SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  40
Télécharger pour lire hors ligne
1
Deux
grands
thèmesLa Solidarité sous toutes ses formes
Le climat
Abordés par des
intervenants
Avec la participation des
élèves
Où ?
Au Lycée Saint-André
Quand ?
Du lundi 16 au vendredi 20 novembre 2015
Pour qui ?
Tous les élèves du lycée
Comment ?
Sous forme de conférences, ateliers, visites
2
3
Mot du chef d’établissement
La solidarité, un acte réfléchi !
Ce sera la 6ème
édi on de journées des solidarités et le fort inves ssement, chaque année, de nos élèves, confirme notre choix
de la reconduire. Ce qui nous mo ve encore plus, c’est de voir que leurs engagements contaminent toute la communauté éduca-
ve et se poursuivent à l'extérieur des murs du lycée.
C'est pour nous tous un moment de partage, de découverte de l’autre, de respect … et tout simplement de solidarité.
Les journées des solidarités sont organisées chaque année parallèlement à la semaine de la solidarité interna onale.
Au cours de ce temps fort, l’ensemble de la communauté éduca ve s’implique pour sensibiliser les élèves à toutes les
formes de solidarité : locales, na onales, interna onales, intergénéra onnelles, sociales, économiques, culturelles, …
Les jeunes sont invités à par r à la découverte des différents acteurs, à mieux comprendre le monde, à comba re les
idées reçues et à découvrir que ces formes d’engagement mul ples ne nécessitent pas obligatoirement de donner du
temps ou de l’argent.
Un foisonnement d’événements !
Des conférences , des ateliers, des exposi ons, des stands, des sor es et des rencontres avec des partenaires locaux,
des ac ons concrètes menées par les élèves, des repas solidaires au restaurant scolaire … sont proposés à l’ensemble
de la communauté.
Tout le monde sur le pont ! Avant et pendant …
Les enseignants, les élèves, les délégués, le personnel d’éduca on, de direc on, administra f et de restaura on, la
responsable de la pastorale, l’associa on de parents d’élèves, l’associa on d’ « anciens » professeurs du lycée à la re-
traite sou ennent la commission « solidaire » dans la programma on et l’organisa on de la semaine des solidarités.
Indépendamment et de façon complètement autonome, certaines classes de lycée technologique, dans le cadre de
leur programme, deviennent actrices de cet événement en réalisant d’un bout à l’autre des ac ons concrètes (prise de
contact avec des intervenants extérieurs, communica on, organisa on…).
Ces journées des solidarités sont couvertes média quement par quelques lycéens « Mini reporters » volontaires qui
suivent la totalité des interven ons et rédigent des ar cles avec l’aide d’enseignants à la retraite. Ces ar cles feront
l’objet d’un journal « Scolidaire » à la fin de la semaine.
Utopique ?
Lorsque notre ancien chef d’établissement, M. Char er, a lancé l’idée la première année, il a semblé dans un premier
temps que ce projet était ambi eux, lourd et difficilement réalisable. La détermina on et la convic on de quelques-
uns a permis de mobiliser très rapidement les forces vives de l’établissement et d’effacer ces premiers doutes. Aujour-
d’hui c’est un événement par culièrement fédérateur qui favorise l’ouverture sur l’autre et la culture du vivre en-
semble.
Bonne semaine à chacun de vous.
Cécile Dargelos
4
5
6
7
8
9
10
ENDURO SOLIDAIRE
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Mercredi 18 novembre
De 8h à 12h
Toute la communauté éducative est invitée à participer à l’enduro solidaire déguisé, en courant ou en marchant.
Un tour = 1 km
Un ravitaillement situé sur la terrasse du restaurant scolaire
Des challengers récompensés :
Pour la classe la plus solidaire
Pour celle et celui qui a parcouru le plus de km
Pour celle et celui qui a le plus beau déguisement
Les cours sont assurés mais tout ceux qui veulent participer le peuvent, par créneau de 50 min.
Les participants sont parrainés : tous les dons récoltés seront reversés à la Congrégation Sainte-Marie pour soutenir leur action à Madagascar :
construction d’une cantine pour une école.
11
12
13
14
15
16
DescriptifDescriptif
DesDes
ateliersateliers
17
Intervenant :
Yoan Reinhard
En service civique
Lieu : Salle
LA CROIX ROUGE FRANCAISE
Déléga on locale de Niort
6 bis rue Roche e
79000 NIORT
Mail : dl.niort@croix-rouge.fr
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
A lieu tous les jours
De 8h15 à 17h10
LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE, UNE DOUBLE IDENTITÉ ASSOCIATION - ENTREPRISE
Dans la tradition du Mouvement Croix-Rouge, la Croix-Rouge française est d’abord une association de bénévoles. Elle
est aussi devenue une entreprise non profit de services dans les secteurs humanitaire, sanitaire, social, médicosocial
et de la formation. Pour mener à bien ses missions, cette association-entreprise à but non lucratif, compte sur son ré-
seau de bénévoles et de salariés, qui agissent chaque jour selon un même principe inaltérable de solidarité, en privilé-
giant les actions de proximité qui apportent des réponses concrètes et durables.
LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE, 5 MÉTIERS FONDAMENTAUX
 Urgence et secourisme
 Ac on sociale
 Forma on
 Santé
 Ac on interna onale
LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE, PRÉSENTE PARTOUT EN FRANCE
Au travers d’un réseau très dense de délégations et d’établissements, la Croix-Rouge française est présente sur l’en-
semble du territoire français y compris dans les départements et territoires d'outre-mer (DOM-TOM). Ce mail-
lage lui permet d’intervenir au plus vite auprès des personnes en difficulté quelque soit le point du territoire ou le type
d’intervention requis.
LE DISPOSITIF RED TOUCH
Le principal objectif de cette action est de créer de la rencontre sur une place publique !
Dans ce but, les participants anime un stand Croix Rouge Française dans un lieu publique (marché, place…), propo-
sent un café, un gâteau à des publics différents qui peuvent ainsi échanger : passants, résidents, associations locales,
personnes en difficultés, sans domicile fixe,...
Les jeunes peuvent proposer des animations pour aller vers l’autre. L’objectif est aussi de communiquer sur la Croix-
Rouge et de montrer l’engagement des jeunes dans l’association !
ATELIER A
18
Atelier :
Théâtre
Lieu : Amphi
La pièce est programmée par Café blanc. Ce e structure indépendante,
ancrée à La Rochelle, travaille dans une démarche d'ouverture aussi bien
entre les cultures que les publics. Café Blanc compose des projets ar s-
ques cosmopolites entre rencontres, analogies et convergences cultu-
relles.
Avec "Malik el Madina", Café Blanc a fait le pari de l'auto-produc on, une
prise de risques à saluer et à soutenir en allant rencontrer ce "roi de la
cité" sur les scènes régionales et parisiennes !
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Lundi 16 novembre
De 13h30 à 15h15
Un ex-enseignant d'histoire, fuyant les désillusions et l'insoutenable amertume de la réalité, s'exile dans la décharge publique de la ville. Dans ce
lieu, aussi marginal que désolé, il s'est auto-proclamé roi et règne sur son peuple : rats, cafards, poux et loups ... Une nuit, perturbant le silence
de ce lieu qu'il croit désert, survient un jeune homme qui veut se suicider. Dans l'espace de liberté qu'il s'est donné, notre roi s'impliquera tota-
lement. Croisant le verbe comme s'il croisait le fer, il tentera de fléchir la décision du jeune homme grâce au pouvoir des mots, de l'amour et de
l'humour !
Texte, Tallal Nacer Edine.
Adapta on libre et mise en scène, Aziz Hammachi.
Assistant à la mise en scène, régie, Belkacem Kaouane.
Avec Boualem Zeblah et Mohamed Le ir.
"La parole libératrice au secours de l'être humain qui décroche. Un truculent dialogue inter-généra onnel sur le sens de la vie,
façonné par un duo de comédiens éblouissants et mis en scène par le fer de lance du nouveau théâtre algérien."
Sa théma que universelle va droit à l'essen el. Elle raconte que l'échange, le dialogue, peut tout changer à un moment précis de
la vie d'un individu.
Ce texte d'un auteur syrien, adapté et mis en scène par le kabyle d'Algérie Aziz Hammachi, les comédiens remarquables qui la
servent et la probléma que des visas m'ont mo vés pour m'engager à leurs côtés et exporter leur travail au delà des fron ères
de leur pays.
ATELIER b
19
Intervenant :
Marie Whitead
Lieu : Salle A8
CPIE Gâ ne
Lieu-dit Mairie
79340 COUTIÈRES
05 49 69 01 44
Site : www.cpie79.fr
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Lundi 16 novembre
De 13h30 à 14h20
De 14h20 à 15h10
De 15h30 à 16h20
De 16h20 à 17h10
L’Association Pour la Promotion de l’Environnement Ménigoutais (APEM) est une association labellisée CPIE de Gâtine Poitevine, qui agit dans
deux domaines d’activités en faveur du développement durable :
 la sensibilisation et l’éducation de tous à l’environnement.
 l’accompagnement des territoires au service de politiques publiques et de projets d’acteurs.
Ancrée dans le territoire et issue d’une initiative citoyenne locale, sa connaissance précise du territoire et de ses enjeux fait sa force et donne
légitimité à son action, portée par une vie associative très riche.
Comme les autres C.P.I.E., regroupés au sein de l'UNCPIE, le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement de Gâtine Poitevine n’est pas
une association de défense de l’environnement, mais se positionne comme une association de développement territorial intégrant des objectifs
de protection patrimoniale, de valorisation économique durable et d’éducation de tous les publics à l’Environnement et au Développement Du-
rable. Notre structure emploie 15 salariés professionnels : des pédagogues, des accompagnateurs, très présents sur le terrain, pour réaliser des
projets avec les acteurs socio-économiques, pour trouver des consensus entre différents usagers de l’environnement, pour aller vers le dévelop-
pement durable.
Avec les autres centres permanents d’initiatives pour l’environnement (CPIE) nous partageons la même vision de l’environnement, qui s’appuie
sur des valeurs communes :
 l’humanisme
 la promotion de la citoyenneté, de l’engagement citoyen, des démarches participatives et de la concertation
 le respect de la connaissance scientifique
Notre association exerce ses activités selon différents axes :
 Activités d’Education à l’Environnement pour un Développement Durable
 Accompagnement de démarches de développement durable
 Animation de territoire
 Assistance et conseil en environnement
 Aménagement de sites – Valorisation éducative et touristique des patrimoines
 Réalisation d’outils pédagogiques, d’expositions et de stands
 Entretien d’espaces naturels et plantations de haies
 Fabrication de mobilier rural en châtaignier (barrières, clôtures, bancs, …)
ATELIER c
20
Intervenant :
Samantha Chervet
Ma hieu Delhaye
En service civique
Lieu : Salle A121B
Associa on Avenir en Héritage
Bureau 21
Maison des associa ons de Bongraine
99 rue Nicolas Gargot
17000 LA ROCHELLE
Site : www.avenirenheritage.com
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Lundi 16 novembre
De 13h30 à 14h20
De 14h20 à 15h10
De 15h30 à 16h20
De 16h20 à 17h10
Ensemble bâtissons des ponts entre les mondes !
Avenir En Héritage est une association de Solidarité Internationale qui entend transmettre un meilleur avenir comme héritage aux futures généra-
tions.
NOTRE DÉMARCHE
Promouvoir l’autonomie du porteur de projet au Sud et accompagner dans la durée ;
Valoriser les savoirs et les savoir-faire locaux ;
Réconciliation économie, social et environnement ;
Créer des partenariats gagnant-gagnant ;
Valoriser la mobilité internationale ;
S’engager au Nord dans des actions d’éducation au développement.
Vivre ensemble les projets ;
Encourager les partenariats publics, privés et société civile ;
Promouvoir des relations Nord/Sud et Sud/Nord équilibrées ;
Former le Nord à mieux comprendre le Sud ;
Créer des liens entre les générations et les cultures.
ATELIER d
21
SORTIE
Les jardins solidaires et pluriels
39 quai de Belle-île
79000 NIORT
h ps://www.facebook.com/jardinsolidairesNiort
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Mardi 17 novembre
De 9h30 à 11h30
De 14h à 16h
Jeudi 19 novembre
De 14h à 16h
L’Associa on Vent d’Ouest est une associa on qui propose du sport pour tous et qui intervient dans le champ de l’inser on-
préven on-santé notamment sur le territoire de la poli que de la ville. Les publics visés : tout public (familles, enfants, seniors),
