseaux électriques, par Didier Roux

Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnement
Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnementGuide - Les maisons passives - Limousin nature environnement
Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnement
Build Green
 
Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...
Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...
Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...
Novabuild
 
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
Cluster TWEED
 
Rt2012
Rt2012Rt2012
Rt2012t g
 
La démarche passive - La Maison passive
La démarche passive - La Maison passiveLa démarche passive - La Maison passive
La démarche passive - La Maison passive
Novabuild
 
Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?
Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?
Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?
Centre Urbain - Stadswinkel
 
Presentation photvoltaique
Presentation photvoltaiquePresentation photvoltaique
Presentation photvoltaique
ReaWeb 2.0
 
Présentation travaux IFPEB "ACV et Prescription"
Présentation travaux IFPEB "ACV et Prescription"Présentation travaux IFPEB "ACV et Prescription"
Présentation travaux IFPEB "ACV et Prescription"
IFPEB
 
Renovation energetique
Renovation energetiqueRenovation energetique
Renovation energetique
Mira Lavandier
 
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le secEcoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le secLaura CAENEN
 
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
Cluster TWEED
 
Programme de logement SOLEO de la ZAC de la Fleuriaye
Programme de logement SOLEO de la ZAC de la FleuriayeProgramme de logement SOLEO de la ZAC de la Fleuriaye
Programme de logement SOLEO de la ZAC de la Fleuriaye
Novabuild
 
Le rôle du syndic dans un projet de rénovation
Le rôle du syndic dans un projet de rénovationLe rôle du syndic dans un projet de rénovation
Le rôle du syndic dans un projet de rénovation
AparisClimat
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturels
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturelsLUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturels
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturels
LUXEMBOURG CREATIVE
 
La rénovation énergétique du bâti : aussi une question sociale | LIEGE CREATI...
La rénovation énergétique du bâti : aussi une question sociale | LIEGE CREATI...La rénovation énergétique du bâti : aussi une question sociale | LIEGE CREATI...
La rénovation énergétique du bâti : aussi une question sociale | LIEGE CREATI...
Nancy BOVY
 
Bâtiment et innovation à la Réunion
Bâtiment et innovation à la RéunionBâtiment et innovation à la Réunion
Bâtiment et innovation à la Réunion
GIP GERRI
 
RV des technologies propres 2014 | MC2 Énergie
RV des technologies propres 2014 | MC2 ÉnergieRV des technologies propres 2014 | MC2 Énergie
RV des technologies propres 2014 | MC2 Énergie
Sherbrooke Innopole
 
Table ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergieTable ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergie
boprat
 
Efficacité Energétique 2e édition - QAI, isolation, génération d'énergie
Efficacité Energétique 2e édition - QAI, isolation, génération d'énergieEfficacité Energétique 2e édition - QAI, isolation, génération d'énergie
Efficacité Energétique 2e édition - QAI, isolation, génération d'énergieParis Region Lab
 
La place du bâtiment durable dans les Alpes Maritimes
La place du bâtiment durable dans les Alpes MaritimesLa place du bâtiment durable dans les Alpes Maritimes
La place du bâtiment durable dans les Alpes Maritimes
Dimitri Pihouée
 

Similaire à Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences sur la gestion des réseaux électriques, par Didier Roux (20)

Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnement
Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnementGuide - Les maisons passives - Limousin nature environnement
Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnement
 
Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...
Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...
Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...
 
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
 
Rt2012
Rt2012Rt2012
Rt2012
 
La démarche passive - La Maison passive
La démarche passive - La Maison passiveLa démarche passive - La Maison passive
La démarche passive - La Maison passive
 
Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?
Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?
Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?
 