personnes en situa on de handicap, personnes en situa on de précarité sociale, …
Exemples d’ac vités : Vélo Cité (citoyenneté et préven on deux roues), Jardins solidaires et pluriels (vivre ensemble, lien social),
baby-gym, gym enfants, gym seniors, ac ons autour de la santé et du bien-être.
Les jardins solidaires sont collec fs et ouverts à tous. Situés 39 quai de Belle île à Niort, on y cul ve le vivre ensemble sur un prin-
cipe de "Temps pour des légumes".
ATELIER e
22
Intervenant :
Marc Gustave
Lieu : Salle A8
Associa on Avenir en Héritage
64 rue de Gambe a
86000 POITIERS
05 49 47 38 69
Site : www.lespe tsdebrouillardspc.org
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Mardi 17 novembre
De 8h15 à 9h55
De 10h15 à 11h55
De 13h30 à 15h10
De 15h30 à 17h10
UN RÉSEAU NATIONAL DE CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE
Association créée en 1986.
Premier réseau national d‘éducation populaire
à la science et par la science.
Premier réseau national d’éducation au développement durable.
AGRÉMENTS : « Organisme d’intérêt général à caractère éducatif et culturel », « entreprise solidaire », « association nationale de jeunesse et
d’éducation populaire », « Associations Éducatives complémentaires de l’Enseignement Public», « organisation européenne non gouvernemen-
tale de jeunesse ». Association agréée « service civique » ; « formation professionnelle » et « volontariat européen »
RECONNAISSANCE : partenaire national du Ministère de la Recherche, partenaire national du Ministère du Développement Durable, partenaire
national du Ministère de la Culture, partenaire national du Ministère de la Ville.
MEMBRES ACTIFS : du Conseil Supérieur de la Recherche et de la Technologie, du Conseil National de la Jeunesse et de l’Education Populaire,
du Centre de Recherche et d’Informations pour le Développement, du Collectif Inter-associatif pour la Réalisation des Activités Scientifiques et
Internationales, du Collectif Français pour l’Éducation à l’Environnement vers un Développement Durable.
CRÉATEUR du Forum Mondial Sciences et Démocratie et de l’Alliance « Sciences Société ».
COORDINATEUR des réseaux Fédération Internationale des Petits Débrouillards, « Young People and Science in Society Issues ».
Lauréat des Investissements d’Avenir (projet « Jeunesses, Innovations et Cohésion Sociale - JIX »).
DISTINCTIONS : Prix « Jean Zay » pour l’éducation, Prix « Moebius » du multimédia scientifique, Prix « Planète gagnante » de l’ADEME, 1er Prix
du Livre Ecologique, 1er Prix de la Communication Citoyenne de l’Assemblée Nationale, Grand Prix de la Stratégie « Intérêt général et grandes
cause », Prix communication de l’AACC.
ATELIER f
23
SORTIE
Épicerie Solidaire
L’Escale
147 rue du Clou Bouchet
79000 NIORT
05 49 79 17 44
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Mardi 17 novembre
De 8h15 à 9h55
De 10h15 à 11h55
De 13h30 à 15h10
De 15h30 à 17h10
ATELIER g
Une aide alimentaire
Vente de produits alimentaires (viande, fruits, légumes, produits lai ers…), à coûts réduits ( entre 5 et 15 % du prix pra qué
dans le commerce)
Pour les jeunes de 16 à 30 ans, présentant des difficultés financières, orientés par un service social partenaire ou les anima-
teurs-éducateurs de L'Escale. Pour une durée de 3 mois maximum (renouvelable après entre en).
Par cipa on financière du bénéficiaire.
Pour plus d'informa ons, contacter : Christophe Delboca - 05 49 79 17 44
Ouverture : mardi de 14h à 16h / mercredi de 14h à 17h / jeudi de 14h30 à 18h.
Des ac ons solidaires
Par cipa on au fonc onnement du service: aide à la mise en rayon , par cipa on à la collecte annuelle de la Banque Ali-
mentaire, etc….
Le Jardin Solidaire : donner de son temps au jardin contre des légumes.- Les ateliers cuisine et la promo on des fruits et
légumes, l'échange autour d'un repas, le jardin solidaire ...
Des ac ons de préven on de la santé avec des intervenants de la CPAM et du CODES.
Nous travaillons en lien avec les organismes sociaux (éducateurs , assistantes sociales, les antenne médico sociales , CCAS,
Mission locale, les équipes de l'Atlan que et La Roulière) pour une meilleure démarche d'accompagnement.
Condi ons d’accès
Etre âgé de 16 à 30 ans et résider sur l’aggloméra on Niortaise.
Pour obtenir une carte d’accès valable 3 mois, renseignez-vous auprès de nos partenaires :la Mission Locale , les assistantes
sociales , l’Associa on La colline,les assistantes sociales scolaires, le CCAS, les éducateurs de rue, l’assistante sociale de
24
FILM
« Marie Heur n »
Salle : Amphi
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Mardi 17 novembre
De 10h15 à 12h
Jeudi 19 novembre
De 10h15 à 12h
SYNOPSIS
Ce e histoire est inspirée de faits réels qui se sont déroulés en France à la fin du 19ème siècle.
Née sourde et aveugle, Marie Heur n, âgée de 14 ans, est incapable de communiquer avec le reste du monde.
Son père, modeste ar san, ne peut se résoudre à la faire interner dans un asile comme le lui conseille un médecin qui la juge
« débile ».
En désespoir de cause, il se rend à l’ins tut de Larnay, près de Poi ers, où des religieuses prennent en charge des jeunes filles
sourdes.
Malgré le scep cisme de la Mère supérieure, une jeune religieuse, Sœur Marguerite, se fait fort de s’occuper du « pe t animal
sauvage » qu’est Marie et de tout faire pour la sor r de sa nuit...
ATELIER h
25
Intervenant :
Eric Boone
Directeur du Centre théologique de Poi ers
Lieu : Salle B1
Le Centre théologique de Poitiers a été fondé en 1974, par décision de Mgr Henri Vion, évêque de Poitiers et de Mgr Joseph Rozier son coadju-
teur. Chargé de la formation, au coeur de la vie diocésaine, le Centre théologique a toujours essayé d’honorer les questions de société en mon-
trant comment les chrétiens peuvent contribuer positivement à la vie sociale. Le Centre théologique demeure ainsi un lieu de dialogue entre
l’Eglise et la tradition chrétienne d’une part, et tous ceux qui vivent selon d’autres héritages, religieux ou non, d’autre part. Ainsi la formation dis-
pensée par le Centre théologique veut articuler recherche personnelle et vitalité ecclésiale, service de l’humanité et proposition de la foi, en pre-
nant au sérieux les questions et les défis portés par la culture contemporaine.
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Mardi 17 novembre
De 13h30 à 14h20
De 14h30 à 15h15
L’ENCYCLIQUE DU PAPE
Découvrez le texte de la première encyclique centrée sur la question écologique, dans laquelle le pape François invite chacun « à un nouveau
dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète ».
Une introduction, six chapitres et deux prières finales, en près de deux-cents pages l’encyclique« Loué sois-tu, Sur le soin de la maison com-
mune », appelle à des changements dans les modes de vie et dans la consommation d’énergie avant la fin de ce siècle, pour éviter
la « destruction irrémédiable et sans précédent de l’écosystème ». Le pontife avertit que l’inaction aurait de « graves conséquences pour nous
tous ». Face à la dégradation globale de l’environnement, il s’adresse à« chaque personne qui habite cette planète. »
Il écrit, au début de son texte, que la Terre « proteste pour le mal que nous lui faisons, en usant et abusant de façon irresponsable des biens que
Dieu a placés sur elle. Nous avons grandi en pensant que nous étions ses propriétaires et ses dominateurs, autorisés à tout piller. La violence qui
existe dans le cœur humain, blessé par le péché, se manifeste aussi par les désastres qui affligent la terre, l’eau, l’air et les êtres vivants. »
François appelle à la création d’une nouvelle autorité politique mondiale, chargée de « la lutte contre la réduction de la pollution et pour le déve-
loppement des pays et régions pauvres. » Son appel fait écho, sur ce point, à celui de son prédécesseur, le pape Benoît XVI, qui, dans une ency-
clique de 2009, proposait une sorte de super Nations Unies pour faire face aux problèmes écologiques et aux injustices économiques du monde.
D’après ce volumineux document, le pape argentin s’alignera sur le mouvement environnemental international et ses objectifs. Tout en admettant
qu’il peut y avoir quelques causes naturelles de réchauffement de la planète, le pape affirme que le changement climatique est principalement un
problème causé par l’activité humaine.
« L’humanité est appelée à prendre note de la nécessité des changements de mode de vie et dans les méthodes de production et de consomma-
tion, pour lutter contre le réchauffement, ou au moins les causes humaines qui le produisent et l’accentuent. De nombreuses études scientifiques
montrent que la plus grande partie du réchauffement de la planète au cours des dernières décennies est due à la grande concentration de gaz à
effet de serre... dégagée surtout en raison de l’activité humaine. »
Et le Pape montre du doigt ceux qui empêchent d’avancer sur la voie d’une solution, ou nient le problème, et dénonce l’indifférence, la résigna-
tion commode ou même la foi aveugle dans des solutions techniques.
ATELIER i
26
Intervenant :
Jean-François Sabouret
Directeur de recherche au CNRS
Lieu : Amphi
Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de
recherche(Établissement public à caractère scientifique et technologique, placé
sous la tutelle du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et
de la Recherche). Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.
Présent dans tous les champs de la connaissance
Principal organisme de recherche à caractère pluridisciplinaire en France, le CNRS mène des recherches dans l'ensemble des domaines scienti-
fiques, technologiques et sociétaux, qu'il s'agisse des mathématiques, de la physique, des sciences et technologies de l'information et de la com-
munication, de la physique nucléaire et des hautes énergies, des sciences de la planète et de l'Univers, de la chimie, des sciences du vivant, des
sciences humaines et sociales, des sciences de l'environnement ou des sciences de l'ingénierie.
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Jeudi 19 novembre
De 13h30 à 15h30
Projection du film : « Le Monde après Fukushima »
Réalisateur : Kenichi Watanabe
Producteurs : KAMI PRODUCTIONS, ARTE France
À quoi ressemble la vie des gens deux ans après une catastrophe nucléaire ? Entre résistance et désespoir, triste retour dans la région de Fu-
kushima.
Un dosimètre dérisoire aux carrefours ou accroché au cou des enfants, les renvoie sans cesse au monstre invisible et aux particules tueuses
qu’ils tentent de retenir en disposant des bouteilles d’eau aux fenêtres. Dans la région de Fukushima, deux ans après, la vie ou du moins
"l’existence" des habitants continue, en intégrant au quotidien la pollution radioactive. Au-delà du séisme et du tsunami, la catastrophe nucléaire
a révélé les lézardes d’un système et sa criminelle arrogance. Et tous se souviennent avec effroi de la série d’erreurs et d’atermoiements qui a
scellé leur destin, les politiques préférant "minimiser la situation au lieu de réduire les risques".
Animation d’un débat par Jean-François Sabouret
ATELIER j
27
Intervenant :
M. Duval
Lieu : Salle A122
Déléga on locale
47 rue de Ribray
79000 NIORT
05 49 33 28 99
Site : www.unicef.fr
Les enfants sont le présent et l’avenir du monde. Parce qu’ils ont besoin aujourd’hui d’être protégés et de voir leurs droits respectés, et parce
qu’ils méritent que l’on construise, pour et avec eux, un monde meilleur pour demain… L’UNICEF est là, et met tout en œuvre pour que chaque
enfant puisse survivre, grandir et s’épanouir. Grâce à vous, et avec vous.
L’UNICEF* est l’agence de l’ONU qui depuis 1946 est chargée de promouvoir et défendre les droits de l’enfant, et faire en sorte qu’ils
soient respectés pour tous les enfants et les adolescents du monde. Comment ? En répondant à leurs besoins essentiels et en favorisant leur
plein épanouissement, notamment en leur assurant santé, éducation, égalité et protection. Et ce sur le long-terme, comme dans les situations
d’urgence, et e
n plaçant les enfants les plus défavorisés et les plus exclus au cœur de toute action.
Pour ce faire, notre organisation se base sur la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), et est déployée dans plus de 190
pays et territoires, à travers ses bureaux de terrain dans les pays en développement, et ses Comités Nationaux (comme l’UNICEF France) dans
les pays industrialisés.
Nos domaines d’intervention
La priorité de l’UNICEF pour tous les enfants du monde ? Survivre, grandir, s’épanouir.
Nos actions pour y parvenir ? Sauver, protéger, éduquer.
Et ce en matière de :
Santé : vaccination, prévention et soins de la mère et du bébé, lutte contre le paludisme…
VIH/Sida : prévention de la transmission de la mère à l’enfant, soins pédiatriques, adolescents…
Eau, hygiène et assainissement : accès à l’eau potable, lavage des mains, toilettes…
Nutrition : lutte contre la malnutrition et les carences, allaitement maternel…
Education/Egalité : éducation de base et de qualité, égalité filles-garçons…
Protection : enfants soldats, travail forcé, mariage précoce, violences sexuelles, maltraitance…
Inclusion sociale : lutte contre la discrimination, inclusion des enfants handicapés…
Urgences : interventions lors de conflits, catastrophes naturelles, épidémies…
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Jeudi 19 novembre
De 14h20 à 15h30
De 15h50 à 17h
ATELIER k
28
Intervenant :
Mme Allin
Lieu : Salle A122
Site : www.enfance-et-partage.org
Notre mission
Depuis 37 ans, Enfance et Partage - association reconnue d’utilité publique - se bat pour la reconnaissance, la promotion et la défense des droits
de l’enfant, en France et dans le monde. L’association lutte pour protéger et défendre les enfants contre toutes les formes de maltraitance,
qu’elles soient physiques, psychologiques ou sexuelles.
Les principales missions de l’association s’articulent autour de l’écoute, de la prévention, du conseil et du soutien aux enfants vic-
times :
Écoute et conseil au Numéro vert 0800 05 1234
Soutien psychologique avec l’appui d’une trentaine de psychologues cliniciens
Accompagnement juridique et constitution de partie civile en lien avec 50 avocats spécialisés
Administrateur ad hoc
Prévention et information sur la maltraitance et les droits de l’enfant.
Depuis février 2008, l’association propose le premier Numéro Vert de soutien à la parentalité : Allo Parents Bébé.
Enfance et Partage est présente sur une grande partie du territoire à travers 18 comités départementaux (dont la Réunion) et compte 250 béné-
voles et 10 salariés.
L’association est membre du Conseil Français des Associations pour les Droits de l’Enfant (COFRADE), du Groupement d’Intérêt Public Enfance
en Danger (GIPED), de l’Union Régionale Interfédérale des Organismes Privés Sanitaires et Sociaux d’Ile de France (URIOPPS), et de France
Générosités.
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Jeudi 19 novembre
De 14h20 à 15h30
De 15h50 à 17h
ATELIER l
29
Intervenant :
Nicolas Sersiron
Président du Comité pour l’annula on de la de e du Tiers MOnde
Lieu : Salle A121B
« Mettre en place des alternatives qui libèrent l’humanité de toutes les
formes d’oppression : sociale, patriarcale, néocoloniale, raciale... »
La dette est une catastrophe pour l’humanité, maintenant dans la plus extrême pauvreté des contrées entières possédant pourtant d’importantes
richesses matérielles et humaines. Une tragédie sous-jacente, qui provoque en aval une multitude de drames insupportables. Mais cette tragédie
n’est pas arrivée toute seule comme peut survenir un tremblement de terre ou un cyclone dévastateur. Elle est la conséquence de choix géopoli-
tiques bien précis. Surtout elle est un puissant mécanisme de subordination des pays du Sud, un nouveau colonialisme en somme. Comme tou-
jours, elle s’est jouée en 5 actes.
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Jeudi 19 novembre
De 15h30 à 16h20
De 16h20 à 17h10
L’extractivisme, ce pillage des ressources naturelles de la pla-
nète par la force, a donné à l’Europe puis aux États-Unis les
moyens de dominer le monde. Depuis la disparition des colonies,
la dette illégitime, nouvelle violence imposée aux pays dits « en
développement », a permis d’assurer la continuité du pillage.
Cette dette a amplifié le système extractiviste, initialement appli-
qué aux produits fossiles et agricoles, en l’étendant aux res-
sources financières du Sud puis aujourd’hui du Nord. Elle impose
le remboursement par les populations de dettes dont elles ne sont
pas responsables mais victimes. Dette et extractivisme sont
intimement liés. Facteurs d’injustice, de corruption, de violences
sociales et environnementales, ils sont également à l’origine du
dérèglement climatique.
Des alternatives pour créer une société post-extractiviste,
soucieuse du climat et des peuples existent. L’audit et l’annula-
tion des dettes illégitimes, la réduction des inégalités, la fin
du pillage extractiviste, sont quelques-uns des combats ci-
toyens essentiels proposés dans ce livre.
ATELIER m
30
Intervenant :
Kurioz
Président du Comité pour l’annula on de la de e du Tiers MOnde
Lieu : Salle A8 et A12
Kurioz
6 rue Albin Haller
86000 POITIERS
Site : www.kurioz.org
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Vendredi 20 novembre
De 9h à 12h
De 10h15 à 12h
De 13h30 à 16h30
KuriOz est une association d’éducation populaire, qui veut contribuer à des changements de comportement, et encourager plus d’engage-
ment citoyen et solidaire sur les thématiques liées à la paix, à la solidarité internationale et au développement durable.
Les membres de KuriOz s’engagent afin de promouvoir les valeurs de liberté, curiosité et de responsabilité et proposer des clés de lecture
pour traiter ces informations, pour que chacun puisse se les approprier et développer un esprit critique.
Par leurs actions, les membres de KuriOz souhaitent (extrait de la Charte) :
 Permettre un accès au savoir et à la compréhension et en promouvant une pédagogie immersive afin d’atténuer les peurs et les préjugés ;
 Développer un discours positif, valorisant les initiatives existantes et ouvert à la diversité culturelle, qui soit accessible à tous, notamment
aux jeunes et aux enfants.
 Sensibiliser l’opinion publique sur la situation économique, sociale, humaine et environnementale des pays du monde, en particulier des
pays en développement ;
 Contribuer à des changements de regard et de comportement afin d’encourager plus d’engagement citoyen et solidaire.
Pour ce faire, KuriOz organise et promeut des activités :
 de sensibilisation auprès du grand public,
 d’éducation, notamment auprès des jeunes, de salariés, de demandeurs d’emplois, et de tout groupe social,
 de formation pour des animateurs et des enseignants, qui interviennent ensuite auprès de publics cibles.
Pour réaliser ces actions, KuriOz dispose d’un Pôle Education-Formation
 Travaille en étroite collaboration avec des acteurs de l’éducation nationale, de mouvements d’éducation populaire, de solidarité internatio-
nale, d’éducation à l’environnement et à la paix.
 Intervient dans des établissements scolaires, centres de loisirs, entreprises, maisons de retraite et tout lieu acceptant d’accueillir ce type
d’actions, en utilisant une pédagogie active.
 Conçoit et anime des outils pédagogiques immersifs, en proposant les moyens de médiation nécessaires
ATELIER n
31
Intervenant :
Samuel Ménard
Lieu : Salle A121A
CCFD Terre Solidaire
4 rue Jean Lan er
75001 PARIS
Site : www.ccfd-terresolidaire.org
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Vendredi 20 novembre
De 10h15 à 11h05
De 11h05 à 11h55
La pompe à blé est un jeu permettant de mesurer l’impact des agro-carburants sur la souveraineté alimentaire.
ATELIER O
32
Intervenant :
Animé par Amandine Blanloeil-Dessinges
documentaliste
Lieu : CDI
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Vendredi 20 novembre
De 10h à 12h
Une journée événement, inscrite à l’agenda des actions éducatives du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la
recherche, pour mettre à l’honneur la production médiatique et enrichir la culture numérique des élèves.
Une occasion pour les élèves et leurs enseignants d’élaborer des productions sous forme de textes, images, vidéos, sons, transmédia, autour
de l’actualité proche ou lointaine. Le lancement de l’opération aura lieu à la Maison de Radio le 3 novembre, en partenariat avec France Info
(#maplanete2050).
ATELIER p
33
Intervenant :
Deux animateurs
Handisport
Lieu : Gymnase
Comité départemental
74 rue de la Verrerie
79000 NIORT
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Vendredi 20 novembre
De 10h à 12h
LE COMITÉ DÉPARTEMENTAL HANDISPORT DES DEUX-SÈVRES, ASSOCIATION DE LOI 1901 BASÉE DANS LES LOCAUX DU CENTRE
DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION DU GRAND FEU À NIORT, EST L’ORGANE DÉCENTRALISÉ SUR LE DÉPARTEMENT DES
DEUX-SÈVRES DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE HANDISPORT, CELLE-CI ÉTANT RECONNUE D’UTILITÉ PUBLIQUE. IL REPRÉSENTE
LES CLUBS DE SON TERRITOIRE ET Y EST LE GARANT DU BON FONCTIONNEMENT DU SPORT POUR LES PERSONNES EN SITUA-
TION DE HANDICAP MOTEUR ET/OU SENSORIEL.
Ses missions
« Sport pour tous ! » Tel est le slogan du Comité Départemental Handisport des Deux-Sèvres.
Le CDH 79 permet aux personnes en situation de handicap moteur et/ou sensoriel de pratiquer un sport tant en loisir qu’en compétition. Le Han-
disport, tout comme le sport pratiqué par les valides a des bénéfices pour la santé et permet de s’épanouir et d’augmenter son gain d’autonomie.
Différentes disciplines s’offrent à tous et peuvent être adaptées à chaque handicap.
Le CDH 79 repose principalement sur la volonté de bénévoles qui tentent de développer des pratiques sportives pour les personnes en situation
de handicap moteur, visuel et auditif. Des actions de sensibilisation au grand public sont également proposées, et ce, de manière ludique et posi-
tive grâce à la pratique du sport.
Ses actions
Le Comité Départemental Handisport 79 a pour mission d’organiser, promouvoir et coordonner la pratique des activités physiques et sportives
en faveur des personnes en situation de handicap moteur et/ou sensoriel.
Pour ce faire, le CDH 79 propose les actions suivantes :
- Développer les disciplines sportives handisport de loisir et /ou de compétition dans les Deux-Sèvres
- Favoriser la mise en place de disciplines par une aide à l’encadrement ou un soutien matériel
- Faciliter l’intégration des personnes en situation de handicap au sein des structures valides par des actions d’information et de formation
- Sensibiliser le grand public au handicap de manière ludique et positive grâce à la pratique du sport
- Informer, renseigner et communiquer
- Développer la pratique mixte handi-valide
ATELIER Q
34
Intervenant :
Temps de prière pour le climat,
Façon Taizé
Lieu : Chapelle
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Vendredi 20 novembre
De 13h45 à 15h30
De 15h30 à 16h45
ATELIER R
35
Intervenant :
Troupe de théâtre forum
Composée d’enseignants et personnels
Lieu : Amphi
Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André :
Vendredi 20 novembre
De 13h45 à 15h30
De 15h30 à 16h45
La troupe est composée d’enseignants du diocèse de Poi ers.
Le théâtre forum est une technique fondée sur la convic on que le théâtre est un ou l pouvant changer les choses et le monde.
Elle vise à me re en scène, pour leur redonner leur dimension collec ve, des situa ons probléma ques ou conflictuelles qui sont
le plus souvent intériorisées et vécues comme bloquées.
Comme dans la vie, les histoires qui en découlent finissent mal. Et c’est aux spectateurs, qui deviennent donc acteurs à leur tour,
de monter sur scène pour imaginer une solu on, ou essayer de dénoncer, de reme re en cause le rapport de force qui leur est
dévoilé. S’instaure alors un débat démocra que et par cipa f.
ATELIER S
36
37
Merci aux organismes qui ont soutenu le Lycée Saint-André
dans la réalisa on de ce projet :
38
39
Remerciements
Nous espérons que ce e semaine perme e la sensibilisa on des élèves et de la commu-
nauté éduca ve à la solidarité sous toutes ses formes et au climat, à la veille de la COP21.
Je remercie tous ceux qui perme ent ce e réalisa on.
Merci à la commission solidaire, cheville ouvrière de ce e semaine.
Merci à nos partenaires ; leur sou en financier permet que ce e semaine soit riche en in-
tervenants de qualité.
Un merci tout par culier aux intervenants qui répondent présents à notre sollicita on. Ils
perme ent aux élèves d’accéder à l’informa on et d’aborder différentes ques ons qui tou-
chent leur quo dien, sous des aspects mul ples.
Un merci à toute la communauté éduca ve : enseignants, personnels et parents. Ils appor-
tent chacun leur concours à la réalisa on de ce e semaine.
À toute la communauté éduca ve, merci.
Cécile Dargelos,
Chef d’établissement
40