Presentation photvoltaique
Presentation photvoltaiquePresentation photvoltaique
Presentation photvoltaique
 
Présentation travaux IFPEB "ACV et Prescription"
Présentation travaux IFPEB "ACV et Prescription"Présentation travaux IFPEB "ACV et Prescription"
Présentation travaux IFPEB "ACV et Prescription"
 
Renovation energetique
Renovation energetiqueRenovation energetique
Renovation energetique
 
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le secEcoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec
 
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
GT "Contrat de Performance Energétique" avec Renowatt - 03 mai 2019
 
Programme de logement SOLEO de la ZAC de la Fleuriaye
Programme de logement SOLEO de la ZAC de la FleuriayeProgramme de logement SOLEO de la ZAC de la Fleuriaye
Programme de logement SOLEO de la ZAC de la Fleuriaye
 
Le rôle du syndic dans un projet de rénovation
Le rôle du syndic dans un projet de rénovationLe rôle du syndic dans un projet de rénovation
Le rôle du syndic dans un projet de rénovation
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturels
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturelsLUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturels
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturels
 
La rénovation énergétique du bâti : aussi une question sociale | LIEGE CREATI...
La rénovation énergétique du bâti : aussi une question sociale | LIEGE CREATI...La rénovation énergétique du bâti : aussi une question sociale | LIEGE CREATI...
La rénovation énergétique du bâti : aussi une question sociale | LIEGE CREATI...
 
Bâtiment et innovation à la Réunion
Bâtiment et innovation à la RéunionBâtiment et innovation à la Réunion
Bâtiment et innovation à la Réunion
 
RV des technologies propres 2014 | MC2 Énergie
RV des technologies propres 2014 | MC2 ÉnergieRV des technologies propres 2014 | MC2 Énergie
RV des technologies propres 2014 | MC2 Énergie
 
Table ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergieTable ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergie
 
Efficacité Energétique 2e édition - QAI, isolation, génération d'énergie
Efficacité Energétique 2e édition - QAI, isolation, génération d'énergieEfficacité Energétique 2e édition - QAI, isolation, génération d'énergie
Efficacité Energétique 2e édition - QAI, isolation, génération d'énergie
 
La place du bâtiment durable dans les Alpes Maritimes
La place du bâtiment durable dans les Alpes MaritimesLa place du bâtiment durable dans les Alpes Maritimes
La place du bâtiment durable dans les Alpes Maritimes
 

Plus de The Shift Project

Les actions des Shifters
Les actions des ShiftersLes actions des Shifters
Les actions des Shifters
The Shift Project
 
Vers un statut pour l'entreprise à mission ?
Vers un statut pour l'entreprise à mission ?Vers un statut pour l'entreprise à mission ?
Vers un statut pour l'entreprise à mission ?
The Shift Project
 
La Programmation Pluriannuelle de l'Energie vue par les collectivités locales
La Programmation Pluriannuelle de l'Energie vue par les collectivités localesLa Programmation Pluriannuelle de l'Energie vue par les collectivités locales
La Programmation Pluriannuelle de l'Energie vue par les collectivités locales
The Shift Project
 
Power Systems 2050: Guidelines for design
Power Systems 2050: Guidelines for designPower Systems 2050: Guidelines for design
Power Systems 2050: Guidelines for design
The Shift Project
 
Une vision de la mobilité du futur... Parmi tant d'autres
Une vision de la mobilité du futur... Parmi tant d'autresUne vision de la mobilité du futur... Parmi tant d'autres
Une vision de la mobilité du futur... Parmi tant d'autres
The Shift Project
 
Bilan des Assises Mobilité par Anne Meyer, Directrice des Affaires économique...
Bilan des Assises Mobilité par Anne Meyer, Directrice des Affaires économique...Bilan des Assises Mobilité par Anne Meyer, Directrice des Affaires économique...
Bilan des Assises Mobilité par Anne Meyer, Directrice des Affaires économique...
The Shift Project
 
Étude de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie par Carbone 4
Étude de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie par Carbone 4 Étude de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie par Carbone 4
Étude de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie par Carbone 4
The Shift Project
 
Prix minimum du CO2 pour l'électricité en Europe de l'Ouest
Prix minimum du CO2 pour l'électricité en Europe de l'OuestPrix minimum du CO2 pour l'électricité en Europe de l'Ouest
Prix minimum du CO2 pour l'électricité en Europe de l'Ouest
The Shift Project
 
Qu'attendre du Pacte mondial pour l'environnement et du droit ?
Qu'attendre du Pacte mondial pour l'environnement et du droit ?Qu'attendre du Pacte mondial pour l'environnement et du droit ?
Qu'attendre du Pacte mondial pour l'environnement et du droit ?
The Shift Project
 
Le reporting climat des compagnies d'assurance-vie
Le reporting climat des compagnies d'assurance-vieLe reporting climat des compagnies d'assurance-vie
Le reporting climat des compagnies d'assurance-vie
The Shift Project
 
Session technique "Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité"
Session technique "Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité"Session technique "Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité"
Session technique "Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité"
The Shift Project
 
Présentation publique des conclusions du rapport "Décarboner la mobilité dans...
Présentation publique des conclusions du rapport "Décarboner la mobilité dans...Présentation publique des conclusions du rapport "Décarboner la mobilité dans...
Présentation publique des conclusions du rapport "Décarboner la mobilité dans...
The Shift Project
 
Les scénarios comme outil d’analyse du risque de transition énergétique : que...
Les scénarios comme outil d’analyse du risque de transition énergétique : que...Les scénarios comme outil d’analyse du risque de transition énergétique : que...
Les scénarios comme outil d’analyse du risque de transition énergétique : que...
The Shift Project
 
Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité
Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densitéDécarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité
Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité
The Shift Project
 
Atelier collaboratif « Lean ICT » : le numérique va-t-il sauver le climat ?
Atelier collaboratif « Lean ICT » : le numérique va-t-il sauver le climat ?Atelier collaboratif « Lean ICT » : le numérique va-t-il sauver le climat ?
Atelier collaboratif « Lean ICT » : le numérique va-t-il sauver le climat ?
The Shift Project
 
Présentation de l’étude en cours : objectif, méthode, derniers résultats
Présentation de l’étude en cours : objectif, méthode, derniers résultats Présentation de l’étude en cours : objectif, méthode, derniers résultats
Présentation de l’étude en cours : objectif, méthode, derniers résultats
The Shift Project
 
L'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
L'Observatoire 173 Climat & Assurance VieL'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
L'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
The Shift Project
 
Transition numérique : comment éviter l'obésité ?
Transition numérique : comment éviter l'obésité ?Transition numérique : comment éviter l'obésité ?
Transition numérique : comment éviter l'obésité ?
The Shift Project
 
Collection of Historical Data on the Uses of Petroleum : programme de recherc...
Collection of Historical Data on the Uses of Petroleum : programme de recherc...Collection of Historical Data on the Uses of Petroleum : programme de recherc...
Collection of Historical Data on the Uses of Petroleum : programme de recherc...
The Shift Project
 
Réduire de 5% maintenant ou de 10% à partir de 2025 ? Ou pourquoi il faut acc...
Réduire de 5% maintenant ou de 10% à partir de 2025 ? Ou pourquoi il faut acc...Réduire de 5% maintenant ou de 10% à partir de 2025 ? Ou pourquoi il faut acc...
Réduire de 5% maintenant ou de 10% à partir de 2025 ? Ou pourquoi il faut acc...
The Shift Project
 

Plus de The Shift Project (20)

Les actions des Shifters
Les actions des ShiftersLes actions des Shifters
Les actions des Shifters
 
Vers un statut pour l'entreprise à mission ?
Vers un statut pour l'entreprise à mission ?Vers un statut pour l'entreprise à mission ?
Vers un statut pour l'entreprise à mission ?
 
La Programmation Pluriannuelle de l'Energie vue par les collectivités locales
La Programmation Pluriannuelle de l'Energie vue par les collectivités localesLa Programmation Pluriannuelle de l'Energie vue par les collectivités locales
La Programmation Pluriannuelle de l'Energie vue par les collectivités locales
 
Power Systems 2050: Guidelines for design
Power Systems 2050: Guidelines for designPower Systems 2050: Guidelines for design
Power Systems 2050: Guidelines for design
 
Une vision de la mobilité du futur... Parmi tant d'autres
Une vision de la mobilité du futur... Parmi tant d'autresUne vision de la mobilité du futur... Parmi tant d'autres
Une vision de la mobilité du futur... Parmi tant d'autres
 
Bilan des Assises Mobilité par Anne Meyer, Directrice des Affaires économique...
Bilan des Assises Mobilité par Anne Meyer, Directrice des Affaires économique...Bilan des Assises Mobilité par Anne Meyer, Directrice des Affaires économique...
Bilan des Assises Mobilité par Anne Meyer, Directrice des Affaires économique...
 