Contenu connexe

Tendances

Catalogue formations 15-16
Catalogue formations 15-16Catalogue formations 15-16
Catalogue formations 15-16
SLPJ93
 
Info parents novembre 2014
Info parents novembre 2014Info parents novembre 2014
Info parents novembre 2014
syljl
 
Diaporama librairie inauguration
Diaporama librairie inaugurationDiaporama librairie inauguration
Diaporama librairie inauguration
CRDPRouen
 
Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail
 
Cantines (rentrée 2011)
Cantines (rentrée 2011)Cantines (rentrée 2011)
Cantines (rentrée 2011)
parlantichris
 

Tendances (17)

Ecole catalogue formations-15-16
Ecole catalogue formations-15-16Ecole catalogue formations-15-16
Ecole catalogue formations-15-16
 
Catalogue formations 15-16
Catalogue formations 15-16Catalogue formations 15-16
Catalogue formations 15-16
 
Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012
Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012
Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012
 
Programmation hiver-printemps 2020 du CÉAF
Programmation hiver-printemps 2020 du CÉAFProgrammation hiver-printemps 2020 du CÉAF
Programmation hiver-printemps 2020 du CÉAF
 
P'tit chapellin7
P'tit chapellin7P'tit chapellin7
P'tit chapellin7
 
Esperance 87
Esperance 87 Esperance 87
Esperance 87
 
FERMIER2015.10 bilan- web
FERMIER2015.10 bilan- webFERMIER2015.10 bilan- web
FERMIER2015.10 bilan- web
 
SOS éducation - Rapport d'activité 2014-2015
SOS éducation - Rapport d'activité 2014-2015SOS éducation - Rapport d'activité 2014-2015
SOS éducation - Rapport d'activité 2014-2015
 
Rapport # 1 khalas! 2014
Rapport # 1 khalas! 2014Rapport # 1 khalas! 2014
Rapport # 1 khalas! 2014
 
Info parents novembre 2014
Info parents novembre 2014Info parents novembre 2014
Info parents novembre 2014
 
Diaporama librairie inauguration
Diaporama librairie inaugurationDiaporama librairie inauguration
Diaporama librairie inauguration
 
Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)
 
MONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONS
MONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONSMONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONS
MONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONS
 
Bulletin de février 2016
Bulletin de février 2016Bulletin de février 2016
Bulletin de février 2016
 
Cantines (rentrée 2011)
Cantines (rentrée 2011)Cantines (rentrée 2011)
Cantines (rentrée 2011)
 
Brochure ca
Brochure caBrochure ca
Brochure ca
 
Brochure CA
Brochure CABrochure CA
Brochure CA
 

Similaire à Guide semaine solidarités 2015_facebook

Rapport d'activité 2013 2014
Rapport d'activité 2013 2014Rapport d'activité 2013 2014
Rapport d'activité 2013 2014
centresocial
 
Malakocktail 74 (printemps 2014)
Malakocktail 74 (printemps 2014)Malakocktail 74 (printemps 2014)
Malakocktail 74 (printemps 2014)
Malakocktail
 
Book nana ketcha Art et éducation
Book nana ketcha   Art et éducationBook nana ketcha   Art et éducation
Book nana ketcha Art et éducation
Alain NANA KETCHA
 
Programme Martine Faure
Programme Martine FaureProgramme Martine Faure
Programme Martine Faure
mfaure
 

Similaire à Guide semaine solidarités 2015_facebook (20)

Malakocktail 79
Malakocktail 79 Malakocktail 79
Malakocktail 79
 
Argentré Infos Septembre/octobre 2017
Argentré Infos Septembre/octobre 2017Argentré Infos Septembre/octobre 2017
Argentré Infos Septembre/octobre 2017
 
Lasne en Actions 2015
Lasne en Actions 2015   Lasne en Actions 2015
Lasne en Actions 2015
 
Appel à projet fondation de france 2015
Appel à projet fondation de france 2015Appel à projet fondation de france 2015
Appel à projet fondation de france 2015
 
Plaquette
PlaquettePlaquette
Plaquette
 
Bat valide
Bat valideBat valide
Bat valide
 
Bat validé
Bat validéBat validé
Bat validé
 
Sylvie roussel-intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidants
Sylvie roussel-intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidantsSylvie roussel-intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidants
Sylvie roussel-intervention-6-octobre-2011-universite-des-aidants
 
Rapport d'activité "Vivre à la Serinette" 2010
Rapport d'activité "Vivre à la Serinette" 2010Rapport d'activité "Vivre à la Serinette" 2010
Rapport d'activité "Vivre à la Serinette" 2010
 
plaquette 2022-2023.pdf
plaquette 2022-2023.pdfplaquette 2022-2023.pdf
plaquette 2022-2023.pdf
 
Projet College balzac
Projet College balzacProjet College balzac
Projet College balzac
 
Rapport d'activité 2013 2014
Rapport d'activité 2013 2014Rapport d'activité 2013 2014
Rapport d'activité 2013 2014
 
Programme du cdH+ d'Auderghem
Programme du cdH+ d'AuderghemProgramme du cdH+ d'Auderghem
Programme du cdH+ d'Auderghem
 
Programme électoral de la liste CDH+ (Auderghem 2012)
Programme électoral de la liste CDH+ (Auderghem 2012)Programme électoral de la liste CDH+ (Auderghem 2012)
Programme électoral de la liste CDH+ (Auderghem 2012)
 
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016 sfp
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016 sfpSaintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016 sfp
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016 sfp
 
Malakocktail 74 (printemps 2014)
Malakocktail 74 (printemps 2014)Malakocktail 74 (printemps 2014)
Malakocktail 74 (printemps 2014)
 
LA CASE présentation
LA CASE présentationLA CASE présentation
LA CASE présentation
 
Book nana ketcha Art et éducation
Book nana ketcha   Art et éducationBook nana ketcha   Art et éducation
Book nana ketcha Art et éducation
 
Programme Martine Faure
Programme Martine FaureProgramme Martine Faure
Programme Martine Faure
 
Le journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-PlessisLe journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-Plessis
 

Plus de Ensemble Scolaire Niortais

Plus de Ensemble Scolaire Niortais (20)

Plaquette taxe apprentissage ESN 2014
Plaquette taxe apprentissage ESN 2014Plaquette taxe apprentissage ESN 2014
Plaquette taxe apprentissage ESN 2014
 
Eclipse
EclipseEclipse
Eclipse
 
Les options
Les optionsLes options
Les options
 
Sections européennes
Sections européennesSections européennes
Sections européennes
 
1ère générales a3
 1ère générales a3 1ère générales a3
1ère générales a3
 
Projet pastoral
Projet pastoralProjet pastoral
Projet pastoral
 
Ste thérèse infos juin 2013
Ste thérèse infos juin 2013Ste thérèse infos juin 2013
Ste thérèse infos juin 2013
 
Réunion d’informations sur les rythmes scolaires à l'école Sainte-Thérèse de ...
Réunion d’informations sur les rythmes scolaires à l'école Sainte-Thérèse de ...Réunion d’informations sur les rythmes scolaires à l'école Sainte-Thérèse de ...
Réunion d’informations sur les rythmes scolaires à l'école Sainte-Thérèse de ...
 
Sociogramme novembre 2012
Sociogramme novembre 2012Sociogramme novembre 2012
Sociogramme novembre 2012
 
Les filières après la 2de 2012 2013
Les filières après la 2de 2012 2013 Les filières après la 2de 2012 2013
Les filières après la 2de 2012 2013
 
La vie à sainte thérèse
La vie à sainte thérèseLa vie à sainte thérèse
La vie à sainte thérèse
 
Le projet éducatif
Le projet éducatifLe projet éducatif
Le projet éducatif
 
Présentation projet alimentation
Présentation projet alimentationPrésentation projet alimentation
Présentation projet alimentation
 
Qu'est-ce qu'un agenda 21 ?
Qu'est-ce qu'un agenda 21 ?Qu'est-ce qu'un agenda 21 ?
Qu'est-ce qu'un agenda 21 ?
 
Taxe apprentissage-esn
Taxe apprentissage-esnTaxe apprentissage-esn
Taxe apprentissage-esn
 
Programme de la semaine des solidarités lycée st andré
Programme de la semaine des solidarités lycée st andréProgramme de la semaine des solidarités lycée st andré
Programme de la semaine des solidarités lycée st andré
 
compagnie Zygomatic
compagnie Zygomaticcompagnie Zygomatic
compagnie Zygomatic
 
Conférence Damien Artero
Conférence Damien ArteroConférence Damien Artero
Conférence Damien Artero
 
Promo de l' a.s.
Promo de l' a.s.Promo de l' a.s.
Promo de l' a.s.
 
Sociogramme janvier 2012
Sociogramme janvier 2012Sociogramme janvier 2012
Sociogramme janvier 2012
 

Dernier

Dernier (12)

Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : GuideBonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSCours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 