Étude de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie par Carbone 4
Étude de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie par Carbone 4 Étude de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie par Carbone 4
Étude de la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie par Carbone 4
 
Prix minimum du CO2 pour l'électricité en Europe de l'Ouest
Prix minimum du CO2 pour l'électricité en Europe de l'OuestPrix minimum du CO2 pour l'électricité en Europe de l'Ouest
Prix minimum du CO2 pour l'électricité en Europe de l'Ouest
 
Qu'attendre du Pacte mondial pour l'environnement et du droit ?
Qu'attendre du Pacte mondial pour l'environnement et du droit ?Qu'attendre du Pacte mondial pour l'environnement et du droit ?
Qu'attendre du Pacte mondial pour l'environnement et du droit ?
 
Le reporting climat des compagnies d'assurance-vie
Le reporting climat des compagnies d'assurance-vieLe reporting climat des compagnies d'assurance-vie
Le reporting climat des compagnies d'assurance-vie
 
Session technique "Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité"
Session technique "Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité"Session technique "Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité"
Session technique "Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité"
 
Présentation publique des conclusions du rapport "Décarboner la mobilité dans...
Présentation publique des conclusions du rapport "Décarboner la mobilité dans...Présentation publique des conclusions du rapport "Décarboner la mobilité dans...
Présentation publique des conclusions du rapport "Décarboner la mobilité dans...
 
Les scénarios comme outil d’analyse du risque de transition énergétique : que...
Les scénarios comme outil d’analyse du risque de transition énergétique : que...Les scénarios comme outil d’analyse du risque de transition énergétique : que...
Les scénarios comme outil d’analyse du risque de transition énergétique : que...
 
Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité
Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densitéDécarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité
Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité
 
Atelier collaboratif « Lean ICT » : le numérique va-t-il sauver le climat ?
Atelier collaboratif « Lean ICT » : le numérique va-t-il sauver le climat ?Atelier collaboratif « Lean ICT » : le numérique va-t-il sauver le climat ?
Atelier collaboratif « Lean ICT » : le numérique va-t-il sauver le climat ?
 
Présentation de l’étude en cours : objectif, méthode, derniers résultats
Présentation de l’étude en cours : objectif, méthode, derniers résultats Présentation de l’étude en cours : objectif, méthode, derniers résultats
Présentation de l’étude en cours : objectif, méthode, derniers résultats
 
L'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
L'Observatoire 173 Climat & Assurance VieL'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
L'Observatoire 173 Climat & Assurance Vie
 
Transition numérique : comment éviter l'obésité ?
Transition numérique : comment éviter l'obésité ?Transition numérique : comment éviter l'obésité ?
Transition numérique : comment éviter l'obésité ?
 
Collection of Historical Data on the Uses of Petroleum : programme de recherc...
Collection of Historical Data on the Uses of Petroleum : programme de recherc...Collection of Historical Data on the Uses of Petroleum : programme de recherc...
Collection of Historical Data on the Uses of Petroleum : programme de recherc...
 
Réduire de 5% maintenant ou de 10% à partir de 2025 ? Ou pourquoi il faut acc...
Réduire de 5% maintenant ou de 10% à partir de 2025 ? Ou pourquoi il faut acc...Réduire de 5% maintenant ou de 10% à partir de 2025 ? Ou pourquoi il faut acc...
Réduire de 5% maintenant ou de 10% à partir de 2025 ? Ou pourquoi il faut acc...
 

Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences sur la gestion des réseaux électriques, par Didier Roux

  • 1. Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performanceset conséquences sur la gestion des réseaux électriques www.theshiftproject.org
  • 2. Didier Roux, Directeur de la recherche et de l’innovation de Saint-Gobain et membre de l’Académie des Sciences Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences sur la gestion des réseaux électriques
  • 3. Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences sur la gestion des réseaux électriques Didier Roux Dr R&D et Innovation 3
  • 4. Efficacité Energétique des bâtimentsGénéralitésComment fonctionne un bâtimentConséquences statiquesConséquences dynamiques Didier Roux 20 mai 2014
  • 5. Agenda Les enjeux globaux Pays développés Pays en voie de développement La thermique d’une maison Conséquences de la rénovation du parc Statique (consommation) Dynamique (gestion des réseaux) Quelques considérations sur le coût 5
  • 6. Agenda Les enjeux globaux Pays développés Pays en voie de développement La thermique d’une maison Conséquences de la rénovation du parc Statique (consommation) Dynamique (gestion des réseaux) Quelques considérations sur le coût 6
  • 7. L’énergie et l’environnement en pays développés Dépenses énergétiques en Europe 42% 28% 32% Millions Tonnes équivalentpétrole France 45,4 %
  • 8. 8 Le cadre réglementaire : neuf essentiellement Europe U n but commun mais une vitesse différente Arriver rapidement à zéro énergie pour le neuf Accélérer la rénovation «en profondeur» passer de 1% à 3 ou 4% par an Des Leaders Danemark, Suède, Allemagne, Autriche, Suisse… Des pays à la traine Europe du sud Des pays qui rattrapent vite UK, France… USA Un enjeu identifié mais une réglementation complexe à tous les niveaux Fédéral, Etats, Ville… Chine, Asie Un cadre réglementaire qui se durcit mais un vrai enjeu pour le faire respecter
  • 9. 9 Et l’ancien… Clairement le parent pauvre Principalement des incitations Efficacité assez grande Effets pervers Choix technologiques guidés essentiellement par les réductions d’impôts Quelques essais de labellisation BBC Effinergie Rénovation Passiv Haus : incluant des éléments passif… Passant par des acteurs des filières professionnelles Certificat d’énergie Ou la valorisation des biens Diagnostique de performance énergétique Avec obligation d’affichage…. Mais quel fiabilité?
  • 10. 10 Des enjeux différents selon les pays Europe Un enjeu limité sur le neuf Beaucoup plus fort sur le bâti Parc vieillissant Amérique du Nord Dans le passé : un intérêt limité pour l’efficacité énergétique Récemment : une prise de consciencemais une mise en oeuvre difficile Asie Une urbanisation rapide En 2015 50% des bâtiments en Chine auront moins de 15 ans Inde
  • 11. Un cerclevertueux 11 Mesures Contrôle Diagnostic Prescription
  • 12. Agenda Les enjeux globaux Pays développés Pays en voie de développement La thermique d’une maison Conséquences de la rénovation du parc Statique (consommation) Dynamique (gestion des réseaux) Quelques considérations sur le coût 12
  • 13. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Les caractéristiquesde l'enveloppe C'estuneestimation pas unemesure Et dansla vie réelle? •Performances inférieuresde 40% en moyenne •Jusqu'à120% d'écart* *Rapport LEEDS sur32 maisonsrénovées
  • 14. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Comment mesurerla performance énergétiqued’un bâtiment? Mesurede la quantitéd'énergiepar unitéde temps (puissance) nécessairepour maintenirla différencede températureentre l'intérieuret l'extérieur ●Test de chauffagecombiné(Co Heating) ●Impossible à effectueravec précisionsurun vraibatiment chauffagecombiné: beaucoup d'autressources de chaleur(solaire, appareils, persones…) Le batimentn'estjamaisdansun étatsable (la températureextérieurechange tout le temps) De nouvellesméthodessontnécessaires ●Test QUBat(Brevet Saint-Gobain) Des progrèsintéressants: mesurespossiblesen quelquesheures