Guide semaine solidarités 2015_facebook

  • 1. 1 Deux grands thèmesLa Solidarité sous toutes ses formes Le climat Abordés par des intervenants Avec la participation des élèves Où ? Au Lycée Saint-André Quand ? Du lundi 16 au vendredi 20 novembre 2015 Pour qui ? Tous les élèves du lycée Comment ? Sous forme de conférences, ateliers, visites
  • 2. 2
  • 3. 3 Mot du chef d’établissement La solidarité, un acte réfléchi ! Ce sera la 6ème édi on de journées des solidarités et le fort inves ssement, chaque année, de nos élèves, confirme notre choix de la reconduire. Ce qui nous mo ve encore plus, c’est de voir que leurs engagements contaminent toute la communauté éduca- ve et se poursuivent à l'extérieur des murs du lycée. C'est pour nous tous un moment de partage, de découverte de l’autre, de respect … et tout simplement de solidarité. Les journées des solidarités sont organisées chaque année parallèlement à la semaine de la solidarité interna onale. Au cours de ce temps fort, l’ensemble de la communauté éduca ve s’implique pour sensibiliser les élèves à toutes les formes de solidarité : locales, na onales, interna onales, intergénéra onnelles, sociales, économiques, culturelles, … Les jeunes sont invités à par r à la découverte des différents acteurs, à mieux comprendre le monde, à comba re les idées reçues et à découvrir que ces formes d’engagement mul ples ne nécessitent pas obligatoirement de donner du temps ou de l’argent. Un foisonnement d’événements ! Des conférences , des ateliers, des exposi ons, des stands, des sor es et des rencontres avec des partenaires locaux, des ac ons concrètes menées par les élèves, des repas solidaires au restaurant scolaire … sont proposés à l’ensemble de la communauté. Tout le monde sur le pont ! Avant et pendant … Les enseignants, les élèves, les délégués, le personnel d’éduca on, de direc on, administra f et de restaura on, la responsable de la pastorale, l’associa on de parents d’élèves, l’associa on d’ « anciens » professeurs du lycée à la re- traite sou ennent la commission « solidaire » dans la programma on et l’organisa on de la semaine des solidarités. Indépendamment et de façon complètement autonome, certaines classes de lycée technologique, dans le cadre de leur programme, deviennent actrices de cet événement en réalisant d’un bout à l’autre des ac ons concrètes (prise de contact avec des intervenants extérieurs, communica on, organisa on…). Ces journées des solidarités sont couvertes média quement par quelques lycéens « Mini reporters » volontaires qui suivent la totalité des interven ons et rédigent des ar cles avec l’aide d’enseignants à la retraite. Ces ar cles feront l’objet d’un journal « Scolidaire » à la fin de la semaine. Utopique ? Lorsque notre ancien chef d’établissement, M. Char er, a lancé l’idée la première année, il a semblé dans un premier temps que ce projet était ambi eux, lourd et difficilement réalisable. La détermina on et la convic on de quelques- uns a permis de mobiliser très rapidement les forces vives de l’établissement et d’effacer ces premiers doutes. Aujour- d’hui c’est un événement par culièrement fédérateur qui favorise l’ouverture sur l’autre et la culture du vivre en- semble. Bonne semaine à chacun de vous. Cécile Dargelos
  • 4. 4
  • 5. 5
  • 6. 6
  • 7. 7
  • 8. 8
  • 9. 9
  • 10. 10 ENDURO SOLIDAIRE Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Mercredi 18 novembre De 8h à 12h Toute la communauté éducative est invitée à participer à l’enduro solidaire déguisé, en courant ou en marchant. Un tour = 1 km Un ravitaillement situé sur la terrasse du restaurant scolaire Des challengers récompensés : Pour la classe la plus solidaire Pour celle et celui qui a parcouru le plus de km Pour celle et celui qui a le plus beau déguisement Les cours sont assurés mais tout ceux qui veulent participer le peuvent, par créneau de 50 min. Les participants sont parrainés : tous les dons récoltés seront reversés à la Congrégation Sainte-Marie pour soutenir leur action à Madagascar : construction d’une cantine pour une école.
  • 11. 11
  • 12. 12
  • 13. 13
  • 14. 14
  • 15. 15
  • 17. 17 Intervenant : Yoan Reinhard En service civique Lieu : Salle LA CROIX ROUGE FRANCAISE Déléga on locale de Niort 6 bis rue Roche e 79000 NIORT Mail : dl.niort@croix-rouge.fr Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : A lieu tous les jours De 8h15 à 17h10 LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE, UNE DOUBLE IDENTITÉ ASSOCIATION - ENTREPRISE Dans la tradition du Mouvement Croix-Rouge, la Croix-Rouge française est d’abord une association de bénévoles. Elle est aussi devenue une entreprise non profit de services dans les secteurs humanitaire, sanitaire, social, médicosocial et de la formation. Pour mener à bien ses missions, cette association-entreprise à but non lucratif, compte sur son ré- seau de bénévoles et de salariés, qui agissent chaque jour selon un même principe inaltérable de solidarité, en privilé- giant les actions de proximité qui apportent des réponses concrètes et durables. LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE, 5 MÉTIERS FONDAMENTAUX  Urgence et secourisme  Ac on sociale  Forma on  Santé  Ac on interna onale LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE, PRÉSENTE PARTOUT EN FRANCE Au travers d’un réseau très dense de délégations et d’établissements, la Croix-Rouge française est présente sur l’en- semble du territoire français y compris dans les départements et territoires d'outre-mer (DOM-TOM). Ce mail- lage lui permet d’intervenir au plus vite auprès des personnes en difficulté quelque soit le point du territoire ou le type d’intervention requis. LE DISPOSITIF RED TOUCH Le principal objectif de cette action est de créer de la rencontre sur une place publique ! Dans ce but, les participants anime un stand Croix Rouge Française dans un lieu publique (marché, place…), propo- sent un café, un gâteau à des publics différents qui peuvent ainsi échanger : passants, résidents, associations locales, personnes en difficultés, sans domicile fixe,... Les jeunes peuvent proposer des animations pour aller vers l’autre. L’objectif est aussi de communiquer sur la Croix- Rouge et de montrer l’engagement des jeunes dans l’association ! ATELIER A
  • 18. 18 Atelier : Théâtre Lieu : Amphi La pièce est programmée par Café blanc. Ce e structure indépendante, ancrée à La Rochelle, travaille dans une démarche d'ouverture aussi bien entre les cultures que les publics. Café Blanc compose des projets ar s- ques cosmopolites entre rencontres, analogies et convergences cultu- relles. Avec "Malik el Madina", Café Blanc a fait le pari de l'auto-produc on, une prise de risques à saluer et à soutenir en allant rencontrer ce "roi de la cité" sur les scènes régionales et parisiennes ! Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Lundi 16 novembre De 13h30 à 15h15 Un ex-enseignant d'histoire, fuyant les désillusions et l'insoutenable amertume de la réalité, s'exile dans la décharge publique de la ville. Dans ce lieu, aussi marginal que désolé, il s'est auto-proclamé roi et règne sur son peuple : rats, cafards, poux et loups ... Une nuit, perturbant le silence de ce lieu qu'il croit désert, survient un jeune homme qui veut se suicider. Dans l'espace de liberté qu'il s'est donné, notre roi s'impliquera tota- lement. Croisant le verbe comme s'il croisait le fer, il tentera de fléchir la décision du jeune homme grâce au pouvoir des mots, de l'amour et de l'humour ! Texte, Tallal Nacer Edine. Adapta on libre et mise en scène, Aziz Hammachi. Assistant à la mise en scène, régie, Belkacem Kaouane. Avec Boualem Zeblah et Mohamed Le ir. "La parole libératrice au secours de l'être humain qui décroche. Un truculent dialogue inter-généra onnel sur le sens de la vie, façonné par un duo de comédiens éblouissants et mis en scène par le fer de lance du nouveau théâtre algérien." Sa théma que universelle va droit à l'essen el. Elle raconte que l'échange, le dialogue, peut tout changer à un moment précis de la vie d'un individu. Ce texte d'un auteur syrien, adapté et mis en scène par le kabyle d'Algérie Aziz Hammachi, les comédiens remarquables qui la servent et la probléma que des visas m'ont mo vés pour m'engager à leurs côtés et exporter leur travail au delà des fron ères de leur pays. ATELIER b
  • 19. 19 Intervenant : Marie Whitead Lieu : Salle A8 CPIE Gâ ne Lieu-dit Mairie 79340 COUTIÈRES 05 49 69 01 44 Site : www.cpie79.fr Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Lundi 16 novembre De 13h30 à 14h20 De 14h20 à 15h10 De 15h30 à 16h20 De 16h20 à 17h10 L’Association Pour la Promotion de l’Environnement Ménigoutais (APEM) est une association labellisée CPIE de Gâtine Poitevine, qui agit dans deux domaines d’activités en faveur du développement durable :  la sensibilisation et l’éducation de tous à l’environnement.  l’accompagnement des territoires au service de politiques publiques et de projets d’acteurs. Ancrée dans le territoire et issue d’une initiative citoyenne locale, sa connaissance précise du territoire et de ses enjeux fait sa force et donne légitimité à son action, portée par une vie associative très riche. Comme les autres C.P.I.E., regroupés au sein de l'UNCPIE, le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement de Gâtine Poitevine n’est pas une association de défense de l’environnement, mais se positionne comme une association de développement territorial intégrant des objectifs de protection patrimoniale, de valorisation économique durable et d’éducation de tous les publics à l’Environnement et au Développement Du- rable. Notre structure emploie 15 salariés professionnels : des pédagogues, des accompagnateurs, très présents sur le terrain, pour réaliser des projets avec les acteurs socio-économiques, pour trouver des consensus entre différents usagers de l’environnement, pour aller vers le dévelop- pement durable. Avec les autres centres permanents d’initiatives pour l’environnement (CPIE) nous partageons la même vision de l’environnement, qui s’appuie sur des valeurs communes :  l’humanisme  la promotion de la citoyenneté, de l’engagement citoyen, des démarches participatives et de la concertation  le respect de la connaissance scientifique Notre association exerce ses activités selon différents axes :  Activités d’Education à l’Environnement pour un Développement Durable  Accompagnement de démarches de développement durable  Animation de territoire  Assistance et conseil en environnement  Aménagement de sites – Valorisation éducative et touristique des patrimoines  Réalisation d’outils pédagogiques, d’expositions et de stands  Entretien d’espaces naturels et plantations de haies  Fabrication de mobilier rural en châtaignier (barrières, clôtures, bancs, …) ATELIER c
  • 20. 20 Intervenant : Samantha Chervet Ma hieu Delhaye En service civique Lieu : Salle A121B Associa on Avenir en Héritage Bureau 21 Maison des associa ons de Bongraine 99 rue Nicolas Gargot 17000 LA ROCHELLE Site : www.avenirenheritage.com Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Lundi 16 novembre De 13h30 à 14h20 De 14h20 à 15h10 De 15h30 à 16h20 De 16h20 à 17h10 Ensemble bâtissons des ponts entre les mondes ! Avenir En Héritage est une association de Solidarité Internationale qui entend transmettre un meilleur avenir comme héritage aux futures généra- tions. NOTRE DÉMARCHE Promouvoir l’autonomie du porteur de projet au Sud et accompagner dans la durée ; Valoriser les savoirs et les savoir-faire locaux ; Réconciliation économie, social et environnement ; Créer des partenariats gagnant-gagnant ; Valoriser la mobilité internationale ; S’engager au Nord dans des actions d’éducation au développement. Vivre ensemble les projets ; Encourager les partenariats publics, privés et société civile ; Promouvoir des relations Nord/Sud et Sud/Nord équilibrées ; Former le Nord à mieux comprendre le Sud ; Créer des liens entre les générations et les cultures. ATELIER d
  • 21. 21 SORTIE Les jardins solidaires et pluriels 39 quai de Belle-île 79000 NIORT h ps://www.facebook.com/jardinsolidairesNiort Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Mardi 17 novembre De 9h30 à 11h30 De 14h à 16h Jeudi 19 novembre De 14h à 16h L’Associa on Vent d’Ouest est une associa on qui propose du sport pour tous et qui intervient dans le champ de l’inser on- préven on-santé notamment sur le territoire de la poli que de la ville. Les publics visés : tout public (familles, enfants, seniors), personnes en situa on de handicap, personnes en situa on de précarité sociale, … Exemples d’ac vités : Vélo Cité (citoyenneté et préven on deux roues), Jardins solidaires et pluriels (vivre ensemble, lien social), baby-gym, gym enfants, gym seniors, ac ons autour de la santé et du bien-être. Les jardins solidaires sont collec fs et ouverts à tous. Situés 39 quai de Belle île à Niort, on y cul ve le vivre ensemble sur un prin- cipe de "Temps pour des légumes". ATELIER e
  • 22. 22 Intervenant : Marc Gustave Lieu : Salle A8 Associa on Avenir en Héritage 64 rue de Gambe a 86000 POITIERS 05 49 47 38 69 Site : www.lespe tsdebrouillardspc.org Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Mardi 17 novembre De 8h15 à 9h55 De 10h15 à 11h55 De 13h30 à 15h10 De 15h30 à 17h10 UN RÉSEAU NATIONAL DE CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Association créée en 1986. Premier réseau national d‘éducation populaire à la science et par la science. Premier réseau national d’éducation au développement durable. AGRÉMENTS : « Organisme d’intérêt général à caractère éducatif et culturel », « entreprise solidaire », « association nationale de jeunesse et d’éducation populaire », « Associations Éducatives complémentaires de l’Enseignement Public», « organisation européenne non gouvernemen- tale de jeunesse ». Association agréée « service civique » ; « formation professionnelle » et « volontariat européen » RECONNAISSANCE : partenaire national du Ministère de la Recherche, partenaire national du Ministère du Développement Durable, partenaire national du Ministère de la Culture, partenaire national du Ministère de la Ville. MEMBRES ACTIFS : du Conseil Supérieur de la Recherche et de la Technologie, du Conseil National de la Jeunesse et de l’Education Populaire, du Centre de Recherche et d’Informations pour le Développement, du Collectif Inter-associatif pour la Réalisation des Activités Scientifiques et Internationales, du Collectif Français pour l’Éducation à l’Environnement vers un Développement Durable. CRÉATEUR du Forum Mondial Sciences et Démocratie et de l’Alliance « Sciences Société ». COORDINATEUR des réseaux Fédération Internationale des Petits Débrouillards, « Young People and Science in Society Issues ». Lauréat des Investissements d’Avenir (projet « Jeunesses, Innovations et Cohésion Sociale - JIX »). DISTINCTIONS : Prix « Jean Zay » pour l’éducation, Prix « Moebius » du multimédia scientifique, Prix « Planète gagnante » de l’ADEME, 1er Prix du Livre Ecologique, 1er Prix de la Communication Citoyenne de l’Assemblée Nationale, Grand Prix de la Stratégie « Intérêt général et grandes cause », Prix communication de l’AACC. ATELIER f
  • 23. 23 SORTIE Épicerie Solidaire L’Escale 147 rue du Clou Bouchet 79000 NIORT 05 49 79 17 44 Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Mardi 17 novembre De 8h15 à 9h55 De 10h15 à 11h55 De 13h30 à 15h10 De 15h30 à 17h10 ATELIER g Une aide alimentaire Vente de produits alimentaires (viande, fruits, légumes, produits lai ers…), à coûts réduits ( entre 5 et 15 % du prix pra qué dans le commerce) Pour les jeunes de 16 à 30 ans, présentant des difficultés financières, orientés par un service social partenaire ou les anima- teurs-éducateurs de L'Escale. Pour une durée de 3 mois maximum (renouvelable après entre en). Par cipa on financière du bénéficiaire. Pour plus d'informa ons, contacter : Christophe Delboca - 05 49 79 17 44 Ouverture : mardi de 14h à 16h / mercredi de 14h à 17h / jeudi de 14h30 à 18h. Des ac ons solidaires Par cipa on au fonc onnement du service: aide à la mise en rayon , par cipa on à la collecte annuelle de la Banque Ali- mentaire, etc…. Le Jardin Solidaire : donner de son temps au jardin contre des légumes.- Les ateliers cuisine et la promo on des fruits et légumes, l'échange autour d'un repas, le jardin solidaire ... Des ac ons de préven on de la santé avec des intervenants de la CPAM et du CODES. Nous travaillons en lien avec les organismes sociaux (éducateurs , assistantes sociales, les antenne médico sociales , CCAS, Mission locale, les équipes de l'Atlan que et La Roulière) pour une meilleure démarche d'accompagnement. Condi ons d’accès Etre âgé de 16 à 30 ans et résider sur l’aggloméra on Niortaise. Pour obtenir une carte d’accès valable 3 mois, renseignez-vous auprès de nos partenaires :la Mission Locale , les assistantes sociales , l’Associa on La colline,les assistantes sociales scolaires, le CCAS, les éducateurs de rue, l’assistante sociale de
  • 24. 24 FILM « Marie Heur n » Salle : Amphi Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Mardi 17 novembre De 10h15 à 12h Jeudi 19 novembre De 10h15 à 12h SYNOPSIS Ce e histoire est inspirée de faits réels qui se sont déroulés en France à la fin du 19ème siècle. Née sourde et aveugle, Marie Heur n, âgée de 14 ans, est incapable de communiquer avec le reste du monde. Son père, modeste ar san, ne peut se résoudre à la faire interner dans un asile comme le lui conseille un médecin qui la juge « débile ». En désespoir de cause, il se rend à l’ins tut de Larnay, près de Poi ers, où des religieuses prennent en charge des jeunes filles sourdes. Malgré le scep cisme de la Mère supérieure, une jeune religieuse, Sœur Marguerite, se fait fort de s’occuper du « pe t animal sauvage » qu’est Marie et de tout faire pour la sor r de sa nuit... ATELIER h
  • 25. 25 Intervenant : Eric Boone Directeur du Centre théologique de Poi ers Lieu : Salle B1 Le Centre théologique de Poitiers a été fondé en 1974, par décision de Mgr Henri Vion, évêque de Poitiers et de Mgr Joseph Rozier son coadju- teur. Chargé de la formation, au coeur de la vie diocésaine, le Centre théologique a toujours essayé d’honorer les questions de société en mon- trant comment les chrétiens peuvent contribuer positivement à la vie sociale. Le Centre théologique demeure ainsi un lieu de dialogue entre l’Eglise et la tradition chrétienne d’une part, et tous ceux qui vivent selon d’autres héritages, religieux ou non, d’autre part. Ainsi la formation dis- pensée par le Centre théologique veut articuler recherche personnelle et vitalité ecclésiale, service de l’humanité et proposition de la foi, en pre- nant au sérieux les questions et les défis portés par la culture contemporaine. Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Mardi 17 novembre De 13h30 à 14h20 De 14h30 à 15h15 L’ENCYCLIQUE DU PAPE Découvrez le texte de la première encyclique centrée sur la question écologique, dans laquelle le pape François invite chacun « à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète ». Une introduction, six chapitres et deux prières finales, en près de deux-cents pages l’encyclique« Loué sois-tu, Sur le soin de la maison com- mune », appelle à des changements dans les modes de vie et dans la consommation d’énergie avant la fin de ce siècle, pour éviter la « destruction irrémédiable et sans précédent de l’écosystème ». Le pontife avertit que l’inaction aurait de « graves conséquences pour nous tous ». Face à la dégradation globale de l’environnement, il s’adresse à« chaque personne qui habite cette planète. » Il écrit, au début de son texte, que la Terre « proteste pour le mal que nous lui faisons, en usant et abusant de façon irresponsable des biens que Dieu a placés sur elle. Nous avons grandi en pensant que nous étions ses propriétaires et ses dominateurs, autorisés à tout piller. La violence qui existe dans le cœur humain, blessé par le péché, se manifeste aussi par les désastres qui affligent la terre, l’eau, l’air et les êtres vivants. » François appelle à la création d’une nouvelle autorité politique mondiale, chargée de « la lutte contre la réduction de la pollution et pour le déve- loppement des pays et régions pauvres. » Son appel fait écho, sur ce point, à celui de son prédécesseur, le pape Benoît XVI, qui, dans une ency- clique de 2009, proposait une sorte de super Nations Unies pour faire face aux problèmes écologiques et aux injustices économiques du monde. D’après ce volumineux document, le pape argentin s’alignera sur le mouvement environnemental international et ses objectifs. Tout en admettant qu’il peut y avoir quelques causes naturelles de réchauffement de la planète, le pape affirme que le changement climatique est principalement un problème causé par l’activité humaine. « L’humanité est appelée à prendre note de la nécessité des changements de mode de vie et dans les méthodes de production et de consomma- tion, pour lutter contre le réchauffement, ou au moins les causes humaines qui le produisent et l’accentuent. De nombreuses études scientifiques montrent que la plus grande partie du réchauffement de la planète au cours des dernières décennies est due à la grande concentration de gaz à effet de serre... dégagée surtout en raison de l’activité humaine. » Et le Pape montre du doigt ceux qui empêchent d’avancer sur la voie d’une solution, ou nient le problème, et dénonce l’indifférence, la résigna- tion commode ou même la foi aveugle dans des solutions techniques. ATELIER i
  • 26. 26 Intervenant : Jean-François Sabouret Directeur de recherche au CNRS Lieu : Amphi Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche(Établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche). Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société. Présent dans tous les champs de la connaissance Principal organisme de recherche à caractère pluridisciplinaire en France, le CNRS mène des recherches dans l'ensemble des domaines scienti- fiques, technologiques et sociétaux, qu'il s'agisse des mathématiques, de la physique, des sciences et technologies de l'information et de la com- munication, de la physique nucléaire et des hautes énergies, des sciences de la planète et de l'Univers, de la chimie, des sciences du vivant, des sciences humaines et sociales, des sciences de l'environnement ou des sciences de l'ingénierie. Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Jeudi 19 novembre De 13h30 à 15h30 Projection du film : « Le Monde après Fukushima » Réalisateur : Kenichi Watanabe Producteurs : KAMI PRODUCTIONS, ARTE France À quoi ressemble la vie des gens deux ans après une catastrophe nucléaire ? Entre résistance et désespoir, triste retour dans la région de Fu- kushima. Un dosimètre dérisoire aux carrefours ou accroché au cou des enfants, les renvoie sans cesse au monstre invisible et aux particules tueuses qu’ils tentent de retenir en disposant des bouteilles d’eau aux fenêtres. Dans la région de Fukushima, deux ans après, la vie ou du moins "l’existence" des habitants continue, en intégrant au quotidien la pollution radioactive. Au-delà du séisme et du tsunami, la catastrophe nucléaire a révélé les lézardes d’un système et sa criminelle arrogance. Et tous se souviennent avec effroi de la série d’erreurs et d’atermoiements qui a scellé leur destin, les politiques préférant "minimiser la situation au lieu de réduire les risques". Animation d’un débat par Jean-François Sabouret ATELIER j
  • 27. 27 Intervenant : M. Duval Lieu : Salle A122 Déléga on locale 47 rue de Ribray 79000 NIORT 05 49 33 28 99 Site : www.unicef.fr Les enfants sont le présent et l’avenir du monde. Parce qu’ils ont besoin aujourd’hui d’être protégés et de voir leurs droits respectés, et parce qu’ils méritent que l’on construise, pour et avec eux, un monde meilleur pour demain… L’UNICEF est là, et met tout en œuvre pour que chaque enfant puisse survivre, grandir et s’épanouir. Grâce à vous, et avec vous. L’UNICEF* est l’agence de l’ONU qui depuis 1946 est chargée de promouvoir et défendre les droits de l’enfant, et faire en sorte qu’ils soient respectés pour tous les enfants et les adolescents du monde. Comment ? En répondant à leurs besoins essentiels et en favorisant leur plein épanouissement, notamment en leur assurant santé, éducation, égalité et protection. Et ce sur le long-terme, comme dans les situations d’urgence, et e n plaçant les enfants les plus défavorisés et les plus exclus au cœur de toute action. Pour ce faire, notre organisation se base sur la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), et est déployée dans plus de 190 pays et territoires, à travers ses bureaux de terrain dans les pays en développement, et ses Comités Nationaux (comme l’UNICEF France) dans les pays industrialisés. Nos domaines d’intervention La priorité de l’UNICEF pour tous les enfants du monde ? Survivre, grandir, s’épanouir. Nos actions pour y parvenir ? Sauver, protéger, éduquer. Et ce en matière de : Santé : vaccination, prévention et soins de la mère et du bébé, lutte contre le paludisme… VIH/Sida : prévention de la transmission de la mère à l’enfant, soins pédiatriques, adolescents… Eau, hygiène et assainissement : accès à l’eau potable, lavage des mains, toilettes… Nutrition : lutte contre la malnutrition et les carences, allaitement maternel… Education/Egalité : éducation de base et de qualité, égalité filles-garçons… Protection : enfants soldats, travail forcé, mariage précoce, violences sexuelles, maltraitance… Inclusion sociale : lutte contre la discrimination, inclusion des enfants handicapés… Urgences : interventions lors de conflits, catastrophes naturelles, épidémies… Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Jeudi 19 novembre De 14h20 à 15h30 De 15h50 à 17h ATELIER k