  • 15. CONFIDENTIAL - Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Pourquoi cela n'est pas simple La temperature extérieure évolue en permanence et la maison n'est jamais dans un état stable 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24 -500,00 500,00 1500,00 2500,00 3500,00 4500,00 T PP amb T PP amb board T Cham mur T Cham mur board Temps ext Jour 1 Jour 2 Jour 3 Jour 4
  • 16. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Comment la maisonréagit-elleau changementde température? CapacitéThermique: ●C = Cp* masse des matériaux Pertes ●K = U * Surface de l'enveloppe Characteristiquede temps* : ●Le rapport t = C / K = temps caracteristique Typiquementplusieursjours * Largest time constant 2 contributions ●Modification de la températuredes matériaux(capacitéthermique, ouinertie) ●Compenseles pertesthermiques(isolation : valeurU)
  • 17. CONFIDENTIAL - Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Comment la maison réagit-elle au changement de température? Refroidissement : DT = DT0 (1 - t/t) ● t = C / K, t = temps Réchauffement : DT = P/C t ● P : Puissance du chauffage 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24 -500,00 500,00 1500,00 2500,00 3500,00 4500,00 T PP amb T PP amb board T Cham mur T Cham mur board Temps ext t mn T
  • 18. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Unecooperation avec deuxUniversités: University of SalfordManchester ●Un outilunique : the Energy HouseLeeds Metropolitan University ●De solidescompétencesen Science du Bâtiment
  • 19. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. L'Energyhouse de l'universitéde Salford: unemaisonvictoriennejumeléeen environnementcontrôlé Un environnemententièrementcontrôlé
  • 20. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. L'Energyhouse de l'universitéde Salford: échelle1 Un environnemententièrementcontrôlé Température(-2ºC à +30ºC) avec uneprécisionde +/-0.5ºC Humidité(10% -100 %) avec uneprécisionof 1% Pluie: jusqu’àéquivalentà 200mm par heure Vent léger Neige
  • 21. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Grandes lignes Objectifs du projet Résumé du programme de tests Résultats Enseignements / tests ultérieurs Marketing
  • 22. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Full Retrofit Full Retrofit without Floor Insulation Solid Wall Insulation Performance Glazing Loft Insulation Reference Acoustic Test Energy House Programme de tests Renovation complète Rénovationsans isolation du sol Isolation des murs(extérieurs) vitrage Isolatindes combles Référence Test acoustique
  • 23. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
  • 24. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
  • 25. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
  • 26. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
  • 27. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
  • 28. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Grandes lignes Objectifs du projet Résumé du programme de tests Résultats Enseignements / tests ultérieurs Marketing
  • 29. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Mesuressurquelquesjours(stable)
  • 30. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. QUbat 0,3°C / hour 1 °C / hour
  • 31. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Performance globale du bâtiment Renovation complète Rénovationsans isolation du sol Isolation des murs Vitragesperformants Isolation des combles Référence Isolation des combles X X X Isolation des murs X X X Fenêtres3G X X X Sol X UBAT statique(W/m2/K) 0.51 ±0.02 0.57 ±0.02 (Floor T°17) 0.7 ±0.03 1.26 ±0.06 1.28±0.07 1.33±0.07 SG Quick-U-Bat 0.53 ±0.05 Failed 0.74 ±0.07 1.31±0.05 1.35±0.05 1.46±0.06 Consommationénergétique(kWh/m²/an) 69 82 100 174 180 187 Amélioration 2,7 2,3 1,9 1,08 1,04 1 Le haut rendement de la rénovation est prouvé Tous les éléments doivent être rénovés pour le confort thermique
  • 32. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Performance des éléments pris séparément EWI et l'isolation du plafond sont peu performantes. Le montage peut être amélioré Le calcul prédictif de l'isolation du sol n'est pas conforme aux résultats obtenus La prévision de performance du vitrage et de l'IWI est bonne Les calculs ne sont pas suffisants ! Certains éléments peuvent être améliorés! U W/m2/K EWI IWI Vitrage Sol Plafond Calcul 2,1 2,1 2,5 0,59 0,4 Avant 1.68 ±0.24 1.58 ±0.21 2.46 ±0.3 0.61 ±0.03 0.34 ±0.08 Après 0.34 ±0.03 0.25 ±0.06 1.3 ±0.16 0.14 ±0.03 0.21 ±0.1 Calcul 0.29 0.24 1.33 0.17 0.12
  • 33. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Diversitédes temps caractéristiques House Bungalow Beaucouzé BioCocoon Salfordold SalfordNew Mérignac C MJ/K 1,18 50 / 10 20 20 20 110 K W/K 30 109 / 30 132 228 80 450 tdays 0.4 5,3 / 3,8 1,75 1 2,7 3 Temp/time (DT = 20°C) 2 °C/h 0,2°C/h 0,5°C/h 1°C/h 0,3°C/h 0,3°C/h
  • 34. Agenda Les enjeux globaux Pays développés Pays en voie de développement La thermique d’une maison Conséquences de la rénovation du parc Statique (consommation) Dynamique (gestion des réseaux) Quelques considérations sur le coût 34
  • 35. Parc énergétique Français Moyenne du parc Francais : 280 kWh/an Etat énergétique du parc 0% 3% 18% 31% 22% 9% 15% A < 50 B 51 à 90 C 91 à 150 D 151 à 230 E 231 à 330 F 331 à 450 G > 450 Pourcentage de répartition des étiquettes
  • 36. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. L’énergie et l’environnement en pays développés Dépenses énergétiques en Europe 42% 28% 32% Millions Tonnes équivalentpétrole France 45,4 %
  • 37. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Consommation énergétique des bâtiments kWhep/m2/an
  • 38. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Economie potentielle > 500 MTep (25%) MTep
  • 39. Agenda Les enjeux globaux Pays développés Pays en voie de développement La thermique d’une maison Conséquences de la rénovation du parc Statique (consommation) Dynamique (gestion des réseaux) Quelques considérations sur le coût 39
  • 40. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Utilisationdes batimentspour économiserl'énergie/ électricitésurun réseau Si le systèmede chauffageutilisel'électricité ●Convertisseurthermiquedirect ●Pompeà chaleur En fonctiondu temps charactéristiquedes maisons/appartements ●En estimantqu'unepertede 1°C peutêtreacceptable Arrêterle chauffagependant unecertainedurée ●1h if t = 1 day ●4h if t =4 days
  • 41. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Jour d'hivertype (France)
  • 43. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited.
  • 44. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. 44
  • 45. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Quelqueschiffres 36% des systèmesde chauffagesontélectriques Pic en hivers (100 GW) 2,3 GW par °C Amplitude de pic 10 GW (19h) Pour un jour d'hivertype 40 GW pour le chauffage ●30 GW residentiel ●10 GW Tertiaire Si 25% des chauffagessontcoupés pendant 3-4 heures, le pic esteffacé
  • 46. Agenda Les enjeux globaux Pays développés Pays en voie de développement La thermique d’une maison Conséquences de la rénovation du parc Statique (consommation) Dynamique (gestion des réseaux) Quelques considérations sur le coût 46
  • 47. Coût Objectif 500 000 logements rénovés / an 100 m² en moyenne Gain de 200 kWh/m²/an (de 280 à 80 kWh/m²/an) 20 000 €(surcoût de rénovation thermique) Coûts 10 Md€pour -10 TWh/an Total Coût de l’énergie 60-80 €du MWh* Comparaison nucléaire EPR Coût 8,5 Md€(Flamanville) pour + 10 TWh/an Production Coût de l’énergie 70-90 €du MWh* *Amortissement sur 30 ans taux d’actualisation de 3% 47
  • 48. Conclusions 1/2 : un cerclevertueux 48 Mesures Contrôle Diagnostic Prescription
  • 49. Conclusions 2/2 La mesure permet le contrôle et la confiance La rénovation Elément clé de la transition énergétique Le coût de l’économie d’énergie De l’ordre de grandeur du coût de productionPlus vertueux L’importance de bien connaitre son parc de bâtiment Un parc connecté permet de mieux gérer la production 49
  • 51. 51
  • 52. 52
  • 53.
  • 54.
  • 55. CONFIDENTIAL -Disclosure or reproduction without prior written permission of Saint-Gobain Recherche is prohibited. Saint-Gobain: a short presentation Didier Roux R&D and Innovation Vice President 55