  • 28. 28 Intervenant : Mme Allin Lieu : Salle A122 Site : www.enfance-et-partage.org Notre mission Depuis 37 ans, Enfance et Partage - association reconnue d’utilité publique - se bat pour la reconnaissance, la promotion et la défense des droits de l’enfant, en France et dans le monde. L’association lutte pour protéger et défendre les enfants contre toutes les formes de maltraitance, qu’elles soient physiques, psychologiques ou sexuelles. Les principales missions de l’association s’articulent autour de l’écoute, de la prévention, du conseil et du soutien aux enfants vic- times : Écoute et conseil au Numéro vert 0800 05 1234 Soutien psychologique avec l’appui d’une trentaine de psychologues cliniciens Accompagnement juridique et constitution de partie civile en lien avec 50 avocats spécialisés Administrateur ad hoc Prévention et information sur la maltraitance et les droits de l’enfant. Depuis février 2008, l’association propose le premier Numéro Vert de soutien à la parentalité : Allo Parents Bébé. Enfance et Partage est présente sur une grande partie du territoire à travers 18 comités départementaux (dont la Réunion) et compte 250 béné- voles et 10 salariés. L’association est membre du Conseil Français des Associations pour les Droits de l’Enfant (COFRADE), du Groupement d’Intérêt Public Enfance en Danger (GIPED), de l’Union Régionale Interfédérale des Organismes Privés Sanitaires et Sociaux d’Ile de France (URIOPPS), et de France Générosités. Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Jeudi 19 novembre De 14h20 à 15h30 De 15h50 à 17h ATELIER l
  • 29. 29 Intervenant : Nicolas Sersiron Président du Comité pour l’annula on de la de e du Tiers MOnde Lieu : Salle A121B « Mettre en place des alternatives qui libèrent l’humanité de toutes les formes d’oppression : sociale, patriarcale, néocoloniale, raciale... » La dette est une catastrophe pour l’humanité, maintenant dans la plus extrême pauvreté des contrées entières possédant pourtant d’importantes richesses matérielles et humaines. Une tragédie sous-jacente, qui provoque en aval une multitude de drames insupportables. Mais cette tragédie n’est pas arrivée toute seule comme peut survenir un tremblement de terre ou un cyclone dévastateur. Elle est la conséquence de choix géopoli- tiques bien précis. Surtout elle est un puissant mécanisme de subordination des pays du Sud, un nouveau colonialisme en somme. Comme tou- jours, elle s’est jouée en 5 actes. Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Jeudi 19 novembre De 15h30 à 16h20 De 16h20 à 17h10 L’extractivisme, ce pillage des ressources naturelles de la pla- nète par la force, a donné à l’Europe puis aux États-Unis les moyens de dominer le monde. Depuis la disparition des colonies, la dette illégitime, nouvelle violence imposée aux pays dits « en développement », a permis d’assurer la continuité du pillage. Cette dette a amplifié le système extractiviste, initialement appli- qué aux produits fossiles et agricoles, en l’étendant aux res- sources financières du Sud puis aujourd’hui du Nord. Elle impose le remboursement par les populations de dettes dont elles ne sont pas responsables mais victimes. Dette et extractivisme sont intimement liés. Facteurs d’injustice, de corruption, de violences sociales et environnementales, ils sont également à l’origine du dérèglement climatique. Des alternatives pour créer une société post-extractiviste, soucieuse du climat et des peuples existent. L’audit et l’annula- tion des dettes illégitimes, la réduction des inégalités, la fin du pillage extractiviste, sont quelques-uns des combats ci- toyens essentiels proposés dans ce livre. ATELIER m
  • 30. 30 Intervenant : Kurioz Président du Comité pour l’annula on de la de e du Tiers MOnde Lieu : Salle A8 et A12 Kurioz 6 rue Albin Haller 86000 POITIERS Site : www.kurioz.org Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Vendredi 20 novembre De 9h à 12h De 10h15 à 12h De 13h30 à 16h30 KuriOz est une association d’éducation populaire, qui veut contribuer à des changements de comportement, et encourager plus d’engage- ment citoyen et solidaire sur les thématiques liées à la paix, à la solidarité internationale et au développement durable. Les membres de KuriOz s’engagent afin de promouvoir les valeurs de liberté, curiosité et de responsabilité et proposer des clés de lecture pour traiter ces informations, pour que chacun puisse se les approprier et développer un esprit critique. Par leurs actions, les membres de KuriOz souhaitent (extrait de la Charte) :  Permettre un accès au savoir et à la compréhension et en promouvant une pédagogie immersive afin d’atténuer les peurs et les préjugés ;  Développer un discours positif, valorisant les initiatives existantes et ouvert à la diversité culturelle, qui soit accessible à tous, notamment aux jeunes et aux enfants.  Sensibiliser l’opinion publique sur la situation économique, sociale, humaine et environnementale des pays du monde, en particulier des pays en développement ;  Contribuer à des changements de regard et de comportement afin d’encourager plus d’engagement citoyen et solidaire. Pour ce faire, KuriOz organise et promeut des activités :  de sensibilisation auprès du grand public,  d’éducation, notamment auprès des jeunes, de salariés, de demandeurs d’emplois, et de tout groupe social,  de formation pour des animateurs et des enseignants, qui interviennent ensuite auprès de publics cibles. Pour réaliser ces actions, KuriOz dispose d’un Pôle Education-Formation  Travaille en étroite collaboration avec des acteurs de l’éducation nationale, de mouvements d’éducation populaire, de solidarité internatio- nale, d’éducation à l’environnement et à la paix.  Intervient dans des établissements scolaires, centres de loisirs, entreprises, maisons de retraite et tout lieu acceptant d’accueillir ce type d’actions, en utilisant une pédagogie active.  Conçoit et anime des outils pédagogiques immersifs, en proposant les moyens de médiation nécessaires ATELIER n
  • 31. 31 Intervenant : Samuel Ménard Lieu : Salle A121A CCFD Terre Solidaire 4 rue Jean Lan er 75001 PARIS Site : www.ccfd-terresolidaire.org Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Vendredi 20 novembre De 10h15 à 11h05 De 11h05 à 11h55 La pompe à blé est un jeu permettant de mesurer l’impact des agro-carburants sur la souveraineté alimentaire. ATELIER O
  • 32. 32 Intervenant : Animé par Amandine Blanloeil-Dessinges documentaliste Lieu : CDI Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Vendredi 20 novembre De 10h à 12h Une journée événement, inscrite à l’agenda des actions éducatives du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, pour mettre à l’honneur la production médiatique et enrichir la culture numérique des élèves. Une occasion pour les élèves et leurs enseignants d’élaborer des productions sous forme de textes, images, vidéos, sons, transmédia, autour de l’actualité proche ou lointaine. Le lancement de l’opération aura lieu à la Maison de Radio le 3 novembre, en partenariat avec France Info (#maplanete2050). ATELIER p
  • 33. 33 Intervenant : Deux animateurs Handisport Lieu : Gymnase Comité départemental 74 rue de la Verrerie 79000 NIORT Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Vendredi 20 novembre De 10h à 12h LE COMITÉ DÉPARTEMENTAL HANDISPORT DES DEUX-SÈVRES, ASSOCIATION DE LOI 1901 BASÉE DANS LES LOCAUX DU CENTRE DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION DU GRAND FEU À NIORT, EST L’ORGANE DÉCENTRALISÉ SUR LE DÉPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE HANDISPORT, CELLE-CI ÉTANT RECONNUE D’UTILITÉ PUBLIQUE. IL REPRÉSENTE LES CLUBS DE SON TERRITOIRE ET Y EST LE GARANT DU BON FONCTIONNEMENT DU SPORT POUR LES PERSONNES EN SITUA- TION DE HANDICAP MOTEUR ET/OU SENSORIEL. Ses missions « Sport pour tous ! » Tel est le slogan du Comité Départemental Handisport des Deux-Sèvres. Le CDH 79 permet aux personnes en situation de handicap moteur et/ou sensoriel de pratiquer un sport tant en loisir qu’en compétition. Le Han- disport, tout comme le sport pratiqué par les valides a des bénéfices pour la santé et permet de s’épanouir et d’augmenter son gain d’autonomie. Différentes disciplines s’offrent à tous et peuvent être adaptées à chaque handicap. Le CDH 79 repose principalement sur la volonté de bénévoles qui tentent de développer des pratiques sportives pour les personnes en situation de handicap moteur, visuel et auditif. Des actions de sensibilisation au grand public sont également proposées, et ce, de manière ludique et posi- tive grâce à la pratique du sport. Ses actions Le Comité Départemental Handisport 79 a pour mission d’organiser, promouvoir et coordonner la pratique des activités physiques et sportives en faveur des personnes en situation de handicap moteur et/ou sensoriel. Pour ce faire, le CDH 79 propose les actions suivantes : - Développer les disciplines sportives handisport de loisir et /ou de compétition dans les Deux-Sèvres - Favoriser la mise en place de disciplines par une aide à l’encadrement ou un soutien matériel - Faciliter l’intégration des personnes en situation de handicap au sein des structures valides par des actions d’information et de formation - Sensibiliser le grand public au handicap de manière ludique et positive grâce à la pratique du sport - Informer, renseigner et communiquer - Développer la pratique mixte handi-valide ATELIER Q
  • 34. 34 Intervenant : Temps de prière pour le climat, Façon Taizé Lieu : Chapelle Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Vendredi 20 novembre De 13h45 à 15h30 De 15h30 à 16h45 ATELIER R
  • 35. 35 Intervenant : Troupe de théâtre forum Composée d’enseignants et personnels Lieu : Amphi Retrouvez cet atelier lors de la semaine des solidarités au Lycée Saint-André : Vendredi 20 novembre De 13h45 à 15h30 De 15h30 à 16h45 La troupe est composée d’enseignants du diocèse de Poi ers. Le théâtre forum est une technique fondée sur la convic on que le théâtre est un ou l pouvant changer les choses et le monde. Elle vise à me re en scène, pour leur redonner leur dimension collec ve, des situa ons probléma ques ou conflictuelles qui sont le plus souvent intériorisées et vécues comme bloquées. Comme dans la vie, les histoires qui en découlent finissent mal. Et c’est aux spectateurs, qui deviennent donc acteurs à leur tour, de monter sur scène pour imaginer une solu on, ou essayer de dénoncer, de reme re en cause le rapport de force qui leur est dévoilé. S’instaure alors un débat démocra que et par cipa f. ATELIER S
  • 36. 36
  • 37. 37 Merci aux organismes qui ont soutenu le Lycée Saint-André dans la réalisa on de ce projet :
  • 38. 38
  • 39. 39 Remerciements Nous espérons que ce e semaine perme e la sensibilisa on des élèves et de la commu- nauté éduca ve à la solidarité sous toutes ses formes et au climat, à la veille de la COP21. Je remercie tous ceux qui perme ent ce e réalisa on. Merci à la commission solidaire, cheville ouvrière de ce e semaine. Merci à nos partenaires ; leur sou en financier permet que ce e semaine soit riche en in- tervenants de qualité. Un merci tout par culier aux intervenants qui répondent présents à notre sollicita on. Ils perme ent aux élèves d’accéder à l’informa on et d’aborder différentes ques ons qui tou- chent leur quo dien, sous des aspects mul ples. Un merci à toute la communauté éduca ve : enseignants, personnels et parents. Ils appor- tent chacun leur concours à la réalisa on de ce e semaine. À toute la communauté éduca ve, merci. Cécile Dargelos, Chef d’établissement
  • 40. 40